Inflammation des tendons et des ligaments du pied humain: traitement, symptômes

  • Réhabilitation

La tendinite du pied est l'une des maladies les plus courantes des membres inférieurs. Elle consiste dans le développement d'un processus pathologique affectant les tissus des tendons des jambes. Au début, il y a un espace et une inflammation, puis cela se transforme en nécrose tissulaire. Le résultat de la maladie, en l'absence d'un traitement correctement prescrit en temps opportun, est la perte complète de la capacité du patient à se déplacer sans assistance ni béquilles.

Premiers signes de la maladie

Le principal danger de la tendinite du pied est que le processus pathologique dans les tissus des tendons à des stades avancés passe au muscle plantaire et tibial. La pathologie peut entraîner de graves dommages aux tissus musculaires et, par conséquent, l'impossibilité pour eux d'exercer leurs fonctions dans le cadre du système musculo-squelettique. Une inflammation incontrôlée des tendons du pied peut transformer une personne en une personne handicapée pour le reste de sa vie.

Les premiers signes de cette maladie sont l'apparition de douleurs aux pieds. Bien sûr, en plus de la tendinite, il existe de nombreuses autres maladies qui présentent des symptômes similaires. Par conséquent, cela ne vaut pas la peine de paniquer, mais il est également impossible de retarder une visite chez le médecin.

N'oubliez pas que le développement d'une inflammation peut amener une personne à abandonner un mode de vie actif. Ainsi, il était complètement cloué au lit, ce qui rend même impossible de se déplacer dans la maison sans aide.

Biomécanique d'un pied sain et malade

Avec la tendinite, tout d'abord, la biomécanique du pied subit des changements - un ensemble de mouvements grâce auxquels une personne peut marcher normalement. Les principaux participants à ce processus sont les muscles et les tendons des jambes. La tâche de chaque muscle est d'effectuer des contractions et de la relaxation sous l'influence des influx nerveux pour effectuer des actions mécaniques. Les tendons ont pour tâche de «fixer» le tissu musculaire aux os du système musculo-squelettique. Et comme toutes les fixations, elles ont leur propre "marge de sécurité".

Au repos, la charge sur les jambes est nulle et le tissu conjonctif est comprimé. Mais pendant la course, la marche et d'autres charges, il commence à s'étirer. Et plus la charge dure longtemps, plus il y a de chances qu'en raison du dépassement de la "marge de sécurité" susmentionnée le tendon se détache de l'os. Lorsque cela se produit dans des lieux de larmes, une inflammation se produit. Selon la gravité des dommages, le diagnostic peut être différent, y compris une tendinite. Mais dans tous les cas, sans traitement, une rupture du tendon peut conduire au développement de processus dégénératifs-dystrophiques.

Un tendon sain a suffisamment de collagène - c'est cette substance qui est responsable de l'élasticité et de la capacité d'étirer ce tissu conjonctif. Avec l'âge, sa quantité dans le corps diminue et les tissus se dégradent inévitablement. Par conséquent, la charge, sans conséquences pour les jeunes, pour les personnes âgées peut être dangereuse.

Les charges peuvent provoquer la rupture des fibres de collagène, après quoi le dépôt de sel, la nécrose des tissus et même la dégénérescence graisseuse des tendons peuvent commencer dans les plaies résultantes. Le résultat est un diagnostic de tendinite chronique ou de tendinose. Ainsi qu'une détérioration notable de la qualité de vie due à l'apparition de restrictions obligatoires sur l'activité physique.

Stade aigu et chronique

La tendinite du pied, comme toute maladie, peut survenir sous une forme aiguë et chronique. Mais dans les deux cas, le développement d'un processus dystrophique dans les tissus tendineux n'est pas exclu, ce qui s'accompagne souvent de douleurs intenses. Les tendons commencent à se décomposer et à perdre leurs propriétés biologiques, provoquant l'apparition de nouveaux foyers du processus inflammatoire. De tels changements ne sont pratiquement pas traitables et conduisent à la perte des fonctions motrices du pied d'une manière ou d'une autre.

Le stade aigu de la maladie est caractérisé par la présence de douleur et un processus dystrophique dans le tissu conjonctif. Dans la plupart des cas, le traitement de la phase aiguë est réussi et, si le patient respecte toutes les recommandations du médecin, rétablit partiellement ou complètement la santé des jambes. Mais il est important de noter que la probabilité d'un tel pronostic est réduite lorsque des méthodes de traitement conservatrices ou symptomatiques sont utilisées. Dans ce cas, la maladie entre souvent dans une phase chronique.

La phase chronique de la tendinite du pied est caractérisée principalement par des douleurs constantes et douloureuses qui sont presque impossibles à surmonter sans l'utilisation de médicaments. De plus, le patient présente une diminution marquée de l'activité motrice. Souvent, sans assistance, béquilles ou autres dispositifs de contention, le pied n'est plus en mesure de remplir ses fonctions normalement.

Raisons du développement

La tendinite est une maladie bien étudiée, dont les causes et les symptômes sont connus de tout thérapeute expérimenté. L'inflammation des tendons des jambes peut résulter de diverses causes. Les plus courants d'entre eux sont:

  • Effort physique excessif sur les jambes. Dans ce cas, le tissu conjonctif résultant d'une charge accrue ne fait pas face à la tâche de «fixer» le tissu musculaire à l'os. Des coupures se produisent dans le tissu conjonctif, qui deviennent alors enflammées.
  • Structure anormale du squelette des jambes, entraînant une augmentation de la charge tendineuse.
  • Dommages mécaniques au pied - entorses, ecchymoses, bosses. Même des dommages mineurs peuvent provoquer une inflammation..
  • Lésions infectieuses des articulations pouvant nuire aux tendons, réduisant leur élasticité et leur résistance.
  • Certains médicaments, en particulier ceux qui provoquent la dégradation du collagène..
  • L'âge des personnes âgées.

L'essentiel est qu'avec un accès rapide à un médecin, la maladie soit traitée. Par conséquent, afin de ne pas abandonner un mode de vie actif et de ne pas perdre la capacité de se déplacer librement, vous devez faire attention aux symptômes alarmants à temps.

Comment reconnaître les symptômes

Le traitement de la tendinite pour de nombreuses personnes devient le sujet numéro un, car la douleur dans les jambes interfère souvent de manière significative avec la vie normale. Mais pour ne pas remplacer une maladie par une autre à la suite d'un traitement, la maladie doit être correctement diagnostiquée. Avec une tendinite du pied, le traitement peut aller sans conséquences pour le corps. Mais seulement si le diagnostic est confirmé. En effet, selon le degré de négligence, des complexes médicamenteux assez graves peuvent être utilisés. Un autre traitement de la vague peut nécessiter une intervention chirurgicale. Par conséquent, un diagnostic correct est la tâche numéro un des tendinites suspectées.

