Douleur aiguë au pied

  • Blessure

Nous ne pensons pas au fait que des charges énormes tombent sur le pied quotidiennement jusqu'à ce que les pieds commencent à faire mal, à devenir engourdis et à se plaindre:

  • C'est dur pour nous, on se fatigue;
    Nous gonflons le soir et «brûlons» la nuit;
  • Nous sommes tourmentés par des cors et des «os» sur les pouces;
  • Cela nous faisait mal de marcher en talons;
  • Nous sommes à l'étroit dans des chaussures de taille régulière.
Si vous connaissez ces sensations, il est temps de penser à la santé de vos jambes.

Douleur au pied: causes. Il existe de nombreuses maladies qui se manifestent par des douleurs au pied; il est impossible de tout décrire dans un seul article. Je vais me concentrer sur ceux que l'on retrouve le plus souvent dans mon activité neurologique pratique.

Les polyneuropathies sont des maladies du système nerveux périphérique qui se manifestent par des symptômes moteurs, sensoriels et autonomes symétriques.
Symptômes de polyneuropathie:

  • Douleur aux pieds;
  • Engourdissement des pieds;
  • Sensation de brûlure dans les pieds;
  • Chair de poule dans la plante des pieds;
  • Crampes dans les muscles du mollet;
  • Faiblesse et perte de poids des muscles des jambes.
Les causes de la polyneuropathie sont le plus souvent le diabète sucré, l'abus d'alcool ou l'utilisation prolongée de médicaments toxiques. Une caractéristique de la polyneuropathie est une douleur brûlante aux pieds, pire la nuit. "Les jambes brûlent, comme dans l'eau bouillante", alors que la personne a un réel désir de se refroidir les jambes, en les plongeant dans l'eau froide.

Un examen objectif révèle une violation symétrique de la sensibilité des membres inférieurs par le type de «chaussettes» ou de «golf». Genou et réflexes d'Achille réduits ou complètement absents. Un changement caractéristique dans la couleur de la peau des pieds, leur gonflement, leur refroidissement. Avec la progression de la maladie, une faiblesse apparaît dans les pieds et les doigts avec une démarche fessée caractéristique.

La radiculopathie de la racine L5 se produit lorsque les hernies prolapsus du disque L4-L5. Lorsque L5 est comprimé, les racines de la douleur s'étendent le long de la surface externe de la jambe jusqu'au premier orteil, le dos du pied et du pouce sont engourdis.

La radiculopathie de la racine S1 se produit lorsque la hernie prolapsus du disque L5-S1. Dans le syndrome radiculaire S1, la douleur et l'engourdissement se propagent le long de l'arrière de la jambe jusqu'au talon et à l'auriculaire, le réflexe d'Achille tombe et la sensibilité dans la région du talon et de l'auriculaire est altérée.

Le neurinome de Morton se manifeste par une douleur au pied entre 3 et 4 doigts, qui s'intensifie en position debout ou en marchant et diminue au repos. Dans un contexte de douleur constante, un lumbago pointu («comme un ongle martelé», «comme une coupure avec un couteau») dure jusqu'à 15 minutes. Lors d'une attaque, les patients enlèvent leurs chaussures, se frottent le membre affecté.

Le syndrome du canal tarsien se manifeste par une douleur brûlante dans la semelle et les orteils du pied, un engourdissement, une sensation de brûlure, aggravée la nuit, peut se propager le long du nerf sciatique jusqu'aux fesses. Un examen objectif révèle une diminution de la sensibilité de la plante des pieds, une faiblesse des muscles du pied et des doigts, des difficultés à marcher sur la pointe des pieds. Les principaux symptômes sont:

  • douleurs nocturnes brûlantes dans la semelle;
  • la douleur au pied se propage jusqu'aux fesses.

L'arthrose se manifeste par des douleurs, une limitation de la mobilité et une déformation des articulations du pied. L'arthrose des articulations du pied commence progressivement avec une douleur mineure lors d'une surcharge. Au repos, la douleur passe rapidement. Si la douleur au pied s'est produite brusquement, soudainement, pour la première fois, ce n'est pas de l'arthrose. La forme du pied change en raison de la déformation osseuse des articulations.
L'arthrose de la 1 articulation métatarso-phalangienne provoque une déformation de l'os du pouce et est appelée hallus valgus.

L'arthrite goutteuse des articulations du pied se développe après avoir bu de l'alcool et avoir trop mangé. Soudain, la nuit, des douleurs très vives apparaissent dans l'articulation du premier orteil. L'articulation gonfle rapidement, la peau au-dessus prend une couleur violette, devient chaude. Souvent, la température corporelle monte à 38-39 degrés. L'attaque dure jusqu'à plusieurs jours et peut disparaître d'elle-même sans traitement.

L'éperon calcanéen ou la fasciite plantaire se manifeste par une douleur aiguë sous le talon, particulièrement prononcée lors des premières étapes après le sommeil ou un long repos. La douleur peut être si intense que pendant les premières minutes, le patient bouge en s'appuyant sur la côte du pied ou des doigts, en évitant de marcher sur le talon. Après quelques étapes, la douleur au talon diminue considérablement. Palpation très douloureuse au milieu du talon côté plantaire.

L'achillobursite (inflammation du tendon d'Achille) se caractérise par une douleur au talon et à la surface arrière de la jambe inférieure, accompagnée de boiterie et d'une incapacité à se tenir sur les doigts..

Douleur, gonflement et rougeur révélés cliniquement des deux côtés du tendon d'Achille. Les muscles du mollet sont tendus et douloureux. La douleur au talon et au mollet s'intensifie le matin, le patient, en se levant, s'appuie à peine sur une jambe douloureuse.

La spondylarthrite ankylosante, l'arthrite réactive peut débuter avec une douleur au talon "spontanée" chez les jeunes avant même l'apparition des manifestations cliniques typiques de la maladie sous-jacente.

L'arthrite réactive dans les infections (chlamydia, ureaplasmose) a des signes caractéristiques: la douleur au pied ne dérange pas seulement en marchant, mais aussi au repos, s'intensifie la nuit. En plus de la douleur dans le pied, d'autres articulations, les yeux s'enflamment, l'urétrite apparaît (maladie de Reiter).

L'ostéochondropathie survient chez les enfants ou les adolescents, se manifestant par des douleurs au talon ou au pied et un gonflement local dans la zone touchée. L'enfant boite, épargnant le lieu de la douleur. Après environ 2 ans, dans la plupart des cas, la douleur au pied disparaît d'elle-même. Chez l'adulte, cette pathologie ne se produit pas.

Un pied en marche est observé chez les soldats après des croix et des marches dans de nouvelles chaussures inconfortables. 2-3 jours après la surcharge, une douleur intense apparaît dans la zone de 2-3 os métatarsiens, une boiterie lors de la marche.

Les pieds plats sont une déformation du pied avec une diminution de ses arcades. Les pieds plats peuvent être longitudinaux, transversaux ou combinés. Les causes des pieds plats comprennent un séjour prolongé sur les pieds, le port de chaussures irrationnelles, une faiblesse héréditaire des muscles et des ligaments du pied. La cause de la douleur au pied peut être une augmentation du poids corporel ou un changement de mode moteur.

Le tableau clinique du pied plat longitudinal est caractérisé par l'apparition de douleurs au pied, une fatigue rapide pendant l'exercice et un changement de forme du pied. Le pied plat croisé se manifeste par une douleur dans les orteils, un aplatissement de l'arche transversale du pied, une déformation des doigts, l'apparition de cors ou de cors.

Dans ce cas, vous devez immédiatement consulter un médecin?

  • avec l'apparition d'une douleur très intense au pied;
  • avec une faiblesse soudaine du pied;
  • avec engourdissement du pied;
  • avec un gonflement aigu du pied;
  • avec un changement de la couleur de la peau du pied (rougeur, cyanose, pâleur);
  • avec une augmentation de la température corporelle;

Le diagnostic de la douleur est rapide, un test sanguin général (globules blancs, ESR) exclut les processus inflammatoires dans le corps. Avec l'arthrose, les indicateurs de l'analyse sanguine générale restent inchangés. Les tests rhumatismaux négatifs excluent les causes rhumatismales de la douleur aux pieds. Un facteur rhumatoïde positif confirme l'association de la douleur au pied avec la polyarthrite rhumatoïde.

Une augmentation du niveau d'acide urique dans le sang vous permet de confirmer le lien entre la douleur au pied et la goutte. L'image aux rayons X montre des changements osseux dans les articulations du pied, élimine les causes traumatiques de douleur au pied, de tumeur, de tuberculose osseuse. Chaque maladie a ses propres changements spécifiques dans les radiographies. Avec l'arthrose, les déformations osseuses et les ostéophytes ("pointes") sont clairement visibles. Avec des pieds plats, un aplatissement ou un manque d'arches du pied est détecté.

Exclure les pieds plats longitudinaux permet un test simple. Écartez vos pieds avec de la crème grasse ou de la solution de Lugol. Tenez-vous debout sur une feuille de papier sec. Et puis regardez vos tirages et comparez-les avec l'image (Voir l'image d'arrêt à la fin de l'article).

Pour le diagnostic de polyneuropathie, il est nécessaire d'identifier un antécédent diabétique, d'alcool ou de drogue, un test sanguin pour le sucre et l'hémoglobine glyquée. En cas de syndrome du canal tarsien, du neurinome de Morton, il est nécessaire d'effectuer une échographie et une IRM du pied pour clarifier les causes de la compression nerveuse et exclure la tumeur.

L'ENMG (électroneuromyographie) du nerf tibial ou péronier confirme une violation de la conduction nerveuse du pied, clarifie la profondeur des lésions nerveuses dans les syndromes tunnel, polyneuropathie. Dans les syndromes radiculaires, il est nécessaire d'avoir une IRM de la colonne lombo-sacrée.

Douleur au pied, traitement. Le traitement de la douleur au pied dépend de la cause. Différentes maladies nécessitent une approche différente du traitement; il n'existe pas de méthode universelle unique. Cependant, il existe des règles générales pour réduire la douleur au pied..

Tout d'abord, il est nécessaire de limiter l'activité physique et de décharger le pied endolori. À cet effet, des semelles orthopédiques ou des chaussures sont utilisées. De nos jours, l'enregistrement devient de plus en plus populaire. Il s'agit d'une méthode de traitement basée sur la fixation de rubans adhésifs spéciaux (pointes) pour décharger le pied.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont mieux utilisés pour soulager ou soulager la douleur au pied. Mais ces fonds provoquent de nombreux effets secondaires et ne doivent être prescrits que par un médecin. L'utilisation à long terme de certains d'entre eux contribue à la destruction du cartilage articulaire. Par conséquent, soyez très prudent lors de l'automédication..

Pour une utilisation externe, des compresses avec du dimexide ou de la bile médicale, des onguents avec des AINS sont recommandés. Des précautions doivent être prises avec les onguents et les compresses chauffantes. Avec des blessures, un œdème, des procédures d'échauffement sont contre-indiquées. Dans cette situation, il est préférable d'appliquer un sac de glace enveloppé dans une serviette pendant 10 à 15 minutes sur le genou endolori..

Avec la polyneuropathie, il est d'abord nécessaire d'éliminer la cause des dommages au système nerveux (normaliser la glycémie, renoncer à l'alcool ou arrêter les médicaments). Pour toute étiologie, les vitamines B, les préparations d'acide thioctique sont recommandées.

Avec la douleur, les médicaments anti-inflammatoires, l'acupuncture est indiquée. Avec des douleurs brûlantes dans les jambes, un régime de traitement des douleurs neuropathiques (antidépresseurs, anticonvulsivants) est prescrit. Dans tous les cas, le traitement doit être effectué par un neurologue compétent.

L'électrostimulation interstitielle est efficace pour l'arthrose, l'hallus valgus, le pied plat transversal, l'éperon calcanéen, l'achillobursite et la hernie discale. Les blocages thérapeutiques arrêtent la douleur dans le pied avec le syndrome du canal tarsien, le névrome de Morton. Avec une hernie discale, la douleur au pied disparaît après un blocage de la colonne vertébrale ou du piriforme.

Avec la goutte, un régime avec une forte restriction sur l'alcool et les aliments contenant de la purine vient en premier dans le traitement. Dans la période aiguë, les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont indiqués et lorsque la douleur dans l'articulation disparaît, le rhumatologue prescrit un médicament spécial qui réduit le niveau d'acide urique dans le sang.

Avec la polyarthrite rhumatoïde, le traitement doit être prescrit par un rhumatologue. L'utilisation continue de médicaments de base spécifiques, d'anti-inflammatoires non stéroïdiens ou stéroïdiens est indiquée. Avec les pieds plats, pour renforcer les muscles et les ligaments de la voûte plantaire, des exercices thérapeutiques spéciaux, la marche pieds nus, la natation, l'escalade d'une corde sont prescrits. La douleur au pied soulage bien le massage. Pour corriger la déformation du pied, des semelles orthopédiques ou des chaussures orthopédiques sont prescrites.

Le pronostic dépend de la cause de la douleur au pied et de la négligence de la maladie..

Le pied fait mal, ça fait mal d'avancer. Que pourrait-il être, causes et traitement

Les raisons pour lesquelles une personne a mal au pied sont variées. Il peut être douloureux de marcher sur le pied, à la fois en raison de l'entorse des ligaments la plus simple et d'une maladie progressive qui nécessite une intervention médicale rapide. La connaissance des règles de premiers soins dans cette situation facilite grandement l'état du patient jusqu'à ce que le médecin prescrive un schéma thérapeutique et la compréhension des symptômes concomitants accélère le diagnostic.

Types de douleur au pied

Le pied fait mal, ça fait mal d'attaquer (la cause et le traitement concomitant sont déterminés par le médecin, en fonction du type spécifique de pathologie du patient) - chaque personne a éprouvé de telles sensations au moins une fois.

Les types courants de douleur dans le bas des jambes sont:

  • inconfort au pied lors de la marche (il est d'usage de classer en diffusion et limité à une zone spécifique);
  • douleur dans les orteils (ressentie le plus intensément la nuit avec un long séjour du patient en position horizontale);
  • une sensation d'oppression du pied au-dessus et en dessous (particulièrement fréquente chez les personnes en surpoids souffrant de dysfonctionnements du système musculo-squelettique).

Maladies qui causent des douleurs aux pieds et leurs symptômes associés

Si le patient énumère un certain nombre de symptômes concomitants lors de la prise de contact avec un médecin se plaignant de douleurs aux pieds, le spécialiste sera en mesure de déterminer la cause de cette affection beaucoup plus rapidement et de prescrire le traitement approprié pour corriger la situation le plus rapidement possible..

Causes de la douleur au pied

La maladie qui a causé des douleurs au piedSymptômes de pathologie
BlessuresLa douleur dans le pied dans de telles circonstances est généralement «douloureuse» avec un lumbago pointu fréquent dans la zone touchée. Cela est dû non seulement aux troubles circulatoires de la partie blessée de la jambe, mais également à la survenue constante de microtraumatismes dans les articulations ou les ligaments. Les symptômes concomitants sont un gonflement dans certaines parties des pieds, un gonflement, des hématomes et des ecchymoses..
Pied platLa semelle plate des pieds empêche une répartition uniforme du poids et un amorti adéquat lors de la marche. La présence de pieds plats peut être déterminée par la voûte lissée de la partie inférieure de la jambe, la déformation de la chaussure (elle est coincée vers l'intérieur ou vice versa plus près de la voûte externe) et la douleur dans la région lombaire pendant que la personne est debout depuis longtemps. Souvent avec les pieds plats, le patient réduit les muscles du mollet, non seulement pendant l'éveil, mais aussi la nuit. Cela est dû à une violation du système circulatoire des membres inférieurs..
GoutteElle se produit en raison du dépôt de sels dans l'articulation de la cheville et en raison d'une violation des processus métaboliques du corps. Avec la goutte, les orteils sont généralement douloureux, dont le premier affecte le gros. Des attaques de douleur aiguë sont observées la nuit, elles sont de nature progressive - à chaque attaque, l'inconfort devient plus fort et plus long, et les intervalles entre elles sont plus courts dans le temps.
FasciiteAvec la fasciite, la douleur est localisée dans la zone du talon et est plus aiguë le matin, après le réveil du patient. Après une longue période en position horizontale, une personne ne peut pas marcher sur sa jambe, cependant, en faisant le premier pas, la douleur disparaît instantanément sans laisser de trace. Ces sensations surviennent en raison de l'inflammation du tissu fibreux dur situé dans la partie inférieure du pied. Ses principales fonctions comprennent le maintien de la voûte plantaire intérieure et la connexion des gros os avec les plus petits.
L'ostéoporoseUne maladie causée par une carence en calcium et une déplétion du système squelettique de l'organisme dans son ensemble. L'ostéoporose peut être reconnue par la présence constante d'une douleur «sourde» douloureuse qui disparaît lorsque les jambes sont au repos. Dans de telles circonstances, le patient ne peut pas identifier une zone spécifique de localisation de l'inconfort. Les symptômes concomitants de la maladie sont des crampes, un gonflement et un resserrement lors de la marche ou de la rotation du pied.
Myélose funiculaireLes médecins appellent donc une pénurie aiguë de vitamine B12 dans le corps du patient. Avec la maladie en question, un inconfort commence à apparaître pendant la marche - une personne ressent des picotements au bout de ses doigts. Lorsque les membres inférieurs deviennent fatigués, la douleur se propage sur toute la surface dorsale du pied, ce qui rend impossible de continuer le mouvement - les pieds deviennent engourdis, les jambes se réduisent et la douleur commence à se dissiper dans les parties supérieures des membres.
BursiteEn présence de bursite, la douleur est localisée au niveau des coussinets des orteils et du tendon d'Achille. La maladie peut être reconnue par la présence d'un gonflement dans la zone affectée du pied, un gonflement des membres inférieurs et une rougeur de certaines zones du pied blessé. Habituellement, la bursite survient dans le contexte d'autres maladies graves, telles que l'arthrose ou les pathologies infectieuses. Son traitement consiste à se débarrasser des causes profondes qui ont provoqué des dysfonctionnements de l'organisme de ce type.
Névrome de MortonUne telle maladie est le plus souvent diagnostiquée chez les femmes qui préfèrent porter des chaussures à talons hauts instables. Lorsque vous portez des chaussures, la charge sur le pied n'est pas répartie uniformément (l'orteil est surchargé, les nerfs des pieds deviennent plus denses et de petites tumeurs bénignes se forment dans l'espace entre les doigts, provoquant une douleur aiguë dans les membres inférieurs). Les symptômes accompagnant cette maladie sont un gonflement, un gonflement local et une déformation du pied (quel que soit le type).
Forme douloureuse de polyneuropathieAvec cette maladie, la douleur dans les pieds se manifeste non seulement lors des mouvements, mais aussi lorsque les jambes sont au repos. Les patients ont noté un engourdissement fréquent des pieds avec des attaques périodiques de «tir». L'inconfort aigu est si fort que dans la grande majorité des cas, il commence à passer avec le temps aux articulations du genou ou des muscles du mollet, provoquant un engourdissement complet ou partiel des pieds. En plus du fait que les patients réduisent souvent leurs jambes, ils notent le mouvement progressif du foyer d'inconfort vers la hanche du corps.
Maladie vasculaireAvec les maladies vasculaires existantes, une personne éprouve une lourdeur dans les jambes, un gonflement et un gonflement, localisés dans des zones spécifiques du membre affecté. Parmi les symptômes concomitants les plus courants, les patients notent la formation fréquente de cors sur les petits doigts (quel que soit le type de chaussures préféré par la personne), la formation du réseau vasculaire dans les muscles du mollet et la fatigabilité rapide des membres inférieurs.
Polyarthrite rhumatoïdeAvec cette maladie, une douleur aiguë survient lors de la flexion active des orteils et augmente pendant le séjour prolongé d'une personne en position verticale. Si vous ignorez les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde, le processus inflammatoire se propage sur toute la zone du tissu articulaire. Ensuite, le patient commence à ressentir une gêne non seulement à la pointe des orteils, mais également au niveau du talon, de la voûte plantaire intérieure et même dans les articulations du mollet et du genou.
VaricesLa maladie variqueuse se caractérise par une violation de l'intégrité et de l'élasticité des parois veineuses, due à l'accumulation de liquide dans les vaisseaux des membres inférieurs. Les symptômes concomitants dans ce cas seront la formation d'un réseau vasculaire, la présence de veines bombées, une sensation d'éclatement dans les muscles du mollet, des crampes et une sensation constante de lourdeur dans les jambes, persistant même lorsque la personne est en position horizontale.
ArthroseIl est caractéristique des personnes de plus de 50 ans dont le corps subit des changements liés à l'âge. L'arthrose survient en raison de l'usure générale du corps ou d'une fracture antérieure du pied. Avec cette maladie, les os sont en contact direct les uns avec les autres, ce qui entraîne une douleur et le début du processus inflammatoire. Les symptômes qui l'accompagnent dans ce cas sont une déformation du pied, un gonflement et une raideur, qui sont particulièrement aigus pendant la marche.
Pied de marcheIl s'agit d'une déformation du pied qui se produit en raison d'une tension excessive des membres inférieurs. En raison de la répartition incorrecte des charges sur les jambes, une personne ressent des crises aiguës de douleur, s'intensifiant en l'absence de mesures pour l'éliminer (médicaments, massage ou relaxation des membres en position horizontale). En plus de l'inconfort décrit, les pieds commencent à gonfler dans des zones distinctes, des ecchymoses se forment, les veines font saillie, vous permettant de les sentir en caressant légèrement la partie supérieure du pied.
Hygroma du piedIl s'agit d'un néoplasme qui se produit en raison de charges excessives sur les jambes, de porter des chaussures inconfortables ou des pieds précédemment blessés. Les personnes atteintes d'hygiène des pieds se plaignent généralement d'un gonflement des membres inférieurs, d'une bosse formée près de l'articulation, de la raideur du pied lors de la marche, de son engourdissement partiel ou complet. Si vous ignorez la maladie, le kyste augmente de taille au fil du temps, causant une plus grande gêne au patient, affectant négativement les terminaisons nerveuses adjacentes à l'articulation.

Diagnostique

Le pied fait mal, il fait mal à attaquer (les blessures le causent souvent) avec des luxations, des ecchymoses et des entorses.

Le diagnostic du problème est sous la supervision d'un chirurgien orthopédiste. Si un inconfort dans les membres inférieurs se produit en raison d'une blessure antérieure, il est recommandé de consulter un traumatologue qui peut exclure une fracture, une fissure ou d'autres dommages mécaniques aux os, aux articulations et aux tendons.

Dans la grande majorité des cas, avec des plaintes de douleur dans les pieds du patient, le médecin:

  • analyse de manière approfondie les symptômes de la pathologie actuelle;
  • effectue un examen externe, y compris la palpation de sections individuelles des pieds;
  • prescrit des études aux rayons X;
  • effectue indépendamment des ultrasons.

Pour se faire une idée complète de l'état des pieds, l'orthopédiste mène des études appropriées non seulement lorsque les jambes sont détendues, mais aussi pendant le mouvement. De plus, il vérifie manuellement les terminaisons nerveuses sensibles, en fonction des sensations du patient..

Premiers soins pour la douleur aiguë au pied

La douleur dans le pied, avant de découvrir la cause de son apparition, peut être soulagée par un certain nombre de méthodes non médicamenteuses simples.

Si ça fait mal de marcher sur le pied, les médecins recommandent:

  • limiter le temps passé à l'état debout;
  • effectuer un auto-massage avec des mouvements de frottement dans la direction du talon;
  • resserrer les pieds, assurant ainsi un étirement maximal des muscles, potentiellement soumis à des spasmes;
  • placer les membres inférieurs dans de l'eau fraîche;
  • en présence d'un tapis orthopédique, marcher dessus pieds nus pendant 2-3 minutes, stimulant ainsi la circulation sanguine dans la zone lésée de la jambe.

Méthodes, règles et schémas de traitement de base

Le pied fait mal, ça fait mal à marcher (la cause de l'inconfort doit être déterminée avant le début du traitement) - ces symptômes sont éliminés par différentes méthodes:

Méthode de traitementBrève description
MédicamentsCet ensemble de mesures est ajusté par le médecin observateur en fonction du diagnostic spécifique du patient. Par exemple, dans les maladies inflammatoires ou les dysfonctionnements associés à l'épuisement des articulations et du système osseux, des médicaments anti-inflammatoires, des multivitamines et des chondroprotecteurs sont généralement prescrits. Dans d'autres cas, il peut être nécessaire d'introduire des médicaments qui améliorent la circulation sanguine, ont un effet bénéfique sur les vaisseaux sanguins et réduisent la viscosité du sang.
Douche contrastéeCela implique de verser les membres inférieurs en alternance avec de l'eau froide et chaude. Ces procédures sont recommandées pour être effectuées selon le schéma 1 min * 30 sec, où la plupart du temps d'arrêt doit être sous un courant d'eau froide. Cela doit être fait au moins 2 fois par jour, ce qui porte progressivement la durée totale de la procédure à 10 minutes.
PhysiothérapieLe schéma de physiothérapie est prescrit par le médecin traitant après un historique complet et un diagnostic correct. Soulage la douleur dans les pieds thérapie paraffine, électrophorèse, acupuncture.
MassageLe massage doit être effectué par une personne ayant une éducation spéciale. Sinon, le massage peut non seulement être inutile, mais aussi aggraver l'état de santé actuel du patient. Le cours standard de procédures comprend 10 séances de 30 à 40 minutes.
GymnastiqueLa gymnastique comprend un ensemble de mesures visant à rétablir la circulation sanguine dans les pieds endommagés. Les exercices doivent être effectués en alternance avec les deux jambes:

  • masser la plante des pieds avec vos pouces, en répartissant uniformément la force d'action à la surface de la peau;
  • rouler une boule d'aiguille spéciale sur laquelle se trouve le pied;
  • soulevez un crayon ou un stylo du sol en utilisant uniquement les doigts des membres inférieurs.
Remèdes populairesLes méthodes alternatives pour soulager les attaques de douleur dans les pieds sont:

  • bains de pieds aux herbes (de préférence à la menthe, à la camomille, à l'eucalyptus);
  • bains de sel (sel de mer naturel est utilisé);
  • compresse avec des morceaux de glace ou des «lotions froides» (gaze imbibée d'eau glacée).

La douleur dans les pieds provoque non seulement une gêne périodique pour une personne, mais aussi si elle est ignorée peut entraîner une détérioration de la santé globale. Un diagnostic rapide de la cause de la douleur lors de l'attaque des jambes aidera à éviter le développement de complications et à réduire le temps de traitement visant à l'éliminer.

Douleur au pied en marchant

Les pieds humains ont une structure assez complexe. Ils remplissent une fonction de support et servent d'amortisseur, protégeant les articulations des membres inférieurs et la colonne vertébrale des secousses et des tremblements. Cela est possible du fait qu'ils sont constitués de 26 os reliés de manière mobile par des articulations et des ligaments. Les pieds ont constamment une grande charge, ils sont donc souvent exposés à diverses pathologies. Beaucoup de gens remarquent qu'ils ressentent de la douleur à cet endroit, particulièrement ressentis en marchant.

Caractéristique générale d'un tel symptôme

Les os du pied sont reliés de manière à former deux arcs: longitudinal et transversal. Grâce à eux, elle jaillit en marchant et en courant, adoucissant toutes les secousses et les bosses, protégeant les membres inférieurs et la colonne vertébrale. De plus, les pieds aident une personne à maintenir son équilibre. Lors de la marche, une personne repose d'abord sur son talon, puis roule le long de l'extérieur du pied, à la fin elle est repoussée par les doigts. Cela garantit une conduite en douceur. Une structure spéciale est également nécessaire pour rebondir, s'accroupir et effectuer de nombreux autres mouvements.

Lorsque les pieds font mal, une personne ne peut pas bouger normalement. Chaque étape provoque une gêne ou une douleur aiguë. De plus, une sensation de brûlure, des démangeaisons, un engourdissement peuvent survenir. La douleur peut être diffuse, s'étendre à tout le pied ou localisée dans l'une de ses sections. Avec certaines pathologies, une déformation des os du pied, un aplatissement de ses arcades, des lésions cutanées sont observées..

Le plus souvent, une douleur au pied lors de la marche apparaît en raison d'un stress accru, de chaussures mal choisies ou de maladies inflammatoires. De plus, non seulement les pathologies des pieds eux-mêmes peuvent provoquer de telles sensations. Les maladies de la colonne vertébrale et des articulations des membres inférieurs, ainsi que certaines maladies systémiques affectent leur état.

Les causes

Une sensation douloureuse dans les pieds peut survenir chez toute personne. Habituellement, la douleur survient après une marche prolongée, la pratique d'un sport ou le transport de lourdes charges. Ils peuvent également être causés par la faiblesse de l'appareil musculo-ligamentaire du pied, l'obésité ou des malformations congénitales. Mais ils n'indiquent pas toujours des processus pathologiques. Les principales causes de cette condition sont le surmenage et une augmentation du stress sur l'appareil musculo-ligamentaire. Après tout, les pieds supportent tout le poids du corps humain et avec une marche, une course, un saut prolongés, cette charge augmente.

De plus, les pieds font souvent mal en raison du port de chaussures inconfortables. Cela est particulièrement vrai pour les talons hauts, par conséquent, ces douleurs sont plus familières aux femmes. Lorsque vous marchez en talons hauts, la charge principale tombe sur la zone des doigts et le pied ne roule pas du talon aux pieds, comme il se doit. Par conséquent, les muscles et les ligaments subissent une augmentation du stress. Et après une longue marche dans de telles chaussures, il y a une douleur aiguë.

La position non naturelle du pied se produit également lorsque vous portez des chaussures étroites. Elle serre ses doigts fermement et empêche l'arc transversal de remplir ses fonctions d'absorption des chocs. Une condition similaire peut être observée si les chaussures sont à semelles trop dures ou trop fines. De plus, non seulement le pied lui-même souffre. En raison du fait qu'il ne ressort pas, des charges accrues tombent sur la colonne vertébrale et les membres inférieurs. Si vous marchez souvent avec de telles chaussures, des douleurs peuvent apparaître non seulement dans le pied, mais aussi dans les articulations.

Si l'inconfort est léger, il apparaît après une charge, et après un certain temps, il n'y a rien à craindre. Il vous suffit de choisir les bonnes chaussures pour le sport ou la longue marche, ne portez pas de talons hauts pendant longtemps. Mais il arrive que la douleur soit très forte, vive ou brûlante, ou qu'elle ne survienne pas seulement en marchant. Dans de tels cas, vous devriez consulter un médecin qui vous aidera à déterminer pourquoi l'inconfort est apparu.

Après tout, cela peut être une blessure aux os, aux articulations ou aux ligaments du pied. Même avec une ecchymose normale ou après avoir marché sur une pierre avec un pied nu, un œdème, un hématome se développe. Dans ce cas, la douleur survient généralement uniquement lorsqu'elle est pressée ou en marchant. Si les ligaments ou les articulations sont endommagés, ainsi qu'avec une fracture du pied, il est très douloureux de marcher dessus, souvent il perd complètement les fonctions de soutien. Il gonfle rapidement, la douleur peut être ressentie même au repos.

De plus, de telles sensations peuvent apparaître avec des maladies inflammatoires, des troubles circulatoires ou des déformations du pied. Plus l'examen est précoce, plus il est facile de se débarrasser de la pathologie.

Et les pieds peuvent faire mal en présence de diverses maladies:

  • pied plat,
  • fasciite,
  • ligamentite,
  • l'ostéoporose,
  • métatarsalgie,
  • hallux valgus, oignon,
  • arthrite,
  • goutte,
  • diabète sucré,
  • endartérite oblitérante,
  • tendinite,
  • varices,
  • névromes.

Pathologie du pied

Afin de déterminer pourquoi le pied fait mal, vous devez consulter un chirurgien ou un orthopédiste. En plus d'un examen externe et d'une clarification des caractéristiques de la douleur, le médecin prescrit un examen. Tout d'abord, il s'agit d'une radiographie, qui aidera à détecter la présence de déformations ou de lésions osseuses et articulaires. Parfois, vous devez toujours faire une échographie ou une IRM. L'examen vous permet de diagnostiquer à temps et de prescrire le traitement approprié.

Fasciite

Le plus souvent, le pied au milieu fait mal en marchant avec une fasciite plantaire. Il s'agit d'une inflammation du ligament longitudinal qui longe la semelle. En marchant sur le pied, il y a une vive douleur insupportable. Il s'intensifie le matin et le soir peut se calmer. La cause de la pathologie peut être le port prolongé de talons hauts, l'augmentation du stress, l'obésité.

Un processus inflammatoire constant conduit souvent à la formation d'une croissance sur le calcanéum. Dans ce cas, ils parlent de l'apparition d'un éperon au talon. La douleur est observée au milieu du pied. Elle est très forte et empêche le patient de marcher..

Pied plat

On pense que cette pathologie survient principalement chez les enfants et les adolescents. Mais en fait, le pied plat est commun chez les adultes. Elle peut apparaître après une blessure, et sur une jambe, par exemple à gauche, si la fracture était à droite.

La déformation valgique courante du pied, communément appelée «os», est une complication du pied plat transversal. Dans le même temps, l'arche du pied est aplatie sous les doigts, elle s'élargit et perd la fonction de dépréciation. En raison de la charge accrue, le pouce est déformé. En marchant, la voûte plantaire fait mal, les doigts. La démarche change, il est difficile pour le patient de trouver les bonnes chaussures.

Avec des pieds plats longitudinaux, une personne s'appuie sur tout le pied lorsqu'elle marche. Cependant, il ne jaillit pas, de sorte que toutes les articulations des jambes et de la colonne vertébrale en souffrent. Cette condition affecte la démarche. Les jambes se fatiguent rapidement, un gonflement apparaît souvent, il est difficile de choisir des chaussures. Les pieds font mal en marchant longtemps, le soir après une dure journée, en portant des talons hauts. Sans traitement, les articulations du genou commencent à s'effondrer, la colonne vertébrale se plie.

Maladies inflammatoires

Le plus commun d'entre eux est l'arthrite. De plus, les articulations de la zone des pieds sont le plus souvent affectées par l'arthrite rhumatoïde, goutteuse ou infectieuse. Les symptômes de cette maladie sont une raideur des mouvements, un gonflement, une rougeur de la peau, des douleurs articulaires.

Ces sensations sont plus prononcées avec la goutte. La douleur lors d'une exacerbation aiguë survient non seulement lors de la marche, mais également au repos. Particulièrement souvent malade la nuit. De plus, un seul pied droit ou gauche peut être affecté. Et avec la polyarthrite rhumatoïde, les articulations deviennent enflammées généralement symétriquement.

Les ligaments du pied et de la cheville peuvent également s'enflammer. Le soulèvement du pied fait mal avec une achillotendinite ou une achillobursite. En marchant, ces sensations deviennent vives, tirantes. La ligamentite est une inflammation post-traumatique des ligaments à l'avant du pied, sur la semelle ou dans la zone de montée. Les sacs articulaires peuvent également s'enflammer. Cela conduit au développement d'une bursite..

Troubles circulatoires

La pathologie vasculaire des pieds la plus courante est les varices. Cette maladie commence par l'expansion des veines du bas de la jambe. Ensuite, il y a de la lourdeur dans les jambes, des crampes. Au stade avancé du patient, la douleur aux pieds est constamment perturbante. Si la pathologie n'est pas traitée, l'apparition de caillots sanguins, le développement d'une phlébite. Mais la douleur au pied peut également survenir avec d'autres pathologies. Après tout, avec une violation de l'apport sanguin aux pieds, les processus métaboliques ralentissent, des ulcères se produisent, les tissus peuvent mourir. Dans ce cas, sensation de brûlure, sensation de cuisson ou de couture, engourdissement peut apparaître.

Un pied fait mal lors de la marche également chez les patients atteints d'une pathologie telle qu'un pied diabétique. C'est une complication du diabète. Il se traduit par l'apparition d'un œdème, d'une faiblesse musculaire, d'un engourdissement. Des ulcères apparaissent sur la peau, ils peuvent se développer considérablement et entraîner une amputation. La raison en est la défaite des petits vaisseaux sanguins due à une glycémie élevée.

Chez les patients atteints d'endartérite oblitérante, même une courte marche provoque des souffrances. La douleur au pied avec cette maladie est brûlante, douloureuse. Elle change la démarche de la patiente, la fait s'arrêter tous les 20 mètres.

L'ostéoporose

Cette pathologie affecte les personnes âgées. Il y a une perte de calcium dans le tissu osseux, ce qui peut blesser les pieds même au repos. Les sensations désagréables sont amplifiées en appuyant sur les os, ainsi qu'après la marche.

Pathologie neurologique

Si la conduction nerveuse est altérée ou si les racines nerveuses sont enflammées, une douleur au pied se produit également. Ceci est le plus souvent associé à une déformation du pied due à des pieds plats ou à des blessures..

Mais il existe plusieurs maladies qui se caractérisent par des symptômes similaires:

  • La myélose funiculaire est une pathologie associée à une violation des processus de conduite des impulsions nerveuses dans la moelle épinière. Cela est dû à un manque de vitamine B12.
  • La neuropathie douloureuse survient avec le diabète sucré ou l'alcoolisme. Les racines nerveuses sont affectées, entraînant une douleur intense aux pieds..
  • Le névrome de Morton se caractérise par de fortes douleurs lancinantes à l'avant-pied au niveau du coude des doigts. Il y a une maladie due à un épaississement des nerfs interdigitaux. Le plus souvent, cela se produit lorsqu'ils sont pressés pendant une longue période, par exemple, tout en portant des talons hauts.

Traitement

Avec l'apparition d'une douleur au pied, toutes les personnes ne comprendront pas quoi faire pour s'en débarrasser. Par conséquent, il est préférable de consulter un médecin qui, après examen, déterminera leurs causes. L'auto-soulagement de la douleur ne peut se faire que lorsqu'elle est peu fréquente et non sévère, survient après un surmenage ou un séjour prolongé sur les pieds dans des chaussures inconfortables. Pour cela, il est préférable de prendre un bain de pieds chaud avec du sel marin, de faire un léger massage avec de la crème anesthésiante et de vous allonger les pieds sur l'oreiller. Habituellement le matin, la douleur disparaît.

Mais en présence de pathologies des pieds ou d'autres maladies, il est nécessaire de traiter les sensations douloureuses de manière globale. Tout d'abord, c'est une réduction des charges, un changement de chaussures pour une orthopédie plus confortable, ou mieux. Parfois, l'utilisation de bandages ou d'orthèses spéciales est requise, et après une blessure, l'application de plâtre. De plus, il est nécessaire d'éliminer les causes de la douleur en guérissant les maladies qui les ont provoquées. Et comme traitement symptomatique, des médicaments et des procédures physiothérapeutiques sont utilisés.

Le traitement médicamenteux est prescrit par un médecin, en tenant compte de la cause de la douleur et de la gravité de l'état du patient. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens les plus couramment utilisés sous forme de comprimés ou de pommades. Le diclofénac est efficace. Nimésulide, méloxicam, kétanov, ibuprofène. Parfois, une injection de corticostéroïdes, par exemple de l'hydrocortisone, est nécessaire. De plus, en fonction de la maladie à l'origine de la douleur, d'autres médicaments sont prescrits: antibiotiques, chondroprotecteurs, multivitamines, vasodilatateurs.

Parmi les procédures physiothérapeutiques, les bains de contraste, les applications de boue, la paraffine, la cryothérapie sont particulièrement efficaces. Il est utile de masser avec des onguents spéciaux ou des huiles essentielles. Avec de nombreuses pathologies, radiothérapie, aimant, thérapie par ondes de choc, aide à l'électrophorèse.

Souvent, en plus des activités prescrites par le médecin, un traitement avec des remèdes populaires est recommandé. Ils aideront à se débarrasser rapidement de la douleur et à restaurer leur fonction aux pieds. Les recettes les plus utilisées sont:

  • avec la goutte, une pommade de 50 g de moutarde sèche, 200 g de sel de mer et du kérosène doivent être frottés dans l'articulation;
  • avec une inflammation des articulations, une pommade de beurre, de résine d'épinette et de cire d'abeille aide;
  • soulager efficacement les teintures douloureuses des bourgeons de bouleau ou des fleurs lilas;
  • pour la nuit, vous devez faire une compresse à partir de la momie dissoute dans du miel liquide;
  • bains d'aide à l'huile essentielle de clou de girofle ou d'eucalyptus.

La prévention

La douleur dans les pieds peut causer de graves problèmes à une personne et réduire considérablement ses performances. Par conséquent, il est préférable de prévenir leur apparition. Pour ce faire, il est recommandé de traiter en temps opportun les maladies inflammatoires et les troubles circulatoires. Évitez les blessures et essayez de porter des chaussures confortables, surtout lorsque vous faites du sport.

Pour renforcer les muscles et les ligaments du pied, vous avez besoin de plus de marche, de ski ou de vélo. Mais ne surchargez pas, si vous ressentez une gêne, il vaut mieux se détendre un peu. Il est utile de marcher pieds nus sur l'herbe ou le sable, nager, faire de la gymnastique.

La douleur dans les pieds réduit considérablement la qualité de la vie humaine. Par conséquent, vous devez vous en débarrasser dès que possible. Et pour cela, le traitement doit être prescrit par un médecin, en fonction de la cause de la pathologie..

Que faire si vos pieds vous font mal et que vous avez mal à marcher

De nombreuses personnes, quel que soit leur âge, sont confrontées au fait qu'à un moment donné, il devient douloureux de marcher et que leurs pieds deviennent très douloureux sans raison apparente. En fait, il existe de nombreuses raisons et facteurs de cet inconfort, des conditions pathologiques les plus courantes et les plus sûres aux plus graves.

En attendant, vous êtes en route vers le médecin et vers un examen professionnel, nous vous en dirons plus sur ce problème.

Causes et symptômes

Dans la plupart des cas, de telles sensations désagréables se développent déjà en fin de journée et sont causées par des chaussures incorrectes et inappropriées. La cause peut également être une activité physique excessive, de longues promenades, une grossesse. Mais il y a d'autres facteurs..

Ainsi, l'inconfort peut se produire à la fois complètement, sur tout le pied et partiellement - dans la zone des doigts, des talons, des tendons, etc. Le fait est que le pied humain se compose de 24 os qui forment les arcs longitudinaux et transversaux. Et à la suite d'une séance prolongée ou, inversement, de la marche, une charge accrue se produit. Elle est due à l'équilibre, à la répulsion, ainsi qu'au ramollissement des chocs, que l'on observe lors de la marche rapide ou lors de la course.

Il est presque impossible de faire un diagnostic précis par vous-même, il est donc nécessaire de consulter un médecin à temps afin d'exclure le développement de pathologies graves. Néanmoins, à partir de certains symptômes, vous pouvez suggérer une maladie particulière, surtout si ces symptômes surviennent régulièrement.

Ci-dessous, nous essaierons de distinguer certaines conditions pathologiques en fonction de leurs symptômes.

Symptômes de pieds plats

Il s'agit d'une maladie courante qui survient chez les jeunes enfants, ainsi que chez les personnes âgées et d'âge moyen. Il diffère par certains symptômes qui surviennent généralement quotidiennement et, en l'absence de certaines mesures préventives, commencent à s'intensifier.

  • gonflement des pieds, surtout le soir;
  • l'apparition de lourdeur dans les jambes;
  • fatigue dans les membres inférieurs, qui se développe après qu'une personne a passé une distance assez courte;
  • expansion du pied;
  • les femmes ne peuvent généralement pas marcher en talons hauts, car cela provoque une douleur et un inconfort assez intenses;
  • douleur lancinante et douloureuse en marchant sur le pied.

Habituellement, le problème des pieds plats doit être résolu dans l'enfance. En guise de prophylaxie d'un tel inconfort, de chaussures orthopédiques ou au moins d'une semelle orthopédique, un massage peut être prescrit.

Symptômes d'ecchymoses

Si vous avez été blessé mécaniquement, après un choc ou une chute, vous devez observer le lieu de la blessure.

Ainsi, pour une ecchymose, les symptômes caractéristiques sont l'apparition de douleur, de gonflement, de gonflement dans la zone de l'impact, des hématomes peuvent apparaître. Il convient de noter que les ecchymoses sont la blessure au pied la plus courante. Le spécialiste doit effectuer un examen, comme diagnostic - une radiographie. Par la suite, un traitement symptomatique sera prescrit pour réduire l'inconfort du patient..

Entorse des pieds - symptômes

Une autre cause fréquente de douleur dans les pieds. Contrairement à une ecchymose, une douleur aiguë survient immédiatement après un traumatisme avec un gonflement. Se produit généralement immédiatement après un effort physique intense, un entraînement ou également à la suite de dommages mécaniques..

Rupture ligamentaire

L'apparition de douleurs aiguës immédiatement après des dommages mécaniques, après quoi le patient note une douleur intense même sans aucune pression sur les membres, c'est-à-dire dans un état de calme complet. En raison d'un ligament cassé, une personne ne peut tout simplement pas marcher sur son pied.

Un diagnostic assez grave qui nécessite l'influence directe d'un médecin et d'un traitement.

La fracture et ses conséquences

L'apparition rapide d'un gonflement, de douleurs sévères et intenses, d'ecchymoses, d'hématomes. Le patient n'est pas en mesure de marcher sur le pied. La fracture est traitée en appliquant du gypse ou une attelle bien fixée pendant au moins 3-4 semaines. Dans le cas d'une fracture ouverte, une plaie ouverte est observée avec une éventuelle rupture des ligaments et des tendons.

Autres causes et symptômes

En fait, il peut y avoir de nombreuses raisons et seul un médecin peut diagnostiquer avec précision. Les facteurs les plus courants qui provoquent des douleurs au repos et en mouvement sont énumérés ci-dessus..

  1. Arthrite articulaire. Peut provoquer une raideur des mouvements, des douleurs dans la zone des doigts, un gonflement, une rougeur locale de la peau, une hyperémie.
  2. Tendinite. Dans les premières étapes, un caractère douloureux n'est ressenti que pendant l'effort et disparaît après le repos. D'autres douleurs apparaissent de façon continue.
  3. Déformation de l'hallux valgus. Il y a une augmentation du pied de l'intérieur, avec un déplacement du pouce et de l'auriculaire.
  4. Fasciite. Douleur au talon, à la semelle, qui se fait le plus sentir le matin.
  5. Éperon au talon. L'apparition d'une douleur intense à l'arrière de la jambe, qui est particulièrement ressentie en position debout ou en marchant.
  6. Ostéoporose. Dans un état calme, des douleurs tolérables peuvent survenir, qui s'intensifient pendant l'effort. La douleur s'intensifie avec la pression..
  7. Varices. Initialement, une sévérité se développe dans les genoux, les pieds, après quoi une douleur plus intense peut apparaître de façon permanente.

Ce ne sont pas toutes les raisons pour lesquelles une gêne et une douleur dans les pieds peuvent survenir. Par conséquent, pour un diagnostic précis, il est recommandé de contacter uniquement des spécialistes.

Diagnostique

Consultez d'abord votre médecin de famille. Il doit parler de tous les principaux symptômes qui vous dérangent:

  • intensité et localisation de la douleur;
  • combien de fois cela provoque des douleurs;
  • perturbé par un inconfort dans un état de calme ou pendant l'effort;
  • y a-t-il des démangeaisons dans la zone touchée, des brûlures;
  • y a-t-il des éruptions cutanées;
  • Est-ce que l'enflure, la faiblesse et la fatigue apparaissent, surtout si elles sont déjà observées le matin.

Ensuite, le thérapeute devrait vous référer à un spécialiste, à partir d'une liste de symptômes. Il peut s'agir d'un orthopédiste qui s'occupe du traitement de la déformation, de l'arthrite, des pieds plats et ainsi de suite, d'un chirurgien, d'un traumatologue (si la cause de la douleur était un traumatisme), d'un néphrologue.

En ce qui concerne les mesures diagnostiques, ici aussi, elles doivent être basées sur chaque situation individuelle.

Parmi les principales méthodes d'examen, on peut identifier:

  • prise d'antécédents et examen à temps plein par un spécialiste;
  • tests fonctionnels, dans lesquels la mobilité articulaire est évaluée, la plus grande localisation de la douleur est déterminée;
  • Radiographie, qui est particulièrement nécessaire pour les blessures précédant ce problème;
  • IRM ou TDM;
  • tests de laboratoire qui sont le plus souvent prescrits en cas de suspicion d'arthrite et d'autres pathologies.

Thérapie

Il existe deux branches de la thérapie de la douleur au pied. Le premier est l'élimination de la cause elle-même, et le second est un traitement symptomatique, grâce auquel le patient peut réduire l'inconfort et d'autres symptômes.

Dans ce cas, il est préférable d'aborder le problème de manière globale. Par conséquent, les spécialistes prescrivent généralement non seulement des médicaments. Des procédures physiothérapeutiques, des appareils orthopédiques et une thérapie chirurgicale peuvent être prescrits. Dans la plupart des cas, les médecins ne se soucient pas que les médicaments doivent être combinés avec la médecine traditionnelle. Mais seulement dans un complexe, et non séparément.

Ce que les experts conseillent de faire si la douleur s'aggrave:

  • éliminer l'activité physique ou au moins la minimiser;
  • porter uniquement des chaussures confortables, sans talons hauts;
    plus de temps pour s'allonger et moins marcher, s'asseoir, car cette pose affecte également négativement les pieds;
  • révisez votre menu en l'enrichissant de fruits frais, de légumes, ainsi que d'aliments qui contiennent beaucoup de vitamine B et de calcium;
  • l'utilisation de complexes vitaminiques.

Traitement médical

Si la douleur est tolérable, modérée, à la maison, vous pouvez essayer de faire des bains de pieds pour détendre vos jambes et les anesthésier. Pour cela, certains analgésiques doivent être utilisés, qui doivent être prescrits exclusivement par un médecin.

Les spécialistes prescrivent souvent de tels médicaments dans le traitement de l'inconfort, de la douleur aux pieds causée par diverses conditions pathologiques:

  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens, qui comprennent l'ibuprofène, le kétorol, le nise, le nimésulide et d'autres;
  • des analgésiques, par exemple Baralgin, qui est prescrit si des douleurs apparaissent en raison de facteurs neurologiques;
  • chondroprotecteurs visant à restaurer les articulations endommagées.

Dans des situations particulières, des injections et des traitements plus graves peuvent être prescrits..

Traitement orthopédique

Un traitement orthopédique de la douleur aux pieds est nécessaire en cas de traumatisme. Les orthopédistes peuvent donc prescrire des pansements spéciaux, par exemple un bandage élastique ou des pneus, et parfois du gypse. En tant que thérapie symptomatique, des préparations topiques sont utilisées..

Dans des situations particulièrement difficiles, les syndromes douloureux ne peuvent être éliminés que chirurgicalement. Cela est généralement nécessaire dans le cas de fractures complexes, de dommages aux tendons et à leurs ruptures, et de destruction des articulations et de leurs tissus..

Méthodes de médecine traditionnelle

En règle générale, des recettes alternatives sont utilisées soit en combinaison avec des médicaments, soit dans les cas où il n'est pas possible de consulter un médecin et où la douleur est apparue spontanément..

Les recettes les plus efficaces pour la douleur dans les pieds:

  1. Compresses de légumes. Il est nécessaire de hacher environ 200 g de feuilles de raifort et de pommes de terre crues dans la même quantité. Il est préférable d'utiliser un mélangeur ou au moins un hachoir à viande. Ce devrait être une bouillie homogène. Ajoutez quelques gouttes d'alcool ordinaire et mettez cette suspension sur vos pieds. Il est préférable d'appliquer un bain chaud et chauffé au bain-marie. Ensuite, enveloppez vos pieds dans un sac ou un film plastique et recouvrez d'une couverture en laine. Après 30 à 60 minutes, rincez la compresse.
  2. Douche froide et chaude. Remplacez vos pieds à tour de rôle par de l'eau chaude et froide, en commençant par de l'eau froide. Tenez vos pieds sous lui pendant 30 à 60 secondes, puis placez-les sous le chaud.
  3. L'huile de sapin. Il peut être utilisé pendant l'enfance et même pendant la grossesse. Mélangez l'huile de sapin et la crème pour bébé, étalez et massez vos pieds. Portez des chaussettes chaudes et couvrez vos pieds avec une couverture chaude.
  4. Compresses froides. Humidifiez une petite serviette avec de l'eau et mettez-la dans un sac, puis placez-la au congélateur. Après une demi-heure, sortez, essuyez leurs pieds avec eux jusqu'à ce que la serviette atteigne la température ambiante.
  5. Bains avec décoction à base de plantes. 2-3 cuillères à soupe Camomille versez de l'eau bouillante. Ensuite, pendant 5 minutes, laissez le bouillon infuser. Cool pour que la température soit assez chaude, mais pour qu'il soit possible de placer les jambes en décoction. Faire le bain de pieds jusqu'à ce que le bouillon soit à température ambiante.

Le traitement avec des méthodes alternatives n'est qu'un adjuvant. Et se débarrasser complètement du problème de cette façon est impossible.

Complications graves

Il n'est pas nécessaire de penser que la douleur passera d'elle-même, car en l'absence de thérapie, des complications graves sont possibles.

Selon la pathologie initiale, des exacerbations peuvent survenir ou la maladie peut devenir chronique ou son degré augmenter.

Ainsi, avec des pieds plats progressifs, une déformation des pieds est possible, ainsi que le développement d'une douleur dans les pieds, la colonne vertébrale, qui apparaîtra constamment. Avec les varices, la thrombose et la phlébite sont une complication grave, pire si ces deux pathologies se produisent simultanément. Avec la forme avancée de goutte, des calculs rénaux peuvent se former, une insuffisance rénale est possible, ce qui peut entraîner la mort.

Par conséquent, ne retardez pas la visite chez le médecin, mais il est préférable de contacter immédiatement un spécialiste afin de ne pas manquer une maladie grave qui pourrait nuire à votre corps à l'avenir.

Prévention de la douleur

Les experts identifient plusieurs mesures préventives qui vous aideront à prévenir le développement de la douleur et des conditions pathologiques:

  • activités de plein air - natation, jogging, vélo, marche et même ski;
  • Avant chaque activité physique, il faut faire attention et se réchauffer les pieds;
  • faire du sport est recommandé dans des chaussures de sécurité, qui doivent être remplacées au moins tous les six mois;
  • avec une sensation d'inconfort et de douleur, procurent paix et repos;
  • marcher pieds nus sur le sable, l'herbe; si nécessaire, des tapis orthopédiques spéciaux peuvent être achetés à ces fins;
  • n'utilisez que des chaussures confortables, il est souhaitable qu'il y ait une semelle orthopédique et que le matériau soit naturel;
  • refuser ou minimiser les chaussures à talons hauts à bout étroit;
  • mange correctement.

finalement

Pas besoin de fermer les yeux sur l'inconfort et la douleur dans les pieds, car souvent la raison réside profondément dans le corps.

Si vous n'agissez pas de quelque façon que ce soit, alors il se développera progressivement et deviendra une sorte de bombe à retardement.

Consultez votre médecin à temps et passez un examen complet.