Entorse des tendons, des ligaments et des muscles

  • Luxations

Les muscles sont un élément important de l'ODE, qui, avec l'aide du système nerveux, met le corps humain en mouvement. Même des dommages mineurs aux tissus musculaires peuvent provoquer des douleurs et une altération de l'activité motrice. Par conséquent, nous analyserons plus en détail ce qu'il faut faire si vous avez tiré un muscle sur votre bras, et aussi comment éviter cette blessure..

Causes de tension musculaire sur le bras

Ce type de blessure, comme la fatigue musculaire, peut survenir pour diverses raisons..

Référence. Cependant, tous les facteurs sont basés sur un facteur - une exposition excessive, qui dépasse la limite élastique du tissu musculaire.

La musculature du corps humain peut être affectée dans de tels cas:

  • lors d'une chute ou d'un mouvement maladroit;
  • après un effort physique excessif;
  • avec luxation;
  • avec un coup fort;
  • avec une forte traction sur la main;
  • musculation;
  • travail long nécessitant des mouvements monotones et uniformes, ce qui entraîne une tension musculaire.

Les catégories de personnes suivantes peuvent être classées comme groupes à risque: les athlètes (en raison d'un effort physique excessif et la probabilité d'une mauvaise performance de l'exercice), les personnes âgées (en raison d'une diminution de l'élasticité des fibres musculaires en raison de changements liés à l'âge), ainsi que les personnes dont les activités professionnelles sont associées à charge constante sur les mains (chargeurs, trieurs).

Des blessures similaires se produisent souvent dans l'enfance, car les enfants sont mobiles, actifs et souvent inattentifs..

Symptômes d'étirement

Cette condition a un tableau clinique caractéristique, qui est dû au degré de dommage aux fibres musculaires.

Référence. En médecine, il y a 3 degrés de tension musculaire: modérée, moyenne, rupture musculaire.

Par conséquent, nous considérons les symptômes de la tension musculaire du bras, en fonction du degré de dommage au tissu musculaire:

  • degré modéré - lésions d'une petite zone musculaire, accompagnées de douleurs modérées ou mineures. Aucune restriction de mouvement n'est observée;
  • moyen - avec cette forme de dommage, une rupture partielle des fibres musculaires se produit. L'apparition de la douleur, la faiblesse du muscle affecté, sa contraction arbitraire, l'enflure, l'hématome;
  • la rupture musculaire est une forme sévère d'étirement musculaire, qui s'accompagne de douleurs intenses, de la formation d'un hématome étendu, d'un gonflement sévère, d'une mobilité réduite, d'une position artificielle du bras ou du doigt.

Il est impossible de déterminer de manière indépendante la nature et le degré des dommages aux tissus musculaires.Par conséquent, si de tels symptômes surviennent, consultez un médecin.

Premiers secours

Que faire en étirant les muscles du bras? Tout d'abord, il est nécessaire que la personne blessée fournisse les premiers soins, ce qui consiste à mettre en œuvre de telles mesures:

  1. Immobiliser un bras endommagé - pour cela, vous devez appliquer un bandage. Vous pouvez utiliser un bandage élastique ou toute autre chose à portée de main (serviette, écharpe, écharpe). Le bandage ne doit pas être trop serré, sinon vous pourriez perturber la circulation.
  2. Fixation du membre en position élevée - pour minimiser la charge, le bras doit être verrouillé avec un bandage au point mousse.
  3. Compresse froide - vous devez attacher un sac de glace ou une bouteille d'eau froide à la zone endommagée, ce qui réduira la douleur.
  4. Anesthésiques (avec douleur intense) - ici, vous devez être extrêmement prudent. Des agents trop puissants peuvent masquer les symptômes et compliquer le diagnostic de la maladie. Si des médicaments ont été pris, il est impératif d'en informer le médecin..

Après avoir pris de telles mesures, la victime doit être emmenée à l'hôpital sans faute pour diagnostiquer l'état et recevoir un traitement compétent..

Diagnostique

Pour diagnostiquer cette condition, une enquête et un examen du patient sont généralement suffisants.Par conséquent, dans la plupart des cas, aucune étude supplémentaire n'est effectuée..

Cependant, dans certains cas, avec la suspicion de la présence de blessures concomitantes, de telles méthodes de recherche de matériel peuvent être utilisées:

  • Échographie - vous permet de déterminer le type et le degré de dommages aux tissus musculaires;
  • CT ou IRM - réalisée dans les cas où l'échographie n'a pas montré une image claire de la gravité des dommages.

La radiographie peut également être utilisée. Cette étude est principalement réalisée en cas de suspicion de fracture concomitante, de fracture osseuse, de lésion de la surface articulaire..

Traitement

Des méthodes conservatrices sont généralement utilisées dans le traitement de la tension musculaire dans le bras, sauf dans les cas où une forme grave de traumatisme ou des dommages graves concomitants sont observés..

Les tactiques thérapeutiques comprennent les activités suivantes:

  • immobilisation d'une main blessée avec un bandage ou un bandage doux spécial - aide à détendre les muscles, à éliminer les douleurs et à minimiser toute charge;
  • compresses froides - de temps en temps, il est nécessaire d'appliquer un sac de glace ou un coussin chauffant froid sur la zone endommagée, ce qui aidera à réduire l'inflammation et la douleur;
  • fournir du repos à la victime.

Un tel événement en 3-4 jours peut soulager considérablement la condition de la victime, cependant, sous réserve de l'utilisation de certains médicaments.

Thérapie médicamenteuse

Lorsqu'ils sont étirés, des médicaments à effets systémiques et locaux de divers groupes de médicaments peuvent être prescrits:

  1. AINS (ibuprofène, diclofénac, nimésulide) - des médicaments sont prescrits en courte durée pour éliminer la douleur et l'inflammation.
  2. Relaxants musculaires (Sirdalud, Midokalm) - utilisés pour éliminer l'augmentation du tonus des muscles endommagés.
  3. Blocus novocaïne - prescrit dans les cas graves, qui s'accompagnent de douleurs intenses.
  4. Médicaments locaux (Diclofénac, gel Indovazin, Troxevasin) - des gels et des onguents sont souvent utilisés, ce qui aide à éliminer la douleur, l'inflammation, l'enflure, les hématomes, à améliorer la circulation sanguine et à accélérer le processus de guérison.

Il convient également de noter que les adhésifs spéciaux, par exemple Nanoplast ou Olfen, ont un bon effet analgésique..

Traitement avec des remèdes populaires

Comment traiter l'entorse du bras à la maison? Avec un léger étirement, vous pouvez recourir à l'utilisation de la médecine traditionnelle.

Important! Avant d'appliquer des méthodes de traitement alternatives, vous devez toujours consulter votre médecin.

Pour éliminer les symptômes et soulager l'état général de la victime, vous pouvez appliquer ces remèdes populaires:

  1. Compresser (oignons au four + sucre) - cuire l'oignon au four, hacher et mélanger avec un peu de sucre. Doit obtenir une masse de consistance pâteuse. Mettez le mélange résultant sur un morceau de bandage avec une fine couche et appliquez sur la zone affectée. Couvrir d'une feuille et fixer avec un bandage. Laissez la compresse pendant 1 heure. Il soulage bien la douleur et l'inflammation.
  2. Broyage (arnica) - la perfusion peut être achetée prête à l'emploi dans une pharmacie. L'outil doit frotter la zone affectée deux fois par jour. Aide à éliminer l'inflammation, l'enflure, l'hématome.
  3. Compresse (feuilles de sureau) - passez les feuilles fraîches de la plante à travers un hachoir à viande. Appliquer la suspension résultante sur la zone affectée et fixer avec un bandage. Le pansement doit être changé 3 fois par jour..
  4. Application (argile bleue + eau) - 50 gr. diluer l'argile avec de l'eau jusqu'à la consistance d'une crème sure épaisse. Étalez le mélange uniformément sur un chiffon en coton, attachez-le à un point sensible et fixez-le avec un bandage. Laissez pendant 3-4 heures. Faites-le tous les jours jusqu'à ce que les symptômes disparaissent. Élimine efficacement l'inflammation, la douleur et favorise également la réparation précoce des tissus.

Un tel traitement n'est pas aussi inoffensif que beaucoup le pensent. Tous les composants naturels sont des substances biologiquement actives. Par conséquent, lors de l'utilisation de méthodes alternatives, de contre-indications, la présence d'allergies doit être prise en compte, ainsi que la technologie de préparation et les méthodes d'utilisation des produits préparés..

Période de réadaptation et de récupération

Le tissu musculaire a une assez bonne capacité de régénération. Par conséquent, les mesures utilisées pendant la période de rééducation sont conçues pour améliorer le potentiel de régénération du muscle.

Référence. La durée de la réparation tissulaire avec des dommages mineurs est de 14 à 20 jours, et dans les cas graves - plusieurs mois.

La période de récupération des muscles endommagés comprend généralement les règles suivantes:

  1. Limitez le stress sur un bras blessé.
  2. Compresses - pendant la période de récupération, il est permis d'alterner une compresse froide et chauffante. Changer le régime de température améliore la circulation sanguine et favorise une récupération rapide.
  3. Physiothérapie - habituellement, la victime se voit prescrire une électrophorèse, UHF, une magnétothérapie. Ces procédures améliorent le métabolisme, la circulation sanguine, stimulent les processus de régénération tissulaire..
  4. Massage thérapeutique - les séances sont effectuées par un spécialiste en utilisant des techniques de massage doux.

De plus, pendant la période de récupération, une série d'exercices doux pour une charge modérée du membre blessé est prescrite. Il est sélectionné par un spécialiste individuellement pour chaque patient, en tenant compte de la gravité des dommages..

Les exercices sélectionnés doivent être effectués comme indiqué. Cela aide à restaurer le tonus musculaire et à prévenir le développement de complications..

Mesures préventives et conséquences

Si les recommandations du médecin ne sont pas suivies, une telle blessure peut entraîner des conséquences..

Référence. La conséquence la plus grave de l'étirement est la cicatrisation des tissus musculaires..

Une telle complication peut provoquer une douleur constante dans les mains ou même limiter l'activité motrice du membre. Tout cela affectera négativement le bien-être d'une personne et son mode de vie..

Afin de prévenir la blessure elle-même, ainsi que les complications possibles, il est nécessaire de respecter les mesures préventives suivantes:

  • si possible, évitez les blessures diverses;
  • comme personne n'est à l'abri des chutes, vous devez apprendre à vous regrouper correctement;
  • Effectuer une gymnastique quotidienne, qui renforcera les muscles;
  • soulever correctement les poids;
  • faire un bon entraînement pour réchauffer les muscles avant de faire du sport;
  • abandonner les mauvaises habitudes, surtout le tabagisme, car la nicotine aggrave les processus métaboliques et réduit l'élasticité musculaire.

Vous devez également contacter l'hôpital en temps opportun si vous obtenez une blessure, même mineure, car cela vous protégera des conséquences désagréables.

Conclusion

Toute personne est sujette à des blessures, cependant, de nombreuses caractéristiques des dommages dépendent directement du niveau de forme physique. Par conséquent, maintenir le corps en bonne forme et suivre des règles de prévention simples réduira considérablement le risque de blessure et le développement de complications graves.

Comment traiter et quoi faire avec la fatigue musculaire?

Articles d'experts médicaux

Il est impératif de fournir du repos au muscle endommagé, en évitant les mouvements (particulièrement brusques) et l'activité physique. Dans les 2 jours suivant la blessure, toute charge doit être complètement éliminée..

Pour éviter l'accumulation de liquide en excès dans les tissus, il est nécessaire d'appliquer une compresse froide (de préférence de la glace) sur la zone endommagée dès que possible après la blessure et de la conserver pendant au moins une demi-heure. Ensuite, de la glace est appliquée toutes les 4 heures tout au long de la journée. Il est optimal d'utiliser de la glace spéciale pour les cocktails ou autres produits surgelés enveloppés dans de la cellophane et dans une serviette à cet effet..

Le lieu des dommages doit être clairement fixé. Avec un hématome croissant, un bandage élastique serré est utilisé. Pour réduire l'enflure et améliorer l'écoulement sanguin, un membre avec un muscle endommagé doit être élevé..

Si nécessaire, prenez des médicaments anti-inflammatoires et analgésiques:

Dosage et administration

Les comprimés d'ibuprofène sont pris à raison de 20 à 30 mg / kg de poids corporel par jour. Optimal - 1-2 comprimés toutes les 5 heures.

Nausées, douleurs abdominales, somnolence, acouphènes.

L'ibuprofène n'est pas utilisé pour traiter les enfants de moins de six ans..

Les comprimés de Ketan (Ketorolac) sont pris en une quantité de 60 mg par jour (pas plus de 90 mg), pendant une courte période (2-3 jours).

Dyspepsie, changements de goût, douleur à l'estomac, douleur à la tête, éruption cutanée.

Il est recommandé d'utiliser le médicament à la posologie la plus faible possible et pour le minimum de temps..

Les comprimés de diclofénac sodique sont pris avec de la nourriture, 1 à 2 comprimés jusqu'à 3 fois par jour. Peut-être l'utilisation du médicament sous forme de suppositoires. La durée du traitement peut aller jusqu'à 3 semaines.

Douleurs abdominales, hépatite, dyspepsie, maux de tête, tachycardie.

Le diclofénac ne convient pas au traitement des enfants de moins de 15 ans.

Les comprimés sont pris avec une douleur légère, avec une douleur douloureuse constante, 7,5 à 15 mg par jour.

Maux de tête, changements d'humeur, somnolence, vision trouble.

Le méloxicam n'est pas utilisé pour traiter les enfants de moins de 16 ans.

8 mg par jour sont administrés par voie intraveineuse ou intramusculaire..

Dyspepsie, saignement gastrique, hypertension artérielle, thrombose.

Xefocam n'est pas utilisé pour traiter les enfants de moins de 18 ans.

Une anesthésie pour la tension musculaire n'est pas toujours nécessaire, car la douleur peut être différente - de légère à assez prononcée, avec une activité physique limitée. Dans les cas bénins, vous pouvez vous limiter à l'utilisation de pommades avec des analgésiques. Et si la douleur est très inquiétante, qu'elle s'aggrave la nuit, alors dans une telle situation, vous devez recourir à des médicaments oraux. Les analgésiques ne doivent pas être pris pendant longtemps. Selon les médecins, 2-3 jours suffisent pour soulager la douleur aiguë: une consommation plus longue peut entraîner des effets secondaires indésirables..

Parmi les analgésiques les plus courants pour l'administration orale, il existe:

  • Préparations à base de pyrazolone: ​​Analgin, Renalgan, Tempalgin.
  • Analgésiques combinés: Dolaren, Trigan, Fanigan, Pentalgin.
  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens: ibuprofène, naproxène, kétorolac.
  • Coxibs (un type d'AINS): célécoxib, étoricoxib.
  • Antispasmodiques à effet analgésique: Drotavérine, Duspatalin.

Midokalm avec tension musculaire aide, grâce à ses propriétés antispasmodiques et relaxantes musculaires, mais ce médicament n'est pas en mesure de soulager l'inflammation. Midokalm est utilisé dans les cas où l'utilisation d'autres médicaments pour une raison quelconque n'est pas possible. Le médicament est pris 150-300 mg par jour par voie orale, ou 100 mg par voie intramusculaire deux fois par jour. Midokalm est autorisé chez les enfants à partir de la deuxième année de vie. Cependant, l'utilisation du médicament pendant la grossesse n'est pas recommandée.

Onguents, crèmes, gels pour la tension musculaire

Pour les blessures musculaires fermées, les agents externes sont souvent et avec succès utilisés pour soulager l'enflure et soulager la douleur. Pendant les 3-4 premiers jours après la blessure, il n'est pas recommandé d'appliquer des médicaments irritants, distrayants et chauffants qui provoquent une circulation sanguine accrue dans la zone affectée. Dans cette période, les analgésiques et anti-inflammatoires, ainsi que les agents de résolution à base de plantes sont plus pertinents.

Un bon effet est possédé non seulement par les onguents, mais aussi par les gels, qui ont une excellente absorbance et une propriété de refroidissement prononcée. Par exemple, de nombreux médecins conseillent d'utiliser du gel d'héparil, de la troxévasine, de l'indovazine, etc..

Après quelques jours, lorsque le médecin vous permet de poursuivre les procédures de réchauffement, les préparations externes suivantes conviennent à l'application:

  • Espol - onguent à base de gousses de poivre;
  • Finalgon est un analgésique vasodilatateur;
  • Nikoflex - agent de résolution à base d'huile de lavande;
  • Sanitas - crème au camphre, eucalyptus, gelée de pétrole et graisse de porc;
  • Efkamon - un remède avec des huiles de moutarde et de clou de girofle, ainsi qu'avec un extrait de cannelle.

En plus des médicaments ci-dessus, les pommades Viprosal, Virapin, Apizartron sont particulièrement populaires.

  • Le diclofénac avec tension musculaire est activement utilisé sous forme de pommade, car il possède une forte propriété anti-inflammatoire, analgésique et antipyrétique. La pommade élimine la raideur de l'articulation, soulage l'enflure et la douleur. Il suffit d'appliquer 2 à 4 g de produit sur la zone affectée d'une superficie de 400 à 800 cm², deux ou trois fois par jour. Appliquer le produit sur une peau propre et intacte..
  • La ménovazine, lorsqu'elle est étirée, soulage bien la douleur, mais ce remède peut irriter la peau. Pour cette raison, il est recommandé de l'utiliser au plus tôt 3-4 jours après la blessure. La ménovazine peut également être utilisée pendant la grossesse s'il n'y a pas d'allergie à la composition du médicament. La pommade est appliquée sur la zone douloureuse plusieurs fois par jour, en frottant jusqu'à absorption complète..
  • Finalgon avec tension musculaire est utilisé en raison de l'effet anti-inflammatoire prononcé. Le médicament peut être utilisé 3-4 jours après la blessure, après l'avoir testé sur une petite zone du corps (pour exclure les allergies). Le finalgon est facilement et doucement frotté à l'aide de l'applicateur fourni. Pour renforcer l'effet, il est recommandé de couvrir la zone traitée avec un bandage ou un foulard chaud. Finalgon n'est pas utilisé pour traiter les enfants de moins de 12 ans.
  • La troxévasine pendant la tension musculaire contribue à la disparition précoce de l'hématome et de l'œdème. Il est parfaitement perçu par les tissus et ne provoque pratiquement pas de réactions allergiques. Le gel Troxevasin est utilisé matin et soir, en appliquant une petite quantité de produit sur une peau propre et sèche.
  • Le dimexide, avec une tension musculaire, a un effet anti-inflammatoire et analgésique, car il peut pénétrer profondément dans les tissus, aidant à accélérer la circulation sanguine et la régénération des tissus. La composition du médicament est représentée par le composant de base du diméthylsulfoxyde. Ce composant affecte directement les terminaisons nerveuses et prévient la douleur. Le dimexide est utilisé sous forme de compresses, au plus tôt le 4ème jour après la blessure. Pour préparer une compresse, mélangez 30 ml de médicament dilué à 30% et 50 ml de novocaïne à 2%.
  • Le dolobène pendant la tension musculaire favorise un effet complexe, qui comprend l'accélération de la régénération tissulaire. Dolobene contient des composants anti-inflammatoires non stéroïdiens, il élimine donc efficacement la douleur et inhibe le développement d'une réaction inflammatoire. Le médicament est appliqué sur la zone affectée 2 à 4 fois par jour, en couche mince. La durée d'utilisation est déterminée par le médecin. Dolobene ne convient pas au traitement des enfants de moins de 5 ans.
  • La pommade à la térébenthine avec tension musculaire est utilisée selon les indications, dans le cadre d'un traitement complexe. La pommade se réchauffe, élimine la douleur et l'inflammation, distrait, agit comme un antiseptique local. L'outil est appliqué sous une compresse, qui est maintenue dans un endroit sensible pendant au moins 2 heures, deux fois par jour. Avant d'appliquer la pommade, il est nécessaire de procéder à un contrôle pour exclure la présence d'allergies.
  • Un astérisque pour la tension musculaire est utilisé à la fois pour le traitement et pour la prévention: par exemple, les athlètes utilisent souvent ce remède bien connu pour chauffer le massage. Pour les enfants de moins de 6 ans, ce baume est contre-indiqué. S'il y a déjà une blessure comme une entorse, le baume est appliqué, à partir du 4ème jour, pas plus tôt. Un astérisque active la circulation sanguine locale et, s'il est appliqué plus tôt, il peut provoquer une augmentation des ecchymoses. À l'avenir, l'outil peut être utilisé deux fois par jour, de préférence sous un bandage.

Bandage extensible musculaire

Le bandage élastique est largement utilisé pour prévenir et traiter diverses blessures. Ce bandage est multifonctionnel:

  • fixe fermement la zone endommagée;
  • peut être utilisé à plusieurs reprises;
  • adapté pour fixer absolument n'importe quelle partie du corps;
  • peut être utilisé par le patient seul;
  • ne provoque pas de gêne lors du port;
  • peut être utilisé en combinaison avec des compresses ou des onguents.

Comment appliquer un bandage lors de l'étirement?

  • Le pansement est appliqué de haut en bas, avec une tension uniforme, mieux le matin.
  • Le début et la fin du pansement doivent être à environ 15 cm de la zone affectée..

Le bandage est porté au besoin, mais il doit être retiré avant le coucher..

Patch de tension musculaire

Le patch Nanoplast forte aide à anesthésier rapidement et à stopper l'inflammation dans la zone endommagée du corps. Cet outil est efficace et sûr, il est donc utilisé pour de nombreux problèmes avec les articulations, la colonne vertébrale, les muscles et les ligaments..

  • avec douleur musculaire dans le cou, le dos, le bas du dos;
  • avec hématomes et ecchymoses;
  • avec des blessures fermées des tissus mous;
  • pour les blessures sportives.

Le traitement adhésif est rarement accompagné de manifestations allergiques telles que des éruptions cutanées et des démangeaisons. Si de tels signes se produisent, ils disparaissent également rapidement après avoir retiré le patch.

Le fabricant indique que le produit ne peut pas être utilisé pendant la grossesse, ainsi que le coller sur les lésions cutanées exposées.

Nanoplast est collé sur la peau sèche de la zone affectée pendant une période pouvant aller jusqu'à 12 heures. Le patch suivant peut être collé au plus tôt six heures après le précédent.

Le produit est jetable et non réutilisé. Le traitement moyen avec Nanoplast est de 3 à 9 jours.

Entorses musculaires

Le véritable salut pour les athlètes est le «ruban adhésif», un dispositif élastique avec d'excellentes propriétés de traction et de traction. Le matériau du ruban est en coton, d'un côté une base adhésive est appliquée. Cela lui permet de bien rester sur son corps. Le ruban ne peut pas être retiré même en nageant dans la piscine: il tiendra également bien et sèche rapidement.

«Taping» peut être utilisé à la fois pour la prévention des blessures et pour soulager la condition en cas de blessures aux tissus mous. Comment la bande "fonctionne"? Il fixe qualitativement la peau, empêchant un éventuel déplacement des muscles ou des articulations. Dans cette position, les tissus guérissent plus rapidement..

Immédiatement après la fixation, le ruban a un effet analgésique, optimise la circulation sanguine et l'écoulement lymphatique.

Des vitamines

La récupération des tissus musculaires se produit en raison de l'effet complexe de facteurs: l'utilisation compétente des périodes de repos et des activités physiques dosées modérées, fournissant au corps des vitamines et des minéraux est très importante.

Pour une régénération rapide, il est conseillé aux nutritionnistes d'inclure dans les aliments diététiques un contenu suffisant de tous les composants utiles nécessaires. Ce sont les vitamines B, l'acide ascorbique, le tocophérol, le calcium, le magnésium, le sélénium.

Dans certains cas, le médecin peut recommander de prendre certaines préparations vitamino-minérales qui contiennent tous les composants nécessaires à la restauration.

  • L'arthrite est prescrite pour les processus inflammatoires et dégénératifs du système musculo-squelettique. Un complexe spécialement sélectionné a un effet positif sur la régénération tissulaire. Le médicament est pris matin et soir, avec de la nourriture, une capsule. Durée d'admission - un mois.
  • Calcemin est utilisé pour réguler le métabolisme calcium-phosphore, pour renforcer les os, les muscles et les articulations. Le médicament peut être utilisé à la fois pour le traitement et pour la prévention des problèmes du système musculo-squelettique. Calcemin est pris 1 à 2 fois par jour par comprimé.
  • Les antioxydapses sont utilisées comme source auxiliaire de vitamines et d'antioxydants dans les thérapies complexes. Prenez le médicament une capsule par jour, pendant 1-3 mois.

Traitement physiothérapeutique

Sans faute, le médecin prescrit un complexe de thérapie par l'exercice: pendant les cours, un instructeur formé démontre et surveille la réalisation de tous les exercices nécessaires. La thérapie par l'exercice vous permet de restaurer rapidement le tissu musculaire et, à l'avenir, le patient pourra effectuer les exercices proposés par lui-même à la maison.

Les méthodes de base de la physiothérapie pour les dommages musculaires sont:

  • UHF - exposition à un champ électromagnétique à haute fréquence - est effectuée pour améliorer la circulation sanguine et accélérer la régénération des tissus;
  • électrophorèse avec des médicaments anti-inflammatoires et analgésiques - fournit un effet direct sur la zone affectée au niveau cellulaire;
  • phonophorèse avec des corticostéroïdes - permet l'élimination d'un processus inflammatoire prononcé en utilisant des ondes ultrasonores;
  • thérapie à la paraffine - réchauffe les tissus au stade de la rééducation, pour une récupération stable des muscles.

La réadaptation peut également inclure la thérapie de boue, le traitement de spa, etc..

Lors de l'étirement des muscles, l'appareil Almag peut être utilisé déjà 12 heures après avoir subi une blessure simple, ou 2-3 jours après de graves dommages. Les inducteurs sont placés le long des zones affectées des muscles ou autour d'eux. Almag favorise l'analgésie, soulage l'enflure, accélère la régénération, améliore la circulation sanguine, restaure la fonction des structures endommagées.

Massage d'étirement musculaire

Vous pouvez commencer le massage au plus tôt le troisième jour après la blessure. Un début plus précoce de la procédure entraîne souvent une prolifération d'hématome et une aggravation de la douleur..

La première étape du massage comprend principalement des mouvements en spirale et concentriques. La zone au-dessus de la zone de dommages est également massée - elle est principalement utilisée pour le pétrissage et le pressage. Cet effet améliore le drainage sanguin et lymphatique, soulage la douleur et offre des conditions optimales pour la guérison..

Au fil du temps, la gamme des techniques de massage s'élargit progressivement. 7 à 10 jours après la blessure, il est permis de pétrir soigneusement et activement les articulations de la zone touchée.

Le massage doit être effectué uniquement par un spécialiste, afin de ne pas endommager les muscles malades. Si tout est fait correctement, après quelques séances, il y aura une amélioration significative du bien-être: l'oedème et l'hématome commenceront à se calmer un peu, et la douleur diminuera.

Gymnastique d'étirement musculaire

La gymnastique d'étirement vise à détendre les muscles et à soulager les spasmes, qui dans la plupart des cas deviennent le «coupable» de toutes les conséquences désagréables avec le système musculaire. Chez les personnes non entraînées, les muscles se "raidissent", ne remplissant pas leurs fonctions pendant longtemps.

La gymnastique est facile et lente, il n'est donc pas nécessaire d'avoir un type d'entraînement sportif..

La récupération de la circulation musculaire est observée environ quelques semaines après le début de l'entraînement systématique: les muscles deviennent plus élastiques, le spasme disparaît.

Les experts suggèrent cinq exercices de base qui permettent un étirement musculaire adéquat..

  1. Prenez la position du lotus: le dos doit être droit. Inclinez votre tête sur le côté (comme si vous la posiez sur votre épaule), maintenez la position pendant quelques secondes, revenez à la position de départ. Faites 6 répétitions dans un sens et dans l'autre.
  2. Tenez-vous droit, les pieds écartés à la largeur des épaules. Levez vos bras, étirez-vous, étirez vos épaules et votre poitrine. Maintenez la position pendant quelques secondes, revenez à la position de départ. Faites environ six répétitions.
  3. Tenez-vous droit, les jambes légèrement écartées sur les côtés (pas à la largeur des épaules), accroupissez-vous légèrement. Gardez vos mains sur votre ceinture. Levez la main, comme si vous étiriez, "obtenez" le point limite, puis abaissez librement votre main. Faites six répétitions pour chaque bras.
  4. Faites une fente avant, les mains derrière la tête. Penchez-vous vers la droite, maintenez la position pendant quelques secondes, puis penchez-vous vers la gauche. Répétez six fois dans chaque direction..
  5. Tenez-vous sur le dos. Tirez un genou vers la poitrine, maintenez pendant quelques secondes, revenez à la position de départ. Répétez avec l'autre genou.

Faites des exercices sans précipitation ni mouvements brusques. Essayez de réaliser le complexe proposé quotidiennement.

Bain d'étirement musculaire

Vous ne pouvez visiter les bains ou pratiquer d'autres procédures thermiques qu'après la fin de la période aiguë, lorsque les signes de la réaction inflammatoire disparaissent et que l'enflure disparaît. En règle générale, cela se produit au plus tôt 4 à 5 jours après le moment de la blessure.

Au stade initial des dommages (1-4 jours de blessure), les médecins ne recommandent pas l'utilisation de procédures thermiques. Peut-être l'utilisation de compresses de glace, de pommades et de sprays de refroidissement. Si vous appliquez de la chaleur immédiatement après les dommages, cela ne fera qu'aggraver la condition, provoquera une augmentation de l'œdème et de l'hémorragie.

Bain extensible musculaire

Les médecins déconseillent fortement de prendre un bain chaud après une lésion musculaire. Mais un bain froid, au contraire, est recommandé.

Aujourd'hui, même de nombreux clubs sportifs sont équipés de piscines spéciales avec de l'eau froide, dans lesquelles vous pouvez nager immédiatement après un dur entraînement. Comment l'eau froide peut-elle aider les muscles étirés? Le froid arrête la réaction inflammatoire, et après cela, le corps est beaucoup plus facile à restaurer le tissu musculaire..

Un bain froid a presque le même effet qu'une lotion froide ou un sac de glace, qui sont recommandés dans la première étape du traitement d'une blessure. Pour soulager la condition, il suffit de tirer de l'eau du robinet «froid» dans la baignoire et d'y abaisser la partie affectée du corps pendant 10 à 14 minutes. Cette procédure simple vous permet de réduire de moitié la période de récupération et soulage également de manière significative la douleur post-traumatique.

Exercices pour étirer les muscles du dos

Les muscles du dos ont surtout besoin de repos périodique, sans parler du fait qu'il est extrêmement indésirable de les surcharger. Les muscles peuvent être endommagés en soulevant des objets lourds, ou simplement en étant dans une position inconfortable pendant une longue période. Afin d'éviter l'apparition de sensations désagréables, les experts conseillent de faire régulièrement des exercices spéciaux pour améliorer le tonus des muscles du dos.

Les exercices doivent être effectués en douceur, sans atteindre un resserrement, en commençant par des mouvements de faible amplitude. Le meilleur moment pour la gymnastique est le soir..

La respiration doit être régulière et profonde et les muscles détendus..

  1. Asseyez-vous au sol, écartez les jambes, inclinez la tête en avant. Tirez progressivement votre poitrine vers le sol, en appuyant votre menton contre votre cou.
  2. Mettez-vous à quatre pattes, pliez alternativement le dos de haut en bas (comme un chat). Comptez environ 4 secondes pour un mouvement, répétez six fois.
  3. Allongez-vous sur le dos, les genoux pliés (les pieds sont fermement placés sur le sol). Tirez vos mains le long du corps, paumes vers le bas. Réorganisez le genou droit à travers la jambe gauche, inclinez les hanches vers la droite et les deux genoux vers la gauche. Maintenez la position pendant quelques secondes à l'amplitude maximale et répétez l'exercice pour le côté opposé.
  4. Asseyez-vous sur un tabouret, jambes ensemble. Tournez le haut du corps et des épaules vers la gauche, avec une amplitude extrêmement pratique, attendez 20 secondes, puis prenez la position de départ. Répétez la même chose mais à droite.

Les étirements pour le dos sont très utiles. Si vous effectuez ces exercices systématiquement, vous pouvez éviter de nombreux problèmes, à la fois avec les muscles du dos et de la colonne vertébrale.

Traitement alternatif

Dans le traitement des muscles étirés, une telle compresse aidera à:

  • mélanger 1 litre d'eau, 500 g d'argile et 5 cuillères à soupe. l le vinaigre
  • la masse résultante est appliquée sur une serviette en gaze et appliquée sur la zone affectée;
  • panser et bien fixer;
  • changer le bandage lorsque l'argile sèche;
  • répéter l'application de la compresse trois fois.

Vous pouvez utiliser cette recette:

  • prenez une serviette en coton ou en lin, pliez 4 fois;
  • une couche d'argile de 2 cm est répartie uniformément sur la serviette;
  • fixé avec un bandage.

Une telle compresse convient à une utilisation avant le coucher..

Il existe une autre méthode éprouvée:

  • passer l'oignon pelé dans un hachoir à viande, s'endormir avec du sucre;
  • la masse résultante est disposée sur une serviette en gaze et appliquée sur la zone affectée, 2 fois par jour, jusqu'à amélioration durable.

Pour préparer une compresse, l'ail est souvent utilisé:

  • nettoyer les gousses de deux têtes d'ail, broyer avec une presse ou un hachoir à viande;
  • verser 500 ml de vinaigre de cidre de pomme et 100 ml de vodka;
  • insister au réfrigérateur pendant environ 2 semaines, en remuant de temps en temps;
  • filtré, ajouter 15 gouttes d'huile d'eucalyptus;
  • utilisé pour les compresses pour les douleurs musculaires.

Traitement à base de plantes

Pour accélérer la guérison des fibres musculaires étirées, il est conseillé aux herboristes d'utiliser la méthode suivante: il est nécessaire de frotter l'infusion d'ail-eucalyptus dans la zone affectée. La ciboulette d'une tête est pelée et bien broyée, ajoutez 10 g de feuilles d'eucalyptus hachées. La masse est versée dans 150 ml d'eau chaude portée à ébullition, insistant jusqu'à ce qu'elle refroidisse. Après cela, il est filtré et utilisé pour le broyage..

Utilisez avec succès le bouillon d'épine-vinette. 200 ml de lait sont versés dans le récipient, et une cuillère à soupe pleine d'épine-vinette est bouillie pendant 30 minutes, filtrée. Le produit résultant est pris par voie orale, trois fois par jour, 1 cuillère à soupe. l entre les repas.

De plus, des compresses à base d'huiles de lavande ou de camomille (mélangées à de l'eau), ainsi que des compresses à l'alcool d'arnica et de camphre, sont utilisées avec succès pour accélérer la guérison..

Homéopathie

Pour les douleurs musculaires, articulaires et les entorses, il est recommandé d'ajouter un certain nombre de remèdes homéopathiques au traitement de base:

  • Aconite 6CH
  • Arnika 6CH
  • Rus toxicodendron 6CH
  • Ruta 6CH

Les médicaments énumérés conviennent aux douleurs musculaires, aux courbatures, à l'engourdissement, aux sensations de picotements ainsi qu'aux douleurs nocturnes..

Les médicaments prennent 1 à 7 granules (cela dépend de l'âge et de la constitution du patient), jusqu'à 4 fois par jour pendant 3 à 7 jours, jusqu'à une optimisation durable du bien-être. Les granules homéopathiques n'ont aucune contre-indication à l'utilisation, ils peuvent être pris à presque n'importe quel âge.

Pour un usage externe, les médecins vous conseillent d'acheter une pommade à 10% d'arnica, ou une préparation homéopathique complexe Traumeel. La pommade est appliquée en couche mince sur la zone lésée jusqu'à 3 fois par jour. Avec des lésions étendues, la pommade peut être répétée jusqu'à six fois par jour. La nuit, il est recommandé d'appliquer des pansements avec une pommade.

Chirurgie

Le traitement chirurgical, en règle générale, n'est pas nécessaire: les fibres musculaires étirées reviennent à la normale par elles-mêmes, sous réserve des conditions de base dont nous avons parlé ci-dessus: repos, froid, compression et position élevée. Dans certains cas, un traitement conservateur est prescrit avec l'utilisation d'analgésiques et / ou d'anti-inflammatoires non stéroïdiens.

L'intervention chirurgicale est une méthode utilisée pour la dégradation musculaire complète. Dans une situation similaire, la couture d'une zone musculaire déchirée est pratiquée..

Récupération des étirements musculaires

La plupart des cas de lésions musculaires ne peuvent être traités qu'en respectant un principe spécial qui ne comprend que quatre facteurs: repos, froid, pansement serré et position élevée.

Il est permis de reprendre complètement l'entraînement sportif après que la douleur a complètement disparu et que les mouvements sont rétablis. Si vous commencez à vous entraîner jusqu'à la guérison complète, la probabilité de blessures récurrentes augmente.

Quelle est la durée de la période de récupération? Après un léger étirement, le patient peut commencer l'éducation physique en 2-3 semaines. En cas de blessures graves, cette période peut s'étendre sur plusieurs mois..

Afin de récupérer plus rapidement, il est nécessaire de fournir le plus grand repos possible au membre endommagé, et le corps devrait recevoir suffisamment de vitamines et d'autres substances utiles.