Quelles sont les douleurs simultanées dans le dos et l'estomac

  • Blessure

Une personne commence à s'inquiéter de sa santé aux moments où le corps donne des signaux de danger. De graves douleurs au dos et à l'estomac peuvent provoquer une grande anxiété, car la véritable cause de l'inconfort n'est pas claire.

Le zona dans l'abdomen et le dos peut être déclenché par divers facteurs et indiquer la présence de pathologies des organes internes ou de la colonne vertébrale.

Assez souvent, la raison réside dans les maladies de l'estomac. Une douleur avec un ulcère, une gastrite ou une pancréatite peut se refléter dans le dos. Mais, il existe des situations inverses lorsque des douleurs abdominales sont provoquées par des affections de la colonne vertébrale. Examinons plus en détail toutes les causes qui causent des douleurs à l'abdomen et au dos en même temps..

Causes de douleurs abdominales et dorsales en même temps.

L'exacerbation de l'ulcère gastroduodénal s'accompagne souvent de douleurs aiguës dans l'abdomen et le dos. Il existe des signes caractéristiques d'un ulcère, notamment:

  • L'abdomen commence à faire très mal, souvent immédiatement après un repas ou le matin à jeun;
  • Il y a des signes de nausée, après des vomissements, un goût acide reste dans la bouche et une nette amélioration se produit (le symptôme le plus précis d'un ulcère);
  • Aux nausées, douleurs à l'estomac et au dos, des brûlures d'estomac sont ajoutées;
  • Le patient est soulagé en prenant la pose de l'embryon, l'activité physique aggrave la condition;
  • La douleur peut se propager à la poitrine et au bas de l'abdomen..

Douleur dans l'abdomen à gauche, s'étendant au dos et à la poitrine - une excuse pour ne pas reporter une visite à votre médecin, avec une confiance de 95%, nous pouvons parler d'une exacerbation d'un ulcère. Le spécialiste pourra prescrire une thérapie visant à éliminer le processus inflammatoire et à soulager la douleur.

Après avoir surmonté la forme systémique de la maladie, le patient reçoit un régime spécial et un traitement médical. Les médicaments modernes, dont l'action vise à guérir les ulcères, sont très efficaces. Mais, seul le bon style de vie et des examens médicaux réguliers aideront à prévenir les rechutes.

Ulcère perforé

Une douleur abdominale sévère s'étendant vers le dos peut indiquer un ulcère d'estomac perforé ou un ulcère duodénal. De plus, la douleur est si intense qu'une personne peut à peine y faire face. Même une tentative de reprendre son souffle entraîne une détérioration.

La localisation des sensations douloureuses - le nombril et le côté droit, avec le temps se propage à tout l'estomac. Dans certains cas, des douleurs à l'épaule droite et à la clavicule peuvent survenir..

Un autre symptôme caractéristique d'un ulcère perforé est un ton aigu des muscles de la cavité abdominale, l'abdomen devient dur, "en forme de planche". Au repos, le ton ne diminue pas significativement.

Comment distinguer l'exacerbation de l'ulcère gastroduodénal de l'ulcère perforé:

  • Dans le premier cas, l'attaque de douleur commence par un repas, dans le second - après le repas, il y a un certain soulagement;
  • Après des vomissements «acides», l'ulcère s'accompagne d'un soulagement complet, et avec un ulcère perforé, l'amélioration est légèrement.

La seule façon de traiter un ulcère perforé est une opération d'urgence. Par conséquent, avec l'apparition des signes de la maladie, vous devez immédiatement consulter un médecin. Plus le traitement est commencé tôt, plus les chances de guérison sont grandes.

Pancréatite aiguë

Une douleur dans l'abdomen et le dos à droite peut indiquer une inflammation du pancréas. Dans ce cas, les maux de dos sont aigus, sévères et les sensations abdominales sont douloureuses, éclatantes.

Dans la pancréatite aiguë, la douleur peut se refléter dans les omoplates, le bas du dos et la zone cardiaque. La distribution est affectée par la partie du pancréas qui est enflammée.

Lorsque des attaques de vomissements s'ajoutent aux sensations douloureuses qui n'apportent pas de soulagement tant attendu, la probabilité que la raison réside précisément dans une attaque de pancréatite augmente.

Autres symptômes de pancréatite:

  • Rots;
  • Hoquet prolongé;
  • Sensation de bouche sèche;
  • Respiration difficile;
  • Fièvre;
  • Hypertension artérielle;
  • Pâleur;
  • Tachycardie.

Dans la forme chronique de la maladie, une violation des fonctions de la vésicule biliaire et la manifestation de signes d'ictère sont possibles. Le traitement de l'inflammation pancréatique vise à soulager l'état du patient et à prévenir les complications. La pancréatite est une maladie incurable..

Colique hépatique

Une douleur abdominale aiguë irradiant vers l'arrière et le côté droit peut être un symptôme de colique hépatique.

L'inconfort apparaît soudainement et l'attaque peut durer de plusieurs jours à plusieurs heures. Les tentatives indépendantes d'améliorer la condition en prenant des médicaments pour le tractus gastro-intestinal et des analgésiques ont une faible efficacité. La douleur peut se propager à l'omoplate, à la clavicule, au cou. Renforce lors du déplacement.

Autres symptômes de coliques hépatiques:

  • Épisodes fréquents de vomissements douloureux;
  • Transpiration, frissons, blanchiment de la peau;
  • Douleur ondulante aiguë dans l'hypochondre droit;
  • Ballonnements, tonus musculaire de la cavité abdominale, douleur à la palpation ou pression sur les côtes inférieures;
  • Décoloration de l'urine et des fèces.

Si des signes indiquant des coliques hépatiques apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin. Il est inacceptable de prendre des médicaments sans rendez-vous avec un spécialiste. Après l'apparition des symptômes de coliques, il n'est pas recommandé au patient de boire de l'eau ou de manger de la nourriture..

Gastrite

Une douleur abdominale sourde qui s'étend jusqu'au dos peut être un signe d'exacerbation de la gastrite. La force de la douleur dépend du stade de la maladie - si le processus inflammatoire se développe non seulement dans l'estomac, mais aussi dans d'autres organes du tractus gastro-intestinal, la douleur peut être très intense.

La difficulté de diagnostiquer la gastrite est que ses symptômes sont similaires à ceux de l'ostéochondrose. Et l'emplacement de la douleur est le même. Par conséquent, si vous ressentez une douleur dans l'abdomen et le dos, vous devez abandonner le diagnostic indépendant et consulter un spécialiste.

Malgré la similitude des symptômes de l'ostéochondrose et de la gastrite, il existe des différences:

OstéochondroseGastrite
La douleur s'intensifie pendant l'effort physiqueDouleur pire après avoir mangé
Au repos, la condition s'améliore.Même au repos, un tonus musculaire abdominal est observé.
La nature de la douleur est aiguë, lancinanteLa nature de la douleur est terne, douloureuse

Le traitement de la gastrite est basé sur des médicaments et un régime strict. Il est impossible de guérir complètement cette maladie, mais il est très probable qu'elle atteigne un état de rémission stable.

Infarctus du myocarde

La douleur dans le bas de l'abdomen et le dos sur la gauche se produit également avec une violation de l'activité cardiaque, en particulier l'infarctus du myocarde. Si, en plus des sensations douloureuses, une personne a un rythme cardiaque rapide, une perte de conscience et une baisse de la pression artérielle, une hospitalisation urgente est requise.

L'insidiosité de l'infarctus du myocarde réside dans le fait que sa symptomatologie initiale est pleinement compatible avec de nombreuses maladies du tractus gastro-intestinal.

Et si une personne souffre de troubles gastro-intestinaux chroniques, elle peut attribuer l'apparition de sensations douloureuses à leur exacerbation. La confusion est vraiment très simple, mais une telle erreur peut bien coûter la vie. Par conséquent, en cas de douleur dans le côté gauche de l'abdomen et du dos, accompagnée d'une augmentation de la fréquence cardiaque ou d'un trouble de la conscience, vous devriez toujours consulter immédiatement un médecin..

Appendicite

Une douleur intense dans le côté droit de l'abdomen et du dos peut indiquer une inflammation de l'appendice du caecum. Habituellement, l'inconfort se manifeste après 4 à 6 heures après une fête abondante ou un abus d'alcool.

En plus de la douleur dans le côté droit de l'abdomen, s'étendant au dos et au bras, d'autres symptômes apparaissent également:

  • Fièvre;
  • Frissons;
  • Vomissement
  • La diarrhée;
  • Rythme cardiaque.

Dans certains cas, il est possible d'enlever l'inflammation de l'appendice médicalement, et dans certains cas, une opération d'urgence est nécessaire. Dans tous les cas, si vous soupçonnez un processus inflammatoire interne, vous devez consulter un médecin. Un processus d'éclatement provoque une péritonite à progression rapide, qui peut provoquer une intoxication sanguine et la mort..

Douleur dans le bas-ventre et le dos chez les femmes

La cause des femmes souffrant de douleurs simultanées à l'abdomen et au dos peut être:

  1. Maladie prémenstruelle;
  2. Courbure de l'utérus;
  3. Myome;
  4. Annexite (salpingoophorite);
  5. Endométriose;
  6. Torsion des jambes du kyste;
  7. Grossesse extra-utérine;
  8. Rupture de l'ovaire ou de l'oviducte;
  9. Risque de fausse couche;

Complications de grossesse

La douleur dans le bas de l'abdomen et le dos chez les femmes pendant la grossesse indique le développement de complications - décollement du placenta, augmentation du tonus utérin, changement de l'état du fœtus, etc..
De tels symptômes peuvent indiquer un danger non seulement pour le fœtus, mais aussi pour la vie de la mère, vous devez donc immédiatement vous rendre chez le gynécologue et subir les examens nécessaires..

Il est possible que des douleurs dans l'abdomen et le dos chez les femmes en début de grossesse se produisent du fait que l'œuf fœtal n'atteint pas l'utérus, mais est fixé dans la trompe de Fallope. Une grossesse extra-utérine est un indicateur direct de la chirurgie d'urgence. Une détection tardive peut entraîner des conséquences graves pour la santé ou la mort.

Maladies du système génito-urinaire

Des douleurs dans le dos et le bas de l'abdomen peuvent indiquer une inflammation de la vessie, des appendices ou une infection des organes pelviens. Souvent, une sensation douloureuse s'accompagne de mictions fréquentes, de brûlures, de l'apparition de sécrétions, de fièvre.

La thérapie ne peut être sélectionnée qu'après un diagnostic précis, par conséquent, une orientation vers des spécialistes est nécessaire.

La douleur dans le bas de l'abdomen et le dos chez les hommes peut indiquer une prostatite, une hernie inguinale ou des infections des voies urinaires.

Étant donné que les pathologies nécessitant un traitement immédiat, par exemple l'appendicite, présentent les mêmes symptômes, l'automédication n'est pas recommandée. Une visite opportune à un spécialiste facilitera la condition et évitera des complications. S'il n'y a aucun moyen d'appeler une urgence, vous pouvez soulager légèrement une crise de douleur en prenant une dose d'un antispasmodique et en vous rendant vous-même dans un établissement médical..

Une occlusion intestinale

Des douleurs douloureuses à l'abdomen, reflétées dans le dos et, plus rarement, à l'aine, peuvent indiquer une obstruction intestinale. Autres symptômes de pathologie:

  • Coliques, crampes;
  • Fièvre;
  • Les nausées, vomissements - vomissements mousseux, ont une odeur prononcée de matières fécales. De plus, des particules de matières fécales peuvent y être présentes;
  • Les selles sont clairsemées, minces ou complètement absentes pendant plusieurs jours.

L'obstruction intestinale est traitée exclusivement par chirurgie. La cause de la pathologie peut être des adhérences après des opérations antérieures, des maladies du tractus gastro-intestinal, des tumeurs, des métastases et d'autres phénomènes.

Douleur dans le dos et l'abdomen chez un enfant

Les sensations douloureuses chez un enfant qui n'ont pas de localisation spécifique peuvent être associées à une distension musculaire normale, une indigestion ou de graves problèmes de santé. Il est inacceptable d'appliquer un coussin chauffant, de prendre des médicaments et d'autres méthodes d'automédication - seuls un examen médical et un diagnostic complet aideront à établir la véritable cause de la douleur.

N'attendez pas la manifestation d'autres symptômes ou l'aggravation des conditions - une simple visite chez le pédiatre aidera à maintenir la santé du bébé.

Résumer

Il y a une infinité de raisons pour lesquelles l'estomac et le dos font mal en même temps. Cela peut être une souche musculaire banale, sans menace pour la vie et la santé, et une rupture de l'appendice, menaçant la septicémie. Lors de l'automédication, une personne risque d'aggraver le cours de la maladie ou de perdre la vie.

Seul un médecin peut identifier la source de la douleur. L'inspection, les tests et les mesures de diagnostic ne prendront pas beaucoup d'efforts et de temps, mais aideront à trouver des réponses à toutes les questions. Un diagnostic rapide et une thérapie compétente sont la clé d'une bonne santé et du bien-être..

Douleurs abdominales et lombaires

Lorsqu'il y a des processus pathologiques dans les organes internes, cela tire souvent le bas de l'abdomen, des maux de dos. Comprendre immédiatement les raisons pour lesquelles de telles conditions pathologiques surviennent, en analysant uniquement les plaintes du patient, est irréaliste. Le patient doit être examiné de manière approfondie, un tel diagnostic doit être transmis dès que possible. Aujourd'hui, vous découvrirez pourquoi le bas-ventre et le bas du dos font mal aux hommes et aux femmes.

Les causes

Les femmes sont plus susceptibles d'éprouver des douleurs dans le bas-ventre et le bas du dos que les hommes. Souvent, les gens utilisent des analgésiques pour éliminer ces symptômes. Pourquoi ça fait mal? Le syndrome douloureux, localisé en dessous de la zone abdominale, dans le segment lombaire est provoqué par des processus pathologiques aigus et chroniques. Au stade aigu (hémorragie, l'organe a explosé) la douleur est très forte, vive.

Si le processus inflammatoire se déroule de façon chronique, les douleurs sont sourdes, douloureuses, se produisent constamment. Avec des douleurs pulsatoires, la pression à l'intérieur des cavités augmente. Un diagnostic précis est fait dans des conditions stationnaires après les procédures de diagnostic..

Si les intestins sont enflammés

S'il y a des douleurs dans le dos et l'estomac en même temps, les causes de la douleur sont un dysfonctionnement du tractus intestinal. La douleur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen, qui donne à la zone inguinale, peut être le résultat d'une inflammation du tractus intestinal. Si vous ignorez une telle douleur, des processus ulcéreux se produiront dans l'intestin.

Si une telle douleur était douloureuse dans la nature et se produisait dans différentes parties du corps, puis se contractait, le patient a besoin de soins médicaux urgents. En plus de la douleur, le patient souffrira de flatulences, d'hyperthermie. Le stade aigu de la colite peut durer 2 jours. Sans thérapie, elle deviendra chronique, toujours douloureuse dans l'estomac, mais la douleur ne se manifestera pas de manière aiguë.

Inflammation de l'appendice

Avec l'appendicite, une douleur intense dans l'abdomen redonne au bas du dos, une hyperthermie se produit également, le patient vomit, vomit. Si vous ignorez une telle douleur en bas à droite, l'appendice éclatera, un état septique de la cavité abdominale viendra. De plus, la douleur peut être terne et douloureuse. Sans traitement, le patient mourra.

Autres causes de douleur:

  • Avec une hernie inguinale. Le patient a une douleur intense dans l'abdomen et le dos, la douleur est similaire à l'appendicite. Une personne souffrant d'une telle douleur peut perdre conscience. Chirurgie urgente requise.
  • Pathologie rénale. Si la zone lombaire est douloureuse, la miction est parfois altérée, une hyperthermie apparaît, une douleur se produit dans le bas de l'abdomen gauche ou droit, puis une pyélonéphrite et d'autres pathologies du système urinaire se manifestent. La douleur irradiera toujours à l'aine.
  • Processus infectieux. Tout d'abord, il y a une douleur de traction dans le bas de l'abdomen et le bas du dos, plus tard, la douleur va s'aggraver. Les selles contiennent du mucus avec du sang. Avec l'infection à salmonelle, une septicémie est possible, qui se produira dans quelques jours. Si elles sont traitées en temps opportun, aucune complication ne se produira.
  • La prostate est devenue enflammée. Avec la prostatite tire le bas de l'abdomen et le bas du dos. Uriner avec des selles sera également douloureux..
  • Ostéochondrose tourmentante. Le bas du dos fait mal et tire le bas-ventre également avec ostéochondrose. Les processus dystrophiques et dégénératifs de la colonne vertébrale entraîneront une atteinte aux racines nerveuses, les organes internes seront mal innervés. Par conséquent, le patient tire le bas du dos, la douleur irradie vers l'aine, les membres inférieurs.
  • Oncologie. Si l'estomac et le dos font mal en même temps, il existe un risque de développer des néoplasmes malins dans le corps.

Douleur chez les femmes

Des douleurs dans le bas-ventre et le bas du dos chez les femmes peuvent survenir en raison des menstruations, avec syndrome prémenstruel. Une lourdeur dans l'estomac apparaît en raison du fait que les contractions se produisent intensément. Cette condition se manifeste chez une femme lorsque le fond hormonal est instable. Si une femme a accouché, la présence d'une telle réaction symptomatique indique des pathologies graves:

  • Inflammation de l'utérus, des trompes de Fallope, du vagin et des ovaires.
  • Processus oncologiques, les tumeurs peuvent être bénignes et malignes.
  • L'ovaire a éclaté. Le sang peut pénétrer dans la cavité abdominale, une septicémie apparaît.
  • La jambe du kyste tordue.
  • Condition après l'avortement. L'enlèvement de l'œuf fœtal ne s'est pas produit complètement, il existe une menace d'infection septique.

Si l'estomac fait mal pendant la grossesse, il est possible que la naissance commence prématurément, une fausse couche se produira. La douleur dans la région inguinale sera plus intense que dans la région lombaire. Si, en plus de la douleur, une hémorragie est observée, une hospitalisation est nécessaire.

Cette condition peut survenir en raison du travail physique, des processus infectieux, des traumatismes et des changements pathologiques intra-utérins. L'estomac d'une femme enceinte peut faire mal en raison d'une grossesse qui se produit en dehors de l'utérus. La douleur de dessin se produira dans la zone où la fixation de l'œuf fœtal s'est produite. Une femme souffrira de flatulences, de douleurs douloureuses dans l'abdomen, le bas du dos.

Quand de l'aide est nécessaire?

Une assistance médicale est nécessaire en cas de:

  • si la douleur ne s'arrête pas pendant 60 minutes;
  • elle s'intensifie avec la toux, le mouvement;
  • avant la douleur, les selles ne se produisent pas pendant une journée, le patient souffre de flatulences;
  • les excréments contiennent des caillots sanguins. S'il a une couleur noire, une hémorragie interne se développe.

Que faire est interdit?

Il n'est pas recommandé d'automédication. Si le patient boit un analgésique, les symptômes du processus pathologique changeront. La maladie peut s'aggraver, car le symptôme sera temporairement éliminé, de sorte que le patient ne demandera pas l'aide d'un médecin. Ne buvez pas de liquides. Il est permis de mouiller la langue et les lèvres, il est impossible que le liquide pénètre dans l'estomac. Les compresses chaudes ne sont pas appliquées, car les micro-organismes bactériens se multiplieront dans un environnement chaud.

Lombalgie et douleurs abdominales basses: causes courantes

Si le bas-ventre et le bas du dos font mal, la cause de ce processus dépend de la nature de la douleur et de sa localisation. Souvent, la douleur douloureuse est fixée chez le beau sexe. Des symptômes similaires sont inhérents aux hommes.

Les deux anomalies nutritionnelles et les processus pathologiques graves peuvent provoquer des douleurs abdominales. La non-spécificité du symptôme exclut la possibilité d'un diagnostic indépendant. Ce problème est résolu par un spécialiste qualifié sur la base des plaintes des patients et des mesures de diagnostic auxiliaires..

Les principaux facteurs de douleur

Les douleurs abdominales périodiques sont le compagnon de chaque femme. Elle survient pendant les menstruations, souvent accompagnée de crampes. Souffrez de douleur et d'hommes. Ce symptôme est affecté à la fois par la nature du régime alimentaire et par l'état du système génito-urinaire.

Les causes de la douleur dans l'abdomen et le bas du dos sont nombreuses, souvent ce symptôme indique les maladies et processus pathologiques suivants:

  • appendicite;
  • infection du système génito-urinaire;
  • infections intestinales;
  • colite;
  • hernie
  • urolithiase;
  • Néoplasmes malins.

Avec le processus inflammatoire en annexe, cela fait beaucoup mal dans le côté droit de l'abdomen. Le tableau clinique est complété par des symptômes spécifiques: nausées, vomissements et frissons. Le syndrome douloureux n'est pas constamment localisé en un seul endroit, il est capable de rayonner vers n'importe quelle partie de la cavité abdominale. La nature de la douleur est sourde, douloureuse ou aiguë.

La douleur douloureuse est caractéristique des infections du système urinaire. Il s'agit notamment de l'urétrite et de la cystite. La chlamydia et le gonocoque sont capables de provoquer le développement du processus inflammatoire. La douleur aiguë est fixée pendant la miction. Souvent, une petite quantité de sang est fixée dans l'urine.

Les infections intestinales peuvent provoquer un tableau clinique désagréable. La douleur est sourde, couvrant tout l'abdomen et le bas du dos. Pendant les selles, non seulement les excréments, mais aussi le mucus sortent. Repérage possible. Des douleurs coupantes dans le bas du dos et le bas de l'abdomen accompagnées de nausées et de frissons indiquent une lésion bactérienne du corps. Dans ce cas, une attention médicale urgente est nécessaire..

La colite peut également provoquer des douleurs. La maladie est accompagnée de fièvre et de flatulences, se produit dans la phase aiguë et chronique. Le cancer des systèmes génito-urinaire et digestif s'accompagne souvent d'une douleur aiguë. Ce symptôme est fixé dans les cas graves de la maladie aux derniers stades de développement..

Une hernie inguinale peut être très douloureuse. À la place de sa localisation, la protrusion de la peau et le pincement de l'organe interne sont fixés. L'intensité de la douleur est si forte qu'une personne perd connaissance. Sous l'influence de la douleur, des nausées et des vomissements se développent. Dans ce cas, une assistance médicale d'urgence est nécessaire..

La douleur dans le bas-ventre est également associée à une lithiase urinaire. Une forte intensité de manifestations est enregistrée lorsque la pierre sort. Le syndrome douloureux peut être localisé dans n'importe quelle partie de l'abdomen et du bas du dos.

La douleur comme signe de maladie

Chez les femmes, la douleur indique de nombreuses maladies des systèmes génito-urinaire et reproducteur. Les causes courantes de douleur sont:

  • syndrome prémenstruel;
  • flexion de l'utérus;
  • myome;
  • annexite;
  • endométriose;
  • torsion des jambes du kyste;
  • grossesse extra-utérine;
  • rupture ovarienne;
  • risque de fausse couche.

Mal au bas du dos et au bas de l'abdomen pendant les menstruations. Il s'agit d'un processus tout à fait normal dû aux contractions utérines. Une douleur intense est observée dans les premiers jours de la menstruation. La douleur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen est un signe avant-coureur d'adhérences ou d'un processus inflammatoire aigu. Une forte probabilité de douleur aiguë est observée avec un système hormonal instable.

L'estomac et le bas du dos font mal lorsque l'utérus est plié. Ce processus est inné ou acquis. Le premier type n'est pas considéré comme dangereux. Des problèmes surviennent avec un virage acquis. Il se produit dans le contexte de processus inflammatoires aigus, d'avortements. Accompagné de douleur, inconfort pendant les rapports sexuels, constipation fréquente.

Avec des formations bénignes, en particulier le myome, l'estomac tire. Ce type de tumeur ne provoque pas toujours d'inconfort et de symptômes désagréables. Tout dépend de la taille de l'enseignement et de son emplacement. Souvent, une femme est harcelée par des crampes douloureuses.

Le système reproducteur et génito-urinaire des femmes est sensible à l'impact négatif des processus inflammatoires. Dans la plupart des cas, les ovaires et les trompes de Fallope souffrent. L'estomac fait mal et donne au bas du dos sous l'influence d'agents pathogènes tels que les streptocoques et les gonocoques. L'annexite est l'une des maladies les plus courantes. Son développement est dû à l'avortement, à l'accouchement ou aux rapports sexuels pendant les menstruations.

S'il y a une douleur aiguë, quelle pourrait-elle être? Peut-être que le processus inflammatoire progresse dans l'utérus et les ovaires. L'intensité du symptôme dépend du cycle menstruel. Pendant la menstruation, douleur aiguë.

Une torsion des jambes du kyste peut provoquer un certain nombre de symptômes désagréables. Dans ce cas, une compression des vaisseaux veineux et artériels se produit. Cela peut entraîner une nécrose du néoplasme. Dans ce cas, une douleur aiguë est enregistrée, donnant au bas du dos. Son augmentation est observée après une activité physique ou un rapport sexuel. Les nausées, vomissements et fièvre ne sont pas exclus.

La douleur est fixe pendant une grossesse extra-utérine. Le processus pathologique s'accompagne de saignements intenses. Sans soins médicaux d'urgence, la probabilité de décès est élevée.

Peut-être que l'ovaire ou l'oviducte de la fille a éclaté. L'intensité de la douleur est si forte que l'évanouissement n'est pas exclu. Des soins appropriés et d'urgence éliminent la possibilité d'infection de la cavité abdominale.

Tire le bas de l'abdomen et fait mal quand il y a une menace de fausse couche. Les femmes enceintes doivent surveiller attentivement leur propre santé. L'hypertonie utérine se produit sous l'influence de processus pathologiques ou d'une infection.

Pourquoi les hommes souffrent

Si le bas-ventre et le bas du dos font mal aux représentants de la moitié la plus forte, cela indique peut-être des processus inflammatoires du système génito-urinaire. Les causes courantes de douleur sont la prostatite et l'orchoépididymite.

MaladieOrganes affectésSymptômes
La prostatite est un type de maladie courant..La prostate souffre.Accompagné de douleurs dans le bas-ventre. La prostatite se caractérise par un tableau clinique non spécifique. La maladie s'accompagne de douleurs dans l'abdomen et le dos.Le renforcement des manifestations cliniques est observé avec la miction et l'acte de défécation..
Souvent chez les hommes, une maladie telle que l'orthoépididymite survient..Il s'agit d'un processus inflammatoire pathologique impliquant les testicules et leurs appendices.La chlamydia et les gonocoques sont des provocateurs de la maladie. Les causes secondaires sont les blessures et les interventions chirurgicales. L'orchioépididymite aiguë est indiquée par de la fièvre, des nausées et des maux de tête intenses..

Un spécialiste expérimenté est capable de déterminer la véritable cause de la douleur. De nombreuses maladies ont un tableau clinique non spécifique. Pour les déterminer, vous devez passer par une série de tests de diagnostic et de laboratoire..

Douleurs à l'estomac et au bas du dos - causes de la douleur chez les hommes et les femmes

Causes du bas du dos et des douleurs abdominales

La douleur dans l'abdomen, s'étendant jusqu'au bas du dos, peut être associée à diverses raisons. Par conséquent, si une telle douleur est conservée pendant plusieurs jours, il est nécessaire de subir un examen afin de poser un diagnostic précis.

Pour un diagnostic préliminaire de pathologie, le médecin devra informer sur la nature de la douleur dans l'abdomen et le bas du dos. Dans l'inflammation chronique, la douleur est généralement sourde et douloureuse. Avec l'exacerbation des maladies, des douleurs pulsatoires sont notées. Il est également important de signaler si la température augmente lorsque le syndrome douloureux s'intensifie et s'il ne dégage pas de chaleur à cause d'une douleur intense. De plus, il sera nécessaire d'indiquer spécifiquement la localisation de la douleur.

Les principales causes de douleur dans l'abdomen et le bas du dos peuvent être les pathologies suivantes:

  • Appendicite. En règle générale, les symptômes supplémentaires sont des vomissements et de la fièvre. Le plus souvent, une douleur aiguë se produit, mais parfois il y a des douleurs de traction qui provoquent un désir de persister. Mais au moindre soupçon d'appendicite, il faut appeler une ambulance. Sinon, une attaque d'appendicite peut être fatale..
  • Infections du système génito-urinaire associées à des processus inflammatoires. En plus des douleurs aiguës, des caillots sanguins dans l'urine peuvent également être observés..
  • Maladie intestinale infectieuse. Dans ce cas, des douleurs douloureuses constantes dans l'abdomen et le bas du dos sont observées. Des symptômes supplémentaires peuvent inclure des traces de sang dans les selles. Vous devez consulter un médecin immédiatement, car les infections peuvent menacer la septicémie, et la preuve de cela peut être la transition de douleurs douloureuses en crampes.
  • Inflammation intestinale. Dans ce cas, la douleur est localisée dans le bas-ventre et le bas du dos. Cette pathologie doit nécessairement être diagnostiquée en temps opportun. Sinon, les processus inflammatoires peuvent déclencher un ulcère..
  • Colite. Avec cette pathologie, des douleurs douloureuses dans l'abdomen et le bas du dos sont accompagnées de fièvre et de ballonnements. Au début, une douleur aiguë est notée, mais progressivement elle devient terne. Et cela indique que la maladie devient chronique.
  • Hernie inguinale. La pathologie est due au fait que l'organe interne est pincé par les muscles. Dans ce cas, les douleurs à l'abdomen et au bas du dos sont souvent si insupportables qu'une personne dans son contexte peut perdre conscience. D'autres symptômes peuvent inclure des vomissements et des nausées. La chirurgie étant indiquée pour une telle pathologie, vous devez immédiatement consulter un médecin.
  • Urolithiase. Dans ce cas, l'estomac fait mal périodiquement. Le syndrome douloureux est terne. Mais, lorsque la pierre commence à bouger, la douleur dans l'abdomen et le bas du dos devient très forte.
  • Ostéochondrose. Dans ce cas, les vertèbres pincées des nerfs lombaires entraînent des douleurs dans l'abdomen et le bas du dos.
  • Néoplasmes. Dans ce cas, la douleur tire dans la nature et s'intensifie progressivement. Si une telle pathologie n'est pas diagnostiquée en temps opportun, elle menace la vie.

Pourquoi le bas-ventre fait mal, mais le donne au bas du dos

Lorsque le bas-ventre et les lombaires font mal, les raisons peuvent être complètement différentes. Très souvent chez les femmes et les hommes, ces symptômes surviennent après l'exercice. Mais cela ne se produit que si une personne mène généralement un mode de vie inactif.

Dans la plupart des cas, ces symptômes indiquent le développement de maladies graves..

Quel que soit le sexe, les causes de douleur suivantes dans le bas-ventre et le bas du dos peuvent être distinguées:

Appendicite. Dans certains cas, avec une attaque aiguë, le bas-ventre fait mal du côté droit et il y a une douleur tirante dans le bas du dos. La pathologie peut être accompagnée de fièvre, de nausées et de vomissements..

Maladie intestinale infectieuse. La douleur peut initialement être localisée n'importe où dans l'abdomen, mais retombe progressivement. Si des mesures ne sont pas prises, des symptômes supplémentaires apparaîtront bientôt, difficiles à ne pas remarquer. Ce sont du mucus et des traces de sang dans les selles..

Pathologie du système rénal. Avec une exacerbation du processus inflammatoire, les douleurs sont aiguës, mais après son affaissement, le syndrome douloureux devient terne. De plus, des douleurs peuvent survenir pendant la miction. Avec la lithiase urinaire, il y a un inconfort constant, et avec l'avancement des pierres, il y a des douleurs aiguës dans le lombaire et le bas de l'abdomen.

Colite. La maladie commence toujours à se développer sous une forme aiguë. Après un certain temps sans traitement, la maladie devient rapidement chronique, caractérisée par une douleur constante dans le bas-ventre et dans la région lombaire. De plus, la température augmente et des flatulences sont observées..

Pathologie du système musculo-squelettique. Il s'agit notamment de l'ostéochondrose et de l'arthrite. En règle générale, l'estomac fait mal en dessous et donne au bas du dos dans le contexte de surmenage ou d'hypothermie. Il est à noter que la douleur est aggravée par le mouvement.

Chez les femmes

Chez la femme, la douleur dans le bas-ventre et le bas du dos survient plus souvent que chez l'homme. Les raisons de cela sont associées à des pathologies du système reproducteur et urinaire. Très souvent, de tels signes surviennent avec l'algodisménorrhée, c'est-à-dire pendant les menstruations.

Il existe deux types de pathologie:

  • Algodismenorea primaire. Dans ce cas, l'inconfort n'est pas associé à des changements pathologiques dans les organes du système reproducteur. Habituellement, la douleur est à l'étroit et survient dans les premiers jours de la menstruation, mais ne dure pas plus de quelques jours. De plus, des vomissements, des troubles intestinaux et des maux de tête peuvent survenir..
  • Algodismenorea secondaire. La douleur survient dans le contexte du développement de changements pathologiques dans les organes du système reproducteur. Il peut s'agir d'adhérences, d'endométriose, de fibromes utérins, etc..

De plus, le bas-ventre et le bas du dos font mal aux femmes dans le contexte des pathologies suivantes:

  • Maladies gynécologiques infectieuses. Les colpites et les candidoses sont les plus courantes..
  • Diverses tumeurs dans les organes du système reproducteur. Souvent, ils sont déclenchés par un cancer polykystique, du fibrome ou de l'ovaire. De telles pathologies conduisent à une aggravation progressive de la condition et peuvent en outre s'accompagner de nausées et vomissements..
  • Annexite. Cette pathologie est associée au processus inflammatoire dans les trompes de Fallope et les ovaires après infection par divers agents pathogènes..
  • Grossesse extra-utérine. Il s'agit d'une condition très dangereuse. Lorsque des douleurs aiguës surviennent dans le bas du dos et le bas de l'abdomen, des soins médicaux doivent être fournis en temps opportun. Sinon, le tuyau pourrait se rompre, entraînant un danger de mort..

Très souvent, les femmes ont des douleurs abdominales basses et des spasmes se produisent avec une irradiation dans les lombaires pendant les rapports sexuels. Cela est dû à la présence d'une maladie telle que le vaginisme, qui se caractérise par des contractions pathologiques du vagin pendant les rapports sexuels. De plus, l'érosion et tout autre processus inflammatoire peuvent entraîner des douleurs lors des rapports sexuels..

Des douleurs dans le bas de l'abdomen et le bas du dos peuvent survenir pendant la grossesse. Ils doivent être signalés à un gynécologue, car ils peuvent indiquer un avortement involontaire. Mais vous ne devez pas vous inquiéter prématurément, car le plus souvent, ces signes sont provoqués en serrant les organes de la cavité abdominale avec un utérus élargi ou sont associés à une suralimentation. Au troisième trimestre de la grossesse, des douleurs dans le bas-ventre peuvent être le signe de l'apparition de contractions prénatales..

Chez l'homme

Chez les hommes, de nombreuses maladies spécifiques peuvent également survenir, entraînant des douleurs dans l'abdomen et le bas du dos. En règle générale, le syndrome douloureux dans ce cas est de nature terne, donc très souvent les patients le brossent, attribuant l'inconfort à un simple malaise.

Les causes les plus courantes de symptômes inconfortables:

  • Prostatite. Une telle maladie est associée à un processus inflammatoire et à un œdème. Pendant longtemps, la maladie peut être asymptomatique. Même en cas de douleur, elles ne sont pas aiguës. Avec le développement de la maladie, des troubles de la miction sont toujours observés et des dysfonctionnements sexuels peuvent survenir.
  • Hernie inguinale. Une telle pathologie est dangereuse car, au cours de son développement, une obstruction intestinale peut survenir, ce qui, à son tour, peut provoquer une péritonite. La douleur aiguë indique une condition grave, dans son contexte, il est difficile d'uriner et d'intoxiquer le corps.

Que faire et comment traiter

L'automédication pour la douleur dans l'abdomen et le bas du dos peut faire face à des conséquences imprévisibles. Par conséquent, avant de prendre des mesures, il est d'abord nécessaire de subir un examen dans un établissement médical afin de poser un diagnostic précis.

Si la douleur est aiguë, il est urgent d'appeler une ambulance. Avant l'arrivée du médecin, il n'est pas recommandé de prendre des médicaments. Il est strictement interdit d'utiliser le réchauffement. De plus, les laxatifs ou les lavements ne peuvent pas être utilisés, même si l'on soupçonne qu'il y a des problèmes avec les intestins..

Dans un cas très grave, avec des crampes donnant au bas du dos, il est permis de mettre une compresse froide sur le ventre et de prendre un antispasmodique (No-shpu). Il est important de trouver une position dans laquelle la douleur est minime. En règle générale, en cas de maladies gynécologiques chez la femme, il s'agit d'une «position fœtale». Et afin d'affaiblir le syndrome douloureux avec la lithiase urinaire, il est nécessaire de se tenir debout. Ne faites pas de mouvements brusques, vous devez également exclure l'activité physique.

Si la douleur dans le bas du dos et l'abdomen est chronique, vous devez d'abord consulter un thérapeute. Après l'examen, le médecin orientera un spécialiste de profil étroit. Il peut s'agir d'un chirurgien, d'un gynécologue ou d'un neurologue.

Le bas-ventre et le bas du dos de la femme font mal: causes, diagnostic, traitement

Les sensations de douleur qui surviennent périodiquement chez chaque personne indiquent la présence de dysfonctionnements et de pathologies dans le corps. Parfois, ce sont des douleurs fortes et aiguës qui déroutent une personne au lit, et parfois un inconfort douloureux, provoquant un léger inconfort. Dans cet article, nous examinons pourquoi le bas-ventre et le bas du dos d'une femme font mal, que faire dans une situation similaire et quelles sont les principales causes de la maladie en 2020.

Cycle menstruel

La cause la plus fréquente de symptômes désagréables est un changement du fond hormonal et de la tension de l'utérus avant les menstruations. Dans ce cas, des douleurs de traction apparaissent qui affectent le bas-ventre et le dos. Le syndrome prémenstruel s'accompagne de sautes d'humeur fréquentes, d'un gonflement des seins, d'une augmentation ou d'une perte d'appétit.

Pour améliorer l'état et soulager les symptômes de la douleur, il est recommandé d'abandonner des charges excessives pendant cette période et de réduire l'activité physique. Manger des aliments salés, épicés et gras peut aggraver la condition. Par conséquent, il est recommandé de surveiller son alimentation et de ne pas abuser de l'alcool. Pour soulager les spasmes, vous pouvez utiliser le médicament bien connu - No-Shpu. En cas de douleur intense et de détérioration du bien-être, il est recommandé de consulter un spécialiste pour corriger l'état.

L'apparition des menstruations s'accompagne également de douleur, pendant cette période, l'utérus se contracte activement, se débarrassant de l'endomètre. Divers déséquilibres hormonaux affectent directement l'intensité de la douleur. Un mauvais équilibre des hormones dans le corps peut provoquer une douleur similaire. Seul un médecin peut prescrire un traitement, il est strictement interdit de corriger soi-même le fond hormonal.

Maladies infectieuses

Des sensations douloureuses peuvent indiquer la présence de maladies sexuellement transmissibles. Ces affections se manifestent par des douleurs douloureuses prolongées dans la cavité abdominale inférieure et des sensations désagréables dans le bas du dos.En outre, le patient peut être dérangé par des brûlures, des démangeaisons et des écoulements abondants..

De tels symptômes ne doivent pas être ignorés. Ils peuvent indiquer des maladies désagréables telles que la gonorrhée, la chlamydia, la trichomonase, etc. Contacter un spécialiste sera la meilleure solution. Peut nécessiter une antibiothérapie et une cure de médicaments pour restaurer la microflore.

Les infections peuvent également affecter le système urinaire. Une cystite, une inflammation de la vessie, est une cause fréquente de symptômes désagréables. La principale différence entre cette pathologie est une miction fréquente et douloureuse. Si l'infection affecte les reins, la douleur devient ceinture et peut s'accompagner de fièvre et d'une forte détérioration de l'état général.

Souvent, en raison de maladies infectieuses, une femme a des douleurs abdominales basses et tire son bas du dos pendant une longue période. Que faire dans ce cas? Vous ne pouvez arrêter la propagation de l'infection qu'à l'aide d'une thérapie complexe, y compris l'utilisation d'antibactériens et de diurétiques, par conséquent, une assistance qualifiée est nécessaire.

La douleur dans le bas de l'abdomen et le dos peut être causée par des infections intestinales. Les caractéristiques d'une telle maladie seront la nature tirante de la douleur, ainsi que la présence de mucus ou de sang dans les selles. De plus, il peut y avoir une violation des selles, de la fièvre, des vomissements, des nausées. Dans cette situation, une attention médicale immédiate est requise, car l'infection peut entraîner de graves complications..

Processus inflammatoires

Les maladies inflammatoires des organes génitaux peuvent survenir sous l'influence de nombreux facteurs négatifs. Infection par des bactéries et des virus, interruption de grossesse, érosion, traumatisme, pathologies héréditaires - tout cela peut conduire à un processus inflammatoire. La thérapie dans chaque cas dépendra de la localisation de l'inflammation et de la forme de l'évolution de la maladie. L'inflammation peut affecter les zones suivantes:

  • Col de l'utérus. La maladie se caractérise par des douleurs douloureuses dans le bas-ventre et des écoulements muqueux blancs spécifiques. En l'absence de traitement approprié, la maladie devient chronique;
  • Utérus. Une inflammation des muqueuses peut survenir après l'accouchement ou la chirurgie. Les sensations désagréables dans ce cas affectent le bas-ventre, le bas du dos et la région inguinale. Une caractéristique distinctive de la pathologie est une décharge brune avec un mélange de sang;
  • Appendices. le début du processus inflammatoire dans cette zone s'accompagne de douleurs douloureuses dans le bas de l'abdomen, qui passent souvent inaperçues. À mesure que le processus pathologique se développe, la douleur devient très intense et se déplace vers la région de l'aine..

Un examen de la présence de maladies inflammatoires est nécessaire si le bas-ventre et le bas du dos de la femme font mal pendant longtemps. Que faire et comment traiter une maladie détectée le dira au médecin, après le diagnostic.

L'une des pathologies les plus graves, accompagnée de sensations désagréables dans le bas du dos et le bas de l'abdomen, est l'inflammation de l'appendice. Dans ce cas, le patient s'inquiète de douleurs aiguës et aiguës, la température corporelle augmente, des vomissements apparaissent. Les conséquences de cette condition peuvent être très graves, vous devez donc appeler immédiatement l'équipe d'ambulance.

Douleur dans l'abdomen et le bas du dos pendant la grossesse

Les raisons de l'apparition d'inconfort dans le bas-ventre pendant la grossesse sont nombreuses. Dans certains cas, ces symptômes peuvent être causés par une marche, un exercice ou un stress prolongés. Un court repos soulagera complètement le problème et rétablira la force. Cependant, il existe des situations qui nécessitent une attention particulière et des soins médicaux immédiats, tout dépend de la nature de la douleur:

  • Dessin - peut indiquer une hypertonie utérine. Cette condition conduit souvent à une naissance prématurée, de sorte que les femmes enceintes se voient prescrire un traitement spécial. Le processus inflammatoire peut également faire tirer le bas-ventre et blesser le bas du dos de la femme. Que faire pendant la grossesse dans ce cas? Il est nécessaire d'éliminer l'inflammation à un stade précoce, il est donc recommandé de consulter un gynécologue;
  • Douleurs - dans la plupart des cas, associées à des changements physiologiques dans le corps de la femme enceinte. Une augmentation de la taille de l'utérus entraîne l'apparition de symptômes similaires tout au long de la période de gestation du bébé. Cependant, dans certains cas, la douleur peut indiquer une violation des intestins, ce qui nécessite une correction en temps opportun;
  • Crampes - surviennent le plus souvent avec une augmentation du tonus utérin. La cause de cette condition peut être des troubles hormonaux dans le corps, le stress, un stress excessif.

Tout symptôme désagréable doit alerter la future femme, surtout si le bas-ventre et le bas du dos de la femme lui font mal pendant la grossesse. Que faire pour maintenir la santé de la mère et du bébé vous dira après l'examen nécessaire.

Il est important d'écouter votre corps et de réagir en temps opportun aux symptômes et à la douleur désagréables. Cela aidera à commencer le traitement rapide des maladies possibles et à éviter de graves complications à l'avenir..

Pourquoi le bas-ventre et le bas du dos d'une femme font-ils mal: maladies et traitement

Le bas-ventre et le bas du dos de la femme lui font mal dans différentes circonstances. Ce symptôme peut avoir des causes fonctionnelles et organiques. Les premiers comprennent la douleur qui survient pendant les menstruations ou l'ovulation. Ces dernières incluent non seulement les maladies gynécologiques, mais également les pathologies de la vésicule biliaire et du système urinaire. Ces symptômes devraient être l'occasion de consulter un médecin..

La douleur dans le bas de l'abdomen et le bas du dos peut être causée par les facteurs suivants:

Les causesCaractéristique
Troubles du tube digestifCeux-ci comprennent la maladie inflammatoire de l'intestin (colite, entérite), la protrusion de l'intestin grêle (diverticulite), l'obstruction intestinale, l'appendicite, la constipation et le syndrome du côlon irritable (IBS), qui peuvent être soit une maladie indépendante, soit le signe d'un trouble plus grave..

Des symptômes supplémentaires se produisent:

Avec une inflammation de l'intestin grêle, la douleur est localisée à gauche. Avec l'appendicite, elle se produit d'abord dans le nombril, puis se déplace vers le côté droit de l'abdomen. Flatulence, ballonnement est caractéristique de l'IBS.

L'appendicite, l'obstruction intestinale et la diverticulite nécessitent une intervention chirurgicale. La constipation et l'IBS suggèrent la correction du régime alimentaire et l'exclusion des produits contenant des fibres grossières, etc. Les maladies inflammatoires nécessitent un traitement complexe, dans lequel 5-ASA - mésalazine est utilisé.

Maladies du système urinaireIl s'agit d'une pyélonéphrite (une maladie inflammatoire des reins), avec ou une cystite (inflammation de la vessie).

Les pathologies diffèrent par les symptômes. Avec la pyélonéphrite, la région lombaire fait mal. Une douleur d'intensité variable se produit. Si une forme calculeuse se développe, c'est-à-dire qu'il y a des pierres, alors les douleurs sont de nature paroxystique. Symptômes supplémentaires de pyélonéphrite - fièvre élevée, diminution de l'appétit, nausées, parfois vomissements.

Avec la cystite, il y a rarement des douleurs dans la région lombaire, plus souvent elles sont localisées dans le bas-ventre. Un symptôme caractéristique est des crampes et une gêne pendant la miction.

Le traitement des maladies inflammatoires du système génito-urinaire dépend de l'agent causal de l'infection qui les a provoquées. Comme ce sont le plus souvent des bactéries, des antibiotiques sont prescrits - du groupe des pénicillines et des fluoroquinolones. Diverses méthodes de normalisation de l'écoulement de l'urine sont utilisées. Avec le développement de la lithiase urinaire, un traitement chirurgical est généralement prescrit

Pathologie musculo-squelettiqueIl s'agit notamment d'un étirement des muscles abdominaux qui se produit pendant la grossesse et l'accouchement, une divergence de la symphyse pubienne. Ce dernier est une fusion des os pubiens du bassin à l'aide d'un disque fibro-cartilagineux. Il a une cavité articulaire remplie de liquide. Cette fusion est renforcée par des ligaments. Dans certaines situations, une maladie telle qu'une symphysite se développe - il s'agit d'un terme général pour diverses blessures de l'articulation décrite. Il s'agit notamment de divergence, de distension, de la présence d'un processus inflammatoire, etc..

Des pathologies similaires apparaissent à la fois pendant la grossesse ou pendant l'accouchement, et dans la période post-partum. Un certain écart dans l'articulation pendant l'accouchement est la norme, plus tard les ligaments et les os reviennent à la normale et la douleur elle-même disparaît

Les causes psychologiques des douleurs abdominales basses ne peuvent être exclues. Dans ce cas, des sédatifs sont prescrits - racine de valériane, Novo-Passit.

La longe et le dos peuvent être douloureux en raison de l'ostéochondrose du département correspondant. Des symptômes supplémentaires se produisent - la douleur irradie souvent vers la jambe, un engourdissement du membre se fait sentir. Dans de tels cas, le syndrome douloureux est éliminé à l'aide de diclofénac ou d'ibuprofène - des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Il est impossible de les utiliser sous forme de comprimés pendant longtemps, car ils affectent négativement la muqueuse, provoquant des douleurs à l'estomac.

Mais il existe des onguents à base de ces substances actives (gel Fastum, gel Diclofénac). Ces produits peuvent être utilisés longtemps..

Le traitement des maladies de la colonne vertébrale implique diverses procédures physiothérapeutiques, y compris la magnétothérapie et le massage (en dehors des périodes d'exacerbation), des exercices thérapeutiques.

Douleur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen

La condition lorsque l'estomac et le bas du dos font mal est familière à de nombreuses personnes. Cela est dû à diverses raisons. Le plus souvent associé à des maladies du système urinaire, à une pathologie gynécologique chez la femme et à une urologie chez l'homme, à des troubles du système de conduction des nerfs et des canaux de la colonne vertébrale inférieure.

Les médecins ont le terme reconnu de «douleur pelvienne chronique». Il est autorisé si le patient a des douleurs au dos et au bas de l'abdomen pendant 6 mois ou plus. Les statistiques montrent que chez les femmes dans 75% des cas, il est causé par des troubles gynécologiques, seulement 25% sont dus à une autre pathologie appelée extragénitale.

Les hommes souffrent également de douleurs lombaires et abdominales basses. La prostatite, l'adénome de la prostate peuvent provoquer des douleurs constantes avec irradiation dans le dos.

Pourquoi la douleur survient?

Les causes de la douleur dans le dos et les organes pelviens résident dans l'inflammation ou le pincement des troncs nerveux, des branches, en étirant la capsule de l'abdomen.

Ici, ils peuvent passer d'un segment à l'autre, de sorte qu'une personne ressent une irradiation dans une zone éloignée. Si la maladie affecte la colonne vertébrale elle-même, il convient de noter la possibilité d'ostéochondrose, de compression du disque intervertébral, de processus inflammatoire (spondylarthrite ankylosante).

Les dommages aux articulations de la hanche chez les personnes âgées s'accompagnent de douleurs dans le bas-ventre. Nous examinerons les symptômes des principales maladies douloureuses..

Quelles caractéristiques de la douleur dans le bas-ventre intéressent le médecin traitant?

Afin de clarifier la nature des symptômes, il est nécessaire de découvrir les signes du syndrome douloureux, sa relation avec d'autres symptômes. Un médecin expérimenté s'intéresse aux questions:

  • sur la localisation spécifique de la douleur maximale;
  • phénomènes initiaux et limitation de leur occurrence;
  • type spastique (crampes) ou caractère terne et douloureux;
  • l'apparition d'autres symptômes sur fond de douleur (vomissements, dysurie, diarrhée, constipation, sang dans l'urine ou les fèces, sensation de raideur dans les articulations);
  • présence et durée de fièvre;
  • régularité des menstruations chez les femmes, communication avec les menstruations, ménopause;
  • grossesse présumée;
  • la nature du travail (pour le diagnostic de l'adénome de la prostate, les professions «sédentaires» comptent).

Maladies du système urinaire

La manifestation la plus courante, si le bas du dos et le bas-ventre font mal, est caractéristique de la cystite (inflammation de la vessie). Les femmes sont plus susceptibles de souffrir en raison des caractéristiques anatomiques du canal urétral..

Les douleurs tiraillent dans la nature, le bas de l'abdomen fait le plus mal possible, mais cela «donne» au bas du dos. Dans le même temps, des symptômes dysuriques apparaissent (crampes et miction rapide). Cours sévère accompagné de fièvre.

La pyélonéphrite est une infection du bassin rénal, qui se manifeste par des maux de dos majeurs avec radiation vers le bas-ventre. Le début de la maladie est généralement aigu, la température augmente considérablement, chez les patients, frissons, dysurie.

La néphrolithiase s'accompagne d'une douleur lombaire terne et éclatante. Particulièrement caractéristique pour la localisation de la pierre dans le bassin, la stagnation forcée de l'urine et la formation d'hydronéphrose.

Si le calcul descend dans l'uretère, l'attaque est de la nature d'une colique rénale. Des douleurs sévères se sont propagées le long des voies urinaires jusqu'à la région inguinale à droite ou à gauche. Le patient est excité, se précipitant. La condition s'améliore après le départ de la pierre, du sang apparaît dans l'urine.

À quelles maladies digestives pouvez-vous penser?

La lombalgie est une manifestation courante de la gastrite, de la duodénite, des ulcères duodénaux, de la pancréatite. Les patients se plaignent d'une exacerbation de la pancréatite due au zona. Les douleurs abdominales s'accompagnent de signes d'indigestion: nausées, brûlures d'estomac, diarrhée persistante ou constipation, éructations, perte de poids.

Les infections intestinales, en plus de la diarrhée, se traduisent par des douleurs dans le bas-ventre avec irradiation dans le bas du dos. Une intoxication générale est à noter: fièvre élevée, langue enrobée, vomissements, faiblesse. Les selles sont fréquentes et fluides, elles contiennent beaucoup de mucus, éventuellement des impuretés sanguines.

La constipation chronique causée par l'atonie intestinale est une préoccupation pour les personnes âgées. L'accumulation de calculs fécaux, l'intoxication par les scories contribuent à presser la douleur le long des intestins, les ballonnements. Une douleur aiguë survient lorsque des signes d'obstruction intestinale apparaissent.

La hernie diaphragmatique provoque un pincement dans l'ouverture d'une partie de l'estomac, l'œsophage. Il peut y avoir une violation de la déglutition. Plus susceptibles de repulper les gens sans activité physique. Des douleurs abdominales irradient de l'épigastre vers le dos. La condition s'aggrave après avoir mangé. Des sensations similaires apparaissent chez le patient atteint de cardiospasme.

Si la douleur s'est produite soudainement dans le contexte de la pleine santé, une appendicite aiguë ne peut pas être exclue. La localisation atypique du processus (derrière le caecum, le long de la ligne médiane du petit bassin) provoque des douleurs de traction dans le bas de l'abdomen et le bas du dos, une «soudure» sur la paroi de la vessie ou chez les femmes sur l'utérus.

Maladies masculines

Chez les hommes, l'hypertrophie progressive de la prostate s'accompagne de douleurs douloureuses sur le pubis, s'étendant jusqu'au sacrum et au bas du dos. Les maladies inflammatoires urologiques sont moins fréquentes que chez les femmes.

Mais la cause la plus fréquente d'urétrite et de cystite sont les infections génitales (gonorrhée, chlamydia, mycoplasmose). Une douleur douloureuse et une miction rapide indiquent un processus inflammatoire dans l'urètre.

Oréoépididymite - l'inflammation couvre les testicules et les appendices. Elle peut être causée par un traumatisme, mais le plus souvent, l'infection est sexuellement transmissible. Chez les patients, en plus des douleurs locales, la température augmente, des nausées, des vomissements sont possibles. Pour le traitement, des agents antibactériens spécifiques sont utilisés. Rinçage du canal urétral.

Pathologie gynécologique

La douleur dans le bas de l'abdomen et le bas du dos chez les femmes est généralement associée à une inflammation des organes génitaux internes. Parmi les maladies gynécologiques du corps féminin, les annexites (inflammation des appendices), les kystes ovariens, l'endométrite sont les plus courants.

Souvent, les douleurs sont à l'étroit, «saccadées» dans la nature, dérangeantes d'un côté ou des deux. L'annexite aiguë complique l'avortement et l'accouchement. Les douleurs sont localisées dans le bas-ventre, d'une part. Sans traitement, ils deviennent très intenses, peuvent provoquer une péritonite.

Lorsque vous tordez les jambes d'un kyste ovarien, une femme a une crise aiguë, tandis que l'estomac fait mal, mais donne au bas du dos. La même clinique se déroule lors d'une grossesse extra-utérine. Le diagnostic est basé sur un examen numérique de l'utérus et des appendices.

Les gynécologues détectent une augmentation ou un infiltrat douloureux. L'un des symptômes est l'arrêt des menstruations. Il est important de détecter la maladie en temps opportun, car les saignements internes sont une complication. Endométriose - une maladie de l'utérus précancéreux caractérisée par une douleur accrue sur le pubis pendant les menstruations.

Les gynécologues affirment que la moitié de la population adulte féminine à l'adolescence souffre de douleurs menstruelles. Pourquoi le bas-ventre fait-il mal dans la période précédant le début des règles chez les filles jeunes et pratiquement en bonne santé et dans les trois premiers jours?

Les scientifiques ont prouvé que la cause en est les contractions utérines associées à la concentration d'hormones spéciales - les prostaglandines, un processus inflammatoire ou des adhérences. Moins fréquemment, les femmes déterminent le pli de l'utérus.

Un effet direct sur le syndrome douloureux s'exerce par le désir des filles de porter dans le froid des vestes à dos nu, des chaussures froides. Cette raison conduit à l'infertilité. La bravade inutile des jeunes hommes est complétée par une charge élevée lorsqu'ils servent dans l'armée. Une tendance dangereuse devient fondamentale dans la prévention des mariages stériles.

Lorsque le bas-ventre et le bas du dos font mal, les gynécologues recommandent aux filles des suppositoires rectaux avec belladone. Ils agissent rapidement, soulagent les symptômes concomitants (nausées, vertiges, salivation).

Chez les femmes enceintes, la douleur dans le bas-ventre est un symptôme alarmant. Dans les premiers stades, les obstétriciens suggèrent une menace d'interruption. Au cours du troisième trimestre, l'abdomen tire constamment, un élargissement de l'utérus serre les intestins, la vessie. La charge sur la colonne vertébrale augmente considérablement.

Il est particulièrement difficile pour les femmes non préparées physiquement de supporter. Une légère douleur dans la première moitié de la grossesse est associée à une entorse de l'utérus en croissance. Pendant la période prénatale, les symptômes peuvent masquer comme de fausses contractions. Un décollement précoce du placenta s'accompagne d'une augmentation de la douleur et des saignements. Battements cardiaques fœtaux altérés.

L'abdomen et le bas du dos concernent les femmes qui ont subi un avortement. Douleur prolongée, écoulement, fièvre indiquent une intervention infructueuse, ablation incomplète de l'ovule fœtal.

La femme est menacée de septicémie, un traitement urgent est donc nécessaire dans un hôpital. Les relations sexuelles brutales peuvent provoquer des déchirures sur les murs et dans le fornix vaginal. La douleur dans le bas-ventre entraîne une érosion cervicale.

Hernie inguinale

Une saillie herniaire dans l'aine est plus souvent trouvée chez les garçons et les hommes. Cela est dû à un développement embryonnaire altéré des organes génitaux et à la faiblesse de la paroi abdominale antérieure. La manifestation est favorisée par:

  • musculation;
  • blessures abdominales;
  • les fumeurs toussent;
  • ascite dans la cirrhose;
  • obésité ou perte de poids soudaine.

Les hommes ressentent une douleur à l'aine avec une irradiation dans le dos, l'apparition d'une formation bombée avec une tension dans les muscles abdominaux. En position couchée, le renflement disparaît, s'installe indépendamment dans le canal herniaire. En cas de pincement, une douleur aiguë peut provoquer un évanouissement. Le patient doit être hospitalisé d'urgence et opéré jusqu'à ce que la gangrène se soit formée dans la partie pincée de l'intestin.

Néoplasmes

Les tumeurs malignes des reins, des intestins inférieurs, de la vessie, de l'utérus et des ovaires chez la femme s'accompagnent de douleurs dans le bas-ventre et le bas du dos. Le diagnostic différentiel entre eux nécessitera un examen complet. La germination d'un néoplasme dans les organes voisins et la formation de métastases compliquent considérablement l'identification et le traitement.

La douleur chronique

La douleur dans l'abdomen et le bas du dos est une manifestation de maladies chroniques. Parmi eux, les plus courants:

  • polyarthrite rhumatoïde avec dommages aux articulations intervertébrales (le patient ressent les douleurs et la raideur les plus sévères immédiatement après le sommeil);
  • ostéochondrose lombo-sacrée - provoque des symptômes radiculaires, les neurologues notent une altération de la sensibilité dans les zones d'innervation des plexus nerveux et des branches sur la paroi avant de l'abdomen, des hanches, des fesses;
  • hernie du disque intervertébral - est formée par le relâchement de l'appareil ligamentaire des vertèbres;
  • arthrose vertébrale - le processus d'atrophie viole la forme des surfaces de contact des vertèbres;
  • ostéoporose - la maladie réduit la densité osseuse, est associée à la lixiviation des sels de calcium du corps, un manque de vitamine D.

La douleur pathologique est considérée comme une pathologie centrale dans l'AVC. Les patients ont le sentiment de «se faire mal au dos» non seulement en étant allongé, mais aussi en raison d'une violation de l'innervation du corps.

Quelles sont les causes des maux de dos et d'estomac chez les enfants?

Les enfants, y compris les adolescents, se plaignent souvent de maux de dos. Comment distinguer les symptômes importants de ceux qui sont totalement sûrs? Selon les observations des pédiatres, les causes de douleur suivantes sont distinguées. Surcharge physique intempestive de l'enfant avec le sport, divers types de lutte. Tous les enfants ne se développent pas de la même manière..

Si les muscles ne sont pas prêts à s'étirer, alors après l'entraînement, l'enfant a des douleurs dans la zone lombo-sacrée. Ils sont associés à des virages, rayonnant le long de l'avant ou de l'arrière de la cuisse, dans l'aine. L'étirement de l'articulation de la hanche «réagit» avec des douleurs dans le bas-ventre.

L'immobilité prolongée pendant une leçon en position assise provoque une surcharge statique des muscles abdominaux et du dos. Par conséquent, les enseignants qui ont une courte séance d'entraînement ont raison.
Pour un enfant, le surpoids est important. Les enfants obèses sont plus susceptibles de tomber malades, de se plaindre de douleurs dans le bas du dos et de l'abdomen, d'une formation accrue de gaz dans les intestins.

Myosite - l'inflammation due à une infection, des courants d'air, un traumatisme dans les muscles lombaires dure longtemps et est douloureuse. Le plus souvent a un caractère douloureux, irradie vers l'estomac. La douleur apparaît immédiatement après le réveil. Lésion typiquement unilatérale.

Les maladies des voies urinaires dérangent aussi bien les enfants que les adultes. Les gros calculs n'ont pas encore eu le temps de se former, mais les sels provoquent des coliques rénales paroxystiques. Plus fréquent chez les garçons. Pendant l'attaque, rétention urinaire, vomissements. La douleur irradie à l'aine. L'urine devient rouge en raison de l'abondance de globules rouges.

Valeur diagnostique

Si une personne a mal au dos et tire le bas de l'abdomen, l'examen devrait inclure toutes les méthodes possibles pour trouver les vraies causes. En analysant en laboratoire le sang, l'urine, les matières fécales, vous pouvez exclure ou confirmer la présence d'une inflammation dans les organes urinaires, les intestins.

Un examen bactériologique plus approfondi vous permet d'établir un pathogène spécifique et de prescrire un traitement. Un certain nombre de maladies présentant des symptômes neurologiques nécessitent une analyse pour les virus, car l'inflammation peut être causée par l'herpès.

Selon une radiographie d'enquête du bassin et de la colonne vertébrale, il est possible de juger l'ostéochondrose, de diagnostiquer une protrusion herniaire du disque et de voir des calculs dans l'uretère. La cystoscopie vous permet d'examiner les parois de la vessie et de l'urètre, afin d'établir la symétrie du flux d'urine à partir des trous de l'uretère.

L'examen échographique est utile en cas de suspicion de maladie d'un organe dense (pancréas, reins). Sur la base de la taille, le médecin conclut à la violation de la perméabilité des conduits, du gonflement et de l'inflammation. L'ostéoporose est étudiée par densitométrie d'absorption..

Un rôle important est joué par les techniques endoscopiques: fibrogastroscopie, coloscopie. Ils vous permettent de confirmer visuellement la cause de la douleur, de choisir la méthode de traitement optimale. La laparoscopie de l'abdomen et du bassin est réalisée sous anesthésie pour examiner les modifications intrapéritonéales, elle permet de prendre des sites tissulaires suspects pour une évaluation biopsique ultérieure.

Directions de traitement

Le traitement ne se limite pas à prendre des analgésiques. Il comprend:

  • aliments diététiques selon le but de la thérapie;
  • médicaments anti-inflammatoires et antibiotiques spécifiques en fonction de la sensibilité du pathogène;
  • antispasmodiques, s'il y a une nature spastique;
  • stimulants toniques avec perte de motilité intestinale;
  • préparations enzymatiques, si la cause est une insuffisance pancréatique;
  • médicaments hormonaux - avec inflammation sévère, choc toxique et douleur;
  • médicaments antitumoraux, immunomodulateurs.

La tactique du médecin opératoire est basée sur l'opportunité de préserver l'organe affecté, la nécessité d'acciser le tissu nécrotique. Les maladies de la colonne vertébrale sont efficacement guéries par la traction, les exercices de physiothérapie, les cours de physiothérapie.

L'automédication est strictement contre-indiquée. Les informations fournies montrent la diversité de la pathologie qui provoque des douleurs dans le bas-ventre et le dos. La principale chose qu'un patient peut faire est de consulter un médecin en temps opportun et de subir un examen complet.