Brûlures au dos

  • Blessures

Résumé: Beaucoup de gens décrivent les maux de dos au figuré - le dos brûle, le dos brûle, cuit. Si vous éliminez immédiatement la brûlure cutanée, les causes de ce type de douleur, qui peuvent être constantes ou variables, peuvent être différentes et aller de l'ostéochondrose à l'infection.

Pourquoi mon dos brûle-t-il constamment et comment est-il traité? Une question assez courante lors d'un rendez-vous avec un neurologue.

Consultez votre médecin si la douleur affecte considérablement votre vie, accompagnée d'une forte fièvre ou de symptômes neurologiques tels que l'engourdissement des mains ou des pieds, une faiblesse dans les jambes, des problèmes d'équilibre ou un mauvais contrôle de votre vessie ou de vos intestins (incontinence)..

Raisons d'un retour chaud

Le mal de dos est une plainte courante. Beaucoup de gens à certains moments de la vie souffrent de douleurs à la colonne vertébrale. Les étirements des muscles du dos sont généralement caractérisés par une douleur sourde et douloureuse, qui peut se transformer en spasme, en particulier pendant le mouvement. Mais les douleurs dorsales chaudes ou brûlantes qui peuvent survenir dans n'importe quelle zone de la colonne vertébrale sont généralement associées à des problèmes nerveux..

Les raisons d'un retour chaud peuvent inclure:

1) Sclérose en plaques

La sclérose en plaques est une maladie qui endommage les fibres nerveuses de la moelle épinière au cerveau. Il endommage également la substance qui recouvre ces fibres, appelée myéline. Ces dommages modifient la façon dont nous interprétons les signaux des nerfs vers le cerveau et d'autres parties de notre corps..

La sclérose en plaques provoque un certain nombre de symptômes, notamment une faiblesse et une raideur musculaires, des picotements et des engourdissements dans les membres, ainsi que des douleurs. Selon la Fédération internationale de la sclérose en plaques (IFRS), 55% des personnes atteintes de cette maladie souffrent de douleurs importantes. Malgré le fait que la douleur, qui ressemble à une brûlure, se trouve le plus souvent dans les bras et les jambes, elle peut également affecter le dos..

Le traitement de la sclérose en plaques comprend:

  • physiothérapie;
  • apport de relaxants musculaires;
  • prendre des stéroïdes et des médicaments immunitaires.

2) Compression ou nerf pincé

Les nerfs de la colonne vertébrale peuvent être serrés pour un certain nombre de raisons. Ces raisons incluent:

1. Hernie ou saillie du disque intervertébral

Notre colonne vertébrale se compose d'une série d'os (vertèbres) se tenant les uns sur les autres. La colonne vertébrale a 7 vertèbres dans la région cervicale (cou), 12 vertèbres dans la région thoracique, 5 vertèbres dans la région lombaire (bas du dos). Le disque intervertébral est situé entre les vertèbres et a une structure hétérogène. Le disque intervertébral protège les vertèbres en absorbant les chocs lors d'actions standard telles que la course, l'haltérophilie et autres.

Chaque disque intervertébral se compose de deux parties: un contenu gélatineux mou (noyau pulpeux) et un anneau externe solide (anneau fibreux). Les processus dégénératifs ou les traumatismes peuvent conduire au fait que le noyau pulpeux commence à gonfler à travers une fissure dans l'anneau fibreux. Cette condition est connue comme une hernie discale. Une hernie discale peut causer de la douleur et de l'inconfort. Si la hernie comprime l'un des nerfs vertébraux, vous pouvez également ressentir un engourdissement et une douleur le long du nerf pincé. Dans les cas graves, vous devrez peut-être une intervention chirurgicale pour retirer ou restaurer un disque malade.

Une hernie du disque intervertébral peut apparaître dans n'importe quelle partie de la colonne vertébrale, à partir du cou et se terminant par le bas du dos. Une hernie intervertébrale peut exercer une pression supplémentaire sur les nerfs et les muscles environnants.

Les symptômes d'une hernie intervertébrale comprennent:

  • douleur et engourdissement, surtout souvent - d'un côté du corps;
  • douleur qui irradie vers le bras ou la jambe;
  • douleur s'intensifiant la nuit et lors de certains mouvements;
  • douleur qui s'intensifie après un long séjour dans une position;
  • douleur lors de la marche sur de courtes distances;
  • faiblesse musculaire inexpliquée;
  • picotements et brûlures dans la zone touchée.

Le type de douleur peut varier d'une personne à l'autre. Consultez votre médecin si votre douleur entraîne un engourdissement ou des picotements, ce qui affecte votre capacité à contrôler les muscles..

Les causes de la hernie intervertébrale comprennent l'âge, les lésions traumatiques de la colonne vertébrale, l'exposition prolongée à des postures statiques, la musculation et autres.

Le caractère émotionnel le plus souvent décrit dans la description de la douleur (brûlures au dos) se trouve dans la colonne vertébrale thoracique, en tant que partie la plus immobile de la colonne vertébrale..

2. Sténose du canal rachidien

La colonne vertébrale est une colonne osseuse appelée vertèbres qui offre stabilité et soutien au haut du dos. Il nous permet de tourner et de plier. Les nerfs de la colonne vertébrale traversent des trous dans les vertèbres et transportent les signaux du cerveau vers le reste du corps. Les os et les tissus environnants protègent ces nerfs. Si les nerfs sont endommagés, cela peut entraîner des problèmes de marche, d'équilibre et de sensibilité..

La sténose spinale est une condition dans laquelle le canal rachidien se rétrécit et commence à comprimer la moelle épinière. Il s'agit généralement d'un processus graduel. Si la contraction est minime, la personne peut ne présenter aucun symptôme. Un rétrécissement excessif peut entraîner une compression des nerfs et provoquer des problèmes. De plus, une sténose primaire ou secondaire du canal rachidien aggrave le cours de l'ostéochondrose vertébrale et ses complications telles que la protrusion et la hernie du disque intervertébral, la spondylarthrose et la spondylose de la colonne vertébrale.

Une sténose peut survenir dans n'importe quelle zone de la colonne vertébrale..

Les symptômes de la sténose vertébrale évoluent avec le temps. Vous pouvez rencontrer:

  • faiblesse dans le bras ou la jambe;
  • douleur au bas du dos en position debout et en marchant;
  • engourdissement dans les jambes ou les fesses;
  • problèmes d'équilibre.

S'asseoir sur une chaise aide généralement à réduire ces symptômes. Cependant, ils peuvent revenir.

Les causes de la sténose vertébrale comprennent:

  • anomalie rachidienne congénitale;
  • canal rachidien étroit congénital;
  • courbure vertébrale (scoliose);
  • Maladie de Paget;
  • tumeurs osseuses;
  • achondroplasie, qui est un type de nanisme.
  • ostéochondrose vertébrale conduisant à une sténose vertébrale secondaire.

3. Sciatique

La sciatique est un complexe de symptômes associés au pincement du nerf sciatique. Le nerf sciatique commence dans la moelle épinière, traverse les hanches et les fesses et descend jusqu'aux jambes. Il est le plus gros nerf de notre corps..

La sciatique peut se manifester par des douleurs dans le dos, les fesses et les jambes de divers degrés d'intensité, ainsi que des engourdissements, des picotements, des brûlures, une sensation de chaleur ou de froid et une faiblesse.

Les symptômes de la sciatique peuvent également inclure:

  • douleur aggravée par les mouvements;
  • engourdissement ou faiblesse dans les jambes ou les pieds le long du nerf sciatique;
  • sensations douloureuses de picotements;
  • dans les cas graves - violation de la miction et de la défécation.

Bien que la sciatique soit généralement le résultat d'une hernie intervertébrale lombaire qui affecte directement le nerf, la sciatique peut provoquer une irritation ou une inflammation du nerf sciatique. L'irritation d'un nerf par une hernie intervertébrale est souvent appelée radiculopathie. En plus de la compression nerveuse par le disque intervertébral, d'autres causes de sciatique comprennent la compression du nerf par l'os, la tumeur, le muscle, les saignements internes, les infections, les traumatismes et autres. Parfois, une sciatique peut survenir en raison de la compression du nerf sciatique pendant la grossesse..

Selon la cause, la sciatique peut être traitée avec:

  • traction sans colonne vertébrale;
  • exercices de physiothérapie;
  • physiothérapie;
  • des loisirs;
  • appliquer de la glace;
  • analgésiques ou anti-inflammatoires.

Dans les cas extrêmes, un traitement chirurgical est indiqué pour les patients présentant un nerf pincé.

3) Tinea versicolor

Le zona est une infection des nerfs de notre corps causée par le même virus que la varicelle (varicelle-zona). Si vous avez eu la varicelle, le virus peut ne pas se manifester pendant des décennies. Nous ne savons pas exactement pourquoi chez certaines personnes le virus est réactivé à nouveau, mais si cela se produit, une personne développe une éruption vésiculeuse avec un syndrome douloureux sévère, qui entoure souvent le corps, y compris la colonne vertébrale.

Chez de nombreuses personnes, la douleur disparaît dès que l'éruption guérit. Cependant, dans certains cas, le zona peut provoquer une douleur à long terme appelée «névralgie post-herpétique».

Le traitement de la douleur du zona peut comprendre:

  • blocage neural;
  • agents antiviraux;
  • analgésiques;
  • antidépresseurs;
  • médicaments stéroïdes.

4) Maladie de Lyme

Selon une étude publiée dans la revue Current Infectious Disease Reports, jusqu'à 15% des patients atteints de la maladie de Lyme (une maladie infectieuse caractérisée par des douleurs musculaires et articulaires et une fatigue intense) ont des dommages au système nerveux.

Lorsque la maladie de Lyme affecte le système nerveux, elle peut parfois provoquer une inflammation ou une irritation des terminaisons nerveuses de la colonne vertébrale, entraînant une sensation de brûlure dans le dos. La maladie de Lyme est généralement traitée avec des antibiotiques oraux ou intraveineux..

5) Fibromyalgie

La fibromyalgie est considérée comme une maladie du cerveau et du système nerveux central. Les experts ne savent pas exactement ce qui en est la cause. Il semble que les terminaisons nerveuses des personnes atteintes de fibromyalgie puissent mal interpréter et exacerber les messages de douleur.

Malgré le fait que la maladie provoque des douleurs dans tout le corps, elle affecte souvent les muscles couramment utilisés, y compris les muscles du dos. La douleur peut être douloureuse, mais elle est aussi parfois décrite comme chaude ou brûlante..

Le traitement de la fibromyalgie comprend:

  • analgésiques;
  • anti-inflammatoires;
  • relaxants musculaires;
  • antidépresseurs.

L'article a été ajouté à Yandex Webmaster 2018-07-05, 13:10.

Brûlure dans le bas du dos: causes et traitement

Les brûlures dans le bas du dos peuvent être le signe de diverses pathologies: maladies de la colonne vertébrale, pincement des nerfs, maladies des organes internes. N'ignorez pas ce symptôme, car il apporte non seulement un grand inconfort, mais à l'avenir peut entraîner de graves problèmes de santé..

Dans cet article, vous découvrirez ce qui provoque des douleurs et des brûlures dans le bas du dos, quelle liste de symptômes indique la présence d'une maladie grave et comment la traiter à la maison..

Les causes

Les sources du problème peuvent être divisées en deux groupes. Dans la plupart des cas, les causes de brûlures et de maux de dos sont des pathologies de la colonne vertébrale. Dans ce cas, une violation peut se développer dans l'un de ses services, mais provoquer des douleurs dans le bas du dos. Le deuxième groupe de causes est les maladies des organes internes. En présence d'inflammation dans la cavité abdominale ou le bassin, des nerfs pincés et des troubles circulatoires se produisent, ce qui provoque des symptômes de brûlure désagréables dans la région lombaire.

Maladies possibles

Considérez une liste de pathologies de la colonne vertébrale, qui dans la plupart des cas conduisent à une sensation de brûlure dans la région lombaire.

Ostéochondrose

Cette pathologie est caractérisée par un amincissement des disques intervertébraux, à la suite duquel les vertèbres entrent en contact. Des croissances osseuses se forment sur les vertèbres - des ostéophytes qui compressent les vaisseaux sanguins et les nerfs. La cause de l'ostéochondrose peut être un mode de vie sédentaire, une mauvaise posture, un traumatisme..

Hernie intervertébrale

Les disques intervertébraux servent comme une sorte d'amorti, qui assure la mobilité des vertèbres. Avec une courbure de la crête, un long séjour en position assise, un effort physique incorrect et excessif, les vertèbres compressent trop le disque intervertébral. Pour cette raison, son contenu - la pulpe gélatineuse dépasse de la membrane osseuse, c'est ce qu'on appelle une hernie. Une saillie peut comprimer les vaisseaux sanguins et les nerfs, ce qui provoque une sensation de brûlure et de la douleur.

Noeud de Schmorl

Il s'agit d'une hernie formée en raison d'un prolapsus du noyau du disque intervertébral, mais dirigée à l'intérieur du corps vertébral. Il s'agit souvent d'une pathologie congénitale ou apparaît pendant la période de croissance active de l'enfant, lorsque le système osseux n'est pas suffisamment résistant.

Sténose vertébrale

Les vertèbres au détriment de leurs processus forment la cavité à travers laquelle passe la moelle épinière. Lorsque les vertèbres sont déformées ou que la hernie se prolonge vers le canal rachidien, une compression de la moelle épinière se produit, qui se transforme en une douleur intense.

Scoliose, lordose

Ce sont des types de courbure de la colonne vertébrale, dans lesquels il y a une distribution incorrecte de la charge sur toute la longueur de la colonne vertébrale. En conséquence, certains muscles sont soumis à des spasmes sévères, tandis que d'autres sont détendus. En conséquence, une personne ressent une forte sensation de brûlure..

