Pourquoi le coude peut gonfler

  • Blessure

L'enflure du coude est un symptôme non spécifique d'une variété de maladies, et pas seulement du système musculo-squelettique. Cela peut indiquer une infection de la peau dans la zone articulaire ou la survenue d'une pathologie avec un composant allergique. Mais encore, le plus souvent, un gonflement du coude indique des dommages à l'une de ses structures, le développement d'un processus inflammatoire ou dégénératif-dystrophique.

Pourquoi l'articulation du coude peut-elle gonfler?

L'œdème est une réaction normale du corps à l'influence de facteurs provoquants externes ou internes. Une tumeur sur l'articulation du coude se forme dans le contexte d'une inflammation de ses éléments constitutifs ou de la peau au-dessus. Une augmentation de la taille de l'articulation du bras n'est pas informative pour le diagnostic. Le médecin doit tenir compte de la présence de symptômes concomitants - craquement, morue, débordement des vaisseaux sanguins, augmentation de la température locale, douleur, perte de sensibilité dans les parties voisines du corps, lésions cutanées visibles. Le coude est visuellement élargi pour deux raisons principales:

  • L'accumulation d'exsudat pathologique dans la cavité articulaire.
  • Oedème des tissus mous situé près de l'articulation.

Dans tous les cas, l'amplitude des mouvements de l'articulation du coude est considérablement réduite et lorsque vous essayez de la plier ou de l'étendre, une douleur aiguë se produit.

Le pronostic peut être à la fois favorable et défavorable. Si les causes des poches étaient une infection de la peau ou de l'un des éléments de l'articulation, alors après une antibiothérapie, son travail est entièrement rétabli. Mais l'enflure causée par l'exacerbation de la polyarthrite rhumatoïde ou la déformation de l'ostéoarthrose ne disparaît qu'après son soulagement. Mais les pathologies elles-mêmes ne sont pas encore susceptibles de guérison définitive..

Bursite

Si le coude est enflé et chaud au toucher, la probabilité de développer une bursite est élevée. C'est ce qu'on appelle une inflammation aseptique ou infectieuse dans le sac synovial. Trop de liquide commence à y être produit, qui s'accumule dans la cavité articulaire. Elle étire progressivement le sac synovial, ce qui se traduit par une augmentation de la taille du coude. En l'absence d'intervention médicale, des adhérences peuvent se former, limitant considérablement la mobilité articulaire.

La bursite est aseptique, provoquée par une flexion et une extension monotone constantes du bras. Une maladie infectieuse causée par une blessure suivie de l'introduction de bactéries dans un sac est particulièrement dangereuse. L'exsudat purulent commence à s'y accumuler, des signes d'intoxication générale apparaissent. Comment se manifeste la bursite infectieuse:

  • douleurs éclatantes ou lancinantes intenses;
  • gonflement;
  • la formation de compactage;
  • hyperémie de la peau;
  • forte restriction de l'amplitude des mouvements;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques régionaux;
  • faiblesse croissante, maux de tête;
  • augmentation de la température corporelle à des valeurs fébriles (39˚С).

Si la bursite devient chronique, le coude fait de temps en temps mal. Par exemple, après une activité physique accrue ou une hypothermie, avec une infection respiratoire.

Épicondylite

Il s'agit d'une pathologie inflammatoire dégénérative des tendons dans la zone de leur attachement aux condyles externes et internes de l'humérus. La principale raison du développement d'une épicondylite est une charge élevée sur les muscles de l'avant-bras et de la main. Lorsque le coude est enflé et douloureux, le médecin soupçonne d'abord cette maladie. Le fait est que l'épicondylite affecte les tendons de l'articulation exclusivement du coude.

La pathologie est classée comme suit:

  • coude du joueur de tennis - inflammation dans la région de l'épicondyle externe. Il se développe à la suite de mouvements stéréotypés et constamment répétés - extension de l'avant-bras avec sa rotation simultanée vers l'extérieur;
  • coude du golfeur - inflammation de l'épicondyle située à l'intérieur. Elle est provoquée par des mouvements de flexion répétés de faible intensité et amplitude..

L'épicondylite médiale et latérale se manifeste par un gonflement prononcé du coude, une diminution significative de l'amplitude des mouvements. Au rendez-vous chez le médecin, le patient se plaint que la peau au-dessus de l'articulation brûle, sa température augmente. Le manque de traitement menace de réduire la force musculaire. Une personne commence à éprouver des difficultés à capturer de petits objets; elle n'est même pas en mesure de porter une tasse de boisson à sa bouche. La disparition de l'œdème n'indique pas une guérison. La moindre surcharge peut entraîner sa reformation..

IMPORTANT! Si la douleur dans l'articulation du coude persiste pendant 3 mois, le traitement chirurgical n'est pas terminé. Les zones affectées du tendon sont excisées dans la zone de sa fixation à l'os.

Blessures

L'enflure du coude est naturelle après la blessure. Cela peut être une fracture, une luxation, une subluxation, une tension musculaire, une rupture complète ou partielle des ligaments ou des tendons. Avec des dommages mineurs, le syndrome douloureux est mal exprimé, de sorte que la victime pense avoir besoin d'une aide médicale. Il parvient à oublier les dommages au coude, se demandant sincèrement pourquoi il gonfle de temps en temps et se plie avec difficulté. Le fait est qu'une partie des ligaments déchirés n'a pas fusionné correctement ou n'a pas fusionné du tout. Charge suffisamment petite pour provoquer une douleur douloureuse.

Une fracture ne passera jamais inaperçue chez une personne. Elle s'accompagne d'une fracture osseuse craquelée et de douleurs aiguës, qui ne faiblissent que légèrement dans les heures qui suivent. Et les luxations et subluxations se manifestent par de tels symptômes:

  • douleur intense dans l'articulation du coude;
  • gonflement des tissus mous entourant l'articulation;
  • limitation de la mobilité du coude;
  • déformation articulaire visible;
  • hématomes et hémorragies précises.

De plus, la cause du gonflement du coude peut être une coupure banale ou une ponction des tissus mous. Épidermique ou Staphylococcus aureus sont introduits dans la cavité articulaire à partir de la surface de la peau. Ils se multiplient activement, libérant des produits toxiques de leur activité vitale dans l'espace environnant. Non seulement les tissus mous commencent à s'enflammer, mais aussi la membrane synoviale, le sac. Et bientôt le processus pathologique peut se propager à l'appareil ligamento-tendineux.

Tendinite

Si la peau au-dessus de l'articulation du coude est rouge et chaude au toucher, une tendinite peut être diagnostiquée. Il se développe en raison de charges accrues sur les muscles et les tendons, y compris lors d'un entraînement sportif intense. Les fibres n'ont tout simplement pas le temps de récupérer, les zones de microtraumatisme s'agrandissent constamment. Après un certain temps, le tendon endommagé ne résiste pas à la charge suivante et s'enflamme. Il semble à une personne qu'elle brûle à cause du débordement des vaisseaux sanguins situés dans le coude. La tendinite s'accompagne également de tels symptômes de lésions inflammatoires du tendon:

  • gonflement de la peau et des tissus mous;
  • douloureux, persistant et non durable;
  • sensibilité accrue pendant la palpation;
  • bruit de grincement audible à distance lors du déplacement d'un membre malade;
  • rougeur et augmentation de la température locale;
  • mobilité réduite et amplitude de mouvement réduite.

Un inconfort particulier pour une personne est causé par des douleurs nocturnes douloureuses et pressantes. Il ne dort pas assez, le matin il se sent faible, brisé et mal reposé.

Arthrite

L'arthrite est un groupe de maladies inflammatoires des articulations de diverses natures qui affectent les membranes synoviales, la capsule, le cartilage et d'autres éléments du coude. Une telle maladie n'est pas facile à diagnostiquer. Il est nécessaire de connaître sa variété - infectieuse-allergique, traumatique, métabolique, dystrophique, réactive, rhumatismale. Les tactiques thérapeutiques ultérieures, ainsi que le pronostic de récupération, en dépendront. Malgré les nombreux types d'arthrite, ils apparaissent de manière assez similaire:

  • douleur intense ou tremblante dans l'articulation touchée, pire la nuit;
  • gonflement et gonflement de l'articulation;
  • rougeur de la peau;
  • une augmentation de la température au niveau de la lésion;
  • violation des fonctions motrices de la main gauche ou droite;
  • faiblesse, apathie, fatigue.

L'arthrite chronique peut survenir sans douleur. Il n'y a qu'une légère enflure de l'articulation du coude, il y a une certaine raideur. Mais la prochaine rechute ne doit pas attendre longtemps. Si une personne devient trop froide ou change radicalement dans le temps, la douleur réapparaît, s'intensifiant lorsque l'articulation est pliée ou non pliée.

Il est difficile de prédire l'efficacité du traitement de l'arthrite. Ses causes et la nature de l'inflammation sont importantes. L'évolution de la pathologie rhumatismale est généralement bénigne, mais l'apparition de rechutes n'est pas du tout exclue. L'arthrite réactive se traite bien, mais cela prend plusieurs mois. L'évolution la plus défavorable des maladies rhumatoïdes et psoriasiques pouvant provoquer une ankylose partielle ou complète.

Arthrose déformante

Si l'articulation du coude est enflée, et lorsque vous essayez de la redresser, une douleur intense se produit, c'est-à-dire qu'il est probable que cette arthrose se déforme. La maladie est très dangereuse en l'absence de symptômes aux premiers stades de développement. Seul un léger inconfort qui disparaît au repos est possible. Une personne n'y fait pas attention, n'est pas traitée, par conséquent, l'arthrose du coude de la main droite ou gauche peut soudainement manifester de tels symptômes:

  • douleur intense, affaiblissement au repos;
  • articulations enflées et rougies;
  • crépitements, craquements lorsque le coude est plié ou étendu;
  • rougeur de la peau;
  • raideur matinale des mouvements.

En dehors des exacerbations, le coude ne fait pratiquement pas mal. Mais la gamme complète des mouvements n'est pas restaurée. La muqueuse cartilagineuse de l'articulation continue de s'user et les surfaces osseuses se déforment. Les intervalles de temps entre les rechutes se réduisent régulièrement, le syndrome douloureux s'intensifie. L'arthrose déformante ne peut pas encore être guérie, mais sa propagation à des structures articulaires saines peut être inhibée.

Tumeurs de l'articulation du coude

Les coudes gonflent non seulement en raison de l'accumulation d'exsudat pathologique dans la cavité articulaire ou du gonflement des tissus mous. Le sceau à l'intérieur, sous la peau, ne peut être qu'une formation maligne ou bénigne. Les tumeurs se forment lentement et sont complètement asymptomatiques, donc les gens ne soupçonnent même pas leur existence. Mais à mesure que le néoplasme augmente en taille, les terminaisons nerveuses sensibles commencent à être violées. À ce stade, une douleur intense se produit déjà et le joint est bien ressenti. Pourquoi l'articulation gonfle-t-elle, à cause de quels néoplasmes:

  • ostéomes - l'une des tumeurs osseuses bénignes les plus favorables;
  • ostéoïdes-ostéomes - tumeurs de l'os du coude, constituées d'un ostéoïde, ainsi que de tissus osseux immatures, non sujets à la malignité;
  • ostéoblastomes - tumeurs qui endommagent rarement les os, formant un coude de grande taille et nécessitant une ablation immédiate;
  • sarcome ostéogénique - tumeurs osseuses provenant de tissus osseux sujets à un écoulement rapide, formation rapide de métastases.

Il existe d'autres néoplasmes malins et bénins, par exemple le chondrosarcome. Mais dans les coudes, ils sont extrêmement rares..

Traitement

Ils commencent à traiter la maladie de manière globale, afin de soulager immédiatement la personne de tous les symptômes, ralentir la progression de la pathologie. Que préfèrent les médecins:

  • effectuer de la physiothérapie, des procédures de massage;
  • impliquer les chiropraticiens dans le traitement;
  • recommander le repos du patient pour un bras endommagé;
  • porter des appareils orthopédiques.

Mais les méthodes de thérapie les plus efficaces restent l'utilisation de médicaments de divers groupes cliniques et pharmacologiques et des exercices de physiothérapie réguliers subséquents.

Thérapie médicamenteuse

Pour le traitement des tumeurs malignes et bénignes, la chimiothérapie multicomposants, la radiothérapie sont effectuées, si possible, le néoplasme est radicalement retiré en utilisant des opérations de préservation des organes. Dans d'autres cas, toutes les actions des médecins visent à éliminer la cause du gonflement de l'articulation du coude. Le plus souvent, de tels moyens sont utilisés:

  • médicaments pour améliorer la circulation sanguine - Trental, Pentoxifylline, Eufillin;
  • AINS - Voltaren, Fastum, Indométhacine, Nise, Diclogen, Ortofen;
  • glucocorticostéroïdes - floosterone, diprospan;
  • chondroprotecteurs - Arthra, Chondroxide, Structum.

Le coude cesse de gonfler après avoir appliqué des onguents avec une composition combinée, par exemple, Dolobene, Indovazina, Chondroxide Maximum.

Physiothérapie

La gymnastique thérapeutique diffère de la formation professionnelle en dosant soigneusement l'activité physique. Il aide à développer l'endurance, à renforcer le squelette musculaire et à optimiser la circulation sanguine dans l'articulation du coude. Si le patient est engagé régulièrement, augmente alors l'immunité de son corps aux effets de facteurs négatifs. Par exemple, maintenant même avec une hypothermie sévère, l'exacerbation ne suivra pas. Un ensemble d'exercices est un médecin de physiothérapie, en tenant compte de la gravité de la maladie.

C'EST INTÉRESSANT ! Un autre avantage des exercices de physiothérapie est l'absence d'effets secondaires. Mais seulement avec un bon exercice. Les rééducateurs avertissent toujours les patients que les mouvements brusques et saccadés sont strictement interdits. Sinon, le tampon de cartilage s'usera rapidement. Les mouvements doivent ressembler au balancement de la menthe - être lisses, légèrement ralentis.

Plus tôt la pathologie qui a provoqué le gonflement du coude est détectée, plus le traitement sera efficace. Immédiatement après avoir découvert la cause du gonflement des articulations, une thérapie complexe est effectuée, à la fois conservatrice et chirurgicale. Cela aide à éliminer le processus pathologique ou à ralentir sa progression..

Bursite ulnaire

Le coude est formé en reliant l'humérus et le cubitus de l'avant-bras. L'ulna a une saillie osseuse située à l'arrière du coude connue sous le nom de processus ulnaire. Cette saillie osseuse est le site d'attachement de plusieurs muscles, y compris les triceps, et forme le point le plus externe de l'arrière du coude. Entre le processus ulnaire et la peau sus-jacente se trouve le sac (bourse) du processus ulnaire. Bursa est un petit sac rempli de lubrifiant fluide et sa fonction est de réduire la friction entre les couches adjacentes de tissus mous.

Les muscles triceps sont principalement responsables de l'extension du coude et sont particulièrement actifs lors des activités de poussée. Pendant la contraction des triceps, la friction est dirigée vers la bourse du coude. La pression sur le sac du processus ulnaire peut également se produire en raison de l'impact direct. Lorsque cette pression sur la bourse est excessive en raison de mouvements trop fréquents ou de l'usage de la force, des conditions surviennent pour l'inflammation du sac du processus ulnaire.

Les causes

  • Une blessure modérée mais récurrente est la cause la plus fréquente. Par exemple, les personnes qui dépendent de leurs coudes provoquent des frottements et de légères lésions tissulaires au-dessus du processus ulnaire. Par exemple, il existe des termes tels que «coude d'étudiant», coude de plombier ou coude de mineur, et ces termes sont basés sur la dépendance à long terme des coudes.
  • Des blessures uniques, comme un coup à l'arrière du coude, peuvent provoquer une inflammation..
  • Arthrite. Un ou plusieurs sacs peuvent s'enflammer à la suite d'une polyarthrite (mais dans la plupart des cas, la bursite ulnaire n'est pas associée à l'arthrite).
  • Infection à la bourse. Cela peut se produire s'il y a une coupure dans la peau au-dessus du sac dans lequel les bactéries entrent..
  • Idiopathique. Dans de nombreux cas, la bursite survient sans raison apparente. Cependant, il est possible que dans certaines bursite soit associée à une blessure mineure oubliée.

Symptômes

Normalement, une personne ne peut ni sentir ni voir une bourse. Si une inflammation de la bourse du processus ulnaire se produit, il y a un épaississement de la peau et un gonflement à l'arrière du coude. La bourse peut également être remplie de liquide et ressemble alors à une petite balle molle - un peu comme un kyste. Dans la plupart des cas (avec bursite non infectée et non associée à l'arthrite), la bursite ulnaire est indolore ou légèrement douloureuse. Le mouvement dans l'articulation du coude n'est pas altéré.

Si la bourse est infectée (bursite "septique" du processus ulnaire), en règle générale, une douleur, une rougeur et une douleur dans le coude se développent.

La bursite associée à l'arthrite peut être indolore en soi, mais il peut y avoir des douleurs articulaires dues à l'arthrite. Les patients atteints de bursite du processus ulnaire ressentent généralement de la douleur et un gonflement à l'arrière du coude. La douleur est généralement pire lorsqu'elle repose sur le coude ou lorsque le coude est plié ou redressé. Dans les cas moins graves, les patients peuvent ressentir de la douleur et de la raideur au coude au repos après des activités telles que le port d'un sac. De plus, des activités telles que l'utilisation d'un marteau ou le redressement du coude contre la résistance peuvent également provoquer des douleurs dans les premiers stades..

À mesure qu'ils progressent, les patients peuvent ressentir des symptômes qui augmentent au cours de l'exercice ou de l'activité physique. Les patients peuvent remarquer un gonflement et l'apparition d'une saillie importante au-dessus de la saillie du coude. La plupart des patients atteints de bursite ulnaire ressentent de la douleur lorsqu'ils touchent le processus ulnaire. Parfois, de petits morceaux dans la région du processus ulnaire peuvent être ressentis. Les patients peuvent également présenter une faiblesse du coude, en particulier lorsqu'ils tentent de redresser leur coude contre la résistance..

Diagnostique

En règle générale, un examen physique par un médecin suffit pour établir un diagnostic. Mais afin d'exclure la présence possible d'infection ou d'arthrite, il est également nécessaire de procéder à des tests de laboratoire et à une radiographie. Dans certains cas, pour exclure la genèse tumorale de l'éducation, la nomination d'un scanner ou d'une IRM est possible..

Traitement

Dans la plupart des cas, la bursite ulnaire peut être guérie seule en réduisant la charge sur le coude. Mais dans certains cas, l'intervention médicale jusqu'à la chirurgie.

Le traitement conservateur de la bursite ulnaire comprend:

  • Calme et changement d'activité. Les patients atteints de bursite ulnaire doivent éviter les activités associées à la pression sur le coude. Le port de coudières peut également aider à protéger votre sac de coude contre la pression ou une irritation supplémentaire..
  • Du froid. L'application d'une compresse froide sur un coude enflé pendant 20 minutes deux ou trois fois par jour peut aider à soulager les symptômes et à réduire l'enflure..
  • Compression. L'utilisation d'un bandage élastique enroulé autour de l'articulation touchée peut aider à réduire l'enflure..
  • Élévation. Élever le coude à un niveau cardiaque ou plus réduit le flux sanguin et réduit ainsi l'inflammation.

Traitement médical. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens tels que l'aspirine, l'ibuprofène (par exemple Advil), le naproxène (par exemple Aleve) et les inhibiteurs de COX-2 (par exemple Celebrex) peuvent réduire l'enflure et l'inflammation et soulager la douleur associée à la bursite ulnaire.

Aspiration. L'aspiration de la bourse gonflée avec une aiguille et une seringue vous permet de relâcher immédiatement la pression. L'aspiration est également effectuée pour tester le liquide pour les germes. (Un test positif signifie une bursite septique).

Injections de corticostéroïdes. Les symptômes de la bursite peuvent être considérablement réduits avec des injections de corticostéroïdes. Les corticostéroïdes sont de puissants anti-inflammatoires, et leur administration directement dans la bourse enflammée, en règle générale, réduit considérablement la douleur et l'enflure. Cependant, les injections de corticostéroïdes ont des effets secondaires potentiels, tels que des infections et une dégénérescence cutanée sur le coude. Ainsi, ces injections sont généralement prescrites pour une bursite persistante et l'efficacité d'un autre traitement.

Antibiotiques. La bursite septique du processus ulnaire nécessite la nomination d'antibiotiques. Le choix de l'antibiotique dépend du micro-organisme responsable de l'infection (le plus souvent Staphylococcus aureus). Chez la plupart des personnes atteintes de bursite septique, le traitement antibiotique est assez efficace; dans certains cas, l'hospitalisation et l'administration intraveineuse d'antibiotiques sont nécessaires.

Chirurgie

Parfois, avec une bursite chronique ou une bursite septique, une intervention chirurgicale peut être nécessaire. Avec une bursite traditionnelle, une incision est faite sur le coude et le sac enflammé est retiré. Étant donné que le sac est sous la peau, l'articulation du coude pendant la chirurgie n'est pas affectée.

Les complications de l'ablation chirurgicale du sac peuvent être des problèmes de cicatrisation de la peau au site d'incision et de douleur. Quelques mois après l'opération, en règle générale, une nouvelle bourse croît sur le site de la bourse retirée..

Après l'opération, il est recommandé aux patients de fixer le coude pendant un certain temps avec un bandage spécial tout en tenant leurs mains à un angle de 90 degrés.

Thérapie par l'exercice. Après la disparition des symptômes de la bursite, la thérapie par l'exercice est assez efficace pour renforcer le tonus musculaire.

Prévoir

La plupart des patients atteints de cette maladie se rétablissent et reprennent une vie normale en quelques semaines. Parfois, la rééducation peut prendre beaucoup plus de temps (jusqu'à plusieurs mois) dans les cas où la bursite a duré assez longtemps. Par conséquent, un traitement et une rééducation précoces sont nécessaires pour rétablir une qualité de vie normale.

L'utilisation de matériaux est autorisée lorsqu'un hyperlien actif vers la page permanente de l'article est indiqué.

Gonflement de l'articulation du coude

Si l'articulation du coude est rouge et enflée, cela peut être la première manifestation de plusieurs maladies graves. L'enflure et les ballonnements dans le coude sont dus à des dommages mécaniques au membre. Un gonflement est également possible en cas d'allergies aux plantes d'intérieur, à la poussière et à d'autres facteurs pathogènes. L'enflure dans la région du coude est associée à une usure des tissus, qui est causée par un travail constant et monotone.

Cela vaut la peine de contacter un médecin qui découvrira la source de la violation, car le membre est souvent enflé en raison de maladies graves..

Raisons pour lesquelles le coude peut gonfler

Manifestation d'une blessure

Si les muscles ou un tendon sont endommagés lors d'une ecchymose, le coude gonfle. Et la déviation s'accompagne également d'une douleur intense, surtout lorsque le membre est plié. Si la blessure est légère, il suffit d'appliquer du froid sur le coude et les causes de l'enflure disparaîtront. Si l'articulation devient enflammée ou qu'une fracture du bras se produit, il est urgent de consulter un médecin.

Maladies possibles

Si le patient développe une douleur et un gonflement de l'articulation du coude, ce sont probablement les premiers signes d'un processus pathologique. Les maladies les plus courantes qui affectent la défaite de la main gauche ou droite:

La bursite peut provoquer un tel symptôme..

  • Bursite. Avec la pathologie, le sac muqueux du coude est enflammé. Les maladies infectieuses, les traumatismes de l'articulation mobile du coude et les irritants mécaniques permanents sont capables de provoquer une telle déviation. La personne remarque, en plus du fait que le coude est enflé, de la fièvre, une détérioration de la santé, une rougeur de la peau au site de la lésion.
  • Tendinite. Elle se caractérise par une réaction inflammatoire et une dégénérescence des tissus tendineux. Elle se manifeste plus souvent chez les personnes menant une vie sédentaire, ainsi que chez les athlètes professionnels. Avec la pathologie, le coude dans l'articulation gonfle et fait mal.
  • Goutte. Désigne les troubles métaboliques, dans lesquels des cristaux d'acide urique se déposent dans les tissus. Principalement diagnostiqué chez les patients après 40 ans. Le coude d'une personne devient chaud, devient rouge et fait constamment mal.
  • Arthrite. Comprend plusieurs écarts dans l'articulation du coude. Il n'a pas été possible de déterminer pleinement les causes de la maladie, mais les médecins disent que le principal facteur de développement de l'arthrite est la vieillesse.
  • Ostéophyte. Un coude chaud peut être associé à une croissance pathologique sur la couche supérieure du tissu osseux. La balle qui en résulte peut causer de la douleur et de l'inconfort..
  • Ostéoarthrose. Avec un trouble dégénératif-dystrophique, le coude gonfle souvent. La pathologie d'une telle localisation est rarement diagnostiquée..
Retour à la table des matières

Croissances cancéreuses

Le gonflement de l'articulation du coude est causé par des tumeurs de nature maligne. Par conséquent, il est extrêmement important de consulter un médecin dès que possible lorsque le coude est enflé. La maladie cancéreuse est suspectée par d'autres symptômes:

  • fatigue constante et envie de dormir;
  • une forte augmentation de la température corporelle;
  • une perte d'appétit;
  • perte de poids.

En plus du gonflement du coude, avec l'oncologie, les gens s'inquiètent des accès de douleur difficiles à arrêter avec des médicaments. Les sensations de douleur sont d'une nature différente et se produisent à tout moment de la journée. À mesure que le cancer progresse, la douleur devient constante. Et aussi la tumeur de l'articulation du coude augmente régulièrement, en raison de laquelle la mobilité du membre est altérée.

Que faire et comment déterminer l'écart?

Si les articulations du coude commencent à faire mal et à gonfler, vous devriez immédiatement consulter un médecin. Un médecin, un traumatologue, un chirurgien ou un rhumatologue vous aidera à résoudre le problème. Le médecin examinera le membre affecté et réalisera une anamnèse, dans laquelle il est important de savoir où, comment et comment le patient pourrait tomber malade. Pour confirmer le diagnostic, il est nécessaire de faire les examens suivants:

Traitement nécessaire pour le problème

Voies traditionnelles

Il est possible de soulager l'enflure et la douleur dans l'articulation du coude à l'aide d'une pommade, d'un gel et de médicaments systémiques. Les principaux traitements sont les anti-inflammatoires:

Si le coude enflé a provoqué une réaction purulente-inflammatoire dans l'articulation mobile, des médicaments antibactériens sont nécessaires. Avec une mauvaise efficacité de la thérapie conservatrice, il est nécessaire de traiter rapidement l'articulation du coude. La chirurgie est réalisée de 2 manières:

  • Une ponction est réalisée sous anesthésie locale. Pendant la procédure, du liquide purulent est pompé hors de l'articulation enflée, après quoi le sac est lavé avec des antiseptiques. Ensuite, une solution anti-inflammatoire est injectée dans la cavité articulaire.
  • Le chirurgien ouvre les tissus mous et le sac articulaire, après quoi des manipulations similaires sont effectuées.

Après la chirurgie, une longue période de rééducation s'ensuit avec l'utilisation de médicaments d'un groupe différent. Si vous ne respectez pas les prescriptions médicales, le coude gonflera bientôt à nouveau et des complications surviendront.

Traitement alternatif

Il est possible d'éliminer le gonflement de l'articulation du coude à la maison, en utilisant la médecine traditionnelle. Les recettes populaires suivantes sont utilisées:

  • Propolis. La teinture basée sur le composant aide à soulager l'enflure et la douleur. Vous pouvez acheter le produit dans un kiosque de pharmacie ou le fabriquer vous-même en utilisant 5 grammes de propolis et 1 tasse d'alcool médical.
  • Mon chéri. Appliquer pour le massage de l'articulation du coude, qui passe un quart d'heure. Pour obtenir le résultat et retirer la tumeur, au moins 10 séances sont nécessaires.
  • Aiguilles ou sel de mer. Les composants sont utilisés pour les bains de coude, après quoi la réaction inflammatoire et l'enflure sont éliminées..

Avant une telle thérapie, ils doivent consulter un médecin afin d'éviter des conséquences négatives. Il est également important de suivre une alimentation adéquate, ce qui aidera à soulager les manifestations désagréables des maladies qui ont provoqué un gonflement du coude. Si les signes pathologiques ne disparaissent pas, il est nécessaire de procéder à un nouveau diagnostic et de choisir un autre traitement.

Les raisons de l'apparition de bosses sur le coude. Que faire si l'articulation du coude est enflée et douloureuse?

Une bosse sur le coude peut apparaître complètement soudainement - à la fois de l'intérieur et de l'extérieur, juste au-dessus ou en dessous de l'articulation, elle sera dure ou douce, avec du fluide.

Sa cause peut être un accident vasculaire cérébral ou elle peut survenir beaucoup plus tard, après un accident vasculaire cérébral, donnant initialement à l'épaule, et situé sous la peau ou plus profondément dans la main, avoir un intérieur aqueux ou, à l'inverse, être dense, pas aqueux.

Pour traiter correctement une telle blessure, vous devez comprendre ce qu'elle est, comment elle fait mal et si elle cause des inconvénients..

Caractéristiques de la pathologie

Le terme «bosse» en chirurgie n'existe pas. Autrement dit, toute bosse qui se produit dans l'articulation est une sorte d'hématome qui se produit à la suite d'une violation de l'intégrité des vaisseaux lymphatiques ou sanguins. Un tel néoplasme ne doit pas provoquer d'inconfort ni, à l'inverse, s'accompagner de douleurs et d'inflammations, gêner l'activité motrice normale.

La principale caractéristique d'un tel néoplasme est sa localisation - en raison de la proximité immédiate de l'articulation mobile, le risque de rupture de l'hématome ou l'apparition de complications augmente. Par conséquent, le traitement doit être effectué dès qu'une tumeur a été détectée.

Causes probables de bosses sur le coude

Si le coude d'une personne est enflé, rougi, commence à faire mal et devient chaud, le patient consulte le plus souvent un médecin pour comprendre ce que cela peut être et ce qu'il faut faire pour soulager la maladie. Mais un tel néoplasme peut ne pas être rouge et, étant à la fois dans les mains droite et gauche, ne cause aucun inconvénient - de tels hématomes ne sont pas pressés de traiter, c'est pourquoi des complications surviennent plus tard. Même si le contenu de la tumeur est de l'eau ou du liquide intercellulaire, elle peut s'enflammer avec le temps..

Bursite

Cette pathologie est également appelée «maladie des athlètes». Il tire son nom de la formation de tumeurs sur les articulations, qui sont soumises aux plus grands efforts physiques. La pathologie se développe progressivement, sans causer initialement d'inconvénients. Au fil du temps, la tumeur commence à interférer avec l'activité de l'articulation, une inflammation commence à apparaître. La bursite de l'articulation du coude se caractérise par des exacerbations chroniques et dans certains cas n'apparaît en aucune façon, à l'exception d'une augmentation de la taille de la tumeur.

Tumeurs malignes

Avec la nature maligne de la lésion, une tumeur dans l'articulation du coude peut être localisée sur le bras gauche ou droit, sur le côté externe ou interne. La cause de cette lésion du coude est un cancer qui se distingue par des douleurs nocturnes et nécessite un traitement chirurgical.

Avec une lésion articulaire maligne, les analgésiques conventionnels ne peuvent pas arrêter le syndrome douloureux. Ces tumeurs diffèrent par des signes spécifiques:

  • une augmentation régulière de la température corporelle à un niveau subfébrile;
  • sensation de faiblesse générale;
  • syndrome de fatigue chronique;
  • fatigue;
  • diminution de l'appétit;
  • diminution progressive du poids corporel;
  • douleur paroxystique résistante aux analgésiques;
  • déformation des contours du joint;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques régionaux;
  • fragilité accrue des os avant les fractures spontanées.

Remarque! Pour confirmer le diagnostic, le médecin prescrit une série de tests. Avec un examen visuel, il est impossible de déterminer la nature maligne du néoplasme.

Lipome et hygroma

Si le patient a une bosse sur l'articulation du coude, douce, ne fait pas mal - alors c'est probablement un lipome. Un lipome est un néoplasme bénin, qui est un kyste rempli de tissu adipeux. Une telle tumeur ne provoque aucun inconfort, mais elle ne se prête pas au traitement traditionnel. mais parce que son retrait est effectué exclusivement par chirurgie.

L'hygroma est un néoplasme de type kystique, rempli de liquide séreux. Une telle tumeur est formée à partir du sac articulaire ou du tendon. La raison de son apparition est une charge régulière.

Il se produit principalement sur la face interne du coude, ce qui empêche l'activité motrice de l'articulation. Avec la croissance des kystes, les vaisseaux sanguins sont pincés, ce qui entraîne le développement de la douleur et de l'enflure.

Bosse après avoir frappé

L'apparition d'une bosse après un AVC est l'une des causes les plus courantes de formation de néoplasme. Si après la chute ou l'impact de l'articulation du coude, l'œdème gonfle, le coude lui-même commence à gonfler et à faire mal, la cause est la formation d'un hématome. Dans ce cas, la main peut gonfler, elle gonfle et nécessite un traitement rapide.

Les vaisseaux lymphatiques et sanguins peuvent être endommagés. Progressivement, en l'absence de nouvelle lésion, l'hématome a tendance à se résorber, rétablissant un flux sanguin normal. Mais pour accélérer ce processus, une thérapie est nécessaire pour empêcher le développement de phénomènes congestifs et de processus inflammatoires.

Symptômes principaux et associés

Le signe principal qui apparaît lorsque la bosse se forme sur le coude est un changement dans les contours de l'articulation. De plus, plusieurs symptômes peuvent également survenir:

  • œdème;
  • gonflement du coude;
  • rougeur de la peau;
  • augmentation de la température locale;
  • inconfort lors du déplacement de l'articulation;
  • douleur en appuyant et en pliant le bras;
  • faiblesse générale;
  • fatigue.

Remarque! Les symptômes ci-dessus peuvent ne pas se produire ou ne pas apparaître tous. Lors du diagnostic, vous devez absolument informer votre médecin.

La cause de l'œdème devient le plus souvent une violation du transport du liquide intercellulaire. Il commence à s'accumuler dans les tissus, ce qui entraîne une augmentation de leur taille. L'œdème peut être indolore ou accompagné d'inconfort - cela dépend directement de leur taille et de leur emplacement par rapport aux terminaisons nerveuses.

Coude gonflé

Un gonflement se forme en présence d'un processus inflammatoire. Elle s'accompagne généralement de fièvre locale et de rougeur de la peau. L'apparition d'un gonflement nécessite l'utilisation de médicaments anti-inflammatoires - ils réduisent le gonflement et soulagent la douleur.

Diagnostique

Pour le diagnostic, les méthodes suivantes sont utilisées:

  • Examen aux rayons X. Détermine la nature du néoplasme et sa distribution dans les tissus environnants..
  • Tomographie. Il est utilisé à la fois par ordinateur et par résonance magnétique. Vous permet de déterminer avec précision les limites du néoplasme et d'évaluer l'état de la lésion.
  • Ostéoscintigraphie. Une solution spéciale est injectée dans la veine, qui s'accumule à l'intérieur des néoplasmes malins. Ils deviennent contrastés avec l'examen aux rayons X. Cette technique permet d'évaluer avec précision la taille de la tumeur et l'état des tissus environnants..
  • Biopsie. La méthode de recherche la plus informative. Le contenu après la collecte est envoyé à un laboratoire pour analyse histologique. Souvent, une biopsie a également une valeur thérapeutique - à travers l'aiguille, le fluide est pompé hors du kyste.

Facteurs de risque

Lorsque le coude gonfle, mais ne fait pas mal, les patients se demandent rarement quoi faire et pourquoi cela se produit. Ces lésions articulaires nécessitent une surveillance médicale obligatoire, car il existe un risque de complications:

  • le développement du processus inflammatoire;
  • accumulation de pus;
  • rupture d'un kyste avec propagation de l'infection;
  • tumeur maligne;
  • perte de fonctionnalité des membres;
  • le développement de l'arthrose, ainsi que de l'arthrite;
  • lymphadénite.

Méthodes de traitement

Le traitement des excroissances peut être effectué de plusieurs façons: traditionnellement, physiothérapie, rapidement et moyens alternatifs.

La préparation d'un régime de traitement précis doit être effectuée par le médecin traitant afin d'éviter le développement de complications et, si nécessaire, d'ajuster le régime de traitement au cours du cours..

Thérapie médicamenteuse

Le traitement conventionnel est efficace pour les tumeurs résultant d'un traumatisme ou d'une bursite. Pour soulager le syndrome douloureux, des médicaments du groupe des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont prescrits. De plus, des onguents absorbables spéciaux sont utilisés, ce qui contribue à une réduction plus rapide de la tumeur.

Les remèdes locaux pour le traitement des articulations sont utilisés en combinaison avec Dimexide - ce médicament augmente la perméabilité des membranes cellulaires et favorise une pénétration plus profonde des composants actifs dans l'articulation. Souvent, les onguents et les crèmes pour le traitement contiennent déjà du dimexide dans la composition.

Un pansement compressif spécial est nécessairement appliqué au patient, ce qui contribue à une absorption plus rapide et empêche la croissance du kyste.

Traitements physiothérapeutiques

Les procédures physiothérapeutiques sont effectuées en l'absence de contenu purulent à l'intérieur de l'articulation. Ils sont utilisés à la fois comme traitement principal et en cours de rééducation après la chirurgie. Les physiothérapeutes prescrivent de telles procédures pour le traitement des formations dans le coude:

  • UHF;
  • chaleur sèche;
  • thérapie par rayons X;
  • radiothérapie;
  • magnétothérapie;
  • compresses froides.

Remarque! La sélection des procédures physiothérapeutiques n'est effectuée qu'après un diagnostic précis. Des procédures mal choisies peuvent entraîner une détérioration..

Traitement chirurgical

L'opération est le moyen le plus efficace et le plus rapide pour traiter les phoques du coude.

Crevaison

À l'aide d'une aiguille fine spéciale, une capsule est percée, après quoi le contenu est pompé. Cette procédure est utilisée pour traiter les néoplasmes grands et petits qui ont un contenu liquide. Après une ponction, le matériel résultant est envoyé au laboratoire pour analyse histologique et un bandage serré est appliqué sur le coude.

Drainage de sac de coude

L'installation de drainage est effectuée avec la progression rapide de la violation, lorsque la taille de la tumeur augmente constamment. Dans ce cas, le médecin peut conclure sur la présence d'un vaisseau endommagé et établir un drainage. Avec l'aide du drainage, l'écoulement de liquide est fourni et il devient possible de traiter la cavité tumorale de l'intérieur, afin de prévenir l'inflammation.

Bursite

Avec une bursite, la capsule articulaire est retirée. Une telle procédure peut être effectuée à la fois fermée et ouverte. Une bursite vous permet de restaurer rapidement la mobilité articulaire et a une période de récupération relativement courte. Pendant la rééducation postopératoire, on prescrit au patient des AINS pour soulager la douleur et prévenir l'inflammation.

Thérapie non médicamenteuse

Si le néoplasme n'est pas important, une thérapie avec des remèdes populaires est autorisée. Le plus souvent, le chou blanc commun est utilisé pour traiter les articulations. Il contient un certain nombre d'oligo-éléments dont le corps a besoin pour un fonctionnement normal. Les jeunes feuilles peuvent être appliquées sous forme de compresse, qui est remplacée toutes les 4 heures. Vous pouvez également utiliser une feuille imbibée d'huile de tournesol.

Remarque! En présence de sensations douloureuses, de fièvre et de rougeurs sur le site de la tumeur, consultez un médecin. L'automédication dans ce cas peut entraîner une progression de la maladie..

La prévention

Pour éviter les ballonnements et la déformation de l'articulation du coude, il est nécessaire de respecter un certain nombre de recommandations:

  • Avant l'exercice, effectuez un échauffement et après - un accroc;
  • à charge constante, utiliser des bandages spéciaux et un équipement de protection pour les articulations;
  • observer la modération pendant l'effort physique;
  • surveiller le respect du régime de repos afin de ne pas provoquer de tension musculaire;
  • lorsque les premiers signes de néoplasmes apparaissent dans l'articulation, consultez immédiatement un médecin.

L'apparition d'une bosse dans l'articulation du coude est un symptôme très désagréable et dangereux. Il est beaucoup plus facile de prévenir le développement d'une inflammation de la poche articulaire que de procéder à un traitement spécialisé. Avec une bonne préparation du schéma thérapeutique, la progression de la maladie peut être prévenue et la chirurgie évitée..

Tumeur et douleur au coude

La cause de la combinaison des symptômes peut être une blessure ou une pathologie grave, vous devez consulter un médecin dès que possible.

Les douleurs articulaires, d'une manière ou d'une autre, affectent un grand nombre de personnes. Dans la moitié des cas de tous ces problèmes chez une personne, le coude gonfle et fait mal.

Bien sûr, dans une telle situation, il est difficile non seulement de faire du sport, mais simplement de vivre normalement, de faire des activités quotidiennes, sans oublier que c'est juste gênant. L'œdème crée des problèmes avec le port de vêtements, le mouvement et la douleur provoque des souffrances.

Il existe de nombreuses raisons à cette combinaison de symptômes, et tous nécessitent une attention médicale professionnelle. Par conséquent, si le coude est enflé et très douloureux, il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible.

Étiologie [raisons]

Si une personne a un œdème au coude et que l'endroit du coude fait mal, il faut comprendre pourquoi cela se produit. Un diagnostic exact ne peut être posé que par un médecin, car une tumeur du coude peut être causée par un grand nombre de maladies et de blessures. Ces symptômes peuvent être le résultat de l'arthrite, de la bursite, de l'arthrose, de l'hygroma, de l'enflure, de la luxation, de l'entorse, de la rupture d'un ligament ou d'une fracture, de la chondrocalcinose.

Ce sont les pathologies les plus courantes qui provoquent une combinaison de symptômes: gonflement et douleur au coude. Parfois, la douleur au coude provoque des maladies de la colonne vertébrale ou du cœur. Cependant, ils provoquent rarement un gonflement.

L'articulation du coude peut être endommagée par une inflammation, un traumatisme ou un gonflement. Pour distinguer les uns des autres, un examen approfondi et une série de mesures diagnostiques sont nécessaires.

Arthrite

Une tumeur du coude est causée par une inflammation de la capsule articulaire. L'arthrite peut être infectieuse ou auto-immune (par exemple goutteuse ou rhumatoïde). En plus de la tumeur, l'arthrite s'accompagne de douleurs, de rougeurs cutanées du coude et d'une incapacité à plier et à étendre le bras. De plus, avec l'arthrite, une augmentation de la température locale est observée, le coude devient chaud, ça fait mal de le toucher.

