Votre dermatologue

  • Blessures

L'un des critères de diagnostic des maladies de la peau est l'emplacement de l'éruption cutanée..

La peau dans différentes parties du corps diffère par ses propriétés anatomiques, physiologiques et même biochimiques. Par conséquent, pour de nombreuses maladies, une certaine localisation de l'éruption cutanée est caractéristique (par exemple: sur le visage, sur les pieds, sur les mains, etc.).

Ce qui suit est une liste de maladies qui se caractérisent par l'emplacement des éruptions cutanées sur les jambes (selon la classification de T. Fitzpatrick). Mais il convient de garder à l'esprit que la localisation de l'éruption cutanée n'est pas le principal signe diagnostique et que la liste des maladies répertoriées ne peut pas être considérée comme complète..

Varices de la jambe

Le contenu de l'article

Des experts de l'Organisation mondiale de la santé ont découvert qu'aujourd'hui, les varices peuvent être diagnostiquées chez une personne sur cinq dans le monde de plus de 25 ans. Selon les statistiques, la maladie commence à se propager du bas de la jambe à la jambe gauche. Lorsque la paroi de la grande veine saphène est amincie et que ses valves fonctionnent mal, initialement, la stagnation du sang se produit généralement précisément dans la région de la jambe gauche. Une veine pathologiquement altérée est déformée et comprimée. S'il n'y a pas de traitement, la poursuite de la progression de la maladie provoque l'apparition d'un nœud variqueux sur la partie inférieure de la jambe du membre gauche.

À propos des causes des varices du bas de la jambe, comment les reconnaître en temps opportun et comment les traiter - nous le dirons dans cet article.

Varices de la jambe: causes

Les causes

Comme toute maladie, les varices ont des causes. Cette maladie a un caractère multifactoriel, ce qui signifie qu'un certain nombre de raisons ou une combinaison de certains facteurs contribuent à son développement.

Ayant une prédisposition génétique - valvules veineuses anatomiquement défectueuses avec un nombre atypique de valves, ou faiblesse de la couche élastique de collagène des parois veineuses, une personne peut souffrir de la maladie à tout âge et dans tout style de vie. Néanmoins, une prédisposition à la maladie signifie seulement qu'une personne a des caractéristiques génétiques, mais loin de 100% des cas développent des varices. Lorsque des varices ont été diagnostiquées chez l'un des parents, le risque de transmission d'une maladie vasculaire est de 30 à 55%. Lorsque les deux parents ont révélé une pathologie vasculaire, ces chiffres atteignent 80%. Notez que si un tel diagnostic a été posé par un grand-père ou une grand-mère, la probabilité d'une maladie est réduite à 5-20%.

Contrairement aux jeunes, les varices peuvent survenir assez souvent chez les personnes âgées et âgées. Cela est dû à des changements naturels liés à l'âge dans les structures des systèmes vasculaire et musculaire..

Le tibia variqueux peut entraîner une charge accrue sur les membres inférieurs, ce qui se produit avec l'obésité chez un patient. De plus, un effort physique excessif, y compris celui fourni par l'équipement d'exercice dans le gymnase (entraînement musculaire), affecte également négativement la santé des veines de la jambe. Dans le même temps, une faible activité physique et une faible mobilité peuvent également affecter le système vasculaire et le corps dans son ensemble.

Les varices peuvent se produire dans le contexte de maladies sous-jacentes et concomitantes. Ainsi, avec les maladies du foie, des reins, des intestins, ainsi que l'hypertension artérielle, l'oncologie et d'autres maladies, des signes de pathologie vasculaire peuvent apparaître. De plus, une ecchymose étendue (hématome), une ecchymose, une fracture ou une opération du tibia peuvent provoquer des varices plus tard..

On pense que les varices du bas de la jambe sont un problème pour les femmes. Il y a vraiment plus de raisons pour le développement de la maladie chez les femmes, raison pour laquelle elle est plus fréquente chez elles. Bien que les maladies vasculaires soient plus rares chez les hommes, elles se produisent également. Ils sont dangereux dans la mesure où ils surviennent pour la plupart avec des complications dues à l'inattention à leur propre état de santé et à un manque de connaissances sur les symptômes des varices.

Symptômes

Varices - une maladie avec des symptômes variables. Par conséquent, la transformation variqueuse des affluents de la veine saphène (BVP) sur la partie inférieure de la jambe ne se produit pas immédiatement. Cette manifestation de pathologie vasculaire est précédée de plusieurs étapes dans le développement du tableau clinique global..

La première étape présente des symptômes très légers. Il n'y a aucun signe clinique clair de la maladie. Ni le patient ni le médecin lors de l'examen et de la palpation ne peuvent différencier les varices. Après un certain temps, le patient sera en mesure de noter la survenue d'un défaut esthétique mineur - les télangiectasies. La peau dans la zone de localisation du reflux veineux est recouverte d'un motif vasculaire. Il peut s'agir d'étoiles, de grappes et de points rouges, cramoisis, bleus ou violets. À ce stade, le patient n'a pas de douleur ni d'autres plaintes.

Varices sur le bas de la jambe

La deuxième étape présente des symptômes plus graves. Des signes subjectifs de la maladie apparaissent:

  • une sensation de lourdeur et de plénitude dans les membres inférieurs;
  • dessin mais douleur modérée à l'intérieur de la jambe;
  • les spasmes des muscles du mollet sont de plus en plus inquiets la nuit;
  • dans les extrémités distales à la fin de la journée, un œdème se forme, qui passe après le repos.

En plus de ces signes, un examen visuel des membres inférieurs révèle la manifestation de veines saphènes dilatées réticulaires et variqueuses.

Si elle n'est pas traitée, la deuxième étape passe finalement dans la troisième. À ce stade, les veines affectées par la pathologie subissent une déformation importante. Les nœuds variqueux ("cônes mous" sur les veines) deviennent également clairement visibles. La douleur dans la partie inférieure de la jambe et de la cuisse est classée comme profonde et aiguë. Il y a une sensation de picotement et de brûlure le long des veines, ce qui signifie que la maladie progresse..

Varices tibia, photo

Les étapes suivantes seront critiques. Ils se caractérisent par un œdème persistant persistant, une dermatite variqueuse ou un eczéma veineux, une hyperpigmentation (taches rouges), des ulcères trophiques, la formation de larges zones de nécrose, l'induction de la peau sur les jambes et les saignements du nœud variqueux. Ce ne sont pas les seules complications qui provoquent des varices du bas de la jambe. Une thrombophlébite et une thrombose peuvent survenir, ainsi que la probabilité d'une thromboembolie pulmonaire, qui est dangereuse pour la vie du patient.

Aux premiers stades de développement, la maladie est plus facile à traiter et son effet a une durée et une résistance.

Traitement des varices de la jambe

Traitement

Le tibia variqueux implique plusieurs domaines de traitement: conservateur et chirurgical. Chacune des directions a ses propres méthodes et méthodes (traitement avec régime alimentaire, médicaments, procédures mini-invasives, etc.). Leur combinaison et des mesures préventives adéquates peuvent arrêter le développement du processus pathologique et éliminer les complications, mais se débarrasser de la maladie est complètement impossible.

Compte tenu des objectifs du traitement - l'élimination des signes subjectifs de la maladie et des manifestations externes, la thérapie conservatrice vous permet de:

  • réduire la douleur, l'enflure, les démangeaisons, la paresthésie et les crampes nocturnes;
  • rougeur sur les jambes et peau sèche des jambes qui se produisent avec des varices;
  • améliorer la régénération et l'élasticité des parois vasculaires;
  • prévenir la thrombose;
  • restaurer une nutrition adéquate et un bon métabolisme des tissus sous-jacents.

Pour obtenir l'effet thérapeutique indiqué, les méthodes de thérapie conservatrice suivantes sont utilisées:

Traitement pharmaceutique

Le tibia variqueux provoque un certain nombre de troubles du système veineux. Ils sont conçus pour éliminer les onguents, gels, crèmes, comprimés et capsules modernes. Ces produits peuvent avoir une composition chimique et naturelle. La crème pour les pieds NORMAVEN® se compose de 12 ingrédients naturels soigneusement sélectionnés, ce qui vous permet de l'utiliser de manière continue même pendant la grossesse. Avec un complexe de vitamines et d'huiles essentielles, le produit comprend des extraits de plantes et d'herbes. Les spécialistes du traitement des maladies vasculaires apprécient particulièrement l'extrait de marronnier d'Inde, le ginkgo biloba et le thé vert. Dans les produits à composition chimique, les principaux composants sont l'héparine, la troxérutine, l'hespéridine et la diosmine. La posologie est prescrite par un spécialiste.

Thérapie de compression

La classe de compression du maillot médical 0-IV augmente la vitesse de sortie de la lymphe, ce qui contribue à réduire l'enflure. La compression des veines entraîne une augmentation du volume du flux sanguin dans les veines profondes - la stagnation est éliminée. Le degré de compression 0-I est considéré comme préventif.

Leur sélection est effectuée en fonction des mesures du membre inférieur du patient. Comment mesurer le pilon de golf pour les varices? Pour déterminer correctement la taille du produit de compression, il est nécessaire de prendre des mesures de la circonférence de la jambe au-dessus de la cheville (à la cheville) et de la circonférence du mollet (au point le plus large), ainsi que de mesurer la longueur de la jambe du talon au genou.

Physiothérapie

Les exercices thérapeutiques sont également utiles pour le traitement et la prévention des varices. Il aidera à éliminer la congestion veineuse, à normaliser la circulation sanguine et à soulager la sensation de lourdeur dans les membres inférieurs. Le spécialiste vous aidera à choisir un ensemble d'exercices pour le patient en fonction de ses caractéristiques et préférences individuelles. Les exercices peuvent être effectués à la maison et au travail. L'exercice «vélo», «bouleau» convient à la maison. Sur le lieu de travail, vous pouvez effectuer des exercices simples mais efficaces à partir d'une position assise. Par exemple, avec vos jambes serrées, mettez-les sur vos orteils, puis sur vos talons..

Varices de la jambe, méthodes de traitement

Physiothérapie

Les procédures physiothérapeutiques complètent le schéma thérapeutique principal. Le but est d'obtenir une stabilisation et une régression de la maladie, ainsi qu'un soulagement des symptômes subjectifs. On utilise la thérapie à l'ozone, la thérapie par ondes ultra-courtes, la galvanisation, la compression pneumatique, la darsonvalisation, le massage / auto-massage, etc..

Traitement avec des remèdes populaires

En accord avec le médecin traitant, le traitement des varices peut être complété par l'utilisation de la médecine traditionnelle. Ainsi, par exemple, les vinaigrettes à l'ail et au beurre hachés sont largement utilisées. La bouillie de ces ingrédients est disposée sur un bandage de gaze, qui est placé sur le tibia (sur la zone de la peau au-dessus des vaisseaux affectés). Pour les compresses à varices, divers produits naturels sont utilisés - tomates concassées, sel de mer, Kalanchoe, etc..

Varices sur les jambes, traitement avec des remèdes populaires

À partir d'une variété d'herbes et de plantes médicinales, des teintures et des broyages sont préparés. La camomille pharmaceutique, l'absinthe amère, l'ortie, la chenille des marais, le thé ivan, la hernie lisse, le trèfle doux médicinal, le marronnier d'Inde, le chardon, le houblon, la chèvre, etc. ont montré leur efficacité dans le traitement des maladies vasculaires des jambes..

Le traitement avec des remèdes populaires peut non seulement aider à soulager la douleur et une sensation de lourdeur dans les jambes, mais aussi à éliminer les manifestations externes - taches rouges sur les jambes, saignement des varices, gonflement des varices. Mais l'utilisation de la médecine traditionnelle n'est possible qu'après consultation d'un spécialiste. N'oubliez pas que chaque type de traitement a ses contre-indications, ainsi qu'un certain nombre d'effets secondaires possibles..

Pour un diagnostic précis, contactez un spécialiste.

Kalinin R.E., Suchkov I.A., Zherebyatyeva S.R., Pshennikov A.S. Chirurgie vasculaire. - M.: GEOTARMEDIA, 2015.

Saveliev V.S., Kirienko A.I., Zolotukhin I.A., Adriyashkin A.V. Ligature estuarienne inadéquate de la grande veine saphène comme cause de récidive des varices / Angiologie et chirurgie vasculaire. - 2007. - T. 13, n ° 1.

Lignes directrices cliniques russes pour le diagnostic et le traitement des maladies veineuses chroniques / Phlébologie. - 2013.

Pokrovsky A.V., Ignatiev I.M., Bredikin R.A., Gradusov E.G. Rechute postopératoire des varices / Angiologie et chirurgie vasculaire. - 2015. - T. 21, n ° 4.

Kalmykov E.L., Gaibov A.D., Inoyatov M.S. Coagulation endovasale au laser dans le traitement des varices / Actualités chirurgicales. - 2013. - T. 21, n ° 5.

Pour un diagnostic précis, contactez un spécialiste.

Causes et traitement de la douleur dans les jambes de la jambe droite ou gauche

Le tibia est une région anatomique qui occupe l'espace entre le genou et l'articulation du talon. Il s'agit, comme d'autres parties du corps, d'une formation multicouche: la peau se trouve en haut, un peu de tissu sous-cutané en dessous, en dessous se trouvent les muscles, les os, entre lesquels passent les vaisseaux et les nerfs. La particularité de la douleur dans la région de la jambe inférieure est que leur cause peut être non seulement des maladies inflammatoires, tumorales ou une violation de l'approvisionnement en sang à l'une des structures qui la composent. C'est cette zone qui fera mal en réponse à une intoxication grave (par exemple, avec leptospirose ou grippe); c'est ici que le sang est le plus difficile à grimper dans les veines contre la gravité, ce qui crée les conditions préalables à la formation des varices.

Considérez pourquoi les jambes ont mal au tibia par rapport à la localisation et à la nature du syndrome douloureux, mais nous allons d'abord mettre brièvement en évidence l'anatomie, afin que plus tard, il soit clair ce qu'on appelle.

Un peu d'anatomie

La peau du bas de la jambe n'a rien pour la distinguer du tégument des autres zones. La température, la douleur et la sensibilité tactile sont fournies par les nerfs à partir du bas du dos et en passant par la cuisse.

Le tissu sous-cutané du bas de la jambe est assez bien défini. Sur la surface avant, des veines sous-cutanées y passent - petites et grandes, ainsi qu'un nerf qui va à la peau. Seules leurs branches passent à la surface arrière. Les veines superficielles communiquent avec les profondeurs, situées entre les couches musculaires, à l'aide de veines perforantes (communicatives) spéciales.