Autres raisons

En outre, une sensation de brûlure et des maux de dos peuvent survenir pour des raisons non liées à des maladies de la colonne vertébrale..

La catégorie la plus populaire comprend les maladies du système génito-urinaire. Cela peut être une inflammation de la prostate chez l'homme, des maladies de l'utérus et des ovaires chez la femme. Chez les femmes également, de tels symptômes négatifs peuvent survenir pendant une grossesse extra-utérine ou pendant la gestation après le deuxième trimestre, lorsque l'abdomen devient très grand et déplace le centre de gravité.

Des lombalgies peuvent survenir avec une pathologie rénale, ainsi que des maladies gastro-intestinales. La présence de ces maladies sera indiquée par des symptômes supplémentaires: altération de la miction avec maladie rénale, nausées après avoir mangé, vomissements, douleurs abdominales avec maladies gastro-intestinales. La consultation d'un médecin aidera à déterminer la cause exacte des symptômes négatifs..

Symptômes

Les symptômes chez les patients peuvent être très différents, tout dépend des causes qui ont provoqué une sensation de brûlure et de la douleur. Un inconfort peut survenir localement à un moment donné ou couvrir toute la région lombaire. La nature de la douleur peut être différente: aiguë, douloureuse, piquée, tirant. En intensité, la douleur peut être aiguë - un symptôme prononcé qui peut ne pas disparaître pendant plusieurs semaines, ou chronique - moins sévère que aiguë, mais ayant une durée plus longue.

En présence de pathologies de la colonne vertébrale, d'autres symptômes s'ajoutent à la brûlure et à la douleur:

  • vertiges;
  • crampes après un long séjour dans une position;
  • démangeaisons, rougeur et gonflement de la peau dans le bas du dos;
  • mobilité réduite des membres, sensation de raideur dans le corps;
  • engourdissement de la peau dans le bas du dos.

Si les symptômes ont été causés par une maladie rénale, des démangeaisons et des douleurs peuvent apparaître lors de la miction, des inclusions purulentes et sanglantes dans l'urine. Les problèmes gynécologiques chez les femmes, en plus des maux de dos, provoquent des troubles du cycle, des pertes vaginales et une augmentation de la température corporelle. Les maladies de la prostate chez l'homme stimulent non seulement une sensation de brûlure dans le bas du dos, mais aussi des douleurs lors de la tension de la région pelvienne, des dysfonctionnements sexuels, des malaises généraux.

Diagnostique

Afin d'établir avec précision la cause des brûlures et des maux de dos, il convient de prendre rendez-vous avec le thérapeute. Le médecin procédera à une enquête et à un examen, puis prescrira des examens supplémentaires. Les procédures de diagnostic suivantes sont utilisées pour établir le diagnostic:

  • tests sanguins et urinaires;
  • Échographie de la cavité abdominale et du bassin;
  • Radiographie de la colonne vertébrale;
  • CT ou IRM. En présence d'une image floue des symptômes et, si nécessaire, pour évaluer l'état non seulement des os, mais aussi des muscles, des nerfs et des vaisseaux sanguins dans le dos, ces méthodes de diagnostic sont prescrites.

Sur la base des résultats d'analyses et d'examens, le médecin pourra faire un diagnostic préalable et se référer à un spécialiste plus étroit: vertébrologue, neurologue, orthopédiste, gastro-entérologue, gynécologue ou urologue.

Traitement

Le traitement des pathologies provoquant des brûlures et des lombalgies doit être abordé de manière globale. Si le trouble a été causé par des maladies de la colonne vertébrale, un traitement conservateur comprend une thérapie médicamenteuse, l'utilisation de remèdes populaires, un massage et une thérapie par l'exercice.

Thérapie médicamenteuse

Tout d'abord, le médecin sélectionne le médicament antidouleur approprié pour le patient. Si les symptômes sont légers, les onguents, les gels ou les comprimés conviennent. Si la douleur et les brûlures sont insupportables, recourir aux injections. Un certain nombre de médicaments sont également prescrits, dont l'action vise à restaurer les systèmes squelettique et musculaire. Ce sont des chondroprotecteurs et des vitamines B qui renforcent le tissu osseux, des relaxants musculaires qui peuvent soulager les spasmes musculaires.

Recettes folkloriques

L'utilisation de composants naturels et naturels aidera à soulager la douleur et les brûlures sans effets secondaires et sans dépendance. Avant d'utiliser des recettes, assurez-vous qu'il n'y a pas de réaction allergique..

Compresse de sel

Prenez 100 mg de chlorure de sodium et dissolvez-le dans 1 litre d'eau chaude. Jusqu'à ce que l'eau se soit refroidie, faites-y tremper de la gaze et fixez-la au bas du dos. Envelopper dans une écharpe chaude et laisser reposer 1 à 2 heures.

Compresse de pommes de terre et raifort

Prenez également les pommes de terre et le raifort, battez dans un mixeur ou passez dans un hachoir à viande, ajoutez un peu de miel. Pliez la suspension résultante dans une étamine, attachez-la au bas du dos, couvrez-la de film alimentaire et enveloppez-la.

Frottement au miel

Faites chauffer une petite quantité de miel dans un bain-marie. Il ne doit pas contenir de cristaux pouvant brûler la peau. Frottez intensément le miel dans le bas du dos, enveloppez-le d'une pellicule plastique et couvrez-le d'une couverture chaude.

Les remèdes populaires aident à soulager efficacement les symptômes de brûlure et de douleur. Mais ils ne peuvent pas être utilisés comme direction principale du traitement, utilisez-les uniquement en combinaison avec d'autres méthodes thérapeutiques.

Massage

La thérapie manuelle est l'une des méthodes les plus efficaces dans le traitement du bas du dos. Le cours de massage aidera à soulager les spasmes musculaires, à rétablir la position normale des vertèbres, à soulager la compression des disques intervertébraux et à réduire la taille de la hernie. Il est important de masser régulièrement et correctement. Il est autorisé d'agir exclusivement sur les muscles paravertébraux, sans travailler à travers les vertèbres et la peau au-dessus, car les structures osseuses peuvent être brisées et une exposition supplémentaire peut aggraver le problème. Le massage est effectué sur toute la surface du dos avec une étude supplémentaire du coccyx, des fesses et des cuisses.

Les exercices dans la plupart des cas de pathologies de la colonne vertébrale peuvent faire face à la maladie sans chirurgie. Effectuez-les régulièrement en rémission - lorsque la douleur intense ne dérange pas.

  1. Tenez-vous à quatre pattes, placez vos mains devant vous, écartez-les à la largeur des épaules. Asseyez lentement vos fesses sur vos pieds, posez votre ventre sur vos jambes, posez votre front sur le sol. Déplacez les bras droits légèrement vers l'avant, sentez vos muscles du dos s'étirer.
  2. Allongez-vous sur le dos, pliez les jambes aux genoux. Placez le pied du pied gauche sur le genou droit, saisissez la cuisse du pied droit avec vos mains et tirez-le légèrement vers vous. Répétez dans l'autre sens.
  3. Avancez avec votre pied droit, les mains posées sur le sol. Déplacez votre main droite sur le côté gauche de la jambe et avancez légèrement le pied vers l'avant. Avec un peu de ressort, poussez le bassin vers l'avant pour sentir la cuisse de la jambe gauche s'étirer. Courez dans l'autre sens.
  4. Tenez-vous droit, gardez le dos droit, écartez les jambes le plus possible et pliez-les aux genoux, tournez vos pieds avec vos chaussettes sur les côtés, mettez vos mains sur vos hanches. Lorsque vous expirez, abaissez légèrement votre bassin, comme si vous étiez assis sur une chaise, verrouillez-vous pendant 30 secondes.
  5. Asseyez-vous droit, étirez vos jambes devant vous. Reprenez votre main droite et posez-la sur le sol, placez votre main gauche devant vous entre vos jambes écartées. Faites pivoter le boîtier et déplacez progressivement votre main droite encore plus loin. Courez dans l'autre sens.

Pendant les exercices, il est important d'effectuer tous les mouvements en douceur, sans solliciter inutilement le dos. Si vous ressentez de la douleur, ralentissez vos entraînements ou faites une pause.

La prévention

Pour réduire la fréquence et l'intensité des brûlures dans le bas du dos ou pour vous assurer complètement contre son apparence, il vaut la peine de suivre quelques recommandations simples:

  • si vous avez un travail sédentaire, faites un échauffement léger toutes les heures pendant 10 à 15 minutes;
  • essayez de ne pas soulever de poids;
  • faire de l'exercice régulièrement et suivre des cours de massage;
  • organiser la bonne couchette;
  • éviter l'hypothermie;
  • porter des chaussures confortables;
  • inclure des aliments riches en vitamine B dans votre alimentation;
  • normalisez votre poids.

Si des douleurs au bas du dos et une sensation de brûlure apparaissent périodiquement et n'apportent pas d'inconfort grave, n'ignorez pas ces symptômes, plus tôt le diagnostic est fait et le traitement est commencé, plus vite vous pouvez restaurer complètement la santé de la colonne vertébrale.

Simulateur Drevmass

Une sensation de brûlure dans le bas du dos apporte un grand inconfort. Et plus vous ignorez les symptômes, plus les perturbations apparaissent. Si l'inconfort dans la région lombaire est causé par des maladies du dos, utilisez le masseur Drevmass pour les traiter. Il a été développé spécifiquement pour le traitement efficace des problèmes rachidiens à domicile..

La conception du simulateur est un châssis avec des rouleaux lisses installés. Pour l'entraînement, vous devez vous allonger sur les rouleaux avec le dos, verrouiller les poignées et effectuer plusieurs locations. Les rouleaux affectent profondément les muscles du dos, procurant un effet thérapeutique prononcé.

Que se passe-t-il pendant les cours à Drevmass:

  • restauration de la circulation sanguine dans les tissus du dos;
  • soulager les spasmes des muscles pincés, des vaisseaux sanguins et des nerfs;
  • étirement en douceur de la colonne vertébrale avec libération d'espace pour les disques intervertébraux, ce qui aide à réduire la hernie.

Après les cours à Drevmass, la sensation de brûlure disparaît, la mobilité du dos est restaurée et la santé globale s'améliore. La formation sur un tel simulateur combine massage et thérapie par l'exercice, ce qui vous permettra de vous maintenir en pleine forme. Les cours à Drevmass contribuent également à la perte de poids..

La structure est en bois naturel et durable. Les rouleaux ont différentes tailles, ce qui vous permet de contrôler l'intensité de l'impact sur différentes zones du dos. Vous pouvez installer le film le plus grand et le plus actif dans la région cervicale pour le traitement de l'ostéochondrose, dans la région thoracique pendant l'étude de la cyphose et de la scoliose, dans le bas du dos pendant le traitement de la lordose, des hernies et d'autres pathologies.

Le masseur Drevmass est très facile à utiliser et convient à toute la famille. Avec son aide, une prévention et un traitement efficaces des maux de dos sont disponibles à domicile..

Causes des maux de dos brûlants

Les patients se plaignent souvent de certains problèmes liés à la colonne vertébrale. Cela arrive à des personnes d'âges et de classes sociales différents - la maladie ne connaît aucune pitié. Circulant sous des formes aiguës ou chroniques, la pathologie vous oblige à porter une attention particulière à vous-même, vous obligeant à commencer à rechercher des méthodes pour restaurer la santé.

La douleur et les brûlures dans le bas du dos sont considérées comme les principaux compagnons qui nécessitent un soulagement rapide. Mais avant d'élaborer un parcours thérapeutique, vous devez déterminer le diagnostic, identifier la cause des sensations désagréables. Le traitement dans de tels cas est conservateur ou radical - le traitement thérapeutique en général dépend de la cause initiale..

Pour déterminer la pathologie, il est nécessaire d'effectuer des examens de laboratoire et instrumentaux. L'auto-traitement n'est pas autorisé, car il peut provoquer le développement d'anomalies pathologiques graves.

Raisons et mécanismes

L'apparition de maux de dos se produit pour diverses raisons. Il n'y a aucun moyen de distinguer les plus spécifiques, car dans la vie ordinaire, le corps humain peut être exposé à un grand nombre de facteurs de nature défavorable. Ils sont externes et internes, aident à la formation d'écarts locaux et systémiques.

Souvent, les symptômes de douleur de cette nature sont causés par des causes vertébrogènes. Les maladies de la colonne vertébrale peuvent entraîner des spasmes musculaires, une compression de la pointe des nerfs, qui sera ressentie par une sensation de brûlure désagréable. Cela est dû aux pathologies suivantes:

  • ostéochondrose, hernie intervertébrale;
  • spondylarthrose ou sténose de la colonne vertébrale;
  • scoliose, cyphose, lordose;
  • blessures ou néoplasmes.

La cause des démangeaisons peut être attribuée à une irritation des nerfs. Ces sensations douloureuses ressemblent à des douleurs physiopathologiques. En plus de la brûlure, les démangeaisons causeront beaucoup de problèmes aux patients souffrant de problèmes vertébraux.

Les écarts de nature vertébrogène sont considérés comme des facteurs plus courants d'apparition de la douleur. Donc, dans de telles situations, il est recommandé de vérifier immédiatement la colonne vertébrale.

La dorsalgie peut avoir une source complètement différente. Très souvent, les signes de douleur se reflètent, se propagent des organes internes à certaines parties de la peau, comme un réflexe enroulé par viscosité. Dans de tels cas, une sensation de brûlure se produit en raison de:

  • les maladies des organes appariés;
  • anomalies pathologiques dans les poumons et la plèvre;
  • problèmes de tube digestif;
  • complications gynécologiques.

Les anomalies pathologiques des nerfs périphériques sont causées par des problèmes avec le système musculo-squelettique. Par exemple, la névralgie intercostale se rencontre souvent chez les personnes souffrant de hernie discale ou d'ostéochondrose. Parfois, cela est dû à d'autres mécanismes..

De plus, la douleur dans le bas du dos peut déranger les femmes pendant la grossesse. Cela est dû à une augmentation des charges sur les vertèbres, des changements dans le système hormonal. Une augmentation des niveaux d'oestrogène est également la cause de démangeaisons chez les femmes enceintes..

Pour identifier les causes des démangeaisons, il est recommandé de consulter un médecin expérimenté. Lui seul peut dire quelles mesures de traitement sont nécessaires..

Symptômes

Lors d'une enquête auprès des patients, le médecin doit d'abord évaluer les caractéristiques des plaintes. Ils doivent également être considérés comme des signes pathologiques de nature subjective. Les signes objectifs sont révélés par les résultats d'un examen clinique.

La principale manifestation des maladies de la colonne vertébrale et d'autres organes est la douleur. Il s'agit d'un signal universel qui parle de problèmes dans le corps. Mais tout patient a ses propres caractéristiques, ce qui implique une étude plus approfondie. Les différences caractéristiques des symptômes de la douleur sont les suivantes:

  • signes cliniques aigus ou chroniques;
  • douleurs piquant, tirant, brûlant, tirant, douloureux dans la nature;
  • leur localisation dans la poitrine ou dans la colonne vertébrale, sur le côté, sous les côtes;
  • intensité légère ou prononcée;
  • l'influence de facteurs externes - mouvements du corps, respirations profondes, toux, etc..

Dans certaines conditions, d'autres troubles peuvent se joindre, notamment des démangeaisons. Il est généralement admis que les symptômes de nature concomitante ont parfois un caractère déterminant dans le tableau global de la maladie, offrant la possibilité de déterminer le diagnostic exact..

Pathologie vertébrogène

Le problème est souvent causé par des changements de nature dégénérative-dystrophique, traumatique, inflammatoire ou autre, d'autres changements dans la structure de la colonne vertébrale. Au cours de la maladie la plus courante appelée ostéochondrose, des changements dans les articulations, les disques cartilagineux, le tissu musculaire et les ligaments et les terminaisons nerveuses périphériques du dos peuvent être observés. Tout cela peut provoquer des douleurs et affecter l'activité humaine. Des symptômes de radiculopathie surviennent, exprimés comme:

  • engourdissement, picotements, brûlures, "chair de poule rampante";
  • diminution de la sensibilité de la peau;
  • écarts dans la gravité des réflexes de type tendineux;
  • diminution de la force musculaire.

Parfois, les démangeaisons qui se produisent sous une forme légère ou presque insupportable sont incluses dans la structure des écarts sensoriels. Lorsque le dos brûle en raison de problèmes de la colonne vertébrale, lors de l'examen et de la palpation, des tensions dans les muscles, des douleurs aux points paravertébraux et un lissage des virages physiologiques sont constatés. Les mouvements du torse doivent être limités, la marche est difficile pour les lésions du bas du dos.

Maladie du rein

Dans les cas où une brûlure se produit dans le bas du dos, il est recommandé de considérer les changements pathologiques les plus probables qui se produisent dans le système excréteur - calculs, pyélo - ou glomérulonéphrite. Des processus enflammés dans les reins ou la formation de calculs en eux deviennent les causes d'un tableau clinique prononcé. Les symptômes sont les suivants:

  • symptômes de douleur dans le bas du dos;
  • crampes, brûlures, démangeaisons lors de l'émission d'urine;
  • opacification de l'urine, apparition de cellules sanguines, diminution ou augmentation de son volume.

Pendant la pyélonéphrite, le régime de température du corps augmente, avec la glomérulonéphrite, il y a des manifestations de gonflement et de pression dans les artères. L'urolithiase se distingue souvent par des coliques rénales, dans lesquelles les calculs obstruent l'urodynamique normale.

Le résultat de diverses maladies de nature chronique est l'insuffisance de l'organe apparié, dont souffre la fonctionnalité des reins. Cela se traduit par un gonflement, des démangeaisons de la peau, une anémie, des écarts dans d'autres systèmes.

Pathologie des poumons et de la plèvre

Des brûlures dans le dos apparaissent chez les patients souffrant de maladies respiratoires. Tout d'abord, la pneumonie croupeuse et la pleurésie sont signifiées. La douleur dans la poitrine peut être accompagnée d'autres signes de processus inflammatoires:

  • toux sèche ou humide;
  • flegme avec des accumulations purulentes et une touche de rouille;
  • essoufflement
  • augmentation de la température.

Une caractéristique distinctive de la pleurésie est la réduction de la douleur en position couchée, lorsque le patient se tourne du côté affecté. Pendant l'auscultation et la percussion, une respiration sifflante, une faiblesse de la respiration, une matité des sons sur les foyers inflammatoires sont détectés.

Maladies du système digestif

Les signes de douleur d'une nature réfléchie sont des compagnons de route constants d'anomalies pathologiques dans différents organes du tube digestif. Des brûlures dans le dos surviennent lors d'ulcères, de pancréatite, de cholécystite et de colite. Presque pendant chaque maladie, des signes de dyspepsie apparaissent:

  • diminution de l'appétit;
  • des nausées et des vomissements apparaissent;
  • des flatulences et des troubles des selles se produisent.

Les symptômes se distinguent par une connexion vivante avec la nourriture et certaines anomalies alimentaires. La cholécystite est reconnue par des écarts dans l'écoulement de la bile - légèreté des selles, démangeaisons de la peau, jaunisse.

Problèmes gynécologiques

Lorsque des sensations de brûlure sont ressenties dans la région lombaire, les maladies des organes génitaux féminins ne doivent pas être exclues. Habituellement, les gens pensent aux processus inflammatoires, mais les symptômes de la douleur peuvent provenir d'une grossesse extra-utérine, d'un avortement spontané, d'une apoplexie ovarienne. Ils donnent souvent au bas de l'abdomen, accompagnés de certains signes:

  • Irrégularités menstruelles;
  • sécrétions du tractus génital;
  • fièvre.

Zona

Les symptômes de douleur intense et les démangeaisons dans la poitrine sont considérés comme les principaux symptômes d'une lésion des terminaisons nerveuses dans l'espace intercostal, qui sont de nature herpétique. Cette condition est attribuée aux maladies infectieuses, sujettes à l'infectiosité. Le virus est en état d'hibernation depuis longtemps, et après une diminution de la réactivité globale, il peut être activé.

Au stade initial, il n'y a pas de manifestations sur la peau, mais des rougeurs apparaissent, des vésicules apparaissent, remplies du contenu d'une teinte transparente. En se grattant, elles éclatent, les surfaces érosives sont exposées et se croûtent lorsqu'elles sont cicatrisées.

Diagnostic des maladies

L'examen dépend du tableau clinique et des antécédents médicaux établis après le premier examen. Dans une telle situation, la consultation de certains spécialistes dans le domaine de la traumatologie, l'orthopédie, la chirurgie, la neurologie, la cardiologie, la gastroentérologie est nécessaire.

