L4 L5 protubérance intervertébrale - qu'est-ce que c'est?

  • Blessure

La protrusion est une condition pathologique du disque intervertébral dans laquelle son noyau pulpeux fait saillie dans la lumière du canal rachidien sans rupture de la membrane fibreuse (anneau fibreux).

La protrusion est également appelée une condition intermédiaire qui se produit entre l'ostéochondrose et une hernie - le noyau pulpeux fait saillie, tandis que la capsule pulpaire reste intacte.

Si le noyau pulpeux continue à dépasser, la capsule fibreuse s'amincit progressivement et un défaut se forme à l'intérieur, à travers lequel le noyau pulpeux fait saillie dans la lumière du canal rachidien. Lorsqu'un défaut apparaît dans la capsule fibreuse, la saillie du disque intervertébral se transforme en hernie.

Causes de saillie

La principale cause de saillie est la présence de changements dégénératifs-dystrophiques dans la colonne vertébrale. Dans le même temps, les tissus commencent à manquer de nutriments et leur métabolisme ralentit.

En règle générale, ce sont:

La présence de changements dégénératifs-dystrophiques dans ces tissus peut être associée à:

  • manque d'approvisionnement en sang;
  • pathologie vasculaire;
  • violation de l'innervation;
  • aspects génétiques;
  • troubles métaboliques dans tout le corps;
  • altération du fonctionnement des glandes endocrines;
  • apport insuffisant de nutriments dans le corps.

Violation de l'approvisionnement en sang, l'innervation ralentit le métabolisme dans les tissus du disque intervertébral. Un manque d'oxygène et de nutriments entraîne la perte d'eau par les cellules et l'accumulation de produits métaboliques sous-oxydés. Cela rend les tissus moins élastiques et élastiques, ce qui, à son tour, est la cause du renflement du noyau pulpeux du disque intervertébral dans la lumière du canal rachidien.

Le noyau pulpeux lui-même est assez élastique. Il conserve sa forme grâce à l'anneau fibreux, qui le fixe bien, l'empêchant de pénétrer dans le canal rachidien. La perte d'élasticité conduit au fait que l'anneau fibreux cesse de fixer étroitement le noyau pulpeux et commence à se déplacer avec lui.

À mesure que le processus s'aggrave, le noyau pulpeux commence de plus en plus à faire saillie dans la lumière du canal rachidien, étirant ainsi l'anneau fibreux. Cela entraîne une tension et un amincissement du tissu fibreux. Les phénomènes dystrophiques sont aggravés et des défauts peuvent apparaître dans l'anneau fibreux.

Stade de formation de saillie

Le développement de la saillie dépend en grande partie de l'évolution de l'ostéochondrose:

  1. Le stade initial se produit au dernier stade de l'ostéochondrose.
  2. Stade de changements primaires ou de gonflement - le noyau pulpeux change son emplacement normal, adhérant plus étroitement à l'anneau fibreux et commençant à le comprimer. L'anneau fibreux est encore assez élastique et il n'y a pas de renflement notable du disque dans la lumière du canal rachidien.
  3. Véritable saillie - L'anneau fibreux devient moins élastique et fait saillie avec le noyau pulpeux dans la lumière du canal rachidien. La rupture de l'anneau ou le bombement du noyau au-delà de la membrane fibreuse ne se produisent pas encore.
  4. L'état de la pré-hernie - le noyau pulpeux et l'anneau fibreux font encore plus saillie dans la lumière de la colonne vertébrale. Un amincissement de la membrane fibreuse sur toute sa longueur, sans formation de défaut, est observé.
  5. La dernière étape est la formation d'un défaut dans l'anneau fibreux, le renflement du noyau pulpaire et l'apparition d'une hernie.

Différences de protrusion de hernie du disque intervertébral

La principale différence entre la saillie d'une hernie du disque intervertébral est une violation de l'intégrité de l'anneau fibreux. En présence de protubérance, l'intégrité du tissu fibreux est maintenue sur toute sa longueur, malgré son amincissement éventuel. La formation d'une hernie est due à l'amincissement de l'anneau fibreux, ainsi qu'à la présence d'un ou plusieurs défauts dans celui-ci. Dans ce cas, le noyau pulpeux s'étend au-delà de l'anneau fibreux et fait saillie dans la lumière du canal rachidien.

En plus des changements structurels, la saillie d'une hernie se distingue également par ses caractéristiques physiologiques et ses manifestations cliniques. Ainsi, la saillie provoque un inconfort dans la vie normale d'une personne et peut se transformer en hernie. Cependant, en raison de l'anneau fibreux entier, le noyau pulpeux ne fait pas saillie dans la lumière du canal rachidien et ne peut pas comprimer la moelle épinière.

La rupture de l'anneau fibreux, qui est observée avec une hernie, est dangereuse en raison de la possibilité de compression de la moelle épinière, du disque intervertébral saillant. Cela peut entraîner une altération du trophisme de la moelle épinière, perturber le métabolisme et la transmission des impulsions.

Pour cette raison, les hernies sont dangereuses pour leurs complications:

  • paralysie;
  • parésie;
  • violation de l'innervation des organes internes.

Symptômes de saillie L4 L5

L4 L5 protubérance intervertébrale - la plus courante dans la région vertébrale.

La survenue de cette pathologie est caractérisée par l'apparition des symptômes suivants:

  • l'apparition d'inconfort ou de douleur pendant ou après l'exercice;
  • l'apparition de douleurs constantes de faible intensité dans le bas du dos;
  • aggravation de la douleur en automne et au printemps;
  • douleur dans la colonne lombaire lors de plusieurs heures dans une position inconfortable (assis dans le bus, travail de longue date);
  • l'apparition de douleurs dans la jambe;
  • une sensation de tiraillement dans les muscles de la cuisse;
  • l'apparition d'inconfort et de douleur accompagnée d'une toux intense.

Les symptômes apparaissent selon le stade de la maladie. Ainsi, au stade initial de la formation de saillie, une personne peut ressentir une douleur dans la colonne lombaire uniquement pendant un effort physique intense ou après.

Quels sont les types de protubérance L4 L5?

Il existe plusieurs types de saillie du disque intervertébral L4 L5.

Ceux-ci inclus:

  1. Circulaire - sont les plus courants. Avec ce type de protubérance, il y a un bombement uniforme du noyau pulpeux dans le plan horizontal. Dans ce cas, il existe une symptomatologie neurologique claire, caractérisée par l'apparition de douleurs dans la région lombaire, les jambes, et il y a également une violation de la sensibilité des membres inférieurs.
  2. La saillie dorsale est moins courante et se caractérise par une saillie prédominante du disque intervertébral dans la lumière du canal rachidien. En violation de l'intégrité du noyau fibreux, cette espèce particulière peut entraîner les conséquences les plus graves.
  3. La saillie diffuse postérieure est également caractérisée par une saillie dans la lumière du canal rachidien uniformément sur toute la longueur de la surface postérieure de l'anneau fibreux. Souvent, une telle protubérance indique l'implication dans le processus pathologique de 50% des tissus du disque intervertébral.
  4. La saillie centrale (également connue sous le nom de hernie de Schmorl) est caractérisée par une saillie de la partie centrale du disque intervertébral dans le corps de la vertèbre située en dessous ou au-dessus.

Diagnostic de la saillie L4 L5

La tâche principale des procédures de diagnostic est de réaliser un diagnostic différentiel de la protrusion d'une hernie du disque intervertébral. Au premier stade, une radiographie est utilisée à ces fins. Il vous permet de voir la pathologie de la colonne vertébrale et de détecter une hernie. Si la radiographie montre des signes de changements dans les disques intervertébraux, mais que la hernie n'est pas visualisée ou qu'il n'y a pas suffisamment de données pour poser un diagnostic, recourir à d'autres méthodes de recherche.

La méthode de recherche la plus informative est la tomodensitométrie. Cette méthode vous permet de bien visualiser non seulement les vertèbres, mais aussi le disque intervertébral, ainsi que le canal rachidien et la moelle épinière. Cette étude instrumentale avec une grande précision nous permet d'établir la présence de protrusion du disque intervertébral, de déterminer sa localisation et son stade du processus.

L'imagerie par résonance magnétique est également très efficace dans le diagnostic des saillies. Elle visualise bien la structure du disque intervertébral, vous permettant de déterminer l'état du noyau pulpeux, de l'anneau fibreux, des nerfs spinaux environnants, ainsi que de la moelle épinière elle-même.

Le diagnostic IRM est également utilisé en présence de protrusion avec suspicion de hernie du disque intervertébral, permettant d'établir même de petits défauts dans le tissu fibreux.

Traitement de protrusion L4 L5

La saillie doit être manipulée par des vertébrologues, des rééducateurs et des neurochirurgiens professionnels..

Le traitement principal est la physiothérapie, la gymnastique et le massage. Le but de ces procédures est d'améliorer l'élasticité de l'appareil ligamentaire, d'augmenter l'élasticité des tissus et de restaurer également un métabolisme normal dans la zone affectée.

La méthode la plus efficace est considérée comme une activité physique et une physiothérapie adéquates. De tous les sports, les médecins recommandent la natation et le yoga. Les cours de yoga quotidiens le matin peuvent éliminer la douleur pendant la journée, améliorer les performances des muscles et des ligaments, ainsi que l'augmentation du flux sanguin vers le disque intervertébral, le saturant ainsi en oxygène et en nutriments, éliminant les produits métaboliques non oxydés.

Quel que soit le choix du type d'activité physique, vous devez constamment consulter un vertébrologue et un neurologue pour évaluer la dynamique de la maladie et l'état du disque intervertébral.

Un traitement médicamenteux est utilisé si nécessaire pour soulager la douleur et le blocage. Des médicaments pour améliorer le métabolisme et la circulation sanguine sont également prescrits..

Conclusion

La protrusion du disque intervertébral ou le renflement du noyau pulpeux sans endommager la membrane fibreuse peuvent survenir à tout âge.

La survenue d'une protrusion due à des troubles métaboliques du disque intervertébral.

Déjà au début des premiers symptômes de saillie (douleur et inconfort dans le bas du dos), vous devez consulter un médecin pour prévenir la progression de la maladie et la survenue d'une hernie discale.

Il n'y a pas de traitement étiotrope de la saillie. Cependant, ses progrès peuvent être empêchés à l'aide de massages, d'exercices thérapeutiques et de yoga. Pour arrêter la douleur, les neuropathologistes effectuent un blocage des nerfs rachidiens.

La saillie ne peut pas être guérie. Cependant, il est possible de suspendre le bombement du noyau pulpeux, ainsi que d'arrêter presque complètement les sensations inconfortables.

Protrusion discale L4-L5: qu'est-ce que c'est, symptômes, causes, diagnostic, traitement, conséquences

Bardukova Elena Anatolyevna
neurologue, homéopathe, expérience de travail 23 ans
✔ Article vérifié par un médecin

Rhumatologue japonais célèbre: «CECI EST MONSTÈRE! Les méthodes russes de traitement des articulations et de la colonne vertébrale ne sont que déroutantes. Découvrez ce que les médecins proposent pour traiter le dos et les articulations en Russie: Voltaren, Fastum gel, Diclofenac, Milgamma, Dexalgin et d'autres médicaments similaires. Cependant, ces médicaments NE TRAITENT PAS LES ARTICULATIONS ET LE DOS, ils ne soulagent que les symptômes de la maladie - douleur, inflammation, gonflement. Imaginez maintenant cela. Lisez l'interview complète.

La saillie discale L4-L5 est le stade initial de développement d'une hernie intervertébrale qui se forme entre la 4e et la 5e vertèbre. Une telle maladie est considérée comme assez dangereuse en raison du risque actuel de progrès rapide. La raison du développement de la maladie est une violation de la posture, un mode de vie sédentaire ou une activité physique anormale.

Le principal symptôme de la pathologie est une douleur qui irradie vers les membres inférieurs. La colonne lombaire perd sa mobilité, toute inclinaison et mouvement brusque provoquent une gêne. Des médicaments et un traitement physiothérapeutique en temps opportun aideront à réduire la charge sur la colonne vertébrale et à prévenir la protrusion de hernie.

Ce que c'est

La protrusion est un processus pathologique qui se produit dans la colonne vertébrale. Le disque intervertébral dépasse, mais la rupture de l'anneau fibreux ne se produit pas. Cette condition n'a pas son propre code selon la CIM (classification internationale des maladies) et n'est pas une pathologie indépendante.

La protrusion est considérée comme un stade distinct de l'ostéochondrose, entraînant la formation d'une hernie dans la zone touchée. Le plus souvent, une pathologie avec localisation dans la région lombaire se produit, moins souvent il y a une lésion de la région cervicale et thoracique. La condition est courante dans la pratique orthopédique et nécessite toujours un traitement complexe..

À quoi ressemble la saillie?

La conclusion de la saillie des disques L4-L5 indique que le processus pathologique se déroule dans la région lombaire. Ce cours est le plus courant, car la colonne lombo-sacrée subit toujours des charges massives.

Si le disque perd sa position anatomique, le patient est confronté à une douleur aiguë qui se produit lors de la flexion, ne peut pas se lever calmement d'une position couchée. Aux derniers stades de la maladie, une faiblesse palpable se produit. Peut-être une violation du processus naturel de miction, le développement de la radiculite.

N'oubliez pas de lire un bon article:

Attention! La protrusion du disque intervertébral du bas du dos se produit beaucoup plus souvent que la colonne cervicale. Le danger de la pathologie est que les patients ignorent ses symptômes et attribuent tout à un surmenage banal.

Raisons principales

Les maladies de la colonne vertébrale ont diverses causes, mais les principales peuvent être distinguées:

  • blessures à la colonne vertébrale;
  • scoliose, cyphose et autres types de courbure;
  • troubles circulatoires de certaines zones;
  • spondylarthrose;
  • changements dans le cours naturel des processus métaboliques;
  • prédisposition héréditaire;
  • inactivité physique;
    L'hypodynamie au fil du temps peut déclencher une saillie
  • activité physique massive;
  • troubles du système musculo-squelettique;
  • canal spinal faible, son atrophie;
  • processus inflammatoires avec localisation dans le bassin.

Pour se débarrasser de la pathologie, vous devez déterminer la méthode la plus efficace pour l'influencer. Il est important de neutraliser l'influence du facteur provoquant et d'assurer la récupération du corps.

Saillie d'étape L4-L5

Le processus de formation de la maladie nécessite un certain temps, en cas de protrusion, la classification suivante est applicable:

  1. Première étape. Des fissures apparaissent dans l'anneau fibreux, des changements dans sa structure se manifestent.
  2. Deuxième étape. Le disque dépasse de quelques mm de la norme existante. Une maladie à ce stade de développement peut être traitée médicalement sans chirurgie. Pour la récupération, il est recommandé d'utiliser un complexe d'exercices de physiothérapie.
  3. Troisième étape. Il y a une rupture de l'anneau fibreux, la saillie du disque devient plus perceptible. Après cette étape, la formation d'une hernie intervertébrale commence. Dans certains cas, la physiothérapie en combinaison avec l'utilisation de chondroprotecteurs est efficace, mais les médecins ne garantissent pas une récupération complète sans chirurgie.
Les étapes de la saillie en images

Symptômes

La maladie se caractérise par une compression des racines nerveuses. Cette condition devient la cause d'une douleur intense (c'est le signe le plus frappant de la maladie). La douleur survient indépendamment de l'activité physique et de la position du corps. La particularité est que l'inconfort ne se manifeste pas toujours au niveau du site de la lésion. Peut-être étendu aux hanches, aux épaules, aux jambes. Certaines victimes ressentent un engourdissement des orteils..

Une liste générale des symptômes comprend:

  • perturbations de sommeil;
  • mal de crâne;
  • changement de démarche;
  • picotements et engourdissements de certaines zones de la peau;
  • faiblesse musculaire;
  • problèmes de selles et de miction.

Attention! Avec un long cours de pathologie, le développement de l'impuissance chez les hommes ne peut pas être exclu.

Types de protubérances

Avant de poursuivre le traitement, il est nécessaire de déterminer le type de lésion. Selon la forme, un algorithme d'exposition est établi. Les tactiques conservatrices ne sont pas applicables dans tous les cas..

Diffuser

L'anneau fibreux ne quitte pas la frontière du noyau pulpeux. Ce type de maladie évolue souvent pendant la grossesse. Une certaine prédisposition au développement de la pathologie de la forme diffuse est chez les patients atteints d'ostéochondrose. Le traitement est de nature conservatrice, les exercices thérapeutiques visant à renforcer le cartilage et les muscles du dos sont efficaces.

À quoi ressemble la saillie diffuse

Circulaire

Une lésion assez courante. Une protrusion circulaire est détectée chez 80% des patients avec ce diagnostic. Un nom moins correct, mais toujours commun pour la condition est une hernie vertébrale. Dans le processus, une défaite rapide des terminaisons nerveuses se produit. Dans ce contexte, la douleur devient intense et constamment présente..

À quoi ressemble la saillie circulaire

Médiane (médiale)

Avec une saillie médiale, le disque fait saillie en direction du canal rachidien. Aucun dommage à l'anneau fibreux ne se produit. La pathologie de cette forme est définie comme légère. Bon pour la thérapie conservatrice.

À quoi ressemble la saillie médiane?

Foraminal

Avec la saillie foraminale, le prolapsus du noyau pulpaire se produit en arrière et la compression de la moelle épinière est assurée. Une lésion de ce type est excessivement dangereuse, mais pas courante. Le risque consiste à serrer la racine du nerf spinal à proximité immédiate. La pathologie provoque souvent la survenue de troubles vertébraux intenses.

À quoi ressemble la saillie foraminale?

Central (médiane)

Avec une protrusion centrale, le disque intervertébral s'étend vers le centre de la colonne vertébrale et agit sur les racines de la moelle épinière. L'impact sur la structure est minime. Avec le type central de lésion, des symptômes graves apparaissent.

Dorsale (dorsale ou postérieure)

La pathologie de cette forme est déterminée lorsqu'un disque bombé est détecté en direction du canal de la moelle épinière. Les patients sont à risque de développer des pathologies de la moelle épinière, des nerfs pincés. La condition est souvent accompagnée d'une douleur intense, qui est présente dans la région lombaire. Le processus est basé sur une charge prononcée sur la colonne vertébrale, il est donc extrêmement important d'établir la cause à un stade précoce du diagnostic.

Paramédial

Avec la saillie paramédiale, la saillie se produit du côté gauche ou droit. La condition n'est pas courante et n'occupe pas plus de 5% de la masse totale des saillies. Le pronostic le plus défavorable pour les lésions du côté gauche. La colonne thoracique est la plus vulnérable à ce type de lésion..

Le minimum

Avec une saillie minimale, le degré de déplacement de l'anneau fibreux ne dépasse pas 3 mm dans toutes les directions. La condition se prête toujours à un traitement conservateur et a un pronostic favorable. Sous réserve de certaines règles et réglementations, le patient peut vivre pleinement.

Certains types de saillies

Diagnostic de la maladie

Un diagnostic complet clarifiera l'étiologie et sélectionnera le complexe thérapeutique exact. L'enquête comprend:

  1. Définition de l'anamnèse et de la palpation. Une manipulation simple vous permet de détecter la saillie.
  2. Roentgenography. Une méthode fondamentalement simple pour détecter les changements dans les structures du disque intervertébral.
  3. IRM ou TDM. Techniques informatives pour obtenir des données sur la structure des vertèbres et identifier les lieux de déformation.
  4. Ultrason Permet d'exclure les dommages aux vaisseaux et aux tissus.

Attention! Seul un diagnostic précoce exclura l'implication de vastes zones dans le processus pathologique et préviendra le handicap.

Traitement médical

Histoires de lecteurs: Comment j'ai aidé maman à guérir les articulations. Ma mère a 79 ans, toute sa vie elle a travaillé comme professeur de littérature. Quand elle a commencé les premiers problèmes de dos et d'articulations, elle me les a simplement cachés pour que je ne gaspille pas d'argent en médicaments. Maman a essayé d'être traitée uniquement avec des décoctions de racine de tournesol, ce qui, bien sûr, n'a pas aidé. Et lorsque la douleur est devenue insupportable - j'ai emprunté à un voisin et acheté des analgésiques dans une pharmacie. Quand un voisin m'en a parlé, au début, je me suis un peu mis en colère contre ma mère - j'ai pris congé du travail et je suis immédiatement venue vers elle en taxi. Le lendemain, j'ai donné rendez-vous à ma mère avec un rhumatologue dans une clinique rémunérée, malgré ses demandes de ne pas faire de folies. Le médecin a diagnostiqué l'arthrite et l'ostéochondrose. Il m'a prescrit un traitement, mais ma mère a immédiatement protesté, ce qui était trop cher. Ensuite, le médecin est entré dans la situation et a proposé une option alternative - l'éducation physique à domicile et une préparation à base de plantes. Cela s'est avéré moins cher que les injections avec des chondroprotecteurs et n'a même pas provoqué d'effets secondaires possibles. Elle a commencé à utiliser le médicament et à suivre une thérapie physique. Quand je me suis arrêté près d'elle quelques jours plus tard, je l'ai trouvée dans le jardin. Elle a attaché les tomates et a apparemment déjà réussi à faire beaucoup. Elle m'a rencontré avec un sourire. J'ai compris: la drogue et l'éducation physique ont aidé, la douleur et l'enflure ont disparu. » Lire la suite "

Le régime de traitement médicamenteux pour la protrusion de L5-s1 et d'autres espèces nécessite l'utilisation de médicaments de ces groupes:

  1. Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Ils soulagent la douleur et soulagent l'inflammation. Souvent, les médecins recommandent l'utilisation de Diclofenac, Voltaren ou Ibuprofen. En cas de douleur intense, le kétoprofène ou le kétorolac est indiqué.
    Le kétorolac aidera à soulager une douleur très intense
  2. Analgésiques. Ils aident à éliminer une attaque de douleur aiguë. Souvent utilisé sous forme injectable. Les médicaments les plus courants: Ketorol, Ketanov, Novocaine.
  3. Diurétiques. Élimine le gonflement des tissus, qui se manifeste par la compression de la racine. Utilisez Furosemide, Veroshpiron.
  4. Relaxants musculaires. Soulage les spasmes et rétablit le tonus musculaire. Les médecins recommandent d'utiliser Baclofen, Midokalm et Sirdalud.
  5. Les vitamines B sont utilisées pour restaurer les processus métaboliques et améliorer la nutrition des tissus spinaux: Combibipen et Milgamma.

Bloc paravertébral

L'injection paravertébrale est une procédure de traitement simple qui aide à améliorer la santé et à éliminer la douleur. Le médicament pénètre directement dans la zone affectée et les effets indésirables se produisent très rarement. Pour soulager la douleur, le médecin utilise une fine aiguille qui infecte la vertèbre. Après la première injection, un médicament (corticostéroïde) est injecté avec une aiguille.

Les avis des patients sur cette procédure sont positifs, les effets du médicament durent plusieurs mois. Cette période doit être utilisée pour la correction médicale et la physiothérapie.

Bloc paravertébral lors de la saillie du disque l4 l5

Attention! La procédure est sûre si elle est effectuée par un médecin qualifié. Par conséquent, la clinique doit donner des garanties au patient.

Des exercices

La protrusion lombaire est le diagnostic le plus courant qu'un neurologue rencontre. Vous pouvez commencer à effectuer des exercices à partir du complexe de thérapie par l'exercice après une consultation médicale, sinon de telles méthodes peuvent être nocives pour votre santé.

Les exercices suivants sont considérés comme les plus simples et les plus sûrs:

  1. Diaphragme respirant en étant allongé sur le dos. La poitrine reste immobile pendant l'exécution, le patient doit respirer avec son estomac. Une pratique simple avec des performances régulières fournira un effet analgésique.
  2. En position debout à quatre pattes, le patient prend alternativement ses jambes sur les côtés, puis vers le haut. 10 répétitions par jambe suffisent.
  3. Allongé sur le dos, le patient soulève les jambes successivement. Essayez de garder votre jambe aussi haut que possible - ne devrait pas.

Gardez à l'esprit que le complexe n'est pas conçu pour la force. L'objectif principal est de restaurer la mobilité dans la zone touchée.

Vidéo: exercices pour le traitement des hernies et des saillies du bas du dos

Types de massage

En cas de saillie, les types de massage suivants sont utilisés:

  • classique;
  • tissu conjonctif;
  • segmentaire réflexe;
  • point.

Les vibrations et les massages peuvent être interdits uniquement avec une saillie cervicale. Avec une saillie thoracique et lombaire - elle est autorisée, car ces parties de la colonne vertébrale sont résistantes aux effets physiques.

En cas de lésion de la région lombaire, un massage des fesses et du bas du dos est prévu. Par conséquent, le processus nécessite une division en étapes. La séance commence par caresser et pétrir les zones latérales du bassin. Les mouvements doivent être modérément intenses. L'étape se termine par la détente..

Après la transition vers le sacrum, les mouvements deviennent doux, le processus ralentit. Les muscles sont développés par pétrissage et pressage. Le processus se termine par des caresses. Le meulage dur n'est pas pratiqué avec une saillie diagnostiquée.

Méthodes de physiothérapie

Pour le traitement des protubérances, les méthodes de physiothérapie suivantes sont utilisées:

  • thérapie au laser;
  • manipulations d'ozokérite;
  • magnétothérapie;
  • électrophorèse;
  • UHF.

Attention! Lors de la prescription de physiothérapie, il est important d'exclure les contre-indications: grossesse, processus oncologiques.

À la maison, les instruments physiologiques Almag et Denas sont très populaires.

Les bienfaits de l'acupuncture

En raison de l'acupuncture, l'effet se fait directement sur les terminaisons nerveuses. Cet effet vous permet d'accélérer le flux sanguin et de normaliser le métabolisme de l'oxygène. La méthode est applicable pour la défaite de diverses espèces, quel que soit le stade, mais il existe des contre-indications:

  • âge avancé;
  • troubles de la coagulation;
  • maladies infectieuses;
  • tumeurs malignes;
  • grossesse.

Il est interdit d'effectuer la procédure à la maison, comment traiter correctement la saillie en utilisant cette technique, un spécialiste vous dira.

La thérapie manuelle aidera-t-elle?

Thérapie manuelle - l'impact sur la zone affectée avec vos mains, vous permettant de normaliser le bien-être du patient. La technique est vraiment efficace, son efficacité se manifeste en quelques jours après la conduite. L'exposition accélère la vitesse des processus métaboliques et élimine les crampes, la douleur.

Le médecin traitant dira qu'il n'est possible d'agir sur le disque intervertébral par cette méthode qu'à un stade précoce du développement du processus pathologique. Dans d'autres cas, la technique manuelle fera du mal et non des avantages..

Traction vertébrale

La traction vertébrale est fournie avec des dispositifs spéciaux. Le processus doit se dérouler sous la supervision d'un thérapeute. La réalisation mesurée permettra d'augmenter un intervalle entre les disques.

Cette condition ralentira la saillie et contribuera à sa régression. La technique est efficace aux premiers stades du développement de la pathologie, lorsque la protrusion n'est pas intensive.

L'étirement de la colonne vertébrale dans certains cas peut grandement améliorer l'état du patient

Quand faut-il une intervention chirurgicale??

En cas de lésion du corps vertébral ou de formation d'une hernie intervertébrale, le patient subit une intervention chirurgicale. Il est utilisé si le syndrome douloureux ne peut être arrêté dans les 8 à 16 semaines et que le bloc paravertébral ne donne pas de résultats. Les médecins essaient d’utiliser des méthodes de thérapie peu invasives qui causent un minimum de dommages à la santé du patient. Avec une opération opportune, le pronostic est favorable.

Traitement mini-invasif

Les médecins utilisent des tactiques:

  1. Hydroplastie. Il consiste à agir sur une zone séparée de liquide sous pression. La composition lave les parties détruites.
  2. Vaporisation. Les pièces endommagées sont brûlées par un laser. La méthode est efficace aux premiers stades de la maladie.
  3. Nucléoplastie. Le disque est éliminé en raison de l'exposition au plasma froid.

Attention! Le processus est indolore, le patient est sous anesthésie générale.

Prévisions et conséquences

Le pronostic est déterminé individuellement et dépend du type de lésion et du moment où elle est détectée. Si une saillie est détectée à un stade tardif, il y a une destruction notable de l'anneau fibreux, vous ne devriez pas passer du temps sur des tactiques conservatrices.

L'opération assurera le rétablissement de la mobilité et éliminera les conséquences. Le prix d'une longue délibération dans de tels cas est très élevé et équivaut parfois à une durée de vie complète.

La prévention

Les recommandations préventives sont primitives. Le patient doit abandonner ses mauvaises habitudes et normaliser sa propre activité physique. Se promener dans la ville, nager dans la piscine ou marcher nordique en bénéficiera. Il est tout aussi important de normaliser votre alimentation en introduisant des légumes dans le menu du jour. Fruits, poisson, produits laitiers et viande.

La saillie discale L4-L5 est un problème courant auquel sont confrontés les patients de différents âges. La raison de son développement consiste souvent en un mode de vie incorrect, à savoir dans l'activité physique ou dans l'abus d'activité physique.

Le danger de la maladie réside dans sa progression rapide..

Vidéo: saillie du disque L4-L5

Avec une protrusion prolongée, des conditions préalables se posent pour la formation d'une hernie intervertébrale, c'est pourquoi il est impossible d'ignorer les premiers symptômes du problème.

Le premier signe de saillie lombaire est une douleur irradiante, ce qui entraîne une restriction de la mobilité au site de localisation de la lésion. Douleur possible des membres inférieurs et de la région pelvienne. La pathologie de la colonne vertébrale évolue toujours rapidement, par conséquent, le traitement doit être fourni immédiatement, sinon une hernie saillante dans la colonne lombaire peut se produire. La physiothérapie et l'exposition aux médicaments aideront à maintenir la santé vertébrale sans nuire au corps.

Conclusions et conclusions

De quoi nos médecins russes sont-ils silencieux? Pourquoi dans 90% des cas, les médicaments ne donnent qu'un effet temporaire?

Malheureusement, la majorité des remèdes pour «traiter» les maladies du dos et des articulations qui sont annoncés à la télévision et vendus dans les pharmacies sont un divorce complet.

Au début, il peut sembler que les crèmes et les onguents aident, mais en fait, ils ne soulagent que temporairement les symptômes de la maladie.

En termes simples, vous achetez le médicament analgésique habituel et la maladie continue de se développer pour passer à un stade plus sévère. La douleur ordinaire peut être le symptôme de maladies plus graves:

  • dystrophie du tissu musculaire dans les fesses, les cuisses et le bas des jambes;
  • nerf sciatique pincé;
  • le développement de l'arthrite, de l'arthrose et des maladies apparentées;
  • douleur aiguë et aiguë - mal de dos, qui conduit à une radiculite chronique;
  • le syndrome de la queue de cheval, qui entraîne une paralysie des jambes;
  • impuissance et infertilité.

Comment être? - tu demandes. Nous avons étudié une énorme quantité de matériaux et surtout testé dans la pratique la plupart des médicaments pour le traitement des maladies de la colonne vertébrale et des articulations. Il s'est donc avéré que le seul nouveau remède qui ne supprime pas les symptômes, mais qui guérit vraiment, est un médicament qui n'est pas vendu dans les pharmacies et qui n'est pas annoncé à la télévision! Pour que vous ne pensiez pas qu'on vous injecte un autre «remède miracle», nous ne vous dirons pas ce qu'est un médicament efficace. Si vous êtes intéressé, vous pouvez lire vous-même toutes les informations à ce sujet. Voici le lien".

Liste de références

  1. Evgeny Cherepanov "École" Colonne vertébrale saine ", 2012;
  2. Alexey Ivanchev «Spine. Health Secrets», 2014;
  3. Victoria Karpukhina «Santé de la colonne vertébrale. Systèmes Popov, Bubnovsky et autres méthodes de guérison», 2014;
  4. Yuri Glavchev «Colonne vertébrale - le provocateur de toutes les maladies», 2014;
  5. Stephen Ripple "La vie sans maux de dos. Comment soigner la colonne vertébrale et améliorer le bien-être général", 2013;
  6. Galli R.L., Spite D.U., Simon R.R. "Orthopédie d'urgence. Colonne vertébrale.", 1995.

commentaires
_________________________________

Elena

Lisez mieux ce qu'un célèbre professeur dit sur le traitement de votre dos et de vos articulations. J'ai souffert pendant plusieurs années - mal de dos soudain, inconfort constant, fatigue chronique. Des consultations sans fin par des médecins, des pilules, des onguents et des gels n'ont pas résolu mes problèmes. MAIS grâce à un remède simple, mon dos va bien et je me sens comme une personne en parfaite santé. Maintenant, mon médecin traitant se demande comment c'est. L'autre jour, j'ai été agréablement surpris lorsque j'ai vu que des experts aussi célèbres avaient déjà commencé à en parler. Voici le lien vers l'article avec le médecin.

Protrusion de disque L4 L5: causes, types, symptômes

Publié le 11 février 2019 · Mis à jour le 13 décembre 2019

La protrusion est le gonflement du disque intervertébral (anneau fibreux). La désignation L4-L5 indique qu'une protubérance est notée entre les 4e et 5e vertèbres situées dans la région lombaire. Cet état des vertèbres est considéré comme un signe avant-coureur de la nucléation d'une hernie vertébrale, dans laquelle l'anneau fibreux perd son intégrité. Parmi le nombre total de protubérances des disques lombaires, une pathologie des disques l4 l5 est observée chez près de la moitié des patients diagnostiqués en conséquence. À son tour, de ce nombre de patients, dans 35 à 40%, il est combiné avec des hernies ou des protubérances d'autres disques. La combinaison la plus courante est considérée comme L5-S1.

Les principales causes de la maladie

Cette maladie peut être causée par diverses causes. Les facteurs médicaux qui peuvent donner une impulsion au développement de la maladie comprennent:

  • biochimique;
  • involutionnel;
  • hormonal.

Les raisons biochimiques comprennent un manque de calcium, une carence en vitamine D, des troubles métaboliques. Dans le même temps, la zone du disque intervertébral reçoit une quantité minimale de nutriments, ce qui est insuffisant pour un fonctionnement normal, ce qui contribue à l'apparition de microtraumatismes et de fissures.

Avec un développement faible (involutionnel) de l'appareil vertébral et du cartilage, un prolapsus du disque se produit dans l'intervalle L5-S1.

Le réarrangement hormonal du corps peut contribuer au prolapsus des disques intervertébraux. Le traitement de la maladie doit tout d'abord identifier la cause principale du développement de la pathologie.

Les causes de cette maladie peuvent varier. Les plus courants sont:

  • blessures à la colonne vertébrale;
  • l'ostéoporose;
  • malformations congénitales;
  • ostéochondrose chronique;
  • blessures à la naissance;
  • grossesse.

Le plus souvent, le développement de cette maladie est facilité par diverses blessures et une surcharge constante de la colonne vertébrale, qui peuvent survenir à la suite d'une formation intensive associée à l'haltérophilie, au travail dans le pays. La cause de la maladie peut être un dur labeur dans diverses installations industrielles..

La survenue d'une crise de douleur peut être provoquée par un mouvement maladroit, dans lequel il y a un clic ou un craquement. Cela peut causer des dommages au cartilage qui se produisent dans le contexte de l'ostéochondrose, entraînant divers types de processus dégénératifs-dystrophiques de l'espace intervertébral. Le traitement de la maladie ne doit être effectué qu'après un examen complet du patient.

Saillie du disque et ses variétés

Cette maladie est divisée en plusieurs types. La saillie du disque se produit:

  • circulaire;
  • dorsal;
  • dos diffus;
  • centrale (médiane).

La pathologie la plus courante est la saillie circulaire des disques L4-L5. Lors du diagnostic des hernies lombaires, elle survient dans 80 à 90% des cas. Cette forme de la maladie est une saillie uniforme dans le plan horizontal, aux contours arrondis. La protrusion circulaire du disque peut provoquer divers symptômes neurologiques. Son traitement est assez long et doit être effectué sous la supervision d'un spécialiste. La forme circulaire de la maladie des disques intervertébraux est uniforme, circulaire-foraminale, circulaire-dorsale. La saillie dorsale des disques L4-L5 est un renflement en direction du canal rachidien. La variété dorsale de cette pathologie suggère que l'intégrité de l'anneau fibreux est toujours préservée. Si le traitement n'est pas effectué en temps opportun, une rupture de l'anneau fibreux peut se produire, ce qui entraînera la formation d'une hernie.

La saillie diffuse postérieure des disques L4-L5 suggère que la saillie est concentrée dans la zone du canal rachidien. Dans ce cas, le disque est endommagé de 30 à 50%. La forme diffuse de la maladie est souvent le résultat d'un mode de vie sédentaire. Si la variété diffuse de la maladie a été étudiée par le médecin traitant et que les causes de son apparition ont été identifiées, le traitement de la maladie peut donner un résultat favorable.

La protrusion centrale des disques L4-L5 est une pathologie dans laquelle la protrusion du disque au centre de la cauda équine est notée. La saillie centrale de l'échafaudage nécessite un traitement rapide pour éviter la sténose ou la compression vertébrale.

L'essentiel est de ne pas manquer les symptômes

L'apparition des premiers symptômes peut passer pratiquement de façon imperceptible et être indiquée par de légers picotements douloureux dans la région lombaire. Souvent, la maladie commence à se développer à un jeune âge - après 18 ans. Les périodes de douleur sont le plus souvent observées au printemps ou en automne, augmentant chaque année.

Après un certain temps, ces douleurs s'intensifient et commencent à déranger considérablement lors d'une exacerbation. Si le patient pendant cette période ne se rend pas dans un établissement médical et ne commence pas le traitement, la protrusion passe progressivement dans la hernie intervertébrale.

La défaite du segment L4-L5 s'accompagne de l'apparition de douleurs dans toutes les zones de la jambe. Dans ce cas, il peut y avoir une sensation de tension et de tension des veines, des picotements et un engourdissement du membre. La douleur est principalement localisée à l'extérieur et à l'avant des cuisses, mais des symptômes de douleur peuvent également être observés au niveau des pieds et des gros orteils. Dans le même temps, le symptôme de Laseg est caractéristique, qui note la survenue de douleurs lombaires lors de la tentative de lever une jambe régulière. La douleur peut être causée par la toux, les éternuements et un rire normal. Si la douleur dans la région fessière est diagnostiquée, cela indique une lésion du disque L4, comme l'indique sa racine nerveuse.

Utiliser l'IRM pour diagnostiquer une maladie

Pour effectuer des mesures diagnostiques précises, il est recommandé au patient de subir une radiographie ou une IRM. Ce sont des méthodes de diagnostic modernes qui peuvent détecter la présence ou l'absence de saillie. L'IRM vous permet de faire un diagnostic précis des disques lombaires, ainsi que d'identifier les pathologies dégénératives-dystrophiques de l'espace intervertébral.

De plus, grâce à l'IRM, les endroits susceptibles d'être endommagés, le stade de développement de la maladie, sont déterminés. Ce n'est qu'après un tel examen que le médecin peut prescrire le traitement approprié.

Saillie dorsale du disque intervertébral L4 L5

La description

La saillie discale dorsale (ou dorsale) est une déformation, une saillie du disque intervertébral affecté en direction du canal rachidien, c'est-à-dire vers l'arrière. Il est également appelé saillie postérieure. Contrairement au ventral, c.-à-d. la saillie dorsale antérieure des disques intervertébraux présente une menace d'atteinte aux processus nerveux passant dans le canal rachidien et avec son foraminale, c'est-à-dire orientation latérale - atteinte des racines nerveuses dans les trous intervertébraux. Les protubérances discales L4 L5 représentent une grande partie de tous les cas, car la région lombaire en général, et les quatrième et cinquième vertèbres en particulier, subissent des charges verticales et dynamiques importantes.

Symptômes

La saillie dorsale du disque intervertébral L4 L5, selon la taille, peut être asymptomatique, ou se manifester par une douleur. La douleur survient si la saillie du disque intervertébral comprime la racine nerveuse. La conséquence d'une atteinte nerveuse peut être non seulement la douleur, mais aussi la perte de sensation, les réflexes tendineux, les brûlures, les picotements, la «chair de poule». Tous ces symptômes ne sont pas nécessairement localisés au lieu de compression du nerf - au bas du dos, ils apparaissent assez souvent au pied, au bas de la jambe, à la cuisse, à la fesse - partout où passe le nerf pincé.

Les causes

Habituellement, la saillie dorsale du disque intervertébral est le prochain maillon de la chaîne des changements dégénératifs-dégénératifs progressifs de la colonne vertébrale. Les disques intervertébraux des lombaires supportent l'essentiel de la charge totale sur la colonne vertébrale et l'amortissent, l'absorbent. Ils ont une marge de sécurité assez importante et, dans des conditions normales, ils commencent à se décomposer plus près de la vieillesse. Cependant, divers facteurs négatifs conduisent au développement de protubérances peu après 30 ans et même plus tôt. C'est par exemple:

  • charges inégalement réparties sur la colonne vertébrale;
  • charges excessives, pointues et traumatisantes;
  • être dans une position inconfortable, non naturelle pour la colonne vertébrale pendant une longue période,
  • crampes musculaires, y compris celles dues à des maladies des organes pelviens;
  • faiblesse des muscles du dos, mode de vie sédentaire, etc..

En conséquence, le disque intervertébral L4 L5 perd ses propriétés d'amortissement, se fissure sous une charge excessive ou inégale constante. Ses fibres internes sont déchirées et le noyau gélatineux commence à se presser vers le plus grand affaiblissement, l'amincissement de la coquille. Une saillie se forme - saillie.

La clinique «BIOSPHERE» rappelle: plus tôt vous demandez l'aide d'un spécialiste, plus vous avez de chances de rester en bonne santé et de réduire le risque de complications avec protrusion dorsale du disque intervertébral L4 L5.

Complications

Si la saillie dorsale des disques L4 L5 n'est pas traitée, elle passe à l'étape suivante - une hernie du disque intervertébral. Avec une hernie, les fibres endommagées se cassent complètement et une fissure apparaît dans le disque à travers laquelle le noyau pulpeux est extrudé. Un disque se déforme plus fortement et sa distribution au-delà de ses limites habituelles devient encore plus grande. Étant donné qu'avec une hernie dorsale, le déplacement est dirigé vers le canal rachidien, l'état du patient s'aggrave: la douleur augmente, dans de très rares cas, la compression des nerfs peut même entraîner une perturbation des organes pelviens, ainsi qu'une perte de mobilité des jambes, une paralysie, une parésie.

Traitement

L'efficacité de l'ostéopathie dans le traitement des protubérances dorsales des disques intervertébraux est que non seulement les conséquences sont éliminées: douleur, faiblesse musculaire, difficulté dans l'activité motrice, mais aussi les causes de la maladie. Cela évite une rechute de saillie, ou une réapparition déjà dans les disques intervertébraux voisins..

Un médecin ostéopathe rétablit l'équilibre musculaire, soulage les spasmes, normalisant ainsi la charge, éliminant le stress qui conduit à la déformation du disque, supprime la stagnation dans cette zone. Le flux sanguin et le flux lymphatique normaux sont également rétablis, ce qui est important pour une bonne nutrition du disque et sa récupération. La douleur et tous les autres symptômes disparaissent, la transformation de la saillie en hernie est empêchée. L'ostéopathie crée les conditions dans lesquelles le processus de destruction du disque sera arrêté. Votre vie redeviendra confortable et vous oublierez les douleurs causées par la saillie.

Hernie discale L4 - L5

Le problème rachidien le plus courant est la hernie intervertébrale, la région lombaire et surtout ses derniers segments souffrant le plus souvent. C'est lui qui tient compte de la charge maximale lors de la levée de poids.

Rachis lombaire.

Le disque intervertébral formé par la membrane fibreuse et le noyau pulpeux est situé entre les vertèbres, remplissant principalement la fonction d'amortisseur pendant le mouvement. Au fil des années, sous l'influence de divers facteurs, elle se déforme. Il en résulte une saillie d'une partie du noyau pulpeux dans le canal rachidien et une rupture de la membrane fibreuse qui la retient. Cela conduit d'abord à la formation d'une protrusion, puis à une hernie du disque intervertébral.

La structure du disque intervertébral.

Environ 45% des hernies lombaires se trouvent au niveau L4 - L5. Le plus souvent, seule une hernie lombo-sacrée L5 - S1.

Causes et symptômes de la hernie L4-L5

Les vertèbres de la colonne lombaire sont plus grandes que les autres et leur diamètre dépasse la taille. Cela est dû au fait que les vertèbres du groupe L et en particulier le segment L4 - L5 représentent la part du lion des charges subies pendant la journée. Seul un corset musculaire aide à maintenir la colonne vertébrale..

Mais avec la moindre perturbation de la nutrition des tissus du disque intervertébral, un changement de sa structure ou un affaiblissement des muscles du dos, la pression sur celui-ci augmente en proportion directe de la sévérité des changements existants. Cela conduit à la formation d'une protrusion, une hernie du disque intervertébral L4 - L5.

Scanner IRM d'une hernie discale L4-L5.

La principale cause du développement de la maladie est l'ostéochondrose. Il peut également provoquer des blessures, de l'obésité, des déformations de la colonne vertébrale, etc..

  • douleur périodique ou constante dans la région lombaire, aggravée par la marche, le retournement du corps, la défécation ou l'alimentation;
  • irradiation de la douleur dans les surfaces latérales de la cuisse et du bas de la jambe;
  • une diminution de l'intensité de la douleur en position debout;
  • gonflement des chevilles;
  • douleur aiguë dans le bas du dos lors de la levée de la jambe droite en position couchée et son élimination immédiate lorsque la même jambe est pliée au genou;
  • transpiration accrue, peau sèche;
  • faiblesse générale, vertiges.
Manifestations d'ostéochondrose.

D'autres symptômes concomitants de hernie L4 - L5 peuvent également être présents. Leur nature dépend du type de saillie formée..

Hernie L5 - L4 de la région lombo-sacrée est la plus dangereuse de toutes. Le principal danger de sa formation est l'apparition d'une compression du nerf L5, qui est responsable de l'innervation des organes pelviens et des membres inférieurs dans la région de la jambe inférieure. Cela peut se produire:

  • sensibilité diminuée;
  • une diminution de l'amplitude de mouvement possible;
  • parésie ou paralysie avec atrophie musculaire progressive;
  • miction involontaire et / ou défécation;
  • dysérection.

Selon le type de saillie, une seule jambe peut souffrir ou les deux.

Mais pour la médecine moderne, le traitement de la hernie intervertébrale L4 - L5 n'est pas difficile. Dans les cas bénins, le problème peut être traité par des méthodes conservatrices, mais dans des situations avancées ou avec la formation de hernies de certains types, le risque de complications et la cause de la douleur ne peuvent pas être éliminés sans une opération pour enlever la hernie.

Types de hernie

Selon la région de la saillie du canal rachidien dirigée, différents types de hernies sont distingués.

Dorsal

Ils présentent le plus grand danger pour la santé humaine, car ils sont situés dans la saillie de la moelle épinière et, lorsqu'ils atteignent une certaine taille, peuvent le blesser et provoquer des perturbations correspondantes. La hernie dorsale s'accompagne d'une diminution jusqu'à une perte complète de sensibilité des membres inférieurs, d'une faiblesse musculaire, d'une perte de contrôle de la miction et de la défécation et d'une détérioration de la puissance. Les symptômes se manifestent rapidement et gagnent en intensité à grande vitesse..

Foraminal

Formé à l'avant du canal rachidien dans la zone des ouvertures foraminales, qui s'accompagne de douleurs uniquement dans la zone de son emplacement et de l'apparition d'une légère sensation de picotement lors de la toux, du rire, des éternuements, etc..

Hernie foraminale - indiquée par la ligne jaune.

Paramédic

Ils sont situés sur le côté gauche ou droit de la surface inférieure ou supérieure de l'anneau fibreux, qui est lourd de compression des fibres nerveuses. Cela entraîne une douleur intense dans la zone affectée, qui peut redonner à la fesse du côté correspondant, à l'arrière du roseau et au bas de la jambe. Souvent, l'un des premiers symptômes d'une hernie paramédicale est une sensation d'engourdissement dans la jambe. Du côté de la lésion, les réflexes tendineux s'estompent rapidement, la démarche change.

Médian

Une saillie se forme vers l'espace entre les vertèbres L4 - L5. Souvent, sa formation est asymptomatique, mais la possibilité de compression des racines nerveuses et de déplacement de sections saines du disque intervertébral n'est pas exclue. Cela peut provoquer une paralysie des membres inférieurs et une altération de la fonction des organes pelviens. Souvent, la hernie médiane L4 - L5 se trouve chez les athlètes.

Hernie discale médiane (médiane).

Diffuser

Ils se caractérisent par une lésion de tout l'anneau fibreux, qui est régulièrement étiré et à la suite d'une hernie occupe tout l'espace du canal rachidien. Une condition préalable à son développement est une ostéochondrose avancée.

En raison des particularités de l'emplacement, les hernies postérieures L4 - L5 sont plus souvent séquestrées que les frontales, c'est-à-dire après la rupture de l'anneau fibreux sous l'influence de la pression des corps vertébraux adjacents, une partie du noyau pulpeux se sépare du disque et sa migration le long du canal rachidien.

Cela s'accompagne d'un processus inflammatoire prononcé, impliquant des muscles, des tendons, des ligaments, des nerfs, etc. Le tableau clinique peut être différent, ce qui complique le diagnostic sans recourir à des méthodes instrumentales..

Diagnostique

Une tâche diagnostique importante n'est pas seulement l'identification d'une hernie, mais aussi la détermination de son type et de sa taille. Les tactiques de poursuite du traitement dépendent directement de ces facteurs..

La première étape du diagnostic est l'examen d'un vertébrologue ou neurologue. Le médecin recueille une anamnèse et peut poser un diagnostic préliminaire. Pour le confirmer, des méthodes de recherche instrumentale sont assignées.

Les informations les plus complètes peuvent fournir l'IRM. Les autres méthodes de diagnostic utilisées comprennent les examens de laboratoire, les tomodensitogrammes et les radiographies vertébrales..

Traitements conservateurs

Le traitement d'une hernie discale L4 - L5 sans chirurgie est possible avec sa taille en moyenne jusqu'à 8 mm. Les tactiques de thérapie sont développées pour chaque patient individuellement et sont largement déterminées par la taille de la saillie au moment du traitement. Mais l'objectif principal d'un traitement conservateur dans tous les cas est de réduire la charge sur ce segment vertébro-moteur, ce qui est atteint grâce à une stricte adhérence au repos au lit pendant plusieurs jours.

Par conséquent, avec une hernie de taille L4 - L5 jusqu'à 5 mm, la réalisation régulière d'un ensemble spécial d'exercices et parfois de séances de thérapie de traction est généralement suffisante. Si sa valeur dépasse 5 mm, mais n'a pas atteint 8 mm, un ensemble de mesures plus étendu sera nécessaire, notamment:

Thérapie manuelle.

  • traitement médical;
  • Thérapie par l'exercice;
  • massage;
  • physiothérapie.

L'hospitalisation avec strict respect du repos au lit est soumise à des patients atteints d'un syndrome de douleur aiguë avec une hernie jusqu'à 12 mm.

Dans le cadre de la pharmacothérapie, les patients sont prescrits:

  • AINS;
  • relaxants musculaires;
  • glucocorticoïdes;
  • vitamines
  • chondroprotecteurs (n'ont pas de preuves solides d'efficacité).

De nombreux patients présentent un port constant d'un corset orthopédique au cours des premiers mois afin de réduire la charge sur le disque intervertébral L4 - L5. À l'avenir, il devrait être porté lors de travaux physiques lourds, en particulier associés à la nécessité de soulever des poids.

Corset semi-rigide lombaire.

Après l'élimination des douleurs aiguës, le traitement est complété par des séances de physiothérapie, par exemple, des rayons ultraviolets ou l'électrophorèse, ainsi que des massages et de la physiothérapie. C'est la thérapie manuelle et la thérapie par l'exercice qui jouent l'un des rôles les plus importants dans le traitement conservateur de la hernie L4 - L5.

L'effet correct sur les muscles du dos vous permet d'éliminer la tension excessive de certains, tandis que d'autres, au contraire, donnent du tonus. Cela élimine le déséquilibre pathologique et un entraînement régulier contribue à créer un soutien fiable pour la colonne vertébrale..

Le complexe de la thérapie par l'exercice est développé individuellement, en tenant compte du niveau de préparation physique du patient et du type de hernie intervertébrale L4 - L5. Habituellement, il comprend des exercices abdominaux, des pompes et des virages en position assise. Il est recommandé de suivre les premiers cours sous la supervision d'un spécialiste, puis quotidiennement à domicile. En même temps, les mouvements brusques doivent être évités, et si tel ou tel exercice s'accompagne de douleur, vous devez immédiatement vous arrêter et consulter un vertébrologue.

Il est parfois conseillé aux patients de compléter le traitement avec des méthodes alternatives:

  • acupuncture;
  • traction traction;
  • ostéopathie;
  • kinésiothérapie;
  • thérapie à l'ozone;
  • l'hirudothérapie.

Mais de telles procédures ne peuvent bénéficier que si elles sont effectuées par un spécialiste compétent..

Chirurgie avec hernie L4-L5

En l'absence de l'effet d'une thérapie conservatrice pendant plus de 1 à 3 mois, la chirurgie est indiquée pour une hernie discale. De plus, il ne sera pas possible de se passer de l'aide de neurochirurgiens si la maladie provoque le développement du syndrome de la queue de cheval. De plus, avec une saillie de 12 mm ou plus, une opération d'urgence est effectuée.

L'intervention chirurgicale est conçue pour éliminer rapidement la pression sur les racines nerveuses ou la moelle épinière, ce qui élimine le risque de complications et de douleur. Ses tactiques sont déterminées individuellement en fonction du type de hernie L4 - L5 et de sa taille.

Aujourd'hui, la chirurgie d'une hernie intervertébrale L4 - L5 peut être réalisée en utilisant l'une des méthodes suivantes:

  • nucléoplastie;
  • microdiscétomie;
  • ablation d'une hernie endoscopique.

Si nécessaire, le disque intervertébral à distance L4 - L5 est remplacé par des implants spéciaux ou une spondylose est réalisée, c'est-à-dire une fusion des corps vertébraux.

Nucléoplastie

La nucléoplastie est une méthode de ponction pour l'élimination des hernies L4 - L5 jusqu'à 7 mm. C'est l'opération la moins traumatisante. Il s'agit de résoudre le problème en détruisant une partie du noyau pulpaire sous le contrôle d'un transducteur opto-électronique en utilisant:

  • un laser;
  • plasma froid;
  • les ondes radio;
  • pression de fluide (hydroplastiques).

La technique la plus efficace et la plus sûre est reconnue par l'appareil d'hydroplastie SpineGet. La technique implique la destruction d'une partie du noyau pulpeux par une solution saline physiologique, qui est introduite dans le disque intervertébral L4 - L5 à travers une canule fine spéciale. Dans le même temps, la partie clairsemée du noyau est instantanément aspirée à travers une branche spéciale de l'appareil et retirée du corps. En conséquence, l'inconfort et la douleur sont éliminés..

Contrairement à la nucléoplastie au laser, l'hydroplastie n'est pas associée au risque de chauffage excessif des tissus et de dommages aux vaisseaux sanguins ou aux nerfs. La technique permet un contrôle de haute précision de la profondeur d'exposition et du volume de tissu prélevé.

Microdisectomie

La microdisectomie est une opération mini-invasive impliquant l'ablation d'une hernie intervertébrale L4 - L5 par une incision ne dépassant pas 3-4 cm et, si nécessaire, la pose d'implants spéciaux. Elle a un large éventail d'indications, dont cette opération est réalisée avec des hernies séquestrées.

Chirurgie endoscopique

Cette tactique implique l'ablation d'une hernie L4 - L5 par des piqûres ponctuelles de tissus mous à travers lesquelles un équipement endoscopique spécial est inséré. Puisqu'il y a une caméra à l'extrémité de l'endoscope, le chirurgien peut surveiller chacun de ses mouvements à travers le moniteur.

Hernie discale endoscopique.

La chirurgie de la hernie endoscopique est effectuée à son emplacement dans les ouvertures foraminales et autres endroits étroits du canal rachidien. Il présente un faible nombre de risques peropératoires et minimise la probabilité de dommages aux terminaisons nerveuses. Mais, comme la nucléoplastie, elle ne peut pas toujours être réalisée.

Prothèses de disque intervertébral

Les prothèses sont utilisées pour la manifestation du syndrome de la queue de cheval ou la rechute fréquente des hernies, c'est-à-dire dans les cas où le disque intervertébral doit être retiré ou après la chirurgie, il existe un risque élevé de développer une instabilité de la colonne vertébrale. Les implants modernes et les structures métalliques sont capables de remplacer complètement le disque affecté tout en conservant l'intégralité du volume de ses fonctions ou de restaurer l'intégrité de l'anneau fibreux.

Prothèse de disque M6.

La biocompatibilité absolue et la haute résistance à l'usure se distinguent par les endoprothèses M6, qui sont des disques artificiels. Ils vous permettent de remplacer un disque distant ou plusieurs.

Si, après une chirurgie de la hernie, un gros défaut de l'anneau fibreux s'est formé, un implant Barricaid peut être utilisé. Il s'agit d'une grille qui compense la partie manquante de la gaine du disque et empêche la fuite du noyau pulpeux dans le canal rachidien après la chirurgie.

Une technique de fixation transpédiculaire peut également être utilisée pour stabiliser les vertèbres dans une position normale. À l'aide de structures métalliques et de vis, les vertèbres situées dans la zone du disque distant sont solidement fixées et combinées en un seul système.

Réhabilitation

Après la chirurgie, la période de rééducation commence. Sa gravité et sa durée dépendent du type d'opération réalisée pour une hernie. Par conséquent, après la nucléoplastie, les patients peuvent retourner à la routine habituelle de la vie le même jour et n'abandonner que des travaux physiques lourds et des inclinations. Après l'ablation endoscopique et la microdiscectomie, la rééducation est plus complexe et nécessite un séjour à l'hôpital d'environ une semaine.

Patient de 15 ans avec hernie discale L4-L5: gauche

Après la sortie, le patient reçoit des recommandations détaillées. Pendant la période de rééducation, la pharmacothérapie, le port d'un corset orthopédique, la thérapie par l'exercice et la physiothérapie sont indiqués. Parfois, les patients sont recommandés des séances de thérapie manuelle, kinésithérapie, natation, yoga.

Patient de 15 ans le lendemain de l'ablation d'une hernie discale L4-L5.