Maladie de la hanche

  • Réhabilitation

En raison de la congestion importante, les maladies de l'articulation de la hanche (SCT) sont sur la liste des plus courantes. Les maladies de l'articulation fémorale sont plus fréquentes chez les femmes en raison des caractéristiques structurelles du bassin, du stress pendant la grossesse et l'accouchement, elles sont plus minces et plus fragiles que chez les hommes. La pathologie articulaire congénitale chez les enfants n'est pas non plus rare. Sur 1000 nouveau-nés, 5 sont diagnostiqués avec 5.

Causes des défauts de l'articulation de la hanche

  • Fractures et luxations du bassin ou de la hanche.
  • Inflammation des tissus musculaires et des tendons.
  • Hernie et névralgie.
  • Inflammation infectieuse.
  • Pathologie de la colonne vertébrale.
  • Maladies auto-immunes.
  • Tuberculose.
  • Obésité.
Retour à la table des matières

Hanche: maladies sous-jacentes, symptômes et traitement

Dysplasie tbs

Une pathologie qui provoque le sous-développement d'une ou des deux articulations de la hanche, à la suite de laquelle la tête du fémur se déplace par rapport au cotyle. Il y a 3 degrés de sous-développement: subluxation (sans déplacement), subluxation (avec déplacement partiel), luxation (avec déplacement complet). Il y a aussi une luxation congénitale de la hanche - une manifestation extrême de la dysplasie.

SymptômesTraitement
Asymétrie des plis sur les hanches et les fessesLarges langes
Raccourcissement cuisseDispositifs orthopédiques spéciaux pour fixer les jambes en "pose de grenouille": barres d'écartement, étriers Pavlik, oreiller Frey
Retard dans le développement psychomoteurGymnastique thérapeutique et massage
Symptôme de glissement de Marx-OrtolaniÉlectrophorèse avec du calcium

Il est impossible de retirer les dispositifs de fixation sans la permission de l'orthopédiste et de mettre l'enfant sur ses jambes, car une dysplasie non traitée entraîne un handicap.

Bursite: comment traiter l'inflammation?

En raison de la pathologie, la forme et le volume de l'un des 3 sacs synoviaux changent, les parois se déforment et la qualité du liquide synovial change. Selon la localisation de l'inflammation, il existe une bursite trochantérienne, du pétoncle iliaque et une sciatique. Aux premiers stades, une douleur aiguë apparaît dans la région de l'articulation fémorale, aggravée par la flexion / extension. À mesure que la maladie progresse, la douleur devient sourde. Un gonflement peut se produire dans la zone d'inflammation..

Traitement de la bursite

  • Restriction de l'activité physique, y compris l'utilisation de moyens auxiliaires (cannes ou béquilles).
  • Prescription de comprimés et d'injections anti-inflammatoires. Une seule injection de médicaments hormonaux directement dans le foyer de l'inflammation.
  • Si la maladie débute, l'ablation arthroscopique du sac synovial est indiquée..
Retour à la table des matières

Coxarthrose ou ostéoarthrose déformante

Une maladie progressive qui détruit le cartilage et le tissu osseux du SCT. Le plus souvent, elle est la conséquence d'autres maladies de l'articulation de la hanche, telles que la dysplasie, la nécrose aseptique, l'athérosclérose, les blessures non traitées, ainsi que les maladies infectieuses et les intoxications. Il comporte trois étapes, décrites dans le tableau:

ÉtapeSymptômesTraitement
1Douleur à la hanche qui s'aggrave au stade III (dernière) maladieBien que la maladie n'ait pas encore frappé les tissus et excroissances voisins, un régime alimentaire est montré, prenant un complexe de vitamines et de minéraux, une physiothérapie et une thérapie par l'exercice
2La douleur irradie vers les genoux, l'aine, le rectum et gêne souvent pendant le repos et le sommeilChondroprotecteurs-stimulateurs de la régénération du tissu cartilagineux, médicaments vasodilatateurs, normalisation de l'apport sanguin et des relaxants musculaires, relaxation des muscles spasmodiques de la cuisse sont prescrits
3Boiterie et atrophie des muscles de la cuisseDes endoprothèses peuvent être prescrites au patient - remplacement de l'articulation endommagée par une articulation artificielle.
Retour à la table des matières

Maladie de Perthes-Legg-Calve

L'ostéochondropathie de la tête fémorale est principalement une maladie infantile. La cause de la maladie est un dysfonctionnement du système circulatoire de l'articulation de la hanche (par exemple, en raison d'un traumatisme) en tandem avec une prédisposition congénitale. Ses conséquences sont une nécrose aseptique de nature non infectieuse. Les symptômes incluent:

  • douleur mineure dans l'articulation, aggravant au cours du développement de la maladie;
  • traînée légère, mou;
  • gonflement et faiblesse des muscles de la cuisse;
  • raideur des membres inférieurs.

Le traitement est long, conservateur (3-4 ans) comprend:

  • centralisation de la tête fémorale dans le cotyle à l'aide d'appareils orthopédiques;
  • extension de la hanche;
  • Exercices, massages, physiothérapie angioprotectrice;
  • ostéo- et chondroprotecteurs;
  • chirurgie reconstructive (avec maladie avancée).
Retour à la table des matières

Trochantérite

Il s'agit d'une inflammation ou de dommages aux tendons fémoraux. Ces maladies de l'articulation de la hanche sont plus courantes chez les femmes que chez les hommes. Les femmes se trouvent dans une zone à risque spéciale pendant la ménopause, lorsque l'élasticité tendineuse diminue et le tissu musculaire s'affaiblit. Une surcharge importante des jambes (en particulier en combinaison avec l'hypothermie et l'infection), la névralgie, le traumatisme et le surpoids peuvent provoquer une inflammation. Symptômes:

  • attaques de douleur (peuvent être aiguës et intenses) sur la surface externe de la cuisse qui se produisent pendant le mouvement, qui se calment dans un état calme;
  • attaques nocturnes sévères en décubitus dorsal, si la maladie est déclenchée;
  • la fonction motrice n'est pas altérée.
Retour à la table des matières

Traitement de pathologie

  • Anti-inflammatoires.
  • Antidouleurs et blocus locaux.
  • Physiothérapie et thérapie par l'exercice après avoir éliminé l'inflammation et la douleur.
Retour à la table des matières

Synovite de la hanche

Le processus inflammatoire dans la région articulaire (membrane synoviale), accompagné de l'accumulation de liquide. Fondamentalement, les garçons de 3 à 10 ans en souffrent, ce qui peut provoquer une boiterie. Provoquer une maladie d'infections virales respiratoires aiguës, phlegmon, pneumocoque, staphylocoque, ainsi que des traumatismes. Les synovites purulentes, séreuses-purulentes et séreuses se distinguent en fonction du type de liquide accumulé. Le développement de la maladie est assez rapide:

  • difficulté à soutenir et à limiter les mouvements;
  • crampes musculaires;
  • gonflement et gonflement de l'articulation;
  • faiblesse, fièvre et frissons (avec synovite purulente);
  • de fortes douleurs nocturnes de l'articulation n'apparaissent que lorsque la maladie passe à un stade chronique.
  • pilules et injections anti-inflammatoires;
  • médicaments antibactériens;
  • médicaments pour produire du liquide synovial et stabilisateurs des membranes cellulaires;
  • fixation de l'articulation affectée;
  • électrophorèse;
  • thérapie par ondes de choc;
  • Thérapie par l'exercice et massages;
  • piqûre pour éliminer le liquide du sac articulaire.
Retour à la table des matières

Ostéoporose de la hanche

Une maladie métabolique systémique et, si elle n'est pas traitée, a de graves conséquences: fragilité et fragilité des os et des articulations. L'ostéoporose affecte souvent les femmes, en particulier lors d'une insuffisance hormonale, ainsi que les personnes âgées. La fracture du col fémoral est une blessure courante chez les personnes âgées. Le traitement des fractures est recommandé par les endoprothèses. Les problèmes avec l'articulation de la hanche et la fragilité osseuse peuvent être évités. À ces fins, il existe un certain nombre de médicaments qui inhibent la destruction du tissu osseux:

  • agents antirésorptifs - calcitonines, bisphosphonates;
  • stimulants de la formation osseuse - fluorure, strontium, médicaments anabolisants;
  • administration combinée d'oestrogènes, de progestatifs et d'androgènes;
  • préparations osseuses multidimensionnelles - Calcitonine, Miacalcic, vitamine D et ses métabolites.
Retour à la table des matières

Nécrose de la tête fémorale

Une autre pathologie est appelée crise cardiaque de l'articulation de la hanche, car la cause est une violation du flux sanguin dans les vaisseaux qui alimentent l'articulation. La maladie est généralement diagnostiquée chez les hommes âgés de 20 à 45 ans et se développe rapidement. Le premier symptôme sera des douleurs aiguës à l'aine et à la cuisse, s'étendant souvent au genou ou à la fesse. La boiterie et la limitation de la mobilité apparaîtront un peu plus tard..

Médicaments traditionnels: anti-inflammatoires, complexes vitaminiques et minéraux, antithrombotiques et vasodilatateurs. Lors du déplacement, il est impératif d'utiliser un support sur des béquilles ou une canne. Si la maladie est déclenchée, des techniques chirurgicales mini-invasives, telles que la chirurgie de décompression, sont utilisées..

Tendinite - inflammation des ligaments musculaires et des tissus adjacents

Diagnostiqué généralement chez les athlètes et les personnes de plus de 40 ans. La raison en est le même type d'activité physique, les traumatismes, les maladies infectieuses et inflammatoires, ainsi que les changements dans les fibres et les tendons musculaires à mesure que le corps vieillit. Des crépitements et des crépitements lors du mouvement du membre blessé, des douleurs aiguës lors de la palpation, des rougeurs cutanées dans la zone d'inflammation et de la fièvre sont autant de signes de tendinite. Les compresses froides, la fixation articulaire et la restriction des mouvements, l'analgésie, les médicaments anti-inflammatoires, ainsi que les bains de minéraux et de boue aident à soulager l'inflammation..

Diagnostic des maladies de l'articulation de la hanche

Les maladies des articulations de la hanche doivent être prises très au sérieux et ne pas être auto-médicamentées. La nature de la douleur aidera à un diagnostic qualifié. L'examen général et la palpation fourniront un vecteur de direction pour une analyse plus approfondie de l'état du patient et rendront l'examen plus qualitatif. Un test sanguin indiquera le nombre d'oligo-éléments importants et la qualité des processus métaboliques dans le corps. Depuis longtemps déjà dans l'arsenal des médecins modernes, le diagnostic radiologique des articulations (radiographie, arthrographie, tomodensitométrie, ainsi que la thérapie par résonance magnétique et l'échographie aident à diagnostiquer correctement la maladie. Une articulation de la hanche saine est la clé de la longue capacité de travail d'une personne.

Maladies de l'articulation de la hanche: causes, types et traitement

La maladie de la hanche est associée à des blessures, des infections, de l'obésité ou de la malnutrition. La douleur, l'enflure et la fonction motrice altérée sont les principaux symptômes des pathologies chez l'homme et la femme. Le traitement utilisé peut être divisé en médicaments, physiothérapie et rééducation pendant la période de rééducation..

Articulation de la hanche - la connexion mobile des os du membre inférieur avec les os pelviens. La structure anatomique complexe en conjonction avec l'appareil musculaire et ligamentaire offre la possibilité de divers mouvements tout au long de la journée.

Maladies majeures

Les changements pathologiques qui se développent sous l'influence de facteurs provoquants aggravent considérablement la qualité de vie d'une personne et la rendent partiellement inopérante.

Tout écart entraîne une chaîne de processus séquentiels entraînant des changements de déformation et une perte de fonctionnalité. De plus, la posture est perturbée par des maladies de l'articulation de la hanche, une boiterie avec raccourcissement de la jambe apparaît, une douleur constante entraîne une gêne désagréable, de jour comme de nuit.

Les conditions préalables à l'apparition de maladies sont très diverses. Les processus pathologiques se propagent au cartilage et au tissu osseux, aux membranes et aux ligaments de l'articulation. Toutes les pathologies, indépendamment de l'étiologie et de la gravité, doivent être traitées en temps opportun pour éviter la mort et l'invalidité articulaires..

Coxarthrose

L'arthrose de la hanche est basée sur des changements dégénératifs du cartilage. La maladie se déroule en trois étapes, chacune entraînant une aggravation de l'état et des changements pathologiques de la structure de l'articulation, provoquant une déformation importante de tous les composants.

Suite à la dégénérescence du cartilage, l'espace articulaire disparaît progressivement. Le tissu osseux forme des excroissances chaotiques (ostéophytes), qui créent des frottements et provoquent une douleur intense. Une personne a du mal à faire de longues promenades, la douleur périodique est remplacée par la présence constante d'un symptôme.

Avec la progression de la maladie chez l'homme, la démarche change, la courbure de la colonne vertébrale se produit, les muscles dans la zone de l'atrophie articulaire malade. L'absence de traitement adéquat conduit progressivement à la destruction complète de l'articulation de la hanche.

Les causes de la coxarthrose comprennent:

  • changements liés à l'âge;
  • surpoids;
  • blessures antérieures;
  • pathologies articulaires inflammatoires transférées.

