Myosite du cou. Symptômes et traitement chez les enfants, les adultes à la maison

  • Arthrose

Une maladie inflammatoire des tissus musculaires de la colonne cervicale est appelée myosite du cou. Les facteurs provoquants sont diverses raisons, parmi lesquelles le stress, l'hypothermie, la charge. Des symptômes caractéristiques apparaissent et doivent être consultés par un médecin. Le spécialiste orientera le patient pour examen et prescrira un traitement, en tenant compte des informations reçues.

Causes de la myosite au cou

Il est impossible de déterminer immédiatement la cause des processus pathologiques; des diagnostics supplémentaires seront nécessaires.

Il existe des raisons assez graves qui déclenchent le mécanisme de développement de la myosite cervicale:

  • Dommages mécaniques (choc, entorse, chute, fracture). Une cause fréquente de myosite, contre laquelle un processus inflammatoire apparaît.
  • Maladies de la colonne vertébrale. Souvent, la myosite apparaît à la suite de certaines pathologies (arthrose, ostéochondrose, hernie intervertébrale). Le mouvement du cou chez le patient est limité, il existe un syndrome douloureux intense. Une personne est obligée de prendre une position confortable pour soulager la condition.
  • Infection corporelle. La cause provoquante est un rhume, des maladies virales ou bactériennes (ARVI, amygdalite).
  • Hypothermie. Une exposition prolongée au froid ou au courant d'air entraîne une myosite au cou.
  • Conditions de travail inadaptées. Les processus pathologiques se développent si une personne est professionnellement forcée d'être dans la même position pendant une longue période.
  • Intoxication du corps. L'utilisation excessive de drogues ou d'alcool, ainsi que de médicaments incontrôlés, conduit au développement d'un processus inflammatoire dans les muscles du cou.

L'infection par des parasites endommage les tissus mous du cou. Cela est dû à l'empoisonnement du corps humain par les déchets d'agents pathogènes.

Symptômes

La myosite du cou (les symptômes et le traitement sont déterminés par un médecin, un neurologue ou un rhumatologue) provoque l'apparition des signes cliniques suivants:

TitreLa description
Sensations douloureusesLa douleur affecte les muscles, d'abord d'un côté, puis se propage sur tout le cou. À mesure que l'inflammation progresse, elle se propage à l'arrière, aux épaules et à l'arrière de la tête. Amplifié par le stress ou après un effort physique.
Mal de crâneLa plupart des patients se plaignent de convulsions lancinantes dans les tempes et d'une sensation de compression du cou. Cela est dû aux nerfs pincés avec des muscles endoloris..
GonflementLes tissus touchés gonflent en raison de la redistribution du liquide à la périphérie.
RaideurDe nombreux patients parlent de tension musculaire et d'inconfort au moment de la rotation, en inclinant la tête.
Toux, étouffementUn processus inflammatoire étendu provoque un gonflement des tissus dans les voies respiratoires, le fonctionnement de l'œsophage et du larynx est également perturbé.
Température corporelle élevéeUn symptôme courant de myosite purulente. Dans la zone des muscles affectés, la peau devient rouge et gonfle, la sensibilité au toucher augmente.

La myosite cervicale chronique s'accompagne de signes cliniques effacés. Les patients se plaignent d'une légère douleur et d'une raideur après l'effort, l'activité physique.

Types, formulaires et classification

En médecine, il existe une certaine classification de la myosite cervicale, les types de pathologie suivants sont les plus courants:

La myosite affecte non seulement le cou, mais aussi d'autres zones. Les symptômes et les traitements sont similaires dans tous les cas.

TitreLa description
Idiopathique (dermatomyosite)Un type de myosite, qui se manifeste le plus souvent dans le contexte de changements auto-immunes ou hormonaux dans le corps humain. Elle se caractérise par une douleur, une raideur et des éruptions cutanées au site de la lésion..
InfectieuxLa pathologie est provoquée par des maladies virales (infections virales respiratoires aiguës, rhumes, pharyngite). Les patients se plaignent d'une température corporelle élevée, de crampes musculaires. Dans certaines situations, la myosite infectieuse provoque une paralysie.
FocalUn type rare de maladie caractérisée par la formation de foyers séparés dans certains groupes musculaires.
PurulentApparaît après une blessure avec des plaies ouvertes. Les processus pathologiques sont provoqués par des micro-organismes pathogènes (staphylocoques, streptocoques). Un processus inflammatoire se produit et une grande quantité de pus s'accumule.
NeuromyositeLe processus inflammatoire avec une telle maladie affecte les terminaisons nerveuses. Des sensations douloureuses prononcées apparaissent après un effort physique accru, des blessures et une hypothermie.
Myosite ossifianteLes processus pathologiques provoquent des dépôts excessifs de calcium dans l'articulation touchée. La maladie est acquise ou congénitale..

Dans toutes les situations, le patient a besoin de l'aide d'un thérapeute ou d'un rhumatologue. Le spécialiste procédera à un examen, prescrira des tests supplémentaires. Sur la base des résultats, elle sélectionnera le traitement le plus efficace.

Le cours distingue également une certaine classification de la myosite cervicale:

TitreLa description
AiguLa maladie se caractérise par une apparition rapide. Les premiers processus pathologiques apparaissent peu de temps après l'impact négatif d'un facteur provoquant. Préoccupé par de fortes douleurs dans le cou, une tension musculaire, des mouvements limités de la tête, la peau gonfle et devient rouge.
ChroniqueLa forme de la maladie qui apparaît en cas de traitement inapproprié de la myosite aiguë. Elle se caractérise par une modification des périodes de rémission et d'exacerbation.

Les premiers signes d'inflammation apparaissent lors de la compression des terminaisons nerveuses des fibres musculaires. Il est important de consulter un médecin en temps opportun pour obtenir un schéma thérapeutique et des recommandations utiles.

Myosite du cou chez un enfant

La myosite du cou (les symptômes et le traitement nécessitent un diagnostic médical approfondi pour poser un diagnostic précis) chez les enfants est souvent détectée, car ils souffrent de pathologies virales et infectieuses, sont surfondus, ce qui provoque dans la plupart des cas la maladie. Un pédiatre aidera à établir un diagnostic précis et à choisir une thérapie efficace..

Il est recommandé d'abandonner l'auto-traitement, car des complications graves peuvent être provoquées..

S'il n'y a pas de contre-indications médicales sérieuses, il est recommandé au patient d'utiliser des onguents chauffants. Ils améliorent la circulation sanguine, réduisent la douleur.

TitreLes indicationsApplication
Gel Fastum
  • Maladies du système musculo-squelettique;
  • processus inflammatoire post-traumatique;
  • myalgie d'origines diverses.
Le médicament est appliqué à l'extérieur 1-2 fois par jour. La pommade est appliquée de 3 à 5 cm sur la zone affectée et frottée avec de légers mouvements de massage. La durée du traitement est de 14 jours..
Viprosal
  • Névralgie;
  • myosite;
  • arthralgie.
Une pommade est appliquée sur la zone affectée de 5 à 10 g une fois par jour, frottée avec de légers mouvements. Le cours de thérapie dure 10 jours.
Ménovazine
  • Névralgie;
  • myalgie;
  • arthralgie;
  • les dermatoses.
Le médicament est appliqué sur la peau et frotté 2-3 fois par jour. Le traitement dure 3-4 semaines.

Les pommades ont un effet prononcé sur le processus inflammatoire qui est apparu après l'hypothermie ou dans le contexte d'une surcharge excessive des muscles du cou.

Comprimés

Myosite du cou (les symptômes et le traitement nécessitent la consultation d'un thérapeute, et si nécessaire, d'un neurologue et d'un rhumatologue) dans la plupart des cas, éliminer les médicaments, tout dépend de la source des processus pathologiques. Le médecin sélectionne le médicament en fonction des résultats obtenus après le diagnostic, en tenant également compte des caractéristiques individuelles du corps du patient.

Groupe de médicamentsTitreApplication
Anti-inflammatoires non stéroïdiensMeloxicam, KetoprofenLe médicament est pris par voie orale pendant les repas, 7,5-15 mg tout au long de la journée, selon le diagnostic.
AnalgésiquesDolaren, PanoxenOn prescrit aux patients 1 onglet. 2-3 fois par jour pendant 5-7 jours.
Relaxants musculairesMidokalm, BaclofenLes adultes reçoivent 50 mg 2 à 3 fois par jour après les repas.
CorticostéroïdesTriamcinolone, BetamethasoneLes patients se voient prescrire des injections de 1 ml (40 mg) une fois par an pour un traitement systémique.

La myosite purulente du cou nécessite l'utilisation de médicaments antibactériens et antipyrétiques. Si nécessaire, le thérapeute dirige en outre le patient vers d'autres spécialistes concernés, en tenant compte de la source de la maladie (neurologue, cardiologue, chirurgien, ostéopathe, masseur).

Injections

Les injections pour la myosite cervicale sont strictement prescrites par le médecin. Il est important de suivre toutes les recommandations et la posologie afin de ne pas aggraver l'état de santé. Les injections aident à soulager la douleur intense lors d'une inflammation musculaire dans la colonne cervicale.

Médicaments injectables efficaces:

TitreLes indicationsApplication
Artoxan
  • Polyarthrite rhumatoïde;
  • ostéoarthrose, ostéochondrose;
  • myalgie, névralgie;
  • blessures
  • polyarthrite infectieuse non spécifique.
La posologie initiale pour un adulte est de 20 mg une fois par jour, par voie intraveineuse ou intramusculaire. Avec une douleur intense, elle est augmentée à 40 mg.
Diclofénac
  • Maladies inflammatoires et dégénératives du système musculo-squelettique;
  • annexite;
  • syndrome de douleur post-traumatique, qui s'accompagne d'une inflammation;
  • colique rénale.
Une dose adulte unique est de 75 mg (1 ampoule). Une deuxième injection est effectuée strictement après 12 heures.
Ketorol
  • Syndrome de douleur sévère ou modérée avec diverses blessures, maladies (oncologie, rhumatismes, maux de dents, névralgie, sciatique);
  • traitement symptomatique du processus inflammatoire.
La posologie intramusculaire pour un adulte est de 60 à 90 mg, selon l'état de la personne et le diagnostic. La thérapie ne dure pas plus de 2 jours.

Compte tenu de l'état du patient et des caractéristiques individuelles de son corps, les injections se font par voie intramusculaire ou intraveineuse. Dans les situations difficiles, on prescrit au patient un blocage avec de la novocaïne.

Physiothérapie

Le traitement de la myosite du cou est effectué de manière globale, avec les médicaments traditionnels, il est recommandé d'assister à des procédures physiothérapeutiques pour éliminer les symptômes cliniques et améliorer l'état général.

TitreLa description
PhonophorèseLes ondes ultrasonores transportent le médicament profondément dans les muscles affectés, accélérant leur processus de récupération. La phonophorèse réduit la douleur et élimine l'inflammation.
Chaleur sècheLes gruaux sont chauffés au four, placés dans un sac en coton et appliqués sur le point douloureux.
DarsonvalUn courant électrique de faible puissance et haute fréquence est appliqué. Il est prescrit aux patients atteints de myosite, si le cou est gonflé.
MoxothérapieMéthode de traitement chinoise, qui consiste à réchauffer les points d'acupuncture sur le corps humain.
Thérapie magnétiquePour le traitement, un champ magnétique statique est utilisé. La thérapie active les processus cellulaires nerveux et métaboliques, augmente les défenses de l'organisme.

L'acupuncture aide à détendre les muscles de la colonne cervicale, à réduire l'inflammation et les processus pathologiques.

Massage

Les séances de massage sont obligatoires menées par un médecin spécialiste. Vous pouvez vous-même nuire à votre santé et provoquer des complications. Le massage améliore la circulation sanguine, élimine les spasmes et empêche le développement de processus stagnants. La douleur et l'enflure sont également réduites..

Après les séances de massage, des compresses et des frottements peuvent être utilisés pour obtenir l'effet thérapeutique maximal. Les procédures sont strictement contre-indiquées au stade aigu du développement du processus inflammatoire dans les muscles de la colonne cervicale.

Avec la myosite du cou, il est également recommandé d'effectuer des exercices de physiothérapie, lentement et sans charge excessive en l'absence de douleur.

Les exercices suivants conviennent:

  1. En position assise, placez une paume sur votre front. Inclinez la tête en avant. De plus, il est recommandé de faire pression sur le front avec la paume de la main, tout en résistant avec la tête. L'exercice doit être répété 5 fois pendant 10 secondes.
  2. Assis sur une chaise, haut la main. Levez vos épaules le plus haut possible et restez dans cette position pendant 10 secondes. Prenez ensuite la position de départ. L'exercice doit être répété 10 fois.
  3. Asseyez-vous sur une chaise, posez une paume sur la tempe, inclinez la tête dans la direction opposée. Lorsque vous appliquez une pression avec votre main, vous devez essayer d'aligner votre tête. L'exercice est répété 10 fois.

Le complexe de la thérapie par l'exercice doit être sélectionné par un médecin, des exercices réguliers aideront à réduire la douleur et à améliorer la circulation sanguine dans la zone touchée.

Régime pour la myosite cervicale

La thérapie complexe de la myosite cervicale assure une bonne nutrition:

Produits populairesProduits interdits
  • Céréales;
  • fruits et légumes;
  • les produits laitiers;
  • soupes aux viandes maigres;
  • poisson (thon, truite, saumon);
  • huile de lin et de colza;
  • canneberges, airelles rouges, framboises;
  • noix, fruits secs.
  • plats frits, épicés et salés;
  • thé fort, café;
  • de l'alcool;
  • viandes grasses;
  • croustilles, craquelins, noix salées.

Il est recommandé aux patients atteints de myosite de boire plus de liquides, au moins 2 litres (thé vert, décoction d'églantier, compote de fruits secs). De plus, le médecin prescrit des complexes de vitamines pour augmenter les défenses de l'organisme et améliorer l'état général.

Traitement avec des remèdes populaires

La myosite du cou (le thérapeute peut déterminer les symptômes et le traitement) peut être éliminée avec des prescriptions pour les guérisseurs et les guérisseurs, mais elles ne peuvent pas remplacer la thérapie traditionnelle. Il est important d'identifier et d'influencer la principale source du processus inflammatoire. Les remèdes populaires sont utilisés sous forme de méthodes supplémentaires et strictement après avoir consulté un médecin.

Compresses

Les compresses ont un effet chauffant, mais elles doivent être utilisées avec précaution en l'absence de contre-indications graves. Les composants utilisés peuvent provoquer une réaction allergique..

TitreRecetteApplication
PatateCuire 3-4 pommes de terre, pétrir avec la peau, envelopper dans de la gaze ou un chiffon, refroidir.Les pommes de terre sont appliquées sur la zone affectée, enveloppées dans un chiffon chaud et laissées à refroidir complètement..
BardaneLaver les feuilles de la plante (5-6 pièces) et verser sur de l'eau bouillante.Pliez la bardane et fixez-la au cou, enveloppez une écharpe sur le dessus.
Queue de chevalBroyer la plante et mélanger 150 g avec de l'huile de tournesol (300 ml). Fermez le conteneur et partez pour une journée.La solution résultante est utilisée pour les compresses. La masse est appliquée sur le cou, recouverte d'un sac en plastique et enveloppée sur le dessus avec une écharpe chaude.

La compresse de miel élimine les symptômes de la maladie. Les procédures sont recommandées tous les jours pendant 15 minutes. pendant la semaine.

Onguents faits maison

Les moyens à usage externe peuvent être préparés indépendamment à la maison.

Recettes populaires et efficaces:

TitreRecetteApplication
Graisse de porcMélanger la graisse de porc et le beurre à parts égales. Ajouter à eux la prêle des champs, préalablement broyée en poudre.La pommade est frottée dans la zone affectée tous les jours pendant 2-3 fois.
vinaigre de pommeMélanger 1 jaune d'oeuf cru, 2 c. vinaigre, 1 cuillère à soupe. l térébenthine jusqu'à une masse homogène.Le produit fini est utilisé pour lubrifier les muscles du cou avec la myosite. Wrap avec une matière chaude sur le dessus (écharpe, écharpe).
ClochardMélanger le beurre (1 c. L.) et la poudre de badiaga ordinaire (5 g).La pommade prête lubrifie le cou au moins 1 fois par jour.

Avec la myosite, les feuilles de saule, la graisse de blaireau aident également à éliminer les symptômes de l'inflammation..

Teintures

Les teintures pour les dommages aux muscles de la colonne cervicale sont utilisées non seulement à l'intérieur, mais aussi pour le broyage.

TitreRecetteApplication
Écorce de sauleVerser l'écorce (1 cuillère à soupe) Avec de l'eau chaude (1 cuillère à soupe). Mettez le feu et portez à ébullition. Cool, filtrer et prendre à l'intérieur.La posologie recommandée pour un adulte est de 1 cuillère à soupe. 2-3 fois par jour.
PhysalisPour préparer une décoction, vous devez prendre de l'herbe sèche ou des fruits frais. Versez 200 g de physalis avec de l'eau chaude (1 l). Mettre le mélange résultant dans un bain-marie et chauffer pendant 1,5 heures, refroidir et filtrer.La teinture prête est prise par voie orale à jeun pour 1 cuillère à soupe. 1 par jour.
Épine-vinetteÉcorce d'arbre hachée (25 g) versez de l'alcool (75%). Fermer hermétiquement le récipient et laisser dans un endroit sombre pendant 7 jours. Mélanger périodiquement.La teinture est prise 30 gouttes 3 fois par jour.

Avec la myosite, il est utile de boire du thé à base de viburnum, de cassis, d'échinacée. Vous pouvez ajouter une petite quantité de miel ou le prendre sous sa forme pure tous les matins pour 1 cuillère à café..

Complications possibles

Un traitement intempestif par un médecin ou un traitement de la myosite cervicale mal sélectionné entraînera de graves conséquences:

  • léthargie constante, faiblesse;
  • toux sur fond de lésions des processus pathologiques des muscles de l'œsophage et de la gorge;
  • problèmes avec le processus de déglutition;
  • l'atrophie des fibres affectées;
  • la faiblesse musculaire reste à vie.

Il est difficile pour une personne de monter les escaliers, d'effectuer un travail physique auparavant habituel, une forte essoufflement apparaît. La myosite purulente des muscles de la colonne cervicale entraîne des complications graves telles que le phlegmon, l'abcès.

La myosite du cou n'est pas dangereuse et un traitement rapide augmente les chances d'un pronostic favorable et d'une récupération rapide. Les symptômes d'un état pathologique disparaissent après 4 à 5 jours si le patient a immédiatement consulté un thérapeute et a commencé le traitement. Sinon, une personne sera confrontée à de graves complications dans le contexte d'une myosite progressive des muscles de la colonne cervicale.

Conception de l'article: Vladimir le Grand

Myosite du cou: causes, symptômes, diagnostic, méthodes de traitement

Même chez les personnes en bonne santé, en raison de l'influence de divers facteurs, une douleur peut apparaître et une inflammation des muscles de la ceinture cervicale peut se développer. Cette maladie est appelée myosite du cou, elle provoque un inconfort, car même les mouvements habituels sont difficiles avec l'inflammation. Avec une forme sévère de myosite, il est difficile de tenir sa tête, de garder sa main sur le poids et de fixer des objets dans ses mains. Si le traitement est commencé immédiatement, vous pouvez rapidement faire face à la maladie sans complications.

Les causes de la maladie

La myosite des muscles du cou se produit pour les raisons suivantes:

  • Blessures. La douleur et l'inflammation peuvent résulter de coups directs au cou ou aux membres supérieurs..
  • Infections parasitaires et autres. L'infection entraîne une intoxication générale du corps, elle fait mal aux muscles. Il y a des douleurs dans les muscles, les articulations. Une amygdalite reportée, une amygdalite ou des infections virales respiratoires aiguës peuvent entraîner un déséquilibre immunitaire..
  • Activité professionnelle. La pathologie survient en raison d'une longue période dans une position inconfortable (ou constante). Se produit souvent avec des violonistes, des pianistes, des opérateurs informatiques.
  • Les courants d'air de sous-refroidissement peuvent provoquer une inflammation des muscles du cou.
  • Des situations stressantes.
  • Alcoolisme.
  • Lésions toxiques qui surviennent en raison de la goutte chronique, de troubles métaboliques, d'une intoxication chimique, du diabète.
  • Entraînement sportif intense.

Les symptômes de la myosite

Avec la myosite du cou, les symptômes se développent très rapidement. Les symptômes suivants peuvent indiquer une maladie en développement:

  • Des douleurs intenses apparaissent dans le cou, elles donnent aux épaules, à la tête, au visage.
  • Une forte restriction des mouvements apparaît dans la zone touchée.
  • Une rougeur ou une hyperémie apparaît au-dessus de la zone enflammée.
  • Lors de la sensation, la douleur est ressentie, les fibres musculaires sont comprimées.
  • Après le repos, l'inconfort de la douleur ne disparaît pas, il reste au repos. Le plus souvent, la douleur apparaît après le sommeil.

Types et formes de myosite

Les inflammations musculaires dans la région du cou diffèrent par leur évolution et leur étiologie.

Myosite cervicale purulente. Avec cette forme de pathologie, des symptômes d'intoxication et une augmentation de la température corporelle apparaissent. La douleur s'intensifie en ressentant et en tournant la tête. Des rougeurs, un gonflement des tissus mous et un raffermissement de la peau sont notés. Après quelques jours, vous pouvez détecter une concentration purulente lorsque vous vous sentez.

Myosite infectieuse non purulente. Avec la myosite de nature infectieuse, des douleurs aiguës peuvent survenir dans la zone de fixation musculaire, lors des mouvements actifs, elles s'intensifient. Au rendez-vous chez le médecin, les points Cornelius (petits joints douloureux), ainsi que la myogélose, les formations gélatineuses oblongues ou arrondies qui changent de forme lorsqu'elles sont pressées.

La neuromyosite est une forme de la maladie dans laquelle non seulement les muscles du cou, mais aussi les fibres nerveuses périphériques sont affectés. Des symptômes prononcés de douleur et de tension persistent.

Polyfibromyosite. La pathologie est sévère, avec elle une forte restriction de l'activité motrice. Le tissu musculaire du corps est remplacé par du tissu fibreux. Les muscles ne peuvent pas se détendre même sous anesthésie..

La myosite progressive ossifiante (maladie de Münchmeyer) est une maladie génétique grave. C'est rare, plus souvent chez les garçons. Le corps développe des processus inflammatoires qui provoquent l'ossification des muscles, des tendons et des aponévroses. Les phoques lamellaires sont ressentis dans les muscles du dos, du cou et de la tête, l'activité motrice est limitée. De plus, la maladie capture les muscles fémoraux et abdominaux.

Dermatomyosite. Tout d'abord, la maladie affecte les muscles superficiels du cou, des éruptions cutanées rouges ou violettes apparaissent sur la peau, puis un gonflement des paupières apparaît. L'éruption se propage au haut du dos, aux bras. Ceci est un symptôme de châles. Douleurs musculaires, une faiblesse apparaît. S'il y a des lésions des systèmes respiratoire et de déglutition, une voix nasale, vous ne pouvez pas hésiter à consulter un médecin.

Polymyosite. Les dommages musculaires les plus graves. Il est plus fréquent chez les femmes. Le développement de la maladie s'accompagne d'une faiblesse musculaire, de douleurs, de fièvre. Complication - infection purulente et lésions des organes internes.

Diagnostic de l'inflammation musculaire

Lorsqu'il contacte un établissement médical, le médecin procédera à un examen, un diagnostic et un examen. Un test sanguin sera nécessaire pour détecter une inflammation dans le corps. L'électromyographie peut aider à déterminer si les fibres musculaires sont endommagées. Un examen supplémentaire des zones musculaires est effectué à l'aide d'une biopsie. Pour un diagnostic correct, les spécialistes devront distinguer l'ostéochondrose de la myosite, car les symptômes sont similaires. Pour cela, une radiographie est prescrite.

Comment traiter la myosite au cou

Avec la myosite du cou, le traitement doit être complet. Le médecin déterminera les causes des problèmes de santé, puis prescrira un traitement. Cela peut être une thérapie médicamenteuse utilisant des analgésiques et des anti-inflammatoires d'une nouvelle génération, massage, acupuncture, thérapie manuelle, thérapie par l'exercice. Les méthodes de médecine alternative sont également utilisées en complément de la thérapie principale ou conjointement avec la permission du médecin.

Traitement médicamenteux de la myosite cervicale

La pharmacothérapie vise à éliminer le syndrome douloureux, à soulager l'inflammation. Des médicaments anti-inflammatoires et analgésiques sont prescrits: Movalis, Ibuprofène, Diclofénac et autres médicaments. Le plus sûr et efficace est Arkoxia, la durée du traitement est de 5 jours à 60 mg.

Pour éliminer les douleurs musculaires, le médecin recommandera une pommade topique. Tout aussi efficace: gel d'ibuprofène, Apizartron, Efkamon, Gymnastogal, gel Fastum, onguent de térébenthine, Voltaren. Pendant le traitement, il est nécessaire de se familiariser avec les contre-indications, de nombreux médicaments sont contre-indiqués dans les maladies du tractus gastro-intestinal.

Dans la myosite infectieuse, des médicaments antibactériens seront prescrits, et dans la mycosite rhumatismale, des glucocorticoïdes. Selon les indications, on utilise des agents qui affectent l'étiologie de la maladie.

Combien de temps avez-vous besoin de boire des médicaments? Des médicaments anti-inflammatoires sont prescrits pour éliminer l'inflammation. Si la myosite a une forme parasitaire, les agents anthelminthiques sont efficaces. Les analgésiques boivent généralement tout au long du traitement. Les onguents et les gels sont utilisés jusqu'à ce que la douleur diminue, le spasme disparaît.

Traitement non médicamenteux de la myosite

Les méthodes de thérapie manuelle, le massage, l'acupuncture ont fait leurs preuves dans le traitement des lésions des muscles du cou. Ils visent à ramener les muscles à leur position anatomique normale, à soulager le stress.

Des procédures physiothérapeutiques sont prescrites, telles que la thérapie au laser, les ultrasons, la magnétothérapie, l'UHF avec l'introduction de médicaments qui soulageront l'inflammation. Certains médecins recommandent la kinésiothérapie lorsqu'un patch spécial est appliqué sur le muscle affecté..

Le massage thérapeutique peut être effectué après la réduction de la douleur, le retrait de la maladie du stade aigu. Ensuite, cela vaut la peine de faire de la gymnastique. La thérapie par l'exercice améliorera l'efficacité de la thérapie. L'exécution régulière d'exercices individuels aidera à soulager les tensions et à améliorer l'état musculaire.

Pendant le traitement, vous devez respecter une bonne nutrition. Les aliments épicés, frits et excessivement salés doivent être complètement exclus de l'alimentation. Ajoutez des aliments riches en fibres (carottes, choux). Assurez-vous de boire plus de liquides..

Remèdes populaires pour le traitement de la myosite

Il est possible de traiter la myosite cervicale à l'aide de la médecine traditionnelle. Il est nécessaire de sélectionner des recettes qui réduiront la période d'utilisation des médicaments, prévenant l'inflammation.

Une compresse de feuilles de chou, frottée avec du savon à lessive et saupoudrée de soude, est appliquée sur le cou, fixée avec une écharpe chaude. La procédure se fait la nuit.

Vous pouvez préparer un mélange de térébenthine (1 cuillère à café), de jaune d'oeuf et d'une cuillère à soupe de vinaigre de cidre de pomme. Le mélange est utilisé pour frotter le cou pour soulager la douleur et la tension..

Les feuilles de bardane doivent être rincées à l'eau bouillante, empilées et fixées sur un cou endolori. Cela aidera à soulager l'inflammation des muscles du cou..

La pelure de pomme de terre régulière aidera à faire face à la maladie plus rapidement. Il est bouilli pendant 20 minutes, filtré et légèrement refroidi. La peau est encore chaude, mise dans une serviette et appliquée sur la zone affectée. Enveloppe supérieure. Après avoir refroidi les pommes de terre, la compresse est retirée et le cou est frotté avec de la teinture d'alcool et enveloppé.

À partir de 25 g de prêle des champs séchée et 100 g de saindoux fondu, une pommade peut être préparée. Une masse homogène doit être obtenue, qui est appliquée la nuit sur la zone affectée, recouverte d'un foulard en laine.

Aide à accélérer la récupération en prenant des décoctions anti-inflammatoires. Pour 300 ml d'eau bouillante, prenez une cuillère à soupe d'écorce de saule. Insistez environ une heure. Prenez 50 ml, par jour, vous devez boire 200 ml. Vous pouvez utiliser une infusion de framboises ou de feuilles de cassis.

Malgré le fait que les remèdes populaires ne sont pas contre-indiqués dans la myosite, n'oubliez pas qu'il s'agit d'une maladie grave, et vous ne pouvez pas vous en passer sans consulter un médecin. Si elle n'est pas traitée, elle deviendra très rapidement chronique. Des complications peuvent se développer..

Complications de la myosite

Un appel intempestif au médecin traitant peut entraîner des conséquences négatives. Complications de la myosite aiguë:

  • Faiblesse musculaire, qui dans certains cas dure toute une vie.
  • Sentiment constant de léthargie et de faiblesse.
  • Difficulté à avaler de la nourriture, toux due aux effets de la myosite sur les muscles de l'œsophage et de la gorge.
  • Atrophie des muscles endommagés.
  • Difficulté à monter les escaliers et effort physique.
  • Essoufflement grave.

Prévention des maladies

Afin de prévenir le développement d'une inflammation des muscles du cou, vous devez suivre un certain nombre de règles simples, en surveillant la santé de l'organisme entier:

  1. Évitez l'hypothermie, portez un foulard, surtout en hiver.
  2. Traitez en temps opportun les virus et les rhumes.
  3. Limitez-vous aux surtensions.
  4. Pendant le travail sédentaire, plus souvent pour changer de posture et s'échauffer.
  5. Ne fumez pas sur le siège conducteur avec la fenêtre ouverte.
  6. Faire du yoga, nager, courir dans le parc, faire du vélo.

Myosite du cou

Tout le contenu iLive est vérifié par des experts médicaux pour assurer la meilleure précision possible et la cohérence avec les faits..

Nous avons des règles strictes pour choisir les sources d'information et nous nous référons uniquement à des sites réputés, à des instituts de recherche universitaires et, si possible, à des recherches médicales éprouvées. Veuillez noter que les chiffres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens interactifs vers ces études..

Si vous pensez que l'un de nos documents est inexact, obsolète ou douteux, sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

La myosite du cou est un processus inflammatoire dans le tissu musculaire de la zone cervicale, caractérisé par une douleur dans la zone affectée des muscles, une faiblesse et une limitation de la mobilité du cou.

Cette maladie est si courante que, dans la plupart des cas, les patients, sans aller chez le médecin, sont seuls porteurs de la maladie. Quelle est la gravité de cette maladie et comment la traiter, essayez de comprendre cet article.

Code ICD-10

Causes de myosite du cou

La myosite du cou peut toucher n'importe qui. La pathologie peut survenir en réponse à une situation stressante, une hypothermie, un sommeil sur un oreiller inconfortable, un tour de tête infructueux, etc..

La douleur musculaire cervicale peut apparaître après une maladie infectieuse (ARVI, infections respiratoires aiguës, amygdalite, etc.), des troubles métaboliques (obésité, diabète), en tant que pathologie professionnelle chez les personnes qui doivent travailler dans une position inconfortable pendant une longue période. La maladie peut être le résultat de blessures au cou, d'un refroidissement ou d'un effort physique..

Ainsi, les principales causes de myosite peuvent être appelées:

  • blessures traumatiques au cou;
  • refroidissement, courants d'air;
  • position inconfortable du cou;
  • conditions convulsives;
  • Troubles métaboliques;
  • les infections
  • pathologies auto-immunes.

Les symptômes de la myosite du cou

Avec la myosite, des douleurs dans les muscles du cou peuvent survenir. Parfois, vous pouvez ressentir une tension musculaire dans la zone touchée. En cas d'infection, due à une lésion des tissus ouverts, le développement d'une myosite purulente peut survenir. Cette complication survient avec fièvre, fièvre, gonflement et douleur dans le muscle affecté..

Une myosite aiguë du cou se développe instantanément, en quelques minutes après une exposition aux courants d'air, une tension musculaire, un mouvement gênant du cou, un traumatisme.

La myosite chronique du cou est souvent la conséquence d'une crise aiguë ou survient après une exposition prolongée à un agent infectieux.

Les signes de myosite sont des douleurs locales qui augmentent progressivement, en particulier lorsque vous essayez de tourner le cou. La douleur est également ressentie lors de la palpation des muscles affectés. Moins souvent, il y a un gonflement et une rougeur de la peau du cou. Il y a une restriction de la mobilité de la tête, il devient impossible de se retourner, de regarder en arrière ou de côté. Douleur dans la tête, région occipitale.

La maladie se manifeste le plus souvent le matin après le réveil: les fibres musculaires enflammées sont spasmodiques, un gonflement apparaît et une douleur douloureuse croissante. La douleur progresse le long d'une des surfaces latérales du cou de la région occipitale à l'articulation de l'épaule et même plus bas.

Avec une myosite légère, la douleur peut cesser d'elle-même en quelques jours, mais en l'absence de traitement, la maladie peut se prolonger et réapparaître. La douleur peut disparaître, cependant, le processus inflammatoire ne s'arrête pas, ce qui peut provoquer une «inclinaison» du cou et un déplacement des vertèbres cervicales avec des muscles spastiques.

Une forme rare mais courante de la maladie est considérée comme une inflammation parasitaire, qui apparaît lorsque des parasites (trichinella, cysticerci) sont introduits dans le tissu musculaire. Ce cours se caractérise par une condition fébrile, des douleurs non seulement des muscles du cou, mais aussi de la ceinture scapulaire et thoracique.

Myosite du cou chez un enfant

L'incidence de myosite chez les enfants n'est pas moindre que chez les adultes. L'hypothermie est l'une des principales causes de myosite cervicale chez un bébé: elle peut facilement survenir lorsqu'un enfant est à proximité d'un climatiseur ou dans un courant d'air. D'autres raisons peuvent être un oreiller trop haut et trop dur, un lit trop mou ou trop court..

Souvent, les parents ne sont pas conscients du développement de la myosite chez un enfant, car le bébé ne peut pas expliquer ce qui le dérange. Dans de tels cas, il est recommandé d'observer le comportement de l'enfant, d'évaluer le degré de son activité physique, l'amplitude de ses mouvements, de détecter le moment où le bébé devient douloureux et se met à pleurer.

Vous ne devez pas attendre que la myosite de l'enfant disparaisse d'elle-même ou entreprendre un traitement indépendant. Les enfants nécessitent une approche extrêmement prudente et individuelle, la précision des dosages des médicaments internes et externes.

En vous adressant à un médecin, vous soulagerez la souffrance de votre bébé et affronterez la maladie rapidement et sans conséquences.

Où est-ce que ça fait mal?

Quels soucis?

Diagnostic de la myosite du cou

Le diagnostic de la myosite repose principalement sur la détermination des symptômes caractéristiques de la maladie: il s'agit d'une lésion visible des muscles du cou, de leur douleur, de leur oppression. Le médecin doit effectuer un examen externe et un examen de palpation.

Un test sanguin peut être prescrit pour montrer la présence d'un processus inflammatoire dans le corps..

Parmi les études spéciales, l'électromyographie peut être distinguée, ce qui peut confirmer les dommages aux fibres du tissu musculaire. Cela sera déterminé par la présence de potentiels de fibrillation, d'ondes tranchantes positives, de polyphase, d'une diminution des unités de mouvement.

En cas d'urgence, il est possible de procéder à un examen morphologique des zones musculaires - biopsies tissulaires.

Sur la radiographie, vous pouvez voir des signes de myosite ossifiante: avec les fibres musculaires endommagées, la gradation d'une configuration de type corail irrégulière sera déterminée. L'examen aux rayons X permet de différencier la myosite des manifestations d'ostéochondrose des vertèbres cervicales.

Ce que vous devez examiner?

Comment sonder?

Quels tests sont nécessaires?

Qui contacter?

Traitement de la myosite au cou

Les principes généraux des procédures médicales pour la myosite sont les suivants:

  • fournir du repos au patient;
  • l'adhésion à un régime anti-inflammatoire - l'utilisation d'une grande quantité de fibres, de vitamines, l'exclusion des bonbons, de l'alcool, trop salés et épicés;
  • avec l'étiologie parasitaire de la maladie, des médicaments anthelminthiques sont utilisés;
  • avec une étiologie infectieuse, des antibiotiques ou des sérums spéciaux sont prescrits;
  • myosite purulente - une occasion pour une ouverture rapide;
  • thérapie anti-inflammatoire;
  • traitement vasoactif;
  • pommades et compresses chauffantes;
  • thérapie manuelle;
  • Thérapie par l'exercice.

Le traitement de la myosite du cou avec des médicaments se réduit principalement à l'élimination du processus inflammatoire. Ce n'est que dans le cas d'une étiologie infectieuse de la maladie que des antibiotiques à large spectre peuvent être prescrits - sumamed, fluimucil, gentamicine.

Dans presque tous les cas, des analgésiques Ketorolac, nimésulide, métamizole sont prescrits. Ils arrêtent la douleur aiguë, atténuant ainsi considérablement l'état du patient.

Les anti-inflammatoires de la myosite cervicale sont représentés par des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ces médicaments peuvent non seulement arrêter le processus inflammatoire dans les tissus, mais aussi réduire la température et soulager la douleur, ils sont activement utilisés en médecine, à la fois dans la myosite aiguë et chronique du cou. Ces médicaments anti-inflammatoires comprennent l'aspirine, l'analgine, l'ibuprofène, le diclofénac, le piroxicam, l'amizon, le célécoxib, la rhéopirine, etc. Ce que vous devez savoir sur ces médicaments?

  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens ne peuvent pas être pris pendant une longue période en raison d'effets secondaires (effet négatif sur le système digestif, le foie);
  • ces médicaments à usage interne ne sont pas utilisés pour l'ulcère gastro-duodénal, la gastrite, l'entérocolite, la pyélonéphrite;
  • les agents non stéroïdiens sont lavés exclusivement avec de l'eau (au moins un verre), car le lait, le thé et le café peuvent affecter la capacité du médicament;
  • le médicament ne doit être pris qu'en un seul nom, une combinaison d'agents non stéroïdiens peut être trop lourde pour les organes digestifs et le foie;
  • pendant la période de traitement, il est fortement recommandé de ne pas prendre d'alcool.

Heureusement, les médicaments non stéroïdiens de nouvelle génération ont moins d'effets secondaires et sont plus sûrs pour le corps..

Ces médicaments comprennent:

  • Movalis (méloxicam) - un médicament anti-inflammatoire, est disponible sous forme de capsules, de solutions injectables et de suppositoires. La posologie recommandée du médicament est de 7,5 ou 15 mg une fois par jour;
  • le célécoxib est un excellent médicament anti-inflammatoire, est prescrit à une dose de 200 mg par jour, divisée en deux doses;
  • étoricoxib (arkoxia) - un médicament pour administration orale, la posologie recommandée est de 60 à 90 mg une fois par jour;
  • xéfocam - appliquer 2 à 3 fois par jour, dose quotidienne de 8 à 16 mg.

L'effet analgésique de ces médicaments dure au moins 12 heures, ce qui vous permet de prendre des pilules moins souvent.

Dans le traitement de la myosite cervicale, le massage joue un rôle important: il aide à soulager les phénomènes inflammatoires et stagnants, soulage la douleur. Particulièrement efficace est la combinaison de massage et de réflexologie.

L'utilisation du massage de surface peut être combinée avec la mise en place de compresses chauffantes (principalement de l'alcool). Il est utile de se frotter le cou avec de l'huile de sapin ou de la térébenthine purifiée.

Dans les 2 heures suivant le massage, vous pouvez effectuer des exercices thérapeutiques, en augmentant progressivement la charge. La durée d'une telle gymnastique est d'environ 20 minutes.

Le traitement de la myosite du cou chez les enfants est effectué exclusivement sous la surveillance d'un médecin. L'accent principal dans le traitement est mis sur les procédures de physiothérapie, thérapie manuelle, thérapie par l'exercice. L'enfant doit limiter l'activité, se coucher. L'utilisation de chaleur sèche, de compresses chauffantes est recommandée. Si la maladie est causée par un agent infectieux ou parasitaire, le traitement est redirigé vers la cause profonde de la pathologie. Vous ne devez pas traiter l'enfant vous-même. Les erreurs de dosage et de mauvaise prescription des médicaments peuvent nuire à la santé du bébé.

Traitement de la myosite du cou avec des remèdes populaires

Avec la myosite cervicale, les compresses sont considérées comme très utiles. Pour préparer une compresse, vous devez humidifier un morceau de tissu avec de la vodka ou une solution d'alcool, appliquer sur une zone douloureuse, appliquer une toile cirée sur le tissu et envelopper le cou avec un foulard ou une écharpe. Cette procédure est préférable de faire la nuit..

Vous pouvez faire une pommade à partir de saindoux fondu. Il doit être mélangé avec de la prêle des champs séchée et moulue, à raison de 40 g de matières grasses pour 10 g de poudre d'herbe. Cette pommade est frottée dans un point douloureux jusqu'à récupération complète. En l'absence de matières grasses, le beurre peut être utilisé à la place.

Pour vous débarrasser de la douleur dans le cou, vous pouvez faire une compresse de feuilles fraîches de chou blanc: la feuille est appliquée sur la plaie et fixée avec une écharpe chaude. Le même effet peut être obtenu en appliquant des feuilles fraîches de bardane..

Un mélange de jaune d'oeuf, c. térébenthine et Art. cuillères à soupe de vinaigre de cidre de pomme. Broyer tous les ingrédients à la consistance de la crème sure, appliquer pour le broyage.

Vous pouvez faire cuire quelques pommes de terre en uniforme, envelopper avec une serviette et attacher à un cou endolori. Gardez les pommes de terre au frais, puis frottez le cou avec une solution d'alcool et enveloppez.

Un effet positif est observé en appliquant le soi-disant "réseau d'iode" sur la zone affectée. Avec un coton-tige à l'iode, des rayures en forme de treillis sont dessinées sur un point sensible. La grille dessinée la nuit donne, en règle générale, l'effet le lendemain matin.

En plus des méthodes externes de traitement alternatif, il ne faut pas oublier le soutien immunitaire: boire des tisanes avec de l'échinacée, des groseilles, du viburnum. Il est également recommandé de consommer du miel et d'autres produits apicoles. Par exemple, le thé au miel et au tilleul est un excellent agent anti-inflammatoire..

Traitement de la myosite du cou avec des onguents

Dans le traitement complexe de la myosite, il est difficile de se passer de l'utilisation de pommades et de gels. Ces médicaments améliorent le flux sanguin et lymphatique, détendent les muscles spasmodiques, augmentent l'élasticité des tissus, accélèrent le métabolisme local, éliminent les produits métaboliques résiduels des muscles et réduisent la douleur.

L'effet thérapeutique des onguents est déterminé par les caractéristiques des composants des médicaments. Certains médicaments aident à réchauffer les muscles, d'autres arrêtent l'enflure et soulagent le processus inflammatoire..

Avec la myosite cervicale, les médicaments externes suivants peuvent être utilisés:

  • l'apizartron est un médicament basé sur l'action du venin d'abeille. Soulage efficacement l'inflammation et réchauffe les tissus. La pommade est appliquée sur la zone douloureuse et frottée par massage;
  • Virapin - onguent, de caractéristiques similaires à l'apizartron;
  • Viprosal - une préparation préparée à base de venin de serpent. Ils frottent la peau au site de la lésion 2 fois par jour;
  • vipratox - un analogue du viprosal;
  • sanitas est une préparation de salicylate de méthyle complétée par des huiles essentielles, de la térébenthine et du camphre. Utilisé pour frotter;
  • gymnastique - une pommade chauffante. La composition complexe de la pommade ne fait que renforcer les propriétés analgésiques, anti-inflammatoires et distrayantes du médicament. 1,5 à 2 g de produit suffisent pour un léger massage;
  • onguent d'héparine - onguent absorbant et vasodilatateur, généralement appliqué sous un bandage;
  • Gevkamen - une pommade anesthésiante et distrayante, contient du menthol, des huiles essentielles, de la paraffine;
  • efkamon - pommade analgésique avec effet chauffant. Utilisez jusqu'à 3 cm de pommade pour le massage;
  • Nikoflex est un médicament pour les athlètes. Soulage la douleur, les crampes, les crampes musculaires;
  • Richtofit - une pommade à base de plantes, élimine activement la réaction inflammatoire, restaure les tissus endommagés;
  • finalgon est une excellente pommade chauffante. Il est utilisé uniquement sur les zones cutanées intactes, en évitant tout contact avec les tissus muqueux. Lors de l'application de la pommade, vous devez utiliser l'applicateur spécial fourni avec le kit;
  • venoruton - un remède à base de plantes qui active la circulation sanguine dans la zone affectée des tissus, réduisant ainsi la douleur et la tension musculaire;
  • la pommade à la térébenthine est une pommade localement irritante, analgésique et bactéricide. Il accélère la restauration du tissu musculaire, soulage les signes d'inflammation;
  • la ménovazine est une pommade analgésique qui contient du menthol, de l'anestézine, de la novocaïne et de l'alcool. L'outil est utilisé pour frotter jusqu'à 3 fois par jour.

Tous ces onguents ne contiennent pas d'agents non stéroïdiens, n'ont pas d'effet toxique sur le corps et sont absolument sans danger. Les effets secondaires de ces médicaments sont réduits uniquement à l'hypersensibilité individuelle du patient à n'importe quel composant.