Pour identifier les facteurs de nature provocatrice, un examen en laboratoire et instrumental sera nécessaire.

L'endoscopie est effectuée, le sang et l'urine sont prélevés pour une analyse générale, la biochimie sanguine est effectuée, la TDM, l'échographie, l'IRM des organes, l'endoscopie gastro-intestinale, la radiographie pulmonaire, le cardiogramme sont prescrits. Il convient de noter que le diagnostic dépendra de l'état général du patient.

Recommandations de traitement

Dans de telles situations, le traitement est conservateur ou radical; le cours thérapeutique n'a pas de programme unique. Le traitement médical consiste à prendre des antibiotiques pour lutter contre les maladies infectieuses. Des médicaments non stéroïdiens sont prescrits pour les processus inflammatoires, des analgésiques sont prescrits.

Le patient peut être assigné au repos au lit. En plus de prendre des médicaments, la physiothérapie est prescrite sous forme d'acupuncture, de réflexologie, de magnétothérapie et d'UHF.

Pour se débarrasser des symptômes de la douleur, un traitement avec une thérapie manuelle, des séances de massage et une thérapie par l'exercice sont prescrits. Lorsque les causes d'un tel tableau clinique sont des maladies gastro-entérologiques, le médecin détermine le médicament nécessaire et le respect d'un régime strict. N'excluez pas les méthodes d'intervention chirurgicale lorsque le traitement conservateur n'aide plus.

La prévention

Il est assez difficile d'identifier les principaux moyens de prévenir le problème, car tous les symptômes ne sont pas spécifiques et ne représentent pas une maladie spécifique. Il est possible de minimiser la probabilité de cette manifestation clinique si vous suivez toutes les recommandations.

Il est nécessaire de réduire les effets physiques sur le corps, d'éliminer en temps opportun les maladies infectieuses et d'exclure les blessures du système musculo-squelettique. En outre, il sera nécessaire de procéder à la prévention des maladies inscrites sur la liste étiologique. Il est recommandé de subir constamment un examen physique.

Après avoir effectué un examen clinique, le spécialiste prescrira des examens supplémentaires, dont la liste dépend de la maladie présumée. Après avoir examiné les documents de recherche, le médecin formera le cours de traitement nécessaire, qui est individuel pour tout patient.

Brûlure dans la colonne vertébrale

La brûlure du dos est un signe diagnostique défavorable indiquant des pathologies dégénératives, inflammatoires, destructives ou dégénératives de la colonne vertébrale et des tissus environnants. La brûlure peut être un symptôme isolé ou se produire en combinaison avec d'autres signes pathologiques: mal de dos, faiblesse musculaire, altérations du cœur et des vaisseaux sanguins (essoufflement, toux). Même si le patient n'a pas subi de blessures au dos, il est impossible d'ignorer de tels symptômes, car dans la plupart des cas, ils indiquent des pathologies graves qui nécessitent un traitement médical (et parfois chirurgical).

Pourquoi il peut y avoir une sensation de brûlure dans la colonne vertébrale?

Très souvent, la cause de la douleur brûlante dans la colonne vertébrale est un mode de vie sédentaire. Si une personne passe beaucoup de temps en position assise, utilise souvent le transport personnel, ne fait pas d'exercices de fitness, elle développe une inactivité physique - affaiblissement de la force musculaire en raison d'une activité physique limitée. Cela conduit non seulement à une douleur intense dans le dos, mais également à une violation des fonctions respiratoires, hématopoïétiques et digestives. Le manque d'activité physique adéquate entraîne une stagnation du sang veineux et une perturbation de la nutrition de la pulpe intervertébrale. Une carence en éléments nutritifs entraîne le dessèchement du noyau gélatineux et augmente le risque d'ostéochondrose.

Voici les maladies les plus courantes de la partie centrale du squelette axial d'une personne, dont le symptôme peut être une sensation de brûlure dans la colonne vertébrale.

Ostéochondrose

C'est l'une des causes les plus fréquentes de douleur dans le dos, associée à une dystrophie progressive et à la destruction des disques intervertébraux. L'ostéochondrose est diagnostiquée chez environ 42% des résidents des grandes agglomérations, car les principaux facteurs pathogénétiques dans le développement de cette pathologie sont le manque d'effort physique adéquat, le travail sédentaire (bureau) et une nutrition irrégulière et déséquilibrée.

L'ostéochondrose peut se manifester par divers symptômes, mais les principaux sont:

    brûlures constantes et douleurs douloureuses de diverses localisations (selon le segment affecté), dont l'intensification se produit avec une toux, un effort intense ou un stress psycho-émotionnel;

La localisation de la brûlure et de la douleur dépend de la partie de la colonne vertébrale qui se produit..

Table. Localisation de la douleur dans l'ostéochondrose.

Colonne vertébrale affectéeOù la douleur apparaît-elle?
CervicalÉpaules, bras, cou et avant-bras (un mal de tête brûlant est également un symptôme courant).
SeinLa partie centrale du sternum, la paroi arrière de la poitrine (principalement sur le côté gauche avec une possible irradiation dans l'estomac).
LombaireBas du dos, sacrum, coccyx, jambes (principalement cuisse et bas de jambe).

Remarque! L'ostéochondrose de la colonne vertébrale inférieure peut se manifester non seulement par de graves brûlures dans la région lombaire, mais également par des sensations douloureuses dans les reins, les uretères et d'autres organes situés dans l'espace pelvien..

Radiculopathie

La radiculopathie n'est pas une maladie indépendante, mais un symptôme pathologique, qui se manifeste par une compression des terminaisons nerveuses vertébrales. Dans 80% des cas, la sciatique est une complication de l'ostéochondrose, donc ses symptômes peuvent avoir une clinique commune avec des changements dégénératifs dans la structure des disques intervertébraux. Les symptômes de la pathologie dépendent de la localisation du syndrome radiculaire (compression des racines vertébrales).

Table. Les symptômes de la radiculite.

Type de radiculiteLocalisation de la douleur
CervicobrachialLa partie occipitale de la tête, des épaules, des omoplates (la douleur peut s'intensifier en tournant ou en inclinant la tête, en toussant, en bougeant les mains). Dans les cas graves, la douleur peut s'accompagner d'une violation de la sensibilité des mains, qui se manifeste par un engourdissement et une brûlure grave..
LumbosacralReins et jambes (cuisse, bas de jambe, fesses). Les lésions du nerf sciatique peuvent provoquer une douleur lancinante dans le talon et le pied.
SeinEspaces intercostaux (augmentation marquée pendant le mouvement).

Hernie intervertébrale

Une hernie des disques intervertébraux est une saillie d'une pulpe gélatineuse remplissant l'espace entre les plaques de cartilage conjonctif à travers une membrane fibreuse dense appelée l'anneau fibreux. Les hernies intervertébrales sont souvent une complication de l'ostéochondrose: le dessèchement du noyau gélatineux conduit au fait que les vertèbres commencent à écraser les disques qui les séparent, ce qui se termine par la rupture de la capsule fibreuse et la fuite de pulpe à travers les fissures formées. Pour comprendre que la brûlure de la colonne vertébrale est associée précisément à une hernie des disques vertébraux, il est nécessaire d'évaluer les symptômes existants, qui diffèrent selon les vertèbres particulières qui ont subi une déformation.

Table. Symptômes d'une hernie intervertébrale.

Segment moteur affectéLe tableau clinique de la hernie
Vertèbres cervicalesÉpisodes fréquents de maux de tête et de vertiges, douleurs dans le cou, irradiant vers le bras, instabilité de la pression artérielle (hypertension artérielle). Les patients se plaignent également souvent d'engourdissement dans les doigts. La plupart des symptômes surviennent simultanément.
Vertèbre thoraciqueViolation de la posture, courbure pathologique de la colonne vertébrale, douleur chronique dans le sternum, survenant principalement après un travail prolongé dans une position.
Vertèbres lombaires et sacrumLumbago (lumbago dans le bas du dos, peut être accompagné de brûlures graves), engourdissement et faiblesse dans les jambes, irradiation de la douleur dans les fesses et le bas des jambes.

Important! Avec les hernies de la colonne lombo-sacrée, les fonctions des organes situés dans le petit bassin peuvent être altérées.Par conséquent, les symptômes atypiques de la pathologie sont les troubles dysuriques (troubles de la miction), la constipation chronique, l'engourdissement de l'aine ou du périnée. Chez l'homme, dans 17% des cas, les hernies de cette localisation sont associées à une dysfonction érectile.

Noeud de Schmorl

Dans la plupart des cas, ce type de hernie est congénitale, mais chez 10 à 15% des patients, la hernie de Schmorl peut se développer comme une maladie secondaire dans l'arthrose, l'ostéochondrose ou l'ostéoporose. Les facteurs pathologiques qui augmentent le risque de formation de nœuds de Schmorl sont:

  • âge vieux et sénile;
  • blessures et ecchymoses de la colonne vertébrale;
  • obésité.

Les symptômes sont généralement légers ou absents. Dans de rares cas, le patient peut ressentir une sensation de brûlure, des picotements et un faible mal de dos, mais le plus souvent, les hernies de Schmorl sont détectées par hasard lors d'une radiographie de la colonne vertébrale. Le pronostic du traitement est favorable..

Autres pathologies de la colonne vertébrale

Des brûlures dans la colonne vertébrale peuvent également être le signe d'autres maladies du système musculo-squelettique, vous ne devez donc pas reporter une visite chez le médecin avec une douleur brûlante périodiquement récurrente.

Les causes de brûlures dans le dos peuvent être:

    épidurite (principalement inflammation inflammatoire du tissu épidural avec dommages aux nerfs rachidiens et à la dure-mère);

Important! Si des brûlures dans la colonne vertébrale se produisent régulièrement et s'accompagnent de symptômes d'intoxication prolongée (fièvre périodique, perte de poids, faiblesse), il est nécessaire d'exclure la possibilité de tumeurs malignes de la colonne vertébrale.

Brûlure dans le dos après le massage

Si le patient se voit prescrire un cours de massage thérapeutique ou prophylactique, seul un spécialiste possédant les compétences et la formation appropriées doit le suivre. Des actions incorrectes et le non-respect de la technique peuvent entraîner des dommages et un déplacement des vertèbres, qui se manifestent par de graves brûlures dans le dos. Les causes de brûlure dans la colonne vertébrale après le massage peuvent également être:

  • des erreurs dans le choix de la technique de massage (par exemple, quand au lieu d'un massage relaxant, un effet ponctuel stimulant est effectué);
  • massage en phase d'exacerbation musculaire;
  • la présence de contre-indications;
  • accumulation active d'acide lactique dans les tissus musculaires (survient souvent chez les personnes dont le squelette musculaire est affaibli, menant un mode de vie sédentaire).

Important! Normales sont des sensations de douleur et de brûlure qui apparaissent le lendemain du massage (si nous parlons des 2-3 premières séances). Dans ce cas, vous pouvez y faire face à l'aide d'analgésiques et de pommades chauffantes ("Finalgon", "Fastum gel"). Si une sensation de brûlure douloureuse est apparue dans les 1-2 heures après la procédure, il y a une forte probabilité que le massage ait été mal effectué ou que le patient ait eu des contre-indications..

Brûlure dans d'autres maladies

Très souvent, les patients ressentent une sensation de brûlure dans la colonne vertébrale pour des manifestations d'ostéochondrose ou de radiculite, bien que ce symptôme puisse également se produire avec des maladies d'autres organes internes, tels que les organes pelviens et le système respiratoire.

Si vous voulez savoir plus en détail pourquoi il y a une sensation de brûlure dans le dos, ainsi que considérer le diagnostic et le traitement, vous pouvez lire l'article à ce sujet sur notre portail.

Table. Raisons possibles.

MaladiesSymptômes possibles
Douleur brûlante ou picotante dans la poitrine, essoufflement, modification de la fréquence cardiaque, sensation de manque constant d'air, instabilité de la pression artérielle.
Brûlure dans le bas du dos, décoloration de l'urine, altération de la diurèse quotidienne, œdème, fièvre.
Douleur et brûlure dans le bas du dos, saignements intermenstruels, ménorragie, douleur pendant les rapports sexuels, sécrétion insuffisante de lubrification vaginale.
Brûlure dans les vertèbres thoraciques et lombaires, brûlures d'estomac, selles bouleversées, mauvaise haleine, douleur dans l'abdomen, éructations, augmentation des gaz.

Quel médecin contacter?

Si l'apparition d'une sensation de brûlure a été précédée de blessures et de lésions de la colonne vertébrale (ecchymoses, chutes), il est nécessaire de consulter un traumatologue. Si la blessure est survenue la nuit, le chirurgien orthopédiste en ligne doit être emmené au centre de traumatologie, qui fonctionne 24h / 24..

S'il n'y a aucune raison apparente, l'examen doit commencer par une visite chez le médecin généraliste local, le médecin généraliste (médecin de famille), le chirurgien ou l'orthopédiste. Si nécessaire, le médecin vous recommandera de consulter des spécialistes spécialisés: neurologue, urologue, andrologue, gynécologue, pneumologue ou cardiologue. L'ensemble standard de diagnostics primaires pour les plaintes de brûlure dans le dos comprend les études suivantes:

  • radiographie;
  • IRM ou TDM;
  • palpation de la colonne vertébrale avec sa flexion (selon certaines méthodes de diagnostic);
  • analyses d'urine et de sang (pour détecter les signes d'épidurite et d'autres processus inflammatoires).

Le traitement du patient sera prescrit en tenant compte des maladies et troubles identifiés.

Que faire si la colonne vertébrale brûle?

Pour se débarrasser de la sensation de brûlure causée par des maladies aiguës du système musculo-squelettique, des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits: ibuprofène, nimésulide, kétorolac. Vous devez les prendre 2 à 3 fois par jour pendant 7 à 10 jours consécutifs.