Une caractéristique de la maladie est une période initiale asymptomatique. Un traitement complet de l'arthrose est impossible à réaliser en raison d'un diagnostic tardif. Pour arrêter la destruction des tissus et soutenir l'articulation à ce niveau, une utilisation prolongée de chondroprotecteurs (Regulon, Structum, Teraflex) est recommandée, mais seul votre médecin peut vous prescrire des médicaments.

Les AINS (Ibuprofène, Indométacine, Diclofénac), ainsi que les hormones stéroïdes (Diprospan, Dexaméthasone) aideront à soulager la douleur et une éventuelle inflammation. Le traitement conservateur doit être complété par des procédures physiothérapeutiques et une observance alimentaire.

Arthrite

L'inflammation entraîne une maladie appelée arthrite. Les signes caractéristiques de la pathologie comprennent une douleur intense, un gonflement dans la zone de l'articulation malade, un rinçage de la peau et une augmentation locale de la température. Le mouvement dans la région pelvienne est fortement limité, une personne ne peut pas y aller sans assistance.

La cause de l'arthrite est une lésion mécanique de l'articulation après un traumatisme, une infection ou des processus destructeurs chroniques. La pathologie est traitée avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens (Ketorolac, Nimesil, Ibuprofen), des glucocorticostéroïdes (Prednisolone, Hydrocortisone), des analgésiques (Novocain, Lidocaine).

Coxite

Un type d'arthrite dans l'étiologie dont il existe un facteur infectieux.

Dans la pratique médicale, il y a:

  • coxite non spécifique, dont l'agent causal est un micro-organisme pathogène qui a pénétré dans la cavité du sac articulaire à travers une plaie ouverte avec des blessures ou des blessures, avec du sang provenant de foyers d'infections éloignés de l'articulation;
  • forme spécifique - complication après tuberculose, syphilis, gonorrhée;
  • Une coxite infectieuse-allergique se développe après une dysenterie, une brucellose.

La maladie se caractérise par un début aigu avec une douleur lancinante dans l'articulation de la hanche, une accumulation d'exsudat purulent dans la capsule articulaire, une perte de la capacité motrice, un gonflement sévère et une décoloration de la peau sur l'articulation à une couleur bordeaux. Une symptomatologie vive se manifeste dans un contexte de fièvre et de malaise général.

Pour le traitement, un certain nombre de médicaments spécifiques sont utilisés pour influencer l'agent causal de l'infection, ce qui a provoqué l'apparition d'une arthrite purulente. Pour soulager rapidement la réaction inflammatoire, une ponction thérapeutique est réalisée avec l'introduction d'une solution dans l'articulation à base thérapeutique d'hormones stéroïdes (Prednisolone, Hydrocortisone). La douleur est supprimée avec les AINS (Next, Nise, Nemisulide).

Polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde fait partie d'un complexe de symptômes d'une maladie auto-immune d'une nature appelée rhumatisme. Une condition compliquée après des maladies infectieuses causées par le streptocoque apparaît le plus souvent dans l'enfance.

Une prédisposition est considérée comme un facteur génétique - la présence dans le sang d'un antigène spécifique qui provoque un dysfonctionnement du système immunitaire. Lorsque le processus auto-immun est activé, les cellules saines des articulations sont reconnues comme étrangères et détruites.

La réaction inflammatoire se manifeste par des douleurs sévères périodiques de nature volatile. Après le réveil, les mouvements de l'articulation sont gênés par la raideur, qui disparaît progressivement tout au long de la journée. La zone d'inflammation gonfle et devient chaude au toucher. La pathologie peut se développer symétriquement, ce qui aggrave considérablement la condition.

La polyarthrite rhumatoïde apparaît dans un contexte d'un état fébrile avec une augmentation de la température corporelle à quarante degrés. Le patient ressent une faiblesse constante et refuse de manger. La maladie s'accompagne de l'apparition de nodules rhumatoïdes dans la zone articulaire, ce qui fait référence aux caractéristiques de cette pathologie.

La polyarthrite rhumatoïde répond bien au traitement. La récupération se produit sans changements de déformation dans l'articulation.

La gamme de mesures thérapeutiques comprend des médicaments:

  • immunosuppresseurs pour supprimer l'activité de l'immunité - méthotrexate, delagil, azathioprine;
  • médicaments non stéroïdiens pour soulager l'inflammation et la douleur - Diclofenac, Ketarolac, Nemisil;
  • les corticostéroïdes, comme agent décongestionnant et anti-inflammatoire - Prednisolone, Hydrocortisone;
  • antihistaminiques - Suprastin, Tavegil.

Goutte

L'augmentation de la synthèse d'acide urique dans le corps est la principale cause de l'arthrite goutteuse. Manger des aliments riches en purines, ainsi que des boissons alcoolisées, contribue au développement de la maladie avec altération du métabolisme. L'urate d'acide urique, auquel le corps ne peut pas faire face, s'accumule sous forme de sable cristallin dans la cavité articulaire.

La goutte dérange le plus souvent les hommes d'âge moyen. La principale manifestation clinique au stade initial de la pathologie est une crise de douleur perçante, qui peut durer de quelques heures à plusieurs jours..

L'articulation de la hanche avec goutte est déformée, la capacité motrice diminue progressivement, des tofus se forment. Un symptôme spécifique se forme après une longue évolution de la maladie, lorsqu'un précipité d'acide urique s'accumule sous la peau.

Pour le traitement de l'arthrite goutteuse est utilisé:

  • un médicament anti-goutte unique - la colchicine, qui arrête une attaque aiguë de la maladie;
  • médicaments non stéroïdiens pour éliminer la douleur et les manifestations inflammatoires - Nurofen, Next, Nemisulide;
  • médicaments qui réduisent la formation d'acide urique - Allopurinol;
  • thérapie diététique à l'exception des aliments gras, des légumineuses, du chocolat, des bouillons saturés, de l'alcool.

Maladie de Perthes

L'ostéochondropathie de la tête fémorale n'est pas infectieuse. La nécrose osseuse lente survient principalement chez les garçons, du préscolaire à quatorze ans..

La principale cause de destruction pathologique est considérée comme une prédisposition génétique héritée des parents. Les provocateurs qui déclenchent le processus de la maladie de l'articulation de la hanche peuvent être des blessures, des troubles circulatoires de la région pelvienne, une inflammation de l'articulation.

La maladie de Perthes passe par cinq étapes, des événements nécrotiques aseptiques à la destruction complète de la tête de l'os. Au stade initial, l'enfant se plaint d'une douleur de traction désagréable, en marchant sur la boite du patient. Avec une charge constante sur la jambe, la douleur s'intensifie et prend un caractère permanent, le membre est raccourci, la colonne vertébrale est courbée. Les formes non traitées d'une maladie dangereuse entraînent une invalidité infantile.

Le traitement d'un petit patient peut durer jusqu'à quatre ans:

  • assurer la paix et créé artificiellement la bonne position à l'aide de dispositifs médicaux orthopédiques: pneus Vilensky, jambes Lange, moulages en plâtre;
  • chondroprotecteurs pour renforcer le cartilage et le tissu osseux - Arthra, Don, Structum;
  • ostéoprotecteurs, y compris vitamines et minéraux pour renforcer les os - Osteomed, Osteovit;
  • exercices de physiothérapie, de massage et de physiothérapie pendant la période de récupération.

Dysplasie

Pathologie congénitale, caractérisée par un développement anormal lors de la formation du fœtus. La maladie est souvent détectée lors de la première visite préventive chez le chirurgien au cours du premier mois de la vie de l'enfant..

Lors d'un examen visuel, le médecin fait attention aux symptômes suivants:

  • les plis cutanés sur les jambes sont asymétriques;
  • un membre est plus court que l'autre;
  • les mouvements de l'articulation de la hanche sont limités;
  • lorsque la jambe est enlevée, un clic caractéristique fort se fait entendre, qui se fait entendre lorsque la luxation congénitale est automatiquement ajustée pendant le mouvement.

Pour traiter les anomalies du développement, des produits orthopédiques (Freinka perinka, attelle Vilensky, étriers Pavlik) sont utilisés, conçus pour maintenir artificiellement la cuisse dans la bonne position. Les formes non traitées entraînent un retard dans le développement physique du système musculo-squelettique: le bébé commence à se lever tard, une démarche spécifique se forme avec un roulement d'une jambe à l'autre, une altération de la posture, des pieds plats, une luxation habituelle de la hanche.

Trochantérite

L'implication dans le processus inflammatoire des tendons concentrés dans la région trochantérienne est appelée trochantérite ou bursite trochantérienne. Dans le groupe à risque de probabilité de maladie, les femmes de 25 à 30 ans, ainsi que le sexe faible pendant la ménopause.

La cause de l'inflammation peut être une charge prolongée lors d'une longue marche, le port de poids, une augmentation significative du poids, un traumatisme en tombant sur le côté. Le symptôme principal est la douleur pendant le mouvement, qui est concentrée à l'extérieur de la cuisse. La nuit, la douleur peut être perturbante pendant le sommeil du côté douloureux, lorsque la compression sous le poids du corps irrite les récepteurs de la douleur. Dans ce cas, la fonction motrice de l'articulation de la hanche ne souffre pratiquement pas, dans un état détendu, la gamme complète des mouvements est préservée.

Les méthodes de traitement conservatrices conduisent à un résultat positif en quelques jours. Les antibiotiques (céfatonsine, azithromycine) ont un effet antibactérien, détruisant les bactéries pathogènes avec des formes purulentes d'inflammation. Anti-inflammatoires non stéroïdiens (diclofénac, indométacine, flurbiprofène) pour la douleur et l'inflammation.

Les formes sévères sont traitées avec des glucocorticostéroïdes (Diprospan, Prednisolone) en association avec des analgésiques (Novocain, Lidocaine). Si la trocharterite est apparue à la suite de l'introduction du bacille de Koch, un traitement antituberculeux spécifique à l'isoniazide, Tubazide est utilisé. L'intoxication générale est éliminée par l'utilisation de solutions de perfusion - Reopiliglyukin, Sorbilact, Lactosol.

Néoplasmes malins

Les maladies de l'articulation de la hanche associées aux formations tumorales sont rares. Le sarcome et le chondrosarcome d'Ewing sont malins, dont des cas ont été enregistrés chez les garçons à l'adolescence de dix à quinze ans, ainsi que chez les hommes plus âgés.

Le cancer de l'articulation de la hanche s'accompagne d'une douleur intense, qui n'est pas arrêtée par des analgésiques non narcotiques, la douleur se propage à la région sacrée et au bas du dos, provoquant des symptômes similaires à la manifestation de la radiculite. Les ganglions lymphatiques sont élargis, l'insomnie et les troubles mentaux apparaissent.

Un gonflement pathologique est observé sur l'articulation touchée, la sensibilité est partiellement altérée, les mouvements dans l'articulation sont difficiles. La coordination des mouvements du patient est perturbée, pendant la journée, l'état fébrile et la faiblesse de tout l'organisme prévalent.

Pour le traitement, l'excision tumorale est utilisée avec un fragment de l'os affecté par la méthode chirurgicale, la radiothérapie et la chimiothérapie, comme méthodes de traitement complémentaires. Pendant la période de rééducation, des massages, des procédures physiothérapeutiques, des exercices thérapeutiques sont prescrits. Après l'opération, la personne reste sous la surveillance d'un oncologue pendant de nombreuses années.

La prévention

Prévenir les maladies de l'articulation de la hanche signifie conserver une belle démarche et la joie de la liberté de mouvement jusqu'à la vieillesse. Il est nécessaire de maintenir la santé des articulations à partir d'un jeune âge. Les mesures préventives comprennent des règles bien connues et faciles à suivre pour quiconque:

  1. Des exercices physiques simples qui peuvent être inclus dans les exercices du matin assureront une circulation sanguine normale et des articulations trophiques optimales.
  2. Une bonne nutrition avec l'inclusion dans l'alimentation quotidienne de fruits et légumes frais, de viande faible en gras, de soupes de légumes, de produits laitiers empêchera les processus biochimiques qui affectent négativement les tissus articulaires.
  3. La performance du travail lié au levage de charges lourdes et à des charges intenses affecte négativement l'état de l'ensemble du système musculo-squelettique.
  4. Si vous ressentez une gêne dans l'articulation de la hanche, il est conseillé de consulter un orthopédiste pour identifier les maladies et effectuer un traitement en temps opportun aux premiers stades.

Quelles maladies peuvent affecter la hanche d'une femme?

Souvent, les maladies de l'articulation de la hanche chez les femmes présentent des symptômes évidents, même au tout début de leur développement. Par conséquent, vous n'avez tout simplement pas le droit d'être indifférent aux manifestations des maux. Aux premiers signaux de toute maladie, consultez un médecin dès que possible. Si vous commencez des maladies de l'articulation de la hanche, votre activité motrice peut être limitée ou vous pouvez devenir complètement immobile, ce qui est lourd de handicap. Étant donné que les femmes sont plus sujettes à de telles maladies, elles devraient être particulièrement prudentes!

Causes possibles de douleur

Qu'est-ce qui fait mal aux articulations de la hanche chez les femmes? La douleur à la hanche peut survenir pour diverses raisons. Par exemple, comme des dommages à l'articulation, aux os, aux ligaments, au cartilage, qui sont situés à proximité. Souvent, la douleur s'accompagne d'engourdissement et de restriction des mouvements de la cuisse. La douleur peut survenir à la fois à droite et à gauche du bassin. S'ils apparaissent, consultez un médecin généraliste, il procédera à un examen et vous dirigera vers le bon médecin.

  • inflammation due à une infection ou à l'arthrite;
  • processus dégénératifs - arthrose;
  • nécrose aseptique qui se produit dans la tête fémorale;
  • inflammation non infectieuse, associée à des maladies auto-immunes des tissus conjonctifs (névralgie);
  • fracture, luxation ou grossesse.

La prévalence de ces maladies augmente avec l'âge. Chez les personnes de moins de 18 ans, la douleur et l'inconfort dans la région pelvienne ne sont détectés que dans 8 à 10% des cas. Et pour ceux d'âge moyen, ce chiffre est égal à 20-30%. Dans 50-59 ans, tout dommage à l'articulation de la hanche peut être détecté dans 40% de la population.

Chez les personnes encore plus âgées, des affections de cette partie du corps surviennent dans 50 à 60% des situations. Les hommes du sexe faible sont beaucoup plus susceptibles de souffrir de maladies de cette localisation que les hommes.

Dysplasie

La dysplasie est une violation de la formation de tissu conjonctif. Il provoque une mobilité accrue (hypermobilité) de l'articulation. Cette maladie est deux fois plus fréquente chez les femmes que chez les hommes. Elle est héréditaire, c'est-à-dire qu'une telle raison qu'une prédisposition génétique peut jouer un rôle important dans sa survenue.

Des blessures au bassin ou au fémur, des malformations de la colonne vertébrale et de la moelle épinière peuvent provoquer une pathologie. Et aussi la raison est le traitement incorrect de la dysplasie dans l'enfance. La dysplasie est causée par la formation anormale de l'une des structures de l'articulation:

  • ligaments articulaires assez faibles;
  • acétabulum aplati;
  • bord cartilagineux malade entourant la cavité.

La maladie chez la femme adulte se manifeste par un raccourcissement des jambes et des bras, des clics dans l'articulation, limitant le rayon de la hanche.

L'ostéoporose

L'ostéoporose est une maladie des femmes âgées. Bien sûr, on le trouve chez les hommes et les personnes d'âge moyen, mais parfois moins. Ceci est lié au fait que l'activité sexuelle dans le sexe faible diminue avec l'âge. Et le fond hormonal fonctionne avec de très grandes interruptions, lors de leur entrée dans la ménopause.

Pour cette maladie, les symptômes suivants sont caractéristiques:

  • sensation de brûlure dans les membres inférieurs;
  • crampes qui surviennent la nuit;
  • douleurs lombaires récurrentes;
  • l'apparition de diabète;
  • fatigue et inconfort.

Arthrose

Il est caractéristique de la moitié faible de l'humanité. Divers facteurs peuvent le provoquer chez la femme. Les plus courants sont la dépression, le surpoids, les blessures et les processus inflammatoires. Également des dommages au cartilage dans l'articulation, les maladies du système endocrinien.

La douleur vagabonde, la structure et la nature de la maladie dans leurs caractéristiques jouent un rôle. Souvent, ils sont d'abord ressentis dans les fesses et les hanches, puis cèdent au genou. Initialement, la douleur est presque imperceptible. Elle survient brièvement et par intermittence. Cependant, après un certain temps, le syndrome douloureux acquiert de la constance et provoque une gêne.

L'arthrose se caractérise par de tels symptômes:

  • il y a une rougeur et un gonflement près de l'articulation de la hanche;
  • la sensibilité cutanée est altérée;
  • boiterie.

Coxite

L'arthrite de l'articulation de la hanche est également appelée coxite et est une inflammation anormale de ses tissus. Cette maladie progresse généralement activement. Selon les statistiques, l'arthrite dans la région pelvienne survient chez 1% de la population. Le plus souvent, il commence à progresser chez ceux qui ont plus de 40 ans, et les femmes sont plus prédisposées. De nos jours, la maladie est plus jeune et plus fréquente chez les jeunes ou les enfants.

La maladie peut être bilatérale ou unilatérale, elle dépend de sa gravité. Les causes de la polyarthrite rhumatoïde peuvent être une prédisposition génétique, un traumatisme, une perturbation métabolique, l'obésité et bien plus encore. Pour cette maladie, les symptômes suivants sont caractéristiques: mouvement articulaire raide le matin, douleur, gonflement. La température locale augmente, c'est-à-dire autour de l'articulation de la hanche. Au fil du temps, le tissu conjonctif commence à perdre de son élasticité et il y a une sensation de "coquille" dans la région fémorale.

Névralgie

La névralgie pelvienne est une affection caractérisée par un nerf resserré entre les os, les ligaments ou les tendons. Ce processus s'accompagne d'une douleur intense, qui peut durer quelques minutes ou quelques jours..

La névralgie pelvienne est une maladie insidieuse. Cela arrive, déguisé sous divers symptômes, et cela induit le patient en erreur. Ainsi, la douleur dans le périnée chez une fille peut être attribuée à des problèmes dans la partie gynécologique.

Habituellement, les causes de pincement dans ce processus sont des dommages mécaniques, des processus inflammatoires ou des phénomènes temporaires, par exemple, la grossesse. De plus, les conditions préalables sont l'hérédité et le surpoids..

Nécrose

La mort (lésion nécrotique) des tissus est un processus très difficile qui se produit dans le corps. La nécrose aseptique des articulations chez les filles se caractérise par une nécrose tissulaire et un ralentissement de la microcirculation dans la zone touchée.

  • blessures négligées;
  • une plaie ouverte qui n'a pas été traitée avec des agents aseptiques;
  • activité physique puissante, non calculée sur le corps féminin;
  • altération de la circulation sanguine locale ou générale en raison de maladies systémiques;
  • dépendance à l'alcool et aux cigarettes;
  • décompression articulaire;
  • immobilité.

La lésion nécrotique peut se produire en quatre étapes. Sur le dernier d'entre eux, la fonctionnalité du joint est complètement arrêtée. Une femme perd la capacité de se déplacer, de lever les bras et les jambes, un puissant syndrome douloureux se produit. Une telle douleur ne peut être soulagée qu'avec des analgésiques narcotiques et des anti-inflammatoires stéroïdiens..

Méthodes de traitement

Bien entendu, le traitement des maladies de l'articulation de la hanche ne peut pas être le même. Tout d'abord, le cours du traitement est directement lié à la cause de l'apparition de la maladie, à l'âge du patient et aux complications possibles. En outre, le traitement dépend du stade de la maladie, s'il s'agit de processus pathologiques qui se produisent dans le cartilage.

Les méthodes couramment utilisées sont:

  • Traitement médical. Souvent utilisé comme méthode principale..
  • Thérapie par l'exercice. L'exercice doit être axé sur la charge minimale. La plupart d'entre elles doivent être effectuées en position couchée ou assise. Les étapes initiales permettent l'utilisation de simulateurs (course sur piste).
  • Massothérapie. Rétablit activement l'approvisionnement en sang.
  • Physiothérapie. Cela peut être l'électrophorèse des médicaments, la magnétothérapie, la thérapie diadynamique.
  • Remèdes populaires.

De nos jours, il existe de nombreuses méthodes annoncées pour traiter les maladies de l'articulation de la hanche. Mais sachez que l'un des moyens de guérir tout problème du département de la hanche est impossible. Seule une thérapie complexe et à long terme est efficace..

Pour les fractures du col fémoral ou certaines complications de la maladie, lorsque le traitement conservateur n'aide plus, un remplacement articulaire est utilisé. Remplacez le joint endommagé par un polymère.

Traitement traditionnel

Thérapie par l'exercice, physiothérapie, procédures manuelles - tout cela est nécessaire pour différents degrés de maladie. Cependant, cela ne peut que contribuer au traitement de la maladie, et la principale méthode est la pharmacothérapie..

Médicaments pouvant être nécessaires pour les maladies pelviennes:

  1. Analgésiques Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont utilisés pour lutter contre les douleurs. Bien qu'il soit important qu'ils ne résolvent pas le problème, ils n'enlèvent que ses symptômes. Il peut s'agir de médicaments tels que Texamen, Celebrex, Nimulide. Mais avant de prendre ces médicaments, consultez la liste des contre-indications.
  2. Chondroprotecteurs. Médicaments améliorant le cartilage. Leurs principaux composants sont la glucosamine et le sulfate de chondroïtine. Les plus courants d'entre eux sont Mukosat, Chondroxide Elastenga.
  3. Améliorateurs de la circulation sanguine - Pentoxifylline, Stugeron.
  4. Il arrive également que différentes injections intra-articulaires soient prescrites pour remplacer le liquide synovial.

Traitement alternatif

Des méthodes alternatives peuvent bien vous aider à lutter contre la maladie, mais elles ne doivent être utilisées qu'après autorisation du médecin. Il existe un certain nombre de recettes qui peuvent améliorer votre condition. Si le médecin leur a conseillé d'utiliser, alors sur la santé.

Les bains sont souvent utilisés, mais il y a une limite à leur utilisation. Ils ne peuvent être pris que pour ceux qui n'ont pas de maladies associées au cœur et à l'hypertension artérielle. Des onguents à base de plantes sont également utilisés. Mais faites attention au fait que l'herbe est assez toxique, vous ne devez donc pas utiliser d'ustensiles de cuisine pour préparer le produit. Après avoir frotté la pommade, lavez-vous bien les mains!

    Bain avec des brins de jeunes pins. Prenez 2 poignées de branches et remplissez-les avec 1 litre d'eau bouillante. Laisser un tiers de l'heure. Ajoutez ensuite à la salle de bain.

  • Bain avec topinambour et pin. Prenez 500 milligrammes de sel de mer, une poignée de branches de pin déjà cuites à la vapeur, 500 milligrammes de racines de topinambour hachées et une demi-cuillère à soupe de térébenthine. Mélanger le tout et ajouter au bain.
  • Pommade à l'aide d'un sexiste. Prenez 400 grammes des racines d'un coupable blanc et 800 grammes de graisse intérieure de porc. Broyez les racines et broyez-les. Faire fondre la graisse, mélanger avec le produit broyé. Après quoi, faire bouillir le mélange pendant 5 minutes au feu. Remuer et refroidir. Frottez une fois par nuit la nuit.
  • Pommade à base de plantes. Prenez 20 grammes de trèfle doux fraîchement cueilli, 20 grammes de cônes de houblon, 20 grammes de millepertuis fraîchement récolté et 100 grammes de gelée de pétrole. Bien couper tous les ingrédients et broyer dans un mortier non métallique. Mélanger la masse avec de la vaseline. Frottez le produit dans la zone douloureuse deux fois par jour.
  • Vidéo "Arthrose de l'articulation de la hanche"

    À partir de cette vidéo, vous découvrirez les causes de l'arthrose..

    Symptômes articulaires de la hanche chez les femmes

    Diagnostique

    Dans un premier temps, je voudrais considérer les symptômes les plus divers d'une maladie de l'articulation de la hanche. Donc, dans la plupart des cas, avec la défaite de cette partie particulière du corps humain, ils sont perturbés:

    1. Douleur Ils peuvent être de nature différente. La douleur est aiguë et sourde, forte et modérée. Tout dépend du type de maladie, ainsi que du degré de son développement. Il arrive souvent que la nature de la douleur au cours de la maladie change. Vous pouvez l'enlever avec divers analgésiques. Cependant, la raison de son apparition ne disparaît toujours pas de cette.
    2. Compte tenu de l'articulation de la hanche, des symptômes de la maladie qui peuvent également survenir, il convient de dire qu'il s'agit de divers troubles de l'activité motrice. Ce problème apparaît dans toutes les maladies de l'articulation de la hanche. Dans certains cas, de telles violations ne sont pas trop visibles, c'est-à-dire que la démarche du patient est pratiquement inchangée. Dans d'autres situations, cela peut être trop difficile (incapacité à marcher sans soutien). Si la maladie est dans un état négligé, l'activité motrice du patient sera complètement impossible.
    3. Quels sont les autres signes de maladie de la hanche? Ainsi, divers changements externes peuvent l'indiquer. Le plus souvent dans ce cas, nous parlons de boiterie, tombant sur la jambe. Parfois, le membre affecté peut même être raccourci, ce qui oblige une personne à marcher sur les orteils ou à tordre le corps dans une direction.
    4. Autres indicateurs: en cas d'inflammation, la température peut augmenter (le plus souvent jusqu'à des marques subfébriles), il peut également y avoir des rougeurs sur la peau.

    Que peuvent raconter les antécédents médicaux? La coxarthrose de l'articulation de la hanche se manifeste le plus souvent par les symptômes suivants:

    • douleur ou inconfort dans la fesse et l'aine;
    • douleur au genou (dans ce cas, nous parlons le plus souvent de coxarthrose au stade aigu);
    • la colonne vertébrale répond également à ce problème.

    Dans la pratique médicale, il existe trois stades principaux de cette maladie:

    1. Premier. Ici, la douleur apparaît épisodiquement principalement après une activité physique active. Il est localisé le plus souvent au niveau de l'articulation du genou ou de la cuisse. Après le reste, l'inconfort disparaît. La démarche et l'activité motrice à ce stade sont toujours inchangées..
    2. Le deuxième. Dans ce cas, la douleur sera plus forte. Il est localisé principalement dans l'aine ou la cuisse. Il est important de noter qu'à ce stade, l'inconfort se produit même pendant le repos. La fonctionnalité de l'articulation est altérée, son activité motrice se détériore également. Il y a une limitation dans l'articulation des mouvements passifs (en médecine - contracture). La tête fémorale est également déformée, les muscles perdent de leur force.
    3. Troisième étape. Dans ce cas, la douleur accompagne une personne toujours, au repos et même la nuit. Marcher sans soutien est impossible. Les mouvements articulaires sont fortement limités, ils sont très difficiles. Progressivement, le membre malade se raccourcit, la démarche de la personne change. Vous devez vous pencher sur le côté et vous tenir debout pour équilibrer le mouvement.

    Si le problème se développe davantage, cela conduit au fait que les mouvements de l'articulation sont complètement absents.

    Après avoir examiné les symptômes ci-dessus d'une maladie de l'articulation de la hanche, il convient de dire que ce problème peut être diagnostiqué à l'aide de la radiographie. Si la douleur est modérée, même une échographie ou une IRM peuvent aider (ces études permettront de déterminer s'il y a inflammation).

    Si nous parlons des deux premiers stades de la maladie, le traitement sera ici conservateur. L'objectif principal du médecin est d'assurer une mobilité normale de l'articulation. La troisième étape nécessite un traitement différent: l'introduction de médicaments qui soulageront l'inflammation, divers substituts fluides dans les articulations peuvent également être utilisés. Dans des cas particuliers, des endoprothèses peuvent être indiquées..

    Au départ, il convient de noter que si vous ressentez diverses douleurs dans l'articulation de la hanche, vous devez immédiatement consulter un médecin pour obtenir des conseils. En effet, dans ce cas, vous pouvez diagnostiquer la maladie à un stade précoce. Et cela facilite et raccourcit considérablement le processus de récupération du patient. Sinon, il existe un risque d'immobilisation complète du membre affecté.

    Quels sont les moyens de diagnostiquer divers problèmes qui concernent l'articulation de la hanche aujourd'hui??

    1. Examen du patient. À eux seuls, les symptômes peuvent «révéler» d'excellentes informations, c'est-à-dire les problèmes dont le patient se plaint. Après les avoir écoutés, le médecin tire souvent des conclusions préliminaires sur le type de maladie du patient.
    2. Palpation. Dans certains cas, sentir la place de la lésion du patient peut également donner des réponses à certaines questions..
    3. La méthode de diagnostic la plus couramment utilisée pour diverses maladies de l'articulation de la hanche est la radiographie.
    4. En outre, les patients peuvent se voir prescrire une échographie (pour certaines maladies) ou une IRM (imagerie par résonance magnétique) si le patient a un foyer d'inflammation.

    Une liste aussi étendue de maladies entraîne souvent des difficultés à poser un diagnostic. Étant donné que la plupart des maladies ont un tableau clinique similaire, la confirmation de la présence d'une pathologie est requise en utilisant des méthodes de recherche supplémentaires.

    Tests de laboratoire pour les maladies de l'articulation de la hanche:

    • Numération globulaire complète - signes d'inflammation dans une maladie infectieuse.
    • Test sanguin biochimique - marqueurs spécifiques des maladies auto-immunes, des troubles métaboliques.
    • Analyse d'urine - vous permet de détecter une pathologie rénale avec goutte.
    • Étude en laboratoire du liquide articulaire - nécessaire pour le diagnostic différentiel des maladies inflammatoires.

    Les méthodes de diagnostic instrumentales comprennent:

    • Radiographie de l'articulation touchée.
    • Tomodensitométrie.
    • Imagerie par résonance magnétique.
    • Arthroscopie.
    • Arthrographie.

    Les méthodes de recherche énumérées dans la plupart des cas sont suffisantes pour établir un diagnostic clinique précis.

    Prévention des maladies articulaires

    1. régime équilibré;
    2. maintenir un poids optimal;
    3. activité physique réalisable (marche, gymnastique santé, natation).

    La façon la plus simple de maintenir des articulations saines est de maintenir un mode de vie sain. Il est important d'arrêter de fumer et de consommer de l'alcool, car ces habitudes affectent négativement le métabolisme et la régénération du cartilage et du tissu osseux..

    Avec l'apparition de douleurs dans l'articulation de la hanche, vous ne pouvez pas reporter votre visite chez le médecin et l'automédication. Les remèdes populaires et les analgésiques réduiront la gravité des symptômes, mais n'élimineront pas la cause de la maladie.

    Les lésions de la hanche ne peuvent pas disparaître d'elles-mêmes et nécessitent un traitement adéquat.

    Sinon, des complications graves peuvent se développer, notamment une boiterie et une incapacité à se déplacer de manière indépendante. La plupart des maladies de la hanche peuvent être traitées tôt avec des méthodes conservatrices..

    Que faire en cas de douleur dans l'articulation de la hanche?

    L'articulation de la hanche est située à la jonction du fémur avec le bassin. Il est conçu de manière à assurer la liberté de mouvement des jambes dans tous les plans. L'articulation de la hanche est la plus grosse articulation du corps et joue un rôle crucial pour assurer une posture droite. Il a la pression de toute la moitié supérieure du corps.

    Toutes ces caractéristiques conduisent au fait qu'il subit très souvent différents types de dommages. Tout problème dans l'articulation de la hanche se manifeste sous la forme d'un syndrome douloureux. Tous ses composants peuvent subir des changements douloureux: os; les muscles entourant la jonction de la hanche et du bassin; cartilage articulaire; tendons; vaisseaux et nerfs entourant l'articulation.

    Les causes les plus courantes de douleur dans l'articulation de la hanche sont:

    inflammation infectieuse ou arthrite;

    changements dégénératifs ou arthrose (coxarthrose);

    nécrose aseptique de la tête fémorale;

    inflammation du sac périarticulaire (bursite);

    inflammation non infectieuse dans les maladies auto-immunes du tissu conjonctif;

    Inflammation infectieuse ou arthrite purulente

    L'une des maladies les plus courantes de l'articulation de la hanche dans la pratique d'un médecin.

    Une inflammation purulente primaire se développe avec la pénétration directe de microbes dans la cavité articulaire, par exemple, avec une plaie dans l'articulation de la hanche (poignarder avec un couteau, tomber sur un objet pointu).

    L'arthrite infectieuse secondaire est le résultat de l'introduction de micro-organismes dans la cavité articulaire avec du sang pendant la septicémie ou des tissus environnants s'il y a un foyer d'inflammation purulente à proximité (phlegmon de la cuisse, ébullition, abcès).

    Comme toute autre inflammation purulente, l'arthrite septique se caractérise par 5 symptômes classiques:

    rougeur sur l'articulation;

    L'arthrite purulente commence par une forte augmentation de la température à 38-40 C et l'apparition de frissons. Des symptômes d'intoxication générale se développent: faiblesse, maux de tête, nausées. La zone articulaire gonfle, la peau au-dessus prend une teinte cramoisie. Les limites anatomiques de l'articulation sont lissées, sa taille augmente. La douleur associée à l'arthrite infectieuse est aiguë, elle inquiète le patient à la fois en mouvement et au repos.

    Le médecin peut soupçonner une arthrite purulente lors de l'écoute des plaintes et de l'examen de l'articulation de la hanche. Clarifier le diagnostic aide le patient à avoir une maladie infectieuse commune ou des foyers d'inflammation purulente des tissus à proximité.

    La radiographie de l'articulation de la hanche dans les projections directes et latérales aidera à confirmer la suspicion..

    La base du traitement de l'arthrite purulente de l'articulation de la hanche est une thérapie antibactérienne puissante. Une combinaison de 2-3 antibiotiques de différents groupes est utilisée. En règle générale, ils sont administrés sous forme de systèmes intraveineux. Si l'infection pénètre dans l'articulation du foyer de l'inflammation dans les tissus mous environnants, les abcès sont excisés, des drainages sont installés.

    Un point de traitement important est d'assurer un repos complet de la jambe affectée. Ceci est réalisé en appliquant une attelle ou un plâtre..

    Si beaucoup de contenu purulent s'est accumulé dans la cavité articulaire, il est perforé et lavé avec des antibiotiques.

    Après la fin de la phase aiguë de l'inflammation, une physiothérapie est prescrite: échographie, UHF. Pendant la période de récupération, pour prévenir le développement d'adhérences intra-articulaires et pour limiter les mouvements de l'articulation de la hanche, une série d'exercices d'exercices de physiothérapie est prescrite.

    Un traitement chirurgical peut être nécessaire en cas d'échec de la pharmacothérapie ou de complications graves. Pendant l'opération, la cavité articulaire est ouverte et nettoyée des masses purulentes. Les complications les plus graves de l'arthrite septique sont la fusion purulente de la tête fémorale. Dans ce cas, après la disparition de l'inflammation, l'articulation de la hanche est remplacée par une endoprothèse.

    C'est la cause d'invalidité la plus courante parmi toutes les maladies de l'articulation de la hanche..

    Au cœur de la coxarthrose se trouvent des processus dégénératifs (destruction) et dystrophiques (malnutrition) dans l'articulation de la hanche. En conséquence, l'articulation cesse de remplir ses fonctions - les mouvements des jambes sont perturbés.

    L'arthrose de la hanche peut toucher des personnes à tout âge, mais elle est plus courante dans la tranche d'âge des «plus de 40 ans». Bien que tous les mécanismes du développement de changements douloureux dans la coxarthrose ne soient pas entièrement compris, les principales étapes du développement de la maladie peuvent être distinguées.

    L'articulation de la hanche est soumise à d'énormes contraintes quotidiennes. Avec l'âge, le cartilage articulaire qui recouvre la tête fémorale commence à perdre sa fermeté et son élasticité, sa teneur en eau diminue et les processus de remplacement des anciennes cellules par de nouvelles ralentissent. Tout cela conduit au fait que le cartilage s'use progressivement sous l'influence des charges, s'amincit et ne peut plus assurer un mouvement fluide de la tête fémorale dans le cotyle..

    Le processus douloureux est aggravé par le fait que, avec l'amincissement du cartilage, la production de liquide intra-articulaire, qui joue le rôle d'un lubrifiant, diminue. La friction des os contre les os entraîne le développement d'une inflammation aseptique (non infectieuse) dans la cavité articulaire. En réponse à cela, des excroissances osseuses commencent à apparaître le long des bords des surfaces articulaires, qui sont une réaction protectrice du corps et réduisent la quantité de mouvement dans l'articulation malade. Une déformation des articulations se produit.

    De plus, les troubles posturaux, les pieds plats, les blessures sportives, la subluxation congénitale de la hanche, le diabète sucré, l'utilisation de médicaments hormonaux, l'arthrite purulente contribuent au développement de l'arthrose de l'articulation de la hanche..

    L'arthrose, contrairement à l'arthrite, ne se développe jamais soudainement. Ses symptômes apparaissent depuis longtemps. Selon la gravité de ces changements survenus dans l'articulation, 3 stades de la coxarthrose sont distingués.

    L'étape 1 est caractérisée par une douleur dans l'articulation de la hanche qui survient lors d'un effort excessif: monter les escaliers avec une charge dans les mains, marcher sur une distance de plus de 2-3 kilomètres, courir. La douleur disparaît après un court repos. Rien n'inquiète le patient au repos. À l'examen, la forme de l'articulation est inchangée, les mouvements sont illimités.

    Au stade 2 de la coxarthrose, la douleur commence à être donnée à l'aine, à l'intérieur et à l'avant de la cuisse, descendant souvent jusqu'au genou. Ils surviennent après la charge quotidienne habituelle, mais au repos ne dérangent pas. Après une longue marche, les patients commencent à boiter. À ce stade, les mouvements de rotation de la jambe dans l'articulation de la hanche vers l'intérieur et son côté sont perturbés. Une telle position forcée entraîne une perturbation des muscles de la cuisse, des fesses - une diminution du tonus et de la force.

    Avec 3 stades de douleur dans l'articulation de la hanche, les patients sont perturbés même au repos, la nuit. Une boiterie marquée est perceptible, ce qui oblige à utiliser une canne. La jambe du côté douloureux est raccourcie, les muscles des fesses et des hanches sont de taille réduite - atrophie.

    Dans la plupart des cas, le diagnostic de coxarthrose n'est pas difficile. Elle est faite sur la base des plaintes d'un patient, d'un examen objectif d'une jambe douloureuse et est confirmée par des radiographies.

    Le choix des méthodes de traitement de l'arthrose de l'articulation de la hanche dépend de la gravité des changements survenus dans l'articulation. Les grades 1 et 2 de la maladie peuvent être traités, en règle générale, de façon conservatrice. Anti-inflammatoires, chondroprotecteurs, médicaments améliorant la circulation sanguine dans l'articulation, physiothérapie, exercices thérapeutiques sont prescrits.

    La coxarthrose de grade 2 peut être traitée par des méthodes chirurgicales. Le but des opérations est d'améliorer la stabilité de l'articulation de la hanche et d'éliminer les excroissances osseuses..

    L'étape 3 n'est traitée qu'à l'aide d'opérations. Les patients qui, pour des raisons de santé, peuvent transférer le remplacement de l'articulation à une articulation artificielle, subissent une arthroplastie de la hanche. Les opérations palliatives (auxiliaires) sont réalisées pour les patients atteints de maladies concomitantes sévères (cœur, insuffisance rénale, formes avancées de diabète sucré) ou très âgés qui sont contre-indiqués dans la mise en place de la prothèse..

    La luxation de la hanche survient le plus souvent chez les enfants.

    La luxation de la hanche par origine est divisée en congénitale et acquise. La luxation congénitale de la hanche se produit in utero en raison d'une formation osseuse pelvienne anormale.

    Acquis est le résultat d'une blessure. Cela peut se produire lors d'une chute sur la cuisse d'une hauteur, frappant la moitié inférieure du corps avec les jambes pliées au niveau des articulations du genou et de la hanche, par exemple, lors d'un accident de voiture. Une luxation spontanée de l'articulation de la hanche est également observée chez les patients présentant une paralysie des membres inférieurs après un accident vasculaire cérébral, une lésion de la colonne vertébrale ou une polio.

    Symptômes Luxation congénitale de la hanche

    Il est détecté chez les nouveau-nés, en règle générale, lors du premier examen à l'hôpital. Elle se caractérise par l'asymétrie des plis de la peau sous les fesses, le raccourcissement des jambes du côté douloureux. Lorsque vous essayez de séparer les jambes pliées aux genoux, il y a une forte douleur dans les articulations de la hanche, ce qui fait pleurer le nouveau-né.

    Diagnostic et traitement de la coxarthrose

    À partir de cette vidéo, vous découvrirez les causes de l'arthrose..

    Au départ, vous devez parler d'un problème tel que la maladie «coxarthrose de l'articulation de la hanche». Parlant dans un langage ordinaire, dans la vie de tous les jours, cette maladie est appelée simplement arthrose. Il est important de noter ici que cette maladie est la première parmi divers problèmes du système musculo-squelettique d'une personne.

    Cette maladie commence par des dommages au cartilage articulaire. Il est progressivement fragmenté, épuisé, ce qui entraîne la perte de ses propriétés d'amortissement. Dans ce cas, l'os de l'articulation est également affecté, des croissances osseuses peuvent apparaître. Autres problèmes pouvant également survenir en raison de la coxarthrose:

    • la formation de kystes dans la tête du fémur;
    • des kystes peuvent également se former dans les tissus du cotyle, où se trouve la tête de l'os;
    • il y a souvent une sclérose des plaques des surfaces de l'articulation.

    Très souvent, une maladie telle que la dysplasie (bien sûr, l'articulation de la hanche) devient la cause de cette maladie. Il s'agit d'un sous-développement du tissu osseux, ainsi que d'une différence de taille du cotyle et de la tête. Dans ce cas, l'apport sanguin insuffisant se produit, ce qui provoque un problème tel que l'arthrose.

    Parmi les causes du développement de la maladie, les médecins distinguent diverses blessures, ecchymoses. Si nous parlons de microtraumatismes, leur régularité peut également provoquer le développement de ce problème. Eh bien, et, bien sûr, il est particulièrement important de traiter à temps divers processus inflammatoires. Après tout, ils peuvent également se transformer en arthrose.

    L'arthrose de la hanche (ou coxarthrose) est la maladie la plus courante du SCT.

    À gauche, une articulation de la hanche saine, à droite, la coxarthrose

    (si le tableau n'est pas entièrement visible - faites défiler vers la droite)

    Symptômes clés

    Le tableau clinique spécifique est bien sûr déterminé par les caractéristiques de la maladie existante. Parallèlement à cela, nous pouvons distinguer un certain nombre de signes qui sont présents à un degré ou à un autre avec toute déviation qui affecte la zone d'étude. À leur sujet dans le tableau.

    Table. Signes caractéristiques de la maladie de la hanche

    Ils peuvent avoir une intensité différente. Les patients ressentent une douleur modérée et sévère, douloureuse et coupante, aiguë et sourde. Une option spécifique est déterminée par les caractéristiques de la pathologie existante et le degré de sa progression. Les analgésiques aident à améliorer temporairement la condition, mais dans la grande majorité des cas, ils ne soulagent pas complètement le problème existant.

    Activité motrice altérée

    Caractéristique pour chaque maladie de la hanche. Dans certaines situations, les violations auront un faible degré de gravité, dans d'autres, elles altéreront considérablement l'activité vitale du patient, le privant de manière significative, voire complètement, de la capacité de se déplacer de manière indépendante.Par exemple, la boiterie est une caractéristique de la plupart des maladies articulaires. Dans les cas avancés, même un changement dans la longueur des membres peut être noté..

    De nombreuses maladies de l'articulation de la hanche s'accompagnent d'un processus inflammatoire, de rougeurs, d'un gonflement des zones touchées, de fièvre, etc..

    Maladies courantes de la hanche

    Hanche et affections possibles

    La médecine connaît de nombreux maux et processus pathologiques qui affectent l'articulation de la hanche. Nous parlerons des maladies les plus courantes..

    Arthrose

    Le leader de l'anti-cote de prévalence d'aujourd'hui. Appartient à la catégorie des maladies destructrices et dégénératives. Cela peut se produire en parallèle avec l'arthrite - dans ce cas, l'inflammation est ajoutée à l'épuisement du cartilage articulaire.

    Arthrose de la hanche

    L'essence de l'arthrose est la suivante: dans un certain ensemble de circonstances (il s'agit généralement d'une violation complexe de la circulation sanguine et des processus métaboliques), le cartilage ne reçoit pas les substances nécessaires à son fonctionnement normal (ou il n'en reçoit pas suffisamment). Cela conduit à un épuisement progressif du cartilage, ce qui affecte négativement sa principale fonction de dépréciation..

    Arthrose aux rayons X de la hanche

    Les os environnants sont souvent impliqués dans le processus - des croissances caractéristiques apparaissent. D'autres problèmes possibles incluent la formation de kystes, le développement de la sclérose en plaques, etc..

    Assez souvent, la dysplasie conduit à l'apparition d'une arthrose, qui se caractérise par un sous-développement du tissu osseux et s'accompagne de l'apparition d'une différence de taille des éléments d'accouplement représentés par la tête osseuse et la cavité qui lui est connectée..

    Dysplasie de la hanche

    Dans de telles conditions, les processus normaux d'approvisionnement en sang sont perturbés, ce qui conduit finalement à l'apparition d'arthrose.

    D'autres facteurs provoquants comprennent des ecchymoses, un choc grave et d'autres blessures, y compris des microtraumatismes fréquents.

    Parmi les symptômes caractéristiques de l'arthrose de l'articulation de la hanche, il faut tout d'abord noter des sensations douloureuses et / ou inconfortables à l'aine, aux fesses, aux genoux et à la colonne vertébrale. Plus la maladie progresse, plus les manifestations douloureuses sont intenses et étendues.

    Douleur dans l'arthrose

    Il existe plusieurs stades d'arthrose de l'articulation de la hanche avec des symptômes individuels. À propos de ces étapes dans le tableau suivant.

    Table. Stades de l'arthrose

    PremièreLa douleur est caractérisée par une occurrence épisodique. Apparaissent le plus souvent après un effort physique. Les hanches et les genoux font généralement mal. Après avoir été au repos pendant un certain temps, les sensations inconfortables disparaissent. Les changements prononcés de l'activité motrice, en règle générale, sont absents.
    SecondeLes sensations douloureuses se caractérisent par une intensité plus prononcée. L'inconfort se produit principalement dans les hanches et l'aine. Dans ce cas, les zones touchées peuvent être douloureuses même au repos. Il y a une violation de la fonction articulaire, accompagnée d'une détérioration de l'activité motrice. Une déformation de la tête fémorale se produit, la fonction musculaire est altérée.
    TroisièmeLa douleur rend une personne inconfortable pendant presque tout le temps, s'intensifiant principalement la nuit et après le réveil. Le mouvement indépendant devient presque ou complètement impossible. Une forte mobilité limitée de l'articulation. À mesure que la maladie progresse, la longueur du membre affecté diminue. S'ils ne sont pas traités, les mouvements articulaires deviennent complètement impossibles avec le temps..

    Articulation et os endommagés par la coxarthrose

    Pour diagnostiquer l'arthrose, des méthodes de radiographie, d'échographie et d'imagerie par résonance magnétique sont utilisées.

    Échographie des articulations de la hanche

    Le traitement des deux premières étapes dans la plupart des cas est effectué de manière conservatrice. À ces étapes, la tâche consiste à normaliser la mobilité de l'articulation et à éliminer la douleur. Des préparations appropriées sont utilisées pour reconstituer le liquide intra-articulaire. Dans les cas avancés, recourir au remplacement des zones endommagées par des implants artificiels, développés individuellement pour un patient particulier.

    Arthrose de grade 3 de l'articulation de la hanche et traitement chirurgical

    Maladie de Perthes

    Maladie grave, le plus souvent diagnostiquée chez les enfants de 3 à 12 ans. Les patients masculins y sont plus sensibles. Chez les filles, la maladie est plus sévère.

    L'essence de la maladie est réduite à des troubles circulatoires de la tête fémorale, ce qui conduit à l'apparition d'une nécrose. Les dommages peuvent être simples ou doubles. Il n'y a pas de consensus sur les causes de la maladie.

    Maladie de Perthes chez les enfants

    Comme indiqué, les troubles circulatoires conduisent au développement d'une nécrose. De plus, avec un degré de probabilité élevé, une fracture secondaire de la tête osseuse se produit. Le tissu nécrotique résultant est partiellement ou complètement absorbé, ce qui raccourcit le col fémoral. Dans les zones nécrotiques, des formes de tissu conjonctif, qui au fil du temps sont remplacées par des os.

    Nécrose de la tête fémorale

    Les prévisions dépendent de l'intensité de la gravité du problème. Avec un traitement rapide, l'état du patient peut être complètement normalisé. En l'absence d'aide, la tête de l'os se désintègre. L'épissage dans la plupart des cas ne se produit pas correctement. Cela entraîne une diminution de la longueur des membres, une boiterie, des douleurs pendant l'exercice.

    Dans la maladie de Perthes, un enfant se voit prescrire une immobilisation prolongée avec des pneus à attelle spéciaux

    Le diagnostic est effectué à l'aide de méthodes de radiographie. Le traitement est effectué par un orthopédiste. La thérapie conservatrice prend en moyenne de 1 à 1,5 ans. Dans les cas graves, une opération est prescrite, dont la tâche est de remplacer l'articulation touchée par une prothèse spéciale.

    Endoprothèse de hanche

    Un syndrome caractérisé par une collision / collision d'éléments osseux pendant le mouvement. Les raisons du développement de la pathologie ne sont pas établies de manière fiable. La liste des symptômes comprend les éléments suivants:

    • sensations douloureuses;
    • mouvement limité.

    Les méthodes de radiographie sont utilisées pour le diagnostic..

    Syndrome du cotyle fémoral

    Le danger est que cette maladie a beaucoup en commun avec d'autres pathologies, donc les médecins avec des qualifications insuffisantes font souvent des erreurs au stade du diagnostic et prescrivent le mauvais traitement.

    Les méthodes thérapeutiques conservatrices ne donnent aucun résultat positif. La seule façon de normaliser l'état du patient est la chirurgie.

    Bursite

    Bursite de la hanche et son traitement

    L'essence de la bursite est réduite à une inflammation qui se développe dans le sac synovial. Cette dernière a pour fonction d'éliminer le frottement des éléments constitutifs du joint. La violation d'une telle fonction entraîne une douleur intense.

    Le plus souvent, les manifestations de la maladie sont notées à l'extérieur de la cuisse. À mesure que la pathologie progresse, la douleur se propage et devient plus forte. Dans le cas d'une bursite purulente, l'intensité de la douleur augmente à un point tel qu'une personne ne peut pas bouger normalement.

    Bursite de la hanche

    Après avoir étudié les plaintes du patient et son examen initial, le spécialiste peut orienter l'IRM pour clarifier le diagnostic. Pour le traitement, des méthodes principalement conservatrices sont utilisées, mais aucune intervention chirurgicale n'est exclue (à des stades avancés).

    Injection de hanche pour bursite

    Tendinite

    Cette maladie est caractérisée par la présence d'un processus inflammatoire dans les tendons dans la zone articulaire avec les os de la hanche. Il y a une rougeur de la peau et des douleurs. L'activité physique diminue.

    Pour poser un diagnostic, il suffit de procéder à un examen externe et de faire une échographie. Traitez avec prudence. Dans de rares cas avancés, en présence de complications graves, une intervention chirurgicale peut être prescrite..

    Tendinite ou tendinose (du tendon lat. - tendon et itis - inflammation) - un processus inflammatoire dans les ligaments musculaires, ainsi que dans les tissus qui les entourent

    Caractéristiques chez les femmes et les hommes

    Le facteur de genre joue un rôle énorme dans la détermination de la cause de la maladie. Chez l'homme et la femme, la pathologie la plus courante du système musculo-squelettique est significativement différente. Les maladies articulaires les plus courantes chez l'homme:

    1. Coxarthrose - la maladie est souvent associée à un effort physique sévère, à des lésions articulaires.
    2. Goutte - la maladie affecte le plus souvent les hommes après 40 ans en raison de l'alimentation et de la consommation d'alcool..
    3. La maladie de Perthes est une maladie héréditaire qui fait ses débuts dans l'enfance et le jeune âge. Plus souvent, la pathologie affecte les hommes.

    Les femmes sont plus souvent touchées par des maladies complètement différentes:

    1. Polyarthrite rhumatoïde et autres maladies auto-immunes - plus fréquentes chez les jeunes femmes.
    2. Fracture du col fémoral - souvent associée à une carence en œstrogènes et à l'ostéoporose chez les femmes ménopausées.
    3. Coxarthrose - cette maladie affecte souvent les femmes, se manifeste par un excès de poids et un mode de vie sédentaire.

    Le traitement articulaire dépend de la cause de la pathologie. Par conséquent, il est très important de suspecter une maladie en fonction de ses symptômes..

    L'ordre de traitement, bien sûr, est déterminé en fonction des caractéristiques de la maladie existante. Rappelez-vous: plus tôt le patient va chez le médecin, plus les chances de guérison sans complications et chirurgie sont élevées.

    Parmi les principales méthodes utilisées dans le traitement des maladies de l'articulation de la hanche, les éléments suivants sont à noter:

    • thérapie conservatrice;
    • procédures physiothérapeutiques;

  • massages thérapeutiques;
  • éducation physique spéciale et gymnastique.

    Des analgésiques sont prescrits, principalement un groupe anti-inflammatoire non stéroïdien. Il est important de comprendre qu'ils n'éliminent pas la maladie, mais seulement réduisent la gravité des sensations douloureuses qui l'accompagnent.

    Les médicaments chondroprotecteurs jouent un rôle important. Conçu pour normaliser l'état du cartilage. Peut être administré sous forme d'injections et de comprimés.

    De plus, le spécialiste recommandera de prendre des médicaments pour normaliser la circulation sanguine dans l'articulation, une variété d'injections intra-articulaires, des substituts naturels du liquide synovial, etc..

    Un traitement radical est la chirurgie. Ils recourent à cette utilisation dans des cas extrêmes, en l'absence d'une efficacité suffisante dans l'utilisation de techniques conservatrices. Dans la plupart des situations, il s’agit d’endoprothèses, au cours desquelles l’articulation du patient est retirée et remplacée par une prothèse spéciale.

    Vous connaissez maintenant les symptômes des maladies les plus courantes des articulations de la hanche. Répondez en temps opportun aux changements défavorables de votre état, suivez les recommandations des spécialistes et restez en bonne santé!

    Consultez votre médecin pour voir si vos articulations sont saines.

    Tous les organes et systèmes humains devraient bien fonctionner. Ce n'est que dans ce cas qu'il est possible de mener une vie normale. Dans cet article, je veux considérer les principaux symptômes, les maladies de l'articulation de la hanche.

    Maladie de Perthes

    La maladie de Perthes fait référence à l'ostéochondropathie - des maladies qui surviennent avec une destruction osseuse non infectieuse (aseptique) (nécrose). Dans la maladie de Perthes, la tête fémorale subit une nécrose.

    Assurez-vous également de considérer la maladie de Perthes de l'articulation de la hanche. Il convient de noter que cette maladie affecte le plus souvent les enfants âgés de 3 à 12 ans. En même temps, les garçons en souffrent plus souvent. Cependant, chez les filles, l'évolution de la maladie est plus grave.

    Qu'est-ce que la maladie de la hanche Perthes? Il s'agit donc d'un processus pathologique spécial lorsque la circulation sanguine normale dans la tête fémorale est perturbée, ce qui provoque un problème tel que la nécrose. Il est important de noter qu'il y a à la fois des dommages unilatéraux et bilatéraux..

    Aujourd'hui, les médecins ne sont pas encore parvenus à une seule conclusion quant à la principale raison de l'apparition de cette maladie. Les stades de la maladie de Perthes sont les suivants:

    1. Après le début de la fin de l'apport sanguin normal à la tête fémorale, une nécrose tissulaire se développe.
    2. Fracture secondaire de la tête osseuse dans la zone de destruction.
    3. Le tissu nécrotique se dissout progressivement. Cela conduit au fait qu'il y a un raccourcissement du col fémoral.
    4. Au lieu de la nécrose, le tissu conjonctif se développe.
    5. Le tissu conjonctif est progressivement remplacé par de l'os..

    Le processus de récupération dans ce cas dépend du stade de négligence de la maladie. Si le traitement est commencé à temps, une récupération complète est possible. Sinon, la tête peut tomber en plusieurs parties, ce qui conduit souvent à son épissage incorrect et déformé.

    Ils parleront de la maladie de l'articulation de la hanche Perthes, photo. Il suffit de regarder les photos d'enfants malades pour comprendre que cette maladie provoque également des changements d'apparence (c'est-à-dire qu'il peut y avoir une boiterie et un raccourcissement du membre lui-même). Cette maladie s'accompagne également de douleurs. Au début, elle sera muette, commencera à apparaître en marchant.

    Une boiterie légère ou une chute sur une jambe douloureuse peut survenir. Aucun autre symptôme clinique n'est observé. C'est tout le danger, car les gens se tournent rarement vers un orthopédiste avec de telles plaintes. Si une fracture de compression est apparue, la douleur s'intensifie considérablement, la boiterie se manifeste déjà fortement, elle est clairement visible pour les autres. Les mouvements sont limités, la marche est difficile. La température corporelle peut atteindre des indicateurs subfébriles.

    La maladie est diagnostiquée par radiographie. Le traitement a lieu dans le service d'orthopédie, puis - ambulatoire. Durée du traitement conservateur: environ 12-14 mois. La chirurgie ne peut être indiquée que dans les cas les plus graves..

    En fin de compte, il convient de noter que si diverses maladies des articulations de la hanche chez les enfants sont prises en compte, cette maladie est le plus souvent mentionnée.

    Syndrome du cotyle fémoral

    Il convient de noter qu'il s'agit d'une des anomalies pouvant affecter l'articulation de la hanche. Dans ce cas, une collision ou une collision de structures osseuses se produit pendant le mouvement d'une personne (d'où le nom - impact, c'est-à-dire collision incorrecte). Les causes exactes qui peuvent provoquer cette condition sont encore inconnues de la médecine moderne. Les symptômes d'une maladie de l'articulation de la hanche dans ce cas sont les suivants:

    • douleur qui survient lorsqu'une personne se trouve dans une certaine position, souvent pendant la flexion;
    • mouvement limité.

    Diagnostiqué aux rayons X. Cependant, comme cette maladie est très similaire à d'autres maladies, les médecins font souvent des erreurs et font un mauvais diagnostic. Un traitement conservateur pour ce problème est complètement inutile. Intervention chirurgicale requise. Ce n'est que dans ce cas que vous pourrez faire face à la maladie.

    Bursite

    Une autre maladie qui doit également être prise en compte est la bursite de l'articulation de la hanche. Dans ce cas, nous parlons du processus inflammatoire dans le sac synovial, dont la tâche principale est de prévenir la friction.

    De plus, nous considérons une partie du corps humain comme l'articulation de la hanche. Les symptômes de la maladie avec bursite sont les suivants:

    1. Douleur. Elle est nette, intense, brûlante. Localisation: le plus souvent c'est la partie externe de la cuisse.
    2. À mesure que le problème se développe, la douleur peut devenir sourde. Cependant, sa zone de distribution augmente..
    3. La douleur augmente pendant la flexion-extension de la hanche. Cela peut également blesser une personne de s'allonger sur le côté du côté de la lésion..
    4. Avec la bursite purulente, la douleur est si intense qu'il est impossible de bouger même normalement.

    Les principales méthodes de diagnostic: examen du patient, palpation, écoute des plaintes. Pour clarifier le diagnostic du patient, ils sont envoyés pour une radiographie ou une IRM. Fondamentalement, le traitement est conservateur. Dans de rares cas, lorsque la maladie est négligée, une intervention chirurgicale peut être nécessaire..

    Tendinite

    De plus, nous considérons divers problèmes qui affectent l'articulation de la hanche, les symptômes de la maladie, le traitement. Assurez-vous également de parler de la tendinite. Il s'agit donc d'une inflammation des tendons au niveau de son attachement à l'os. Les principaux symptômes dans ce cas:

    1. Comme pour tous les processus inflammatoires, des rougeurs apparaissent sur la peau.
    2. Il y aura certainement de la douleur. Il est localisé dans le ligament affecté.
    3. Eh bien, bien sûr, l'activité motrice du patient diminuera.

    Ce problème est diagnostiqué par inspection. Une échographie peut être prescrite pour clarifier le diagnostic. Le traitement est surtout conservateur. Cependant, dans de rares cas, il existe des indications pour une intervention chirurgicale.

    Le genre

    Souvent, les patients s'intéressent à la question de savoir quelles sont les maladies les plus courantes des articulations de la hanche chez les femmes? Au départ, il convient de noter qu’il n’existe pas de distinction aussi stricte. Toute maladie décrite ci-dessus affecte les personnes des deux sexes presque également. Cependant, les statistiques indiquent que les principales maladies des articulations de la hanche chez les femmes sont l'arthrite et l'arthrose. De plus, ces maladies surviennent chez les personnes âgées..

    Les principales maladies de l'articulation de la hanche chez l'homme sont la bursite et la tendinite. Et tout cela parce que les gars sont principalement engagés dans un travail acharné, et ils ont des charges plus graves sur le corps. Et tout cela conduit souvent à l'apparition de tels problèmes avec l'articulation de la hanche.

    Causes possibles de douleur

    Recommandations d'un orthopédiste et rhumatologue...

    L'articulation de la hanche relie le fémur et le bassin, est le plus grand mécanisme articulaire du corps humain. Il vous permet de faire un mouvement de pied dans n'importe quelle direction, afin qu'une personne puisse marcher droit. En raison de charges importantes, ce fragment du système musculo-squelettique est soumis à diverses blessures..

    L'articulation de la hanche a la plus grande charge, car c'est la plus grande

    La douleur à la hanche peut signaler une pathologie grave. Des sensations douloureuses peuvent survenir dans les tissus adjacents: os, muscles profonds, cartilage articulaire, tendons, ligaments, terminaisons nerveuses.

    informations à lire

    Parfois, il est assez difficile de déterminer avec précision le lieu d'apparition de la douleur. L'inconfort peut se propager aux régions voisines. La douleur dans l'articulation de la hanche, en règle générale, se produit en raison du développement des pathologies suivantes dans la zone touchée:

    • arthrite (rhumatoïde, goutteuse);
    • arthrose (coxarthrose);
    • divers processus inflammatoires;
    • pathologies congénitales - dysplasie, luxation de la hanche;

    Diverses luxations de la hanche sont l'une des causes de fortes douleurs.

    • ostéochondrose;
    • polyarthrite (infectieuse);
    • scoliose
    • saillie du disque;
    • lésions oncologiques;
    • blessures aux membres inférieurs.

    Seul un médecin peut déterminer pourquoi une jambe fait mal à l'articulation de la hanche, que faire ensuite.

    Remarque. L'articulation de la hanche est impliquée dans presque tous les types d'activité physique, il y a donc une charge accrue sur elle et les tissus voisins.

    Les lecteurs étudient souvent avec ce matériel:

    1. Dysplasie de la hanche chez les nouveau-nés - pourquoi elle apparaît et ce qui est dangereux?
    2. Traitement et signes de bursite trochantérienne de l'articulation de la hanche

    chargement…

    À la suite de la lésion, l'articulation de la hanche fait mal au repos et pendant le mouvement. Parfois, cela entraîne des difficultés lors de la marche. Les symptômes ont une manifestation différente, qui dépend de la cause profonde de la douleur.

    Coxarthrose

    Signes courants d'arthrose déformante ou de coxarthrose:

    • douleur dans la région inguinale d'un personnage endolori;
    • l'articulation de la hanche fait mal et donne à la jambe (avant, côté de la cuisse, moins souvent à la fesse);
    • le syndrome douloureux s'aggrave avec le début de l'activité motrice (lors des premières étapes, en essayant de passer d'une position assise à une position debout);
    • boitant en marchant;
    • limitation de l'amplitude de mouvement du membre inférieur;
    • avec forme avancée - atrophie des muscles de la cuisse.

    Plus tôt, nous avons écrit sur le traitement de la nécrose de la tête de l'articulation de la hanche et recommandé d'ajouter cet article à vos favoris.

    Remarque. Une particularité de cette pathologie est que la douleur est localisée dans la région de la cuisse, affecte rarement le genou et n'atteint presque jamais les orteils..

    La coxarthrose de la hanche est une arthrose déformante

    Aux premiers stades, les manifestations cliniques sont faibles. Les plus douloureuses sont les premières étapes. Après qu'une personne diverge, la douleur disparaît en peu de temps. Cependant, avec une marche prolongée, elle reprend avec une plus grande intensité..

    À mesure que la maladie progresse, une limitation accrue des mouvements est notée. Le patient a du mal à mettre des chaussures, faire un pas sur le côté, tirer la jambe pliée vers lui.

    Arthrite

    Signes distinctifs de cette maladie:

    • la douleur aiguë dans l'articulation de la hanche diminue lors de la marche;
    • la raideur des mouvements prévaut le matin, après un long repos;
    • hyperthermie de la zone touchée;
    • frissons, fièvre;
    • gonflement, inflammation de l'articulation.

    Les symptômes spécifiques ont une manifestation différente selon l'étiologie de la maladie. Avec une intoxication (dans le cas de l'arthrite purulente), on observe:

    • une augmentation significative de la température corporelle - jusqu'à 38 degrés et plus;
    • malaise;
    • nausées, moins souvent - vomissements;
    • mal de crâne.

    On distingue les types d'arthrite suivants:

    • rhumatoïde;
    • psoriasique;
    • purulent;
    • goutteux.

    Remarque. L'arthrite s'accompagne d'un fort processus inflammatoire dans la zone touchée..

    Tendinite

    Cette pathologie est caractérisée par le développement de processus dégénératifs dans le tendon, notamment sur le site de fixation à l'os, qui au fil du temps affecte les tissus voisins.

    La tendinite affecte les tendons, entraînant des douleurs

    Lorsque la maladie est observée:

    • douleur pendant l'exercice et la palpation;
    • crunch en marchant et en déplaçant les jambes sur le côté;
    • gonflement, signes d'inflammation, hyperthermie dans la zone touchée;
    • limitation d'amplitude de mouvement.

    Qu'est-ce qui fait mal aux articulations de la hanche chez les femmes? La douleur à la hanche peut survenir pour diverses raisons. Par exemple, comme des dommages à l'articulation, aux os, aux ligaments, au cartilage, qui sont situés à proximité. Souvent, la douleur s'accompagne d'engourdissement et de restriction des mouvements de la cuisse. La douleur peut survenir à la fois à droite et à gauche du bassin. S'ils apparaissent, consultez un médecin généraliste, il procédera à un examen et vous dirigera vers le bon médecin.

    • inflammation due à une infection ou à l'arthrite;
    • processus dégénératifs - arthrose;
    • nécrose aseptique qui se produit dans la tête fémorale;
    • inflammation non infectieuse, associée à des maladies auto-immunes des tissus conjonctifs (névralgie);
    • fracture, luxation ou grossesse.

    La prévalence de ces maladies augmente avec l'âge. Chez les personnes de moins de 18 ans, la douleur et l'inconfort dans la région pelvienne ne sont détectés que dans 8 à 10% des cas. Et pour ceux d'âge moyen, ce chiffre est égal à 20-30%. Dans 50-59 ans, tout dommage à l'articulation de la hanche peut être détecté dans 40% de la population.

    Chez les personnes encore plus âgées, des affections de cette partie du corps surviennent dans 50 à 60% des situations. Les hommes du sexe faible sont beaucoup plus susceptibles de souffrir de maladies de cette localisation que les hommes.

    Dysplasie

    La dysplasie est une violation de la formation de tissu conjonctif. Il provoque une mobilité accrue (hypermobilité) de l'articulation. Cette maladie est deux fois plus fréquente chez les femmes que chez les hommes. Elle est héréditaire, c'est-à-dire qu'une telle raison qu'une prédisposition génétique peut jouer un rôle important dans sa survenue.

    Des blessures au bassin ou au fémur, des malformations de la colonne vertébrale et de la moelle épinière peuvent provoquer une pathologie. Et aussi la raison est le traitement incorrect de la dysplasie dans l'enfance. La dysplasie est causée par la formation anormale de l'une des structures de l'articulation:

    • ligaments articulaires assez faibles;
    • acétabulum aplati;
    • bord cartilagineux malade entourant la cavité.

    La maladie chez la femme adulte se manifeste par un raccourcissement des jambes et des bras, des clics dans l'articulation, limitant le rayon de la hanche.

    L'ostéoporose

    L'ostéoporose est une maladie des femmes âgées. Bien sûr, on le trouve chez les hommes et les personnes d'âge moyen, mais parfois moins. Ceci est lié au fait que l'activité sexuelle dans le sexe faible diminue avec l'âge. Et le fond hormonal fonctionne avec de très grandes interruptions, lors de leur entrée dans la ménopause.

    Pour cette maladie, les symptômes suivants sont caractéristiques:

    • sensation de brûlure dans les membres inférieurs;
    • crampes qui surviennent la nuit;
    • douleurs lombaires récurrentes;
    • l'apparition de diabète;
    • fatigue et inconfort.

    Arthrose

    Il est caractéristique de la moitié faible de l'humanité. Divers facteurs peuvent le provoquer chez la femme. Les plus courants sont la dépression, le surpoids, les blessures et les processus inflammatoires. Également des dommages au cartilage dans l'articulation, les maladies du système endocrinien.

    La douleur vagabonde, la structure et la nature de la maladie dans leurs caractéristiques jouent un rôle. Souvent, ils sont d'abord ressentis dans les fesses et les hanches, puis cèdent au genou. Initialement, la douleur est presque imperceptible. Elle survient brièvement et par intermittence. Cependant, après un certain temps, le syndrome douloureux acquiert de la constance et provoque une gêne.

    L'arthrose se caractérise par de tels symptômes:

    • il y a une rougeur et un gonflement près de l'articulation de la hanche;
    • la sensibilité cutanée est altérée;
    • boiterie.

    Coxite

    L'arthrite de l'articulation de la hanche est également appelée coxite et est une inflammation anormale de ses tissus. Cette maladie progresse généralement activement. Selon les statistiques, l'arthrite dans la région pelvienne survient chez 1% de la population. Le plus souvent, il commence à progresser chez ceux qui ont plus de 40 ans, et les femmes sont plus prédisposées. De nos jours, la maladie est plus jeune et plus fréquente chez les jeunes ou les enfants.

    La maladie peut être bilatérale ou unilatérale, elle dépend de sa gravité. Les causes de la polyarthrite rhumatoïde peuvent être une prédisposition génétique, un traumatisme, une perturbation métabolique, l'obésité et bien plus encore. Pour cette maladie, les symptômes suivants sont caractéristiques: mouvement articulaire raide le matin, douleur, œdème.

    Névralgie

    La névralgie pelvienne est une affection caractérisée par un nerf resserré entre les os, les ligaments ou les tendons. Ce processus s'accompagne d'une douleur intense, qui peut durer quelques minutes ou quelques jours..

    Habituellement, les causes de pincement dans ce processus sont des dommages mécaniques, des processus inflammatoires ou des phénomènes temporaires, par exemple, la grossesse. De plus, les conditions préalables sont l'hérédité et le surpoids..

    Nécrose

    La mort (lésion nécrotique) des tissus est un processus très difficile qui se produit dans le corps. La nécrose aseptique des articulations chez les filles se caractérise par une nécrose tissulaire et un ralentissement de la microcirculation dans la zone touchée.

    • blessures négligées;
    • une plaie ouverte qui n'a pas été traitée avec des agents aseptiques;
    • activité physique puissante, non calculée sur le corps féminin;
    • altération de la circulation sanguine locale ou générale en raison de maladies systémiques;
    • dépendance à l'alcool et aux cigarettes;
    • décompression articulaire;
    • immobilité.

    La lésion nécrotique peut se produire en quatre étapes. Sur le dernier d'entre eux, la fonctionnalité du joint est complètement arrêtée. Une femme perd la capacité de se déplacer, de lever les bras et les jambes, un puissant syndrome douloureux se produit. Une telle douleur ne peut être soulagée qu'avec des analgésiques narcotiques et des anti-inflammatoires stéroïdiens..

    • de la tête du fémur, ayant une forme sphérique et recouverte de cartilage hyalin, qui est reliée au corps du fémur à l'aide du col fémoral;
    • acétabulum - une dépression arrondie dans l'os pelvien, correspondant en forme à la tête articulaire;
    • complexe ligamento-musculaire, fixant la position correcte de tous ses composants et assurant la lubrification et la mobilité de cette conception.

    Symptômes et stades de la coxarthrose

    Les changements négatifs ont une nature différente. Le degré d'inconfort dépend de la gravité du processus pathologique se produisant dans le cartilage, le tissu osseux, les ligaments, le sac articulaire.

    La défaite de divers départements de l'articulation se produit:

    • traumatique (traumatisme grave - luxation du col fémoral);
    • infectieuse (la forme la plus dangereuse est l'inflammation purulente);
    • se développe dans un contexte de changements dégénératifs-dystrophiques (l'articulation est progressivement détruite).

    Les maladies de l'articulation de la hanche ont également une nature différente. Dans la plus grande articulation, des processus inflammatoires se produisent, une destruction des tissus est notée.

    Une pathologie sévère est causée par des changements dégénératifs, une malnutrition osseuse et cartilagineuse. Avec la forme avancée de la maladie, l'articulation à problème est déformée, la mobilité des membres inférieurs est altérée, le patient reçoit souvent un groupe handicapé.

    La raison principale est la destruction des tissus articulaires dans le contexte des changements liés à l'âge. La plupart des patients diagnostiqués avec une coxarthrose âgés de plus de 45 ans.

    Le processus pathologique se produit dans le contexte des maladies suivantes:

    • Diabète;
    • arthrite purulente;
    • scoliose;
    • prendre des contraceptifs hormonaux;
    • subluxation de la cuisse;
    • blessures lors d'entraînements et de compétitions sportives;
    • pied plat.
    • la coxarthrose de l'articulation de la hanche de toute forme se développe progressivement: avec des charges élevées, une nutrition insuffisante, le tissu cartilagineux s'amincit, la quantité de liquide synovial diminue;
    • les processus négatifs perturbent la mobilité de l'articulation: la tête articulaire «marche» faiblement dans le cotyle, une friction excessive est créée pendant le mouvement et des douleurs apparaissent. Plus le degré d'endommagement du cartilage est élevé, plus le syndrome douloureux est fort;
    • dans le contexte des processus destructeurs, une inflammation aseptique (non infectieuse) se développe, des excroissances osseuses apparaissent le long du bord de la surface articulaire. L'apparition d'ostéophytes réduit la mobilité du membre, renforce le syndrome douloureux;
    • à un stade précoce, une douleur survient pendant l'effort, une longue marche, avec une forme sévère de la maladie, une douleur est ressentie la nuit, au repos, une boiterie se développe, il est difficile de marcher sans canne.

    Le traitement de la coxarthrose dépend du degré de pathologie:

    • chondroprotecteurs;
    • composés anti-inflammatoires non stéroïdiens;
    • angioprotecteurs (améliorer la circulation sanguine);
    • physiothérapie;
    • gymnastique spéciale;
    • dans les cas graves - traitement chirurgical.

    Arthrite purulente

    • forme primaire. L'infection survient après une blessure, un objet tranchant, une chute dangereuse avec une fracture et une violation de l'intégrité de la peau;
    • forme secondaire. Un agent infectieux pénètre dans la cavité de l'articulation de la hanche à partir d'autres organes ayant un flux lymphatique et sanguin. L'inflammation se développe dans le diabète sucré, la tuberculose, la brucellose, la syphilis, l'abcès, le phlegmon de la hanche.

    Avec l'accumulation d'exsudat purulent, tous les signes d'inflammation des tissus articulaires sont notés:

    • gonflement;
    • température locale élevée;
    • rougeur de la peau;
    • douleur, aggravée par la palpation et le mouvement;
    • mobilité réduite.

    Traitement, les principales étapes:

    • Après radiographie en projection latérale et directe, un test sanguin biochimique, identification du pathogène, une antibiothérapie est effectuée. Le médecin sélectionne des composés à action puissante sur la base des résultats d'un test spécial. La meilleure façon d'utiliser des agents antibactériens est l'administration intraveineuse;
    • avec une abondance de masses purulentes, le médecin pompe l'exsudat, rince la cavité de l'articulation atteinte avec un antiseptique. Souvent, un drainage est établi pour faciliter l'écoulement du contenu purulent;
    • du repos est nécessaire pour minimiser les dommages aux os et au cartilage. Pour une fixation maximale de la zone à problème, un pansement étanche, du plâtre ou un pneu est utilisé;
    • après le soulagement de l'inflammation, des séances de physiothérapie sont effectuées (chauffage UHF, échographie), un complexe de thérapie par l'exercice est prescrit pour prévenir l'atrophie musculaire, normaliser la mobilité d'une grosse articulation;
    • dans les cas graves, en l'absence d'effet notable du traitement, une intervention chirurgicale est réalisée sur l'articulation avec excision du tissu affecté. Dans la plupart des cas, un grand volume de masses purulentes se trouve dans la cavité, que le médecin pompe lors de la dissection de la zone à problème. Lorsque la tête articulaire est fondue, le médecin établit une endoprothèse.

    Chez l'adulte, cause de manifestations douloureuses, la déformation articulaire est un traumatisme sévère lors de catastrophes naturelles, d'accidents de voiture, et de chute de hauteur. Un autre facteur négatif ou destruction des tissus dans le contexte de processus inflammatoires et dégénératifs dans le corps.

    Chez les enfants, la dysplasie de la hanche se développe dans l'utérus sous l'influence de facteurs négatifs sur le fœtus. L'absence de traitement rapide aggrave considérablement la mobilité des membres, avec des cas avancés, elle provoque souvent le développement d'un handicap.

    La luxation est postérieure, antérieure et centrale. Le plus souvent, le problème est résolu chez les patients de moins de 40 à 45 ans. Chez les patients âgés, les os sont plus fragiles, un coup sec, l'application d'une force importante ne provoque pas une luxation, mais une fracture osseuse, souvent avec un déplacement.

    Symptômes généraux de divers types de luxation de l'articulation de la hanche chez l'adulte:

    • les mouvements dans la zone affectée sont impossibles;
    • il est difficile de s'appuyer sur une jambe endolorie;
    • une articulation déformée est déplacée en fonction du type de pathologie;
    • le pied prend une certaine position;
    • lorsque vous essayez de tourner la jambe, il y a une nette résistance;
    • en cas de blessure grave, un hématome apparaît, la zone affectée gonfle. Un gonflement a été noté non seulement dans la zone de l'articulation de la hanche, mais aussi dans l'aine, les fesses.

    Important! Avec une luxation chronique de la hanche (20 jours ou plus se sont écoulés depuis la blessure), les symptômes sont plus faibles, la capsule devient plus dense, le tissu conjonctif se développe et la mobilité de l'articulation affectée diminue. Si le traitement n'est pas effectué, la zone s'ossifie progressivement. Vous ne pouvez résoudre le problème que par des moyens opérationnels. Le traitement chirurgical chez les personnes âgées est difficile.

    • ecchymose du nerf sciatique avec une sensibilité réduite, paralysie avec rupture complète du nerf;
    • dommages aux vaisseaux qui nourrissent le nerf. Avec la nécrose avasculaire, une destruction active du tissu articulaire se produit..
    • en cas de luxation de la hanche, il est important de livrer à temps la personne blessée à l'hôpital. Le repos pour la zone affectée est une condition préalable;
    • Pour le transport, la meilleure option est une ambulance. Avant l'arrivée des médecins, les témoins de la blessure doivent prodiguer les premiers soins: immobiliser l'articulation, administrer des analgésiques, appliquer du froid sur la zone affectée, arrêter les saignements lors d'une fracture du fémur;
    • dans l'unité de traumatologie, le patient sous anesthésie locale ou générale aura une luxation, si la gravité du cas, la confirmation d'une fracture osseuse, ils subiront une intervention chirurgicale;
    • pendant le traitement et la récupération, anti-inflammatoires non stéroïdiens, chondroprotecteurs, relaxants musculaires, «prothèses liquides» à l'acide hyaluronique (Ostenil, Farmmatron), formulations pour améliorer la nutrition et l'approvisionnement en sang dans la zone à problème, vitamines B, analgésiques sont recommandés. Un excellent effet est donné par la physiothérapie, les séances de massage, le complexe de thérapie par l'exercice;
    • le patient revient progressivement aux activités quotidiennes et aux tâches professionnelles, évite les charges élevées sur la région pelvienne et les membres inférieurs, ne marche d'abord qu'avec des béquilles. La période de réadaptation est longue - jusqu'à 6 mois.

    Les femmes sont plus sensibles aux maladies de l'articulation de la hanche que les hommes. La raison en est que les femmes en cours d'évolution ont développé une fonction plus puissante de défense immunitaire du corps.

    L'inflammation qui en résulte entraîne une réponse immunitaire douloureuse. Le plus souvent, les maladies des articulations de la hanche surviennent à un âge avancé (en raison de changements hormonaux) ou après une blessure.

    Ces maladies sont très dangereuses et peuvent entraîner de graves conséquences pour la vie et la santé. En raison de la déformation ou de la destruction de l'articulation de la hanche, une femme peut perdre complètement sa capacité de bouger et devenir handicapée.

    En outre, de nombreuses maladies des articulations de la hanche sont de nature inflammatoire, ce qui signifie que l'inflammation peut se propager aux organes internes, y compris les organes du petit bassin, des reins, du foie et de l'estomac. Très souvent avec des processus inflammatoires sévères, une insuffisance cardiovasculaire peut survenir..

    Certaines maladies de l'articulation de la hanche peuvent entraîner de graves troubles des organes internes, ce qui peut même entraîner la mort.

    Il est nécessaire de surveiller attentivement votre santé et de consulter immédiatement un médecin dès les premiers symptômes.

    La structure de l'articulation de la hanche est la même pour les hommes et la moitié féminine de l'humanité. Il semblerait que les maladies devraient être les mêmes, mais ce n'est pas le cas..

    Le facteur de genre est très important pour déterminer les causes de l'apparition d'une maladie particulière du système musculo-squelettique. Les hommes sont le plus souvent malades en raison d'une charge physique élevée sur l'articulation, de blessures graves (coxarthrose), d'abus d'alcool et de cigarettes (goutte), ainsi qu'en raison d'une prédisposition héréditaire.

    Chez les femmes, ces maladies sont associées à des maladies auto-immunes, une carence en œstrogènes pendant la ménopause, un surpoids (polyarthrite rhumatoïde).

    La plupart de ces maladies sont chroniques et très difficiles à traiter (et parfois même incurables).

    De nombreuses maladies affectent les personnes quel que soit leur sexe (coxarthrose). Cependant, il y a ceux qui proviennent principalement de la belle moitié de l'humanité.

    Il existe de nombreuses maladies qui peuvent affecter les articulations de la hanche des femmes. Considérez les plus courants et souvent diagnostiqués.

    Névralgie pelvienne

    Cette maladie survient lorsqu'un nerf est coincé entre les os, les tendons ou les ligaments. Il s'accompagne d'une douleur intense, qui peut passer en quelques minutes ou durer plusieurs jours. La douleur irradie vers la région lombaire et vers la jambe. Dans ce cas, boiterie, engourdissement de la peau, diminution des réflexes moteurs peuvent survenir.

    Recherche diagnostique

    Le diagnostic de l'état de l'articulation de la hanche commence par un examen physique. Au cours de celui-ci, un spécialiste évalue la mobilité et la capacité de soutien d'un membre, la gravité de la douleur, l'état du système musculaire. Pour ce faire, le patient est examiné en position verticale, allongé et en marchant.

    • Imagerie par résonance magnétique;
    • radiographie
    • Tomodensitométrie;
    • scintigraphie;
    • procédure d'échographie.

    Une méthode moderne pour étudier l'état de l'articulation de la hanche est l'imagerie par résonance magnétique (IRM). La méthode est basée sur l'influence d'un champ magnétique, à l'aide de laquelle il est possible d'obtenir une image claire de l'articulation de la hanche et des tissus adjacents.

    Avec l'aide de cette étude, le médecin peut évaluer l'état du tissu cartilagineux et de l'appareil tendo-ligamentaire, les processus physicochimiques qui se produisent dans les structures articulaires individuelles. Cette méthode vous permet d'identifier les changements pathologiques de l'articulation de la hanche à un stade précoce..

    La radiographie est l'une des méthodes courantes de diagnostic des pathologies squelettiques. Il est prescrit pour les luxations, les fractures, les pathologies osseuses et cartilagineuses, le diagnostic des tumeurs et des inflammations.

    reste une procédure de diagnostic populaire en raison de son prix abordable et de sa capacité à suivre la dynamique de la maladie selon une série d'images.

    Les inconvénients de la méthode incluent la possibilité d'une erreur de diagnostic en cas d'interprétation incorrecte de la radiographie.

    Une autre méthode de diagnostic est la tomodensitométrie (TDM). Contrairement aux rayons X, la tomodensitométrie vous permet d'obtenir des images plus claires de la zone étudiée grâce à la prise de vue couche par couche.

    En utilisant la scintigraphie conjointe, une image d'une section du squelette est obtenue en utilisant une caméra spéciale sensible au rayonnement des isotopes radioactifs. Avant de mener l'étude, une solution radioactive spéciale est administrée au patient par voie intraveineuse. Le taux de son assimilation par le tissu osseux détermine les zones soumises à des changements pathologiques.

    vous permet de déterminer le type de dommages à l'articulation de la hanche, ainsi que de contrôler le processus de récupération après un traitement chirurgical. Cette méthode d'essai est absolument sans danger pour le patient, car n'implique pas l'utilisation de substances radioactives et de rayons X.

    Méthodes de traitement

    Le traitement des maladies de l'articulation de la hanche nécessite une approche individuelle. Lors de l'élaboration d'un plan de traitement, la cause du développement de la pathologie, le stade de la maladie, l'âge et le bien-être du patient sont pris en compte.

    • thérapie médicamenteuse;
    • physiothérapie;
    • physiothérapie;
    • intervention chirurgicale;
    • balnéothérapie.

    Le traitement médicamenteux vise à soulager la douleur et à soulager l'inflammation. Pour les douleurs légères, le paracétamol, l'ibuprofène et leurs dérivés sont prescrits. De plus, des onguents à effet analgésique local sont utilisés. Les chondroprotecteurs sont utilisés pour régénérer le cartilage.

    La physiothérapie joue un rôle important dans le processus de traitement.

    L'exécution d'un ensemble d'exercices spécialement sélectionnés vous permet de renforcer le corset musculaire, d'augmenter l'amplitude des mouvements dans l'articulation touchée, d'améliorer le fonctionnement du système cardiovasculaire et respiratoire.

    Afin d'éviter la détérioration de l'état du patient, les exercices doivent être effectués sous la direction d'un instructeur.

    Après l'arrêt du processus inflammatoire à l'aide de médicaments, un cours de physiothérapie est prescrit (électrophorèse, thérapie au laser, magnétothérapie, thérapie par ondes de choc). Ils vous permettent d'améliorer l'efficacité du traitement principal et de restaurer le fonctionnement de l'articulation.

    En cas d'inefficacité du traitement conservateur, une intervention chirurgicale est indiquée - prothèses de l'articulation de la hanche. Pendant la chirurgie, l'articulation endommagée est remplacée par une prothèse..

    En orthopédie moderne, plusieurs types d'endoprothèses sont utilisées, qui diffèrent par le matériel et les méthodes de fixation. Après la chirurgie, le patient a besoin d'une rééducation de plusieurs mois.

    Une bonne conclusion au cours du traitement sera un séjour dans l'une des stations balnéaires, qui offrent des procédures de restauration basées sur les effets curatifs de l'eau thermale naturelle (douche de contraste, douche Sharko, différents types de baignoires, hydromassage et charges de natation).

    L'hydrothérapie peut améliorer le bien-être des patients et accélérer le processus de rééducation après avoir remplacé l'articulation de la hanche.

    Bien entendu, le traitement des maladies de l'articulation de la hanche ne peut pas être le même. Tout d'abord, le cours du traitement est directement lié à la cause de l'apparition de la maladie, à l'âge du patient et aux complications possibles. En outre, le traitement dépend du stade de la maladie, s'il s'agit de processus pathologiques qui se produisent dans le cartilage.

    Les méthodes couramment utilisées sont:

    • Traitement médical. Souvent utilisé comme méthode principale..
    • Thérapie par l'exercice. L'exercice doit être axé sur la charge minimale. La plupart d'entre elles doivent être effectuées en position couchée ou assise. Les étapes initiales permettent l'utilisation de simulateurs (course sur piste).
    • Massothérapie. Rétablit activement l'approvisionnement en sang.
    • Physiothérapie. Cela peut être l'électrophorèse des médicaments, la magnétothérapie, la thérapie diadynamique.
    • Remèdes populaires.

    Pour les fractures du col fémoral ou certaines complications de la maladie, lorsque le traitement conservateur n'aide plus, un remplacement articulaire est utilisé. Remplacez le joint endommagé par un polymère.

    Thérapie par l'exercice, physiothérapie, procédures manuelles - tout cela est nécessaire pour différents degrés de maladie. Cependant, cela ne peut que contribuer au traitement de la maladie, et la principale méthode est la pharmacothérapie..

    Médicaments pouvant être nécessaires pour les maladies pelviennes:

    1. Analgésiques Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont utilisés pour lutter contre les douleurs. Bien qu'il soit important qu'ils ne résolvent pas le problème, ils n'enlèvent que ses symptômes. Il peut s'agir de médicaments tels que Texamen, Celebrex, Nimulide. Mais avant de prendre ces médicaments, consultez la liste des contre-indications.
    2. Chondroprotecteurs. Médicaments améliorant le cartilage. Leurs principaux composants sont la glucosamine et le sulfate de chondroïtine. Les plus courants d'entre eux sont Mukosat, Chondroxide Elastenga.
    3. Améliorateurs de la circulation sanguine - Pentoxifylline, Stugeron.
    4. Il arrive également que différentes injections intra-articulaires soient prescrites pour remplacer le liquide synovial.

    Traitement alternatif

    Des méthodes alternatives peuvent bien vous aider à lutter contre la maladie, mais elles ne doivent être utilisées qu'après autorisation du médecin. Il existe un certain nombre de recettes qui peuvent améliorer votre condition. Si le médecin leur a conseillé d'utiliser, alors sur la santé.

    Les bains sont souvent utilisés, mais il y a une limite à leur utilisation. Ils ne peuvent être pris que pour ceux qui n'ont pas de maladies associées au cœur et à l'hypertension artérielle. Des onguents à base de plantes sont également utilisés. Mais faites attention au fait que l'herbe est assez toxique, vous ne devez donc pas utiliser d'ustensiles de cuisine pour préparer le produit. Après avoir frotté la pommade, lavez-vous bien les mains!

    1. Bain avec des brins de jeunes pins. Prenez 2 poignées de branches et remplissez-les avec 1 litre d'eau bouillante. Laisser un tiers de l'heure. Ajoutez ensuite à la salle de bain.
    2. Bain avec topinambour et pin. Prenez 500 milligrammes de sel de mer, une poignée de branches de pin déjà cuites à la vapeur, 500 milligrammes de racines de topinambour hachées et une demi-cuillère à soupe de térébenthine. Mélanger le tout et ajouter au bain.
    3. Pommade à l'aide d'un sexiste. Prenez 400 grammes des racines d'un coupable blanc et 800 grammes de graisse intérieure de porc. Broyez les racines et broyez-les. Faire fondre la graisse, mélanger avec le produit broyé. Après quoi, faire bouillir le mélange pendant 5 minutes au feu. Remuer et refroidir. Frottez une fois par nuit la nuit.
    4. Pommade à base de plantes. Prenez 20 grammes de trèfle doux fraîchement cueilli, 20 grammes de cônes de houblon, 20 grammes de millepertuis fraîchement récolté et 100 grammes de gelée de pétrole. Bien couper tous les ingrédients et broyer dans un mortier non métallique. Mélanger la masse avec de la vaseline. Frottez le produit dans la zone douloureuse deux fois par jour.