Brûlures au dos

  • Blessure

Résumé: Beaucoup de gens décrivent les maux de dos au figuré - le dos brûle, le dos brûle, cuit. Si vous éliminez immédiatement la brûlure cutanée, les causes de ce type de douleur, qui peuvent être constantes ou variables, peuvent être différentes et aller de l'ostéochondrose à l'infection.

Pourquoi mon dos brûle-t-il constamment et comment est-il traité? Une question assez courante lors d'un rendez-vous avec un neurologue.

Consultez votre médecin si la douleur affecte considérablement votre vie, accompagnée d'une forte fièvre ou de symptômes neurologiques tels que l'engourdissement des mains ou des pieds, une faiblesse dans les jambes, des problèmes d'équilibre ou un mauvais contrôle de votre vessie ou de vos intestins (incontinence)..

Raisons d'un retour chaud

Le mal de dos est une plainte courante. Beaucoup de gens à certains moments de la vie souffrent de douleurs à la colonne vertébrale. Les étirements des muscles du dos sont généralement caractérisés par une douleur sourde et douloureuse, qui peut se transformer en spasme, en particulier pendant le mouvement. Mais les douleurs dorsales chaudes ou brûlantes qui peuvent survenir dans n'importe quelle zone de la colonne vertébrale sont généralement associées à des problèmes nerveux..

Les raisons d'un retour chaud peuvent inclure:

1) Sclérose en plaques

La sclérose en plaques est une maladie qui endommage les fibres nerveuses de la moelle épinière au cerveau. Il endommage également la substance qui recouvre ces fibres, appelée myéline. Ces dommages modifient la façon dont nous interprétons les signaux des nerfs vers le cerveau et d'autres parties de notre corps..

La sclérose en plaques provoque un certain nombre de symptômes, notamment une faiblesse et une raideur musculaires, des picotements et des engourdissements dans les membres, ainsi que des douleurs. Selon la Fédération internationale de la sclérose en plaques (IFRS), 55% des personnes atteintes de cette maladie souffrent de douleurs importantes. Malgré le fait que la douleur, qui ressemble à une brûlure, se trouve le plus souvent dans les bras et les jambes, elle peut également affecter le dos..

Le traitement de la sclérose en plaques comprend:

  • physiothérapie;
  • apport de relaxants musculaires;
  • prendre des stéroïdes et des médicaments immunitaires.

2) Compression ou nerf pincé

Les nerfs de la colonne vertébrale peuvent être serrés pour un certain nombre de raisons. Ces raisons incluent:

1. Hernie ou saillie du disque intervertébral

Notre colonne vertébrale se compose d'une série d'os (vertèbres) se tenant les uns sur les autres. La colonne vertébrale a 7 vertèbres dans la région cervicale (cou), 12 vertèbres dans la région thoracique, 5 vertèbres dans la région lombaire (bas du dos). Le disque intervertébral est situé entre les vertèbres et a une structure hétérogène. Le disque intervertébral protège les vertèbres en absorbant les chocs lors d'actions standard telles que la course, l'haltérophilie et autres.

Chaque disque intervertébral se compose de deux parties: un contenu gélatineux mou (noyau pulpeux) et un anneau externe solide (anneau fibreux). Les processus dégénératifs ou les traumatismes peuvent conduire au fait que le noyau pulpeux commence à gonfler à travers une fissure dans l'anneau fibreux. Cette condition est connue comme une hernie discale. Une hernie discale peut causer de la douleur et de l'inconfort. Si la hernie comprime l'un des nerfs vertébraux, vous pouvez également ressentir un engourdissement et une douleur le long du nerf pincé. Dans les cas graves, vous devrez peut-être une intervention chirurgicale pour retirer ou restaurer un disque malade.

Une hernie du disque intervertébral peut apparaître dans n'importe quelle partie de la colonne vertébrale, à partir du cou et se terminant par le bas du dos. Une hernie intervertébrale peut exercer une pression supplémentaire sur les nerfs et les muscles environnants.

Les symptômes d'une hernie intervertébrale comprennent:

  • douleur et engourdissement, surtout souvent - d'un côté du corps;
  • douleur qui irradie vers le bras ou la jambe;
  • douleur s'intensifiant la nuit et lors de certains mouvements;
  • douleur qui s'intensifie après un long séjour dans une position;
  • douleur lors de la marche sur de courtes distances;
  • faiblesse musculaire inexpliquée;
  • picotements et brûlures dans la zone touchée.

Le type de douleur peut varier d'une personne à l'autre. Consultez votre médecin si votre douleur entraîne un engourdissement ou des picotements, ce qui affecte votre capacité à contrôler les muscles..

Les causes de la hernie intervertébrale comprennent l'âge, les lésions traumatiques de la colonne vertébrale, l'exposition prolongée à des postures statiques, la musculation et autres.

Le caractère émotionnel le plus souvent décrit dans la description de la douleur (brûlures au dos) se trouve dans la colonne vertébrale thoracique, en tant que partie la plus immobile de la colonne vertébrale..

2. Sténose du canal rachidien

La colonne vertébrale est une colonne osseuse appelée vertèbres qui offre stabilité et soutien au haut du dos. Il nous permet de tourner et de plier. Les nerfs de la colonne vertébrale traversent des trous dans les vertèbres et transportent les signaux du cerveau vers le reste du corps. Les os et les tissus environnants protègent ces nerfs. Si les nerfs sont endommagés, cela peut entraîner des problèmes de marche, d'équilibre et de sensibilité..

La sténose spinale est une condition dans laquelle le canal rachidien se rétrécit et commence à comprimer la moelle épinière. Il s'agit généralement d'un processus graduel. Si la contraction est minime, la personne peut ne présenter aucun symptôme. Un rétrécissement excessif peut entraîner une compression des nerfs et provoquer des problèmes. De plus, une sténose primaire ou secondaire du canal rachidien aggrave le cours de l'ostéochondrose vertébrale et ses complications telles que la protrusion et la hernie du disque intervertébral, la spondylarthrose et la spondylose de la colonne vertébrale.

Une sténose peut survenir dans n'importe quelle zone de la colonne vertébrale..

Les symptômes de la sténose vertébrale évoluent avec le temps. Vous pouvez rencontrer:

  • faiblesse dans le bras ou la jambe;
  • douleur au bas du dos en position debout et en marchant;
  • engourdissement dans les jambes ou les fesses;
  • problèmes d'équilibre.

S'asseoir sur une chaise aide généralement à réduire ces symptômes. Cependant, ils peuvent revenir.

Les causes de la sténose vertébrale comprennent:

  • anomalie rachidienne congénitale;
  • canal rachidien étroit congénital;
  • courbure vertébrale (scoliose);
  • Maladie de Paget;
  • tumeurs osseuses;
  • achondroplasie, qui est un type de nanisme.
  • ostéochondrose vertébrale conduisant à une sténose vertébrale secondaire.

3. Sciatique

La sciatique est un complexe de symptômes associés au pincement du nerf sciatique. Le nerf sciatique commence dans la moelle épinière, traverse les hanches et les fesses et descend jusqu'aux jambes. Il est le plus gros nerf de notre corps..

La sciatique peut se manifester par des douleurs dans le dos, les fesses et les jambes de divers degrés d'intensité, ainsi que des engourdissements, des picotements, des brûlures, une sensation de chaleur ou de froid et une faiblesse.

Les symptômes de la sciatique peuvent également inclure:

  • douleur aggravée par les mouvements;
  • engourdissement ou faiblesse dans les jambes ou les pieds le long du nerf sciatique;
  • sensations douloureuses de picotements;
  • dans les cas graves - violation de la miction et de la défécation.

Bien que la sciatique soit généralement le résultat d'une hernie intervertébrale lombaire qui affecte directement le nerf, la sciatique peut provoquer une irritation ou une inflammation du nerf sciatique. L'irritation d'un nerf par une hernie intervertébrale est souvent appelée radiculopathie. En plus de la compression nerveuse par le disque intervertébral, d'autres causes de sciatique comprennent la compression du nerf par l'os, la tumeur, le muscle, les saignements internes, les infections, les traumatismes et autres. Parfois, une sciatique peut survenir en raison de la compression du nerf sciatique pendant la grossesse..

Selon la cause, la sciatique peut être traitée avec:

  • traction sans colonne vertébrale;
  • exercices de physiothérapie;
  • physiothérapie;
  • des loisirs;
  • appliquer de la glace;
  • analgésiques ou anti-inflammatoires.

Dans les cas extrêmes, un traitement chirurgical est indiqué pour les patients présentant un nerf pincé.

3) Tinea versicolor

Le zona est une infection des nerfs de notre corps causée par le même virus que la varicelle (varicelle-zona). Si vous avez eu la varicelle, le virus peut ne pas se manifester pendant des décennies. Nous ne savons pas exactement pourquoi chez certaines personnes le virus est réactivé à nouveau, mais si cela se produit, une personne développe une éruption vésiculeuse avec un syndrome douloureux sévère, qui entoure souvent le corps, y compris la colonne vertébrale.

Chez de nombreuses personnes, la douleur disparaît dès que l'éruption guérit. Cependant, dans certains cas, le zona peut provoquer une douleur à long terme appelée «névralgie post-herpétique».

Le traitement de la douleur du zona peut comprendre:

  • blocage neural;
  • agents antiviraux;
  • analgésiques;
  • antidépresseurs;
  • médicaments stéroïdes.

4) Maladie de Lyme

Selon une étude publiée dans la revue Current Infectious Disease Reports, jusqu'à 15% des patients atteints de la maladie de Lyme (une maladie infectieuse caractérisée par des douleurs musculaires et articulaires et une fatigue intense) ont des dommages au système nerveux.

Lorsque la maladie de Lyme affecte le système nerveux, elle peut parfois provoquer une inflammation ou une irritation des terminaisons nerveuses de la colonne vertébrale, entraînant une sensation de brûlure dans le dos. La maladie de Lyme est généralement traitée avec des antibiotiques oraux ou intraveineux..

5) Fibromyalgie

La fibromyalgie est considérée comme une maladie du cerveau et du système nerveux central. Les experts ne savent pas exactement ce qui en est la cause. Il semble que les terminaisons nerveuses des personnes atteintes de fibromyalgie puissent mal interpréter et exacerber les messages de douleur.

Malgré le fait que la maladie provoque des douleurs dans tout le corps, elle affecte souvent les muscles couramment utilisés, y compris les muscles du dos. La douleur peut être douloureuse, mais elle est aussi parfois décrite comme chaude ou brûlante..

Le traitement de la fibromyalgie comprend:

  • analgésiques;
  • anti-inflammatoires;
  • relaxants musculaires;
  • antidépresseurs.

L'article a été ajouté à Yandex Webmaster 2018-07-05, 13:10.

Brûlure dans le bas du dos: causes et traitement

Les brûlures dans le bas du dos peuvent être le signe de diverses pathologies: maladies de la colonne vertébrale, pincement des nerfs, maladies des organes internes. N'ignorez pas ce symptôme, car il apporte non seulement un grand inconfort, mais à l'avenir peut entraîner de graves problèmes de santé..

Dans cet article, vous découvrirez ce qui provoque des douleurs et des brûlures dans le bas du dos, quelle liste de symptômes indique la présence d'une maladie grave et comment la traiter à la maison..

Les causes

Les sources du problème peuvent être divisées en deux groupes. Dans la plupart des cas, les causes de brûlures et de maux de dos sont des pathologies de la colonne vertébrale. Dans ce cas, une violation peut se développer dans l'un de ses services, mais provoquer des douleurs dans le bas du dos. Le deuxième groupe de causes est les maladies des organes internes. En présence d'inflammation dans la cavité abdominale ou le bassin, des nerfs pincés et des troubles circulatoires se produisent, ce qui provoque des symptômes de brûlure désagréables dans la région lombaire.

Maladies possibles

Considérez une liste de pathologies de la colonne vertébrale, qui dans la plupart des cas conduisent à une sensation de brûlure dans la région lombaire.

Ostéochondrose

Cette pathologie est caractérisée par un amincissement des disques intervertébraux, à la suite duquel les vertèbres entrent en contact. Des croissances osseuses se forment sur les vertèbres - des ostéophytes qui compressent les vaisseaux sanguins et les nerfs. La cause de l'ostéochondrose peut être un mode de vie sédentaire, une mauvaise posture, un traumatisme..

Hernie intervertébrale

Les disques intervertébraux servent comme une sorte d'amorti, qui assure la mobilité des vertèbres. Avec une courbure de la crête, un long séjour en position assise, un effort physique incorrect et excessif, les vertèbres compressent trop le disque intervertébral. Pour cette raison, son contenu - la pulpe gélatineuse dépasse de la membrane osseuse, c'est ce qu'on appelle une hernie. Une saillie peut comprimer les vaisseaux sanguins et les nerfs, ce qui provoque une sensation de brûlure et de la douleur.

Noeud de Schmorl

Il s'agit d'une hernie formée en raison d'un prolapsus du noyau du disque intervertébral, mais dirigée à l'intérieur du corps vertébral. Il s'agit souvent d'une pathologie congénitale ou apparaît pendant la période de croissance active de l'enfant, lorsque le système osseux n'est pas suffisamment résistant.

Sténose vertébrale

Les vertèbres au détriment de leurs processus forment la cavité à travers laquelle passe la moelle épinière. Lorsque les vertèbres sont déformées ou que la hernie se prolonge vers le canal rachidien, une compression de la moelle épinière se produit, qui se transforme en une douleur intense.

Scoliose, lordose

Ce sont des types de courbure de la colonne vertébrale, dans lesquels il y a une distribution incorrecte de la charge sur toute la longueur de la colonne vertébrale. En conséquence, certains muscles sont soumis à des spasmes sévères, tandis que d'autres sont détendus. En conséquence, une personne ressent une forte sensation de brûlure..

Autres raisons

En outre, une sensation de brûlure et des maux de dos peuvent survenir pour des raisons non liées à des maladies de la colonne vertébrale..

La catégorie la plus populaire comprend les maladies du système génito-urinaire. Cela peut être une inflammation de la prostate chez l'homme, des maladies de l'utérus et des ovaires chez la femme. Chez les femmes également, de tels symptômes négatifs peuvent survenir pendant une grossesse extra-utérine ou pendant la gestation après le deuxième trimestre, lorsque l'abdomen devient très grand et déplace le centre de gravité.

Des lombalgies peuvent survenir avec une pathologie rénale, ainsi que des maladies gastro-intestinales. La présence de ces maladies sera indiquée par des symptômes supplémentaires: altération de la miction avec maladie rénale, nausées après avoir mangé, vomissements, douleurs abdominales avec maladies gastro-intestinales. La consultation d'un médecin aidera à déterminer la cause exacte des symptômes négatifs..

Symptômes

Les symptômes chez les patients peuvent être très différents, tout dépend des causes qui ont provoqué une sensation de brûlure et de la douleur. Un inconfort peut survenir localement à un moment donné ou couvrir toute la région lombaire. La nature de la douleur peut être différente: aiguë, douloureuse, piquée, tirant. En intensité, la douleur peut être aiguë - un symptôme prononcé qui peut ne pas disparaître pendant plusieurs semaines, ou chronique - moins sévère que aiguë, mais ayant une durée plus longue.

En présence de pathologies de la colonne vertébrale, d'autres symptômes s'ajoutent à la brûlure et à la douleur:

  • vertiges;
  • crampes après un long séjour dans une position;
  • démangeaisons, rougeur et gonflement de la peau dans le bas du dos;
  • mobilité réduite des membres, sensation de raideur dans le corps;
  • engourdissement de la peau dans le bas du dos.

Si les symptômes ont été causés par une maladie rénale, des démangeaisons et des douleurs peuvent apparaître lors de la miction, des inclusions purulentes et sanglantes dans l'urine. Les problèmes gynécologiques chez les femmes, en plus des maux de dos, provoquent des troubles du cycle, des pertes vaginales et une augmentation de la température corporelle. Les maladies de la prostate chez l'homme stimulent non seulement une sensation de brûlure dans le bas du dos, mais aussi des douleurs lors de la tension de la région pelvienne, des dysfonctionnements sexuels, des malaises généraux.

Diagnostique

Afin d'établir avec précision la cause des brûlures et des maux de dos, il convient de prendre rendez-vous avec le thérapeute. Le médecin procédera à une enquête et à un examen, puis prescrira des examens supplémentaires. Les procédures de diagnostic suivantes sont utilisées pour établir le diagnostic:

  • tests sanguins et urinaires;
  • Échographie de la cavité abdominale et du bassin;
  • Radiographie de la colonne vertébrale;
  • CT ou IRM. En présence d'une image floue des symptômes et, si nécessaire, pour évaluer l'état non seulement des os, mais aussi des muscles, des nerfs et des vaisseaux sanguins dans le dos, ces méthodes de diagnostic sont prescrites.

Sur la base des résultats d'analyses et d'examens, le médecin pourra faire un diagnostic préalable et se référer à un spécialiste plus étroit: vertébrologue, neurologue, orthopédiste, gastro-entérologue, gynécologue ou urologue.

Traitement

Le traitement des pathologies provoquant des brûlures et des lombalgies doit être abordé de manière globale. Si le trouble a été causé par des maladies de la colonne vertébrale, un traitement conservateur comprend une thérapie médicamenteuse, l'utilisation de remèdes populaires, un massage et une thérapie par l'exercice.

Thérapie médicamenteuse

Tout d'abord, le médecin sélectionne le médicament antidouleur approprié pour le patient. Si les symptômes sont légers, les onguents, les gels ou les comprimés conviennent. Si la douleur et les brûlures sont insupportables, recourir aux injections. Un certain nombre de médicaments sont également prescrits, dont l'action vise à restaurer les systèmes squelettique et musculaire. Ce sont des chondroprotecteurs et des vitamines B qui renforcent le tissu osseux, des relaxants musculaires qui peuvent soulager les spasmes musculaires.

Recettes folkloriques

L'utilisation de composants naturels et naturels aidera à soulager la douleur et les brûlures sans effets secondaires et sans dépendance. Avant d'utiliser des recettes, assurez-vous qu'il n'y a pas de réaction allergique..

Compresse de sel

Prenez 100 mg de chlorure de sodium et dissolvez-le dans 1 litre d'eau chaude. Jusqu'à ce que l'eau se soit refroidie, faites-y tremper de la gaze et fixez-la au bas du dos. Envelopper dans une écharpe chaude et laisser reposer 1 à 2 heures.

Compresse de pommes de terre et raifort

Prenez également les pommes de terre et le raifort, battez dans un mixeur ou passez dans un hachoir à viande, ajoutez un peu de miel. Pliez la suspension résultante dans une étamine, attachez-la au bas du dos, couvrez-la de film alimentaire et enveloppez-la.

Frottement au miel

Faites chauffer une petite quantité de miel dans un bain-marie. Il ne doit pas contenir de cristaux pouvant brûler la peau. Frottez intensément le miel dans le bas du dos, enveloppez-le d'une pellicule plastique et couvrez-le d'une couverture chaude.

Les remèdes populaires aident à soulager efficacement les symptômes de brûlure et de douleur. Mais ils ne peuvent pas être utilisés comme direction principale du traitement, utilisez-les uniquement en combinaison avec d'autres méthodes thérapeutiques.

Massage

La thérapie manuelle est l'une des méthodes les plus efficaces dans le traitement du bas du dos. Le cours de massage aidera à soulager les spasmes musculaires, à rétablir la position normale des vertèbres, à soulager la compression des disques intervertébraux et à réduire la taille de la hernie. Il est important de masser régulièrement et correctement. Il est autorisé d'agir exclusivement sur les muscles paravertébraux, sans travailler à travers les vertèbres et la peau au-dessus, car les structures osseuses peuvent être brisées et une exposition supplémentaire peut aggraver le problème. Le massage est effectué sur toute la surface du dos avec une étude supplémentaire du coccyx, des fesses et des cuisses.

Les exercices dans la plupart des cas de pathologies de la colonne vertébrale peuvent faire face à la maladie sans chirurgie. Effectuez-les régulièrement en rémission - lorsque la douleur intense ne dérange pas.

  1. Tenez-vous à quatre pattes, placez vos mains devant vous, écartez-les à la largeur des épaules. Asseyez lentement vos fesses sur vos pieds, posez votre ventre sur vos jambes, posez votre front sur le sol. Déplacez les bras droits légèrement vers l'avant, sentez vos muscles du dos s'étirer.
  2. Allongez-vous sur le dos, pliez les jambes aux genoux. Placez le pied du pied gauche sur le genou droit, saisissez la cuisse du pied droit avec vos mains et tirez-le légèrement vers vous. Répétez dans l'autre sens.
  3. Avancez avec votre pied droit, les mains posées sur le sol. Déplacez votre main droite sur le côté gauche de la jambe et avancez légèrement le pied vers l'avant. Avec un peu de ressort, poussez le bassin vers l'avant pour sentir la cuisse de la jambe gauche s'étirer. Courez dans l'autre sens.
  4. Tenez-vous droit, gardez le dos droit, écartez les jambes le plus possible et pliez-les aux genoux, tournez vos pieds avec vos chaussettes sur les côtés, mettez vos mains sur vos hanches. Lorsque vous expirez, abaissez légèrement votre bassin, comme si vous étiez assis sur une chaise, verrouillez-vous pendant 30 secondes.
  5. Asseyez-vous droit, étirez vos jambes devant vous. Reprenez votre main droite et posez-la sur le sol, placez votre main gauche devant vous entre vos jambes écartées. Faites pivoter le boîtier et déplacez progressivement votre main droite encore plus loin. Courez dans l'autre sens.

Pendant les exercices, il est important d'effectuer tous les mouvements en douceur, sans solliciter inutilement le dos. Si vous ressentez de la douleur, ralentissez vos entraînements ou faites une pause.

La prévention

Pour réduire la fréquence et l'intensité des brûlures dans le bas du dos ou pour vous assurer complètement contre son apparence, il vaut la peine de suivre quelques recommandations simples:

  • si vous avez un travail sédentaire, faites un échauffement léger toutes les heures pendant 10 à 15 minutes;
  • essayez de ne pas soulever de poids;
  • faire de l'exercice régulièrement et suivre des cours de massage;
  • organiser la bonne couchette;
  • éviter l'hypothermie;
  • porter des chaussures confortables;
  • inclure des aliments riches en vitamine B dans votre alimentation;
  • normalisez votre poids.

Si des douleurs au bas du dos et une sensation de brûlure apparaissent périodiquement et n'apportent pas d'inconfort grave, n'ignorez pas ces symptômes, plus tôt le diagnostic est fait et le traitement est commencé, plus vite vous pouvez restaurer complètement la santé de la colonne vertébrale.

Simulateur Drevmass

Une sensation de brûlure dans le bas du dos apporte un grand inconfort. Et plus vous ignorez les symptômes, plus les perturbations apparaissent. Si l'inconfort dans la région lombaire est causé par des maladies du dos, utilisez le masseur Drevmass pour les traiter. Il a été développé spécifiquement pour le traitement efficace des problèmes rachidiens à domicile..

La conception du simulateur est un châssis avec des rouleaux lisses installés. Pour l'entraînement, vous devez vous allonger sur les rouleaux avec le dos, verrouiller les poignées et effectuer plusieurs locations. Les rouleaux affectent profondément les muscles du dos, procurant un effet thérapeutique prononcé.

Que se passe-t-il pendant les cours à Drevmass:

  • restauration de la circulation sanguine dans les tissus du dos;
  • soulager les spasmes des muscles pincés, des vaisseaux sanguins et des nerfs;
  • étirement en douceur de la colonne vertébrale avec libération d'espace pour les disques intervertébraux, ce qui aide à réduire la hernie.

Après les cours à Drevmass, la sensation de brûlure disparaît, la mobilité du dos est restaurée et la santé globale s'améliore. La formation sur un tel simulateur combine massage et thérapie par l'exercice, ce qui vous permettra de vous maintenir en pleine forme. Les cours à Drevmass contribuent également à la perte de poids..

La structure est en bois naturel et durable. Les rouleaux ont différentes tailles, ce qui vous permet de contrôler l'intensité de l'impact sur différentes zones du dos. Vous pouvez installer le film le plus grand et le plus actif dans la région cervicale pour le traitement de l'ostéochondrose, dans la région thoracique pendant l'étude de la cyphose et de la scoliose, dans le bas du dos pendant le traitement de la lordose, des hernies et d'autres pathologies.

Le masseur Drevmass est très facile à utiliser et convient à toute la famille. Avec son aide, une prévention et un traitement efficaces des maux de dos sont disponibles à domicile..

Brûlure dans le bas du dos: toutes les causes possibles et les méthodes de leur prévention

La douleur est un symptôme de nombreuses maladies aiguës et chroniques du corps. Selon son emplacement, les problèmes d'un système particulier sont jugés. La nature de la douleur dans chaque cas est différente. La brûlure dans le bas du dos est l'une des sensations les plus courantes..

Les maladies, à cause desquelles brûlent le bas du dos, peuvent être nombreuses. Pour diagnostiquer, établir les causes de la douleur et commencer le traitement, vous devez consulter un médecin. Ce n'est que dans un établissement médical que le patient bénéficiera de l'assistance nécessaire.

Les principales causes de brûlure dans les reins

La douleur lombaire indique souvent une maladie rénale. Les plus courants sont:

  • maladie de la lithiase urinaire,
  • lésions kystiques,
  • maladies inflammatoires,
  • Néoplasmes malins.

Une douleur intense est causée par le mouvement du sable et des pierres le long des voies urinaires. La cause de la brûlure dans le bas du dos est l'inflammation des tissus endommagés par les calculs.

Les formations de grande taille ne peuvent pas sortir par des voies urinaires étroites, elles les obstruent donc, gênant la sortie de l'urine. Dans ce cas, la pression dans les reins augmente et leur approvisionnement en sang est perturbé. Tout cela s'accompagne d'une douleur insupportable..

Maladie du rein

Les brûlures dans les reins sont considérées comme un symptôme courant de pathologies accompagnées d'un processus inflammatoire. Les reins sont un organe apparié, une brûlure peut être observée à gauche et à droite de la région lombaire. Les maladies les plus courantes que les médecins appellent:

Les pierres se trouvent non seulement chez les adultes, mais aussi chez les enfants. La cause de la formation de sable dans le rein est un trouble métabolique du corps. Avec l'avènement des calculs dans le système génito-urinaire, un processus inflammatoire se produit. Dans ce cas, le patient a une sensation de brûlure et des démangeaisons du rein droit ou gauche. C'est le premier signe de colique rénale..

De plus, il y a une augmentation de la température corporelle, des sueurs froides, le patient ne peut pas adopter une posture confortable, alors ils parlent du syndrome du «top». De petites pierres se déplacent le long des voies urinaires, endommagent la muqueuse.

Pyélonéphrite

L'inflammation se développe dans le bassin et les glomérules. La raison en est les bactéries qui pénètrent dans le système génito-urinaire. Le patient présente un gonflement du visage, des membres, de la fièvre et des brûlures tirant des douleurs dans le bas du dos. Le pourcentage de morbidité est plus élevé chez les femmes en raison des caractéristiques structurelles du système urinaire.

Formations kystiques

Les médecins appellent un kyste avec une cavité remplie de liquide dans le rein. Avec une grande accumulation de kystes, ils parlent de polycystose. La maladie est observée plus souvent chez les personnes âgées de 50 ans et plus, mais avec certaines anomalies du développement, elle se retrouve également dans l'enfance.

Le kyste provoque une sensation de brûlure dans le bas du dos. Les autres signes étant absents, les patients ne se rendent généralement pas dans un établissement médical.

Néoplasmes malins

Les tumeurs entraînent une rétention urinaire dans les reins, à cause de laquelle un processus inflammatoire se développe, accompagné d'une sensation de brûlure..

Le diagnostic des maladies du système urinaire n'est possible qu'en fonction des résultats de la recherche. Par conséquent, une visite précoce chez un médecin permet de commencer le traitement à temps et de soulager la douleur.

Pathologie du système musculo-squelettique

La cause de la douleur brûlante dans la région lombaire sont souvent des maladies du système musculo-squelettique. Dans ce cas, un spasme musculaire est observé, conduisant à une pression forte ou prolongée sur les fibres nerveuses. Ce symptôme est caractéristique de plusieurs types de maladies:

  • ostéochondrose,
  • hernie du disque intervertébral,
  • courbure vertébrale,
  • blessures,
  • néoplasmes,
  • spondylarthrose.

S'il y a une douleur brûlante dans le bas du dos, le médecin prescrit d'abord un examen de la colonne vertébrale. Tout changement dans le système musculo-squelettique s'accompagne d'un certain nombre de symptômes: sensation de brûlure, sensibilité altérée, faiblesse musculaire, engourdissement, etc..

Il y a des cas où, après une blessure, l'un des membres est raccourci. L'apparition d'une boiterie devient une cause de douleur brûlante dans les lombaires en raison de la torsion constante du corps pendant le mouvement.

La plupart des pathologies s'accompagnent d'une compression des terminaisons nerveuses de la colonne vertébrale, à l'examen, il y a une forte tension dans les muscles, des douleurs lors de la palpation, etc..

Maladies gynécologiques

Des douleurs lombaires et une sensation de brûlure surviennent avec les maladies gynécologiques, ainsi qu'avec la grossesse extra-utérine, les fausses couches. En plus de brûler dans la région lombaire, les femmes présentent des symptômes supplémentaires:

  • douleurs abdominales basses,
  • fièvre,
  • inhabituel pour les écoulements menstruels,
  • Irrégularités menstruelles.

Si ces signes sont ignorés et non traités, l'inflammation se propage au péritoine et conduit à une péritonite.

En fin de grossesse, les femmes se plaignent d'une sensation de brûlure dans le bas du dos, qui s'explique par une augmentation de la charge sur la colonne vertébrale et un changement des niveaux hormonaux. Des démangeaisons et des brûlures dans la région lombaire indiquent une augmentation du niveau d'oestrogène.

Maladies gastro-intestinales

Pas toujours, le patient associe une sensation de brûlure dans la région lombaire à des problèmes dans le système digestif. Mais en fait, de telles sensations surviennent en raison de la pancréatite, de la cholécystite, des ulcères d'estomac, de la colite. Dans le même temps, d'autres signes de maladies sont observés:

  • manque d'appétit,
  • vomissements et nausées,
  • ballonnements,
  • troubles intestinaux.

Une brûlure à droite dans le bas du dos peut être un symptôme de cholécystite aiguë due à la stagnation de la bile dans la vésicule biliaire. Dans ce cas, il y a un changement de la couleur des matières fécales à plus clair, ainsi que des démangeaisons, se propageant à différentes parties du corps. Tous ces symptômes s'aggravent après avoir mangé ou suivi un régime..

Maladies neurologiques

Parmi les pathologies neurologiques dans lesquelles le bas du dos brûle, la névralgie intercostale est le plus souvent trouvée. Cette maladie se caractérise par des maux de dos dans la région lombaire et une sensation de brûlure qui se produit lors des virages serrés. De plus, un autre symptôme peut être observé - un engourdissement des membres.

La chaleur dans le bas du dos est si désagréable et douloureuse qu'il est insupportable pour le patient d'attendre que le médecin vienne. Par conséquent, il est important de soulager l’état du patient et de soulager la sensation de brûlure..

Pour ce faire, vous devez aider une personne à prendre une pose confortable. L'une des poses relaxantes est la posture du cocher lorsque le patient est assis sur une chaise, se penchant en avant et suspendre ses bras le long de son corps ou les reposer sur ses genoux.

Symptômes

Lors de la première visite, le médecin interroge le patient, précisant la nature de la douleur, sa localisation. De plus, effectue l'inspection et sélectionne les méthodes d'examen.

Les brûlures dans les reins s'accompagnent de symptômes supplémentaires:

  • C'est une douleur sourde,
  • gonflement du visage et des jambes le matin,
  • excrétion d'urine,
  • la peau qui gratte,
  • urine boueuse,
  • en présence de sable et de pierres, des sédiments dans l'urine sont observés et des picotements dans les reins se font sentir,
  • la quantité quotidienne d'urine diminue et, dans certains cas, une polyurie est observée.

Le principal indicateur de dysfonctionnement du système urinaire est la colique rénale.

Des sensations de brûlure dans le bas du dos surviennent avec des maladies du système musculo-squelettique. Dans le même temps, il existe encore des signes caractéristiques:

  • raideur matinale dans la colonne lombaire,
  • diminution de la force musculaire,
  • douleur articulaire,
  • gonflement léger mais perceptible au site de l'inflammation,
  • douleur accrue pendant le mouvement,
  • chez les hommes, la puissance diminue.

Les patients se plaignent que le dos cuit, avec des maladies cardiovasculaires. Dans ce cas, la douleur est similaire à celle observée avec l'ostéochondrose. Il est possible d'évaluer correctement l'état du patient en comparant un certain nombre de signes:

  • avec une pathologie cardiovasculaire, la douleur irradie du thoracique au lombaire,
  • l'attaque s'accompagne d'une augmentation de la pression,
  • avec une crise cardiaque, une tachycardie est notée,
  • transpiration sévère se produit avec une crise cardiaque,
  • il y a une lourdeur dans la poitrine.

Lors d'une crise cardiaque, une personne souffre de faiblesse et se sent fatiguée..

Le bas du dos peut brûler avec une inflammation des organes reproducteurs féminins. Dans ce cas, la nature brûlante est longue, accompagnée de douleurs dans la région inguinale et d'une sensation de lourdeur.

Une brûlure grave dans la colonne lombaire est l'une des premières manifestations du zona. Dès l'éruption cutanée, la douleur disparaît progressivement.

Une blessure à la colonne vertébrale peut provoquer des douleurs dans la région lombaire. Dans ce cas, il y a un gonflement de la zone endommagée et une violation de ses fonctions.

Diagnostique

Pour identifier les causes des maux de dos et des brûlures graves, vous devez contacter un établissement médical. Lors de la visite initiale à la clinique du patient, les médecins examineront.

Les causes des brûlures dans les reins sont déterminées par un néphrologue ou un urologue. Un traumatologue déterminera la présence ou l'absence d'une blessure. En plus de ces spécialistes, vous devrez consulter un orthopédiste, cardiologue, neurologue et gastro-entérologue.

Pour identifier la pathologie, des méthodes de diagnostic seront sélectionnées:

  • ECG,
  • Échographie,
  • IRM,
  • OAM et UAC,
  • chimie sanguine,
  • FGS,
  • radiographie pulmonaire.

Sur la base des résultats de l'examen, il peut être conclu qu'il existe des maladies de la colonne vertébrale, des reins, des poumons, du système digestif, etc. Dès les premières études dépend souvent non seulement de la poursuite du traitement du patient, mais toute sa vie.

Traitement et prévention

Le résultat du traitement dépendra du respect exact des recommandations des médecins. Pour se débarrasser d'une sensation de brûlure dans la région rénale, des antibiotiques sont utilisés si l'infection en est la cause. Pour soulager la douleur, prescrire des analgésiques.

Un type de soulagement pour les brûlures au bas du dos est le traitement physique. Les plus courants sont l'acupuncture et la magnétothérapie. Pour améliorer le résultat, on prescrit au patient UHF et réflexologie.

Les exercices de massage du dos et de physiothérapie aident à soulager les douleurs intenses, mais ils ne sont prescrits que par un médecin et ils sont effectués par un spécialiste qualifié..

La prévention des brûlures dans le bas du dos est le traitement de la maladie sous-jacente, qui se manifeste par un tel symptôme. Les médecins recommandent de mener une vie active, de bien manger, de prendre soin de son hygiène personnelle. Lors des examens médicaux, il est important de consulter des spécialistes afin de diagnostiquer les maladies en temps opportun.

Causes des brûlures dans le bas du dos: une liste de méthodes de diagnostic et de traitement

Les brûlures dans le bas du dos s'accompagnent souvent de douleurs constantes ou épisodiques, d'enflure, de raideur des mouvements le matin. Les causes de l'inconfort du bas du dos sont rarement physiologiques. Dans la plupart des cas, elle est due à une pathologie évoluant progressivement. Il n'y a qu'une seule façon de se débarrasser des maux de dos - en éliminant la cause de leur apparition. Après un ensemble de mesures diagnostiques, les médecins commencent immédiatement le traitement. Cela vous permet d'arrêter l'implication de tissus et d'organes sains dans la pathologie..

Les causes

C'est important de savoir! Médecins en état de choc: "Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires." En savoir plus.

La brûlure n'est pas nécessairement une manifestation clinique de maladies affectant des segments de la colonne lombo-sacrée. Cette sensation désagréable peut se refléter. Autrement dit, sa source est située dans un organe interne innervé par le plexus nerveux commun avec le bas du dos. Par conséquent, lorsqu'il est endommagé, une sensation de brûlure est ressentie dans le bas du dos.

Développement de la maladie

La brûlure survient au stade initial de développement de l'ostéochondrose lombo-sacrée. Pour cette pathologie dégénérative-dystrophique de 1 gravité, une évolution asymptomatique est caractéristique. Les changements dans la structure des disques intervertébraux sont mis en évidence par un faible resserrement et une sensation de brûlure, qui sont généralement pris par une personne pour une tension musculaire banale.

Une sensation similaire accompagne d'autres maladies paresseuses aiguës et chroniques:

  • hernie intervertébrale. Les changements destructifs dans la lombaire provoquent une saillie - saillie des disques. En l'absence d'intervention médicale, la pathologie progresse, devenant la cause de la formation d'une hernie. En plus des douleurs localisées dans le bas du dos, il y a une sensation de "ramper", de brûlure, de picotement;
  • scoliose, ou courbure persistante de la colonne vertébrale latéralement par rapport à son axe. Pour stabiliser les segments vertébraux pendant le mouvement, redistribuer les charges sur la colonne vertébrale, le tonus musculaire commence à augmenter. La brûlure est le premier symptôme d'hypertonie des muscles squelettiques;
  • sciatique. La cause de la névralgie du nerf sciatique est l'hypothermie, un effort physique important et diverses pathologies inflammatoires. Brûlures accompagnées de douleurs lombaires aiguës, aggravées même par des éternuements et une toux. Il indique une diminution de la sensibilité et un trouble de l'innervation;
  • radiculite. La pathologie affecte les racines de la moelle épinière, provoquant des troubles moteurs, autonomes et douloureux. Les sensations de brûlure, de picotements et d'engourdissement indiquent le développement d'un syndrome radiculaire dû à la hernie intervertébrale formée.

La brûlure peut provoquer directement des dommages à la peau. Il est particulièrement caractéristique des bardeaux. La maladie survient en raison de l'activation des virus de l'herpès dans le contexte d'une diminution de l'immunité.

Dommages mécaniques

En présence de blessures sur la peau dans la région lombaire, des brûlures apparaissent presque toujours. Il accompagne les brûlures thermiques, chimiques, par rayonnement, les gelures. La brûlure survient au stade de la récupération des couches épidermiques après des perforations, coupures, égratignures.

Une sensation inconfortable est également caractéristique des blessures fermées. Avec les chutes, les ecchymoses, les coups violents, les muscles, les ligaments, les tendons sont endommagés. Des vaisseaux sanguins rompus, le sang coule dans le tissu sous-cutané, formant des hématomes, un œdème inflammatoire. Chacune de ces lésions peut provoquer une sensation de brûlure..

Maladies des organes internes

La généralité de l'innervation explique la brûlure dans le bas du dos dans le contexte de pathologies développées du tractus gastro-intestinal. Typiquement, cette condition est caractéristique de l'hyperacide, de la gastrite érosive, de l'ulcère gastrique et de l'ulcère duodénal. Mais beaucoup plus souvent, une sensation désagréable provoque des maladies du système urinaire:

  • insuffisance rénale aiguë ou chronique;
  • pyélonéphrite;
  • cystite hémorragique;
  • glomérulonéphrite;
  • dysfonction surrénalienne.

L'exacerbation des maladies endocriniennes entraîne également des brûlures et dans diverses parties du corps. La progression du diabète se produit avec une implication progressive dans la pathologie du système nerveux. Brûlure dans le bas du dos - le résultat d'une diminution de la sensibilité, d'une transmission altérée des impulsions nerveuses.

Symptômes associés

La brûlure est plus caractéristique des maladies inflammatoires et dégénératives de la colonne lombo-sacrée. Dans leur tableau clinique, une raideur, un gonflement du matin et une diminution de la force musculaire sont également présents. Et le principal signe est la douleur. Elle est faible au stade de la rémission, tirant, douloureuse, comme distante. Pendant les rechutes, une personne souffre de douleurs aiguës, aggravées par l'inclinaison ou la rotation du corps.

Symptômes de pathologies affectant les organes pelviens ou situés dans le péritoine, autres:

  • lésions inflammatoires des organes urinaires - trouble de la miction, douleur dans le bas-ventre, crampes et brûlures lors de la vidange de la vessie;
  • maladies du tractus gastro-intestinal - troubles du péristaltisme (constipation ou diarrhée), flatulences, brûlures d'estomac, douleurs épigastriques, ballonnements, ébullition, éructations.

Les pathologies gynécologiques se manifestent cliniquement par des tiraillements, des douleurs douloureuses dans le bas-ventre, des brûlures, des picotements dans le bas du dos, la sécrétion de sécrétions muqueuses du vagin.

La brûlure dans le dos est-elle dangereuse?

Dans certains cas, une sensation de brûlure dans le bas du dos se produit pour des raisons naturelles. Après un effort physique ou un entraînement sportif intense, l'acide lactique s'accumule dans les muscles. Il irrite les fibres, provoquant une sensation de brûlure et de la douleur. Un court repos aidera à se débarrasser de la tension musculaire.

Mais le plus souvent, la brûlure devient une manifestation clinique de toute pathologie qui se développe progressivement dans le corps. En soi, il n'est pas dangereux, car il n'est généralement pas très prononcé, ne provoque pas de gêne physique grave. Mais en l'absence de traitement, d'autres symptômes de maladies surviennent rapidement qui empêchent une personne de mener une vie familière. Empêcher un tel développement négatif des événements ne permettra qu'un traitement immédiat.

Symptomatologie

La nature et l'intensité des symptômes de brûlure associés à la brûlure dépendent du type de pathologie en développement. Si elle est d'origine infectieuse, il existe des signes d'intoxication générale du corps: la température corporelle augmente, une personne souffre de maux de tête, de vertiges, d'un manque d'appétit, de frissons, de fièvre.

Souvent, la brûlure s'accompagne d'une diminution de la sensibilité tactile, de la température et de la douleur. Cela indique le développement du syndrome radiculaire - une complication dangereuse des pathologies du système musculo-squelettique. Par la suite, une diminution progressive de la sensibilité se poursuit, jusqu'à sa perte complète. Les muscles situés dans la zone d'innervation de la racine affectée s'affaiblissent, puis s'atrophient..

Diagnostique

Même les problèmes articulaires «négligés» peuvent être guéris à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour..

Le programme de diagnostic dépend de l'examen externe du patient, des caractéristiques des symptômes, de l'historique collecté. Si vous soupçonnez une maladie du système musculo-squelettique, une radiographie est prise en 2 projections. Si les images obtenues ne sont pas suffisamment informatives, le patient reçoit une IRM ou un scanner. Les études instrumentales aident à évaluer l'état des disques intervertébraux, des vertèbres, des muscles, des vaisseaux sanguins, des ligaments et des tendons.

Pour détecter les maladies des organes internes, un examen endoscopique du tractus gastro-intestinal, un ECG peut être effectué. L'échographie des organes de la cavité abdominale et du système génito-urinaire est obligatoire, ce qui permet d'identifier le processus inflammatoire.

Des écarts par rapport à la norme des paramètres des analyses sanguines cliniques, sérologiques et biochimiques générales indiquent également le développement de pathologies. Pour établir le type d'agents infectieux, leur sensibilité aux médicaments aide à semer des échantillons biologiques dans des milieux de culture.

Quel médecin contacter

Si l'origine de la brûlure est mise en doute, vous devriez consulter un thérapeute. Après le diagnostic, le patient sera référé à un médecin avec une spécialisation étroite, qui s'occupera du traitement. Souvent, le patient soupçonne qu'il a provoqué une sensation de brûlure dans le bas du dos. Il est conseillé de prendre immédiatement rendez-vous avec un gynécologue, endocrinologue, gastro-entérologue, néphrologue, urologue.

Premiers secours au patient

Une brûlure constante dans le bas du dos procure non seulement un inconfort physique, mais aussi psychologique. Il n'est possible de s'en débarrasser qu'en éliminant la pathologie qui l'a provoquée. Mais même pendant le traitement, des brûlures surviennent de temps en temps. Les compresses froides aideront à réduire la gravité de l'inconfort. Sur le bas du dos, vous devez imposer un tissu dense trempé dans de l'eau froide pendant 15-20 minutes.

Traitement

Lors du choix d'une tactique de traitement, le médecin prend en compte le type de maladie, le stade de son évolution et la probabilité de complications rapides. Pour éliminer la sensation de brûlure dans le bas du dos, divers médicaments sont utilisés. Un symptôme désagréable disparaît après des procédures de physiothérapie et de massage.

Thérapie médicamenteuse

En règle générale, pour éliminer les brûlures dans la région lombaire, des agents d'application locaux sont utilisés - onguents, crèmes, gels, baumes, additifs bioactifs externes. Si ce symptôme s'accompagne de douleurs dans le bas du dos, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits: Voltaren, Fastum, Nise, Finalgel, Ketoprofen.

Pour distraire une personne des brûlures, les médicaments ayant un effet localement irritant aident - les pommades Efkamon, Gavkamen, Kim balsams, Golden Star. La composition de beaucoup d'entre eux comprend des composants chauffants, par conséquent, de tels moyens doivent être utilisés après l'arrêt du processus inflammatoire.

Physiothérapie

Des mesures physiothérapeutiques sont utilisées dans le traitement de toute pathologie. Les procédures sont effectuées pour améliorer la circulation sanguine dans les tissus endommagés, normaliser la microcirculation et accélérer la régénération. Après 5 à 10 séances, le bien-être du patient s'améliore. De nombreux symptômes disparaissent ou s'affaiblissent, y compris des brûlures.

La plus grande efficacité thérapeutique est caractéristique de la thérapie par ondes de choc, de la thérapie au laser, de la magnétothérapie, de la thérapie UHF.

Thérapie manuelle

L'inconfort dans le bas du dos disparaît après un massage classique par acupuncture. Avec l'ostéochondrose ou la spondylarthrose, les patients sont recommandés pour la traction - traction sèche ou sous-marine de la colonne vertébrale. Ils se débarrassent des brûlures en augmentant la distance entre les corps vertébraux.

Remèdes populaires

Les moyens fabriqués selon les recettes de la médecine traditionnelle ne sont utilisés qu'après diagnostic et traitement de base. Il est interdit de les utiliser dans le processus inflammatoire se produisant dans n'importe quelle partie du corps. Au stade de la rééducation, une thérapie avec décoctions ou infusions d'herbes médicinales, compresses, alcool et frottement à l'huile est autorisée. Mais il n'est pas nécessaire d'utiliser des remèdes populaires pendant la période de récupération, car la sensation de brûlure disparaît déjà.

Intervention chirurgicale

Si le patient se rend chez le médecin avec des plaintes de symptômes sévères, il sera probablement diagnostiqué avec une pathologie de 2 ou 3 degrés de gravité. Le traitement conservateur peut être inefficace, de sorte que le patient est prêt pour la chirurgie. Cela est particulièrement vrai pour les changements dégénératifs dans la région lombaire, lorsqu'il existe une menace de handicap humain. Le chirurgien retire la hernie intervertébrale et remplace parfois le disque intervertébral par un implant..

Ce qu'il n'est pas recommandé de faire

Il est strictement interdit d'essayer de vous débarrasser des brûlures par vous-même en frottant des pommades, des gels, des teintures d'alcool d'herbes dans le bas du dos. Une légère amélioration du bien-être entraîne souvent un retard dans la visite chez le médecin. De nombreuses maladies des organes internes progressent rapidement et se propagent aux tissus sains.

Avant de consulter un médecin, il n'est pas recommandé de prendre des pilules ou de frotter les onguents. Cela faussera le tableau clinique et compliquera considérablement le diagnostic..

Conseils utiles et prévention

La meilleure prévention de toute pathologie est un examen médical 1-2 fois par an. La maladie sera détectée au stade initial de développement, avant même l'apparition de ses premiers symptômes..

Les médecins recommandent d'abandonner les mauvaises habitudes, de faire de la physiothérapie, de la natation, du yoga et de faire de longues promenades.

Articles similaires

Comment oublier les douleurs articulaires?

  • La douleur articulaire limite vos mouvements et votre vie...
  • Vous vous inquiétez de l'inconfort, du resserrement et de la douleur systématique...
  • Peut-être que vous avez essayé un tas de médicaments, crèmes et onguents...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisez ces lignes, elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Mais l'orthopédiste Valentin Dikul affirme qu'il existe un remède vraiment efficace pour les douleurs articulaires! En savoir plus >>>

Le côté droit du dos fait mal - maladies probables, diagnostic et traitement

Pourquoi le côté droit fait-il mal au dos?

Il y a beaucoup de maladies qui peuvent provoquer des douleurs dans le côté droit du dos. Il est impossible de faire un diagnostic précis par vous-même. Lorsque le côté droit fait mal à l'arrière, vous devez passer des tests et subir un examen à l'aide d'un équipement spécial. Il faut comprendre que souvent la douleur du côté droit est causée par des pathologies dangereuses. Par conséquent, tout retard réduit la probabilité de réussite du traitement. De plus, le dos du côté droit peut faire mal en raison de dommages musculaires lors d'une blessure..

Pour savoir quel spécialiste peut vous aider en cas de douleur au dos, vous devez faire attention aux points suivants:

Dans le haut du dos à droite, plus près de l'omoplate, la douleur survient avec des maladies du système respiratoire et de la colonne vertébrale.

Au milieu du dos, la douleur peut être causée par une pneumonie ou une vésicule biliaire, un pancréas et des problèmes hépatiques..

Dans le bas du dos, une douleur survient, généralement due à une pathologie du système urinaire, ainsi que du rein droit.

Dans le bas du dos à droite, des douleurs peuvent survenir en raison de problèmes intestinaux.

Chez la femme, une telle localisation de la douleur peut indiquer le développement de maladies gynécologiques.

Maladies possibles des organes de droite

La pneumonie et la pleurésie peuvent provoquer des douleurs latérales à l'arrière. Si le processus inflammatoire est localisé dans la partie inférieure du poumon, le syndrome douloureux s'aggrave avec les tours du corps et l'inspiration. Les tumeurs malignes peuvent également provoquer des douleurs dans le côté droit du dos..

Une douleur dans le côté de l'arrière peut survenir avec des maladies du système urinaire. La colique rénale, qui est une douleur aiguë insupportable, est généralement associée à une lésion de l'uretère par le mouvement des pierres. De plus, la douleur survient avec une inflammation du rein droit. Dans la forme chronique de pyélonéphrite, la douleur dans le côté droit de l'arrière est aggravée par l'effort physique ou avec une position corporelle inconfortable.

L'ostéochondrose est une cause fréquente de douleur dans le côté droit. Avec cette maladie, les racines nerveuses qui sortent du canal médullaire sont pincées. En règle générale, la raison en est le vieillissement du cartilage et du tissu osseux. Un refroidissement excessif, la malnutrition et un stress excessif peuvent provoquer une douleur aiguë dans l'ostéochondrose. Dans la plupart des cas, l'inconfort est aggravé en tournant le corps et en faisant du travail physique..

Très souvent, la douleur irradie vers le côté droit du dos avec une inflammation chronique du foie et de la vésicule biliaire. La forme chronique de la pathologie est caractérisée par une douleur sourde constante, qui s'intensifie pendant l'exacerbation. Une douleur très vive se produit lorsque le canal biliaire est bloqué. Donne également des maux de dos avec une inflammation du pancréas.

Diagnostic des symptômes

Si la douleur dans le côté du côté droit du dos s'intensifie avec une respiration profonde, vous devez alors consulter d'urgence un thérapeute, qui est susceptible de référer un pneumologue pour un diagnostic précis.

Certaines caractéristiques des symptômes:

  • Avec la pleurésie, la douleur dans le côté droit de l'arrière est de nature piquante et coupante. Elle s'intensifie avec des mouvements brusques et une respiration profonde. Vous pouvez soulager la douleur si vous vous allongez sur le côté endolori. Les symptômes supplémentaires comprennent la toux, l'essoufflement et la fièvre. La radiographie, l'échographie, les analyses de sang et d'urine en laboratoire sont utilisées pour le diagnostic. La pneumonie droite présente des symptômes similaires..
  • Une pathologie dangereuse est le pneumothorax, lorsqu'une grande quantité de gaz s'accumule dans la région pleurale. Cela menace de rompre le tissu pulmonaire. Dans ce cas, il y a une douleur très vive dans le dos à droite, ce qui peut donner à la main droite. La difficulté à respirer entraîne une aggravation de la maladie, l'émergence d'une peur panique de la mort. Dans ce cas, vous avez besoin d'une aide urgente d'un médecin.
  • La formation de poumons malins ne se manifeste dans la douleur qu'aux derniers stades du cancer. Voilà pourquoi une telle maladie est diagnostiquée très difficile.
  • Une maladie rare qui provoque des maux de dos est l'infarctus pulmonaire. Cela se produit lorsqu'une artère est bloquée par un thrombus. Dans le contexte d'une telle pathologie, un œdème pulmonaire est observé, ce qui provoque une douleur coupante aiguë avec hémoptysie, tachycardie et essoufflement. Sans soins urgents, le risque de décès est grand..
  • Lorsque la douleur dans le côté droit du dos s'accompagne de manifestations dyspeptiques, une consultation gastro-entérologue est nécessaire.

En particulier, vous devez être conscient des éléments suivants:

  • La cholécystite aiguë est caractérisée par une douleur dans le côté de l'arrière, qui est donnée à la région de l'omoplate droite. Un trouble de l'alimentation peut provoquer une telle pathologie, à savoir l'utilisation d'une grande quantité d'aliments gras et de boissons alcoolisées. En règle générale, il y a un goût d'amertume dans la bouche, des nausées et des vomissements de sang.
  • L'inflammation pancréatique, ou pancréatite, est caractérisée par des crampes douloureuses, qui peuvent également donner au bas du dos à droite. Il y a des nausées et des vomissements, ce qui ne soulage pas. La condition peut se détériorer fortement, de fortes flatulences sont presque toujours observées.
  • En cas de douleur inconsistante de nature terne dans le côté droit de l'arrière, un déplacement du rein peut être suspecté. De plus, lorsqu'une personne est en position couchée, elle ne ressent aucune douleur. Le syndrome douloureux s'intensifie en position verticale, ainsi que dans un contexte de toux sévère ou d'effort physique accru.
  • Les coliques rénales sont généralement associées à un blocage dans la pierre des canaux urinaires supérieurs. Il peut s'agir de crampes dans la nature, généralement localisées à droite dans la région de la taille et donnant à la région pubienne. Si la condition s'aggrave, elle peut se propager à l'ensemble du bas du dos.
  • La douleur de la teigne, qui couvre le côté et le bas du dos et ne dépend pas de la position du corps, peut indiquer le développement d'une pyélonéphrite. Les symptômes supplémentaires de la pathologie sont l'envie fréquente d'uriner, ainsi que la survenue d'un œdème. Dans le contexte de la pyélonéphrite ou de la lithiase urinaire, un abcès rénal peut survenir. Elle se caractérise par une douleur aiguë et insupportable, nécessite un traitement chirurgical urgent.
  • Très souvent, les douleurs du côté droit du dos sont associées à une mobilité limitée. Le patient a des difficultés à se plier, avec un effort physique mineur et des poses statiques pendant longtemps. Dans ce cas, très probablement, le syndrome douloureux est causé par l'ostéochondrose. Une autre maladie grave qui provoque une douleur unilatérale sourde sur le côté droit du dos est la spondylose. Dans ce cas, des déformations vertébrales se produisent en raison de la prolifération du tissu osseux. En appuyant sur la zone affectée, il y a une douleur sous la forme d'un "lumbago".

Comment soulager la douleur aiguë provenant du dos

Il faut comprendre que des maux de dos à droite peuvent survenir en raison de diverses pathologies. Il est très difficile de faire un diagnostic par vous-même. On ne peut que soupçonner le développement d'une maladie. Pour les douleurs aiguës insupportables, il est recommandé d'appeler une ambulance.

Si le diagnostic est déjà établi et qu'une exacerbation d'une certaine maladie s'est produite, il est nécessaire d'utiliser les recommandations du médecin pour soulager la douleur. Les AINS et les analgésiques sont les plus couramment utilisés comme analgésiques..

Vous pouvez arrêter les coliques rénales à la maison si le diagnostic de lithiase urinaire a été établi précédemment. Pour ce faire, attachez un coussin chauffant chaud au bas du dos et au périnée. Mais une fois que l'intensité du syndrome douloureux peut être réduite, il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible.

Une attaque aiguë due à une radiculite doit être supprimée avec des injections d'analgésiques. De plus, le repos au lit pendant plusieurs jours est indiqué..

Comment traiter le côté droit

Pour guérir la douleur du côté droit, il est nécessaire d'éliminer la cause de son apparition. Cela signifie qu'une maladie spécifique doit être traitée..

Si le diagnostic indique la présence de pathologies de l'intestin, de la vésicule biliaire, du pancréas, une thérapie diététique stricte est indiquée. Avec l'exacerbation des maladies, il est permis de prendre des antispasmodiques prescrits par un médecin. Pour diverses maladies inflammatoires d'origine bactérienne, par exemple la pneumonie, des antibiotiques sont prescrits.

Si une douleur dans le côté droit de l'arrière est associée à une appendicite, à des processus tumoraux ou à une lithiase biliaire, un traitement chirurgical est indiqué. L'ostéochondrose et les maladies de la colonne vertébrale sont traitées par des procédures spéciales de gymnastique et de physiothérapie. Un traitement approprié réduit la douleur..

Afin d'exclure le développement de diverses pathologies, il est nécessaire de subir un examen médical s'il y a le moindre inconfort à droite dans le dos. Les méthodes de diagnostic modernes permettent une détection précoce des changements pathologiques et un traitement réussi de la maladie.