Pour une douleur modérée, vous pouvez également utiliser des onguents et des gels locaux avec des effets anti-inflammatoires et analgésiques: Voltaren, Diclofenac. Selon les pathologies existantes, le schéma thérapeutique peut également comprendre:

  • chondroprotecteurs avec glucosamine et chondroïtine;
  • Vitamines B;
  • antibiotiques (pour les processus infectieux et inflammatoires, par exemple, l'épidurite);
  • relaxants musculaires.

Si des maladies des organes internes deviennent la cause de la douleur brûlante, la thérapie de brûlure dans la colonne vertébrale correspond au protocole de traitement de la pathologie primaire.

Sans exacerbation, le massage, les procédures physiothérapeutiques (traitement de la boue, électrophorèse, échographie, magnétothérapie, acupuncture), l'hirudothérapie, la thérapie par l'exercice et le port de corsets orthopédiques et de correcteurs de posture sont indiqués..

Conseils utiles et prévention

Pour que la sensation de brûlure dans la colonne vertébrale n'interfère pas avec les activités habituelles et les tâches professionnelles, il est important de prévenir l'ostéochondrose, la scoliose et d'autres pathologies de la colonne vertébrale. Vous pouvez utiliser les conseils ci-dessous pour ce faire..

  1. Lors d'un travail sédentaire toutes les 2 heures, vous devez faire une pause de 10 à 15 minutes, pendant laquelle plusieurs exercices doivent être effectués pour étirer la colonne vertébrale et renforcer les muscles du cou..
  2. Il est important que les personnes travaillant sur l'ordinateur choisissent la bonne position du corps (cela est illustré dans l'image ci-dessous).

La brûlure de la colonne vertébrale est un symptôme désagréable et douloureux nécessitant un diagnostic minutieux. Si une réaction allergique aux cosmétiques, aux articles d'hygiène, aux tissus dont le linge de lit et les vêtements sont cousus est exclue, il est nécessaire de contrôler la colonne vertébrale. Pour que le traitement des maladies identifiées soit efficace, il est important de suivre les conseils et recommandations des médecins, de bien manger, de faire de l'exercice et d'éviter les troubles émotionnels. Il est recommandé aux personnes souffrant de pathologies de la colonne vertébrale de suivre un traitement spa 1 fois en 2 ans.

Vidéo - Douleur et brûlure dans le dos

Diagnostic - Cliniques à Moscou

Choisissez parmi les meilleures cliniques par avis et au meilleur prix et prenez rendez-vous

Brûlure dans le dos causes, méthodes de diagnostic et de traitement

La brûlure dans le dos est un symptôme désagréable qui accompagne les maladies de nature destructrice, inflammatoire et dégénérative. Le symptôme peut se développer seul ou accompagner d'autres symptômes: faiblesse des tissus musculaires, toux et essoufflement. La sensation de brûlure ne peut être ignorée; consultez un médecin.

Le contenu de l'article

Causes de brûlure dans le dos

Une sensation de brûlure inexplicable dans la colonne vertébrale se développe soudainement, peut être accompagnée de sensations douloureuses et de démangeaisons. Il existe plusieurs raisons à la progression d'un symptôme:

  • charge inégale sur le dos pendant l'entraînement physique;
  • régime mal préparé;
  • situations stressantes fréquentes;
  • en surpoids;
  • ostéochondrose, la sensation de brûlure ne provoque pas d'inconfort sévère, cependant, le symptôme est permanent, accompagné de douleurs dans le cou, de vertiges, d'acouphènes;
  • courbure de la colonne vertébrale, brûle le dos à la suite du processus inflammatoire des muscles;
  • avec la sciatique, une sensation de brûlure dans la colonne vertébrale s'explique par une compression des terminaisons nerveuses, le symptôme s'accompagne d'intenses sensations douloureuses;
  • sciatique du lombo-sacré, augmentation de la pression sur les terminaisons nerveuses dans la région dorsale, ce qui entraîne une progression de la brûlure, au fur et à mesure que la maladie se développe, le symptôme se propage aux extrémités supérieure et inférieure;
  • une concentration excessive de sucre dans le corps provoque des dommages au système nerveux, des maux de dos brûlants se développent, des symptômes concomitants - soif constante, fatigue chronique, détérioration de l'appareil visuel, l'apparition d'éruptions cutanées, des changements de poids corporel, des plaies guérissent plus longtemps, le patient va souvent aux toilettes ;
  • L'herpès zoster se caractérise par des cloques sur le dos et une sensation de brûlure, il se développe avec le virus de l'herpès;
  • un accident vasculaire cérébral, caractérisé par une violation de la circulation sanguine dans le cerveau, une sensation de brûlure se développe dans le dos;
  • hernie de la colonne vertébrale, symptômes concomitants - douleur, toux, augmentation de la douleur en flexion, en position allongée, l'inconfort et la sensation de brûlure disparaissent;
  • mode de vie sédentaire;
  • utilisation fréquente de la machine;
  • Le nœud de Schmorl - une maladie de nature congénitale, se développe également avec l'ostéoporose et d'autres maladies de la colonne vertébrale;
  • processus de vieillissement;
  • dommages physiques;
  • maladies du système musculo-squelettique;
  • spondylose, caractérisée par une prolifération osseuse, une progression des épines et des protubérances;
  • une sensation de brûlure au niveau des omoplates se développe après le massage;
  • maladies du système cardiaque et vasculaire, caractérisées par des brûlures et des douleurs dans la poitrine;
  • la pyélonéphrite se caractérise par l'apparition d'un symptôme dans le bas du dos, des symptômes concomitants - gonflement, changements de nuance de l'urine, fièvre;
  • les maladies gynécologiques s'accompagnent de brûlures dans la partie inférieure de la colonne vertébrale, de douleurs pendant l'acte;
  • maladies des organes internes du tractus gastro-intestinal.

Types de brûlures dans le dos

Selon la nature de la brûlure, les types de symptômes suivants sont distingués:

Brûlure constante dans le dos

Le symptôme ne disparaît pas, provoque constamment une gêne pour le patient, se développe dans le contexte de la pathologie vertébrale.

Brûlures périodiques dans le dos

Les symptômes apparaissent à une certaine heure de la journée ou pendant l'exercice, au repos il n'y a pas de sensation de brûlure..

Méthodes de diagnostic

Un diagnostic correct nécessite une consultation avec un gastro-entérologue, un cardiologue et un traumatologue en cas de sensation de brûlure après un dommage physique. Le symptôme a une nature d'apparition différente. Le médecin procède à un premier examen, clarifie la nature de la brûlure, la localisation. Pour établir la cause exacte, les méthodes de diagnostic suivantes sont utilisées: tests sanguins et urinaires, radiographie de la région dorsale, tomodensitométrie, IRM, échographie du tractus gastro-intestinal, cardiogramme sont prescrits. Le sang est également examiné pour les plaquettes, la fluorographie.

Dans le réseau de cliniques CMRT recommande les procédures suivantes: