Névralgie du trijumeau - causes, symptômes, traitement par anticonvulsivants et remèdes populaires

  • Blessures

Les patients décrivent cette maladie comme l'une des douleurs les plus atroces et graves qu'ils connaissent. La névrite du trijumeau (NTN) couvre toute la mâchoire et la partie inférieure du visage, affecte la zone au-dessus des yeux, autour du nez (toute la zone d'innervation). La douleur ressemble à un choc électrique, qui se produit en raison de l'irritation des terminaisons nerveuses. Code ICD - G50.

Les causes de la névralgie du trijumeau

Une personne a deux TV, situés à droite et à gauche. En règle générale, une inflammation de ses branches se produit, dont elle a trois: le nerf mandibulaire, maxillaire et optique. Vient ensuite la division en branches plus petites, toutes passant par les canaux, les ouvertures du crâne vers les structures innervées. Les causes de l'inflammation du trijumeau résident dans l'irritation, en serrant ces terminaisons. En médecine, il existe la systématisation suivante des facteurs à l'origine de cette pathologie:

  • traumatisme au crâne, au visage;
  • la névralgie du trijumeau survient en raison de tumeurs de tout type qui sont en voie de se terminer;
  • les troubles métaboliques (goutte, diabète sucré) provoquent une névralgie;
  • rétrécissement congénital des canaux, ouvertures le long des branches;
  • en raison de maladies dentaires, oto-rhino-laryngologiques (pulpite, ethmoïdite, carie, etc.), des processus kystiques-adhésifs se produisent qui provoquent une névralgie du nerf;
  • hypothermie du visage;
  • la névralgie se développe avec un changement pathologique des vaisseaux sanguins qui se trouvent à côté du neurone;
  • coup de tige (extrêmement rare);
  • sclérose en plaques;
  • maladies infectieuses chroniques (syphilis, brucellose, maladies herpétiques, tuberculose).

Les maladies peuvent affecter des branches individuelles ou l'ensemble du nerf trijumeau. En règle générale, une seule partie est diagnostiquée avec une lésion, mais en l'absence d'une assistance adéquate et opportune, toutes les parties seront impliquées. On distingue trois stades de l'évolution de la maladie, dans le dernier changement du tableau clinique, le pronostic de récupération s'aggrave fortement. Un traitement efficace ne sera sélectionné que si la cause du développement de la pathologie est rapidement établie.

Les symptômes de la névralgie du trijumeau

La maladie est plus caractéristique chez les personnes d'âge moyen. Diagnostiquer les signes de névralgie du trijumeau dans 40 à 50 ans. Dans la plupart des cas, le côté droit du visage est affecté (70%). Rarement, la névralgie du trijumeau peut être bilatérale, la maladie a un caractère cyclique: l'exacerbation est remplacée par la rémission et la détérioration se produit à nouveau, les exacerbations se produisent à l'automne-printemps. La névralgie faciale par la nature des symptômes est divisée en les groupes suivants: troubles réflexes et moteurs, douleur, symptômes végétatifs-trophiques.

Douleur intense, paroxystique, brûlante, aiguë et atroce. Au moment de l'attaque, les patients se figent parfois, décrivent la sensation comme un mal de dos, le passage du courant électrique. La durée du spasme est de 3 secondes à plusieurs minutes, dans certains cas le taux de répétition atteint 300 par jour. Localisation de la douleur:

  1. Nerf oculaire: pont nasal, front, paupière supérieure, cuir chevelu avant, coin interne de l'œil, sinus ethmoïdal.
  2. Nerf mandibulaire: menton, joue inférieure, lèvre inférieure, cou, arrière de la tête, dents et surface de la mâchoire inférieure.
  3. Maxillaire: paupière inférieure, mâchoire supérieure et dents, joue supérieure, muqueuse nasale, lèvre supérieure, sinus maxillaire.

Troubles du mouvement et des réflexes:

  1. Il y a un changement dans les réflexes cornéens, sourciliers et mandibulaires, qui est déterminé après examen par un médecin.
  2. Crampes musculaires du visage (tic douloureux). Lors d'une attaque, une contraction musculaire de nature involontaire se produit dans les muscles circulaires de l'œil, ce qui est appelé blépharospasme. La mastication et les autres muscles du visage sont affectés par le symptôme, souvent répartis sur toute la moitié du visage.

Les symptômes végétatifs-trophiques apparaissent lors d'une attaque, dans les premiers stades ont une faible gravité, mais avec la progression de la pathologie deviennent plus perceptibles:

  • une rougeur locale ou une pâleur de la couleur de la peau est observée;
  • écoulement nasal, salivation, larmoiement;
  • dans les derniers stades, sécheresse / peau grasse, gonflement du visage, perte de cils se développe.

Si la maladie ne commence pas à être traitée à temps, le point de l'activité pathologique douloureuse du thalamus est formé. Cela provoque un changement de localisation, de la nature de la douleur. À ce stade, l'élimination du traitement de la maladie n'entraîne pas de guérison. Cette étape se caractérise par les symptômes suivants:

  • tout contact avec le visage provoque de la douleur;
  • s'applique à toute la moitié du visage;
  • dans certains cas, même un souvenir de la maladie conduit au paroxysme;
  • un son fort, une lumière vive deviennent irritants et provoquent de la douleur;
  • la douleur paroxystique se développe en permanente (chronique);
  • les troubles trophiques végétatifs s'intensifient.

Diagnostic de la névralgie du trijumeau

Lors du contact avec le patient, il est nécessaire de décrire très soigneusement la nature de la localisation de la douleur. Le diagnostic de l'inflammation du trijumeau est basé sur les antécédents et les plaintes du patient. L'inspection permet d'identifier une diminution ou une augmentation de la sensibilité des sites individuels. L'inflammation du nerf trijumeau sur le visage est déterminée par la manifestation des réflexes suivants:

  1. Cornée - fermeture des yeux en présence de stimuli externes.
  2. Sourcilier - fermeture des yeux en tapant sur l'arcade sourcilière (bord intérieur).
  3. Mandibulaire - contraction du muscle temporal masticateur lors de la frappe de la mâchoire inférieure.
  4. Avec rémission, l'examen ne révèle pas de pathologie, donc une IRM peut être prescrite à une personne.

Traitement de la névralgie du trijumeau

Le traitement le plus efficace de cette maladie sera possible avec un diagnostic rapide. Si les symptômes ci-dessus se produisent, vous devez immédiatement contacter la clinique. Le traitement de l'inflammation du trijumeau est effectué dans plusieurs directions:

  • médicament;
  • physiothérapie;
  • remèdes populaires;
  • chirurgie.

Médicament pour la névralgie du trijumeau

Le principal médicament du programme de traitement est la carbamazépine (tegretol). Le médicament a bien fonctionné et est utilisé depuis 1962. L'algorithme de prise du médicament est le suivant:

  1. Le patient prend 200 à 400 mg de médicament par jour.
  2. Au fil du temps, la dose est progressivement portée à 1200 mg par jour en plusieurs doses.
  3. Lorsque les crises de douleur cessent, les comprimés sont pris au niveau de la posologie soutenant l'effet, puis il diminue progressivement.
  4. La durée du traitement atteint dans certains cas 6 mois ou plus.

La névralgie du trijumeau est traitée avec des médicaments de la même manière que l'oxcarbazépine (trilptal). Ce médicament est mieux toléré par le patient. Pour arrêter la douleur, utilisez:

  1. Baclofène. Prendre 3 fois par jour, 5-10 mg.
  2. Amitriptyline - 25-100 mg par jour.
  3. Gabapentine (analgésique). La posologie initiale de 300 mg 3 r / j, par jour doit être de 900 à 300 mg. Ensuite, la dose est progressivement réduite jusqu'à l'échec complet.
  4. Une exacerbation sévère peut être arrêtée avec le diazépam ou l'oxybutyrate via une injection intraveineuse..
  5. Avec une thérapie complexe, la maladie peut être traitée avec des vitamines B, Cavinton, l'acide nicotinique, Pantogam, Cavinton ou Glycine..

Traitement chirurgical de la névralgie du trijumeau

Le traitement conservateur comprend non seulement des comprimés, mais aussi des onguents, des injections, des lotions. De plus, une physiothérapie est effectuée, qui comprend une exposition aux radiofréquences, une électrophorèse avec de l'hydrocortisone. Si la dynamique positive n'a pas été atteinte et que la mâchoire, l'œil et le front continuent de faire mal, un traitement chirurgical de l'inflammation du nerf trijumeau est utilisé. La même procédure est prescrite si la pathologie est causée par des anomalies de la part de l'anatomie (l'éducation comprime la racine). La névralgie du trijumeau est traitée chirurgicalement avec les méthodes suivantes:

  1. Rhizotomie stéréotaxique percutanée. Avec l'aide du courant électrique, la racine est détruite. Une aiguille spéciale est apportée au nerf, qui est enflammée.
  2. Si un vaisseau pathologiquement altéré devient la cause de la douleur, une décompression microvasculaire est effectuée. Pendant l'opération, le chirurgien séparera le vaisseau du nerf en utilisant une technique microchirurgicale. Cette option a une bonne efficacité, mais laisse souvent des dommages..
  3. Injections de glycérine. Destruction de la racine par injection de la substance dans la branche.
  4. Si le processus tumoral est devenu la cause de l'inflammation du nerf trijumeau, ils retirent d'abord le néoplasme.
  5. Compression percutanée du ballon. À l'aide d'un cathéter, un ballon est amené au nerf, ce qui serre les fibres de la branche et arrête l'impulsion de douleur.
  6. Rayonnement ionisant. Destruction non invasive des nerfs par irradiation.
  7. Ablation par radiofréquence. La destruction du nœud nerveux est effectuée à haute température.

Chacune des procédures ci-dessus aura une plus grande efficacité, un effet prononcé, si elle est effectuée à temps. La probabilité d'une opération sans conséquences et sans guérison est plus élevée avec une intervention précoce. La douleur ne disparaît pas immédiatement, les attaques disparaissent avec le temps. La durée de la récupération dépend de l'immensité du processus, du type d'opération, de la durée de la névralgie.

Traitement de la névralgie du trijumeau avec des remèdes populaires

Ces outils ne conviennent pas comme méthode indépendante. Après consultation avec un médecin, ils peuvent être utilisés comme aide supplémentaire dans une thérapie complexe. Le traitement alternatif de la névralgie du trijumeau est effectué à l'aide de compresses, d'infusions ou de frottements. Vous pouvez utiliser les recettes suivantes:

  1. La bardane et la camomille séchées peuvent être infusées. Jeter 200 g d'herbes par demi-litre d'eau, faire bouillir et garder le feu encore 20 minutes. Passer le bouillon cuit dans une étamine, laisser infuser un jour. Boire 2 heures après avoir mangé.
  2. Les compresses sont fabriquées à partir de la racine de guimauve, qui aident à restaurer le nerf atteint de névralgie, à soulager la douleur. Prenez quelques racines de la plante, broyez et mettez 200 ml d'eau bouillante. Pendant la journée, le bouillon doit être infusé. Prenez un chiffon propre, faites tremper dans l'infusion et mettez la partie du visage qui fait mal (enflammée), recouvrez d'une serviette sur le dessus. Gardez la compresse au moins 1 heure.
  3. Si le nerf trijumeau facial est malade, il est possible de gommer le jus du radis noir. Mélangez-le avec de l'huile de lavande dans un rapport de 20: 1. Frottez le produit en direction du nerf trijumeau. Ensuite, vous devez envelopper le point sensible pour que l'effet dure plus longtemps.

Prévention de la névralgie du trijumeau

Il est difficile d'influencer tous les facteurs possibles qui causent la névralgie, par exemple, l'étroitesse innée des canaux ne peut pas être corrigée. Cependant, vous pouvez prendre des mesures afin de ne pas geler le nerf de la mâchoire, pour éviter les blessures de la zone faciale. La prévention de la névralgie du trijumeau est la suivante:

  • prévention des traumatismes crâniens;
  • éviter l'hypothermie du visage, de la tête;
  • rechercher rapidement un traitement pour l'athérosclérose, le diabète sucré, la frontite, la carie, l'herpès pour éviter la névralgie du trijumeau;
  • le traitement rapide de la névralgie nerveuse fait référence à la prévention secondaire de la maladie.

Névralgie du trijumeau: symptômes et traitement

La névralgie faciale ou névralgie du trijumeau est une maladie grave, accompagnée de douleurs aiguës paroxystiques dans la zone de sa connexion. Elle peut survenir en raison de maladies existantes, avec hypothermie, infections.

La névralgie du trijumeau provoque une douleur faciale très sévère. Bien que les crises de douleur ne durent que quelques secondes, elles sont parmi les douleurs les plus fortes connues de l'histoire de la médecine..

Dans l'article, nous vous expliquerons comment traiter la névralgie du trijumeau et quelles sont les conséquences d'une thérapie prématurée.

Qu'est-ce que la névralgie du trijumeau??

Névralgie faciale (névralgie du trijumeau) - douleur sévère chronique associée à des spasmes faciaux, dans 90% des cas chez les personnes après 40 ans.

Dans ce cas, une inflammation du nerf trijumeau se produit, le patient se plaint de douleurs sévères, comme un mal de dos, un choc électrique ou des brûlures sur un côté du visage, moins souvent sur deux. L'attaque elle-même dure jusqu'à 2 minutes, leur nombre par jour peut atteindre 200. La nuit, les attaques ne sont pratiquement pas observées.

Le symptôme se produit avec une irritation des zones de déclenchement par divers facteurs (pendant le rasage, le brossage ou le lavage), des processus infectieux chroniques et des maladies.

Dans la plupart des cas, il couvre moins souvent les 3e et 2e branches du nerf trijumeau - le premier ou seulement trois. La première branche fournit la sensibilité de la partie frontale, la seconde - de la lèvre supérieure, des gencives, des joues et des narines, la troisième - des lèvres, des gencives et de la mâchoire inférieure.

L'exacerbation de la névralgie faciale se produit plus souvent en hiver, moins souvent lorsqu'elle est exposée aux courants d'air en été.

La névralgie du trijumeau est-elle courante?

En règle générale, la névralgie du trijumeau est une forme classique de la maladie. Elle survient surtout après 40 à 50 ans. En moyenne, 4 à 6 personnes sur 100 000 souffrent de la maladie, les femmes sont légèrement plus susceptibles que les hommes (rapport de 1,5: 1).

Classification (types de névralgie du trijumeau)

Il existe plusieurs classifications de la maladie..

La névralgie faciale est de deux types:

  • vraie forme - apparaît comme un symptôme indépendant en raison d'interruptions de l'approvisionnement en sang du nerf ou de sa compression;
  • forme secondaire de névrite faciale - est provoquée par une maladie existante: sclérose en plaques et pathologie vasculaire, altération des processus endocriniens et métaboliques, herpès et zona. Elle peut également être causée par des infections graves et des processus tumoraux..

Dans 20% des cas, la maladie affecte la première branche. Le plus souvent enflammé 2 et 3 branches, parfois plusieurs branches du nerf trijumeau. Dans ce cas, il y a une sensibilité et une douleur accrues de la zone affectée, ou une perte de sensibilité. Il y a des moments où une partie du visage perd sa mobilité et «s'affaisse».

Les causes

L'inflammation du trijumeau peut être causée par divers facteurs:

  • compression nerveuse par les vaisseaux déplacés par les artères et les veines;
  • troubles métaboliques et maladies qui y sont associés: pathologies endocriniennes, diabète sucré, goutte;
  • hypothermie du nerf facial;
  • infections de la zone du visage sous une forme chronique (caries, sinusites);
  • processus inflammatoires survenus avec obturation ou extraction dentaire de mauvaise qualité, abcès des gencives, pulpite;
  • les maladies virales et infectieuses (herpès, herpès zoster, syphilis, tuberculose pulmonaire);
  • les troubles mentaux;
  • maladies purulentes des os du crâne, de la mâchoire;
  • allergie avancée;
  • dommages au corps par les vers (invasion helminthique);
  • l'athérosclérose;
  • tumeurs cérébrales (gliose, cancer, etc.).

Une exacerbation de la maladie, avec une histoire déjà existante de névralgie du trijumeau facial, peut se produire en raison de l'influence d'un facteur irritant sur elle. Les irritants incluent la procédure de rasage pour les hommes et le brossage des dents, caresser le visage avec une serviette, une main ou un mouchoir.

La névralgie du nerf facial peut également survenir lors de la consommation d'aliments et de liquides, de maquillage, d'émotions (pleurs, rires, sourires) et d'exposition à des odeurs piquantes (ammoniaque, eau de Cologne, acétone).

Les symptômes de la névralgie du trijumeau

Dans la plupart des cas, une inflammation du côté droit du nerf trijumeau se produit, et dans 40% des cas, les patients sont des personnes après 40 ans, principalement des femmes.

La maladie se caractérise par une cyclicité: l'exacerbation fait place à une rémission. Le moment le plus fréquent pour les crises aiguës de douleur survient en automne et au printemps.

Les principaux symptômes de la névralgie du trijumeau sont aigus, la douleur paroxystique dans la nature ressemble à une décharge électrique, un mal de dos ou une brûlure. Il dure de 10 secondes à plusieurs minutes, puis passe. Le nombre de crises par jour peut atteindre 200. Une personne a le sentiment que la douleur recouvre les oreilles, le nez, les yeux et toute la tête, les muscles peuvent fortement se contracter;

Dans la forme chronique de la maladie, la localisation du syndrome douloureux reste inchangée pendant de nombreuses années. Irritation possible du nerf auditif et facial.

Pour soulager le symptôme, les patients font des mouvements de mastication, alors qu'ils sont pratiquement immobilisés, il n'y a pas de pleurs et de cris.

Dans le contexte de la névrite faciale, une phobie et une anxiété accrue se développent - une personne évite inconsciemment les poses, les mouvements et les facteurs provoquant une exacerbation de la maladie. Pendant une maladie, une personne essaie de mâcher le côté opposé à la moitié douloureuse lorsqu'elle mange de la nourriture et des liquides. Il y a des cas fréquents de complications neuropathiques et un symptôme de douleur secondaire dans la tête.

Si un traitement intempestif de l'inflammation du nerf trijumeau, une dystrophie des muscles masticateurs et une diminution de la sensibilité de la zone touchée sont possibles.

Complications

À un stade avancé, des conséquences graves peuvent survenir: dommages au système nerveux, douleur prolongée, violation de la symétrie faciale, paralysie et parésie (diminution de la force musculaire) des muscles du visage, perte auditive, contractions oculaires.

L'inflammation de plusieurs branches du nerf trijumeau entraîne la survenue de crises de douleur périodiques provoquées par l'hypothermie et d'autres facteurs. Cela affecte certainement la qualité de vie du patient..

Diagnostique

Avant de traiter l'inflammation du nerf trijumeau, elle doit être diagnostiquée et séparée des autres maladies possibles. Les symptômes de la névralgie sont similaires à la sinusite frontale, aux pathologies dentaires, à l'otite moyenne et à la sinusite..

Pour ce faire, lors de la consultation, un neuropathologiste procède à un premier examen, écoute les plaintes et identifie les symptômes possibles. Pour déterminer la cause de la maladie, une IRM (imagerie par résonance magnétique) est réalisée. Cela vous permet de voir la structure des nerfs, les pathologies existantes des vaisseaux sanguins et des tumeurs, leur localisation en présence de.

Les méthodes de diagnostic incluent les procédures suivantes:

  • consultation avec le dentiste pour identifier d'éventuelles maladies dentaires, remplissage ou retrait de mauvaise qualité, prothèses infructueuses;
  • une radiographie du crâne et des dents vous permet de voir le pincement du nerf facial et la formation qui a fait cela;
  • pour déterminer la nature du passage des impulsions à travers le nerf, une électromyographie est effectuée;
  • pour exclure les virus qui ont causé la maladie, le patient doit faire un test sanguin.

Traitement de la névralgie du trijumeau

Le traitement de la névralgie du trijumeau à domicile comprend la prise de médicaments prescrits par un neuropathologiste, la physiothérapie et, dans les cas complexes, la chirurgie. Des médicaments correctement sélectionnés peuvent éliminer la douleur et améliorer la qualité de vie du patient.

Traitement médical

Le choix des médicaments, la posologie et la durée de leur utilisation sont strictement effectués par un neurologue. Les principaux groupes thérapeutiques sont les anticonvulsivants, les myorelaxants et les antispasmodiques, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS).

Anticonvulsivants

La finlepsine pour la névralgie du trijumeau est le médicament importé le plus prescrit et le plus efficace (Allemagne ou Pologne) à action anticonvulsivante. La finlepsine est basée sur la substance carbamazépine.

Le médicament soulage la douleur et les crampes éventuelles, les contractions musculaires. La posologie est prescrite en fonction du poids, de l'âge et des maladies concomitantes du patient. L'effet de la prise des pilules se produit dans les 8 heures. Si, pour une raison quelconque, la pilule n'a pas été prise, une double dose ne doit pas être prise..

Le médicament est utilisé à fortes doses jusqu'à ce que la douleur disparaisse complètement, puis un traitement d'entretien est effectué pendant un certain temps. Il affecte la cause de la maladie et de l'inflammation du nerf trijumeau. Lors de l'application, la survenue d'effets secondaires est possible - nausées, somnolence, constipation, altération de la coordination des mouvements musculaires volontaires (ataxie).

La dose quotidienne est déterminée et distribuée par le médecin en fonction de l'heure de la journée à laquelle la douleur la plus intense se produit - par exemple, à l'heure du déjeuner ou au coucher.

Si la carbamazépine (finlepsine) est inefficace pour traiter l'inflammation du nerf trijumeau, un neuropathologiste peut prescrire d'autres médicaments ayant un effet similaire. Les moyens de choix sont la gabapentine, la prégabaline, la lamotrigine, l'acide valproïque, le baclofène.

La gabapentine est une substance active qui fait partie des médicaments de différents fabricants, différant par la posologie, le degré de purification et le coût:

  • Gabagamma (Allemagne);
  • Gabapentine (Inde, Russie);
  • Katena (Croatie);
  • Konvalis (Russie);
  • Neurontin (Allemagne);
  • Tebantin (Hongrie);
  • Egipentin (Portugal).

Ces médicaments sont des analgésiques de deuxième intention. Lors de leur utilisation, une somnolence, une diarrhée et une ataxie peuvent survenir.

Le baclofène est le médicament de choix pour les patients atteints de sclérose en plaques concomitante. Avec le traitement par ce syndrome de sevrage médicamenteux, l'hypotension et la somnolence sont possibles..

La lamotrigine peut également être prescrite aux personnes âgées et aux personnes atteintes de sclérose en plaques. Ses effets secondaires sont des nausées, de la constipation, des étourdissements et de la somnolence..

Relaxants musculaires

Un groupe de médicaments est prescrit pour la névralgie du trijumeau associée à la sclérose en plaques. Il détend les muscles et soulage temporairement la douleur..

Midokalm (ingrédient actif - Tolperisone) est pris jusqu'à 3 fois par jour, la posologie est choisie par un médecin. En cas de mauvaise posologie et d'intolérance, des maux de tête et une faiblesse musculaire peuvent survenir, la tension artérielle peut diminuer, des réactions allergiques (urticaire, démangeaisons) et des troubles du tractus gastro-intestinal (vomissements, nausées, inconfort) peuvent apparaître..

Sirdalud (analogues - Tizalud, Tizanidine) a un effet similaire avec des symptômes de névrite faciale et peut provoquer somnolence, vertiges, faiblesse musculaire, bouche sèche et diminution de la pression. Des troubles du sommeil, de l'insomnie et de la fatigue peuvent également survenir..

L'effet du médicament est atteint avec une dose quotidienne de 12 à 24 mg, divisée en 3 à 4 doses à intervalles réguliers.

Analgésiques

Ils sont utilisés pour soulager l'inflammation du nerf facial et soulager la douleur aiguë dans les oreilles, le cou et la mâchoire. Les médicaments les plus puissants et les plus courants sont les suivants:

  • vendu au comptoir: Nurofen, Mig, Dexalgin;
  • sont prescrits et prescrits par un médecin: Nise (Nimesil, Nimesulide, Nimulide), Diclofenac (Voltaren), Meloxicam (Movalis, Amelotex).

Ces médicaments doivent être utilisés après les repas pour réduire leur effet sur la muqueuse gastrique. Les personnes souffrant d'hypertension artérielle, d'une tendance aux saignements, à l'asthme et aux maladies de l'estomac (gastrite, ulcère d'estomac, etc.) et du foie au stade aigu devraient consulter un médecin.

Vitamines B

Les médicaments sont disponibles sous deux formes: comprimés (dragées) ou ampoules pour injection. Traiter l'inflammation du nerf trijumeau est plus rapide et plus efficace sous la forme d'une série d'injections, puis d'une pilule de soutien. L'électrophorèse des vitamines est également possible..

Les médicaments ont un effet auxiliaire. Ils réduisent la force du syndrome douloureux, restaurent le système nerveux et la conduction dans les tissus, augmentent l'efficacité d'autres médicaments utilisés à des doses plus faibles. Cela vous permet de réduire l'impact négatif du traitement sur le corps..

Les médicaments suivants sont les plus courants: Milgamma, Combilipen, Compligamm B, Neurobion, Neuromultivitis. De plus, les trois premiers médicaments sous forme d'ampoules contiennent en outre de la lidocaïne, qui a également un effet anesthésique et analgésique local.

Lors de l'utilisation de vitamines du groupe B avec névralgie du trijumeau, des plaintes de manifestations allergiques cutanées, de tachycardie cardiaque et de transpiration accrue sont possibles.

Médicaments supplémentaires utilisés pour la névralgie du trijumeau

En tant que mesures supplémentaires pour la névralgie du trijumeau, les groupes de médicaments suivants sont utilisés:

  • glucocorticostéroïdes (prednisone) - pour améliorer la microcirculation et soulager l'enflure dans la zone d'inflammation;
  • préparations vasculaires (Pentoxifylline, Actovegin) - pour améliorer la microcirculation et la nutrition des tissus du nerf facial, restauration rapide de la gaine nerveuse;
  • médicaments antiviraux (acyclovir, cycloféron, valacyclovir) - si la maladie est causée par l'herpès concomitant ou l'herpès zoster;
  • agents antibactériens (ceftriaxone, céfotaxime) - avec la nature bactérienne de la névralgie du trijumeau;
  • pendant la période de récupération - Neuromidin, qui améliore la conduction des influx nerveux.

En plus du traitement médicamenteux, le traitement traditionnel de la névrite faciale est la physiothérapie: électrophorèse, acupuncture, neurostimulation.

Chirurgie

Avec l'inefficacité du traitement traditionnel de la névralgie du trijumeau, dans certains cas, recourir à une intervention chirurgicale. Dans ce cas, le chirurgien élimine la compression du nerf avec un vaisseau sanguin, parfois un nœud ou un nerf trijumeau est coupé pour soulager la douleur.

En fonction des caractéristiques individuelles du patient, des diagnostics concomitants de l'anamnèse et de l'évolution de la névrite faciale, les opérations suivantes sont effectuées:

  • la destruction par radiofréquence détruit une certaine partie de la racine nerveuse;
  • la décompression du nerf vous permet de libérer le nerf pressé et d'ajuster l'emplacement des artères qui ont conduit à la névralgie faciale;
  • la chirurgie percutanée est réalisée sous anesthésie locale pour détruire le nerf enflammé par les ondes radio ou les produits chimiques. Cette intervention est utilisée dans les premiers stades de la maladie..

Avec un fonctionnement en temps opportun, un effet prononcé et une forte probabilité de guérison sont observés.

Remèdes populaires

Lors du traitement de la névralgie du trijumeau à domicile, il permet l'utilisation de méthodes alternatives uniquement après consultation avec un neurologue.

Les fonds visent à éliminer le processus inflammatoire.

Pour réduire les symptômes de la névrite faciale, ils sont pris par voie orale ou enduits du côté affecté de sève de bouleau. La dose quotidienne est de 4 à 5 verres.

Une autre méthode connue s'applique à une zone inquiétante d'un sac en coton. Il est nécessaire de mettre du sarrasin chauffé dans une casserole. La procédure est effectuée deux fois par jour, sa durée est déterminée par refroidissement des céréales.

Une décoction de camomille de pharmacie peut être conservée dans la bouche pendant plusieurs minutes sans avaler, ou utilisée à l'intérieur. La camomille soulage l'inflammation et a un effet calmant..

De plus, des méthodes physiques sont utilisées avec des médicaments pour la névralgie faciale. Il s'agit d'un complexe d'exercices de massage, y compris les caresses, le pétrissage léger, le frottement et les vibrations. Le massage doit être modéré, non actif, afin de ne pas provoquer de syndrome douloureux.

Les effets physiques aident à normaliser les émotions et le sommeil et à restaurer l'activité de la parole..

Prévention et recommandations pour les patients

Dans la névrite, la toute première action consiste à traiter l'inflammation du nerf trijumeau. Ensuite, pour réduire les récidives, le respect des mesures préventives est nécessaire:

  • le traitement rapide des maladies infectieuses et virales qui peuvent déclencher le développement d'une névralgie faciale du trijumeau. Il s'agit de la carie dentaire, de l'otite moyenne, de la sinusite, de la sinusite frontale;
  • éviter l'hypothermie, surtout en été, lorsque les ventilateurs et les climatiseurs sont activement utilisés;
  • durcir et augmenter l'immunité;
  • inquiétez-vous moins, réduisez les effets du stress;
  • pour prévenir les blessures à la tête, le cas échéant;
  • pour contrôler les maladies existantes, mener une thérapie en temps opportun: athérosclérose, altération du métabolisme, diabète sucré, etc..

L'une des mesures préventives de la névralgie faciale est un traitement qualifié, rapide, complet et de haute qualité. Cela contribue au retrait le plus rapide des symptômes et à une rémission stable..

Prévoir

La névralgie faciale entre souvent dans la catégorie des maladies chroniques en l'absence de la thérapie nécessaire - médicamenteuse ou chirurgicale.

Si vous vous adressez à temps à un neurologue, diagnostiquez la maladie, identifiez les symptômes et le traitement, dans 70 cas de contact avec un spécialiste sur 100, le corps est complètement restauré.

L'évolution défavorable de la maladie est souvent due à des facteurs connexes: la présence de diabète sucré, le syndrome de l'œil sec, l'hypertension. En outre, le pire résultat est un traitement avec des lésions profondes du nerf facial et des personnes âgées.

La névralgie faciale n'a pratiquement aucun effet sur l'état de communication du corps. Cependant, cela peut entraîner une paralysie et une parésie des muscles, ce qui affecte les aspects psychologiques et sociaux de la vie. Pour reprendre ses activités normales, il est important d'identifier et de traiter rapidement l'inflammation du trijumeau..

Méthodes de traitement de la névralgie du trijumeau à domicile

Le nerf trijumeau est le nerf principal du visage qui est responsable de la sensibilité de la peau. Parfois, cela provoque des sensations désagréables et douloureuses. Le plus souvent, les personnes qui rencontrent une lésion de ce nerf développent une névralgie, accompagnée d'une inflammation et d'une irritation. Si vous ne faites pas tous les efforts pour une récupération rapide, il existe un risque de développer de graves complications. Dans ce cas, il n'est pas nécessaire d'aller à l'hôpital, car le traitement de l'inflammation du nerf trijumeau à la maison conduit presque toujours à une guérison complète.

Anatomie, causes de problèmes

La maladie la plus courante du système nerveux périphérique est la névralgie du trijumeau. Selon l'ICD, il porte le code G50.0, tandis que d'autres lésions ou non spécifiées appartiennent aux catégories G50.8 et G50.9. Le processus d'inflammation se développe de manière mixte, car les processus nerveux divergent en mastication et en fibres sensibles situées dans différentes parties du visage.

Anatomie

Le nerf trijumeau comprend le noyau, le nœud trijumeau, les neurones et diverses fibres. Il se présente sous la forme d'une formation ramifiée, divisée en trois branches principales: frontale et ophtalmique, mâchoire supérieure, ainsi que mâchoire inférieure. La dernière branche est responsable non seulement de la sensibilité, mais aussi de la fonction de mastication. Le nerf lui-même est réparti sur presque tout le visage, ce qui le rend très gros.

Avec l'inflammation, les branches individuelles du nerf peuvent souffrir, et pas seulement la formation entière. Par conséquent, la névralgie est souvent détectée assez rapidement..

Causes des problèmes

Toute inflammation du nerf trijumeau peut être divisée en vraie et secondaire. Cela dépend de la cause du problème. Dans le premier cas, l'inflammation est une maladie indépendante qui est apparue à la suite d'un pincement des branches nerveuses ou d'une défaillance de la circulation sanguine. Dans le second cas, une lésion nerveuse devient le symptôme d'une autre pathologie grave nécessitant un traitement. Le plus souvent, c'est une véritable inflammation.

Les principales causes de la vraie névralgie:

  • Diverses blessures, tumeurs, déplacement de veines ou artères;
  • Inflammation dans la bouche ou les sinus;
  • Fort refroidissement du visage;
  • Maladies infectieuses;
  • Augmentation de la quantité de cholestérol;
  • Blessure à la naissance chez les nouveau-nés.

L'inflammation secondaire se produit avec les problèmes suivants:

  • Maladie vasculaire;
  • Trouble du système nerveux;
  • Virus de l'herpès;
  • Maladies du système endocrinien;
  • Métabolisme incorrect;
  • Déviations psychiques;
  • Sclérose en plaques;
  • Réaction allergique.

Très souvent, il n'est pas possible de déterminer la cause exacte des problèmes de nerfs faciaux. Par conséquent, vous devez gérer un traitement basé uniquement sur les symptômes.

S'il n'y a aucun signe de névralgie secondaire, alors toute la thérapie vise à éliminer l'inflammation.

Symptômes, conséquences

Les symptômes jouent un rôle décisif dans le traitement, mais leurs conséquences n'en sont pas moins importantes. C'est avec eux que vous devrez vous battre activement si vous la retardez depuis le début de la thérapie principale ou si vous ne le faites pas tout à fait correctement..

Symptômes

Le principal symptôme de la névralgie est une douleur intense. Il ne peut se produire que dans certaines parties du visage si l'inflammation a affecté une branche des terminaisons nerveuses ou immédiatement sur toute sa zone. Le plus souvent, la douleur apparaît fortement, très intense, dure environ 3 minutes, après quoi elles s'estompent légèrement, se transformant en douleurs douloureuses. Un facteur provoquant peut être toute action durant laquelle le contact physique du visage avec un objet se produit, ou la manifestation d'émotions par des mouvements faciaux à l'aide des muscles faciaux.

Parfois, la douleur est atypique. Il se caractérise par sa constance et tourmente presque toujours le patient, parfois en l'interrompant. En règle générale, ces douleurs couvrent la plupart ou la totalité des branches du nerf trijumeau. Souvent accompagnée de spasmes musculaires qui provoquent des asymétries faciales.

Des symptômes supplémentaires aident à s'assurer que le patient a souffert d'une inflammation du nerf trijumeau. Parmi eux:

  • Douleur à la tête et parfois aux oreilles;
  • Asymétrie et engourdissement du visage;
  • Démangeaison de la peau;
  • La faiblesse;
  • Irritabilité;
  • Déchirure;
  • Spasmes musculaires;
  • Fonction auditive altérée;
  • Déficience visuelle, défauts mineurs;
  • Difficulté à bouger la mâchoire;
  • Défaillance du récepteur du goût
  • Augmentation de la température corporelle à 37 ° C.

Si l'inflammation est secondaire, d'autres manifestations correspondant à la maladie sous-jacente peuvent être observées..

Effets

Si vous effectuez un traitement du nerf trijumeau avec des remèdes populaires à la maison sans consulter un médecin, faites-le mal ou ne recevez aucun traitement, c'est-à-dire qu'il y a une forte probabilité de complications. Ils peuvent être dangereux:

  • Immunité diminuée;
  • Déficience auditive et visuelle;
  • Affaiblissement ou paralysie des muscles du visage;
  • Manque prolongé de coordination;
  • Diminution de la sensibilité cutanée du visage;
  • Pathologies mentales, dépression;
  • Défaillances du système nerveux.

Toutes ces conséquences peuvent devenir chroniques et s'en débarrasser sera très difficile, voire impossible. Par conséquent, vous devez aborder la question du traitement aussi sérieusement que possible.

Diagnostic, caractéristiques de traitement

Le traitement commence par un diagnostic. Lorsqu'il sera confirmé que le patient présente précisément une inflammation du nerf trijumeau, il sera alors possible de réfléchir au futur traitement. Cependant, il est important de tenir compte de ses fonctionnalités et de ne pas utiliser inconsidérément le premier outil disponible.

Diagnostique

Pour subir un diagnostic, vous devrez contacter un neurologue. Le médecin procédera à un examen, interrogera le patient, après quoi il établira un diagnostic préliminaire et l'enverra pour examen. Ça prendra:

  1. Tests sanguins et urinaires - pour détecter l'inflammation et certaines pathologies.
  2. IRM - pour détecter une inflammation résultant de la sclérose ou d'une tumeur.
  3. Angiographie - pour vérifier l'état des vaisseaux sanguins et la probabilité de leurs effets sur le nerf.

De plus, d'autres méthodes d'examen peuvent être prescrites. En a-t-on besoin, le médecin traitant dira.

Caractéristiques du traitement

Avant de commencer le traitement, vous devez toujours consulter votre médecin, car lui seul peut donner les bonnes recommandations, qui seront sélectionnées en tenant compte de toutes les caractéristiques individuelles du patient et de la maladie elle-même. Il sera possible de suivre une thérapie à domicile et l'hospitalisation ne sera nécessaire que dans les cas extrêmes, lorsqu'une intervention chirurgicale et une surveillance constante par les médecins ne peuvent être évitées..

La règle principale pour traiter l'inflammation est l'urgence. Au moindre retard, les prévisions se détérioreront, car il deviendra plus difficile à récupérer et le risque de complications augmentera considérablement. Il est recommandé de commencer la thérapie avec l'utilisation de médicaments et de ne penser qu'à l'utilisation de diverses méthodes à domicile.

Les règles suivantes doivent également être prises en compte:

  • Limitez le temps de chauffage ou de refroidissement d'un nerf endommagé;
  • N'utilisez pas de médicaments sans d'abord consulter votre médecin;
  • Évitez les coups ou l'hypothermie de la personne dans la rue ou un courant d'air;
  • Maintenir l'immunité, surveiller la santé des vaisseaux sanguins et de la cavité buccale;
  • Refuser les médicaments pendant la grossesse.

Si vous ressentez des symptômes désagréables associés au traitement du nerf trijumeau, vous devez cesser d'urgence de prendre tous les médicaments et consulter votre médecin. De nombreux remèdes, y compris les remèdes maison, ont de nombreuses contre-indications qui peuvent entraîner de graves complications..

Thérapie médicamenteuse

Pour un traitement médical, vous devez utiliser des gels ou prendre des comprimés de différents groupes pharmacologiques. Les rendez-vous exacts sont pris par le médecin traitant, en fonction de l'état réel du patient et des effets nécessaires sur le corps.

Le principal médicament est la «carbamazépine». Il élimine progressivement le processus inflammatoire, normalisant l'état du nerf trijumeau. Ils commencent à le prendre en petite dose, en l'augmentant quotidiennement au besoin. Après récupération, la posologie est réduite, entraînant progressivement un retrait complet du médicament. Il est important de calculer correctement le cours et de passer régulièrement des tests, car avec une utilisation prolongée, des complications et une diminution de l'efficacité du traitement sont possibles.

Le deuxième remède moderne est Menovazin. Il a un effet analgésique, mais c'est un analgésique. Il est utilisé pendant un mois 3 fois par jour, en appliquant une pommade ou une solution sur la peau du visage. L'outil a une contre-indication sous forme d'hypersensibilité à sa composition..

Les médicaments suivants sont également très souvent prescrits:

D'autres moyens appartenant aux catégories peuvent être utilisés: analgésiques, antipsychotiques, antibiotiques, analgésiques, sédatifs, tranquillisants ou anticonvulsivants.

Tous fourniront un traitement rapide du nerf trijumeau à la maison. Cependant, il ne faut pas oublier que l'un des médicaments ne peut guérir la névralgie que s'il est correctement prescrit. Par conséquent, avant utilisation, vous devez toujours consulter un médecin.

Dans les cas extrêmes, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour détruire les racines nerveuses endommagées par décharge électrique ou pour les séparer de la partie saine par action mécanique..

Physiothérapie

La plupart des méthodes physiothérapeutiques sont utilisées dans un hôpital, mais certaines d'entre elles peuvent être mises en œuvre même à domicile, ce qui est extrêmement pratique pour les patients. Diverses méthodes de physiothérapie peuvent être utilisées dans le traitement du nerf trijumeau, alors que toutes sont très efficaces..

Almag-01

Un appareil spécial utilisé avec l'utilisation de médicaments spéciaux aide à se débarrasser de l'inflammation, à anesthésier, à soulager l'enflure et à améliorer l'état général du patient. Elle affecte positivement non seulement le trijumeau, mais aussi le nerf sciatique..

Almag-01 se caractérise par une efficacité élevée et une sécurité totale. Pendant la thérapie, ses bobines sont placées sur le visage du patient, lui fournissant un effet thérapeutique. Après des procédures régulières, l'inflammation commencera à passer..

Le coût d'une version peu coûteuse de l'appareil est d'environ 8 000 roubles, ce qui le rend assez abordable pour la plupart des patients. Après la récupération du nerf trijumeau, Almag-01 peut être utilisé pour se débarrasser de certaines autres affections..

Acupuncture

Une autre technique de physiothérapie est appelée acupuncture. Elle implique l'utilisation d'aiguilles spéciales, à l'aide desquelles le spécialiste exerce un impact en perçant ou en appuyant sur certaines zones de la peau, ce qui contribue à améliorer la santé.

L'acupuncture normalise le fonctionnement des organes internes, restaure leur fonctionnalité, a un effet analgésique, élimine les processus inflammatoires, augmente l'équilibre de tous les systèmes corporels. Ceci est réalisé en activant un système de médiateur spécial et en stimulant de nombreux mécanismes..

Cette méthode est très efficace pour améliorer l'état du nerf trijumeau. C'est l'une des meilleures options de traitement pour la grossesse. Il n'a pas de contre-indications, et l'effet sur le corps est important, ce qui rend cette physiothérapie sûre pour toutes les personnes.

Massage

La procédure physiothérapeutique la plus populaire est le massage. Avec son aide, il est possible de guérir une personne de nombreuses maladies, et aussi de renforcer toute la santé en général. Il est important de prendre rendez-vous avec un bon spécialiste, car seules les mains habiles peuvent atteindre le résultat souhaité.

Le massage commence à faire avec la zone des épaules, se déplaçant progressivement vers le visage. Toutes les actions sont lisses et douces, ce qui vous permet d'obtenir l'effet souhaité. Avec une névrite légère, vous pouvez effectuer un massage facial classique.

Pendant le massage, le patient améliore la circulation sanguine, la tension musculaire disparaît et la personne se détend, ce qui affecte positivement l'état de sa psyché. Avec des procédures régulières, le résultat apparaîtra dans 2-3 semaines.

Autres options de physiothérapie

Vous pouvez accélérer la récupération à l'aide de méthodes physiothérapeutiques supplémentaires. Ils montrent un peu moins d'efficacité que l'Almag-01 et l'acupuncture, mais leur utilisation complète parfaitement le traitement principal..

Les méthodes suivantes peuvent être utilisées contre l'inflammation du trijumeau:

  • Électrophorèse;
  • Exposition aux ultrasons
  • Thérapie au laser;
  • Thérapie diadynamique;
  • Phonophorèse;
  • Exercices faciaux.

Cette dernière option est très efficace pour les femmes enceintes. Cela implique d'effectuer des exercices qui impliquent les muscles du visage. Il est recommandé de faire une telle gymnastique avec un spécialiste, mais si vous le souhaitez, vous pouvez le faire à la maison sans assistance, après avoir développé votre propre système.

Méthodes spéciales

Il existe d'autres traitements qui peuvent être considérés comme inhabituels. Ils comprennent: l'échauffement, l'hirudothérapie et le jeûne. Ils montrent une bonne efficacité, mais ils doivent être utilisés avec prudence..

Échauffement

Cette méthode classique de traitement n'est inhabituelle que dans le cas de la névralgie. Le fait est qu'un tel site ne peut pas être chauffé, car cela commencera à enflammer encore plus la zone à problème. La plupart des médecins répondront négativement et catégoriquement à la question de savoir s'il est possible de réchauffer le nerf trijumeau, qui est devenu enflammé. Cependant, la pratique montre qu'une telle méthode est assez efficace. La seule condition qui aidera à éviter les complications est de limiter le temps d'exposition à la chaleur sur le nerf.

Le nerf trijumeau peut être chauffé avec du sel ou du sarrasin. Pour ce faire, effectuez une série d'étapes simples:

  1. Versez du sarrasin ou du sel dans la poêle.
  2. Préchauffer, en remuant de temps en temps.
  3. Versez les grains dans un sac étanche.
  4. Attendez un peu pour que le matériau ne soit pas si chaud..
  5. Attachez un sac à votre visage.

Vous devez tenir le sac sur votre visage pendant plusieurs minutes, jusqu'à ce qu'il réchauffe bien la peau. Il convient de garder à l'esprit que cette méthode ne doit pas être utilisée pendant une période de douleur.

Hirudothérapie

L'hirudothérapie est effectuée dans des cliniques spéciales. Il n'est pas recommandé d'essayer de mettre en œuvre cette méthode de traitement à domicile. La caractéristique principale de l'hirudothérapie est l'utilisation de sangsues. Leurs piqûres activent le système immunitaire humain, le renforcent, ont un effet analgésique, soulagent l'inflammation et améliorent également la circulation sanguine, nettoyant les vaisseaux sanguins.

L'inconvénient de cette méthode est les contre-indications. Les effets des sangsues ne permettent pas l'utilisation d'un tel traitement pour les patients souffrant d'hypotension, de cancer, d'anémie, les personnes qui souffrent de faible coagulation sanguine et d'intolérance individuelle, ou les femmes enceintes.

famine

Une méthode de traitement assez radicale implique une famine sévère. Cela peut durer d'une semaine à un mois. Pendant cette période, il est interdit de manger la nourriture habituelle. Vous ne pouvez manger que du jus fraîchement pressé de carottes, de tomates, de chou, ainsi que des salades de betteraves, de carottes et d'autres légumes légers. Il est permis d'ajouter du miel au thé.

Lors du traitement de cette manière, il est important d'être surveillé par des proches et de consulter régulièrement un médecin, Le bien-être peut être bien pire, surtout chez une personne non préparée. Cependant, lors du jeûne, le nerf trijumeau commence à récupérer progressivement et l'inflammation disparaît. Cela vaut également pour un certain nombre d'autres maladies: les ressources de l'organisme dépensées pour la transformation des aliments sont envoyées pour lutter contre les maladies et restaurer ses tissus..

Les trois méthodes sont en partie dangereuses, il est donc recommandé de les utiliser uniquement dans des cas extrêmes et avec la possibilité d'une surveillance constante par des personnes proches.

Remèdes populaires à usage externe

Les méthodes traditionnelles de traitement de l'inflammation du nerf trijumeau ne doivent être utilisées que si le médecin ne l'interdit pas. Avec leur aide, il sera possible d’obtenir un résultat assez rapidement, car les compresses et les mélanges à friction populaires peuvent soulager très efficacement l'inflammation.

Le traitement de la névralgie du trijumeau avec des remèdes populaires implique l'utilisation des options suivantes:

  1. Compresse de chou. Vous devez faire cuire des feuilles d'une tête de chou, les sortir de l'eau, puis les attacher à votre visage, en les couvrant avec une serviette épaisse. Les actions doivent être répétées plusieurs fois. Avant utilisation, il est recommandé de refroidir légèrement le chou afin de ne pas vous brûler.
  2. Compresse d'argile. Faites tremper l'argile dans de l'eau tiède, en obtenant une masse épaisse comme une bouillie, appliquez-la sur le visage et posez une serviette sur le dessus. Répétez tous les jours.
  3. L'huile de sapin. Humidifiez tout tissu ou coton à l'huile de sapin, frottez-le dans un endroit sensible toutes les 2 heures.
  4. Bourgeons de lilas. Rincer les reins frais (100 ml), sécher, couper, verser dans un bocal de saindoux (500 ml), faire bouillir le mélange au bain-marie pendant une heure. Appliquer une pommade sur la peau le matin et le soir.
  5. Oeuf dur. Œuf dur, pelé, coupé en 2 parties. Il doit être appliqué sur le point douloureux tous les jours pendant plusieurs minutes..
  6. Beaucoup d'absinthe et d'écorce de chêne. Versez des morceaux d'écorce d'absinthe et de chêne secs avec de l'eau bouillante (300 ml), laissez infuser. Faire tremper la gaze dans un liquide, appliquer sur le visage.
  7. Broyage du plantain. Versez des fleurs de plantain séchées (50 g) dans un pot avec de la vodka (100 ml), laissez infuser environ une semaine. Oindre la tête avec une solution de vodka, puis mettre un foulard. Répéter tous les jours avant le coucher.
  8. "Étoile". L'outil fait référence au folk, car il ne contient que des composants végétaux. Ils ont besoin de lubrifier le visage, après quoi il commencera à réchauffer la peau, en la remplissant de substances utiles.
  9. Feuille de laurier. Versez trois petits paquets de feuilles de laurier avec de l'huile végétale (100 ml), laissez reposer 10 jours. Frottez votre visage quotidiennement.
  10. Teinture de bouleau. Versez la vodka (200 ml) dans les bourgeons de bouleau (3 c. L.), laissez infuser environ 2 semaines. Faites tremper la gaze dans la teinture, puis appliquez-la sur votre visage, maintenez-la pendant plusieurs minutes.
  11. Momie. Préparez la pommade de la momie en comprimés, en les diluant (5 g) dans de l'eau (20 ml) et en mélangeant avec de la graisse de porc (70 g). Appliquer sur les gencives tous les jours.
  12. Betterave. Râper un petit morceau de betterave, le mettre dans une étamine, puis l'insérer dans l'oreille du côté où se trouve le nerf enflammé. Laisser quelques minutes.
  13. Jus de concombre. Utilisez un presse-agrumes ou pressez tout le jus à travers la gaze de la pulpe obtenue avec une râpe. Laver ce produit quotidiennement.
  14. Teinture de feuilles de géranium. Hacher finement les feuilles de la plante, ajouter les feuilles hachées du Kalanchoe, si possible, ajouter de l'alcool et laisser reposer une semaine. Lubrifiez le point où la douleur est concentrée..
  15. Teinture d'ail. Râper l'ail, ajouter la vodka (200 ml), attendre une semaine. Réchauffez la peau en appliquant le mélange sur le visage avec des mouvements lents.

Il existe d'autres façons de traiter l'inflammation qui vous aideront à récupérer à la maison sans aller à l'hôpital. Par exemple, des compresses de guimauve, de radis noir avec du miel ou du raifort, ainsi que de la teinture d'alcool avec de la propolis et des bains spéciaux avec de l'écorce de tremble.

Remèdes populaires à usage oral

Il existe également des recettes folkloriques qui peuvent être utilisées dans la préparation de fonds pour l'ingestion. Ils ne sont pas moins efficaces, alors que beaucoup d'entre eux ont un effet positif sur plusieurs composants de santé à la fois, peuvent calmer le système nerveux et renforcer le système immunitaire..

  1. Décoction de camomille. Il est nécessaire de remplir l'herbe sèche (1 cuillère à café) d'eau bouillante (50 ml), de la laisser infuser 10 minutes, puis de la remplir de bouche. Il n'est pas nécessaire d'avaler le bouillon, car le but principal de son utilisation est d'affecter la cavité buccale.
  2. Mélisse. Moudre la mélisse (4 c. L.), mélanger avec de l'eau bouillante, attendre 4 heures, filtrer. Buvez un demi-verre peu de temps avant les repas. Prendre le matin, l'après-midi et le soir.
  3. Feuilles de framboise. Versez les feuilles écrasées (100 ml) avec de la vodka (300 ml), laissez-les 10 jours. Buvez 30 ml avant les repas. Cours de réception - 90 jours.
  4. Récolte à base de plantes. Mélanger l'hypericum avec des feuilles de menthe et de valériane (250 g chacune), verser de l'eau chaude, mettre le feu et faire bouillir pendant 15 minutes. Après la cuisson, le produit doit être infusé, il est recommandé de le retirer pendant 5 heures dans un endroit où la lumière du jour ne tombe pas. Prendre une cuillerée avant les repas.
  5. Cônes de houblon. Verser quelques cônes avec de la vodka, retirer pendant 14 jours. Après la préparation, prendre 10 ml dilués dans 100 ml d'eau après les repas.
  6. Jus de bouleau. Prenez du jus pur de bouleau dans 5 tasses par jour. S'il n'y a aucun moyen d'obtenir du vrai jus, il est recommandé de préparer une décoction avec des reins.
  7. Aloès. Pressez le jus des feuilles, consommez-en une cuillère à soupe peu de temps avant les repas environ 5 fois par jour.
  8. Thé à la lavande avec des feuilles d'hypericum. Mélanger la lavande (200 g) avec le millepertuis (300 g), verser de l'eau bouillante (1 l), laisser le récipient fermé pendant 20 minutes. Boire un verre le matin et le soir.
  9. Teinture de lentilles d'eau. Verser la lentille d'eau (1 c. À soupe) Avec de la vodka (150 ml), laisser reposer une semaine. Consommez 20 ml en diluant le produit dans de l'eau propre. Autorisé à prendre jusqu'à 4 fois par jour.
  10. Achillée. Versez les feuilles de millefeuille (1 c. À thé) avec de l'eau bouillante, laissez infuser pendant une demi-heure. Pour insister, il est recommandé d'utiliser un bain-marie sans porter le liquide à ébullition. Boire avant les repas 1 cuillère à soupe. l.

L'utilisation de ces fonds donne un bon effet, éliminant l'inflammation et améliorant l'état général du corps. Mais il n'est pas recommandé d'en abuser, car cela peut entraîner des conséquences désagréables.

Avant d'utiliser toute méthode de thérapie non médicamenteuse, vous devez consulter un médecin pour exclure les contre-indications et les effets secondaires possibles.

Est-il difficile de récupérer

Réussir à traiter l'inflammation du trijumeau à la maison n'est pas une tâche aussi difficile que cela puisse paraître à première vue. Il suffit de faire une thérapie à part entière en utilisant des médicaments, ainsi que de la compléter avec des méthodes alternatives. Cette approche produira des résultats positifs dans les plus brefs délais..