Sous la fibre sur la surface avant se trouve le fascia - un film qui recouvre les muscles, mais ici, il est plus similaire dans sa densité au tendon. Sur la surface arrière, le fascia n'est pas si dense, mais il est divisé en 2 feuilles, qui divisent les muscles en 2 couches - superficielles et profondes. Il y a 2 os sous les muscles: le tibia - à l'intérieur, le péroné - à l'extérieur.

Muscles de la jambe inférieure (muscles cruraux). Ils ne couvrent pas toute sa surface avant, laissant une partie «tibiale» du tibia sur sa surface externe (on le sent facilement). Les muscles de la face postérieure du bas de la jambe forment ce que l'on appelle le «second cœur». En marchant, ils poussent le sang des veines dans la circulation systémique contre la gravité, et une assez grande quantité de sang peut se déposer dans ces veines. Par conséquent, dans les situations liées à la perte de sang ou à la perte de liquide, les jambes essaient de se relever. Lorsque la circulation sanguine est pleine, ce qui s'accompagne d'une augmentation de la pression artérielle, les jambes sont abaissées et ils essaient également d'utiliser des procédures thermiques pour dilater une grande quantité de sang, élargissant les veines.

Des os. Il y en a deux: large et grand tibial, ainsi que petit, en forme de canne, fibulaire. Au-dessus et en dessous du tibia, il y a des cavités où le péroné est inséré. Une telle connexion n'est pas très fiable, de sorte que les os sont en outre fixés par une membrane de tissu conjonctif dense. Les nerfs et les vaisseaux sanguins traversent cette membrane, la traversant..

Qu'est-ce qui peut blesser un tibia

Sur la jambe inférieure peut se développer:

  1. inflammation;
  2. blessure;
  3. tumeur;
  4. perturbation circulatoire;
  5. dommages aux fibres nerveuses.

Faites immédiatement une réservation pour que le tibia de la jambe gauche ait les mêmes structures qu'à droite. Par conséquent, dans la suite du document, nous considérerons la douleur en fonction de leur emplacement dans la partie inférieure de la jambe elle-même, à droite et à gauche.

La jambe entière fait mal

Le syndrome douloureux d'une telle localisation est caractéristique de:

  1. Fracture des os de la jambe causée par un coup, une ecchymose, un saut de hauteur ou une chute. Au début, la douleur peut être localisée localement, à l'endroit où le coup est tombé, mais ensuite toute la jambe inférieure est capturée. De plus, les mouvements de l'articulation de la cheville deviennent extrêmement difficiles.
  2. Ostéite déformante, caractérisée par une prédominance des processus de destruction osseuse sur sa formation. L'os affecté est déformé, ce qui s'accompagne de douleurs sourdes et sourdes qui ne disparaissent presque pas et, au repos, peuvent s'intensifier.
  3. Perturbation de l'approvisionnement en sang due à l'athérosclérose ou à l'endartérite oblitérante, lorsque les vaisseaux qui alimentent les tissus inférieurs des jambes se rétrécissent de plus en plus, les privant de nutrition.
  4. Gangrène gazeuse, lorsqu'un tibia était blessé, et sur l'objet blessé il y avait de la terre, où il y avait des bactéries clostridiennes (cela pourrait être un clou, du verre, etc.). Lire la gangrène des membres inférieurs.
  5. L'une des tumeurs qui se développent dans la zone crurale, ce qui a provoqué une compression des vaisseaux sanguins ou leur blocage par les cellules tumorales. Ainsi, les tumeurs bénignes (ostéome, chondrome, lipome, fibrome) et les tumeurs cancéreuses (elles seront appelées sarcomes) peuvent comprimer les vaisseaux sanguins. Seuls l'ostéosarcome, le chondrosarcome, le léosarcome, le mélanome, le cancer de la peau squameuse, le rhabdosarcome et d'autres peuvent bloquer les vaisseaux sanguins..

Mal à la surface antérieure de la jambe inférieure

Lorsque les tissus du bas de la jambe sont douloureux à l'avant, cela peut être dû aux éléments suivants:.

Blessures

Un coup infligé à la partie avant, tombant sur le genou en roulant sur une planche à roulettes, un roller ou un vélo, qui n'a pas provoqué de fracture, mais seulement des dommages aux tissus mous, sera accompagné de douleurs à l'avant.

Il peut également s'agir d'une entorse ou d'une rupture des ligaments survenue lors d'une blessure ou d'un entraînement accru..

Avec une fracture, toute la jambe fera mal.

Brûlures

La surface avant des jambes peut être brûlée pendant la cuisson - eau bouillante ou huile bouillante. Un point chaud rouge ou même une ampoule avec un contenu aqueux apparaîtra à cet endroit.

Inflammation

Dans la partie avant, l'érysipèle peut souvent se produire. Ce point rouge ou rose n'est pas très petit de diamètre, ressemblant à une flamme peinte.

L'inflammation peut être causée non seulement par le streptocoque, comme avec l'érysipèle. D'autres microbes sont également capables de provoquer un processus inflammatoire dans les tissus mous locaux. Ils peuvent y arriver lorsqu'ils sont blessés par du matériel infecté, avec un mauvais approvisionnement en sang, lorsque des ulcères trophiques se produisent..

L'inflammation n'a pas à être causée par des germes. Cela peut être de l'eczéma ou une neurodermatite, causée par diverses causes, y compris des maladies des organes internes.

Syndrome du tunnel antérieur

C'est le nom de l'inflammation et du gonflement des muscles de la zone crurale antérieure, placés dans un étui fascial séparé, ce qui limite leur expansion ultérieure.

La douleur est sévère, localisée à l'avant, capture le pied, s'intensifie lorsque la jambe est pliée.

Maladie d'Osgood-Schlatter

Cette maladie se développe le plus souvent chez les personnes âgées de 10 à 20 ans, qui développent activement du tissu osseux, et en même temps, elles sont activement impliquées dans des sports tels que le football, la course ou le basket-ball, accompagnées d'une augmentation du stress sur les jambes. L'essence de la maladie: dommages au site osseux (tubérosité) sur le tibia, auquel le tendon est attaché.

La douleur apparaît progressivement, son premier épisode - après l'activité physique. Au début, elle est faible, puis elle devient forte. Il s'intensifie lorsque la jambe est étendue, et si la paix est créée dans la jambe, la douleur disparaîtra.

Dommages au ménisque du genou

Se produit chez les athlètes. Elle se caractérise par une douleur intense au genou et au bas de la jambe, accompagnée d'une limitation de l'activité motrice du membre et d'une augmentation du volume articulaire.

Syndrome du tibia ébréché

Cette condition survient chez les athlètes travaillant avec une lourde charge sur les jambes, qui l'ont immédiatement donnée, sans bonne préparation.

La douleur est douloureuse, faible ou modérée, survient pendant l'entraînement et au repos - feuilles.

Ulcères trophiques

Cette apparition sur la peau d'une mort tissulaire locale est associée au diabète sucré, à la thrombophlébite, aux varices ou à l'endartérite oblitérante. Il se caractérise par l'apparition non seulement d'un défaut cutané, mais également d'une douleur pressante et éclatante dans cette zone.

Myosite

Sa cause est un effort physique prononcé. Il se manifeste par des douleurs locales dans le muscle enflammé, qui augmentent avec sa compression et certains mouvements. Si la myosite n'est pas traitée, le muscle s'affaiblit, s'atrophie. En savoir plus sur les symptômes et le traitement de la myosite.

Mal de dos

La douleur à la surface arrière de la partie inférieure de la jambe est caractéristique de ces maladies et conditions:

Blessures

Si le coup ou la chute est tombé sur le dos et n'a pas provoqué de fracture, les tissus mous seront blessés dans la zone endommagée.

Périostite

Si cela fait mal dans le dos et les côtés (sur la surface intérieure), cela peut être une périostite - une inflammation du périoste. Ses causes: effort physique prolongé chez les personnes non formées, ecchymoses, fractures. De telles douleurs se développent souvent dans la partie inférieure de la jambe droite, qui est généralement un «coup sec» et reçoit une charge importante. Ils apparaissent peu de temps après l'entraînement ou l'exercice. Il peut y avoir un léger gonflement au site de la lésion, s'il est touché, il sera douloureux ou désagréable. La peau n'est ni rouge, ni enflée.

Processus inflammatoires

Exactement les mêmes processus qui sont décrits pour la surface avant peuvent se développer et provoquer des douleurs à cet endroit.

Syndrome du tunnel postérieur profond

Si les muscles plus profonds que les triceps de la jambe inférieure sont infectés, perdent leur apport sanguin normal ou sont étirés, alors, étant enfermés dans le fascia et ne pouvant pas s'étendre, ils commencent à faire mal.

Douleur sur la surface crurale postérieure. Elle est nette, éclatante. Il s'intensifie en essayant de redresser une jambe. Si la pathologie n'est pas traitée, un œdème apparaît dans la zone touchée, la peau devient rouge ou devient cyanotique et la température monte au-dessus. La sensibilité est ensuite perturbée, les muscles commencent à travailler plus mal.

Muscle du mollet

Si vous ne sautez pas ou n'essayez pas de courir très vite, un étirement du muscle du mollet peut survenir. Cela se manifeste par une douleur aiguë dans les parties crurales postérieures au moment de l'étirement. Après un certain temps, les tissus gonflent et la douleur s'intensifie.

Inflammation du tendon d'Achille

Une forte activité physique peut entraîner une inflammation du tendon attaché au calcanéum. Dans ce cas, une douleur douloureuse apparaît dans les parties inférieures de l'arrière de la jambe inférieure. Il s'intensifie si vous devez plier le pied, par exemple lorsque vous marchez ou courez.

Myosite d'un des muscles du groupe postérieur

Le muscle commence à faire mal, et cette douleur s'intensifie avec l'extension du pied, la compression du muscle, avec un changement de temps.

Rupture du kyste de Baker

Chez certaines personnes, dans la fosse à l'arrière de l'articulation du genou, il peut y avoir une capsule de tissu conjonctif contenant du liquide - un kyste de Baker. S'il se rompt et que le liquide pénètre dans les espaces intermusculaires, cela se manifeste par de la douleur, des douleurs et une augmentation de la température locale..

Shin fait mal à la surface intérieure

La douleur dans la partie inférieure de la jambe à l'intérieur peut être causée par:

  • périostite du tibia;
  • traumatisme dans cette zone;
  • l'érysipèle, qui s'est développé dans cette zone;
  • syndrome du tibia fendu;
  • formations tumorales localisées dans cette zone;
  • neuropathie sous-cutanée.

Shin endolori à l'extérieur

La douleur à l'extérieur apparaît lorsque:

  • traumatisme
  • inflammation
  • brûlures;
  • ostéochondrose vertébrale;
  • hernie intervertébrale du lombaire;
  • si un cancer de la peau squameux est localisé dans cette zone.

Les os du tibia font mal

Lorsque la douleur est notée dans les os de la jambe, elle peut parler de:

  • périostite. Le syndrome douloureux est causé par une lourde charge de jambes, surtout souvent observée chez les soldats du premier mois de service ou ceux qui ont décidé de «gonfler» rapidement leurs jambes. Sur le périoste enflammé, une légère enflure de la peau de couleur inchangée est notée, l'os à cet endroit est douloureux. Sur la radiographie les 20 premiers jours, rien n'est visible;
  • Maladie d'Osgood-Schlatter;
  • ostéite déformante. Ce processus est caractérisé par une violation des processus normaux se produisant dans les os de la jambe inférieure. Au lieu que le processus de renouvellement osseux (sa destruction et sa création) se déroule progressivement et de manière équilibrée, la destruction commence à prévaloir. Les os tentent de récupérer, mais cela se produit plus lentement, ils ont donc tendance à se briser;
  • ostéomyélite - inflammation de la moelle osseuse située dans le tibia. La douleur est éclatante, sévère, accompagnée de fièvre, de somnolence, de faiblesse et parfois de nausée. Plus d'informations sur les symptômes de l'ostéomyélite.

Douleur musculaire

Si la douleur est dans les muscles de la jambe, elle peut être:

  1. myosite;
  2. «krepatura» musculaire résultant d'une surcharge de tissu musculaire pendant l'entraînement ou le travail. La douleur peut être assez intense; il passe après une courte période d'inactivité;
  3. varices, lorsque des veines dilatées sont visibles sur la face postérieure de la jambe inférieure;
  4. leptospirose. Cette maladie survient souvent chez les chasseurs et les pêcheurs, caractérisée par une évolution sévère avec des dommages au foie et aux reins. Les deux tibias font mal, il s'accompagne également de faiblesse, de fièvre. Au fil du temps, une personne peut remarquer un jaunissement de sa propre peau, puis une diminution de la quantité d'urine;
  5. la douleur dans le muscle du mollet peut survenir après une crampe qui se produit sur le fond de la déshydratation, pendant la grossesse, dans l'eau froide;
  6. violation de l'innervation qui se produit avec l'ostéochondrose ou la hernie intervertébrale, localisée dans la colonne lombaire;
  7. syndrome du tunnel - avant, arrière ou latéral.

Douleur cutanée

La douleur dans la peau de la jambe est notée avec:

  • Lésion (contusion, compression, écrasement) des tissus. Dans ce cas, la peau sera meurtrie ou meurtrie; une personne doit également se rappeler le fait d'une blessure.
  • Brûlure: solaire, chimique ou physique. La peau est rougie, enflée, il peut y avoir des cloques dessus. Une personne peut indiquer le fait d'une brûlure.
  • Inflammation (par exemple, érysipèle ou herpétique). Une telle inflammation est un phénomène notable. Ainsi, le processus érysipélateux ressemble à une tache rose vif sur la peau, chaude au toucher, avec des bordures claires semblables à des langues de flamme. L'herpès zoster est un groupe de vésicules situées le long du tronc nerveux, la peau sous laquelle fait mal.
  • Phlegmon, c'est-à-dire la fonte du tissu sous-cutané causée par des bactéries pyogènes. Elle survient après une blessure pénétrante ou sur un fond d'ulcères trophiques, lorsque des staphylocoques, des streptocoques, Pseudomonas aeruginosa et d'autres bactéries pénètrent sous la peau.

Un diagnostic approximatif de la nature de la douleur

Shin est très endolori avec:

  • Maladie d'Osgood-Schlatter;
  • phlegmon;
  • gangrène gazeuse associée à l'entrée dans la plaie au pied de la terre, poussière (seule ou avec un objet blessant), qui contient des clostridia - bactéries anaérobies;
  • tumeurs se développant à partir des os de cette zone anatomique. La douleur est vive, piquante, pire avec l'effort physique;
  • syndromes de tunnel.

Les douleurs aiguës sont caractéristiques de l'ostéomyélite - inflammation purulente des os qui contiennent de la moelle osseuse rouge. La douleur est éclatante, constante, épuisante. Elle s'accompagne d'une détérioration (faiblesse, somnolence, perte d'appétit) et de fièvre. Il devient douloureux de marcher, et en tapant sur l'os affecté, le syndrome douloureux s'intensifie.

Si la douleur fait mal, cela peut parler de:

  1. tendinite (inflammation des tendons de la jambe). Elle se développe souvent lors de tendons lésés, d'efforts physiques fréquents ou intenses, lorsqu'une rupture se produit au niveau du site de fixation à l'os. La douleur est localisée dans la zone de déchirure, la peau gonfle à cet endroit, peut légèrement rougir, montre une sensibilité tactile et douloureuse accrue;
  2. hernie discale;
  3. ostéite déformante.

Quels symptômes supplémentaires peuvent indiquer

La douleur dans le bas des jambes est un symptôme qui indique une violation de l'approvisionnement en sang des tissus. Cela est caractéristique de deux maladies: l'athérosclérose oblitérante (c'est-à-dire le rétrécissement de la lumière des vaisseaux) et l'endartérite oblitérante. Aux stades initiaux de la maladie, la jambe entière ne fera mal que lors d'une marche prolongée ou d'un effort physique important. Lorsque la douleur dans la partie inférieure de la jambe survient lors de la marche ou même au repos, cela signifie que la maladie est allée loin et que les tissus peuvent mourir (gangrène) sans prendre les mesures appropriées..

Un symptôme similaire peut également être observé avec les tumeurs, lorsque le tissu nouvellement formé a serré les vaisseaux qui alimentent tous les autres tissus. Il n'est pas nécessaire que ce soit une tumeur maligne; un lipome ou un chondrome peut également provoquer ce tableau clinique.

De plus, des douleurs lors de la marche surviendront avec:

  1. entorses musculaires. Cela se produit un peu après une blessure, un accident ou un mouvement inconfortable;
  2. fractures ou microfissures osseuses. Cette condition est également provoquée par un traumatisme, contrairement aux maladies artérielles qui surviennent «à partir de zéro»;
  3. varices de la jambe.

Si la jambe est enflée, cela pourrait être:

  • Périostite. Dans ce cas, l'enflure est faible, mais elle est douloureuse au toucher. La couleur de la peau n'est pas modifiée. Il y a de la douleur 2-3 jours après une séance d'entraînement épuisante, une ecchymose ou une fracture.
  • Ostéomyélite Elle se caractérise par de la fièvre, des rougeurs et un gonflement au niveau local, des douleurs lors de la marche.
  • Phlegmon. La température augmente, l'appétit diminue et vous pouvez vous sentir malade. Oedème et douleur dans la région crorale répartis sur une grande surface.
  • Gangrène gazeuse. Il y a toujours une plaie, dans laquelle des bactéries qui ne tolèrent pas l'oxygène sont introduites sous la peau.
  • Gonflement et décoloration des jambes à cyanose, indique la fermeture d'une grosse veine avec un thrombus. Cela nécessite une intervention chirurgicale urgente..
  • Un léger œdème sans changement de couleur de peau peut indiquer le développement d'une insuffisance veineuse avec des varices.
  • Syndrome du tunnel.

Si le tibia blesse l'enfant

Une douleur dans la jambe inférieure d'un enfant peut survenir en raison de ce qui précède:

  1. fracture, contusion ou compression prolongée du tissu de la région crurale;
  2. crampes musculaires dans l'eau froide ou développées pendant la diarrhée, en cas de déshydratation et de privation du corps en calcium ou en magnésium, autres conditions accompagnées d'une diminution de la concentration sanguine de calcium / magnésium;
  3. l'ostéomyélite;
  4. périostite;
  5. La maladie de Schlatter;
  6. gangrène gazeuse.

Les tumeurs dans l'enfance se développent extrêmement rarement, mais à l'exclusion des raisons ci-dessus, il est nécessaire d'être examiné pour des pathologies oncologiques, y compris.

Actions pour la douleur crurale

Que faire avec un symptôme similaire avant de consulter un médecin dépend de la cause de la maladie:

  1. Si la veille il y a eu une blessure ou un entraînement intense, vous pouvez boire un médicament anesthésique: Nimid, Ibuprofen ou Dexalgin. Les extrémités ont besoin de repos, les muscles bandés avec un bandage élastique. Pour réduire la douleur, vous pouvez appliquer de la glace enveloppée dans une couche sèche pendant 15 à 20 minutes 3 à 4 fois par jour sur un point douloureux. Mouvement altéré de la jambe, gonflement accru après une blessure - une occasion de consulter un traumatologue.
  2. Si la douleur est apparue spontanément, malgré le fait que la personne n'a pas de varices, c'est aussi l'occasion de consulter un traumatologue.
  3. La douleur, la fièvre et la détérioration de l'état général indiquent la nécessité de consulter un traumatologue (si les os sont douloureux) ou un spécialiste des maladies infectieuses (lorsque les muscles font mal). Appelez une ambulance et rendez-vous dans un hôpital infectieux ou dans tout autre hôpital si vous avez besoin de l'un des symptômes suivants en plus du syndrome de la douleur krurale:
    • diminution de la quantité d'urine;
    • jaunissement de la peau;
    • température élevée, surtout lorsqu'elle est mal réduite lors de la prise de médicaments antipyrétiques;
    • sensation de "manque d'air";
    • dyspnée;
    • douleur dans l'hypochondre droit.
  4. Lorsque vous remarquez qu'il est devenu douloureux de marcher, mais que seule la partie inférieure de la jambe, et non le dos, est douloureuse, vous devez effectuer une dopplerographie (balayage triplex ou duplex) des artères des membres inférieurs, puis consulter un chirurgien vasculaire.
  5. Lorsque le tibia dérange en raison de crampes musculaires fréquentes, donnez du sang pour le calcium et le magnésium; contactez votre médecin de famille, votre thérapeute ou votre pédiatre.
  6. Un œdème, des douleurs éclatantes, un crunch de tissu à l'endroit où la blessure s'est produite plusieurs fois, indiquent le développement probable d'une gangrène gazeuse, potentiellement mortelle. Il est traité uniquement dans un hôpital chirurgical par la chirurgie et le lavage constant de la plaie avec du peroxyde d'hydrogène, du permanganate de potassium et d'autres solutions qui apportent de l'oxygène aux tissus, nocifs pour les clostridies.

Causes de l'œdème des jambes

Lorsque le liquide est mal excrété dans le corps, il stagne dans les tissus, provoquant un œdème. Tout d'abord, la lésion apparaît dans les membres inférieurs. Cela se produit sur une jambe ou sur les deux.

L'enflure de la jambe n'est pas une maladie. Le phénomène est considéré comme un signe de difficultés de santé, un signal de la nécessité de faire des ajustements au mode de vie habituel. Causes fréquentes d'œdème:

    Mauvaise nutrition. Si les plats principaux du menu sont des plats salés, frits et gras, la probabilité de gonflement de la région des jambes est extrêmement élevée. Une telle nourriture provoque la soif, vous obligeant à boire des liquides plus que nécessaire. Le sel retient l'eau dans le corps. En raison de la consommation incontrôlée d'aliments gras, le risque d'athérosclérose est élevé, par conséquent, les vaisseaux sanguins et les capillaires commenceront à mal passer. La violation de la circulation sanguine aggravera la nutrition des membres inférieurs, en raison du colmatage, la pression dans les veines augmente, provoquant un œdème.

Mesures pour aider à éliminer l'œdème

Si les jambes sont enflées pour une raison autre que la maladie, il est facile de se débarrasser des problèmes.

    Vous devez minimiser la consommation de sel, essayer de consommer plus de légumes, boire des infusions de baies et de plantes, des thés diurétiques. Ne buvez pas l'excès de liquide la nuit. Les légumes - courgettes, courges et concombres - éliminent bien l'eau du corps. Une bonne nutrition aidera à nettoyer les vaisseaux sanguins et à perdre des kilos en trop. L'excès de poids crée une charge supplémentaire sur certaines parties du corps, en particulier une grande charge physique sur les jambes.

Si l'œdème est chronique, les mesures prises n'aident pas, vous devriez consulter un médecin pour obtenir des conseils afin de déterminer la cause réelle. En règle générale, après le traitement de la cause, l'œdème passe de lui-même.

Maladies provoquant un œdème

Les causes de l'œdème de la jambe varient, l'apparition d'un défaut devient l'occasion de procéder à un examen complet du corps. Il est préférable de détecter la maladie au stade initial, lorsqu'elle est plus facile à guérir.

  • Maladies cardiovasculaires. Ils sont considérés comme des maladies courantes dans la population adulte, une cause clé d'œdème des membres inférieurs. L'insuffisance cardiaque associée à l'incapacité du muscle cardiaque à remplir la fonction d'un moteur pour pomper le sang et alimenter les organes et les tissus en oxygène, réduit l'efficacité des vaisseaux sanguins et provoque la stagnation du sang dans les veines. Le blocage partiel des vaisseaux sanguins ne permet pas au sang de circuler pleinement.
  • Les reins. Si les organes ne fonctionnent pas assez bien, un œdème des extrémités se développe. Avec les maladies rénales, le visage gonfle d'abord, puis les jambes. Un signe supplémentaire sera une douleur dans le bas du dos. Avec le processus inflammatoire, une augmentation de la température corporelle est possible.

Gonflement du bas de la jambe pendant la grossesse et après l'accouchement

La grande majorité des femmes enceintes éprouvent un gonflement des jambes. La restructuration hormonale du corps se produit, la malnutrition est souvent observée. Le poids commence à augmenter fortement, les volumes augmentent. Le travail du système circulatoire change, le volume sanguin augmente de deux litres, le corps a besoin de liquide supplémentaire. De plus, un utérus élargi appuie sur les organes, gênant le fonctionnement normal. Le poids lourd exerce une pression sur les jambes, exerçant une charge excessive.

Le plus souvent, l'enflure de la jambe disparaît complètement au cours du premier mois après l'accouchement. Si l'enflure ne disparaît pas, vous devriez consulter un médecin. Le processus de porter un enfant exerce une énorme charge sur le corps, après l'accouchement, le corps n'est pas toujours en mesure de revenir rapidement à son mode de fonctionnement habituel.

Prévention de l'œdème pendant la grossesse

Pour réduire la probabilité de développer un œdème sévère des membres, il est nécessaire de combiner activité physique et repos. Pendant la grossesse, les médecins recommandent des promenades en plein air. La natation est extrêmement bénéfique pour les femmes enceintes. Il a un effet bénéfique sur le système cardiovasculaire, renforce les muscles, soulage le stress et aide à éviter de prendre des kilos en trop. La maison est censée s'allonger plus souvent, une position horizontale améliore le système circulatoire, réduit la charge sur les reins et autres organes. Les travaux ménagers difficiles doivent être évités, les tibias ne feront pas mal et ne gonfleront pas.

Si, en plus du bas des jambes, en outre, les pieds deviennent très enflés, la nutrition doit être revue. La raison réside dans la surabondance d'aliments salés et épicés dans l'alimentation. Évitez de manger diverses sauces. Il vaut mieux utiliser à la vapeur. Concentrez-vous sur les légumes. Vous devrez réduire la consommation de jus de fruits, y compris l'excès de sucre. Sucre et glucides - la principale raison de la consommation d'eau en excès, l'apparition d'un œdème des membres inférieurs.

N'évitez pas complètement l'apport de liquide. Le mécanisme protecteur du corps fonctionnera, l'œdème de la jambe inférieure ne fera que se renforcer. L'indemnité journalière requise est de deux litres de liquide, ce qui comprend de l'eau, du thé, des soupes, du liquide de légumes et de fruits.

Pour se débarrasser efficacement de l'œdème de la jambe, il est montré à un médecin de découvrir la cause de l'apparition. Peu importe si la jambe droite est enflée ou gauche, ou les deux en même temps. Le résultat du traitement dépend d'un diagnostic rapide et correct..

Érythème nodulaire des membres inférieurs. Causes, symptômes, traitement. Onguents, comprimés, remèdes populaires

L'érythème noueux est un trouble douloureux caractérisé par une inflammation de la graisse sous-cutanée, survenant sous forme aiguë ou chronique. L'érythème se développe plus souvent chez les jeunes femmes en tant que réaction allergique toxique. Lorsque la maladie affecte les vaisseaux des membres inférieurs - artères, veines, capillaires. Les causes du syndrome sont mal connues..

Causes du développement de la pathologie des membres inférieurs

L'érythème chez la femme est 3 à 6 fois plus fréquent que chez l'homme. Elle affecte à tout âge, mais est généralement observée entre la deuxième et la quatrième décennie de la vie. Au cours de cette période, la prévalence la plus élevée de sarcoïdose, de streptocoques et d'autres infections. Dans les groupes d'âge de la puberté, la prévalence de la maladie est la même chez les garçons et les filles..

L'inflammation se produit dans la couche sous-cutanée de graisse, provoquant la formation de grumeaux arrondis rouges, nodules doux au toucher. Le lieu de leur distribution est les deux tibias. L'érythème nodulaire des membres inférieurs, dont les causes sont encore inconnues, est provoqué par une réaction accrue du système immunitaire à un irritant spécifique.

Les déclencheurs les plus courants:

  • grossesse;
  • sarcoïdose;
  • maladies rhumatologiques;
  • les infections
  • maladie inflammatoire de l'intestin;
  • troubles auto-immunes;
  • Néoplasmes malins;
  • médicaments.

Selon la classification, l'érythème est divisé en idiopathique, survenant sans causes apparentes et conditions internes et secondaires, ce qui peut être le signe d'une maladie grave.

Les facteurs prédisposants sont la congestion des membres inférieurs, l'hypothermie prolongée, l'hypovitaminose en vitamine C et P et les troubles endocriniens. La maladie se développe principalement à l'automne et au printemps..

Causes non transmissibles

Un érythème nodulaire des membres inférieurs, dont les causes ne sont pas associées à des infections, peut survenir sous l'influence de:

  • Médicaments: antibiotiques, pénicillines, sulfonamides.
  • Contraceptifs oraux.
  • Maladie inflammatoire de l'intestin.
  • Grossesse.
  • Certains types de cancer, dont le lymphome, la leucémie.
  • Autres maladies: maladie cœliaque, lupus érythémateux, colite ulcéreuse, arthrite réactive, néphropathie.

Causes infectieuses

Parmi les causes de l'érythème, les infections streptococciques viennent en premier. De nombreuses autres raisons ont été identifiées, parmi lesquelles.

Bactérien:

  • tuberculose;

L'érythème noueux des membres inférieurs peut être causé par la tuberculose.

  • syphilis;
  • chlamydia
  • brucellose;
  • yersiniose.
  • Viral:

    • Mononucléose infectieuse;
    • hépatite C, B;
    • VIH
    • virus Herpes simplex.

    Champignon:

    Parasite:

    Formes et symptômes de la maladie

    La maladie varie en présence d'un facteur étiologique:

    • stade primaire, lorsque la maladie sous-jacente n'a pas encore été élucidée;
    • le stade secondaire, dans lequel la maladie qui a provoqué l'érythème est déterminée;

    Selon la gravité de la maladie, l'érythème se présente sous forme aiguë, subaiguë, chronique.

    Les nodules qui apparaissent à la surface de la peau passent par leurs stades de développement:

    • La première étape, la maturation. Il se caractérise par une condition modérément douloureuse, rose, sans limites claires, se développe en 4 à 7 jours.
    • Stade mature ou avancé. Il se caractérise par des nœuds de couleur rouge vif, douloureux, ayant des limites claires, un gonflement des tissus environnants. Tous les symptômes durent 10 à 12 jours après la maladie..
    • Étape de résolution. Le schéma de couleurs se développe en une couleur bleu-jaune, la douleur passe, l'étanchéité perd les limites, la durée de l'étape peut aller jusqu'à 14 jours.

    Selon l'évolution de la maladie, la sévérité, la prescription du processus inflammatoire, 3 types d'érythème noueux sont distingués: forme aiguë, migratrice, chronique.

    Érythème noueux aigu

    Un érythème nodulaire des membres inférieurs, dont les causes sont souvent associées à des infections chroniques, des intoxications, peut se produire sous la forme d'un processus inflammatoire sous forme aiguë. Dans ce cas, la maladie se caractérise par le développement rapide de ganglions œdémateux rouge vif douloureux.

    De grandes formations, de la taille d'une noix, font saillie à la surface des jambes dans un arrangement symétrique, moins souvent - sur les hanches et les avant-bras. Les nœuds s'élèvent au-dessus de la surface, ils n'ont pas de limites claires, mais ils ne se confondent pas, ne forment pas d'ulcères. Par la suite, les nœuds changent de couleur, acquérant d'abord une couleur bleue, puis se transforment en une teinte jaune verdâtre.

    Le changement de couleur ressemble à une «floraison de bleus». Symptômes concomitants: fièvre, parfois jusqu'à 39 ° C, maux de tête, faiblesse, douleurs articulaires.

    L'apparition de nœuds est précédée d'une maladie:

    • amygdalite streptococcique;
    • pharyngite;
    • infections virales.

    Après traitement de la maladie sous-jacente, les formations nodulaires disparaissent au bout de 4 à 6 semaines. Un deuxième processus n'est pas observé, les cicatrices sur les tissus ne restent pas.

    Forme migratoire

    Cette forme est un groupe de plusieurs variétés cliniques, prend le caractère d'un processus aigu et subaigu, il n'y a pas de présentation asymétrique de plaques sur les jambes. Initialement, un seul nœud dense apparaît sur un tibia. Ensuite, il y a un changement de couleur de la peau sur le nœud, cela devient une teinte rouge bleuâtre.

    En raison du processus inflammatoire, une plaque en forme d'anneau est formée avec un centre enfoncé pâle et une large zone périphérique de couleur saturée. Pendant cette période, de petits nodules peuvent apparaître à la fois autour du nœud principal et sur l'autre jambe inférieure. Symptômes supplémentaires: frissons, douleurs articulaires, faiblesse, la maladie dure de plusieurs semaines à plusieurs mois.

    Forme chronique

    L'évolution chronique de la maladie survient chez les femmes d'âge moyen et les femmes âgées, elle se caractérise par une nature récurrente persistante. Apparaît dans le contexte d'infections prolongées fréquentes, d'inflammations ou de tumeurs dans les organes pelviens, de maladies inflammatoires vasculaires.

    Les nœuds de la taille d'une noix se propagent sur la partie antérolatérale du bas de la jambe, ont une douleur modérée, un gonflement.

    Dans la période initiale, la couleur de la peau ne change pas, les nœuds ne remontent pas et ils ne peuvent être déterminés que par palpation. L'évolution de la maladie est associée à des périodes saisonnières, les exacerbations commencent à l'automne et au printemps. Les nœuds se remplacent tout le temps, certains se résolvent, de nouveaux surgissent.

    Caractéristiques de l'évolution et du danger de la maladie

    L'apparition d'un érythème est précédée d'une période au cours de laquelle une personne se sent extrêmement faible, se fatigue rapidement, de la fièvre, un gonflement des articulations, des douleurs, des raideurs apparaissent. Les symptômes ressemblent souvent à des signes de début de grippe. La douleur dans les jambes et les articulations continue pendant un certain temps après l'éruption.

    L'érythème se manifeste par des éruptions cutanées soudaines. Si le cours est aigu, il s'accompagne de fièvre, de douleurs abdominales, de vomissements, de diarrhée. Les nodules apparaissent symétriquement sur les jambes, dans la partie antérolatérale. Dans de rares cas, répartis sur la surface des bras, du cou, des épaules.

    Extérieurement, les nodules sont des épaississements doux et chauds, de 1 à 5 cm de diamètre. Au début, ils ont une couleur rouge vif, puis la changent en bleu-jaune. Les limites des nœuds sont floues, car le tissu environnant a un gonflement. La palpation des nœuds peut être douloureuse. Les éruptions cutanées persistent plusieurs semaines ou mois, puis les nodules guérissent sans atrophie ni cicatrices.

    Chez les enfants

    L'érythème nodulaire dans l'enfance est aigu. Il se caractérise par des éruptions cutanées douloureuses qui apparaissent sur les membres inférieurs, dans la région des jambes, qui peuvent fusionner les unes avec les autres.

    Raison de l'occurrence:

    • réaction à la tuberculose;
    • infection streptococcique des voies respiratoires supérieures.
    • réaction aux antibiotiques, sulfamides.

    L'évolution de la maladie s'accompagne de symptômes:

    • douleurs musculaires et articulaires;
    • sensation de faiblesse;
    • chaleur;

    Chez l'adulte

    Actuellement, la principale cause d'érythème chez l'adulte est la sarcoïdose. La fréquence d'occurrence peut atteindre 65% dans diverses régions. Souvent, l'érythème noueux est associé à des lésions articulaires..

    Autres symptômes accompagnant un érythème se développant sur le fond de la sarcoïdose:

    • œdème sévère des membres inférieurs;
    • arthralgie des articulations de la cheville
    • grandes tailles de nodules, leur fusion;
    • toux, douleur thoracique, essoufflement.

    Les causes courantes du syndrome sont les maladies inflammatoires de l'intestin et l'utilisation de médicaments. La tuberculose n'est actuellement pas une cause typique d'érythème noueux..

    Pendant la grossesse

    Pendant la gestation, lorsque la cascade endocrine-immunitaire est réorganisée, l'érythème noueux peut se développer chez les femmes portant un bébé. Cela se produit chez 8% des femmes enceintes. Pendant cette période, il est extrêmement important de dépister les marqueurs infectieux en temps opportun. La présence de virus de l'herpès simplex, de mycoplasmose, de chlamydia contribue au développement du syndrome de l'érythème.

    Diagnostique

    Le diagnostic est déterminé par des manifestations cliniques, mais d'autres études sont prescrites pour le confirmer:

    • biopsie;
    • tests cutanés;
    • radiographie pulmonaire;
    • analyse générale du sang et de l'urine;
    • écouvillonnage de la gorge;
    • Échographie des organes internes.

    Des diagnostics différentiels sont effectués pour couper les maladies:

    • tuberculose extrapulmonaire;
    • panniculite;
    • lipogranulome;
    • vascularite nodulaire;
    • thrombophlébite migratrice;
    • calcification cutanée;
    • les piqûres d'insectes;
    • urticaire aiguë.

    Traitement de l'érythème noueux

    L'érythème nodulaire des membres inférieurs, dont les causes sont cruciales pour le traitement, implique l'utilisation d'une thérapie médicamenteuse, prescrite selon un certain schéma.

    Pour obtenir un résultat positif, les médecins se sont fixés 2 objectifs: obtenir une rémission et améliorer la qualité de vie du patient. Dans la plupart des cas, le repos au lit est prescrit, les membres inférieurs doivent être dans un état élevé, des compresses chauffantes sont prescrites.

    Le traitement de l'érythème secondaire vise à éliminer la maladie sous-jacente. Pour réduire l'inflammation, l'iodure de potassium, 300-500 mg par voie orale, 3 fois par jour est suggéré. Les glucocorticoïdes systémiques sont prescrits en dernier, car ils peuvent aggraver les symptômes de la maladie sous-jacente..

    Préparations pharmaceutiques contre l'érythème noueux

    L'érythème noueux, son traitement, comprend des anti-inflammatoires, des corticostéroïdes oraux ou topiques. Parfois, les médecins prescrivent l'alcaloïde Colchicine pour réduire le processus inflammatoire dans la peau des membres inférieurs. La thérapie doit être adaptée à une personne spécifique, prendre en compte toutes les causes disponibles de la maladie.

    Tout d'abord, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits. Le schéma thérapeutique dépend du stade de la maladie, du diagnostic de la maladie sous-jacente.

    Groupes de médicamentsNom
    AINSIndométhacine

    Nicotinate de xanthinol

    AntibiotiquesÉrythromycine

    Amoxiclav

    SalicylatesAspirine

    Askofen

    AngioprotecteursAescusan

    Compliment

    AnticoagulantsHéparine
    Des vitaminesAscorutine

    C, B, PP

    Glucocorticostéroïde (en cas d'échec de médicaments antérieurs)Prednisone

    Lors du traitement des femmes enceintes au premier trimestre, une thérapie locale est prescrite, consistant en des applications avec une solution à 33% de diméthylsulfoxyde, nimésulide. Au 2ème trimestre, des AINS sont prescrits, une thérapie locale sous forme de lotions. Le but du médicament, la dose doit être strictement convenue avec le médecin.

    Pommades pour érythème noueux

    Pour le traitement local, des médicaments anti-inflammatoires absorbables et des médicaments qui ont un effet microcirculant sur les vaisseaux sanguins sont utilisés..

    Des compresses sont attribuées:

    • liniment de dibunol, 5%;
    • solution d'ichtyol, 10%;

    Pour les applications, des médicaments sont prescrits: solution à 33% de dimexidum, nimésulide. Les applications doivent être effectuées 2 fois par jour, un traitement - au moins 25 procédures.

    Pour améliorer l'effet thérapeutique, vous devez d'abord lubrifier la surface affectée avec des onguents:

    Chaleur sèche appliquée localement, UHF, phonophorèse avec 5% de liniment Dibunol, phonophorèse avec Lidase, Héparine. Exposition au laser récemment appliquée aux lésions.

    Traitement des remèdes populaires contre l'érythème noueux

    En tant que traitement d'appoint pour la forme idiopathique de l'érythème, vous pouvez utiliser des solutions, des infusions d'herbes qui ont un effet anti-inflammatoire.

    Marronnier commun et trèfle:

    • Mélanger 1 c. feuilles de châtaignier et melilot, versez de l'eau chaude. Placer le mélange dans un bain-marie pendant 15-20 minutes. Après décantation, filtrer, prendre 1 cuillère à soupe. l 4 fois par jour.

    Aloès, miel, citron:

    • Prenez 1 cuillère à café. pulpe d'aloès, miel, jus de citron. Ajouter un peu de noix hachée au mélange. La composition prend 1 cuillère à café. une demi-heure avant les repas.

    Infusion de camomille:

    • La plante a des propriétés anti-inflammatoires et bactéricides. Pour la perfusion, prenez 1 c. herbes, versez de l'eau bouillante, infusez pendant 5-8 minutes. Boire 2 fois par jour.

    Compresses de thé vert, d'huile d'arbre à thé, de vinaigre de cidre de pomme:

    • Tous ces produits sont de bons antimicrobiens pour aider à traiter les nodules érythémateux..
    • Préparez du thé vert saturé, humidifiez-y des cotons-tiges et faites des applications sur les zones touchées.
    • Diluez 10 gouttes d'huile essentielle d'arbre à thé dans une cuillère à soupe d'huile végétale ou d'argousier. Frottez la composition sur la peau en laissant agir 15 minutes. Rincer ensuite à l'eau.
    • Faire tremper un coton-tige dans de l'acide et appliquer sur les zones touchées.

    Gruau d'avoine:

    • Remède efficace contre l'irritation, l'inflammation.
    • Ajouter une tasse de flocons d'avoine hachés dans le bain rempli.
    • Prenez un bain pendant 30 minutes.
    • Pour les applications, mélanger une quantité égale de farine d'avoine moulue avec du yogourt naturel. Appliquer la pâte obtenue sur la peau, la conserver pendant 15 minutes maximum, puis rincer à l'eau froide.

    Mélange d'orange avec du yaourt:

    • Mélanger le jus d'orange naturel avec du yogourt naturel.
    • Utilisez le mélange pour les applications, en laissant sur la peau pendant 30 minutes. Rincer ensuite à l'eau.

    Lors de l'élaboration d'un régime, vous devez faire attention aux produits:

    • Dans la mesure du possible, consommez des produits biologiques qui contiennent moins de toxines et de produits chimiques..
    • Mangez plus de fruits et légumes jaunes, oranges. Ils provoquent une résistance éruptive dans le corps..
    • Consommez des protéines faibles en matières grasses pures. Cela aidera à protéger contre les infections..
    • Plus souvent, ajoutez des graines de lin aux soupes, aux salades, consommez de l'huile de lin, mieux que pressé à froid.
    • Complétez le régime avec de la vitamine C sous sa forme pure ou dans des produits, elle devrait être d'au moins 2 000 mg par jour.
    • Utilisez de la quercétine, un flavonoïde anti-inflammatoire présent dans le vin rouge naturel, le thé vert et l'oignon.

    L'érythème est un syndrome qui survient dans la pratique quotidienne des médecins de nombreuses spécialités. Le traitement des éruptions nodulaires sur les membres inférieurs vise non seulement à éliminer la maladie sous-jacente, mais également à réduire les rechutes du processus inflammatoire. Bien que les causes de son apparition soient brumeuses, mais l'effet final est toujours positif.

    Conception de l'article: Lozinsky Oleg

    Vidéo sur l'érythème nodulaire des membres inférieurs

    Erythema nodosum. Traitement de l'érythème noueux: