Symptômes et traitement de l'arthrose de l'articulation de la hanche - médicaments et remèdes populaires, thérapie par l'exercice et massage

  • Blessures

Si vous ressentez périodiquement des douleurs dans la hanche, consultez votre médecin. Il existe un grand risque qu'un patient présentant de telles plaintes soit diagnostiqué avec une arthrose de l'articulation de la hanche - les symptômes et le traitement de cette maladie ne devraient pas vous faire peur. Cette maladie se prête facilement à une thérapie et à une prévention. Une pathologie détectée en temps opportun est la garantie d'une guérison réussie.

Qu'est-ce que l'arthrose de l'articulation de la hanche

Dans la communauté scientifique, il existe plusieurs autres noms pour cette maladie: coxarthrose, arthrose déformante et ostéoarthrose. L'arthrose de l'articulation de la hanche est une pathologie chronique de nature inflammatoire, dans laquelle le cartilage commence à s'effondrer progressivement, la mobilité du membre diminue et l'écart inter-articulaire se rétrécit. Parlant au sens figuré, le joint est un mécanisme avec des pièces de frottement, dans lequel la lubrification est terminée, et les pièces commencent à s'user. En raison du manque de lubrification, la friction commence entre les os, provoquant de la douleur, de la raideur.

En ignorant le problème, sur les surfaces des têtes articulaires, des excroissances de callosités particulières se collent les unes aux autres et interfèrent avec le mouvement normal de la jambe, et parfois même entraînent une perte de la fonction motrice. La coxarthrose est considérée comme un problème lié à l'âge. Environ 10% des personnes tombent malades après 40 ans, à l'âge de soixante ans, le pourcentage de patients malades est fixé à 30%.

Chez les personnes de plus de 70 ans, la coxarthrose est diagnostiquée dans 80% des cas. Ces dernières années, les statistiques sont devenues «plus jeunes» et de plus en plus souvent, la maladie se retrouve chez les jeunes, principalement en raison d'un mode de vie sédentaire, de l'obésité, d'un effort physique excessif et de blessures. L'arthrose est une maladie grave et vous ne pouvez pas vous engager dans l'automédication, ce qui ne fera que compliquer la situation, entraînant par la suite une invalidité.

Où est l'articulation de la hanche

C'est le plus grand du système squelettique humain reliant la tête fémorale à l'acétabulum pelvien. A l'extérieur, il est renforcé par un sac articulaire, des muscles et des ligaments. Le sac articulaire à l'intérieur a une membrane synoviale, grâce à laquelle le liquide synovial est synthétisé - le lubrifiant très biologique qui nourrit l'articulation et lui donne une mobilité douce et indolore.

Toutes les surfaces des os sont tapissées de tissu cartilagineux hyalin, qui remplit des fonctions d'absorption des chocs et adoucit la pression de l'articulation de la hanche pendant le mouvement. Ils supportent la charge principale pendant le mouvement, en outre, l'articulation a un espace inter-articulaire étroit, ce qui rend les os vulnérables. Si la structure articulaire est correcte, il n'y a pas de déformations, d'inflammations, alors le mouvement sera sans douleur et sans restrictions.

Malheureusement, avec l'âge, des changements se produisent dans les os: altération du métabolisme intra-articulaire, circulation sanguine. Le tissu cartilagineux perd de l'eau, devient fragile, moins élastique, sujet à la fissuration. Des particules de cartilage destructible se déposent dans la cavité articulaire, provoquant une inflammation aseptique (non microbienne). Avec la progression de la maladie, l'inflammation se propage au tissu osseux, provoquant la nécrose aseptique ou la nécrose de la tête fémorale et du cotyle.

Les symptômes de la coxarthrose

La médecine connaît un certain nombre de symptômes cumulatifs de coxarthrose de l'articulation de la hanche, qui changent d'intensité à mesure que la maladie progresse. Les symptômes caractéristiques de l'arthrose de l'articulation de la hanche sont les suivants:

  1. Douleur dans la région inguinale avec innervation dans le genou. Le patient peut ressentir une gêne à tout moment de la journée..
  2. Il y a contracture (raideur) lors des mouvements.
  3. Claudication.
  4. Raccourcissement des membres.
  5. Affaiblissement musculaire ou atrophie complète.

Arthrose 1 degré

Aux premiers stades, les signes de coxarthrose de l'articulation de la hanche sont flous et transitoires. Par conséquent, les gens ne se tournent pas vers l'hôpital pour obtenir de l'aide, espérant «au hasard», et cela ne fait qu'aggraver leur état. Le rétablissement complet n'est garanti qu'avec une détection rapide de la maladie au 1er stade, quand elle peut encore être résolue à l'aide d'une thérapie conservatrice. Les symptômes sont caractéristiques de l'arthrose de l'articulation de la hanche du 1er degré:

  1. Douleurs périodiques, douleurs sourdes après l'exercice, qui diminuent après le repos.
  2. Gêne à l'aine (souvent le seul symptôme).
  3. Aucune restriction de mouvement n'a encore été observée.
  4. La radiographie a révélé un léger rétrécissement de l'espace interarticulaire.

Coxarthrose 2 degrés

Dans le processus de prolifération du processus pathologique et en l'absence de traitement, la douleur augmente, apparaît même avec de petites charges, généralement le soir. Si les structures sont gravement endommagées, cela peut faire mal même pendant le repos, surtout la nuit. En plus des sensations douloureuses, pour la coxarthrose de l'articulation de la hanche du 2e degré, les symptômes suivants sont caractéristiques:

  1. Boiterie ou démarche sur les talons. En raison de l'inflammation et de la destruction du cartilage et des tissus périarticulaires, l'amplitude des mouvements effectués par le membre est limitée.
  2. Difficultés à plier la jambe, à la prendre sur le côté, il est difficile de mettre des chaussures par vous-même.
  3. Contracture après un repos prolongé. L'inconfort disparaît en bougeant, et encore après un effort intense, la douleur revient.
  4. Raccourcir les jambes, une diminution du volume des muscles des fesses et des cuisses du processus pathologique.
  5. Sur la radiographie a révélé une nécrose de la tête fémorale, de l'ilium, un rétrécissement des fissures interarticulaires, la croissance des ostéophytes (excroissances).
  6. L'IRM ou la tomodensitométrie indiquent la présence de fragments de cartilage, un processus inflammatoire dans les tissus mous voisins.

Arthrose 3 degrés

Lorsque la maladie du patient est tellement négligée que le membre cesse de bouger, une douleur constante perturbe le sommeil, provoque une irritabilité, alors nous pouvons parler d'arthrose de grade 3 de l'articulation de la hanche. En plus des symptômes décrits, il y a:

  1. Raccourcissement ou allongement de la jambe - cela peut dépendre des caractéristiques de la déformation..
  2. Ankylose de l'articulation avec incapacité à produire un mouvement.
  3. Boiterie sévère.
  4. La radiographie et la tomographie montrent que la couche cartilagineuse est complètement détruite, l'articulation est sensiblement détruite, de grands ostéophytes se forment.

