Mal de dos après le sommeil - que faire?

  • Réhabilitation

Un peu moins de la moitié de la population adulte se réveille le matin avec des douleurs dans la région lombaire. Mal de dos après le sommeil pour diverses raisons. Les plus courants d'entre eux sont les maladies de la colonne vertébrale, les muscles raides du dos, ainsi qu'un lit ou un matelas inconfortable. Lorsque la douleur survient, vous devez en découvrir la cause le plus tôt possible. Après tout, une douleur prolongée peut être associée à des maladies dangereuses qui doivent être traitées immédiatement.

Contenu:

Pourquoi le dos me fait mal après le sommeil

Des maux de dos peuvent survenir chez chaque personne. De plus, même ceux qui mènent une vie saine. La nature de la douleur ne dépend pas de l'âge et du sexe. Et la douleur elle-même apparaît le plus souvent spontanément.

Causes externes

Mauvaise posture pour dormir

En règle générale, les maux de dos se produisent le matin lorsqu'une personne dort sur le dos avec les jambes tendues. Dans cette position, le bas du dos fléchit fortement, ce qui provoque une tension des muscles du dos pendant le sommeil.

Plus de maux de dos se font souvent sentir après avoir dormi sur mon ventre. Dans cette position, les muscles du cou et du bas du dos sont surchargés. Le résultat d'un tel repos est des douleurs matinales dans la tête et le dos.

Pour réduire le risque de douleur matinale, mettez un oreiller sous vos pieds si vous dormez sur le dos, ou placez-le sous votre estomac si vous dormez sur le ventre. Ou, en option, prenez une pose plus confortable, comme une pose d'embryon. Dans cette position, les muscles du bas du dos et du cou sont détendus. Donc, il y a moins de chance que votre dos vous fasse mal le matin.

En savoir plus sur la position dans laquelle dormir, lisez ici..

Endroit de couchage peu pratique

Dormir sur le mauvais matelas et oreiller est une cause fréquente de maux de dos le matin. Les sensations désagréables dans ce cas sont également causées par une position incorrecte de la colonne vertébrale pendant le sommeil..

Un matelas orthopédique de qualité soulagera la douleur associée à un endroit inconfortable pour dormir. Choisissez un matelas spécialement pour vous. Les experts recommandent d'acheter un matelas mi-dur - une sorte de juste milieu qui conviendra à la plupart des personnes ayant un dos problématique.

Les maux de tête associés à une position basse ou haute de la tête pendant le sommeil sont éliminés avec un oreiller orthopédique. Le produit soutiendra la tête et le cou droit, ce qui élimine le risque de douleur matinale.

Sur la façon de choisir le bon oreiller, lisez cet article..

Torsion excessive du dos

Une charge excessive sur le bas du dos dans le gymnase ou au travail entraîne un microtraumatisme des muscles. Par conséquent, souvent le matin après l'entraînement ou après un travail physique intense, une personne ne peut pas sortir du lit en raison de sensations douloureuses. Dans cette situation, réduisez l'intensité de l'activité physique ou évitez une levée brutale de poids. En général, les maux de dos de «stress» après le sommeil disparaissent après 3-7 jours.

Stress

La surcharge nerveuse peut provoquer des pinces musculaires dans la région de l'omoplate le matin.

Les infections

Les maladies infectieuses graves entraînent également des maux de dos. Par exemple, la tuberculose, le VIH, la syphilis, etc. Ces maladies affectent les organes internes, provoquant une inflammation en eux. Et cela se traduit par des maux de dos après le sommeil.

De l'alcool

Dans les maladies chroniques du foie ou des reins, des maux de dos peuvent survenir, associés à une consommation fréquente d'alcool..

Causes internes

en surpoids

Des kilos en trop sur le corps augmentent la pression axiale sur la colonne vertébrale. Dans le même temps, l'absence de tout effort physique affaiblit les muscles du dos, ce qui fait que la charge lors de la marche repose encore plus sur la colonne vertébrale. En conséquence, les disques intervertébraux sont endommagés et la distance entre les vertèbres diminue, entraînant une compression des terminaisons nerveuses et des maux de dos après le sommeil.

Maladies de la colonne vertébrale

Les principales pathologies associées aux maux de dos sont:

  • Ostéochondrose. Avec la maladie, les disques intervertébraux sont déformés, ce qui entraîne finalement une compression des terminaisons nerveuses et des douleurs ultérieures. L'ostéochondrose, selon l'emplacement, est divisée en cervicale, thoracique et lombaire. Chaque type de maladie a ses propres symptômes. L'ostéochondrose cervicale s'accompagne de douleurs à la tête, au cou, aux épaules et dans la zone située entre les omoplates. Le type de poitrine se caractérise par des douleurs thoraciques similaires à une crise cardiaque, un engourdissement des mains, etc. L'ostéochondrose lombaire se manifeste par des douleurs dans le bas du dos, qui augmentent avec une position assise prolongée, des virages serrés et des virages du corps.
  • Polyarthrite rhumatoïde. L'inflammation des articulations provoque le développement de maux de dos après le sommeil. Les causes d'exacerbation de la maladie comprennent les infections, l'hérédité, le stress, etc..
  • Ostéoarthrose. Il se caractérise par une déformation des articulations de nature non inflammatoire. Fondamentalement, la maladie apparaît chez les personnes âgées, mais dans de rares cas, la pathologie se développe à un jeune âge..
  • Spondylarthrose. L'inflammation des articulations de la colonne vertébrale perturbe sa mobilité, c'est pourquoi le dos fait mal après le sommeil le matin. La pathologie est caractérisée par une douleur persistante tout au long de la journée et une fissure dans les articulations vertébrales..
  • Œdème. Une blessure au dos ou une infection dans le dos peut s'accompagner d'un gonflement. Dans ce cas, l'œdème peut ne pas disparaître de lui-même pendant longtemps, si rien n'est fait pour l'éliminer.
  • Spondylarthrite ankylosante. Maladie inflammatoire de la colonne vertébrale, dans laquelle les vertèbres sont fusionnées avec l'ossification des ligaments vertébraux. La maladie se manifeste par des douleurs et des raideurs dans le bas du dos. De plus, le dos dans ce cas fait mal le matin après le sommeil, après un certain temps, la douleur disparaît.
  • Hernie intervertébrale. Plus souvent en raison de l'ostéochondrose et d'un stress excessif sur la colonne vertébrale. Vous pouvez parler de la présence d'une hernie si une personne a des jambes douloureuses ou engourdies. De plus, la hernie intervertébrale se manifeste par des douleurs lors d'une position assise prolongée.

Maladies musculaires

En plus des maladies de la colonne vertébrale, la douleur au cou et au dos après le sommeil est associée à des pathologies musculaires. Parmi eux:

  • Dystrophie musculaire. Avec cette maladie, les longs muscles du dos n'obtiennent pas la bonne quantité de nutriments. Cela est dû à une mauvaise posture, au manque d'activité physique et au stress fréquent. Des muscles du dos raides dans le bas du dos indiquent la présence de la maladie.
  • Stase musculaire. De telles stagnations apparaissent après un travail sédentaire prolongé, une longue position assise devant l'ordinateur et à la suite d'un stress sévère.
  • Crampes. Les muscles du dos après le sommeil peuvent faire mal à la scoliose, à un effort excessif et également après avoir dormi dans la mauvaise position.
  • Myosite. Elle se caractérise par une inflammation des muscles provoquée par une infection ou une charge excessive sur le dos. Contrairement aux douleurs post-entraînement, avec la myosite, les maux de dos sont prolongés et peuvent ne pas disparaître pendant plus de 3 jours.
  • Blessures. Des ecchymoses ou des entorses dans les muscles du dos dans 99% des cas sont à l'origine des douleurs matinales. Toute blessure au dos nécessite un diagnostic immédiat. Après tout, les blessures à la colonne vertébrale peuvent être affectées par le déplacement des disques ou l'apparition de microfissures dans les vertèbres. L'IRM ou la radiographie peuvent détecter les conséquences des blessures.

Autres maladies du système musculo-squelettique

  • Ostéoporose. Une diminution des niveaux hormonaux ainsi qu'un manque de calcium dans les os rendent les os fragiles. En conséquence, l'ostéoporose se produit, ce qui augmente considérablement le risque de fractures. La maladie peut être constatée si les fractures du patient se produisent plus de 2 fois par an et sur un «terrain plat». Les femmes ménopausées ont un risque accru de maladie.
  • Névralgie intercostale. Une autre cause fréquente de maux de dos après le sommeil. La douleur dans cette pathologie est aggravée par la toux, les éternuements et les tournants brusques du corps. Contrairement à d'autres pathologies, la névralgie intercostale passe indépendamment. Cependant, avant d'approuver un diagnostic, un diagnostic doit être posé pour des maladies similaires..

Maladies des organes internes

  • Maladies du système urinaire. L'inflammation ou le prolapsus des reins, ainsi que la présence de calculs en eux, provoquent des maux de dos. Les symptômes de la pyélonéphrite (inflammation des reins) apparaissent dans un état calme et sont rarement associés à l'activité physique. Dans les maladies du système génito-urinaire, la température augmente généralement et les voyages aux toilettes deviennent plus fréquents. Parallèlement à cela, les bras, le visage et les jambes peuvent gonfler. Les calculs rénaux, à leur tour, rendent difficile l'urination, et leur symptôme peut être du sang dans l'urine..
  • Maladies respiratoires. Si votre dos vous fait mal après le sommeil, vous pouvez supposer la présence d'une pneumonie, d'une pneumonie, d'une tuberculose et même d'un cancer. Pour faire un diagnostic précis, vous devez être examiné.
  • Maladies gastro-intestinales. Les pathologies du système digestif peuvent se manifester par des maux de dos le matin. En d'autres termes, la douleur dans le tractus gastro-intestinal rayonne ou irradie dans la région de la colonne vertébrale, par conséquent, il semble à la personne que le dos lui fait mal. Dans ce cas, vous devez vérifier. Après tout, les douleurs irradiant dans le dos, avec des maladies du tractus gastro-intestinal, peuvent parler de graves problèmes de santé. Notez que le plus souvent, les maux de dos dans les pathologies du tractus gastro-intestinal sont associés à une exacerbation de la pancréatite et de la vésicule biliaire.

Causes des maux de dos chez les femmes

  • Violation du système reproducteur féminin. Une inflammation ovarienne et des règles douloureuses peuvent se manifester par des douleurs au bas du dos le matin après le sommeil. Parallèlement à cela, des douleurs surviennent généralement dans le bas-ventre, ce qui indique également des problèmes gynécologiques. La douleur associée à la santé des femmes est intermittente: l'inconfort dans le bas du dos et le bas de l'abdomen disparaît généralement après un certain temps..
  • Ménopause. Avec une diminution du niveau d'hormones sexuelles chez les femmes ménopausées, la circulation sanguine dans le bas du dos est perturbée. Cela provoque à son tour l'apparition de maux de dos. Avec la ménopause, les maux de dos peuvent accompagner une femme non seulement le matin, mais tout au long de la journée.
  • Grossesse. Une augmentation du poids corporel pendant la période de portage du bébé augmente la charge sur la colonne vertébrale. Les muscles du dos ne résistent pas à la gravité croissante proche du troisième trimestre, qui s'exprime par des douleurs lombaires. Avec une augmentation de la masse fœtale, la charge sur les vertèbres augmente également, ce qui entraîne une compression des terminaisons nerveuses et des douleurs ultérieures. Lisez comment dormir correctement pendant la grossesse..

Complications des maux de dos

En raison de problèmes de dos, une personne manque de sommeil, ce qui entraîne une diminution de la capacité de travail et de la qualité de vie en général. De plus, le manque de sommeil associé aux maux de dos le matin sape le système immunitaire, ce qui augmente le risque de maladies infectieuses..

Symptômes de graves maux de dos

  • La douleur est constante. Si les maux de dos durent plus de 4 jours et ne sont pas associés à une surcharge physique, consultez votre médecin.
  • Engourdissement des bras, des jambes, du visage, etc. Cela indique une violation de la conduction nerveuse, dont l'apparition est l'occasion de consulter un médecin.
  • Fièvre. Une température corporelle de bas grade de plus de 37 ° C peut indiquer une inflammation dans le corps qui provoque de la douleur.
  • Gonflement et rougeur de la peau - une conséquence des processus inflammatoires.
  • Diminution de la mobilité de la colonne vertébrale, des bras ou des jambes. Une telle raideur peut parler de spondylarthrose, de spondylarthrite ankylosante et d'autres pathologies qui nécessitent la surveillance d'un médecin.
  • Douleur intense pendant l'effort. Indiquent souvent la formation d'une hernie intervertébrale.

Notez que les maux de dos uniques après le sommeil ne sont généralement pas une menace pour la santé. Cependant, si l'inconfort persiste, consultez votre médecin..

Diagnostique

Si votre dos vous fait mal le matin pendant plus de 4 à 5 jours, contactez votre médecin généraliste, orthopédiste ou neurologue. Le médecin vous dirigera vers le diagnostic, qui devrait comprendre:

  • Électromyographie. La procédure détermine la fonctionnalité des muscles et enregistre la conduction nerveuse des fibres musculaires.
  • Analyse générale et biochimique du sang. Dans certains cas, il diagnostique une inflammation générale du corps..
  • Radiographie / tomodensitométrie / IRM. Identifier les maladies de la colonne vertébrale et des organes internes.
  • Ultrason Détecte les pathologies des organes internes.
  • Densitométrie. Examen radiographique ou échographique de la densité osseuse pour détecter l'ostéoporose.

En plus des mesures énumérées, le médecin au rendez-vous initial palpera la zone douloureuse, posera des questions sur les symptômes concomitants et examinera le patient dans son ensemble.

Que faire si votre dos vous fait mal après le sommeil

Après avoir identifié la cause de la douleur, le médecin orientera le patient vers un spécialiste adjacent. Cependant, si vous devez éliminer rapidement la douleur, les méthodes suivantes conviennent:

  • Prendre des analgésiques. Les analgésiques populaires sous forme de comprimés, de pommades, de pansements ou de suppositoires font efficacement face aux maux de dos. Ceux-ci incluent Analgin, Indomethacin, Ibuprofen, etc..
  • Prendre des médicaments destinés à traiter les maladies concomitantes. Par exemple, si les maux de dos sont causés par une lithiase urinaire, des médicaments sont pris pour briser les calculs. Des médicaments similaires sont utilisés pour d'autres maladies concomitantes..
  • Limitation de l'activité physique. En cas de douleur aiguë, essayez de vous détendre davantage ou de ne pas surcharger votre dos.
  • Baignade. Des bains chauds le soir aideront à éviter les maux de dos après le sommeil..
  • Massage. Améliore la circulation sanguine et soulage la douleur. Il est prescrit si le mal de dos n'est pas associé à une maladie grave..
  • Réflexologie ou acupuncture. Soulage les crampes musculaires, qui sont souvent la cause de maux de dos..
  • Physiothérapie. Il comprend l'électrophorèse, la thérapie UHF et d'autres procédures qui améliorent le flux sanguin dans la zone douloureuse.
  • Thérapie manuelle. Un chiropraticien peut vous sauver des maux de dos en quelques séances. Cependant, cela s'applique aux cas qui ne sont pas associés à une maladie grave..

Exercices pour les maux de dos

Les maux de dos après le sommeil peuvent être éliminés si vous effectuez systématiquement les exercices suivants:

  • Allongez-vous sur le sol avec les bras tendus le long du corps. Pliez vos genoux avec vos pieds sur le sol. Relevez et abaissez ensuite le bassin. Faites 20-25 de ces ascenseurs. L'exercice renforce les abdominaux et le bas du dos, améliorant ainsi la circulation sanguine dans le bas du dos.
  • De la même position couchée avec les genoux pliés, étirez une jambe, laissez l'autre pliée. En même temps, tirez le bras opposé vers le haut tout en ressentant une tension dans les membres qui s'étirent. Par exemple, si vous étendez votre jambe droite à partir de la position de départ, étirez en même temps votre bras gauche et étirez vos muscles pendant 5 à 10 secondes. Après cela, changez le bras et la jambe de travail. Effectuez 10-15 de ces vergetures.
  • Tenez-vous à quatre pattes, appuyé sur vos coudes et vos genoux. Expirez et pliez la colonne vertébrale, simulant les mouvements d'un chat effrayé. Après avoir atteint l'étirement maximal possible du dos, pliez votre dos par inspiration. Faites 10-15 mouvements.
  • Terminez le bateau. Allongez-vous sur le ventre, puis arrachez rythmiquement vos mains et vos pieds du sol. Faites 10-15 répétitions.

Pour les douleurs associées à la faiblesse des muscles du dos, il est recommandé d'entraîner les muscles du dos longs avec une hyperextension ou des simulateurs de bloc. Bien sûr, cela doit être fait sous la direction d'un entraîneur.

Si un exercice du dos aggrave la douleur, l'entraînement est strictement interdit. Tout d'abord, découvrez la cause du syndrome douloureux et soulagez les maux de dos aigus. Attention: tous les médicaments et préparations doivent être prescrits uniquement par un spécialiste compétent.

Prévention des maux de dos

Pour que votre dos ne fasse pas mal le matin après le sommeil, suivez nos conseils:

  • Dormez dans un lit confortable. Un matelas et un oreiller orthopédiques aideront à éviter les maux de dos. Cependant, ils doivent être sélectionnés correctement. Lisez comment choisir un oreiller pour dormir..
  • Fonctionne correctement. Si vous avez un travail sédentaire, assurez-vous que la chaise sur laquelle vous êtes assis est confortable et a un dossier haut. La table doit être au niveau de vos coudes en position assise. Si la table est inférieure ou supérieure à celle fixée, le poids de la personne pendant le travail n'est pas réparti correctement, ce qui conduit finalement à de la douleur. Si le travail n'est pas sédentaire, changez souvent la position dans laquelle vous vous tenez. De plus, à chaque pause, essayez de vous détendre en étant assis.
  • Se déplacer. Marchez plus souvent et menez une vie active. Comme ce dernier, les exercices de yoga, de natation et de physiothérapie conviennent. La prévention de la douleur dans ce cas consiste à renforcer les muscles du dos.
  • Gardez votre poids corporel normal. Pour ce faire, dépensez activement des calories et réduisez la quantité de nourriture consommée. Faites-le si votre poids corporel dépasse la norme..
  • Mange bien. Une alimentation saine maintiendra un poids normal, ce qui éliminera la prise de poids excessive avec des complications possibles sous la forme de maux de dos. Manger des fruits, des légumes et des viandes maigres réduira votre risque d'obésité. Dans le même temps, l'ajout de poisson et de produits contenant des oméga-3 au régime alimentaire réduira respectivement la probabilité d'inflammation dans le corps, éliminant ainsi les maux de dos éventuels. En ajoutant des aliments sains à votre alimentation, assurez-vous de réduire votre consommation de produits sucrés, salés et farineux..
  • Ne soulevez pas des poids que vous ne pouvez pas vous permettre.
  • Évitez les mouvements brusques. Pendant les virages serrés ou les inclinaisons du corps, il peut vous pincer le dos. De plus, les maux de dos s'aggravent souvent le matin après le sommeil.
  • Ne refroidissez pas trop votre dos. Habillez-vous plus chaud par temps froid et protégez le bas de votre dos du froid.
  • Passez des examens réguliers. Des examens médicaux périodiques révéleront la maladie à un stade précoce, ce qui facilitera le traitement ultérieur.

Conclusion

Le dos fait souvent mal après le sommeil, même chez une personne en bonne santé très jeune. Habituellement, les causes de sensations désagréables dans le dos sont une entorse musculaire et une surcharge ou une maladie inflammatoire. Les causes non moins courantes sont l'ostéochondrose et la hernie intervertébrale. Ces derniers se caractérisent par une douleur constante, qui s'intensifie la nuit..

Les analgésiques vous soulageront temporairement de la douleur. Cependant, "supprimer" la douleur avec des médicaments sans aller chez le médecin est une mauvaise idée. En effet, l’absence de traitement peut entraîner des complications dont il sera alors difficile de se débarrasser.

Dans certains cas, les maux de dos le matin peuvent être guéris d'eux-mêmes à la maison. Mais si la douleur persiste, prenez rendez-vous avec un spécialiste. Un médecin expérimenté vous examinera attentivement et vous dirigera vers un diagnostic pour identifier la cause des maux de dos..

Santé à toi et bonne nuit!

Vidéo sur les maux de dos le matin:

Pourquoi mon dos me fait mal la nuit?

Le symptôme le plus alarmant et le plus révélateur de la douleur dans la colonne vertébrale est l'apparition de douleurs nocturnes. Cela indique une augmentation de la pathologie, l'incapacité à supprimer les impulsions nerveuses du cerveau même pendant le sommeil. Très probablement, la recherche d'une aide médicale est inévitable.

Des raisons médicales

Les maux de dos pendant le sommeil signalent le plus souvent des processus inflammatoires ou destructeurs graves qui se produisent dans la colonne vertébrale. Selon le lieu de localisation du symptôme de douleur, on peut supposer dans quelle section vertébrale particulière il y a eu des problèmes.

L'une des raisons possibles pour lesquelles le dos fait mal la nuit peut être une blessure ou un effort physique grave. Dans ce cas, l'intensité des manifestations nocturnes devrait devenir un stimulant indispensable pour obtenir un avis médical..

Certains patients suggèrent que les douleurs lombaires observées la nuit, ainsi que les sensations négatives dans la colonne cervicale, peuvent être causées par un matelas inconfortable, un tirage nocturne, une position allongée prolongée d'un côté, juste une posture inconfortable. Vous pouvez essayer d'exclure des raisons possibles.

Les principales raisons pour lesquelles le dos fait mal le jour et la nuit peuvent être des maladies graves:

  1. L'ostéochondrose et ses complications associées causées par des processus dégénératifs-dystrophiques se produisant dans le corps - hernie des disques intervertébraux, dégénérescence du tissu vertébral. À des stades ultérieurs, cela peut être les conséquences de l'ostéochondrose, qui se manifeste par la déformation de certains os du squelette.
  2. L'ostéoporose se caractérise par une douleur dans un rêve, parfois simplement insupportable. La poursuite des sensations nocturnes se produit généralement le matin. Si l'ostéoporose est la raison pour laquelle le dos fait mal la nuit, il n'y a pas d'autre option que de commencer un traitement immédiat..
  3. Spasme musculaire, qui apparaît pour diverses raisons et peut être le résultat de tous les mêmes processus dystrophiques ou des fibres nerveuses pincées causées par une maladie progressive. Dans ce cas, le spasme musculaire est une tentative du corps pour bloquer la douleur, et il ne passera pas sans les mesures médicales nécessaires.
  4. La myosite est une inflammation du tissu musculaire causée par une douzaine de raisons allant d'un traumatisme à une invasion ou une infection helminthique. La myosite peut être purulente, si une inflammation supplémentaire a rejoint la cause profonde.
  5. La névrite est une inflammation du nerf, qui se manifeste tout au long de son parcours, tandis que les troubles de la sensibilité concomitants peuvent régulièrement soutenir l'idée fausse selon laquelle la cause est une fuite du corps due à une posture inconfortable pendant le sommeil.
  6. L'instabilité vertébrale est une cause fréquente pendant la ménopause chez les femmes.
  7. Spondylarthrite ankylosante (spondylarthrite ankylosante) - la raison est assez rare, mais très probable, car l'un de ses signes caractéristiques est la douleur dans un rêve dans la région du bas du dos pendant la nuit.

Ce n'est pas une liste complète des pathologies possibles qui sont présentes dans le corps, ce qui peut être la raison pour laquelle les maux de dos sont apparus.

Comment se débarrasser des maux de dos la nuit?

Une condition dans laquelle le dos fait mal la nuit contient de bonnes raisons de s'inquiéter, pas simplement parce qu'elle prive une personne de la possibilité de se reposer, de se détendre, de retrouver force et ressources..

Pendant le sommeil, certaines sensations négatives disparaissent, car l'activité cérébrale passe en mode nuit, ce qui donne au corps un repos. Le symptôme de douleur doit être suffisamment intense pour que la personne endormie le ressente après une journée de travail remplie d'activité vigoureuse.

Pour découvrir la vraie raison pour laquelle la souffrance nocturne ne vous permet pas de vous détendre complètement, vous devez subir un examen médical, passer les tests nécessaires. Plus probablement, la raison est plus grave qu'un simple lit inconfortable ou allongé sur le côté..

Si les douleurs rachidiennes nocturnes continuent de déranger après avoir éliminé d'éventuelles raisons objectives, aller chez le médecin devient une condition indispensable pour maintenir l'activité motrice.

Conditions de vie modernes, manque d'exercice, mauvaise nutrition, écologie défavorable, spécificités de la déformation professionnelle - tout cela a conduit au fait que les maladies systémiques et chroniques de la colonne vertébrale deviennent pandémiques.

Si vous ne découvrez pas à temps pourquoi votre dos vous fait mal la nuit et ne commencez pas le traitement, les conséquences seront beaucoup plus graves que vous ne l’imaginez. Bien qu'il soit probable que la douleur soit causée par des raisons non médicales, puis dans le mode de vie habituel, il vous suffit de faire quelques ajustements. Le sommeil est une partie vitale de la vie humaine et sa plénitude doit être assurée..

Raisons non médicales faciles à éliminer

Les raisons non médicales de la douleur dans un rêve sont beaucoup plus petites et elles ne sont pas si courantes. De plus, ce ne sont pas des douleurs si intenses qu'elles se réveillent. La plupart d'entre eux apparaissent immédiatement après le réveil, mais peuvent apparaître lors de l'endormissement.

Les raisons physiologiques peuvent se manifester sous la forme d'une position inconfortable dans un rêve, d'une posture inappropriée dans laquelle une personne est habituée à dormir, ce qui ne fournit pas les conditions appropriées et devient donc la raison pour laquelle le dos peut tomber malade.

Mauvais matelas

Même, semble-t-il, une option idéale comme un matelas orthopédique, choisi sans les caractéristiques individuelles de la colonne vertébrale, peut devenir une cause de douleurs lombaires. Un matelas trop mou entraîne une déflexion incorrecte, ainsi que trop dur. Et c'est une route directe vers les crampes musculaires, parfois si fortes que les lombaires ne se redressent tout simplement pas le matin.

Pour assurer un bon confort, le matelas doit être choisi selon toutes les règles, afin qu'il soit confortable pour dormir. Pour ce faire, vous devez vous concentrer non seulement sur le coût, mais également sur le rembourrage, le type de ressorts (fixes ou non fixes). Et si deux dorment dans le lit, il vaut mieux que chacun ait son propre matelas.

Accessoires de couchage

La raison pour laquelle le dos fait mal pendant une nuit ou un sommeil matinal peut être le mauvais oreiller. La prévention de l'ostéochondrose cervicale la nuit n'est possible qu'avec un oreiller orthopédique. Oui, et le lin des tissus naturels est beaucoup plus bénéfique pour la colonne vertébrale que les synthétiques, ce qui peut provoquer des allergies ou des spasmes musculaires avec des mini-charges qui se produisent lorsque la peau est frottée contre des tissus non naturels..

Surmenage

Un effort physique excessif, des postures corporelles statiques inhabituelles lors d'activités inhabituelles, une mauvaise nutrition et des situations stressantes peuvent conduire à un surmenage - une condition dans laquelle le corps a du mal à non seulement prendre une pose confortable dans laquelle rien ne dérange, mais juste à s'endormir..

Dans de tels cas, il est logique d'opter pour un massage thérapeutique ou de nager afin d'éliminer l'augmentation du tonus musculaire, ce qui provoque parfois des douleurs nocturnes. La fatigue excessive se caractérise également par le fait qu'une personne ne peut pas trouver une position de sommeil confortable.

La position correcte est la position à droite ou à l'arrière. Dormir sur le côté gauche ou sur l'estomac peut entraîner une surcharge des segments de la colonne vertébrale, qui deviendra une cause fréquente de douleur.

Douleurs dorsales après le sommeil - Remèdes

Dans certains cas, le dos fait mal après le sommeil en raison d'une pathologie, qui nécessite une intervention médicale. Et parfois, elle est causée par des causes naturelles suffisamment simples à éliminer. Si vous ressentez de la douleur après une nuit de repos, ne paniquez pas, vous devez comprendre et prendre les mesures appropriées à votre cas.

Classification de la douleur et des causes possibles

Au moins la moitié des facteurs qui provoquent des sensations désagréables le matin sont des perturbations du fonctionnement des organes internes, vous ne pouvez donc en aucun cas ignorer la situation. Même s'il s'avère que l'oreiller ne vous convient pas, les mesures préventives ne vous gêneront pas. Un sommeil sain et un bon repos pour le corps sont les principaux éléments de la qualité de vie, bien que nous l'oublions souvent.

Les options pour lesquelles le dos fait mal le matin après le sommeil peuvent être divisées en:

  • maladies du dos qui, sans traitement, peuvent entraîner une invalidité;
  • causes naturelles qui ne nécessitent pas de soins médicaux;
  • problèmes médicaux connexes dans lesquels les maux de dos le matin peuvent être l'un des symptômes.

Pour pré-évaluer votre état, utilisez les conseils du tableau:

Tableau des causes des maux de dos

Quand consulter un médecin

Si votre dos est tombé malade récemment, avant d'aller à l'hôpital, vous pouvez essayer d'exclure indépendamment les facteurs non médicaux possibles. Causes externes courantes des douleurs au bas du dos ou au cou après le sommeil:

  • Position de sommeil incorrecte
  • Mauvais lit / lit
  • Exercice excessif
Fiz. la charge à la veille est l'une des causes externes des maux de dos

Les physiothérapeutes recommandent de dormir sur le côté, en pliant les genoux. Les personnes qui aiment dormir sur le ventre se plaignent souvent que leur cou leur fait mal. On pense que ceux qui dorment sur le dos avec les jambes tendues courent le risque d'avoir une déflexion anormale de la colonne vertébrale, ce qui provoque des douleurs lombaires le matin. La même chose se produit lors de la torsion du lombaire pendant la nuit. Par conséquent, la première chose à faire est d'essayer consciemment de dormir dans une position différente pendant plusieurs nuits et de regarder si la douleur disparaît.

Un facteur grave est un lit, un matelas ou un oreiller inconfortable. La passion pour les modèles orthopédiques conduit au fait que les personnes qui dorment toute leur vie sur un lit moelleux le changent en un lit dur, puis se demandent pourquoi le dos fait mal après le sommeil. La sélection d'une couchette est un problème purement individuel. Il n'y a pas de recommandations définitives, la meilleure façon de faire le bon choix est de s'allonger sur un matelas avant d'acheter. Ou organisez un échange dans quelques jours s'il ne convient pas à la rigidité. Dans les cas pathologiques, les modèles orthopédiques seront conseillés par un médecin.

Un article séparé est une forte pression physique sur le dos. Sa conséquence peut être un spasme musculaire ou des fibres nerveuses pincées, qui doivent déjà être traitées. Ou la libération d'acide lactique - dans ce cas, la douleur elle-même disparaîtra en 2 à 3 jours avec une activité physique modérée. Parfois, douleur au bas du dos chez les femmes pendant la grossesse, qui est également causée par une tension inhabituelle de la colonne vertébrale. Pour un bon repos, changez de position, mettez des oreillers supplémentaires. La même chose peut être conseillée aux filles lorsque, après avoir dormi, le dos fait mal dans la région lombaire et tire le bas de l'abdomen pendant les menstruations.

Il est préférable d'exclure immédiatement les dommages à la colonne vertébrale en faisant une IRM.

Si ces mesures ne vous aident pas, un médecin doit être consulté immédiatement. Les rayons X ou l'IRM aideront à éliminer les blessures à la colonne vertébrale. La direction sera donnée par le thérapeute après l'examen initial, il se référera, le cas échéant, au chirurgien, orthopédiste ou vertébrologue - spécialiste de la colonne vertébrale. Si vous avez des blessures au dos et des douleurs dans la matinée après avoir dormi à leur emplacement, vous devriez consulter un traumatologue. S'il y a des signes évidents de névralgie, inscrivez-vous directement auprès d'un neurologue. Lorsque vous visitez un massothérapeute, exprimez également vos plaintes. Les spécialistes du massage manuel peuvent déterminer avec précision pourquoi le bas du dos fait mal, suggérer qui contacter.

Que faire à la maison

Des actions simples, qui sont indiquées pour certains problèmes comme les mesures thérapeutiques auxiliaires ou la prophylaxie, aideront à soulager les crampes douloureuses le matin. Mais ils ont aussi des contre-indications. Nous déterminerons ce qui peut être utilisé indépendamment, à la maison.

Avec ostéochondrose, scoliose

Pour soulager la condition d'un mal de dos après le sommeil causé par la courbure de la colonne vertébrale ou la déformation des disques intervertébraux, vous pouvez utiliser des exercices d'étirement doux. Par exemple, tournez lentement le torse sans sortir du lit. Allongez-vous pendant 3-5 minutes sur le sol, les bras tendus au-dessus de la tête et mettez une serviette pliée dans un rouleau serré sous la taille juste en dessous de la taille. La douleur lombaire passe également par des fissures sur le dos, des virages debout et des mouvements circulaires du corps, des déviations par le «chat» en position à quatre pattes.

Un tel exercice est recommandé d'être effectué le matin et avant le coucher. En plus de détendre le dos et d'améliorer la circulation sanguine dans la colonne vertébrale, il renforce et resserre les muscles abdominaux. Avec l'ostéochondrose cervicale, les exercices sont des tours lents avec le menton vers l'une et l'autre épaule, inclinant la tête vers les épaules, puis vers l'avant et vers l'arrière. Tous ces mouvements ont un effet instantané, la douleur s'affaiblit ou disparaît.

Lorsque le nerf est pincé

La douleur aiguë dans les terminaisons nerveuses peut être temporairement soulagée avec des analgésiques à large spectre (Voltaren, Nurofen, Ibuprofen, etc.) ou une pommade anesthésique contenant du diclofénac sodique, de la novocaïne. Lors du pincement, de la relaxation, des exercices de relaxation, des bains chauds sont affichés. Cours recommandé de vitamines B et E.

Les pommades chauffantes doivent être utilisées avec prudence. Vous ne pouvez pas réchauffer la colonne vertébrale - en tout cas - ainsi qu'un endroit douloureux où le processus inflammatoire a lieu. Vous pouvez distinguer le pincement de l'inflammation par vous-même, en fonction de la durée des symptômes. Avec la myosite, elle fera constamment mal, tandis que la compression du nerf peut se produire précisément pendant l'endormissement, en raison d'une mauvaise position du corps, puis lâcher prise.

Avec inflammation du muscle, du nerf

Facteurs d'inflammation: hypothermie, blessures, surmenage à la pratique de sports sans préparation, infection et affaiblissement du système immunitaire. La névralgie - dommages aux fibres nerveuses - se développe souvent à la suite d'un pincement prolongé ou en même temps que la myosite. Pendant qu'une personne dort, rien n'est ressenti et quand il commence à bouger, le sang se précipite vers la zone endommagée et la douleur monte en flèche.

Pour le traitement, des onguents et des gels sont utilisés, qui ont un effet combiné, anti-inflammatoire et analgésique. Si la douleur est accompagnée de frissons, de fièvre, il est recommandé de prendre de l'aspirine ou du paracétamol. Si un phoque chaud se développe sur le site de l'inflammation, vous pouvez faire un massage court avec un glaçon enveloppé de tissu - jusqu'à ce que vous vous sentiez engourdi.

Pour les symptômes arthritiques

Des douleurs rhumatismales sont ressenties dans la colonne vertébrale, limitent la mobilité. Pour le soulagement, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont utilisés - les mêmes gels combinés qu'avec l'inflammation musculaire. Les symptômes arthritiques sont parfois soulagés par la chaleur. Par conséquent, vous pouvez utiliser des onguents très chauds, des compresses avec une feuille de bouleau, un patch de poivre, envelopper un point sensible, aller au bain.

Si, après avoir dormi, le dos fait mal dans la région lombaire et la région sacrée chez un homme de 20 à 30 ans, c'est l'un des symptômes exprimés de la spondylarthrite ankylosante. Comme d'autres maladies arthritiques de la colonne vertébrale, elle est rarement traitable. Par conséquent, l'élimination du syndrome de la douleur avec des analgésiques, la physiothérapie ou l'échauffement et le maintien de l'activité physique à l'aide d'exercices de physiothérapie deviennent malheureusement les seules mesures permanentes pour les patients.

Avec spasme musculaire

Une augmentation prolongée du tonus musculaire causée par une position inconfortable, le stress ou l'effort physique finira par provoquer une crampe. Et tout d'abord, la victime doit éliminer sa cause. Par exemple, changez le matelas, à cause duquel vous ressentez des tensions et des douleurs au bas du dos le matin après le sommeil. Prenez des sédatifs à base de plantes en cas de raideur sur le sol nerveux. En cas de spasme à la suite d'un effort physique excessif, il est nécessaire de fournir dos et repos dans une position confortable.

Après cela, passez à la relaxation - échauffement et massage relaxant, ce sont les moyens les plus efficaces. L'auto-massage aidera également à la maison, l'essentiel est de le faire souvent et régulièrement afin que la partie spasmodique du muscle ne se fatigue pas trop. Dans les cas extrêmes, prenez 1 à 2 comprimés de relaxant musculaire, par exemple, Sirdaluda.

Quand chercher les problèmes connexes

Les maux de dos après le sommeil indiquent parfois également des maladies du tractus gastro-intestinal, du système génito-urinaire, du cœur, de la pneumonie des poumons. Le thérapeute les diagnostique, puis dirige le patient vers le bon spécialiste ou pour des tests. Symptômes typiques de ces maladies: tire le bas de l'abdomen dans les reins, après le sommeil, le dos fait mal aux omoplates, il est difficile de respirer, tousse, les mains sont ridées. L'automédication est inappropriée dans ce cas..

Il existe d'autres problèmes qui doivent être résolus de manière prophylactique, car ils entraînent le plus souvent des maladies du dos:

  • en surpoids;
  • mode de vie sédentaire;
  • muscles faibles et étirements insuffisants;
  • posture incorrecte;
  • stress.

L'exercice régulier sur le dos est une chance de se débarrasser de la douleur après une bonne nuit de sommeil. Renforcez le corset musculaire avec une charge électrique, ne négligez pas la natation et la marche, dormez sur le bon lit, prenez soin de vos nerfs et soyez en bonne santé!

Dos, repos: dans quelle position vous devez dormir pour ne pas vous faire mal au dos?

Le sommeil aide le corps à se détendre. Mais pourquoi votre dos vous fait-il autant mal le matin? Vous dormez probablement dans la mauvaise position. Les experts conseillent comment en faire le bon et ne plus ressentir de douleur.

Votre tâche principale est de donner au dos une position neutre et assurez-vous de vous redresser. Dans la plupart des cas, cela n'est possible qu'avec un oreiller supplémentaire. Voici deux poses recommandées:

Mais sur le ventre n'est pas recommandé de dormir. Cela entraîne des douleurs dans le cou et, bien sûr, dans le dos. Mais si ce n'est pas le cas, mettez une balle de tennis sous votre poitrine.

C'est très gênant, et si vous parvenez à vous endormir - alors vous roulerez toujours.

Mais que se passe-t-il si vous dormez correctement et que votre dos vous rappelle encore?

Évaluez les conditions dans lesquelles vous dormez. Avez-vous un bon matelas, le lit est-il confortable? Pour ceux qui souffrent de problèmes de dos, des matelas durs sont développés qui soutiennent bien le dos. La durée de vie recommandée est de 10 ans, après quoi le matelas doit être changé. Et si la douleur persiste - avant.

Douleurs dorsales nocturnes en position couchée la nuit

Le rythme de vie moderne étouffe souvent les signaux d'alerte du corps. La douleur est l'un des signaux les plus désagréables mais nécessaires. Cet indicateur se manifeste particulièrement fortement la nuit, lorsque le rythme de vie commence à ralentir et qu'une personne a la possibilité de s'arrêter et de se concentrer sur elle-même. Fait intéressant, la douleur intensifiée la nuit n'est pas seulement une conséquence de l'effet psychologique. Ce phénomène a un mécanisme physiologique bien fondé. Ceci et les raisons pour lesquelles les maux de dos nocturnes se produisent en position allongée la nuit seront abordés dans cet article..

Anatomie

Tout d'abord, il convient de préciser ce qui s'applique anatomiquement au dos. Cela est nécessaire pour représenter la projection des organes internes et exclure leurs perturbations comme cause de douleur. Le dos est l'arrière du torse (le torse est la partie du corps qui ne comprend pas la tête, le cou et les membres). Le bord supérieur du dos est la région cervicale, le bas est le bas du dos. Le dos est formé par les vertèbres, le dos des côtes et les tissus mous. Du diaphragme au bassin, l'espace dit rétropéritonéal s'étend. Les organes qui s'y trouvent sont entourés de tissu adipeux..

Le rétropéritonéal (rétropéritoine - espace rétropéritonéal) comprend: les reins, les glandes surrénales, les uretères, les intestins ascendants et descendants, les parties descendante et horizontale du duodénum et du pancréas (les vaisseaux principaux se trouvent également dans l'espace rétropéritonéal). Toute anomalie dans les structures qui forment la paroi de l'arrière du tronc et dans les organes se projetant sur la région dorsale peut provoquer des maux de dos..

Caractéristiques de l'apparition et de l'évolution de la douleur nocturne

Les principaux facteurs qui augmentent la douleur la nuit sont psychogènes et endocriniens. Premièrement, l’attention de la personne pendant la journée est occupée par des aspects de sa vie active. Le travail mental et physique sont des facteurs distrayants de la douleur. La production quotidienne d'hormones surrénales prévaut pendant la journée. Les glandes surrénales produisent des glucocorticoïdes, qui sont anti-inflammatoires et analgésiques. La nuit, le niveau de ces hormones diminue. Par conséquent, pendant la journée, la douleur est plus faible et le soi-disant seuil de douleur chez une personne est plus élevé (cela signifie que la douleur doit être plus forte que la nuit afin de provoquer une gêne chez une personne).

Causes des maux de dos

Cet article se concentrera sur les maux de dos. Voici quelques-unes des maladies qui causent un tel inconfort. Une attention particulière est portée au diagnostic, au traitement et à la prévention.

Ostéoarthrose

L'ostéoarthrose est une maladie dégénérative dégénérative qui affecte principalement la surface articulaire du cartilage. La maladie peut affecter n'importe quel élément de l'articulation (l'articulation se compose d'os sous-chondraux, de la capsule et de la membrane synoviales, des ligaments ainsi que des muscles qui entourent l'articulation).

Le tableau clinique de l'arthrose est l'arthralgie (douleur dans l'articulation touchée), la raideur des mouvements, la synovite récurrente et l'inflammation des muscles périsinoviaux.

La coxarthrose (lésion de la hanche) est l'une des variétés les plus courantes d'ostéoarthrose. La coxarthrose provoque des maux de dos. La douleur dans cette maladie est évaluée par le Leken Algo-Functional Index. L'indice est calculé à l'aide d'un questionnaire, qui comprend, entre autres, la question de la nature de la douleur nocturne. S'il n'y a pas de douleur la nuit, alors 0 point est mis. Si la douleur survient en se déplaçant la nuit, alors 1 point est mis, si elle fait mal sans mouvement - 2 points. L'indice mesure la douleur en se tenant debout, en marchant et en sortant du lit le matin. La principale méthode de diagnostic de l'arthrose est un examen aux rayons X. La prise en charge d'un patient atteint d'ostéochondrose est basée sur la physiothérapie, la physiothérapie, les restrictions de levage de poids et l'intensité des mouvements, le régime orthopédique. Toutes les mesures visent à réduire le taux de progression de l'arthrose. Les méthodes chirurgicales comprennent l'arthroplastie.

Spondylarthrite ankylosante

D'une autre manière, la spondylarthrite ankylosante est appelée spondylarthrite de Strumpell-Ankylosing. La maladie est chronique. La pathogenèse est basée sur des immunopathologies. Il existe une corrélation avec les souches de Klebsiella. Il y a une prédisposition familiale.

La spondylarthrite ankylosante affecte principalement les articulations cartilagineuses du squelette axial, telles que sacro-iliaque, intervertébrale et autres. Dans ces articulations, des processus inflammatoires se produisent qui, par conséquent, forment du tissu cicatriciel. Par conséquent, la raideur et la douleur prévaudront dans le tableau clinique. Cependant, comme le mécanisme immunologique est à l'origine de la pathogenèse, des manifestations extra-articulaires sont possibles. Par exemple, péricardite ou iridocyclite.

Dans les premiers stades, la spondylarthrite ankylosante peut être diagnostiquée par IRM. Ensuite uniquement sur des radiographies. La spondylarthrite ankylosante est particulièrement caractéristique de l'intensification de la douleur nocturne. La maladie n'est pas traitée, par conséquent, les mesures thérapeutiques viseront à soulager la douleur et l'inflammation, ainsi qu'à arrêter le développement du problème. Pour ce faire, utilisez:

  • AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens);
  • glucocorticoïdes;
  • immunosuppresseurs.

Les agents les plus récents sont les inhibiteurs du facteur de nécrose tumorale. Massages, physiothérapie, exercices de physiothérapie, cure thermale, thérapie manuelle, durcissement sont utilisés. Le matelas doit être solide, dormir complètement (il n'est pas recommandé de mettre un coussin ou un oreiller sous le cou dans les premiers stades. Cela peut entraîner une lordose cervicale pathologique).

Polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est le résultat d'une réaction croisée avec le streptocoque hémolytique après un mal de gorge. Comme son nom l'indique, les dommages articulaires sont dus aux rhumatismes. La maladie est plus fréquente chez les femmes. La polyarthrite rhumatoïde affecte les articulations de manière symétrique. Les maladies s'accompagnent de fièvre et de lésions de la valve cardiaque mitrale. Les sensations douloureuses sont volatiles. Il est à noter que la manifestation classique des rhumatismes est considérablement réduite en raison de l'utilisation active d'antibiotiques lors de maladies infectieuses..

Diagnostiquer les rhumatismes avec des méthodes de laboratoire. Le traitement est basé sur l'utilisation d'antibiotiques, d'AINS et de stéroïdes. La polyarthrite rhumatoïde répond instantanément aux AINS. Le pronostic est favorable car les articulations ne sont pas déformées..

Polyarthrose rhumatoïde

La polyarthrose rhumatoïde, contrairement à la polyarthrite rhumatoïde, est plus modérée. La douleur n'est pas si intense, le processus affecte principalement les petites articulations, puis passe aux plus grosses, par exemple les hanches. La maladie peut entraîner des déformations articulaires. La raideur et l'enflure sont caractéristiques. Atrophie possible des muscles entourant l'articulation.

Les manifestations extra-articulaires sont caractéristiques de cette maladie, car la pathogenèse est également basée sur des processus immunologiques. Diagnostiquer la polyarthrose rhumatoïde avec des méthodes de laboratoire, par exemple, en évaluant le facteur rhumatoïde. Le traitement vise à éliminer les manifestations extra-articulaires, à éliminer les infections, le cas échéant, et à utiliser des anti-inflammatoires. Utilisez également la plasmaphérèse. À titre préventif, vous devez consommer suffisamment de calcium..

Goutte

La goutte est caractérisée par une arthrite récurrente aiguë. La pathogenèse est basée sur une diminution de l'excrétion des urates par les reins et leur accumulation dans les tissus sous forme de cristaux. Le résultat de cette accumulation sont des ganglions goutteux tofus. La goutte est plus caractéristique de la monoartyrite, qui s'accompagne d'une forte fièvre et de douleurs intenses. Par la suite, une lithiase urinaire, des infections urologiques, une insuffisance rénale due à une néphrosclérose sont possibles, ce qui, à son tour, sera un facteur supplémentaire de maux de dos.

La goutte est diagnostiquée avec des cristaux dans le liquide synovial ou d'autres tissus. Il existe d'autres critères épidémiologiques. Le traitement de la goutte est basé sur des anti-inflammatoires (par exemple la colchicine) et une correction alimentaire. Ne mangez pas d'aliments riches en purine (comme la viande et le poisson). L'alcool est également contre-indiqué. L'hyperlipidémie et l'hypertension artérielle sont des facteurs de risque de goutte, la prévention repose donc sur l'élimination de ces facteurs..

L'ostéoporose

L'ostéoporose est un syndrome métabolique progressif, à la suite duquel les processus cataboliques dans le tissu osseux prévalent sur les processus anabolisants. Le résultat de l'augmentation du catabolisme est une diminution de la densité osseuse et des fractures pathologiques. Il existe une prédisposition génétique. Les facteurs de risque peuvent inclure:

  • faible poids;
  • forte croissance;
  • femelle;
  • grand âge;
  • l'ethnie.

En plus des facteurs constitutionnels, les facteurs endocriniens jouent un rôle énorme (par exemple, l'infertilité, la ménopause précoce). Le tabagisme, la consommation excessive d'alcool, une carence en calcium dans l'alimentation, une carence en vitamine D, une activité physique inadéquate (manque d'exercice ou exercice excessif) sont des facteurs modifiables sur lesquels reposent les mesures préventives. La maladie est associée à l'utilisation de certains médicaments (glucocorticoïdes, anticoagulants, anticonvulsivants) et à des maladies (par exemple, la maladie de Cushing ou la malabsorption). L'ostéoporose peut être une complication de la spondylarthrite ankylosante ou de la polyarthrite rhumatoïde.

La maladie progresse très lentement. Les maux de dos peuvent être associés à des fractures vertébrales du segment lombaire. Une crise de douleur est le plus souvent associée à une hypertonie des muscles spinaux après une fracture et la nuit, au lieu de se renforcer, une position horizontale soulage la douleur. À l'avenir, le voûté se manifeste.

Les méthodes instrumentales pour le diagnostic de l'ostéoporose comprennent la radiographie et la tomographie. Des méthodes biochimiques et des études de biopsie sont également utilisées. Les médicaments sont basés sur des médicaments qui inhibent la résorption osseuse (œstrogènes, calcitonine, etc.), stimulent la formation osseuse (par exemple l'hormone parathyroïdienne) ou sont multidimensionnels (préparations de calcium et de vitamine D)..

Les raisons ci-dessus sont les plus courantes pour les maux de dos, mais il y en a d'autres. La pathogenèse de certaines causes peut même ne pas affecter le système musculo-squelettique.

Néoplasmes malins

La cause de la douleur dans les néoplasmes malins peut être des tumeurs primaires ou secondaires de la colonne vertébrale et des organes internes. Les tumeurs secondaires sont plus caractéristiques de la colonne vertébrale, c'est-à-dire métastases. Dans ce cas, les fonds ci-dessus ne seront pas suffisants pour arrêter la douleur. Avec les tumeurs malignes, des substances stupéfiantes sont utilisées. Le diagnostic est fait en fonction de la clinique. Des méthodes instrumentales et biochimiques sont utilisées..

Blessures et opérations anciennes

Les causes de la douleur sur le site de vieilles blessures ou pendant les opérations peuvent être des processus dégénératifs de structures précédemment endommagées. Le tissu cicatriciel qui se forme sur le site de la blessure ou de la chirurgie comprime les fibres nerveuses qui se régénèrent progressivement. De toute évidence, dans cette situation, une autre opération ne sera pas la bonne solution pour la douleur postopératoire. Dans de tels cas, des méthodes conservatrices de soulagement de la douleur et de neurostimulation sont utilisées..

Douleur psychogène

Une douleur psychogène peut survenir dans un contexte de dépression qui s'intensifie la nuit. Les principales méthodes de traitement sont les antidépresseurs et les somnifères. Ils peuvent être prescrits par un médecin. Leur utilisation excessive est non seulement associée à de nombreuses contre-indications, mais peut également devenir addictive et devenir des médicaments inefficaces.

Douleur due à une mauvaise hygiène du sommeil

L'hygiène du sommeil est un ensemble de mesures visant à un sommeil complet et sain. L'hygiène du sommeil comprend absolument tout, à partir du nombre d'heures nécessaires pour une éruption cutanée et se terminant par une pose pendant le sommeil, un matelas et un oreiller. Si la douleur est associée à une posture inconfortable et à des fuites subséquentes des membres et du dos, le fait de cette posture peut être associé à un oreiller mal choisi ou à un matelas insuffisamment dur. Il sera plus juste de consulter un orthopédiste et d'acheter un matelas et un oreiller orthopédiques. Le soulagement de la douleur avec des analgésiques est également acceptable, car la douleur ne vous permet pas de dormir suffisamment d'heures. Et c'est un autre facteur d'hygiène du sommeil.