Les symptômes indiquant une maladie du pied incluent un éventail assez large de manifestations, qui ensemble contribuent à s'assurer que le diagnostic est correct. Ceux-ci inclus:

  • l'apparition d'un œdème et d'une inflammation du pied;
  • rougeur de l'épiderme dans la zone d'inflammation;
  • douleur aiguë lors du sondage de la zone affectée de la jambe;
  • douleur constante d'intensité variable dans la région de la jambe ou du pied inférieur;
  • «craquement» ou «clic» perceptible dans les tendons lors des mouvements actifs des jambes.

Le diagnostic d'une partie ou de la totalité du spectre des manifestations mentionnées est une confirmation de l'évolution des processus pathologiques dans les jambes du patient. Le plus souvent, dans ce cas, le diagnostic de tendinite est posé, mais il convient de rappeler qu'il existe d'autres maladies présentant des symptômes assez similaires..

Pour traiter en toute confiance une tendinite, une radiographie du pied en deux projections est nécessaire pour confirmer le diagnostic. Si nécessaire, il est autorisé de le remplacer par une IRM ou un scanner. Pour diagnostiquer l'état des muscles et des tendons au moment du traitement du patient, une échographie des membres inférieurs est parfois prescrite.

Étapes de traitement et de réadaptation

Lorsqu'il est diagnostiqué avec une tendinite au pied, le traitement doit être complet, composé de plusieurs étapes. Selon le stade et l'intensité de la maladie, les procédures médicales peuvent être arrêtées à tout moment après avoir obtenu l'effet souhaité. Pour la plupart des patients qui se soucient de leur santé et consultent le médecin à temps, la première étape suffit souvent. Elle consiste à traiter la maladie avec des médicaments qui soulagent l'inflammation et la douleur. Le plus souvent, on prescrit au patient du diclofénac sous forme de pommades, de comprimés ou d'injections, ainsi que des médicaments qui ont un effet médicamenteux similaire.

La deuxième étape du traitement des tendinites est la chirurgie. Une opération est prescrite dans les cas où la pharmacothérapie n'apporte pas l'effet souhaité, ainsi qu'en cas de diagnostic de tendinite péronière. De plus, en fonction des caractéristiques de l'évolution de la maladie, l'électrophorèse, la cryothérapie, la magnétothérapie et d'autres procédures médicales pouvant aider au traitement de la maladie peuvent être prescrites..

Restaurer le corps après les procédures de traitement signifie principalement assurer un repos maximal du pied. Si le patient est diagnostiqué avec une entorse ou un processus inflammatoire, le temps de rééducation est d'environ un mois. Des variantes plus graves de la maladie multiplient au moins par trois cette ligne. Pendant cette période, le patient doit assister à des séances de massage réparateur et de gymnastique thérapeutique pour accélérer les processus de récupération. Le choix et l'intensité du programme de rééducation doivent être effectués avec votre médecin.

Description détaillée des symptômes et du traitement de l'inflammation des tendons du pied

L'inflammation des tendons du pied est scientifiquement appelée tendinite. Avec cette pathologie, la destruction des tendons et des ligaments des articulations se produit, ce qui perturbe la mécanique du mouvement des pieds. Si le diagnostic est posé tardivement et que le traitement est commencé de manière inopportune, la tendinite acquiert une évolution chronique. Cette forme de la maladie entraîne le développement de conséquences graves, car elle entraîne la destruction et la nécrose de l'appareil ligamentaire des pieds. Il est très important de pouvoir reconnaître les symptômes et de traiter la pathologie à temps pour éviter la survenue d'un handicap..

caractéristiques générales

Le fonctionnement des pieds et la position normale des os des pieds sont assurés par les ligaments, les muscles péroniers et tibiaux des membres et des tendons, avec lesquels ils sont attachés aux os. L'action de facteurs défavorables dans l'environnement externe et interne peut déclencher une inflammation des tendons. Plus souvent que d'autres, il existe de telles formes de la maladie:

  1. Tendinite ou achillite du tendon du triceps. L'inflammation est localisée dans la zone de fixation musculaire au tubercule calcanéen.
  2. Tendinose du muscle tibial, qui est situé sur la surface arrière du tibia - inflammation des tendons attachés aux chevilles des jambes.

La nature des manifestations cliniques dépend de l'option de développement de la pathologie:

  1. Le processus aigu se produit avec la formation d'un foyer purulent ou à la suite d'une inflammation aseptique.
  2. La maladie chronique est caractéristique de la fibrose ou de l'ossification des tendons.

La tendinite de la cheville nécessite un examen complet pour déterminer les tactiques de traitement rationnelles.

Les causes

La survenue du processus inflammatoire dans les tendons des pieds est associée à l'exposition simultanée à plusieurs facteurs qui conduisent à des lésions et à des microfissures des fibres ligamentaires. Les groupes à risque de survenue d'une tendinopathie comprennent les personnes qui ont:

  • Diverses blessures des pieds et des articulations de la cheville à des degrés divers, qui s'accompagnent de lésions des fibres musculaires et nerveuses, d'une altération du tissu trophique.
  • Pathologies du métabolisme eau-sel. De tels changements peuvent provoquer la formation d'excroissances osseuses - les soi-disant ostéophytes sur les os et le cartilage articulaire, qui endommageront par la suite de façon permanente les tendons.
  • Âge supérieur à 40 ans, lorsque les processus métaboliques ralentissent, des éléments importants des articulations, à savoir: les ligaments et les tendons des muscles, sont progressivement détruits.
  • Foyers infectieux chroniques non traités à long terme dans le corps, tels que l'arthrite chronique, l'amygdalite.
  • Anomalies congénitales et acquises dans le développement des pieds, telles que les pieds plats, le pied bot, le raccourcissement de l'un des membres, ce qui peut provoquer une inflammation des articulations.
  • Indice de masse corporelle accru. L'excès de poids crée une charge accrue sur les pieds, conduit à la stagnation du sang dans les vaisseaux et ralentit les processus métaboliques dans les tissus.
  • Prendre des médicaments qui affectent le métabolisme du calcium et du phosphore et stimulent l'accumulation intense de composés minéraux dans les os et le cartilage. Les médecins qui prennent rendez-vous prennent généralement en compte tous les risques et font des recommandations appropriées pour contrôler adéquatement la situation. L'automédication sans consulter un spécialiste entraîne de graves conséquences pour la santé.

Les facteurs ci-dessus sont généralement identifiés lors d'une conversation entre le médecin et le patient, cependant, il existe un certain nombre de raisons pouvant provoquer une téninose. Ils peuvent être déterminés lors de mesures diagnostiques..

Remarque! Les athlètes (en particulier les gymnastes) sont soumis à une inflammation des tissus mous des articulations, dont l'activité s'accompagne d'une congestion de l'appareil tendineux, en particulier ceux qui sont professionnellement engagés dans le jogging ou le saut.

Symptômes

En raison d'une inflammation sévère, le patient pourra soupçonner que quelque chose n'allait pas immédiatement lorsque survient une tendinite du pied. Les symptômes de cette maladie sont assez vifs et spécifiques, ce qui facilite grandement le diagnostic pour un spécialiste. Les principaux signes cliniques comprennent:

  • Syndrome douloureux, qui se caractérise par l'apparition de douleurs aiguës dans le processus inflammatoire. En fonction des caractéristiques individuelles de la pathologie et de la sensibilité de certains patients, des douleurs peuvent apparaître en essayant de faire des mouvements dans l'articulation, tandis que d'autres n'ont pas assez d'urine pour la tolérer même avec un léger contact sur la peau de l'articulation touchée. Avec la progression de la tendinite, l'inconfort peut pratiquement ne pas disparaître, il devient permanent, la mobilité du patient est limitée.
  • Hyperémie, irritation de la peau et augmentation locale de la température des tissus sur l'articulation enflammée.
  • L'apparition de sensations inconfortables et de douleurs dans les parties supérieures de la jambe inférieure, car une altération du fonctionnement du pied entraîne une augmentation des charges sur les muscles du genou, de la hanche et des membres inférieurs en général.
  • Gonflement des tissus de la jambe et du pied.
  • L'apparition d'un resserrement caractéristique au foyer de l'inflammation, qui est détecté en sentant les pieds.
  • Hématomes qui apparaissent en cas de complications sous forme de rupture des ligaments, des vaisseaux sanguins et des tendons.
Inflammation et hématome de la cheville

Diagnostique

Afin de reconnaître correctement la pathologie et de poser un diagnostic selon le code CIM, les médecins utilisent des méthodes de recherche supplémentaires. Ceux-ci, en plus de la conversation et de l'inspection, comprennent:

  1. Radiographie des pieds, qui a une valeur diagnostique élevée pour établir la présence d'une achillite articulaire de la cheville. Les images radiographiques vous permettent de suivre clairement la présence d'ostéophytes à la surface du calcanéum.
  2. L'IRM vous permet d'obtenir des images en couches détaillées des tissus et d'identifier les changements pathologiques dans ceux-ci.
  3. Examen échographique des articulations. Il fournit des informations sur l'état des tendons, des muscles et des ligaments de l'articulation de la cheville enflammée..
  4. Test sanguin clinique prescrit pour évaluer l'activité des réactions inflammatoires du système immunitaire.
  5. Un test sanguin biochimique indiqué pour une pathologie présumée du métabolisme minéral.

Traitement

Pour un soulagement rapide et de haute qualité de l'inflammation et la restauration du fonctionnement des pieds, plusieurs méthodes de traitement sont utilisées simultanément, par exemple:

  • assurer un repos complet du membre, limiter l'activité motrice;
  • immobilisation des pieds à l'aide d'orthèses spéciales, de bandages et de bandages de fixation;
  • la nomination de médicaments anti-inflammatoires;
  • traitement de physiothérapie;
  • la nomination d'exercices thérapeutiques;
  • consultation supplémentaire d'un chirurgien orthopédiste pour la fabrication de semelles et chaussures spéciales afin de corriger la déformation du pied.

Immobilisation du pied

Immédiatement après le diagnostic, les médecins recommandent d'immobiliser l'articulation. Ceci est effectué afin de réduire le stress et la douleur. En outre, le patient doit se reposer au lit et la jambe endolorie doit être en position élevée. Lors de l'utilisation d'un bandage élastique, les règles suivantes doivent être respectées:

  1. Le pansement est préférable de faire le matin avant de sortir du lit..
  2. Le bandage doit prendre son origine des orteils.
  3. Le pansement doit être suffisamment serré, mais pas trop serré..
  4. Chaque tour suivant devrait couvrir le précédent d'environ un tiers.

Un moment obligatoire est l'utilisation du froid. Un sac de glace spécial empêchera l'eau de fuir et fournira un refroidissement doux du site de l'inflammation. Des récipients de glace trop froids et surtout humides peuvent provoquer des engelures et aggraver les symptômes de la maladie.

Thérapie médicamenteuse

Pour réduire l'enflure et la douleur, les médecins prescrivent des anti-inflammatoires non stéroïdiens, tels que le diclofénac ou le nimésulide. Pour augmenter l'efficacité d'un tel traitement, plusieurs formes posologiques sont utilisées simultanément: pour une utilisation orale, ainsi que des onguents et des gels.

Physiothérapie

Après la fin de la période aiguë d'inflammation ou en cas de tendinite d'origine non infectieuse, les procédures physiothérapeutiques suivantes sont recommandées:

  • cryothérapie - traitement à l'azote liquide;
  • magnétothérapie - l'utilisation d'un champ magnétique;
  • électrophorèse - l'utilisation du courant électrique;
  • thérapie par courant ultra haute fréquence;
  • applications avec paraffine ou ozokérite.

Le cours de ces procédures aide à améliorer la circulation sanguine, à accélérer la guérison des tissus et à éliminer la douleur. De plus, la physiothérapie est associée à des médicaments. Par exemple, divers médicaments pénètrent beaucoup mieux les tissus sous l'influence de l'électrophorèse..

Méthodes folkloriques

L'utilisation de recettes de médecine traditionnelle à la maison est acceptable en complément du traitement principal. Il ne peut pas éliminer complètement l'inflammation, mais il aide à atténuer les symptômes et à améliorer l'état général du patient. Les remèdes populaires affectent doucement le corps, aident à activer les réserves internes et à faire face à la pathologie. De plus, dans les compositions de toutes les recettes, il existe des composants végétaux qui ne provoquent pratiquement pas d'effets secondaires et n'ont donc aucune contre-indication. Les recettes les plus populaires et efficaces:

  1. Pour préparer des teintures à partir de sassaparil et de racine de gingembre hachée, il est nécessaire de prendre des parties égales des matières premières sèches de ces herbes et de verser de l'eau bouillante. Laisser infuser tout au long de la journée et consommer 100 millilitres deux fois par jour.
  2. Les noix ont un puissant effet anti-inflammatoire. Mais pour la préparation des teintures, elles ne sont pas nécessaires, mais des séparations de la coque des noix. Environ 100 grammes d'éléments en noyer doivent être versés avec 500 millilitres de vodka et envoyés pour infuser dans un endroit sec et sombre. Après cela, prenez de la teinture 2 fois par jour pour 1 cuillère à café.
Teinture de noix

Intéressant à savoir! Une épice de curcuma utile aidera à accélérer votre récupération. Il vous suffit de l'assaisonner avec vos plats préférés, il aura un effet bénéfique sur le corps.

Avec une mauvaise approche du diagnostic et du traitement des maladies du pied, elles peuvent entraîner de graves conséquences pour la santé d'une personne.Par conséquent, vous devez consulter un médecin en temps opportun pour recevoir des soins médicaux qualifiés..

Articulations du pied: traitement et caractéristiques des maladies du pied

Les membres inférieurs prennent le poids de tout le corps, ils souffrent donc de blessures et de troubles divers, plus souvent que d'autres parties du système musculo-squelettique. Cela est particulièrement vrai pour les pieds qui reçoivent un choc tous les jours en marchant: ils sont vulnérables, et donc la douleur qui y apparaît peut parler de toute une liste de maladies ou de pathologies. Quelles articulations souffrent le plus souvent que les autres et comment les aider?

Structure du pied

Les os de cette zone du corps humain sont étirés du talon jusqu'au bout des doigts et il y en a 52, ce qui représente exactement 25% du nombre total d'os du squelette humain. Traditionnellement, le pied est divisé en 2 sections: l'avant, composé des zones métatarsiennes et des orteils (y compris la phalange du squelette du pied), et l'arrière, formé par les os du tarse. La forme de l'avant-pied est similaire aux métacarpiens (os tubulaires de la main) et aux phalanges des doigts, mais elle est moins mobile. Le schéma général ressemble à ceci:

  • Phalanges - un ensemble de 14 os courts tubulaires, dont 2 appartiennent au pouce. Le reste est collecté en 3 pièces. pour chacun des doigts.
  • Métatarse - 5 os tubulaires courts situés entre les phalanges et le tarse.
  • Tarse - les 7 os restants, dont le talon est le plus grand. Le reste (bélier, scaphoïde, cuboïde, sphénoïde intermédiaire, latéral, médial) est beaucoup plus petit.

Quelles sont les articulations du pied

Articulations mobiles - quelques liens qui assurent le mouvement des os du squelette, qui sont séparés par un espace, ont une membrane synoviale à la surface et sont enfermés dans une capsule ou un sac: cette définition est donnée aux articulations en médecine officielle. Grâce à eux, le pied humain est mobile, car ils sont situés sur les zones de flexion et d'extension, rotation, abduction, supination (rotation vers l'extérieur). Les mouvements sont effectués à l'aide de la fixation de ces articulations des muscles.

Caractéristiques communes

Les phalanges qui composent les segments des orteils du pied ont des articulations interphalangiennes qui relient le proximal (proche) à l'intermédiaire, et l'intermédiaire au distal (distant). La capsule des articulations interphalangiennes est très mince, a un renforcement inférieur (ligaments plantaires) et latéral (collatéral). Dans les sections métatarsiennes du pied, il existe 3 autres types d'articulations:

  • Bélier-calcanéen (sous-talien) - est une articulation du bélier et du calcanéum, caractérisée par la forme d'un cylindre et une faible tension de la capsule. Chaque os qui forme l'articulation calcanéenne talatale est recouvert de cartilage hyalin. Le renforcement est réalisé par 4 ligaments: latéral, interosseux, médial et calcanéen.
  • Scaphoïde bélier-calcanéen - a une forme sphérique, assemblé à partir des surfaces articulaires de 3 os: bélier, calcanéen et scaphoïde, situés devant l'articulation sous-talienne. La tête de l'articulation est formée par le talus, et le reste y est attaché par des dépressions. 2 ligaments le fixent: calcanéo-naviculaire plantaire et talus-naviculaire.
  • Talon-cuboïde - formé par la surface postérieure de l'os cuboïde et la surface cuboïde du calcanéum. Il fonctionne comme uniaxial (bien qu'il ait une forme de selle), a une tension serrée de la capsule et une cavité articulaire isolée, est renforcé par 2 types de ligaments: un plantaire long et un plantaire talon-cuboïde. Il joue un rôle dans l'augmentation de l'amplitude du mouvement des articulations noté ci-dessus.
  • L'articulation du tarse transverse est une articulation des articulations calcanéo-cuboïdes et talno-calcanéo-naviculaires, qui a une ligne en forme de S et un ligament transversal commun (en raison duquel elles se rejoignent).

Si l'on considère la zone métatarsienne, en plus des articulations interphalangiennes déjà mentionnées, il y a intertarsien. Ils sont également très petits, nécessaires pour relier les bases des métatarsiens. Chacun d'eux est fixé par 3 types de ligaments: métatarsien et dorsal interosseux et plantaire. En plus d'eux, dans la zone tarsale, il y a de telles articulations:

  • Métatarsien-tarse - sont 3 articulations qui servent d'élément de connexion entre les os des zones métatarsienne et tarse. Ils sont situés entre l'os sphénoïde médial et le 1er métatarsien (articulation en selle), entre l'intermédiaire avec le sphénoïde latéral et le 2e avec le 3e métatarsien, entre le cuboïde et le 4e avec le 5e métatarsien (articulations planes). Chacune des capsules articulaires est fixée au cartilage hyalin, et est renforcée par 4 types de ligaments: tarse-métatarsien dos et plantaire, et interosseux cunéiforme et métatarsien.
  • Métatarsophalangien - de forme sphérique, composé de la base des phalanges proximales des orteils et de 5 têtes des os métatarsiens, chaque articulation a sa propre capsule, qui est fixée aux bords du cartilage. Sa tension est faible, il n'y a pas de renforcement sur le dos, sur le fond il est assuré par les ligaments plantaires, et sur les côtés, une fixation collatérale est donnée. De plus, la stabilisation est assurée par le ligament métatarsien transversal passant entre les têtes des os du même nom.

Maladies des articulations du pied

Les membres inférieurs sont soumis à un stress tous les jours, même si une personne ne mène pas le mode de vie le plus actif, donc un traumatisme aux articulations des jambes (en particulier les pieds, en prenant du poids corporel) se produit avec une fréquence spéciale. Elle s'accompagne de déformation et d'inflammation, conduisant à une limitation de l'activité motrice, qui augmente à mesure que la maladie progresse. Seul un médecin peut déterminer pourquoi les articulations du pied font mal, sur la base du diagnostic (radiographie, IRM, TDM), mais les plus courants sont:

  • L'étirement est une blessure non pas aux articulations, mais aux ligaments, qui se produit en raison de la charge accrue sur eux. La plupart du temps, les athlètes souffrent de ce problème. Une douleur au pied est observée au niveau de l'articulation de la cheville, augmente pendant la marche, limitation moyenne des mouvements. Avec un étirement faible, il n'y a qu'un inconfort avec la douleur lorsque vous essayez de transférer du poids à la jambe. La zone endommagée peut gonfler, souvent un hématome étendu y est observé..
  • Luxation - une violation de la configuration de l'articulation par la libération du contenu de la capsule articulaire à l'extérieur. Le syndrome douloureux est aigu, entrave complètement le mouvement. Il est impossible de contrôler l'articulation, le pied reste fixe dans la position qu'il recevait au moment de la blessure. Sans l'aide d'un spécialiste, le problème ne peut pas être résolu.
  • Fracture - une violation de l'intégrité de l'os, principalement en raison de l'impact de la force de choc sur celui-ci. La douleur est vive, vive, entraînant une impossibilité totale de mouvement. Le pied est déformé, gonflé. Des hématomes, une rougeur de la peau (hyperémie) peuvent être observés. La fracture et sa nature (ouverte, fermée, avec déplacement) ne peuvent être déterminées que par rayons X.
  • L'arthrose est un processus dégénératif dans le cartilage des articulations, affectant progressivement les tissus mous et les os adjacents. Dans le contexte du compactage progressif de la capsule articulaire, une diminution de l'amplitude du mouvement de l'articulation se produit. La douleur arthrosique cesse de faire mal, au repos elle est affaiblie. Le resserrement des articulations se fait sentir lors de la marche.
  • L'arthrite est un processus inflammatoire des articulations qui ne peut pas être complètement arrêté. L'arthrite peut déclencher des blessures, des infections, le diabète, la goutte, la syphilis. La nature allergique n'est pas exclue. Le syndrome douloureux n'est présent que pendant les périodes d'exacerbation, mais se manifeste avec une force telle qu'une personne est incapable de bouger.
  • La bursite est une inflammation des articulations du pied dans la région des poches périarticulaires, résultant principalement de charges excessives sur les jambes (diagnostiquées avec une fréquence élevée chez les athlètes). Elle affecte principalement la cheville, lors de la rotation dont la douleur s'intensifie.
  • La ligamentite est un processus inflammatoire des ligaments du pied provoqué par un traumatisme (peut se développer dans le contexte d'une fracture, d'une luxation ou d'une entorse) ou d'une maladie infectieuse.
  • La ligamentose est une pathologie rare (par rapport aux problèmes énumérés ci-dessus) affectant l'appareil ligamentaire des pieds et portant un caractère dégénératif-dystrophique. Elle se caractérise par la croissance du tissu cartilagineux fibreux dont sont constitués les ligaments et sa calcification ultérieure.
  • L'ostéoporose est une pathologie systémique courante affectant l'ensemble du système musculo-squelettique. Il se caractérise par une augmentation des os cassants due à des changements dans le tissu osseux, des blessures articulaires fréquentes (jusqu'aux fractures dues à une charge minimale).

La douleur dans l'articulation de la jambe au pied peut provoquer non seulement des maladies acquises, mais aussi certaines pathologies qui impliquent une déformation du pied. Cela comprend les pieds plats, se développant dans le contexte du port de chaussures mal sélectionnées, de l'obésité ou de l'ostéoporose, un pied creux, un pied bot, qui est principalement un problème congénital. Ce dernier se caractérise par un raccourcissement du pied et une subluxation de la cheville.

Symptômes

Le principal signe de problèmes avec les articulations du pied est la douleur, mais elle peut indiquer littéralement n'importe quelle condition ou pathologie, du traumatisme aux troubles congénitaux. Pour cette raison, il est important d'évaluer correctement la nature de la douleur et de voir des signes supplémentaires qui aideront à suggérer plus précisément quel type de maladie une personne a rencontré..

Bursite

Par la force de la douleur dans la zone des zones enflammées, la bursite est difficile à comparer avec d'autres maladies, car elle est intense et aiguë, en particulier au moment de la rotation de la cheville. Si vous palpez la zone affectée, le syndrome douloureux s'aggrave également. Les autres symptômes de la bursite sont:

  • hyperémie locale de la peau;
  • limitation de l'amplitude des mouvements et diminution de leur amplitude;
  • hypertonie des muscles du membre affecté;
  • gonflement local des jambes.

L'ostéoporose

Dans le contexte d'une augmentation de la fragilité osseuse due à une diminution de la masse osseuse et à des modifications de sa composition chimique, le principal symptôme de l'ostéoporose est la vulnérabilité accrue des articulations et des membres inférieurs en général. La nature de la douleur est paroxystique, aiguë et son intensification se produit lors de la palpation. Présent en plus:

  • douleur permanente de nature douloureuse;
  • fatigue à début rapide à l'effort;
  • difficulté à effectuer une activité motrice habituelle.

Arthrite

Le processus inflammatoire affecte toutes les articulations du pied et il peut être primaire ou secondaire. S'il existe des maladies supplémentaires contre lesquelles l'arthrite s'est développée, les symptômes seront plus larges. Une liste approximative des signes permettant de déterminer cette maladie est la suivante:

  • gonflement de l'articulation ou du pied douloureux complètement touché;
  • hyperémie de la peau dans la zone d'inflammation;
  • la douleur est constante, a un caractère douloureux, roule avec des attaques jusqu'à ce que le mouvement soit complètement bloqué;
  • déformation du pied aux derniers stades de la maladie;
  • perte de fonction des articulations touchées;
  • malaise général - fièvre, maux de tête, troubles du sommeil.

Arthrose

La lente évolution des processus dégénératifs dans le tissu cartilagineux au stade initial par une personne n'est presque pas remarquée: la douleur est faible, douloureuse, ne causant qu'un léger inconfort. À mesure que la destruction des tissus augmente et que la zone de dommages augmente (impliquant le tissu osseux), les symptômes suivants apparaissent:

  • crunch dans les articulations pendant leur activité;
  • douleur aiguë pendant l'effort physique, s'apaisant au repos;
  • déformation de la zone touchée;
  • articulation accrue dans le contexte de l'œdème des tissus mous.

Ligamentite

Dans le processus inflammatoire se produisant dans l'appareil ligamentaire, la douleur est modérée, principalement exacerbée par le transfert de poids vers la jambe blessée et le mouvement. La maladie est détectée exclusivement par échographie ou IRM, car la symptomatologie de la ligamentite est similaire à une lésion traumatique des ligaments. Les signes sont les suivants:

  • limitation de l'activité motrice du pied;
  • l'apparition d'un œdème dans la zone touchée;
  • engourdissement des doigts de la jambe affectée;
  • sensibilité accrue (au toucher) de la zone d'inflammation;
  • incapacité à plier ou à plier complètement un membre d'une articulation douloureuse (contracture).

Entorse: traitement à Moscou

Entorses au pied face? Consultez un spécialiste de la clinique Stopartros pour obtenir des conseils. Le centre médical de Moscou emploie des médecins avec 15 ans d'expérience. En un jour, ils procéderont à un examen, soulageront la douleur et commenceront le traitement.

IL EST FAVORABLE DE TRAITER AVEC NOUS!

  • 15 ans d'expérience dans le traitement des maladies des articulations et de la colonne vertébrale
  • Tout en 1 jour - examen, diagnostic et traitement par le médecin
  • Entrée 0 rub! pendant le traitement avec nous jusqu'au 15 mai!

Contenu

Causes et signes

Les blessures aux membres inférieurs sont répandues. La charge lors de la marche et de la course est répartie sur les jambes et la colonne vertébrale d'une personne, pas toujours uniformément. L'étirement du pied est l'un des types de blessures les plus courants. Les raisons peuvent être:

Commentaires du chirurgien orthopédiste Zhezhere Eduard Viktorovich:

Les signes d'un étirement du pied peuvent être:

douleur aiguë lors des mouvements de flexion / extension;

douleur douloureuse sourde permanente dans la zone du pied, peut être un symptôme de fatigue musculaire;

gonflement de la zone touchée;

décoloration de la peau (rougeur, bleuissement);

augmentation de la température corporelle locale.

L'entorse du pied peut être de plusieurs degrés de gravité, le traitement dépend du type:

un degré modéré se caractérise par une déchirure de plusieurs fibres du ligament et une contusion des tissus mous. La douleur dans ce cas est supportable, douloureuse. Une personne peut se déplacer de façon indépendante, en s'appuyant sur quelque chose;

le type moyen de dommage indique une rupture complète d'une partie du ligament (plusieurs fibres). Au moment de la blessure et au cours des prochains jours, la victime ressent une douleur aiguë. L'auto-mouvement est très limité;

sévère entorse du pied caractéristique d'une rupture complète du ligament. Un hématome se forme dans la zone affectée, le membre gonfle.

Le taux de guérison et l'absence de rechute dépendent ensuite de la conformité du patient aux recommandations du médecin.

Médecin examine le pied du patient avec une entorse
Inscrivez-vous au traitement

Diagnostique

  • Diagnostic échographique

Une étude non invasive est indiquée pour l'inflammation et les dommages aux tissus mous, aux muscles, aux ligaments, aux tendons et aux capsules articulaires à l'aide d'ondes ultrasonores.

Roentgenography

L'examen n'est pas informatif pour l'inflammation des tissus mous.

Analyses

Des tests sanguins et urinaires généraux, la biochimie sanguine montrent des signes d'inflammation, la présence d'infection, des troubles osseux et cartilagineux.

IRM

Imagerie par résonance magnétique: méthode de haute précision pour le diagnostic des articulations avec un contenu d'information jusqu'à 99%. Vous permet d'obtenir des coupes de tissus à n'importe quel niveau..

Diagnostic et traitement

Le traitement de l'entorse du pied dépend du degré d'étirement et de l'emplacement de la blessure. Un traumatologue s'occupe du traitement de ces blessures. Lors du premier rendez-vous, un spécialiste examinera une jambe endommagée, réalisera une anamnèse et effectuera une série de procédures de diagnostic. La liste standard des examens comprend:

L'examen aux rayons X éliminera la probabilité d'une fracture et montrera l'emplacement probable des dommages;

IRM et TDM - des examens plus précis verront clairement le ligament endommagé et détermineront la gravité;

dans certains cas, une perforation du liquide de la zone affectée peut être nécessaire.

Le traitement de l'entorse du pied est divisé en trois approches clés:

physiothérapie - massage, gymnastique spéciale, traitement par choc électrique ou chaleur;

La troisième option est rare, mais elle doit être préparée à l'avance.

Conclusion

L'entorse du pied est une blessure grave, ne négligez pas les conséquences possibles. Obtenez de l'aide dans une clinique de stopartrose et oubliez la douleur. Une visite chez le médecin ne prendra pas beaucoup de temps et aidera à éviter les problèmes associés à un ligament endommagé à l'avenir..

Inscrivez-vous pour un traitement par téléphone +7 495 134 03 41 ou laissez une demande sur le site.

Inflammation des ligaments du pied

Traitement dans notre clinique:

  • Consultation médicale gratuite
  • Élimination rapide de la douleur;
  • Notre objectif: restauration complète et amélioration des fonctions altérées;
  • Améliorations visibles après 1-2 séances; Méthodes non chirurgicales sûres.

Le pied de la jambe humaine fait partie du système musculo-squelettique du corps humain qui est complexe dans sa structure anatomique et est responsable de l'amortissement primaire de la charge de dépréciation qui en résulte. Il s'agit d'un mécanisme de jogging qui permet de marcher et de courir..

L'inflammation des ligaments du pied provoque une douleur intense. Il réduit les performances et peut entraîner sa perte complète. Une personne ne peut se déplacer librement et exercer les fonctions professionnelles qui lui sont assignées. La cause la plus fréquente de douleur au pied à un jeune âge est l'inflammation des fibres ligamentaires et tendineuses. Dans la vieillesse, une ostéoarthrose déformante (destruction du cartilage et des têtes osseuses) apparaît au premier plan.

Afin de comprendre exactement quels processus se produisent dans le pied pendant le développement de l'inflammation, il est nécessaire d'avoir une compréhension de la structure et de la physiologie de cette partie du membre inférieur.

Ainsi, le pied commence à partir de l'articulation de la cheville, qui comprend ses deux plus gros os - le talus et le talon. Ensuite, il y a de petits os, des métatarsiens et des phalanges des doigts. Tous sont interconnectés à l'aide de joints. La stabilité de la position des os dans les articulations est assurée par l'appareil ligamentaire. Dans le pied, il y a de longs ligaments longitudinaux et des ligaments courts situés entre les têtes de deux os adjacents.

Les tendons sont les parties distales de l'aponévrose, qui sont à leur tour la rotation des muscles. Les tendons assurent la fixation des fibres musculaires au tissu osseux. Le plus souvent, avec une inflammation de l'appareil ligamentaire, une forme secondaire de lésion tendineuse se développe. Par conséquent, le tableau clinique classique comprend la raideur, la douleur, aggravée par le mouvement. Même en position debout, des sensations désagréables apparaissent, car le pied est obligé de supporter la charge de l'équilibre du corps afin de le maintenir en position verticale.

L'appareil ligamentaire joue un rôle crucial pour assurer l'opérabilité du système musculo-squelettique. Par conséquent, une énorme charge lui tombe dessus. Lorsque le ligament est endommagé, il perd son élasticité. Le pied peut perdre en souplesse, la capacité d'amortissement, la poussée de puissance lors des mouvements sont réduites. Avec une déformation cicatricielle des ligaments du pied, qui n'est pas rare dans l'inflammation, elle peut former un syndrome tunnel. Les cicatrices exerceront une pression sur les fibres nerveuses. Si le processus d'innervation est perturbé, les tissus mous, les os et les vaisseaux sanguins souffrent.

Vous pouvez en savoir plus sur les symptômes et le traitement de l'inflammation des ligaments du pied à partir du matériau présenté à votre attention. Il décrit également les mécanismes de développement de la pathologie, les principales causes du processus inflammatoire.