À ce stade, un traitement conservateur n'est pas possible. La pharmacothérapie n'est prescrite que pour l'entretien et l'analgésie. Une opération de remplacement articulaire est recommandée, après quoi une gymnastique thérapeutique est prescrite pendant la période de rééducation pour augmenter le tonus musculaire et restaurer l'activité. Le traitement peut avoir de bons résultats si le diagnostic est correctement effectué et si le traitement est démarré immédiatement.

Les causes de l'arthrose de l'articulation de la hanche

Le surpoids est souvent une cause importante d'arthrose de l'articulation de la hanche. Si les causes de la maladie ne sont pas établies, elles parlent de coxarthrose idiopathique ou primaire, qui est principalement diagnostiquée chez les personnes de plus de 60 ans, et est symétrique. La coxarthrose secondaire a des causes spécifiques, se rencontre souvent chez les jeunes et est unilatérale. Une maladie à cet âge peut se développer pour plusieurs raisons:

  • luxation congénitale de la tête fémorale (mauvaise localisation dans le cotyle);
  • troubles métaboliques - goutte, diabète;
  • dysplasie - une violation du développement anatomique de l'articulation proximale;
  • infections - coxite bactérienne;
  • chondromatose - l'apparition de formations qui endommagent le cartilage;
  • épiphysiolyse de la tête fémorale - survient dans l'enfance;
  • nécrose de la tête fémorale;
  • Maladie de Perthes
  • polyarthrite rhumatoïde;
  • ostéoradionécrose - nécrose résultant de la radiothérapie du cancer;
  • blessures - fracture acétabulaire, fracture du col fémoral, luxation, etc..

Traitement de l'arthrose de la hanche

La tâche principale dans le traitement de l'arthrose de l'articulation de la hanche est de soulager la douleur, de maintenir et d'améliorer la mobilité du membre et de ralentir le développement du processus destructeur. Au 1er stade, le traitement consiste à minimiser les facteurs de risque: surcharge pondérale, troubles métaboliques, violation unilatérale de l'axe de la jambe. Il est nécessaire que le patient comprenne combien il est important pour la santé de changer le mode de vie, de suivre un régime, de rendre votre vie mobile. D'autres méthodes de traitement ne sont que de soutien..

Le complexe de mesures pour le traitement de l'arthrose de l'articulation de la hanche, en plus de la pharmacothérapie, comprend la physiothérapie:

  • massage,
  • la chaleur humide,
  • thérapie thermique (alternant froid et chaleur),
  • complexe de physiothérapie (LFK),
  • balnéothérapie (traitement à la boue),
  • hydrothérapie,
  • électrothérapie,
  • traitement au laser,
  • thérapie laser magnétique,
  • l'utilisation d'appareils orthopédiques, d'orthèses.

Si l'effet souhaité n'a pas été obtenu à la suite du traitement et que le stade de la maladie est définitif, une intervention chirurgicale est recommandée. Compte tenu du tableau des études cliniques et radiologiques, l'étiologie du processus pathologique, d'autres facteurs, prescrivent l'un des types d'opérations sur les articulations:

  1. Ostéotomie correctrice.
  2. Arthrodèse.
  3. Endoprothèses.

Thérapie médicamenteuse

Aux premières étapes du développement de l'arthrose, vous pouvez résoudre le problème à l'aide d'une pharmacothérapie. Quels médicaments sont utilisés et quel effet thérapeutique ont-ils:

  1. Anti-inflammatoires non stéroïdiens (non hormonaux). Ils sont capables de neutraliser rapidement l'inflammation et la douleur. L'action est temporaire, symptomatique. Ils ont des effets secondaires. Exemples de médicaments: nimésulide, piroxicam, diclofénac, butadion, movalis, indométhacine, arcoxie, celebrex, méloxicam, texamen, flexen, nurofen, ortofen, voltaren, ibuprofène, ketanov.
  2. Médicaments hormonaux glucocorticoïdes. Soulage la douleur et l'inflammation. Exemples: Diprospan, Kenalog, Hydrocortisone.
  3. Chondroprotecteurs (glucosamine, sulfate de chondroïtine). Éliminer la cause de l'arthrose, restaurer le cartilage, normaliser la synthèse du liquide synovial, prévenir la destruction. Exemples: Chondrolone, Structum, Arthra, Teraflex, Don, Elbon, Chondroïtine.
  4. Acide hyaluronique. Médicaments qui remplacent le liquide synovial. Contribue à un mouvement fluide sans douleur. Le médicament est administré par injection. Exemples: Farmatron, Ostenil, Dyurolan.
  5. Relaxants musculaires. Leur utilisation vous permet d'assurer un flux sanguin normal, de réduire les crampes musculaires, de réduire la douleur. Exemples: Midokalm, Sirdalud.
  6. Médicaments locaux. Les onguents chauffants n'ont pas un effet thérapeutique fort, mais réduisent la douleur, soulagent les spasmes musculaires. Exemple: Menovazin, Gevkamen, Nikoflex cream, Espol, Finalgon.

Gymnastique Evdokimenko

La gymnastique thérapeutique Evdokimenko pour les articulations de la hanche est l'un des moyens très efficaces de traiter l'arthrose aux stades initiaux et de rééducation après la chirurgie. Un rhumatologue de vingt ans, auteur de 10 livres - Pavel Valerievich Evdokimenko recommande d'effectuer des exercices spécialement conçus.

  1. Elle est réalisée allongée sur le ventre, les mains sont situées le long du corps.
  2. Lentement, soulevez alternativement les jambes droites avec une marge de 15 cm du sol.
  3. Fixez-les pendant 30 secondes, abaissez-les progressivement progressivement. Exécuter une fois.
  4. Ensuite, répétez 10-12 fois, mais avec fixation en haut pendant 2 secondes.

L'effort se fait au détriment des muscles de la cuisse et des fesses.

Le bassin et l'estomac sont pressés contre le sol, ne faites pas tourner le corps.

  1. Joué allongé sur le ventre, les bras détendus sur les côtés.
  2. Pliez une jambe au genou, la deuxième ligne droite.
  3. Relevez la jambe pliée à la hauteur maximale et verrouillez-la pendant 40 secondes.
  4. Abaissez doucement votre jambe, détendez-vous.
  5. Jambes alternées.
  6. Ensuite, répétez 10 à 12 fois avec fixation au sommet pendant 2 secondes, après chaque fois relâcher les muscles.
  1. PI comme dans le premier exercice.
  2. Soulevez lentement les deux jambes droites à 10-20 cm du sol.
  3. Soulevez les jambes vers le haut, puis fermez lentement.
  4. Sans abaisser vos jambes, vous devez faire 8 à 10 répétitions.

Ne pas branler.

L'exercice est contre-indiqué dans l'hypertension et le tronc.

  1. IP - couché sur le côté, pliez le bas de la jambe, redressez le haut.
  2. Soulevez une jambe droite à un angle de 45 °, en la gardant sur le poids pendant une demi-minute, abaissez-la lentement, détendez-vous. Répétez avec l'autre jambe.
  1. Le début de l'exercice est similaire au n ° 4, mais retardé au sommet.
  2. Tournez lentement la jambe droite et la cheville vers l'extérieur, puis tournez lentement vers l'intérieur.
  3. Répétez la rotation 10 fois sans abaisser la jambe, puis abaissez-la lentement, détendez-vous.
  4. Survolez et faites de l'autre côté.

Assurez-vous de jouer lentement!

  1. IP - allongé sur le dos.
  2. Pliez les jambes aux genoux, écartés à la largeur des épaules.
  3. Les mains se trouvent le long du corps.
  4. En vous reposant sur les épaules, soulevez lentement le bassin aussi loin que possible, en fixant en haut pendant une demi-minute.
  5. Descends lentement.
  6. Faites-le une fois et répétez en mode accéléré avec fixation en haut pendant 2 secondes 12-15 r.
  1. Asseyez-vous sur le sol, les jambes tendues ensemble.
  2. Se pencher en avant.
  3. Essayez de saisir vos pieds avec vos mains.
  4. En position courbée, fixez pendant 2-3 minutes, essayez de vous détendre.

Ne pliez pas vos genoux. Effectuez en douceur!

Ne baissez pas la tête vers le bas, ne pliez pas le dos en arc de cercle - il devrait y avoir une ligne droite continue.

Pour faciliter votre exercice lorsque vous ne pouvez pas faire une pente profonde, vous pouvez utiliser une ceinture ou une serviette.

Avec l'exercice quotidien, la flexibilité et l'élasticité des muscles des hanches et du dos augmenteront, ce dont vous avez besoin.

  1. IP - assis sur une chaise.
  2. Redressez lentement et redressez votre jambe vers le haut.
  3. Fixation en haut pendant une demi-minute minute.
  4. Lentement plus bas, détendez-vous.
  5. Faites 2-3 répétitions.
  1. Pour soulager les spasmes des muscles latéraux de la cuisse, asseyez-vous sur le sol, appuyez votre dos contre le mur.
  2. Levez les jambes droites autant que possible.
  3. Dans cette position, pliez le membre malade et placez le pied sur le sol.
  4. Puis lentement, en aidant avec vos mains, essayez d'incliner votre genou vers l'intérieur jusqu'à ce qu'une tension pratiquement douloureuse se produise.
  5. Essayez de le remettre en place en faisant de la résistance avec vos mains.
  6. Cette tension doit être étendue pendant 10 secondes..
  7. Répétez 3-4 p.

Le dos est plat, serré contre le mur. Pour tout faire en douceur et lentement.

Thérapie par l'exercice pour l'arthrose

Après avoir utilisé un traitement médicamenteux, un résultat stable a été obtenu et la douleur n'est plus tourmentée, une thérapie par l'exercice est recommandée pour l'arthrose de l'articulation de la hanche. Il s'agit d'un ensemble d'exercices qui aideront à restaurer la mobilité. Ils contribuent au maintien du tonus musculaire, activant la circulation sanguine. Vous pouvez pratiquer la gymnastique à la maison, cela ne nécessite pas d'appareils spéciaux. Certains exercices de la méthode d'Evdokimov, qui ont été décrits ci-dessus, peuvent et doivent être effectués quotidiennement.

Traitement de l'arthrose des remèdes populaires de l'articulation de la hanche

La médecine admet pleinement le traitement de l'arthrose de l'articulation de la hanche avec des remèdes populaires, mais il doit être combiné avec un traitement conservateur. Il n'est pas prouvé que les remèdes populaires contre la maladie sont bénéfiques. Si vous savez comment traiter avec des remèdes populaires et décidez que prendre des décoctions d'herbes, frotter des teintures avec des huiles, appliquer des compresses vous aidera, alors consultez d'abord votre médecin et n'annulez pas arbitrairement le médicament prescrit. Les remèdes populaires les plus célèbres:

  • l'huile de chélidoine;
  • bains avec topinambour et une série de;
  • décoction de berce pour le broyage;
  • crème de sexiste blanc;
  • broyer à la consoude;
  • comprimer avec du gruau;
  • teinture de racine d'élécampane pour le broyage;
  • broyage de pissenlit;
  • teinture de laurier;
  • thé aux airelles, ficelle, origan, menthe;
  • frotter à la menthe, à la cannelle, à l'eucalyptus, au poivre, aux bourgeons de pin;
  • pommade à la propolis.

Prévention de l'arthrose

Le meilleur remède est la prévention de l'arthrose de la hanche. La principale condition pour maintenir la santé - la nutrition doit être équilibrée et fractionnée. Il est nécessaire de réduire l'apport en sel, bonbons, muffins, aliments gras. Boire plus d'eau. Le régime alimentaire devrait principalement consister en céréales, œufs, légumes, fruits, produits laitiers. Une telle nutrition contribue à la perte de poids. Ne soyez pas paresseux pour bouger davantage, faire des promenades, nager ou au moins faire des exercices le matin. Cela doit être fait en permanence. N'oubliez pas: le mouvement c'est la vie.

Maladie de la hanche: symptômes et méthodes de traitement

Les douleurs articulaires causent à une personne beaucoup de problèmes et de problèmes qui ont un effet négatif sur les mouvements et un mode de vie à part entière. Elle affecte le bien-être et l'humeur, les relations et la capacité de travail.

Parmi les différents types de ces maladies, les maladies de l'articulation de la hanche sont différentes (les symptômes, le traitement, les exercices et la prévention de cette maladie seront discutés dans cet article).

Quel genre d'organe?

Les articulations sont une connexion mobile des os humains qui vous permet de faire des mouvements à l'aide des muscles. Ils sont situés dans le squelette exactement là où un mouvement particulièrement prononcé se produit (rotation, flexion, extension et plus).

L'articulation de la hanche (les symptômes de la maladie, le traitement, les photos sont présentées ci-dessous) est la plus durable et la plus grande du corps humain.

Il est situé entre le bassin de l'os pelvien et la surface du fémur et est responsable non seulement des mouvements de base de la cuisse, mais également des pentes de tout le corps.

Selon des études, plus de quarante pour cent de toutes les actions des membres se produisent sur l'articulation de la hanche (les symptômes de la maladie, le traitement, les exercices et plus seront discutés dans cet article). Il participe activement à la vie de l'individu dans son ensemble, par conséquent, dès la première douleur, même la plus mineure, vous devriez demander l'aide d'un spécialiste.

Vous ne devez en aucun cas fermer les yeux sur l'inconfort de cet organe et bloquer la douleur avec des analgésiques. De telles actions ne feront qu'aggraver la maladie et entraîner la progression de la pathologie et des processus irréversibles dans le corps..