Pyélonéphrite

La pyélonéphrite est une maladie inflammatoire non spécifique du rein qui affecte principalement le système tubulaire du rein. La pyélonéphrite est le plus souvent une conséquence de la propagation hématogène d'une infection d'un autre foyer. Plus rarement, une infection ascendante de la partie inférieure du tractus urogénital peut en être la cause. Étant donné que le parenchyme du rein lui-même n'a pas de récepteurs de la douleur, la douleur survient lors de processus inflammatoires exsudatifs et infiltrants, dont le résultat est l'étirement de la capsule rénale. La maladie se caractérise par des douleurs douloureuses (aiguës avec néphrolithiase concomitante), de la fièvre, une faiblesse, des nausées.

En tant que méthodes de diagnostic, des méthodes de laboratoire sont utilisées: analyse biochimique de l'urine, test sanguin général, examen bactériologique. Les méthodes instrumentales utilisées incluent l'échographie, les méthodes radiologiques (enquête et urographie excrétrice, pyélouréthrographie rétrograde, méthodes par radionucléides). Le traitement classique consiste à utiliser des combinaisons d'antibiotiques telles que la pénicilline et les aminosides, ou les fluoroquinolines / céphalosporines. La thérapie par perfusion est utilisée, des médicaments anti-inflammatoires sont utilisés. Physiothérapie, agents antiplaquettaires et anticoagulants recommandés.

Comme les méthodes invasives sont utilisées: cathétérisme urétéral côté pathologie, néphrostomie et néphrectomie. Antioxydants prescrits.

Recommandations diététiques pour la pyélonéphrite - une augmentation de l'apport hydrique, limitant l'utilisation de produits de boulangerie frais et d'aliments frits, ainsi que d'allergènes.

L'ulcère duodénal

Une douleur avec un ulcère duodénal peut être donnée dans le dos. Cela est dû aux caractéristiques anatomiques de cet organe. La douleur est appelée «faim» parce que la nourriture sert de barrière protectrice contre les sucs digestifs. Il est logique qu'elle s'intensifie la nuit, car la nuit, généralement, une personne ne mange pas, mais dort. Pour un ulcère, les symptômes dyspeptiques concomitants sont caractéristiques:

Comme les méthodes de diagnostic utilisent:

  • test sanguin;
  • analyse fécale;
  • recherche fonctionnelle;
  • radiologie;
  • endoscopie;
  • biopsie
  • Examen de la muqueuse Helicobacter pylori, dont la présence est associée à la plupart des cas d'ulcère gastroduodénal;
  • électrogastroentérographie;
  • manométrie antroduodénale.

Le patient doit manger de façon fractionnée. La nourriture doit être hachée, légère. Les aliments frits et gras sont exclus. Vous pouvez arrêter la douleur avec des médicaments antisécrétoires, des antiacides ou des antispasmodiques.

Comment déterminer vous-même la cause de la douleur?

Bien sûr, seul un médecin peut établir pourquoi une personne a mal au dos la nuit, mais chaque patient veut d'abord comprendre ce qui ne va pas avec sa santé. Le tableau ci-dessous montre les symptômes caractéristiques des maladies de certains systèmes corporels. Selon lui, vous pouvez comprendre exactement quelle zone est affectée par le processus pathologique et à quoi le patient doit se préparer lorsqu'il se débarrasse de lui.

Tableau numéro 1. Pathologies qui provoquent des douleurs nocturnes.

Type de pathologieNature de la douleur et autres symptômes caractéristiques
Maladies de la colonne vertébrale• soulagement de la douleur en 15-20 minutes après le réveil et la levée;
• lumbago et inconfort accru lors de mouvements brusques et même d'un effort physique faible;
• la douleur s'intensifie si une personne ne bouge pas pendant une longue période;
• il existe des signes de processus pathologiques dans les organes internes et diverses zones anatomiques, innervés par des nerfs s'étendant de la moelle épinière, la zone affectée par l'ostéochondrose.
Maladie du rein• la douleur s'intensifie avec un léger tapotement dans le bas du dos;
• la douleur ne s'affaiblit pratiquement pas pendant la journée et ne s'intensifie pas avec l'effort physique;
• des signes d'intoxication, une hyperthermie sont possibles;
• excrétion insuffisante ou excessive d'urine, et elle devient plus foncée; maux de dos le matin au-dessus du bas du dos.
Processus auto-immuns• la douleur est ressentie en tirant;
• la pathologie affecte non seulement la colonne vertébrale elle-même, mais également les grosses articulations;
• il y a une hyperthermie, une intoxication.

Diagnostic différentiel

Le diagnostic différentiel est basé sur les caractéristiques du tableau clinique des maladies. Par exemple, avec la spondylarthrite ankylosante, il n'y a pas de lésions des articulations symétriques et des nodules rhumatoïdes caractéristiques de la polyarthrite rhumatoïde. La polyarthrite rhumatoïde provoque une déformation articulaire, contrairement à la polyarthrite rhumatoïde. Il est possible de suspecter un ulcère duodénal en présence de symptômes dyspeptiques, et une pyélonéphrite en cas de troubles urologiques concomitants avec manifestations systémiques de malaise et de fièvre. Les maladies immunopathologiques sont principalement diagnostiquées par des méthodes de laboratoire. Dystrophique et dégénérative - instrumentale.

Prévention et traitement

Absolument toutes les personnes qui ont des problèmes de colonne vertébrale se voient recommander une surface dure pour dormir et le bon oreiller. Cela vous permet de maintenir une bonne posture. Le linge de lit doit être de haute qualité et non synthétique. Les synthétiques créent de l'électricité statique qui peut contribuer aux contractions musculaires involontaires. Les muscles tendus la nuit feront mal le matin.

Le régime alimentaire dépend de la cause des maux de dos. Avec la goutte, les aliments riches en purine devront être limités et avec l'ostéoporose, les aliments devraient être riches en calcium. Une autre mesure préventive consiste à porter des chaussures confortables. La marche en talons est recommandée pour un maximum de deux heures. Il est utile de faire de la natation et du yoga, de boire de l'eau filtrée.

Le massage thérapeutique, la physiothérapie, les exercices de physiothérapie ne sont prescrits que par un médecin. Par exemple, la thérapie manuelle est contre-indiquée dans les maladies cardiovasculaires et infectieuses, dans la vieillesse. Et l'acupuncture - pour les maladies des reins, la grossesse, les maladies respiratoires aiguës. L'acupuncture est très efficace dans la douleur psychosomatique..

En ce qui concerne les médicaments, il est important de mentionner que pour chaque maladie, les médicaments seront différents, donc cela ne vaut pas la peine de généraliser ou de prendre le premier analgésique rencontré. Il est nécessaire de trouver exactement la cause d'un tel problème et de ne décider que du médicament. Bien sûr, il vaut mieux le faire avec un spécialiste qui, sur la base de l'analyse du patient, déterminera le remède exact.

Il n'est également pas toujours utile d'être traité avec des remèdes populaires - il y a une forte probabilité de se faire du mal, car pour un organe particulier, un certain remède peut être nocif. De plus, une personne peut ne pas savoir qu'elle est allergique à certains composants d'un remède populaire - alors, lors de son utilisation, la situation du patient va encore empirer.

Vidéo - Exercice sur la douleur nocturne

Conclusion

Pour les maux de dos nocturnes, il est préférable de consulter un médecin local qui, selon la cause, redirigera vers un spécialiste plus étroit. Si les maux de dos sont la conséquence d'une maladie de la colonne vertébrale, le patient est redirigé vers un vertébrologue, si les rhumatismes - puis vers un rhumatologue et un cardiologue (en raison de pathologies cardiaques concomitantes), si une pyélonéphrite - puis vers un néphrologue et si des néoplasmes - puis vers un oncologue. Il s'ensuit que soulager les maux de dos de leur propre chef et de l'automédication est irrationnel.

Autres maladies - cliniques à Moscou

Choisissez parmi les meilleures cliniques par avis et au meilleur prix et prenez rendez-vous