Nécrose aseptique de la tête fémorale: causes, symptômes, traitement

  • Réhabilitation

Les principaux symptômes de la nécrose aseptique de la tête de l'articulation de la hanche augmentent constamment la douleur et limitent les mouvements. Si une personne ne demande pas d'aide médicale, la pathologie peut provoquer son handicap. La nécrose aseptique au stade initial de développement se prête bien à un traitement conservateur. Et lors du diagnostic à un stade avancé, le patient est prêt pour les endoprothèses.

Nécrose aseptique de la tête de l'articulation de la hanche

C'est important de savoir! Médecins en état de choc: "Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires." En savoir plus.

C'est le nom de la pathologie dégénérative-dystrophique, caractérisée par des lésions de certaines parties de la moelle osseuse de la tête fémorale. La maladie est compliquée par le développement ultérieur d'une ostéoporose locale et d'une ostéonécrose due à des troubles circulatoires, à une carence en nutriments dans le tissu osseux.

La description

Le plus souvent, la nécrose aseptique est diagnostiquée principalement chez les hommes de 25 à 40 ans, tandis que dans 50% des lésions examinées de deux fémurs sont immédiatement révélées. L'impulsion pour le développement de la pathologie est un trouble de la circulation sanguine locale, qui conduit à la mort de certaines sections de tissu de la moelle osseuse et à la formation d'un œdème dans la zone de nécrose.

Les processus de récupération démarrent, mais ils ne suffisent pas pour la réparation. Elle est gênée par la parésie, les spasmes des petits vaisseaux sanguins, la stagnation. La taille de la zone morte augmente régulièrement - la pathologie se propage aux tissus sains.

Les causes

Des troubles circulatoires sont observés avec des blessures (fractures, luxations) et des pathologies dégénératives-dystrophiques (déformation de l'ostéoarthrose, ostéochondropathies).

Les causes du développement de la maladie deviennent également:

  • Transplantation d'organe;
  • maladies du tissu conjonctif;
  • insuffisance rénale et hépatique;
  • troubles de l'hématopoïèse;
  • maladie de décompression;
  • l'athérosclérose;
  • La maladie de Cushing;
  • lésions oncologiques;
  • intoxication chronique;
  • radiothérapie et chimiothérapie.

Dans 15% des cas, une maladie idiopathique est détectée, dont les causes ne peuvent être déterminées.

Symptômes

La nécrose aseptique bilatérale se développe plus rapidement que unilatérale. Tout d'abord, une légère douleur à l'aine se produit. Ils apparaissent de temps en temps, s'étendant parfois aux hanches et à la colonne lombo-sacrée. L'intensité de la douleur augmente progressivement, elles deviennent constantes, ressenties non seulement en mouvement, mais aussi au repos. Pendant la rechute, la douleur ne disparaît pas en quelques jours et l'amplitude des mouvements est considérablement réduite.

À mesure que la pathologie progresse, une raideur se produit. Une personne ne peut pas plier et étendre complètement la hanche, un abduction limitée. Les muscles fémoraux et fessiers s'atrophient, une contracture parfois persistante se produit, ce qui entraîne un raccourcissement de la jambe.

Étapes

Il existe plusieurs classifications de la nécrose aseptique de la tête de l'articulation de la hanche. Dans certains, sept stades de pathologies sont distingués, dans d'autres - seulement trois. En Russie, lors du diagnostic et de la détermination des tactiques thérapeutiques, ils utilisent la classification de S. A. Reinberg. Sur la base de signes radiographiques, il a identifié 5 stades de la maladie.

Stade de nécrose aseptiqueLes caractéristiques
Tout d'abord, DorentgenIl n'y a aucun signe de nécrose aux rayons X
Deuxièmement, les fractures d'impressionSur les radiographies, il n'y a pas de schéma clair dans la zone de nécrose, il y a un assombrissement uniforme, des micro-fractures, une augmentation de la taille de l'espace articulaire, une diminution de la hauteur de la tête
Troisièmement, la séquestrationLa tête osseuse est aplatie, l'espace articulaire s'élargit encore plus. Sur les images radiographiques, des sections individuelles d'os de différentes formes et tailles sont visibles
Quatrièmement, les réparationsLa fragmentation précédente de la substance osseuse n'est pas observée; des foyers d'illumination y sont visualisés. Les contours de la tête fémorale reprennent leur forme antérieure
Cinquièmement, l'arthrose déformanteLa structure osseuse est restaurée, la tête est déformée. Il est aplati, expansé, donc ne se combine pas avec le cotyle. Forme d'ostéophytes multiples, formation de cavités kystiques

Effets

L'atrophie musculaire entraîne un aplatissement des fesses, une diminution du volume des hanches. Si la nécrose aseptique est bilatérale, après environ 2 ans, une coxarthrose des articulations de la hanche se développe. Il s'agit d'une pathologie dégénérative-dystrophique sévère, qui entraîne souvent une invalidité. Il perd complètement sa mobilité ou marche avec des béquilles.

Facteurs et groupes à risque

Le développement d'une nécrose aseptique peut provoquer l'utilisation de cytostatiques, de médicaments hormonaux et de médicaments d'autres groupes. Une agrégation accrue des cellules sanguines se produit également en raison du déplacement des structures osseuses, de l'accumulation d'épanchement dans la cavité de l'articulation de la hanche. Le groupe à risque comprend les personnes qui passent beaucoup de temps debout - vendeurs, consultants, pharmaciens, coursiers, coiffeurs. Ils révèlent souvent des varices, caractérisées par des troubles circulatoires.

Méthodes et méthodes de diagnostic

Chez les patients atteints de nécrose aseptique de la tête de l'articulation de la hanche aux stades 2 à 3, le diagnostic initial peut être établi sur la base des plaintes des patients, des antécédents médicaux et de l'examen externe. Pour le confirmer, des études instrumentales sont réalisées:

  • radiographie avec un style spécial selon Launstein;
  • TDM, IRM avec images radiographiques non informatives;

Même les problèmes articulaires «négligés» peuvent être guéris à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour..

  • scintigraphie - statique ou dynamique.

Sous les symptômes de nécrose, des pathologies inflammatoires et dégénératives peuvent être masquées. Par conséquent, un diagnostic différentiel est effectué pour exclure l'arthrose déformante, l'ostéochondrose lombo-sacrée, la coxite tuberculeuse, l'ostéodystrophie post-traumatique.

Méthodes de traitement

Le traitement de la nécrose aseptique est effectué par un orthopédiste ou un traumatologue. Une approche intégrée du traitement est pratiquée à l'aide de médicaments, physiothérapie, massage, thérapie par l'exercice. Les patients reçoivent un traitement simultané de la nécrose directe de la tête fémorale et de la maladie qui l'a déclenchée.

Physiothérapie et massages

Le massage sous vide classique, par acupression, est utilisé pour éliminer les crampes musculaires, restaurer l'approvisionnement en sang des structures osseuses avec des nutriments. Au total, les patients sont affectés jusqu'à 10 procédures avec des pauses de 2-3 jours.

Parmi les procédures de physiothérapie, l'électrophorèse et l'ultraphonophorèse sont les plus demandées. Lorsqu'ils sont utilisés, les analgésiques, les anesthésiques, les vitamines du groupe B sont utilisés pour éliminer la douleur dans l'articulation de la hanche, restaurer le trophisme et l'innervation. Pendant les périodes de rémission et de rééducation, la magnétothérapie, la thérapie au laser, la thérapie UHF, la thérapie par ondes de choc sont recommandées.

