Nerf radiculaire pincé dans le bas du dos

  • Blessure

Tout nerf pincé dans le bas du dos donne un syndrome douloureux prononcé, accompagné de signes neurologiques de mauvaise santé. Il s'agit d'engourdissement, de paresthésie, de faiblesse musculaire, de crampes, etc. Le pincement des nerfs dans le bas du dos entraîne une incapacité temporaire, car le patient perd la capacité de plier, de plier et de déplier le corps, d'effectuer d'autres mouvements. Pour toute la période de traitement, la restriction de l'activité physique est indiquée. Dans les premiers jours après avoir pincé le nerf radiculaire dans le bas du dos, un repos au lit strict est montré sans exercer de tension musculaire sur la zone affectée.

En conséquence, lorsque les symptômes cliniques correspondants d'un nerf pincé dans le bas du dos apparaissent pour le traitement, vous devriez consulter un médecin. Le médecin vous fournira une feuille d'invalidité temporaire, qui vous permettra de reposer votre dos et d'éliminer la probabilité de développer des complications désagréables. Vous ne pouvez pas continuer à travailler et à faire vos tâches ménagères habituelles. Immédiatement après avoir été pincé, il est nécessaire d'assurer un repos physique complet de la colonne lombaire. Il est important de comprendre qu'une compression prolongée de la fibre nerveuse viole son trophisme et peut conduire à une atrophie. En conséquence, les innervations d'une grande partie du corps seront perturbées. Dans certains cas, cela provoque une violation de la fonction des intestins et de la vessie.

Le pincement du nerf radiculaire dans le bas du dos peut être dû à des changements dystrophiques dégénératifs de la colonne vertébrale. À un jeune âge, la cause est souvent un déplacement du corps vertébral, une déformation cicatricielle de l'appareil ligamentaire, une fracture de compression de la vertèbre, etc..

Le pincement radiculaire dans le bas du dos peut produire des symptômes cliniques concomitants indiquant le développement de pathologies dans les organes et les systèmes du corps humain dont la racine affectée est responsable de l'innervation. Nous vous proposons de découvrir quels sont et quels nerfs radiculaires lombaires sont responsables de:

  • L1 et L2 sont responsables de l'innervation de l'appendice et du caecum, de la cavité abdominale et du haut de la cuisse (des hernies de la ligne blanche de l'abdomen se développent lorsqu'elles sont endommagées, une constipation spastique ou atonique prolongée peut se produire, suivie d'une diarrhée, d'une inflammation du gros intestin);
  • L3 et ses branches innervation des organes génitaux, du genou et de la vessie (provoque le développement du syndrome d'hyperactivité de la vessie, chez les femmes une incontinence urinaire peut survenir, chez les hommes - impuissance, douleur au genou);
  • L4 est responsable du bon fonctionnement des vaisseaux et des muscles de la jambe et du pied inférieurs, de la prostate chez l'homme (avec compression de cette racine, une douleur aiguë se produit dans les jambes et les pieds, des varices des membres inférieurs se développent, une sciatique, des lombalgies peuvent être présentes, dans les cas graves, une rétention d'urination prolongée) ;
  • L5 innerve le bas des jambes, les orteils et les pieds (en cas d'œdème endommagé et persistant, une douleur aiguë et constante dans les chevilles peut se développer, le pied plat se forme progressivement en raison d'une diminution du tonus de la voûte musculaire du pied).

Un autre danger possible de pincement du nerf radiculaire dans le bas du dos est que les branches participent à la formation du plexus nerveux lombo-sacré et coccygien. Ils offrent la fonctionnalité de l'ensemble du bas du corps. Avec la défaite du nerf radiculaire, la plexopathie, une inflammation du plexus nerveux se produit. Supprimez partiellement les fonctionnalités innovantes.

Causes de pincement des racines dans la région lombaire

Les racines pincées dans le bas du dos se produisent en raison des effets négatifs de divers facteurs. Pour comprendre le mécanisme des changements pathologiques, nous vous suggérons de vous familiariser avec la structure de la colonne vertébrale:

  • il y a cinq vertèbres dans la région lombaire;
  • des disques cartilagineux intervertébraux sont situés entre eux, assurant une répartition uniforme de la charge de dépréciation lors des mouvements et protégeant les nerfs radiculaires de la compression;
  • entre elles, les vertèbres sont reliées à l'aide de facettes et d'articulations intervertébrales arquées (elles sont recouvertes d'une capsule articulaire cartilagineuse);
  • la stabilité vertébrale est assurée par le disque cartilagineux et l'appareil ligamentaire, qui comprend des ligaments intervertébraux courts et des ligaments longitudinaux longs);
  • les corps vertébraux ainsi que les processus arqués forment un trou ovale interne;
  • collectivement, les vertèbres et les disques intervertébraux forment le canal rachidien;
  • à l'intérieur se trouve l'arrière du cerveau qui, à travers le liquide céphalo-rachidien à travers le trou ovale dans l'os occipital du crâne, transmet une impulsion nerveuse aux structures du cerveau nu et retourne aux parties du corps;
  • les nerfs radiculaires appariés partent de la moelle épinière, qui sortent par les ouvertures foraminales dans les parties latérales des corps vertébraux.

À l'avenir, les nerfs radiculaires se ramifient. Certains d'entre eux participent à la formation des plexus nerveux lombaire, sacré et coccygien. D'autres forment les nerfs sciatiques, fémoraux et autres nerfs majeurs..

Le pincement dans la région lombaire peut se produire à différents niveaux (membranes durales, ouvertures foraminales, points de ramification, points d'entrée et de sortie des plexus nerveux. Les principales causes de pincement du nerf radiculaire dans le bas du dos sont:

  • changements dystrophiques dégénératifs dans le tissu cartilagineux des disques intervertébraux (ostéochondrose et ses complications sous forme de protrusion, extrusion et hernie discale);
  • processus inflammatoires de la colonne vertébrale et des tissus paravertébraux (myosite, tendinite, arthrite des articulations intervertébrales, spondylarthrite ankylosante, goutte, lupus érythémateux disséminé, névrite, sciatique, poliomyélite, encéphalite à tiques, etc.);
  • la croissance de tumeurs bénignes et malignes à l'emplacement des nerfs radiculaires et de leurs branches;
  • œdème des tissus mous (peut être hémorragique, survenant après une exposition traumatique, stagnant avec un épanchement de liquide lymphatique, séreux, etc.);
  • effets traumatiques (fractures du corps et apophyses épineuses des vertèbres, fissures, déchirures et entorses du tissu ligamentaire et tendineux, luxation ou subluxation de la vertèbre);
  • violation de la posture et de la courbure de la colonne vertébrale, y compris celles associées à l'inclinaison des os pelviens;
  • placement incorrect du pied (pied creux, pied bot ou pied plat);
  • facteurs externes d'influence négative (compression, choc, basse température de l'air);
  • déplacement des corps vertébraux par rapport à l'axe central (spondylolisthésis sous forme de rétrolisthésis et d'antilisthésis);
  • sténose du canal rachidien de l'aza due à la formation d'ostéophytes, ankylose, etc..

Avec un degré de probabilité élevé, le pincement du nerf radiculaire dans le bas du dos peut provoquer les facteurs de risque suivants:

  • excès de poids corporel, ce qui crée une charge accrue sur les disques de cartilage intervertébral;
  • mauvaise posture et habitude affaissée;
  • maintenir un mode de vie sédentaire avec un type de travail à prédominance sédentaire et sans effort physique régulier sur le cadre musculaire arrière;
  • travail physique lourd associé à la levée de poids et à leur transfert;
  • fumer et boire de l'alcool - provoque une violation du processus de microcirculation du sang et du liquide lymphatique, ce qui entraîne une destruction prématurée du tissu cartilagineux des disques intervertébraux;
  • mauvais choix de chaussures et de vêtements;
  • mauvaise organisation du sommeil et du lieu de travail.

Toutes les causes et facteurs de risque possibles doivent être exclus au stade du diagnostic. Au moment où le traitement commence, les facteurs pathogènes doivent être complètement exclus..

Symptômes et signes de nerf pincé dans le bas du dos

Un nerf pincé dans le bas du dos est une douleur caractérisée par un degré élevé d'intensité. Cela peut brûler, tirer, palpiter. Si, lorsqu'un nerf est pincé dans le bas du dos, la douleur irradie vers la région de l'aine, alors la probabilité de dommages à la cavité abdominale et au petit bassin doit être exclue..

Un pincement dans le bas du dos cède dans la jambe si les nerfs sciatiques ou fémoraux sont atteints. Ces pathologies sont souvent provoquées par des spasmes musculaires secondaires qui se produisent dans le contexte du développement d'une attaque d'ostéochondrose.

Les premiers signes d'un nerf pincé dans le bas du dos apparaissent généralement immédiatement après l'exposition à un facteur provocateur. Cela peut être une augmentation de la gravité, une tension statique prolongée des muscles de la région lombaire, une chute, un mouvement brusque, etc. Progressivement, les symptômes de pincement dans le bas du dos augmentent, deviennent insupportables. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens, tels que l'ibucline, l'orthophène, le kétorol, le diclofénac, l'analgine, la baralgin, n'ont pas un effet analgésique suffisant. Par conséquent, vous ne devez pas les prendre. Ils n'aideront pas tant que la pression du nerf radiculaire ne sera pas éliminée..

Progressivement, les symptômes neurologiques d'un nerf pincé dans le bas du dos s'ajoutent à la douleur:

  • engourdissement dans certaines zones des membres inférieurs, région fessière, paroi abdominale antérieure, etc.;
  • paresthésie et sensation de ramper;
  • violation du tonus de la paroi vasculaire, ce qui entraîne une diminution de la température dans certaines zones, pour l'innervation dont le nerf affecté est responsable, et la pâleur de la peau;
  • faiblesse musculaire, qui peut progressivement se transformer en parésie et paralysie;
  • fatigue des jambes lors de la marche;
  • perturbation des intestins (diarrhée et diarrhée, diminution du péristaltisme);
  • violation de la vessie (hyperfonction, mictions fréquentes ou son absence complète pendant plusieurs jours).

Si de tels symptômes apparaissent, vous devez contacter votre neurologue ou vertébrologue pour un rendez-vous. Ces spécialistes effectueront un examen, établiront un diagnostic préliminaire et prescriront un traitement. Pour le diagnostic, une radiographie et une IRM de la colonne lombaire, une échographie des organes internes de la cavité abdominale et du petit bassin sont utilisées.

Que faire, comment et comment traiter le pincement

La première chose à faire lorsqu'un nerf est pincé dans le bas du dos est de refuser de continuer les actions qui l'ont provoqué. Il est important de comprendre que la poursuite du travail ou des sports peut conduire à un résultat triste. La prochaine chose à faire lorsque vous pincez dans le bas du dos est de vous allonger sur le dos sur une surface dure et plane. Ensuite, vous devez essayer de détendre les muscles tendus.

Il existe plusieurs façons d'éliminer les pincements dans le bas du dos à la maison. La première consiste à utiliser des exercices de gymnastique qui aident à augmenter les espaces entre les vertèbres, éliminant ainsi la compression de la fibre nerveuse. Mais il faut comprendre qu'avant de traiter un nerf pincé dans le bas du dos avec de la gymnastique, il faut exclure l'éventuel déplacement du corps vertébral ou sa luxation. Dans de telles situations, l'aide ne peut être fournie que par un ostéopathe ou un chiropraticien..

Avant de traiter le pincement dans le bas du dos, la probabilité d'une fracture de compression doit être exclue, en particulier chez les personnes âgées à haut risque de développer l'ostéoporose. Chez les jeunes, une radiographie est nécessaire en cas de chute, accident, ecchymose, blessure à la colonne vertébrale.

Traitement du nerf pincé dans le bas du dos

Le régime de traitement standard pour les nerfs pincés dans le bas du dos comprend:

  • repos au lit et assurer un repos physique complet de la colonne lombaire pendant les 5-7 premiers jours;
  • puis un cours de gymnastique thérapeutique, physiothérapie, massage est prescrit;
  • pour le soulagement de la douleur aiguë, des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits sous forme d'injections intramusculaires;
  • les chondroprotecteurs sont prescrits pour restaurer la hauteur des disques intervertébraux;
  • le régime de traitement comprend également des préparations de vitamines, des vasodilatateurs et l'utilisation locale de pommades.

Presque tous les médicaments utilisés peuvent être exclus. Si vous utilisez des méthodes de thérapie manuelle pour le traitement. Ils vous permettent de restaurer rapidement l'état normal du nerf radiculaire, d'exclure sa compression répétée. Le choix de la méthode de traitement appartient toujours au patient. Mais seules la gymnastique thérapeutique et la kinésiothérapie en combinaison avec l'ostéopathie et la réflexologie peuvent permettre une récupération complète de la colonne vertébrale.

Il existe des contre-indications, un avis spécialisé est requis.

Vous pouvez utiliser le service gratuit du médecin du primaire (neurologue, chiropraticien, vertébrologue, ostéopathe, orthopédiste) sur le site de la Free Movement Clinic. Lors de la première consultation gratuite, le médecin vous examinera et vous interrogera. S'il y a des résultats d'IRM, d'échographie et de rayons X - il analysera les images et établira un diagnostic. Sinon, il rédigera les instructions nécessaires.

Pourquoi y a-t-il un nerf lombaire pincé et comment le traiter?

Un nerf pincé dans le bas du dos est un phénomène qui provoque une douleur lancinante dans le bas du dos. Le tissu nerveux pincé s'atrophie partiellement au fil du temps.Par conséquent, avec le diagnostic spécifié, le traitement doit être commencé dès que possible.

Les causes

Le pincement est une compression des terminaisons nerveuses, qui se traduit par une douleur, un engourdissement des muscles, une altération du fonctionnement des organes internes. Le nerf pincé dans la région lombaire peut être causé par diverses maladies ou un effort physique excessif.

Les principaux facteurs provocateurs à l'origine de cette maladie devraient être les suivants:

  • porter des poids, un effort physique intense;
  • faire du sport, dans lequel une charge spéciale tombe sur la zone arrière;
  • grossesse: pendant cette période, le fœtus en croissance crée une charge spéciale sur la colonne vertébrale;
  • surpoids: livres supplémentaires - un autre facteur qui crée un stress supplémentaire sur la colonne vertébrale;
  • carence en vitamines et minéraux dans le corps humain;
  • posture incorrecte;
  • ostéochondrose;
  • blessures de toute origine survenues au dos (coups, luxations, fractures);
  • déplacement de vertèbres individuelles;
  • néoplasmes tumoraux bénins et malins formés dans les tissus de la colonne lombaire;
  • hypothermie du dos;
  • scoliose;
  • déformation du cartilage;
  • chirurgie de la colonne vertébrale;
  • mode de vie sédentaire, travail sédentaire;
  • spondylose;
  • crampes musculaires;
  • la présence d'ostéophytes - formations osseuses situées sur les bords des vertèbres.

Un nerf pincé dans la région lombaire peut être dû à un facteur héréditaire. La cause la plus courante de ce phénomène est actuellement l'ostéochondrose..

Les symptômes de la pathologie, la nature de la douleur

Selon l'endroit où la douleur est observée et le degré de propagation, ses variétés se distinguent:

  • sciatique - douleur lombaire, passant à la surface arrière des jambes et des muscles des fesses;
  • lombalgie - douleur dans le bas du dos, s'étendant à d'autres parties du dos, ainsi qu'aux coudes;
  • ischialgie lombaire - douleur dans la région lombaire, se transformant en biceps de la cuisse;
  • cervicalgie - douleur qui se propage au bras et au cou;
  • sciatique - picotements dans la région lombaire, passant dans les biceps de la hanche.

La douleur dans cette condition est forte, avec lumbago. Les patients ne peuvent pas se passer d'analgésiques pour soulager la douleur.

Les principaux symptômes de la maladie décrite sont les suivants:

  • de fortes douleurs soudaines dans la région sacrée, qui finissent par acquérir un caractère brûlant;
  • la douleur devient plus intense avec les mouvements, pendant la toux, le rire, ainsi qu'avec l'hypothermie et la présence de courants d'air;
  • gonflement et rougeur de la peau dans la zone touchée;
  • engourdissement des membres inférieurs;
  • troubles de la marche;
  • restriction de la mobilité de la zone affectée;
  • augmentation ou retard de la miction;
  • violation de la sensibilité des membres inférieurs;
  • les hommes peuvent avoir une dysfonction érectile.

Quel médecin contacter?

S'il y a des signes de nerf pincé dans le bas du dos, vous pouvez contacter les spécialistes suivants:

  • Neurologue. Le spécialiste détermine le déplacement des disques vertébraux, les dommages aux processus nerveux, toute autre déviation de la structure des muscles et du tissu osseux.
  • Chirurgien. Le médecin effectue une opération si une hernie intervertébrale a été détectée.
  • Vertébrologue. Un spécialiste de ce profil traite les maladies de la colonne vertébrale en utilisant les méthodes d'ostéopathie et de traitement manuel en thérapie.
  • Chiropracteur. Le spécialiste traite les cas où il y a eu un déplacement ou une subluxation des vertèbres, en utilisant des techniques spéciales - massage, acupuncture.
  • Ostéopathe. Le médecin rétablit la position normale des vertèbres par des mouvements manuels. De plus, il travaille sur toute la colonne vertébrale et rétablit les distances intervertébrales, ce qui aide à prévenir les rechutes.
  • Les patients atteints de tumeurs identifiées doivent consulter un oncologue..

Diagnostique

En cas de signes suspectant une altération des terminaisons nerveuses, le patient se voit prescrire les mesures de diagnostic suivantes:

  • prise d'histoire;
  • examen physique;
  • Examen aux rayons X;
  • myélographie;
  • IRM
  • CT.

Si nécessaire, un examen aux rayons X est effectué avec l'introduction d'un produit de contraste afin que les lésions soient mieux visibles.

Premiers soins pour les nerfs pincés dans le bas du dos

Lorsque les symptômes caractéristiques de ce phénomène apparaissent, les actions suivantes doivent être effectuées:

  • Retirez toute charge de la colonne vertébrale. Le patient doit être allongé sur le lit. Si le début de la douleur est trop fort, il serait préférable qu'il repose sur le sol. Lorsque le nerf lombaire est violé, les jambes doivent être rejetées en arrière et appuyées contre le mur.
  • Administrer au patient une anesthésie. Dans ce cas, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (Ibuprofène, Diclofénac, Movalis) sont les mieux adaptés..
  • Appliquez une compresse froide sur la zone dans laquelle la douleur est localisée. Lorsque vous pincez un nerf, vous ne devez en aucun cas vous réchauffer le bas du dos: une augmentation de la température stimule la circulation sanguine, ce qui contribue à une augmentation de l'enflure.

Se tenir debout de telle manière que la douleur ne revienne pas permettra la technique suivante: vous devez d'abord rouler sur le côté, puis monter à quatre pattes et seulement après cela, prendre une position verticale, en s'appuyant sur un objet.

Après le levage, il est recommandé de fixer la position du dos. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un corset orthopédique spécial. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez utiliser un long morceau de tissu, en l'enroulant étroitement autour de la ceinture.

Les vertèbres directes seules sont strictement interdites. Seul un spécialiste peut le faire..

Thérapies

La façon spécifique de stabiliser l'état du patient lorsque le nerf est pincé dans le bas du dos dépend de la gravité du processus pathologique..

Traitement médical

Le patient se voit prescrire les médicaments suivants:

  • solutions injectables qui restaurent les nerfs endommagés et normalisent les processus métaboliques: Neurobion, Combilipen.
  • médicaments locaux qui ont des effets anti-inflammatoires et analgésiques: onguents et gels Voltaren, Menovazin, Dolobene, Viprosal;
  • anti-inflammatoires non stéroïdiens sous forme de comprimés: indométhacine, Nurofen, kétoprofène.

Exercices thérapeutiques

L'exercice aide à faire face aux pincements et à supprimer la douleur. Pendant la période de réhabilitation, leur mise en œuvre évitera les rechutes.

Dans ce cas, les exercices suivants bénéficient:

  • Des pompes. Une option plus douce consiste à faire des pompes en mettant l'accent sur les genoux pliés.
  • Tirant les genoux vers la poitrine. Allongé sur le sol, vous devez alternativement tirer vos genoux contre votre poitrine, en les serrant avec vos mains et en les tenant pendant 2 secondes.
  • Squats Vous devez les exécuter de manière classique: écartez vos jambes à la largeur des épaules, étirez vos bras vers l'avant. Squat, essayant de garder vos fesses aussi loin que possible.
  • Relever le torse d'une position couchée. De cette position, le patient doit soulever le corps le plus haut possible..
  • Déflections dans le bas du dos et cambrure du dos. Vous devez effectuer alternativement ces éléments. Affaissement dans le bas du dos, vous devez relever le menton, plier le dos, baisser la tête.

Massage

Le massage lombaire est effectué par un spécialiste pour restaurer la conduction nerveuse. La durée de la procédure est d'environ 15 minutes..

Le massage pendant la violation d'un nerf de la zone lombaire peut être ponctuel - dans ce cas, le spécialiste agit sur les points actifs de la zone touchée - et peut, dans lequel utiliser des pots chauds.

L'auto-massage à domicile n'est possible qu'après que le médecin a demandé au patient de l'exécuter correctement. La procédure ressemble à ceci:

  1. Mains lubrifiées avec une émulsion huileuse.
  2. Les paumes effectuent des mouvements de caresse lents dans toute la région lombaire et le long de la partie supérieure des fesses.
  3. 3 cm en arrière de la colonne vertébrale. Dans cette zone, massez du bout des doigts dans le sens du haut et du bas parallèlement à la colonne vertébrale.
  4. À la fin du massage, les paumes sont serrées en poings et pétrissent avec le bas du dos et les fesses.

ethnoscience

En plus des principales méthodes de traitement, vous pouvez utiliser des recettes de médecine traditionnelle. Lorsqu'ils sont pincés le nerf lombaire, ces outils aideront:

  • Jus de céleri fraîchement pressé. Il peut être utilisé à la fois pour l'administration orale et pour frotter la zone à problème. Dans le premier cas, le schéma est le suivant: une cuillère à soupe de jus avant chaque repas. La méthode d'application externe implique l'utilisation de compresses: une serviette stérile est humidifiée dans le jus et appliquée dans le bas du dos pendant 2-3 heures.
  • Bain avec décoctions d'herbes. Le bain doit être rempli d'eau, dont la température doit être de 37 degrés. Ajoutez-y un mélange pré-préparé, qui se compose de 100 écorces d'épinette et de chêne, bouillies avec 5 litres d'eau pendant une demi-heure. Avant de verser le bouillon dans le bain, il doit être filtré. Prenez un bain pendant une demi-heure.
  • Pommade aux cônes de houblon. Pour préparer, prenez les cônes et broyez-les à l'état de poudre. Prenez une cuillère à soupe de cette matière première et mélangez avec la même quantité de beurre. Appliquer la pommade obtenue sur la zone affectée, frotter.

Procédures physiothérapeutiques

La tâche principale de la physiothérapie pour pincer un nerf dans le bas du dos est d'étirer et de renforcer le muscle, de sorte que la pression exercée sur le nerf pincé diminue.

Dans ce cas, utile:

  • l'électrophorèse avec l'introduction d'analgésiques, des anti-inflammatoires qui stimulent les processus métaboliques;
  • thérapie ultra haute fréquence;
  • magnétothérapie;
  • bains de paraffine.

Des manipulations telles que la thérapie manuelle sont également effectuées, c'est-à-dire la réduction manuelle des vertèbres et l'acupuncture - acupuncture.

Intervention chirurgicale

La méthode la plus radicale pour pincer un nerf dans la colonne lombaire est la chirurgie. Il est nécessaire si les méthodes conservatrices ont échoué.

Une intervention chirurgicale est également nécessaire si la formation d'ostéophytes, des excroissances osseuses sur les vertèbres, ainsi qu'avec une hernie intervertébrale, si l'anneau fibreux du disque s'est cassé.

Appareils orthopédiques

Lors du pincement d'un nerf dans le bas du dos, des corsets spéciaux sont utilisés qui vous permettent de maintenir la colonne vertébrale dans une position. Les corsets lombaires fixent non seulement la région lombaire, mais aussi le bassin, ainsi que la poitrine.

Prévention des pincements et des rechutes

Pour réduire le risque d'écrasement (primaire ou secondaire), vous devez suivre ces recommandations:

  • limiter la charge sur le dos;
  • dormir sur un matelas orthopédique, et si ce n'est pas le cas, choisissez un endroit pour dormir afin que sa surface soit uniforme et ferme;
  • Vous ne pouvez pas dormir sur le sol pour éviter l'hypothermie due aux courants d'air;
  • nager, ce qui est très utile pour le dos et la colonne vertébrale;
  • exclure les aliments nocifs de l'alimentation: viandes salées, frites, grasses, fumées, bonbons;
  • renoncer aux mauvaises habitudes, manger rationnellement et suivre un régime alimentaire;
  • observer une posture correcte à la fois en position assise et en marchant;
  • en présence d'ostéochondrose, consultez un médecin pour des examens préventifs;
  • limiter la durée du séjour dans le froid ou dans des endroits avec des courants d'air.

Un nerf pincé dans le bas du dos est une condition qui provoque non seulement une douleur intense, mais aussi des complications pour la santé. Cette violation doit être traitée et consulter un médecin si les premiers symptômes sont détectés.

Névralgie du dos: comment tenir un coup contre la douleur et ne pas se casser? Comprimés, onguents, pansements, compresses...

La névralgie du dos est une violation du travail de la NS périphérique en raison d'une inflammation, d'une irritation ou d'un pincement des terminaisons nerveuses situées dans la région paravertébrale. Une maladie insidieuse, car les douleurs aiguës qui peuvent donner au foie, au cœur, aux poumons ou à l'épigastre sont souvent confondues avec des dysfonctionnements des organes internes. Il ne menace pas la vie, mais réduit sa qualité en raison d'un fort «mal de dos» périodique.

Les causes

Les raisons peuvent être diverses. Ils sont nécessairement détectés au stade du diagnostic, car sans leur élimination, la douleur reviendra encore et encore.

  • lésions dégénératives-dystrophiques de la colonne vertébrale (hernie intervertébrale, ostéochondrose, cyphose, spondylarthrose, hyperostose ankylosante, protrusion du disque intervertébral) - la douleur donne à la poitrine;
  • rhume (ARVI, ARI) - la douleur est localisée dans la région lombaire et les omoplates;
  • l'herpès, le zona;
  • processus inflammatoires localisés dans les tissus paravertébraux;
  • intoxication du corps;
  • les maladies cardiovasculaires qui entraînent une violation de la circulation sanguine locale;
  • blessures à la colonne vertébrale - le résultat le plus souvent est un pincement du nerf sciatique;
  • Diabète;
  • sclérose en plaques;
  • carence en hypo- et vitamines;
  • tumeurs d'étiologies diverses.
  • activité physique excessive;
  • manque d'exercice, travail sédentaire, mode de vie sédentaire;
  • serré, inconfortable, resserrant, sous-vêtements achetés hors de taille: soutien-gorge, corset, collants;
  • séjour prolongé dans une position inconfortable;
  • hypothermie corporelle.
  • stress sévère;
  • névrose;
  • psychoses;
  • stress émotionnel excessif;
  • fatigue morale;
  • surmenage, syndrome de fatigue chronique.

Les causes psycho-émotionnelles du développement de la névralgie provoquent l'apparition de symptômes atypiques - le patient éprouve de fortes démangeaisons et des brûlures dans la région des omoplates ou du bas du dos.

Symptômes

Le principal symptôme de la névralgie est la douleur. Il est localisé là où le nerf est endommagé. La nature peut être complètement différente:

  • fort ou faible;
  • soudain ou terne;
  • brûler ou tirer;
  • coupure ou douleur;
  • paroxystique ou persistant.

Renforce avec des mouvements brusques, éternuements, flexion, toux, soupir profond, pression, travail physique. Si elles ne sont pas traitées, les crampes musculaires se rejoignent. Le point douloureux peut devenir rouge. Un œdème se forme souvent.

Selon l'emplacement de la lésion de la racine nerveuse, les symptômes de la névralgie du dos peuvent être différents..

Cou

  • La nature de la douleur: «mal de dos» aigu et inattendu, semblable à des chocs électriques, souvent dû à une rotation trop énergique de la tête ou à une pression;
  • voie de propagation: vertèbres cervicales inférieures → occiput → région parotide → yeux;
  • photophobie, assombrissement des yeux;
  • syndrome de l'artère vertébrale, se manifestant par une migraine et une gêne lors du peignage;
  • hyperhidrose;
  • la faiblesse;
  • bourdonnement dans les oreilles, problèmes d'audition;
  • insomnie;
  • hypertension.

Colonne thoracique

  • La nature de la douleur: ceinture, constante, douloureuse, donne dans le cœur, s'aggrave souvent la nuit, s'intensifie avec des mouvements brusques et une respiration profonde;
  • zone de distribution: au niveau des omoplates et des lombaires supérieurs;
  • les exacerbations nocturnes s'accompagnent souvent de crises d'asthme, d'apnée endormie et de crises de panique;
  • crampes et crampes musculaires;
  • tremblement de la main.
Structures de la moelle épinière et des nerfs

Longe

  • La nature de la douleur: aiguë, perçante, aiguë, intense; cède dans un pied pour qu'il soit impossible de marcher dessus; avec pincement du nerf sciatique - insupportable;
  • voie de propagation: région lombaire supérieure → inférieure → cuisse postérieure → jambe inférieure → orteils;
  • œdème et crampes musculaires;
  • avec pincement du nerf sciatique, une immobilisation complète temporaire est possible;
  • tremblement du pied.

Le plus souvent, une névralgie du dos est diagnostiquée chez l'adulte. Le pourcentage de maladies chez les enfants est minime. Dans les cas extrêmes, il s'agit d'une conséquence d'une lésion à la naissance chez les nouveau-nés. Se produit parfois chez les adolescents en raison d'un stress sévère associé à la crise de l'âge..

Par la nature de la douleur:

  • névralgie aigüe du dos, caractérisée par des crises de douleur intense, dure généralement 10 à 14 jours;
  • chronique, lorsque la douleur diminue sous la pression du traitement (stade de rémission).

Selon la localisation de la douleur:

  • ostéoarticulaire lorsque la douleur est ressentie dans la colonne vertébrale, les côtes;
  • névralgie musculaire caractérisée par des crampes et un œdème.

Selon la zone affectée:

La névralgie post-herpétique se distingue également - un type rare de maladie, mais incroyablement douloureux. Le corps semble percer le choc électrique le plus puissant avec une seule touche. La raison devient le plus souvent la réactivation dans le corps d'un des virus: herpès, varicelle, Epstein-Barr, cytomégalovirus.

Diagnostique

Si vous soupçonnez une névralgie du dos, vous devez contacter un neurologue ou un vertébrologue. Le diagnostic différentiel implique l'utilisation de méthodes telles que:

  • palpation du point douloureux;
  • prise d'histoire;
  • examens instrumentaux: fluoroscopie thoracique et vertébrale, électrocardiographie, imagerie par résonance magnétique et tomodensitométrie, électromyographie.

La tâche principale du médecin dans le diagnostic est de différencier la névralgie et les maladies similaires en termes de symptômes - crise cardiaque, pneumonie.

Traitement

Habituellement, le traitement est complexe. Dans le même temps, des médicaments sont prescrits, une référence à la physiothérapie est donnée, le principe de la thérapie par l'exercice est expliqué, des remèdes populaires sont recommandés, les règles de prise en charge du patient.

Premiers secours

Les premiers soins sont fournis lors d'une crise de douleur.

La tâche prioritaire est de rassurer le patient, car la panique augmente la douleur. Après cela, il est nécessaire de l'aider à prendre une position corporelle confortable:

  • si douleur au cou - siège, envelopper avec un foulard ou un foulard;
  • dans la poitrine - pour incliner le corps vers un côté sain;
  • dans le bas du dos - allongé sur le ventre sur une surface plane et dure, recouvrir d'une couverture.

Avec une exacerbation de la douleur, les onguents chauffants ne peuvent pas être utilisés - il est préférable de frotter le dos avec un gel rafraîchissant:

  • Ben Gel;
  • Quickgel;
  • Émulsifiant Voltaren;
  • Diclofénac;
  • Récif profond;
  • Dolobene.

Donnez des comprimés analgésiques:

  • Analgin;
  • Diclofénac;
  • Ketorolac;
  • Nise
  • Nurofen;
  • Ortofen;
  • Pentalgin;
  • Tempalgin;
Analgésiques

Si les premiers soins pour la névralgie du dos n'ont pas eu d'effet, la douleur ne s'est pas arrêtée ni même intensifiée, le médecin est appelé à la maison. Si l'attaque a été arrêtée, le patient doit être persuadé le plus tôt possible (de préférence le lendemain) de consulter un spécialiste.

Traitement médical

Pour ingestion

Tout d'abord, avec la névralgie, le médecin prescrit des anti-inflammatoires pour les maux de dos:

Comme alternative, certains anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits:

  • Diclofénac;
  • Ibuprofène;
  • Indométhacine;
  • Ketorolac;
  • Le méloxicam;
  • Movalis;
  • Nalgesin.

Pour soulager les spasmes musculaires, des relaxants musculaires d'action centrale sont utilisés - Midokalm, Baclofen ou Sirdalud. Dans le même but, des médicaments antiépileptiques qui ont fait leurs preuves dans le traitement de la névralgie peuvent être prescrits. Ce sont la finlepsine, la gabapentine, la carbamazépine.

Lors d'une exacerbation, pour soulager la douleur, le médecin peut prescrire des sédatifs sédatifs:

  • Glycine;
  • New Passit;
  • Afobazole;
  • Tenothen;
  • Persen;
  • teintures de valériane, agripaume.

Les préparations complexes contenant des vitamines B accélèrent la récupération: composite Milgamma, Neurorubine, Neurovitan.

Pour usage externe

Au stade d'exacerbation de la névralgie, des gels rafraîchissants sont utilisés (la liste est donnée ci-dessus). Dès que la douleur disparaît un peu, une pommade chauffante est utilisée, mais avec la permission du médecin et à des doses minimales. Ça peut être:

En outre, avec l'autorisation d'un médecin, des onguents de renforcement général utiles pour la colonne vertébrale peuvent être utilisés:

  • Flekosteel;
  • Artraid
  • Baume de massage Dikul;
  • Sain (cire crème).

Le choix des onguents pour les maux de dos sur le marché pharmaceutique moderne est assez vaste.

Injections

Les injections intramusculaires sont l'un des traitements les plus efficaces pour la névralgie du dos avec un soulagement presque instantané de la douleur. Ça peut être:

  • mélange d'analgésique et d'antispasmodique: Analgin en combinaison avec No-shpa, Papaverine ou Diphenhydramine;
  • anti-inflammatoires non stéroïdiens et relaxants musculaires: Diclofenac, Voltaren, Arthrosan, Midokalm, Meloxicam;
  • vitamines: B1, À2, À6, À12;
  • Milgamma - un mélange de vitamines B et de médicaments contre la douleur (lidocaïne ou novocaïne);
  • hormones: prednisone, acétate d'hydrocortisone, dexaméthasone.

En cas d'attaques sévères, le médecin maintient un blocage à la novocaïne pour soulager temporairement la douleur. L'injection est injectée dans la région paravertébrale avec une aiguille spéciale. C'est un mélange d'hormones, d'anesthésiques et de médicaments anti-inflammatoires.

Pièce

Récemment, le patch anesthésique a été largement utilisé pour les maux de dos. Il arrête rapidement les attaques et est facile à utiliser. Le choix en pharmacie est assez riche:

  • Versatis avec lidocaïne;
  • Voltaren avec diclofénac sodique;
  • ZB Pain Relief Orthopedic Plaster - patch orthopédique aux herbes;
  • jade noir aux herbes;
  • Injoint - un patch en gel transparent avec du venin d'abeille et de serpent.

Cependant, il faut comprendre qu'aucun patch ne guérit la névralgie, mais ne facilite que l'évolution de la maladie, éliminant temporairement certains symptômes.

Physiothérapie

Le traitement physiothérapeutique implique l'utilisation des procédures suivantes:

  • magnétothérapie;
  • darsonvalisation;
  • rayonnement ultraviolet;
  • Thérapie DMV;
  • électrophorèse;
  • applications de paraffine et d'ozokérite;
  • thérapie de boue.

À la maison, avec l'autorisation d'un médecin, vous pouvez utiliser des appareils physiothérapeutiques qui normalisent le flux sanguin dans la zone touchée, conçus pour soulager la douleur et traiter les maladies de la colonne vertébrale. Prouvé dans ce créneau Almag-01 et Denas.

Stimulants électriques pour normaliser le flux sanguin dans la zone malade Almag-01 et Denas

Massage

Avec la névralgie du dos, différents types de massage sont utilisés..

Elle est réalisée uniquement par un spécialiste. Le cours de traitement est de 10 procédures. La durée d'une session est d'environ une demi-heure. Effet: soulager la douleur, soulager les crampes musculaires, améliorer la circulation sanguine et le flux lymphatique.

Effet thérapeutique sur certains points. Certains l'apprennent par eux-mêmes pour un usage domestique..

Installation de pots à vide en silicone sur les omoplates et le bas du dos. Ils soulagent instantanément la douleur, accélèrent le flux sanguin, éliminent l'œdème, améliorent le métabolisme sous-cutané, empêchent le développement ultérieur de la maladie et préviennent l'apparition de complications. Convient pour un usage domestique.

Remèdes populaires

Il est impossible de guérir seul la névralgie du dos à la maison, cependant, il existe des remèdes populaires qui peuvent aider à ralentir l'évolution de la maladie en rémission. En particulier, vous pouvez faire diverses compresses.

Versez 50 g de feuille d'eucalyptus dans 500 ml d'eau. Porter à ébullition, garder à feu vif pendant 5 minutes. Insister sous le couvercle pendant 1,5 heure. Souche. Ajoutez 15 g de miel. Bien mélanger. Humidifiez le chiffon. Fixez-le à un point sensible, couvrez-le avec quelque chose de chaud. Maintenez la position pendant 15 minutes. Appliquer quelques fois par jour dans de tels cours de courte durée ou laisser toute la nuit.

Mettez quelques feuilles de géranium sur un morceau de lin. Fixez dans un endroit sensible avec une écharpe chaude. Toutes les demi-heures, changez les feuilles de fraîches. Tenir 2 heures.

100 g de farine de blé et 10 g de levure sèche versez 200 ml de lait chaud. Pétrir. Ajouter en petites portions 100 g de farine de seigle pelée en remuant constamment. Couvrir d'un film troué, laisser reposer 10 heures. Versez encore 100 g de farine de seigle décortiquée en petites portions en remuant constamment.

Râper un point sensible avec de la térébenthine purifiée. Envelopper la pâte de gaze, attacher. Couvrir de papier compressé sur le dessus. Enveloppez-vous avec un foulard en laine. La durée de la procédure est de 40 minutes. Fréquence - tous les deux jours. La pâte peut être réutilisée.

Lubrifiez la plaie avec du miel. Mettez un gâteau de cire fondue sur le dessus. La durée de la première procédure est de 5 minutes. Chaque augmentation ultérieure de temps progressivement.

Une pommade faite maison pour frotter un dos douloureux aide quelqu'un. Des bourgeons lilas frais et de la graisse de porc sont pris. Proportions - 1 à 4. Remuer et chauffer à feu doux. Appliquer sous une forme chaude.

Pour la névralgie du dos, des bains avec l'ajout d'écorce de tremble, d'aiguilles de pin ou de pommes de pin sont également recommandés..

Si un œdème s'est formé, les lotions de sel aident.

Au lieu de sédatifs, vous pouvez boire une infusion d'agripaume ou du thé avec de la mélisse.

Cependant, il ne faut pas oublier que l'automédication à domicile n'est effectuée qu'avec l'autorisation du médecin. Sinon, toute procédure peut se transformer en dommage, aggraver la condition et entraîner des conséquences irréversibles..

Il existe des exercices spéciaux qui aident à la névralgie du dos. Les exercices de physiothérapie doivent être convenus avec un médecin. Il n'est pratiqué qu'en rémission. L'une des règles de base est de ne pas faire de mouvements brusques, de fonctionner en douceur, sans se précipiter.

Exercices pour le cou

  1. Mettez votre paume sur votre front. Essayez de pousser la tête en avant avec votre main.
  2. Mettez votre paume à l'arrière de votre tête. Essayez de reculer la tête tout en résistant.
  3. Mettez votre paume sur votre oreille droite. Essayez d'incliner la tête vers l'épaule droite, en surmontant la résistance.
  4. Mettez votre paume sur votre oreille gauche. Essayez d'incliner la tête vers l'épaule gauche, en surmontant la résistance.
  5. Tournez la tête à gauche et à droite.
  6. Effectuer des inclinaisons de tête vers l'avant et vers l'arrière.
  7. Tournez la tête dans le sens horaire, puis - contre elle.

Le nombre de répétitions pour chaque exercice est de 10.

Exercice thoracique

Allongez-vous sur le dos, étirez-vous. Pliez vos coudes. Joignez vos doigts dans le «verrou» de sorte qu'il se trouve en face de la poitrine. Abaissez lentement vos bras le long du corps, en tournant simultanément le "verrou" à l'envers - paumes vers l'extérieur.

Allongez-vous sur le dos, étirez-vous. Levez les bras tendus au-dessus de votre tête. Rouler alternativement à gauche et à droite.

Levez-vous droit. Pieds écartés à la largeur des épaules. Plier les coudes, placer les mains avec les paumes vers le bas devant un sein. Faire pivoter le haut du corps dans le sens horaire et antihoraire.

Exercices pour le bas du dos

Mettez-vous à quatre pattes. Sur l'inspiration, pliez le dos en arc. À l'expiration - pliez dans la direction opposée.

Mettez-vous à quatre pattes. Redressez et étirez la jambe droite en arrière, posez vos doigts sur le sol. En même temps, étirez votre main gauche devant vous. Verrouillez-vous pendant quelques secondes. Courez de l'autre côté.

Allongez-vous sur le dos. Pliez vos genoux. Mettez vos mains derrière votre tête. Étirez lentement votre coude droit vers votre genou gauche. Retournez à Exode. Courez de l'autre côté.

Allongez-vous sur le dos. Étirez vos bras le long du corps. Soulever le bassin, verrouiller, abaisser.

Avec des performances quotidiennes et appropriées, les exercices thérapeutiques accéléreront la récupération.

Et autres traitements

Les méthodes auxiliaires suivantes sont également utilisées dans le traitement de la névralgie du dos:

  • thérapie manuelle;
  • corset correctif spécial pour la posture;
  • acupuncture;
  • tapis de yoga;
  • rouleau universel (applicateur Lyapko);
  • chirurgie - ablation de tissu qui exerce une pression sur les terminaisons nerveuses.

Malgré une telle abondance de médicaments, de procédures, de remèdes populaires et de méthodes de médecine alternative même, seul un neuropathologiste peut dire comment traiter la névralgie du dos dans chaque cas individuel..

Recommandations

Pour atténuer le cours de la névralgie et éviter les attaques de douleur aiguë dans le dos, il est nécessaire de garder à l'esprit plusieurs recommandations médicales:

  1. Pendant l'exacerbation, vous ne pouvez pas prendre de bains chauds, bronzer, appliquer des onguents chauffants. Utilisez la chaleur sèche même avec grand soin.
  2. Évitez l'hypothermie. Renforcez le système immunitaire, essayez de ne pas blesser.
  3. Ne soulevez pas de poids. Pendant un moment, abandonnez l'entraînement en force.
  4. Dormez suffisamment. Dormir sur un matelas orthopédique: avec névralgie cervicale - sur dur, avec poitrine - sur raideur moyenne, avec lombaire - sur doux.
  5. Mange correctement.
  6. Boire plus d'eau.
  7. Aller nager. Faites des exercices thérapeutiques quotidiennement. Déplacer plus.
  8. Marchez et aérez plus souvent.
  9. Arrêtez l'alcool et le tabagisme.
  10. Évitez le stress et le surmenage.

Ceux qui ont un travail sédentaire, il est recommandé de faire une pause et de se réchauffer toutes les heures - pour marcher, s'étirer, effectuer des exercices simples.

Si vous ressentez un inconfort, vous devez consulter un médecin en temps opportun.

Les mêmes recommandations sont également des mesures préventives pour éviter la névralgie..

Complications

Si vous ne traitez pas le traitement complet de la névralgie du dos, la maladie passera non seulement au stade chronique, mais aura également les conséquences les plus négatives pour la santé. Complications possibles:

  • insomnie;
  • dépression due à de graves crises de douleur;
  • dyspnée;
  • amyotrophie;
  • perte de sensation, engourdissement de la zone touchée;
  • troubles de la marche;
  • arthrite, arthrose, radiculite;
  • syndrome de queue de cheval;
  • paralysie des jambes;
  • impuissance, infertilité;
  • limitation de l'activité motrice.

De plus, si l'inflammation n'est pas arrêtée, le risque de propagation aux articulations intervertébrales est élevé. Cela peut conduire au développement de bardeaux, d'éruptions cutanées sur le corps, de fièvre.

La névralgie du dos est une maladie extrêmement grave qui nécessite un traitement professionnel, de la patience et des conseils médicaux. Ce n'est que dans ces conditions qu'il recule et n'a pas de conséquences néfastes.

Nerfs pincés dans le bas du dos - comment fournir les premiers soins?

Dans notre monde moderne, les nerfs pincés dans le bas du dos sont assez courants. Cela se produit lorsque les racines nerveuses de la moelle épinière sont serrées. Une telle compression du nerf peut se produire à la suite d'un rétrécissement de l'espace entre les disques vertébraux en raison d'une protrusion (gonflement du disque intervertébral au-delà de la colonne vertébrale), d'une hernie du disque intervertébral, ainsi qu'à la suite d'une tension dans les muscles.

En règle générale, des nerfs pincés dans la région lombaire sont observés chez les jeunes hommes de trente ans, après un effort physique intense, qui s'accompagne de douleurs intenses. Cette situation conduit à un traumatisme des muscles du bas du dos et à leur surchauffe. En même temps, la douleur est si forte qu'elles peuvent être confondues avec d'autres pathologies lombaires.

Si un nerf pincé dans le bas du dos se produit, une telle compression se produit le long de toute la colonne vertébrale. Étant donné que les terminaisons nerveuses qui se ramifient de la région lombaire le long de la colonne vertébrale sont étirées et spasmodiques, alors pendant l'effort physique intense, elles sont serrées et pincées. Un grand nombre de personnes souffrent de maux de dos périodiques, mais ne consultent pas toutes un médecin, mais préfèrent l'automédication.

Qu'est-ce que le nerf pincé?

Un nerf pincé est une compression des racines nerveuses des lombaires, qui s'écartent de la moelle épinière et sont comprimées par les vertèbres voisines, ou pincées pour d'autres raisons, notamment des spasmes musculaires, des saillies, des tumeurs, des hernies intervertébrales.

Si un nerf est pincé dans le bas du dos, en plus de la douleur, une personne malade souffre en outre d'une diminution de la sensibilité d'un certain groupe musculaire et d'un dysfonctionnement des organes pelviens. Ces perturbations dépendent du nerf qui a été pincé, car les terminaisons sensorielles et autonomes et les nerfs moteurs peuvent être comprimés. Lorsque le premier et le second sont pincés, cela s'accompagne d'une douleur intense qui ne peut pas être endurée. En les pinçant, ils recourent tardivement à des soins médicaux, ce qui est lourd de conséquences graves. Un traitement retardé peut entraîner une mort massive des cellules nerveuses, puis une paralysie et une diminution de la qualité de vie.

Symptômes d'un nerf pincé dans le bas du dos

Lorsqu'un nerf est pincé dans le bas du dos, les symptômes se caractérisent par une douleur intense et persistante. Leur force et leur régularité peuvent varier de la cause qui a provoqué le pincement, ainsi que du nerf qui a été pincé. Si le nerf autonome est violé, des dysfonctionnements du travail des organes internes se produisent. Dans ce cas, une douleur apparaît dans la zone de l'estomac ou des intestins, qui peut se dégager dans le cœur. Lorsque le nerf sensoriel est pincé, le patient ressent une douleur continue intense. Eh bien, si le nerf moteur est serré, cela affecte la démarche et la sensation de diminution des membres.

En plus de la douleur, on observe également:

  • engourdissement des membres inférieurs;
  • sensation de brûlure dans la région lombaire;
  • dommages et dysfonctionnement d'un certain groupe musculaire;
  • troubles de la marche;
  • augmentation de la douleur pendant le mouvement, les éternuements, la toux ou le rire;
  • troubles de la mobilité;
  • faiblesse musculaire dans les membres inférieurs.

Une douleur aiguë lors d'un pincement dans le bas du dos peut durer plusieurs minutes, voire plusieurs jours, voire des semaines. Dans le même temps, il peut également disparaître fortement, ainsi que survenir. Après la phase aiguë, les symptômes de pincement évoquent une sensation d'engourdissement léger des membres ou de petites douleurs sous forme de picotements dans la région lombaire. Cependant, il est nécessaire d'identifier la cause du pincement et de l'éliminer. Sinon, le problème restera et se rappellera constamment avec des rechutes régulières. De plus, chaque exacerbation ultérieure sera plus intense et plus grave. Par conséquent, vous ne devez pas simplement attendre l'extinction de la douleur, mais identifier la cause du pincement et fournir un traitement adéquat.

Si vous ne tenez pas compte des symptômes du nerf pincé pendant une longue période, ils entraîneront certainement de graves complications, telles qu'une inflammation du nerf spinal. Comme les muscles sont constamment à l'étroit, la nutrition des nerfs et des tissus qui les entourent.

Lors du pincement dans le bas du dos, une variété de douleurs est observée.Par conséquent, en fonction de leur localisation, les conditions suivantes sont distinguées:

  • sciatique, dans laquelle il y a une douleur dans la région sacrée, s'étendant à la surface arrière des jambes et des fesses;
  • lombalgie - la douleur est localisée dans le bas du dos et le dos;
  • ischalgie lombaire avec douleur dans la région lombaire s'étendant jusqu'à la surface arrière de la jambe;
  • cervicalgie avec douleur dans le bras et la colonne cervicale.

Causes du nerf pincé dans la région lombaire

Il est évident qu'en soi un nerf pincé dans la région lombaire ne se produit jamais. Il y a toujours des facteurs objectifs qui conduisent à un tel pincement. Par conséquent, nous pouvons distinguer les principaux qui provoquent la compression du nerf:

  • effort physique intense associé à des activités professionnelles;
  • portant des poids, il arrive parfois qu'une personne qui soulève quelque chose de lourd ressente une vive douleur dans le bas du dos, qui ne lui permet même pas de se redresser;
  • déplacement des vertèbres dans le lombaire;
  • Blessure de la colonne vertebrale;
  • tumeurs;
  • hypothermie;
  • ostéochondrose, entraînant une diminution de la distance intervertébrale;
  • grossesse et accouchement;
  • surpoids;
  • scoliose de la colonne vertébrale;
  • manque de nutrition, de vitamines et de minéraux;
  • lit inconfortable, trop mou;
  • en raison de la croissance osseuse le long des bords de la colonne vertébrale (ostéophytes) résultant de la spondylose;
  • hernie discale;
  • maladies infectieuses;
  • travail sédentaire, manque d'activité motrice.

Cependant, il convient de noter que la cause la plus fréquente conduisant à un pincement d'un nerf dans le bas du dos est une lésion anatomique de l'organe résultant d'un traumatisme, d'une structure articulaire atypique ou d'une maladie. Ces lésions sont appelées dégénératives. Il s'agit d'un problème suffisamment grave qui nécessite des soins médicaux adéquats..

Les changements liés à l'âge sont une autre des causes du pincement des terminaisons nerveuses dans la région lombaire. Dans ce cas, nous parlons non seulement des nerfs pincés, mais aussi d'autres maladies liées à l'âge: l'ostéoporose, l'arthrose et l'ostéochondrose. Ce fait aggrave considérablement le traitement du nerf pincé..

Diagnostic de pincement dans le bas du dos

Les symptômes ci-dessus ne peuvent qu'indiquer indirectement la présence de la maladie. Pour connaître la cause exacte du pincement et de la douleur, il est nécessaire d'effectuer une variété de mesures diagnostiques. Tout d'abord, des études aux rayons X de la colonne vertébrale sont prescrites. Des diagnostics supplémentaires peuvent être calculés et l'imagerie par résonance magnétique (CT et IRM), ainsi qu'un type spécial de radiographie utilisant un produit de contraste (myélographie). Ces études permettent un diagnostic précis et un traitement adéquat..

Comment traiter un nerf pincé dans le bas du dos

Lorsqu'un nerf est pincé dans le bas du dos, le traitement est basé sur le diagnostic correct de la cause de ce problème. Si la cause de l'état pathologique est identifiée, le patient est d'abord prescrit au repos au lit.

Comme les médicaments sont:

  • anti-inflammatoires non stéroïdiens (voltarène et ibuprofène), qui soulagent la douleur et l'inflammation dans le bas du dos;
  • les blocages de novocaïne, qui ont un effet analgésique dans les endroits où les branches nerveuses sortent;
  • onguents, crèmes et gels à usage externe, agissent en tant que tels (Finalgon, Kapsikam, Nurofen, Diclofenac, Fastum-gel);
  • suppositoires anti-inflammatoires à usage rectal;
  • un régime spécial qui exclut les plats fumés, salés et épicés, et dans la période aiguë, vous ne pouvez pas boire d'alcool, de bouillons de viande riches;
  • massage qui soulage la tension musculaire dans la région lombaire;
  • gymnastique médicale, des exercices spéciaux aideront à se débarrasser des spasmes musculaires et des tensions dans les ligaments;
  • réflexologie;
  • traitements de l'eau;
  • méthodes physiothérapeutiques;
  • traitement sanitaire et spa.

Si un traitement conservateur n'apporte pas de soulagement approprié, un traitement chirurgical est prescrit. Après atténuation de la phase aiguë, les médecins prescrivent une thérapie adjuvante (massage, exercices de physiothérapie, procédures aquatiques). Le traitement médicamenteux et le traitement auxiliaire visent à réduire l'œdème, à améliorer l'apport sanguin et à soulager la douleur. Dans le cours chronique de la maladie avec des rechutes fréquentes, un traitement au sanatorium est recommandé. Un facteur important dans la prévention des nerfs pincés est la lutte contre l'excès de poids. Chez les personnes dont le poids corporel augmente, les nerfs pincés se produisent continuellement, malgré un traitement rapide.

Exercices pour les nerfs pincés dans le bas du dos

Le traitement conservateur consiste à prendre des médicaments: analgésiques et anti-inflammatoires. Cependant, vous ne devez pas vous limiter uniquement à eux. Si pendant le traitement pour effectuer des exercices simples d'étirement musculaire, la douleur et l'inflammation disparaîtront bientôt.

Les exercices d'étirement peuvent être très efficaces car ils aident à accélérer la récupération et à soulager l'état du patient. Ne faites pas d'exercices avec effort, ils devraient avoir une charge minimale sur la zone douloureuse.

Ainsi, pour une récupération rapide, la série d'exercices suivante doit être effectuée:

Exercices d'étirement couché

  1. Allongez-vous sur une surface plane et pliez une jambe douloureuse (là où la douleur est ressentie). Tirez-le doucement sur votre épaule. Gardez votre pied dans cette position pendant 30 secondes. Ensuite, redressez votre jambe et détendez-vous. Ensuite, soulevez et maintenez l'autre jambe, puis les deux jambes simultanément. Répétez l'exercice 2 fois de plus.
  2. Allongé sur le dos, pliez les genoux et tirez-le doucement vers votre poitrine sans retirer vos fesses du sol.
  3. Allongé sur le sol pour croiser les jambes (en mettre une sur l'autre), saisissez vos mains sur une jambe saine et tirez-vous vers le haut. Dans cette position, vous devez tenir vos jambes pendant 30 secondes, puis les abaisser et revenir à leur position d'origine. Répétez l'exercice 2 fois de plus.
  4. Allongez-vous sur le dos, mettez vos mains sous les fesses. Kick a bike simulator.
  5. Allongez-vous sur le dos et écartez les bras sur les côtés, pliez les jambes aux genoux. Déplacez soigneusement vos jambes sur le côté, mais ne laissez pas tomber. Maintenez cette position pendant quelques secondes.
  6. Allongé sur le côté, pliez les genoux, puis tirez-le vers vous, enroulé en boucle, puis revenez à sa position d'origine.
  7. Allongé sur le dos, levez les jambes et poussez-les contre le mur. Rapprochez-vous si près du mur que les fesses peuvent être fermement appuyées contre celui-ci. Dans cette position, vous devez rester 5-10 minutes.

Exercices debout

  1. Les jambes sont légèrement écartées, les bras sont abaissés sous la taille. Il est nécessaire de faire des mouvements circulaires des hanches dans un sens ou dans l'autre..
  2. Dans la même position (jambes écartées), levez une main et inclinez le corps dans la direction opposée. En d'autres termes, si vous levez la main droite, vous devez incliner la gauche. Faites de l'exercice avec soin, en essayant de descendre le plus bas possible.
  3. Prenez une chaise et tenez-vous pour écarter les jambes pour plus de stabilité. Dans cette position, faites des demi-squats.
  4. Soulevez une jambe dans le siège du fauteuil. Dans cette position, essayez de vous asseoir. Il faut descendre en douceur, le plus bas possible. Attardez quelques secondes plus bas. Répétez avec l'autre jambe.

