Causes et traitement de la douleur dans l'articulation de l'épaule lors de l'élévation, de l'abduction, de la flexion, de l'extension du bras

  • Goutte

Le corps humain est un mécanisme très complexe, où différents tissus sont combinés dans chaque partie du corps, généreusement tressés par des vaisseaux et des nerfs de différents calibres en même temps. Dans certaines zones, il y a plus de nerfs, dans d'autres, ce n'est peut-être pas du tout.

Une fibre nerveuse peut transporter des informations de tissus voisins, mais néanmoins différents (par exemple, de la capsule articulaire et des muscles qui la déplacent). De plus, il y a des nerfs de longueur suffisante. Ils comprennent des fibres provenant d'organes inférieurs et supérieurs. Ils véhiculent donc des informations sur les sensations (c'est ce que font les fibres nerveuses sensibles) d'organes situés loin les uns des autres et non connectés les uns aux autres.

Pourquoi est-ce une digression? Elle est directement liée à votre question - ce qui peut provoquer la douleur dans l'articulation de l'épaule. Ce symptôme accompagne le plus souvent des maladies des structures de l'articulation elle-même et des muscles responsables de ses mouvements. Mais les causes de la douleur peuvent également résider dans la pathologie des organes internes. Les grosses fibres nerveuses portent des informations sur la sensibilité de la ceinture scapulaire et, en même temps, la vésicule biliaire (alors ça va faire mal à droite), le cœur (la douleur est localisée à gauche), le diaphragme (ça peut faire mal des deux côtés).

Nous considérerons dans l'ordre, mais nous vous déconseillons d'effectuer vous-même des diagnostics.

Anatomie

Ci-dessous, nous reviendrons sur quelques détails de l'anatomie. Nous vous dirons brièvement.

L'articulation de l'épaule est la plus mobile. Il permet un mouvement dans toutes les directions. Ainsi, le bras peut être retiré du corps sur le côté et vers le haut, amené vers lui, levé, amené derrière la tête ou derrière le dos, tourné (le soi-disant mouvement autour de son propre axe) lors de la flexion au niveau du coude.

La grande mobilité est déterminée par la forme de l'articulation, qui est appelée sphérique. Ici, l'humérus se termine par une «boule» presque complète, et il entre en contact avec une «plate-forme» presque plate sur le côté de l'omoplate (on l'appelle la cavité articulaire). Si ce site articulaire n'était pas entouré de tous les côtés par du tissu cartilagineux, la tête de l'épaule «sortirait» de l'articulation à chaque mouvement. Mais cette «lèvre» articulaire, ainsi que les ligaments tressant abondamment l'articulation des os, maintiennent l'épaule en place.

La capsule articulaire est une formation tissulaire de structure similaire à l'appareil ligamentaire. Une telle structure «enveloppe» chaque joint, permettant de circuler à l'intérieur de cet espace clos. La particularité de la capsule de cette articulation particulière est qu'elle est large, forme un espace pour une abondance de mouvements dans l'articulation.

Étant donné que l'articulation effectue de nombreux mouvements, elle doit être entourée d'un grand nombre de muscles, dont les fibres iront dans différentes directions et s'attacheront avec leurs extrémités à différents côtés de l'humérus, à la poitrine, à l'omoplate et à la clavicule. Ce dernier, bien que n'étant pas considéré comme faisant partie de l'articulation de l'épaule, est directement impliqué dans ses activités, étant un support supplémentaire pour l'humérus tournant dans toutes les directions.

Les muscles s'attachent à l'humérus et en divergent dans différentes directions. Ils forment une manchette rotative de l'épaule:

  • le muscle deltoïde est responsable de l'enlèvement de l'épaule;
  • sous-scapulaire - pour la rotation de l'épaule vers l'intérieur;
  • nadostnaya - pour élever et conduire sur le côté;
  • petit rond et échafaudage - faire pivoter l'épaule.

Il existe d'autres muscles, tels que les biceps, dont le tendon s'étend à l'intérieur de l'articulation. Laquelle est enflammée peut être indirectement jugée par le mouvement qui est altéré ou qui provoque de la douleur (par exemple, la douleur qui apparaît lorsque vous levez la main indique une inflammation du muscle supraspinatus).

Toutes ces structures - muscles, ligaments, cartilage articulaire et capsule - sont pénétrées par des nerfs sensibles, qui entraînent une sensation de douleur dans le cerveau, si une inflammation se développe dans l'un des tissus, elle s'étire ou éclate.

Ici, les fibres motrices passent de la colonne vertébrale - le long de celles-ci est une commande aux muscles pour déplacer le membre dans une direction ou une autre. S'ils sont pincés entre l'os ou d'autres structures, la douleur se produit également..

Nous attirons votre attention sur le fait que l '«épaule» des ambulanciers paramédicaux est appelée le tiers supérieur du bras - de l'épaule à l'articulation du coude. La zone allant du cou à l'articulation de l'épaule est appelée «ceinture scapulaire» en médecine et, avec les structures entourant l'omoplate et la clavicule, elle constitue la ceinture scapulaire.

Pourquoi l'articulation de l'épaule fait-elle mal?

Les causes de la douleur dans l'articulation de l'épaule sont conditionnellement divisées en 2 groupes:

  1. Pathologies associées à l'articulation elle-même et aux ligaments, tendons ou muscles environnants. Il s'agit notamment de l'inflammation de la capsule qui fait tourner l'épaule du brassard musculaire, du sac articulaire, du cartilage sur les os articulés, les muscles, les tendons ou l'ensemble de l'articulation, certaines maladies non inflammatoires des mêmes structures.
  2. Pathologies à localisation extra-articulaire. Ce groupe comprend l'ostéochondrose de la colonne cervicale, l'inflammation de la fibre nerveuse sensible (névrite) ou de l'ensemble du gros nerf, qui fait partie du plexus brachial (plexite), les maladies de la poitrine, les maladies cardiaques ou le tube digestif, dont l'inflammation ou la tumeur "donne" à la région épaule.

Examinez en détail chacune des causes de la douleur, en commençant par le premier groupe de pathologies.

Tendinite (inflammation du tendon du muscle)

Comme, comme nous l'avons dit, l'articulation de l'épaule entoure de nombreux muscles attachés ici avec leurs tendons, la tendinite peut donc avoir une localisation différente. Les symptômes de la maladie en dépendent..

Les caractéristiques courantes de toute tendinite sont:

  • surviennent le plus souvent chez ceux qui effectuent des mouvements stéréotypés avec leurs épaules (athlètes, déménageurs);
  • la douleur peut être aiguë, sourde ou avoir un caractère douloureux;
  • le plus souvent, la douleur dans la région de l'épaule est aiguë, se produit sans raison apparente;
  • C'est plus douloureux pendant la nuit;
  • la mobilité de la main diminue (c'est-à-dire qu'il est difficile de tirer, de se pencher, de la soulever).

Tendinite supraspinatus

C'est le muscle qui est situé dans la partie supérieure de l'omoplate et atteint de manière courte la partie externe de la tête de l'épaule. Son tendon s'enflamme le plus souvent avec une blessure ou s'il y a une inflammation chronique du sac sous le processus acromial de l'omoplate.

Ici, la douleur à l'épaule s'intensifie, puis diminue - par périodes. Une douleur maximale est notée si vous prenez votre main sur le côté de 60 à 120 degrés. Cela me fera aussi mal si je mets de la pression sur mon épaule ou si je la tape.

Une complication d'une tendinite non traitée est la rupture incomplète de ce tendon..

Tendinite tendineuse du biceps

Ce muscle, qui est souvent appelé biceps (le mot "biceps" est traduit du latin - "muscle biceps"), effectue une flexion dans les articulations de l'épaule et du coude, il permet de tourner les mains avec les paumes vers le haut.

Les symptômes de cette tendinite:

  • douleurs récurrentes sur la face avant de l'épaule, elles donnent souvent le dos et le bas du bras;
  • il n'y a pas de douleur au repos;
  • il est douloureux de plier le bras dans l'épaule et le coude;
  • la pression sur l'avant-bras est douloureuse (la zone allant de l'articulation du coude à la main);
  • vous pouvez trouver un point dans la zone de la tête de l'humérus, dont la palpation provoque une douleur aiguë.

Cette tendinite peut être compliquée par une rupture complète ou une subluxation du tendon. La dernière condition est un tendon glissant hors de la rainure à la surface de l'os dans lequel il doit se trouver.

Tendinite musculaire subclinique

C'est une maladie des athlètes et des travailleurs acharnés. Il ne présente pas de symptômes prononcés. Seule douleur lors de la rotation de tout le membre, si en même temps appuyez sur l'articulation de l'épaule. Cette douleur est localisée non seulement dans l'épaule, mais se propage également le long de la surface arrière du bras jusqu'au coude, et parfois même plus bas - jusqu'aux doigts de la main.

Une complication de cette condition non traitée est une rupture complète du tendon..

Inflammation de la coiffe des rotateurs

Ici, la douleur dans l'articulation de l'épaule est détectée lors de la levée du bras (lorsque vous devez obtenir quelque chose ou en sirotant).

Cela se produit le deuxième jour après qu'une personne a intensément travaillé avec ses mains, surtout si auparavant elle n'avait pas à effectuer un tel travail (par exemple, blanchir le plafond). La douleur est aiguë, sévère, passe lors de l'abaissement du bras. Ne dérange pas au repos.

Si un examen radiographique de l'articulation de l'épaule est effectué, le radiologue dira qu'il ne voit aucune pathologie. Le diagnostic ne sera posé que par un traumatologue ou un médecin du sport.

Inflammation de la poche articulaire (bursite) et inflammation de la poche articulaire avec les tendons à proximité (bursite tendineuse)

Ici, la douleur dans l'articulation de l'épaule est aiguë, se produit sans raison apparente, limite la performance de tout mouvement de la main, ne permet pas à un étranger (par exemple, un médecin) de faire des mouvements passifs avec une main malade.

Capsulite (inflammation de la capsule articulaire)

Cette condition est rare, vous devez donc y penser en dernier, à l'exclusion des maladies plus graves, telles que l'arthrite, la rupture des ligaments articulaires ou la douleur irradiante dans les maladies des organes abdominaux.

Capsule d'épaule malade plus souvent que les femmes de 40 à 50 ans, qui ont dû s'allonger longtemps sans bouger complètement le bras.

L'inflammation se développe progressivement, imperceptiblement pour une personne. À un moment donné, il remarque qu'il est devenu trop difficile (comme une sensation d'engourdissement) d'effectuer le mouvement habituel avec la main, ce qui nécessite de la soulever ou de l'institutionner derrière son dos. Ainsi, il devient douloureux, par exemple, de jouer d'un instrument de musique ou d'être contrôlé avec une boucle de soutien-gorge. Ce symptôme est appelé «épaule gelée»..

Arthrite - inflammation des structures internes de l'articulation

La maladie se développe en raison de:

  • contact de l'articulation avec des tissus infectés;
  • pénétration de plaies avec un objet infecté ou opération avec des instruments non stériles;
  • bactéries entrant dans l'articulation avec le flux sanguin;
  • rhumatisme causé par la bactérie streptocoque (se développe généralement après une amygdalite ou une glomérulonéphrite);
  • hémorragies dans les maladies du système de coagulation sanguine, lorsque le sang qui pénètre dans la cavité articulaire est ensuite suppuré;
  • lésions articulaires avec développement ultérieur d'une inflammation et d'une suppuration;
  • les maladies métaboliques (par exemple, la goutte), lorsque l'articulation est irritée par des sels d'acide urique qui y sont entrés;
  • allergies aux substances qui pénètrent dans le corps (une telle réaction se produit souvent en réponse à l'introduction de préparations protéiques dans la veine ou le muscle: sérums, antitoxines, vaccins);
  • dommages auto-immunes, lorsque le corps considère les protéines articulaires étrangères et commence à produire des anticorps contre celles-ci (cela se produit avec la polyarthrite rhumatoïde).

Si l'arthrite n'est pas causée par un traumatisme, elle peut être localisée bilatéralement..

Les symptômes de l'arthrite ne peuvent être ignorés. Il:

  • douleur intense dans l'articulation de l'épaule;
  • il ne passe pas au repos, mais s'intensifie en se déplaçant, notamment en essayant de poser une main derrière la tête, de la lever ou de la prendre sur le côté;
  • la douleur s'intensifie à la palpation (palpation par un médecin) ou au toucher léger de l'articulation;
  • il est impossible de lever la main au-dessus d'une ligne conditionnelle tracée horizontalement à travers l'axe de l'articulation de l'épaule (c'est-à-dire au-dessus de la ceinture scapulaire);
  • l'articulation est déformée en raison d'un œdème;
  • l'articulation peut devenir chaude au toucher;
  • la température corporelle augmente.

Arthrose - une lésion non inflammatoire des tissus articulaires

Cette pathologie est associée au développement de modifications du cartilage articulaire tapissant la tête de l'humérus ou de la surface articulaire scapulaire. Il se développe le plus souvent à la suite d'une arthrite fréquemment tolérée, ainsi que chez les personnes âgées - en raison d'une violation de l'apport sanguin normal aux structures articulaires.

Les symptômes de l'arthrose sont les suivants:

  • douleur aiguë à l'épaule, qui se produit avec tout mouvement de la main, mais passe au repos;
  • douleur maximale - lors de la levée de poids avec cette main;
  • ça fait mal quand vous touchez la clavicule et le bas de l'omoplate;
  • une mauvaise mobilité dans l'articulation se développe progressivement: ce n'est plus douloureux, mais il est impossible de lever la main, de jeter une main derrière le dos;
  • des craquements ou du bruit se font entendre lors des mouvements de l'épaule.

Blessures à l'épaule

La douleur qui est apparue à l'épaule après avoir frappé cette zone, tombant sur le côté, soulevant des poids, mouvement brusque ou non naturel de la main, indique que la personne s'est blessée à l'articulation de l'épaule elle-même, que ce soit ses ligaments ou ses tendons.

Si seule une douleur à l'épaule est présente, sa fonction motrice n'est pas altérée, nous parlons d'ecchymoses des tissus périarticulaires. Si, après une blessure, une douleur de l'épaule au coude est constatée, il est impossible de bouger le bras avec une douleur ou même une douleur due à la douleur, il peut y avoir une rupture des tendons et des dommages aux muscles - seul un traumatologue peut distinguer ces conditions.

La déformation de l'articulation après une blessure avec l'impossibilité de déplacer le bras indique normalement une luxation. Si les mouvements actifs sont impossibles, vous ne pouvez que passivement (avec l'aide de l'autre main ou lorsqu'une personne extérieure le fait) faire des mouvements avec ce membre, tandis que sous la peau, vous pouvez ressentir un craquement ou un mouvement si la zone de l'articulation elle-même ou en dessous est gonflée, avant douloureuse au toucher, puis, très probablement, une fracture.

Dépôt de sels de calcium dans les tissus des tendons ou des ligaments

Cette condition - calcification des tissus mous de l'articulation - peut se développer chez une personne de plus de 30 ans dans le contexte d'une détérioration des processus métaboliques. Plus tôt que cet âge, la calcification se produit chez une personne souffrant de maladies parathyroïdiennes dans lesquelles le métabolisme du calcium est altéré..

Les symptômes de cette pathologie sont les suivants:

  • douleur à l'épaule constante;
  • ne disparaît pas seul;
  • amplifié en levant le bras ou en le déplaçant sur le côté;
  • son intensité augmente avec le temps.

Maladies de la colonne vertébrale

Pathologies dans le domaine des 4-7 vertèbres du rachis cervical, que ce soit:

  1. ostéochondrose simple;
  2. disques herniés;
  3. déplacement d'une vertèbre par rapport à une autre (spondylolisthésis);
  4. inflammation des corps vertébraux (spondylarthrite);
  5. subluxations ou fractures des vertèbres

se manifestera par une douleur dans l'articulation de l'épaule.

Des luxations et des fractures apparaissent après une blessure. La spondylarthrite apparaît le plus souvent dans le contexte de la tuberculose, dont la manifestation était une toux sèche, un malaise, une transpiration, une température basse.

La maladie de la colonne vertébrale la plus courante qui provoque des douleurs à l'épaule est l'ostéochondrose. Il s'agit d'une condition lorsque la formation cartilagineuse située entre les vertèbres (disque intervertébral) à la périphérie devient plus mince et que sa section centrale en forme de gelée est déplacée vers le canal rachidien. Lorsqu'un tel noyau ou les vertèbres «nues» restantes serrent la racine du quatrième, cinquième ou sixième nerf spinal cervical, et une douleur à l'épaule se produit.

Pour les maladies de la colonne vertébrale, ce qui suit est caractéristique:

  • la douleur se produit dans l'épaule et le bras: ils se propagent de l'articulation de l'épaule au coude et parfois à la main;
  • amplifié en tournant et en inclinant la tête;
  • avec la douleur, la sensibilité de la main est perturbée: elle gèle ou, au contraire, ressent de la chaleur;
  • chair de poule sur une main malade, engourdissement ou picotements observés.

L'ostéochondrose est souvent compliquée par une périarthrite épaule-épaule, lorsque les tendons des muscles déplaçant l'épaule, ainsi que la capsule et l'appareil ligamentaire de cette articulation, s'enflamment. La périarthrite peut également survenir avec des blessures à l'épaule ou une inflammation réactive à la suite d'un processus d'infection chronique dans le corps (amygdalite, inflammation des reins ou des bronches)

Voici la douleur à l'épaule:

  • apparaît nettement, sans raison apparente;
  • croît progressivement;
  • survient la nuit;
  • amplifié en levant une main, en essayant de la mettre derrière votre dos, de la poser derrière votre tête ou de la prendre sur le côté;
  • le jour, seule, la douleur s'apaise;
  • douleur localisée dans les épaules et le cou;
  • après quelques mois, même sans traitement, le syndrome douloureux disparaît, mais l'articulation perd de sa mobilité: il devient impossible de lever la main au-dessus d'une ligne horizontale ou de la mettre derrière le dos.

Névrite brachiale

Ici, l'articulation de l'épaule est douloureuse, en parfait état avec les tissus environnants. La pathologie se caractérise par l'apparition d'un "lumbago" à l'épaule, après quoi une douleur aiguë persiste. Il est amplifié par le mouvement de la main.

Plexite de l'épaule

Avec cette pathologie, un, deux ou trois gros troncs nerveux passant juste en dessous de la clavicule sont affectés. Ils portent des commandes au cou, au bras et recueillent des informations sur les sensations à partir de là..

La pathologie se développe après:

  • blessures: fracture de la clavicule, entorse ou luxation de l'articulation de l'épaule;
  • blessure à la naissance - chez un nouveau-né;
  • séjour prolongé en position forcée: avec chirurgie complexe et prolongée des organes de la poitrine ou de l'abdomen, avec les caractéristiques de l'activité professionnelle nécessitant une position longue avec une main allouée ou levée;
  • Vibration
  • portant des béquilles;
  • maladie infectieuse générale (les maladies causées par des virus du groupe herpétique en sont particulièrement capables: mononucléose, herpès zoster, herpès simplex, varicelle);
  • hypothermie de la zone de l'épaule;
  • à la suite de troubles métaboliques dans le corps: avec diabète, goutte).

La maladie nécessite des soins d'urgence et se caractérise par les symptômes suivants:

  • douleur intense s'étendant à l'épaule, mais localisée au-dessus ou au-dessous de la clavicule;
  • amplifié par une pression sur la zone située sous la clavicule;
  • devient plus fort en se déplaçant avec une main;
  • caractérisés par des tirs, des ruptures, des perçages ou des douleurs;
  • peut se sentir comme une douleur dans les épaules et le cou;
  • la main perd de la sensibilité à l'intérieur (là où l'auriculaire);
  • la main pâlit, peut même devenir bleuâtre;
  • la brosse peut gonfler;
  • "Chair de poule" qui "coule" le long de l'intérieur du bras, mais plus dans la partie inférieure de celui-ci;
  • la main se sent mal chaud / froid, douleur.

Autres raisons

Le symptôme, plus souvent décrit comme une douleur dans les muscles de l'épaule, moins souvent - une douleur dans l'épaule ou l'articulation de l'épaule, peut survenir non seulement avec une bursite, une inflammation des tendons, une périarthrite épaule-épaule, une arthrose, une ostéochondrose. Il existe également d'autres maladies et affections:

  1. syndrome de rétrécissement (syndrome d'empêchement);
  2. plexopathie cervicobrachiale;
  3. syndrome myofascial;
  4. myélopathie.

Il n'y a pas de symptômes subjectifs caractéristiques de ces maladies. Le diagnostic est posé par un médecin - principalement un neurologue, mais une consultation avec un rhumatologue ou un traumatologue peut être nécessaire.

Douleur réfléchie

Il peut provoquer des douleurs à l'épaule avec des maladies des organes internes:

  1. Angine de poitrine - une condition où le cœur souffre à cause d'un apport insuffisant d'oxygène. Ici, la douleur sera localisée derrière le sternum et en même temps dans l'articulation de l'épaule gauche. Il se produit dans le contexte d'une activité physique de toute nature, qu'il s'agisse de marcher contre le vent, de soulever des poids ou de monter des escaliers, il n'a pas besoin d'être un mouvement avec la main gauche. La douleur passe au repos. Elle peut s'accompagner d'une sensation d'interruption du travail du cœur. En savoir plus sur les symptômes, le diagnostic et le traitement de l'angine de poitrine.
  2. De la même manière, l'angine de poitrine manifeste un infarctus du myocarde. Mais ici, le principal symptôme - même si la zone de mort du muscle cardiaque est petite - est une violation de l'état général. Il s'agit d'une violation du rythme cardiaque, de la sueur collante, des tremblements, de la peur, il peut y avoir une perte de conscience. La douleur est très intense et nécessite des soins médicaux d'urgence. En savoir plus sur l'infarctus du myocarde.
  3. La douleur dans les épaules et les omoplates est caractéristique de l'inflammation du pancréas. Dans ce cas, la douleur est intense, donne à la moitié supérieure de l'abdomen, accompagnée de nausées, de selles molles, de fièvre.
  4. Si la douleur affecte l'épaule droite et l'omoplate, cela peut signifier le développement d'une cholécystite - aiguë ou exacerbation chronique. Dans ce cas, des nausées, un goût amer dans la bouche et une augmentation de la température sont généralement notés.
  5. La pneumonie lobaire supérieure peut également s'accompagner de douleurs à l'épaule d'un poumon malade. Dans ce cas, il y a une faiblesse, un manque d'air, une toux - sèche ou humide. Souvent, la température augmente.
  6. Polymyalgie rhumatismale. Si la douleur à l'épaule est apparue après qu'une personne a souffert d'amygdalite ou de scarlatine, surtout si avant cela il y avait une augmentation et une douleur de l'articulation du genou, très probablement, il a développé une complication - un rhumatisme. Et la douleur à l'épaule est l'une des manifestations de cette maladie.
  7. Tumeurs des tissus de la cavité thoracique. Par exemple, le cancer de l'apex du poumon, qui blessera l'épaule et entre les omoplates.

Douleur d'épaule localisée

Tenez compte des caractéristiques de la douleur qui peut se développer dans n'importe quelle articulation de l'épaule:

Quand ça fait malQu'Est-ce que c'est
Lorsque vous soulevez votre main vers l'avant ou la tirez sur le côtéTendinite supraspinatus
Lorsque le bras tourne autour de son axe vers le pouce, si le coude est pressé contre le corpsTendinite musculaire subclinique
Lorsque le bras tourne dans l'épaule autour de son axe vers le petit doigt, lorsque le coude est pressé contre le corpsMuscles enflammés dans la région sous-scapulaire
  • L'avant du bras fait mal lorsque l'avant-bras se tourne vers l'auriculaire.
  • Ça fait mal d'ouvrir la porte avec une clé
  • Douleur aux épaules pire lors du levage
  • Lorsque vous pliez le bras au niveau du coude, l'épaule fait mal
  • La douleur «transperce» du coude à l'épaule
Inflammation des tendons du biceps
L'articulation fait mal avec tout mouvement. La douleur s'intensifie en tournant la tête ou en bougeant le couCapsule articulaire enflammée
Cela ne fait mal que lorsque vous soulevez des poids, même petitsTendon infecté du muscle deltoïde
Ça fait mal quand tu remets tes brasTendinite ou entorse du tendon du muscle sus-épineux
L'épaule fait mal si vous levez la main verticalementArthrite ou arthrose d'une petite articulation entre l'appendice de l'omoplate et la clavicule, lorsque les muscles qui l'entourent sont enflammés
J'ai mal à l'épaule lorsque j'essaie de me coiffer, de me coiffer, de jeter mes mains derrière ma tête ou de les tourner autour de l'axe vers le pouceTendon du muscle infraspinatus ou pectoralis
Douleur douloureuse, n'apparaît que lorsque les mains sont insérées derrière le dos, lorsque vous essayez d'obtenir un objet de la poche arrière. Ça fait mal de poser votre main vers le petit doigtLe tendon du muscle sous-scapulaire a été affecté (distendu ou enflammé)
Douleurs aux épaules et au cou
  • arthrite
  • ostéochondrose
  • myalgie
  • plexite de l'articulation de l'épaule
  • arthrose
  • arthrite
Douleurs aux épaules et aux bras
  • Hernie intervertébrale
  • tendinite
  • bursite
  • périarthrite huméroscapulaire
Douleur du coude à l'épaule
  • Périarthrite de l'omoplate
  • ostéochondrose
  • bursite
  • inflammation du tissu cartilagineux de l'articulation du coude (épicondylite ou «tennis elbow», «golfeur du coude»)
  • polyarthrite rhumatoïde
  • luxations de l'articulation du coude
  • arthrite ou arthrose de l'articulation de l'épaule
  • arthrite goutteuse de l'articulation de l'épaule
Douleurs aux épaules et au dosCela indique un spasme musculaire dû à un séjour prolongé dans une position inconfortable, le même type de travail musculaire, l'hypothermie, le syndrome de compression.
Douleurs aux épaules et aux clavicules
  • Fracture de la clavicule
  • atteinte et inflammation des racines des nerfs rachidiens
  • névralgie du plexus brachial
  • névralgie intercostale
  • périarthrite huméroscapulaire

Si l'épaule droite me fait mal

La douleur à l'épaule droite est caractéristique de:

  1. bursite;
  2. tendinite du biceps;
  3. blessures articulaires;
  4. myosite d'un des muscles de l'épaule;
  5. calcification des tissus périarticulaires;
  6. périarthrite huméroscapulaire;
  7. pneumonie droite;
  8. exacerbations de la maladie biliaire.

Les symptômes suivants indiquent des dommages à l'articulation de l'épaule droite, pas au tissu musculaire:

  • douleur constante;
  • fait mal au repos, s'intensifie pendant les mouvements;
  • douleur renversée;
  • sans exception, tous les mouvements sont limités;
  • élargissement visible des articulations.

L'épaule gauche fait mal

Il s'agit d'une localisation plus dangereuse du symptôme: la douleur à l'épaule gauche peut s'accompagner d'un infarctus du myocarde. Il se peut même qu'en dehors de ce symptôme, la crise cardiaque n'ait aucun autre signe, seulement une peur soudaine et un "jet de sueur" aigu.

La douleur à l'épaule à gauche peut parler d'une autre pathologie du cœur - l'angine de poitrine. Ensuite, ce symptôme accompagne l'activité physique, marche contre le vent (surtout froid), monte les escaliers. Habituellement, la douleur disparaît au repos et est soulagée par la prise de nitroglycérine.

La douleur à l'épaule gauche survient lorsque:

  • périarthrite brachiale;
  • calcification des tendons;
  • conflit sous-acromial;
  • violation de la racine du nerf spinal
  • blessures à l'articulation de l'épaule;
  • tumeurs de l'épaule.

Diagnostic basé sur l'intensité de la douleur

Considérez quelle maladie peut causer l'une ou l'autre caractéristique subjective de la douleur à l'épaule.

Forte douleur

Cette douleur est décrite avec:

  1. Entorse des tendons de l'épaule. Ensuite, la personne se souvient que la veille, elle a subi de lourdes charges ou pourrait dormir dans une position inconfortable.
  2. Luxation de l'épaule. Dans ce cas, vous pouvez également vous souvenir de l'épisode où quelqu'un a secoué la main ou a dû saisir un objet en mouvement.
  3. Une fracture de l'humérus sera également accompagnée d'une douleur intense à l'épaule. Mais il y a aussi une blessure au début de la maladie.
  4. Arthrite Dans ce cas, l'articulation devient rouge, déformée, il est très douloureux de la toucher.
  5. Bursite. La douleur survient soudainement, ne permet pas à la personne de bouger la main ou au médecin effectuant l'examen.
  6. Trendinite. La pathologie se manifeste par une douleur lors de l'exécution de divers mouvements, qui dépend du tendon qui s'est enflammé. Les symptômes de tendinite majeure sont décrits ci-dessus..
  7. Hernie intervertébrale. De plus, la douleur n'est pas seulement à l'épaule, mais aussi au cou et au visage. La main gèle, la chair de poule la suit, elle ne ressent pas le froid, la chaleur.
  8. Maladies des poumons, du foie ou de la rate. Ils sont décrits ci-dessus..

Douleur aiguë

Si la douleur dans les muscles de l'épaule peut être décrite comme aiguë, cela peut indiquer le développement d'une maladie neurologique telle que la plexopathie brachiale idiopathique. La cause de cette pathologie est inconnue. On pense qu'il est hérité, mais le plus souvent son apparence est provoquée par la vaccination. Cette maladie est caractérisée par le fait que, d'une part, les branches courtes provenant du plexus brachial s'enflamment. Il se développe généralement en 20 à 40 ans.

Ici, la douleur se produit dans une épaule, soudainement, a un caractère aigu. Non seulement une épaule, mais aussi une ceinture scapulaire font mal. Cela continue pendant plusieurs jours, puis passe. Une faiblesse musculaire apparaît: il devient difficile de lever la main, de la poser derrière le dos, de tourner la clé dans la porte et de se coiffer.

De plus, les maladies aiguës de l'épaule seront accompagnées d'autres maladies:

  • arthrite de l'articulation de l'épaule;
  • capsulite;
  • pleurésie;
  • cholélithiase;
  • hernie intervertébrale.

Douleur aiguë

Ce syndrome s'accompagne de:

  1. blessures articulaires;
  2. tendinite, ténobursite;
  3. l'arthrite ou l'arthrose;
  4. rupture du tendon de l'épaule;
  5. hernie intervertébrale située dans la région cervicale ou thoracique;
  6. angine de poitrine;
  7. pathologie hépatique;
  8. infarctus du myocarde.

Douleur lancinante

Cela décrit la douleur dans la périarthrite épaule-épaule. Cela se produit sans raison apparente la nuit. Il est localisé non seulement dans l'épaule, mais aussi dans le cou; il est renforcé lorsque vous le placez derrière votre dos, en levant la main. L'après-midi, la douleur disparaît. Si le traitement n'est pas effectué, l'articulation devient raide.

Une douleur constante

Si votre épaule vous fait mal constamment, cela pourrait être:

  1. tendinite;
  2. entorse ou rupture des ligaments, fracture - si un traumatisme a précédé cette douleur;
  3. arthrose: la douleur accompagne tout mouvement, accompagnée d'un craquement;
  4. périarthrite huméroscapulaire. La douleur survient la nuit, s'intensifie progressivement, s'intensifie avec la douleur;
  5. maladie des organes internes: hépatite, cholécystite, pneumonie, infarctus du myocarde.

Douleur contondante

  • tendinite. Dans ce cas, la douleur s'intensifie avec les mouvements;
  • périarthrite huméroscapulaire. La douleur a également un lien avec les mouvements;
  • maladies de l'abdomen;
  • atteinte de la hernie intervertébrale de la région cervicale inférieure ou thoracique supérieure;
  • infarctus du myocarde.

Douleur brûlante

Le syndrome de ces caractéristiques est inhérent aux maladies de la colonne vertébrale. Ici, la douleur augmente avec les mouvements actifs de la main, mais si le membre est fixé, la douleur disparaît.

En plus de la douleur, la sensibilité de la main est perturbée, des "chair de poule" la parcourent périodiquement. La force des muscles du membre supérieur diminue. Elle peut avoir froid.

Douleur lancinante

Cette douleur est caractéristique de l'inflammation de la racine du nerf spinal, qui peut survenir avec l'ostéochondrose, la spondylose et les lésions de la colonne vertébrale..

Douleur engourdie

Ce symptôme s'accompagne de:

  • périarthrite huméroscapulaire;
  • hernie intervertébrale;
  • tumeurs de la poitrine;
  • bursite;
  • luxation de l'épaule.

Que faire lorsque des douleurs à l'épaule apparaissent

Pour que le traitement de la douleur dans l'articulation de l'épaule de la main soit correct, il est nécessaire de déterminer sa cause. Tout d'abord, ils commencent par une consultation avec un thérapeute, dont l'examen vise à éliminer les pathologies potentiellement mortelles, telles que l'infarctus du myocarde, la cholécystite aiguë, la pneumonie, la pancréatite aiguë, l'angine de poitrine. Si le médecin confirme des soupçons de maladies internes, il se réfère soit au spécialiste approprié (chirurgien, gastro-entérologue, cardiologue), soit écrit une référence pour une hospitalisation dans un hôpital multidisciplinaire.

Si une pathologie potentiellement mortelle est exclue, il est recommandé à une personne de consulter un orthopédiste traumatologue. Ce spécialiste vérifiera le mouvement le long de chacun des axes du membre, ressentira l'articulation. Il peut prescrire ces types d'études:

  • radiographie articulaire: elle montrera une pathologie osseuse: fracture, luxation, fracture;
  • radiographie de la colonne cervicale et thoracique;
  • Échographie de l'articulation, qui révèlera une inflammation musculaire, une rupture ou une entorse des ligaments et des tendons, la présence de liquide inflammatoire dans l'articulation;
  • TDM de l'articulation ou de la colonne vertébrale - si la radiographie n'a pas donné d'informations complètes.

Si l'orthopédiste exclut la pathologie du système musculo-squelettique, il le dirige vers un neurologue. Ce spécialiste vérifie la sensibilité, les réflexes, et s'il pense à une pathologie de nature neurologique, puis pour clarifier le diagnostic il se concentre sur les données de telles études:

  • Tomodensitométrie du rachis cervical inférieur et du rachis thoracique supérieur;
  • électromyographie;
  • Échographie avec dopplerographie des gros vaisseaux de la tête, du cou, du membre supérieur.

Le traitement de la douleur à l'épaule dépend du diagnostic. Avant d'arriver ou de consulter un médecin, vous ne pouvez prendre que des analgésiques:

  1. sous forme de pommade ou de gel: "Diclofenac" ("Voltaren"), "Ibufen", "DIP";
  2. uniquement à la zone de l'articulation de l'épaule et des tissus environnants;
  3. seulement si la connexion de la douleur avec le mouvement.

Immédiatement avant de consulter un spécialiste, vous ne pouvez pas arrêter votre propre douleur: le médecin ne sera donc pas en mesure de déterminer la cause ou de vous orienter vers la méthode de diagnostic qui est nécessaire en premier..

S'il y a un lien de douleur avec un mouvement spécifique du bras, il est également nécessaire d'immobiliser (immobiliser) le membre affecté, en le pliant au coude et en menant au corps. Dans ce cas, avant de vous rendre chez le chirurgien orthopédiste ou le neurologue, vous pouvez prendre des analgésiques sous forme de comprimés: «Analgin», «Ibuprofen», «Diclofenac».

Si des douleurs articulaires surviennent après une blessure ou un entraînement, les règles ci-dessus pour l'immobilisation et la prise de médicaments contre la douleur s'appliquent également ici. Les premiers soins sont complétés par l'application sur une articulation malade:

  • le premier jour - glace: pendant 15-20 minutes toutes les 3 heures;
  • à partir du deuxième jour - chaleur sèche (échauffement avec une lampe bleue ou un coussin chauffant) - 3 fois par jour, pendant 20 minutes.

Il n'est pas possible de prendre des remèdes populaires par vous-même, avant de consulter un thérapeute, et vous ne pouvez pas effectuer un massage des épaules ou une thérapie par l'exercice. Tout cela est confié par un spécialiste..

Douleur à l'épaule: causes, symptômes et diagnostic

Lorsque la douleur dans l'articulation de l'épaule est si forte que les mains ne peuvent pas bouger confortablement, il est urgent de commencer le traitement. Mais à qui aller en premier?

Même une légère douleur dans le bras apporte inconfort et anxiété. Et si le bras principal fait mal - encore plus de problèmes. Lorsque la douleur dans l'articulation de l'épaule est si forte que les mains ne peuvent pas bouger confortablement, il est urgent de commencer le traitement. Mais à qui s'adresser et que vérifier en premier lieu? Prenons-le dans l'ordre.

Pourquoi mon épaule peut-elle me faire mal??

Les principaux facteurs qui provoquent une gêne à l'épaule sont:

  • Lésions articulaires non traitées. Un tendon ou un cartilage endommagé continue de subir du stress, ce qui entraîne des dommages encore plus importants aux tissus;
  • Longue charge lourde d'un côté. En raison d'une tension constante, une inflammation du tendon peut commencer;
  • Mauvaise posture. La colonne vertébrale est pliée, les vertèbres et l'articulation de l'épaule peuvent être déformées, dans les cas avancés, l'inflammation des fibres nerveuses commence;
  • Mode de vie sédentaire. La circulation autour de l'articulation s'aggrave, ce qui peut entraîner la destruction du cartilage qui y pénètre.

À cause d'eux, des sensations désagréables peuvent apparaître même chez une personne en bonne santé. Cependant, la douleur peut être causée non seulement par des dommages mécaniques, mais aussi par une infection, une inflammation et un gonflement. La douleur dans les articulations de l'épaule indique souvent les maladies suivantes:

Ostéochondrose de la colonne cervicaleEn raison d'une colonne vertébrale pathologiquement modifiée, les nerfs sont comprimés et perturbent leur travail
ArthriteL'inflammation en elle-même apporte de la douleur, et dans le cas d'une articulation, elle limite également la mobilité
ArthroseEn raison de la destruction du cartilage, la structure de l'articulation est perturbée, ce qui entraîne une inflammation et des douleurs pendant le mouvement
TendiniteUne condition pathologique dans laquelle les tendons et autres structures des tissus mous entourant l'articulation de l'épaule s'enflamment
CapsuliteSur la zone enflammée de la capsule articulaire, il y a un effet constant des tendons et des os
Névrite brachialeL'inflammation du nerf provoque une douleur aiguë et perturbe la sensibilité du bras
BursiteL'inflammation autour de l'articulation provoque une gêne pendant le mouvement. Le sac synovial le plus souvent touché. Il remplit une fonction importante: il protège les muscles et le cartilage articulaire contre les dommages lors d'un chargement ou d'une surcharge incorrecte. Une irritation prolongée des poches synoviales entraîne une inflammation.
TumeursLes néoplasmes limitent la mobilité, l'inflammation se propage aux régions voisines et nécessite un diagnostic précoce
Pathologies héréditairesDe nombreuses maladies congénitales (par exemple, processus auto-immunes ou hypermobilité des articulations) entraînent la destruction du cartilage, une inflammation des articulations et, par conséquent, une douleur aiguë
Maladies infectieusesDes micro-organismes dangereux pénètrent dans l'articulation par le sang, où ils provoquent une inflammation et une suppuration, en particulier en cas de blessure

Symptômes de maladies possibles

Les blessures - ecchymoses, fractures - sont les plus faciles à identifier. Outre le fait qu'ils sont précédés de dommages (par exemple, une chute), ils ont une douleur assez caractéristique: aiguë, aggravée par le mouvement. En cas de fracture, le bras perd complètement sa capacité de mouvement.

Avec l'ostéochondrose, la douleur est initialement douloureuse et faible, mais en l'absence de traitement, elle s'intensifiera. Il peut se propager à tout le bras, l'engourdissement et les picotements des doigts commencent.

L'arthrite est une inflammation de l'articulation. Souvent, il est observé sur les deux épaules en même temps, mais peut également se développer d'une part. La zone malade gonfle, devient inactive. La douleur est vive, presque insupportable.

L'arthrose est généralement observée chez les personnes âgées. Le cartilage est détruit, ce qui entraîne une violation de la structure de l'articulation entière, une inflammation du liquide synovial et un affaiblissement des ligaments. La douleur dans l'articulation de l'épaule s'intensifie lors de la levée de poids ou d'un mouvement actif. En outre, le patient ressent un inconfort avec une pression sur la clavicule ou l'omoplate.

La tendinite - une inflammation des tendons - se produit avec une charge excessive sur le membre. Par exemple, avec des sports constants. La douleur peut être douloureuse ou aiguë. Le principal symptôme est la soudaineté de chaque attaque. La mobilité des bras diminue également..

Inflammation de la capsule articulaire - capsulite - une maladie très rare. Avec lui, une douleur intense et douloureuse se fait sentir non seulement dans l'épaule, mais aussi dans le cou et le haut du dos. Les sensations sont si vives que la main ne peut pas être levée ou ramenée.

Avec une névrite du nerf brachial, le patient ressent une douleur soudaine aiguë qui traverse toute l'épaule. Il peut être confondu avec l'arthrite ou la tendinite, cependant, les articulations elles-mêmes sont complètement saines: le problème est dans le nerf enflammé.

Une douleur persistante qui ne disparaît pas pendant plusieurs semaines est un signe de bursite. Cette inflammation du sac périarticulaire est un processus dangereux qui, sans traitement, peut devenir chronique.

Dans les infections, la douleur ressemble à l'arthrite: l'articulation commence à s'enflammer et à s'effondrer. Et n'oubliez pas que cela peut faire mal à l'épaule des organes internes: avec maladie coronarienne, pancréatite, pneumonie.

Diagnostique. Qui aidera à soulager la douleur dans l'articulation de l'épaule?

Cela dépend principalement de la cause de la maladie. Si vous vous êtes blessé ou luxé à l'épaule, contactez votre traumatologue. La névrite et l'ostéochondrose sont diagnostiquées et traitées par un neurologue. Les problèmes articulaires et tendineux - arthrite, tendinite, arthrose - sont traités par un chirurgien et un rhumatologue.

Eh bien, si vous êtes préoccupé non seulement par des douleurs à l'épaule, mais aussi par une détérioration générale, visitez:

  • thérapeute - il déterminera le cercle des spécialistes à consulter en premier. Cela vous permettra de diagnostiquer plus rapidement;
  • oncologue - la cause de la douleur peut être une tumeur maligne;
  • cardiologue - en cas de maladie cardiaque;
  • gastro-entérologue - si la douleur du tractus gastro-intestinal passe dans l'épaule.

Très probablement, vous devrez passer par plusieurs médecins pour établir avec précision le diagnostic. Dans ce cas, en fonction de la maladie, il peut vous être prescrit:

  • radiographie de l'articulation ou du bras entier,
  • IRM de l'épaule,
  • Radiographie ou IRM de la colonne vertébrale,
  • Échographie de l'articulation,
  • numération sanguine générale, ECG, etc. (déterminé par le thérapeute).

Si tout est en ordre avec l'articulation et que l'épaule fait mal à cause de pathologies, alors, selon la raison, vous serez envoyé à:

  • ECG,
  • gastroscopie,
  • fluorographie,
  • tests sanguins pour les infections génitales.

Pourquoi la cause de la douleur mérite d'être combattue?

Même s'il vous semble que maintenant la douleur n'est pas forte et n'aggrave pas votre bien-être, rappelez-vous que le manque de traitement entraîne toujours de mauvaises conséquences. Et puisque dans ce cas la douleur peut avoir de nombreuses causes différentes, il est impossible de prédire ce qui vous attend exactement dans quelques années.

Par exemple, une ecchymose passera d'elle-même, sans aide extérieure. Mais des blessures plus graves ne peuvent être guéries sans un spécialiste. Tous les processus pathologiques des articulations entraîneront une perte complète de mouvement et peuvent éventuellement se propager à tout le corps. Les maladies cardiaques et pulmonaires entraînent de graves complications qui réduisent considérablement l'espérance de vie. Et l'oncologie est toujours traitée avec succès et seulement dans les premiers stades. N'oubliez pas qu'un médecin visité à temps peut vous sauver des conséquences..

Et n'oubliez pas la simple prévention, dont nous parlons régulièrement: mode de vie en mouvement, bonne posture, manque d'hypothermie, couchette confortable. Ces règles simples vous éviteront non seulement des douleurs articulaires, mais aussi de nombreuses autres maladies désagréables..

Comment prévenir l'apparition de douleurs dans la main avec l'ostéochondrose

La destruction des disques articulaires dans l'ostéochondrose provoque des douleurs dans les organes qui sont presque totalement indépendants de la colonne vertébrale. La douleur peut donner dans la main, altérer la fonctionnalité des doigts.

Contenu

Les causes

L'apparition de douleurs dans les articulations, les muscles ou les tendons des mains peut avoir différentes causes:

  • violation des processus métaboliques;
  • manifestation de l'arthrite;
  • conséquences d'une blessure;
  • complication après une maladie infectieuse;
  • ostéochondrose.
Sur ce sujet

7 faits sur l'ostéochondrose cervicale

  • Natalia Sergeevna Pershina
  • 23 mai 2018.

La douleur résultant de l'exposition à l'ostéochondrose survient beaucoup plus souvent que d'autres causes. Symptômes de la maladie, caractéristiques du développement de la pathologie:

  1. La réduction de la distance entre les disques cervicaux entraîne une diminution de l'apport sanguin aux membres supérieurs. L'un des signes de l'ostéochondrose dans la main est le blanchiment de la peau du membre supérieur à une température ambiante fraîche.
  2. La compression des racines nerveuses de 3 à 5 vertèbres cervicales entraîne un engourdissement des doigts de la main. La violation de segments des disques cervicaux entraîne un dysfonctionnement des mains.
  3. La survenue de douleurs avec ostéochondrose cervicale, qui donne à la main, se manifeste lors des mouvements et au repos. Il y a souvent des douleurs nocturnes sous forme de douleurs ou de picotements. Si vous ne bougez pas votre main malade, la douleur va plus vite.
  4. Mobilité réduite d'un membre malade le matin, passant après le massage et la gymnastique.
  5. La formation de boules osseuses dans la zone articulaire qui, en augmentant, provoquent une rougeur de la peau.

Les mouvements de la main et des doigts sont associés aux nerfs rachidiens situés dans la colonne cervicale et thoracique. Avec l'ostéochondrose, les fibres nerveuses du plexus brachial sont compressées, l'impulsion de douleur le long du nerf atteint les doigts, contribuant à une mauvaise sensibilité musculaire et à l'immobilisation des articulations.

Si la pathologie n'est pas traitée du tout ou si des méthodes inappropriées sont utilisées, presque tous les organes internes et le cerveau souffrent d'un flux sanguin insuffisant, car les vaisseaux sont bloqués par les vertèbres affectées.

Symptômes

Comment déterminer quelle partie de la colonne vertébrale est affectée par la pathologie des doigts:

  • la défaite n'est notée dans la plupart des cas que sur un seul bras;
  • l'engourdissement et la douleur du petit doigt et de l'annulaire indiquent des problèmes de la 8e vertèbre, qui comprime les 7e et 8e racines nerveuses;
  • si l'annulaire et le majeur sont touchés, la pathologie affecte la 7e vertèbre cervicale, en pinçant les terminaisons nerveuses situées des deux côtés;
  • l'inconfort du pouce, de l'index et du majeur signale un trouble avec 6 vertèbres.

Les dommages aux doigts sont précédés de douleurs douloureuses à l'épaule, passant doucement sur toute la longueur du bras. Une personne, qui ne va pas chez un médecin, croit que les entorses, le rhume ou tout simplement la tension musculaire sont à blâmer.

Un traitement approprié est effectué avec des compresses chauffantes, en frottant avec diverses pommades. Mais la principale source de la maladie reste sans surveillance, compliquant progressivement le cours de la pathologie.

Ensuite, des douleurs nocturnes apparaissent dans l'articulation du coude et dans la main. Une douleur constante interfère avec un bon repos, épuise la force. Le matin, gonflement d'une partie du bras, articulations des doigts.

Pourquoi la douleur lancinante se produit-elle dans les muscles et les articulations

La tension, les crampes, les douleurs lancinantes et douloureuses dans les muscles et les articulations peuvent rendre la vie douloureuse. Pourquoi y a-t-il des problèmes avec les muscles et les articulations? Dans certains cas, ce syndrome désagréable cache des violations dangereuses.

La douleur, l'inflammation, les blessures aux muscles, aux articulations, aux tendons et aux ligaments sont des problèmes courants de l'état du corps. L'une des principales raisons qui poussent les patients à consulter un médecin est de combattre les maux de dos..

Le mal de dos pourrait bien être un diagnostic indépendant. Sous ce terme, divers écarts sont généralisés:

  • hernie du disque intervertébral,
  • lumbago,
  • spondylose cervicale,
  • spondylarthrite ankylosante,
  • l'ostéoporose,
  • scoliose.
Les médecins disent que le principal facteur de maux de dos chez les personnes modernes est en grande partie un mode de vie statique et le manque d'exercice. En raison du manque de mouvement qui produit une ruée de sang, les muscles du corps s'atrophient et ne peuvent pas soutenir adéquatement les os et les articulations. En conséquence, même un seul mouvement maladroit ou incorrect peut entraîner une hernie discale, un lumbago ou une tension musculaire.

Quant aux douleurs musculaires et articulaires en général, leur cause peut être une inflammation dont les mécanismes de déclenchement sont souvent des irritants externes, par exemple les mêmes courants d'air. De plus, l'inflammation, qui se manifeste extérieurement sous forme de douleur, provoque des infections internes et des rhumatismes.

Une douleur musculaire intense peut provoquer des crampes. Ils entraînent souvent un manque de magnésium, ce qui est important pour une bonne relaxation musculaire. La carence en ce minéral peut également être causée par le fait qu'une personne abuse de l'alcool.

Souvent, les douleurs musculaires résultent d'une inflammation purement musculaire après un surmenage, ainsi que des rhumatismes, de la fibromyalgie, de la grippe et du rhume.

Les tirs et autres douleurs aiguës peuvent indiquer la goutte, le cancer ou des troubles métaboliques, mais ces facteurs, selon les scientifiques, sont encore loin d'être aussi courants que les précédents..

À leur tour, les experts ne comprennent toujours pas très bien la nature de la tension musculaire soudaine, en raison de laquelle le corps devient contraint et perd sa mobilité normale, et les tentatives accrues de se déplacer provoquent de la douleur. En partie, selon le médecin, le mauvais oreiller ou le mauvais matelas peut y contribuer. En partie - le stress. En cas de stress mental, les muscles du corps se contractent involontairement, tandis que la tête est tirée vers l'intérieur, les épaules sont relevées. En conséquence, des tensions et des crampes peuvent survenir..

Plus tôt, le MedicForum a expliqué pourquoi le dos pouvait faire mal.

Que faire de la douleur dans la main du coude à la main? Nous déterminons les raisons pour lesquelles cela fait mal et fait mal sous le coude

La douleur dans le bras du coude à la main peut apparaître pour de nombreuses raisons. Douleurs musculaires, problèmes d'œdème sévères, le tonus musculaire augmente souvent, formant une réaction de défense.

Les raisons peuvent être divisées en celles associées à l'activité physique et associées au développement de diverses maladies du système musculo-squelettique. Selon les statistiques, le côté extérieur de la main droite souffre plus souvent que la gauche.

Dans la plupart des cas, un traitement compétent commencé en temps opportun donne un bon résultat.

Causes de la douleur du coude à la main

Qu'est-ce qui fait mal à vos mains du coude à la main? Les causes de cette douleur sont très diverses. En plus de la douleur, les patients se plaignent le plus souvent que la main droite ou gauche est enflée, il y a des sensations de traction dans les muscles. Afin de comprendre pourquoi le syndrome douloureux se développe, que faire pour l'arrêter, vous devez consulter un médecin.

Surtension

Le surmenage du membre supérieur est le plus souvent causé par un travail monotone, impliquant des mouvements stéréotypés répétés en permanence (par exemple, le travail sur le convoyeur). Dans le même temps, le nerf médian est souvent comprimé par les formations osseuses et tendineuses du poignet. En neurologie, ce trouble est appelé syndrome du canal carpien. Souvent, cette pathologie se manifeste chez les musiciens, les artistes, ainsi que lors de travaux fréquents et prolongés à l'ordinateur.

Charges sportives

Des entraînements fréquents et intenses et des charges sur des groupes musculaires spécifiques provoquent une inflammation des tendons. Cela entraîne une douleur permanente lors des mouvements des membres supérieurs. Dans cette situation, il est conseillé de s'abstenir temporairement d'une activité physique de toute intensité.

IMPORTANT! Il est nécessaire de consulter un traumatologue ou un orthopédiste spécialisé. La nomination de physiothérapie, massage, thérapie par l'exercice et parfois des anti-inflammatoires non stéroïdiens en comprimés ou pommades (indométacine, nimésulide) montre une grande efficacité.

Maladie

Arthrite

L'arthrite fait référence à une inflammation des articulations qui commence à la suite d'un certain nombre de facteurs. L'arthrite est désagréable car elle ne peut pas être guérie une fois pour toutes. En même temps, il fronce les mains du coude à la main, tire les articulations, elles font mal. Le membre supérieur gauche est impliqué dans le processus pathologique plus tard que le droit. Afin de comprendre ce qu'il faut faire avec cette maladie, vous devez contacter un rhumatologue.

Pourquoi cela arrive-t-il? Raisons du développement de l'arthrite:

  • Maladie rhumatismale
  • Histoire des blessures
  • Processus infectieux
  • Goutte
  • Diabète
  • Helminthiasis
  • Syphilis

Douleur douloureuse continue sous le coude, la brûlure est caractéristique. Souvent, le syndrome douloureux atteint un niveau d'intensité tel que le blocage articulaire se développe (impossibilité de mouvements actifs). Puisque l'arthrite est célèbre pour son évolution ondulatoire avec rémissions et rechutes, la douleur ne survient que pendant les périodes d'exacerbation.

Dans la zone d'articulation, il y a un gonflement, une hyperémie, une augmentation de la température de la peau sur la zone articulaire. Au fur et à mesure que l'arthrite progresse, l'articulation se déforme et sa contracture se développe. Cherchez l'aide qualifiée d'un rhumatologue.

Arthrose

L'arthrose est une dégénérescence lente du cartilage articulaire. Au cours de la progression de la pathologie, les os et les tissus mous sont impliqués dans le processus. La capsule articulaire s'épaissit, ce qui limite l'amplitude des mouvements. Le processus est de nature asymétrique; chez les droitiers, le processus est plus souvent dans l'articulation de la main droite.

Les patients s'inquiètent de douleurs douloureuses dans l'articulation, sans localisation claire. Le syndrome douloureux est caractérisé par un degré élevé d'intensité, la mobilité dans l'articulation est limitée avec le temps. La douleur a tendance à s'intensifier avec l'effort physique, avec l'hypodynamie, elle s'apaise. Dans une phase sévère de la maladie due à des douleurs articulaires, le patient ne peut pas s'endormir.

Les limitations de l'amplitude des mouvements, le crépitus au moment du démarrage de l'activation sont caractéristiques. L'articulation est élargie en raison d'un œdème. Au fil du temps, l'articulation se déforme, les ostéophytes se développent.

Tendinite

Par tendinite, on entend le processus inflammatoire des tendons des articulations. Le plus souvent, c'est le lot des athlètes professionnels. Avec une tendinite, l'articulation gonfle et fait mal.

Les facteurs causaux sont une augmentation du stress sur l'articulation au fil du temps, un traumatisme, une infection.

La maladie se caractérise par une douleur aiguë dans la zone touchée, la douleur augmente avec les changements météorologiques et l'activité motrice. Le mouvement des articulations avec tendinite est limité, les articulations sont sensibles à la palpation.

Des rougeurs locales (généralement le côté extérieur) et un gonflement dans la zone d'inflammation sont notés, la surface de la peau est chaude. Lorsque vous faites des mouvements, vous entendez comment le joint craque.

Syndrome du tunnel

Par syndrome tunnel, on entend une pathologie neurologique due à la compression du nerf par le poignet. Dans ce cas, la douleur s'étend du coude à la main. Le syndrome a reçu ce nom parce que les os, les muscles et les tendons forment une sorte de canal dans lequel se situe le nerf médian..

Contrairement au fait que le nerf est protégé par les structures musculo-squelettiques, il peut être comprimé avec un défaut dans le canal. En cas de tension sévère de l'appareil ligamentaire et tendineux, la perfusion tissulaire en souffre, un manque de nutriments est constaté. Lorsque cela se produit en continu, la déformation du canal se développe, ses parois deviennent gonflées, épaissies et friables. Le canal devient plus étroit, la pression sur le nerf augmente. En conséquence, la fonction de conduire des impulsions nerveuses diminue et l'activité motrice du bras est altérée.

Maladies de la colonne vertébrale et du dos

L'ostéochondrose est comprise comme une lésion dégénérative de la colonne vertébrale. De plus, que la douleur est localisée dans le dos, les articulations des membres supérieurs sont endommagées.

Le syndrome douloureux se développe lentement. Au cours des premières rechutes de la maladie, la douleur est enregistrée avec un fort stress physique et est faiblement exprimée. Avec la progression de la pathologie, la douleur s'aggrave, devient prononcée. Les sensations prévalent la nuit en raison de la relaxation musculaire. Il y a une paresthésie dans la peau (une sensation de "chair de poule courante").

Troubles neurologiques

La névrite du nerf cubital est une inflammation du nerf. Le nerf cubital innerve une partie du corps du coude au poignet. Dans ce cas, la régulation nerveuse des mouvements de l'articulation du coude est altérée, la main peut devenir engourdie.

Douleur intense, caractérisée par un degré élevé d'intensité. Elle survient brutalement, potentialisant l'insomnie chez le patient. La douleur augmente avec le mouvement, au repos ne disparaît pas.

La mobilité des bras est très limitée. La sensibilité du membre supérieur affecté diminue, un engourdissement est noté jusqu'à une perte partielle. Avec une inflammation du nerf entier, une paralysie du membre est possible. Le patient perd la capacité de faire des mouvements dans la main, ressent de la douleur lors des mouvements des extenseurs de flexion, ce qui provoque le développement d'une atrophie musculaire. En présence des symptômes ci-dessus, consultez un neurologue.

Blessures

Des fractures des os et des luxations des articulations du coude et du poignet se produisent dans la grande majorité des cas en raison d'une chute du bras tendu. Les patients se plaignent de douleurs articulaires sévères et intenses. Lorsque les articulations endommagées sont activées, la douleur devient insupportable.

Un gonflement dans la région articulaire est noté. Le membre peut être tourné dans une direction inhabituelle. Le bruit de crepitus, un changement de configuration de l'articulation, une mobilité atypique, un raccourcissement ou un allongement du bras par rapport à un bras sain indique une fracture. Résistance au printemps, douleur constante, la déformation parle de luxation.

Autres raisons

Une des causes de la douleur dans la main peut être une thrombose veineuse du membre supérieur. En raison de la thrombose, une congestion veineuse se développe. En conséquence, un syndrome douloureux local prononcé se forme..

L'insuffisance artérielle due à l'athérosclérose des artères des membres supérieurs peut provoquer des douleurs du coude à la main. La plaque obstrue ou rétrécit la lumière du vaisseau, une ischémie des membres et une douleur se développent.

L'ostéoporose en tant que cause de douleur dans la main se développe chez les personnes âgées. La densité osseuse diminue avec cette pathologie. Cela potentialise la fragilité et la fragilité accrues des os, les fissures et les fractures fréquentes qui provoquent des douleurs sur le site des dommages..

Que faire? Méthodes de traitement

Il est nécessaire de traiter la douleur dans la main par son déchargement, la thérapie de traction (traction osseuse).

Le traitement médicamenteux implique l'utilisation d'analgésiques (kétorolac), d'amidopyrine, de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (voltaren, ibuprofène).

Les procédures de physiothérapie sont efficaces, y compris l'UHF, la magnétothérapie, la thérapie de boue, la thérapie d'exercice.

Le traitement chirurgical est effectué sous la forme d'une dénervation articulaire, d'une myotomie de décompression, d'une fenestration du tractus iléotibial, d'une décompression intraosseuse, d'une ostéotomie, d'une arthrodèse, d'un remplacement d'endoprothèse.

MISE EN GARDE! Pendant une exacerbation, la physiothérapie ne peut pas être effectuée, car son effet peut améliorer la réaction inflammatoire.

Comment soulager la douleur?

Que faire de la douleur dans la main du coude à la main? La douleur peut être contrôlée à l'aide d'analgésiques et de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (nise, indométhacine) dans les onguents, les comprimés et les injections intraveineuses. Il est nécessaire de minimiser la pression sur les articulations, d'assurer leur immobilisation et leur repos fonctionnel.

Les remèdes populaires sous forme d'infusions de thym, de calendula, de camomille démontrent leur efficacité pour soulager l'enflure et les réactions inflammatoires. Cependant, ces méthodes ne sont pas en mesure d'influencer au niveau fonctionnel et organique..

Quand consulter un médecin?

Un médecin doit être consulté en cas de douleur aiguë prolongée dans le membre supérieur. Recourir immédiatement à une visite spécialisée en cas de blessure. En cas d'effort physique excessif, il est conseillé d'attendre 2-3 jours, et si la douleur ne s'atténue pas, rendez-vous chez un traumatologue. Si le bras est enflé, la douleur s'intensifie, l'état général s'aggrave, un médecin est requis.

Pourquoi ne devriez-vous pas reporter la visite chez le médecin? Beaucoup croient que la douleur disparaîtra d'elle-même, mais compter sur le cas n'en vaut pas la peine..

ATTENTION! La procrastination peut entraîner des conséquences irréversibles jusqu'à l'amputation du bras.

Afin de comprendre à quel médecin s'adresser, il est nécessaire de déterminer la cause présumée de la douleur. Si un fait de blessure est enregistré, il est nécessaire de consulter un traumatologue, si un processus chronique est observé, la consultation la plus probable d'un rhumatologue est nécessaire. En cas de doute, vous devriez rendre visite à un thérapeute qui posera le diagnostic prévu et référera à un spécialiste.

Mesures préventives

La prévention consiste à modifier la position en cours de fonctionnement pour éviter les surtensions. Une activité physique inadéquate doit également être évitée. Un refroidissement excessif qui peut provoquer de l'arthrite ou de la névrite doit être évité. Il est conseillé de ne pas négliger les examens préventifs pour le diagnostic rapide des pathologies en développement du système musculo-squelettique.