Comment traiter l'entorse du pied?

  • Luxations

Souvent, une entorse des ligaments et des muscles du pied survient après une blessure, une ecchymose ou une luxation de la cheville. Cela se produit lorsque vous vous déplacez sur une surface inégale ou glissante, ou cela peut être dû à une charge accrue sur les pieds lors du saut à haute altitude. Après une personne étirée, les symptômes caractéristiques s'inquiètent: la jambe gonfle, une douleur intense et sévère apparaît. La récupération est effectuée sous la supervision d'un médecin, mais s'il y a une déchirure des ligaments, vous ne pouvez pas vous passer de chirurgie.

Quelles sont les causes de la violation?

L'entorse du pied est souvent associée à un traumatisme ou à une luxation du membre inférieur. L'articulation de la cheville a une structure complexe et l'un des groupes de l'appareil ligamentaire situé le long de la cheville est particulièrement sensible aux blessures et à la distension. Une blessure à la cheville ou une ecchymose peut être obtenue sous l'influence de ces facteurs:

  • charge excessive sur les membres inférieurs;
  • sports d'haltérophilie;
  • repli de la cheville;
  • grand poids corporel;
  • porter constamment des chaussures à talons hauts;
  • malformations congénitales du système musculo-squelettique.
Retour à la table des matières

Symptômes caractéristiques

Si une personne réussit à étirer les ligaments, elle commence immédiatement à s'inquiéter des douleurs aiguës irradiant du talon et au-dessus. Une tumeur se forme sur le site de la lésion, raison pour laquelle la mobilité du membre est limitée. Avec une hémorragie interne, un hématome se forme, une augmentation locale de la température est observée, la peau devient rouge. Lorsque les ligaments de la jambe sont cassés, une personne ne peut pas marcher.

Premiers secours

Le médecin doit traiter l'entorse ligamentaire après des tests de diagnostic. Mais avant l'arrivée de l'ambulance, la victime, qui a retroussé sa jambe, a besoin d'aide. Les premiers soins pour les entorses du pied consistent en les étapes suivantes:

  • Tout d'abord, vous devez vous débarrasser des chaussures, car si le pied est enflé, cela ne fonctionnera pas.
  • Si un symptôme de douleur intense vous dérange, vous pouvez donner des analgésiques tels que le nimésulide, l'ibuprofène. Nurofen vous aidera également en cas d'entorses..
  • Le membre est immobilisé à l'aide de matériaux improvisés ou d'un pneu spécial..
  • Pour soulager l'enflure et anesthésier, une compresse froide est appliquée sur la zone affectée.
Retour à la table des matières

Que faire à la maison lors de l'étirement des ligaments du pied?

Si le diagnostic a montré des dommages mineurs sans rupture, le traitement de l'entorse de la cheville est traité à domicile. Le médecin prescrit des médicaments et des onguents qui aideront à éliminer les symptômes désagréables et à accélérer le processus de récupération. En plus de la pharmacothérapie, le traitement des ligaments est effectué à l'aide d'exercices, de procédures physiothérapeutiques, de massages. Le traitement avec des remèdes populaires est également autorisé..

Les préparatifs

Pour soulager rapidement l'inflammation et l'enflure, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits par voie orale ou par injection:

Les agents stimulants vasculaires aideront à normaliser la circulation sanguine dans la zone affectée:

Les onguents anti-inflammatoires ont un effet analgésique. Guérir rapidement le problème aidera à:

Si un hématome se forme pendant l'étirement, les onguents aideront à l'enlever:

  • Troxevasin;
  • Lyoton
  • Troxérutine
  • pommade à l'héparine.
Après avoir retiré les poches, vous pouvez utiliser la pommade Kapsikam.

Lorsque les poches commencent à disparaître, en accord avec le médecin, le traitement à domicile peut être poursuivi à l'aide de réchauffements d'agents externes, par exemple, tels que:

Pour renforcer les ligaments et restaurer la fonctionnalité des articulations plus rapidement, dans la période aiguë, il est important de limiter autant que possible la mobilité des membres.

Exercices quotidiens et thérapie par l'exercice

L'exercice peut être fait en étirant les jambes déjà 3 à 4 jours après la blessure, surtout si vous ressentez une faiblesse et un mouvement limité de la cheville. Chaque matin après le réveil, il est recommandé d'effectuer la série d'exercices suivante:

  • rotation dans différentes directions;
  • flexion du pied dans l'articulation d'avant en arrière;
  • orteils rapides.

Avec l'aide d'un physiothérapeute, il vaut la peine de choisir un cours de thérapie par l'exercice qui aidera à:

  • soulager la douleur et l'enflure;
  • normaliser le fonctionnement de l'articulation;
  • former les muscles;
  • améliorer la circulation sanguine.
Retour à la table des matières

Traitement physiothérapeutique et massage

Lorsque la condition se normalise et que la période aiguë est terminée, il est recommandé de suivre un cours de physiothérapie. Grâce à cette méthode de traitement, il sera possible de normaliser la circulation sanguine dans la zone affectée, et les tissus commenceront à guérir et à se régénérer plus activement. Dans le cadre de la physiothérapie, il existe de telles procédures:

  • phonophorèse, au cours de laquelle le médicament "Hydrocortisone" est administré;
  • électrophorèse avec des préparations de Ca;
  • chauffage laser;
  • magnétothérapie;
  • UHF.

Le massage manuel aide également à la récupération, contribuant à la guérison rapide des ligaments endommagés. La procédure peut être effectuée après avoir réduit l'enflure et les symptômes de la douleur. Le médecin qui effectuera les manipulations doit connaître le diagnostic. Tout d'abord, les mouvements de massage sont effectués avec soin. Après 2-3 séances de frottement, les tapotements et les tapotements deviennent plus intenses. La condition principale - pendant la procédure, il ne devrait y avoir ni douleur ni inconfort.

Remèdes populaires

En tant que procédures auxiliaires, en plus des procédures traditionnelles, il est possible d'effectuer un traitement avec des méthodes alternatives. Toutes les recettes et méthodes d'utilisation doivent être convenues avec le médecin, car une mauvaise utilisation peut entraîner des conséquences négatives. Il est recommandé d'utiliser de tels remèdes populaires pour étirer la cheville et l'appareil ligamentaire:

Pour préparer l'application, les feuilles d'aloès sont pré-broyées.

  • Lotion d'oignons. Broyez un gros oignon à l'état de purée. Dans la bouillie finie, ajoutez 1 cuillère à soupe. l chérie, bien mélanger. Mettez le produit fini sur un tissu en matériau naturel, attachez-le à la cheville. Fixer sur le dessus avec du polyéthylène et enfiler une chaussette en laine.
  • Applique d'aloès à l'huile d'argousier. Broyer une grande feuille de la plante, ajouter 2-3 gouttes d'huile. Appliquer la compresse sur la zone endommagée pendant la nuit, en la fixant avec un film alimentaire et un bandage.

Ces compresses aident à soulager l'enflure et à soulager la douleur. Pour normaliser la circulation sanguine, il est recommandé de faire une compresse de vodka quotidiennement sur les pieds. La procédure est effectuée selon cet algorithme:

  1. Préparez de l'eau tiède pour le bain de pieds en ajoutant 2-3 poignées de sel de mer.
  2. Faites tremper vos pieds pendant 10 à 15 minutes.
  3. Essuyez, puis enveloppez le membre malade avec un chiffon en coton imbibé de vodka.
  4. Fixez tout avec du film alimentaire, mettez des chaussettes chaudes sur le dessus.

Vous pouvez utiliser d'autres remèdes populaires pour les entorses de l'articulation de la cheville:

Pour préparer la pommade, les feuilles de bardane doivent être écrasées.

  • Graisse de chèvre et pommade de bardane. Ramollissez dans un bain de vapeur 2 c. l graisse. Lavez et hachez la bardane. Mélanger les ingrédients, puis ajouter 4 autres gousses d'ail râpées. Enduire le produit quotidiennement sur un point sensible, de préférence toute la nuit afin que les substances qui pénètrent dans la pommade puissent être complètement absorbées par la peau.
Retour à la table des matières

Quand faut-il une intervention chirurgicale??

Si l'intégrité des ligaments de l'articulation de la cheville est compromise, le médecin décide de subir un traitement chirurgical, au cours duquel le tissu détruit est restauré par couture. Le type d'opération est déterminé par le médecin après des tests de diagnostic. La thérapie chirurgicale est effectuée 1,5 mois après la blessure, car les interventions chirurgicales immédiatement après la blessure entraînent des complications sous forme de contractures. Le chirurgien suture les ligaments endommagés ou ourle l'extrémité de l'os. Tissus endommagés enlevés si nécessaire..

La prévention

Pour éviter une nouvelle entorse de la cheville, il est important de renforcer le corset musculaire du bas de la jambe. Après une blessure, il est recommandé de faire attention aux chaussures qui doivent être portées quotidiennement. S'il est inconfortable, à talons hauts ou ne convient pas, il vaut la peine de le changer, en privilégiant les modèles orthopédiques.

Il est également important de contrôler le poids corporel et si, avant les dommages ligamentaires, il dépassait la norme, pendant et après le traitement, il est important de ramener le poids à la normale. C'est facile à faire avec une bonne nutrition, de l'exercice régulier et un mode de vie actif. Si vous dosez la charge sur les membres inférieurs, évitez les blessures graves et les ecchymoses, il sera possible d'empêcher l'étirement ou la rupture répétée des ligaments de la cheville.

Que faire lors de l'étirement des ligaments du pied

L'étirement des ligaments du pied est un phénomène courant dans lequel des lésions des tissus mous se produisent. Une telle blessure peut être obtenue à la fois dans des conditions domestiques normales, sur le lieu de travail ou pendant l'entraînement sportif. Un virage infructueux ou un mouvement brusque, marcher sur la glace, courir ou simplement sauter sans succès peut provoquer une ecchymose ou une chute, et par conséquent, une entorse de ligaments se produit. Le plus souvent, les ligaments du pied sont soumis à des étirements, car ils ont la plus grande charge.

Lors de l'étirement, une douleur augmentant progressivement se fait sentir, la perte de la mobilité habituelle du membre inférieur, en outre, l'étirement s'accompagne d'un gonflement et, dans certains cas, de la formation d'un hématome, de la fièvre, d'une perte temporaire de sensibilité. La condition supplémentaire et la période de rétablissement dépendront de la prestation rapide et de haute qualité de soins médicaux..

Anatomie du pied et de la cheville

Le pied d'une personne est une partie du corps, à l'aide de laquelle un soutien est créé, maintenant l'équilibre, le mouvement. Il se compose d'os, de ligaments et de muscles et est capable de supporter un poids lourd. Un quart de tous les os du corps humain sont dans le pied. Sa partie avant se compose d'os métatarsiens, qui se compose de cinq os et doigts, tandis que la partie postérieure se compose d'os tarsiens - talus, calcanéum, scaphoïde et trois os sphénoïdes. Les caractéristiques de son anatomie et de sa fonctionnalité affectent l'étirement fréquent des ligaments du pied, qui se produit sous l'influence d'une charge dépassant le maximum autorisé.

L'articulation de la cheville offre un soutien solide au squelette des jambes humaines. Il se compose des os de la jambe inférieure, du tibia et du tibia, de la cheville latérale et du talus, qui sont reliés, fixés et maintenus en position à l'aide de ligaments. De plus, les os sont enveloppés de muscles, qui sont divisés en dos et plantaire. La cheville est capable de résister à des charges importantes si sa position stable n'est pas violée à la suite d'une faiblesse musculaire ou d'un repli brutal du pied, entraînant une entorse.

Causes d'étirement

La principale raison de l'étirement du pied est de replier le pied vers l'intérieur ou vers l'extérieur. Le plus souvent, cela se produit avec une activité physique accrue, avec une chute ou à la suite de blessures mécaniques. Les ligaments sont capables de résister à n'importe quelle charge, mais un mode de vie sédentaire conduit à une perte de leur élasticité, à leur faiblesse, à une limitation de l'exécution de fonctions importantes, ce qui entraîne des dommages faciles et rapides à l'appareil ligamentaire. Vous pouvez donc tirer un tendon ou une déchirure. La rupture complète du ligament se produit à la suite du déplacement de l'articulation de la cheville d'une position normale.

Les principaux facteurs qui contribuent à l'entorse ou à la rupture des ligaments comprennent:

  • porter des chaussures inconfortables,
  • faiblesse ligamentaire,
  • arthrose de la cheville,
  • écart dans le développement du système musculo-squelettique,
  • chaussures de sport insuffisamment fixées,
  • maladies articulaires associées à l'âge,
  • en surpoids,
  • ecchymoses,
  • maladie métabolique.

Symptômes d'étirement

Le principal symptôme d'entorse du pied est un syndrome douloureux intense. En règle générale, un gonflement se forme sur le site des dommages et un hématome apparaît. Le membre devient faiblement mobile, son activité motrice est perturbée en essayant de faire des pas. Il y a trois degrés de dommages qui déterminent le nombre de ligaments étirés du pied.

Le premier degré se manifeste par une petite rupture des fibres, un syndrome douloureux léger et un léger gonflement dans la zone endommagée de l'articulation.

Le deuxième degré est caractérisé par des dommages plus importants aux ligaments, accompagnés de difficultés à faire des mouvements, de fortes douleurs et une formation importante de gonflement.

Le troisième degré se produit avec une forte violation de l'intégrité de l'appareil ligamentaire. On ressent un fort syndrome douloureux, il devient impossible de faire des mouvements avec le membre inférieur, la zone lésée est enflée.

Méthodes de diagnostic

L'étirement ou la déchirure des ligaments du pied est déterminé à l'aide de méthodes de diagnostic spéciales. Tout d'abord, le médecin examine la zone endommagée, découvre la cause des dommages aux ligaments du pied et effectue une étude diagnostique pour établir un diagnostic précis. Les principales méthodes de diagnostic comprennent:

  • Examen aux rayons X, qui vous permet de déterminer le degré d'étirement, de rupture des ligaments ou de fracture,
  • échographie, qui est prescrite pour un œdème ou un hématome sévère et est utilisée pour détecter la rupture des fibres,
  • l'imagerie par résonance magnétique, qui est prescrite pour les dommages graves, si l'on soupçonne qu'une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Premiers secours

Les étirements ainsi que la rupture des ligaments du pied fournissent les premiers soins. Les bons moyens rapides de fournir les premiers soins lors de l'étirement des ligaments du pied, ainsi que lorsqu'ils se cassent, peuvent affecter considérablement la période de récupération..

Tout d'abord, il est nécessaire de libérer le membre blessé des chaussures et des vêtements et de lui assurer un repos complet. La meilleure façon d'anesthésier et de soulager l'enflure est d'appliquer un objet froid sur la zone endommagée..

Ensuite, un bandage serré doit être appliqué ou la jambe doit être fixée en position stationnaire à l'aide d'un pneu de transport, immobilisant ainsi complètement le membre.

Il est pratique de placer le membre en position surélevée et si la zone endommagée est très douloureuse, il est nécessaire d'anesthésier avec des médicaments.

Lorsque vous prenez les mesures appropriées, il convient de garder à l'esprit que les symptômes peuvent apparaître légèrement, après un certain temps, en fonction du degré de dommage.

Comment est le traitement

Lors de l'étirement des ligaments du pied, des méthodes non médicamenteuses et thérapeutiques sont le plus souvent utilisées.

Le traitement non médicamenteux des entorses du pied comprend le reste du membre blessé, la fixation avec des bandages, les procédures thermiques et la fourniture d'une position élevée.

Des méthodes thérapeutiques pour étirer les tendons du pied sont utilisées pour éliminer les symptômes. Une jambe blessée est traitée avec des onguents à effet anti-inflammatoire et analgésique Dolobene, Diclofenac. L'ablation de l'hématome et la réduction de l'œdème sont favorisées par les onguents Indovazin, Heparin. Pour éliminer un syndrome de douleur intense, des injections de lidocaïne et de novocaïne sont utilisées.

Traitement à domicile

Lors de l'étirement des ligaments du pied, un traitement indépendant à domicile peut être effectué avec une gravité légère à modérée des blessures. Pour ce faire, le jour de la blessure, vous devez constamment appliquer une compresse froide pendant 10-15 minutes. Immobiliser le membre en appliquant un bandage élastique et assurer une paix totale. Dès le deuxième jour à la maison, vous pouvez appliquer des onguents et des compresses chauffantes. Ils aident à réduire l'enflure et à prévenir l'apparition d'un hématome. Des méthodes alternatives de traitement sont également utilisées. Le plus souvent, des pommes de terre crues, du chou, de la bouillie d'oignons et du sel et bien plus sont appliqués sur le point sensible.

Chirurgie

En cas de déchirure des ligaments du pied ou de leur rupture complète, une intervention chirurgicale est réalisée. Les ligaments dont l'intégrité est altérée sont suturés pendant l'opération, rétablissant ainsi les ligaments à l'aide de sutures osseuses ou tendineuses. La période postopératoire comprend également l'utilisation des médicaments nécessaires, de la physiothérapie et des exercices thérapeutiques.

Rééducation après étirements

Après le traitement des entorses et des ruptures de la cheville et du pied, la période de rééducation commence, au cours de laquelle diverses méthodes et exercices physiothérapeutiques sont utilisés. Il s'agit de restaurer la fonctionnalité antérieure du membre inférieur par des procédures physiothérapeutiques - traitement de la boue, massages, électrophorèse, magnétothérapie, bains thermaux et compresses spéciales, ainsi que des exercices.

Entorse du pied

Le pied est l'une des parties les plus mobiles du corps humain, en plus, il subit de lourdes charges. Tout cela entraîne des blessures fréquentes dans cette zone, en particulier dans la zone de l'articulation articulaire. Le type de blessure le plus courant est une entorse au pied.

Les causes

Le pied est un système assez complexe, comprenant de nombreux petits os, connectés de manière mobile et semi-mobile. Grâce à un tel appareil, il effectue de nombreuses actions et transfère facilement la charge. De plus, le pied lui-même est attaché au tibia en raison des ligaments du talus, du scaphoïde et du calcanéum.

Ils, à leur tour, sont liés à la chaîne tendineuse entre le tarse, le métatarse et les phalanges des doigts. Un étirement du pied est plus souvent observé dans le système de ligaments qui le fixe au reste de la jambe. Cela est dû à la plus grande charge et mobilité de ce segment. Ainsi que l'influence active de facteurs externes.

Les raisons suivantes peuvent provoquer une entorse des ligaments du pied:

  • effort physique sévère;
  • changements dans la voûte plantaire: pieds plats ou voûte trop haute;
  • les pathologies des ligaments congénitaux, telles que le sous-développement tissulaire;
  • en surpoids;
  • marcher sur un terrain avec une surface inégale;
  • maladies inflammatoires des ligaments;
  • blessures sous forme de bosses, luxations et autres.

Le degré d'étirement et ses symptômes

Les caractéristiques des symptômes lors des entorses sont à peu près les mêmes, mais selon le degré, elles peuvent être amplifiées ou complétées. Traditionnellement, il y a trois degrés de blessure:

  • la première;
  • la deuxième;
  • le troisième.

Le premier est un petit dommage, dans lequel la plupart des fibres tendineuses restent intactes, seuls des éléments uniques sont déchirés.

Dans le même temps, une légère douleur de traction se produit dans le pied, une personne peut bouger sa jambe, mais il lui est difficile de marcher et une boiterie se produit. Un léger gonflement peut apparaître..

Le deuxième degré s'accompagne de troubles plus sévères, une partie importante des fibres y est déchirée, ce qui provoque une douleur intense. Elle s'accompagne d'œdème et d'hématome. Le patient ne peut pas marcher, tout mouvement s'accompagne de douleur.

Le troisième degré est caractérisé par une rupture presque complète des fibres, qui se manifeste sous la forme d'un œdème, d'un hématome et d'une douleur intense dans la zone articulaire, qui ne disparaît pas même pendant le repos. En même temps, le patient ne peut pas bouger le pied. Cette blessure s'accompagne souvent d'une luxation de la jambe. Si de tels signes apparaissent, il est urgent de contacter la salle d'urgence.

Il existe également une situation où les ligaments des orteils subissent un étirement, généralement associé à un coup porté à un obstacle ou à un objet lourd qui tombe sur eux. Tous les ligaments, ainsi que leur partie séparée, peuvent souffrir, ce qui dépend de la force et de la répartition de l'impact.

Le pouce est plus souvent touché. Les dommages s'accompagnent de symptômes tels que douleur aux doigts, enflure, éventuellement ecchymose, difficulté à bouger. En cas de blessures graves, une combinaison avec une fracture et une luxation est possible.

Diagnostique

La principale méthode de diagnostic est un examen visuel et une palpation de la zone touchée par un chirurgien orthopédiste ou un traumatologue. Ce processus s'accompagne de la collecte des plaintes des patients et d'une description de la situation qui a entraîné la blessure. Pour clarifier le diagnostic, une fluoroscopie, une échographie, une tomodensitométrie sont prescrites. Ils vous permettent de "regarder" à l'intérieur du corps et d'évaluer l'état des tissus.

Premiers secours

En cas de blessure, l'entorse du pied est importante pour fournir les premiers soins à la victime. Il se compose des actions suivantes:

  • retirer les chaussures et les chaussettes du patient;
  • mettre sur le dos dans une position telle que vos jambes sont légèrement plus hautes;
  • fixer le membre avec un bandage serré ou tout autre moyen improvisé;
  • appliquer du froid sur le site de la blessure;
  • si nécessaire, donner à la victime un analgésique.

Si l'étirement du pied est facile, rien de plus ne sera nécessaire. Il suffit de limiter la mobilité des jambes pendant plusieurs jours, puis pendant quelques mois pour éviter un effort physique intense. Que faire si le dommage est grave et qu'une ecchymose se développe sur le site du dommage? Demandez l'aide de spécialistes qui vous prescriront le traitement approprié.

Méthodes de traitement

L'entorse est généralement limitée à des méthodes conservatrices. L'intervention chirurgicale n'est utilisée que dans les cas très difficiles ou en présence de fractures et autres blessures graves. L'immobilisation des organes, le traitement médicamenteux, les exercices de physiothérapie, la physiothérapie sont beaucoup plus couramment utilisés..

Le premier paragraphe implique l'immobilisation d'un membre pendant une certaine période. Cela dépend du degré de dommage. L'immobilité du pied réduit le risque de nouvelle blessure et permet aux ligaments de guérir plus rapidement. Pour que le patient n'active pas à nouveau l'articulation, un bandage serré ou du plâtre lui est appliqué. Les béquilles sont utilisées pour le soutien.

Les médicaments comprennent:

  • l'utilisation de pommades avec un effet rafraîchissant (dans les premiers jours);
  • prendre des analgésiques;
  • application de médicaments anti-inflammatoires sur la peau;
  • l'utilisation de pommades chauffantes (après l'élimination de l'inflammation);
  • antibiotiques topiques si nécessaire.

Après avoir éliminé l'inflammation et l'enflure, des compresses peuvent être utilisées pour aider à augmenter la circulation sanguine et à améliorer la nutrition des tissus, ce qui aide à guérir les étirements plus rapidement. Comme agents physiothérapeutiques utilisés:

  • massage;
  • rayonnement infrarouge;
  • électrophorèse;
  • acupuncture;
  • thérapie de boue;
  • magnétothérapie;
  • Thérapie UHF et autres.

Ces techniques sont utilisées dans la phase de récupération pour accélérer les processus de guérison. Le cours peut durer de plusieurs jours à plusieurs mois. Lorsque le bandage de retenue est retiré, des exercices spéciaux sont prescrits au patient pour renforcer les muscles et les tendons. Le complexe est proposé par un médecin, fixant le nombre et l'intensité des cours. Vous devez les effectuer régulièrement selon votre plan..

Conséquences et prévention

Déterminer à quel point l'entorse guérit, il convient de noter la volonté du patient de suivre les recommandations du médecin traitant. Si toutes les recommandations sont suivies et qu'un régime doux est maintenu pour la jambe, la récupération est plus rapide: au deuxième degré, cela prend 2-3 semaines, au troisième, d'un mois à deux.

Si les recommandations ne sont pas suivies ou si le traitement n'a pas été prescrit, des complications sont possibles:

  • rupture complète des ligaments;
  • étirement récidivant persistant;
  • luxation et subluxation de l'articulation;
  • inflammation des ligaments;
  • fracture de l'os;
  • fasciite plantaire.

Ces maladies s'accompagnent d'une aggravation de la maladie et d'une diminution de la mobilité à l'avenir. Il est possible d'éviter les entorses du pied si vous êtes impliqué dans la prévention:

  • effectuer une activité physique normalisée;
  • porter des chaussures confortables, en particulier pendant l'entraînement sportif;
  • surveiller le poids, en évitant sa forte augmentation;
  • éviter les blessures, y compris les sports traumatisants;
  • traiter les maladies inflammatoires et autres à temps.

Presque tous les athlètes professionnels sont confrontés à des entorses du pied, mais souvent d'autres personnes en ont également. En cas d'entorse, il est important de prendre des mesures à temps et de consulter un médecin. Un traitement compétent et patient aidera à restaurer complètement la structure des fibres et à protéger contre le développement de conséquences plus graves..

Traitements pour entorse de jambe et récupération après une blessure

En raison de la grande mobilité de l'appareil ligamentaire du pied, une personne est soumise à un traumatisme accru des membres inférieurs. Le pied supporte le poids de la marche, de la course et des sports actifs. Tout degré de blessure au pied entraîne des conséquences - boiterie. Les entorses aux pieds sont les dommages les plus courants que les gens consultent. Elle nécessite un traitement compétent et la mise en œuvre de toutes les recommandations d'un médecin. Pour bien se comporter pendant les étirements et commencer le traitement à temps, vous devez connaître ses causes et ses symptômes.

Causes d'entorse du pied

Le pied est attaché au tibia du calcanéum, du scaphoïde, du talus, des os métatarsiens, qui sont reliés par tout un groupe de ligaments: ressort, long et court plantaire, talon-naviculaire, talon-cuboïde ligamentaire. La structure musculaire autour protège les os et les ligaments contre les dommages.

L'étirement des ligaments du pied est souvent observé chez les athlètes dont les sports sont associés au saut et à la course (basketteurs, volleyeurs, athlètes). Des dommages similaires se trouvent souvent dans les haltérophiles, lors du levage de poids lourds et de poids.

Facteurs provoquant une entorse du pied:

  • en surpoids;
  • certains sports;
  • travail physique intense;
  • marcher en talons hauts, porter des chaussures inconfortables;
  • marcher sur des surfaces inégales (souvent trouvé parmi les amateurs de voyages dans les montagnes et les forêts);
  • arc pathologique du pied (pieds plats ou arc trop haut);
  • manque congénital de force ligamentaire, sous-développement des ligaments;
  • blessures aux pieds (luxations, fractures), inflammation des ligaments.

Les degrés et symptômes des entorses

La gravité des symptômes des dommages dépend du degré d’entorse. Les médecins distinguent 3 degrés d'une telle blessure:

  1. Le premier degré (facile) d'étirement est caractérisé par la déchirure des fibres ligamentaires individuelles. Le lieu des dommages fait légèrement mal, le gonflement est faible. La victime peut bouger ses pieds, marcher. Avec les premiers secours correctement administrés Passe indépendamment sans mesures thérapeutiques sérieuses.
  2. Le deuxième degré se caractérise par une rupture complète de certaines fibres ligamentaires. Les signes d'entorses sont distincts: les symptômes sont plus prononcés. Au moment de la blessure et pendant plusieurs jours, la douleur est aiguë. Lorsque vous essayez de marcher sur votre pied, une vive douleur apparaît. Les mouvements du pied sont limités. Le gonflement est modéré (la tumeur augmente pendant plusieurs jours, réduisant la mobilité du pied, puis disparaît), il y a un changement de couleur de la peau sur la zone touchée (hématome dû à une hémorragie sous-cutanée).
  3. Le troisième degré d'étirement est caractérisé par une rupture transversale complète du ligament ou de plusieurs ligaments. La personne blessée ne peut pas marcher. Un gonflement et un hématome apparaissent. Les symptômes caractéristiques de tels dommages apparaissent dès qu'une personne est blessée..

De plus, la température peut augmenter. Si l'entorse est accompagnée d'une luxation, un certain clic (crunch) se fait entendre pendant la blessure:

Entorse des orteils

De tels dommages sont possibles si un objet lourd tombe sur vos doigts ou heurte une barrière solide (seuil, pierre, marche d'escalier). La douleur se concentre sur l'orteil qui a reçu une entorse. Comme pour le pied, un changement de couleur de peau, un gonflement est caractéristique. Un fort étirement des tendons peut s'accompagner d'une fracture ou d'une luxation osseuse..

Les dommages au gros orteil se produisent avec un mouvement non naturel (excessif) dans la direction plantaire ou dorsale. Une telle blessure est souvent associée à une entorse du ligament vertébral et plantaire. Dans ce cas, la douleur se produit dans tout le pied. Un homme ne peut pas marcher et se tenir sur la pointe des pieds normalement.

Forte traction

Séparément, je veux noter le troisième degré d'étirement. Une telle blessure s'accompagne souvent d'une luxation du pied. La douleur est forte, insupportable, même avec un repos complet. L'œdème est très fort, il y a un changement de couleur important (hématome). On observe une mobilité anormale excessive du pied (le signe le plus frappant par lequel il est possible de déterminer la rupture complète du ligament). Une aide immédiate aux urgences et un traitement à l'hôpital sont nécessaires. Le troisième degré nécessite une intervention chirurgicale, car les ligaments complètement déchirés ne pourront pas récupérer d'eux-mêmes.

Diagnostique

Tout dommage commence par un examen médical. Le spécialiste procède à un examen visuel, une palpation soigneuse, déplace légèrement le pied du patient. La victime elle-même raconte en même temps ses sentiments. Pour clarifier le degré de dommages et la présence de complications, le spécialiste nomme une radiographie du pied, un diagnostic échographique, une IRM. De telles méthodes de diagnostic peuvent poser un diagnostic précis, selon lequel le médecin prescrit un traitement approprié..

Étirement des premiers soins

En cas de lésion des ligaments du pied, il est important de fournir correctement les premiers soins. Des mesures prises en temps opportun sont la clé d'un rétablissement rapide et réduisent le risque de complications. Les premiers soins comprennent:

  1. Création de conditions pour un repos complet du pied (pour asseoir ou allonger le patient).
  2. Immobilisation d'un pied endommagé. En appliquant un bandage de fixation (sans trop serrer la jambe), tout tissu convient à cela, mais il est préférable d'utiliser un bandage élastique. En cas de dommages graves, superposition du pneu (vous pouvez utiliser une règle, une planche ou tout autre matériel de fixation).
  3. Appliquer une compresse froide sur la zone endommagée: serviettes trempées dans de l'eau froide, glace enveloppée dans un chiffon. Cela soulagera la douleur et réduira l'enflure..
  4. Pour réduire l'œdème et les hématomes, la jambe est soulevée en plaçant un rouleau sous elle.
  5. Anesthésie avec des médicaments: Analgin, Ibuprofène (les médicaments contenant de l'acide acétylsalicylique ne peuvent pas être administrés, car ils augmentent la circulation sanguine, ce qui entraîne des saignements).
  6. Si vous soupçonnez une rupture complète des ligaments, de graves dommages aux muscles du pied - appelez une ambulance ou amenez la victime aux urgences.

Traitement d'entorse

Si les ligaments des jambes sont endommagés, consultez un médecin. L'automédication est lourde de complications, de récupération incomplète et incorrecte. Le spécialiste fera le bon diagnostic et prescrira un traitement.

Le cours de traitement de l'entorse du pied comprend:

  • traitement médical;
  • intervention chirurgicale (avec un degré élevé de dommages);
  • physiothérapie;
  • Thérapie par l'exercice.

La question qui inquiète souvent la victime est: "Combien de temps prendra le rétablissement?" La réponse du médecin est généralement standard: «Tout dépend du degré de dommage, d'un traitement approprié et rapide».

Le premier degré d'entorse du pied du pied, à condition que les mesures prises à temps, soit guéri en 10-14 jours. Le pansement de retenue est retiré le troisième jour. Le traitement ultérieur consiste à développer les articulations du pied avec des exercices..

Le traitement du deuxième degré d'étirement dure environ un mois. Les 2 premières semaines devront marcher avec un pansement immobilisant.

La restauration du ligament au troisième degré de dommage peut durer jusqu'à six mois et la fixation du pied dure jusqu'à un mois.

Traitement médical

En cas de douleur intense, on prescrit aux patients des analgésiques à administrer par voie orale (paracétamol, ibuprofène, comprimés de Nise). L'aspirine, dans les premiers jours après une blessure, il est impossible d'accepter, les fonds avec de l'ibuprofène et du paracétamol sont adaptés pour abaisser la température.

Les premiers jours sont des onguents prescrits à effet rafraîchissant («Menthol»), des onguents chauffants sont utilisés après avoir éliminé les principaux symptômes, pour améliorer la circulation sanguine et accélérer la régénération tissulaire («Finalgon», «Capsicam»). Pour l'anesthésie locale, les médecins prescrivent des gels ou des onguents avec des effets anti-inflammatoires et analgésiques (Nurofen, Diclofenac, Nise, Ketoprofen, Dolobene, Nikoflex, Troxevasin et autres). Des antibiotiques sont prescrits en cas de plaie ouverte..

Avec un fort degré d'étirement et de rupture des ligaments du pied, des médicaments plus puissants sont utilisés pour l'injection - injections de novocaïne, de lidocaïne ou d'hydrocortisone.

À la maison

Le traitement des entorses à domicile est possible avec un léger degré de dommages. Le traitement consiste à appliquer un bandage sur un bandage élastique, en observant un régime doux. Les trois premiers jours, une compresse est placée sur le pied endommagé froid, puis chaud. De plus, vous pouvez faire des compresses à partir de certains produits que l'on trouve facilement dans presque tous les foyers:

  • alcool (eau et alcool à parts égales);
  • bodyaga naturel;
  • oignons hachés et sel de mer (peuvent être remplacés par du sucre);
  • ail haché, feuilles d'eucalyptus, graisse animale;
  • infusion d'ail et jus de citron;
  • pommes de terre crues hachées;
  • lait chaud (changez en refroidissant);
  • l'argile mélangée à de l'eau jusqu'à ce que la crème sure épaisse;
  • feuilles d'aloès hachées, sureau.

Des compresses sont appliquées pendant plusieurs heures sous le film et sont fixées sur le dessus avec un bandage. La médecine traditionnelle ne peut être qu'un complément au traitement principal. Avant utilisation, consultez votre médecin, sinon la situation pourrait s'aggraver.

Physiothérapie et massage

Dès que la période aiguë passe, le médecin prescrit une physiothérapie. Il peut s'agir d'UHF, de magnétothérapie, d'électrophorèse avec des médicaments. Le massage pendant cette période est d'une grande importance.

Le cours de physiothérapie et de massage dure une semaine, avec des blessures légères et jusqu'à plusieurs mois, avec de graves dommages aux ligaments du pied.

Après avoir retiré le bandage de retenue, des exercices spéciaux sont en outre prescrits. Le cours de thérapie par l'exercice en combinaison avec un massage accélère la récupération, renforce les muscles des jambes, développe des ligaments endommagés.

Complications de l'entorse du pied

Les complications de l'étirement du pied comprennent:

  • rechute étirement;
  • instabilité articulaire chronique due à des ligaments faibles et à des douleurs concomitantes lors de la course et de la marche;
  • rupture ligamentaire;
  • inflammation des ligaments (arthrite);
  • fasciite plantaire;
  • luxation et subluxation de l'articulation;
  • fracture de l'os.

Pour toute durée de traitement et de rééducation, une activité physique sur la jambe blessée doit être ajoutée progressivement. L'entraînement sportif commence petit. Cela réduit le risque de récidive des blessures..

L'entorse des ligaments du pied, même dans une faible mesure, complique le mouvement et apporte beaucoup de problèmes. Le traitement n'est pas rapide et prend au moins 2 semaines. Pas besoin de remettre à l'hôpital. Un traitement rapide et compétent est la clé d'un rétablissement rapide et de l'absence de complications supplémentaires. N'oubliez pas la prévention: vous devez porter des chaussures confortables en taille, faire de l'exercice, et lorsque vous marchez sur des surfaces inégales, soyez prudent et regardez sous vos pieds.

Entorse du pied

Date de mise à jour: 2015-10-06

L'entorse du pied est considérée comme le type de blessure le plus courant. Plus de 85% de tous les cas y sont liés. Ce n'est pas étrange, car le pied humain porte toute la masse du corps lors de tout mouvement. L'entorse des ligaments du pied peut être compatible avec des luxations, des fractures osseuses, des ruptures des muscles et des tendons. Des situations similaires résultent de mouvements fréquents..

D'autres raisons peuvent également provoquer des étirements des jambes, par exemple, marcher en talons hauts (lorsque la jambe peut accidentellement se tordre), ainsi que des chutes infructueuses ou des atterrissages durs sur la cheville. Très souvent, de tels problèmes se rencontrent chez les athlètes professionnels, car ils chargent très fortement leurs ligaments musculaires. En effet, souvent la force de leurs charges est bien supérieure à celle que les ligaments du pied sont capables de supporter. Pour cette raison, en raison de l'augmentation de l'entraînement physique, des blessures au bas de la jambe peuvent survenir..

Dans quels sports est-il susceptible d'avoir une entorse au pied?

  1. Toutes sortes de catch.
  2. Cours de boxe.
  3. Football.
  4. Le hockey.
  5. Javelot.
  6. Différents types d'exercices de gymnastique.
  7. Parachutisme.
  8. Faire du vélo d'obstacle (surtout lorsque certaines personnes aiment faire diverses figures).

Facteurs déclenchant une entorse de jambe:

  1. Anomalie congénitale, arcade trop haute du pied. Autrement dit, dans une telle situation, les orteils seront tournés vers l'intérieur.
  2. De forts changements dans les terminaisons nerveuses pendant l'activité motrice. Ce fait augmente considérablement le risque de contracter cette blessure. Les personnes atteintes de cette maladie doivent être aussi prudentes que possible..
  3. Mauvais fonctionnement de certains groupes musculaires (déséquilibre). Cette situation se caractérise par un affaiblissement du tonus musculaire, à la suite duquel les ligaments du pied et de la cheville deviennent très faibles et vulnérables aux blessures..
  4. Dysfonctionnement sévère de l'appareil ligamentaire. Cela se produit lorsque les ligaments sont affaiblis et ramollis, sur lesquels, en fait, tous les os sont maintenus.
  5. Les jambes dès la naissance peuvent varier en longueur..
  6. Obtenir trop de blessures qui affaiblissent tous les groupes musculaires, ce qui facilite l'étirement du pied, du genou et de la cheville.

Symptômes avec entorse du pied

Habituellement, si une personne est blessée sous la forme d'une entorse au pied, elle n'est pas particulièrement pressée de consulter un médecin. Mais en raison du fait qu'une forte douleur se produit, un gonflement de la jambe apparaît et l'articulation devient après une apparence non naturelle, la plupart des gens doivent encore se rendre aux urgences les plus proches. Il est très important de ne pas retarder le traitement de la maladie. Plus les mesures appropriées sont prises tôt, plus la probabilité d'éviter des complications à l'avenir est grande..

En raison du fait que les terminaisons nerveuses sont situées dans les ligaments d'une personne, elles réagiront avec une douleur intense à tout type de lésion. Par conséquent, le principal et premier symptôme lors de l'étirement du pied est une douleur prononcée. Il se manifeste particulièrement bien en sentant les jambes et en effectuant d'autres mouvements.

Au cours des trois premiers jours, la douleur augmentera et un gros hématome sous-cutané peut se former au site de la blessure. Une forte augmentation de la température corporelle est également possible, qui dure plusieurs jours. En raison de dommages, les ligaments seront enflammés, ce qui est précisément la raison de l'augmentation des indicateurs de température. Cette situation est sans danger pour les humains. Mais lorsque vous avez besoin de vous inquiéter, c'est en cas de température générale, qui sera associée à des saignements sévères, à l'entrée de microbes et de bactéries pathogènes. Avec la manifestation de tels symptômes, il est recommandé que la victime reçoive des analgésiques et emmenée à l'hôpital immédiatement.

Il est très important de distinguer les entorses du pied des autres types de blessures..

Souvent, en tombant, un petit clic peut apparaître dans lequel une personne ressentira une douleur intense, et en même temps il lui sera presque impossible de faire des mouvements avec son membre blessé. Cette situation indiquera qu'il y avait une séparation du ligament de l'endroit où se trouvait l'os. Si vous recevez ce type de blessure, vous devez également contacter une ambulance ou le point de blessure le plus proche.

Lorsque la douleur survient après un certain temps après un effort physique intense (le plus souvent, cela se produit le lendemain), cela indique qu'il y a eu un étirement des fibres musculaires. Il est également nécessaire de comprendre que lorsqu'un pied est foulé, une personne perd la capacité de déplacer un membre endommagé. Dans le cas d'un écart, des mouvements peuvent être effectués, mais une vive douleur apparaîtra. Par conséquent, dans la zone touchée, il est préférable de ne pas essayer de faire des mouvements.

Quels sont les degrés de gravité??

L'étirement du pied en médecine est divisé en plusieurs degrés de gravité. Ceux-ci inclus:

  1. Le premier degré de défaite. Dans cette situation, la douleur se manifeste, mais elle est modérée. Vous pouvez essayer de faire de petits mouvements, mais l'essentiel n'est pas d'en faire trop. La cause de la douleur est principalement une rupture des fibres musculaires dans l'un des ligaments actifs du pied.
  2. Le deuxième degré de dommages se manifeste par une douleur intense, un manque de capacité à faire un mouvement avec une jambe endommagée, un œdème apparaît au fil du temps, des saignements internes (hématome) sont possibles.
  3. Troisième degré de dommages.

À ce stade, il y a déjà une rupture d'un grand nombre de fibres du ligament du pied. Dans une telle situation, une personne ressent une douleur forte et continue. L'articulation peut sembler artificielle, mais cela ne devrait pas avoir peur. Avec un traitement approprié, tous les symptômes d'anxiété disparaissent avec le temps..

Traitement de l'entorse du pied

Lorsqu'une personne subit une blessure similaire, il faut d'abord lui prodiguer les premiers soins. Pour ce faire, il est recommandé d'enlever les chaussures et une chaussette de la jambe affectée. Le membre doit certainement être placé le plus haut possible, alors qu'il est important que la jambe repose confortablement et n'interfère avec rien. Si possible, mettez une attelle sur la jambe (utilisez des bâtons et des bandages). N'oubliez pas, vous n'avez pas à rembobiner la jambe affectée trop serré, sinon le sang peut cesser de circuler dans la bonne direction, ce qui entraînera un engourdissement du membre.

Pour soulager la douleur, de la glace peut être appliquée sur la zone affectée, ou simplement humidifier un chiffon dans de l'eau froide, en l'utilisant sous la forme d'une compresse fraîche. Si la blessure n'est pas grave, ces manipulations seront suffisantes. Ce n'est qu'après que cette victime doit être présentée à un spécialiste.

Dans le cas où la douleur ne s'atténue pas et ne s'arrête pas, vous devez vous rendre à l'hôpital. Après tout, cela peut signaler qu'il y a eu de graves dommages au ligament, qui ne doit être traité que dans des conditions médicales. Dans chacune des situations, il est important de consulter un médecin. Après tout, seul un spécialiste qualifié sera en mesure de poser le bon diagnostic et de prescrire le bon traitement.

Lorsque le ligament se casse complètement, dans ce cas, il ne peut tout simplement pas se passer de chirurgie. Après l'opération, un plâtre est appliqué sur la jambe, qui devra être portée pendant une longue période. En présence de complications, les médecins peuvent prescrire un traitement thérapeutique qui consistera à prendre des médicaments.

Pendant le processus de rééducation, il est nécessaire d'immobiliser la jambe et d'essayer d'effectuer un effort physique minimal. Les appareils suivants peuvent le plus souvent être utilisés pour réparer le membre affecté:

  1. Chaussette bandage "figure huit". Il restreint complètement les mouvements des jambes et permet la régénération des tissus musculaires et des ligaments..
  2. Le port d'une orthèse sur le pied l'immobilisera complètement. Il peut également être utilisé à la place du gypse. Obtenez-le dans les magasins médicaux. Les orthèses doivent être choisies en fonction de la taille et du type de blessure reçue (le degré de fixation des membres doit y être indiqué).
  3. L'utilisation d'un bandage élastique. Cette méthode n'immobilise qu'un membre endommagé de moitié. Il est préférable de l'utiliser après avoir retiré le plâtre. Un tel bandage réchauffera la jambe et contribuera à la récupération rapide d'une personne.

En cas de douleur aiguë, des analgésiques à base de diclofénac peuvent être prescrits. L'utilisation de divers onguents et gels est également encouragée, car ils améliorent la circulation sanguine, soulagent la douleur, réduisent le processus inflammatoire et accélèrent la régénération des tissus endommagés.

Rupture des ligaments du pied

Date de mise à jour: 2015-10-16

La rupture des ligaments du pied est une blessure douloureuse qui nécessite un examen et un traitement particulièrement approfondis. De la façon dont une assistance rapide et qualifiée a été fournie, les capacités motrices du pied dépendront.

La rupture des ligaments du pied se produit en raison d'une charge excessive sur l'appareil ligamentaire de l'articulation, ce qui provoque une violation de l'intégrité des fibres. En cas d'étirement, seule une partie des fibres est déchirée et lors de la rupture, toutes.

Facteurs contribuant au préjudice

  1. Excès de poids qui augmente la charge quotidienne sur les articulations des jambes.
  2. Troubles métaboliques entraînant une perte d'élasticité des articulations et des ligaments et une sensibilité accrue à divers types de dommages.
  3. Changements liés à l'âge dans le système musculo-squelettique, en partie à cause des articulations et des tissus usés.
  4. Déformations congénitales du pied, qui incluent le pied bot et les pieds plats.
  5. Pied précédemment blessé.
  6. Porter des talons hauts et des talons aiguilles.
  7. Les symptômes de l'entorse du pied.

Le symptôme principal d'une entorse, comme toute autre blessure, est une douleur aiguë dans la zone endommagée. La jambe blessée gonfle et s'agrandit. La douleur s'intensifie lorsque vous cliquez sur le site de la blessure, en marchant ou en vous tenant simplement debout. Fièvre possible et troubles de la marche.

Gravité de l'étirement

L'entorse a trois degrés de gravité:

  1. Plusieurs fibres sont déchirées. Légère douleur tirante. Il ne peut pas y avoir de gonflement. Cette blessure n'est pas dangereuse et ne nécessite pas de soins particuliers, mais pendant un certain temps il faudra abandonner les charges et assurer le repos relatif des ligaments avec un bandage élastique. À l'avenir, il sera nécessaire de choisir soigneusement le degré de charge, car la probabilité de nouvelle blessure est très élevée.
  2. Plus sérieux que le précédent. À tout mouvement, la douleur ne fait que s'intensifier, l'articulation est œdémateuse, des hématomes peuvent apparaître. Une telle blessure nécessite un traitement et assure un repos complet pendant plusieurs jours.
  3. Cela signifie un très fort étirement ou même déchirement des ligaments du pied.

Comment traiter les dommages?

Le traitement d'une telle blessure est urgent.

Seul un spécialiste (traumatologue) peut diagnostiquer, diagnostiquer et prescrire un traitement. Si une entorse au troisième degré est suspectée, une équipe d'ambulance doit être appelée immédiatement et les premiers soins doivent être fournis à la victime avant son arrivée..

Appliquer à froid. Cela aidera à soulager l'enflure et à donner un effet analgésique. Fixez la jambe blessée sans bouger afin de ne pas perturber la circulation. La fixation peut être effectuée en appliquant du gypse, un pneu Cramer ou une travée impromptue composée d'une planche, de coton et d'un bandage. En cas d'hémorragie sous-cutanée, la jambe affectée devra être placée sur une plate-forme surélevée de sorte que le talon soit légèrement plus haut que le genou..

Il faut comprendre que seul le médecin peut déterminer avec précision le type et la gravité de la blessure que vous avez reçue après avoir effectué un examen externe d'une jambe endommagée, en sondant. Pour obtenir des données plus précises, vous devrez prendre une radiographie, qui montrera avec précision les changements survenus à la suite de la blessure.

Lésions ligamentaires - une blessure nécessitant un traitement immédiat et immédiat. Une fois qu'un ligament blessé se fera sentir constamment. L'entorse et la rupture du ligament accompagnent souvent les lésions osseuses - fractures, de sorte que le diagnostic et le traitement de la rupture du ligament du pied doivent être abordés avec toute responsabilité.

Le traitement de la rupture des ligaments du pied et de la cheville est long. Plus la blessure est dure, plus il faudra de temps pour guérir. Gardez à l'esprit que le tissu conjonctif guérit assez lentement. La rapidité et l'exactitude des premiers secours sont très importantes.

Ils commencent à traiter une jambe blessée par anesthésie et à soulager les poches, puis ils commencent à prendre des mesures pour restaurer le ligament déchiré. Pendant le premier jour, il est nécessaire de refroidir le site de rupture, puis de le réchauffer pour une guérison rapide..

En cas de déchirure du ligament du pied, il est nécessaire d'assurer un repos complet de la zone endommagée en appliquant du gypse, qui devra être porté pendant plus d'une semaine. Pendant la période de récupération, il est nécessaire de suivre un cours de physiothérapie, de s'engager dans une gymnastique de santé spéciale, qui vous permettra de donner une charge admissible sur le pied. À la fin de la période de récupération, l'enflure et la douleur devraient disparaître.

Il n'y a aucun besoin urgent de chirurgie. Si vous cherchez de l'aide en temps opportun et que le médecin a correctement élaboré une stratégie de traitement, vos ligaments se développeront ensemble. Bien sûr, les ligaments du site de rupture perdront leur ancienne élasticité, mais dans des endroits intacts, cette qualité augmentera.

Que faire lors de l'étirement des ligaments du pied

L'étirement des ligaments du pied est un phénomène courant dans lequel des lésions des tissus mous se produisent. Une telle blessure peut être obtenue à la fois dans des conditions domestiques normales, sur le lieu de travail ou pendant l'entraînement sportif. Un virage infructueux ou un mouvement brusque, marcher sur la glace, courir ou simplement sauter sans succès peut provoquer une ecchymose ou une chute, et par conséquent, une entorse de ligaments se produit. Le plus souvent, les ligaments du pied sont soumis à des étirements, car ils ont la plus grande charge.

Lors de l'étirement, une douleur augmentant progressivement se fait sentir, la perte de la mobilité habituelle du membre inférieur, en outre, l'étirement s'accompagne d'un gonflement et, dans certains cas, de la formation d'un hématome, de la fièvre, d'une perte temporaire de sensibilité. La condition supplémentaire et la période de rétablissement dépendront de la prestation rapide et de haute qualité de soins médicaux..

Anatomie du pied et de la cheville

Le pied d'une personne est une partie du corps, à l'aide de laquelle un soutien est créé, maintenant l'équilibre, le mouvement. Il se compose d'os, de ligaments et de muscles et est capable de supporter un poids lourd. Un quart de tous les os du corps humain sont dans le pied. Sa partie avant se compose d'os métatarsiens, qui se compose de cinq os et doigts, tandis que la partie postérieure se compose d'os tarsiens - talus, calcanéum, scaphoïde et trois os sphénoïdes. Les caractéristiques de son anatomie et de sa fonctionnalité affectent l'étirement fréquent des ligaments du pied, qui se produit sous l'influence d'une charge dépassant le maximum autorisé.

L'articulation de la cheville offre un soutien solide au squelette des jambes humaines. Il se compose des os de la jambe inférieure, du tibia et du tibia, de la cheville latérale et du talus, qui sont reliés, fixés et maintenus en position à l'aide de ligaments. De plus, les os sont enveloppés de muscles, qui sont divisés en dos et plantaire. La cheville est capable de résister à des charges importantes si sa position stable n'est pas violée à la suite d'une faiblesse musculaire ou d'un repli brutal du pied, entraînant une entorse.

Causes d'étirement

La principale raison de l'étirement du pied est de replier le pied vers l'intérieur ou vers l'extérieur. Le plus souvent, cela se produit avec une activité physique accrue, avec une chute ou à la suite de blessures mécaniques. Les ligaments sont capables de résister à n'importe quelle charge, mais un mode de vie sédentaire conduit à une perte de leur élasticité, à leur faiblesse, à une limitation de l'exécution de fonctions importantes, ce qui entraîne des dommages faciles et rapides à l'appareil ligamentaire. Vous pouvez donc tirer un tendon ou une déchirure. La rupture complète du ligament se produit à la suite du déplacement de l'articulation de la cheville d'une position normale.

Les principaux facteurs qui contribuent à l'entorse ou à la rupture des ligaments comprennent:

  • porter des chaussures inconfortables,
  • faiblesse ligamentaire,
  • arthrose de la cheville,
  • écart dans le développement du système musculo-squelettique,
  • chaussures de sport insuffisamment fixées,
  • maladies articulaires associées à l'âge,
  • en surpoids,
  • ecchymoses,
  • maladie métabolique.

Symptômes d'étirement

Le principal symptôme d'entorse du pied est un syndrome douloureux intense. En règle générale, un gonflement se forme sur le site des dommages et un hématome apparaît. Le membre devient faiblement mobile, son activité motrice est perturbée en essayant de faire des pas. Il y a trois degrés de dommages qui déterminent le nombre de ligaments étirés du pied.

Le premier degré se manifeste par une petite rupture des fibres, un syndrome douloureux léger et un léger gonflement dans la zone endommagée de l'articulation.

Le deuxième degré est caractérisé par des dommages plus importants aux ligaments, accompagnés de difficultés à faire des mouvements, de fortes douleurs et une formation importante de gonflement.

Le troisième degré se produit avec une forte violation de l'intégrité de l'appareil ligamentaire. On ressent un fort syndrome douloureux, il devient impossible de faire des mouvements avec le membre inférieur, la zone lésée est enflée.

Méthodes de diagnostic

L'étirement ou la déchirure des ligaments du pied est déterminé à l'aide de méthodes de diagnostic spéciales. Tout d'abord, le médecin examine la zone endommagée, découvre la cause des dommages aux ligaments du pied et effectue une étude diagnostique pour établir un diagnostic précis. Les principales méthodes de diagnostic comprennent:

  • Examen aux rayons X, qui vous permet de déterminer le degré d'étirement, de rupture des ligaments ou de fracture,
  • échographie, qui est prescrite pour un œdème ou un hématome sévère et est utilisée pour détecter la rupture des fibres,
  • l'imagerie par résonance magnétique, qui est prescrite pour les dommages graves, si l'on soupçonne qu'une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Premiers secours

Les étirements ainsi que la rupture des ligaments du pied fournissent les premiers soins. Les bons moyens rapides de fournir les premiers soins lors de l'étirement des ligaments du pied, ainsi que lorsqu'ils se cassent, peuvent affecter considérablement la période de récupération..

Tout d'abord, il est nécessaire de libérer le membre blessé des chaussures et des vêtements et de lui assurer un repos complet. La meilleure façon d'anesthésier et de soulager l'enflure est d'appliquer un objet froid sur la zone endommagée..

Ensuite, un bandage serré doit être appliqué ou la jambe doit être fixée en position stationnaire à l'aide d'un pneu de transport, immobilisant ainsi complètement le membre.

Il est pratique de placer le membre en position surélevée et si la zone endommagée est très douloureuse, il est nécessaire d'anesthésier avec des médicaments.

Lorsque vous prenez les mesures appropriées, il convient de garder à l'esprit que les symptômes peuvent apparaître légèrement, après un certain temps, en fonction du degré de dommage.

Comment est le traitement

Lors de l'étirement des ligaments du pied, des méthodes non médicamenteuses et thérapeutiques sont le plus souvent utilisées.

Le traitement non médicamenteux des entorses du pied comprend le reste du membre blessé, la fixation avec des bandages, les procédures thermiques et la fourniture d'une position élevée.

Des méthodes thérapeutiques pour étirer les tendons du pied sont utilisées pour éliminer les symptômes. Une jambe blessée est traitée avec des onguents à effet anti-inflammatoire et analgésique Dolobene, Diclofenac. L'ablation de l'hématome et la réduction de l'œdème sont favorisées par les onguents Indovazin, Heparin. Pour éliminer un syndrome de douleur intense, des injections de lidocaïne et de novocaïne sont utilisées.

Traitement à domicile

Lors de l'étirement des ligaments du pied, un traitement indépendant à domicile peut être effectué avec une gravité légère à modérée des blessures. Pour ce faire, le jour de la blessure, vous devez constamment appliquer une compresse froide pendant 10-15 minutes. Immobiliser le membre en appliquant un bandage élastique et assurer une paix totale. Dès le deuxième jour à la maison, vous pouvez appliquer des onguents et des compresses chauffantes. Ils aident à réduire l'enflure et à prévenir l'apparition d'un hématome. Des méthodes alternatives de traitement sont également utilisées. Le plus souvent, des pommes de terre crues, du chou, de la bouillie d'oignons et du sel et bien plus sont appliqués sur le point sensible.

Chirurgie

En cas de déchirure des ligaments du pied ou de leur rupture complète, une intervention chirurgicale est réalisée. Les ligaments dont l'intégrité est altérée sont suturés pendant l'opération, rétablissant ainsi les ligaments à l'aide de sutures osseuses ou tendineuses. La période postopératoire comprend également l'utilisation des médicaments nécessaires, de la physiothérapie et des exercices thérapeutiques.

Rééducation après étirements

Après le traitement des entorses et des ruptures de la cheville et du pied, la période de rééducation commence, au cours de laquelle diverses méthodes et exercices physiothérapeutiques sont utilisés. Il s'agit de restaurer la fonctionnalité antérieure du membre inférieur par des procédures physiothérapeutiques - traitement de la boue, massages, électrophorèse, magnétothérapie, bains thermaux et compresses spéciales, ainsi que des exercices.