Réduction et traitement supplémentaire de la luxation de l'articulation de l'épaule. Symptômes La prévention.

  • Arthrose

La luxation de l'épaule est une situation pathologique dans laquelle il y a une perte complète de contact entre les surfaces articulaires de l'os de l'épaule et l'omoplate. Souvent avec un déplacement des structures osseuses, une rupture du sac articulaire ou (et) des dommages aux muscles, on observe un appareil tendino-ligamentaire. Une luxation de l'épaule est diagnostiquée chez 50% des patients à la recherche de diverses blessures chez le médecin. Les caractéristiques de la structure anatomique et une large gamme de mouvements dans l'épaule conduisent à une fréquence élevée de tels dommages. Les principales manifestations cliniques de la luxation - douleur aiguë, altération de la mobilité articulaire, formation rapide d'un œdème inflammatoire et d'un hématome.

Une radiographie est effectuée pour confirmer le diagnostic et, si nécessaire, une IRM. La thérapie consiste en une réduction fermée ou ouverte de l'articulation de l'épaule, portant un bandage Deso. Au stade de la réadaptation, les patients reçoivent de la physiothérapie, du massage, de la thérapie par l'exercice.

Traits caractéristiques de la blessure

C'est important de savoir! Médecins en état de choc: "Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires." En savoir plus.

L'épaule est l'articulation la plus mobile de deux os dans l'ensemble du système musculo-squelettique. L'articulation est formée par la surface articulaire plate-concave de l'omoplate, dans laquelle se trouve la tête de l'os huméral sphérique. Il est stabilisé en empêchant le déplacement, un brassard rotatif, composé d'une capsule articulaire, de fibres musculaires, de ligaments. Cette structure de l'épaule permet à une personne d'effectuer divers mouvements avec une grande amplitude - rotation circulaire, levage, abduction et réduction du membre supérieur. Avec une luxation, la tête de l'humérus se déplace par rapport à l'omoplate, ce qui conduit à une immobilisation complète du bras. Ce type de blessure survient en raison des facteurs prédisposants suivants:

  • grande mobilité de l'articulation de l'épaule;
  • sac articulaire relativement grand;
  • une petite zone de contact entre les omoplates et les os de l'épaule;
  • les tentatives de l'homme pour adoucir la chute à l'aide de sa main vers l'avant.

En raison de la grande amplitude des mouvements dans l'articulation de l'épaule, les traumatologues identifient diverses options pour le déplacement des surfaces articulaires de l'épaule et des os de l'épaule. Le danger d'une luxation est la forte probabilité de récidive. Souvent, cette blessure devient habituelle, de sorte qu'une personne évite intentionnellement certains mouvements qui provoquent le déplacement de la tête de l'humérus. La cause de la luxation habituelle est la principale lésion de l'appareil ligamento-tendineux et de la bourse.

Parfois, une situation pathologique est provoquée par un traitement incorrect ou une négligence des recommandations médicales au stade de la rééducation. La luxation, dans laquelle se produit la rupture de gros vaisseaux sanguins, menace non seulement la santé mais aussi la vie de la victime.

Causes et déclencheurs

Une cause fréquente d'une luxation traumatique de l'épaule est une chute dans laquelle une personne essaie de minimiser ses effets en jetant son bras vers l'avant. Il y a une rupture de la capsule articulaire et un mélange de la tête humérale osseuse dans le sens de l'endommagement. Le traumatisme peut être primaire, arbitraire, congénital, habituel. Luxations causées par des maladies inflammatoires ou dégénératives - arthrose de l'épaule, tumeurs malignes ou bénignes, ostéomyélite, tuberculose, ostéochondropathie, ostéodystrophie, divers types d'arthrite sont considérés comme pathologiques.

Très souvent, une combinaison de luxation et de traumatisme à d'autres structures articulaires est diagnostiquée. Il s'agit d'une fracture de la tête, d'une séparation de l'un des tubercules de l'os de l'épaule, d'une fracture du creux de l'articulation ou des processus de l'omoplate (acromial, coracoïde).

Il y a souvent une rupture complète ou partielle des fibres des ligaments, des tendons. Si une luxation est associée à un traumatisme des structures osseuses ou du tissu conjonctif, elle est alors appelée compliquée. Avec ce type de dommage, un traitement plus long est nécessaire et la rééducation prend plusieurs mois.

Formes de luxation de l'épauleCaractéristique des dommages
De faceDiagnostiqué dans 95% des cas de toutes les luxations de l'épaule. L'humérus est déplacé en avant vers la partie inférieure du processus coracoïde. Sa tête perd complètement le contact avec l'omoplate. Ce type de luxation entraîne une blessure indirecte au bras qui, au moment de la blessure, est en position non pliée. Le déplacement vers l'avant de l'os provoque également un impact mécanique direct sur celui-ci, par exemple, un fort coup de dos
ArrièreLa tête de l'humérus est déplacée vers l'arrière en raison d'une action mécanique sur la région antérieure de l'articulation. Dans de rares cas, une luxation postérieure se produit en raison d'un coup aux endroits situés près de l'épaule - avant-bras, coude, main. Le déplacement postérieur de la tête osseuse entraîne un coup sur l'articulation, qui est en position courbée lorsqu'elle tourne
InférieurLa forme de luxation la plus rare est considérée comme la plus rare, dans laquelle la tête osseuse se déplace vers le bas par rapport à l'omoplate. L'articulation est blessée en raison de contraintes mécaniques dans la position d'abduction, par exemple lors de la levée du bras. Il en résulte un déplacement de l'humérus sous la cavité de l'articulation avec fixation du membre en position pathologique - surélevé au-dessus de la tête. Souvent, avec une luxation inférieure, les nerfs et les vaisseaux sanguins localisés dans l'aisselle sont endommagés

Image clinique

Au moment de la rupture du sac articulaire, une douleur aiguë et perçante se produit. Sa sévérité maximale est observée avec une luxation primaire. Si la blessure devient habituelle, l'intensité du syndrome douloureux diminue progressivement et parfois elle est complètement absente. Cela est dû à la présence d'un grand nombre de terminaisons nerveuses dans la capsule articulaire. Après sa rupture, ils n'ont pas le temps de récupérer, ce qui entraîne une diminution importante de la sensibilité tissulaire. Un certain rôle dans une diminution progressive de la sévérité de la douleur est joué par l'affaiblissement de l'appareil ligamento-tendineux et du corset musculaire de l'épaule.

Immédiatement après la rupture, la bourse limite le mouvement dans l'articulation. La commission de tout mouvement actif actif devient impossible. La victime n'est pas en mesure de plier son bras, de l'étirer vers l'avant, de saisir un objet avec une brosse. Avec l'aide des autres, des mouvements passifs sont possibles, mais uniquement dans le contexte de la soi-disant "résistance élastique". Une personne a le sentiment d'une sorte d'obstacle élastique. Déplacement donc cliniquement manifesté des surfaces articulaires et perte complète de toutes les fonctions de l'épaule. Et le symptôme de "résistance élastique" est provoqué par les conditions pathologiques suivantes:

  • contraction des muscles squelettiques de l'épaule en réponse à la douleur - une sorte de réaction compensatrice-protectrice du corps;
  • la tension des tissus des ligaments et de la bourse, qui est restée intacte, et l'innervation en eux a été partiellement préservée.

Au moment de la blessure, l'articulation est déformée, ce qui est clairement visible par rapport à une articulation saine - les épaules deviennent asymétriques. Cette caractéristique aide le médecin à suggérer immédiatement une luxation précise. L'articulation endommagée est légèrement aplatie, la saillie qui forme la clavicule et l'acromion de l'omoplate est clairement visible. Parfois pendant la palpation, la tête de l'humérus déplacée est palpée.

Même les problèmes articulaires «négligés» peuvent être guéris à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour..

La situation pathologique est aggravée par un œdème inflammatoire dû à l'expansion de petits vaisseaux sanguins en réponse à un déplacement des surfaces articulaires. Le plasma pénètre dans l'espace intercellulaire, ce qui se traduit par un fort gonflement de l'épaule. L'œdème se développe à la suite de la compression de tout gros vaisseau sanguin, comme une veine axillaire. On observe de la pâte - un gonflement légèrement prononcé de l'épiderme. La peau pâlit, acquiert une teinte bleutée, devient fraîche et humide au toucher. Lorsqu'on y appuie, une dépression persiste pendant un certain temps. Parfois, en particulier avec des blessures combinées, l'œdème se propage à l'ensemble du bras.

Presque toujours avec une luxation, des hématomes apparaissent. Ils se forment 2-3 heures après avoir subi la blessure et durent plusieurs jours, et parfois des semaines. Leur intensité dépend du nombre de vaisseaux endommagés, dont le sang s'est accumulé dans le tissu sous-cutané.

Premiers secours

La vitesse de récupération et le nombre de complications développées dépendent de la prestation ou non de soins pré-médicaux à la victime. Une personne doit être immédiatement étendue sur une surface dure, pour assurer la paix de l'épaule blessée. Ceci peut être réalisé en positionnant le bras en position d'abduction - vous devez plier légèrement votre coude et placer un rouleau ou un tissu enroulé sous lui. Le bandage permettra de fixer complètement l'articulation pour maintenir le membre supérieur dans la position désignée. Il s'agit d'une écharpe triangulaire, au milieu de laquelle l'avant-bras est placé, et les extrémités sont nouées avec un nœud à l'arrière du cou. En plus d'immobiliser le bras, la tâche principale des premiers secours est d'améliorer le bien-être de la victime. Que peut-on faire pour réduire la gravité de la douleur:

  • attachez un sac de glace enveloppé dans un tissu épais à l'épaule pour éviter les gelures. La durée d'application maximale de la compresse froide est de 15 minutes toutes les heures. La procédure aide non seulement à éliminer la douleur, mais empêche la propagation de l'œdème inflammatoire aux structures articulaires saines;
  • donner à la victime un comprimé (1,5 en cas de douleur aiguë) de tout médicament anti-inflammatoire non stéroïdien - Diclofénac, Nimésulide, Ibuprofène, Nise, Kétorol. Vous pouvez également diluer un sac de Nimesil dans 100 ml d'eau.

Pour une douleur aiguë, vous devez appeler l'ambulance. Il s'agit d'un symptôme caractéristique d'une lésion articulaire combinée, de sorte que la victime est hospitalisée pour examen et chirurgie. Si une personne se plaint de douleurs d'intensité légère ou modérée, immédiatement après avoir fixé le bras, elle doit être emmenée aux urgences pour l'articulation de l'épaule..

Tactiques de traitement

Après un examen externe du patient et en étudiant les résultats des études instrumentales, le traumatologue fait une injection anesthésique dans la zone de l'épaule. Après l'anesthésie, une réduction fermée des structures articulaires déplacées est réalisée selon la méthode de Janelidze, Hippocrates ou Kocher. Dans certains cas, sous anesthésie locale, il n'est pas possible d'éliminer la luxation due à un pincement sévère des tissus mous, ainsi que dans le cas de lésions à long terme. La mobilité articulaire est restaurée sous anesthésie de deux manières:

  • réduction ouverte à l'aide d'une goupille de verrouillage;
  • réduction ouverte avec nouvelle imposition de coutures en mylar.

Après la réduction, l'articulation de l'épaule est immobilisée pendant 20-30 jours avec un pansement Deso. Il fixe simultanément l'épaule et l'avant-bras, offre une position confortable de la main. Lors de son application, un bandage de gaze ou de gypse est utilisé et un rouleau de gaze de coton est placé dans la zone des aisselles.

Immédiatement après le retour de la tête osseuse dans la bonne position, la victime cesse de ressentir une douleur intense, et après quelques jours, ils disparaissent complètement. Par conséquent, le patient se tourne souvent vers un traumatologue avec une demande de retrait d'un bandage limitant le mouvement. Le médecin explique que les conséquences de la blessure n'ont pas encore été éliminées - la capsule articulaire ne s'est pas rétablie, ainsi que les nerfs, les muscles, les ligaments et les vaisseaux sanguins endommagés.

Si la victime n'écoute pas les arguments du médecin et retire le bandage de son propre chef, à l'avenir, elle devra souvent se rendre aux urgences pour soulager les luxations habituelles.

La période d'immobilisation ne se termine qu'après la régénération de la poche synoviale. La rééducation du patient commence, consistant en la restauration complète de toutes les fonctions de l'articulation de l'épaule. Des procédures physiothérapeutiques sont prescrites - électromyostimulation, thérapie UHF, magnétothérapie, thérapie au laser.

Le premier jour de réadaptation, les cours de physiothérapie sont dispensés sous la supervision d'un médecin de physiothérapie. Cela est nécessaire pour prévenir le développement de l'arthrose post-traumatique, renforçant les muscles de la ceinture scapulaire.

La durée de la période de récupération varie de plusieurs semaines à plusieurs mois, selon la gravité de la blessure..

Comment corriger l'articulation de l'épaule

L'articulation de l'épaule est l'une des plus grosses articulations du corps humain. Il est soumis à de lourdes charges, donc une luxation assez fréquente est sa luxation. Cela peut se produire après un coup de dos sur l'épaule ou une chute sur un bras tendu. Mais chez les enfants et les personnes âgées, une luxation de l'épaule peut survenir même avec un mouvement soudain et infructueux. Après une telle blessure, la mobilité de la main est sévèrement limitée et une douleur intense se produit. Il ne passe que lorsque les os qui composent l'articulation sont en place.

Il est recommandé de le faire dans un établissement médical, mais il n'est pas toujours possible de livrer immédiatement la victime à un médecin. Par conséquent, tout le monde doit savoir comment aider avec une telle blessure. La capacité à restaurer l'articulation et sa mobilité en dépendra..

Luxation Luxation

Luxation - c'est une telle blessure, qui se caractérise par le déplacement de sa place des os qui composent l'articulation. Toute articulation est une articulation mobile de deux os ou plus. Ils sont attachés par des ligaments et des tendons, recouverts d'une capsule articulaire. De plus, l'articulation comprend de nombreuses autres terminaisons nerveuses et vaisseaux sanguins.

Le plus souvent, lorsqu'une luxation se produit, l'os déplacé endommage ou même rompt la capsule articulaire. Dans la zone d'une articulation luxée, les nerfs ou les vaisseaux sanguins peuvent également être endommagés. Par conséquent, il y a un gonflement, parfois une hémorragie.

Un membre devient une position contre nature, il devient impossible de le déplacer. Eh bien, bien sûr, il y a une douleur intense.

En raison de l'inconfort et également du fait qu'un os déplacé peut comprimer les tissus mous et perturber la circulation sanguine, il est nécessaire de redresser l'articulation dès que possible. Plus tôt cela sera fait, moins de complications se développeront et la mobilité du membre se rétablira plus rapidement. Mais la réduction des luxations est une procédure compliquée, elle doit être effectuée par un professionnel. Il est conseillé de prendre une radiographie avant cela pour déterminer quels dommages sont présents, s'il y a une fracture osseuse.

Luxation de l'articulation de l'épaule

Dans la région de l'articulation de l'épaule, un traumatisme similaire se produit assez souvent. La luxation peut entraîner une chute, un coup sévère à l'épaule, ainsi que le non-respect des règles de sécurité lors d'un travail physique intense ou de la pratique d'un sport. Souvent, les petits enfants et les personnes âgées sont sujets à de telles blessures..

L'articulation de l'épaule a une structure complexe, de sorte qu'une telle blessure s'accompagne souvent de dommages à la capsule ou de rupture des ligaments. Parfois, il y a aussi une fracture des os qui composent l'articulation. Par conséquent, ne vous précipitez pas pour redresser immédiatement votre épaule. Pour aider la victime, vous devez déterminer qu'il s'agit vraiment d'une luxation.

Les symptômes suivants indiquent cette blessure:

  • douleur aiguë et sévère après une chute ou un coup, parfois accompagnée d'un coup;
  • l'épaule tombe, la main peut prendre une position non naturelle;
  • lorsque vous essayez de bouger le membre, la douleur s'intensifie;
  • l'enflure se développe rapidement, des ecchymoses peuvent apparaître;
  • engourdissement, picotements ou refroidissement de la main, faiblesse musculaire, blanchiment de la peau peuvent survenir.

Premiers secours

La luxation de l'épaule ne disparaîtra pas d'elle-même, la victime doit toujours fournir une assistance médicale. Cela aidera à éviter les complications et les dommages aux terminaisons nerveuses qui peuvent s'atrophier avec une compression prolongée. De plus, la mise en place d'un os doit être professionnelle. Certaines personnes ne soupçonnent pas ce qui se passera si la luxation est corrigée. Par conséquent, ils ne consultent pas toujours immédiatement un médecin, essayant de faire face au problème par eux-mêmes.

Mais cela ne vaut pas la peine, car ce n'est qu'après des blessures mineures qu'une telle réduction peut être réalisée sans complications. Habituellement, une luxation de l'épaule s'accompagne de dommages aux tissus mous, aux vaisseaux sanguins, à la compression des nerfs et dans 25% également à une fracture osseuse. De plus, cette articulation est très grosse, elle est entourée de muscles assez forts, qui sont à l'étroit après une blessure. Par conséquent, sans l'aide d'un professionnel, et souvent sans préparations spéciales, il ne sera pas possible de mettre l'os en place.

Mais l'assistance doit être fournie à la victime le plus tôt possible. Il doit être livré à un établissement médical, mais avant cela, il est important de soulager son état. Pour ce faire, le bras est fixé de sorte qu'aucun autre déplacement osseux ne se produit et qu'un mouvement imprudent n'entraîne pas de douleur accrue. Vous pouvez faire un bandage à partir de n'importe quel matériau à portée de main. Tout morceau de tissu plié est placé sous le bras, le bras est plié au niveau du coude et pressé contre la poitrine. Après cela, il est accroché à un bandage de foulard, puis bandé sur le corps.

À la maison, la douleur peut également être atténuée. Pour ce faire, appliquez immédiatement de la glace sur le site de la blessure. Il est enveloppé dans une serviette fine afin de ne pas provoquer d'engelures. La glace doit être appliquée toutes les heures, mais ne pas garder plus de 15 minutes. De plus, la victime doit boire des analgésiques. Il est préférable d'utiliser des anti-inflammatoires non stéroïdiens, car ils aideront également à prévenir l'enflure. Mais en présence d'un hématome, qui indique un saignement interne, vous ne pouvez pas boire d'ibuprofène, d'aspirine ou de naproxène, car ils fluidifient le sang. Mieux vaut prendre Ketanov, Tayleinol ou Tempalgin.

Il n'est pas recommandé d'essayer de redresser l'articulation vous-même, de masser et de toucher la zone endommagée. Il est nécessaire de livrer le patient au médecin dès que possible. De plus, il est conseillé de le faire dans les 12 heures suivant la blessure. Ensuite, l'augmentation de l'œdème et des muscles spasmodiques rend très difficile la procédure et il sera souvent possible de mettre l'os en place uniquement chirurgicalement..

Méthodes de réduction

Dans un établissement médical, la victime sera radiographiée, anesthésiée. Ce n'est qu'après que cela commence la réduction de la luxation de l'épaule. Les blessures légères sont parfois traitées même sans anesthésie locale. Mais souvent, vous avez besoin non seulement d'une anesthésie, mais aussi de l'utilisation de relaxants musculaires, car chez de nombreuses personnes, les muscles des épaules sont très forts et interfèrent avec la réduction.

Le plus souvent, une luxation de l'épaule se produit vers l'avant, et seulement dans 2% des cas, l'humérus est déplacé vers l'arrière. En fonction de cela, il existe plusieurs techniques de réduction d'épaule de base. Le choix du médecin dépend de la gravité des dommages, de la forme physique du patient, ainsi que d'autres facteurs. Le plus souvent, l'une des 4 méthodes est utilisée, nommée d'après le nom du médecin qui a appliqué cette procédure en premier..

Par Hippocrates-Cooper

C'est le moyen le plus simple que même un profane peut appliquer. Une personne peut le faire. La personne blessée est allongée sur le dos, le médecin se tient sur le côté du bras blessé et prend son poignet. Le pied nu doit être enfoncé dans l'aisselle de la victime sur la tête de l'humérus. Dans le même temps, tirez lentement une main droite vers vous, en essayant de ne pas faire de mouvements brusques. Parfois, il faut quelques minutes pour que l'os se mette en place..

Par Janelidze

Il est possible de réparer l'articulation avec cette méthode sans l'aide d'un professionnel, mais uniquement en dernier recours. Il faut se rappeler qu'une telle réduction provoque une douleur intense, elle doit donc être réalisée sous anesthésie locale. La victime doit s'allonger sur le côté pour que le bord de la table tombe sur l'aisselle. Le bras malade pend. Pour qu'une personne puisse se détendre complètement, elle doit remplacer quelque chose sous sa tête.

Dans cette position, le patient reste allongé pendant 15 à 20 minutes jusqu'à ce que les muscles se détendent. Ce n'est qu'alors que nous pourrons faire une réduction. Pour ce faire, prenez votre main sur l'avant-bras et pliez-le au coude. Appuyez ensuite sur l'avant-bras près du coude, tout en tournant le bras dans l'épaule. Vous pouvez appuyer doucement avec votre autre main sur l'épaule, en la massant dans un mouvement circulaire.

Selon Chaklin

Cette méthode est parfois utilisée pour ajuster l'articulation de l'épaule en présence d'une fracture. La procédure est réalisée sous anesthésie locale ou générale, car elle est très douloureuse. Le patient est allongé sur le dos, le médecin devient sa tête. La main malade doit être levée et tirée. Dans ce cas, avec la seconde main, vous devez appuyer sur l'épaule, en essayant de mettre l'humérus en place.

Selon Kocher

Si une luxation de l'épaule s'est produite chez une personne avec des muscles forts, deux personnes sont corrigées par la méthode Kocher. Pour la procédure, la victime se couche sur le dos pour que son épaule pende. Le médecin tient le poignet et le coude du patient, l'assistant fixe la ceinture scapulaire. La réduction est réalisée par rotation de l'humérus. C'est difficile, donc seul un professionnel peut utiliser cette méthode..

Causes, symptômes et traitement de la luxation de l'articulation de l'épaule

De cet article, vous apprendrez: qu'est-ce qu'une luxation de l'articulation de l'épaule, ce qui la fait se développer. Types de luxation de l'épaule, ses symptômes et période de diagnostic, de traitement et de rééducation.

L'auteur de l'article: Nivelichuk Taras, chef du département d'anesthésiologie et de soins intensifs, expérience professionnelle 8 ans. Enseignement supérieur dans la spécialité "Médecine générale".

La luxation de l'articulation de l'épaule (en abrégé CHD) fait référence aux dommages dans lesquels la tête de l'humérus s'étend au-delà de la cavité articulaire de l'omoplate.

La cause la plus courante de CHD est une chute sur un bras ou une épaule redressé.

CHD provoque une douleur intense à l'épaule et l'incapacité d'effectuer des mouvements dans l'articulation endommagée.

Parfois, cela conduit au développement de complications dangereuses:

  • rupture des muscles, des ligaments et des tendons;
  • dommages aux nerfs et vaisseaux sanguins adjacents.

Dans de tels cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour traiter la maladie coronarienne..

Après un traitement conservateur et chirurgical, une récupération complète et une restauration de la fonction articulaire sont possibles..

Les traumatologues participent au traitement de la coronaropathie.

La structure et les causes de luxation de l'articulation de l'épaule

L'articulation de la glande de l'épaule est l'articulation la plus mobile du corps humain. Il est formé par la tête de l'humérus rond et la cavité articulaire de l'omoplate.

La structure de l'articulation de l'épaule. cliquez sur la photo pour l'agrandir

La cavité elle-même a une forme assez plate. Le long de son bord se trouve la lèvre articulaire formée par le cartilage. Il permet une meilleure fixation de la tête de l'humérus et adoucit les mouvements du membre supérieur.

Ces structures anatomiques sont entourées d'une capsule articulaire, à l'intérieur de laquelle se trouve une cavité contenant du liquide synovial.

Anatomie de l'articulation de l'épaule. cliquez sur la photo pour l'agrandir

En raison de la grande mobilité de l'articulation de l'épaule, des luxations se développent assez souvent.

La CHD survient lorsque la tête est poussée hors de sa position dans la cavité articulaire avec force.

Le mécanisme de luxation de l'articulation de l'épaule lors de la chute sur le bras. cliquez sur la photo pour l'agrandir

  • blessures lors de sports - contact (football, hockey) et avec une forte probabilité de chutes (pistes de ski, gymnastique et volleyball);
  • blessures non sportives - un coup violent à l'épaule, reçu lors d'un accident, peut également provoquer une maladie coronarienne;
  • chutes - l'épaule peut être luxée en tombant sur un bras tendu.

La maladie coronarienne chez les jeunes survient le plus souvent à la suite d'un traumatisme. Les personnes âgées sont sujettes aux luxations en raison de l'affaiblissement des ligaments et du cartilage qui soutiennent l'articulation de l'épaule. Mais même dans de tels cas, pour le développement de CHD, une force doit être appliquée à l'épaule afin qu'une luxation se produise.

Trois types de pathologie

Selon le sens de déplacement de la tête humérale, 3 types de CHD sont distingués:

  1. Avant - la tête est déplacée en avant de l'articulation. Le plus souvent, elle est causée par un coup direct ou une chute sur un bras redressé. La luxation antérieure représente 95% du nombre total de CHD.
  2. Dos - luxation, dans laquelle la tête se déplace en arrière de la cavité articulaire. Ses causes peuvent être de fortes contractions musculaires lorsqu'elles sont frappées par l'électricité ou lors de crises. La luxation du dos est beaucoup moins courante - 2 à 4% de tous les CHD.
  3. Inférieur - la tête est déplacée vers le bas de la cavité articulaire. Il s'agit de l'espèce la plus rare observée dans 1% des cas de coronaropathie..

De plus, il y a une subluxation de l'articulation de l'épaule, dans laquelle (contrairement à la luxation), la tête de l'humérus ne s'étend pas complètement au-delà de la cavité articulaire.

Norme et subluxation de l'articulation de l'épaule. cliquez sur la photo pour l'agrandir

Les subluxations sont également antérieures, postérieures et inférieures.

Les traumatologues distinguent séparément la luxation habituelle de l'épaule - une condition dans laquelle, après la blessure initiale, une rechute de la luxation se produit en raison même d'un léger effet sur l'épaule endommagée.

Symptômes caractéristiques

Pendant le déplacement de l'humérus de l'emplacement normal, les muscles, les ligaments, le cartilage et les autres tissus adjacents sont étirés et déchirés. Par conséquent, avec CHD, le principal symptôme est une douleur intense..

En raison d'une douleur intense, le patient ne peut souvent pas faire de mouvement dans l'articulation endommagée. Il y a un spasme dans les muscles de l'épaule, ce qui augmente encore la douleur.

Typiquement, avec une CHD antérieure, le bras affecté du patient est légèrement rétracté loin du corps. Le patient la soutient de l'autre main pour soulager la douleur..

Immédiatement après la blessure, une déformation et un gonflement de l'articulation de l'épaule se produisent. Avec la CHD antérieure, une formation convexe peut apparaître sur la face avant de l'épaule - c'est la tête de l'humérus émergeant de l'articulation.

Déformation de l'articulation de l'épaule

Une douleur intense observée dans la maladie coronarienne peut provoquer l'apparition de symptômes systémiques - nausées, vomissements, transpiration accrue, étourdissements et faiblesse.

Les symptômes de la subluxation

La subluxation est une condition dans laquelle les surfaces articulaires entrent partiellement en contact les unes avec les autres. Les symptômes et l'évolution ne diffèrent pas de ceux avec luxation complète, lorsque les surfaces articulaires ne correspondent pas du tout.

Complications possibles

Complications possibles de CHD:

  • rupture des muscles, ligaments et tendons qui stabilisent l'articulation de l'épaule;
  • dommages aux nerfs et vaisseaux sanguins adjacents;
  • instabilité de l'articulation de l'épaule, qui peut conduire à la CHD habituelle.

Diagnostique

Pour établir un diagnostic, le traumatologue interroge le patient sur les symptômes et le mécanisme de la blessure, et examine également le bras endommagé.

Pendant l'examen, la pulsation des artères et l'innervation (apport de fibres nerveuses) de l'articulation touchée doivent être vérifiées pour exclure les dommages aux vaisseaux sanguins ou aux nerfs.

Après avoir identifié des signes de luxation, le médecin dirige le patient vers une radiographie, avec laquelle vous pouvez voir la position de la tête et exclure la présence d'une fracture.

Après le repositionnement, une exposition répétée peut être nécessaire..

En cas de suspicion de dommages aux tissus mous (tendons ou ligaments) situés à côté de l'articulation de l'épaule et avec la luxation habituelle, le patient est montré pour effectuer une imagerie par résonance magnétique. L'IRM peut détecter des dommages au cartilage, aux parties osseuses de l'articulation, aux ligaments, évaluer l'attachement de la capsule articulaire, son apport sanguin.

IRM de l'épaule

Méthodes de traitement

Comment traiter un patient après une blessure? Le traitement comprend les premiers soins, la réduction des luxations par un traumatologue avec un respect accru du régime de réadaptation et de la physiothérapie. Après un traitement complet, une restauration complète des performances articulaires est possible..

Premiers secours

Immédiatement après une blessure à l'épaule, quand on soupçonne qu'une personne s'est luxée une épaule, vous devez appeler une ambulance ou vous rendre à l'hôpital vous-même.

Les premiers soins sur les lieux comprennent:

  • immobilisation (immobilisation) de l'épaule avec un foulard (ou tout autre tissu à portée de main); Bandage d'épaule
  • appliquer un sac de glace sur la zone endommagée (un sac de glace doit être enveloppé dans du tissu, attaché au joint pendant 5 minutes);
  • prendre des analgésiques - paracétamol, ibuprofène (la posologie est indiquée dans les instructions du médicament).

Le patient ne doit ni manger ni boire, car si une anesthésie est nécessaire pendant la luxation, des vomissements peuvent se développer.

Les premiers soins pour la subluxation sont les mêmes que pour une luxation complète de l'articulation.

Direction de la luxation

Le but du traitement initial de la luxation de l'articulation de l'épaule est la réduction et le retour de la tête dans la cavité articulaire.

Il existe plusieurs méthodes pour fixer une épaule luxée. La décision quant à celle à utiliser dépend du type de CHD et de l'expérience du médecin.

Habituellement, la réduction de la luxation est réalisée chez les patients conscients. Pour réduire la douleur et la relaxation musculaire pendant la procédure, des sédatifs et des analgésiques peuvent être administrés..

Dans les cas complexes, une anesthésie générale peut être nécessaire pour corriger la coronaropathie..

Dans la plupart des cas, une réduction conservatrice de l'humérus est réussie, mais parfois vous devez vous faire opérer.

L'intervention chirurgicale est réalisée avec:

  1. Lésions de la cavité articulaire d'un tendon, d'un ligament ou d'un fragment osseux, qui interfèrent avec le retour de la tête dans la cavité articulaire.
  2. Échec des méthodes conservatrices.
  3. Présence de dommages aux vaisseaux sanguins ou aux nerfs.

Parfois, les jeunes patients (de moins de 25 ans) présentant un risque élevé de développer des luxations répétées, les traumatologues recommandent d'effectuer des opérations arthroscopiques précoces.

Ils sont prescrits pour restaurer la lèvre articulaire et éliminer les fragments de tissus mous de la cavité articulaire..

La réduction est nécessaire avec la subluxation. La technique n'a pas de différences fondamentales.

Réhabilitation

Immédiatement après la réparation de la luxation, le traumatologue examine à nouveau la main pour s'assurer qu'il n'y a pas de blessures pendant la procédure des artères ou des nerfs.

Pour évaluer l'efficacité de la réduction, une radiographie de contrôle est réalisée..

Étant donné que la luxation des tissus assure la stabilité de l'articulation de l'épaule pendant la luxation, le développement d'un déplacement osseux répété est possible au début de la période de récupération.

Afin de réduire la charge sur le bras blessé, les médecins recommandent d'utiliser une attelle d'épaule spéciale (bandage de fixation) ou un foulard, dont l'utilisation permet aux muscles entourant l'articulation de se détendre.

Orthèse d'épaule

Dans les cas graves, les traumatologues peuvent lancer.

Le patient peut rentrer chez lui presque immédiatement après la prise. Si la procédure a été réalisée sous anesthésie générale, le patient doit rester à l'hôpital jusqu'à la récupération de la conscience.

Dans ce cas, il est conseillé que le patient soit accompagné d'un parent ou d'une personne proche à domicile..

La durée d'immobilisation d'un bras endommagé dépend de la situation spécifique. Habituellement, c'est 5-7 jours, dans les cas graves - plus longtemps.

Les médecins tentent de trouver un équilibre entre fournir un repos fonctionnel à une articulation blessée et réduire sa mobilité en raison d'une immobilisation prolongée.

Pendant 2 à 6 semaines, le stress sur le bras blessé doit être évité..

Si le patient ressent de la douleur après la réduction, les médecins peuvent prescrire des anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, naproxène, kétoprofène et autres).

Une méthode abordable pour soulager la douleur et réduire l'enflure des tissus endommagés consiste à appliquer de la glace enveloppée dans une serviette. Pour ce faire, enveloppez la glace avec une serviette ou un autre chiffon, fixez-la au joint pendant 5 minutes.

Les principes de rééducation pour subluxation ne diffèrent pas de ceux avec luxation complète de l'articulation. Habituellement, avec la subluxation, la récupération est plus rapide: en 3-5 semaines.

Physiothérapie

Après la fin de la «période de repos», le patient doit consulter un médecin des exercices de physiothérapie. Il développera un programme individuel de rééducation physique visant à restaurer l'ensemble des mouvements de l'articulation endommagée et à renforcer les muscles de la ceinture scapulaire..

Les exercices de physiothérapie peuvent commencer à être exécutés après la disparition de la douleur et l'élimination de l'immobilisation..

Tout d'abord, il est recommandé au patient de faire des exercices isométriques (ils entraînent la force musculaire sans augmenter leur masse), ce sont également des exercices statiques dans lesquels il n'y a pas de mouvement dans l'articulation de l'épaule affectée. Ce n'est pas la force qui compte, mais la durée de la charge.

Exemples d'exercices isométriques

1. Extension isométrique

Tenez-vous dos au mur, les mains sur les côtés du corps. Gardez votre bras droit, appuyez avec force sur le mur et maintenez la pression pendant 5 secondes. Répétez 5 fois.

2. Flexion isométrique

Tenez-vous face au mur, mains sur les côtés du corps. Gardez votre bras droit, appuyez avec force sur le mur et maintenez la pression pendant 5 secondes. Répétez 5 fois.

3. Moulage isométrique

Placez un petit oreiller ou un journal plié entre votre bras et votre corps. Tenez votre main contre votre corps et maintenez cette position pendant 5 secondes. En commençant par un petit article, augmentez progressivement sa taille. Répétez 5 fois.

4. Plomb isométrique

Tenez-vous sur le côté du mur, placez l'arrière de la brosse dessus. Appuyez sur le mur comme si vous tentiez de lever le bras sur le côté. Maintenez la pression pendant 5 secondes. Répétez l'exercice 5 fois.

5. Rotation externe

Tenez-vous face au cadre de la porte. Pliez votre bras au coude droit et placez le dos de la main sur le côté du cadre. Appuyez dessus, maintenez la pression pendant 5 secondes. Répétez 5 fois.

6. Rotation interne

Tenez-vous face au cadre de la porte. Pliez votre coude à angle droit et placez votre paume sur le côté du cadre. Appuyez dessus, maintenez la pression pendant 5 secondes. Répétez 5 fois.

Ensuite, ils commencent à effectuer des exercices dynamiques, dans lesquels des mouvements sont effectués dans l'articulation touchée.

Exemples d'exercices dynamiques

1. Rotation interne

L'exercice le plus important pour prévenir la luxation antérieure récurrente de l'articulation de l'épaule. Fixez la bande d'expansion à un objet fixe, tenez-vous sur le côté. En tenant l'extrémité du ruban dans votre main, pliez votre main au coude à angle droit. En gardant le coude appuyé contre le corps, déplacez une brosse vers l'estomac, puis revenez lentement à sa position d'origine. Répétez 5 fois.

2. Rotation externe

Cet exercice ne peut pas être effectué dans les premiers stades de la rééducation, car dans ce cas, il existe un risque de CHD récidivante. Allongez-vous sur le côté, les jambes pliées aux genoux pour que le bras affecté soit au-dessus. Mettez une serviette sous son coude, prenez un haltère. Pliez votre bras à angle droit par rapport au coude. Tournez votre main dans l'articulation de l'épaule, en pointant la main avec l'haltère vers le haut. Revenez lentement à la position de départ. Répétez 5 fois.

Debout à une extrémité de la bande d'extension, prenez l'autre dans votre main. Gardez votre bras droit au niveau du coude, soulevez-le sur le côté, atteignez le niveau des épaules avec la brosse. Revenez lentement à la position de départ et répétez l'exercice 5 fois.

Debout à une extrémité de la bande d'extension, prenez l'autre dans votre main. Gardez votre bras droit au niveau du coude, soulevez-le devant vous, atteignez le niveau des épaules avec la brosse. Revenez lentement à la position de départ et répétez l'exercice 5 fois.

En plus des exercices visant à renforcer les muscles de la ceinture scapulaire, des cours sont organisés pour améliorer la mobilité de l'articulation touchée.

    Tenez-vous à côté du banc, pliez-vous et appuyez-vous dessus avec votre main saine. Une jambe doit être étendue vers l'avant, la seconde - située légèrement derrière. Détendez la main blessée, lui permettant de pendre librement. Le transfert du poids corporel d'une jambe à la seconde, fait des mouvements oscillatoires du corps, dans lesquels le bras endommagé commence également à osciller de l'avant vers l'arrière. Pour faire des vibrations latérales du bras, les pieds doivent être placés à la largeur des épaules.

Saisissez le bâton de gym par les extrémités avec les deux mains. Utilisez une main saine pour plier, rotation interne et externe, adduction et abduction dans l'épaule. Un bras endommagé se déplacera de manière synchrone en bonne santé.

Placez une serviette pliée entre votre main et votre corps blessés. Pliez votre bras à angle droit par rapport au coude. Avec une main saine, appuyez le coude de la main blessée contre le corps. Cet exercice améliore non seulement la mobilité de l'articulation de l'épaule, mais étire également sa capsule.

Mesures préventives

Pour éviter une luxation de l'épaule:

  • réduire la probabilité de chutes;
  • porter un équipement de protection lors de la pratique des sports de contact;
  • faire régulièrement des exercices pour renforcer les muscles et augmenter la flexibilité des articulations (des exemples d'exercices sont donnés ci-dessus).

Après le premier épisode de coronaropathie, le risque de nouvelle luxation à l'avenir est assez élevé (selon les statistiques, chez 80% des patients de moins de 30 ans après la première luxation, une deuxième luxation). Pour réduire le risque de rechute, vous devez suivre les recommandations du médecin et effectuer régulièrement les exercices prescrits par lui.

Pronostic pour la récupération

La luxation de l'articulation de l'épaule ne menace pas directement la vie. Leur principal danger réside dans une incapacité temporaire, le développement de complications (dommages aux vaisseaux sanguins et aux nerfs) et un risque élevé de rechute. La probabilité d'une nouvelle luxation dépend directement de l'âge du patient:

  1. Jusqu'à 20 ans, la rechute se développe dans 85% des cas.
  2. Plus de 40 ans, le risque est de 10-15%.

La plupart des luxations récurrentes se développent dans les 2 premières années après le premier épisode..

Luxations de l'épaule (articulation de l'épaule) - types, causes et symptômes, diagnostic, méthodes de réduction, traitement chirurgical et rééducation

Le site fournit des informations de référence à titre informatif uniquement. Le diagnostic et le traitement des maladies doivent être effectués sous la supervision d'un spécialiste. Tous les médicaments ont des contre-indications. Consultation d'un spécialiste requise!

Définition et caractéristiques générales de la luxation de l'épaule de la main droite ou gauche

Les termes «luxation de l'épaule» ou «luxation de l'épaule» sont également souvent utilisés pour désigner la luxation de l'épaule. Les trois termes sont synonymes et signifient le même état pathologique de l'articulation de l'épaule..

La luxation de l'épaule est comprise comme une condition dans laquelle il existe une divergence des surfaces de la tête de l'humérus et de la cavité articulaire de l'omoplate, qui sont normalement assez proches l'une de l'autre. S'il n'y a normalement qu'un petit espace entre les surfaces de la tête de l'humérus et la cavité articulaire de l'omoplate, ce qui permet un mouvement libre dans l'articulation, alors avec une luxation, ce petit espace devient beaucoup plus grand. En conséquence, l'amplitude des mouvements dans l'articulation est considérablement réduite, car la position incorrecte des surfaces de contact ne leur permet pas de fonctionner. En effet, dans l'articulation, toutes les surfaces de forme et de taille sont soigneusement ajustées les unes aux autres, et si leur position relative est même légèrement modifiée, l'articulation cesse de fonctionner normalement.

Une telle définition de la luxation est classique et reflète pleinement l'essence générale de l'état pathologique de l'articulation. Cependant, afin d'imaginer clairement et clairement ce qui constitue une luxation de l'articulation de l'épaule, il est nécessaire de connaître sa structure anatomique.

Ainsi, l'articulation de l'épaule est formée de deux surfaces - la tête de l'humérus et la cavité articulaire de l'omoplate. La tête de l'humérus est une formation sphérique à l'une de ses extrémités, et la cavité de l'omoplate est une encoche arrondie. De plus, la taille et la forme de l'excavation de l'omoplate correspondent à celles de la tête de l'humérus. En raison de la forme et de la taille correspondantes, la tête de l'humérus s'insère idéalement dans la cavité articulaire de l'omoplate, comme une balle dans le roulement (voir figure 1), et peut donc effectuer divers mouvements.

Figure 1 - La structure de l'articulation de l'épaule.

Pour pouvoir bouger, la tête de l'humérus et la surface articulaire de l'omoplate ne sont pas étroitement connectées; il y a un espace étroit entre elles, rempli d'un fluide spécial qui agit comme une sorte de lubrifiant physiologique. L'articulation est renforcée par des ligaments et des tendons qui maintiennent les surfaces d'accouplement de la tête et des rainures dans la position requise..

Mais si, pour une raison quelconque, la tête de l'humérus et la cavité articulaire de l'omoplate divergent dans différentes directions et que l'écart entre elles augmente, l'articulation perd la capacité de se déplacer en mode normal. Cette condition est appelée une luxation (voir figure 2).

Figure 2 - Luxation de l'articulation de l'épaule (la structure normale de l'articulation est représentée à droite et sa luxation à gauche).

Étant donné que les articulations de l'épaule gauche et droite sont complètement identiques dans leur structure, les dislocations se forment également de la même manière. De plus, les luxations des articulations de l'épaule droite et gauche ne sont pas différentes les unes des autres et n'ont aucune caractéristique, nous allons donc les considérer ensemble.

Les luxations de l'épaule sont retrouvées chez l'adulte dans la moitié des cas de toutes les luxations fixes, ce qui est dû aux particularités de la structure articulaire et à l'amplitude des mouvements qu'elle comporte..

Luxation de l'épaule - photo

Cette photo montre l'apparence de l'épaule luxée droite.

Classification et brève description de divers types de luxations de l'épaule

En fonction des causes, de la nature et de la présence de complications, l'ensemble des luxations de l'articulation de l'épaule est classé dans les variétés suivantes:
1. Luxation congénitale de l'épaule;
2. Luxations d'épaule acquises:

Les luxations d'épaule acquises sont divisées en:
1. Luxations traumatiques:

  • Luxations simples;
  • Luxations compliquées.
2. Luxations non traumatiques (habituelles):
  • Luxation arbitraire;
  • Luxation pathologique chronique.

Les luxations congénitales de l'épaule sont relativement rares et sont la conséquence d'un traumatisme à la naissance subi par l'enfant lors de son passage dans l'articulation pubienne. Le diagnostic et le traitement des luxations congénitales de l'épaule sont effectués directement dans la salle de naissance immédiatement après la naissance de l'enfant par un néonatologiste ou un traumatologue pédiatrique.

Les luxations d'épaule acquises par rapport aux congénitales constituent un groupe incomparablement important, car elles sont plus fréquentes et sont causées par divers facteurs, et pas seulement par des blessures à la naissance. Il s'agit de luxations acquises qui représentent environ 80% de tous les cas, et les 20% restants sont congénitaux.

Les luxations acquises, à leur tour, selon la nature du facteur qui les a provoquées, sont divisées en deux grands groupes - traumatiques et non traumatiques. Les lésions non traumatiques comprennent une luxation arbitraire et pathologique (chronique) de l'épaule. Et les traumatismes sont divisés en deux variétés - luxations d'épaule compliquées et non compliquées. En conséquence, les luxations non compliquées sont une blessure isolée de l'articulation de l'épaule, dans laquelle les tissus environnants et les structures anatomiques ne sont pas endommagés, ce qui élimine le problème par une simple réduction. Les luxations compliquées constituent un groupe significativement plus diversifié, qui comprend les luxations associées à des dommages aux tissus et structures environnants, ce qui rend la réduction simple impossible. Ainsi, à la luxation traumatique compliquée de l'épaule, il y a les options possibles suivantes:

  • Luxation ouverte avec dommages aux nerfs et aux vaisseaux sanguins;
  • Luxation avec dommages aux tendons;
  • Luxation avec fracture des os ou du cartilage (fracture);
  • Luxations pathologiques récurrentes;
  • Luxation chronique;
  • Luxation habituelle.

Selon la limitation de la blessure, les luxations sont divisées en trois types:
1. Nouvelle luxation (la blessure a été reçue dans les trois jours suivants);
2. Une luxation périmée (une blessure a été reçue au cours des trois prochaines semaines);
3. Luxation d'une personne âgée (la blessure a été reçue il y a plus de trois semaines).

Selon l'emplacement et la direction de divergence des surfaces de contact, les luxations des épaules sont divisées en trois variétés:
1. La luxation antérieure (notée dans 90% des cas) est un déplacement de la tête humérale en direction de la clavicule et profondément dans l'omoplate. Puisque la tête de l'humérus dans ce type de luxation relève du processus coracoïde de l'omoplate, elle est souvent appelée sous-claviculaire. Cependant, si la tête de l'humérus est plus fortement déplacée dans la clavicule, et non sous l'omoplate, cette option de dommage est appelée luxation sous-clavière. Avec cette luxation, l'épaule est quelque peu mise de côté.
2. La luxation postérieure (trouvée dans 2% des cas) est un détachement de la tête humérale des ligaments et des tendons qui la maintiennent dans une position normale, et un décalage simultanément vers le haut (vers la tête) et vers l'arrière. Une telle luxation se produit généralement lors d'une chute sur un bras tendu vers l'avant. Avec cette luxation, l'épaule est rétractée, pliée et légèrement tournée vers l'extérieur.
3. La luxation inférieure (trouvée dans 8% des cas) est un déplacement de la tête de l'humérus vers le côté des jambes. Avec une telle luxation, une personne ne peut pas baisser sa main et est obligée de la tenir au-dessus de sa tête. Avec une luxation inférieure, le bras est détourné du corps et la personne incline légèrement le torse sur le côté, tenant avec sa main saine.

Considérez une brève description des différents types de luxations de l'articulation de l'épaule.

Luxation traumatique de l'épaule

Luxation primaire de l'épaule

Luxation de l'épaule chez les personnes âgées

Luxation habituelle de l'épaule

Une luxation commune de l'épaule est une luxation répétée et fréquente d'une articulation précédemment endommagée. La luxation habituelle de l'épaule se développe généralement avec des dommages au faisceau neurovasculaire, une fracture de la cavité articulaire, une fissure de la lèvre articulaire, etc. La cause de la luxation traumatique primaire est également souvent la cause d'une luxation habituelle, à la suite de laquelle la capsule, les muscles et les ligaments guérissent avec la formation de cicatrices qui violent la anatomie normale structure et corrélation des structures articulaires. Le résultat d'une telle violation de l'anatomie normale de l'articulation est le développement de son instabilité avec les luxations habituelles.

Les luxations habituelles existent depuis longtemps - pendant des mois et des années. De plus, plus ils se produisent, moins d'efforts sont nécessaires pour former une luxation ultérieure. Cependant, en même temps, la méthode de leur réduction.

Luxation ouverte avec dommages aux nerfs et aux vaisseaux sanguins ou aux tendons

Luxation avec fracture des os ou du cartilage (fracture)

Luxations pathologiques récurrentes

Luxation arbitraire

Luxation pathologique chronique

Symptômes d'une luxation de l'épaule

Malgré une gamme assez large de variétés de luxations de l'épaule, leurs symptômes sont presque toujours les mêmes. Certaines différences de symptômes ne sont présentes que dans les luxations récentes et chroniques. Par conséquent, les symptômes de luxation de l'épaule peuvent être divisés en deux grands groupes - avec une blessure récente et chronique.

Toute luxation récente ou récente de l'épaule s'accompagne d'une douleur d'intensité variable, qui est un symptôme obligatoire de lésion. De plus, plus les dommages aux tissus de l'articulation sont importants, plus la douleur ressentie par une luxation est forte. En raison de la douleur, une personne essaie de tenir sa main du côté de la blessure, essayant de fixer une légère avance du corps avec une déviation simultanée en avant.

Les autres signes les plus caractéristiques de luxation de l'épaule sont la limitation de ses fonctions et sa déformation. Un joint déformé peut prendre diverses formes - convexe, creux, angulaire, etc. L'apparition de l'articulation est anormale, différente d'une épaule intacte, ce qui est visible à l'œil nu. Cependant, la déformation la plus courante de l'épaule pendant la luxation est son aplatissement dans la direction antéropostérieure avec une forte saillie simultanée de l'omoplate avec un évidement en dessous. Cette déformation donne au joint un aspect très distinctif..

Avec une luxation de l'épaule, une personne ne peut faire aucun mouvement de la main associé à cette articulation. Si vous essayez de faire des mouvements passifs simples, une résistance caractéristique du ressort apparaîtra.

En résumant ce qui précède, nous pouvons dire que les symptômes suivants sont les symptômes les plus caractéristiques de la luxation de l'épaule:

  • Douleur à l'épaule, au bras, à l'omoplate et à la clavicule;
  • Gonflement de l'articulation de l'épaule;
  • Limitation des mouvements dans l'articulation (une personne ne peut faire que des mouvements de ressorts qui sont petits en volume et en amplitude);
  • Une apparence déformée de l'articulation de l'épaule, différente de celle de la deuxième épaule intacte;
  • Gonflement de l'articulation;
  • Avec pincement ou lésion des nerfs, apparition d'une douleur de type perçant, engourdissement du bras et ecchymose au voisinage immédiat de l'articulation;
  • Atteinte sensorielle de la main, de l'épaule et de l'avant-bras du bras relié à l'articulation luxée.

Avec une luxation chronique, la capsule articulaire est densifiée, ce qui fait que les tissus deviennent plus épais et plus denses et perdent leur élasticité. En outre, la luxation non dirigée est une source de processus inflammatoire chronique lent, à la suite de quoi un grand nombre de cordons fibreux sont formés dans la cavité articulaire. Ces brins semblent envahir la surface des os qui forment l'articulation de l'épaule et forment une fusion étanche de toute la cavité interne de la capsule articulaire. À la suite de la fusion des os qui forment l'articulation, elle perd complètement ses fonctions et se fixe dans la mauvaise position anatomique. Une telle luxation chronique ne fait plus mal, mais ne permet pas un mouvement normal dans l'articulation. Par conséquent, les principaux signes d'une luxation chronique sont la déformation de l'articulation et la restriction des mouvements de celle-ci. De plus, une telle luxation ne peut pas être corrigée sans chirurgie, car un grand nombre de brins fibreux se sont formés qui interfèrent avec le mouvement des os vers la position anatomique normale.

Causes de luxation de l'épaule

Douleur après luxation de l'épaule

La douleur après une luxation de l'épaule est assez sévère, aiguë, mais localisée dans la zone articulaire et ne s'étend pratiquement pas aux tissus environnants. La sensation de douleur s'intensifie lorsque vous essayez de faire un mouvement avec le bras ou l'épaule.

Immédiatement dans le processus de mise en place d'une luxation, une personne peut ressentir une douleur très forte, aiguë et presque insupportable, il est donc recommandé d'effectuer cette manipulation sous anesthésie. Si l'anesthésie n'est pas appliquée, en raison d'une douleur intense, une personne contractera instinctivement les muscles et la direction de la luxation peut devenir incomplète ou incorrecte, ce qui créera des conditions de luxations habituelles à l'avenir.

Une fois la luxation soulagée, la douleur diminuera, mais ne disparaîtra complètement qu'après 2 à 4 mois. De plus, la douleur diminuera progressivement, disparaissant lentement. Une fois la luxation réparée, la douleur restante est associée à des entorses et des tendons. Et bien que ces structures, qui renforcent et maintiennent l'articulation dans une position normale, ne soient pas réduites à leur taille habituelle, la douleur sera ressentie par une personne. Autrement dit, après une luxation de l'articulation, la douleur sera la même qu'après avoir étiré les muscles ou les ligaments.

Comment déterminer la luxation de l'épaule (diagnostic)

Le diagnostic de luxation de l'épaule est basé sur les résultats de l'examen, de la palpation et des radiographies de l'articulation endommagée. Dans les cas douteux, l'imagerie par résonance magnétique et informatique est utilisée pour clarifier la luxation..

À l'examen, le médecin révèle une déformation visible de l'articulation de l'épaule et essaie d'établir où se trouvaient ses parties. Après un examen visuel, le traumatologue procède à une sensation douce de l'articulation de l'épaule disloquée afin d'établir l'emplacement de la tête humérale. La tête a une forme sphérique arrondie, elle est donc clairement visible et palpable sous la peau. Avec toute luxation, la tête de l'humérus peut être déplacée vers l'arrière sous l'omoplate, vers la poitrine sous la clavicule ou vers le bas.

Ensuite, le médecin prend une main avec une articulation endommagée et essaie de lui faire un léger mouvement. Avec une luxation, la résistance du ressort se fera sentir. Lorsque vous essayez de faire un mouvement circulaire direct dans le sens antihoraire avec votre main baissée le long du corps, une rotation simultanée de la tête saillante et luxée de l'humérus se produit. Les mouvements des doigts et du coude pendant la luxation de l'épaule ne souffrent pas et restent pleinement.

Lors du diagnostic de luxation de l'articulation de l'épaule, il est nécessaire de vérifier sa réaction aux mouvements et la sensibilité cutanée, car une telle blessure est souvent compliquée par une lésion nerveuse. De plus, il est nécessaire de ressentir une impulsion sur les artères de l'avant-bras au voisinage immédiat de la paume de la main et de déterminer sa force. Si le pouls est plus faible que sur un bras sain, cela indique des dommages aux vaisseaux sanguins, ce qui est également souvent le cas avec des luxations de l'épaule.

Ainsi, les signes permettant de reconnaître une luxation de l'épaule sont les suivants:

  • Articulation déformée de l'épaule;
  • La résistance élastique caractéristique en essayant de faire un mouvement dans une articulation disloquée;
  • Rotation de la tête de l'humérus simultanément avec la rotation de ses bras allongés et droits autour de son axe;
  • Préservation des mouvements des doigts et de l'articulation du coude.

Cependant, pour clarifier le diagnostic de luxation de l'épaule, établi sur la base des signes ci-dessus, il est nécessaire de prendre une radiographie qui, en plus de confirmer l'hypothèse diagnostique, vous permettra de voir avec précision l'emplacement des os les uns par rapport aux autres. Ceci, à son tour, permettra au médecin de déterminer les tactiques les plus efficaces et les moins traumatisantes pour la réduction ultérieure de la luxation.

Avec la luxation habituelle de l'épaule, en règle générale, la configuration de l'articulation n'est pas déformée, mais les mouvements y sont considérablement limités. Les signes d'une luxation habituelle sont diverses restrictions au mouvement de l'articulation de l'épaule, appelées symptômes de Weinstein, Babich et Stepanov.

Le symptôme de Weinstein est que la personne est invitée à lever les deux mains à 90 ° sur les côtés, puis à les plier à angle droit au niveau des coudes. Ensuite, il est demandé à la personne d'essayer de lever l'avant-bras le plus haut possible. Avec la luxation habituelle de l'épaule, l'amplitude des mouvements est moindre que sur le côté intact. Le symptôme de Babich est que lorsqu'un médecin essaie de faire les mouvements de la main d'une personne, il contrecarre et essaie de les contrôler indépendamment. Symptôme Stepanova a vérifié la position d'une personne allongée sur le dos. Le patient est invité à étirer ses bras le long du corps et à mettre ses paumes sur la surface du canapé. Ensuite, ils demandent à la personne de tourner les mains pour que l'arrière de leurs paumes touche la surface du canapé. En présence de la luxation habituelle de l'épaule, une personne n'atteint pas le canapé avec le dos de sa main.

De plus, avec la luxation habituelle de l'épaule, le médecin ou une autre personne peut facilement abaisser son bras levé sur le côté, malgré des tentatives actives de résistance. Une main avec une articulation saine de l'épaule ne peut pas être abaissée vers le corps si une personne s'y oppose activement..

Pour confirmer une luxation de l'épaule, suspectée sur la base des signes énumérés, il est nécessaire de prendre une radiographie.

Principes généraux de traitement

Le traitement de la luxation de l'épaule vise à restaurer la structure normale de l'articulation de l'épaule. Cet objectif de traitement peut être atteint par diverses méthodes de réduction de la luxation ou à l'aide d'une intervention chirurgicale.Par conséquent, toute la combinaison de méthodes de traitement de la luxation de l'épaule est divisée en deux grandes catégories - conservatrice et opératoire. Les méthodes conservatrices comprennent plusieurs méthodes de repositionnement de la luxation, et les méthodes chirurgicales comprennent divers types d'interventions chirurgicales plastiques, au cours desquelles le médecin élimine l'excès de tissu endommagé ou enflammé et forme une articulation normale des autres..

Après réduction ou chirurgie, lorsque l'articulation de l'épaule a retrouvé sa structure anatomique normale, il est nécessaire de limiter son mouvement jusqu'à la cicatrisation complète et la restauration de tous les tissus, ce qui prend de 4 à 6 semaines. Pour immobiliser l'articulation (limiter sa mobilité), une araignée Turner ou un pansement foulard est appliqué sur la personne pendant 3 à 6 semaines, et un cours de physiothérapie (UHF, électrophorèse avec anesthésiques, exercices de physiothérapie, etc.) est prescrit pour la réparation tissulaire la plus rapide..

Considérez les méthodes de repositionnement de la luxation, la production d'une opération chirurgicale et la réhabilitation ultérieure dans des sections distinctes.

Luxation de l'épaule

La luxation de l'épaule doit être corrigée dès que possible après sa formation. La réduction de la luxation doit être effectuée par anesthésie. Une anesthésie générale ou locale peut être utilisée selon l'état de la personne..

La méthode la plus simple et la plus efficace de soulagement de la douleur pour le repositionnement de la luxation de l'épaule est l'anesthésie par conduction selon Meshkov. Pour sa production, une personne est assise sur une chaise, a demandé de tourner la tête vers une épaule saine et de trouver un point sous le bord inférieur de la clavicule à la frontière de son tiers central et externe. La solution de novocaïne est injectée à ce stade, attendez 5 à 10 minutes jusqu'à ce que l'anesthésie s'installe, puis procédez au repositionnement de la luxation par toute méthode disponible..

Il existe plus de dix façons de corriger une luxation de l'épaule, parmi lesquelles les suivantes sont les plus simples, les moins traumatisantes et les plus efficaces:

  • Méthode Kocher. Tout d'abord, le médecin saisit le bras blessé par le tiers inférieur de l'épaule et du poignet, se penche au coude à angle droit, puis le tire simultanément le long de l'axe de l'épaule pour le presser contre le corps. L'assistant au moment du mouvement doit tenir l'épaule de la personne pour qu'elle ne se lève pas. Ensuite, le médecin tourne l'avant-bras, plié au niveau du coude, vers l'extérieur, de sorte que le coude soit dirigé vers l'abdomen. Après cela, ils tournent à nouveau le bras de sorte que le coude soit tourné vers l'avant (devant l'estomac). En conclusion, le bras est à nouveau tourné de sorte que le coude soit près de l'abdomen.
  • Way Janelidze. On propose à une personne de s'allonger sur le bord d'un canapé, d'une table ou d'un lit, ou de s'asseoir sur une chaise pour que le bras blessé pende librement du bord vers le bas. Dans cette position, une personne doit s'allonger pendant 10 à 15 minutes pour détendre les muscles, après quoi le médecin plie le bras au coude à angle droit et le tire vers le bas, tout en appuyant sur l'avant-bras et en le tournant alternativement vers l'intérieur et vers l'extérieur..
  • La méthode de Mukhin-Mota est applicable pour toute variante de luxation. La personne est assise sur une chaise ou allongée sur un canapé, après quoi l'omoplate est attachée au dos avec une serviette dans le dos, la jetant à travers l'aisselle. Ensuite, le médecin plie le bras au niveau du coude et le soulève sur le côté jusqu'au niveau des épaules. Dans cette position, le médecin étire doucement le bras le long de l'axe de l'épaule, tout en le secouant légèrement et en le faisant pivoter d'un côté à l'autre.
  • La méthode hippocratique. La personne est allongée sur le dos, le médecin attrape une main sur le côté de l'articulation endommagée par la main et pose sa jambe sous l'aisselle. Puis, en même temps, il tire la main et pousse le talon de la tête de l'humérus vers l'articulation.

Réduction de la luxation de l'épaule de Kocher - vidéo

Direction de la luxation de l'épaule à Hippocrate - vidéo

Bandage de luxation de l'épaule

Après le repositionnement de la luxation, le bras en position d'abduction à 30-45 ° du torse est nécessairement fixé avec une clé à plâtre selon le Turner (figure 3) ou un bandage de foulard (figure 4). Avant d'appliquer des bandages ou des éponges, un rouleau de gaze de coton est placé sous l'aisselle.

Figure 3 - Turner longet.

Figure 4 - Pansement écharpe.

Une attelle ou un foulard est appliqué pendant au moins 4 semaines chez l'adulte et pendant 3 semaines chez la personne âgée (plus de 65 ans) et l'enfant de moins de 12 ans. Les personnes âgées et les enfants sont invités à mettre des pansements pour mouchoirs au lieu des entretoises pendant 10 à 14 jours.

Après avoir retiré les épissures ou le bandage de foulard, il est nécessaire d'effectuer des exercices spéciaux visant à renforcer l'articulation et les muscles, ce qui empêchera une luxation future de l'épaule.

Luxation habituelle de l'épaule: causes, symptômes, tests, traitement (réduction), pansement - vidéo

Traitement chirurgical de la luxation de l'épaule

En cas de luxation traumatique de l'épaule de tout âge, sa réduction conservatrice n'est pas toujours possible, et dans ce cas, le médecin recourt à la chirurgie, qui consiste à ouvrir la capsule articulaire, à remettre les os en place puis à piquer les tissus déchirés. Une telle opération n'est pas compliquée, mais n'est effectuée qu'après l'échec d'une tentative de correction conservatrice de la luxation..

Un type d'opération complètement différent est le traitement d'une luxation habituelle de l'articulation, car au cours du chirurgien, ils doivent reformer la capsule normale de l'articulation, correspondre aux surfaces des os, enlever les tissus enflammés, les cordons fibreux et les excroissances formées, et piquer les ligaments déchirés, les tendons et le cartilage.

Chirurgie pour traiter une luxation habituelle de l'épaule

Les opérations pour traiter une luxation habituelle de l'épaule visent à éliminer sa cause. Par exemple, si une personne a une capsule trop grande et trop longue de l'articulation de l'épaule, elle est partiellement excisée et suturée. Avec des ligaments étirés, ils sont raccourcis et la formation de nouveaux disponibles à proximité immédiate. En présence de cordons fibreux et d'épaississements qui empêchent les os de s'approcher suffisamment les uns des autres, le médecin les excise et les retire.

Le plus souvent, les opérations sur la capsule de l'épaule sont utilisées pour éliminer la luxation habituelle, au cours de laquelle l'excès de tissu est retiré, suivi de l'ondulation et de la suture. La deuxième opération la plus populaire est la création de nouveaux tendons et ligaments qui renforcent la tête de l'humérus et empêchent l'articulation de se disloquer. Dans ce cas, le médecin coupe les petits morceaux de ligaments et de tendons des muscles étroitement espacés et les coud aux points nécessaires de l'articulation de l'épaule.

La troisième option courante pour les opérations de traitement d'une luxation commune de l'épaule est la technique Eden ou Andin, basée sur le fait de donner aux os une nouvelle forme avec de nombreux points d'arrêt qui empêchent la luxation articulaire.

Malheureusement, toutes les opérations pour le traitement d'une luxation habituelle de l'épaule présentent des inconvénients et un risque de rechute, donc tout le monde doit être préparé mentalement au fait qu'il devra subir une intervention chirurgicale plus d'une fois. Le nombre minimum de rechutes constaté pour l'opération Boychev-M.

Après luxation de l'épaule - rééducation

La rééducation après luxation de l'épaule se déroule en trois étapes, correspondant au changement successif des méthodes de traitement, et consiste en la mise en œuvre de certains exercices et procédures physiothérapeutiques.

À la première étape, qui se poursuit pendant la première semaine après la réparation de la luxation, il est nécessaire d'effectuer les actions de réhabilitation suivantes:

  • Restriction de tout mouvement dans l'articulation de l'épaule;
  • Réchauffez les mains et les poignets pour assurer un flux sanguin normal en eux;
  • Compresses froides sur l'articulation pour soulager la douleur;
  • Prendre des médicaments du groupe des anti-inflammatoires non stéroïdiens (nimésulide, ibuprofène, diclofénac, etc.);
  • Électrophorèse avec Novocain.

Au deuxième stade de la rééducation, qui dure de 2 à 4 semaines après le règne de la luxation, inclusivement, il est nécessaire d'effectuer les actions suivantes:
  • Mouvements d'échauffement légers et fluides avec l'épaule;
  • Si pendant les mouvements d'échauffement l'épaule ne ressent pas de douleur, vous pouvez alors déplacer l'articulation en douceur dans différentes directions;
  • Après avoir effectué les exercices, il est recommandé d'appliquer du froid sur l'articulation.

À ce stade, il est strictement interdit d'effectuer des mouvements combinés, tels que, par exemple, déplacer vos bras vers l'avant, sur les côtés et vers l'arrière et tourner l'épaule vers l'extérieur, car cela peut provoquer une deuxième luxation.

La troisième étape de la rééducation commence 3 à 4 semaines après la réparation de la luxation. C'est pendant cette période que le bandage ou l'araignée est retiré et que les actions suivantes commencent:

  • Enlèvement d'armes sur les côtés;
  • Mouvements d'épaule d'échauffement en douceur dans différentes directions.

Les exercices de la troisième étape devraient viser à restaurer la gamme complète des mouvements dans l'articulation, afin qu'ils commencent à les effectuer après avoir retiré les épissures ou les bandages et continuent à être effectués pendant 2 à 3 mois.

La rééducation après une luxation de l'épaule consiste non seulement à effectuer un certain ensemble d'exercices visant à renforcer les muscles et les ligaments qui maintiennent l'articulation, mais aussi à arrêter le processus inflammatoire et à fournir les conditions pour la restauration la meilleure et la plus rapide de la structure des tissus endommagés. Par conséquent, en plus des exercices, il est recommandé de suivre des cours sur les types de réadaptation en physiothérapie suivants:

  • Galvanisation des muscles de l'épaule et de l'avant-bras;
  • Électrophorèse de Novocain;
  • Ozokerite;
  • Thérapie au laser;
  • Magnétothérapie.

Les méthodes de physiothérapie énumérées peuvent être utilisées alternativement ou sélectivement sur la recommandation d'un médecin de réadaptation.

Exercices après luxation de l'épaule

Luxation de l'épaule - Premiers soins

La luxation doit être corrigée dès que possible, mais un traumatologue ou un chirurgien doit le faire. Par conséquent, en cas de luxation de l'épaule, il est nécessaire d'appeler une ambulance ou de livrer la personne blessée à l'établissement médical le plus proche par ses propres moyens et au moyen.

Jusqu'à ce qu'une personne soit emmenée dans un établissement médical, il faut lui prodiguer les premiers soins qui, en cas de luxation de l'épaule, consistent à immobiliser l'articulation avec un bandage. Il est optimal d'appliquer simplement un foulard comme indiqué sur la figure 5.

Figure 5 - Écharpe.

Si possible, vous devez mettre froid sur l'articulation et donner à la personne une pilule de tout médicament contre la douleur (nimésulide, Analgin, Trigan, Baralgin, Sedalgin, MIG, etc.).

Il ne faut pas tenter de corriger la luxation par elle-même, car une mauvaise technique peut aggraver la situation..

Soins d'urgence pour luxation de l'épaule chez un enfant - vidéo

Auteur: Nasedkina A.K. Spécialiste en recherche biomédicale.