Quelles peuvent être les causes de la maladie?

Provocateurs de maladies

Avant de vous familiariser avec les symptômes d'une maladie de l'articulation de la hanche, le traitement et la prévention de cette maladie, vous devez vous renseigner sur les causes de son apparition.

En voici quelques uns:

  • blessure causée par un choc ou un mouvement imprudent (ecchymoses, entorses, déchirures musculaires, dommages aux ligaments, luxations et fractures du bassin ou du fémur);
  • inflammation infectieuse (tuberculose, staphylocoque);
  • pathologies congénitales (luxation de la hanche, dysplasie);
  • maladies complexes (arthrite, goutte, fibromyalgie, leucémie).

Ces maladies, en particulier sous l'influence de l'âge, peuvent entraîner des troubles du cartilage et une inflammation des ligaments et des tendons.

Symptômes universels

Quels sont les symptômes courants de la maladie de la hanche (SCT)?

Tout d'abord, c'est une douleur. Des sensations désagréables, parfois même des sensations fortes peuvent survenir lors des mouvements normaux, de la marche et même au repos. Pour cette raison, une personne, parfois même inconsciemment, commence à changer sa démarche (afin de moins fatiguer sa jambe douloureuse). En conséquence, il peut boiter, clobber ou se dandiner..

Parfois, dans le contexte d'une inflammation des organes, la température corporelle peut augmenter ou une rougeur de la peau peut se produire.

Définition de la maladie

Que faire si vous commencez à observer des symptômes indésirables? Le traitement de la maladie de l'articulation de la hanche commence tout d'abord par un diagnostic correct. Par conséquent, demandez l'aide d'un spécialiste qualifié qui effectuera un examen visuel de l'articulation elle-même pour évaluer l'état de son système musculaire, sa capacité à travailler et la douleur.

Après cela, le médecin traitant prescrira des examens détaillés.

  • L'IRM est la technique de diagnostic la plus précise, qui est une image à image unique de l'articulation de la hanche et des tendons, ligaments et cartilages environnants. Grâce à son rayonnement magnétique, l'IRM montrera déjà des processus inflammatoires et pathologiques internes au stade initial.
  • La radiographie est la méthode de recherche la plus courante et la plus abordable qui identifie les tumeurs et les défauts du tissu osseux.
  • CT est une image en couches traitée dans une dimension tridimensionnelle. Détermine la concentration du processus inflammatoire et ses causes.
  • La scintigraphie est un examen avec un appareil spécialisé, avant utilisation duquel une solution spéciale de radio-isotopes est perfusée au patient.
  • L'échographie est un type d'étude absolument sûr prescrit même pour les nourrissons. Grâce à lui, il est possible de déterminer des lésions superficielles de l'articulation.

En fonction de ce que montrent les dispositifs de diagnostic, le spécialiste déterminera le type de maladie et prescrira un traitement individuel (injections, comprimés). Les symptômes d'une maladie de la hanche aideront à établir un diagnostic plus précis.

Types de maladies

Le plus souvent, les maladies de l'articulation de la hanche (nous découvrirons les symptômes, les photos et le traitement ci-dessous): arthrite, arthrose et maladies congénitales de l'enfant.

Examinons brièvement chaque type de maladie afin de la détecter en temps opportun et de commencer à traiter.

Maladies des enfants

Chez les nourrissons dans les premiers mois de vie, des affections graves telles que:

  • Dysplasie de la hanche. Les symptômes de la maladie, caractérisés par des violations de la formation des tissus articulaires, peuvent être une asymétrie des plis cutanés sur les jambes des nourrissons, ainsi que des restrictions dans l'enlèvement de la cuisse.
  • Ostéomyélite épiphysaire - une infection purulente dans l'os, résultant de l'entrée de bactéries.
  • Épiphysiolyse générique - dommages à la tête fémorale lors d'un accouchement difficile.
  • Autres changements pathologiques de l'articulation, provoqués par une fracture, une luxation ou une contusion.

Mais quelles maladies se trouvent à la fois chez les jeunes enfants et les adolescents:

  • Maladie de Perthes La cause de son apparition peut être une maladie infectieuse ou toute autre maladie qui perturbe la circulation sanguine dans l'articulation de la hanche. Cette maladie se manifeste chez les garçons âgés de trois à six ans..
  • Ostéochondrite exfoliante. Elle se caractérise par une nécrose au niveau de l'os spongieux, pouvant survenir sans plaintes ni symptômes. Détecté par rayons X.
  • La synovite transitoire est une inflammation qui provoque la formation de liquide provenant de petits vaisseaux sanguins. La maladie peut résulter d'un SRAS prolongé et de la grippe..
  • La coxite tuberculeuse est une maladie qui provoque des changements pathologiques dans l'articulation. Il peut se développer dès le plus jeune âge et est déterminé par la boiterie et la douleur.
  • Inflammation d'un nerf.

Quels sont les symptômes de la maladie de la hanche chez les personnes âgées?

Maladies de l'adulte

Les affections secondaires du SCT comprennent:

  1. Coxarthrose. Les symptômes d'une maladie de l'articulation de la hanche de cette étiologie peuvent être accompagnés de douleurs périodiques pendant l'exercice. Au premier stade de la maladie, la douleur disparaît après plusieurs minutes de repos et de repos. La cause de la coxarthrose peut être des subluxations fémorales congénitales, compliquées par des infections acquises, des blessures, etc..
  2. Ostéonécrose. Il s'agit d'une affection secondaire, dont la cause première peut être des pathologies de diverses natures, telles qu'une fracture du col fémoral, des infections virales des articulations, une anémie, une sclérodermie. D'autres provocateurs incluent l'utilisation fréquente d'hémodialyse et l'utilisation d'hormones sexuelles..
  3. Bursite. Cette maladie fait référence aux maladies de l'articulation de la hanche chez la femme. Les symptômes de la maladie se retrouvent le plus souvent chez les femmes de trente à soixante ans et s'accompagnent de douleurs aiguës soudaines localisées dans l'aine. Des sensations désagréables peuvent survenir lorsqu'elles s'appuient sur le membre affecté ou tentent de le redresser. Au fil du temps, la bursite devient un malaise chronique, entraînant de graves restrictions sur le mouvement de l'articulation. Dans ce cas, la douleur diminue.

Qu'en est-il des principales maladies de l'articulation de la hanche, dont les symptômes peuvent différer légèrement les uns des autres? Examinons de plus près leurs caractéristiques.

L'arthrite et ses manifestations

L'arthrite est causée par un processus inflammatoire dans l'articulation elle-même, au cours duquel la membrane synoviale s'épaissit, le cartilage articulaire et l'os de la hanche sont affectés.

Cette maladie a plusieurs variétés, dont une manifestation prononcée est la douleur dans l'articulation de la hanche. Les symptômes de la maladie (secondaire) seront rapportés ci-dessous..

La polyarthrite rhumatoïde dans le SCT est assez rare. Si cela se produit toujours, le processus inflammatoire s'accompagne de changements pathologiques dans les deux articulations (sur les côtés gauche et droit) et de dommages à d'autres tissus conjonctifs (genoux, coudes, doigts).

Les causes de cette maladie ne sont pas entièrement connues. Il s'agit très probablement d'un facteur héréditaire, ainsi que de l'influence de diverses infections.

Les manifestations de l'arthrite sont des difficultés de mouvement, qui se produisent tous les matins et passent tout au long de la journée, ainsi que des douleurs musculaires et l'apparition sur la peau de nodules indolores rhumatoïdes de petite taille..

Bien qu'il ne soit pas possible de guérir la polyarthrite rhumatoïde, la thérapie complexe prescrite par votre médecin atténuera les symptômes de votre maladie de la hanche. Le traitement (injections, comprimés et pommades) comprendra des anti-inflammatoires (Voltaren, Nimesulide), des antirhumatismaux (Pénicillamine, Méthotrexate, Azathioprine) et des médicaments hormonaux (Prednisolone, Dexamethasone). Grâce à ces agents pharmacologiques, la destruction de l'articulation sera stoppée, et sa fonction sera régénérée..

L'arthrite réactive affecte le plus souvent les enfants et les jeunes et survient dans le contexte d'infections intestinales (dysenterie, salmonellose) et urogénitales (chlamydia), ainsi que de maladies virales (grippe, SRAS) et bactériennes (streptocoques, mycoplasmes).

Il est important de se rappeler que les symptômes de cette maladie apparaissent pendant ou dans les deux à trois semaines après l'infection et sont accompagnés de fièvre, de gonflement et de rougeur de la peau autour de l'articulation de la hanche, de douleur lors de la marche, de stomatite.

Le traitement de l'arthrite réactive est un processus très étendu et long, caractérisé par l'utilisation d'antibiotiques prescrits en fonction des infections qui ont provoqué la maladie (par exemple, «Ciprofloxacine», «Azithromycine»). Des médicaments anti-inflammatoires et des hormones peuvent également être prescrits..

Il convient de noter que cette maladie répond bien au traitement, la récupération se produit dans les trois à cinq mois après le début du traitement.

L'arthrite septique se forme lorsque des infections pénètrent dans la circulation sanguine sous l'influence de facteurs internes (lors de formes graves de pneumonie, pyélonéphrite, péritonite) ou de circonstances externes (contamination des plaies et des blessures à proximité immédiate du SCT).

La maladie apparaît soudainement, caractérisée par une forte augmentation de la température (jusqu'à trente-neuf degrés), un gonflement et une rougeur importants autour de l'articulation, l'incapacité à effectuer des mouvements.

L'arthrite septique est une maladie très dangereuse qui peut être mortelle en raison de la propagation de l'infection. Par conséquent, aux premiers signes de maladie, il est recommandé de contacter un établissement médical dès que possible.

La thérapie d'urgence doit être effectuée dans un hôpital. Il est conçu non seulement pour éliminer les symptômes aigus d'une maladie de l'articulation de la hanche. Le traitement (injections et compte-gouttes) consiste à utiliser les antibiotiques les plus puissants qui peuvent être injectés directement dans le SCT. Peut également être recommandé une ponction pour l'élimination du pus ou une intervention chirurgicale, éliminant les résidus atrophiés des éléments du cartilage.

L'arthrite psoriasique, comme la polyarthrite rhumatoïde, fait référence aux principales manifestations et symptômes de la maladie de la hanche chez l'homme. De par sa nature, il affecte rarement le SCT et est le résultat d'une maladie aussi grave que le psoriasis (une maladie de la peau, exprimée en plaques rouges sèches sur la peau).

Il se manifeste par une douleur douloureuse, un gonflement et une rougeur dans la région du SCT, une température élevée.

Ils traitent l'arthrite psoriasique avec des doses élevées de médicaments antiviraux et hormonaux, ainsi qu'en utilisant des cytostatiques (tels que le méthotrexate).

L'arthrite goutteuse est également assez rare. C'est une complication grave de la goutte et peut être déclenchée par l'abus d'alcool, le surpoids, l'hypothermie fréquente et la suralimentation..

Affecte principalement la population masculine de la planète.

Les principaux symptômes de la maladie sont des douleurs nocturnes aiguës dans la cuisse, ainsi qu'un gonflement et un bleuissement de la peau autour de l'articulation.

Le principal traitement de l'arthrite goutteuse est un régime qui restreint la viande, le chocolat, les viandes fumées, etc..

Pour prévenir l'inflammation et réduire l'acide urique, la «colchicine» est prescrite, ainsi que des médicaments antiviraux.

Arthrose

Cette maladie est la maladie TBS la plus courante et affecte le plus souvent les personnes après trente ans. Les causes de l'arthrose peuvent être des blessures obsolètes, un surpoids, de l'arthrite.

Dans les premiers stades, l'usure du cartilage, ainsi que les dommages à la surface de l'os, se produisent imperceptiblement, se déclarant dans une douleur sourde fugace après l'exercice et un craquement désagréable pendant le mouvement. Après un certain laps de temps, l'articulation s'atrophie et une invalidité peut survenir..

Le traitement de l'arthrose comprend la gymnastique thérapeutique et la physiothérapie, ainsi que l'utilisation d'anti-inflammatoires («Ortofen», «Ibuprofen») et d'agents chondroprotecteurs («Chondroitin», «Chondroxide», «Mucosat»).

Si la maladie est à un stade précoce, alors avec l'aide de ce médicament, une guérison complète est possible. Si des processus irréversibles ont commencé dans l'articulation, la capacité de se déplacer librement ne peut être acquise qu'avec l'aide de prothèses.

Antispasmodiques

Que faire en cas d'apparition de symptômes aigus de la hanche? Comment soulager la douleur?

Les médicaments les meilleurs et les plus efficaces dans ce domaine sont Texamen, Diklak, Celebrex et Nalgesin. Cependant, avant de les utiliser, vous devez étudier attentivement les instructions, car ces fonds ont une gamme complète de contre-indications.

Grossesse et SCT

Au troisième trimestre, lorsque le poids de la future femme augmente de manière significative, elle peut ressentir des douleurs dans l'articulation de la hanche. Le plus souvent, cela est provoqué par une quantité insuffisante de calcium et de vitamine D, qui sont très importants pour le corps d'une femme enceinte.

Autres types de guérison

Est-il possible de traiter les symptômes de la maladie de la hanche avec des remèdes populaires? La pratique montre que oui. Surtout si vous combinez des recettes folkloriques avec des médicaments pharmacologiques, des exercices thérapeutiques et de la physiothérapie (laser, électrophorèse, magnétothérapie).

Un facteur important de récupération peut être les procédures d'eau effectuées dans les hôpitaux de sanatorium (douche Sharko, hydromassage, natation, douche de contraste, baignoires).

ethnoscience

Quelles méthodes de médecine alternative élimineront les symptômes désagréables d'une maladie de la hanche? Le traitement avec des recettes folkloriques aidera non seulement à éliminer la douleur, mais aussi à réduire l'inflammation, à restaurer le tissu conjonctif.

Méthode pour renforcer le cartilage de la hanche

Prenez deux cuillères à soupe de racine de bardane, d'écorce de saule, de feuilles de bouleau, de fleurs de tilleul et de racine de persil. Mélanger, verser un demi-litre d'eau chaude et faire bouillir. Cuire à feu doux pendant dix minutes et laisser refroidir. Prenez cent milligrammes trois fois par jour.

Dans un bocal en verre, mélanger les ingrédients pris en proportions égales (miel de fleur liquide, glycérine, alcool 96%, iode). Insister la pommade dans un endroit sombre pendant douze heures. Appliquer sur un point sensible sans frotter. Attendez deux heures pour que la pommade pénètre dans la peau..

Une autre recette de pommade

Mélangez cent milligrammes de pulpe de gelée d'aloès, soixante grammes de menthe fraîchement râpée et trente millilitres de teinture d'eucalyptus et laissez infuser pendant une journée. Après quoi, la zone affectée doit être graissée généreusement avec de la pommade et attendre jusqu'à ce qu'elle soit complètement absorbée..

Pour les amateurs de teintures

Retirez les cloisons des noix et versez une bouteille de vodka (à raison d'un demi-litre de liquide pour un verre de matière première). Insistez pendant trois semaines dans un endroit sombre. À utiliser dans une cuillère à café deux fois par jour.

Versez cent grammes d'ail dans un hachoir à viande, deux cent cinquante grammes de céleri et trois citrons, versez le mélange dans une bouteille de trois litres et versez de l'eau bouillante. Insistez douze heures, après quoi le remède peut être bu un demi-verre une fois par jour - le matin trente minutes avant les repas.

Ramollir les feuilles de chou blanc avec un rouleau à pâtisserie ou un couteau, graisser avec du miel et attacher à l'articulation malade. Couvrir de polyéthylène et envelopper avec un foulard en duvet. Il est recommandé de conserver cette compresse toute la nuit. Durée du traitement - un mois.

Les bains jouent un rôle important dans le traitement de divers types de maladies du SCT. Ils éliminent non seulement la douleur, mais améliorent également la mobilité articulaire. La température de l'eau ne doit pas dépasser quarante degrés et la durée d'utilisation recommandée est de vingt minutes.

Pour fixer l'effet après le bain, une maille d'iode est appliquée sur l'articulation malade.

Quels composants peuvent être ajoutés à l'eau? Tout d'abord, sel de mer, brindilles de pin, moutarde ou menthe.

Conclusion

Comme vous pouvez le voir, le traitement de l'articulation de la hanche est un processus sérieux et long qui nécessite le respect d'un certain mode de vie et de toutes les prescriptions médicales. Si toutes les recommandations et instructions sont suivies, vous oublierez bientôt la douleur dans la cuisse et pourrez mener le même style de vie actif qu'avant la maladie.

Symptômes et traitement des maladies de l'articulation de la hanche

Les symptômes et le traitement des maladies de l'articulation de la hanche (SCT) doivent toujours être sous la stricte surveillance du médecin traitant. Selon le type de pathologie, il existe une certaine approche pour la sélection du traitement. Les maladies de cette articulation peuvent être de nature inflammatoire ou dystrophique. Un groupe distinct comprend les anomalies du développement. Si la maladie se développe, la fonction de l'articulation est largement perdue, chaque mouvement provoque de la douleur, même lors du transfert de votre propre poids corporel sur une jambe douloureuse.

Avec certaines pathologies, il est possible de traiter l'articulation de la hanche sans chirurgie. Aux stades avancés, la chirurgie est nécessaire.

Arthrite

L'arthrite de l'articulation de la hanche se manifeste par des dommages au cartilage et aux tissus intra-articulaires avec le développement d'une réaction inflammatoire. Un gonflement, une douleur et une mobilité réduite apparaissent dans la région de la hanche.

La pathologie affecte également les deux sexes, mais les symptômes d'une maladie de l'articulation de la hanche chez les femmes sont plus prononcés. Cela est dû aux caractéristiques du fond hormonal, dans lequel le tissu conjonctif du beau sexe devient plus vulnérable.

La cause de la maladie peut être une infection - dans ce cas, l'arthrite infectieuse est diagnostiquée, ou auto-immune, lorsque l'articulation de la hanche est affectée par ses propres cellules immunitaires. Si l'arthrite s'est développée 2 à 3 semaines après l'infection - elle est appelée réactive.

Si la maladie de l'articulation de la hanche se développe d'elle-même, elle est appelée arthrite primaire, lorsqu'elle est associée à d'autres maladies - secondaire.

Symptômes de la maladie

Les premiers signes d'arthrite sont des douleurs dans le haut de la cuisse, qui apparaissent lors d'un effort physique. Ensuite, la douleur s'intensifie et commence à déranger au repos, mais disparaît pendant le repos. Des signes d'inflammation apparaissent - la hanche gonfle, la température locale augmente.

Aux derniers stades de la maladie, l'articulation gonfle considérablement, le contact avec la peau provoque des douleurs et il n'y a pas de mobilité. Des symptômes d'intoxication du corps peuvent apparaître - sous la forme d'une augmentation de la température corporelle, de l'apparition d'une faiblesse, de douleurs musculaires. Peut-être le développement de la contracture - restrictions en flexion et en extension. Dans les formes négligées, si elles ne sont pas traitées, des déformations de l'articulation de la hanche, des dépôts de sels sur la tête et la surface articulaire de l'os pelvien peuvent apparaître pendant longtemps.

Diagnostique

Les méthodes suivantes jouent un rôle clé dans la confirmation du diagnostic d'arthrite:

  • Inspection visuelle;
  • Roentgenography;
  • IRM ou échographie;
  • Test sanguin.

Sur la photo de l'articulation, vous pouvez voir des signes d'inflammation dans la région de la hanche - gonflement des articulations, rougeur de la peau. Si la maladie dure longtemps, vous pouvez détecter des signes de contracture mixte - l'articulation est en position de demi-flexion, à cause de laquelle le patient est obligé de s'allonger du côté opposé.

Sur la radiographie, vous pouvez voir une diminution de l'espace articulaire, l'ostéoporose et la destruction du cartilage. L'IRM ou l'échographie peuvent détecter une inflammation, une augmentation de l'ESR et un décalage de la formule vers la gauche seront observés dans le test sanguin.

Arthrose

L'arthrose de l'articulation de la hanche se caractérise par la destruction du tissu conjonctif de nature dystrophique. La maladie est également connue sous le nom de coxarthrose. L'inflammation ici est moins prononcée qu'avec l'arthrite, et la maladie contribue à la destruction rapide de l'articulation, est plus difficile à traiter.