Médicament

Les douleurs aiguës sont arrêtées par des blocages médicaux utilisant des glucocorticostéroïdes et des anesthésiques. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont également utilisés sous forme de pommades, de comprimés, de solutions injectables avec du diclofénac, du kétorolac, du méloxicam, du nimésulide. Dès les premiers jours de traitement, les patients se voient prescrire de la pentoxifylline, du curantil, du nicotinate de xanthinol pour rétablir la circulation sanguine.

Des préparations à base d'acide étidronique (Xidiphon, Fosamax) sont utilisées pour améliorer l'état des tissus osseux. Administration à long terme de chondroprotecteurs systémiques - Arthra, Structum, Teraflex permet la régénération du cartilage endommagé.

Intervention chirurgicale

Les indications d'une intervention chirurgicale sont l'inefficacité d'un traitement conservateur, une nécrose aseptique évoluant rapidement, des complications qui sont apparues et une douleur médicamenteuse sévère qui ne peut être éliminée. Les opérations suivantes sont effectuées:

  • tunneling avec formation de trous supplémentaires dans l'os;
  • transplantation d'une greffe musculo-squelettique;
  • ostéotomie intertrochantérienne;
  • arthroplastie.

L'arthrodèse est rarement réalisée - immobilisation complète de l'articulation de la hanche dans une position fonctionnelle avantageuse.

Endoprothèses

L'effondrement de l'os sous-chondral, caractéristique du stade 4 de la nécrose aseptique, est une indication pour les endoprothèses unipolaires - remplacement de la tête fémorale par un implant artificiel. Une intervention chirurgicale totale est indiquée pour une coxarthrose sévère déjà développée. Les endoprothèses remplacent à la fois la tête fémorale et le cotyle.

L'opération est réalisée sous anesthésie générale. La partie proximale de l'os est coupée à un angle de 45 degrés, et après la formation du canal, une endoprothèse est installée, fixée avec du ciment ou sans ciment. La plaie est suturée, drainée. Durée d'hospitalisation - jusqu'à 2 semaines.

Chez les enfants

L'une des options pathologiques - la maladie de Peters - est diagnostiquée chez les enfants et les adolescents. Le traitement est effectué avec des angioprotecteurs, des chondroprotecteurs sous forme de comprimés et de solutions pour l'administration intramusculaire. On montre aux patients la thérapie UHF, la diathermie, l'électrophorèse avec des solutions de sels de calcium et de phosphore, la thérapie par la boue, les applications avec l'ozokérite.

Après l'articulation de la fracture ou avec une maladie aux stades 4-5, l'éducation physique et la gymnastique sont recommandées. Contrairement aux adultes, chez les enfants, la tête fémorale récupère généralement sans aucune conséquence.

Autres méthodes

Pour réduire la charge sur l'articulation de la hanche, soulager la douleur, prévenir la propagation de la nécrose, il est recommandé aux patients de porter des appareils orthopédiques. Selon le stade de la pathologie, des bandages élastiques avec des inserts en plastique ou en métal, des orthèses rigides ou semi-rigides sont utilisés. Chez les orthopédistes et les traumatologues, il y a toujours un débat sur le moment de leur port. Certains médecins insistent sur une correction orthopédique longue (jusqu'à 6 mois). D'autres indiquent un risque d'atrophie musculaire, un trouble du stéréotype moteur. Ils recommandent d'utiliser une orthèse pendant un mois, puis passent à la thérapie par l'exercice et à la physiothérapie.

Façons folkloriques

Les orthopédistes ne recommandent pas l'utilisation de remèdes populaires dans le traitement de la nécrose aseptique et dans le traitement des enfants, ils sont strictement interdits. Dans certains cas, l'alcool, les frottements de vodka, les compresses chauffantes et les onguents contribuent à la propagation de la maladie dans les zones saines du fémur.

La prévention

L'ischémie tissulaire résulte d'une thrombose caractéristique des pathologies vasculaires et des maladies osseuses systémiques. Par conséquent, le diagnostic et le traitement des maladies en temps opportun deviennent la meilleure prévention. Pour cela, vous devez subir un examen médical complet tous les 6 à 12 mois.

La détection de varices ou de thrombophlébite au stade initial de développement vous permettra de vous débarrasser rapidement de ces maladies et d'éviter le développement d'une nécrose aseptique de la tête de l'articulation de la hanche.

Articles similaires

Comment oublier les douleurs articulaires?

  • La douleur articulaire limite vos mouvements et votre vie...
  • Vous vous inquiétez de l'inconfort, du resserrement et de la douleur systématique...
  • Peut-être que vous avez essayé un tas de médicaments, crèmes et onguents...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisez ces lignes, elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Mais l'orthopédiste Valentin Dikul affirme qu'il existe un remède vraiment efficace pour les douleurs articulaires! En savoir plus >>>

Traitement de la nécrose de la tête fémorale

Célibataire. fédéral. gratuit.

  • À propos du Dr Ost
    • Retour
    • Où sommes-nous
    • LICENCES ET BREVETS
    • Documents réglementaires
    • Organismes de contrôle
    • Les compagnies d'assurance
    • Travaux
    • Acheter une franchise
  • instructions
    • Retour
    • Traitement de la colonne vertébrale
    • Traitement articulaire
    • Traitement de la scoliose chez les enfants et les adultes
    • Traitement des maux de tête
    • Neurologie
    • Échographie (échographie)
    • Rééducation après prothèses
    • Médecine du sport
    • Problèmes de mémoire
    • Réadaptation après un AVC
    • Aide à domicile
    • Traitement de la douleur faciale
    • Réadaptation après des blessures
    • Hôpital
    • Gestion de la douleur pelvienne
    • Diagnostique
    • Réflexologie
  • Ce que nous traitons
  • Méthodes de traitement
  • Spécialistes
  • Commentaires
  • Les promotions
  • Des prix
  • nouvelles
  • Encore
    • Retour
    • Contacts
    • Bon à savoir
    • Vidéo
    • Question Réponse
Stocks
Commentaires

J'ai perdu 25 kg avec des bionites! A 40 ans, j'ai l'air bien plus attirante qu'à 36 ans quand j'étais grosse! Avec les bionites, j'ai perdu du poids en quelques mois. Le résultat a dépassé mes attentes les plus folles!

La nécrose de la tête de l'articulation de la hanche, c'est-à-dire la mort, est un degré extrême de destruction et d'usure causée par une inflammation chronique. La nécrose de la plus grosse articulation menace la santé et la vie du patient.

Le traitement de la nécrose aseptique de l'articulation de la hanche sans chirurgie et sans prothèse est proposé par le réseau fédéral de cliniques Dr. Ost!

C'est une erreur de penser que la nécrose de la tête fémorale est le lot des personnes âgées. Souvent, dans les nouvelles, vous pouvez entendre qu'un acteur célèbre à un âge vénérable est décédé, ne se remettant pas de la nécrose de la tête de l'articulation. En fait, la maladie survient à tout âge et même chez les enfants. Mais dans la jeunesse, les capacités régénératrices du corps sont plus élevées et plus susceptibles de récupérer. Pour les adultes, la nécrose de l'articulation de la hanche est le plus souvent une peine d'invalidité et d'endoprothèse d'urgence. L'articulation ne peut plus être sauvée - il est nécessaire de sauver l'os et le patient lui-même.

C'était hier. Mais déjà aujourd'hui, la médecine régénérative a fait un grand pas en avant et il est devenu possible d'éviter les prothèses et de remettre l'articulation native en état de fonctionnement même à un stade aussi avancé que la nécrose de la tête de l'articulation de la hanche.

FAITS SUR LES MALADIES:

  • Selon les statistiques, la nécrose aseptique de l'articulation de la hanche est le plus souvent détectée chez l'homme dans la fleur de l'âge: à l'âge de 25 à 45 ans;
  • des troubles de la structure osseuse sont observés chez les enfants et les personnes âgées;
  • les femmes sont plus souvent sujettes à la pathologie de l'articulation de la hanche en raison de changements hormonaux et de caractéristiques anatomiques. Cependant, la nécrose de la tête de l'articulation de la hanche atteint 3, et selon certains rapports, 8 fois moins que les hommes. De plus, au cours de l'évolution, les femmes ont développé des défenses immunitaires plus puissantes;
  • extrêmement rarement, le processus affecte les deux articulations à la fois. Dans 95% des cas, une nécrose aseptique de la tête de l'articulation de la hanche est détectée d'un côté.

MOTIFS DU DÉVELOPPEMENT DE LA NÉCROSE ASEPTIQUE DU JOINT

COMMENT SE DÉVELOPPE LA NÉCROSE DU JOINT: SYMPTÔMES

    Étape 1 - 4-5 jours:
  • attaques aiguës de douleur pelvienne: dans l'aine, le bas du dos, la douleur descend jusqu'aux genoux. La douleur s'intensifie rapidement, en 4-5 jours;
  • l'articulation reste mobile.
    Stade 2 - 1 à 6 mois après le début de la maladie:
  • la douleur ne s'arrête pas au repos;
  • la mobilité est difficile;
  • le patient essaie de décharger la jambe endolorie, à cause de laquelle la démarche est perturbée, la colonne vertébrale et les genoux souffrent;
  • le membre affecté est de taille réduite en raison d'un manque de mouvement et d'un flux sanguin et lymphatique obstrué.
    Stade 3 - 6-8 mois après le début de la maladie, si le traitement approprié de la nécrose articulaire n'a pas commencé, la tête est déformée de manière irréversible, le processus destructeur va à l'os. Cette étape s'accompagne de:
  • restriction sévère du mouvement de la jambe endolorie;
  • douleur constante, qui s'intensifie après une période de repos;
  • boiterie sévère.
    Stade 4 - après 8 mois à compter du début de la maladie, destruction complète de la tête de l'os:
  • incapacité à marcher;
  • douleur qui se propage à tout le bas du corps;
  • atrophie musculaire sévère, en particulier autour de l'articulation endommagée.

HEC NECROSIS: Traitement articulaire sans prothèse

Pour éviter une intervention chirurgicale pour une nécrose de la hanche, une évaluation détaillée de l'état des tissus est nécessaire. L'IRM est la méthode de diagnostic la plus informative..

Le Doctor Ost Medical Center met en œuvre une approche moderne pour résoudre les pathologies dégénératives-dystrophiques sévères de l'appareil articulaire-ligamentaire. En utilisant les dernières réalisations de la médecine régénérative et nos propres approches dans le traitement des articulations, nous insistons sur la possibilité de préserver l'articulation native et de restaurer ses tissus endommagés et ses fonctions perdues dans la plupart des cas..

Opinion d'expert

Commentaires Ostanin A.O., médecin-chef du MC «Doctor Ost» à Novossibirsk, chirurgien de la plus haute catégorie.
Pour nos patients atteints de pathologies articulaires sévères, jusqu'à la nécrose de la tête de l'articulation de la hanche, nous vous suggérons de ne pas vous précipiter et de ne pas accepter d'endoprothèses. Il s'agit d'une procédure complexe et coûteuse aux conséquences imprévisibles. En tant que chirurgien pratiquant de la catégorie la plus élevée, je peux dire: même la prothèse la plus chère peut ne pas prendre racine. Les cas de besoin répété d'opérations répétées sont fréquents. Mais même si le rejet n'a pas eu lieu et que l'opération a réussi, il faut se préparer à une longue période de récupération. Malheureusement, de nombreux patients après l'implantation d'une articulation artificielle n'osent toujours pas jeter les béquilles et ne renvoient pas leurs capacités d'auto-mouvement. il convient également de noter que la durée de conservation de la prothèse est limitée, ce qui signifie que la chirurgie répétée et les lésions tissulaires sont garanties. alors vaut-il la peine de prendre des risques aussi importants avec un résultat douteux?

Les chances de sauvegarder et de restaurer l'articulation native sont désormais bien plus importantes qu'auparavant. Nous suggérons de restaurer les tissus endommagés en stimulant la capacité naturelle du corps à se renouveler. Seulement 40 minutes suffisent pour que la thérapie SVF démarre la synthèse active de nouvelles cellules saines sur le site de la lésion. Cela ressemble à de la magie, mais c'est une vraie chance de ramener la vie à l'articulation native.!

Pour arrêter la nécrose et inverser le processus pathologique, le Docteur Ost Medical Center utilise des technologies innovantes de médecine régénérative pour le traitement non chirurgical de la nécrose de la tête de l'articulation de la hanche.


Même, il semblerait, dans des cas désespérés, que les méthodes modernes peuvent aider:

  • plusieurs séances de thérapie PRP - isolement et administration de plasma sanguin purifié du patient lui-même, enrichi en plaquettes et facteurs de croissance;
  • juste un coup de thérapie SVF - l'introduction de la fraction vasculaire stromale avec des cellules souches isolées du tissu adipeux du patient.

NÉCROSE DE L'articulation de la hanche: traitement et pronostic

Les technologies du futur sont à la disposition des patients du Doctor Ost Medical Center aujourd'hui!

Chirurgie de remplacement articulaire pour nécrose aseptique de la tête de l'articulation de la hanche

La nécrose aseptique est une nécrose suivie de la destruction de la partie sous-chondrale du tissu osseux, c'est-à-dire située immédiatement en dessous du cartilage articulaire. Ce site a un bon apport sanguin et une bonne innervation, ce qui est la raison de ses dommages fréquents..

L'articulation de la hanche est le plus souvent atteinte, en particulier la tête fémorale. Plus souvent, les jeunes hommes et les hommes d'âge moyen tombent malades.

La maladie entraîne presque toujours une invalidité persistante et sévère. C'est pourquoi il est important de l'identifier en temps opportun et de commencer un traitement complet.

Les causes

Comme son nom l'indique, un agent infectieux n'est pas impliqué dans le processus pathologique, contrairement à la nécrose osseuse septique.

La principale raison de la formation d'une nécrose aseptique de la tête fémorale (ANGBC) est une violation de la circulation sanguine dans cette zone. De telles violations peuvent survenir en raison de:

  1. Blessures (ecchymose, fracture, etc.) à l'articulation de la hanche.
  2. L'utilisation d'hormones stéroïdes telles que les corticostéroïdes au fil du temps.
  3. Consommation d'alcool prolongée et fréquente.
  4. Les effets des rayonnements ionisants.
  5. La présence d'autres maladies, telles que l'anémie falciforme, etc..

Il existe également une théorie de la prédisposition héréditaire au développement d'une telle pathologie. Cette théorie est basée sur les troubles métaboliques (métaboliques) congénitaux du tissu osseux, qui peuvent y provoquer des troubles circulatoires. Par conséquent, sous l'influence de certains facteurs provoquants (par exemple, l'hypothermie, les microtraumatismes, etc.), une nécrose aseptique de l'articulation de la hanche peut également se développer chez les enfants..

Comment identifier l'ANGBK?

Le plus souvent, les deux articulations de la hanche sont affectées. Même si le processus initialement pathologique est unilatéral, dans près de 90% des cas, la deuxième articulation est affectée dans un délai d'un à deux ans.

Symptômes

La principale manifestation de l'ANGB est la douleur. Au début, il ne dérange que lors des mouvements, par exemple en marchant et se propage à tout le membre inférieur. Par la suite, la douleur est localisée dans l'articulation de la hanche et peut souvent s'étendre jusqu'au genou.

La sévérité de la douleur augmente pendant la progression de la maladie.

Les processus pathologiques survenant dans l'articulation, au fil du temps, provoquent un raccourcissement du membre. Extérieurement, cela se manifeste par une boiterie et un dysfonctionnement fréquent de toute la jambe. En raison de la restriction de tous les mouvements du membre inférieur affecté, une atrophie des muscles fémoraux et fessiers se produit. Ils sont de taille réduite, "secs".

Malheureusement, les premières manifestations de l'ANGBC ne sont pas spécifiques, ce qui est la cause d'erreurs de diagnostic. De plus, les patients peuvent ignorer l'inconfort et même la douleur dans l'articulation de la hanche. Ce n'est clairement pas propice à une détection précoce de la maladie.

Diagnostique

Les principales méthodes de diagnostic sont les rayons X et l'imagerie par résonance magnétique (IRM). Dans les premiers stades de l'ANGBC, il est particulièrement important de passer une IRM, car il n'est pas toujours possible de détecter les premiers changements pathologiques sur les radiographies..

Selon la classification généralement acceptée, cinq stades de changements radiologiques se distinguent par une nécrose aseptique de la tête fémorale. Les tactiques de traitement sont différentes pour chacun d'eux. De plus, on utilise parfois la radioisotope, l'échographie, la mesure de la pression à l'intérieur de l'os, etc..

Traitement

Dans le traitement de la nécrose aseptique de la tête fémorale, son apparition précoce est très importante. Dans ce cas, les chances de réussite du traitement sont bien plus importantes. Toutes les méthodes de traitement de l'angioplastie sont divisées en conservatrices et chirurgicales.

Traitement conservateur

Un tel traitement prend souvent plusieurs années. Une approche intégrée de cette thérapie est utilisée, qui se compose de plusieurs composants. Nous les considérerons ci-dessous.

Mode orthopédique

La thérapie conservatrice est basée sur la prévention mécanique du développement de la déformation de la tête fémorale. Pour soulager la charge sur celui-ci, les méthodes suivantes sont utilisées:

  • Repos au lit.
  • Différentes méthodes de traction - manchette, ruban adhésif, etc..
  • Moulages et pneus en plâtre.
  • Appareils orthopédiques spéciaux (Atlanta, SRH, MHE, etc.).

Le type de déchargement, ainsi que la durée de l'immobilisation (fixation) de l'articulation, sont déterminés par le médecin en proportion directe avec le degré de lésion et la progression du traitement. Ce type de traitement varie généralement de quelques mois à un an et demi. Assurez-vous de combiner le déchargement avec la physiothérapie et la physiothérapie.

Le surpoids crée un fardeau supplémentaire sur l'articulation de la hanche. Par conséquent, il est nécessaire d'atteindre une perte de poids dans le corps dans de tels cas.

Traitement médical

Dans les premiers stades de l'ANGBC, des médicaments sont prescrits pour améliorer la microcirculation dans l'articulation touchée. Cela entraîne une diminution de l'ischémie (saignement) dans les zones affectées de l'os, ainsi qu'une diminution de la viscosité du sang et une tendance à une thrombose excessive.

À cette fin, divers vasodilatateurs sont utilisés - nos-pa, acide nicotinique, etc. Agents antiplaquettaires - le dipyridamole et la pentoxifylline sont largement utilisés..

Nomination obligatoire de médicaments qui corrigent le métabolisme du phosphore et du calcium. À cette fin, par exemple, des préparations d'acide étidronique sont prescrites en combinaison avec des préparations de vitamine D et de calcium.

Pour stimuler les processus de régénération (récupération) du tissu osseux, divers stimulants biogéniques sont utilisés, par exemple, le corps vitré en combinaison avec des vitamines B. Des chondroprotecteurs sont prescrits pour améliorer l'état du cartilage articulaire.

Physiothérapie

Il est utilisé chez presque tous les patients atteints d'ANGBC en combinaison avec d'autres méthodes de traitement..

L'électrophorèse avec divers médicaments est généralement utilisée. Par exemple, l'électrophorèse avec de la procaïne ou de la lidocaïne peut réduire considérablement la douleur. Affecte la zone de l'articulation de la hanche affectée, la colonne vertébrale thoracique inférieure et la colonne lombaire supérieure.

Un traitement UHF, une thérapie magnétique et laser, une électromyostimulation, etc. sont également prescrits, ainsi que des procédures de massage pour la région lombaire et le membre affecté..

Alors que les manifestations pathologiques disparaissent, le traitement est effectué dans des sanatoriums spécialisés de traitement balnéaire et de boue. Assurez-vous d'effectuer des exercices de physiothérapie - thérapie par l'exercice. Ça vaut la peine de s'arrêter ici.

Physiothérapie

La thérapie par l'exercice est prescrite dès le diagnostic. Un ensemble d'exercices est développé strictement individuellement pour chaque patient, en tenant compte du degré de dommage à la tête fémorale.

Les cours de LFK ont lieu quotidiennement sous la direction d'un instructeur certifié. Le but ultime de ces exercices est de rétablir une amplitude de mouvement normale dans l'articulation de la hanche affectée. Et aussi - prévention des contractures (raideur) dans d'autres articulations du membre.

Chirurgie

Selon les statistiques, elle est réalisée chez environ 5 à 15% des patients atteints d'ANGBC. La principale indication de la chirurgie est l'inefficacité apparente d'un traitement conservateur et la progression de la maladie avec le développement de complications.

Cependant, à l'heure actuelle, compte tenu de la variété des méthodes de traitement chirurgical pour l'AHFS, certaines opérations sont effectuées en conjonction avec une thérapie conservatrice et viennent s'y ajouter..

A ce jour, plusieurs types d'opérations sont connues qui sont utilisées pour la nécrose aseptique de la tête fémorale. Le choix d'un type d'intervention chirurgicale spécifique est déterminé par le médecin, en tenant compte de toutes les indications et contre-indications d'un tel traitement.

Décompression de la tête fémorale

Un autre nom pour une telle opération est le tunneling. Il est utilisé pour les douleurs intenses afin de réduire la pression intraosseuse..

Le principe de fonctionnement consiste à percer avec un outil spécial un ou plusieurs canaux dans la tête fémorale. Cette procédure est souvent associée à l'administration de médicaments qui améliorent la circulation sanguine vers les os..

Greffe d'autogreffe

La transplantation d'une autogreffe du péroné est une opération assez difficile techniquement. Son essence réside dans la transplantation d'une partie du péroné du patient avec le vaisseau. Cela produit deux effets à la fois: renforcer le tissu osseux affecté du fémur et améliorer son apport sanguin.

Malheureusement, parfois des caillots sanguins apparaissent dans le vaisseau transplanté, ce qui rend une telle opération inefficace.

Ostéotomie

Il existe de nombreuses variétés de cette opération avec angioplastie. L'ostéotomie intertrochantérienne est la plus utilisée. Dans ce cas, une partie du fémur est excisée au niveau de ses trochanters. Dans la nouvelle position, l'os est fixé avec divers dispositifs - vis, plaques, etc..

Après une telle opération, la surface des surfaces articulaires augmente et le foyer de nécrose est déplacé vers la zone la moins chargée de l'articulation. Cela vous permet de créer des conditions pour sa régénération (récupération).

Arthroplastie

L'essence de l'opération est de créer de nouvelles surfaces articulaires dans l'articulation de la hanche. Le principe d'une telle opération dépend du type et de la zone des changements pathologiques qui se sont produits..

Le but de cette intervention chirurgicale est d'augmenter l'amplitude normale des mouvements dans l'articulation de la hanche, de réduire la boiterie et l'intensité de la douleur.

Arthrodèse

Le plus souvent pratiqué chez des patients pour lesquels les endoprothèses sont contre-indiquées pour une raison quelconque. L'essence d'une telle opération est la création d'une immobilité artificielle (fusion) de l'articulation afin d'éliminer les douleurs intenses.

Après élimination du tissu osseux de l'articulation affectée par un processus nécrotique, la tête fémorale est étroitement alignée avec le cotyle et dans cette position est fixée avec des vis, des tiges ou d'autres dispositifs.

L'arthrodèse est utilisée chez une petite partie des patients. Il s'agit d'une opération «invalidante», car par la suite, chez ces patients, un désalignement évident du bassin et une courbure de la colonne lombaire sur le côté avec les symptômes neurologiques correspondants.

Endoprothèse de la tête fémorale

Il est le plus souvent utilisé dans les derniers stades de l'ANGBC. Elle est particulièrement indiquée pour le développement de ses complications, par exemple l'ostéoarthrose. C'est peut-être l'opération la plus courante pour cette pathologie..

Lors d'une telle intervention chirurgicale, le remplacement (prothèses) de la tête fémorale est effectué. La prothèse est faite de matériaux entièrement compatibles avec les tissus humains - titane, zirconium, etc..

Après une opération réussie, le volume des mouvements normaux dans l'articulation est restauré et le syndrome douloureux est éliminé..

Les conséquences de la nécrose aseptique

Avec un diagnostic et un traitement opportuns commencés dans les premiers stades de la maladie, il est possible d'obtenir une amélioration notable de l'état du patient. De plus, plus le patient est jeune, plus la probabilité d'une guérison presque complète est grande.

La progression de la maladie affecte de manière significative la qualité de vie du patient et conduit généralement à une invalidité due au développement d'une ostéoarthrose déformante de l'articulation de la hanche (coxarthrose). Cette complication se caractérise par le développement de contractures (raideurs) dans l'articulation. Et en combinaison avec un syndrome douloureux assez prononcé, cela complique considérablement la vie d'une personne malade.

C'est pourquoi vous ne devez pas ignorer l'inconfort même mineur des articulations et consulter immédiatement un médecin..

Causes et méthodes de traitement de la nécrose aseptique de la tête fémorale

L'influence de facteurs environnementaux défavorables, associée à des charges quotidiennes importantes, conduit souvent à divers processus pathologiques des membres inférieurs, dont l'un est la nécrose aseptique de la tête fémorale. Il s'agit d'une pathologie grave qui se manifeste par une nécrose tissulaire. La nécrose nécessite un traitement immédiat afin d'éviter l'incapacité du patient.

Le mécanisme de développement de l'ostéonécrose

Selon les données médicales concernant l'ostéonécrose de la tête fémorale, la cause profonde de la pathologie est une grande variété de troubles qui conduisent progressivement à une nécrose osseuse. L'un des endroits préférés pour la nécrose est la tête fémorale. La nécrose peut survenir non seulement chez l'adulte, mais aussi pendant l'enfance. Les mécanismes de développement des anomalies ne sont pas encore totalement compris. Il existe deux théories principales sur la survenue de nécrose dans les tissus de la cuisse:

  1. Traumatique. Le mécanisme de déclenchement de la nécrose est une blessure à la hanche, allant d'une simple luxation à une fracture grave avec complications.
  2. Vasculaire La théorie principale, qui a reçu beaucoup de preuves et de reconnaissance. Il est prouvé que la nécrose est le plus souvent associée à une violation de l'apport sanguin au tissu osseux. Si les vaisseaux fournissant du sang à la tête osseuse perdent cette fonction sous l'influence de divers facteurs, une ischémie locale ou des troubles circulatoires se produisent. Cela peut être dû au blocage du vaisseau avec un petit thrombus ou à son rétrécissement direct. Dans le même temps, un épaississement du sang peut se produire, ce qui entraîne un ralentissement de l'écoulement du liquide biologique à travers les vaisseaux. L'ischémie qui en résulte conduit à la mort progressive des ostéocytes et des ostéoclastes du tissu osseux, ce qui provoque une diminution des processus de formation des tissus, ce qui affaiblit et perd de la force. Le résultat est l'apparition de microfractures des trabécules de l'os, ce qui conduit initialement à la compression de petites puis de grosses veines. Progressivement, le sang commence à s'épaissir, sous forme de microthrombi.

Au fil du temps, une stagnation est notée dans les artères. En conséquence, les manifestations d'ischémie sont aggravées, augmentant la pression intraosseuse dans la cuisse. Ainsi, une nécrose du tissu osseux se produit, la plus prononcée dans les endroits de forte pression sur la tête osseuse.

Certains scientifiques ont avancé une autre théorie concernant les mécanismes de développement de la nécrose - mécanique. Selon cette théorie, la survenue d'une nécrose est le résultat d'un "surmenage" du tissu osseux de la cuisse. Le cerveau commence à recevoir des impulsions concernant le problème qui s'est posé, et le cerveau essaie de l'éliminer en rétrécissant les vaisseaux sanguins. En conséquence, les processus métaboliques ne sont que perturbés, le sang stagne, les produits de décomposition s'accumulent.

Important! En médecine pratique, il n'existe pas de distinction claire entre les théories concernant le développement de la nécrose. Il est généralement admis que tous sont pertinents en même temps, se complétant simplement.

Qu'est-ce qui peut conduire à une nécrose

Il faut comprendre que presque tout facteur prédisposant associé à une violation de l'intégrité ou de l'apport sanguin de l'os peut conduire au développement de processus nécrotiques:

  1. Blessure. Cela peut être une fracture, une luxation, une intervention chirurgicale, etc. Le résultat final est une rupture mécanique ou un blocage des vaisseaux alimentant le tissu osseux. Progressivement, le flux sanguin d'oxygène et de nutriments vers la cuisse est perturbé. Cela se produit généralement quelques mois après une blessure directe. Les premières manifestations de nécrose ne peuvent se produire qu'après 1,5 ou 2 ans.
  2. Médicament. L'utilisation à long terme de corticostéroïdes peut entraîner une nécrose, qui peut rétrécir continuellement les vaisseaux, perturbant la circulation sanguine dans la tête fémorale. Avec une utilisation prolongée, avec cet effet indésirable, la destruction osseuse peut conduire à l'ostéoporose. Avec une augmentation de la charge sur les zones fragilisées, des microtraumatismes (fractures des barres transversales osseuses), de nature chronique, se produisent. Le résultat est un flux sanguin perturbé vers la cuisse et la tête. Les processus pathologiques ci-dessus sont également caractéristiques de l'abus d'analgésiques ou de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens.
  3. De l'alcool. Avec l'utilisation systématique d'alcool, il y a une violation du métabolisme des graisses et des protéines dans le corps, provoquant l'activation des processus d'athérosclérose. Les parois des artères perdent leur élasticité et s'épaississent, ce qui sert de condition préalable à la nécrose. Lorsque vous buvez de l'alcool pendant une courte période de temps à fortes doses, une perturbation de l'approvisionnement en sang se produit immédiatement.
  4. La maladie. La catégorie comprend principalement les maladies auto-immunes - lupus érythémateux, vascularite hémorragique ou sclérodermie. Ces maladies peuvent entraîner l'accumulation de complexes immuns sur les parois des artères, ce qui provoque le développement d'une inflammation immunitaire. En conséquence, l'élasticité et la circulation sanguine locale du vaisseau souffrent, une nécrose se produit.
  5. Maladie des caissons. Il appartient à une catégorie distincte, car il est associé à une diminution de la pression du mélange inhalé (gaz) lorsqu'il est immergé sous le sol ou l'eau. Le plus souvent caractéristique des mineurs ou des plongeurs. Avec une immersion rapide ou incorrecte, les bulles de gaz résultantes peuvent facilement pénétrer dans la circulation sanguine et entraîner le blocage de tout vaisseau, provoquant une ischémie et une nécrose.
  6. Problèmes vertébraux. La violation de l'innervation de la colonne vertébrale peut entraîner des spasmes vasculaires et une malnutrition du tissu fémoral. Se produit souvent avec des hernies intervertébrales.

