Douleur dans la main droite

  • Goutte

Résumé: Les causes les plus courantes de douleur dans la main droite sont les traumatismes et l'ostéochondrose de la colonne cervicale. Dans les deux cas, il est nécessaire de faire une IRM du cou.

douleur dans la main droite.

La douleur dans la main droite peut être le résultat d'une blessure ou d'une condition médicale et peut varier de légère à sévère, selon la cause. La plupart des causes de douleur dans la main droite peuvent être divisées en trois catégories: maladies musculo-squelettiques, compression de la racine nerveuse dans la colonne cervicale et problèmes avec les nerfs périphériques. Il existe d'autres raisons possibles qui ne relèvent pas de ces catégories..

Causes de la douleur dans la main droite

1) Maladies musculo-squelettiques

Étirement des muscles, des ligaments ou des tendons

L'étirement des muscles, des ligaments ou des tendons est l'une des causes les plus courantes de douleur dans la main droite, en particulier chez les droitiers. L'entorse est exprimée en entorse articulaire. Les ligaments stabilisent l'articulation en maintenant ses os ensemble. Des exemples d'entorse comprennent des blessures telles que l'entorse de l'épaule et la luxation du coude.

L'étirement des muscles et des tendons se traduit par un étirement ou une rupture d'un muscle ou d'un tendon. Les tendons attachent les muscles aux os. Des exemples d'étirement musculaire ou tendineux comprennent la rupture de la coiffe des rotateurs de l'épaule et l'étirement des biceps ou des triceps. La tendinite ou l'inflammation du tendon est une autre cause de douleur dans les mains. Cette maladie, en règle générale, se développe en raison d'une surcharge excessive systématique. Les exemples incluent «le coude du joueur de tennis» et le «coude du golfeur» (épicondylite latérale et médiale).

Maladies osseuses et articulaires

L'arthrose dégénérative ou l'arthrose, en règle générale, affecte l'épaule, mais peut également affecter le coude. Étant donné que l'arthrose se développe à la suite de l'usure, les droitiers souffrent souvent de symptômes dans leur main droite. Une autre cause de douleur dans la main droite est la bursite, qui peut affecter les articulations de l'épaule et / ou du coude, provoquant une douleur due à l'inflammation des sacs remplis de liquide appelés sacs périarticulaires ou bourse.

Les microfissures dans les os des mains n'entraînent pas de déformation évidente et, en règle générale, n'entravent pas le mouvement du bras endommagé. Les symptômes des microfissures comprennent une douleur persistante et intense, accompagnée d'un gonflement et d'une rougeur. De plus, les infections osseuses, ainsi que les tumeurs bénignes et malignes, peuvent être à l'origine de douleurs dans la main droite.

2) Ostéochondrose de la colonne cervicale

La compression de la racine nerveuse dans la colonne cervicale est une autre cause fréquente de douleur dans une main, bien que les deux mains puissent être douloureuses lorsqu'un nerf est pincé. La localisation de la douleur varie en fonction de la racine vertébrale qui a été pincée. Au fil du temps, les os et les disques intervertébraux de la colonne cervicale subissent des changements dégénératifs. Cette condition, appelée ostéochondrose cervicale, est la principale cause de nerfs pincés dans la région cervicale. L'ostéochondrose cervicale peut entraîner des maladies telles qu'une hernie discale et une spondylose. Les hernies et les excroissances osseuses (ostéophytes) peuvent comprimer les racines vertébrales émergeant de la moelle épinière.

Une hernie du disque intervertébral se produit lorsque le contenu interne mou du disque (noyau pulpaire) traverse la membrane fibreuse dure (anneau fibreux) et dépasse l'espace disque. Un disque déplacé peut exercer une pression sur une racine nerveuse voisine, provoquant une douleur dans le bras. De plus, le pincement de la racine nerveuse dans la colonne cervicale peut entraîner une faiblesse de la main, des picotements et un engourdissement. Cette condition est appelée radiculopathie cervicale. Le plus souvent, avec une hernie discale de la colonne cervicale, une douleur unilatérale est observée, mais en présence de plusieurs hernies et protubérances, la douleur peut être transmise aux deux mains. Une caractéristique de la hernie discale de la colonne cervicale est la progression rapide de la maladie et une longue absence de symptômes de la maladie, jusqu'à ce que tous les symptômes apparaissent à la fois avec un tour de tête ou après un mouvement infructueux..

La spondylose est une maladie dégénérative caractérisée par la formation de croissances osseuses (ostéophytes) dans les zones touchées. La spondylose peut entraîner des racines nerveuses pincées et même la moelle épinière. Auparavant, la spondylose était plus fréquente chez les personnes âgées, mais maintenant nous voyons le développement de la spondylose même à l'âge de 20 ans.

3) Maladies des nerfs périphériques

Les racines des nerfs spinaux se rejoignent et forment les nerfs périphériques qui relient notre corps au système nerveux central (cerveau et moelle épinière). La compression des nerfs périphériques qui servent le bras droit peut entraîner des douleurs, des engourdissements, des picotements et une faiblesse dans divers domaines. Le syndrome du canal carpien (syndrome du canal carpien) et le syndrome du scalène sont des exemples de maladies des nerfs périphériques qui peuvent entraîner des douleurs dans un bras.

Syndrome du canal carpien (syndrome du canal carpien)

Le syndrome du canal carpien est un nerf médian pincé à l'endroit où il passe dans le bras. Le nerf médian est situé sur le côté de la paume et est responsable de la sensibilité du pouce, de l'index, du majeur et d'une partie de l'annulaire. Il envoie également des impulsions aux muscles du pouce. Le syndrome du canal carpien peut survenir dans une ou les deux mains. Les symptômes du syndrome du canal carpien comprennent des douleurs dans le coude et l'avant-bras, un engourdissement et des picotements dans les doigts, ainsi qu'une faiblesse dans la main. Une blessure au coude droit peut déclencher le syndrome du canal carpien.

Syndrome de scalène

Le syndrome des muscles de l'échelle est un groupe de troubles qui entraînent des douleurs dans le bras à la suite de la compression d'un ou plusieurs nerfs et / ou vaisseaux sanguins entre la clavicule et la première côte. Le syndrome neurologique du muscle scalène implique une compression du plexus brachial, qui contrôle le mouvement et la sensibilité du bras et de la main. Les symptômes du syndrome de scalène varient en fonction du degré et de l'emplacement de la compression, mais peuvent inclure la douleur, l'engourdissement et la faiblesse de l'épaule, du bras, du cou et / ou de la main.

Ci-dessus, nous avons parlé des causes les plus courantes de douleur dans un bras. D'autres causes de douleur au bras comprennent un caillot de sang et une infection du bras. Si vous ressentez une douleur dans la main droite d'étiologie inconnue, vous devez consulter d'urgence un médecin.

Diagnostic de la douleur dans la main droite

Le diagnostic de douleur dans la main droite commence par une visite chez un neurologue ou un traumatologue blessé à la main. Tout d'abord, le médecin fera l'historique de votre maladie, vous posera des questions sur vos symptômes et vos blessures et procédera également à un examen neurologique. Après consultation, il vous enverra très probablement des études supplémentaires, qui peuvent inclure:

  • analyses de sang en laboratoire pour détecter un diabète, des maladies inflammatoires ou une infection suspectée;
  • radiographie pour diagnostiquer une fracture ou une fissure;
  • si le médecin pense que dans votre cas, la douleur dans la main droite peut être causée par des problèmes cardiaques, il vous prescrira des tests qui évaluent le travail du cœur et la circulation sanguine;
  • l'échographie utilise des ondes sonores à haute fréquence pour obtenir une image de l'intérieur de votre corps. Cela aidera le médecin à détecter les problèmes d'articulations, de ligaments et de tendons;
  • TDM (tomodensitométrie) ou IRM (imagerie par résonance magnétique) pour une pathologie suspectée des tissus mous de la colonne vertébrale, qu'il s'agisse de nerfs, ligaments, tendons, muscles ou disques intervertébraux.

Traitement de la douleur de la main droite

Le traitement de la douleur dans la main droite variera en fonction de la cause et de l'intensité de la douleur..

Certains types de traitement de la douleur dans la main droite comprennent:

  • prendre des analgésiques légers ou des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Dans certains cas, la douleur dans le bras peut être si intense que le médecin vous prescrira des analgésiques;
  • déchargement de la traction vertébrale pour normaliser la distance entre les vertèbres et soulager la pression du nerf pincé. La traction sans charge est principalement utilisée pour traiter les hernies des disques intervertébraux et d'autres complications de l'ostéochondrose vertébrale telles que la spondylose, la spondylarthrose, le spondylolisthésis et autres.;
  • la physiothérapie est utilisée pour traiter certains types de douleur dans la main droite, en particulier lorsque le patient a une limitation de la plage motrice;
  • la gymnastique médicale est requise dans tous les cas associés à l'ostéochondrose du rachis cervical, avec une blessure à la main elle est nécessaire pendant la période de récupération.
  • les patients souffrant de fortes douleurs au bras peuvent nécessiter un traitement chirurgical. Un chirurgien peut aider à réparer un ligament déchiré ou un os cassé..

Douleur dans la main droite en cas d'urgence

Dans la plupart des cas, rien ne menace la vie et la santé du patient avec une douleur dans la main droite. Beaucoup traitent avec succès la douleur de la main droite à la maison. Cependant, il existe un certain nombre de maladies dangereuses qui peuvent également entraîner des douleurs dans un bras..

Vous devez appeler une ambulance si vous pensez que vous avez une fracture, une crise cardiaque ou toute autre maladie cardiaque..

Les autres symptômes d'un bras cassé comprennent:

  • douleur aiguë sévère;
  • déformation visible du bras ou du poignet;
  • incapacité à plier ou à tourner une main, une main ou des doigts.

Les symptômes d'une crise cardiaque comprennent:

  • douleur ou pression thoracique;
  • douleur dans le dos, le cou ou le haut du corps;
  • vertiges;
  • étourdissements;
  • la nausée
  • essoufflement.
  • peur de la mort

Consultez immédiatement un médecin si vous remarquez des symptômes d'une crise cardiaque.

L'article a été ajouté à Yandex Webmaster 2018-09-20, 07:38.

Que faire de la douleur dans la main du coude à la main? Nous déterminons les raisons pour lesquelles cela fait mal et fait mal sous le coude

La douleur dans le bras du coude à la main peut apparaître pour de nombreuses raisons. Douleurs musculaires, problèmes d'œdème sévères, le tonus musculaire augmente souvent, formant une réaction de défense.

Les raisons peuvent être divisées en celles associées à l'activité physique et associées au développement de diverses maladies du système musculo-squelettique. Selon les statistiques, le côté extérieur de la main droite souffre plus souvent que la gauche.

Dans la plupart des cas, un traitement compétent commencé en temps opportun donne un bon résultat.

Causes de la douleur du coude à la main

Qu'est-ce qui fait mal à vos mains du coude à la main? Les causes de cette douleur sont très diverses. En plus de la douleur, les patients se plaignent le plus souvent que la main droite ou gauche est enflée, il y a des sensations de traction dans les muscles. Afin de comprendre pourquoi le syndrome douloureux se développe, que faire pour l'arrêter, vous devez consulter un médecin.

Surtension

Le surmenage du membre supérieur est le plus souvent causé par un travail monotone, impliquant des mouvements stéréotypés répétés en permanence (par exemple, le travail sur le convoyeur). Dans le même temps, le nerf médian est souvent comprimé par les formations osseuses et tendineuses du poignet. En neurologie, ce trouble est appelé syndrome du canal carpien. Souvent, cette pathologie se manifeste chez les musiciens, les artistes, ainsi que lors de travaux fréquents et prolongés à l'ordinateur.

Charges sportives

Des entraînements fréquents et intenses et des charges sur des groupes musculaires spécifiques provoquent une inflammation des tendons. Cela entraîne une douleur permanente lors des mouvements des membres supérieurs. Dans cette situation, il est conseillé de s'abstenir temporairement d'une activité physique de toute intensité.

IMPORTANT! Il est nécessaire de consulter un traumatologue ou un orthopédiste spécialisé. La nomination de physiothérapie, massage, thérapie par l'exercice et parfois des anti-inflammatoires non stéroïdiens en comprimés ou pommades (indométacine, nimésulide) montre une grande efficacité.

Maladie

Arthrite

L'arthrite fait référence à une inflammation des articulations qui commence à la suite d'un certain nombre de facteurs. L'arthrite est désagréable car elle ne peut pas être guérie une fois pour toutes. En même temps, il fronce les mains du coude à la main, tire les articulations, elles font mal. Le membre supérieur gauche est impliqué dans le processus pathologique plus tard que le droit. Afin de comprendre ce qu'il faut faire avec cette maladie, vous devez contacter un rhumatologue.

Pourquoi cela arrive-t-il? Raisons du développement de l'arthrite:

  • Maladie rhumatismale
  • Histoire des blessures
  • Processus infectieux
  • Goutte
  • Diabète
  • Helminthiasis
  • Syphilis

Douleur douloureuse continue sous le coude, la brûlure est caractéristique. Souvent, le syndrome douloureux atteint un niveau d'intensité tel que le blocage articulaire se développe (impossibilité de mouvements actifs). Puisque l'arthrite est célèbre pour son évolution ondulatoire avec rémissions et rechutes, la douleur ne survient que pendant les périodes d'exacerbation.

Dans la zone d'articulation, il y a un gonflement, une hyperémie, une augmentation de la température de la peau sur la zone articulaire. Au fur et à mesure que l'arthrite progresse, l'articulation se déforme et sa contracture se développe. Cherchez l'aide qualifiée d'un rhumatologue.

Arthrose

L'arthrose est une dégénérescence lente du cartilage articulaire. Au cours de la progression de la pathologie, les os et les tissus mous sont impliqués dans le processus. La capsule articulaire s'épaissit, ce qui limite l'amplitude des mouvements. Le processus est de nature asymétrique; chez les droitiers, le processus est plus souvent dans l'articulation de la main droite.

Les patients s'inquiètent de douleurs douloureuses dans l'articulation, sans localisation claire. Le syndrome douloureux est caractérisé par un degré élevé d'intensité, la mobilité dans l'articulation est limitée avec le temps. La douleur a tendance à s'intensifier avec l'effort physique, avec l'hypodynamie, elle s'apaise. Dans une phase sévère de la maladie due à des douleurs articulaires, le patient ne peut pas s'endormir.

Les limitations de l'amplitude des mouvements, le crépitus au moment du démarrage de l'activation sont caractéristiques. L'articulation est élargie en raison d'un œdème. Au fil du temps, l'articulation se déforme, les ostéophytes se développent.

Tendinite

Par tendinite, on entend le processus inflammatoire des tendons des articulations. Le plus souvent, c'est le lot des athlètes professionnels. Avec une tendinite, l'articulation gonfle et fait mal.

Les facteurs causaux sont une augmentation du stress sur l'articulation au fil du temps, un traumatisme, une infection.

La maladie se caractérise par une douleur aiguë dans la zone touchée, la douleur augmente avec les changements météorologiques et l'activité motrice. Le mouvement des articulations avec tendinite est limité, les articulations sont sensibles à la palpation.

Des rougeurs locales (généralement le côté extérieur) et un gonflement dans la zone d'inflammation sont notés, la surface de la peau est chaude. Lorsque vous faites des mouvements, vous entendez comment le joint craque.

Syndrome du tunnel

Par syndrome tunnel, on entend une pathologie neurologique due à la compression du nerf par le poignet. Dans ce cas, la douleur s'étend du coude à la main. Le syndrome a reçu ce nom parce que les os, les muscles et les tendons forment une sorte de canal dans lequel se situe le nerf médian..

Contrairement au fait que le nerf est protégé par les structures musculo-squelettiques, il peut être comprimé avec un défaut dans le canal. En cas de tension sévère de l'appareil ligamentaire et tendineux, la perfusion tissulaire en souffre, un manque de nutriments est constaté. Lorsque cela se produit en continu, la déformation du canal se développe, ses parois deviennent gonflées, épaissies et friables. Le canal devient plus étroit, la pression sur le nerf augmente. En conséquence, la fonction de conduire des impulsions nerveuses diminue et l'activité motrice du bras est altérée.

Maladies de la colonne vertébrale et du dos

L'ostéochondrose est comprise comme une lésion dégénérative de la colonne vertébrale. De plus, que la douleur est localisée dans le dos, les articulations des membres supérieurs sont endommagées.

Le syndrome douloureux se développe lentement. Au cours des premières rechutes de la maladie, la douleur est enregistrée avec un fort stress physique et est faiblement exprimée. Avec la progression de la pathologie, la douleur s'aggrave, devient prononcée. Les sensations prévalent la nuit en raison de la relaxation musculaire. Il y a une paresthésie dans la peau (une sensation de "chair de poule courante").

Troubles neurologiques

La névrite du nerf cubital est une inflammation du nerf. Le nerf cubital innerve une partie du corps du coude au poignet. Dans ce cas, la régulation nerveuse des mouvements de l'articulation du coude est altérée, la main peut devenir engourdie.

Douleur intense, caractérisée par un degré élevé d'intensité. Elle survient brutalement, potentialisant l'insomnie chez le patient. La douleur augmente avec le mouvement, au repos ne disparaît pas.

La mobilité des bras est très limitée. La sensibilité du membre supérieur affecté diminue, un engourdissement est noté jusqu'à une perte partielle. Avec une inflammation du nerf entier, une paralysie du membre est possible. Le patient perd la capacité de faire des mouvements dans la main, ressent de la douleur lors des mouvements des extenseurs de flexion, ce qui provoque le développement d'une atrophie musculaire. En présence des symptômes ci-dessus, consultez un neurologue.

Blessures

Des fractures des os et des luxations des articulations du coude et du poignet se produisent dans la grande majorité des cas en raison d'une chute du bras tendu. Les patients se plaignent de douleurs articulaires sévères et intenses. Lorsque les articulations endommagées sont activées, la douleur devient insupportable.

Un gonflement dans la région articulaire est noté. Le membre peut être tourné dans une direction inhabituelle. Le bruit de crepitus, un changement de configuration de l'articulation, une mobilité atypique, un raccourcissement ou un allongement du bras par rapport à un bras sain indique une fracture. Résistance au printemps, douleur constante, la déformation parle de luxation.

Autres raisons

Une des causes de la douleur dans la main peut être une thrombose veineuse du membre supérieur. En raison de la thrombose, une congestion veineuse se développe. En conséquence, un syndrome douloureux local prononcé se forme..

L'insuffisance artérielle due à l'athérosclérose des artères des membres supérieurs peut provoquer des douleurs du coude à la main. La plaque obstrue ou rétrécit la lumière du vaisseau, une ischémie des membres et une douleur se développent.

L'ostéoporose en tant que cause de douleur dans la main se développe chez les personnes âgées. La densité osseuse diminue avec cette pathologie. Cela potentialise la fragilité et la fragilité accrues des os, les fissures et les fractures fréquentes qui provoquent des douleurs sur le site des dommages..

Que faire? Méthodes de traitement

Il est nécessaire de traiter la douleur dans la main par son déchargement, la thérapie de traction (traction osseuse).

Le traitement médicamenteux implique l'utilisation d'analgésiques (kétorolac), d'amidopyrine, de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (voltaren, ibuprofène).

Les procédures de physiothérapie sont efficaces, y compris l'UHF, la magnétothérapie, la thérapie de boue, la thérapie d'exercice.

Le traitement chirurgical est effectué sous la forme d'une dénervation articulaire, d'une myotomie de décompression, d'une fenestration du tractus iléotibial, d'une décompression intraosseuse, d'une ostéotomie, d'une arthrodèse, d'un remplacement d'endoprothèse.

MISE EN GARDE! Pendant une exacerbation, la physiothérapie ne peut pas être effectuée, car son effet peut améliorer la réaction inflammatoire.

Comment soulager la douleur?

Que faire de la douleur dans la main du coude à la main? La douleur peut être contrôlée à l'aide d'analgésiques et de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (nise, indométhacine) dans les onguents, les comprimés et les injections intraveineuses. Il est nécessaire de minimiser la pression sur les articulations, d'assurer leur immobilisation et leur repos fonctionnel.

Les remèdes populaires sous forme d'infusions de thym, de calendula, de camomille démontrent leur efficacité pour soulager l'enflure et les réactions inflammatoires. Cependant, ces méthodes ne sont pas en mesure d'influencer au niveau fonctionnel et organique..

Quand consulter un médecin?

Un médecin doit être consulté en cas de douleur aiguë prolongée dans le membre supérieur. Recourir immédiatement à une visite spécialisée en cas de blessure. En cas d'effort physique excessif, il est conseillé d'attendre 2-3 jours, et si la douleur ne s'atténue pas, rendez-vous chez un traumatologue. Si le bras est enflé, la douleur s'intensifie, l'état général s'aggrave, un médecin est requis.

Pourquoi ne devriez-vous pas reporter la visite chez le médecin? Beaucoup croient que la douleur disparaîtra d'elle-même, mais compter sur le cas n'en vaut pas la peine..

ATTENTION! La procrastination peut entraîner des conséquences irréversibles jusqu'à l'amputation du bras.

Afin de comprendre à quel médecin s'adresser, il est nécessaire de déterminer la cause présumée de la douleur. Si un fait de blessure est enregistré, il est nécessaire de consulter un traumatologue, si un processus chronique est observé, la consultation la plus probable d'un rhumatologue est nécessaire. En cas de doute, vous devriez rendre visite à un thérapeute qui posera le diagnostic prévu et référera à un spécialiste.

Mesures préventives

La prévention consiste à modifier la position en cours de fonctionnement pour éviter les surtensions. Une activité physique inadéquate doit également être évitée. Un refroidissement excessif qui peut provoquer de l'arthrite ou de la névrite doit être évité. Il est conseillé de ne pas négliger les examens préventifs pour le diagnostic rapide des pathologies en développement du système musculo-squelettique.

Bras douloureux de l'épaule au coude

Douleur dans les membres - un signal d'alarme indiquant des lésions traumatiques, des maladies inflammatoires, des dommages aux organes internes. Si le bras fait mal de l'épaule au coude, il est recommandé de s'abstenir d'automédication et de consulter un médecin. Dans certains cas, la douleur disparaît sans l'intervention d'une thérapie spécifique. Dans d'autres cas, un examen à temps plein, des diagnostics complexes et une conclusion d'un spécialiste expérimenté sont requis.

Pourquoi la douleur survient

Dans les articulations de l'épaule, soumises à un effort physique intense, des réactions inflammatoires se développent souvent.

  • S'il y a une "épaule bloquée" ou un symptôme de "brossage des épaules" - cela indique un dysfonctionnement des mains
  • La nature de la déficience de la locomotion indique un motif de limitation.
  • Si la douleur s'intensifie lorsque le patient déplace les membres sur les côtés ou les déplace, cela indique un dysfonctionnement des tendons suprarachidiens

Les patients se plaignent de douleur, de gonflement, d'épanchement articulaire et de rupture des tendons. Les impulsions de douleur qui se produisent dans les articulations des épaules et les coudes irradient souvent du cou.
Traits caractéristiques de la douleur:

  • commence à se propager lentement et capture tout le membre, y compris les mains
  • amplifié par les mouvements du cou
  • accompagnée de signes supplémentaires: paresthésie, engourdissement
  • lors d'un examen complet, une hernie intervertébrale est souvent diagnostiquée

La douleur peut affecter l'épaule, l'avant-bras et la main. Ils sont de nature différente: de la brûlure et de la douleur au tir. La douleur peut être transmise au bras par d'autres parties du corps. Durée du processus pathologique: de plusieurs semaines à six mois.

Les causes

Lorsque la douleur irradie vers le membre supérieur sur le fond d'un coude pressé contre le corps, c'est un signe de lésion du tendon infraspinal. La propagation de la douleur au membre interne supérieur est un symptôme de dysfonctionnement du tendon sous-scapulaire. Avec des pathologies affectant les longs biceps, la douleur se propage à l'avant des articulations de l'épaule, augmente avec l'activité motrice. La douleur est souvent provoquée par des pathologies neurogènes, qui se manifestent par une parésie, une hypotrophie musculaire et des troubles de la sensibilité.

Peut être causé par:

  • neuropathie
  • myélopathie
  • amyotrophie névralgique
  • algoneurodystrophie
  • plexopathie cervicobrachiale
  • radiculopathie cervicale
  • fractures, luxations

Le patient peut ressentir une douleur réfléchie qui se produit dans le contexte du syndrome myofascial. Dans ce cas, les tendons sont tissés dans les capsules articulaires.

Névralgie

La névralgie brachiale est un processus pathologique courant qui provoque une douleur aiguë et lancinante. Le processus inflammatoire avec compression ultérieure des terminaisons nerveuses se développe dans un contexte de maladies de la colonne vertébrale, une hypothermie prolongée. La douleur aiguë s'accompagne d'une fièvre intense, ne diminue pas lorsque le patient est au repos.

Blessures

Les lésions traumatiques sont l'une des causes les plus fréquentes de douleur de l'épaule au coude. Des dommages peuvent survenir lors d'une chute, des ecchymoses, des mouvements brusques de la main, des serrements importants, des brûlures, des luxations, des engelures. Le diagnostic est posé sur la base d'un examen radiographique montrant le degré de détérioration des structures osseuses. Les patients subissent souvent des fractures et des luxations en cas de chutes, de blessures domestiques et d'accidents de la circulation. La douleur n'apparaît pas immédiatement, se propage dans plusieurs directions, couvre la zone allant du coude à l'articulation de l'épaule.

Capsulite

La capsulite est une maladie d'origine dégénérative-inflammatoire, affectant les tissus mous périarticulaires, participant à l'activité motrice des articulations de l'épaule. La maladie est causée par des changements neurodystrophiques affectant les fibres tendineuses. La capsulite est souvent observée chez les patients atteints d'ostéochondrose, de spondylose cervicale, de déplacement des disques intervertébraux, de troubles circulatoires.

  • Dans les premiers stades du processus pathologique, il y a des plaintes de douleur mineure dans le bras de l'épaule au coude
  • L'inconfort est aggravé par l'activité physique, l'activité physique et les mouvements de rotation.
  • Le patient ne peut pas lever les bras et les mettre derrière son dos

Au cours de la phase aiguë du processus pathologique, l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens, de relaxants musculaires, d'angioprotecteurs, d'agents métaboliques et chondroprotecteurs est recommandée. En cas de douleur intense, un blocage de la novocaïne est prescrit. Utilisez des corticostéroïdes.

Myosite

La myosite est une pathologie d'origine inflammatoire, provoquée par des virus, des parasites, une infection staphylococcique, E. coli. Elle peut se produire comme une complication de la syphilis, des lésions traumatiques, des tensions musculaires, de l'hypothermie, des processus auto-immunes. Les patients se plaignent de douleurs intenses de l'épaule au coude, ainsi que dans le dos, le cou et le bas du dos.
L'intoxication générale se manifeste sous la forme de:

  • frissons
  • amélioration de la transpiration
  • augmentation de la température corporelle
  • faiblesse générale
  • mal de crâne

Pendant le traitement, ils procurent un repos complet, prescrivent des médicaments aux propriétés anti-inflammatoires, des antibiotiques, des médicaments antiparasitaires. Le patient doit avoir une bonne alimentation à part entière, prendre des complexes vitaminiques. Appliquer des onguents, des crèmes ou des gels par voie topique avec des effets analgésiques et anti-inflammatoires.

Périarthrite de l'omoplate

L'une des manifestations caractéristiques de la périarthrite épaule-épaule est une douleur à l'avant-bras gauche. Le symptôme se développe soudainement, sans facteurs provoquants évidents. La maladie progresse rapidement. Les sensations désagréables s'intensifient la nuit, détériorant la qualité de vie du patient. L'activité motrice habituelle est difficile. Tout mouvement s'accompagne d'une propagation de la douleur dans tout le membre. La progression du processus pathologique entraîne une douleur intense et soudaine qui irradie vers le bras et le cou.

Le patient ne peut pas effectuer de mouvements de rotation des articulations de l'épaule et écarter les bras sur les côtés. Pour réduire la douleur, le patient plie réflexivement ses bras au niveau des coudes et les presse contre la poitrine. La maladie se prête bien à la thérapie, avec une évolution bénigne du processus pathologique, elle est sujette à l'auto-élimination. Dans d'autres cas, la thérapie vise à réduire la sensation de douleur, à prévenir et à éliminer la contracture musculaire.

Pathologie de la colonne vertébrale

Si les pathologies de la colonne vertébrale deviennent la cause de symptômes alarmants, la douleur commence à irradier vers les membres supérieurs. Des terminaisons nerveuses pincées sont également possibles. La douleur dans la main peut survenir chez les patients atteints d'hernies, d'ostéochondrose, de scoliose, de spondylarthrose, d'hyperostose ankylosante, de spondylolisthésis, de sténose vertébrale, de maladies inflammatoires et de tumeurs de la colonne vertébrale, de malformation thoracique. Avec l'ostéochondrose et les hernies intervertébrales, la douleur dans les mains est associée à des brûlures, des engourdissements, une gêne dans la colonne vertébrale.

De tels troubles sont difficiles à traiter, cependant, avec la bonne approche, une rémission stable peut être obtenue. L'une des principales conditions est la physiothérapie, les exercices thérapeutiques, le refus des mauvaises habitudes. Il est utile de prendre des bains avec du sel marin, des huiles essentielles, des décoctions de plantes médicinales. La durée du traitement est de 7 à 10 procédures, après quoi il est nécessaire de faire une pause. Comme base, ils utilisent un mélange de camomille, ficelle, lavande, sauge, millefeuille, immortelle. Des huiles de géranium, d'encens, de menthe poivrée et d'orange sont ajoutées à l'eau..

Lésions des organes internes

Souvent, la douleur est causée par des troubles fonctionnels des organes internes et se développe dans le contexte de:

  • infarctus du myocarde
  • angine de poitrine
  • pneumonie
  • dommages au foie
  • radiculite cervicale
  • tumeurs affectant la poitrine

Le traitement des pathologies des organes internes doit être effectué par un médecin de la spécialité correspondante. La douleur affectant le haut des bras accompagne l'angine de poitrine, l'accident vasculaire cérébral, la crise cardiaque. Les patients éprouvent des plaintes concomitantes de sensation de faiblesse, d'étourdissements, de douleur réfléchie dans la mâchoire, d'oppression thoracique, de difficulté à parler et à la mobilité, d'engourdissement et de picotements dans le côté gauche ou droit du corps.

Goutte

La goutte est une maladie inflammatoire qui affecte le système musculo-squelettique. Elle s'accompagne d'un dépôt de sels, observé chez les personnes ayant une prédisposition héréditaire, un mode de vie sédentaire et des erreurs nutritionnelles. Le groupe à risque comprend également les patients diagnostiqués avec:

  • Diabète
  • dysfonction urinaire
  • maladies gastro-intestinales
  • l'abus d'alcool

Le développement de la goutte peut également entraîner une abondance de protéines animales, la présence dans l'alimentation d'une quantité abondante de purines. La maladie se manifeste sous forme de douleurs articulaires, principalement la nuit. Pendant la journée, les symptômes peuvent ne pas se produire. La nuit, le processus d'endormissement est difficile en raison de la douleur et de l'inconfort. Les articulations endommagées peuvent gonfler, il y a une sensibilité accrue, la peau devient rouge.

En plus des réactions locales, des troubles systémiques sont observés sous forme de:

  • augmentation de la température corporelle
  • pics de pression artérielle
  • brûlures d'estomac
  • la nausée
  • troubles de l'appétit

Au cours chronique du processus pathologique, les symptômes sont atténués. L'évolution sévère de la maladie est lourde de calculs rénaux. Le traitement implique l'utilisation de médicaments qui normalisent l'acide urique et réduisent les symptômes de la maladie.

Autres maladies

La douleur dans les muscles et les tendons se produit avec l'accumulation de sels minéraux. Le patient ne peut pas tirer ses membres en arrière ou tourner avec ses mains.

La douleur peut déranger le patient avec une progression:

  • calcification de l'avant-bras
  • syndrome pulmonaire (rétrécissement)
  • pathologies d'origine inflammatoire
  • maladie vasculaire
  • ruptures tendineuses
  • arthrose, arthrite
  • ostéochondrose
  • processus inflammatoires affectant les tendons

Le tableau clinique peut être dû à des saillies et des hernies affectant les disques intervertébraux de la colonne cervicale et thoracique. L'arthrite et l'arthrose limitent l'activité motrice des articulations, accompagnée d'une douleur intense de l'épaule aux articulations du coude. Avec les lésions inflammatoires des articulations, la douleur s'intensifie matin et soir, après une activité physique modérée. Avec la styloïdite, le processus inflammatoire affecte les tendons. Elle survient après des lésions traumatiques, se caractérise par une progression lente. De nombreux microtraumatismes et microfissures provoquent des douleurs de l'épaule aux coudes, des restrictions de mobilité.

Complications possibles

Les complications sont causées non seulement par le manque d'assistance de qualité et opportune dans le traitement des processus pathologiques, mais aussi par l'automédication. Par exemple, avec l'utilisation prolongée de médicaments aux propriétés anti-inflammatoires et analgésiques, le risque d'effets négatifs sur le tractus gastro-intestinal augmente. Si le traitement recommandé est inefficace chez les patients souffrant de goutte, de néphrite, d’activité motrice altérée, d’insuffisance rénale chronique, de pyélonéphrite, d’urolithiase, de coliques rénales sont possibles.

Quel médecin contacter

Aux premiers signes de violations, il est recommandé de consulter un orthopédiste, chirurgien, médecin du sport spécialisé dans les pathologies articulaires. Le médecin effectue une enquête orale, un examen interne, prescrit des méthodes de diagnostic supplémentaires. À l'avenir, vous devrez peut-être consulter des médecins de spécialités connexes: chirurgien, traumatologue, endocrinologue, cardiologue.

Diagnostique

Pour établir un diagnostic précis, un diagnostic complet est effectué sur la base du tableau clinique et des plaintes des patients. Si le médecin suggère des maladies de la colonne vertébrale, il est recommandé que:

  • radiographie
  • pneumomyélographie
  • angiographie
  • discographie
  • myélographie
  • tomodensitométrie

Les paramètres de laboratoire sont également pris en compte: une analyse générale du sang et de l'urine, des études biochimiques. En outre, UZGD, l'imagerie par résonance magnétique sont prescrits. Pour détecter la myosite, les paramètres d'un test sanguin général, l'électromyographie, l'examen échographique des muscles et des vaisseaux sanguins endommagés sont pris en compte.

Traitement

Le médecin sélectionne le protocole de traitement approprié en tenant compte de la cause du symptôme. Les médicaments sont utilisés conformément au schéma. Les corticostéroïdes et les AINS sont utilisés à la dose minimale efficace pendant une courte période. Les chondroprotecteurs à base de chondroïtine, glucosamine, acide hyaluronique sont utilisés depuis longtemps, au moins six mois. Si la douleur ne s'arrête pas pendant une longue période, le schéma thérapeutique doit être revu et consulté à nouveau avec un médecin.

L'efficacité du traitement des lésions traumatiques dépend largement des conditions de transport du patient. Le membre affecté doit être au repos, pour réduire le symptôme appliquer froid: une bouteille de glace, une serviette. Un pansement ou une attelle temporaire est appliqué sur le bras. Les luxations sont corrigées, du gypse est appliqué sur les fractures, les brûlures sont traitées avec des médicaments spéciaux sous forme de sprays. La thérapie des articulations touchées implique une approche intégrée. Le schéma de base de la thérapie implique l'utilisation de médicaments aux propriétés anti-inflammatoires, analgésiques et régénératives.

Cours supplémentaire recommandé:

  • physiothérapie
  • exercices de physiothérapie
  • massage
  • phytothérapie
  • injection intra-articulaire
  • traitement de sanatorium

La thérapie alternative implique l'utilisation de momies, de perfusions et décoctions anti-inflammatoires, de compresses.

La thérapie des patients présentant des pathologies de la colonne vertébrale et des terminaisons nerveuses pincées implique l'utilisation de:

  • exercices de physiothérapie
  • thérapie manuelle
  • massage
  • médicaments qui aident à réduire les crampes musculaires

Les agents thérapeutiques décrits réduisent la pression sur la racine nerveuse endommagée. Si l'ostéochondrose et la saillie sont détectées, des médicaments aux propriétés analgésiques sont prescrits. Pendant les processus oncologiques, les procédures thermiques, les massages, les cures thermales et la physiothérapie sont contre-indiqués. Un médecin peut recommander un cours de radiothérapie ou de chimiothérapie. En tant qu'élément auxiliaire du traitement, des infusions et des décoctions à base de plantes sont utilisées, qui réduisent la division des cellules cancéreuses et renforcent le système immunitaire.

Prévoir

Le pronostic dépend du degré de progression et de la gravité de la cause sous-jacente de la maladie à l'origine du symptôme. Les pathologies d'origine inflammatoire se prêtent bien à une thérapie conservatrice, en particulier aux premiers stades de développement. Avec les lésions traumatiques, du gypse est appliqué, l'activité motrice est limitée. Pendant la période de récupération, il est nécessaire de suivre toutes les recommandations du médecin traitant. Plus tôt le patient recherche des soins qualifiés, meilleur est le pronostic.

La prévention

Pour la prévention de la douleur, il est recommandé de traiter en temps opportun les maladies émergentes, de s'abstenir d'automédication. Activité physique modérée, promenades quotidiennes en plein air. Pour la prévention des pathologies inflammatoires, dont la goutte, il est recommandé de surveiller l'alimentation quotidienne. Élimine les aliments trop gras, épicés, frits, les purines, les aliments raffinés, le sucre blanc.

La base de l'alimentation est le grain entier, les produits non raffinés, les légumineuses, l'eau potable, les fibres (légumes verts, légumes frais), les baies, les noix, les graines. Les personnes sous tout type de nourriture doivent identifier et compenser en temps opportun les carences en micronutriments importants. Fournir des quantités adéquates d'acides gras polyinsaturés oméga-3 et oméga-6.

Exclure l'hypothermie, avec un travail sédentaire, vous devez faire un échauffement régulier. La thérapie en temps opportun des processus infectieux et inflammatoires, le respect du régime de travail et de repos sont montrés. Normalisation recommandée du poids corporel, respect du régime d'alcool, exclusion d'une grande quantité de protéines animales dans l'alimentation, rejet des mauvaises habitudes.

Il est important pour les patients souffrant de douleurs dans les bras de l'épaule au coude de se rappeler qu'il ne s'agit pas d'une maladie indépendante, mais d'un symptôme qui se produit avec une progression prolongée de la pathologie sous-jacente. Un traitement symptomatique avec des médicaments et un régime alimentaire peut réduire les symptômes d'anxiété, mais ne garantit pas une guérison complète. Le patient est recommandé des soins de qualité, la supervision d'un chirurgien orthopédiste qualifié.

Lorsque le processus pathologique est chronique, toutes les conditions sont remplies pour introduire la maladie au stade de la rémission et éviter les exacerbations répétées. Il est important de traiter les symptômes émergents en temps opportun, n'oubliez pas les régimes et les sports. S'il existe une prédisposition héréditaire au développement de la maladie, il est nécessaire de surveiller les numérations sanguines et les résultats d'autres méthodes de diagnostic.

Pourquoi la main me fait mal

En 17 ans de travail, nous avons aidé 50 000 patients

Départ d'un neurologue ou d'un traumatologue orthopédiste le jour du traitement

dans la nomination "La meilleure clinique privée dans la spécialisation" Neurologie "

Appeler un médecin à domicile

Dans une période aussi difficile, nous ne laissons pas les patients sans aide!
Nos neurologues et orthopédistes se donnent rendez-vous à Saint-Pétersbourg et dans l'oblast de Léningrad.
Nous viendrons à vous le jour de l'appel.!

Le coût d'appeler un médecin - à partir de 3000 roubles.
Soulager la douleur aiguë - 3 500 roubles.
Le coût de la visite d'un médecin dans la région de Leningrad ne dépasse pas 50 km. - 5 000 roubles.

Ne soyez pas seul avec la maladie:
1. Pendant la période d'auto-isolement, les maladies chroniques peuvent s'aggraver - les médecins de terrain soulageront la douleur et effectueront les procédures nécessaires.
2. Vous n'avez pas la possibilité de venir à la clinique, mais la santé nécessite une attention particulière - nous passerons des tests, effectuerons un examen complet et établirons un traitement, certaines des procédures que vous pouvez suivre à la maison.

Pourquoi sommes-nous:
1. Nos médecins respectent le schéma de sécurité le plus strict. Nous arrivons à l'appel dans un véhicule traité, dans des équipements de protection individuelle (gants, masques, chapeaux, couvre-bottes) qui sont jetés après le départ.
2. Le médecin utilise des désinfectants pour manipuler les mains et les outils.
3. Des spécialistes de profil étroit peuvent venir à vous: massothérapeutes, médecins en thérapie manuelle, réflexologues, physiothérapeutes.

Vous pouvez appeler un médecin à domicile par téléphone (812) 333-30-73

La douleur dans les mains peut inclure une douleur à l'épaule, à l'avant-bras et à la main, et peut être de nature différente: brûlure, douleur, tir, etc..

Dans la main peut causer des douleurs au cou et au dos.

Le plus souvent, les mains font mal en raison d'une inflammation des articulations et, dans certains cas, en raison de troubles de la colonne vertébrale.

Veuillez noter que si la douleur dans le bras dure plus de trois jours, s'intensifie après un travail physique ou un exercice, accompagnée d'un œdème. Un signe dangereux - si la douleur dans le bras réduit sa force.

Dans tous ces cas, vous devez consulter immédiatement un médecin.

Parmi les maladies qui peuvent affecter de manière significative la fonction de la main:

Pourquoi le bras fait-il mal? 10 raisons de cette douleur

La douleur dans les mains peut affecter la santé humaine et réduire les performances humaines.

Les causes de la douleur dans la main peuvent être diverses:

  • Polyarthrite rhumatoïde, goutte ou bursite;
  • Angine de poitrine;
  • Blessure, luxation ou entorse de l'articulation du bras;
  • Arthrose cervicale (spondylose cervicale) ou autre problème osseux cervical;
  • Syndrome du canal carpien;
  • Névralgie;
  • Tendinite;
  • Infection des os ou des articulations, ainsi que l'ostéomyélite ou l'arthrite infectieuse;
  • Épicondylite;
  • Infarctus du myocarde.

Raison 1. Polyarthrite rhumatoïde, goutte ou bursite

Signes de bursite, de goutte ou de polyarthrite rhumatoïde

La douleur dans le bras commence soudainement avec une rougeur.

Il est chaud et enflé avec le coude et / ou d'autres articulations..

Que peut-on faire avec la polyarthrite rhumatoïde, la bursite ou la goutte?

Afin d'éliminer / réduire la douleur, ne bougez pas particulièrement la main.

Mettez de la glace dans les 24 premières heures, puis gardez au chaud et prenez des anti-inflammatoires.

Autres caractéristiques de la bursite, de la goutte ou de la polyarthrite rhumatoïde

Avec l'arthrite, les vitamines C, B6 et E sont très utiles..

La goutte peut être contrôlée par la nutrition. Pour cela, on montre au patient un régime avec une teneur réduite en purine, mais afin de prévenir les rechutes, un traitement médicamenteux est nécessaire.

Raison 2. Angine de poitrine

Les symptômes de l'angine de poitrine

Avec l'angine de poitrine, la douleur dans le bras s'éloigne du centre de la poitrine vers le bras gauche pendant l'exercice. En règle générale, la douleur disparaît après 5 minutes de repos.

Que peut-on faire avec l'angine de poitrine?

Avec l'angine de poitrine, le médecin peut prescrire un traitement à la nitroglycérine au patient..

Si une telle douleur est observée pour la première fois ou si elle ne disparaît pas même si l'activité physique cesse, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin ou d'appeler une ambulance!

Autres caractéristiques de la maladie

L'angine de poitrine est une maladie chronique.

Certains traitements alternatifs pour la maladie (changements nutritionnels, thérapie de chélation, acupuncture) peuvent être utiles..

Raison 3. Blessure, luxation ou entorse de l'articulation du bras

Signes de blessure, d'entorse ou de luxation de l'articulation du bras

En cas de traumatisme, de luxation ou d'entorse de l'articulation, des douleurs modérées et sévères sont constatées. Main - non déformée.

Autres caractéristiques de la maladie

Peut être utilisé comme traitement crème homéopathique contenant de l'arnica.

Raison 4. Arthrose cervicale (spondylose cervicale) ou autre problème osseux cervical

Symptômes de problèmes osseux du cou

La douleur dans la main avec des problèmes aux os du cou se caractérise par les symptômes suivants:

  • engourdissement;
  • sensation de picotement;
  • raideur du cou;
  • fissuration pendant le mouvement du cou.

Autres caractéristiques du trouble

Les os de la colonne vertébrale peuvent appuyer sur les nerfs situés dans le cou.

Raison 5. Syndrome du canal carpien

Signes du syndrome du canal carpien

Les principaux symptômes du canal carpien sont:

  • douleur dans le bras ou l'épaule;
  • la faiblesse;
  • sensation de picotement;
  • engourdissement;
  • difficulté à serrer le poing ou à ramasser de petits objets.

Que peut-on faire avec le syndrome du canal carpien?

Il est recommandé de limiter, d'arrêter ou de modifier l'activité qui cause de l'inconfort. L'éponge à main peut être utile.

Autres caractéristiques de la maladie

Vous pouvez temporairement vous débarrasser de la douleur en secouant vigoureusement vos mains.

Des procédures telles que:

  • thérapie manuelle;
  • ostéopathie;
  • acupuncture.

Raison 6. Névralgie

Signes de névralgie

La névralgie peut être accompagnée des symptômes suivants:

  • douleur accompagnée d'engourdissement ou de picotements, qui peuvent donner dans la main;
  • capacité réduite à soulever ou à tenir des objets avec les doigts serrés.

Autres caractéristiques de la névralgie

Dans ce cas, l'arthrose cervicale peut être à l'origine d'une névralgie..

L'acupuncture peut aider à éliminer la douleur.

Raison 7. Tendinite

Signes de tendinite

Le principal symptôme de la tendinite est une douleur qui donne au coude ou au biceps lorsque le bras est plié.

Que peut-on faire avec une tendinite?

Posez la glace et étirez la zone.

Autres caractéristiques du trouble

L'acupuncture, la thérapie manuelle et l'ostéopathie peuvent aider..

Raison 8. Infection osseuse ou articulaire, ainsi que l'ostéomyélite ou l'arthrite infectieuse

Les symptômes de l'infection osseuse

La douleur dans le bras avec une infection osseuse se caractérise par les symptômes suivants:

  • apparition soudaine de douleur;
  • rougeur;
  • gonflement du coude et / ou d'autres articulations;
  • augmentation de la température;
  • malaise général.

Que peut-on faire avec une infection osseuse?

Le traitement habituel de ce trouble est l'aspiration articulaire (nettoyage chirurgical) et les antibiotiques.

Autres caractéristiques de l'infection osseuse

Si plusieurs articulations sont touchées, un examen complet est nécessaire afin d'exclure les rhumatismes aigus.

Raison 9. Épicondylite

L'épicondylite est un trouble également connu sous le nom de tennis elbow..

Les symptômes de l'épicondylite

Les principaux signes d'épicondylite sont:

  • augmentant progressivement la douleur au niveau du coude dans le tissu osseux, ce qui peut donner au bras;
  • en règle générale, la douleur survient après des mouvements répétitifs prolongés.

Que peut-on faire avec l'épicondylite?

Prenez un analgésique si nécessaire, gardez votre main au repos et ne faites que des efforts mineurs.

Autres caractéristiques de l'épicondylite

Le médecin peut recommander:

  • attelle à la main;
  • physiothérapie;
  • procédures thermiques;
  • acupuncture.

Raison 10. Infarctus du myocarde

Les symptômes de l'infarctus du myocarde

La douleur à la main avec infarctus du myocarde est caractérisée par de tels signes:

  • douleur persistante aiguë qui irradie du centre de la poitrine vers le bras gauche;
  • la nausée;
  • essoufflement (dyspnée).

Que peut-on faire avec l'infarctus du myocarde?

Appeler d'urgence une ambulance ou votre médecin!

Autres caractéristiques du trouble

À des fins préventives, divers médicaments, exercices thérapeutiques, changements nutritionnels, techniques de relaxation, phytothérapie peuvent être utilisés..

Douleur dans la main droite

Tout le contenu iLive est vérifié par des experts médicaux pour assurer la meilleure précision possible et la cohérence avec les faits..

Nous avons des règles strictes pour choisir les sources d'information et nous nous référons uniquement à des sites réputés, à des instituts de recherche universitaires et, si possible, à des recherches médicales éprouvées. Veuillez noter que les chiffres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens interactifs vers ces études..

Si vous pensez que l'un de nos documents est inexact, obsolète ou douteux, sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

La douleur dans la main droite dans la pratique clinique est souvent appelée brachialgie droitière (des mots grecs - brachion - épaule et algues - ça fait mal, douleur). Il s'agit d'une plainte courante, qui est l'une des nombreuses manifestations de la maladie sous-jacente qui provoque la douleur. Il est extrêmement difficile de différencier un tel symptôme de douleur, ainsi que de diagnostiquer, car ses causes sont très diverses.

La complexité du diagnostic est due aux facteurs suivants:

  • La douleur dans la main droite en tant que symptôme est presque identique dans les sensations d'autres manifestations algiques de l'épaule ou du cou, car il s'agit le plus souvent d'un syndrome douloureux d'une pathologie courante.
  • La douleur dans la main droite peut être un symptôme réfléchi et irradiant, dont la cause se situe dans presque toutes les zones du corps - des sections distales (doigts) à la moelle épinière. Tout processus pathologique survenant dans le système complexe tête-cou-épaule-bras peut se manifester cliniquement dans toutes les parties de ce système. Selon les statistiques des plaintes de douleur dans la région cervicale-épaule, dans la main sont parmi les plus fréquentes parmi les différentes formes de myalgie régionale, elles représentent environ 40%.
  • La difficulté réside dans le fait que la brachialgie peut s'accompagner de pathologies vasculaires, autonomes ou trophiques concomitantes, ce qui s'explique du point de vue de la structure anatomique et physiologique de la ceinture scapulaire et du bras. Ils ont de nombreuses terminaisons nerveuses, muscles, ligaments, capsules articulaires, vaisseaux sanguins.

Le symptôme de douleur réfléchie dans le bras peut être le résultat d'une impulsion myalgique provenant de zones endommagées ou enflammées de l'abdomen supérieur ou de la poitrine.

Causes de la douleur dans la main droite

La brachialgie du côté droit ou la douleur dans la main droite peuvent être causées par une variété de facteurs étiologiques, qui sont systématisés en trois groupes:

  1. Les maladies vertébrogènes et les blessures sont les causes les plus courantes de douleur dans la main droite.
  2. MBS (syndrome myofascial) - myalgie somatogène, caractérisée par l'apparition de petits joints douloureux dans le tissu musculaire.
  3. Douleur d'étiologie peu claire, souvent indifférenciée en raison d'une combinaison complexe de symptômes.

Parmi les causes d'un symptôme de douleur dans la main, les maladies suivantes sont le plus souvent identifiées:

  • Pathologies vertébrogènes et blessures.
    • Ostéochondrose cervicale accompagnée de douleurs au bras.
    • Tumeur vertébrale bénigne ou maligne (tumeur).
    • Manifestations résiduelles d'un coup de fouet cervical, accompagnées de lésions radiculaires et se traduisant par une douleur dans le bras.
    • Plexopathies causées par des blessures, un gonflement ou un développement à la suite d'une radiothérapie. Parmi les lésions de la région de l'épaule figurent le syndrome de Duchenne-Erb, la paralysie partielle de la main - le syndrome de Degerin-Klumpke.
    • Détachement ou endommagement de la racine vertébrale en raison d'une blessure ou d'une chute (syndrome de Horner).
  • Causes neurovasculaires et neurodystrophiques de la douleur dans la main droite.
    • Le syndrome de «l'épaule gelée» est une périarthrose épaule-épaule, dans laquelle la main peut faire mal en raison d'un mouvement limité (contracture des muscles de l'épaule), puis le symptôme de douleur est causé par un gonflement sévère du poignet et de l'articulation du poignet (syndrome de Paget-Schrötter).
    • Syndrome de scalène antérieur, syndrome de scalenus ou syndrome de Naffziger.
    • Pseudocardialgie ou pectalgie, un syndrome associé à des troubles réflexes des muscles pectoraux, se manifestant par des douleurs dans le bras gauche ou droit, des douleurs thoraciques similaires aux symptômes d'une maladie cardiaque.
    • Plexopathie idiopathique ou syndrome de Persnage-Turner. L'amyotrophie est symptomatiquement similaire au syndrome radiculaire et se manifeste par des douleurs à l'épaule, à l'avant-bras droit ou gauche.
  • Causes de la douleur dans la main droite de l'étiologie myofasciale.

La douleur a des déclencheurs récepteurs spécifiques situés dans ces muscles:

  • Musculus supraspinatus - muscle supraspinatus.
  • Musculi scaleni - muscles scalènes avant, moyen et arrière du plexus brachial.
  • Musculus infraspinatus - le muscle infraspinatus.
  • Biceps, Musculus Biceps Brachii - Biceps.
  • Musculus coracobrachialis - muscle coracorachis.
  • Triceps, musculus triceps brachii - triceps.
  • Musculus brachialis - muscle brachial.
  • Muscles de l'avant-bras - Musculus extensor pollicis longus, Musculus extensor digitorum manus, Musculus extensor carpi ulnaris - extenseurs des doigts et des poignets.
  • Musculus palmaris longus - muscle de la paume.
  • Supinateur musculaire - muscle - soutien de la voûte plantaire permettant une rotation externe de l'avant-bras.

Facteurs provoquant une douleur myofasciale dans la main:

  • Surmenage musculaire dans une pose statique.
  • Immobilité prolongée, immobilisation.
  • Hypothermie.
  • Pression.
  • Blessures.
  • Entorses.

Le syndrome du tunnel (syndrome du canal carpien) est la cause de l'étiologie ischémique de compression, ces facteurs provoquent le syndrome du canal carpien:

  • Travail nécessitant de maintenir une posture statique et d'effectuer le même type de mouvements de la main, un facteur professionnel.
  • Immobilisation prolongée due à une intervention chirurgicale ou à une fixation du bras après une fracture.
  • Pathologies endocriniennes - acromégalie, hypothyroïdie, ménopause.
  • Prendre des médicaments hormonaux, y compris des contraceptifs oraux.
  • Troubles métaboliques du diabète.
  • Troubles du métabolisme dus à l'alcoolisme, à la toxicomanie.

Les neuropathies tunnels, accompagnées de douleurs dans le bras, ont les variétés suivantes:

  • La forme la plus courante est le syndrome du canal carpien..
  • Syndrome du pronateur (pression constante sur la paume).
  • Neuropathie ulnaire, syndrome du lit de Guyon.
  • Neuropathie nerveuse radiale - syndrome de radiation ou maladie de Roth - Bernhardt, appelée "tennis elbow".

Causes de la douleur dans la main droite de l'étiologie arthrogénique

La douleur peut être déclenchée par de telles maladies:

  • Ostéoarthrose.
  • Polyarthrite rhumatoïde.
  • Dermatomyosite.
  • Le lupus érythémateux disséminé.
  • Arthrite psoriasique.
  • Goutte.
  • Arthropathie neurogène (maladie de Charcot).
  • Syndrome de Reuters.

Les causes d'un symptôme de douleur dans le bras peuvent être associées à des polyneuropathies, au syndrome viscéral-radiculaire, à des pathologies du système broncho-pulmonaire, à la vésicule biliaire, à l'angine de poitrine.