Symptômes de la maladie

En cas de malnutrition dans l'articulation de la hanche, ses tissus meurent progressivement et sont rejetés, ce qui viole l'intégrité du cartilage et la structure des ligaments. Contrairement à l'arthrose, où l'inflammation prédomine, ici les symptômes apparaissent sans poches, qui se rejoignent plus tard.

Les principaux symptômes de la coxarthrose:

  • Douleur - apparaît d'abord en marchant, en montant des escaliers, en courant;
  • Au repos, la douleur passe, mais à mesure que la pathologie progresse, elle peut commencer à déranger au repos;
  • Plus tard, l'œdème se joint;
  • La maladie est également caractérisée par un resserrement lors des mouvements dans l'articulation, une mobilité réduite, le développement de la contracture;
  • Violation du tonus musculaire, début de leur dégénérescence par manque de mouvement;
  • Le développement d'une déformation de l'articulation, la dernière forme de négligence est l'ankylose - ossification de l'articulation de la hanche et un manque de mouvement à vie dans l'articulation.

La coxarthrose est un chef de file en matière de handicap.

Diagnostique

Le diagnostic est effectué par:

  • Examen médical;
  • Examen aux rayons X.

Lors d'un examen externe, la peau de l'articulation de la hanche est rougeâtre, pâteuse. Sous une forme négligée, un œdème est exprimé, il peut se propager à la région inguinale et aux fesses. Vous pouvez observer la déformation de l'articulation, une diminution du volume musculaire du côté affecté.

Aux rayons X, un assombrissement est observé dans la zone des surfaces du cartilage, ce qui indique le début des processus d'ossification. Dans les cas graves, des violations des contours des surfaces articulaires sont observées, ce qui indique leur déformation.

Bursite

La bursite du SCT est une inflammation de la poche articulaire, accompagnée de l'apparition de douleurs dans la région de la hanche, et plus tard de l'apparition d'un œdème. Avec la bursite, l'articulation elle-même n'est pas affectée, les processus pathologiques sont localisés à sa surface.

Symptômes

Avec la bursite, les particularités de la douleur sont sa nature - elle brûle, augmente avec la flexion ou l'extension de la cuisse. Contrairement à l'arthrite ou à l'arthrose, la douleur n'est pas si prononcée si vous marchez sur le membre affecté. Un œdème peut être présent, mais peut être unilatéral..

Caractéristiques brèves des symptômes:

  • Lorsqu'un sac trochantérien est endommagé sur le côté, l'œdème coïncide avec sa localisation, la douleur s'intensifie avec la rotation de la cuisse;
  • Bursite du sac iliaque-pétoncle situé à l'avant - la douleur perturbe la surface supérieure avant de la cuisse et de l'aine, augmente avec l'extension. L'enflure est plus prononcée sur la face antérieure de l'articulation;
  • Si la maladie affecte le sac sciatique, l'œdème et la douleur se trouvent dans la partie inférieure de la fesse, la douleur s'intensifie avec la flexion de la hanche et la nuit.

Diagnostique

Pour identifier la bursite, l'examen le plus informatif du médecin traitant et de l'IRM. Extérieurement, un gonflement est noté en fonction de l'emplacement de la bursite - sur les surfaces avant, arrière ou latérales de la région de la hanche.

Tendinite

Un grand nombre de muscles et leurs tendons sont projetés à travers l'articulation de la hanche. En plus de l'inflammation de ses éléments, il est possible de développer une maladie dans les tissus périarticulaires, dont une tendinite - inflammation du tendon d'un ou plusieurs muscles pelviens.

Selon les critiques des cliniciens, les maladies de l'articulation de la hanche chez les hommes sont la bursite et la tendinite. Selon les statistiques, les affections affectent le plus souvent le sexe fort en raison de blessures pendant le travail physique ou lors de la pratique du football, du volley-ball, etc..

Avec le développement d'une inflammation, des changements pathologiques peuvent se propager à l'articulation. La variante calcifiante de la maladie est particulièrement dangereuse lorsque des sels de calcium se déposent sur les tendons affectés..

Symptômes

Le principal symptôme de la maladie est la douleur, qui se fait sentir:

  • Dans la région inguinale, partie inférieure du bassin ou sur la surface latérale de l'articulation;
  • La douleur s'intensifie pendant la marche, elle peut augmenter pendant l'accroupissement ou lors du déplacement de la jambe sur le côté;
  • Si la douleur est très forte, un gonflement apparaît - une calcification de la tendinite peut être suspectée.

Diagnostique

Avec un examen externe du côté affecté, une rougeur de la peau, un léger œdème peut être noté. Le médecin, en se concentrant sur les plaintes, prescrit une IRM ou une échographie, selon laquelle les signes d'inflammation sont détectés. La radiographie n'est pas indiquée, est prescrite pour les maladies concomitantes.

Dysplasie de la hanche

La dysplasie est un sous-développement congénital de l'articulation de la hanche qui peut provoquer des luxations. L'anomalie peut être mineure, dans laquelle une personne peut être gênée par des douleurs lors de longues promenades ou lorsque le temps change. En cas de troubles sévères du développement, le patient peut développer une boiterie et une subluxation habituelles dans l'articulation. La maladie est généralement détectée dans les 2-3 premiers mois après la naissance, pendant l'examen, l'enfant présente une asymétrie des plis fessier et inguinal, un raccourcissement du membre malade.

Le diagnostic chez l'enfant est réalisé par IRM ou échographie, où des signes de pathologie sont détectés. Avec une radiographie chez un adulte, une violation de la position de la tête par rapport à la cavité articulaire est notée.

Il est impossible de guérir complètement la maladie, mais avec l'utilisation précoce de bandages de fixation, le pronostic est favorable. En cas de subluxation sévère, l'opération est indiquée pour les bébés.

Traitement des maladies de la hanche

La thérapie pour tous les types de maladies de l'articulation de la hanche a une orientation complexe - elle nécessite le soulagement de l'inflammation et le traitement des lésions du tissu conjonctif. Comment et comment traiter l'articulation de la hanche - médicaments, physiothérapie, exercices de renforcement et un certain nombre d'autres méthodes sont indiquées.

Thérapie médicamenteuse

Les médicaments peuvent être symptomatiques et réparateurs. La première approche élimine les symptômes de la maladie - à cette fin, des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et des corticostéroïdes hormonaux (GCS) sont prescrits. Les chondroprotecteurs sont prescrits pour restaurer le tissu conjonctif..

Anti-inflammatoires non stéroïdiens

Les AINS sont prescrits dès la détection de la maladie. Les médicaments de ce groupe ont un effet analgésique, soulagent l'enflure et l'inflammation. Malgré l'effet thérapeutique prononcé de ces médicaments produits sous forme de comprimés, il existe de nombreux effets secondaires.

Ils s'expriment dans les lésions du système digestif, du foie et des reins. Les pommades produites sur la base des AINS ont un nombre minimum de contre-indications, mais leur efficacité est bien moindre. Par conséquent, quoi de mieux à utiliser - chacun décide individuellement avec le médecin traitant.

AINS en comprimés - à prendre strictement après les repas, afin de réduire le risque de lésion de l'épithélium de l'estomac. Dans le même but, il est démontré qu'il prend des médicaments avec des inhibiteurs de la pompe à protons (Omeprazole, Omez, Rabeprazole). Les formes de comprimés les plus populaires sont le kétoprofène, le kétorolac, le diclofénac, le nimésulide, l'ibuprofène, le tramadol.

Pommades - ont un effet analgésique et anti-inflammatoire local. Les plus populaires sont l'Indométhacine, Finalgel. Nise, Ketonal. Avec la coxarthrose, lorsqu'il n'y a pas d'inflammation, il est permis d'appliquer des pommades avec un effet vasodilatateur et chauffant - Finalgon, Efkamon, Kapsikam. Avec une inflammation sévère, les formes chauffantes sont contre-indiquées.

Analgésiques hormonaux

À cette fin, des injections de corticostéroïdes sont prescrites. Ce groupe de médicaments est indiqué pour l'inefficacité des AINS..

Les analgésiques ne guérissent pas la maladie, mais soulagent les symptômes. L'exercice d'une jambe blessée après une amélioration visible est dangereux pour la santé!

Les GCS (corticostéroïdes hormonaux) sont des analgésiques très puissants, mais ils ont des effets secondaires prononcés. Ils sont libérés strictement selon la prescription d'un médecin.

Les injections dans l'articulation sont beaucoup plus efficaces que les comprimés - le risque d'effets secondaires est réduit, le foie n'est pas chargé. Pour les injections intra-articulaires, il est nécessaire de consulter un médecin tous les 7 à 12 jours.

GCS pour injection:

  • Action brève: cortisol, prednisone;
  • Durée moyenne: Prednisone; Méthyl Prednisone;
  • Action prolongée: béclométhasone, dexaméthasone.

Plus l'action du médicament est longue, plus les effets secondaires sont forts.

Chondroprotecteurs

Pour le traitement direct, des chondroprotecteurs sont utilisés - des préparations contenant du sulfate de chondroïtine et de la glucosamine. Ces substances sont vitales pour la réparation des tissus cartilagineux. Les médicaments de ce groupe contribuent à la production de liquide synovial, qui nourrit le cartilage, contribuant à sa restauration. Synovia est également un lubrifiant physiologique pour l'articulation..

Les chondroprotecteurs les plus populaires:

La plupart des formules sont disponibles en capsules, certaines sous forme de poudre. Ces médicaments ont un minimum d'effets secondaires, ils peuvent donc être utilisés pour traiter la maladie chez la plupart des patients.

Physiothérapie

L'amélioration de la gymnastique est effectuée strictement pendant les périodes d'affaissement des symptômes, lorsqu'il est nécessaire de restaurer les performances de l'articulation de la hanche affectée. Dans le traitement de la gymnastique, la production de liquide articulaire est assurée, ce qui lubrifie et nourrit le cartilage. Avec la performance systématique de l'éducation physique, un traitement des articulations de la hanche avec mouvement est effectué, ce qui contribue à leur développement et à l'amélioration de la circulation sanguine.

L'efficacité de la gymnastique s'accompagne de la mise en œuvre constante d'exercices - les cours de temps en temps non seulement n'ont pas d'effet positif, mais peuvent également nuire à vos articulations.

Exercices pour les formes légères de maladies de l'articulation de la hanche:

  • Allongé sur le dos, relevez vos jambes à tour de rôle et pliez-les aux genoux;
  • Dans la même position, pliez les jambes tour à tour et tirez le genou vers l'estomac;
  • Terminez le complexe avec "vélo" d'exercice;
  • Retournez-vous sur le ventre. Soulevez le tibia perpendiculairement au sol et «discutez» avec eux;
  • En posant la poitrine et le ventre sur le sol, soulevez tour à tour les jambes droites à 10-15 cm du tapis;
  • Prenant un pied dans une main, nous tirons une chaussette sur une nuque et nous essayons de l'atteindre;
  • Redressez vos jambes. Sans vous détacher du tapis avec votre poitrine et vos orteils, soulevez votre cuisse à la hauteur maximale;
  • Nous faisons les exercices restants en position debout: plier alternativement les genoux, s'accroupir, ainsi que se pencher d'avant en arrière et de côté.

Chaque exercice doit être fait 10 fois. Si vous ressentez une crise de douleur - le traitement doit être arrêté.

Une série d'exercices pour les symptômes graves de la maladie:

  • Tenez-vous avec un pied sain sur une échelle ou un support fiable, accrochez un membre malade et faites-le pivoter de quelques centimètres sur les côtés;
  • Allongé sur le dos, faites pivoter vos pieds à droite et à gauche de quelques centimètres;
  • Assis sur une chaise, pliez les genoux et écartez les talons à la largeur des épaules. Mettez vos mains sur vos genoux et amenez-les au milieu et sur les côtés.

Effectuez les deux premiers exercices pendant 8-10 minutes, les derniers - 10-15 fois. En cas de douleur, le traitement doit être retardé..

Autres traitements

Pour le traitement des maladies de l'articulation de la hanche, certaines méthodes conservatrices sont utilisées pour assurer la guérison rapide des tissus affectés et le retour du membre malade à une vie pleine. Dans les cas graves, un traitement chirurgical est indiqué..

Physiothérapie - les plus populaires sont l'UHF, la magnétothérapie, l'électrophorèse des médicaments, la thérapie par ondes de choc, etc..

Le massage et la thérapie manuelle sont généralement prescrits en complément des exercices de physiothérapie. Ils sont effectués strictement en période de rémission. Ils assurent la normalisation du flux sanguin et l'élimination des dépôts minéraux, réduisent l'œdème et contribuent à la restauration de la fonction articulaire. Pour un traitement complet - doit être effectué régulièrement, avec de la gymnastique.

Le traitement chirurgical est montré strictement selon les recommandations du médecin; il est effectué avec des lésions irréversibles du tissu conjonctif et des déformations sévères. L'opération la plus simple est l'arthrodèse - créant une immobilité à vie dans l'articulation dans une position confortable. Avec la coxarthrose, une ostéotomie est souvent réalisée - la création de fractures artificielles du fémur pour améliorer le fonctionnement du membre inférieur. Le meilleur traitement est l'arthroplastie - restauration de surfaces articulaires ou mise en place d'une prothèse artificielle.

Les maladies de l'articulation de la hanche peuvent, à des degrés divers, perturber la fonction du membre inférieur. Pour la plupart des pathologies, un traitement analgésique et de rééducation est indiqué. Les formes sévères de dysplasie et de coxarthrose nécessitent souvent un traitement chirurgical..