Épanchement articulaire

  • Blessure

Parlant d'une pathologie telle que l'épanchement articulaire, ils signifient le plus souvent des lésions au genou. C'est ce joint qui résiste aux charges les plus importantes. À l'intérieur, il y a un liquide spécial qui fournit au tissu cartilagineux les substances nécessaires au fonctionnement normal. Une charge excessive provoque des blessures à l'articulation du genou et le développement du processus inflammatoire. Dans ce cas, la quantité de liquide synovial augmente et, en raison de la malnutrition du tissu cartilagineux, la fonction motrice du genou diminue.

Ce qui découle de?

À la suite d'un traumatisme ou d'une charge excessive sur l'articulation du genou, une sécrétion excessive et une accumulation de liquide intra-articulaire se produisent. Le risque accru d'épanchement concerne les patients en surpoids, âgés de plus de 50 ans, ainsi que les personnes qui travaillent dur. Il existe de tels facteurs contribuant au développement d'une condition pathologique:

  • fractures osseuses;
  • blessures chez les athlètes;
  • rupture du ménisque ou des ligaments;
  • mauvaise coagulation sanguine;
  • ostéoarthrose;
  • tous les types d'arthrite;
  • goutte;
  • bursite;
  • formation de tumeurs.
Retour à la table des matières

Comment reconnaître la pathologie?

Les problèmes articulaires ne passent pas inaperçus, car ils provoquent une gêne sous forme de douleur et de troubles moteurs. Une caractéristique distinctive de l'épanchement est une augmentation de l'articulation du genou. S'il y a une lésion infectieuse avec formation de pus, l'inflammation est réactive. Les principaux signes de pathologie incluent de telles manifestations:

  • Œdème. Si nous comparons un genou sain à un genou affecté, les changements dans l'articulation sont visibles à l'œil nu. Un changement modéré de la couleur de la peau vers le rouge, la température locale de la zone touchée augmente.
  • Rigidité dans les mouvements. Une accumulation excessive de liquide dans la cavité articulaire ne permet pas la libre circulation de la jambe. Il est particulièrement difficile de le déplier.
  • Syndrome douloureux. L'inconfort dans le genou conduit à un mouvement limité du patient, il devient difficile de s'appuyer sur une jambe douloureuse.
Retour à la table des matières

Méthodes de diagnostic

Si au moins l'un des symptômes se produit, vous devez consulter un médecin qui examinera et prescrira un traitement.

L'épanchement est diagnostiqué sur la base d'un examen et d'un interrogatoire du patient. Pour obtenir des informations supplémentaires sur l'état de l'articulation, les études suivantes sont utilisées:

  • radiographie L'image montre des déplacements dans la rotule, une fracture. Des signes d'arthrite peuvent également être identifiés avec cette étude..
  • Ultrason Les diagnostics échographiques aident à identifier les maladies des ligaments et des tendons.
  • IRM Cette étude est capable de détecter même une légère déviation de l'articulation..
Étude pour établir le degré de lésion tissulaire.

Si nécessaire, un test sanguin clinique est effectué. Avec son aide, les maladies infectieuses concomitantes sont déterminées. Pour déterminer la composition du liquide accumulé, une ponction de l'articulation du genou est effectuée. La substance résultante est appelée épanchement synovial. Le but de l'étude est d'identifier la présence ou l'absence de bactéries, de sang, de dépôts d'acide urique. La présence d'éventuelles inclusions dans l'épanchement synovial aide à déterminer la maladie concomitante et à commencer un traitement symptomatique.

Thérapies pour l'épanchement dans la cavité articulaire

Traitement conservateur

Les maladies articulaires sont toujours accompagnées de douleurs. Par conséquent, la première étape du traitement est l'anesthésie. Des antiseptiques peuvent être introduits dans la cavité articulaire. À des fins thérapeutiques, une ponction est également effectuée. Pour ce faire, utilisez une seringue pour pomper le liquide de la zone affectée, qui est examiné dans des conditions de laboratoire. La procédure est simple et ne nécessite pas d'anesthésie. Les résultats de l'analyse des échantillons sélectionnés permettent de choisir la bonne tactique de traitement. Utilisez des médicaments non stéroïdiens qui ont un effet anti-inflammatoire et des médicaments hormonaux. Pour prévenir l'inflammation, des antibiotiques sont injectés dans l'articulation du genou affectée. De plus, il est nécessaire de porter un bandage serré, et dans les cas graves, une immobilisation complète est possible. Mais l'immobilisation prolongée du genou n'est pas autorisée, car il sera plus difficile de reprendre la fonction motrice.

Intervention chirurgicale

Dans les cas graves, il y a une indication pour l'opération. Il existe 3 types d'interventions chirurgicales:

  • Arthroscopie Cette procédure est utilisée à des fins médicales et diagnostiques. Pendant l'opération, le fluide est pompé hors de la cavité articulaire. La manipulation est possible en l'absence d'hémorragie et d'accumulation de pus.
  • Arthrocentèse. Prendre une ponction vous permet de soulager la douleur et de réduire la pression dans la zone touchée. Cela réduit le risque d'inflammation..
  • Prothèses. L'opération n'est effectuée que dans des cas très graves. La zone affectée est remplacée par un implant..
Retour à la table des matières

La prévention

Un mode de vie sain réduit le risque de développer des pathologies articulaires. S'il y a une tendance aux maladies du système musculo-squelettique, il est recommandé de surveiller une bonne nutrition et la nature de l'activité physique doit être modérée. Si vous ressentez la moindre gêne au genou, vous devriez consulter votre médecin dès que possible. Dans les premiers stades, la pathologie est plus facile à guérir et à prévenir les complications, même les incapacités.

Effusion

L'exsudation est une condition pathologique caractérisée par l'accumulation de tout liquide biologique dans l'une des cavités corporelles. L'exsudation est un symptôme d'inflammation ou d'excès de sang dans les organes ou tissus internes, et le traitement doit viser à éliminer la maladie sous-jacente.

Épanchement pleural

L'épanchement pleural s'accompagne de douleurs thoraciques et d'essoufflement. Il s'agit de l'accumulation des fluides suivants dans la cavité pleurale:

  • Du sang. L'hémothorax peut survenir à la suite de blessures à la poitrine, d'anévrismes aortiques ou de troubles de la coagulation sanguine;
  • Pus. L'empyème est une complication de pneumonie, de rupture de l'œsophage, d'abcès abdominal ou de chirurgie;
  • Lymphes Le chylothorax survient avec diverses blessures du canal lymphatique principal ou avec un blocage tumoral..

Maladies pouvant provoquer un épanchement pleural:

  • Blessures à la poitrine;
  • Chirurgie cardiaque;
  • Tumeurs
  • Insuffisance cardiaque;
  • Embolie pulmonaire;
  • Pneumonie;
  • Tuberculose;
  • Histoplasmose;
  • Cryptococcose;
  • Blastomycose;
  • Coccioidomycose;
  • Pancréatite
  • Cirrhose du foie;
  • Polyarthrite rhumatoïde;
  • Abcès sous le diaphragme;
  • Le lupus érythémateux disséminé;
  • Faible taux de protéines sanguines.

La cause de l'épanchement peut être l'introduction incorrecte de cathéters intraveineux ou de tubes en plastique, ainsi que de certains médicaments - hydralazine, procaïnamide, isoniazide, phénytoïne et autres.

Le diagnostic de l'accumulation de liquide dans la cavité pleurale comprend:

  • Radiographie thoracique - révèle un liquide;
  • Tomodensitométrie - confirme les résultats d'une radiographie, détecte un abcès pulmonaire, une pneumonie ou une tumeur;
  • Échographie - détermine l'emplacement de la plus petite quantité de liquide pleural, ce qui facilite la vidange du médecin.

Dans les cas où la source d'épanchement pleural n'a pas pu être identifiée au cours de ces procédures, une ponction, une biopsie ou une bronchoscopie est effectuée. La ponction vous permet d'établir la présence dans la composition chimique du liquide de champignons, de bactéries et de cellules malignes. Pour cela, un fluide est séparé avec une aiguille lors de la vidange de la cavité. Si l'échantillon pour le diagnostic est petit, une biopsie pleurale ouverte est effectuée - la poitrine est un peu coupée et le tissu est prélevé à l'aide d'un toratoscope. Parfois, ils ont recours à la bronchoscopie - une étude visuelle directe des voies respiratoires à travers un bronchoscope. Selon les statistiques, dans 20% des cas, les causes de l'épanchement ne peuvent être déterminées.

Selon la gravité de l'épanchement, l'excès de liquide est éliminé avec une aiguille, un cathéter ou un tube en plastique connecté au système de drainage.

Épanchement du genou

L'exsudation de l'articulation du genou est généralement causée par des maladies inflammatoires, des blessures ou un stress excessif. Pour déterminer les causes de l'accumulation de liquide dans le genou, il est nécessaire d'étudier son échantillon. L'apparition d'un épanchement dans l'articulation est déterminée par des facteurs tels que l'âge, l'obésité et la profession. Le risque augmente après 55 ans, car les personnes âgées sont plus susceptibles d'avoir des maladies articulaires. Une charge supplémentaire sur les genoux peut survenir chez les personnes en surpoids ou les athlètes professionnels. Une surcharge entraîne des dommages au cartilage au fil du temps, ce qui est une cause fréquente d'épanchement..

Le liquide peut s'accumuler après les fractures osseuses, la rupture du ménisque ou des ligaments, ainsi que dans les maladies chroniques:

  • Coagulation sanguine incorrecte;
  • Tumeurs
  • Brosse;
  • Ostéoarthrose;
  • Bursite;
  • Polyarthrite rhumatoïde;
  • Arthrite septique;
  • Goutte;
  • Pseudogout.

Les signes d'épanchement dans l'articulation sont:

  • Gonflement. Un gonflement des tissus est observé autour de la rotule, ce qui est particulièrement visible lorsque l'on compare le genou malade et sain;
  • Raideur. L'excès de liquide empêche le libre mouvement de l'articulation et ne permet pas de redresser complètement la jambe;
  • Douleur. L'exsudation peut limiter les mouvements. Parfois, la douleur conduit au fait qu'une personne ne peut pas se tenir debout.

Le diagnostic consiste en une série de procédures:

  • radiographie Il montre des signes d'arthrite, de destruction articulaire, de fractures osseuses;
  • Ultrason. Détecte les maladies des tendons et des ligaments;
  • Imagerie par résonance magnétique. Détecte les dommages mineurs aux articulations et aux tissus..

Les méthodes invasives comprennent les tests sanguins, l'aspiration articulaire et l'arthroscopie. Un test sanguin vous permet de diagnostiquer les maladies infectieuses et inflammatoires associées à l'épanchement, telles que la maladie de Lyme ou la goutte. L'aspiration articulaire, ou arthrocentèse, est effectuée afin de vérifier la présence de bactéries, de sang, de cristaux d'acide urique et d'autres inclusions dans le liquide accumulé. Des échantillons peuvent également être prélevés lors de l'examen de la surface de l'articulation à l'aide d'un arthroscope, qui est inséré dans l'articulation..

Le traitement médicamenteux pour l'épanchement de l'articulation du genou est conçu pour éliminer sa cause d'origine, et dans les cas graves, l'intervention chirurgicale peut consister à retirer du liquide ou à remplacer l'articulation.

Épanchement pelvien

L'exsudation dans le bassin est une accumulation de liquide libre, qui peut également être observée normalement. Par exemple, chez la femme, immédiatement après l'ovulation, le contenu liquide du follicule rompu pénètre dans l'espace derrière l'utérus et disparaît après 2-3 jours. Ce symptôme est utilisé dans le traitement de l'infertilité comme une sorte de marqueur de l'ovulation..

Les causes de l'épanchement peuvent être les pathologies suivantes:

  • Maladie du foie
  • Endométriose;
  • Rupture d'un kyste ovarien;
  • Salpingite purulente;
  • Grossesse extra-utérine;
  • Tumeur maligne;
  • Saignement abdominal de toute origine.

Le diagnostic est effectué principalement par ultrasons. Le traitement peut être conservateur ou chirurgical, selon les maladies concomitantes..

La présence d'un épanchement dans l'articulation, la cavité pleurale ou dans la région pelvienne est un symptôme diagnostique important de diverses maladies inflammatoires et nécessite une attention médicale immédiate.

Les informations sont compilées et fournies à titre informatif uniquement. Consultez votre médecin dès les premiers signes de maladie. L'automédication est dangereuse pour la santé.!

Effusion

L'exsudation est un processus pathologique d'accumulation ou d'apparition de liquide biologique dans n'importe quelle cavité du corps, c'est un symptôme de maladies inflammatoires ou d'excès de lymphe et de sang dans les tissus et les organes internes. Selon la composition du liquide, l'épanchement est divisé en sang, séreux, fibrineux et purulent, selon la localisation - dans l'abdomen, la pleurale, le péricarde et l'articulaire.

Types et causes d'épanchement pleural

L'épanchement pleural est une accumulation excessive de liquide (normalement 10-20 ml) dans la cavité entre les deux couches de la plèvre, cette condition peut s'accompagner d'essoufflement, de toux, de douleurs thoraciques, de sueurs nocturnes. Dans la cavité pleurale peut être collectée:

  • L'hémothorax (accumulation de sang) se produit en raison d'une violation de la coagulation sanguine, d'une blessure à la poitrine, de la rupture d'un vaisseau sanguin;
  • Le chylothorax (accumulation de lymphe) se produit avec une violation du canal lymphatique principal de la poitrine, y compris lorsqu'il est bloqué par une tumeur;
  • L'empyème (l'apparition de pus) est observé lors d'opérations sur la poitrine, complications de pneumonie, rupture de l'œsophage, ainsi qu'avec un abcès de la cavité abdominale;
  • Un épanchement de cholestérol (avec une concentration élevée de cholestérol) est noté avec une maladie prolongée provoquée par la tuberculose, la polyarthrite rhumatoïde.

Les maladies en présence desquelles l'apparition d'un épanchement pleural est possible comprennent:

  • Insuffisance cardiaque chronique
  • Néoplasmes;
  • Infarctus pulmonaire;
  • Pneumonie;
  • Tuberculose;
  • Le lupus érythémateux disséminé;
  • Perforation de l'estomac;
  • Abcès;
  • Mycoses;
  • Pancréatite
  • Polyarthrite rhumatoïde;
  • Infarctus du myocarde;
  • Cirrhose du foie, syndrome néphrotique;
  • Asbestose;
  • Blessures à la poitrine;
  • Hypoprotéinémie;
  • Syndrome de Drössler.

De plus, la cause de l'épanchement peut être l'administration incorrecte de cathéters intraveineux et l'utilisation de certains médicaments (hydralazine, isoniazide, procaïnamide, chlorpromazine, phénytoïne, etc.).

Diagnostic de l'épanchement pleural

Pour le diagnostic d'épanchement dans la région pleurale, appliquer:

  • Radiographie panoramique thoracique en projection directe et latérale - pour détecter le liquide dans une quantité de plus de 300 ml;
  • Échographie - la méthode vous permet de différencier l'épanchement de l'épaississement de la plèvre, de visualiser le liquide pleural, même en petite quantité;
  • La TDM est le moyen le plus précis pour détecter un liquide de différents volumes, détecter la pneumonie, l'abcès pulmonaire, les néoplasmes bénins et malins de la plèvre;
  • Biopsie pleurale et fibrobronchoscopie - sont prescrites s'il n'est pas possible de déterminer la cause de l'épanchement par des méthodes antérieures.

À ces fins, une ponction de la cavité pleurale est réalisée le plus souvent à l'aide d'une aiguille. L'analyse en laboratoire vous permet de déterminer la composition chimique du liquide et la présence de bactéries et de champignons en son sein, et une étude cytologique du matériel biologique est également prescrite. Ces mesures sont nécessaires pour le diagnostic et un traitement adéquat supplémentaire de la maladie sous-jacente provoquant un épanchement pleural. Avec l'accumulation d'un grand volume de liquide pour le drainage, la perforation de la cavité est réalisée à l'aide d'un cathéter, d'une aiguille ou d'un tube avec un système de drainage, avec cette procédure, l'élimination de jusqu'à un litre et demi de liquide d'épanchement est possible.

Causes et signes d'épanchement du genou

L'apparition d'un épanchement est due à des blessures, des troubles métaboliques du corps, des lésions inflammatoires. Les facteurs négatifs conduisant à l'accumulation d'un épanchement dans l'articulation en raison de dommages au cartilage sont la charge sur le genou résultant de l'activité professionnelle, du sport, de l'excès de poids. Les maladies qui provoquent l'accumulation d'épanchement de l'articulation du genou comprennent:

  • Ostéoarthrose;
  • Trouble de la coagulation sanguine;
  • Polyarthrite rhumatoïde et septique;
  • Tumeurs
  • Goutte;
  • Infection purulente;
  • Synovite;
  • Bursite;
  • Kyste.

Il y a aussi une exsudation de l'articulation du genou avec des fractures osseuses, un ménisque déchiré et d'autres blessures, les personnes âgées sont principalement à risque, car elles sont plus susceptibles de souffrir de maladies articulaires. Les symptômes d'épanchement dans l'articulation sont une déformation du contour du genou et une augmentation de son volume, une sensation de gonflement du tissu dans cette zone, une restriction du mouvement de la jambe endolorie, une incapacité à se concentrer sur elle, une douleur dans la rotule.

Diagnostic de l'épanchement du genou

Pour le diagnostic de l'épanchement, une radiographie, une échographie, une IRM sont effectuées pour identifier les dommages à l'articulation, aux ligaments et aux tendons, et un test sanguin est également prescrit pour déterminer les lésions infectieuses et inflammatoires. Pour détecter les micro-organismes (streptocoques, staphylocoques, mycobacterium tuberculosis), la présence de sang et d'autres inclusions, l'articulation est aspirée ou arthroscopique à l'aide d'un arthroscope inséré. Le traitement de l'épanchement de l'articulation du genou vise à éliminer la maladie initiale et peut inclure à la fois un traitement conservateur et une intervention chirurgicale - élimination des fluides et remplacement articulaire.

Causes d'épanchement dans le bassin

L'exsudation dans le bassin s'accumule à la suite de:

  • Rupture d'un kyste ovarien;
  • Endométriose;
  • Grossesse extra-utérine;
  • Tumeur
  • Lésions du foie;
  • Salpingite purulente;
  • Saignement abdominal.

L'exsudation dans le bassin est également observée pendant 2-3 jours dans l'espace derrière l'utérus à la suite de l'ovulation lorsque le follicule se rompt. Ce processus est la norme et est utilisé pour traiter l'infertilité (comme signe d'ovulation). L'échographie est utilisée pour diagnostiquer un épanchement; le traitement de la maladie sous-jacente peut être médicamenteux ou chirurgical, selon les indications.

La détection d'un épanchement dans n'importe quel organe ou cavité du corps nécessite une attention médicale immédiate, car l'accumulation de liquide est un signe de diverses pathologies, dont l'efficacité du traitement dépend d'un traitement rapide.

L'épanchement dans l'articulation c'est quoi

L'exsudation est une condition pathologique caractérisée par l'accumulation de tout liquide biologique dans l'une des cavités corporelles. L'exsudation est un symptôme d'inflammation ou d'excès de sang dans les organes ou tissus internes, et le traitement doit viser à éliminer la maladie sous-jacente.

L'épanchement pleural s'accompagne de douleurs thoraciques et d'essoufflement. Il s'agit de l'accumulation des fluides suivants dans la cavité pleurale:

  • Du sang. L'hémothorax peut survenir à la suite de blessures à la poitrine, d'anévrismes aortiques ou de troubles de la coagulation sanguine;
  • Pus. L'empyème est une complication de pneumonie, de rupture de l'œsophage, d'abcès abdominal ou de chirurgie;
  • Lymphes Le chylothorax survient avec diverses blessures du canal lymphatique principal ou avec un blocage tumoral..

Maladies pouvant provoquer un épanchement pleural:

  • Blessures à la poitrine;
  • Chirurgie cardiaque;
  • Tumeurs
  • Insuffisance cardiaque;
  • Embolie pulmonaire;
  • Pneumonie;
  • Tuberculose;
  • Histoplasmose;
  • Cryptococcose;
  • Blastomycose;
  • Coccioidomycose;
  • Pancréatite
  • Cirrhose du foie;
  • Polyarthrite rhumatoïde;
  • Abcès sous le diaphragme;
  • Le lupus érythémateux disséminé;
  • Faible taux de protéines sanguines.

La cause de l'épanchement peut être l'introduction incorrecte de cathéters intraveineux ou de tubes en plastique, ainsi que de certains médicaments - hydralazine, procaïnamide, isoniazide, phénytoïne et autres.

Le diagnostic de l'accumulation de liquide dans la cavité pleurale comprend:

  • Radiographie thoracique - révèle un liquide;
  • Tomodensitométrie - confirme les résultats d'une radiographie, détecte un abcès pulmonaire, une pneumonie ou une tumeur;
  • Échographie - détermine l'emplacement de la plus petite quantité de liquide pleural, ce qui facilite la vidange du médecin.

Dans les cas où la source d'épanchement pleural n'a pas pu être identifiée au cours de ces procédures, une ponction, une biopsie ou une bronchoscopie est effectuée. La ponction vous permet d'établir la présence dans la composition chimique du liquide de champignons, de bactéries et de cellules malignes. Pour cela, un fluide est séparé avec une aiguille lors de la vidange de la cavité. Si l'échantillon pour le diagnostic est petit, une biopsie pleurale ouverte est effectuée - la poitrine est un peu coupée et le tissu est prélevé à l'aide d'un toratoscope. Parfois, ils ont recours à la bronchoscopie - une étude visuelle directe des voies respiratoires à travers un bronchoscope. Selon les statistiques, dans 20% des cas, les causes de l'épanchement ne peuvent être déterminées.

Selon la gravité de l'épanchement, l'excès de liquide est éliminé avec une aiguille, un cathéter ou un tube en plastique connecté au système de drainage.

Épanchement du genou

L'exsudation de l'articulation du genou est généralement causée par des maladies inflammatoires, des blessures ou un stress excessif. Pour déterminer les causes de l'accumulation de liquide dans le genou, il est nécessaire d'étudier son échantillon. L'apparition d'un épanchement dans l'articulation est déterminée par des facteurs tels que l'âge, l'obésité et la profession. Le risque augmente après 55 ans, car les personnes âgées sont plus susceptibles d'avoir des maladies articulaires. Une charge supplémentaire sur les genoux peut survenir chez les personnes en surpoids ou les athlètes professionnels. Une surcharge entraîne des dommages au cartilage au fil du temps, ce qui est une cause fréquente d'épanchement..

Le liquide peut s'accumuler après les fractures osseuses, la rupture du ménisque ou des ligaments, ainsi que dans les maladies chroniques:

  • Coagulation sanguine incorrecte;
  • Tumeurs
  • Brosse;
  • Ostéoarthrose;
  • Bursite;
  • Polyarthrite rhumatoïde;
  • Arthrite septique;
  • Goutte;
  • Pseudogout.

Les signes d'épanchement dans l'articulation sont:

  • Gonflement. Un gonflement des tissus est observé autour de la rotule, ce qui est particulièrement visible lorsque l'on compare le genou malade et sain;
  • Raideur. L'excès de liquide empêche le libre mouvement de l'articulation et ne permet pas de redresser complètement la jambe;
  • Douleur. L'exsudation peut limiter les mouvements. Parfois, la douleur conduit au fait qu'une personne ne peut pas se tenir debout.

Le diagnostic consiste en une série de procédures:

  • radiographie Il montre des signes d'arthrite, de destruction articulaire, de fractures osseuses;
  • Ultrason. Détecte les maladies des tendons et des ligaments;
  • Imagerie par résonance magnétique. Détecte les dommages mineurs aux articulations et aux tissus..

Les méthodes invasives comprennent les tests sanguins, l'aspiration articulaire et l'arthroscopie. Un test sanguin vous permet de diagnostiquer les maladies infectieuses et inflammatoires associées à l'épanchement, telles que la maladie de Lyme ou la goutte. L'aspiration articulaire, ou arthrocentèse, est effectuée afin de vérifier la présence de bactéries, de sang, de cristaux d'acide urique et d'autres inclusions dans le liquide accumulé. Des échantillons peuvent également être prélevés lors de l'examen de la surface de l'articulation à l'aide d'un arthroscope, qui est inséré dans l'articulation..

Le traitement médicamenteux pour l'épanchement de l'articulation du genou est conçu pour éliminer sa cause d'origine, et dans les cas graves, l'intervention chirurgicale peut consister à retirer du liquide ou à remplacer l'articulation.

Épanchement pelvien

L'exsudation dans le bassin est une accumulation de liquide libre, qui peut également être observée normalement. Par exemple, chez la femme, immédiatement après l'ovulation, le contenu liquide du follicule rompu pénètre dans l'espace derrière l'utérus et disparaît après 2-3 jours. Ce symptôme est utilisé dans le traitement de l'infertilité comme une sorte de marqueur de l'ovulation..

Les causes de l'épanchement peuvent être les pathologies suivantes:

  • Maladie du foie
  • Endométriose;
  • Rupture d'un kyste ovarien;
  • Salpingite purulente;
  • Grossesse extra-utérine;
  • Tumeur maligne;
  • Saignement abdominal de toute origine.

Le diagnostic est effectué principalement par ultrasons. Le traitement peut être conservateur ou chirurgical, selon les maladies concomitantes..

La présence d'un épanchement dans l'articulation, la cavité pleurale ou dans la région pelvienne est un symptôme diagnostique important de diverses maladies inflammatoires et nécessite une attention médicale immédiate.

Les informations sont compilées et fournies à titre informatif uniquement. Consultez votre médecin dès les premiers signes de maladie. L'automédication est dangereuse pour la santé.!

Épanchement intra-articulaire du genou

Le genou est l'articulation la plus grande et la plus complexe du corps. Il doit supporter des charges importantes tout au long du cycle de vie de son propriétaire, de sorte que des problèmes d'articulations des genoux surviennent régulièrement - ils font mal, gonflent et empêchent les mouvements normaux. L'épanchement articulaire du genou est répandu..

Qu'est-il?

Avant de comprendre d'où vient l'épanchement intra-articulaire, vous devez expliquer de quoi il s'agit..

Ce nom est une pathologie, exprimée par l'accumulation de liquide synovial dans l'articulation du genou. Normalement, la substance y est également présente, car elle est nécessaire à la lubrification du mécanisme articulaire. L'exsudation, ou synovite, apparaît si le niveau de liquide pour une raison quelconque commence à dépasser la norme. L'œdème lui-même n'est pas une maladie, mais un signal de la présence d'une sorte de maladie qui reste à trouver et à guérir..

Les épanchements articulaires, en fonction des composants de la substance accumulée, sont différenciés en:

Lequel des énoncés suivants est le plus dangereux??

Les synovites purulentes reconnues du genou étaient les plus dangereuses et les plus graves. Ils sont causés par des déchets et la reproduction active d'agents pathogènes qui pénètrent dans l'articulation du genou lors de blessures graves..

Raisons de l'apparence

Mécanique

Un cas courant et quotidien, à cause duquel un épanchement se forme, est une sorte de blessure. Dans l'enfance, une tumeur se produit en raison de ligaments foulés ou déchirés qui n'ont pas le temps de se renforcer simultanément avec la croissance. Les adultes sont confrontés à une synovite après des blessures au ménisque, des fractures de l'articulation du genou, une capsule articulaire cassée. Les personnes à risque peuvent être celles dont les genoux doivent supporter de lourdes charges - athlètes et personnes en surpoids.

Inflammatoire

Pratiquement toute maladie infectieuse peut contribuer à l'apparition de la maladie, en commençant par la grippe commune et en terminant par le streptocoque.

De plus, avec ce phénomène désagréable, les personnes souffrant de:

  1. Spondylarthrite ankylosante.
  2. Rhumatisme et polyarthrite rhumatoïde.
  3. Maladie des rois - goutte.
  4. Lupus érythémateux.
  5. Dermatomyosite.
  6. Gonarthrose.
  7. Allergie, qui se traduit par une augmentation de la sécrétion de liquide synovial dans les articulations.

La synovite peut survenir une fois l'infection vaincue. De ce fait, il ne vient pas toujours à l'esprit du patient que la racine du problème réside précisément dans la maladie récente, et il ne sera pas facile pour le médecin de savoir pourquoi l'épanchement s'est développé. Donc, si vous deviez vous tourner vers des médecins ayant un problème similaire, vous devez répertorier tout ce qu'une personne a récemment été malade.

Symptômes d'accumulation de liquide synovial

  1. Le signe le plus évident d'une lubrification excessive dans l'articulation du genou est la survenue d'un œdème et une différence notable dans la taille de l'un et de l'autre genou.
  2. Diminution des opportunités dans le mouvement. En raison de la violation de la forme du genou se déforme et sa mobilité devient limitée.
  3. Douleur. Plus l'inflammation est grave, plus elle est forte. Parfois, le genou fait mal sans s'arrêter, parfois de temps en temps. Mais dans tous les cas, des sensations très désagréables surviennent si vous essayez de vous pencher ou de faire pression sur le pied.
  4. Compaction tissulaire moins courante à l'intérieur de l'œdème et rougeur de la peau autour.

La synovite active est caractérisée par une rougeur importante et une augmentation locale de la température au site de la lésion..

Diagnostic médical

Pour que le médecin puisse vous dire exactement de quoi souffre le patient, celui-ci doit au moins réussir:

Avec son aide, le spécialiste détermine si les os, les ligaments, les articulations ou les tendons sont endommagés.

Le patient devra passer un test sanguin, ce qui aidera à identifier divers processus inflammatoires qui se produisent dans le corps. Pour déterminer avec précision la présence dans la composition du liquide débordant de l'articulation du genou, du sang ou de certains micro-organismes, des échantillons sont prélevés par arthroscopie.

Traitement des maladies

Le traitement chirurgical de la synovite aidera à éviter les complications nécessitant un traitement beaucoup plus sérieux. Mais simplement retirer l'excès de liquide n'est pas suffisant. Si le problème principal n'est pas résolu, à cause duquel le symptôme apparaît, l'œdème reviendra encore et encore.

Traitement médical

Les symptômes de la douleur et de l'œdème sont traités avec des médicaments anti-inflammatoires de nature non stéroïdienne - ibuprofène, diclofénac et autres. Ces fonds sont utilisés à la fois sous forme de comprimés et sous forme de crèmes. Ils n'éliminent pas la cause de la maladie, mais facilitent considérablement l'état du patient et lui permettent de vivre pleinement pendant le traitement et la rééducation.

Pour les inflammations purulentes avancées, des antibiotiques sont utilisés, ou des corticostéroïdes - dexaméthasone et similaires. Les moyens de ce type ont un effet puissant et une grande liste d'effets secondaires, ils ne peuvent donc être utilisés que selon les directives d'un médecin..

Intervention chirurgicale

L'arthrocentèse est la procédure pour éliminer l'excès de substance de la cavité articulaire dans laquelle un épanchement s'est formé. Il est répandu dans la pratique du traitement symptomatique de la synovite, car il réduit la taille de l'œdème et réduit la douleur. L'arthocentèse est réalisée à l'aide d'une seringue conventionnelle, avec laquelle des antibiotiques ou d'autres médicaments sont injectés dans l'articulation du genou après la procédure. Grâce à ce schéma, un effet combiné est obtenu - et la souffrance du patient est facilitée, et l'efficacité de la thérapie est augmentée.

Méthodes de médecine traditionnelle

En cas de douleur ou d'enflure du genou, vous devez immédiatement consulter un médecin. Mais si la cause identifiée de la tumeur est une petite blessure, alors en plus de la thérapie principale, des médicaments conventionnels alternatifs peuvent être utilisés.

Pack de glace

Le produit le plus simple qui réduit la quantité de liquide accumulé est la glace ordinaire.

  1. Le genou affecté s'élève au-dessus de la taille et repose sur une surface dure..
  2. Un morceau de glace est enveloppé dans un tissu et appliqué sur le pied pendant environ 20 minutes.
  3. Le chiffon avec de la glace est retiré et l'articulation est bandée avec des bandages pour se protéger contre d'autres dommages..

Pour les petites tumeurs, cette méthode peut être suffisante et elles se résoudront elles-mêmes. Sinon, vous devez vous inscrire à un spécialiste.

La pommade populaire pour éliminer l'enflure du genou, préparée à partir de seulement deux composants:

  • Consoude (herbe) - 1 tasse
  • Lipides - environ 200 g.

La plante est écrasée et la graisse est coupée en petits morceaux. Les ingrédients sont mélangés et mis la masse résultante au réfrigérateur, où elle est vieillie pendant au moins 5 jours. Après cela, l'outil peut commencer à être utilisé - frotté dans l'articulation du genou malade deux fois par jour. Ensuite, la jambe est fixée avec des bandages élastiques.

Pour doter la maladie de synovite, une infusion d'huile à base de plantes est utilisée. Pour cela, vous devez prendre deux cuillères à soupe de feuilles de laurier séchées, les mettre dans un récipient et y verser un verre d'huile végétale. N'importe qui fera l'affaire - à la fois de tournesol, d'olive et de maïs. Insistez sur ce mélange pendant une semaine, puis utilisez-le comme une pommade - frottez-le dans un endroit douloureux trois fois par jour.

Parmi les décoctions d'herbes médicinales qui aident à l'inflammation des articulations, le seigle est particulièrement populaire. Pour le préparer, prenez un demi-verre de grains de seigle et faites bouillir dans 1 litre d'eau pendant 20 minutes. Ensuite, le bouillon refroidit et filtré.

Il existe plusieurs options pour cet outil.. Dans un liquide déjà bouilli, vous pouvez ajouter une livre de miel liquide, 2 c. épine-vinette, 200 ml de vodka.

Un produit bien mélangé est envoyé dans un endroit calme où il est infusé pendant trois semaines. À la fin de la période, le bouillon est pris par voie orale, 3 cuillères à soupe. trois fois par jour avant les repas.

Prévention des maladies

Pour minimiser le risque de développer une synovite, vous devez prendre soin des articulations et prévenir leurs dommages. Ceci est facilité par:

  • Une alimentation équilibrée, comprenant un apport quotidien de calcium et de vitamine D.
  • Maintenir un poids corporel ne dépassant pas la norme.
  • Gymnastique et exercices réguliers pour renforcer les muscles et les ligaments.
  • Manque d'hypothermie.
  • Échauffements avant l'entraînement pour réchauffer les muscles et les préparer au travail actif.
  • Haltérophilie et précautions de sécurité.

Ignorer les épanchements qui sont apparus dans l'articulation du genou peut entraîner des complications à l'avenir. Il est nécessaire de trouver la raison pour laquelle une quantité excessive de liquide s'est accumulée et de l'éliminer. Ensuite, la synovite sera guérie en peu de temps et il est peu probable qu'elle revienne après un certain temps. Pour éviter de tels problèmes, il suffit juste d'être attentif au bien-être, à la nutrition et au style de vie.

Qu'est-ce qu'un épanchement dans l'articulation du genou et comment est-il traité

L'articulation du genou est complexe dans sa structure anatomique. Il a aussi une grosse charge - c'est lui qui permet aux gens de faire une variété de mouvements. Le système de ligaments, muscles, os (tibial, fémoral, fibulaire, rotule et rotule) et les nerfs assurent le fonctionnement normal des membres.

De plus, la surface interne de l'articulation du genou est recouverte d'une membrane synoviale qui produit un liquide spécial qui permet à l'articulation de recevoir des nutriments.

En raison de la combinaison de ces facteurs, l'articulation remplit ses fonctions. Mais de telles situations se produisent (par exemple, des blessures), lorsque le travail est perturbé, la jambe gonfle, ça fait mal et vous devez penser à traiter un épanchement dans l'articulation du genou.

informations générales

Si vous demandez à un médecin ce qu'est un épanchement dans l'articulation du genou, la définition suivante est donnée: une condition pathologique caractérisée par une production excessive et une accumulation de liquide libre.

L'exsudation dans la cavité articulaire est une réponse normale à l'irritation de la membrane synoviale. Avec l'inflammation, le liquide dans le genou devient visqueux, par conséquent, l'effet de la dépréciation, de la protection des terminaisons nerveuses, de la lubrification et du trophisme de l'articulation est réduit.

Développement de la pathologie

Beaucoup de gens se demandent quelles sont les causes de l'épanchement de l'articulation du genou. Un épanchement intra-articulaire se produit dans les situations et facteurs de risque suivants:

  • âge supérieur à 50 ans (au cours de cette période, des changements physiologiques normaux se produisent, entraînant la destruction de la surface articulaire et la formation d'un épanchement synovial);
  • lésions traumatiques - ecchymoses, fractures des os de l'articulation, entorse ou rupture des ligaments du genou, rupture du ménisque ou de la capsule articulaire (une grande quantité de liquide est produite en réponse à la blessure);
  • les maladies chroniques des articulations du genou (kyste ou tumeur articulaire, rhumatismes, goutte, gonarthrose, lupus érythémateux, polyarthrite rhumatoïde, dermatomyosite - tous peuvent entraîner l'apparition d'un épanchement dans l'inversion supérieure de l'articulation du genou);
  • processus allergiques associés au cartilage;
  • infections antérieures et lésions articulaires sur leur fond (arthrite chlamydiale réactive, processus inflammatoire gonococcique de l'articulation, conséquence d'une septicémie et autres);
  • amincissement du cartilage, érosion et ulcères.

Toute raison conduit au développement d'une réaction inflammatoire et de signes d'inflammation, qui provoquent la formation d'une quantité excessive de liquide intra-articulaire.

Types d'épanchement

Afin de déterminer le type de processus pathologique, il est nécessaire d'effectuer une ponction diagnostique de l'articulation. Selon le contenu, les maladies sont divisées en:

  • purulent (la condition la plus redoutable, indique la présence d'une infection bactérienne, le liquide a une couleur vert jaunâtre, visqueux);
  • hémorragique (des taches sur l'articulation peuvent indiquer qu'une blessure grave a été reçue impliquant des vaisseaux sanguins ou d'autres structures anatomiques de l'articulation);
  • Synovite - un liquide transparent en grande quantité (trouvé dans les lésions traumatiques du genou ou une infection virale, indique des dommages au cartilage).

Chacune de ces conditions doit être diagnostiquée en temps opportun, par conséquent, un traitement en temps opportun pour les soins médicaux dans un centre de traumatologie est nécessaire.

Manifestations cliniques

Les symptômes de dommages au genou s'accompagnent de signes typiques d'inflammation:

  • rougeur au site du développement du processus pathologique;
  • gonflement sévère du genou et modification de sa forme (contours lisses, déformation externe);
  • l'articulation du genou a augmenté de taille;
  • douleur à la palpation, tentative de mouvement et de repos;
  • le bruit d'un craquement lors du déplacement;
  • mobilité réduite.

Si de tels symptômes apparaissent après une blessure ou tout autre effet pathologique, la présence d'un épanchement doit être suspectée et aller chez le médecin. L'automédication ou le manque de thérapie affectera négativement la santé globale et peut entraîner un handicap et un handicap..

Mesures diagnostiques

Dans le diagnostic de la maladie, l'attention principale est accordée à la recherche de la cause qui a conduit au développement de la pathologie. Attribuer et interpréter les données de recherche ne devrait être confié qu'à un spécialiste ayant une formation médicale. Les recherches de diagnostic incluent:

  • recueil des plaintes et des antécédents médicaux (il est très important de savoir quand exactement les symptômes sont apparus et après quel événement, combien de temps ils ont duré et comment le patient a été traité);
  • examen objectif de l'articulation du genou (aidera à déterminer tous les signes d'inflammation);
  • des tests sanguins de laboratoire (cliniques et biochimiques) sont utilisés pour évaluer le processus inflammatoire dans le corps;
  • Diagnostic par rayons X pour exclure une fracture articulaire;
  • l'échographie examine la quantité de liquide à l'intérieur, sa nature possible, l'état de la membrane synoviale;
  • l'imagerie par résonance magnétique et calculée est utilisée pour une étude détaillée de la zone de l'articulation du genou avec toutes ses structures;
  • une ponction diagnostique est effectuée pour clarifier la nature du liquide accumulé, sa quantité, pour l'inoculation sur des milieux nutritifs;
  • l'arthroscopie diagnostique est utilisée s'il y a des contre-indications à d'autres méthodes de recherche.

En utilisant toutes les données de recherche, il devient possible de faire un diagnostic clinique et de sélectionner un traitement individuel pour un patient particulier.

Dans le traitement de l'épanchement du genou, diverses méthodes sont utilisées - de l'antibiothérapie aux prothèses articulaires chirurgicales. Les traumatologues identifient les approches thérapeutiques suivantes:

  • la thérapie médicamenteuse vise à éliminer la cause de la maladie. Le traitement médicamenteux comprend l'utilisation d'antibiotiques (céphalosporines de troisième génération, pénicillines protégées, macrolides ou fluoroquinolones - tout dépend du pathogène et de sa sensibilité aux médicaments). En agissant sur les enzymes de la paroi cellulaire ou sur l'appareil génétique des bactéries, les antibiotiques empêchent les micro-organismes de se multiplier et ils meurent. Par conséquent, la réaction inflammatoire s'arrête et la fonction de l'articulation est restaurée au fil du temps. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens en comprimés ou en gels (kétorol, ibuprofène) arrêtent la réaction inflammatoire, réduisent l'enflure et soulagent la douleur;
  • une intervention chirurgicale se produit avec de graves dommages à l'articulation et l'inefficacité du traitement standard;
  • ponction médicale (lorsque du liquide ou du sang s'accumule constamment dans la cavité articulaire, ils doivent être aspirés pour éviter le développement de complications);
  • le traitement de physiothérapie est utilisé dans la période postopératoire ou dans le processus de réadaptation (magnétothérapie, thérapie au laser, photothérapie, kinésiothérapie, traitement de boue, électrophorèse);
  • la gymnastique médicale et le massage aident à restaurer rapidement l'activité motrice de l'articulation;
  • la médecine traditionnelle est utilisée comme traitement supplémentaire pendant la rémission, ne peut pas être utilisée en monothérapie. Utilisez du seigle, de l'épine-vinette, des feuilles de laurier, du miel, de la consoude sous forme de décoctions, de compresses et de teintures;
  • une bonne nutrition avec suffisamment de vitamines et de minéraux. En suivant de telles règles de traitement simples, il est possible d'obtenir une récupération réussie et d'empêcher la rechute de la pathologie à l'avenir.

Conclusion

L'exsudation du genou est le signe d'une maladie grave du système musculo-squelettique. Si les premiers symptômes de pathologie surviennent, vous devez immédiatement demander l'aide d'un professionnel d'un établissement médical.

Une thérapie inadéquate ou un manque d'adhésion au traitement chez un patient peut entraîner le développement de conséquences dangereuses qui entraîneront une invalidité et une diminution de la qualité de vie.

Qu'est-ce qu'un épanchement dans l'articulation du genou et comment est-il traité

Grâce aux articulations, le genou humain peut supporter un stress important. Cela est possible en raison du liquide synovial, qui est un type de tissu conjonctif. Il garantit que le tissu cartilagineux glisse sur la surface de l'os. Un excès de liquide synovial dans l'articulation du genou provoque le développement du processus inflammatoire.

Qu'est-ce qu'un épanchement dans l'articulation du genou

Par cette pathologie, on entend une accumulation excessive de liquide synovial dans le genou. C'est un élément important de l'articulation, car il nourrit le cartilage. Ce dernier a une épaisseur de 6 mm.

Il fournit l'amorti et le glissement nécessaires dans l'articulation elle-même. La synovie forme une membrane autour du cartilage. Grâce à elle, les conséquences négatives des coups de genou sont atténuées. Le fluide qu'il sécrète est également impliqué dans les processus métaboliques à l'intérieur de l'articulation..

Normalement, la synovie produit une petite quantité de liquide, mais elle suffit à maintenir la dépréciation du genou. Pour un certain nombre de raisons, son excès peut s'y accumuler, ce qui entraîne le développement d'une inflammation et une altération du fonctionnement de l'articulation.

Causes d'épanchement

On distingue les causes d'épanchement suivantes dans l'articulation du genou:

  • blessures diverses (fractures osseuses, ligaments déchirés, blessures au ménisque, entorses, violation de l'intégrité de la capsule articulaire);
  • excès de poids (pression excessive du poids corporel sur l'articulation);
  • gros effort physique sur les jambes;
  • interruptions du métabolisme;
  • maladies chroniques;
  • infections purulentes.

Dans le contexte de l'exacerbation de maladies qui étaient auparavant apparues chez l'homme, un épanchement intra-articulaire se développe. Le plus souvent, cela est dû aux pathologies suivantes:

Référence. Un excès de liquide synovial dans le genou peut survenir chez les patients atteints de maladies auto-immunes spécifiques. Le plus souvent, cela se produit avec le lupus érythémateux. Diverses formes d'allergies peuvent également être un provocateur de la maladie..

L'exsudation est souvent associée à la propagation d'infections purulentes. Il s'agit notamment de la bursite avec gonite. La première infection est associée à une inflammation des poches muqueuses dans diverses articulations du corps, la seconde se développe spécifiquement dans l'articulation du genou.

Les causes de la pathologie peuvent également résider dans la propagation de micro-organismes dans le sang, lorsqu'une personne présente des lésions septiques. Un provocateur d'inflammation est souvent une tuberculose développée..

Variétés de pathologie

En raison de l'apparence, la synovite se distingue:

  • primaire (se développe comme une pathologie indépendante sur le fond de l'arthrite ou de l'arthrose);
  • secondaire (l'inflammation est associée à une infection existante dans le corps);
  • post-traumatique (survient après diverses blessures au genou).

Compte tenu du type et du contenu du liquide accumulé dans le genou, un épanchement est émis:

  • type séreux;
  • nature hémorragique;
  • type fibrineux séreux;
  • type purulent.

Ces classifications peuvent être combinées en deux grands groupes dans lesquels l'épanchement dans la cavité articulaire est divisé:

  1. Aseptique. La maladie n'est pas liée à l'activité des bactéries ou des virus. Ses causes sont des blessures au genou, des allergies, des troubles métaboliques dans le corps;
  2. Infectieux. Divers micro-organismes pathogènes agissent comme provocateurs de la maladie..

On distingue également les formes aiguës et chroniques de synovite. Les deux sont caractérisés par des symptômes similaires, en tenant compte de la durée de la pathologie..

Symptômes

Les signes suivants de synovite survenant sous une forme aiguë sont caractéristiques:

  • gonflement de l'articulation du genou (un épanchement dans l'inversion supérieure de l'articulation du genou se manifeste par une acceptation prononcée d'un genou sphérique);
  • douleur de gravité variable (de légère à sévère);
  • mobilité limitée importante de l'articulation.

Fonctionnalité. Avec une manifestation modérée, une personne peut ne ressentir aucune douleur grave. Il a une gêne au genou. La température corporelle n'augmente souvent pas, aucune rougeur au site de localisation du liquide n'est observée.

L'épanchement synovial purulent se manifeste par des symptômes graves sous la forme de:

  • fièvre générale;
  • gonflement sévère du genou;
  • douleur lancinante sévère;
  • rougeur notable de la peau sur l'articulation du genou.

La synovite chronique se manifeste par des symptômes lisses. Le patient s'inquiète souvent d'une légère douleur au genou qui survient périodiquement. Dans ce cas, des cas de développement de malaise général sont possibles. Les patients ressentent de la fatigue lorsqu'ils marchent. Après un certain temps, il y a une difficulté dans les mouvements du genou.

Mesures diagnostiques

Pour poser un diagnostic, un spécialiste doit effectuer les étapes suivantes:

  • procéder à un examen approfondi du genou, le palper;
  • si nécessaire, faites une biopsie synoviale et une ponction;
  • orienter le patient vers une radiographie;
  • envoyer le patient pour des analyses de sang et d'urine afin d'identifier d'éventuelles maladies infectieuses;
  • orienter le patient vers l'échographie;
  • planifier la tomodensitométrie et l'IRM.

Si nécessaire, le médecin, afin d'étudier le degré de dommages à l'articulation, peut prescrire une arthroscopie, dans laquelle une caméra est insérée dans la cavité articulaire avec des outils spéciaux.

Thérapie

La base du traitement de l'épanchement dans l'articulation du genou est la ponction préliminaire et les médicaments. En cas de ponction, une seringue est insérée dans l'articulation. Grâce à lui, l'excès de liquide est pompé. La procédure n'implique pas l'utilisation d'anesthésie et est indolore.

Après une ponction, le patient se voit prescrire des médicaments:

  • injections d'antibiotiques en cas d'épanchement survenu dans le contexte de pénétration d'une infection bactérienne dans l'articulation du genou;
  • glucocorticostéroïdes;
  • anti-inflammatoires non stéroïdiens pour réduire l'enflure ("Diclofénac", "Ibuprofène");
  • analgésiques contre la douleur (Nurofen, Baralgin);
  • des moyens pour améliorer la microcirculation dans le genou;
  • inhibiteurs des enzymes de protéolyse (Gordox, Contrical).

Après la ponction, le genou endolori a besoin de repos. À cet effet, un bandage de pression est appliqué sur elle. Le port d'une genouillère est également fourni. Dans les formes sévères, un pneu est appliqué. Les trois premiers jours, il est recommandé d'appliquer des compresses froides sur la zone affectée.

Avec un traitement favorable, en outre, la physiothérapie est prescrite sous forme d'électrophorèse, de fangothérapie, de magnétothérapie, d'échographie.

Avec le développement de processus sclérotiques dans le genou et d'autres complications, les patients subissent une intervention chirurgicale. Elle peut être réalisée sous trois formes:

  1. Arthroscopie avec diagnostic articulaire simultané et pompage de l'excès de liquide.
  2. Arthrocentèse avec introduction d'une aiguille dans l'articulation touchée et pompage du liquide synovial, suivie d'une injection d'antibiotiques et de glucocorticostéroïdes dans la cavité du genou.
  3. Synovectomie avec excision complète de la membrane synoviale.

Conclusion

L'exsudation de l'articulation du genou avec un diagnostic et un début de traitement en temps opportun est éliminée avec succès et ne conduit pas à des complications. La forme la plus dangereuse de la maladie est la synovite purulente..

Avec son développement, il existe un risque élevé d'empoisonnement du sang avec mort ultérieure pour le patient. Étant donné que la majorité des cas d'épanchement sont associés à des blessures au genou, il est recommandé d'aborder le sport avec compétence et prudence et d'éviter un stress grave sur les articulations..