Ce qui indique des douleurs au bas du dos avec des règles retardées

  • Blessure

Les menstruations retardées et les douleurs lombaires chez une femme sont un phénomène contre nature qui nécessite des soins médicaux urgents et un diagnostic complet. Il peut y avoir de nombreuses raisons - du processus inflammatoire à une grossesse extra-utérine..

Pourquoi le bas du dos est-il arrosé avec un retard

Dans la plupart des cas, si le bas du dos fait mal, la cause est associée à la formation du cycle menstruel. Par conséquent, le symptôme est généralement diagnostiqué chez les jeunes femmes pendant la puberté. Si le retard n'est que d'un à deux jours, c'est la norme.

Le manque de menstruations, de fortes douleurs de traction dans le bas de l'abdomen et le bas du dos sont les symptômes d'une grossesse extra-utérine. Cette condition est considérée comme dangereuse pour la santé. Par conséquent, si des symptômes alarmants se produisent, vous devez immédiatement consulter un médecin. Sinon, le risque de saignement interne rapide augmente, ce qui peut entraîner la mort. Le développement d'une grossesse extra-utérine est possible avec des processus inflammatoires concomitants dans l'utérus et les appendices: annexite, salpingoophorite, endométrite et autres pathologies d'étiologie infectieuse.

S'il y a un retard dans la menstruation et tire le bas du dos, et le test est négatif, ce sont des symptômes d'endométriose ou une conséquence d'une grossesse extra-utérine précédente avec complications. Dans de tels cas, le bas du dos et les douleurs abdominales, les menstruations peuvent être retardées de 6 jours à compter de la date à laquelle les menstruations devaient commencer. Un test normal peut être négatif, mais un test sanguin peut être positif..

Pendant l'allaitement

Après l'accouchement, les menstruations peuvent ne pas commencer immédiatement et le bas du dos peut également tirer et blesser. L'absence de menstruation est due à la formation d'un fond hormonal, et puisque le corps ne s'est pas encore adapté à de nouvelles conditions, sans la présence du fœtus dans l'utérus, l'inconfort dans le dos est complété. Pendant la grossesse, des pincements du nerf sciatique peuvent survenir, provoquant des douleurs..

Pour éviter une nouvelle grossesse, l'hormone prolactine, qui intervient dans la production de lait, inhibe l'ovulation. Si le fond hormonal n'est pas perturbé, une augmentation du volume de prolactine soutient la production de lait dans les glandes mammaires..

En règle générale, le cycle menstruel est rétabli après une diminution de la production de prolactine due à une diminution du volume de lait maternel ou à l'arrêt de la lactation. La menstruation peut commencer immédiatement après la fin de l'alimentation ou dans un an. Tout dépend des caractéristiques individuelles du corps..

Lorsque le cycle menstruel est rétabli, cela dépend de la fréquence à laquelle la femme se nourrit. Lors de l'alimentation à la demande, les menstruations surviennent environ un an après l'accouchement, avec une alimentation mixte - après 3-4 mois, avec une alimentation artificielle - après 1-2 mois.

Après l'arrivée des menstruations, elles peuvent ne pas être régulières pendant longtemps. Le rétablissement du cycle peut prendre plusieurs mois. De plus, la nature des menstruations change. Si une femme a souffert de douleurs pendant les règles, il peut ne pas y avoir de douleur après l'accouchement, et vice versa.

Image clinique

Les maux de dos et le manque de flux menstruel sont les principaux symptômes qui peuvent être complétés par d'autres manifestations cliniques. Ensemble, ils constituent une clinique inhérente au processus pathologique primaire.

Il est important d'informer le médecin de tous les symptômes et sensations qui sont présents pendant le retard des menstruations. Cela permettra de poser un diagnostic précis et de fournir une assistance thérapeutique en temps opportun..

Les symptômes suivants devraient alerter:

  • Syndrome de douleur de divers, y compris la localisation passagère. Le symptôme est ressenti uniquement dans le bas de l'abdomen, peut irradier vers le bas du dos, vers le coccyx, au milieu de la colonne vertébrale, sur le côté droit ou gauche.
  • Écoulement vaginal: blanc, muqueux, purulent, aqueux, avec ou sans odeur désagréable, peu abondant ou copieux.
  • Fièvre à subfébrile ou élevée.
  • symptômes d'intoxication générale: syndrome nausée-vomissement, étourdissements, diminution de l'appétit.

D'autres symptômes qui peuvent survenir pendant une période de menstruations retardées sont la fièvre, le handicap, l'adoption forcée de la position du corps, dans laquelle il sera plus facile de tolérer la douleur. Avec certaines maladies, la miction est altérée, un trouble des selles est observé. Peut-être une éruption cutanée sur la peau, tachetée par le vagin.

Comment comprendre qu'une grossesse est venue

Signes de grossesse dans les premières semaines:

  • une femme est malade, des vomissements surviennent sans raison, le plus souvent le matin;
  • des vertiges nets apparaissent;
  • Je veux souvent aller aux toilettes pour vider la vessie;
  • les glandes mammaires gonflent;
  • les préférences gustatives et les préférences changent;
  • l'odorat augmente.

Les symptômes supplémentaires incluent une augmentation de la salivation, qui est caractéristique non seulement de l'apport alimentaire. Augmentation de la production de liquide salivaire tout au long de la journée. Il y a des zones d'hyperpigmentation, dans le bas de l'abdomen, à commencer par le nombril, une bande sombre apparaît.

L'état général change: une femme veut constamment dormir, devient léthargique et les réactions ralentissent. Tous ces symptômes sont causés par une modification des niveaux hormonaux et une augmentation des coûts énergétiques. En raison de sauts dans les niveaux d'hormones, les changements d'humeur. De plus, le poids corporel augmente..

En raison d'une charge accrue sur le bas du dos pendant la grossesse, une douleur survient, qui se manifeste après une activité physique, par exemple, lors de la marche.

Premiers secours

Si des menstruations doivent survenir, mais qu'elles ne sont pas là, tout en tirant fortement le bas du dos ou le côté du côté du rein, il est recommandé d'appeler un médecin. Vous pouvez atténuer l'état avant l'arrivée de l'ambulance en observant les règles suivantes:

  • Prendre une position dans laquelle il sera plus facile de supporter la douleur.
  • Exclure l'application de compresses thermiques, par exemple des coussinets chauffants, une bouteille d'eau en plastique. S'il existe une prédisposition aux saignements internes, cette méthode ne fera que la renforcer, ce qui peut entraîner la mort.
  • Limitez l'activité physique. Dans ce cas, la sévérité du syndrome douloureux augmente..

Il est interdit de prendre des médicaments jusqu'à l'arrivée du médecin, notamment analgésiques et anti-inflammatoires. Si une femme est tombée enceinte, elle peut provoquer des effets indésirables. Pour le moment, vous ne pouvez prendre qu'une tablette No-shpa.

Il vaut la peine de limiter l'apport hydrique, surtout en cas de suspicion de développer une maladie rénale. Si une intervention chirurgicale urgente est nécessaire, l'utilisation d'une grande quantité de liquide contribue à perturber l'action de l'anesthésie générale.

Avant l'arrivée du médecin, il est recommandé de mesurer le niveau de pression artérielle, la quantité de liquide biologique libérée pour déterminer les caractéristiques d'une thérapie par perfusion ultérieure.

Diagnostic et traitement

Si le bas du dos gicle ou fait mal et que les menstruations sont absentes, des études instrumentales et de laboratoire sont prescrites, selon les résultats dont vous pouvez identifier la cause des symptômes. Ce sont des tests sanguins et urinaires, un examen échographique de l'utérus, des appendices, des reins, de la colonne vertébrale, la laparoscopie.

Le processus inflammatoire est indiqué par une augmentation de la vitesse de sédimentation des érythrocytes, une leucocytose et la présence de leucocytes et de bactéries dans l'urine. Vous pouvez diagnostiquer une grossesse extra-utérine s'il y a de la gonadotrophine chorionique (hCG) dans le sang, produite dans le corps après la conception, mais la taille de l'utérus n'est pas augmentée, comme dans la grossesse utérine.

Si une conception extra-utérine s'est produite, une intervention chirurgicale est effectuée en urgence. Ensuite, la femme devra prendre des médicaments antibactériens ou hormonaux pour réduire le risque d'infection. Avec une perte de sang massive, une transfusion sanguine est effectuée - une transfusion de globules rouges ou de composants sanguins.

Si une endométrite est diagnostiquée, une antibiothérapie, des anti-inflammatoires, des vitamines et des hormones sont prescrits. Le repos sexuel est important.

Avec l'endométriose, un traitement conservateur ou chirurgical est prescrit. Dans des cas exceptionnels, les méthodes sont combinées. Avec l'inefficacité de la pharmacothérapie, une opération est effectuée - intervention endoscopique pour retirer le foyer pathologique.

Avec l'oophorite, l'annexite, la salpingite, un traitement conservateur est indiqué. Si l'infection par une infection vénérienne est prouvée, plusieurs antibiotiques sont prescrits, ainsi que des médicaments hormonaux. L'exclusion des rapports sexuels pendant la période de traitement est requise. Le traitement est en cours et partenaire.

En l'absence de traitement approprié pour les changements inflammatoires, le risque d'adhérences qui provoquent l'infertilité est augmenté. En cas de grossesse extra-utérine, des saignements internes, une septicémie, une péritonite peuvent se développer..

Si les menstruations ne commencent pas à temps et que le bas du dos fait mal, ne vous auto-méditez pas. Seul un médecin peut trouver la cause des changements de l'état et prescrire un traitement.