En plus de ce qui précède, la pancréatite aiguë, l'anémie (drépanocytose) et les rayonnements ionisants peuvent entraîner une nécrose avasculaire de la cuisse. Il convient de noter qu'environ 30% de tous les cas n'ont pas de cause claire. Il arrive souvent que plusieurs facteurs prédisposants affectent simultanément le développement de la nécrose.

Types et stades de nécrose aseptique de la cuisse

Les premiers foyers nécrotiques dans le tissu osseux apparaissent 2 à 4 jours après l'ischémie. Si les mesures nécessaires sont prises et que l'ischémie est éliminée, l'apport sanguin à l'os sera rétabli et la nécrose disparaîtra. Si cela n'est pas fait, le processus ischémique sera aggravé, conduisant au développement ultérieur de la nécrose.

En médecine, il existe plusieurs classifications officielles de la nécrose de la hanche, mais la plus populaire est la division par étapes de la maladie en fonction des modifications osseuses au cours de la pathologie. Il convient de garder à l'esprit qu'une telle classification est très arbitraire, car il n'y a pas de limites claires pour la transition de la nécrose d'un stade à un autre.

ÉtapesSignes caractéristiquesDurée
jeIl se caractérise par les manifestations initiales des changements pathologiques. Il s'agit généralement d'une nécrose de la substance spongieuse (poutres osseuses) de l'os de la hanche. Sa forme ne souffre pas.6 mois
IIElle implique le développement d'une fracture par compression des poutres osseuses qui se produit en réponse à une charge. En conséquence, dans une certaine zone de l'os, ils se coincent et se froissent..6 mois
IIILe développement d'une nécrose entraîne la résorption de fragments d'os morts en raison de tissus sains. Progressivement, profondément dans la tête fémorale, le tissu conjonctif, qui joue un rôle auxiliaire, germe. Il y a des îles de cartilage. Le résultat de ces changements est la formation de conditions favorables à la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins. Le cou de la cuisse prend un coup d'œil, car sa croissance est altérée.1,5 - 2 ans
IVElle se caractérise par la survenue d'une arthrose déformante secondaire. Le tissu conjonctif et les îlots cartilagineux se transforment en os. Cela conduit à la restauration de la substance spongieuse. En même temps, des changements secondaires se forment - la reconstruction de la structure cellulaire de l'os et son habitude à des charges répétées. Le cotyle est aplati et déformé, ce qui viole son plein contact avec la tête fémorale et interfère avec le mouvement normal.A partir de 6 mois et plus

En plus des étapes ci-dessus, dans la pratique médicale, il est habituel de distinguer plusieurs formes de nécrose avasculaire de la tête fémorale:

  1. Central. L'emplacement de la zone de nécrose directement dans la partie centrale de la tête est caractéristique.
  2. Périphérique. Il se manifeste par une défaite de la partie externe de la tête, située directement sous le tissu cartilagineux de l'articulation.
  3. Segmenté. La nécrose occupe une zone compacte de l'os et ressemble un peu à un cône. Il s'agit généralement de la partie externe supérieure ou supérieure de la tête fémorale.

Une autre forme de nécrose est une lésion complète de la tête fémorale. Cela se produit dans près de 40% des cas, entraîne généralement une personne handicapée.

Manifestations cliniques de nécrose

Les symptômes caractéristiques de la nécrose se produisent presque au tout début du développement de la maladie, associés à la stadification de la maladie:

  1. Première étape. Il se manifeste comme le tout premier et principal signe de nécrose - la douleur. Au début, la douleur survient seulement après un effort physique intense ou est associée au mauvais temps. Après une période de repos, elle disparaît d'elle-même. Au fur et à mesure que les processus pathologiques progressent, il devient constant. Des restrictions de mouvements à ce stade de la nécrose ne sont généralement pas observées. La principale localisation de la douleur dans la nécrose est la zone de la cuisse. La propagation de la douleur au bas du dos ou à l'aine est caractéristique, parfois la douleur donne à la fesse ou au genou. Souvent, cela peut se produire de manière soudaine et être si intense qu'au rendez-vous chez le médecin, une personne peut déterminer avec précision le jour et l'heure de la douleur. Après quelques jours, la douleur disparaît et ne réapparaît qu'après l'effort.
  2. Étape deux. La douleur devient constante et prononcée. Il ne disparaît pas au repos, s'amplifie à l'effort et est mal stoppé par les analgésiques classiques. Dans le même temps, une atrophie musculaire est notée dans la région des fesses du côté de la lésion et sur la cuisse. Progressivement, il y a une restriction des mouvements, principalement circulaires, qui commencent à augmenter la douleur et gênent la prise de la jambe douloureuse sur le côté ou conduisent à une bonne santé.
  3. Troisième étape. Le syndrome douloureux à ce degré de nécrose devient constant, s'intensifiant même après une petite charge. La mobilité de l'articulation de la hanche est fortement limitée, ce qui empêche une personne de se déplacer librement. Il est même difficile de mettre vos chaussettes ou de tirer la jambe affectée contre votre poitrine. Lors de la marche, une boiterie marquée est notée et des processus atrophiques s'étendent jusqu'au bas de la jambe. La jambe prend généralement un aspect raccourci. Si un allongement des membres est noté, cela sert de mauvais signe pronostique. Les patients sont obligés de marcher avec une aide extérieure ou une canne.
  4. Au quatrième stade de la nécrose, la douleur devient presque insupportable, occupant toutes les pensées du patient. L'atrophie musculaire atteint 5 à 8 cm et les mouvements circulaires deviennent absolument impossibles. Les tentatives pour déplacer le pied vers l'avant et vers l'arrière sont limitées et une prévoyance indépendante est presque impossible. Il s'agit pratiquement d'un handicap, nécessitant un traitement sérieux et assez complexe. Vous devriez consulter un médecin au tout début du développement des symptômes de nécrose.

Selon un grand nombre d'études scientifiques et de données médicales, la forme aseptique de nécrose est assez courante chez les enfants. Une attention particulière doit être portée aux symptômes caractéristiques de la nécrose chez l'enfant.

Méthodes de diagnostic de base

Le principal problème dans le diagnostic de la nécrose est la symptomatologie, qui est caractéristique d'autres maladies, si souvent le diagnostic final est retardé. Avec une approche compétente du diagnostic, le problème peut être résolu dans les plus brefs délais..

La toute première règle dans le diagnostic de nécrose est de rechercher les causes de l'anomalie. Ceci est suivi d'un examen externe, qui révèle des signes de troubles fonctionnels et atrophiques et un éventuel raccourcissement d'un membre du côté affecté. La prochaine étape est la nomination de méthodes instrumentales, chacune avec une nécrose ayant sa propre signification diagnostique.

Roentgenography

Avec la nécrose, une radiographie vous permet de vous faire une idée de l'état immédiat du tissu osseux de l'articulation de la hanche. Habituellement, avec une suspicion de nécrose, 2 images de la hanche (latérale et directe) sont réalisées, permettant d'identifier les manifestations suivantes:

  • Stade I: il n'y a pratiquement pas de changements caractéristiques de la nécrose, parfois des zones d'ostéoporose sont notées;
  • Stade II: zones visibles de tissu nécrotique, signes d'écrasement de l'os et petites fissures dans sa structure (sur la tête fémorale), il y a une légère expansion de l'espace articulaire;
  • Stade III: les zones de résorption tissulaire sur la tête fémorale, qui perd sa forme et se compose souvent de plusieurs fragments, sont clairement visibles, le col fémoral est épaissi et raccourci, et les croissances osseuses sont perceptibles le long des bords du cotyle, la fissure interarticulaire est légèrement rétrécie;
  • Stade IV: une déformation sévère de la tête fémorale est observée, acquérant une apparence courte et large, l'espace articulaire est fortement rétréci, et le cotyle a des croissances brutes, est aplati et raccourci.

Il ne faut pas oublier que la radiographie avec nécrose ne fournit pas de données sur l'état des vaisseaux. Au degré initial de nécrose non informative, conduit souvent à un diagnostic erroné ou à un refus de traitement.

Avec la nécrose, la tomodensitométrie vous permet d'examiner non seulement les os, mais aussi les tissus des faisceaux vasculaires. Les plus petits changements dans toutes les structures du système musculo-squelettique, caractéristiques de la nécrose, sont clairement visibles sur les images obtenues. Cela distingue cette méthode de celle aux rayons X..

Imagerie par résonance magnétique

L'IRM aide à diagnostiquer la nécrose aux tout premiers stades de développement, vous permettant de détecter même les plus petites manifestations de la maladie. Sur les photos, un œdème intraosseux de l'articulation de la hanche et son inflammation sont clairement visibles. À l'IRM, tous les vaisseaux sont clairement et clairement visibles.

D'autres évènements

À ce titre, la procédure d'échographie peut être utilisée, ce qui vous permet de voir clairement l'articulation de la hanche de l'intérieur et d'identifier les premières manifestations de problèmes vasculaires avec nécrose.

Le diagnostic de nécrose en laboratoire est également utilisé, qui agit principalement comme une méthode auxiliaire qui aide à détecter la teneur en calcium, magnésium, ostéocalcine et phosphore dans le sang. Avec la nécrose, leur concentration est perturbée, ce qui devient un autre signe diagnostique.

Un test sanguin biochimique pour la nécrose révèle des fragments spécifiques d'inflammation. Attribuer des tests pour la pyridinoline et la désoxypyridinoline. Leur détection indique la destruction des os et du cartilage, caractéristique de la nécrose. Même lors d'une analyse d'urine, des manifestations de nécrose osseuse peuvent être détectées..

Médicament pour la nécrose

Avec la nécrose, l'utilisation de médicaments en pharmacie est assez efficace, mais seulement dans les premiers stades, lorsque le marqueur de formation osseuse et le niveau de calcium sont toujours dans les limites normales..

Avec la nécrose, les groupes de médicaments les plus efficaces et éprouvés sont généralement utilisés:

  1. Préparations vasculaires. Ils aident à améliorer l'approvisionnement en sang local en élargissant les petits vaisseaux et en normalisant l'écoulement sanguin. Réduit l'agglutination des globules rouges et des plaquettes, empêchant la formation de caillots sanguins ("Xanthinol", "Curantil").
  2. AINS. Avec la nécrose, les médicaments non stéroïdiens aident à soulager la douleur et l'inflammation. Ils éliminent les spasmes musculaires réflexes, contribuant à améliorer la circulation sanguine ("Xefocam", "Diclofenac").
  3. Régulateurs du métabolisme du calcium. Ils préviennent la perte de calcium et accélèrent les processus de récupération du tissu osseux, supprimant l'activité accrue des ostéoclastes et réduisant la destruction du collagène dans la nécrose (Xidiphon, Bonviva).
  4. Préparations minérales, calcium et vitamine D.Elles aident à combler la carence en calcium, améliorent son absorption intestinale en phosphore et contribuent à leur meilleure absorption (Ostéogène, Calcium D3 Nycomed).
  5. Précurseurs de la vitamine D3. Avec la nécrose, ils contribuent à l'amélioration du métabolisme minéral et accélèrent la synthèse des protéines du tissu osseux, augmentant sa force ("Alfacalcidol").
  6. Chondroprotecteurs. Ils permettent de restaurer le tissu cartilagineux en cas de nécrose des articulations de la hanche, de soulager la douleur et l'inflammation, d'améliorer le métabolisme du calcium (Structum, Arthra).
  7. Vitamines du groupe B. Elles contribuent à l'amélioration des ostéoblastes et de la synthèse des protéines dans les tissus osseux ("Neurobion", "Milgamma").

En plus des médicaments énumérés pour la nécrose, des relaxants musculaires sont prescrits qui peuvent soulager les spasmes musculaires, ce qui aidera à réduire la douleur et à normaliser le flux sanguin. À titre d'exemple, les médicaments bien connus "Midokalm" et "Sirdalud".

Traitements complémentaires

Toutes les mesures thérapeutiques dans la base ont un certain mode. Cela s'applique également à la thérapie de la nécrose aseptique, dans laquelle le respect des règles orthopédiques est très important. Avec la nécrose, il n'y a que quelques ordonnances, il ne sera donc pas difficile de s'en souvenir:

  • vous devez essayer de marcher plus souvent à un rythme moyen pendant 15 à 20 minutes et essayer de monter les escaliers;
  • avec la nécrose, il est utile de faire de l'exercice dans la piscine et de nager;
  • il est nécessaire de développer un ensemble de cours sur un vélo d'appartement avec un moniteur;
  • vous devez essayer de vous débarrasser des kilos superflus;
  • avec la nécrose, vous devriez faire du sport, mais exclure les charges inertielles du complexe d'entraînement - courir, sauter et soulever des poids.

Avec la nécrose, il n'est pas recommandé d'observer le repos au lit pendant une longue période, d'utiliser des béquilles ou une canne pendant une longue période, ce qui menace la progression de l'atrophie musculaire, une violation des stéréotypes moteurs normaux et une douleur accrue.

Important! Avec de longues marches pendant le traitement de la nécrose, vous ne devez pas oublier la canne.

Depuis de nombreuses années, la gymnastique thérapeutique est utilisée comme l'une des méthodes de traitement populaires dans le domaine de l'orthopédie. Les cours aident également à la nécrose de l'articulation de la hanche. Un ensemble d'exercices spécialement développé vous permet d'arrêter la détérioration progressive de la circulation sanguine et de prévenir d'autres processus atrophiques caractéristiques de la nécrose.

Habituellement, les exercices visant à renforcer les muscles et les ligaments des deux jambes à la fois sont choisis. En cas de nécrose, il ne doit pas y avoir de forte pression sur la tête fémorale, la flexion active et l'extension ne sont autorisées que selon les indications avec l'accord du moniteur de gymnastique.

A titre d'exemple indicatif, on peut considérer l'exercice lorsque le patient, allongé sur le dos, redresse sa jambe et la soulève un peu. Ensuite, le membre doit garder son poids pendant plusieurs minutes jusqu'à ce que la fatigue apparaisse. En cas de douleur, les cours doivent être interrompus. De plus, un massage spécial est prescrit qui vous permet de soulager la douleur, d'accélérer et d'augmenter le flux sanguin, ce qui est particulièrement important.