Si vous présentez les symptômes cliniques de lésion des tissus mous du pied décrits ici, contactez immédiatement un orthopédiste ou un podologue. Ces médecins vous aideront à faire face à la maladie, à retrouver la liberté de mouvement. À Moscou, vous pouvez prendre rendez-vous avec un chirurgien orthopédiste gratuit dès maintenant. Dans notre clinique de thérapie manuelle, ce médecin effectue une entrée gratuite pour les patients qui sont venus pour la première fois. Lors de la réception, un examen manuel et un certain nombre de tests de diagnostic clinique seront effectués. Après avoir posé un diagnostic, le médecin donnera les recommandations nécessaires pour un traitement complet.

Causes de l'inflammation des ligaments du pied

Le plus souvent, l'inflammation des ligaments du pied se développe après des entorses ou d'autres effets traumatiques. Ceci est caractéristique des jeunes menant une vie active. Très souvent, la déformation et l'inflammation chronique des ligaments du pied chez la femme sont associées au port constant de chaussures à talons hauts. Chez les hommes, ces maladies indiquent presque toujours qu'elles sont debout longtemps pendant la journée, qu'elles sont obligées de soulever et de porter des poids.

Parlant des causes potentielles de l'inflammation des ligaments du pied, il convient de les diviser principalement en processus infectieux (purulents) et non infectieux (aseptiques). Les plus sévères sont les ligamentites purulentes, qui sont provoquées par une propagation systémique (avec l'écoulement du sang ou du liquide lymphatique) de bactéries provenant de foyers éloignés de leur apparition chronique. La pénétration de la microflore pathogène due à l'ensemencement direct en violation de l'intégrité de la peau est plus facile à traiter avec des agents antibactériens, car le système immunitaire n'est pas rompu.

L'inflammation aseptique de l'appareil ligamentaire du pied peut être due aux raisons suivantes:

  • embonpoint, créant une charge élevée sur les ligaments et autres tissus;
  • maintenir un mode de vie sédentaire sédentaire, dans lequel les muscles ne fonctionnent pas et ne créent pas les conditions d'une nutrition diffuse complète du tissu ligamentaire, qui n'a pas son propre réseau vasculaire;
  • mauvaise installation du pied lors de la marche et de la course (les pieds plats et le pied bot sont dangereux);
  • destruction de l'articulation de la cheville, à la suite de quoi la position des petits os du pied peut changer;
  • violation des processus d'approvisionnement en sang dans le contexte du développement de maladies telles que les varices des membres inférieurs, l'endartérite oblitérante, l'athérosclérose et l'angiopathie diabétique;
  • violation de l'innervation des tissus du pied dans l'ostéochondrose lombo-sacrée, syndrome du piriforme, pincement du nerf sciatique au point de bifurcation de la fosse poplitée, etc.;
  • augmentation constante de la charge sur le pied (souvent ballerines, danseurs, gymnastes, déménageurs, constructeurs, cuisiniers, vendeurs et représentants d'autres professions qui sont associés à un séjour prolongé sur leurs pieds;
  • le mauvais choix de chaussures pour une utilisation constante et des sports;
  • déformation du pied et des grosses articulations;
  • la divergence des condyles inférieurs du tibia et du péroné;
  • violation des règles d'hygiène personnelle concernant le choix des chaussures et le programme d'exercice pendant la grossesse;
  • pathologie du système endocrinien et cardiovasculaire.

Veuillez noter que chez environ 40% des patients recherchant une aide médicale, une étiologie rhumatoïde de l'inflammation de l'appareil ligamentaire du pied est détectée. Elle se développe dans le contexte du lupus érythémateux systémique, de la forme articulaire de la spondylarthrite ankylosante, de la polyarthrite rhumatoïde, etc. Environ 5% des cas surviennent dans la goutte, ce qui peut affecter les petites articulations du pied et conduire au dépôt de sels d'acide urique dans les tissus ligamentaires.

Les symptômes de l'inflammation des ligaments du pied

Le tableau clinique dépend largement de la cause potentielle de la pathologie. Si la réaction inflammatoire se développe dans le contexte d'une ostéoarthrose à long terme des petites articulations du pied, elle se manifeste alors sous la forme d'une exacerbation de la maladie sous-jacente.

Le plus souvent, lors du premier épisode d'inflammation des ligaments du pied, les symptômes incluent:

  1. douleur intense dans la région du plantaire, elle s'intensifie lors des mouvements;
  2. pulsation au site de la lésion des tissus mous;
  3. rougeur de la peau, elles deviennent chaudes et assez sèches au toucher;
  4. limitation de la mobilité du pied, entraînant l'impossibilité de mouvement indépendant.

La température corporelle est généralement maintenue dans la norme physiologique. L'hyperthermie suggère qu'un processus inflammatoire infectieux se développe.

Les symptômes cliniques de l'inflammation des ligaments du pied augmentent progressivement. Avec un gonflement infiltrant accru, il devient impossible de porter des chaussures familières. Si le processus inflammatoire est purulent, des fistules cutanées sur la plante du pied se forment souvent. Ils ne guérissent pas longtemps, causent des souffrances au patient.

En cas de douleur au niveau du pied, vous devez consulter un médecin orthopédiste dès que possible. Il fera un diagnostic précis basé sur l'examen, les antécédents médicaux et divers examens. Tout d'abord, une radiographie est attribuée. Il élimine la possibilité de fractures et de fissures, de déplacement de petits os. Ensuite, un test sanguin est prescrit. Il montrera quel type de processus inflammatoire se développe, qu'il s'agisse ou non de rhumatismes, de goutte. Vous ne pouvez voir l'état de l'appareil ligamentaire que lors d'une IRM. Après le diagnostic, la stratégie de traitement optimale est sélectionnée..

À Moscou, vous pouvez prendre rendez-vous avec un chirurgien orthopédiste gratuit dans notre clinique de thérapie manuelle. Des médecins expérimentés travaillent ici et peuvent vous fournir tous les soins médicaux nécessaires..

Que faire avec une inflammation des ligaments du pied

La première chose à faire avec l'inflammation des ligaments du pied est d'immobiliser le membre affecté. Aucune activité physique n'est autorisée. Les fibres ligamentaires enflammées peuvent se déchirer assez facilement. Dans ce cas, traitement chirurgical chirurgical.

À la maison, vous devez vous assurer que les membres sont complètement en paix. Il est conseillé de poser le pied sur une plateforme surélevée afin que le bas de la jambe et la cuisse soient parallèles au sol. Ainsi, il est possible de réduire le degré d'augmentation de l'œdème infiltrant et de soulager partiellement la douleur.

Vous ne pouvez pas utiliser de pommades et autres médicaments sans ordonnance d'un médecin. La seule indication est une augmentation de la température corporelle supérieure à 38 ° C. Dans ce cas, il est permis de prendre 1 comprimé d'acide acétylsalicylique.

Consultez immédiatement un médecin, car il est impossible de faire un diagnostic précis à la maison dans cette condition. Vous pouvez avoir une fracture par compression du petit os du pied dans un contexte d'ostéoporose latente. Et pour identifier cette blessure n'est possible qu'avec l'aide de rayons X.

Traitement de l'inflammation des ligaments à domicile

Avant de traiter une inflammation des ligaments du pied, le médecin établit un diagnostic et identifie une cause potentielle. S'il s'agit d'un processus purulent infectieux, un traitement antibactérien est alors prescrit. Ensuite, le patient suit un cours de rééducation, qui devrait viser à restaurer tous les tissus et la fonctionnalité du pied.

Le traitement ambulatoire de l'inflammation des ligaments du pied à domicile comprend un certain nombre de mesures:

  1. élimination de l'action du facteur pathogène (s'il y a ostéoarthrose, alors son traitement est effectué);
  2. assurer un repos physique complet jusqu'au moment du soulagement des signes d'inflammation aiguë;
  3. l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  4. compresse etc..

Le traitement le plus efficace de l'inflammation du ligament du pied est effectué en utilisant des méthodes de thérapie manuelle. Ils vous permettent de restaurer complètement tous les tissus endommagés et d'éliminer même le moindre risque de dysfonctionnement du pied. Dans notre clinique de thérapie manuelle pour la ligamentite du pied, les éléments suivants peuvent être utilisés:

  • ostéopathie pour améliorer la microcirculation du sang et du liquide lymphatique au site de la réaction inflammatoire;
  • masser pour augmenter le niveau de perméabilité des tissus et améliorer le tonus des fibres musculaires;
  • réflexologie pour activer les réserves cachées du corps pour la réparation des tissus;
  • physiothérapie pour influencer le métabolisme au niveau cellulaire;
  • kinésiothérapie, exercices thérapeutiques, exposition au laser et bien plus encore.

Si vous avez des douleurs au pied et que vous avez besoin d'un traitement pour une inflammation de l'appareil ligamentaire, vous pouvez immédiatement vous inscrire pour un premier rendez-vous gratuit avec un chirurgien orthopédiste. Pendant l'examen, il diagnostiquera et discutera des possibilités et des perspectives d'utilisation des techniques de thérapie manuelle dans votre cas individuel..

Rappelles toi! L'automédication peut être dangereuse! Voir un docteur

Comment traiter l'inflammation des tendons et des ligaments du pied et de la cheville?

L'inflammation des tendons des pieds est un problème courant qui survient principalement chez les personnes âgées et les athlètes. La maladie s'accompagne de symptômes désagréables et nécessite un traitement urgent. Dans cet article, nous découvrirons comment identifier et traiter la pathologie..

Caractéristique de la maladie

L'inflammation des tissus tendineux du pied est appelée tendinite. La maladie se caractérise non seulement par le processus inflammatoire, mais également par la destruction des tissus affectés, de sorte que le traitement de la pathologie doit être commencé immédiatement.

Avec une réponse tardive, l'inflammation peut se propager aux muscles tibiaux et plantaires postérieurs, ce qui est lourd de graves violations des jambes.

La tendinite se forme principalement chez les personnes âgées: avec l'âge, les tissus s'affaiblissent, commencent à se dégrader progressivement. De plus, la maladie est souvent diagnostiquée chez les personnes qui font du sport..

Les causes

Les médecins distinguent plusieurs facteurs pouvant provoquer le développement d'une tendinite du pied:

    Activité physique excessive. L'inflammation des ligaments est un problème courant chez les athlètes, en particulier les coureurs. Ils mettent beaucoup de stress sur les jambes, ce qui fait que les tissus sont souvent endommagés, déformés.

Faites attention

Selon les statistiques, plus d'un milliard de personnes sont infectées par des parasites. Vous ne soupçonnez peut-être même pas que vous êtes victime de parasites.

Il est facile de déterminer la présence de parasites dans le corps par un seul symptôme: la mauvaise haleine. Demandez à vos proches si vous sentez une mauvaise haleine le matin (avant de vous brosser les dents). Si oui, alors avec une probabilité de 99%, vous êtes infecté par des parasites.

L'infection par des parasites entraîne névrose, fatigue, sautes d'humeur soudaines, des maladies plus graves commencent à l'avenir.

Chez l'homme, les parasites provoquent: prostatite, impuissance, adénome, cystite, sable, calculs rénaux et vessie.

Chez la femme: douleur et inflammation des ovaires. Des fibromes, des myomes, une mastopathie fibrokystique, une inflammation des glandes surrénales, de la vessie et des reins se développent. Ainsi que le cœur et le cancer.

Nous voulons vous avertir immédiatement que vous n'avez pas besoin de courir à la pharmacie et d'acheter des médicaments coûteux qui, selon les pharmaciens, élimineront tous les parasites. La plupart des médicaments sont extrêmement inefficaces, en outre, ils causent de grands dommages au corps..

Que faire? Pour commencer, nous vous recommandons de lire un article du principal institut de parasitologie de la Fédération de Russie. Cet article décrit une méthode par laquelle vous pouvez nettoyer votre corps contre les parasites sans nuire au corps. Lire l'article >>>

  • Dommages mécaniques. En cas de blessure, la tendinite est assez simple. Les terminaisons nerveuses affectées deviennent souvent enflammées, provoquant une dystrophie tissulaire..
  • Échec des processus métaboliques dans le corps. Avec une telle violation, les os du pied ne reçoivent pas le calcium dont ils ont besoin pour un bon fonctionnement. En conséquence, des excroissances osseuses se forment sur eux, endommageant les tissus environnants et provoquant une inflammation..
  • Modifications des tendons liées à l'âge. Avec l'âge, les tissus et les os deviennent plus fragiles, sont plus sujets à la destruction, donc la tendinite du pied est beaucoup plus facile à acquérir.
  • Pénétration de l'infection dans les articulations du pied. La microflore pathogène provoque une inflammation et exacerbe également ses symptômes.
  • Anomalies dans le développement du système musculo-squelettique. Ils peuvent être congénitaux ou acquis. Avec des anomalies, il est beaucoup plus facile d'obtenir des tendons endommagés, comme une tendinite par la suite.
  • Prendre des médicaments. Des médicaments puissants peuvent affecter l'état des os et des articulations. Les instructions d'utilisation des médicaments indiquent toujours un effet négatif possible sur les os et le cartilage.
  • Le médecin détermine la cause exacte de la pathologie lors de l'examen et de l'examen des antécédents du patient.

    Variétés du processus pathologique

    L'inflammation des tissus tendineux est divisée en plusieurs types, selon la localisation du foyer pathologique:

    • Tendinite du tendon d'Achille.
    • Inflammation du muscle tibial postérieur.

    En outre, la maladie peut prendre deux formes: aiguë et chronique. Ce dernier n'est pas traitable, caractérisé par une alternance d'exacerbations et de rémissions, résultant de l'absence de traitement des tendinites aiguës.

    Symptômes

    Avec une tendinite du péroné et d'autres os du patient, les préoccupations suivantes: