Névralgie du dos: comment tenir un coup contre la douleur et ne pas se casser? Comprimés, onguents, pansements, compresses...

  • Réhabilitation

La névralgie du dos est une violation du travail de la NS périphérique en raison d'une inflammation, d'une irritation ou d'un pincement des terminaisons nerveuses situées dans la région paravertébrale. Une maladie insidieuse, car les douleurs aiguës qui peuvent donner au foie, au cœur, aux poumons ou à l'épigastre sont souvent confondues avec des dysfonctionnements des organes internes. Il ne menace pas la vie, mais réduit sa qualité en raison d'un fort «mal de dos» périodique.

Les causes

Les raisons peuvent être diverses. Ils sont nécessairement détectés au stade du diagnostic, car sans leur élimination, la douleur reviendra encore et encore.

  • lésions dégénératives-dystrophiques de la colonne vertébrale (hernie intervertébrale, ostéochondrose, cyphose, spondylarthrose, hyperostose ankylosante, protrusion du disque intervertébral) - la douleur donne à la poitrine;
  • rhume (ARVI, ARI) - la douleur est localisée dans la région lombaire et les omoplates;
  • l'herpès, le zona;
  • processus inflammatoires localisés dans les tissus paravertébraux;
  • intoxication du corps;
  • les maladies cardiovasculaires qui entraînent une violation de la circulation sanguine locale;
  • blessures à la colonne vertébrale - le résultat le plus souvent est un pincement du nerf sciatique;
  • Diabète;
  • sclérose en plaques;
  • carence en hypo- et vitamines;
  • tumeurs d'étiologies diverses.
  • activité physique excessive;
  • manque d'exercice, travail sédentaire, mode de vie sédentaire;
  • serré, inconfortable, resserrant, sous-vêtements achetés hors de taille: soutien-gorge, corset, collants;
  • séjour prolongé dans une position inconfortable;
  • hypothermie corporelle.
  • stress sévère;
  • névrose;
  • psychoses;
  • stress émotionnel excessif;
  • fatigue morale;
  • surmenage, syndrome de fatigue chronique.

Les causes psycho-émotionnelles du développement de la névralgie provoquent l'apparition de symptômes atypiques - le patient éprouve de fortes démangeaisons et des brûlures dans la région des omoplates ou du bas du dos.

Symptômes

Le principal symptôme de la névralgie est la douleur. Il est localisé là où le nerf est endommagé. La nature peut être complètement différente:

  • fort ou faible;
  • soudain ou terne;
  • brûler ou tirer;
  • coupure ou douleur;
  • paroxystique ou persistant.

Renforce avec des mouvements brusques, éternuements, flexion, toux, soupir profond, pression, travail physique. Si elles ne sont pas traitées, les crampes musculaires se rejoignent. Le point douloureux peut devenir rouge. Un œdème se forme souvent.

Selon l'emplacement de la lésion de la racine nerveuse, les symptômes de la névralgie du dos peuvent être différents..

Cou

  • La nature de la douleur: «mal de dos» aigu et inattendu, semblable à des chocs électriques, souvent dû à une rotation trop énergique de la tête ou à une pression;
  • voie de propagation: vertèbres cervicales inférieures → occiput → région parotide → yeux;
  • photophobie, assombrissement des yeux;
  • syndrome de l'artère vertébrale, se manifestant par une migraine et une gêne lors du peignage;
  • hyperhidrose;
  • la faiblesse;
  • bourdonnement dans les oreilles, problèmes d'audition;
  • insomnie;
  • hypertension.

Colonne thoracique

  • La nature de la douleur: ceinture, constante, douloureuse, donne dans le cœur, s'aggrave souvent la nuit, s'intensifie avec des mouvements brusques et une respiration profonde;
  • zone de distribution: au niveau des omoplates et des lombaires supérieurs;
  • les exacerbations nocturnes s'accompagnent souvent de crises d'asthme, d'apnée endormie et de crises de panique;
  • crampes et crampes musculaires;
  • tremblement de la main.
Structures de la moelle épinière et des nerfs

Longe

  • La nature de la douleur: aiguë, perçante, aiguë, intense; cède dans un pied pour qu'il soit impossible de marcher dessus; avec pincement du nerf sciatique - insupportable;
  • voie de propagation: région lombaire supérieure → inférieure → cuisse postérieure → jambe inférieure → orteils;
  • œdème et crampes musculaires;
  • avec pincement du nerf sciatique, une immobilisation complète temporaire est possible;
  • tremblement du pied.

Le plus souvent, une névralgie du dos est diagnostiquée chez l'adulte. Le pourcentage de maladies chez les enfants est minime. Dans les cas extrêmes, il s'agit d'une conséquence d'une lésion à la naissance chez les nouveau-nés. Se produit parfois chez les adolescents en raison d'un stress sévère associé à la crise de l'âge..

Par la nature de la douleur:

  • névralgie aigüe du dos, caractérisée par des crises de douleur intense, dure généralement 10 à 14 jours;
  • chronique, lorsque la douleur diminue sous la pression du traitement (stade de rémission).

Selon la localisation de la douleur:

  • ostéoarticulaire lorsque la douleur est ressentie dans la colonne vertébrale, les côtes;
  • névralgie musculaire caractérisée par des crampes et un œdème.

Selon la zone affectée:

La névralgie post-herpétique se distingue également - un type rare de maladie, mais incroyablement douloureux. Le corps semble percer le choc électrique le plus puissant avec une seule touche. La raison devient le plus souvent la réactivation dans le corps d'un des virus: herpès, varicelle, Epstein-Barr, cytomégalovirus.

Diagnostique

Si vous soupçonnez une névralgie du dos, vous devez contacter un neurologue ou un vertébrologue. Le diagnostic différentiel implique l'utilisation de méthodes telles que:

  • palpation du point douloureux;
  • prise d'histoire;
  • examens instrumentaux: fluoroscopie thoracique et vertébrale, électrocardiographie, imagerie par résonance magnétique et tomodensitométrie, électromyographie.

La tâche principale du médecin dans le diagnostic est de différencier la névralgie et les maladies similaires en termes de symptômes - crise cardiaque, pneumonie.

Traitement

Habituellement, le traitement est complexe. Dans le même temps, des médicaments sont prescrits, une référence à la physiothérapie est donnée, le principe de la thérapie par l'exercice est expliqué, des remèdes populaires sont recommandés, les règles de prise en charge du patient.

Premiers secours

Les premiers soins sont fournis lors d'une crise de douleur.

La tâche prioritaire est de rassurer le patient, car la panique augmente la douleur. Après cela, il est nécessaire de l'aider à prendre une position corporelle confortable:

  • si douleur au cou - siège, envelopper avec un foulard ou un foulard;
  • dans la poitrine - pour incliner le corps vers un côté sain;
  • dans le bas du dos - allongé sur le ventre sur une surface plane et dure, recouvrir d'une couverture.

Avec une exacerbation de la douleur, les onguents chauffants ne peuvent pas être utilisés - il est préférable de frotter le dos avec un gel rafraîchissant:

  • Ben Gel;
  • Quickgel;
  • Émulsifiant Voltaren;
  • Diclofénac;
  • Récif profond;
  • Dolobene.

Donnez des comprimés analgésiques:

  • Analgin;
  • Diclofénac;
  • Ketorolac;
  • Nise
  • Nurofen;
  • Ortofen;
  • Pentalgin;
  • Tempalgin;
Analgésiques

Si les premiers soins pour la névralgie du dos n'ont pas eu d'effet, la douleur ne s'est pas arrêtée ni même intensifiée, le médecin est appelé à la maison. Si l'attaque a été arrêtée, le patient doit être persuadé le plus tôt possible (de préférence le lendemain) de consulter un spécialiste.

Traitement médical

Pour ingestion

Tout d'abord, avec la névralgie, le médecin prescrit des anti-inflammatoires pour les maux de dos:

Comme alternative, certains anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits:

  • Diclofénac;
  • Ibuprofène;
  • Indométhacine;
  • Ketorolac;
  • Le méloxicam;
  • Movalis;
  • Nalgesin.

Pour soulager les spasmes musculaires, des relaxants musculaires d'action centrale sont utilisés - Midokalm, Baclofen ou Sirdalud. Dans le même but, des médicaments antiépileptiques qui ont fait leurs preuves dans le traitement de la névralgie peuvent être prescrits. Ce sont la finlepsine, la gabapentine, la carbamazépine.

Lors d'une exacerbation, pour soulager la douleur, le médecin peut prescrire des sédatifs sédatifs:

  • Glycine;
  • New Passit;
  • Afobazole;
  • Tenothen;
  • Persen;
  • teintures de valériane, agripaume.

Les préparations complexes contenant des vitamines B accélèrent la récupération: composite Milgamma, Neurorubine, Neurovitan.

Pour usage externe

Au stade d'exacerbation de la névralgie, des gels rafraîchissants sont utilisés (la liste est donnée ci-dessus). Dès que la douleur disparaît un peu, une pommade chauffante est utilisée, mais avec la permission du médecin et à des doses minimales. Ça peut être:

En outre, avec l'autorisation d'un médecin, des onguents de renforcement général utiles pour la colonne vertébrale peuvent être utilisés:

  • Flekosteel;
  • Artraid
  • Baume de massage Dikul;
  • Sain (cire crème).

Le choix des onguents pour les maux de dos sur le marché pharmaceutique moderne est assez vaste.

Injections

Les injections intramusculaires sont l'un des traitements les plus efficaces pour la névralgie du dos avec un soulagement presque instantané de la douleur. Ça peut être:

  • mélange d'analgésique et d'antispasmodique: Analgin en combinaison avec No-shpa, Papaverine ou Diphenhydramine;
  • anti-inflammatoires non stéroïdiens et relaxants musculaires: Diclofenac, Voltaren, Arthrosan, Midokalm, Meloxicam;
  • vitamines: B1, À2, À6, À12;
  • Milgamma - un mélange de vitamines B et de médicaments contre la douleur (lidocaïne ou novocaïne);
  • hormones: prednisone, acétate d'hydrocortisone, dexaméthasone.

En cas d'attaques sévères, le médecin maintient un blocage à la novocaïne pour soulager temporairement la douleur. L'injection est injectée dans la région paravertébrale avec une aiguille spéciale. C'est un mélange d'hormones, d'anesthésiques et de médicaments anti-inflammatoires.

Pièce

Récemment, le patch anesthésique a été largement utilisé pour les maux de dos. Il arrête rapidement les attaques et est facile à utiliser. Le choix en pharmacie est assez riche:

  • Versatis avec lidocaïne;
  • Voltaren avec diclofénac sodique;
  • ZB Pain Relief Orthopedic Plaster - patch orthopédique aux herbes;
  • jade noir aux herbes;
  • Injoint - un patch en gel transparent avec du venin d'abeille et de serpent.

Cependant, il faut comprendre qu'aucun patch ne guérit la névralgie, mais ne facilite que l'évolution de la maladie, éliminant temporairement certains symptômes.

Physiothérapie

Le traitement physiothérapeutique implique l'utilisation des procédures suivantes:

  • magnétothérapie;
  • darsonvalisation;
  • rayonnement ultraviolet;
  • Thérapie DMV;
  • électrophorèse;
  • applications de paraffine et d'ozokérite;
  • thérapie de boue.

À la maison, avec l'autorisation d'un médecin, vous pouvez utiliser des appareils physiothérapeutiques qui normalisent le flux sanguin dans la zone touchée, conçus pour soulager la douleur et traiter les maladies de la colonne vertébrale. Prouvé dans ce créneau Almag-01 et Denas.

Stimulants électriques pour normaliser le flux sanguin dans la zone malade Almag-01 et Denas

Massage

Avec la névralgie du dos, différents types de massage sont utilisés..

Elle est réalisée uniquement par un spécialiste. Le cours de traitement est de 10 procédures. La durée d'une session est d'environ une demi-heure. Effet: soulager la douleur, soulager les crampes musculaires, améliorer la circulation sanguine et le flux lymphatique.

Effet thérapeutique sur certains points. Certains l'apprennent par eux-mêmes pour un usage domestique..

Installation de pots à vide en silicone sur les omoplates et le bas du dos. Ils soulagent instantanément la douleur, accélèrent le flux sanguin, éliminent l'œdème, améliorent le métabolisme sous-cutané, empêchent le développement ultérieur de la maladie et préviennent l'apparition de complications. Convient pour un usage domestique.

Remèdes populaires

Il est impossible de guérir seul la névralgie du dos à la maison, cependant, il existe des remèdes populaires qui peuvent aider à ralentir l'évolution de la maladie en rémission. En particulier, vous pouvez faire diverses compresses.

Versez 50 g de feuille d'eucalyptus dans 500 ml d'eau. Porter à ébullition, garder à feu vif pendant 5 minutes. Insister sous le couvercle pendant 1,5 heure. Souche. Ajoutez 15 g de miel. Bien mélanger. Humidifiez le chiffon. Fixez-le à un point sensible, couvrez-le avec quelque chose de chaud. Maintenez la position pendant 15 minutes. Appliquer quelques fois par jour dans de tels cours de courte durée ou laisser toute la nuit.

Mettez quelques feuilles de géranium sur un morceau de lin. Fixez dans un endroit sensible avec une écharpe chaude. Toutes les demi-heures, changez les feuilles de fraîches. Tenir 2 heures.

100 g de farine de blé et 10 g de levure sèche versez 200 ml de lait chaud. Pétrir. Ajouter en petites portions 100 g de farine de seigle pelée en remuant constamment. Couvrir d'un film troué, laisser reposer 10 heures. Versez encore 100 g de farine de seigle décortiquée en petites portions en remuant constamment.

Râper un point sensible avec de la térébenthine purifiée. Envelopper la pâte de gaze, attacher. Couvrir de papier compressé sur le dessus. Enveloppez-vous avec un foulard en laine. La durée de la procédure est de 40 minutes. Fréquence - tous les deux jours. La pâte peut être réutilisée.

Lubrifiez la plaie avec du miel. Mettez un gâteau de cire fondue sur le dessus. La durée de la première procédure est de 5 minutes. Chaque augmentation ultérieure de temps progressivement.

Une pommade faite maison pour frotter un dos douloureux aide quelqu'un. Des bourgeons lilas frais et de la graisse de porc sont pris. Proportions - 1 à 4. Remuer et chauffer à feu doux. Appliquer sous une forme chaude.

Pour la névralgie du dos, des bains avec l'ajout d'écorce de tremble, d'aiguilles de pin ou de pommes de pin sont également recommandés..

Si un œdème s'est formé, les lotions de sel aident.

Au lieu de sédatifs, vous pouvez boire une infusion d'agripaume ou du thé avec de la mélisse.

Cependant, il ne faut pas oublier que l'automédication à domicile n'est effectuée qu'avec l'autorisation du médecin. Sinon, toute procédure peut se transformer en dommage, aggraver la condition et entraîner des conséquences irréversibles..

Il existe des exercices spéciaux qui aident à la névralgie du dos. Les exercices de physiothérapie doivent être convenus avec un médecin. Il n'est pratiqué qu'en rémission. L'une des règles de base est de ne pas faire de mouvements brusques, de fonctionner en douceur, sans se précipiter.

Exercices pour le cou

  1. Mettez votre paume sur votre front. Essayez de pousser la tête en avant avec votre main.
  2. Mettez votre paume à l'arrière de votre tête. Essayez de reculer la tête tout en résistant.
  3. Mettez votre paume sur votre oreille droite. Essayez d'incliner la tête vers l'épaule droite, en surmontant la résistance.
  4. Mettez votre paume sur votre oreille gauche. Essayez d'incliner la tête vers l'épaule gauche, en surmontant la résistance.
  5. Tournez la tête à gauche et à droite.
  6. Effectuer des inclinaisons de tête vers l'avant et vers l'arrière.
  7. Tournez la tête dans le sens horaire, puis - contre elle.

Le nombre de répétitions pour chaque exercice est de 10.

Exercice thoracique

Allongez-vous sur le dos, étirez-vous. Pliez vos coudes. Joignez vos doigts dans le «verrou» de sorte qu'il se trouve en face de la poitrine. Abaissez lentement vos bras le long du corps, en tournant simultanément le "verrou" à l'envers - paumes vers l'extérieur.

Allongez-vous sur le dos, étirez-vous. Levez les bras tendus au-dessus de votre tête. Rouler alternativement à gauche et à droite.

Levez-vous droit. Pieds écartés à la largeur des épaules. Plier les coudes, placer les mains avec les paumes vers le bas devant un sein. Faire pivoter le haut du corps dans le sens horaire et antihoraire.

Exercices pour le bas du dos

Mettez-vous à quatre pattes. Sur l'inspiration, pliez le dos en arc. À l'expiration - pliez dans la direction opposée.

Mettez-vous à quatre pattes. Redressez et étirez la jambe droite en arrière, posez vos doigts sur le sol. En même temps, étirez votre main gauche devant vous. Verrouillez-vous pendant quelques secondes. Courez de l'autre côté.

Allongez-vous sur le dos. Pliez vos genoux. Mettez vos mains derrière votre tête. Étirez lentement votre coude droit vers votre genou gauche. Retournez à Exode. Courez de l'autre côté.

Allongez-vous sur le dos. Étirez vos bras le long du corps. Soulever le bassin, verrouiller, abaisser.

Avec des performances quotidiennes et appropriées, les exercices thérapeutiques accéléreront la récupération.

Et autres traitements

Les méthodes auxiliaires suivantes sont également utilisées dans le traitement de la névralgie du dos:

  • thérapie manuelle;
  • corset correctif spécial pour la posture;
  • acupuncture;
  • tapis de yoga;
  • rouleau universel (applicateur Lyapko);
  • chirurgie - ablation de tissu qui exerce une pression sur les terminaisons nerveuses.

Malgré une telle abondance de médicaments, de procédures, de remèdes populaires et de méthodes de médecine alternative même, seul un neuropathologiste peut dire comment traiter la névralgie du dos dans chaque cas individuel..

Recommandations

Pour atténuer le cours de la névralgie et éviter les attaques de douleur aiguë dans le dos, il est nécessaire de garder à l'esprit plusieurs recommandations médicales:

  1. Pendant l'exacerbation, vous ne pouvez pas prendre de bains chauds, bronzer, appliquer des onguents chauffants. Utilisez la chaleur sèche même avec grand soin.
  2. Évitez l'hypothermie. Renforcez le système immunitaire, essayez de ne pas blesser.
  3. Ne soulevez pas de poids. Pendant un moment, abandonnez l'entraînement en force.
  4. Dormez suffisamment. Dormir sur un matelas orthopédique: avec névralgie cervicale - sur dur, avec poitrine - sur raideur moyenne, avec lombaire - sur doux.
  5. Mange correctement.
  6. Boire plus d'eau.
  7. Aller nager. Faites des exercices thérapeutiques quotidiennement. Déplacer plus.
  8. Marchez et aérez plus souvent.
  9. Arrêtez l'alcool et le tabagisme.
  10. Évitez le stress et le surmenage.

Ceux qui ont un travail sédentaire, il est recommandé de faire une pause et de se réchauffer toutes les heures - pour marcher, s'étirer, effectuer des exercices simples.

Si vous ressentez un inconfort, vous devez consulter un médecin en temps opportun.

Les mêmes recommandations sont également des mesures préventives pour éviter la névralgie..

Complications

Si vous ne traitez pas le traitement complet de la névralgie du dos, la maladie passera non seulement au stade chronique, mais aura également les conséquences les plus négatives pour la santé. Complications possibles:

  • insomnie;
  • dépression due à de graves crises de douleur;
  • dyspnée;
  • amyotrophie;
  • perte de sensation, engourdissement de la zone touchée;
  • troubles de la marche;
  • arthrite, arthrose, radiculite;
  • syndrome de queue de cheval;
  • paralysie des jambes;
  • impuissance, infertilité;
  • limitation de l'activité motrice.

De plus, si l'inflammation n'est pas arrêtée, le risque de propagation aux articulations intervertébrales est élevé. Cela peut conduire au développement de bardeaux, d'éruptions cutanées sur le corps, de fièvre.

La névralgie du dos est une maladie extrêmement grave qui nécessite un traitement professionnel, de la patience et des conseils médicaux. Ce n'est que dans ces conditions qu'il recule et n'a pas de conséquences néfastes.

"A propos des problèmes de colonne vertébrale que vous devez penser depuis l'enfance." Neurologue sur les maux de dos et les sports malsains

Tatyana Chernuha, PhD en médecine, chef du département de neurologie n ° 3 du Centre russe scientifique et pratique de neurologie et de neurochirurgie, a expliqué à quel point la colonne vertébrale est sûre pour un yogi, comment se protéger des maux de dos et à quelle fréquence vous devez faire un massage..

«Une femme vaut mieux ne pas porter quelque chose de plus de 15 à 20 kg»

- Qui devient le plus souvent un patient d'un neurologue?

- En règle générale, ce sont des personnes de plus de 40 ans. Bien que certaines maladies deviennent plus jeunes, nous diagnostiquons, par exemple, la sclérose en plaques chez les 18 à 20 ans. Mais le plus souvent en Biélorussie, les neurologues sont traités avec des manifestations neurologiques d'ostéochondrose (changements dans les vertèbres et les disques intervertébraux situés entre eux. - Note TUT.BY) de la colonne vertébrale et des plaintes de maux de dos.

Tatyana Chernukha, candidate aux sciences médicales, chef du département de neurologie n ° 3 du Centre scientifique et pratique russe de neurologie et de neurochirurgie

- Comment les maladies neurologiques ont changé au Bélarus au cours des 20 dernières années?

- Au fil du temps, nous avons augmenté l'espérance de vie et, par conséquent, plus de patients âgés. En conséquence, le nombre de maladies cardiovasculaires, y compris les AVC, a augmenté..

La maladie de Parkinson est également plus jeune. Si auparavant elle était malade dans 50-70 ans, il y a maintenant des cas chez les 35-40 ans. Mais cela est peut-être dû à un diagnostic meilleur et plus précoce..

- En cas de douleurs dans le dos et la tête, une personne doit immédiatement consulter un neurologue?

- Vous devez d'abord contacter le thérapeute local. Le médecin examinera le patient, identifiera les symptômes et les signes supplémentaires de la maladie, planifiera un examen. Tout d'abord, il demandera un test sanguin et urinaire, selon les indications - une radiographie de la colonne vertébrale, une échographie des organes abdominaux.

Vous devez comprendre que les maux de dos peuvent avoir une nature très différente. Par exemple, les maladies rénales les provoquent également; chez les femmes, des problèmes gynécologiques.

- Pour quel type de maux de dos vous devez absolument consulter un neurologue?

- Si c'est une douleur aiguë dans la colonne vertébrale qui donne à la jambe ou aux deux jambes, et lorsque la marche se développe, une faiblesse ou un engourdissement du pied dérange. Un symptôme concomitant plutôt formidable est un retard ou une miction rapide. Il se produit en raison de dommages aux racines et à la moelle épinière. Dans une telle situation, un traitement chirurgical peut être nécessaire..

- Combien de temps ces symptômes peuvent-ils être tolérés?

- Si une personne a une faiblesse dans la jambe et une violation de la miction, vous devez consulter un médecin le même jour.

- Y a-t-il toujours des douleurs à l'épaule et au bras - symptômes d'ostéochondrose cervicale?

- Non. La douleur à l'épaule et au bras est due à une tension dans les muscles de la colonne vertébrale, des blessures, des maladies articulaires.

- Pourquoi l'ostéochondrose se produit-elle??

- L'ostéochondrose est associée à la position verticale du corps humain et aux changements liés à l'âge. Ses causes peuvent être à la fois un facteur héréditaire et un mode de vie sédentaire, à savoir le surpoids, les blessures, un effort physique excessif avec haltérophilie. Je veux dire le travail de déménageurs, d'athlètes professionnels, de travailleurs de convoyeurs qui ont été dans une position forcée depuis longtemps et ne peuvent pas faire de pause.

Les maux de dos peuvent survenir non seulement en raison de l'ostéochondrose. Leurs causes peuvent également être associées à des dommages aux articulations intervertébrales et apparaître en raison d'une charge prolongée sur les muscles. Ces maladies sont appelées "dorsopathie" selon la classification internationale des maladies..

- À partir de quel âge une personne devrait-elle s'engager dans la prévention de l'ostéochondrose?

- Les jeunes doivent mettre un mode de vie sain au premier plan. Vous devez aller à la piscine, au gymnase, faire de la callanétique (un ensemble d'exercices visant à contracter et à étirer les muscles. - Env. TUT.BY) et au Pilates. Pour la colonne vertébrale, une activité physique calme est utile, sans secousses.

- Dès le plus jeune âge - est-ce à partir de quel âge spécifiquement?

- Le fait que vous puissiez développer une ostéochondrose, vous devez penser à partir de l'âge préscolaire. Il faut apprendre à l'enfant à s'asseoir correctement pour qu'il n'y ait pas de scoliose, lui inculquer l'amour du sport.

- L'ostéochondrose est-elle plus jeune?

- Plus jeune car de nombreuses professions sont désormais associées à un mode de vie sédentaire. Les enfants sont moins susceptibles de jouer dehors et plus souvent - les jeux informatiques. En raison d'un mode de vie sédentaire, le développement du corset musculaire est insuffisant, la colonne vertébrale est mal formée. Une personne peut avoir une masse musculaire insuffisante, ce qui entraînera à l'avenir des troubles neurologiques précoces de la colonne vertébrale.

- La hernie est une complication de l'ostéochondrose?

- Oui. Une hernie peut également survenir au moment de la blessure, lors de la levée d'un poids excessif, par exemple, une barre ou des meubles lourds.

- Combien est-il permis d'élever une femme sans nuire à sa santé?

- Une femme vaut mieux ne pas porter quelque chose de plus de 15 à 20 kg, et un homme - plus de 30 kg.

«Les résidents d'été doivent consacrer du temps non seulement aux lits, mais aussi à leur santé»

- Des personnes âgées pendant la saison estivale, vous pouvez entendre qu'elles souffrent de sciatique...

- Au sens médical, la radiculite ou radiculopathie est une condition dans laquelle se produit une irritation ou une atteinte de la racine nerveuse. Il s'agit d'un stade assez prononcé de manifestation de l'ostéochondrose. Il nécessite un traitement plus long et plus actif que le même mal de dos banal, après quoi la douleur peut disparaître après quelques heures. Avec la radiculite, la douleur donne à la jambe, les symptômes peuvent se manifester sous la forme d'un manque ou d'une diminution des réflexes. Si avec une radiculite dans le pied, il y a une faiblesse, il est urgent de consulter un médecin.

- Les résidents d'été aussi, pour ne pas se rendre chez le neurologue?

- N'essayez pas de refaire tout le travail en une seule journée. L'activité physique doit être dosée. Les personnes ayant des problèmes de dos doivent éviter un long virage vers l'avant. Faire quelque chose vaut la peine de s'asseoir sur un petit banc ou d'utiliser un équipement spécial. Vous devez garder un équilibre et prendre du temps non seulement dans les lits, mais aussi dans votre santé.

- Est-il possible de bloquer avec des maux de dos (une méthode de thérapie basée sur l'introduction du médicament dans le lieu responsable de la formation de la douleur. - Note TUT.BY)?

- C'est une bonne méthode de traitement qui vous permet d'aider rapidement le patient. Mais pour les blocages, il doit y avoir certaines indications. Au cours de l'examen, le médecin identifie la tension musculaire du patient, les points douloureux et d'autres symptômes. L'examen est nécessaire afin d'exclure les cas où une personne commence à exiger un blocus, par exemple, avec des coliques rénales. Il n'a pas besoin de faire de blocus, mais de courir de toute urgence chez l'urologue.

En règle générale, le patient reçoit deux ou trois blocages. Le médecin apporte le médicament à dessein dans les zones à problèmes et, par injection, soulage les tensions musculaires. La douleur aiguë disparaît et la personne récupère plus rapidement. Le médicament peut être étranger ou biélorusse, tandis que seul le médecin peut le prendre, comme la dose.

- La médecine biélorusse cède-t-elle à l'étranger?

- Nous utilisons le biélorusse, et cela a un effet.

- Que peut-on dire qu'une personne âgée d'un peu plus de 30 ans a mal au dos en hiver, mais pas en été?

- Cela peut être dû à une réaction individuelle au froid ou au fait qu'en hiver une personne bouge moins. Je conseillerais à une telle personne de faire un test sanguin général et biochimique, une analyse d'urine, de prendre des photos de la colonne vertébrale et de consulter un médecin.

- Pourquoi certaines personnes souffrent du syndrome du tunnel, tandis que d'autres ne le font pas??

- Les syndromes tunnel se produisent avec une prédisposition à eux et un gain de poids. Les médecins diagnostiquent le syndrome du tunnel chez les femmes plus souvent que chez les hommes. Cela est dû aux caractéristiques du métabolisme hormonal. Si les mains deviennent engourdies, il peut s'agir d'une étranglement du nerf médian dans le canal carpien. Dans ce cas, vous devez effectuer des procédures physiothérapeutiques visant la zone à problème, c'est-à-dire la zone des poignets.

Il existe des syndromes tunnel dans les jambes, piriformis, c'est-à-dire gluteus. Avec le syndrome du piriforme, des blocages peuvent être utilisés et un traitement médicamenteux peut être utilisé..

- Et quelle peut être la prévention du syndrome du tunnel??

- Le contrôle du poids. Parfois, une grosse personne peut perdre dix kilos et le problème disparaît..

"La colonne vertébrale n'aime pas les mouvements vifs et tordus"

- Combien de jours vous pouvez vous asseoir devant un ordinateur sans endommager la colonne vertébrale?

"Un adulte peut se permettre huit ou neuf heures." Mais périodiquement, vous devez vous lever, marcher, si vous avez des problèmes de dos, alors peut-être faire une petite série d'exercices pendant deux à trois minutes: se pencher, se retourner.

- Quelles devraient être les chaises de bureau pour qu'il n'y ait pas d'impact négatif sur le dos?

- Les chaises de bureau doivent être à dossier réglable, hauteur d'assise, de forme correspondant aux courbes de la colonne vertébrale, avec la présence d'un coussin dans la région lombaire. Et il est souhaitable que l'ordinateur soit debout devant les yeux, et non à demi-tour. C’est bien si vous avez l’habitude de vous asseoir droit et droit, et non sur le côté, recroquevillé.

- Que conseillerez-vous d'autre aux employés de bureau en matière de prévention?

- Deux à trois fois par semaine doivent faire du sport. Après tout, le fait qu'une personne quitte le bureau, monte dans la voiture, arrive à la maison et se couche à la télévision, le corps ne pardonne pas.

Il y a un autre extrême. Si vous n’avez rien fait pendant 10 à 15 ans, vous êtes venu au gymnase et avez bu quelque chose brusquement. Dans ce cas, des problèmes de dos peuvent survenir. Il est nécessaire d'aborder les activités sportives de manière planifiée et mesurée, vous pouvez vous tourner vers un moniteur pour obtenir de l'aide.

Vous pouvez souvent entendre que, soi-disant, il n'y a ni temps ni argent pour faire du sport. Est-ce vraiment un problème de porter des shorts, des chaussures de sport, de sortir et de courir pendant une demi-heure?

Si vous avez une aggravation et de graves maux de dos, un jogging aggravera certainement la condition. Ensuite, il est préférable de consulter un médecin pour savoir quel type d'activité physique pour la colonne vertébrale sera adéquat. Alternativement, vous pouvez vous entraîner avec une thérapie physique avec un instructeur à la clinique.

- Que pensez-vous de la thérapie manuelle?

- La thérapie manuelle doit être effectuée par un spécialiste certifié qui a suivi une formation dans la spécialité concernée. Pas un autodidacte, un guérisseur ou quelqu'un d'autre... De plus, le chiropraticien doit fournir les résultats d'un examen de la colonne vertébrale afin qu'il puisse voir à quoi il a affaire. Avec certains syndromes douloureux, la thérapie manuelle aide, mais avec de grandes hernies discales,.

- Quelle est l'efficacité des matelas orthopédiques pour dormir??

- Pour la colonne vertébrale, il est très important de savoir sur quoi nous dormons. Si vous dormez sur un lit sur un canapé inconfortable, le matin, il arrive que vous vous leviez et que vous vous sentiez: quelque chose ne va pas. Il est préférable de choisir un matelas orthopédique de dureté moyenne. Pour la colonne vertébrale, c'est bien.

- Et quel devrait être l'oreiller?

- L'oreiller doit être bas. Il est préférable que les personnes souffrant de douleurs au cou dorment sur des oreillers orthopédiques avec deux rouleaux et un évidement..

- À quelle fréquence devez-vous masser une personne qui ne se plaint pas de maux de dos?

- Deux fois par an, quelle que soit la saison. Pour ceux qui ont des problèmes neurologiques, le massage peut être fait plus souvent. Le cours de massage devrait comprendre cinq à dix séances. Mais dans tous les cas, pour maintenir les muscles et les ligaments en forme, vous devez faire de l'exercice.

- Vous avez parlé de Pilates et de callanétique, mais que pensez-vous du yoga?

- Si une personne est en bonne santé et en bonne forme physique, veuillez faire ce que vous aimez. Mais s'il a une maladie chronique, une douleur persistante, vous pouvez aller à une séance de yoga et retourner chez le neurologue avec une exacerbation. En cas de doute, il est préférable de consulter à nouveau un médecin. La colonne vertébrale n'aime pas les mouvements tranchants et tordus, donc pendant le yoga, certains types de mouvements peuvent être évités.

Si vous remarquez une erreur dans le texte de l'actualité, veuillez la sélectionner et appuyez sur Ctrl + Entrée

Mon ostéochondrose lombaire a environ 25 ans (a été commandée par l'armée). Au cours des 10 premières années, la condition s'est progressivement aggravée et a atteint le stade où toute action du corps est divisée en 3: le «scan» mental de la colonne vertébrale avant («ne tire pas?»), L'action elle-même, le «scan» mental après (et l'attente d'une croix). État douloureux et apathie terrible (tout le monde dit qu'il "n'est pas traité" et ne fait qu'empirer.) On pensait à un "programmeur menteur". Les «exercices de physiothérapie» sont enseignés au niveau «faites-le si vous le pouvez, tout est individuel». J'ai essayé beaucoup de choses, y compris les chiropraticiens, jusqu'à ce que je rencontre une infirmière (massage), qui pratiquait le sport équestre dans l'enfance et a été blessée. Elle a donc compris ce qui était en jeu et a poussé la recherche du bon chemin. Le problème de l'ostéochondrose est dû à un mauvais (mauvais) apport sanguin aux disques intervertébraux et aux ligaments qui recouvrent chaque articulation (une paire de vertèbres). Lorsque nous nous asseyons, certains muscles sont tendus (le flux sanguin est serré) et d'autres sont inactifs et normaux - à chaque mouvement, les muscles avec leur compression / libération alternée aident à remplir tous les capillaires les plus minces et permettent à chaque organe de disposer de tout le nécessaire à temps et de supprimer tout ce qui est inutile. La solution au problème est la régularité du rétablissement de la distance normale entre les disques et l'apport sanguin aux muscles, disques, ligaments. 1. S'étirer avant le coucher (pour rétablir la distance qui a "trébuché" pendant la journée, permettre au corps de se régénérer la nuit). Nous nous couchons sur le sol, posons nos pieds sur le lit / chaise / chaise (il n'y a alors pas de déflexion lombaire et la colonne vertébrale est à plat). Nous mettons nos mains derrière nos têtes - nous atteignons le bout de nos doigts, puis nous tenons nos mains sous nos têtes et atteignons également nos coudes (dans la même direction), nous pouvons «gratter» nos omoplates en toute sécurité, en pliant et en quelque sorte aidant à libérer toutes les infractions. La sensation est très agréable, plus d'une fois j'ai même dû m'endormir sur le sol. ) Après cela, immédiatement au lit. En plus d'une distance saine, des muscles comme des pompes sont pompés dans chacun. Lire la suite. capillaire tout ce dont vous avez besoin pour le travail de nuit du corps. 2. Exercices du matin a. Après s'être réveillé, avoir lavé, avoir préparé le petit déjeuner pour nous-mêmes (autre chose, juste pour «réveiller le corps»), nous commençons par le même étirement qu'avant d'aller au lit. b. Dans la même position (corps au sol, jambes sur le canapé), bras le long du corps, pliés aux coudes et légèrement appuyés à l'arrière de la tête - on se penche avec appui sur les coudes (comme un «pont» mais dans la section scapulaire, mais pas lombaire) se déchirer le dos du sol n'est pas beaucoup - environ 5-7 cm. Je fais de telles déviations 15 pièces d'affilée, sans retards en haut et en bas. En conséquence, nous «lançons» simplement les muscles de la partie scapulaire (ce n'est pas du pompage musculaire, mais leur «lancement», par conséquent, de grands efforts et répétitions ne sont pas nécessaires). à. Nous abaissons nos jambes du canapé au sol, en tournant derrière eux (nous longeons le canapé). Avec un soutien sur les talons et les omoplates - nous relevons le bas du dos de la même 5-7 cm - ce n'est que le "pont", mais comme le problème se situe dans le bas du dos, seule une charge supplémentaire (traumatique) n'est pas nécessaire ici. Les mêmes 15 répétitions. Cet exercice "comprend" les muscles longitudinaux adjacents directement à la colonne vertébrale. De plus, l'inclusion de muscles permet à la colonne vertébrale étirée lors du premier exercice - de "revenir" et à tous les disques de se mettre en place (sans charge!). d. un peu pour la presse. Allongé sur le dos, les mains derrière la tête - pour se pencher à 25-30 degrés, en ne soulevant pas tout le dos du sol, mais uniquement au niveau des omoplates (c'est ma limitation de la charge sur les lombaires, tandis qu'au moins la presse "supérieure" se balance). Auto-massage profond. L'exercice peut être appelé un "chignon", mais vous devez vous balancer non pas sur la colonne vertébrale (pas sur les "articulations"), mais sur les muscles longitudinaux qui le longent (pétrir votre "polendwitz")) Pour ce faire, vous devez d'abord vous asseoir sur le cinquième point, relever les genoux, mais ne les enveloppez pas dans vos bras (les bras auront leur propre fonction). Puis, pour ainsi dire, nous reculons (du cinquième point à l'arrière de la tête), tandis que les mains sont légèrement écartées et chacune aide à incliner légèrement le corps vers la droite ou vers la gauche (à partir de la ligne de la colonne vertébrale). Après vous être adapté - vous pouvez alors dévier le corps si loin à droite / à gauche qu'une zone plus large autour de la colonne vertébrale est massée. Revenons à la position de départ - nous massons le cinquième point, qui est également utile pour toute la sphère masculine / féminine. Il s'agit d'un massage avec son propre poids. pas un seul spécialiste ne vous massera si profondément, et vous le faites chaque matin, gratuitement, et cela prend 4-5 minutes pour toute la charge, ce qui vous permet de le faire même quand c'est "une fois". En conséquence, vous obtenez une colonne vertébrale étirée, puis correctement «assemblée» et massée, prête pour toutes les charges ultérieures. Cette combinaison: récupération du soir et préparation du matin - permet probablement au corps de restaurer ses zones à problèmes. Au moins l'optimisme m'est revenu après les premiers "cours", et les années suivantes disent que ça "marche". ) Tout cela peut et devrait être fait même avec des "maux de dos", juste quelque part en vous assurant davantage - la récupération est également plus rapide (je ne le compare qu'avec les histoires d'amis sur les "blocages" et les arrêts de travail hebdomadaires). Femmes après l'accouchement - il y a des problèmes dans la colonne cervicale (des mains des «assistants pour pousser».), Douleurs dans les articulations des épaules - Je peux également recommander ce complexe simple (la femme a ri une fois, mais maintenant elle le fait elle-même et même sans rappels.)) ) + personne n'a annulé les règles de soulever des poids (verticalement, sans tourner le long de l'axe, seulement avec le corps que nous enjambons sur nos pieds). + posture correcte (l'article parle du coussin à l'arrière du fauteuil), dans le métro, le dos a également une arche lombaire, et tout siège dans le transport terrestre a un espace entre le dossier et le siège - le cinquième point en saillie y est caché. et la même déflexion lombaire est créée (la littérature dit que dans cette position le dos est détendu autant que possible, le nombre minimum de muscles est tendu - on dirait que la vérité est). Pourtant, tous les médecins disent que les plus gros problèmes de dos sont ceux qui se considèrent comme les plus sains et se permettent un travail imprudent. L'ostéochondrose n'est donc certainement pas une phrase, mais plutôt une incitation à se connaître soi-même et la nature en général.

Ostéocondrite de la colonne vertébrale

L'ostéochondrose de la colonne vertébrale est une maladie chronique dans laquelle se produisent des changements dégénératifs des vertèbres et des disques intervertébraux situés entre elles. Selon la localisation de la lésion rachidienne, il existe: ostéochondrose du rachis cervical, ostéochondrose du rachis thoracique et ostéochondrose du rachis lombaire. Pour diagnostiquer l'ostéochondrose de la colonne vertébrale, une radiographie est nécessaire, et en cas de complications (par exemple, une hernie du disque intervertébral), une IRM de la colonne vertébrale. Dans le traitement de l'ostéochondrose vertébrale, ainsi que des méthodes médicales, la réflexologie, le massage, la thérapie manuelle, la physiothérapie et la physiothérapie sont largement utilisés.

ICD-10

Étiologie et pathogenèse

À un degré ou à un autre, l'ostéochondrose vertébrale se développe chez toutes les personnes âgées et est l'un des processus de vieillissement du corps. Tôt ou tard, des changements atrophiques se produisent dans le disque intervertébral, mais des blessures, des maladies et diverses surcharges vertébrales contribuent à l'apparition précoce de l'ostéochondrose. L'ostéochondrose la plus courante de la colonne cervicale et l'ostéochondrose de la colonne lombaire.

Une dizaine de théories de l'ostéochondrose ont été développées: vasculaire, hormonale, mécanique, héréditaire, infectieuse-allergique et autres. Mais aucun d'eux ne donne une explication complète des changements qui se produisent dans la colonne vertébrale, ils sont plutôt complémentaires.

On pense que le point principal de l'apparition d'une ostéochondrose est la surcharge constante du segment vertébral-moteur, composé de deux vertèbres adjacentes avec un disque intervertébral situé entre elles. Une telle surcharge peut survenir à la suite d'un stéréotype moteur - la posture, une façon individuelle de s'asseoir et de marcher. Les violations de la posture, assis dans la mauvaise position, marchant avec une colonne vertébrale inégale provoquent un stress supplémentaire sur les disques, les ligaments et les muscles de la colonne vertébrale. Le processus peut être aggravé en raison des caractéristiques structurelles de la colonne vertébrale et du trophisme insuffisant de ses tissus en raison de facteurs héréditaires. Le plus souvent, des défauts de structure se retrouvent dans la région cervicale (anomalie de Kimerli, anomalies cranio-vertébrales, anomalie de Chiari) et entraînent des troubles vasculaires et des signes précoces d'ostéochondrose du rachis cervical.

La survenue d'ostéochondrose lombaire est souvent associée à sa surcharge en pente et en gravité. Un disque intervertébral sain peut supporter des charges importantes en raison de l'hydrophilie du noyau pulpeux situé en son centre. Le noyau contient une grande quantité d'eau et les liquides sont connus pour être légèrement compressibles. Une rupture d'un disque intervertébral sain peut se produire avec une force de compression de plus de 500 kg, tandis qu'un disque a changé à la suite de ruptures d'ostéochondrose avec une force de compression de 200 kg. Une charge de 200 kg est ressentie par la colonne vertébrale lombaire d'une personne pesant 70 kg, quand il détient une charge de 15 livres dans une position de torse vers l'avant de 200. Cette pression élevée est due à la petite taille du noyau pulpaire. Avec une augmentation de l'inclinaison à 700, la charge sur les disques intervertébraux sera de 489 kg. Par conséquent, les premières manifestations cliniques de l'ostéochondrose de la colonne lombaire surviennent souvent pendant ou après la levée de poids, les travaux ménagers, le désherbage dans le jardin, etc..

Dans l'ostéochondrose, le noyau pulpeux perd ses propriétés hydrophiles. Cela est dû à des perturbations de son métabolisme ou à un apport insuffisant en substances nécessaires. En conséquence, le disque intervertébral devient plat et moins élastique, des fissures radiales apparaissent dans son anneau fibreux lors du chargement. La distance entre les vertèbres adjacentes diminue et elles sont déplacées les unes par rapport aux autres, tandis qu'il y a un décalage dans les articulations à facettes (arquées) reliant les vertèbres.

La destruction du tissu conjonctif de l'anneau fibreux du disque, des ligaments et des capsules des articulations facettaires provoque une réaction du système immunitaire et le développement d'une inflammation aseptique avec gonflement des articulations facettaires et des tissus environnants. En raison du déplacement des corps vertébraux, les capsules des articulations facettaires sont étirées et le disque intervertébral modifié ne fixe plus aussi fermement les corps des vertèbres voisines. L'instabilité du segment vertébral est formée. En raison de l'instabilité, il est possible de violer la racine du nerf spinal avec le développement d'un syndrome radiculaire. Avec l'ostéochondrose de la colonne cervicale, cela se produit souvent pendant les tours de tête, avec l'ostéochondrose lombaire, pendant le torse. La formation d'un bloc fonctionnel du segment de mouvement vertébral est possible. Elle est due à la contraction compensatoire des muscles vertébraux.

Une hernie du disque intervertébral se forme lorsque le disque est déplacé vers l'arrière, les ruptures du ligament longitudinal postérieur et la partie du disque fait saillie dans le canal rachidien. Si en même temps le noyau pulpeux du disque est pressé dans le canal rachidien, une telle hernie est appelée déchirée. La gravité et la durée de la douleur avec une telle hernie sont beaucoup plus importantes qu'avec une non-explosée. Une hernie discale peut provoquer un syndrome radiculaire ou une compression de la moelle épinière.

Avec l'ostéochondrose, le tissu osseux se développe avec la formation d'ostéophytes - des croissances osseuses sur le corps et les processus des vertèbres. Les ostéophytes peuvent également provoquer une compression de la moelle épinière (myélopathie de compression) ou provoquer un syndrome radiculaire.

Les symptômes de l'ostéochondrose de la colonne vertébrale

Le principal symptôme de l'ostéochondrose est la douleur. La douleur peut être aiguë avec une intensité élevée, elle s'intensifie au moindre mouvement dans le segment affecté et oblige donc le patient à prendre une position forcée. Ainsi, avec l'ostéochondrose de la colonne cervicale, le patient tient sa tête dans la position la moins douloureuse et ne peut pas la tourner, avec l'ostéochondrose de la région thoracique, la douleur s'intensifie même en cas de respiration profonde, et avec l'ostéochondrose de la région lombaire, il est difficile pour le patient de s'asseoir, de se lever et de marcher. Un tel syndrome douloureux est caractéristique de la compression de la racine nerveuse spinale.

Dans environ 80% des cas, une douleur sourde de nature constante et d'intensité modérée est observée. Dans de tels cas, à l'examen, le médecin doit différencier les manifestations de l'ostéochondrose de la colonne vertébrale de la myosite des muscles du dos. La douleur sourde dans l'ostéochondrose est causée par une tension compensatoire excessive dans les muscles qui retiennent le segment vertébral-moteur affecté, des changements inflammatoires ou un étirement important du disque intervertébral. Chez les patients atteints d'un tel syndrome douloureux, la position forcée est absente, mais une restriction des mouvements et de l'activité physique est révélée. Les patients atteints d'ostéochondrose de la colonne cervicale évitent les virages brusques et les inclinaisons de la tête, avec l'ostéochondrose des lombaires - asseyez-vous lentement et levez-vous, évitez le torse.

Tous les symptômes de l'ostéochondrose, qui n'apparaissent que dans la région de la colonne vertébrale, appartiennent au syndrome vertébral. Tous les changements localisés à l'extérieur de la colonne vertébrale forment un syndrome extravertébral. Cela peut être une douleur le long des nerfs périphériques en serrant leurs racines à la sortie de la moelle épinière. Par exemple, ischialgie lombaire - douleur le long du nerf sciatique avec ostéochondrose de la colonne lombaire. Dans l'ostéochondrose de la colonne cervicale, il s'agit de troubles vasculaires dans le bassin vertébrobasilaire du cerveau causés par la compression de l'artère vertébrale.

Complications de l'ostéochondrose de la colonne vertébrale

Les complications de l'ostéochondrose sont associées à une hernie du disque intervertébral. Il s'agit notamment de la compression de la moelle épinière (myélopathie discogène), qui se caractérise par un engourdissement, une faiblesse de certains groupes musculaires des membres (en fonction du niveau de compression), conduisant à l'apparition de parésie, une atrophie musculaire, des changements dans les réflexes tendineux, une mauvaise miction et une défécation. Une hernie intervertébrale peut provoquer une compression de l'artère qui alimente la moelle épinière, avec la formation de sites ischémiques (infarctus de la moelle épinière) avec la mort des cellules nerveuses. Cela se manifeste par l'apparition d'un déficit neurologique (altération des mouvements, perte de sensibilité, troubles trophiques), correspondant au niveau et à la prévalence de l'ischémie.

Diagnostic de l'ostéochondrose vertébrale

Le diagnostic d'ostéochondrose est réalisé par un neurologue ou un vertébrologue. Au stade initial, la radiographie de la colonne vertébrale est réalisée en 2 projections. Si nécessaire, ils peuvent tirer sur un segment vertébral séparé et tirer sur des projections supplémentaires. L'imagerie par résonance magnétique (IRM de la colonne vertébrale) est utilisée pour diagnostiquer une hernie intervertébrale, évaluer l'état de la moelle épinière et identifier les complications de l'ostéochondrose. L'IRM joue un rôle important dans le diagnostic différentiel de l'ostéochondrose et d'autres maladies de la colonne vertébrale: spondylarthrite tuberculeuse, ostéomyélite, tumeurs, spondylarthrite ankylosante, rhumatismes, lésions infectieuses. Parfois, en cas d'ostéochondrose compliquée de la colonne cervicale, l'exception de la syringomyélie est nécessaire. Dans certains cas, lorsqu'il est impossible de passer une IRM, la myélographie est indiquée..

Une étude ciblée du disque intervertébral touché est possible par discographie. Des études électrophysiologiques (potentiels évoqués, électroneurographie, électromyographie) sont utilisées pour déterminer le degré et la localisation des lésions des voies nerveuses, en surveillant le processus de leur récupération pendant le traitement..

Traitement de l'ostéochondrose de la colonne vertébrale

Dans la période aiguë, le repos est montré dans le segment vertébro-moteur affecté. À cette fin, avec l'ostéochondrose de la colonne cervicale, la fixation est utilisée à l'aide d'un collier Shants, avec l'ostéochondrose de la colonne lombaire - alitement. La fixation est également nécessaire pour l'ostéochondrose de la colonne cervicale avec instabilité du segment rachidien.

Dans le traitement médicamenteux de l'ostéochondrose, des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont utilisés: diclofénac, nimésulide, lornoxicam, méloxicam, kétoralac. En cas de douleur intense, les analgésiques sont indiqués, par exemple, un analgésique à action centrale de la flupirtine. Pour soulager la tension musculaire, des relaxants musculaires sont utilisés - tolpérisone, tizanidine. Dans certains cas, il est conseillé de prescrire des anticonvulsivants - carbamazépine, gabapentine; antidépresseurs, parmi lesquels la préférence est donnée aux inhibiteurs du recaptage de la sérotonine (sertraline, paroxétine).

En cas de syndrome radiculaire, le patient reçoit un traitement hospitalier. Peut-être l'administration locale de glucocorticoïdes, un traitement décongestionnant, l'utilisation de la traction. Dans le traitement de l'ostéochondrose, la physiothérapie, la réflexologie, le massage, les exercices de physiothérapie sont largement utilisés. L'utilisation de la thérapie manuelle nécessite un strict respect de la technique de sa mise en œuvre et un soin particulier dans le traitement de l'ostéochondrose du rachis cervical.

La chirurgie de la colonne vertébrale est indiquée principalement par une compression importante de la moelle épinière. Elle consiste à retirer une hernie du disque intervertébral et à décompresser le canal rachidien. Microdiscectomie, valorisation de la ponction du disque, reconstruction laser du disque, remplacement du disque atteint par un implant, stabilisation du segment vertébral possible.

TOP 25 des maladies de la colonne vertébrale: tous les noms, une liste complète des maladies du dos, des symptômes, des causes, du traitement

Bardukova Elena Anatolyevna
neurologue, homéopathe, expérience de travail 23 ans
✔ Article vérifié par un médecin

Rhumatologue japonais célèbre: «CECI EST MONSTÈRE! Les méthodes russes de traitement des articulations et de la colonne vertébrale ne sont que déroutantes. Découvrez ce que les médecins proposent pour traiter le dos et les articulations en Russie: Voltaren, Fastum gel, Diclofenac, Milgamma, Dexalgin et d'autres médicaments similaires. Cependant, ces médicaments NE TRAITENT PAS LES ARTICULATIONS ET LE DOS, ils ne soulagent que les symptômes de la maladie - douleur, inflammation, gonflement. Imaginez maintenant cela. Lisez l'interview complète.

Toutes les maladies de la colonne vertébrale sont la conséquence de causes externes et internes qui affectent le développement d'une maladie. Par exemple, la scoliose survient souvent dans l'enfance et les pathologies articulaires sont héréditaires, se propageant plus loin à la colonne vertébrale. Les symptômes de l'ostéochondrose apparaissent après 25-30 ans, et sa complication la plus connue est l'hernie discale. Parfois, quand cela se produit, un traitement chirurgical est nécessaire.

Les blessures au dos peuvent provoquer un déplacement des vertèbres, un pincement des nerfs et une douleur intense. Selon le type et la localisation du processus pathologique, les patients présentent différents symptômes: de la tension musculaire à l'immobilité complète ou partielle d'éléments individuels de la colonne vertébrale. Afin de mieux comprendre les noms des maladies, vous pouvez vous familiariser avec les termes, concepts et symptômes cliniques de base.

Il existe un nombre important de différentes maladies de la colonne vertébrale.

Dans la pratique médicale, il existe un terme tel que dorsopathie. Il s'agit d'une désignation collective de toutes les maladies de la colonne vertébrale, accompagnée de douleurs. De la langue latine, le concept peut être traduit par «souffrance» ou «pathologie» du dos.

Arthrite vertébrale

Le mot «arthrite» signifie littéralement «inflammation de l'articulation», mais en fait c'est une pathologie systémique qui affecte la colonne vertébrale humaine. Les «changements» auto-immuns dans le corps, entraînant des changements dégénératifs-dystrophiques dans la colonne vertébrale, sont considérés comme l'une des principales raisons du développement de toute arthrite..

Qu'est-ce que l'arthrite vertébrale

Les signes d'arthrite comprennent:

  • syndrome de douleur persistante, qui dépend de la localisation du processus;
  • faiblesse musculaire;
  • restriction de la mobilité de la zone touchée (surtout le matin);
  • œdème des tissus mous;
  • crunch artificiel dans les articulations, même avec un effort physique mineur.

Le diagnostic de la maladie est difficile dans un premier temps car les symptômes sont facilement confondus avec les manifestations de l'ostéochondrose. Le diagnostic correct ne peut être posé que par des médecins expérimentés sur la base d'un examen clinique approfondi du patient.

Arthrose vertébrale

L'arthrose de la colonne vertébrale se développe principalement chez les personnes âgées. Si dans l'arthrite les ligaments, les disques et le tissu cartilagineux sont impliqués dans le processus pathologique, en cas d'arthrose, le corps vertébral commence à s'effondrer. Les manifestations de la maladie sont les suivantes:

  • douleur persistante dans le dos;
  • contrairement aux hernies ou autres maladies associées à la colonne vertébrale, il y a une localisation claire de la douleur, sans "recul" sous les côtes, dans la jambe, etc.;
  • il y a une déformation dans la zone touchée, accompagnée d'une altération de la posture;
  • des excroissances osseuses (ostéophytes) se forment sur les corps vertébraux;
  • les mouvements sont si difficiles que la flexion et l'extension complètes du dos affecté ne sont plus possibles.

Qu'est-ce que l'arthrose vertébrale

Parfois, les ostéophytes, proliférations pathologiques du tissu osseux, sont dangereux pour les organes internes ou les voies nerveuses de conduction. Cela peut servir d'indication pour une intervention chirurgicale..

Spondylarthrite ankylosante

Spondylarthrite ankylosante - spondylarthrite ankylosante, c'est-à-dire une inflammation de l'appareil articulaire, conduisant à sa fusion (ankylose). À mesure que la pathologie progresse, la mobilité de la colonne vertébrale devient de moins en moins, car le «cadre» des articulations fusionnées limite progressivement l'amplitude des mouvements.

Ce type d'arthrite est une maladie rare qui survient principalement chez les hommes âgés de 15 à 30 ans. Les femmes tombent moins souvent malades. Parmi les médecins, il y a une opinion que dans le développement de la spondylarthrite ankylosante, un rôle important est joué par les réactions auto-immunes, héritées.

La spondylarthrite ankylosante se caractérise par un tableau clinique général:

  • «raideur» matinale lors des mouvements;
  • douleur dans la région lombo-sacrée, s'étendant à la cuisse et aux jambes. La nuit, ils deviennent plus forts;
  • douleur dans la colonne thoracique;
  • manifestations spécifiques qui se reflètent sur les jambes: les patients développent une douleur intense dans la région du talon;
  • une analyse de sang montre un niveau élevé d'ESR (40 mm / heure ou plus).

Spondylarthrite ankylosante - qu'est-ce que c'est

Quelles sont les formes de spondylarthrite ankylosante? Il existe une classification qui décrit plusieurs de ses types:

  • central. Seule la colonne vertébrale est affectée. Le développement est lent et caché, avec l'apparition de douleurs dans la région sacrée, qui se sont ensuite propagées vers le haut. Au fur et à mesure que la maladie progresse, des courbures pathologiques se produisent sur le dos: la colonne cervicale se penche en avant et la cage thoracique en arrière;
  • rhizomyélique. La pathologie capture non seulement le dos, mais aussi les grosses articulations (hanche et épaule);
  • périphérique. La première chose impliquée dans le processus est les articulations sacro-iliaques, et après un certain temps, une arthrose systémique se produit, affectant les articulations du genou et de la cheville. La forme périphérique se retrouve souvent à l'adolescence;
  • Scandinave. La clinique ressemble à la vue précédente, mais avec son développement, des dommages aux petites articulations articulaires des pieds et des mains se produisent..

Spondylarthrite ankylosante - une maladie incurable, lorsque la «colonne vertébrale» est effacée et qu'une personne perd la capacité de se déplacer normalement.

Les organes internes d'une personne sont impliqués dans le processus. Si le cœur est affecté, une myocardite ou une inflammation de la valve aortique peut survenir. Parfois, le pancréas ou les reins s'enflamment. Une complication fréquente est une déficience visuelle sous forme d'iritis ou d'iridocyclite, lorsque des lésions des membranes oculaires et de la pomme commencent..

Hernie discale

Une hernie discale est l'un des derniers stades de l'ostéochondrose. (complication grave). Avec une saillie herniaire, l'anneau fibreux se brise et la substance déformée qui était à l'intérieur du disque s'étend au-delà de la colonne vertébrale.

Quels sont les types de saillie herniaire? Une telle pathologie est rare dans la colonne vertébrale thoracique, car ici la mobilité des vertèbres est minime. Si la maladie affecte le cou, les symptômes sont très désagréables:

  • maux de tête;
  • hypertension artérielle;
  • Sensations de "tir" qui trahissent les tempes, la mâchoire;
  • bruit dans les oreilles.

À quoi ressemble une hernie discale?

Les hernies qui se développent dans la région lombo-sacrée ne sont pas moins douloureuses. C'est l'endroit le plus fréquent de leur localisation, car la charge principale lors de la marche et de la levée de poids repose sur le bas du dos. Les formations de disques sont grandes et larges ici, elles s'usent plus rapidement que les autres, donc le risque de saillie est très élevé. Le plus souvent, les symptômes sont:

  • douleur constante dans le dos, s'étendant jusqu'à la cuisse, le bas de la jambe et le pied;
  • tension musculaire
  • démarche altérée, boiterie.

Dans les cas graves, lorsqu'il y a un fort pincement de la racine nerveuse ou qu'une hernie est dirigée vers la moelle épinière, une personne ne peut même pas marcher. Avec un cours compliqué, les patients ont un risque accru de développer une paralysie des membres inférieurs. Afin d'éviter de telles conséquences, ils ont parfois recours à la chirurgie.

Plus d'informations dans cet article:

Hernie de Schmorl

Il s'agit d'une hernie intervertébrale, le plus souvent asymptomatique. Le lieu de son apparition est la partie du disque tournée vers la vertèbre. Habituellement, une saillie la pousse, mais les gens n'ont aucune douleur.

L'éducation elle-même est rarement importante et, dans la plupart des cas, ne nécessite aucun traitement. Le plus souvent, il s'agit d'une pathologie congénitale..

Excellent article sur le sujet:

Sciatique

Sciatique, ou radiculite lombo-sacrée - inflammation du nerf sciatique. C'est l'une des formations nerveuses les plus grandes et les plus longues de notre corps. Des chemins jumelés traversent toutes les fesses le long de l'arrière de la jambe.

Le nerf sciatique peut devenir enflammé en raison d'un certain nombre de pathologies et de causes:

  • hernie de la colonne lombaire;
  • hypothermie;
  • surcharge physique;
  • ostéochondrose;
  • maladies infectieuses;
  • tumeurs.

À quoi ressemble l'inflammation du nerf sciatique?

Le principal symptôme de la sciatique est une douleur aiguë dans le bas du dos, donnant le long du nerf sciatique (dans la cuisse, le bas de la jambe). L'attaque est comme «renverser», et le membre peut temporairement perdre en sensibilité et en fonctions motrices.

Avec la radiculite avec syndrome de douleur radiculaire sévère ont un cours paroxystique. Ils deviennent plus petits au repos et augmentent pendant le mouvement. Dans les cas graves, il y a violation des fonctions des organes pelviens (par exemple, miction involontaire et excrétion de matières fécales).

Bon article pour continuer:

Cyphose

Histoires de lecteurs: Comment j'ai aidé maman à guérir les articulations. Ma mère a 79 ans, toute sa vie elle a travaillé comme professeur de littérature. Quand elle a commencé les premiers problèmes de dos et d'articulations, elle me les a simplement cachés pour que je ne gaspille pas d'argent en médicaments. Maman a essayé d'être traitée uniquement avec des décoctions de racine de tournesol, ce qui, bien sûr, n'a pas aidé. Et lorsque la douleur est devenue insupportable - j'ai emprunté à un voisin et acheté des analgésiques dans une pharmacie. Quand un voisin m'en a parlé, au début, je me suis un peu mis en colère contre ma mère - j'ai pris congé du travail et je suis immédiatement venue vers elle en taxi. Le lendemain, j'ai donné rendez-vous à ma mère avec un rhumatologue dans une clinique rémunérée, malgré ses demandes de ne pas faire de folies. Le médecin a diagnostiqué l'arthrite et l'ostéochondrose. Il m'a prescrit un traitement, mais ma mère a immédiatement protesté, ce qui était trop cher. Ensuite, le médecin est entré dans la situation et a proposé une option alternative - l'éducation physique à domicile et une préparation à base de plantes. Cela s'est avéré moins cher que les injections avec des chondroprotecteurs et n'a même pas provoqué d'effets secondaires possibles. Elle a commencé à utiliser le médicament et à suivre une thérapie physique. Quand je me suis arrêté près d'elle quelques jours plus tard, je l'ai trouvée dans le jardin. Elle a attaché les tomates et a apparemment déjà réussi à faire beaucoup. Elle m'a rencontré avec un sourire. J'ai compris: la drogue et l'éducation physique ont aidé, la douleur et l'enflure ont disparu. » Lire la suite "

Avec la cyphose, il y a une courbure de la colonne vertébrale thoracique vers l'extérieur. Parmi les causes de son apparition, on distingue:

  • facteurs héréditaires;
  • blessures musculo-squelettiques;
  • le corps prolongé reste dans la mauvaise position.

Qu'est-ce que la cyphose?

Des formes légères de cyphose sont souvent détectées chez les enfants et les adolescents lors d'examens médicaux dans les écoles. Le plus souvent, cette pathologie survient à l'âge de 11 à 15 ans, lorsque le squelette se développe et se forme activement. Le principal symptôme de la cyphose, qui peut être vu par d'autres, est un arceau de gravité variable.

Si la cyphose progresse, une personne peut développer une bosse. Ceci est lourd de racines et de terminaisons nerveuses pincées, ainsi que d'une violation de l'activité des organes internes. Au fil du temps, des problèmes cardiaques et pulmonaires peuvent apparaître. La prévention doit être prise en compte dès l'âge scolaire..

Lordose

Il s'agit d'un pli pathologique de la colonne vertébrale vers l'avant. Les causes d'apparition sont les mêmes que pour la cyphose. Visuellement, cela ressemble à une violation de la posture et de la démarche: une personne marche, pousse son ventre en avant, incapable de se redresser.

Qu'est-ce que la lordose

Comme pour les autres types de déformations vertébrales (selon le degré de pathologie), des maladies cardiovasculaires, des problèmes respiratoires et d'autres organes internes peuvent survenir.

Scoliose

La scoliose ne doit pas être confondue avec la lordose ou la cyphose. Il s'agit d'une courbure de la colonne vertébrale vers la gauche ou la droite. Le plus souvent touché est le thorax ou le lombaire.

Qu'est-ce que la scoliose

La scoliose visuelle est déterminée immédiatement: le corps semble asymétrique, avec une pente caractéristique vers la courbure. Parmi les causes figurent des facteurs héréditaires et des maladies systémiques sévères de diverses étiologies.

Lumbago, ischialgie lombaire

Nom général de la douleur soudaine, sévère et paroxystique qui survient avec une radiculite de la colonne lombaire. A propos du lumbago et de l'ischialgie lombaire parler en cas de pincement du nerf sciatique.

Le mot «mal de dos» est communément appelé lumbago ou ischialgie lombaire - provoquant une douleur aiguë au bas du dos qui survient avec une radiculite.

Mal de dos - un symptôme commun de nombreuses maladies du dos

Lire la suite:

Myosite

Inflammation des muscles squelettiques. La myosite fait rarement référence à des maladies «auto-produites». En règle générale, il s'agit d'une pathologie secondaire qui apparaît lors de processus dégénératifs chroniques dans le dos:

  • arthrite;
  • arthrose;
  • saillies et hernies intervertébrales.

La myosite est une inflammation de certains groupes musculaires du dos

  • douleur le long du muscle squelettique, aggravée pendant le mouvement;
  • gonflement au site de l'inflammation;
  • tension musculaire.

Facteurs contribuant à l'exacerbation de la myosite - hypothermie, humidité, humidité, stress mental et physique.

Un article intéressant à poursuivre:

Tumeur vertébrale

Les tumeurs rachidiennes appartiennent également à des processus secondaires et surviennent rarement seules. Le plus souvent, les tumeurs cancéreuses des organes pelviens, des cavités thoraciques et abdominales se métastasent dans la colonne vertébrale. La maladie s'accompagne d'un syndrome douloureux persistant et atroce, difficile à arrêter avec des analgésiques..

Parfois, des formations tumorales primaires apparaissent dans la région de la moelle épinière et de ses racines. En règle générale, ce problème est résolu à l'aide d'une intervention chirurgicale, après un examen approfondi et une consultation d'un oncologue.

Dans les processus malins, en fonction du stade du cancer et de l'état général du patient, la radiothérapie et la chimiothérapie sont utilisées.

L'ostéoporose

Il s'agit d'une maladie systémique des os de la colonne vertébrale et de l'ensemble du squelette. Elle survient à la suite d'une carence en calcium ou en vitamine D, qui est responsable de l'absorption du Ca dans le corps humain. Les os deviennent plus minces et si fragiles que la moindre blessure ou ecchymose peut entraîner de graves fractures..

Dans 80% des cas, l'ostéoporose affecte les femmes après l'âge de 50 ans. Cela est dû au fait qu'à la ménopause, des changements hormonaux se produisent, entraînant une diminution de la production naturelle de calcium. Les hommes de 60 ans et plus sont également à risque..

L'ostéoporose touche le plus souvent les femmes après la ménopause

L'une des complications les plus graves de l'ostéoporose est une fracture de compression de la colonne vertébrale. Elle peut survenir même avec un léger effort physique ou des blessures. Ce n'est pas pour rien que l'ostéoporose a reçu le nom du peuple: "une maladie dans laquelle la colonne vertébrale s'effrite". Cela est dû au fait que lors de la lixiviation du calcium des os, ils deviennent si minces qu'ils peuvent en fait «s'effriter» au moindre impact mécanique..

L'ostéoporose est une pathologie chronique incurable, mais elle peut être arrêtée en prenant régulièrement les types de médicaments suivants:

  • Vitamine D;
  • préparations de calcium;
  • bisphosphonates.

Ostéophytes

Croissances pathologiques sur les corps vertébraux. Ils surviennent avec des formes avancées de spondylarthrose et d'autres pathologies graves. Dans certains cas, ils ne dérangent pas du tout une personne, mais ne sont détectés que sur des radiographies. Et dans les cas plus graves, les ostéophytes peuvent provoquer de fortes douleurs et aggraver la restriction de mobilité en raison de la compression des racines nerveuses dans la moelle épinière.

Que sont les ostéophytes

En règle générale, ils sont traités avec un traitement traditionnel. Si ces méthodes n'aident pas, une opération chirurgicale est alors prescrite..

Ostéochondrose

Il s'agit d'un ensemble de processus dégénératifs dans la colonne vertébrale. Tout d'abord, cela est dû à l'usure progressive de l'appareil ligamentaire, y compris le cartilage et les disques. Les dommages aux éléments de la colonne vertébrale peuvent entraîner des saillies, des hernies et des douleurs persistantes dues au pincement des racines nerveuses.

Les gens appellent l'ostéochondrose sous une forme abrégée - la chondrose. Les principaux symptômes de la maladie:

  • Douleur aiguë, coupante et impulsive dans la colonne vertébrale. Ces douleurs sont bien traitées avec des analgésiques et des AINS..
  • Piratage et engourdissement des jambes et des bras.
  • Inflammation et crampes des muscles du dos.
  • Maux de tête, nausées, hypertension artérielle.
  • La sensation de "chair de poule".
  • Problèmes de transpiration.

Ostéochondrose - une maladie fréquente de la colonne vertébrale

Important! L'ostéochondrose peut précéder l'apparition d'une protrusion, d'une hernie intervertébrale et d'une radiculite. Si la douleur dérange une personne pendant plus de 2 semaines d'affilée, c'est l'occasion de consulter un neurologue ou un vertébrologue pour le diagnostic et la prescription du bon traitement.

Sans traitement, cela peut entraîner une atrophie musculaire et une invalidité..

Lisez un article très utile:

Blessures et fracture de la colonne vertébrale

Il existe plusieurs types de blessures:

  • ecchymoses. Ce sont des dommages aux tissus mous et aux vaisseaux sanguins qui se produisent avec l'action à court terme d'un facteur traumatique;
    Même une blessure au dos normale peut provoquer le développement de maladies de la colonne vertébrale
  • étirement (ou distorsion). Blessure plus grave. Le facteur agit longtemps: toute force de traction dépassant le poids d'une personne. Déchirure possible des muscles du dos et des ligaments;
  • luxations et fractures. Les blessures les plus graves nécessitant un alitement prolongé (parfois 2 à 3 mois, surtout si une intervention chirurgicale a été effectuée avec stabilisation ultérieure de la colonne vertébrale).

Radiculite lombo-sacrée

Traduit du latin, le mot radicis signifie "racine nerveuse". Les symptômes de la maladie sont les mêmes que pour la sciatique. Avec l'inflammation des racines nerveuses, le nerf sciatique est toujours affecté, provoquant des symptômes caractéristiques avec une irradiation étendue le long de ses branches.

Fondamentalement, cette maladie a une nature chronique avec des exacerbations, ce qui aggrave considérablement le mode de vie du patient. La principale cause de radiculite est l'ostéochondrose.

Avec la radiculite, le patient a souvent un lumbago

Le plus souvent, la sciatique affecte la colonne lombaire, car le lombaire a la plus grande charge.

La maladie est traitée avec succès avec des médicaments. La chirurgie est très rare.

Un article intéressant à poursuivre:

Saillie

L'une des étapes de l'ostéochondrose, lorsqu'elle se déforme progressivement au fur et à mesure que l'anneau fibreux du disque intervertébral s'use. La différence entre la saillie et la hernie est que le contenu de la membrane n'est pas encore sorti.

Le développement de la protrusion est un long processus composé de trois étapes:

  • 1er étage. Détérioration (jusqu'à 70%) du disque intervertébral. Des fissures apparaissent dans l'anneau fibreux du disque. Le noyau pulpeux se déplace dans la direction où la résistance est la plus faible. Le patient ressent une douleur aiguë et des crampes musculaires.
  • 2 étages. Le disque intervertébral commence à faire saillie, étirant l'anneau fibreux (jusqu'à 2-3 mm). Le patient ressent une douleur intense et la sensibilité des tissus s'aggrave. Déficit de mobilité se développe.
  • 3 étages. Il s'agit d'un degré extrême de saillie, après quoi une hernie intervertébrale apparaît toujours. Une forte protrusion du disque apparaît. Le patient a une douleur aiguë dans le dos, ce qui donne à la jambe. Un engourdissement des jambes se développe. Malheureusement, mais seulement à ce stade de la saillie, de nombreux patients se tournent vers des spécialistes.

Photos des étapes de saillie

En cas de saillie non traitée, une hernie intervertébrale apparaît avec une rupture de l'anneau fibreux et un prolapsus du noyau pulpeux. Dans ce cas, un pincement des terminaisons nerveuses apparaîtra, ce qui provoquera des douleurs douloureuses et aiguës, une détérioration du système génito-urinaire et une diminution de la sensibilité des membres. Dans les cas graves, un traitement chirurgical est prescrit..

N'oubliez pas de lire un bon article:

Cancer de la colonne vertébrale

Comme déjà mentionné, le cancer est rarement le principal processus dans la colonne vertébrale. Les cancers, ou métastases, sont le résultat du fait que les cellules malignes avec le flux sanguin se propagent dans tout le corps, se localisant dans la colonne vertébrale et provoquant des métastases secondaires.

Syndrome de l'articulation facettaire

Que sont les articulations à facettes? Littéralement, ils se traduisent par «des articulations avec un petit visage». Ils se trouvent dans de nombreuses parties de la colonne vertébrale et contribuent à l'amplitude normale des mouvements (torsion, rotation).

Le syndrome de l'articulation des facettes est un mécanisme de défense dans lequel des crampes apparaissent dans les muscles entourant les articulations des facettes enflammées. Malgré cela, cette pathologie n'affecte pas négativement les racines nerveuses de la colonne vertébrale..

À quoi ressemble le syndrome de l'articulation facettaire

Les exacerbations de la maladie apparaissent de façon imprévisible: 2 à 3 fois par mois ou quelques fois par an. De nombreux patients commencent à penser que ces douleurs provoquent un stress, qu'il est nécessaire de traiter la tête.

Au stade aigu, les patients ressentent une douleur locale dans la zone touchée. Se pencher en arrière est plus douloureux qu'en avant. La douleur dans la région lombaire peut donner à la région fessière et inférieure, le long de l'arrière de la cuisse jusqu'au pied. En position assise, la douleur est bien pire.

Souvent, la maladie est confondue avec une hernie discale, des fractures ou des infections de la cavité abdominale. Par conséquent, un diagnostic différentiel approfondi est nécessaire. Se produit le plus souvent chez les personnes âgées.

Le syndrome de l'articulation de la facette est traité avec des corticostéroïdes hormonaux, des AINS et des blocages thérapeutiques. La thérapie manuelle donne de bons résultats..

Spondylose

La spondylose est une maladie chronique dans laquelle la nutrition du disque intervertébral empire. Une détérioration de la mobilité vertébrale se développe. Le plus souvent, la maladie apparaît après des blessures au dos ou une surcharge extrême de la colonne vertébrale. La spondylose touche le plus souvent les hommes d'âge moyen.

Avec la spondylose, des excroissances osseuses (ou ostéophytes) apparaissent sur les bords des vertèbres, perturbant l'innervation et la circulation sanguine.

Pour la thérapie, des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des blocages analgésiques, une thérapie par l'exercice sont utilisés. Dans les cas graves, la chirurgie est indiquée..

Important! La spondylose se développe très lentement, donc lorsque le traitement est commencé à temps, la maladie est traitée avec beaucoup de succès.

Spondylarthrose

Changements dégénératifs se produisant dans l'appareil ligamentaire de la colonne vertébrale, conduisant à une immobilisation complète ou partielle. C'est l'un des types d'ostéoarthrose et l'un des stades tardifs et sévères de l'ostéochondrose.

Avec la maladie, la douleur apparaît qui s'intensifie avec l'activité motrice et diminue dans un état calme. Avec le développement de la maladie, une raideur dans le corps le matin se développe, qui disparaît en une heure. Si la maladie devient sévère, des symptômes neurologiques apparaissent.

À quoi ressemble la spondylarthrose?

Le plus souvent, la maladie apparaît chez les patients de plus de 60 ans. Malheureusement, avec un diagnostic standard, cette maladie ne peut pas être détectée..

La spondylarthrose est traitée avec succès par la physiothérapie, le blocage de la novocaïne et les procédures physiothérapeutiques. Dans les cas particulièrement graves, une intervention chirurgicale est prescrite.

Sténose vertébrale

Une sténose (ou rétrécissement) du canal rachidien peut survenir avec toute pathologie systémique du système musculo-squelettique. En règle générale, il se manifeste par un syndrome douloureux sévère avec un engourdissement des membres. Parfois, il y a une violation du système génito-urinaire (si le canal se rétrécit dans le sacrum ou le bas du dos).

Sténose vertébrale

Comment identifier la pathologie et l'éliminer? Habituellement, les médecins utilisent des méthodes de diagnostic fonctionnelles et, si nécessaire, effectuent une opération chirurgicale simple, après quoi le patient est renvoyé à la maison pendant 4-5 jours.

Ostéoarthrose de la colonne vertébrale

L'ostéoarthrose est une inflammation du cartilage et des ligaments, entraînant une douleur intense et une mobilité limitée. Pathologie systémique affectant à la fois les grosses articulations du squelette et la colonne vertébrale dans son ensemble.

Les principales causes de la maladie sont les maladies auto-immunes et infectieuses, les blessures au dos de tout âge, l'ostéoporose. Le plus souvent, la maladie apparaît chez les femmes de plus de 40 ans en raison de la ménopause.

Qu'est-ce que l'ostéoarthrose de la colonne vertébrale

Cette maladie diffère de l'arthrose en ce que l'intégrité du tissu osseux est toujours violée avec elle. Par conséquent, l'ostéoarthrose est également appelée arthrose déformante..

La maladie est traitée avec un traitement conservateur, ainsi que des exercices thérapeutiques, de la physiothérapie, des massages.

Méthodes de diagnostic

Pour diagnostiquer une maladie particulière, le médecin examine d'abord le patient, puis lui ordonne de subir un ou plusieurs types d'études. Pour confirmer ou exclure l'aide au diagnostic:

  • examen externe, palpation;
  • Examen aux rayons X;
  • Ultrason
  • Tomodensitométrie;
  • Imagerie par résonance magnétique;
    Comment est une IRM de la colonne vertébrale
  • densitométrie;
  • analyses sanguines générales et détaillées.

Les principales méthodes de traitement

À de rares exceptions près, pour la plupart des maladies du dos, une liste standard de médicaments est utilisée;

  • analgésiques (Analgin, Pentalgin);
  • anesthésiques (lidocaïne, novocaïne);
  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens (Diclofenac, Voltaren, Ketorolac, Diclac, Arthrosan, Meloxicam);
    Le méloxicam est une nouvelle génération d'AINS
  • hormones de courte durée (Dexamethasone, Prednisone);
  • Vitamines B (Milgamma, Combilipen);
  • antispasmodiques et relaxants musculaires (No-shpa, Midokalm, Sirdalud).

Les médicaments sont prescrits sous forme de comprimés, de pommades, de suppositoires ou d'injections intramusculaires. Parfois, des blocages thérapeutiques sont prescrits: le médicament est injecté avec une aiguille spéciale dans la zone proche du canal rachidien.

Les méthodes non pharmacologiques comprennent:

  • massage;
  • acupuncture;
  • traction vertébrale;
  • remèdes populaires;
  • Thérapie par l'exercice;
  • physiothérapie;
  • thérapie manuelle.

Excellent article sur le sujet:

Prévention et conseil des médecins

Afin de maintenir la santé de la colonne vertébrale, vous devez reconsidérer votre mode de vie et votre nutrition. Plus tôt des mesures préventives seront prises, plus le processus de récupération deviendra facile:

  • bouger davantage, faire des exercices thérapeutiques;
  • s'inscrire au pool;
  • exclure du régime les fast-foods et les boissons contenant des colorants;
  • renoncer aux mauvaises habitudes;
  • ne soulevez pas des poids seuls;
  • utiliser régulièrement l'applicateur Kuznetsov;

Toutes les maladies de la colonne vertébrale, quelles que soient les raisons, le nom et la localisation, s'accompagnent de douleurs dans le dos et le cou, de crampes musculaires, de pincements des nerfs. Les symptômes désagréables ne sont pas toujours associés à des formes complexes de hernies discales ou à des maladies articulaires graves, une simple prévention peut donc être la meilleure raison de guérison. Si vous souffrez d'ostéochondrose, assurez-vous de faire de l'exercice pour faire face à la maladie en consommant moins de comprimés..

Avec les blessures vertébrales, un traitement à long terme est nécessaire, mais il est important de développer la colonne vertébrale pendant la période de récupération pour éviter l'immobilité et revenir à une vie pleine.

Si un enfant a reçu un diagnostic de scoliose dans l'enfance - le plus tôt il commence à pratiquer des exercices thérapeutiques et à nager, mieux c'est. Ce n'est qu'en combinaison avec une position active que les processus dégénératifs peuvent être résistés et ainsi maintenir la santé.

Conclusions et conclusions

De quoi nos médecins russes sont-ils silencieux? Pourquoi dans 90% des cas, les médicaments ne donnent qu'un effet temporaire?

Malheureusement, la majorité des remèdes pour «traiter» les maladies du dos et des articulations qui sont annoncés à la télévision et vendus dans les pharmacies sont un divorce complet.

Au début, il peut sembler que les crèmes et les onguents aident, mais en fait, ils ne soulagent que temporairement les symptômes de la maladie.

En termes simples, vous achetez le médicament analgésique habituel et la maladie continue de se développer pour passer à un stade plus sévère. La douleur ordinaire peut être le symptôme de maladies plus graves:

  • dystrophie du tissu musculaire dans les fesses, les cuisses et le bas des jambes;
  • nerf sciatique pincé;
  • le développement de l'arthrite, de l'arthrose et des maladies apparentées;
  • douleur aiguë et aiguë - mal de dos, qui conduit à une radiculite chronique;
  • le syndrome de la queue de cheval, qui entraîne une paralysie des jambes;
  • impuissance et infertilité.

Comment être? - tu demandes. Nous avons étudié une énorme quantité de matériaux et surtout testé dans la pratique la plupart des médicaments pour le traitement des maladies de la colonne vertébrale et des articulations. Il s'est donc avéré que le seul nouveau remède qui ne supprime pas les symptômes, mais qui guérit vraiment, est un médicament qui n'est pas vendu dans les pharmacies et qui n'est pas annoncé à la télévision! Pour que vous ne pensiez pas qu'on vous injecte un autre «remède miracle», nous ne vous dirons pas ce qu'est un médicament efficace. Si vous êtes intéressé, vous pouvez lire vous-même toutes les informations à ce sujet. Voici le lien".

Liste de références

  1. Evgeny Cherepanov "École" Colonne vertébrale saine ", 2012;
  2. Alexey Ivanchev «Spine. Health Secrets», 2014;
  3. Victoria Karpukhina «Santé de la colonne vertébrale. Systèmes Popov, Bubnovsky et autres méthodes de guérison», 2014;
  4. Yuri Glavchev «Colonne vertébrale - le provocateur de toutes les maladies», 2014;
  5. Stephen Ripple "La vie sans maux de dos. Comment soigner la colonne vertébrale et améliorer le bien-être général", 2013;
  6. Galli R.L., Spite D.U., Simon R.R. "Orthopédie d'urgence. Colonne vertébrale.", 1995.

commentaires
_________________________________

Elena

Lisez mieux ce qu'un célèbre professeur dit sur le traitement de votre dos et de vos articulations. J'ai souffert pendant plusieurs années - mal de dos soudain, inconfort constant, fatigue chronique. Des consultations sans fin par des médecins, des pilules, des onguents et des gels n'ont pas résolu mes problèmes. MAIS grâce à un remède simple, mon dos va bien et je me sens comme une personne en parfaite santé. Maintenant, mon médecin traitant se demande comment c'est. L'autre jour, j'ai été agréablement surpris lorsque j'ai vu que des experts aussi célèbres avaient déjà commencé à en parler. Voici le lien vers l'article avec le médecin.