Ostéoarthrose du coude

  • Luxations

L'arthrose affecte et détruit lentement le cartilage hyalin et l'articulation elle-même. La probabilité que la maladie augmente avec l'âge et se développe également chez les hommes et les femmes. Le coude n'est pas soumis à un effort physique aussi fort que l'articulation de la hanche et l'articulation du genou, mais il peut souvent être blessé avec des ecchymoses. L'inconvénient de la maladie est que l'arthrose de l'articulation du coude du 1er degré se déroule sans symptômes évidents. Une personne visite un spécialiste beaucoup plus tard, lorsque la maladie est devenue chronique.

Qu'est-ce que l'arthrose de l'articulation du coude et qu'est-ce qui est dangereux?

L'arthrose diffère de l'arthrite en l'absence d'un processus inflammatoire dans tout le corps. L'ostéoarthrose de l'articulation du coude est une forme d'arthrose aiguë, elle débute dans le processus de déformation des tissus dans la région de l'épicondyle de l'épaule. Le deuxième nom de la maladie est l'épicondylose. La maladie n'est pas très courante et est de nature secondaire, associée à un traumatisme à cette articulation complexe.

Un liquide spécial assure le mouvement de l'articulation, il est entouré d'un sac articulaire et est appelé synovial. Dans certains cas, les blessures et la surcharge du coude entraînent une augmentation de la quantité de liquide - bursite. Cependant, la pathologie de l'arthrose se manifeste par une diminution de la quantité de liquide synovial dans l'articulation. Cela contribue à l'apparition de frottements, à une diminution de l'écart articulaire et à la formation de fissures sur la surface usée du cartilage, ce qui provoque une articulation osseuse complète.

Cette maladie appartient à la pathologie articulaire la plus courante.

La maladie affecte tous les éléments de l'articulation:

  • capsule articulaire;
  • tissus périarticulaires;
  • ligaments;
  • os sous-chondral.

La maladie provoque une déformation de l'articulation, donc l'arthrose de l'articulation du coude est souvent appelée déformation. La plus grande complication survient après une atrophie musculaire due à une diminution de la mobilité tissulaire. À un stade avancé, la maladie entraîne une invalidité et une immobilité complète du coude.

Raisons de l'apparence

Les raisons du développement de la maladie sont diverses:

  1. Traumatisation des tissus. La blessure au coude est le principal responsable du développement de la maladie, de sorte que la maladie est souvent appelée arthrose post-traumatique. Les fractures, les ligaments déchirés et les ecchymoses des mains peuvent endommager le cartilage articulaire. Avec de graves dommages, la maladie se manifeste rapidement et de manière inattendue. Si des microtraumatismes se sont produits, les conséquences ne peuvent être perceptibles qu'après 3-4 semaines. Lors de dommages graves, des morceaux de cartilage se détachent et des tissus cicatriciels se forment à leur place. Il n'est pas si flexible et lisse et causera d'autres dommages..
  2. L'influence de la profession. Des charges systématiques sur la zone du coude provoquent souvent une arthrose "professionnelle" de l'articulation du coude. Ces dommages sont les plus touchés par les athlètes, les militaires et les gars qui servent dans l'armée. Les musiciens et les constructeurs sont sujets à la maladie.
  3. Âge. La déformation de l'arthrose affecte souvent l'articulation du coude chez les femmes et les hommes âgés de plus de 70 ans en raison d'une altération de la circulation sanguine et d'une surcharge articulaire chronique. Dans cette catégorie d'âge, il est important de subir des examens périodiques, de surveiller votre alimentation et de faire de l'exercice pour une bonne circulation sanguine.

Selon les statistiques, les femmes de moins de 60 à 70 ans sont moins sensibles à la maladie, car le plus souvent elles maîtrisent des spécialités avec un faible niveau de blessures et sans effort physique intense.

Les facteurs contribuant au développement de l'arthrose peuvent être héréditaires et acquis

Facteurs supplémentaires à l'origine de la maladie:

  • inflammation infectieuse des tissus individuels;
  • hérédité;
  • stress constant;
  • troubles du système immunitaire du corps;
  • changements congénitaux;
  • maladies du système endocrinien;
  • hypothermie.

Symptômes de l'arthrose ulnaire

Une personne peut ressentir divers symptômes:

  1. Douleur Le principal symptôme de l'arthrose déformante. Une personne développe des douleurs tolérables mais aiguës à l'endroit de l'attachement musculaire. Le plus souvent, ils sont ressentis lorsque le coude est plié à fond et que son extension est terminée. Dans le processus de repos, la douleur n'est pas observée et au stade initial, elle ne viole pas l'activité physique normale, donc une personne n'est pas pressée d'être examinée.
  2. Le son d'un craquement dans les os. Avec un autre cours, les articulations du coude commencent à crépiter chez le patient. Crepitus indique le début de la destruction et de la déformation osseuse.
  3. La possibilité d'un mouvement actif de l'articulation du coude disparaît. Le manque de liquide synovial et une diminution de l'espace entre les articulations violent leur mobilité. Cela réduit l'amplitude du mouvement des bras, provoquant une gêne physique et morale chez le patient. Certains patients ressentent des crampes musculaires, un manque de synchronisme dans les mouvements d'un bras sain et endolori.
  4. L'articulation est déformée. En raison de la prolifération des ostéophytes, la quantité de liquide articulaire augmente, augmentant la pression dans l'articulation, provoquant un gonflement et une manifestation des tubercules à la surface du coude.
Dans le tableau clinique, des douleurs de départ sont d'abord observées, lorsque, avec une charge sur le coude, les sensations de douleur s'intensifient, puis disparaissent

Le degré d'arthrose de l'articulation du coude

L'arthrose du coude se manifeste par des symptômes de gravité variable. Les médecins divisent la maladie en trois étapes, ce qui vous permet de déterminer clairement dans quelle mesure le DOA a endommagé l'articulation du coude. Cela permet de prescrire un traitement plus efficace pour normaliser la santé de l'articulation. En se tournant vers un médecin au stade initial, il y a une plus grande probabilité de guérison facile et rapide. Si un membre de la famille a déjà une telle maladie ou en a souffert au cours des générations précédentes, il est juste d'organiser des examens périodiques pour vous-même. Il vaut mieux dépenser un peu d'argent pour un diagnostic général que de payer des médecins pour soigner une maladie complètement formée.

1 degré

La première étape est caractérisée par les sensations douloureuses les moins évidentes. Une personne ne ressent presque pas d'inconfort, à l'exception de la fatigabilité rapide du coude après une lourde charge sur le bras. Cependant, déjà dans cette période, la destruction du cartilage commence. Certains patients ressentent une douleur persistante et floue si un membre malade est blessé dans le dos. Il est pratiquement impossible de remarquer des écarts évidents dans la radiographie au stade 1.

2 degrés

Une ostéoarthrose déformante de l'articulation du coude du 2e degré perturbe considérablement l'articulation, elle fait comprendre à la personne l'importance d'une visite d'urgence chez le médecin.

1er degré. Un léger rétrécissement de l'écart articulaire est détecté, une douleur apparaît avec un effort physique intense sur le coude

Cette étape:

  • viole l'amplitude des mouvements due à une douleur aiguë;
  • accompagné par le son d'un craquement clair lors du déplacement;
  • se manifestant par un gonflement des tissus

3 degrés

Le stade de la maladie nécessite un traitement chirurgical. Une douleur aiguë ou douloureuse gêne une personne jour et nuit. Patient:

  • changements prononcés à la surface du coude;
  • paresthésie au petit doigt et à l'annulaire;
  • l'axe est déformé dans le rayon et les os de l'avant-bras, ce qui provoque une courbure du bras;
  • l'atrophie musculaire provoque une diminution de la taille d'un bras endolori.

Sur la radiographie, une clairance minimale de la fissure interarticulaire, beaucoup d'ostéophytes envahis et une forte destruction du cartilage sont perceptibles.

Diagnostic et traitement

Le médecin est engagé dans un diagnostic approfondi pour établir la maladie:

  • écoute les plaintes des patients;
  • procède à un examen général et évalue l'amplitude du mouvement de l'articulation;
  • effectue un examen radiologique.
Au stade 1, il est difficile de poser un diagnostic, car il n'y a aucun signe évident de la maladie

Le diagnostic de laboratoire ne confirme pas la présence de la maladie, cependant, il est effectué pour évaluer l'état général du patient et déterminer un traitement efficace. Un test sanguin, urinaire et de coagulogramme standard est effectué sur le patient. De plus, une arthroscopie et un diagnostic MTR peuvent être prescrits.

Lorsqu'un diagnostic d'AOD de l'articulation du coude est de grade 2, la maladie est traitée de plusieurs manières:

  • médicament;
  • physiothérapeutique;
  • Thérapie par l'exercice;
  • chirurgicalement.

Médicament pour l'arthrose du coude

Dans le traitement de l'AOD de l'articulation du coude, les groupes de médicaments suivants sont utilisés:

  1. Médicaments stéroïdes. Ils sont pris exclusivement sur recommandation d'un spécialiste, car ces drogues créent une dépendance. Ils réduisent efficacement la douleur et ne sont prescrits que lorsque le patient a des crises de douleur aiguë.
  2. Médicaments non stéroïdiens. Souvent utilisés dans le traitement de l'AOD de l'articulation du coude du 2e degré, car ils soulagent l'inflammation des tissus musculaires et articulaires. Ils ne créent pas de dépendance et, en comparaison avec les stéroïdes, n'ont pas une si grande liste d'effets secondaires. Le traitement avec ces médicaments affecte négativement la muqueuse gastrique (Nimesil, Diclofenac, Indométhacine).
  3. Chondroprotecteurs. Ils aident à restaurer le cartilage articulaire et à combattre l'amincissement du cartilage. L'inconvénient de ce traitement est la durée du cours. La thérapie est prescrite par un médecin jusqu'à six mois, donc peu de patients la jugent appropriée et arrêtent de prendre des médicaments (glucosamine, sulfate de chondroïtine).
Dans la plupart des cas, le traitement de l'arthrose implique une thérapie complexe, qui comprend l'utilisation de médicaments

Physiothérapie au stade initial de l'arthrose

La récupération de médicaments pour l'arthrose déformante de l'articulation du coude est complétée par des méthodes de traitement physiothérapeutiques.

Des spécialistes souvent nommés:

  • électrophorèse;
  • phonophorèse;
  • cours de thérapie au laser;
  • Exposition aux UV.

Une telle thérapie est efficace en soi pour l'AOD de l'articulation du coude du 1er degré, à des stades plus avancés, elle est utilisée en conjonction avec un traitement médicamenteux.

La physiothérapie vous permet de:

  • réduire les symptômes
  • améliorer la circulation sanguine;
  • augmenter la production de nutriments;
  • favorise la croissance et la restauration du tissu cartilagineux;
  • normalise les propriétés du liquide synovial.

La thérapie par l'exercice a un bon effet curatif. La gymnastique rétablit la mobilité articulaire perdue et améliore la circulation sanguine dans les vaisseaux des tissus affectés. Il est important de coordonner les exercices de traitement avec votre médecin afin de ne pas nuire à la thérapie conservatrice et à la santé globale. Lors de l'entraînement, l'essentiel est de ne pas surcharger l'articulation avec des exercices épuisants et de ne pas s'engager dans la période d'exacerbations.

Le traitement des articulations avec la physiothérapie comprend l'exposition à des zones pathologiques avec des facteurs physiques et naturels

Traitement avec des remèdes populaires

Certains patients complètent le traitement principal avec diverses compresses et utilisent la médecine traditionnelle tout au long du traitement..

Les recettes les plus célèbres et les plus efficaces:

  1. Feuilles de miel et de bardane. Frotter le miel dans le coude pendant 15 minutes, envelopper les feuilles de la plante et laisser la compresse pendant plusieurs heures.
  2. Pommes de terre crues. Mettre le tubercule de pomme de terre râpé pelé à l'endroit douloureux, envelopper dans un chiffon en coton et laisser jusqu'au matin.
  3. Argile. Une compresse d'argile blanche enveloppée de tissu et de cellophane soulagera les douleurs articulaires aiguës.

Le cours moyen d'un traitement "naturel" dure environ 10 jours. Utilisez des compresses faites maison avec soin, elles peuvent provoquer des réactions allergiques sur la peau. Nous recommandons de coordonner le traitement avec les remèdes populaires avec un médecin.

Quelles onguents aideront à l'arthrose du coude

Les onguents pour déformer l'ostéoarthrose de l'articulation du coude du 2e degré sont utilisés comme moyen supplémentaire:

  • soulager les symptômes;
  • vasodilatation et réchauffement, ce qui contribue à une ruée vers le sang et à une meilleure circulation;
  • soulager les poches;
  • relaxant et apaisant le tissu affecté.
La thérapie doit inclure des méthodes médicamenteuses et non médicamenteuses

Liste des onguents les plus efficaces:

  • Nikoflex;
  • Lifeguard Forte Gel;
  • Espol;
  • Voltaren;
  • Gel Fastum.

Chirurgie

Lorsque les méthodes conservatrices sont inefficaces, la maladie est trop négligée ou présente des symptômes graves, le médecin prescrit un traitement chirurgical.

Le patient est recommandé:

  1. Arthroscopie Il vous permet de réduire temporairement la manifestation des symptômes et est conseillé si la surface du cartilage n'est pas complètement effacée. Pour le réaliser à l'aide de petites incisions, un arthroscope et des instruments spéciaux sont introduits dans le corps avec lesquels le médecin élimine les excroissances, les tissus inflammatoires et lisse la surface du cartilage.
  2. Endoprothèses. Une méthode de traitement moderne qui vous permet de remplacer une articulation endommagée par une prothèse en matériaux de haute qualité. Rarement utilisé pour le traitement, il est souvent obtenu de manière conservatrice pour restaurer la santé du patient.

Le handicap est-il associé à l'arthrose et dans quels cas?

Selon la classification internationale des maladies CIM-10, le code M15-M19 est attribué à l'arthrose. L'invalidité est délivrée au patient dans plusieurs cas:

  • si après la chirurgie, il y a des troubles de l'articulation qui interfèrent avec le fonctionnement normal du patient;
  • lorsqu'une personne souffre d'exacerbations plus de trois fois par an;
  • perturbation apparente de la main gauche ou droite.

Cette catégorie de personnes est envoyée pour un examen spécial. Il faudra la subir périodiquement, c'est elle qui établit le groupe handicap.

Conclusion

L'ostéoarthrose de l'articulation du coude peut affecter l'activité motrice et changer radicalement la vie. Il est important d'écouter votre santé et celle de votre famille pour identifier la maladie aux premiers stades. L'inconvénient de l'arthrose du coude est qu'au début de la maladie, une personne ne ressent pas d'inconfort aigu et n'est pas pressée de diagnostiquer. Les blessures au coude sont la principale cause de la maladie, vous devez faire du sport et des travaux physiques difficiles avec prudence. Il est important pour le patient de suivre toutes les instructions d'un spécialiste et de ne pas se soigner lui-même. Un rôle particulier pour la santé devrait être accordé aux personnes âgées.

Ostéoarthrose de l'articulation du coude: degré de pathologie, traitement

L'arthrose de l'articulation du coude est une pathologie accompagnée de modifications dégénératives-dystrophiques du tissu articulaire cartilagineux. Au fil du temps, ces processus conduisent à une déformation des surfaces articulaires. Environ 12% des personnes dans le monde souffrent de cette maladie. Le risque de tomber malade est plus élevé chez les hommes de plus de 60 ans, chez les femmes en période postménopausique et chez les sportifs. Les personnes dont les occupations sont associées à de lourdes charges sont également plus susceptibles de tomber malades..

Causes, degrés et symptômes de l'ostéoarthrose

Les causes de l'arthrose déformante du coude comprennent les facteurs suivants:

  • charges excessives;
  • blessure articulaire;
  • processus infectieux;
  • les maladies inflammatoires;
  • intoxication par les sels de métaux lourds;
  • pathologie endocrinienne;
  • hémophilie;
  • prédisposition héréditaire.

Comment la maladie se manifeste-t-elle sur les articulations du coude

La maladie en question se forme avec le temps. Aux stades initiaux du développement de la pathologie, les patients ressentent un craquement, un craquement dans le coude lors des mouvements. Ensuite, il y a des restrictions sur la flexion ou l'extension de l'articulation, les mouvements deviennent douloureux. À mesure que les phénomènes dégénératifs progressent, les manifestations cliniques de la maladie deviennent plus prononcées, la douleur est constante et les mouvements actifs dans le coude sont considérablement limités. Il peut y avoir des difficultés à effectuer le travail quotidien et les soins personnels. L'invalidité ne se produit généralement pas.

Les degrés suivants de la maladie sont distingués:

  1. Ostéoarthrose de l'articulation du coude du 1er degré - il est assez difficile de reconnaître la maladie à ce stade, car il n'y a pas de signes évidents. Après un effort prolongé ou excessif, une fatigue du coude peut être ressentie. Le cartilage articulaire perd son élasticité et sa douceur, il devient rugueux.
  2. Avec une ostéoarthrose à 2 degrés, lors d'une flexion et d'une extension du membre supérieur, un craquement se fait entendre, des douleurs surviennent, surtout la nuit, la capacité de travailler est réduite. Le tissu cartilagineux est progressivement détruit. L'écart intra-articulaire de l'articulation se rétrécit de 50% ou plus.
  3. Avec 3 degrés d'ostéoarthrose, un épaississement significatif des ligaments intra-articulaires se produit, une diminution de la quantité de liquide synovial. La conséquence est une violation de la mobilité du membre supérieur du coude, une douleur intense pendant le mouvement et au repos. Écart articulaire rétréci de manière significative ou complètement absent.

Traitement OA

La thérapie doit inclure des méthodes médicamenteuses et non médicamenteuses. Le cours du traitement est prescrit en fonction du stade de la maladie, de l'âge du patient, du degré de déformation articulaire.

Appliquer un traitement médicamenteux et non médicamenteux uniquement pour l'ostéoarthrose déformante du 1er, 2e degré.

Thérapie médicamenteuse

Les médicaments suivants sont utilisés:

  1. Anti-inflammatoires non stéroïdiens - arrêtent le processus inflammatoire, éliminent la douleur et l'enflure. Cependant, les AINS ne peuvent pas être utilisés pendant plus de 2 semaines en raison de leur effet négatif sur le tractus gastro-intestinal. De plus, ils n'affectent pas les causes de la maladie, mais éliminent seulement ses symptômes. Utilisez de l'ibuprofène, du nimésil et du naproxène. Les AINS peuvent être utilisés à la fois sous forme de comprimés et sous forme d'injections et de crèmes.
  2. Médicaments hormonaux. Les médicaments de ce groupe ne sont utilisés que s'il n'y a aucun effet d'une autre thérapie et la progression régulière de la pathologie. Les hormones contribuent à l'élimination rapide du gonflement, de la douleur et du soulagement du processus inflammatoire. Cependant, ils ont de nombreux effets secondaires. Appliquer Kenalog, Hydrocortisone, Celeston. Ces médicaments peuvent également être utilisés sous forme de comprimés et de formes locales, ainsi que dans des injections intra-articulaires..
  3. Prothèses liquides à base d'acide hyaluronique. Le mécanisme de leur action est le remplacement du liquide synovial. Après administration intra-articulaire de ces médicaments (Fermatron, Ostenil, Sinvisk), la destruction du tissu cartilagineux est considérablement ralentie. De plus, les prothèses liquides améliorent la nutrition du cartilage, normalisent l'amortissement articulaire. L'effet de ces médicaments n'apparaît pas immédiatement, mais sa durée est considérable - de six mois à un an.
  4. Chondroprotecteurs - restaurer la structure du tissu cartilagineux, améliorer la nutrition du cartilage, éliminer la douleur et l'inflammation dans les articulations. Les médicaments pour injection sont les plus efficaces. Dans ce cas, les médicaments agissent plus rapidement et plus longtemps. Parmi les médicaments de ce groupe, Don, Structum, Mucosat, Alflutop sont utilisés.

Traitement non médicamenteux

Comme les méthodes non pharmacologiques utilisent la physiothérapie, la thérapie manuelle, la thérapie par l'exercice, le massage, l'alimentation.

Physiothérapie

La physiothérapie aide à renforcer l'immunité et à accélérer la régénération articulaire. Les méthodes suivantes sont appliquées:

  1. Magnétothérapie - sous l'influence d'un champ magnétique, la douleur diminue et la période de régénération s'accélère. Avec l'arthrose du coude, un champ magnétique est appliqué à la région du coude pendant 15 minutes. Le cours dure 15 jours..
  2. Thérapie au laser - la méthode est basée sur l'action du flux lumineux sur la zone affectée. En raison de la biostimulation, la circulation sanguine et le flux lymphatique dans la région articulaire s'améliorent, la restauration des tissus endommagés se produit plus rapidement. Le côté positif est que lors de l'utilisation de la thérapie au laser, l'utilisation de médicaments est minimisée.
  3. Cryothérapie - exposition à l'azote liquide. Dans ce cas, une stimulation du système immunitaire se produit, le processus inflammatoire, l'œdème, la douleur sont éliminés.
  4. Darsonvalization - l'effet se produit en raison de l'exposition au courant à haute tension et fréquence. L'apport sanguin s'améliore et la régénération de la zone affectée s'accélère..
  5. Électrophorèse - cette méthode favorise l'introduction de médicaments utilisant le courant. Le résultat est une pénétration plus profonde de la substance médicamenteuse, la création d'un dépôt de médicaments dans la peau.
  6. Courants diadynamiques et thérapie par amplipulse - l'effet des courants sinusoïdaux sur la zone affectée. Une excitation du tissu musculaire et des nerfs se produit, bloquant la sensibilité à la douleur.
  7. Irradiation UV à ondes moyennes - l'effet se produit en raison de l'action des rayons ultraviolets. Le gonflement est éliminé et le processus inflammatoire est arrêté en raison de l'activité accrue du système antioxydant, des effets antiviraux et antimicrobiens.

Massage et thérapie manuelle

La thérapie manuelle est largement utilisée dans le traitement de l'arthrose de l'articulation du coude. Son but est d'augmenter l'amplitude des mouvements du coude, afin de prévenir l'atrophie des muscles périarticulaires. La thérapie manuelle aide à réduire la douleur, les spasmes musculaires et à normaliser la mobilité du coude. Cette méthode de traitement n'est efficace qu'aux stades 1 et 2 de la maladie..

Les méthodes de mobilisation et de manipulation sont utilisées. La mobilisation est appelée traction osseuse. Cette méthode précède la manipulation. En cours de manipulation, le spécialiste effectue des mouvements brusques qui donnent un résultat positif rapide. Mais une manipulation mal exécutée peut entraîner des blessures, il n'y a pas une telle probabilité lors de la mobilisation.

Le massage est utilisé sans exacerbation de la maladie. Masser les tissus autour de l'articulation. Le massage peut être manuel ou utiliser des appareils spéciaux.

Thérapie par l'exercice et kinésithérapie

L'exercice avec arthrose n'est possible que sans exacerbation. L'ensemble des exercices est sélectionné individuellement par le médecin. Avec la thérapie par l'exercice, le patient peut améliorer la mobilité articulaire..

Si le patient ne peut pas effectuer les exercices à domicile, il est recommandé de suivre des cours de kinésithérapie dans un établissement médical.

Régime

Pour que les articulations fonctionnent correctement, une quantité suffisante de mucopolysaccharides doit être présente dans les aliments. De plus, le régime alimentaire doit être revu en présence d'un excès de poids corporel. Le régime aidera à réduire la charge sur la région articulaire, à améliorer le métabolisme dans le cartilage.

Il est important d'observer les points suivants de la diète thérapeutique:

  1. Teneur en calories - pas plus de 1800 kcal par jour.
  2. Nutrition fractionnée (6 fois par jour).
  3. Limitez les graisses et les glucides.
  4. La présence d'une quantité suffisante de légumes et de fruits dans l'alimentation.
  5. Limitez la consommation de sel, d'assaisonnements, de boissons alcoolisées.

Traitement avec des remèdes populaires pour l'arthrose de l'articulation du coude

La médecine alternative ne peut être utilisée que comme traitement d'appoint, conjointement avec une thérapie médicamenteuse et non médicamenteuse. Voici des recettes qui aident à soulager l'inflammation, l'enflure et à éliminer la douleur dans l'articulation.

  1. En quantités égales, mélangez le sel, la moutarde, le miel et le soda. Placez le mélange sur la toile et fixez-le à la zone affectée. Mettez la cellophane sur le dessus, laissez reposer une nuit. Une telle compresse éliminera la douleur.
  2. Mélanger l'argile blanche et l'huile végétale jusqu'à la consistance de la crème sure. Frottez la peau de l'articulation touchée plusieurs fois par jour jusqu'à disparition de la douleur.
  3. Pour restaurer le cartilage, chauffez l'huile de sapin à 36 degrés, abaissez-y la toile. Versez du sel sur le chiffon et placez la compresse sur le coude. Après 2 heures, retirez. La procédure est effectuée quotidiennement pendant deux semaines..

Conclusion

L'arthrose de l'articulation du coude est une pathologie dangereuse qui peut entraîner une limitation importante de la mobilité des bras. Par conséquent, lorsque les premiers symptômes apparaissent, vous devez demander l'aide d'un spécialiste. Avec la nomination en temps opportun du traitement, vous pouvez ralentir la progression du processus et éliminer les symptômes désagréables.

Traitement articulaire

Comment traiter les articulations, quelles sont les maladies des articulations.

Ostéoarthrose de l'articulation du coude. Traitement à différents stades.

L'arthrose de l'articulation du coude est un type de maladie qui affecte le système musculo-squelettique. Ce n'est pas une pathologie que l'on retrouve partout, mais ce fait ne diminue en rien sa gravité et son danger. L'ostéoarthrose, qui affecte l'articulation du coude, entraîne un processus progressif de sa déformation, la destruction du cartilage hyalin et l'atrophie des fibres musculaires.

Courte anatomie: la structure de l'articulation du coude

Cette partie de notre corps est une articulation unique, qui comprend trois os: radial, ulnaire et humérus. Elle comprend également trois diarthroses: brachiocephalic, proximal radiolactic et brachioradial.

Ils sont unis par une capsule spéciale, dont la fixation est due à l'appareil ligamentaire. À son tour, l'appareil ligamentaire contient le condyle et l'épicondyle, qui servent à attacher les muscles et les ligaments. L'ostéoarthrose de l'articulation du coude affecte précisément l'épicondyle et la capsule articulaire, c'est-à-dire la partie qui remplit la fonction conjonctive.

Causes de l'ostéoarthrose de la diarthrose ulnaire

Un certain nombre de raisons conduisant à une gonarthrose du coude peuvent être qualifiées de typiques de maladies de ce type. Les facteurs qui le provoquent sont les suivants:

  • Surcharge permanente;
  • Blessures au coude;
  • Prédisposition génétique;
  • Caractéristiques congénitales et troubles du système musculo-squelettique;
  • La présence d'un excès de poids;
  • L'âge des personnes âgées.

La caractéristique la plus dangereuse de l'arthrose de l'articulation du coude est qu'elle se déroule très lentement. Son développement se produit progressivement, le premier accident vasculaire cérébral de la maladie affecte d'abord les épicondyles, puis la capsule articulaire souffre, et ce n'est qu'ensuite que la structure du cartilage change..

Si vous êtes soumis aux facteurs causaux qui provoquent l'arthrose de l'articulation du coude, vous devez alors subir régulièrement des examens préventifs ou être surveillé par un médecin spécialisé pour prévenir le développement de la maladie à temps..

Degrés d'ostéoarthrose de l'articulation du coude.

L'ostéoarthrose de l'articulation du coude progresse régulièrement, ce qui permet de diviser le développement de la maladie en plusieurs stades, degrés, chacun caractérisé par des symptômes individuels.

Le stade 1 de la maladie est considéré comme le traitement initial et le plus susceptible d'être traité, si, bien sûr, il a été appliqué en temps opportun. L'ostéoarthrose de l'articulation du coude du 1er degré se manifeste par les symptômes suivants:

  • L'apparition d'inconfort, de douleur ou d'inconfort dans le coude après un effort intense;
  • Crunch faible lors de la flexion et de l'extension du membre;
  • Diminution du tonus musculaire;
  • Le mouvement dans le coude n'est pas limité, mais ses performances sont désagréables.

Les principales méthodes de traitement du stade initial de la maladie: réduire et doser la charge sur la partie malade du corps, porter un bandage fixateur, utiliser des remèdes populaires, exercices thérapeutiques, physiothérapie, médicaments externes à effets locaux.

L'ostéoarthrose de l'articulation du coude du 2e degré est indiquée par une destruction progressive et prolongée des structures internes. Symptômes caractéristiques du stade 2:

  • Renforcement du syndrome douloureux et durée plus longue de sa manifestation;
  • L'apparition au début d'une restriction à peine perceptible des mouvements, qui se manifeste progressivement plus fortement;
  • Le resserrement devient plus distinct;
  • Un gonflement apparaît, un gonflement.

Lorsque la maladie progresse vers le deuxième stade, il devient naturellement plus difficile de la traiter. À ce stade, une dose de choc de médicaments est utilisée, qui atténue les symptômes et a un effet réparateur. Ils complètent le traitement médical par la gymnastique et la physiothérapie..

Ne tardez pas à consulter un médecin si vous soupçonnez la présence d'une ostéoarthrose de grade 2 déjà développée. L'utilisation d'un traitement à ce stade permettra d'éviter une chirurgie radicale.

Le grade 3 se présente sous une forme sévère, les symptômes ci-dessus s'aggravent et deviennent permanents. L'ostéoarthrose de l'articulation du coude à un degré antérieur, contrairement à 3, répond au traitement médicamenteux et non médicamenteux. Mais au dernier stade négligé, les patients n'ont qu'une seule issue: utiliser une intervention chirurgicale, remplacer la diarthrose par une prothèse, puis restaurer la fonction des membres.

Comment diagnostiquer l'arthrose de l'articulation du coude?

Le diagnostic de la maladie est très standard, il consiste à effectuer un examen général du patient par le médecin, à recueillir une anamnèse et à prescrire une radiographie et une tomographie. Sur la base des résultats, des spécialistes expérimentés déterminent le degré de développement de la maladie en fonction de la taille de la diminution de l'espace conjonctif et de l'état du cartilage. Ensuite, un cours de traitement complexe est sélectionné.

Comment est le traitement de l'arthrose déformante?

L'arthrose déformante de l'articulation du coude est une sous-espèce de cette maladie de cette partie du corps. Comme son nom l'indique, sa différence est qu'il y a une déformation de la forme du coude, qui est clairement visible non seulement sur la radiographie, mais également à l'extérieur. Les symptômes restent les mêmes que ceux décrits précédemment, mais sont complétés par un autre - la croissance osseuse. Trois degrés sont également distingués selon la nature et la taille de la déformation:

  1. Le premier - il y a des excroissances sur l'humérus et en partie autour de l'articulation du coude, le fonctionnement du membre est altéré.
  2. La seconde - les excroissances entourent toute la diarthrose, le fonctionnement du bras est douloureux et très limité.
  3. Troisièmement, la déformation augmente, les excroissances recouvrent les os adjacents, le fonctionnement est presque impossible.

Une ostéoarthrose déformante de l'articulation de l'articulation du coude apporte une gêne particulière à 1, 2 et 3 degrés de développement. Malheureusement, la médecine n'a pas encore trouvé une autre façon de le traiter, à l'exception de l'élimination des excroissances et des déformations par chirurgie.

Les principales méthodes de traitement de l'ostéoarthrose

En général, le traitement médical est divisé en intervention chirurgicale conservatrice et chez les patients atteints d'arthrose de l'articulation du coude. Le traitement conservateur comprend des méthodes telles que:

  • Médicaments (comprimés, injections, pommades, gels, crèmes);
  • Gymnastique thérapeutique;
  • Physiothérapeutique;
  • Sanatorium-resort.

Le traitement chirurgical d'une maladie est un traitement chirurgical utilisé à des stades avancés de la maladie..

De plus, l'arthrose de l'articulation du coude est proposée pour être traitée avec des méthodes non traditionnelles: médecine traditionnelle, acupuncture, médecine chinoise, manuel, etc..

Toutes les méthodes de traitement peuvent être utilisées, l'essentiel est qu'elles soient choisies de manière raisonnable. Exceptionnellement, ils ne porteront pas préjudice, mais au contraire contribueront à l'exposition et à la récupération.

Est-il possible de vaincre une fois pour toutes les douleurs articulaires?

La médecine moderne ne s'arrête pas, presque tous les jours, des médicaments et des produits de nouvelle génération sont inventés. Les scientifiques ont développé un médicament unique et innovant qui garantit la guérison des articulations malades!

Arthrose des symptômes de l'articulation du coude

L'arthrose de l'articulation du coude est caractérisée par des changements dégénératifs de la structure du cartilage, ce qui provoque une restriction de la mobilité et une incapacité du patient.

La maladie peut se développer à tout âge, mais elle est particulièrement caractéristique des personnes qui ont franchi la ligne des quarante ans ou qui ont des activités professionnelles associées à une lourde charge sur les membres supérieurs. Le traitement est long, mais aux premiers stades a un pronostic positif..

Le plus souvent, l'apparition de la maladie est associée à des changements liés à l'âge et à des situations traumatisantes. De plus, les causes courantes suivantes de la maladie comprennent:

  • Échec des processus métaboliques dans le corps. Dans ce cas, un manque de vitamines entraîne diverses complications..
  • Polyarthrite rhumatoïde. Progressivement, la maladie affecte toutes les articulations du corps..
  • Manque de liquide.
  • La présence de foyers chroniques d'inflammation dans le corps: gastrite, amygdalite, cholécystite, maladies de la cavité buccale.
  • Lésion infectieuse du sac articulaire.
  • Troubles endocriniens.
  • Hypothermie.
  • Activités professionnelles liées à la charge du coude gauche ou droit. Les pianistes, écrivains, bijoutiers, caméramans sont à risque.
  • Obésité.
  • Intoxication corporelle.

Ceux dont les ancêtres avaient des maladies similaires sont également touchés..

Premières manifestations et symptômes

Tous les signes de la maladie peuvent être divisés en 4 catégories:

  • L'apparition d'un resserrement lors du mouvement avec l'articulation du coude. Avec le développement de la maladie, l'intensité augmente, cela indique la destruction du cartilage due au dessèchement de la surface, ce qui augmente la friction des os. Dans les premiers stades, il peut ne pas y avoir d'inconfort, après un certain temps, la situation s'aggrave.
  • Douleur lors des mouvements de flexion et d'extenseur du bras. Au début, une sensation désagréable se produit lorsqu'une charge apparaît, par la suite, la main peut faire mal, étant stationnaire. Cette condition entraîne souvent une gêne cervicale..
  • La limitation de la mobilité de l'articulation du membre supérieur s'explique par la croissance des ostéophytes, l'apparition de crampes musculaires et une diminution de l'écart articulaire. Le patient ne peut pas effectuer certains exercices, par exemple, serrer le poing, plier la main vers l'arrière et maintenir cette position, en médecine, cette condition est appelée syndrome de Thompson.
  • Déformation visuelle de l'articulation. Cela se produit avec un degré avancé de la maladie, lorsque la prolifération des ostéophytes est observée et que le liquide synovial s'accumule. Avec une pression accrue du lubrifiant résultant sur le tégument de la peau, un gonflement externe de l'articulation est perceptible de l'intérieur..

Les symptômes peuvent avoir différentes manifestations d'intensité. Cela dépend du stade de la maladie..

Degrés de maladie

Il existe trois stades de développement de l'arthrose du coude:

  • Une maladie du 1er degré se caractérise par un léger inconfort. Des sensations accrues provoquent un stress physique sur l'articulation douloureuse. À l'examen, un neurologue diagnostique une diminution du tonus des fibres musculaires. Des difficultés peuvent survenir lors du déplacement du bras derrière la cuisse, ainsi que lors du déplacement de l'avant-bras. Lors de la différenciation avec d'autres pathologies, un examen aux rayons X est effectué. L'arthrose de l'image est déterminée si l'écart articulaire est rétréci.
  • Avec 2 degrés de la maladie, la douleur apparaît même au repos. Le patient ressent un resserrement lorsqu'il bouge sa main. Le mouvement est limité, l'enlèvement du bras derrière la cuisse provoque des difficultés considérables. Les muscles commencent à s'atrophier. Les manifestations visuelles sont l'apparition d'un gonflement dû à l'accumulation de liquide synovial. Sur la radiographie, vous pouvez voir beaucoup d'ostéophytes, l'articulation est déformée et criblée d'irrégularités.
  • L'arthrose du 3ème degré se caractérise par une douleur constante au coude. La mobilité est considérablement limitée, le patient essaie de fixer sa main dans une certaine position confortable, lorsque l'inconfort est moins prononcé. La photo montre l'absence de lacune, la destruction complète du cartilage, les croissances multiples des ostéophytes. Extérieurement, la déformation du joint peut être reconnue. La longueur des membres peut varier. Cette étape est caractérisée par l'absence d'effet de la pharmacothérapie, seule la chirurgie peut corriger la situation.

Type d'arthrose du coude déformant

L'espèce déformante est diagnostiquée assez souvent, près de 50% de toutes les arthroses du coude sont ce type de maladie. Cette forme distingue également 3 stades de développement de la maladie:

  1. L'apparition de croissances se produit sur la partie distale de la glande pinéale de l'humérus. Si la localisation des formations se produit dans la zone du processus coronoïde, des difficultés surviennent lorsque le bras est étendu.
  2. De nombreux ostéophytes sont situés autour de la circonférence de l'articulation, limitant progressivement le mouvement du membre. Souvent diagnostiqué avec des croissances osseuses près de la tête radiale.
  3. La sclérose des lobes osseux adjacents à l'articulation touchée se produit. La mobilité est limitée, les ostéophytes couvrent une partie importante de l'articulation.

La largeur de l'espace articulaire, les changements de déformation et le nombre de croissances osseuses peuvent varier selon le stade de la maladie..

Quand consulter un médecin immédiatement?

L'ostéoarthrose de l'articulation du coude est une maladie grave qui détruit progressivement complètement le tissu articulaire.

Un médecin doit être consulté en cas d'apparition des premiers signes de la maladie: gêne au coude gauche ou droit, léger crissement lors des mouvements de la main, gonflement des articulations, difficulté à bouger avec la main, engourdissements répétés du membre.

Traitement des maladies

La thérapie dans la lutte contre l'arthrose du coude doit être effectuée de manière globale. Le traitement est basé sur l'utilisation de chondroprotecteurs et d'agents pour éliminer les symptômes. Aux stades 1 et 2 de la maladie, il est recommandé:

  • Prendre des médicaments.
  • Exercices thérapeutiques et massage.
  • L'utilisation de méthodes de thérapie non traditionnelles: compresses, frottements, infusions, onguents.
  • Physiothérapie.
  • Régime.

Aux 3 stades de la maladie, des analgésiques et une intervention chirurgicale sont indiqués..

Thérapie conservatrice pour l'arthrose

Aux premiers signes de la maladie, il est recommandé de protéger le bras blessé. Au stade initial de la thérapie, elle doit assurer un repos 24h / 24, cela peut être fait à l'aide d'un bandage.

Parmi les médicaments prescrits:

  • AINS. Ils ont un effet anti-inflammatoire et analgésique, soulagent l'enflure. Montrant Diclofenac, Ortofen et Voltaren.
  • Chondroprotecteurs. Ils aident à restaurer la structure du cartilage, ne sont efficaces que dans les premiers stades de la maladie. Les plus populaires sont le sulfate de glucosamine, l'osténil et le Structum..
  • Complexes de vitamines. Le patient est recommandé des médicaments à haute teneur en vitamines B, ce qui est important pour la nutrition de l'articulation endommagée. Le choix d'un produit approprié est effectué individuellement, car dans le corps du patient, il peut y avoir une quantité différente de nutriments.

Durée du traitement conservateur

Le médecin sélectionne individuellement le traitement de l'arthrose du coude, en se concentrant sur les critères d'âge, le degré de la maladie, la présence d'autres problèmes dans le corps du patient, et en tenant également compte des raisons qui ont conduit au développement de la maladie. Malgré toutes ces nuances, la durée du traitement est d'au moins six mois.

Quelles pommades doivent être utilisées pour le traitement?

Pour éliminer rapidement le processus inflammatoire, les pommades suivantes peuvent être utilisées:

  • Les AINS sont efficaces dans les douleurs intenses. Ils aident non seulement à arrêter l'inconfort, mais aussi à soulager l'inflammation. Prescrire: ibuprofène, kétoprofène, diclofénac.
  • Les analgésiques n'ont pas d'effet thérapeutique, ils ne sont utilisés que pour éliminer rapidement la douleur. Indovazin populaire.
  • Les alcaloïdes éliminent la douleur, se réchauffent. Après avoir appliqué la pommade, le flux sanguin vers la plaie s'améliore. Le plus célèbre - Finalgon, Menovazin.
  • Les salicylates soulagent l'inflammation: Efkamon, Nizhvisal.
  • Combinés contiennent un certain nombre de composants utiles. C'est Viprosal, Apizarthron.

Aider les exercices de thérapie par l'exercice

La gymnastique thérapeutique est sélectionnée individuellement pour chaque patient. Le choix des procédures dépend du degré et de la gravité de la maladie..

Fondamentalement, la thérapie par l'exercice aide à:

  • Améliore la circulation sanguine.
  • Normaliser les processus métaboliques et la nutrition tissulaire.
  • Soulage les spasmes musculaires.
  • Élimine la douleur.
  • Lancer les processus d'auto-guérison du corps.

Médecine douce

Les méthodes folkloriques sont basées sur la préparation de lotions, pommades et infusions à usage local et interne. Le traitement à domicile aide à faire face à la douleur, à soulager l'enflure et l'inflammation..

Pour une guérison complète, vous devez respecter les prescriptions du médecin, prendre les médicaments recommandés, faire de l'exercice et surveiller votre alimentation.

Les recettes efficaces sont les suivantes:

  • Pommade à la propolis et huile végétale. Prenez 50 grammes de chaque ingrédient et faites-les fondre dans un bain-marie, en mélangeant soigneusement. Après refroidissement, le mélange est appliqué sur la zone endommagée avec de légers mouvements de massage. Enveloppé dans du polyéthylène, laissez reposer une nuit. La procédure est effectuée quotidiennement jusqu'à ce que la douleur soit soulagée..
  • Compresse d'argile. Pour ce faire, l'argile est diluée avec de l'eau pour obtenir une substance semblable à de la bouillie. Le produit est appliqué sur de la gaze et appliqué sur l'articulation touchée. Compression maintenez 1 heure. Les procédures peuvent être effectuées quotidiennement jusqu'à ce que la douleur soit soulagée..
  • Teinture de potentille. La racine de la plante est nettoyée, broyée et placée dans un bocal d'un litre afin que l'ingrédient n'occupe pas plus du tiers de sa capacité. Ensuite, ils le remplissent de vodka. Après avoir bouché avec un couvercle, la teinture est enlevée pendant 3 semaines dans un endroit sombre. Il est nécessaire de prendre trois fois par jour pour 1 cuillère à soupe. cuillère de fonds.
  • Feuille de chou et jus. Avec une douleur intense, une feuille de chou peut être appliquée sur l'articulation enflammée et enveloppée d'un bandage. Il est encore préférable de presser le jus du légume et de le tremper avec une serviette en chiffon, qui sera ensuite fixée sur la zone affectée.
  • L'huile de sapin. Il est utilisé comme mouture, lubrifiant périodiquement le joint tout au long de la journée..
  • Thé aux herbes. Pour ce faire, prenez 1 cuillère à soupe. une cuillerée d'un mélange d'aneth, fraise, bouleau, feuilles de cassis. Versez l'herbe avec un verre d'eau bouillante. Une telle boisson peut être consommée 3 fois par jour..

Le rôle de la physiothérapie et du massage dans le traitement

Pour la maladie du coude, diverses procédures peuvent être utilisées, et les plus efficaces sont:

  • Réchauffement à la paraffine. Cela améliore la circulation sanguine.
  • Électrophorèse Avec son aide, la pénétration percutanée et l'absorption d'agents thérapeutiques dans les zones des tissus mous se produisent..
  • Thérapie au laser Aide à éliminer les ostéophytes. Grâce à cela, la mobilité articulaire reprend..
  • La boue se comprime. Les substances curatives nourrissent le cartilage affecté.
  • Acupuncture. Les manipulations activent les terminaisons nerveuses, augmentent le tonus musculaire.

Le massage est prescrit après l'arrêt du processus inflammatoire. L'objectif principal est de décharger les muscles affectés. Après la procédure, la circulation sanguine s'améliore, la nutrition du cartilage est restaurée.

Quand une intervention chirurgicale est nécessaire?

L'intervention chirurgicale est indiquée au dernier stade de la maladie, lorsque la mobilité de l'articulation du coude disparaît complètement et qu'un traitement conservateur n'apporte aucun résultat. Pendant l'arthroplastie, l'articulation touchée est remplacée par un implant en silicone ou en métal..

Avant d'installer un nouveau composant, les ostéophytes et les tissus affectés sont retirés pour éviter une ré-inflammation..

Une arthroplastie peut également être pratiquée. Cette méthode se distingue en remplaçant uniquement la couche cartilagineuse, tandis que l'articulation reste inchangée.

Après la chirurgie, le patient subit une rééducation, qui comprend des cours sur le développement d'une nouvelle articulation. Avec un résultat positif, la récupération de l'invalidité se produit 3 à 4 mois après la chirurgie.
Quelles complications l'arthrose menace?

Si vous cherchez de l'aide en temps opportun, le traitement a de bonnes prévisions. Dans les cas avancés, l'articulation du coude est détruite et la mobilité de l'avant-bras est considérablement limitée ou disparaît complètement. De plus, au dernier stade de la maladie, le patient souffre de douleurs intenses dans la zone touchée.

L'arthrose de l'articulation du coude peut entraîner une capacité de travail limitée et une invalidité. Pour prévenir la maladie, vous devez surveiller votre santé, bien manger, mener une vie active, éviter les blessures et traiter en temps opportun tous les processus inflammatoires dans le corps.

Le respect de ces règles simples vous permettra de vivre une vie longue et heureuse sans avoir à faire face à une maladie telle que l'arthrose..

La maladie dégénérative-dystrophique caractérisée par la destruction du cartilage articulaire du coude avec un changement progressif de la surface, qui conduit finalement à sa déformation complète, est appelée «arthrose de l'articulation du coude». Cette maladie appartient à la pathologie articulaire la plus courante - 12% de la population de tous âges de la planète en souffre. L'arthrose est plus souvent dépassée par les hommes de plus de 60 ans, les femmes ménopausées, les athlètes professionnels et les personnes engagées dans un travail physique intense.

Causes de l'ostéoarthrose

Les facteurs contribuant au développement de l'arthrose peuvent être héréditaires et acquis. Ces derniers surviennent à la suite d'efforts physiques fréquemment répétés, de changements dans la structure de l'articulation du coude après des blessures (luxations, fractures, hémarthrose), processus inflammatoires provoqués par une infection, intoxication par des sels de métaux lourds, maladies endocriniennes, hémophilie. Les facteurs congénitaux dans le développement de l'ostéoarthrose comprennent une violation de la géométrie des articulations du coude, une distribution incorrecte des vecteurs de charge sur le cartilage articulaire.

Étapes et symptômes

L'arthrose de l'articulation du coude ne se produit pas en une semaine - il faut des années pour se former. Dans le tableau clinique, des douleurs de départ sont d'abord observées, lorsque, avec une charge sur le coude, les sensations douloureuses s'intensifient puis disparaissent. Dans le processus de formation de l'ostéoarthrose, on distingue trois stades de destruction:

  • 1er degré. Il y a un léger rétrécissement de l'écart articulaire, la douleur apparaît avec un effort physique intense sur le coude, la structure du cartilage devient rugueuse.
  • 2e degré. Des douleurs constantes au niveau du coude apparaissent, surtout la nuit, la mobilité du bras est altérée, l'espace articulaire est rétréci deux fois par rapport à la norme.
  • 3e degré. Les ligaments à l'intérieur du coude sont très épaissis et la quantité de liquide qu'ils contiennent est minime. Pour cette raison, il y a une violation grave de la mobilité de la main, et si le patient essaie de faire quelque chose par la force, une douleur insupportable apparaît. Le cartilage de l'articulation est gravement appauvri ou complètement absent.

Les principaux symptômes de l'arthrose sont la douleur au coude lors de la flexion du bras, la limitation de la mobilité, le crissement. Si vous ne consultez pas de médecin à ce stade, au fil du temps, la nutrition des tissus articulaires se détériorera et les changements dégénératifs du cartilage ne feront que s'intensifier. Même un travail simple deviendra impossible lorsqu'une déformation complète des os du bras se produira. En règle générale, la maladie n'entraîne pas d'incapacité, mais la qualité de vie du patient est fortement altérée.

Méthodes de diagnostic

Au 1er stade, il est difficile de poser un diagnostic, car il n'y a aucun signe évident de la maladie - la maladie passe inaperçue, le patient n'a que des douleurs mineures au coude et une légère fatigue. Ce n'est que lorsque vous passez le liquide synovial pour analyse, que la maladie est déterminée, mais tout le monde ne va pas chez le médecin avec un si léger inconfort. Lorsque le patient a une douleur constante au coude, il doit se rendre chez un rhumatologue, qui fait d'abord un examen visuel, et l'envoie à une radiographie pour clarifier l'arthrose.

Dans la plupart des cas, le traitement de l'arthrose implique une thérapie complexe, qui comprend l'utilisation de médicaments, des procédures physiothérapeutiques, des exercices de physiothérapie. Le médecin prescrit le cours et la posologie de manière strictement individuelle, car aujourd'hui il n'y a pas de norme unique pour la restauration de l'articulation du coude. Un rhumatologue prend en compte le stade de la maladie, l'âge du patient, le degré de déformation du cartilage articulaire et, sur la base de cela, prescrit un traitement.

Thérapie médicamenteuse

Le traitement de l'arthrose avec des médicaments est effectué en utilisant ces médicaments:

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Ils commencent toujours un traitement avec eux pour soulager la douleur lors d'une exacerbation de la maladie. L'effet analgésique des AINS se produit au jour 3, mais ces médicaments n'affectent pas l'état de la structure osseuse, par conséquent, ils n'ont aucun lien avec le traitement de l'arthrose. Les médicaments suivants sont référés aux AINS: Naproxène, nimésulide, ibuprofène.
  • Les médicaments hormonaux sont de «l'artillerie lourde», à laquelle on n'a recours que s'il n'y a pas de dynamique de récupération et que l'arthrose progresse. Les hormones éliminent l'enflure, la douleur et l'inflammation en quelques jours, cependant, en raison des nombreux effets secondaires, les médecins sont très réticents à prescrire ces médicaments. Aux médicaments hormonaux comprennent: "Kenalog", "Celeston", "Hydrocortisone".
  • Les substituts du liquide synovial sont des prothèses fluides. Ils sont créés à base d'acide hyaluronique et sont capables de nourrir l'articulation du cartilage, de protéger contre la destruction et d'absorber les tissus détruits. Ces médicaments sont prescrits lorsque l'arthrose est en rémission et les implants d'eau sont injectés dans l'articulation du coude par injection. L'action du médicament se développe lentement et dure de six mois à un an. Célèbres substituts du liquide synovial - Fermatron, Sinvisk, Gialgan, Ostenil.
  • Des chondroprotecteurs sont nécessaires pour éliminer l'enflure et l'inflammation. Si les médecins prescrivent des injections, la procédure est plus efficace, car la solution affecte les tissus beaucoup plus rapidement et le patient ressent un résultat positif en quelques heures. Les injections efficaces de chondroprotecteurs comprennent: Structum, Dona, Adant, Hialubriks, Mukosat, Alflutop.

Physiothérapie

Le traitement des articulations avec la physiothérapie comprend l'exposition aux zones de pathologie avec des facteurs physiques et naturels: froid, chaleur, champ magnétique, laser, hirudothérapie (sangsues), acupuncture. L'avantage de ces méthodes de traitement par rapport à d'autres est la sécurité et la haute efficacité. Les procédures renforcent l'immunité, renouvellent les réserves internes du corps, accélèrent la guérison.

  • Thérapie au laser Elle est basée sur l'effet biostimulant du flux lumineux dirigé sur les tissus malades. En conséquence, la microcirculation sanguine s'améliore, le flux lymphatique augmente, les processus de guérison sont accélérés. La thérapie au laser aide à réduire le temps de traitement de la maladie et à obtenir une dynamique positive avec un minimum de médicaments.
  • La cryothérapie. Il s'agit d'une technique unique qui affecte le corps avec de l'azote liquide. La cryothérapie stimule le système immunitaire, a un effet anti-inflammatoire, analgésique et décongestionnant dans les lésions de l'articulation du coude, contribuant à la saturation du sang en bioéléments actifs.
  • Magnétothérapie. Cette procédure est capable, sous l'influence d'un champ magnétique, d'exercer un effet cicatrisant à la fois sur l'organisme dans son ensemble et sur ses sections individuelles. Pour le traitement de l'arthrose, l'effet se fait directement sur la zone articulaire pendant 15 minutes pendant 10-15 jours, après quoi les patients ressentent une diminution de la douleur, une augmentation du temps de rémission de la maladie.
  • L'irradiation UV à ondes moyennes est un traitement avec une exposition ciblée à la lumière. Le mécanisme est basé sur l'activation du système antioxydant du sang, l'effet antiviral et bactéricide. Un OVNI réduit l'œdème en stimulant la restauration du cartilage articulaire.
  • Électrophorèse - une méthode dans laquelle il y a une injection profonde de médicaments en utilisant le courant continu. Avec cette méthode de traitement, deux facteurs agissent à la fois sur le corps du patient: le courant galvanique et la médecine. Pénétrant sous les électrodes dans l'épaisseur de l'articulation du coude, les préparations forment des «dépôts» cutanés, d'où elles pénètrent lentement dans l'organisme, augmentant son activité pharmacologique. L'électrothérapie est sélectionnée individuellement pour chaque organisme (nombre de procédures, fréquence d'exposition, durée), de sorte qu'il y ait un effet maximal.
  • La darsonvalisation est une méthode physiothérapeutique basée sur le passage de courants de haute tension et de fréquence à travers le corps. Cette procédure stimule la circulation sanguine autour d'une articulation malade, augmentant le taux de régénération tissulaire..
  • La diadynamie et la thérapie par amplipulse sont effectuées en agissant sur l'articulation du coude avec des courants sinusoïdaux alternatifs qui excitent les fibres musculaires et nerveuses. À la suite d'une telle exposition, un blocage de la sensibilité à la douleur se produit rapidement..

Thérapie manuelle et massage

Dans l'arthrose, la thérapie manuelle est une partie importante d'un traitement complexe, qui vise à corriger et à augmenter la mobilité, en prévenant l'atrophie des muscles de l'articulation du coude. Un chiropraticien professionnel est capable d'éliminer rapidement la douleur, les crampes et de restaurer la mobilité du cartilage articulaire qui a été perdu pendant la maladie. La thérapie manuelle est efficace dans les deux premiers stades de la maladie, et avec une maladie courante, elle n'aide presque pas.

Il existe deux façons principales d'impact manuel sur une articulation douloureuse: la manipulation et la mobilisation. La première méthode de traitement est les mouvements brusques du thérapeute, qui donnent instantanément un effet positif. La mobilisation est un étirement en douceur des os, qui est utilisé immédiatement avant la manipulation. Contrairement à la première méthode, la mobilisation ne présente pas de risque de blessure pour le patient.

Le massage de la maladie est utilisé lorsque l'exacerbation disparaît et que la douleur disparaît. Elle est réalisée à la main ou à l'aide de divers appareils de massage. Ce n'est pas l'articulation du coude qui est massée, mais les tissus situés autour. Si vous effectuez le massage vous-même, gardez un œil sur l'heure du massage. Vous ne pouvez pas masser les tissus avant et immédiatement après le repas, et la pause entre les procédures doit être d'au moins deux heures.

Gymnastique thérapeutique et kinésithérapie de physiothérapie

Dans l'arthrose, les exercices de physiothérapie sont efficaces. Cependant, ne vous blessez pas en épuisant votre articulation du coude avec l'entraînement. Les exercices pour l'arthrose sont pris individuellement et leur objectif est d'augmenter l'amplitude des mouvements effectués. S'il est difficile pour le patient de faire de la gymnastique à domicile seul, le médecin vous conseillera de vous inscrire à un cours de kinésithérapie. Les méthodologistes y proposent des cours sur le simulateur Bubnovsky unique, qui active les articulations du coude avec un dosage précis d'activité physique.

Respect du régime

Pour que les articulations fonctionnent correctement, le corps a besoin de mucopolysaccharides - des substances biologiquement actives qui fournissent la formation de lubrifiant pour le cartilage hyalin. Ils peuvent être obtenus non seulement à l'aide de compléments alimentaires et de médicaments, mais également avec une alimentation équilibrée. Le but du régime alimentaire est de réduire la charge sur les articulations, en réduisant le poids corporel, ainsi qu'en améliorant les processus métaboliques dans le cartilage articulaire. Les principes de base de la diététique pour l'arthrose:

  • Apportez un apport calorique quotidien à 1800 kcal.
  • Limitez les graisses et les glucides d'origine animale.
  • Mangez de façon fractionnée jusqu'à 6 fois par jour.
  • Mangez beaucoup de fruits et légumes riches en fibres saines..
  • Limitez votre consommation de sel, d'assaisonnement et d'alcool.

Les mucopolysaccharides sont obtenus en utilisant des bouillons de viande saturés, l'aspic, qui contient non seulement des os et de la chair, mais aussi du cartilage, des ligaments riches en substances biologiquement actives. La viande ne doit être consommée que maigre, et le poisson, au contraire, est gras, qui contient les acides oméga-3 nécessaires à l'organisme. Avec l'arthrose, il est conseillé d'inclure quotidiennement des produits à base de lait et d'acide lactique, et les légumes sont mieux mangés crus, car une grande quantité de substances utiles sont perdues pendant le traitement thermique.

Remèdes populaires

Le traitement de l'ostéoarthrose avec des remèdes populaires est un élément important de la thérapie générale, avec d'autres méthodes. L'expérience millénaire des guérisseurs apporte une aide inestimable aux personnes souffrant de lésions du coude. Toutes les recettes suivantes visent à soulager la douleur, l'inflammation et à améliorer la fonctionnalité du cartilage articulaire. Mais pour que l'effet soit durable, le patient a besoin de patience et de persévérance.

  1. Pour éliminer la douleur, faites une compresse qui contient en quantités égales: soude, sel, miel, moutarde. Appliquer le mélange sur la toile, attacher à l'articulation du coude, couvrir d'un film alimentaire, laisser reposer une nuit.
  2. Un mélange d'huile végétale et d'argile blanche est efficace contre l'inflammation de l'articulation du coude. Diluez les composants à la consistance d'une crème sure épaisse, frottez dans un point douloureux plusieurs fois par jour jusqu'à ce que la douleur diminue.
  3. Lors de la restauration du tissu cartilagineux, l'huile de sapin est excellente, qui doit être chauffée à 36 degrés, trempée dans de la toile, saupoudrée de sel sur le dessus et appliquée sur le point sensible pendant 2 heures sous forme de compresse. Faites cette procédure quotidiennement pendant 2 semaines.

L'ostéoarthrose affecte principalement les grandes articulations des jambes et de la colonne vertébrale, mais dans certains cas, des phénomènes dégénératifs-dystrophiques (c'est-à-dire l'arthrose) se produisent dans des endroits atypiques, par exemple, dans les coudes. L'arthrose de l'articulation du coude se rencontre souvent chez les personnes qui effectuent des travaux physiques lourds, sont professionnellement impliquées dans le sport, ainsi que chez les femmes de plus de 45 ans avec le début d'une restructuration hormonale du corps.

Les causes de la maladie

La lésion du coude avec arthrose dans la plupart des cas doit être considérée comme une maladie professionnelle. L'extension des bras dans le coude est longue et monotone ou fréquente et nette est caractéristique des professions de la construction, des musiciens, des athlètes, des travailleurs physiques durs - à la suite d'un tel travail, un microtraumatisme du tissu cartilagineux de l'articulation du coude peut se produire. Un effet négatif sur l'état du cartilage et l'exposition prolongée aux vibrations que rencontrent constamment les foreurs, broyeurs, réparateurs de la chaussée, etc..

En plus des facteurs professionnels, les troubles métaboliques, les pathologies endocriniennes, les opérations articulaires, les blessures et les ecchymoses des coudes contribuent au développement de la maladie. La prédisposition génétique joue un rôle.

Symptômes de l'arthrose de l'articulation du coude

La maladie présente un certain nombre de symptômes typiques:

  • crunching pendant la flexion ou l'extension du coude;
  • douleur lors de l'exécution de mouvements actifs, aux stades ultérieurs et au repos;
  • gonflement, rougeur de l'articulation;
  • raideur matinale de l'articulation, qui disparaît d'elle-même après 15 minutes en moyenne;
  • restriction progressive de la mobilité articulaire;
  • modification de l'apparence et de la forme de l'articulation;
  • engourdissement et refroidissement de l'auriculaire et de l'annulaire sur un membre endolori.

Ces symptômes se développent avec le temps. Aux stades initiaux du patient, seul un léger inconfort qui survient avec de fortes charges sur l'articulation peut être dérangeant. Plus tard, lorsque plus de la moitié de la surface du cartilage est détruite, le tableau clinique acquiert des symptômes détaillés.

Méthodes de traitement

En plus de prendre des médicaments, les éléments importants du traitement de l'arthrose sont: la thérapie par l'exercice avec l'inclusion obligatoire d'éléments de kinésithérapie (un «traitement spécial avec les bons mouvements»), le massage, la physiothérapie et les méthodes de traitement alternatives (thérapie manuelle, hirudothérapie, acupuncture). La chirurgie des lésions du coude n'est pratiquée que dans les cas extrêmes.

À ce jour, il n'existe pas de norme unique pour le traitement de cette maladie. Le médecin prend en compte l'âge, le stade de la maladie, l'intensité de la douleur, le degré de déformation et, en fonction de cela, choisit l'une ou l'autre tactique. Il suffit à certains patients d'ajuster leur nutrition, de réduire la charge sur le membre malade et d'éliminer le processus inflammatoire, tandis que d'autres nécessitent un traitement plus sérieux, par exemple, la prise de médicaments hormonaux et de chondroprotecteurs.

Acupuncture articulaire électrique du coude

Thérapie médicamenteuse

Le traitement médicamenteux de l'arthrose s'effectue dans deux directions:

Réduire la gravité des symptômes - ce sont des agents anti-inflammatoires et hormonaux non stéroïdiens..

Restaurer la santé de l'articulation, prévenir la progression de la maladie - chondroprotecteurs et substituts du liquide synovial.

Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)

Le traitement commence toujours par la nomination d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (nimésulide, flurbiprofène, naproxène, sinprofène, ibuprofène, kétoprofène), car ils soulagent la douleur et l'inflammation. Ces médicaments peuvent être pris par voie orale sous forme de comprimés, mais il est plus sûr (et non moins efficace) de les utiliser sous forme de pommades, de gels, de pansements, ce qui vous permet d'affecter directement le foyer de l'inflammation sans effets secondaires. L'effet analgésique du traitement local se produit en moyenne le troisième jour et la gravité de l'inflammation diminue à la fin de la première semaine.

Médicaments hormonaux

Les médicaments hormonaux (diprospan, celestone, hydrocortisone, phlosterone, kenalog) appartiennent à l '"artillerie lourde", qui n'est prescrite qu'en cas de progression de la pathologie, malgré le traitement effectué par des méthodes plus douces. Les hormones éliminent la douleur, le gonflement et l'inflammation en quelques jours, mais en raison du grand nombre d'effets secondaires négatifs, elles ne sont utilisées qu'au stade aigu de la maladie.

Substituts de liquide synovial (prothèses de fluide)

Après la fin de la phase aiguë, le médecin peut prescrire des substituts du liquide synovial - les soi-disant prothèses liquides. Les meilleurs résultats ont été obtenus avec l'acide hyaluronique et le médicament Synvisc. Ils sont capables de protéger efficacement le cartilage de toute destruction supplémentaire, de nourrir et d'amortir les tissus endommagés.

Les implants liquides sont injectés directement dans la cavité de l'articulation du coude. Leur action se développe relativement lentement, mais le résultat obtenu dure 6 à 12 mois. Ces fonds peuvent être combinés avec des AINS, ce qui vous permet d'obtenir rapidement une dynamique positive et de réduire la posologie des médicaments.

Chondroprotecteurs

Les injections de chondroprotecteurs (hyalgan, aflutop, osténil, struktum, don, fermatron, mucosate, adant, hyalubrix) conduisent à l'affaissement du processus inflammatoire, réduction de la douleur, stabilisation du patient.

Aux stades initiaux de l'arthrose de l'articulation du coude, des chondroprotecteurs en comprimés ou en préparations combinées contenant un chondroprotecteur (sulfate de chondroïtine) et l'un des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont possibles.

Le traitement avec des chondroprotecteurs dure au moins 3-4 mois, mais le résultat après traitement est conservé pendant plusieurs années.

Traitement non médicamenteux

Il existe de nombreuses thérapies non médicamenteuses qui traitent l'arthrose de l'articulation du coude. Avec leur aide, le patient peut améliorer considérablement son bien-être..

Physiothérapie et kinésithérapie

Il est permis de commencer les cours de physiothérapie uniquement après la fin de la phase aiguë de la maladie. Un ensemble d'exercices vous choisirez un médecin LFK.

Il doit être pratiqué quotidiennement ou tous les deux jours, il est recommandé d'augmenter le rythme et la charge progressivement. Les mouvements doivent être fluides, sans secousses, une légère douleur est acceptable, surtout au stade initial de l'entraînement. Un stress excessif conduit souvent à une mauvaise santé et endommage davantage les surfaces du cartilage..

Idéalement, les cours devraient être dispensés dans la piscine sous la supervision d'un moniteur d'exercice expérimenté. Si cela n'est pas possible, tous les exercices nécessaires peuvent être effectués à la maison. N'arrêtez pas de faire de l'exercice pendant la période d'exacerbation, mais il est préférable de réduire l'intensité et la durée des cours et d'éviter les mouvements complexes.

Les exercices de physiothérapie comprennent également la kinésithérapie - ce sont des exercices qui sont effectués sur des simulateurs spéciaux qui peuvent et devraient même provoquer une douleur modérée. L'ensemble d'exercices se compose de mouvements actifs, passifs et mixtes, développés strictement individuellement pour chaque patient, en tenant compte de toutes les caractéristiques de son corps. Lors de l'exécution de ces exercices, une grande attention est accordée à une bonne respiration, car l'efficacité des exercices de physiothérapie dépend de sa profondeur et de son rythme..

Physiothérapie

Toutes les procédures physiothérapeutiques sont conditionnellement divisées en analgésiques, anti-inflammatoires et réparatrices. Pour obtenir un résultat durable, les procédures sont combinées les unes avec les autres, et également combinées avec des médicaments.

Parmi les méthodes de physiothérapie utilisées:

  • exposition UV aux ondes moyennes,
  • magnétothérapie,
  • thérapie diadynamique et amplipulse,
  • darsonvalisation,
  • bains de guérison.

Les bains thérapeutiques sont des procédures obligatoires pour l'arthrose, car ils calment le système nerveux (entre autres effets), ce qui conduit à un effet analgésique plus rapide. Le résultat le plus notable est obtenu avec les bains de bischofite, de sulfure d'hydrogène, de sauge et de boue gazeuse.

Hirudothérapie

À l'heure actuelle, l'hirudothérapie est largement utilisée dans le traitement de l'ostéoarthrose. Avec lui, vous pouvez augmenter le flux sanguin vers la zone endommagée, améliorer la nutrition du cartilage, normaliser la production de liquide synovial, arrêter le processus inflammatoire et prolonger la période de rémission. L'hirudothérapie la plus efficace en combinaison avec le massage, la thérapie par l'exercice, l'acupuncture.

Thérapie manuelle et massage

Le massage et la thérapie manuelle ont un effet local, dont l'efficacité dépend directement du stade de la maladie. Plus la maladie est déclenchée, plus le résultat est bas et plus la période de «bien-être» est courte. Dans les premiers stades, le massage ainsi que la diète et la thérapie par l'exercice sont l'une des principales méthodes de traitement, mais avec la forme avancée de l'ostéoarthrose, il ne remplit qu'une fonction auxiliaire.

Les nutritionnistes conseillent de privilégier les aliments à base de lait végétal riches en vitamines (en particulier la vitamine D), en minéraux, en acides gras monoinsaturés. Ces substances se trouvent principalement dans le fromage à pâte dure, le fromage cottage, les légumineuses, le sarrasin, les fruits de mer et les poissons d'eau salée..

Mais les aliments frits, fumés, salés doivent être exclus du régime. Il en va de même pour la farine et les aliments sucrés, les graisses animales, divers aliments transformés, la restauration rapide. Il n'est pas nécessaire de refuser complètement la viande, mais il est recommandé de la faire cuire, ragoût ou cuire. Porc indésirable en raison de la très forte teneur en graisses «non utiles».

Conclusion

Il n'existe pas de méthode universelle (et magique) pour traiter l'arthrose de l'articulation du coude. Les méthodes de traitement sont sélectionnées individuellement, en tenant compte de toutes les contre-indications, du stade et de la cause de la maladie.Par conséquent, l'automédication et l'expérimentation de votre santé sont au moins inefficaces. La thérapie combinée, prescrite par un spécialiste, au contraire, peut apporter un soulagement important et, dans certains cas, arrêter complètement la progression de la maladie.

L'arthrose de l'articulation du coude est une maladie chronique qui se manifeste par la destruction des tissus conjonctifs de l'articulation et a un caractère progressif. Si vous ne prêtez pas attention à la maladie en temps opportun, cela peut avoir des conséquences dangereuses. Le cartilage peut s'effondrer complètement et l'articulation peut se déformer. La maladie est plus fréquente chez les personnes de plus de 40 ans. Particulièrement souvent, cette maladie affecte les personnes après 60 ans.

Physiologie de la maladie

L'essence physiologique de l'arthrose de n'importe quelle articulation est que le cartilage hyalin est épuisé. Il commence à s'user rapidement et devient incapable d'exercer ses fonctions directes. La cause de la dysfonction articulaire est son apport insuffisant en nutriments. Cela se produit lorsque le tissu cartilagineux ne reçoit pas la quantité de nutriments nécessaire à son fonctionnement normal..

La maladie a un autre nom - épicondylose. Dans l'articulation malade, la quantité de liquide synovial commence à diminuer, cela devient la raison du rétrécissement de l'espace articulaire, de l'augmentation du frottement et de l'apparition d'ostéophytes. La mobilité de l'articulation devient limitée, une personne ressent de la douleur lors de tout mouvement du bras. Avec l'arthrose, la maladie affecte tous les éléments de l'articulation du coude.

Comparé aux articulations de la hanche ou de la cheville, le coude est beaucoup moins susceptible de développer une arthrose déformante. C'est parce qu'il ne subit pas de charges aussi lourdes. Néanmoins, la maladie survient et le plus souvent, les personnes âgées en souffrent. Il se peut que chez les patients qui ont demandé l'aide d'un médecin, la maladie ait commencé à se développer bien avant cela, mais les personnes de plus de 45 ans se rendent généralement dans des établissements médicaux..

L'arthrose chez les femmes est plus souvent diagnostiquée que chez les hommes, cela est dû aux changements hormonaux qui se produisent dans le corps féminin à cet âge. Les athlètes sont également à risque de cette maladie, en particulier ceux impliqués dans le tennis, des personnes dont la profession est associée à une charge directe sur le coude. Ces professions comprennent les pianistes, les chauffeurs professionnels.

L'ostéoarthrose de l'articulation du coude selon la CIM 10 est sous le n ° 15-19.

Les causes de la maladie

L'arthrose de l'articulation du coude peut survenir pour les raisons suivantes:

  • Blessure au coude qu'une personne a reçue dans sa jeunesse. Ces blessures comprennent des dommages au ménisque, des ecchymoses de gravité variable, une fracture de l'os du poignet, une luxation, une rupture des ligaments et autres.
  • Violé la mesure des substances corporelles. Dans ce cas, l'articulation ne reçoit pas la quantité d'éléments nécessaires à son fonctionnement normal.
  • Si une personne est malade de la polyarthrite rhumatoïde, cette maladie progressant, va à toutes les articulations.
  • Certaines maladies chroniques. La cause de l'arthrose peut être une cholécystite, une gastrite, une amygdalite, des caries.
  • Si le patient utilise très peu d'eau propre.
  • Inflammation de l'articulation causée par une infection à l'intérieur du sac articulaire.
  • Diverses maladies du système endocrinien.
  • L'empoisonnement toxique.
  • Changements liés à l'âge dans le corps du patient.
  • Prédisposition génétique. Si l'arthrose est diagnostiquée chez les parents, cette maladie peut ensuite être détectée chez leurs enfants.
  • Si une personne souffre souvent de maladies respiratoires et se refroidit périodiquement.

Ce sont les raisons les plus courantes pour lesquelles cette maladie peut se développer..

Symptômes de maladie

La médecine distingue quatre principaux groupes de symptômes permettant de déterminer que l'articulation du coude a été affectée par l'arthrose:

  1. Lorsqu'une personne plie ou étend son bras, le tourne sur les côtés, il ressent une douleur au coude. La douleur peut survenir même lorsqu'une personne marche. Mais au premier stade du développement de l'arthrose, de tels symptômes sont assez difficiles à remarquer, car ils sont faiblement exprimés. Ce n'est qu'après un certain temps que le patient commence à ressentir de la douleur sans même bouger sa main. Il y a des moments où la douleur de l'articulation du coude pénètre dans la colonne cervicale.
  2. Pendant le mouvement du coude, un craquement sec et rugueux se fait entendre dans l'articulation. Un tel son provient du fait que les os se frottent les uns contre les autres. Avec la poursuite de la progression de la maladie, le resserrement devient plus fort et plus distinct. La douleur devient plus prononcée. Parfois, des clics vocalisés dans le coude sont entendus chez les personnes en bonne santé, mais ces sons ne sont pas accompagnés de douleur. Ces sons n'indiquent pas de danger et sont considérés comme normaux..
  3. En raison du fait, la lumière de l'espace articulaire devient plus étroite, les épines osseuses se développent et des crampes musculaires se produisent, le coude devient moins mobile, l'amplitude de rotation du bras diminue. Souvent, la présence d'arthrose de l'articulation du coude est indiquée par un symptôme de Thompson. Le patient ne peut pas garder son dos plié, la main serrée dans un poing. Cette position lui est très gênante et il essaie d'aligner ses doigts le plus rapidement possible. Il est également très difficile pour le patient de plier et d'étendre le bras dans l'avant-bras au niveau du menton (symptôme du vent).
  4. L'articulation du coude change visuellement. Il gonfle, des tubercules peuvent également être observés. La raison de ces changements est une augmentation de la quantité de liquide synovial et la croissance des ostéophytes.

Épicondylose au stade

En général, la médecine distingue 3 stades de développement de l'arthrose ulnaire. Chacun d'eux présente des symptômes caractéristiques. Il est clair qu'au début de la maladie, ils ne sont pas aussi prononcés qu'après un certain temps. Mais de nombreux patients essaient de ne pas prêter attention aux modifications mineures du coude et ne demandent pas d'aide médicale à temps. Mais une visite opportune chez un médecin est une garantie de réussite du traitement.

Ostéoarthrose de l'articulation du coude 1 degré

Au tout début de la maladie, les gens ressentent une légère douleur au coude, à laquelle beaucoup ne prêtent pas beaucoup d'attention, en espérant qu'il n'y a rien de dangereux et que tout ira de lui-même. La douleur survient le plus souvent après un dur travail. Il est très difficile de déterminer la maladie extérieurement, mais un spécialiste lors de l'examen peut remarquer une légère diminution, à première vue, du tonus musculaire. Certains patients se plaignent d'avoir du mal à déplacer leurs avant-bras..

Le fait qu'une personne souffre d'arthrose de l'articulation du coude du 1er degré est mis en évidence par le fait qu'il lui est difficile de plier et de déplier son bras, ainsi que de le ramener derrière la cuisse. Dans ce cas, des diagnostics supplémentaires sont nécessaires. Pour exclure le syndrome du tunnel et l'ostéochondrose cervicale, une radiographie est prise. De plus, si la maladie a commencé son effet destructeur, cela montrera que l'espace articulaire a commencé à diminuer..

Ostéoarthrose de l'articulation du coude 2 degrés

Si la maladie est passée au deuxième stade de son développement, le patient ressent une augmentation significative de la douleur dans l'articulation touchée. La douleur ne disparaît pas même lorsque le bras est au repos. C'est pourquoi, à l'heure actuelle, la plupart des patients demandent l'aide d'un spécialiste. Lorsque vous déplacez votre main, vous pouvez entendre un craquement sec. La mobilité du bras est altérée, le patient le plie difficilement au coude ou le reprend. Certaines personnes peuvent ressentir une légère atrophie musculaire. Il devient difficile pour une personne d'endurer une douleur constante, ils ne lui permettent pas d'effectuer le travail habituel, détériorent la qualité de sa vie. Tout ce qu'il faisait dans la vie ordinaire, maintenant il peut le faire avec beaucoup de difficulté.

Il est beaucoup plus facile de diagnostiquer une ostéoarthrose de l'articulation du coude du 2e degré qu'au début. Sur les radiographies, vous pouvez clairement voir beaucoup de croissances osseuses, le cartilage est déformé par de multiples irrégularités. Mais simplement à l'extérieur, il est impossible de remarquer des changements sur le coude. Ce n'est que lors de l'exacerbation de la maladie qu'un œdème est observé.

Le troisième degré de pathologie

Comment est l'arthrose de l'articulation du coude du 3ème degré? Une personne malade est constamment tourmentée par une douleur intense et douloureuse, qui ne lui permet pas de se reposer calmement même la nuit. Mouvement articulaire très limité. Souvent, les personnes qui, pour une raison ou une autre, ne consultent pas le médecin pour au moins atténuer la douleur intense, essaient de fixer leur main dans une position confortable.

Le tissu cartilagineux est complètement détruit, cela peut être vu par examen aux rayons X. Vous pouvez également observer un grand nombre de croissances osseuses, l'espace articulaire est complètement absent. À ce stade, les signes externes de la maladie peuvent être vus même à l'œil nu. L'articulation est déformée, un bras douloureux peut devenir plus court qu'un bras sain. Même un traitement intensif à ce stade ne donne pas de résultat positif..

Arthrose déformante

Selon les statistiques, près de 50% de toute l'arthrose du coude survient dans l'arthrose déformante. Ce type de maladie s'accompagne des mêmes symptômes que l'épicondylose ordinaire. Tout d'abord, le patient ressent une douleur mineure dans le coude, qui s'intensifie avec le temps. Ensuite, il y a une restriction des mouvements.

L'ostéoarthrose déformante de l'articulation du coude a également trois étapes de son développement, elles peuvent être déterminées par des radiographies. Plus le degré de la maladie est élevé, plus la lumière de l'espace articulaire est petite, plus il y a de croissances osseuses et le coude est plus déformé. En plus de cela, la maladie a ses propres caractéristiques:

Le premier degré de la maladie se caractérise par une prolifération sur la glande pinéale distale de l'humérus. Mais alors ils n'augmentent pas beaucoup. Les excroissances les plus dangereuses sont situées autour de l'articulation. Ils peuvent être enfoncés dans la fosse du coude, et donc au début du développement de la maladie, il devient difficile pour une personne de bouger sa main. Si la plupart des excroissances sont proches du processus coronoïde, le patient ne peut pas étendre l'articulation.

Lorsque l'arthrose déformante passe au deuxième stade de son développement, les ostéophytes entourent presque toute la surface de l'articulation. Mais malgré cela, le membre est toujours en mesure de fonctionner. La restriction des mouvements se produit progressivement. Une prolifération entoure souvent la tête radiale.

Au troisième stade de la déformation de l'ostéoarthrose, en plus des ostéophytes envahis, une sclérose des os adjacents est observée. L'extrémité articulaire de l'humérus est la plus déformée et la surface près de la cavité articulaire est recouverte de croissances osseuses. Le patient ayant de grandes difficultés effectue même des mouvements très simples, alors qu'il ressent une douleur aiguë. Pour faciliter la vie du patient, toutes les formations à l'intérieur de l'articulation sont éliminées par intervention chirurgicale..

Méthodes de traitement de l'ostéoarthrose ulnaire

Le diagnostic de la maladie est effectué dans un établissement médical sur la base d'un examen médical, de tests de laboratoire et de radiographies. Parfois, en plus de cela, l'IRM et l'arthroscopie sont effectuées..

Si la maladie est à un stade précoce, un traitement conservateur est utilisé. Son objectif est de se débarrasser de la douleur et d'augmenter la mobilité d'une articulation malade. Le traitement de cette maladie est complexe et dure longtemps. En règle générale, il comprend plusieurs façons.

Les principes de base du traitement de l'arthrose:

  • il est nécessaire de charger le moins possible l'articulation malade;
  • pour éliminer le processus inflammatoire et la douleur, des cours de traitement avec des médicaments sont effectués;
  • une éducation physique réparatrice spéciale est recommandée;
  • à la maison, vous pouvez appliquer un traitement avec des méthodes alternatives;
  • si un traitement conservateur ne conduit pas aux résultats souhaités, un traitement chirurgical est alors proposé au patient.

Thérapie médicamenteuse

Un bon résultat est donné par le traitement médical de l'arthrose de l'articulation du coude du 1er degré. En règle générale, ces médicaments sont utilisés pour se débarrasser de cette maladie:

  • AINS
  • Chondoprotecteurs;
  • Pommades avec des substances médicinales

Le but des AINS est de soulager le patient de la douleur et de soulager le processus inflammatoire à l'intérieur de l'articulation. Les entreprises pharmacologiques produisent ces médicaments sous forme d'injections intramusculaires, d'injections qui sont injectées directement dans l'articulation, ainsi que de comprimés et de pommades. Les médicaments les plus utilisés sont le diclofénac et l'indométhacine, ainsi que leurs analogues - voltaren, ibuprofène, ortofène. Lors d'une exacerbation de la maladie, il est conseillé de recevoir des AINS sous forme d'injections, puis de passer aux comprimés. Mais il faut garder à l'esprit que ces médicaments ont un effet négatif important sur l'estomac, sa muqueuse.

Les chondoprotecteurs sont des médicaments qui rétablissent le cartilage. Ils peuvent se présenter sous forme de comprimés, d'injections et de pommades. Le traitement avec des chondoprotecteurs dure longtemps, au moins 6 mois. De toutes les variétés de ces médicaments, le sulfate de glucosamine et le chondroxyde sont les plus couramment utilisés. De tels médicaments donnent un résultat positif dans le traitement de l'arthrose de l'articulation du coude du 2ème degré, et bien sûr 1 degré.

Des pommades contenant des substances médicinales spéciales sont appliquées sur le point sensible. Ils aident à soulager la douleur et l'inflammation, réchauffent, soulagent l'enflure. Les plus courants sont Fastum Gel, Voltaren, Diclobene, Viprosal, Episatron et autres..

Traitements physiothérapeutiques

La physiothérapie est utilisée dans la période de rééducation, lorsque les phénomènes aigus ont déjà été éliminés par la méthode médicale. Avec l'arthrose du coude, les méthodes suivantes sont utilisées:

  • Thérapie à la paraffine. L'utilisation de paraffine chaude aide à réchauffer les tissus mous entourant l'articulation touchée et à stimuler ainsi la circulation sanguine..
  • Laser. Grâce à cette procédure, les ostéophytes sont détruits et les nouveaux poussent moins..
  • Électrophorèse Aide les médicaments à pénétrer plus profondément dans le sac articulaire.
  • Compresses de boue thérapeutique. Élimine les changements atrophiques dans les tissus.

Massothérapie

Le massage, comme les procédures physiothérapeutiques, est prescrit lorsque la maladie est en rémission. Cette procédure manuelle affecte favorablement non seulement l'état de l'articulation elle-même, mais également les muscles qui se trouvent autour d'elle. L'articulation devient plus mobile, la douleur est réduite.

En conclusion, on peut noter que l'arthrose de l'articulation du coude, comme toute autre maladie, est beaucoup plus facile et rapide à traiter au stade initial. Par conséquent, au premier soupçon de cette maladie, vous devriez demander l'aide d'un établissement médical où ils diagnostiqueront correctement et prescriront le traitement nécessaire.