Les dimensions de l'œdème sont symétriques des deux côtés. La nuit ou au repos, la douleur s'intensifie.

Ostéoarthrose

Fondamentalement, cette maladie affecte les personnes âgées. L'essence de la maladie est que le tissu cartilagineux de l'articulation est détruit sous l'influence des processus dégénératifs-dystrophiques. Si avec l'arthrite la douleur disparaît en bougeant la main, alors avec l'arthrose elle s'intensifie. En plus de la douleur et de l'enflure, les articulations craquent, le coude est déformé, il est difficile de bouger la main, il y a peu de mouvements.

Souvent, les personnes souffrant d'arthrose ressentent une augmentation de la douleur lors d'un changement de temps. Plus la dégénérescence est grande, plus la douleur est grande et moins l'amplitude des mouvements disponibles.

Si la maladie affecte plusieurs articulations, il sera très difficile pour une personne de bouger, peut-être même de lui attribuer un groupe d'incapacité.

Épicondylite

L'inflammation des tendons des muscles autour du coude provoque une tendinite (un autre nom est épicondylite). Il peut être externe et interne. Ce dernier est appelé «coude du joueur de tennis» d'une autre manière, il peut être obtenu en chargeant régulièrement et en continu le bras.

La tendinite s'accompagne de symptômes tels que:

  • difficulté à plier et à redresser une main ou un avant-bras;
  • la douleur affecte presque tout le bras, tandis que la fonction du coude n'est pas modifiée.

La sensation de douleur augmente progressivement.

Bursite

L'inflammation du sac synovial près de l'articulation du coude augmente la force de friction des tendons sur l'os. Avec l'inflammation du sac à dos, l'exsudat s'y accumule, ce qui entraîne des rougeurs, une augmentation de la température locale et une tumeur. Au début, il n'y a pas de douleur, il n'y a qu'une sensation d'inconfort, mais plus tard, avec une augmentation de l'œdème, il apparaît. Il devient de plus en plus difficile de plier le coude, et si la bursite devient purulente (avec une augmentation des ganglions lymphatiques et une augmentation de la température corporelle, ainsi que des frissons et une mauvaise santé générale), elle peut s'ouvrir spontanément à travers la fistule. Ensuite, le pus coulera.

Hygroma

Il arrive que le coude soit enflé, mais il n'y a pas de douleur. Ensuite, probablement, c'est un hygroma - la soi-disant hernie de la membrane synoviale du tendon. La coquille est remplie de liquide naturel, après quoi elle commence à se gonfler vers l'extérieur sous la forme d'une tumeur. Sa taille peut varier au maximum - avec un œuf. À la palpation, l'hygroma ne provoque pas de douleur chez une personne et diminue légèrement de taille. Cependant, cela ne signifie pas que l'inflammation ne peut pas se former dans l'hygroma..

Tumeur

Malheureusement, les néoplasmes du coude sont assez fréquents. Ils peuvent être bénins ou non, le diagnostic exact, comme toujours, n'est posé que par le médecin. S'il n'y a pas de douleur, dans la plupart des cas, nous parlons de lipome ou d'athérome. Ils sont élastiques, se déplacent sous la peau, ne présentent pas de risque pour la vie.

Si la couleur ou le type de peau au-dessus de la tumeur a changé et que les ganglions lymphatiques à proximité ont augmenté, vous devez immédiatement consulter un oncologue. La douleur dans la main est assez forte et constante. Autres signes d'oncologie dans l'articulation du coude:

  • sensation de faiblesse constante;
  • manque d'appétit ou manque de celui-ci;
  • peau pâle ou jaune;
  • perte de poids soudaine;
  • température constante 37-37,5 degrés.

Blessures

En raison de la grande mobilité de l'articulation du coude, elle souffre souvent de dommages mécaniques. Lors de la réception d'une blessure, en règle générale, une douleur aiguë et aiguë se produit, après quoi un œdème apparaît. Une abrasion ou des ecchymoses (hématome) peuvent survenir. Si l'ecchymose était sévère, il y a une accumulation de sang dans la cavité de l'articulation et la taille du coude augmente fortement.

La mobilité du bras est réduite, notamment en cas de luxation ou de fracture. Souvent, il y a des crampes musculaires, à cause desquelles le bras doit être maintenu dans une position, inconfortable pour une personne.

Tendinose

Il est facile de confondre cette maladie avec une personne ignorante souffrant de tendinite, mais ce sont des maladies différentes. La tendinose est une lésion chronique des muscles et des tendons en l'absence de processus inflammatoire. La maladie commence par un léger inconfort, mais si vous ne consultez pas de médecin, la douleur peut s'intensifier et la mobilité de l'articulation peut être considérablement réduite..

Fasciite diffuse

Cette maladie est rare, principalement chez les hommes, le plus souvent à l'âge mûr. Elle s'exprime dans la maladie du tissu conjonctif et les dommages au fascia profond, en outre, les muscles, le derme, le tissu sous-cutané sont impliqués.

Ce qui contribue à l'émergence et au développement de la maladie n'a pas encore été correctement établi. Les facteurs provoquants sont le stress physique et mental, le refroidissement, les dommages mécaniques..

La maladie commence souvent par un stade aigu, progressant rapidement sur une semaine ou un mois, bien qu'une progression lente ne soit pas exclue. Les tissus mous deviennent plus denses, le plus souvent à l'avant-bras et au bas de la jambe. Les tissus affectés par la houle peuvent être hyperpigmentés, secs, démangeaisons.

Hémophilie

Ce diagnostic suggère que le patient ne coagule pas bien. Si un coup au coude est reçu, un hématome étendu se forme. La douleur est légère, mais l'enflure augmente avec le temps. L'hémophilie étant une maladie rare mais incurable, seule une thérapie de soutien est possible..

Arthropathie neurogène

En cas de violation de la sensibilité à la douleur, une arthropathie destructrice se produit, appelée neurogène. Les réflexes de protection s'estompent, entraînant des micro-blessures et des microfissures sur les os.

À un stade précoce, il est facile de confondre avec l'ostéoarthrose. Des luxations articulaires peuvent apparaître. La douleur est, en règle générale, mais faible. Ce symptôme est secondaire, si le coude est affecté, la principale maladie est la syringomyélie. Un grand nombre de morceaux libres se forment dans le joint, ils craquent en se déplaçant.

Charcot commune

Cette pathologie affecte les personnes atteintes de diabète. Ce processus commence au niveau moléculaire, il est impossible de le remarquer même avec une radiographie. À la base, c'est la destruction de l'articulation du pied, c'est irréversible. Des chaussures inconfortables, de longues promenades, du travail debout, des cors aux pieds peuvent le provoquer..

Les symptômes de cette pathologie sont l'ongle incarné, la déformation des orteils, des cors, des champignons, des papillomes sur la semelle.

Chondromatose synoviale

Affecte le plus souvent les articulations de la hanche ou du genou, moins souvent - carpien ou doigt. Les articulations deviennent enflées, raides, douloureuses. C'est le résultat de blessures, d'inflammations ou de maladies dégénératives des articulations. Il est traité uniquement par chirurgie.

Goutte

Cette maladie est causée par une faible mobilité, l'utilisation d'aliments et de boissons nocifs et, bien sûr, une tendance génétique. La goutte peut être à la fois primaire, puis elle est un symptôme indépendant, et secondaire, puis elle est la conséquence d'une autre maladie.

Le coude gonfle, la peau change de couleur et la forme articulaire. De plus, il y a une forte douleur dans l'articulation et une augmentation locale de la température, et dans les cas complexes - une.

Chondrocalcinose

Un autre nom est pseudogout. Des cristaux de pyrophosphate de calcium s'accumulent dans le cartilage et le liquide articulaires. La douleur est très vive, accompagnée de rougeurs, d'enflure et de fièvre.

La maladie se manifeste par une série d'exacerbations et de rémissions prolongées. Les premiers prennent deux à trois semaines, les seconds durent deux à trois mois. Le traitement est conservateur.

Névrite

La névrite du nerf ulnaire s'appelle son inflammation. Avec la névrite, les fonctions motrices et sensorielles au site de l'inflammation sont perturbées. De plus, la fonction motrice des doigts - les troisième, quatrième et cinquième - peut être altérée. Cyanose cutanée possible.

Douleur réfléchie

Si une personne peut bouger son coude, alors que l'articulation fait mal, mais qu'il n'y a pas de gonflement, cela peut être une douleur réfléchie de la colonne cervicale ou thoracique. La nature de la douleur est telle qu'elle perce tout le bras de l'épaule aux doigts.

Médecins et diagnostics

Dans le cas où un œdème s'est formé sur le coude et qu'il fait mal, vous devez contacter l'un des médecins suivants: un orthopédiste, un chirurgien ou un traumatologue. Si l'un d'eux soupçonne l'oncologie, il enverra un oncologue pour consultation.

Afin d'établir quel type de pathologie a causé une douleur et un gonflement dans l'articulation du coude, un certain nombre de mesures diagnostiques sont nécessaires, telles que:

  • Roentgenography;
  • IRM
  • Ultrason;
  • CT
  • Histologie des tissus prélevés par biopsie;
  • Analyse du liquide synovial.

Le patient est conseillé par un traumatologue ou un chirurgien, ou, si nécessaire, un oncologue.

Seuls des soins médicaux opportuns et un diagnostic correct aideront à éviter un traitement prolongé et des problèmes de santé supplémentaires..

Traitement

En cas de douleur au coude, les méthodes thérapeutiques les plus efficaces sont utilisées. Fondamentalement, ce sont des méthodes assez conservatrices, mais dans certains cas, un traitement chirurgical est nécessaire.

Traitement des blessures de l'articulation du coude

Dans la plupart des situations, le patient est mis sur un pansement de retenue, le coude et en cas de fracture, un plâtre est appliqué. Au départ, vous devez éliminer l'enflure avec des médicaments. Ils réduisent également la douleur et rétablissent la mobilité articulaire. Ce sont des médicaments qui améliorent la circulation sanguine et des composés contenant du calcium pour aider les articulations à croître plus rapidement ensemble, et des médicaments qui soulagent l'inflammation sans contenir de stéroïdes et des chondroprotecteurs.

Initialement, les médicaments sont injectés dans l'articulation, pour une action plus dirigée, plus tard, lorsque la maladie du stade aigu passe à une autre, la zone du coude est frottée avec des onguents. Les injections ne sont prescrites que par un médecin, comme tout autre médicament. Remplacez-les par des analogues après avoir consulté votre médecin.

Dans la plupart des cas, la pharmacothérapie est associée à la physiothérapie. Cela, d'une part, accélère le processus de guérison, et d'autre part, le rend plus complexe, affectant simultanément les tissus adjacents.

Les méthodes utilisées sont:

  • Électrophorèse;
  • UHF;
  • Thérapie magnétique;
  • Balnéothérapie;
  • Thérapie au laser;
  • Paraffine.

Après le traitement, des exercices médicaux ou (si nécessaire) de physiothérapie sont rapidement prescrits. Il comprend un complexe spécial destiné au développement progressif de l'articulation et au retour de la mobilité. Les exercices avec l'instructeur commencent, et à l'avenir, vous pouvez passer à l'auto-apprentissage.

Cependant, il existe des cas où des blessures graves nécessitent une intervention chirurgicale, par exemple, si un ligament est déchiré ou un coude est cassé. Cela est nécessaire pour restaurer l'intégrité anatomique du tissu, pour fixer les os dans la position souhaitée.

Recettes folkloriques

Les traumatologues, en règle générale, sont extrêmement négatifs quant aux tentatives de traiter les blessures ou les maladies articulaires avec des remèdes populaires. Pas une seule feuille de chou ne peut guérir la goutte, pas un seul plantain ne pourra guérir une fracture.

En aucun cas, vous ne pouvez remplacer les recettes traditionnelles par le traitement prescrit par un médecin, et plus encore, vous ne devez pas vous soigner vous-même, en négligeant les conseils d'un médecin.

Premiers soins pour les dommages au coude

En cas de blessure, fixez le bras en position redressée et contactez immédiatement la salle d'urgence la plus proche.

La prévention

Il est difficile de prévenir les blessures ou les maladies infectieuses, mais un certain nombre de recommandations sont toujours disponibles..

Tout d'abord, vous devez calculer correctement l'activité physique de toutes les personnes impliquées dans le sport. Mieux vaut le faire sous la supervision d'un instructeur.

Les personnes dont l'activité est associée à un travail physique répétitif, il est conseillé de répartir correctement la charge sur les articulations afin de ne pas les surcharger.

Si une personne aime les sports tels que le patin à roulettes ou le patinage artistique, le cyclisme, la planche à roulettes, le ski ou le ski de fond, elle doit prendre soin de l'équipement nécessaire: casque, coudières, genouillères.

Afin d'éviter les maladies infectieuses, vous devez prendre soin de renforcer l'immunité: inclure la marche dans le programme quotidien, manger correctement, ne pas abuser de l'alcool, n'avoir rien à voir avec les stupéfiants et les psychotropes.

Bibliographie

Lors de la rédaction d'un article, un rhumatologue a utilisé les matériaux suivants:

  • Zabolotnykh, Inga Ivanovna Maladies articulaires: mains. pour les médecins / I.I. Zabolotnykh. - SPb. : SpecLit, 2005 (State Unitary Enterprise Typ. Science). - 220 p. ISBN 5-299-00293-9
  • Evdokimenko, Pavel Valerievich Arthritis [Text]: se débarrasser des douleurs articulaires: [causes, symptômes, diagnostic, méthodes de traitement, médicaments, exercices thérapeutiques, phytothérapie, alimentation: recommandations d'un spécialiste expérimenté: 16+] / [Evdokimenko P. V.]. - 3e éd., Révisé. - M: Monde et éducation, 2015. - 255p. ISBN 978-5-94666-632-9
  • Traumatologue de référence complet / [O.V. Ananyeva et al.]. - M: Eksmo, 2006 - 733 s. ISBN 5-699-16187-2
  • Borschenko Igor Comment se débarrasser de la douleur dans les articulations des mains [I. Borschenko]. - M: Astrel: Metaphor, 2012, -130s ISBN: 978-5-271-38841-5

Retour avec l'auteur de l'article

Veuillez évaluer la qualité du matériel:

Note moyenne des articles 4,00 sur 5 points
Total des votes 1