Névralgie: symptômes, types

  • Arthrose

Publié le 8 novembre 2019 · Mis à jour le 13 décembre 2019

Douleur Symptômes possibles de l'apparition d'une maladie - le principal symptôme

La névralgie débutante indique toujours la douleur comme ses symptômes. Apparaît soudainement, disparaît soudainement. Cela arrive fort et tranchant, paroxystique ou doux, mais constant, non amovible par les analgésiques, pendant des semaines.

Dans les endroits où la douleur est localisée, les tissus peuvent gonfler un peu, la peau rougir, changer de sensibilité, ce qui indique des troubles végétovasculaires. La névralgie peut se manifester dans n'importe quelle partie du corps - de la tête aux pieds.

Comment la douleur

Les fibres nerveuses contiennent des récepteurs spéciaux qui contrôlent les signaux du corps concernant les processus se produisant dans les tissus. Si les récepteurs se modifient, ils souffrent également. Ils transmettent des impulsions altérées au système nerveux central, aux zones qui collectent des informations à partir de troncs nerveux distants. Et la douleur se produit dans toutes les zones où le nerf passe, donnant un signal, mais la douleur ne va pas au-delà du nerf affecté.

La névralgie du trijumeau

Symptômes

La maladie avec ce type de névralgie affecte souvent la moitié du visage, souvent le droit et se manifeste principalement chez les femmes de plus de 40 ans. La douleur est particulièrement prononcée dans la mâchoire, le nez et les yeux. La douleur paroxystique, extrêmement aiguë, douloureuse et insupportable, comme avec une décharge électrique, peut durer de 10 à 15 secondes, parfois plusieurs minutes et, atteignant un pic, elle diminue.

Ces attaques peuvent aller de 1 à 10 à une centaine par jour. L'exacerbation de la maladie se produit pendant la saison froide. Pendant toute la durée de la maladie, le lieu de la douleur et sa direction restent inchangés.

Facteurs provocateurs

Le début d'une attaque peut déclencher n'importe quel facteur:

  • bâillement;
  • mastication;
  • la lessive;
  • brossage de dents;
  • nourriture chaude ou froide;
  • lumière brillante;
  • toucher le bout du nez, la lèvre supérieure (zones de déclenchement);
  • juste une conversation.

La chair de poule et les démangeaisons signifient le début d'une attaque.

Ce qui accompagne une attaque

Pendant une attaque, des larmoiements et une salivation sévère peuvent commencer, les patients ont des contractions incontrôlées de leurs muscles faciaux ou à mâcher, les patients essaient de ne plus bouger leurs muscles faciaux, ils ne pleurent pas de douleur et ne crient pas. La nuit pendant le sommeil, la névralgie ne dérange jamais le patient.

Névralgie intercostale

Symptômes et déclencheurs

Les symptômes de névralgie intercostale sont notés par une douleur dans la zone thoracique qui se produit

  • en toussant;
  • en éternuant
  • pendant l'effort physique;
  • avec une profonde inspiration.

Parfois, il semble aux patients que la côte s'est accrochée à une autre côte. Une personne ne peut tout simplement pas respirer profondément à cause d'une douleur brûlante. En plus de localiser la douleur dans l'espace intercostal, la douleur peut se déplacer le long du nerf malade, répondant sous l'omoplate, dans le cou, dans le dos, dans la région du cœur et des lombaires.

Parfois, dans la zone de la pâleur nerveuse étranglée de la peau ou une rougeur est observée. La douleur dans la névralgie intercostale est constante, sans attaques, brûlures.

Qui est affecté

Cette maladie se rencontre le plus souvent chez les patients atteints d'ostéochondrose de la colonne vertébrale thoracique, chez les hommes et les femmes d'âge moyen et de vieillesse, dont le mode de vie est associé à l'hypothermie et à un effort physique excessif. Chez les enfants et les nouveau-nés ne se produit pas.

Névralgie sciatique

Symptômes

Les symptômes de la névralgie du nerf sciatique ont leurs propres caractéristiques:

  • douleur perçante dans le lombo-sacré, brûlure;
  • la douleur se propage sur toute la longueur de la jambe jusqu'aux orteils;
  • orteils insensibles, engourdis;
  • sensation de froid dans le membre affecté;
  • dans les zones touchées, la sensibilité est réduite;
  • la douleur augmente en marchant.

Habituellement, un seul nerf est affecté, d'un côté. Des deux côtés, c'est extrêmement rare. Le syndrome douloureux peut être si élevé que le patient ne peut bouger ni le tronc ni les membres. Même un simple soupir intensifie la douleur. La sensibilité de la peau est altérée par la longueur du nerf sciatique: du lombaire aux fesses et plus loin le long de la jambe jusqu'au bout des doigts.

Ce qui accompagne une attaque

Une telle maladie commence à se manifester par des picotements et des brûlures dans la région lombo-sacrée. Un léger inconfort se transforme en douleur intense, se propageant rapidement aux fesses, à l'arrière de la cuisse et au bas de la jambe. Pas trouvé chez les nouveau-nés.

Névralgie occipitale

Symptômes

Le principal symptôme de la névralgie du nerf occipital est un mal de tête, sévère, brûlant, lancinant, souvent prolongé. Si la maladie commence à progresser, la douleur devient constante et les crises s'accompagnent toujours de

Lieux d'origine et propagation de la douleur

Commençant toujours à la base du crâne, à l'emplacement des deuxième et troisième vertèbres cervicales, la douleur peut se propager à différentes parties de la tête. Des crampes souvent douloureuses sont observées dans la région frontale, au niveau des tempes et des yeux, ce qui est très similaire à la migraine. Cependant, chaque patient présente des symptômes individuels. Le plus souvent, la douleur survient d'un côté de la colonne cervicale, mais il y a des moments où des deux côtés du cou.

Facteurs provocateurs

Parfois, comme pour la névralgie du trijumeau, les spasmes douloureux provoquent des mouvements du cou. Toucher le cuir chevelu (peigner) peut provoquer des douleurs..

Conséquences possibles

Une telle maladie menace de restreindre les mouvements du cou.

Névralgie glossopharyngée

Symptômes

La maladie de ce nerf est rare, les personnes d'âge moyen et plus en souffrent, femmes et hommes. Cette maladie se caractérise par une douleur soudaine dans les amygdales et la racine de la langue, donnant dans la gorge, le palais, dans l'angle de la mâchoire inférieure, la surface latérale de la région cervicale, le canal auditif externe.

Ce qui accompagne une attaque

  • Tousser;
  • rougeur faciale;
  • affaiblissement du pouls;
  • réduction de pression;
  • faiblesse musculaire.

Des évanouissements peuvent survenir.

Durée de la crise de douleur

Une douleur d'intensité variable dure jusqu'à 2 minutes. De tireurs à peine perceptibles à brûlants.

Facteurs provocateurs

La zone, dont le contact provoque une attaque, peut être située non seulement dans la zone de la racine de la langue, mais également au-delà, par exemple, sur le menton. Les spasmes douloureux provoquent la déglutition de la salive, la toux, le rire, le bâillement, la conversation et la nourriture amère. L'exacerbation de la maladie se produit pendant la saison froide.

Névralgie ptérygopalatine

Les symptômes et les lieux de douleur se propagent

Le tableau clinique de la névralgie ptérygopalatine est caractérisé par une douleur brûlante paroxystique perçante dans la mâchoire supérieure, la racine du nez, dans le coin interne de l'œil, suivie d'une pénétration dans le temple, l'oreillette, la langue, l'arrière de la tête et du cou, s'étendant au bras et, très rarement, à la moitié entière du corps..

Ce qui accompagne une attaque

  • rougeur des yeux;
  • larmoiement
  • gonflement du visage;
  • augmentation de la salivation
  • écoulement accru du nez;
  • fermeture spastique des paupières (blépharospasme).

Les attaques tourmentantes surviennent souvent la nuit et durent de quelques minutes à plusieurs heures, accompagnées d'étouffement, de nausées, de vertiges.

Une série d'exacerbations laisse place à une rémission. Le blépharospasme gâte l'apparence des femmes. Chez les nouveau-nés, ce type de névralgie ne se produit pas.

Facteurs provocateurs

La douleur peut survenir à cause d'un gonflement de la muqueuse nasale.

Névralgie du dos

Beaucoup de gens s'inquiètent de la névralgie du dos, des symptômes de la maladie et de la façon de la traiter. Dans ce cas, la douleur dans la région dorsale est un symptôme assez courant auquel la névralgie peut souvent être associée. Elle est causée par des lésions de la périphérie des nerfs qui résultent de la compression des côtes, de la masse musculaire et des déplacements de la moelle épinière. Les nerfs intercostaux des zones dans lesquelles ils dépassent de la colonne vertébrale sont sujets au pincement. Ces douleurs sont de nature douloureuse et aiguë. Dans de rares cas, ils peuvent brûler et apparaître comme des épisodes avec récidive périodique..

Symptômes

Névralgie dans les symptômes du dos:

  • Douleur localisée aux nerfs;
  • Transpiration
  • Instabilité musculaire - leur tremblement, leur faiblesse;
  • Rougeur de la peau le long de la zone touchée;
  • Pâleur inhabituelle de la peau le long de la zone affectée.

La névralgie du dos devient souvent le résultat de mouvements brusques, de la nature physique lourde de la charge, du sommeil dans certaines positions. Les basses températures, les conditions stressantes, les courants d'air et les blessures de la région dorsale peuvent également contribuer à son apparence..

Département thoracique

La névralgie de la colonne vertébrale thoracique peut se développer à la suite de blessures et de déformation de la poitrine. De plus, après la transmission d'infections, d'allergies et de lésions du système nerveux, son apparition ne sera pas une surprise. Une immunité diminuée, d'autres maladies des vertèbres et des tensions musculaires seront une bonne base pour la formation de la maladie. La névralgie intercostale est une seule et même chose qu'intervertébrale. Ils sont souvent identifiés en médecine. Les facteurs de risque qui peuvent provoquer la maladie comprennent:

  • Boissons alcoolisées
  • Manque de vitamines, en particulier des groupes B;
  • Problèmes de digestion;
  • Maladies cardiovasculaires;
  • Diabète.

Les symptômes de la névralgie de la colonne vertébrale thoracique sont les suivants:

  • Douleur vive dans les espaces intercostaux;
  • Ces douleurs s'intensifient avec des mouvements brusques, avec toux et éternuements;
  • La douleur est caractérisée par une diminution de la sensibilité des tissus de la zone affectée;
  • Ils peuvent être donnés à la région du cœur..

Cervicale et occipitale

La névralgie de la colonne vertébrale de la région cervicale et occipitale est caractérisée par des dommages aux nerfs de ces sections, qui sortent de la colonne vertébrale. La douleur à l'avant de la tête et des yeux peut souvent être accompagnée d'engourdissement dans les mains. Les facteurs de risque contribuant à la formation de névralgies cervicales et occipitales sont les suivants:

  • Dommages aux zones nommées;
  • Défauts de posture;
  • Maladies infectieuses transférées;
  • Maladie vasculaire;
  • Diabète;
  • Variétés d'ostéochondrose.

La maladie névralgique de ces services s'accompagne de tirs et de douleurs vives pouvant durer jusqu'à 5 minutes. La nature de la douleur n'a pas été étudiée, mais il y a une croyance répandue que l'infection à l'herpès peut provoquer des changements dans les nodules du trijumeau, ce qui contribue à la manifestation d'expériences de douleur particulièrement vives.

Traitement

Le traitement de la névralgie du dos, effectué à temps, peut soulager les personnes atteintes de la maladie des sensations douloureuses et de leurs traces. Avec les maux de dos, la bonne thérapie est effectuée, qui vise à soulager les attaques de douleur. Cependant, pour cela, le spécialiste devra étudier les symptômes en détail et prescrire ou mener un traitement en accord avec eux.

Lorsque vous vous demandez comment traiter la névralgie, il est important de réaliser que sans une consultation appropriée et une visite chez un spécialiste, toutes les activités effectuées à domicile sont inacceptables. Cela est dû au fait qu'une maladie rare peut distinguer les manifestations névralgiques des symptômes d'une crise cardiaque, d'une pancréatite, d'une cholécystite et d'autres maladies. En présence de telles maladies, une assistance spécialisée opportune peut devenir cruciale pour prédire et identifier un diagnostic précis.

Pour le traitement de la névralgie, la thérapie manuelle, la piqûre d'aiguille et l'acupression sont souvent utilisées. Les courants pulsés, la magnétothérapie et les méthodes à ultrasons ont été largement utilisés. Les mesures, plutôt la prévention, mais pas le traitement, comprennent l'éducation physique, l'électrophorèse et certains types de physiothérapie.

La névralgie du dos présente divers symptômes, mais le plus fréquent est la douleur. Afin de l'éliminer, des analgésiques et des anti-inflammatoires de nature non stéroïdienne sont utilisés. Des blocages Novocain peuvent également être utilisés..

Avec des attaques particulièrement aiguës, un massage de guérison peut être effectué qui peut tonifier les muscles et les détendre. Dans certains cas, des médicaments anti-inflammatoires et distrayants peuvent être utilisés, qui sont conçus pour affecter doucement les racines nerveuses et aider à réduire la douleur. Souvent, tout muscle situé à proximité immédiate de la lésion peut s'atrophier. Dans de tels cas, la massothérapie est utilisée pour restaurer la sensibilité et les performances..

Remèdes populaires

Afin d'obtenir un effet thérapeutique maximal, la médecine classique est souvent associée à des méthodes de thérapie traditionnelles. Une telle combinaison peut aider à obtenir un résultat de guérison prononcé..

Cependant, il convient de rappeler que l'utilisation de remèdes populaires pour la névralgie n'est autorisée qu'après un examen détaillé et l'identification de la source exacte de la douleur et du diagnostic. Ce besoin est dû au fait que des dommages graves au muscle cardiaque peuvent être caractérisés par les mêmes symptômes que des dommages aux terminaisons nerveuses de la poitrine. Dans ce cas, la première maladie se prête rarement à l'action de la médecine traditionnelle et peut nécessiter des méthodes de thérapie complètement différentes.

Pour éliminer la douleur, vous pouvez appliquer en frottant les jus avec la pulpe d'une variété de radis noir. Les feuilles de géranium se caractérisent par un excellent effet analgésique, elles devront être écrasées et appliquées sur les zones affectées. Dans les conditions de mouvement, il sera nécessaire de panser en plus la zone affectée et de l'envelopper avec un chiffon chaud.

En tant que sédatif local pour la névralgie, une infusion d'absinthe sera bonne. Pour un usage interne, un excellent remède sera une teinture d'herbe de sommeil.

Pour faire une telle teinture, vous devrez prendre un verre à facettes de l'herbe nommée et verser de l'eau bouillante. Une fois l'herbe déposée, il est recommandé de prendre une cuillère à café jusqu'à 5 fois par jour. Il est important de tenir compte d'une mise en garde: l'herbe à dormir fraîchement cueillie est suffisamment toxique, seules les feuilles séchées conviennent pour le traitement de la névralgie.

Le raifort râpé peut être utilisé pour traiter la névralgie thoracique. Ses feuilles sont superposées sur les zones douloureuses, et sur elles un câblage de matériaux en laine est effectué.

Les symptômes de la névralgie sont parfaitement traités par la menthe poivrée. Il faudra sa décoction. Vous pouvez le faire cuire en prenant une pincée de menthe hachée, les verser avec de l'eau bouillante et laisser infuser pendant 15 minutes. Après cela, le bouillon est décanté et pris dans une quantité de 50 ml la nuit.

Le composant principal des médicaments pour la névralgie en médecine populaire utilise le jus de fruits de sureau noir. Il est mélangé avec de bonnes qualités de vin et pris avant les repas en quantités de 2-3 cuillères à soupe. Le traitement avec un tel médicament dure jusqu'à une semaine.

Les cônes de houblon peuvent également être particulièrement utiles s'ils sont versés avec de l'eau bouillante et insistés pendant une demi-heure. Une infusion de ces cônes est prise trois fois par jour à raison d'un verre par réception.

Pour le traitement de la névralgie d'autres localisations, une infusion de camomille est utilisée, qui peut non seulement éliminer la douleur, mais aussi avoir un effet calmant, ainsi que des crampes musculaires..

Dans les crises aiguës, des méthodes alternatives prescrivent des œufs durs. L'œuf est coupé, appliqué sur la zone affectée. Selon les guérisseurs, la douleur disparaîtra avec le refroidissement de l'œuf.

La prévention

À des fins prophylactiques, avec tout type de symptômes et de complications névralgiques, l'huile d'ail sera une bonne méthode de traitement. Il n'est pas nécessaire de le faire cuire à la maison, car il est vendu gratuitement en pharmacie. Cette huile est la base d'une teinture spéciale, qui se compose d'une cuillère à soupe d'huile d'ail et d'un demi-litre de vodka. Avec cette composition, vous pouvez frotter les zones sujettes à la névralgie afin de prévenir la manifestation de la névralgie.

Une bonne mesure préventive sera l'utilisation de feuilles d'agave. Après leur application sur des zones potentielles de la lésion, des sensations de picotements et de brûlures peuvent être ressenties, qui disparaissent rapidement. Pour éviter les irritations, du fromage frais fait maison est souvent appliqué sur les lieux d'exposition à l'agave..

Je vous conseille de lire plus d'articles sur le sujet

Auteur: Petr Vladimirovich Nikolaev

Le médecin est un thérapeute manuel, un traumatologue orthopédiste, un thérapeute à l'ozone. Méthodes d'exposition: ostéopathie, relaxation post-isométrique, injections intra-articulaires, technique manuelle douce, massage des tissus profonds, technique analgésique, craniothérapie, acupuncture, administration intra-articulaire de médicaments.

Pourquoi le dos dans les reins fait-il mal?

Mal de dos après anesthésie péridurale - que faire?

Traitement du dos et de la colonne vertébrale à domicile

Douleur de tinea dans l'estomac et le dos

Névralgie du dos: symptômes, traitement, ce qui est dangereux?

Accueil Neurologie Névralgie Névralgie du dos: symptômes, traitement, ce qui est dangereux?

Les gens recherchent souvent une aide médicale déjà avec de graves maux de dos. Souvent, beaucoup perdurent jusqu'au dernier, en utilisant des analgésiques sous forme de comprimés et de pommades. En l'absence de thérapie appropriée, la maladie progresse, ce qui complique le processus de traitement à l'avenir..

Qu'est-ce que la névralgie du dos?

En terminologie médicale, le concept de "névralgie du dos" est absent. La condition survient à la suite de terminaisons nerveuses pincées, une personne éprouve une douleur paroxystique sévère, s'intensifiant avec le mouvement. Fondamentalement, la névralgie est associée à:

  • ostéochondrose;
  • scoliose
  • hernie intervertébrale;
  • maladies de la colonne vertébrale.

La névralgie du dos est rarement primaire et n'accompagne pas d'autres pathologies. Les personnes de tous âges sont soumises à cette condition, mais selon les statistiques, la plupart des patients sont des femmes.

Pourquoi est-elle dangereuse?

Les manifestations de pathologie peuvent croître et reculer. À chaque nouvelle attaque, l'état du patient s'aggrave. La maladie peut provoquer une angine de poitrine, une crise hypertensive, une crise cardiaque. Les symptômes, en particulier la localisation dans la zone thoracique, sont facilement confondus avec des pathologies graves pouvant mettre la vie en danger, il est donc dangereux de retarder l'examen.

Symptômes de la maladie

La névralgie du dos peut être chronique, aiguë et localisée dans le cou, la poitrine et le bas du dos, selon cela, certaines manifestations peuvent différer. L'évolution aiguë se caractérise par une manifestation soudaine et sévère des symptômes, avec une forme chronique, la douleur est moins intense, de nature douloureuse, s'intensifiant avec des facteurs provoquants.

Cervical

Avec une localisation de la douleur dans le cou, elle brûle, elle peut pénétrer dans les yeux, la tête, les oreilles, la mâchoire inférieure.

Zone de poitrine

Les symptômes de la névralgie de la poitrine sont similaires aux pathologies du cœur et de la pneumonie. La douleur peut être donnée au bras, aux omoplates, à l'abdomen et aux organes. Symptômes supplémentaires:

  • perturbation du rythme cardiaque;
  • abaisser la pression artérielle;
  • pâleur de la peau;
  • transpiration accrue.

La douleur est aggravée par la toux et les éternuements..

Lombaire

La localisation de la névralgie dans le bas du dos empêche le corps de faire des tours. Une personne éprouve des tremblements, une faiblesse, des douleurs à la palpation. Les muscles gonflent, la transpiration s'intensifie, la peau du bas du dos acquiert une couleur pourpre. Dans les cas avancés, la douleur ne disparaît pas, même en position horizontale.

Les causes

La pathologie peut se développer chez les femmes pendant la grossesse en raison des caractéristiques physiologiques du corps, ainsi que pendant la ménopause et la ménopause. Chez les hommes, la névralgie peut survenir en raison de l'effort physique, de l'hypothermie, d'un mode de vie sédentaire. Dans la vieillesse, les maladies somatiques et les changements liés à l'âge dans le corps deviennent des facteurs. Les principales raisons sont les suivantes:

  • blessures au dos;
  • diminution du tonus musculaire due au manque d'activité physique;
  • scoliose;
  • infections antérieures;
  • tumeurs d'origine différente dans la colonne vertébrale;
  • ostéochondrose;
  • maladies cardiovasculaires et autres.

La névralgie peut survenir chez les personnes atteintes de diabète, avec une carence en vitamines, un stress fréquent, une diminution de l'immunité, de l'alcool, certains médicaments, etc..

Diagnostique

La pathologie peut se développer dans un contexte de maladies somatiques ou neurologiques. En fonction de cela, si des symptômes apparaissent, vous devez contacter un thérapeute ou un neurologue. L'essence du diagnostic est d'identifier la maladie primaire, contre laquelle le développement de la névralgie s'est produit. Après le traitement, le patient est examiné, les réflexes nerveux sont contrôlés et envoyés à:

Un test sanguin aidera à identifier la présence de processus inflammatoires dans le corps. Un diagnostic opportun est important pour différencier la pathologie des autres maladies dangereuses présentant des symptômes similaires..

Méthodes de traitement

Le traitement de la névralgie du dos est complexe, il comprend les médicaments, la physiothérapie, la thérapie manuelle, le massage, les exercices de physiothérapie et la médecine alternative. Les médicaments sont sélectionnés en tenant compte de la maladie primaire, ainsi que pour arrêter les symptômes de la névralgie, soulager l'inflammation, améliorer la circulation sanguine.

Traitement médical

Avec la névralgie du dos, on prescrit aux patients des pommades, des gels, des crèmes, des injections de vitamines et des analgésiques, en prenant des comprimés de différents groupes: AINS, myorelaxants, chondoprotecteurs, analgésiques, sédatifs. Les médicaments non stéroïdiens contribuent à soulager la douleur:

  • Diclofénac;
  • Le kétoprofène;
  • Nimésulide;
  • Le méloxicam;
  • Étoricoxib;
  • Ibuprofène.

Les AINS n'éliminent pas la cause de la maladie, ils aident à soulager les processus inflammatoires et ne créent pas de dépendance. Pour soulager les spasmes, l'utilisation de relaxants musculaires est efficace:

  • Finlepsine;
  • Baclofène;
  • Clonazépam;
  • Sirdaluda;
  • Gabapentina.

Les chondoprotecteurs contribuent à la normalisation des processus métaboliques dans le cartilage:

  • Don;
  • Chondroxide;
  • Rumalon;
  • Alflutop;
  • Chondroïtine.

La durée du médicament est de 3 mois à six mois. Du groupe des analgésiques, une réception peut être prescrite:

Les sédatifs normalisent le système nerveux, améliorent le sommeil, soulagent la tension musculaire. À ces fins, il est efficace d'utiliser:

Pour soulager la douleur, améliorer la circulation sanguine et la mobilité de la colonne vertébrale avec névralgie du dos, des onguents sont prescrits: Finalgon, Naklofen, Kapsikam, Fastum gel, Menovazin.

Physiothérapie

Lors de la prescription de physiothérapie, le médecin prend en compte les caractéristiques individuelles du patient, sur la base desquelles le type est sélectionné. Le traitement de la névralgie du dos peut être effectué par:

  • Électroanalgésie transcrânienne;
  • thérapie diadynamique;
  • les fluctuations;
  • électrophorèse avec analgésiques;
  • magnétothérapie;
  • darsonvalisation;
  • Thérapie UHF;
  • thérapie au laser;
  • thérapie par ultrasons.

Les procédures sont utilisées en combinaison avec un traitement médicamenteux pour divers types de névralgies..

Thérapie manuelle

Faire confiance au traitement de la névralgie du dos n'est recommandé qu'à un spécialiste certifié. Auparavant, le patient devait subir un examen pour l'absence de contre-indications à la thérapie manuelle, qui consiste en des techniques de massage spéciales. Avant et après les procédures, il est prescrit au patient un alitement pour réduire la charge sur le dos. La thérapie manuelle est la deuxième plus efficace après le traitement chirurgical.

Massage

Le massage est prescrit dans un traitement complexe ou si, pour une raison quelconque, le patient ne peut pas prendre les médicaments. Il contribue à:

  • soulager les spasmes;
  • soulagement de la douleur;
  • améliorer la circulation sanguine et les processus métaboliques.

Le massage est contre-indiqué en présence d'infections de température et d'inflammation, le nombre de séances est déterminé par le médecin traitant. Avant la procédure, les analgésiques ne sont pas autorisés..

Un ensemble d'exercices pour le traitement de la névralgie du dos est sélectionné par un spécialiste en fonction des caractéristiques de la santé du patient. La thérapie par l'exercice aide à réduire la douleur, à éliminer les spasmes, à améliorer la circulation sanguine et le bien-être. Les cours ont lieu tous les jours, ils doivent commencer par réchauffer les muscles, l'intensité augmente en douceur, il ne doit pas y avoir de mouvements brusques. Si un exercice cause de la douleur, il est exclu du complexe. La gymnastique vise à étirer les muscles du dos, pour cela, vous aurez besoin d'un tapis sur lequel seront effectués des étirements, des ascenseurs, des tours du corps et des jambes. L'autre partie des exercices est effectuée avec un fitball, ce sont les inclinaisons, les mouvements circulaires et les tours du bas du dos.

Méthodes alternatives de traitement

Fondamentalement, les recettes folkloriques sont sûres, mais pour certaines personnes, elles peuvent être contre-indiquées en raison de la présence de maladies, il est donc plus conseillé de consulter un médecin avant de les utiliser. Les recettes suivantes sont considérées comme efficaces dans la lutte contre la névralgie du dos:

  1. L'infusion est préparée à base de mélisse et de feuilles de cassis, de zeste de citron. Les composants sont broyés et versent un verre d'eau bouillante. Après 3 heures, filtrer et boire 1/3 tasse par jour.
  2. L'œuf de poule dur est coupé et appliqué à chaud sur le site de la douleur.
  3. Vous pouvez soulager les crises en frottant le jus de radis noir et l'huile de lavande sur la peau. Après la procédure, le dos est isolé.
  4. Efficaces dans le traitement sont considérées comme des feuilles fraîches de géranium, qui sont utilisées comme compresse.
  5. On pense que la camomille, qui est consommée à l'intérieur sous forme de thé, résiste bien à la maladie..

Conséquences possibles

Initialement, une douleur localisée dans l'une des zones du dos capture rapidement tous ses services. Les crises continues et intensifiées peuvent compliquer considérablement la qualité de la vie humaine:

  • trouble du sommeil;
  • la capacité de travail diminue;
  • une raideur des mouvements apparaît;
  • faiblesse musculaire présente.

La douleur pendant l'inhalation rend difficile l'obtention de la quantité d'oxygène nécessaire, ce qui entraîne une hypoxie. Le risque d'inflammation dans les tissus intervertébraux augmente, ce qui peut provoquer l'herpès, l'herpès zoster et d'autres maladies infectieuses. En l'absence de traitement pour la névralgie du dos, une personne peut développer une névrite, contre laquelle des troubles moteurs et une paralysie peuvent survenir..

La prévention

Pour réduire le risque de pincement, il est recommandé de surveiller la posture et de faire des échauffements toutes les heures pour les personnes ayant un travail sédentaire. Il est important d'éviter les courants d'air et l'hypothermie, les rhumes, qui conduisent à une diminution de l'immunité. Il est nécessaire de manger plus de légumes et de fruits dans les aliments, de prendre des vitamines en hiver et au printemps. Un mode de vie sain et une activité physique sont la meilleure prévention de toutes les maladies.

Névralgie intercostale: les principaux symptômes et méthodes de traitement

Dans le monde moderne, la plupart des gens sont sensibles à diverses pathologies et maladies. Certains d'entre eux n'apportent pas de douleur intense, tandis que d'autres interfèrent avec les actions habituelles apportant un inconfort à la vie quotidienne. L'une de ces maladies est la névralgie intercostale. La maladie est répandue dans notre monde..

Qu'est-ce que la névralgie intercostale

La névralgie intercostale est une pathologie caractérisée par une douleur intense due à une irritation ou à une compression des nerfs ou à une conséquence de l'herpès zoster. La douleur survenant pendant la période de la maladie est difficilement comparable à d'autres pathologies. Elle a le statut de la plus désagréable, brûlante et difficile à arrêter..

Souvent, une personne prend par erreur une douleur dans le sternum pour des problèmes avec le système cardiovasculaire. Dans ce cas, la question se pose, comment distinguer la névralgie intercostale de la douleur cardiaque? Il est nécessaire de contacter un spécialiste compétent en temps opportun, car un traitement retardé coûtera au patient une somme ronde, et surtout beaucoup de problèmes. La récupération a plusieurs façons. Il est sélectionné individuellement, en tenant compte des caractéristiques du corps..

Quel est le danger de névralgie intercostale? ?

Comment déterminer la névralgie intercostale? Comment se manifeste-t-il? La névralgie se distingue par un large éventail de symptômes qui rendent le patient mal à l'aise. Certains symptômes apparaissent immédiatement, d'autres après un certain temps.

  • Syndrome douloureux de haute intensité. Il se brûle en quelque sorte les côtes. La nature des sensations est similaire à la colique rénale;
  • La palpation de l'écart entre les côtes provoque souvent une augmentation du syndrome;
  • Mouvement du foyer de douleur dans la poitrine. Dans ce cas, nous parlons de névralgie thoracique;
  • La peau du nerf affecté perd sa sensibilité. Souvent - partiellement, moins souvent - complètement.

Caractéristiques secondaires se manifestant au cours de la deuxième - troisième semaine:

  • Perte de la couleur naturelle de la peau, c'est-à-dire blanchiment;
  • Transpiration accrue;
  • Contraction de certains groupes musculaires.

Il n'est pas difficile de détecter la névralgie par les symptômes décrits ci-dessus. Mais, parfois, il est caché derrière d'autres pathologies. La douleur peut être sourde ou douloureuse. À certaines périodes, une augmentation de leur intensité est observée..

En plus de la douleur locale entre les côtes, un inconfort peut survenir dans l'abdomen et dans le cœur. La névralgie intercostale peut également se manifester sous forme de douleur dans le dos, dans la colonne vertébrale ou sous l'omoplate. L'explication est la suivante. Les terminaisons nerveuses ont de nombreuses branches dans tout le corps. Les signaux sont transmis aux organismes nommés.

Mais, malgré le «déguisement», la douleur est de nature sévère, la distinguant des autres maladies. Par exemple, quand il apparaît dans la région du cœur, les gens prennent des médicaments qui normalisent la pression artérielle, mais il reste.

Causes de la névralgie intercostale

Qu'est-ce qui cause la névralgie intercostale? La névralgie est une conséquence et non une cause. Il existe de nombreux facteurs qui conduisent à la maladie, les principaux sont décrits ci-dessous:

  • Dommage. Les blessures, qui sont accompagnées d'une terminaison nerveuse pincée, sont la première étape du développement de la névralgie. Des micro-contusions qui ne guérissent pas et se répètent régulièrement contribuent également à son apparence;
  • L'apparition de maladies du système nerveux central. Quatre-vingt pour cent des cas en sont la principale raison..
  • Le développement de maladies infectieuses. Les pathologies qui ont un effet négatif provoquent les symptômes de la névralgie. Les maladies qui y conduisent sont le lichen, la tuberculose ou la grippe. Parfois, un rhume peut s'accompagner de douleurs dans les zones intercostales;
  • La nature chronique sévère devient une névralgie intercostale due à l'herpès Zoster. Les cibles directes sont les nerfs intercostaux. Même après avoir guéri un processus aigu, les gens souffrent pendant des années d'une forme grave de névralgie intercostale de l'herpès zoster..
  • Tumeurs L'apparition de tels processus des ligaments et des articulations vertébrales, des disques intervertébraux et des vertèbres est le début du développement de la maladie.

Les symptômes de la névralgie intercostale

Les douleurs douloureuses de nature diverse, qui ne disparaissent pas longtemps et acquièrent une forme chronique, sont le principal symptôme. Mais, l'inconfort dans la poitrine n'est pas le dernier signe indiquant le développement d'une névralgie. Comment distinguer la névralgie intercostale des douleurs cardiaques ?

La compression des fibres intercostales, qui survient pendant la maladie, a ses propres symptômes. Quelques symptômes principaux:

  1. Attaques de douleurs aux ceintures. Il se manifeste sur toute la longueur du système nerveux, ce qui vous permet de couvrir une large zone du corps;
  2. La nature unilatérale de la douleur. La névralgie intercostale n'apparaît que du côté droit ou gauche. Vous sentez rarement l'implication de toute la poitrine;
  3. Dans les parties affectées du corps, il y a une perte de sensibilité, l'apparition de picotements, une hyperémie;
  4. Diminution de la tolérance pulmonaire. En témoigne la respiration intermittente des patients.

La douleur dépend de l'intensité de l'activité physique. Avec un mouvement constant, elle s'intensifie et au repos elle s'apaise. Des sensations désagréables peuvent survenir dans un contexte de toux ou de rire, de rotation du corps ou de respirations profondes. Des crampes de protection se produisent dans les fibres musculaires de la poitrine, augmentant la sensation.

Quant aux symptômes de la névralgie intercostale chez la femme, en particulier sur le côté gauche de la poitrine, on peut dire ce qui suit:
la douleur se manifeste dans la région cardiaque pendant la ménopause ou après. Tout cela indique un changement des niveaux hormonaux..
Chez l'homme, la douleur se manifeste souvent dans la moitié gauche de la partie inférieure des côtes ou sous les côtes.

Les symptômes de la névralgie intercostale chez les enfants.

La névralgie infantile se distingue par des douleurs pendant la période de croissance. Avec sa forte intensité, le squelette n'a pas les oligo-éléments nécessaires, c'est la raison. Ses symptômes à un âge précoce du patient - douleur aiguë et crampes.

  1. Excitabilité constante;
  2. Larme;
  3. Troubles du sommeil;
  4. Bégaiement.

Diagnostic de la névralgie intercostale

Quel médecin dois-je demander de l'aide pour la névralgie intercostale? Il existe de nombreuses méthodes pour diagnostiquer une maladie. Cependant, l'examen initial par le médecin traitant est la première étape et la plus nécessaire pour vaincre la maladie. Le spécialiste est capable de prescrire des tests et des examens, après avoir étudié les images avec un aspect professionnel.

Détermine la méthodologie de traitement et envoie un thérapeute ou un neurologue pour consulter les médecins nécessaires.

Le diagnostic de névralgie a plusieurs directions. Chacun commence par un historique cumulatif de la maladie, c'est-à-dire des facteurs qui pourraient en être la cause. Blessures expérimentées identifiées, maladies caractéristiques, maladies réalisées qui accablent une personne.

Afin de déterminer la névralgie intercostale, les points d'examen suivants sont obligatoires:

  • Thérapie manuelle et névralgique. Vous permet d'identifier les raisons;
  • Les foyers de douleur et les facteurs affectant le tonus musculaire sont déterminés;
  • Évaluation de la sensibilité des membres. Des violations se produisent souvent dans les articulations.

S'il n'est pas possible d'identifier tous les facteurs la première fois, un deuxième examen du corps est effectué. Il dure moins que le principal.

Les principaux outils de diagnostic des patients atteints de névralgie sont:

  • Ultrason Ils ne comptent pas toujours sur lui pour choisir un traitement. Bien sûr, il donne certaines informations, mais pas toujours la principale. Le tissu osseux a une densité suffisamment élevée, ce qui rend difficile de discerner complètement la structure de la colonne vertébrale pendant la procédure;
  • radiographie Cette méthode vous permet de voir clairement la structure du tissu osseux. Une technique suffisamment efficace permet d'identifier les violations de nature traumatique et non traumatique. La radiographie est réalisée sous différents angles;
  • Tomodensitométrie. Cette méthode vous permet d'étudier à la fois les tissus mous et la structure osseuse. Les images obtenues sur un tomographe ont une faible définition, il est donc principalement utilisé pour identifier les pathologies concernant la structure osseuse squelettique;
  • Myélographie Elle implique l'introduction d'agents de contraste dans le canal rachidien de la colonne vertébrale. Cette méthode est un leader parmi les autres diagnostics qui composent la colonne vertébrale;
  • Contraste de la discographie. Un produit de contraste est inséré dans le disque situé entre les vertèbres. Cela permettra d'identifier la pathologie et de poser un diagnostic précis;
  • Imagerie par résonance magnétique. Une méthode qui vous permet d'obtenir de nombreuses informations sur les organes et les tissus dont l'image a été réalisée. Détecte les pathologies des tissus mous (cellules nerveuses, ligaments; muscles). L'IRM aide également à identifier le développement de la dégradation des disques intervertébraux, des hernies et d'autres conditions de la maladie;
  • Électrospondylographie. Une telle méthode informatique permet d'évaluer l'état du spondylosystème et de la colonne vertébrale. Le stade de la maladie, le degré de lésion tissulaire, est déterminé. Le développement de la pathologie et les changements pour le mieux sont surveillés dans le contexte des procédures médicales.

Traitement de la névralgie intercostale

Quels premiers soins devraient être fournis pour la douleur dans la zone intercostale? Une question qui intéresse ceux qui ont découvert leurs principaux symptômes.

L'objectif principal des procédures médicales est d'éliminer les sensations désagréables et de revenir à un état familier.

Les traitements les plus efficaces au stade initial de développement:

  • Acupuncture;
  • Physiothérapie;
  • Thérapie au laser;
  • Manger beaucoup de vitamines. Les composants du groupe B permettront au corps de régénérer lui-même les tissus endommagés..

Avec une exacerbation de la pathologie, il est recommandé:

  • Électrophorèse;
  • Blocage des canaux nerveux par la novocaïne;
  • UHF et sollux;
  • Injection de médicaments contre la douleur;
  • Faible activité physique.

Après avoir terminé le diagnostic, déterminez le facteur qui a causé l'attaque, éliminez-le.

  1. Si la cause est une inflammation générale (maladie catarrhale, infection, réaction allergique, dépression ou diabète), elle est immédiatement éliminée. Cela soulagera les accès de douleur..
  2. Si la névralgie est une conséquence de troubles de la colonne vertébrale, ses zones touchées sont traitées de manière complète.

La thérapie manuelle est une excellente aide à la récupération. La physiothérapie est également utilisée pour accélérer le processus de guérison..

Le traitement à domicile est recommandé pour la névralgie légère. Repos au lit obligatoire pendant les trois premiers jours sur une surface dure.

Les procédures d'échauffement ont un effet positif. Une chaleur sèche et modérée sous forme de coussinets chauffants ou de plâtres réduira la douleur et ne nuira pas.

L'utilisation d'un corset n'éliminera pas complètement la maladie.

La gymnastique thérapeutique sans virages ni mouvements brusques favorise la récupération. Les médecins le recommandent à toutes les étapes. L'exercice intensif et l'inactivité prolongée sont inacceptables.

L'utilisation de glycérine et d'iode est autorisée. Les liquides sont mélangés dans un rapport de cinquante à cinquante et soigneusement mélangés en les plaçant dans un récipient en verre foncé. Un coton est imbibé de liquide. La zone arrière est tachée, à l'exclusion de la colonne vertébrale. Il est interdit de frotter intensivement le produit sur toute la zone du dos. Après l'avoir appliqué, enfilez des sous-vêtements en coton qui retiennent la chaleur. L'ensemble de la procédure est effectuée au coucher pendant un mois, une fois tous les deux jours.

Il existe plusieurs types de massage qui se produisent également dans la névralgie intercostale..

Mais malgré toutes les méthodes ci-dessus, dans certains cas, seul le traitement médicamenteux de la névralgie intercostale rétablira l'état optimal. Les premiers symptômes sont une raison pour visiter le médecin traitant. Les médicaments les plus couramment prescrits sont:

  1. Sédatifs. Ils aideront à se débarrasser de l'insomnie causée par des douleurs aiguës prolongées;
  2. Antidouleurs. Laisser niveler le symptôme principal;
  3. Médicaments qui réduisent le développement de l'inflammation. Il existe de nombreux anti-inflammatoires (injections, gélules et comprimés);
  4. Relaxants musculaires;
  5. Complexe de vitamines du groupe B;
  6. Anesthésie. Ces fonds bloquent les syndromes douloureux. Administration intramusculaire.

Comment soulager une attaque de douleur aiguë avec névralgie intercostale ?

Il n'est pas réaliste de se débarrasser complètement de la maladie en peu de temps. Il est possible d'éliminer les attaques douloureuses de névralgie, mais elles reviendront lorsque les fonds cesseront d'être efficaces. Le médecin traitant doit prescrire un complexe de médicaments pouvant éliminer les sensations désagréables. Pendant la réduction de la douleur, d'autres mesures thérapeutiques doivent être prises. Par exemple, un massage qui s'est avéré efficace il y a de nombreuses années.

Conséquences et complications de la névralgie intercostale

La névralgie n'est pas mortelle. Mais une telle pathologie peut réduire considérablement le niveau et la qualité de vie de toute personne.

Cela peut provoquer des problèmes avec le système cardiovasculaire. Beaucoup confondent par erreur névralgie avec crises cardiaques et angine de poitrine. Vous pouvez soulager les spasmes cardiaques avec de la nitroglycérine. Mais, il est impuissant avec des apparitions névralgiques. Les principales différences entre les problèmes cardiaques et la névralgie intercostale sont que la peau de la personne devient pâle, une transpiration abondante apparaît et la pression baisse.

La prévention

Les exercices de gymnastique sont les plus appropriés pour réduire la probabilité de névralgie. Une structure musculaire et une flexibilité bien développées permettront le développement de tels problèmes..

Pour éviter la survenue d'une pathologie, vous devez renforcer les muscles, développer la mobilité vertébrale. Une activité physique de haute intensité avec beaucoup de poids et des postures non naturelles pendant l'exercice n'est pas recommandée. De plus, vous ne devriez pas être dans un courant d'air et trop froid.

Des muscles du dos fortement développés aideront à maintenir une bonne posture tout au long de la journée de travail. Une nutrition équilibrée et une gamme complète de vitamines fourniront à l'organisme toutes les substances nécessaires pour lutter contre la maladie.

La prévention et le traitement par l'éducation physique sont nécessaires pour éviter non seulement la névralgie, mais aussi d'autres problèmes de santé. Une description détaillée des exercices nécessaires et une description de la bonne technique d'exécution peuvent être trouvées sur Internet dans le domaine public.

Il existe de nombreuses façons de traiter la névralgie. Tous diffèrent les uns des autres par leur coût et leur complexité. Lorsque la première douleur survient, vous devez contacter un professionnel qui est capable de déterminer avec précision la cause et de prescrire le traitement nécessaire. Bien sûr, tout le monde ne veut pas prendre de médicaments, car cela affecte négativement la santé du foie et des reins. Mais, l'obtention d'un résultat durable n'est possible qu'avec des médicaments modernes. Des méthodes alternatives ne feront que distancer l'intensification. Tout d'abord, vous devez vous écouter et écouter le corps. Vous ne devriez jamais faire attention à votre santé..

Névralgie du dos: symptômes, causes et traitement

La névralgie est l'une des affections les plus douloureuses qui surviennent chez les personnes de tout âge: les enfants, les jeunes, les personnes d'âge moyen et les personnes âgées. La douleur qui accompagne cette condition se produit en raison d'un nerf pincé se terminant dans les vaisseaux qui l'entourent ou des tissus musculaires enflammés. Le plus souvent, la maladie se développe dans des endroits où la distance entre les os est très petite et un mouvement parfois incorrect suffit pour le développement de la névralgie. La forme la plus courante est la névralgie intercostale..

Qu'est-ce que la névralgie du dos, ses causes

Les patients traitent généralement la névralgie du dos lorsque plusieurs jours se sont écoulés depuis le début de l'inflammation et que la douleur ne peut plus être tolérée. Tous les assistants et analgésiques «grand-mères» ont été essayés, mais cela ne s'est jamais amélioré. C'est une approche absolument fausse, car vous devez contacter un neurologue dès que la douleur survient. Seul un spécialiste sait bloquer en cas de douleur persistante, puis guérir rapidement et efficacement la maladie.

Important! Les symptômes de la névralgie lombaire sont similaires à ceux des coliques rénales, il est donc important de consulter immédiatement un médecin.

Il peut y avoir de nombreuses raisons pour lesquelles la névralgie se développe, mais toutes sont associées à une compression des terminaisons nerveuses, à la suite de laquelle le processus inflammatoire commence, qui s'accompagne d'une douleur aiguë, signalant un problème. Selon l'emplacement, il peut être situé dans la région cervicale ou occipitale, dans la poitrine ou dans la région lombaire du dos.

Les facteurs les plus courants provoquant des douleurs neurologiques:

  • Blessures antérieures;
  • hernie intervertébrale;
  • le développement de tumeurs de toute genèse;
  • ostéochondrose;
  • maladies du système cardiovasculaire;
  • activité physique excessive;
  • hypothermie;
  • allergies de divers types;
  • changements hormonaux dans le corps;
  • mode de vie sédentaire.

En plus de ce qui précède, il existe un certain nombre de raisons, mais le nombre d'appels qui leur sont liés est faible.

Les symptômes de la névralgie du dos

La douleur aiguë et perçante dans les lombaires est la raison la plus courante pour aller chez le médecin. Si auparavant, on pensait que les patients âgés étaient plus sujets à la névralgie, aujourd'hui la maladie s'est considérablement «rajeunie» et les appels des jeunes sont devenus plus fréquents.

La névralgie du dos se manifeste par une douleur aiguë et paroxystique, semblable à un choc ou un lumbago. C'est pourquoi la maladie ne peut pas passer inaperçue chez le patient. Après le premier lumbago, la douleur commence à couvrir une zone de plus en plus large et progressivement toute la partie enflammée du dos commence à faire mal. La douleur est brûlante, aiguë, peut s'intensifier ou s'arrêter brusquement. Avec une évolution atypique de la névralgie, la douleur est constante et couvre presque tout le dos.

Important! Dans la plupart des cas, la névralgie se manifeste après avoir souffert de stress.

En règle générale, une maladie commence par un spasme musculaire faible (par exemple, lors de la levée de poids ou d'un mouvement brusque, un long séjour dans une position inconfortable). De plus, une attaque peut déclencher une toux ou un éternuement, une respiration très profonde.

La névralgie du dos s'accompagne d'une transpiration abondante, de tremblements dans les muscles et d'engourdissements cutanés.

Département thoracique

La névralgie thoracique se développe pour diverses raisons: lésions thoraciques passées, infection, allergies, etc. L'immunité réduite et les maladies spinales passées contribuent au développement de la névralgie intercostale.

Facteurs qui contribuent au développement de l'inflammation:

  • manque de vitamine B dans le corps;
  • problèmes avec le tube digestif;
  • consommation d'alcool;
  • Diabète.

Avec ce type de névralgie, la douleur dans l'espace intercostal est prononcée. Elle s'intensifie avec toux, éternuements, mouvements brusques, donne au cœur. La sensibilité des tissus dans les espaces intercostaux du côté douloureux diminue.

Cervicale et occipitale

Avec la névralgie de la région cervicale et occipitale, les nerfs émergeant de la colonne vertébrale s'enflamment. Un signe caractéristique de cette maladie est l'engourdissement des mains. Le développement de la maladie peut être déclenché par les facteurs suivants: altération de la posture, maladie vasculaire, traumatisme des parties correspondantes de la colonne vertébrale, ostéochondrose.

La douleur dans ces sections est prolongée, tirante. Dure de quelques secondes à 5 minutes.

Lombaire

La névralgie lombaire était auparavant considérée comme une maladie des personnes âgées et des résidents d'été. Il se développe pour diverses raisons, les principales étant une violation du métabolisme du calcium, de l'hypothermie, du stress, de grands efforts physiques, d'une altération de la posture, etc..

Le développement de la névralgie lombaire est très lent, donc si vous avez un inconfort dans cette zone, vous devez consulter un médecin pour prévenir la maladie à un stade précoce.

Diagnostique

Avec une névralgie de n'importe quelle partie du dos, le diagnostic doit être complet. Le neurologue interroge le patient, l'examine et nomme les examens suivants:

  • Radiographie du service affecté;
  • IRM
  • CT
  • ECG.

Si un composant infectieux est suspecté, des tests de laboratoire supplémentaires sont effectués, tels qu'un test sanguin général, un prélèvement nasal et, si nécessaire, un test sanguin pour les agents pathogènes. Dans des cas exceptionnels, une ponction vertébrale est possible..

Comment traiter la névralgie

Pour une récupération rapide du patient, le traitement doit être complet et comprendre à la fois la prise de comprimés de médicaments et l'utilisation de diverses pommades et gels, des frottements. Le médecin peut prescrire de la physiothérapie, un cours de thérapie par l'exercice. Pour le traitement de la névralgie à domicile, des méthodes alternatives peuvent également être utilisées..

Thérapie médicamenteuse

Les médicaments ne sont prescrits que par un médecin, en tenant compte des maladies chroniques déjà existantes (gastrite, néphrite, diabète, etc.), afin de ne pas nuire à la santé du patient. L'action des médicaments prescrits vise non seulement l'anesthésie, mais également la prévention du développement ultérieur du processus inflammatoire. En règle générale, les médicaments des groupes suivants sont prescrits:

  • Anti-inflammatoire non stéroïdien pour soulager l'inflammation et réduire la douleur;
  • analgésiques qui soulagent la douleur intense. Dans les cas difficiles, un blocage de la novocaïne est effectué;
  • relaxants musculaires pour soulager les spasmes musculaires et réduire la pression sur les terminaisons nerveuses;
  • sédatifs ou antidépresseurs pour améliorer l'état général et normaliser le sommeil, soulager le stress causé par une maladie;
  • Cours de vitamine B pour renforcer et restaurer rapidement la terminaison nerveuse, accélérer le métabolisme.

Par décision du médecin, des antiépileptiques ou des antihistaminiques peuvent être prescrits. Le traitement dure environ 5-7 jours, et après amélioration, un cours de physiothérapie est recommandé..

Physiothérapie

Le traitement physiothérapeutique vise à la récupération rapide du patient et à l'amélioration de son état. En règle générale, il peut s'agir des procédures suivantes:

  • Ultrason;
  • UHF;
  • Dorsenvalization;
  • courant d'impulsion;
  • magnétothérapie;
  • électrophorèse;
  • thérapie au laser;
  • bains de paraffine.

Le cours de physiothérapie dure 5-6 jours, parfois jusqu'à 12 - cela dépend de l'état du patient et est déterminé par le médecin. Il est prescrit pour améliorer la circulation sanguine, le trophisme tissulaire, soulager la tension musculaire et la douleur.

Les exercices de physiothérapie ne sont possibles que lorsque le bien-être du patient s'améliore, lorsque la phase aiguë est déjà passée. Les exercices sont sélectionnés individuellement par le médecin de physiothérapie, en tenant compte des caractéristiques individuelles du patient. Leur objectif est d'éliminer les processus stagnants dans le dos, de soulager les spasmes musculaires, d'augmenter le tonus général du corps.

Important! La thérapie par l'exercice commence par un échauffement, puis augmente progressivement la charge. Il est interdit de dispenser des cours en phase d'exacerbation de névralgie.

Thérapie manuelle

Le chiropraticien effectue une séance de massage doux et profond uniquement après avoir arrêté l'attaque de la douleur. Pour la procédure, des onguents et des crèmes chauffantes sont utilisés. Pour obtenir un bon résultat, la procédure est effectuée deux fois par jour..

Avant le début du massage, vous devez prendre une douche chaude, puis le médecin travaille tour à tour le dos et l'estomac, la poitrine. Le repos après le massage dure au moins 15 minutes. Ne quittez pas immédiatement la pièce et évitez l'hypothermie.

Intervention chirurgicale

La chirurgie n'est effectuée que s'il n'y a aucun effet d'un traitement conservateur. Le but de l'intervention est l'ablation des tissus qui exercent une pression sur le nerf, ou l'expansion du canal nerveux.

L'opération est indiquée si le patient est diagnostiqué avec une hernie intervertébrale, une tumeur vertébrale ou un stade avancé d'ostéochondrose. Le choix de la méthode d'intervention est déterminé par le neurochirurgien qui la conduira.

Remèdes populaires

Les méthodes alternatives sont éprouvées et aideront à faire face à une attaque de névralgie. Contrairement à la médecine traditionnelle, ils ne peuvent pas soulager rapidement et efficacement la douleur et ne sont utilisés qu'en complément de l'exacerbation et pour la prévention de la névralgie.

Important! Les méthodes alternatives de traitement ne sont que complémentaires dans le traitement principal et sont une mesure temporaire.

Les recettes sont constituées des ingrédients disponibles, elles sont donc faciles à utiliser à la maison..

  • Vaseline et pommade lilas. Mélanger une décoction épaisse de bourgeons lilas secs avec de la gelée de pétrole dans un rapport de 1: 3. La pommade a frotté une tache douloureuse, elle anesthésie bien et soulage la température;
  • Compresse de miel, pommes de terre crues et raifort. Les composants de la compresse sont pris à parts égales. Ajouter le raifort râpé et la bouillie de pommes de terre au miel et mélanger. Appliquer sous forme de compresse sur le point douloureux, fixer et laisser reposer toute la nuit. La compresse soulagera la douleur et réchauffera le muscle;
  • Bardane. La feuille de bardane la plus commune doit être attachée au point douloureux avec le côté inférieur, fixée et laissée pendant la nuit. La douleur disparaîtra assez rapidement;
  • Sel. Une compresse chauffante de sel aide à soulager l'enflure, qui accompagne généralement la névralgie. Le sel doit être réchauffé dans une poêle, saupoudré dans un sac en tissu et appliqué sur un point sensible;
  • Thé aux herbes. Le thé à la menthe, à la mélisse et à la camomille aide à détendre et à soulager le stress. Il améliorera votre état général et vous aidera à vous endormir rapidement..

Important! Après les procédures de réchauffement, il est nécessaire d'envelopper la zone chauffée le mieux possible et d'éviter les courants d'air et l'hypothermie.

La prévention

Afin de ne pas ressentir de douleur dans les articulations et les muscles aussi longtemps que possible, vous devez respecter les recommandations simples suivantes:

  • Évitez l'hypothermie (en particulier les courants d'air), les situations stressantes;
  • manger suffisamment de vitamines des groupes B, C et minéraux;
  • suivre le régime; Évitez de manger des aliments gras et salés et de l'alcool;
  • renforcer le système immunitaire: marcher le plus souvent à pied en plein air dans le parc ou en forêt;
  • surveillez votre posture;
  • ne soulevez pas de poids;
  • pour les maux de dos mineurs, consultez immédiatement un médecin.


Comme toute autre maladie, il est préférable de commencer à traiter la névralgie au début, afin de ne pas vous créer de problèmes et de ne pas ressentir de douleur intense. La prévention est le meilleur moyen d'oublier la maladie..