Exercice assis

  1. Asseyez-vous sur vos talons, penchez-vous doucement en avant, touchant le sol avec vos mains. Maintenez cette position pendant quelques secondes.
  2. La position de départ est la même, mais les mains doivent être écartées sur les côtés parallèles au sol. Joignez doucement vos mains derrière votre dos ou essayez de le faire le plus près possible.
  3. Assis sur le sol, saisissez vos mains à l'arrière de votre tête et étirez vos jambes. Allongez-vous soigneusement et très lentement sur le dos. Pour écarter les jambes sur les côtés et les soulever autant que possible. Restez dans cette position pendant plusieurs secondes. Abaissez vos jambes vers le bas et essayez de vous tenir sur le côté. Ne retirez pas votre corps du sol brusquement.
  4. Assis sur le sol, redressez vos jambes et pliez vos mains aux genoux. Avec les mains et le torse, vous devez marcher sur les fesses: en avant et en arrière.
  5. Assis sur une chaise, placez vos mains derrière votre tête et croisez vos jambes. Dans cette position, vous devez tourner à gauche et à droite. Après avoir changé de jambe, répétez à nouveau l'exercice.
  6. Mettez-vous à genoux, concentrez-vous sur les mains pliées aux coudes. À votre tour, pliez et pliez le dos.
  7. Assis sur vos genoux, penchez-vous en avant et touchez votre front au sol (autant que possible). En même temps, étirez vos bras vers l'avant ou étirez-les le long du corps. Maintenez cette position pendant quelques secondes.

N'oubliez pas que les exercices thérapeutiques ne sont effectués qu'en rémission après examen et traitement. Pendant la période de douleur aiguë, il est strictement interdit d'effectuer des exercices physiques. La gymnastique doit être démarrée avec précaution et lentement, en augmentant progressivement la charge. Ne faites pas d'exercices intensivement et brusquement, vous pouvez provoquer une attaque de douleur aiguë.

Les exercices effectués proprement et correctement sont une méthode efficace dans la lutte contre la compression des nerfs dans la région lombaire. L'exercice stimule la circulation sanguine, élimine les processus stagnants dans les muscles, contribuant ainsi à la récupération.

Que faire en cas de pincement d'un nerf dans le bas du dos

La première chose à retenir: avec une crise de douleur aiguë, il est strictement interdit de réchauffer le dos. Le fait est que l'effet de la chaleur sur la zone à problème est lourd d'œdème, car la chaleur améliore le flux sanguin vers la zone affectée. En conséquence, la pression sur le tissu nerveux augmente et s'intensifie, ce qui est une conséquence de l'œdème. L'échauffement du bas du dos peut apaiser partiellement la douleur, mais pas pour longtemps, le résultat de la chaleur sera le retour de la douleur avec une nouvelle intensité.

En cas de douleur aiguë, le patient doit tout d'abord être posé sur une surface dure. Même le sol peut agir comme une surface solide s'il ne fait pas très froid. Mais il est toujours préférable de placer un matelas ou une couverture mince sous le patient. Une position corporelle confortable peut atténuer le sort du patient. Assurez-vous d'appeler un médecin. Avant l'arrivée du médecin, si le patient en a déjà fait l'expérience, prenez un anesthésique sous forme de comprimés, de suppositoires rectaux ou d'injections. Seulement pas tous à la fois, l'un des trois. En cas de douleur insupportable, il est préférable de s'injecter avec un anesthésique. Anti-inflammatoires non stéroïdiens: le diclofénac, l'ibuprofène, l'analgine, le kétorol agissent comme anti-inflammatoires et analgésiques. Pour élargir les vaisseaux et améliorer la circulation sanguine des muscles spasmodiques, il est recommandé de prendre deux comprimés sans shp qui soulageront rapidement les spasmes.

Lors de la prestation de soins médicaux efficaces, tout d'abord, ils éliminent complètement la douleur et les spasmes des muscles squelettiques. Lorsque la douleur diminue, vous pouvez continuer le traitement avec des comprimés et des agents topiques, qui comprennent des onguents, des gels, des crèmes contenant des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Avec le spasme des muscles squelettiques, des relaxants musculaires (midocalm) sont prescrits, qui restaurent rapidement les fonctions des muscles et des organes affectés.

En cas de douleur très intense, des blocages de novocaïne sont effectués: la solution de novocaïne est administrée par voie sous-cutanée ou intradermique dans la zone de douleur la plus intense et le long de la colonne vertébrale des deux côtés.

Pour calmer le patient, un somnifère et un sédatif sont prescrits, car le traitement du système nerveux central est d'une grande importance dans cette thérapie.

Après la disparition de la douleur, des procédures physiothérapeutiques, des massages et des exercices thérapeutiques sont recommandés. Le traitement des nerfs pincés est efficace en combinaison avec des mesures médicales de base (médicaments) et auxiliaires (massage, physiothérapie, exercices thérapeutiques).

Traitement avec des remèdes populaires pour pincer le bas du dos

Les recettes de médecine traditionnelle peuvent être très efficaces pour traiter les pincements du bas du dos. Cependant, ce traitement ne doit être effectué qu'en association avec le traitement principal et uniquement après avoir consulté un médecin..

[type d'attention = vert] N'oubliez pas! Ne vous auto-méditez pas. Ceci est lourd de complications graves, conduisant à l'immobilité et au handicap. [/ Attention]

Voici quelques recettes qui peuvent soulager les symptômes de pincement dans le bas du dos:

Teinture de laurier

Broyez deux cuillères à soupe de feuilles de laurier (vous pouvez les sécher ou les sécher), versez 200 ml de vodka. Laissez infuser pendant 2-3 jours. La perfusion résultante est frottée dans la zone affectée.

Miel et farine

Une compresse de miel et de farine est faite comme suit: mélanger 100 grammes de miel et 100 grammes de farine jusqu'à ce qu'une masse homogène se forme. Ce devrait être un petit gâteau. Fixez un gâteau à un endroit douloureux, appliquez un bandage et enveloppez-le avec un foulard en laine. Laissez la compresse pendant la nuit et retirez-la le matin..

Bains de guérison

L'effet de guérison lorsqu'un nerf est pincé peut être fourni par des bains thérapeutiques. À cet effet, une infusion de racines de calamus, d'écorce de chêne ou de marronnier d'Inde est ajoutée au bain avec de l'eau tiède. Vous pouvez rester dans l'eau pendant 20 minutes maximum.

Jus de céleri

Une cuillère à soupe de jus de céleri frais est prise avant chaque repas. Du jus de céleri pressé est également appliqué dans le bas du dos sous forme de compresse.

Infusion d'huile de sapin et de valériane

L'huile de sapin ou l'infusion de valériane est appliquée sur la plaie et frottée jusqu'à absorption complète dans la peau. Couvrez ensuite avec un chiffon chaud ou un foulard en laine.

Prévention des pincements dans le bas du dos

Les mesures préventives contre les pincements dans le bas du dos sont les suivantes:

  1. Lutter contre le surpoids. Le surpoids affecte négativement l'état de la colonne vertébrale, car il affecte le compactage des disques intervertébraux, provoquant l'apparition de hernies, qui contribuent au pincement des nerfs.
  2. Dos plat. Une posture correcte empêche le développement de maladies de la colonne vertébrale et des organes internes. Dès son jeune âge, il est nécessaire d'enseigner à un enfant à surveiller la posture.
  3. Activité physique. Un mode de vie sédentaire est l'une des raisons qui conduit à un pincement de la colonne vertébrale. Par conséquent, pour éviter le pincement des nerfs, il est nécessaire d'augmenter l'activité motrice et l'exercice.
  4. Débarrasser la colonne vertébrale de la pression unilatérale sur elle. Par exemple, l'habitude de porter un sac sur une épaule, dans une main. Avec un effet unilatéral sur la colonne vertébrale, le nerf peut pincer du côté où la pression se produit.
  5. Évitez les blessures et les blessures à la colonne vertébrale.
  6. Ne faites pas de mouvements brusques lorsque vous faites du sport ou lorsque vous êtes au repos pendant de longues périodes.
  7. Évitez le repos nocturne sur des plumes, des matelas en duvet et des oreillers trop mous.
  8. En cas de douleur aiguë, consultez un médecin en temps opportun.

Le respect des mesures ci-dessus contribuera à réduire le risque de rechute..