Nerf pincé dans le bas du dos

  • Blessure

Un nerf pincé dans le bas du dos est une pince sur les terminaisons nerveuses des vertèbres de la colonne lombaire ou le résultat d'un spasme musculaire. Il n'existe pas de statistiques précises sur le nombre de personnes dans le monde souffrant de pincement d'un nerf dans le bas du dos, car beaucoup ne vont tout simplement pas chez le médecin pour obtenir de l'aide, préférant être soignées à domicile. Cependant, jusqu'à 25% de la population mondiale souffre de maux de dos périodiques. Et le plus souvent, les personnes âgées souffrent.

Symptômes d'un nerf pincé dans le bas du dos

Les manifestations cliniques des nerfs pincés dans le bas du dos sont principalement caractérisées par la présence d'une douleur intense. Sa force et sa régularité peuvent varier selon le cas particulier et la cause du pincement.. Parmi les autres symptômes, on peut distinguer les suivants:

Brûlure dans le bas du dos.

Fonction altérée d'un groupe musculaire spécifique.

Sensation d'engourdissement des membres inférieurs.

Augmentation de la douleur pendant le mouvement, la toux, le rire, les éternuements.

Les symptômes varient également en fonction du nerf pincé. Si le nerf autonome est endommagé, cela affectera négativement le travail des organes internes, la douleur est le plus souvent localisée dans l'estomac et les intestins, mais peut être transmise au cœur. Lorsque le nerf sensoriel est comprimé, la personne souffre d'une douleur intense et persistante. Dans ce cas, si le nerf moteur est pincé, alors la démarche est perturbée, une sensation d'engourdissement dans les membres apparaît.

Douleur dans le bas du dos à cause d'un nerf pincé

Lorsqu'un nerf est pincé dans la région lombaire, la douleur sera toujours présente. En fonction de la localisation du problème, il est d'usage de faire la distinction entre ischalgie, ischialie lombaire et lumbalgie. Si nous parlons d'ischalgie, cela fait mal à une personne dans le sacrum et les muscles des fesses. Les membres inférieurs souffrent également - les jambes sont douloureuses par derrière.

Lorsqu'un patient se plaint d'inconfort uniquement dans la région lombaire, le médecin diagnostique une lumbalgie.

L'ischémie lombaire est caractérisée par des douleurs dans le bas du dos avec une transition vers les membres inférieurs.

Quant à la nature de la douleur, dans la très grande majorité des cas, elle se déchire, avec des lumbago. Il est impossible de le tolérer longtemps sans anesthésie. Chez une personne dans un contexte de peur constante qu'une sensation désagréable se reproduise, l'anxiété augmente. La douleur dans le bas du dos augmente lorsque le nerf est pincé la nuit, ce qui provoque une fatigue chronique.

Causes du nerf pincé dans le bas du dos

Les raisons qui conduisent à un nerf pincé dans le bas du dos sont diverses. Il convient de rappeler qu'en soi, le brouillage ne se produit pas.

Parmi les facteurs à l'origine de ce problème, on peut distinguer les suivants:

Poids et activité physique exorbitante.

Luxation ou déplacement de la vertèbre lombaire, c'est-à-dire toute situation traumatique.

Exposition prolongée au froid et à l'hypothermie.

Ostéochondrose, ce qui conduit au fait que la distance entre les vertèbres est considérablement réduite.

La période de porter un enfant.

Problèmes de posture, comme la scoliose.

Mauvaise nutrition, manque de vitamines et de minéraux.

Manque d'activité physique, travail sédentaire.

Lieu de couchage mal organisé.

Le problème le plus courant conduisant à un nerf pincé dans la région lombaire est les changements dégénératifs, à la fois dans la colonne vertébrale et dans les disques intervertébraux. Par conséquent, ne supportez pas la douleur et essayez de l'éliminer vous-même. Nerfs pincés dans le bas du dos - une situation qui nécessite des soins médicaux.

Traitement du nerf pincé dans le bas du dos

Le traitement des nerfs pincés dans le bas du dos est basé sur le fait qu'un diagnostic compétent de la cause de cette condition est nécessaire. Pour ce faire, le médecin envoie une personne présentant les plaintes appropriées concernant l'examen aux rayons X. Si elle ne fournit pas une image complète, une IRM supplémentaire peut être indiquée - un examen, une myélographie ou une tomodensitométrie. Une visite chez le médecin ne doit pas être différée, car un traitement retardé peut entraîner le démarrage du processus de mort des cellules nerveuses. Cela entraînera à son tour une paralysie et une diminution de la qualité de vie..

Lorsque la cause est diagnostiquée, quelle qu'elle soit, le patient se voit prescrire un alitement. En outre, la tâche principale consiste à éliminer la douleur. Pour ce faire, des onguents sont prescrits qui sont utilisés localement. Finalgon, Kapsikam, Fastum-gel et autres peuvent agir en tant que tels fonds. Le blocage de la novocaïne ou les injections d'AINS peuvent aider. Ils peuvent également être pris par voie orale - ce sont des médicaments tels que: Ketoprofen, Nurofen, Diclofenac, Ibuprofen. Pour soulager la douleur dans la région lombaire, les analgésiques sous forme de suppositoires qui sont utilisés par voie rectale sont efficaces.

De plus, le patient doit suivre un certain régime. Cela vaut la peine de retirer les aliments fumés, épicés et excessivement salés de votre table. Dans la période aiguë, vous ne devez pas consommer d'alcool, et il y a aussi des bouillons de viande riches.

Lorsque le traitement conservateur n'aide pas à éliminer le problème, les médecins recourent à une intervention chirurgicale. Après la phase aiguë, le patient se voit prescrire un traitement adjuvant. Il comprend: massage thérapeutique, réflexologie, procédures physiothérapeutiques, un ensemble d'exercices, bains de boue et de paraffine. Toutes ces méthodes visent à atteindre des objectifs fondamentaux tels que: réduire l'œdème, augmenter l'apport sanguin et soulager la douleur. Les personnes souffrant de rechutes fréquentes bénéficient d'une cure thermale..

De plus, il vaut la peine de lutter contre l'excès de poids, le cas échéant. Sinon, un nerf pincé dans le bas du dos gênera une personne encore et encore, malgré les mesures prises.

Éducation: En 2005, un stage a eu lieu à la première université médicale d'État de Moscou Sechenov et un diplôme en neurologie a été obtenu. En 2009 école doctorale dans la spécialité "Maladies Nerveuses".

Nerfs pincés dans le bas du dos - comment fournir les premiers soins?

Dans notre monde moderne, les nerfs pincés dans le bas du dos sont assez courants. Cela se produit lorsque les racines nerveuses de la moelle épinière sont serrées. Une telle compression du nerf peut se produire à la suite d'un rétrécissement de l'espace entre les disques vertébraux en raison d'une protrusion (gonflement du disque intervertébral au-delà de la colonne vertébrale), d'une hernie du disque intervertébral, ainsi qu'à la suite d'une tension dans les muscles.

En règle générale, des nerfs pincés dans la région lombaire sont observés chez les jeunes hommes de trente ans, après un effort physique intense, qui s'accompagne de douleurs intenses. Cette situation conduit à un traumatisme des muscles du bas du dos et à leur surchauffe. En même temps, la douleur est si forte qu'elles peuvent être confondues avec d'autres pathologies lombaires.

Si un nerf pincé dans le bas du dos se produit, une telle compression se produit le long de toute la colonne vertébrale. Étant donné que les terminaisons nerveuses qui se ramifient de la région lombaire le long de la colonne vertébrale sont étirées et spasmodiques, alors pendant l'effort physique intense, elles sont serrées et pincées. Un grand nombre de personnes souffrent de maux de dos périodiques, mais ne consultent pas toutes un médecin, mais préfèrent l'automédication.

Qu'est-ce que le nerf pincé?

Un nerf pincé est une compression des racines nerveuses des lombaires, qui s'écartent de la moelle épinière et sont comprimées par les vertèbres voisines, ou pincées pour d'autres raisons, notamment des spasmes musculaires, des saillies, des tumeurs, des hernies intervertébrales.

Si un nerf est pincé dans le bas du dos, en plus de la douleur, une personne malade souffre en outre d'une diminution de la sensibilité d'un certain groupe musculaire et d'un dysfonctionnement des organes pelviens. Ces perturbations dépendent du nerf qui a été pincé, car les terminaisons sensorielles et autonomes et les nerfs moteurs peuvent être comprimés. Lorsque le premier et le second sont pincés, cela s'accompagne d'une douleur intense qui ne peut pas être endurée. En les pinçant, ils recourent tardivement à des soins médicaux, ce qui est lourd de conséquences graves. Un traitement retardé peut entraîner une mort massive des cellules nerveuses, puis une paralysie et une diminution de la qualité de vie.

Symptômes d'un nerf pincé dans le bas du dos

Lorsqu'un nerf est pincé dans le bas du dos, les symptômes se caractérisent par une douleur intense et persistante. Leur force et leur régularité peuvent varier de la cause qui a provoqué le pincement, ainsi que du nerf qui a été pincé. Si le nerf autonome est violé, des dysfonctionnements du travail des organes internes se produisent. Dans ce cas, une douleur apparaît dans la zone de l'estomac ou des intestins, qui peut se dégager dans le cœur. Lorsque le nerf sensoriel est pincé, le patient ressent une douleur continue intense. Eh bien, si le nerf moteur est serré, cela affecte la démarche et la sensation de diminution des membres.

En plus de la douleur, on observe également:

  • engourdissement des membres inférieurs;
  • sensation de brûlure dans la région lombaire;
  • dommages et dysfonctionnement d'un certain groupe musculaire;
  • troubles de la marche;
  • augmentation de la douleur pendant le mouvement, les éternuements, la toux ou le rire;
  • troubles de la mobilité;
  • faiblesse musculaire dans les membres inférieurs.

Une douleur aiguë lors d'un pincement dans le bas du dos peut durer plusieurs minutes, voire plusieurs jours, voire des semaines. Dans le même temps, il peut également disparaître fortement, ainsi que survenir. Après la phase aiguë, les symptômes de pincement évoquent une sensation d'engourdissement léger des membres ou de petites douleurs sous forme de picotements dans la région lombaire. Cependant, il est nécessaire d'identifier la cause du pincement et de l'éliminer. Sinon, le problème restera et se rappellera constamment avec des rechutes régulières. De plus, chaque exacerbation ultérieure sera plus intense et plus grave. Par conséquent, vous ne devez pas simplement attendre l'extinction de la douleur, mais identifier la cause du pincement et fournir un traitement adéquat.

Si vous ne tenez pas compte des symptômes du nerf pincé pendant une longue période, ils entraîneront certainement de graves complications, telles qu'une inflammation du nerf spinal. Comme les muscles sont constamment à l'étroit, la nutrition des nerfs et des tissus qui les entourent.

Lors du pincement dans le bas du dos, une variété de douleurs est observée.Par conséquent, en fonction de leur localisation, les conditions suivantes sont distinguées:

  • sciatique, dans laquelle il y a une douleur dans la région sacrée, s'étendant à la surface arrière des jambes et des fesses;
  • lombalgie - la douleur est localisée dans le bas du dos et le dos;
  • ischalgie lombaire avec douleur dans la région lombaire s'étendant jusqu'à la surface arrière de la jambe;
  • cervicalgie avec douleur dans le bras et la colonne cervicale.

Causes du nerf pincé dans la région lombaire

Il est évident qu'en soi un nerf pincé dans la région lombaire ne se produit jamais. Il y a toujours des facteurs objectifs qui conduisent à un tel pincement. Par conséquent, nous pouvons distinguer les principaux qui provoquent la compression du nerf:

  • effort physique intense associé à des activités professionnelles;
  • portant des poids, il arrive parfois qu'une personne qui soulève quelque chose de lourd ressente une vive douleur dans le bas du dos, qui ne lui permet même pas de se redresser;
  • déplacement des vertèbres dans le lombaire;
  • Blessure de la colonne vertebrale;
  • tumeurs;
  • hypothermie;
  • ostéochondrose, entraînant une diminution de la distance intervertébrale;
  • grossesse et accouchement;
  • surpoids;
  • scoliose de la colonne vertébrale;
  • manque de nutrition, de vitamines et de minéraux;
  • lit inconfortable, trop mou;
  • en raison de la croissance osseuse le long des bords de la colonne vertébrale (ostéophytes) résultant de la spondylose;
  • hernie discale;
  • maladies infectieuses;
  • travail sédentaire, manque d'activité motrice.

Cependant, il convient de noter que la cause la plus fréquente conduisant à un pincement d'un nerf dans le bas du dos est une lésion anatomique de l'organe résultant d'un traumatisme, d'une structure articulaire atypique ou d'une maladie. Ces lésions sont appelées dégénératives. Il s'agit d'un problème suffisamment grave qui nécessite des soins médicaux adéquats..

Les changements liés à l'âge sont une autre des causes du pincement des terminaisons nerveuses dans la région lombaire. Dans ce cas, nous parlons non seulement des nerfs pincés, mais aussi d'autres maladies liées à l'âge: l'ostéoporose, l'arthrose et l'ostéochondrose. Ce fait aggrave considérablement le traitement du nerf pincé..

Diagnostic de pincement dans le bas du dos

Les symptômes ci-dessus ne peuvent qu'indiquer indirectement la présence de la maladie. Pour connaître la cause exacte du pincement et de la douleur, il est nécessaire d'effectuer une variété de mesures diagnostiques. Tout d'abord, des études aux rayons X de la colonne vertébrale sont prescrites. Des diagnostics supplémentaires peuvent être calculés et l'imagerie par résonance magnétique (CT et IRM), ainsi qu'un type spécial de radiographie utilisant un produit de contraste (myélographie). Ces études permettent un diagnostic précis et un traitement adéquat..

Comment traiter un nerf pincé dans le bas du dos

Lorsqu'un nerf est pincé dans le bas du dos, le traitement est basé sur le diagnostic correct de la cause de ce problème. Si la cause de l'état pathologique est identifiée, le patient est d'abord prescrit au repos au lit.

Comme les médicaments sont:

  • anti-inflammatoires non stéroïdiens (voltarène et ibuprofène), qui soulagent la douleur et l'inflammation dans le bas du dos;
  • les blocages de novocaïne, qui ont un effet analgésique dans les endroits où les branches nerveuses sortent;
  • onguents, crèmes et gels à usage externe, agissent en tant que tels (Finalgon, Kapsikam, Nurofen, Diclofenac, Fastum-gel);
  • suppositoires anti-inflammatoires à usage rectal;
  • un régime spécial qui exclut les plats fumés, salés et épicés, et dans la période aiguë, vous ne pouvez pas boire d'alcool, de bouillons de viande riches;
  • massage qui soulage la tension musculaire dans la région lombaire;
  • gymnastique médicale, des exercices spéciaux aideront à se débarrasser des spasmes musculaires et des tensions dans les ligaments;
  • réflexologie;
  • traitements de l'eau;
  • méthodes physiothérapeutiques;
  • traitement sanitaire et spa.

Si un traitement conservateur n'apporte pas de soulagement approprié, un traitement chirurgical est prescrit. Après atténuation de la phase aiguë, les médecins prescrivent une thérapie adjuvante (massage, exercices de physiothérapie, procédures aquatiques). Le traitement médicamenteux et le traitement auxiliaire visent à réduire l'œdème, à améliorer l'apport sanguin et à soulager la douleur. Dans le cours chronique de la maladie avec des rechutes fréquentes, un traitement au sanatorium est recommandé. Un facteur important dans la prévention des nerfs pincés est la lutte contre l'excès de poids. Chez les personnes dont le poids corporel augmente, les nerfs pincés se produisent continuellement, malgré un traitement rapide.

Exercices pour les nerfs pincés dans le bas du dos

Le traitement conservateur consiste à prendre des médicaments: analgésiques et anti-inflammatoires. Cependant, vous ne devez pas vous limiter uniquement à eux. Si pendant le traitement pour effectuer des exercices simples d'étirement musculaire, la douleur et l'inflammation disparaîtront bientôt.

Les exercices d'étirement peuvent être très efficaces car ils aident à accélérer la récupération et à soulager l'état du patient. Ne faites pas d'exercices avec effort, ils devraient avoir une charge minimale sur la zone douloureuse.

Ainsi, pour une récupération rapide, la série d'exercices suivante doit être effectuée:

Exercices d'étirement couché

  1. Allongez-vous sur une surface plane et pliez une jambe douloureuse (là où la douleur est ressentie). Tirez-le doucement sur votre épaule. Gardez votre pied dans cette position pendant 30 secondes. Ensuite, redressez votre jambe et détendez-vous. Ensuite, soulevez et maintenez l'autre jambe, puis les deux jambes simultanément. Répétez l'exercice 2 fois de plus.
  2. Allongé sur le dos, pliez les genoux et tirez-le doucement vers votre poitrine sans retirer vos fesses du sol.
  3. Allongé sur le sol pour croiser les jambes (en mettre une sur l'autre), saisissez vos mains sur une jambe saine et tirez-vous vers le haut. Dans cette position, vous devez tenir vos jambes pendant 30 secondes, puis les abaisser et revenir à leur position d'origine. Répétez l'exercice 2 fois de plus.
  4. Allongez-vous sur le dos, mettez vos mains sous les fesses. Kick a bike simulator.
  5. Allongez-vous sur le dos et écartez les bras sur les côtés, pliez les jambes aux genoux. Déplacez soigneusement vos jambes sur le côté, mais ne laissez pas tomber. Maintenez cette position pendant quelques secondes.
  6. Allongé sur le côté, pliez les genoux, puis tirez-le vers vous, enroulé en boucle, puis revenez à sa position d'origine.
  7. Allongé sur le dos, levez les jambes et poussez-les contre le mur. Rapprochez-vous si près du mur que les fesses peuvent être fermement appuyées contre celui-ci. Dans cette position, vous devez rester 5-10 minutes.

Exercices debout

  1. Les jambes sont légèrement écartées, les bras sont abaissés sous la taille. Il est nécessaire de faire des mouvements circulaires des hanches dans un sens ou dans l'autre..
  2. Dans la même position (jambes écartées), levez une main et inclinez le corps dans la direction opposée. En d'autres termes, si vous levez la main droite, vous devez incliner la gauche. Faites de l'exercice avec soin, en essayant de descendre le plus bas possible.
  3. Prenez une chaise et tenez-vous pour écarter les jambes pour plus de stabilité. Dans cette position, faites des demi-squats.
  4. Soulevez une jambe dans le siège du fauteuil. Dans cette position, essayez de vous asseoir. Il faut descendre en douceur, le plus bas possible. Attardez quelques secondes plus bas. Répétez avec l'autre jambe.

Exercice assis

  1. Asseyez-vous sur vos talons, penchez-vous doucement en avant, touchant le sol avec vos mains. Maintenez cette position pendant quelques secondes.
  2. La position de départ est la même, mais les mains doivent être écartées sur les côtés parallèles au sol. Joignez doucement vos mains derrière votre dos ou essayez de le faire le plus près possible.
  3. Assis sur le sol, saisissez vos mains à l'arrière de votre tête et étirez vos jambes. Allongez-vous soigneusement et très lentement sur le dos. Pour écarter les jambes sur les côtés et les soulever autant que possible. Restez dans cette position pendant plusieurs secondes. Abaissez vos jambes vers le bas et essayez de vous tenir sur le côté. Ne retirez pas votre corps du sol brusquement.
  4. Assis sur le sol, redressez vos jambes et pliez vos mains aux genoux. Avec les mains et le torse, vous devez marcher sur les fesses: en avant et en arrière.
  5. Assis sur une chaise, placez vos mains derrière votre tête et croisez vos jambes. Dans cette position, vous devez tourner à gauche et à droite. Après avoir changé de jambe, répétez à nouveau l'exercice.
  6. Mettez-vous à genoux, concentrez-vous sur les mains pliées aux coudes. À votre tour, pliez et pliez le dos.
  7. Assis sur vos genoux, penchez-vous en avant et touchez votre front au sol (autant que possible). En même temps, étirez vos bras vers l'avant ou étirez-les le long du corps. Maintenez cette position pendant quelques secondes.

N'oubliez pas que les exercices thérapeutiques ne sont effectués qu'en rémission après examen et traitement. Pendant la période de douleur aiguë, il est strictement interdit d'effectuer des exercices physiques. La gymnastique doit être démarrée avec précaution et lentement, en augmentant progressivement la charge. Ne faites pas d'exercices intensivement et brusquement, vous pouvez provoquer une attaque de douleur aiguë.

Les exercices effectués proprement et correctement sont une méthode efficace dans la lutte contre la compression des nerfs dans la région lombaire. L'exercice stimule la circulation sanguine, élimine les processus stagnants dans les muscles, contribuant ainsi à la récupération.

Que faire en cas de pincement d'un nerf dans le bas du dos

La première chose à retenir: avec une crise de douleur aiguë, il est strictement interdit de réchauffer le dos. Le fait est que l'effet de la chaleur sur la zone à problème est lourd d'œdème, car la chaleur améliore le flux sanguin vers la zone affectée. En conséquence, la pression sur le tissu nerveux augmente et s'intensifie, ce qui est une conséquence de l'œdème. L'échauffement du bas du dos peut apaiser partiellement la douleur, mais pas pour longtemps, le résultat de la chaleur sera le retour de la douleur avec une nouvelle intensité.

En cas de douleur aiguë, le patient doit tout d'abord être posé sur une surface dure. Même le sol peut agir comme une surface solide s'il ne fait pas très froid. Mais il est toujours préférable de placer un matelas ou une couverture mince sous le patient. Une position corporelle confortable peut atténuer le sort du patient. Assurez-vous d'appeler un médecin. Avant l'arrivée du médecin, si le patient en a déjà fait l'expérience, prenez un anesthésique sous forme de comprimés, de suppositoires rectaux ou d'injections. Seulement pas tous à la fois, l'un des trois. En cas de douleur insupportable, il est préférable de s'injecter avec un anesthésique. Anti-inflammatoires non stéroïdiens: le diclofénac, l'ibuprofène, l'analgine, le kétorol agissent comme anti-inflammatoires et analgésiques. Pour élargir les vaisseaux et améliorer la circulation sanguine des muscles spasmodiques, il est recommandé de prendre deux comprimés sans shp qui soulageront rapidement les spasmes.

Lors de la prestation de soins médicaux efficaces, tout d'abord, ils éliminent complètement la douleur et les spasmes des muscles squelettiques. Lorsque la douleur diminue, vous pouvez continuer le traitement avec des comprimés et des agents topiques, qui comprennent des onguents, des gels, des crèmes contenant des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Avec le spasme des muscles squelettiques, des relaxants musculaires (midocalm) sont prescrits, qui restaurent rapidement les fonctions des muscles et des organes affectés.

En cas de douleur très intense, des blocages de novocaïne sont effectués: la solution de novocaïne est administrée par voie sous-cutanée ou intradermique dans la zone de douleur la plus intense et le long de la colonne vertébrale des deux côtés.

Pour calmer le patient, un somnifère et un sédatif sont prescrits, car le traitement du système nerveux central est d'une grande importance dans cette thérapie.

Après la disparition de la douleur, des procédures physiothérapeutiques, des massages et des exercices thérapeutiques sont recommandés. Le traitement des nerfs pincés est efficace en combinaison avec des mesures médicales de base (médicaments) et auxiliaires (massage, physiothérapie, exercices thérapeutiques).

Traitement avec des remèdes populaires pour pincer le bas du dos

Les recettes de médecine traditionnelle peuvent être très efficaces pour traiter les pincements du bas du dos. Cependant, ce traitement ne doit être effectué qu'en association avec le traitement principal et uniquement après avoir consulté un médecin..

[type d'attention = vert] N'oubliez pas! Ne vous auto-méditez pas. Ceci est lourd de complications graves, conduisant à l'immobilité et au handicap. [/ Attention]

Voici quelques recettes qui peuvent soulager les symptômes de pincement dans le bas du dos:

Teinture de laurier

Broyez deux cuillères à soupe de feuilles de laurier (vous pouvez les sécher ou les sécher), versez 200 ml de vodka. Laissez infuser pendant 2-3 jours. La perfusion résultante est frottée dans la zone affectée.

Miel et farine

Une compresse de miel et de farine est faite comme suit: mélanger 100 grammes de miel et 100 grammes de farine jusqu'à ce qu'une masse homogène se forme. Ce devrait être un petit gâteau. Fixez un gâteau à un endroit douloureux, appliquez un bandage et enveloppez-le avec un foulard en laine. Laissez la compresse pendant la nuit et retirez-la le matin..

Bains de guérison

L'effet de guérison lorsqu'un nerf est pincé peut être fourni par des bains thérapeutiques. À cet effet, une infusion de racines de calamus, d'écorce de chêne ou de marronnier d'Inde est ajoutée au bain avec de l'eau tiède. Vous pouvez rester dans l'eau pendant 20 minutes maximum.

Jus de céleri

Une cuillère à soupe de jus de céleri frais est prise avant chaque repas. Du jus de céleri pressé est également appliqué dans le bas du dos sous forme de compresse.

Infusion d'huile de sapin et de valériane

L'huile de sapin ou l'infusion de valériane est appliquée sur la plaie et frottée jusqu'à absorption complète dans la peau. Couvrez ensuite avec un chiffon chaud ou un foulard en laine.

Prévention des pincements dans le bas du dos

Les mesures préventives contre les pincements dans le bas du dos sont les suivantes:

  1. Lutter contre le surpoids. Le surpoids affecte négativement l'état de la colonne vertébrale, car il affecte le compactage des disques intervertébraux, provoquant l'apparition de hernies, qui contribuent au pincement des nerfs.
  2. Dos plat. Une posture correcte empêche le développement de maladies de la colonne vertébrale et des organes internes. Dès son jeune âge, il est nécessaire d'enseigner à un enfant à surveiller la posture.
  3. Activité physique. Un mode de vie sédentaire est l'une des raisons qui conduit à un pincement de la colonne vertébrale. Par conséquent, pour éviter le pincement des nerfs, il est nécessaire d'augmenter l'activité motrice et l'exercice.
  4. Débarrasser la colonne vertébrale de la pression unilatérale sur elle. Par exemple, l'habitude de porter un sac sur une épaule, dans une main. Avec un effet unilatéral sur la colonne vertébrale, le nerf peut pincer du côté où la pression se produit.
  5. Évitez les blessures et les blessures à la colonne vertébrale.
  6. Ne faites pas de mouvements brusques lorsque vous faites du sport ou lorsque vous êtes au repos pendant de longues périodes.
  7. Évitez le repos nocturne sur des plumes, des matelas en duvet et des oreillers trop mous.
  8. En cas de douleur aiguë, consultez un médecin en temps opportun.

Le respect des mesures ci-dessus contribuera à réduire le risque de rechute..

Lésion d'un nerf dans le traitement de la colonne lombaire

Le mal de dos est toujours un phénomène désagréable. Il peut apparaître pour diverses raisons, qu'il s'agisse de fatigue, d'effort ou d'une sorte de maladie. Comme vous le savez, les os eux-mêmes ne peuvent pas faire de mal - ils n'ont pas de terminaisons nerveuses ni de vaisseaux.

Si le patient ressent une douleur dans la région lombaire, il s'agit souvent d'une atteinte nerveuse de la colonne lombaire, dont le traitement est assez long. Il existe plusieurs raisons pour lesquelles une telle maladie se produit. Dans cet article, nous les examinerons et parlerons également de la façon de guérir un nerf pincé.

Ce que c'est?

Un nerf pincé dans la lombaire est une pince sur les racines nerveuses s'étendant de la moelle épinière dans cette zone. Ils peuvent être pincés en raison de pathologies associées aux vertèbres, à des maladies de la colonne vertébrale, à des spasmes musculaires.

Les statistiques montrent que la plupart des patients atteints de cette maladie sont des personnes âgées. Avec l'âge, les tissus osseux et musculaires s'affaiblissent, sont plus sujets aux blessures et à la destruction. Il n'y a pas assez de calcium dans le corps, le métabolisme ralentit - c'est pourquoi des maladies du dos se produisent.

Lorsqu'une personne a un nerf pincé, elle souffre toujours de douleurs sévères de nature différente. Ils peuvent être tournants, nets ou brûlants. Selon la gravité du pincement du nerf et l'endroit précis où il s'est produit, les experts distinguent la lombalgie - c'est une douleur dans le dos et la région lombaire; ischialgie lombaire - douleur dans la jambe et la fesse; sciatique - avec localisation dans les jambes, la région sacrée et les fesses.

Souvent, l’état du patient ne se limite pas seulement à la douleur. Ces syndromes s'accompagnent d'une diminution de la sensibilité du membre, d'un engourdissement et d'un dysfonctionnement de certains organes internes. Tout dépend du nerf particulier qui a été pincé..

Pourquoi une lésion nerveuse se produit-elle??

En soi, une atteinte nerveuse ne peut pas se produire. Les causes de compression des branches nerveuses sont le plus souvent:

  • Hernie intervertébrale. C'est la raison la plus courante. Une hernie lombaire est une saillie du noyau pulpeux de l'anneau fibreux du disque intervertébral. Cette saillie peut également créer une pression, et par la suite la violation de la terminaison nerveuse. Plus le noyau pulposus est long dans cet état, plus la racine nerveuse sera comprimée, ce qui entraînera une douleur permanente sévère et un engourdissement des membres.
  • Protrusion de disque. Le type de déformation du disque intervertébral est sa pleine saillie. Dans cette position, il exercera également une forte pression sur les plexus nerveux voisins..
  • Ostéochondrose. Environ 80% de la population mondiale souffre de cette maladie. Les disques intervertébraux quittent leur «nid» normal et avancent ou reculent légèrement - ceci est dû à des troubles liés à l'âge ou à un mode de vie sédentaire.
  • Violation de la posture. Le manque de contrôle sur sa posture peut également provoquer un traumatisme médullaire.
  • En surpoids. Les kilos superflus exercent une forte pression sur la colonne vertébrale et, en général, affectent négativement l'ensemble du corps. Il est conseillé de s'en débarrasser le plus rapidement possible..
  • Activité physique excessive ou leur manque. Ces deux facteurs opposés peuvent provoquer des lésions nerveuses dans la région lombaire. Un équilibre doit être trouvé et modéré, mais faire régulièrement de l'exercice.
  • Blessures à la colonne vertébrale. Même si la maladie a été transférée plus tôt, ses conséquences réagissent longtemps. Après les blessures, les nerfs peuvent encore être partiellement pincés.
  • Muscles spasmodiques. Pour diverses raisons, les muscles de la région lombaire sont parfois tendus, ce qui crée un inconfort inutile pour une personne.
  • Tumeurs Les tumeurs malignes et bénignes dans n'importe quelle partie du corps au cours de leur développement donnent des métastases. Si une tumeur se produit dans la colonne vertébrale, elle peut exercer une pression sur les terminaisons nerveuses, créant un inconfort supplémentaire.
  • Hypothermie du dos. Souvent, les gens se tournent vers les médecins avec un symptôme de "dos flatulent". Sinon, cette maladie est appelée myosite - une inflammation des muscles de la colonne vertébrale due à l'hypothermie. Les muscles dilatés et enflammés peuvent exercer une pression sur les terminaisons nerveuses.
  • Mouvements maladroits brusques. Une personne peut tourner incorrectement, se lever incorrectement ou se branler brusquement - et cela peut déjà provoquer un écrasement.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la façon de traiter les nerfs pincés dans le bas du dos, ainsi que sur les méthodes alternatives de traitement, vous pouvez lire un article à ce sujet sur notre portail.

Un facteur de risque pour les femmes est la période de grossesse. Au cours de cette période difficile, une femme subit une forte charge sur la colonne vertébrale, en particulier au troisième trimestre, lorsque le fœtus pèse 3-4 kg. La charge entière tombe sur la région lombaire qui, bien que forte, peut néanmoins être blessée. Par conséquent, les femmes enceintes devraient accorder une attention particulière à la santé du dos, à bien manger, à prendre des vitamines et à faire de la gymnastique spéciale.

Les femmes, en principe, sont plus sujettes aux maladies de la colonne vertébrale - génétiquement pondues de sorte que moins de calcium s'accumule dans leur corps. Cela conduit à une faiblesse du tissu osseux et à sa vulnérabilité, ce qui provoque un pincement.

Symptômes

Il existe trois types de nerfs: sensoriel, autonome et moteur.

Si le nerf végétatif est serré, alors dans le corps du patient il y aura des violations dans les fonctions des organes internes, dans le travail du système génito-urinaire et du tractus gastro-intestinal.

Si le nerf moteur est pincé, la personne éprouvera des problèmes pour maintenir l'équilibre. Il ressentira de la douleur dans les membres, un engourdissement et une sensation de «chair de poule» sur la peau, ainsi qu'une faiblesse et une incapacité à bouger les membres normalement..

Si le nerf sensoriel est endommagé, ce qui se produit le plus souvent, la personne ressent une douleur intense à l'endroit enflammé, ainsi qu'aux membres et dans le bas du dos. Cette douleur ne disparaît pas et devient plus forte au fil du temps.

Le plus souvent, les patients sont confrontés à des douleurs "tirantes" et aiguës. Dans ce cas, une sensation de lourdeur peut apparaître dans la région lombo-sacrée, ce qui donne aux jambes ou à la région fessière. L'état général du patient s'aggrave avec le temps: il ne peut pas faire d'exercice, même s'il y est habitué, et souffre souvent d'une fatigue intense. Une personne doit prendre une certaine position «oblique», car elle n'est pas en mesure de maintenir une posture directe.

Les symptômes les plus courants des nerfs pincés dans les lombaires comprennent:

  • picotements et brûlures dans le bas du dos, ce qui peut donner à la jambe;
  • le manque de mobilité de l'un des membres, dans lequel le patient ressent de la douleur;
  • douleur de nature différente: brûlante, aiguë, tir, qui peut constamment poursuivre le patient ou être irrégulière, selon le stade de développement de la maladie;
  • inflammation du nerf et apparition d'une radiculite;
  • engourdissement dans le nerf affecté;
  • violation des fonctions de certains organes, dont l'activité est responsable du nerf endommagé;
  • douleur dans les fesses, à l'arrière de la cuisse;
  • les mains peuvent également souffrir de picotements dans les doigts, perte de sensibilité normale, incapacité à plier et à déplier complètement la brosse;
  • la place du nerf pincé gonfle, devient rouge;
  • une personne ne peut pas bouger complètement parce qu'elle souffre;
  • faiblesse musculaire, crampes, à l'état "négligé" - anémie ou paralysie;
  • l'état général du patient empire de jour en jour: il y a une fatigue constante, la température corporelle augmente.

Souvent, les symptômes commencent à s'intensifier le matin, après un sommeil prolongé. Cela se produit parce que le corps humain se détend et que les processus inflammatoires se produisent plus librement. Pendant l'activité diurne, le patient peut cesser de ressentir des symptômes pendant un certain temps, mais le lendemain matin, tout se répète..

Traitement

Une telle pathologie, si elle n'est pas traitée, entraîne des conséquences graves, par exemple, une neuropathie - des dommages complets aux nerfs de la moelle épinière. Cela provoque une paralysie des membres inférieurs et une perte de sensibilité normale dans les membres supérieurs..

Les nerfs endommagés peuvent guérir sans traitement supplémentaire, mais vous ne devez pas vous y fier: pour cela, vous avez besoin d'une paix parfaite, ce qui est presque impossible. De plus, si vous n'éliminez pas complètement la cause, des rechutes peuvent survenir..

Le traitement doit commencer par l'élimination des causes des terminaisons nerveuses pincées. Après cela, vous pouvez procéder aux conséquences, c'est-à-dire éliminer la douleur.

Le traitement est divisé en opérationnel et conservateur. Ils recourent à la chirurgie en dernier recours, et les experts recommandent toujours d'essayer de faire face à une telle maladie à l'aide de médicaments, de physiothérapie et d'un repos bien organisé.

Il est indispensable d'éliminer toutes les lésions du nerf lui-même et des terminaisons nerveuses environnantes. Même en "écrasant", ils peuvent rester endommagés et apporter des sensations désagréables au patient.

Élaboration d'un plan de traitement

Un spécialiste prescrira certainement un diagnostic au patient. Parfois, une radiographie banale suffit pour en découvrir la cause. Mais souvent, le patient est référé pour une IRM ou une TDM, qui créent une image en trois dimensions. Dans une telle image, la zone capturée est visible de tous les côtés, afin que le médecin puisse déterminer la méthode de traitement supplémentaire.

Traitement médical

C'est la façon la plus courante de traiter une telle maladie ou de réduire et d'éliminer la douleur. Le plus souvent, les médecins prescrivent des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), qui sont pris par voie orale et injectés. Il s'agit notamment du Diclofénac, de l'ibuprofène, du kétoprofène, du Nurofen et autres. Certains médicaments sous forme de suppositoires sont administrés par voie rectale - ce sont également l'ibuprofène et le diclofénac, ainsi que l'indométacine, le paracétamol ou des médicaments contenant ces composants dans leur composition. Tous les médicaments peuvent avoir des contre-indications, ils sont donc prescrits par des médecins. Notez que les contre-indications les plus courantes sont la grossesse, l'âge jusqu'à 14 ans, les problèmes cardiaques, rénaux et hépatiques.

Les relaxants musculaires peuvent être prescrits par un médecin pour aider à détendre les muscles et les nerfs tendus. Lorsqu'un nerf est pincé, le tissu musculaire est en tension constante, ce qui interfère avec la récupération normale et vous devez vous en débarrasser dès que possible. Le spécialiste peut prescrire des médicaments tels que le baclofène, le baclosan, le midokalm et d'autres.

Souvent, les médecins prescrivent également des onguents et des gels qui réchauffent la plaie et soulagent la douleur. Il peut s'agir de "Finalgon", "Fastum-gel", "Capsicam" et autres.

Lorsqu'un nerf est pincé, les médicaments ne rendent pratiquement pas de traitement, mais aident uniquement à soulager l'état du patient et à accélérer le processus de guérison..

Massage et thérapie manuelle

Avec une telle maladie, la thérapie manuelle est très efficace. Le massage aide également à réchauffer la zone enflammée et élimine les pincements. Dans certains cas, cette méthode peut aider le patient en seulement quelques jours - cela se produira si la maladie n'a pas eu le temps d'entraîner des conséquences.

Les procédures manuelles ne doivent être effectuées que par un spécialiste qui sait comment agir correctement sur certains points et la zone endommagée. Un massage non professionnel peut aggraver la situation.

Lorsqu'un nerf est pincé dans la région lombaire, un massage classique est utilisé, qui consiste à exercer une légère pression sur la zone enflammée avec les mains d'un spécialiste et à frotter le point douloureux et tout le dos. Il est recommandé d'effectuer des séances de massage quotidiennement pendant au moins cinq jours. Dès que vous vous sentez mieux, vous pouvez arrêter les séances ou les poursuivre à des fins préventives.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la façon de traiter un nerf pincé, ainsi que sur des méthodes alternatives de traitement, vous pouvez lire un article à ce sujet sur notre portail.

Vidéo - Que faire en cas de pincement d'un nerf lombaire?

Physiothérapie

Les méthodes physiothérapeutiques ont un effet bénéfique sur la zone du nerf enflammé, l'aidant à «se détendre» et à revenir à une position normale. Avec cette maladie, ils se tournent vers l'électrophorèse, la magnétothérapie, la myostimulation, l'électromassage et d'autres procédures prescrites par un médecin. Ils aident également à détendre les muscles et à améliorer le flux sanguin et le métabolisme..

Et si le massage est plus efficace dans les premiers stades de la maladie, la physiothérapie peut apporter un soulagement même au stade le plus "avancé". Par exemple, si une inflammation a commencé dans la zone du nerf pincé, ces méthodes aideront à empêcher rapidement son développement..

Physiothérapie

Avec une telle maladie, la gymnastique thérapeutique est rarement utilisée et pas immédiatement - pour commencer, le patient a besoin d'un repos complet. Vous ne pouvez vous engager dans l'éducation physique qu'aux derniers stades de la récupération, c'est-à-dire lorsque le patient va beaucoup mieux et qu'il ne ressent pratiquement pas de douleur. Cette méthode est plus prophylactique et fortifiante que thérapeutique.

Si vous ne souhaitez pas permettre une rechute, après une récupération complète ou à la fin du traitement, il est recommandé de faire des exercices simples: squats, étirements, exercice - au moins une demi-heure par jour. Vous pouvez les faire le matin et le soir - cela n'en bénéficiera que. Il sera également utile d'effectuer un auto-massage léger dans le bas du dos.

Résumer

Un nerf pincé dans la région lombaire est un phénomène désagréable, qu'il vaut mieux éliminer dès que possible. L'essentiel est de consulter immédiatement un médecin, d'obtenir des rendez-vous appropriés et de commencer le traitement.

Traitement - cliniques à Moscou

Choisissez parmi les meilleures cliniques par avis et au meilleur prix et prenez rendez-vous

Clinique de médecine orientale "Sagan Dali"

  • Consultation à partir de 1500
  • Diagnostics à partir de 0
  • Réflexothérapie à partir de 1000

Pourquoi y a-t-il un nerf lombaire pincé et comment le traiter?

Un nerf pincé dans le bas du dos est un phénomène qui provoque une douleur lancinante dans le bas du dos. Le tissu nerveux pincé s'atrophie partiellement au fil du temps.Par conséquent, avec le diagnostic spécifié, le traitement doit être commencé dès que possible.

Les causes

Le pincement est une compression des terminaisons nerveuses, qui se traduit par une douleur, un engourdissement des muscles, une altération du fonctionnement des organes internes. Le nerf pincé dans la région lombaire peut être causé par diverses maladies ou un effort physique excessif.

Les principaux facteurs provocateurs à l'origine de cette maladie devraient être les suivants:

  • porter des poids, un effort physique intense;
  • faire du sport, dans lequel une charge spéciale tombe sur la zone arrière;
  • grossesse: pendant cette période, le fœtus en croissance crée une charge spéciale sur la colonne vertébrale;
  • surpoids: livres supplémentaires - un autre facteur qui crée un stress supplémentaire sur la colonne vertébrale;
  • carence en vitamines et minéraux dans le corps humain;
  • posture incorrecte;
  • ostéochondrose;
  • blessures de toute origine survenues au dos (coups, luxations, fractures);
  • déplacement de vertèbres individuelles;
  • néoplasmes tumoraux bénins et malins formés dans les tissus de la colonne lombaire;
  • hypothermie du dos;
  • scoliose;
  • déformation du cartilage;
  • chirurgie de la colonne vertébrale;
  • mode de vie sédentaire, travail sédentaire;
  • spondylose;
  • crampes musculaires;
  • la présence d'ostéophytes - formations osseuses situées sur les bords des vertèbres.

Un nerf pincé dans la région lombaire peut être dû à un facteur héréditaire. La cause la plus courante de ce phénomène est actuellement l'ostéochondrose..

Les symptômes de la pathologie, la nature de la douleur

Selon l'endroit où la douleur est observée et le degré de propagation, ses variétés se distinguent:

  • sciatique - douleur lombaire, passant à la surface arrière des jambes et des muscles des fesses;
  • lombalgie - douleur dans le bas du dos, s'étendant à d'autres parties du dos, ainsi qu'aux coudes;
  • ischialgie lombaire - douleur dans la région lombaire, se transformant en biceps de la cuisse;
  • cervicalgie - douleur qui se propage au bras et au cou;
  • sciatique - picotements dans la région lombaire, passant dans les biceps de la hanche.

La douleur dans cette condition est forte, avec lumbago. Les patients ne peuvent pas se passer d'analgésiques pour soulager la douleur.

Les principaux symptômes de la maladie décrite sont les suivants:

  • de fortes douleurs soudaines dans la région sacrée, qui finissent par acquérir un caractère brûlant;
  • la douleur devient plus intense avec les mouvements, pendant la toux, le rire, ainsi qu'avec l'hypothermie et la présence de courants d'air;
  • gonflement et rougeur de la peau dans la zone touchée;
  • engourdissement des membres inférieurs;
  • troubles de la marche;
  • restriction de la mobilité de la zone affectée;
  • augmentation ou retard de la miction;
  • violation de la sensibilité des membres inférieurs;
  • les hommes peuvent avoir une dysfonction érectile.

Quel médecin contacter?

S'il y a des signes de nerf pincé dans le bas du dos, vous pouvez contacter les spécialistes suivants:

  • Neurologue. Le spécialiste détermine le déplacement des disques vertébraux, les dommages aux processus nerveux, toute autre déviation de la structure des muscles et du tissu osseux.
  • Chirurgien. Le médecin effectue une opération si une hernie intervertébrale a été détectée.
  • Vertébrologue. Un spécialiste de ce profil traite les maladies de la colonne vertébrale en utilisant les méthodes d'ostéopathie et de traitement manuel en thérapie.
  • Chiropracteur. Le spécialiste traite les cas où il y a eu un déplacement ou une subluxation des vertèbres, en utilisant des techniques spéciales - massage, acupuncture.
  • Ostéopathe. Le médecin rétablit la position normale des vertèbres par des mouvements manuels. De plus, il travaille sur toute la colonne vertébrale et rétablit les distances intervertébrales, ce qui aide à prévenir les rechutes.
  • Les patients atteints de tumeurs identifiées doivent consulter un oncologue..

Diagnostique

En cas de signes suspectant une altération des terminaisons nerveuses, le patient se voit prescrire les mesures de diagnostic suivantes:

  • prise d'histoire;
  • examen physique;
  • Examen aux rayons X;
  • myélographie;
  • IRM
  • CT.

Si nécessaire, un examen aux rayons X est effectué avec l'introduction d'un produit de contraste afin que les lésions soient mieux visibles.

Premiers soins pour les nerfs pincés dans le bas du dos

Lorsque les symptômes caractéristiques de ce phénomène apparaissent, les actions suivantes doivent être effectuées:

  • Retirez toute charge de la colonne vertébrale. Le patient doit être allongé sur le lit. Si le début de la douleur est trop fort, il serait préférable qu'il repose sur le sol. Lorsque le nerf lombaire est violé, les jambes doivent être rejetées en arrière et appuyées contre le mur.
  • Administrer au patient une anesthésie. Dans ce cas, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (Ibuprofène, Diclofénac, Movalis) sont les mieux adaptés..
  • Appliquez une compresse froide sur la zone dans laquelle la douleur est localisée. Lorsque vous pincez un nerf, vous ne devez en aucun cas vous réchauffer le bas du dos: une augmentation de la température stimule la circulation sanguine, ce qui contribue à une augmentation de l'enflure.

Se tenir debout de telle manière que la douleur ne revienne pas permettra la technique suivante: vous devez d'abord rouler sur le côté, puis monter à quatre pattes et seulement après cela, prendre une position verticale, en s'appuyant sur un objet.

Après le levage, il est recommandé de fixer la position du dos. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un corset orthopédique spécial. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez utiliser un long morceau de tissu, en l'enroulant étroitement autour de la ceinture.

Les vertèbres directes seules sont strictement interdites. Seul un spécialiste peut le faire..

Thérapies

La façon spécifique de stabiliser l'état du patient lorsque le nerf est pincé dans le bas du dos dépend de la gravité du processus pathologique..

Traitement médical

Le patient se voit prescrire les médicaments suivants:

  • solutions injectables qui restaurent les nerfs endommagés et normalisent les processus métaboliques: Neurobion, Combilipen.
  • médicaments locaux qui ont des effets anti-inflammatoires et analgésiques: onguents et gels Voltaren, Menovazin, Dolobene, Viprosal;
  • anti-inflammatoires non stéroïdiens sous forme de comprimés: indométhacine, Nurofen, kétoprofène.

Exercices thérapeutiques

L'exercice aide à faire face aux pincements et à supprimer la douleur. Pendant la période de réhabilitation, leur mise en œuvre évitera les rechutes.

Dans ce cas, les exercices suivants bénéficient:

  • Des pompes. Une option plus douce consiste à faire des pompes en mettant l'accent sur les genoux pliés.
  • Tirant les genoux vers la poitrine. Allongé sur le sol, vous devez alternativement tirer vos genoux contre votre poitrine, en les serrant avec vos mains et en les tenant pendant 2 secondes.
  • Squats Vous devez les exécuter de manière classique: écartez vos jambes à la largeur des épaules, étirez vos bras vers l'avant. Squat, essayant de garder vos fesses aussi loin que possible.
  • Relever le torse d'une position couchée. De cette position, le patient doit soulever le corps le plus haut possible..
  • Déflections dans le bas du dos et cambrure du dos. Vous devez effectuer alternativement ces éléments. Affaissement dans le bas du dos, vous devez relever le menton, plier le dos, baisser la tête.

Massage

Le massage lombaire est effectué par un spécialiste pour restaurer la conduction nerveuse. La durée de la procédure est d'environ 15 minutes..

Le massage pendant la violation d'un nerf de la zone lombaire peut être ponctuel - dans ce cas, le spécialiste agit sur les points actifs de la zone touchée - et peut, dans lequel utiliser des pots chauds.

L'auto-massage à domicile n'est possible qu'après que le médecin a demandé au patient de l'exécuter correctement. La procédure ressemble à ceci:

  1. Mains lubrifiées avec une émulsion huileuse.
  2. Les paumes effectuent des mouvements de caresse lents dans toute la région lombaire et le long de la partie supérieure des fesses.
  3. 3 cm en arrière de la colonne vertébrale. Dans cette zone, massez du bout des doigts dans le sens du haut et du bas parallèlement à la colonne vertébrale.
  4. À la fin du massage, les paumes sont serrées en poings et pétrissent avec le bas du dos et les fesses.

ethnoscience

En plus des principales méthodes de traitement, vous pouvez utiliser des recettes de médecine traditionnelle. Lorsqu'ils sont pincés le nerf lombaire, ces outils aideront:

  • Jus de céleri fraîchement pressé. Il peut être utilisé à la fois pour l'administration orale et pour frotter la zone à problème. Dans le premier cas, le schéma est le suivant: une cuillère à soupe de jus avant chaque repas. La méthode d'application externe implique l'utilisation de compresses: une serviette stérile est humidifiée dans le jus et appliquée dans le bas du dos pendant 2-3 heures.
  • Bain avec décoctions d'herbes. Le bain doit être rempli d'eau, dont la température doit être de 37 degrés. Ajoutez-y un mélange pré-préparé, qui se compose de 100 écorces d'épinette et de chêne, bouillies avec 5 litres d'eau pendant une demi-heure. Avant de verser le bouillon dans le bain, il doit être filtré. Prenez un bain pendant une demi-heure.
  • Pommade aux cônes de houblon. Pour préparer, prenez les cônes et broyez-les à l'état de poudre. Prenez une cuillère à soupe de cette matière première et mélangez avec la même quantité de beurre. Appliquer la pommade obtenue sur la zone affectée, frotter.

Procédures physiothérapeutiques

La tâche principale de la physiothérapie pour pincer un nerf dans le bas du dos est d'étirer et de renforcer le muscle, de sorte que la pression exercée sur le nerf pincé diminue.

Dans ce cas, utile:

  • l'électrophorèse avec l'introduction d'analgésiques, des anti-inflammatoires qui stimulent les processus métaboliques;
  • thérapie ultra haute fréquence;
  • magnétothérapie;
  • bains de paraffine.

Des manipulations telles que la thérapie manuelle sont également effectuées, c'est-à-dire la réduction manuelle des vertèbres et l'acupuncture - acupuncture.

Intervention chirurgicale

La méthode la plus radicale pour pincer un nerf dans la colonne lombaire est la chirurgie. Il est nécessaire si les méthodes conservatrices ont échoué.

Une intervention chirurgicale est également nécessaire si la formation d'ostéophytes, des excroissances osseuses sur les vertèbres, ainsi qu'avec une hernie intervertébrale, si l'anneau fibreux du disque s'est cassé.

Appareils orthopédiques

Lors du pincement d'un nerf dans le bas du dos, des corsets spéciaux sont utilisés qui vous permettent de maintenir la colonne vertébrale dans une position. Les corsets lombaires fixent non seulement la région lombaire, mais aussi le bassin, ainsi que la poitrine.

Prévention des pincements et des rechutes

Pour réduire le risque d'écrasement (primaire ou secondaire), vous devez suivre ces recommandations:

  • limiter la charge sur le dos;
  • dormir sur un matelas orthopédique, et si ce n'est pas le cas, choisissez un endroit pour dormir afin que sa surface soit uniforme et ferme;
  • Vous ne pouvez pas dormir sur le sol pour éviter l'hypothermie due aux courants d'air;
  • nager, ce qui est très utile pour le dos et la colonne vertébrale;
  • exclure les aliments nocifs de l'alimentation: viandes salées, frites, grasses, fumées, bonbons;
  • renoncer aux mauvaises habitudes, manger rationnellement et suivre un régime alimentaire;
  • observer une posture correcte à la fois en position assise et en marchant;
  • en présence d'ostéochondrose, consultez un médecin pour des examens préventifs;
  • limiter la durée du séjour dans le froid ou dans des endroits avec des courants d'air.

Un nerf pincé dans le bas du dos est une condition qui provoque non seulement une douleur intense, mais aussi des complications pour la santé. Cette violation doit être traitée et consulter un médecin si les premiers symptômes sont détectés.