Méthodes de chirurgie

L'intervention chirurgicale est effectuée selon des indications strictes, lorsque le traitement conservateur est inefficace ou lorsque le patient est admis dans un établissement médical dans un état grave (négligé). De nombreuses techniques spéciales ont été développées pour traiter efficacement la nécrose. Considérez le plus efficace:

  1. Décompression. Elle consiste à forer des canaux nets dans la zone de la tête fémorale dans les zones où il n'y a pas de circulation sanguine. Le foret est tenu le long du cou et de la broche. Cette manipulation vous permet d'augmenter l'apport sanguin en raison de la croissance de nouveaux vaisseaux dans les canaux résultants. Dans le même temps, la pression intra-osseuse diminue, ce qui contribue à l'élimination rapide de la douleur.
  2. Une greffe osseuse. Il est indiqué au stade I ou II de la nécrose, vous permet d'éliminer rapidement le syndrome douloureux. L'objectif principal est de renforcer la tête fémorale et d'augmenter le flux sanguin local. L'opération elle-même est basée sur l'ablation d'un site de tissu mort avec une transplantation ultérieure d'un petit segment du péroné, qui servira de source d'approvisionnement sanguin supplémentaire et renforcera la tête fémorale.
  3. Endoprothèses. Il agit comme une méthode thérapeutique très efficace de nécrose aseptique. Il consiste à remplacer complètement une articulation endommagée par une articulation artificielle. Pour cela, une broche spéciale en titane ou en zirconium est placée dans la cavité articulaire préparée et fixée. La deuxième partie de l'articulation subit également une excision chirurgicale. Un lit concave y est placé, permettant à la tête fémorale de tourner aussi librement que possible, grâce à laquelle la fonctionnalité de l'articulation affectée est entièrement restaurée.

Une méthode spécifique d'intervention chirurgicale est choisie individuellement en fonction de l'état du patient et de certaines manifestations cliniques de nécrose. Sur la base d'études et d'un certain nombre de tests spéciaux, le médecin choisit la méthode de traitement chirurgical la plus efficace, qui vous permet de redonner à une personne la capacité de se déplacer librement et indépendamment après une nécrose aseptique.

Principes de réadaptation postopératoire

Les symptômes et le traitement de la nécrose de la hanche peuvent être différents, mais la rééducation est une condition préalable, qui est d'une grande importance, surtout après la chirurgie. La rééducation aide le patient à se relever rapidement et à restaurer la fonction du membre affecté après la nécrose. Au tout début de la récupération, le patient doit se rendre compte que le déplacement est vital, car un repos prolongé entraîne une perte de masse musculaire, ce qui aggravera la nécrose.

Il est impossible de démarrer brusquement l'activité motrice par nécrose. Pendant 4 à 6 semaines après le traitement chirurgical de la nécrose, un mouvement avec une canne est recommandé. Marcher sur des marches ne dépassant pas 15 minutes est utile. L'éducation physique spéciale joue un rôle énorme, qui vous apprend à marcher à nouveau et à charger l'articulation de la hanche avec compétence..

Pour une récupération complète, une stimulation électrique musculaire, une physiothérapie thermique et un massage sont prescrits, ce qui vous permet de restaurer la fonctionnalité de la jambe affectée en peu de temps et la liberté de mouvement du patient. Le plus important est d'agir de manière cohérente, sous la stricte surveillance du médecin traitant.

Les mesures de réadaptation sont également importantes avec une thérapie conservatrice, car après avoir éliminé les principaux symptômes de la nécrose avec des médicaments, il est également important que le patient apprenne à doser correctement le programme d'exercice, en restaurant la fonctionnalité de la jambe affectée. Cela aidera à consolider les résultats du traitement et à réduire considérablement la probabilité d'une éventuelle rechute de nécrose..

Régime alimentaire pour l'ostéonécrose de la hanche

Une alimentation appropriée aidera à prévenir les processus destructeurs dans les os et le cartilage de la cuisse, à soulager la douleur et à accélérer la récupération de l'ostéonécrose. Le menu comprend plusieurs produits utiles qui doivent être présents dans l'alimentation humaine:

  • produits de la pêche: saumon, thon, maquereau;
  • huile de lin (2 à 3 cuillères à café par jour);
  • produits laitiers: kéfir, yaourt, fromage cottage;
  • pain de seigle et grains de blé entier;
  • légumes: laitue, carottes, brocoli, concombres et poivrons;
  • viande maigre (lapin) et blanc d'oeuf;
  • fruits et baies: oranges, citron, grenades, pêches, mûres, pommes;
  • thé vert, haricots, sarrasin et champignons.

N'oubliez pas les interdictions de cette maladie. Vous devez vous débarrasser des mauvaises habitudes, puis exclure l'huile de maïs, les graisses et les huiles synthétisées artificiellement de l'alimentation. Vous ne pouvez pas manger d'abats, de viandes grasses et de jaunes d'œufs, ce qui ne fera qu'exacerber les processus pathologiques et ralentir la période de récupération.

Aide pour les recettes folkloriques

Des recettes alternatives pour l'ostéonécrose de la hanche peuvent aider à faire face aux symptômes désagréables et à arrêter la progression de la pathologie. Avec leur aide, la nécrose doit être traitée exclusivement aux stades initiaux du développement de la pathologie. Vous ne pouvez utiliser les recettes des gens qu'après avoir consulté votre médecin, qui vous aidera à choisir le plus efficace et le plus sûr..

Parmi les recettes les plus populaires pour la nécrose, on distingue le plus souvent les suivantes:

  1. Teinture au sabre. Il aide à accélérer le flux sanguin et à soulager la douleur dans la région de la cuisse avec une nécrose aseptique. Pour le préparer, vous devez prendre 50 g d'herbe sèche et verser 1 bouteille de vodka, puis bien refermer et mettre dans un endroit sombre pendant 4 semaines. Après avoir besoin d'exprimer la perfusion terminée et de prendre 30 gouttes par jour. Pour obtenir l'effet thérapeutique maximal, la perfusion terminée peut être frottée dans l'articulation touchée.
  2. Pommade à la menthe. Avec la nécrose, elle aide à faire face à la douleur, elle se prépare tout simplement. Il faut prendre la menthe, l'eucalyptus, la feuille d'aloès (50 g chacun), hacher finement et bien mélanger. Versez de l'eau et mettez le feu. La cuisson ne doit pas être très longue, jusqu'à obtention d'une masse homogène, puis refroidir. Une masse chaude doit être appliquée sur le point douloureux avant le coucher sous forme de compresse la nuit. Répétez jusqu'à ce que la douleur disparaisse..
  3. Graisse animale. Vous devrez prendre des quantités égales de saindoux avec de la graisse de ragondin. Ils doivent être fondus un peu pour se mélanger jusqu'à consistance lisse. La pommade peut être frottée dans l'articulation touchée tous les jours le soir et laissée toute la nuit. La durée complète du traitement doit être d'au moins 1 mois.

Une autre recette de traitement de la nécrose intéressante et non moins efficace est un bain avec de la térébenthine. Pour le préparer, vous devez ajouter ½ cuillère à café à l'eau chaude. gomme de térébenthine. De plus, vous pouvez ajouter des branches de pin, de l'artichaut de Jérusalem finement haché et un sac de sel marin. Ensuite, vous devez laisser l'eau refroidir légèrement et insister. Lorsque l'eau est tolérable au toucher, vous devez prendre un bain pendant 10 minutes, bien vous sécher et dessiner une grille d'iode sur l'articulation de la hanche. Le dessus peut en outre appliquer du miel. Le nombre optimal de ces procédures est d'au moins 12.

Les recettes énumérées ont été testées sur leur propre expérience par des patients atteints de nécrose de la hanche et ont reçu le plus grand nombre d'avis positifs..

Prévoir

La nécrose vasculaire de toute localisation est une maladie assez grave qui menace le développement de la gangrène avec une invalidité ultérieure et une détérioration de la qualité de vie. La plupart des spécialistes essaient de ne pas retarder la nomination d'un cours complet de thérapie complexe. Si le traitement est commencé en temps opportun, le pronostic sera assez favorable et le patient pourra maintenir la fonctionnalité et la mobilité de la hanche.

La nécrose aseptique de la tête de l'articulation de la hanche est une pathologie très grave du système musculo-squelettique, qui nécessite un traitement complet immédiat. Le plus grand danger de nécrose est une éventuelle invalidité due à une perte de mobilité dans l'articulation de la hanche. L'issue de la maladie et le retour à la vie de la personne dépendent directement d'une approche compétente des tactiques médicales.