Névralgie intercostale. Comment traiter la névralgie intercostale

  • Réhabilitation

La névralgie intercostale est l'une des causes les plus courantes de douleur thoracique. Il s'agit d'une maladie qui se produit avec une irritation ou une atteinte du nerf intercostal, dont le signe principal est une douleur aiguë. En règle générale, la névralgie intercostale affecte les personnes âgées et séniles. Cette maladie se retrouve également chez les jeunes (en particulier ceux qui ont un mode de vie sédentaire, ainsi que chez les nageurs) et même parfois chez les enfants (principalement pendant une période de croissance intensive). Nous expliquerons pourquoi cette pathologie se développe, quelles sont les manifestations cliniques, les principes de diagnostic et de traitement, dans notre article.

Quel est le nerf intercostal

12 paires de nerfs spinaux partent de la moelle épinière dans sa région thoracique. Ils sont formés de fibres sensibles, motrices et sympathiques. Chaque nerf passe dans l'espace intercostal le long du bord inférieur de la côte en dessous du vaisseau intercostal correspondant entre les muscles intercostaux externes et internes, qui sont responsables de l'expiration et de l'inhalation. Avec la névralgie intercostale, les impulsions de douleur se propagent le long des fibres du nerf vers la moelle épinière, puis vers le cerveau. En conséquence, une personne ressent de la douleur.

Causes de la névralgie intercostale

Les causes de la névralgie intercostale sont nombreuses, mais leur essence se résume à deux:

  • irritation ou pincement du nerf intercostal dans l'espace intercostal;
  • racine pincée du nerf spinal dans la colonne vertébrale thoracique.

Le pincement des racines se produit généralement contre des maladies de l'épine dorsale telles que l'ostéochondrose de la colonne vertébrale thoracique, la spondylarthrite ankylosante (spondylarthrite ankylosante), la spondylarthrite, la hernie intervertébrale, la cyphose progressive et d'autres.

La plupart des cas de névralgie intercostale sont le résultat d'une irritation ou d'un pincement du nerf avec des fibres des muscles intercostaux dans l'espace intercostal.

Des spasmes musculaires peuvent survenir en raison de blessures traumatiques, d'une activité physique accrue sans s'échauffer, d'un stress psycho-émotionnel.

L'inflammation des muscles intercostaux externes et internes et les spasmes associés se produisent dans un contexte d'hypothermie générale ou locale, de maladies infectieuses (en particulier l'herpès).

Moins fréquemment, une névralgie intercostale peut se développer dans le contexte des maladies suivantes:

  • toxicose d'origine alimentaire (gastro-entérite aiguë);
  • spondylopathie;
  • maladies des côtes et des malformations thoraciques;
  • sclérose en plaques;
  • les maladies allergiques;
  • polyneuropathie toxique (alcoolique);
  • Diabète;
  • maladies du tube digestif, provoquant une carence dans le corps en vitamines B (gastrite chronique, colite, hépatite, ulcère gastro-duodénal et duodénum);
  • anévrisme de l'aorte thoracique.

Les microtraumatismes résultant d'un effort physique excessif régulier, en particulier en combinaison avec l'hypothermie, peuvent également conduire à une névralgie intercostale..

Manifestations cliniques de la névralgie intercostale

Le principal symptôme de cette maladie est la douleur le long de l'espace intercostal. L'intensité de la douleur peut être différente: de forte, nette, prononcée, de tir (le plus souvent) à une intensité constante et moyenne. La douleur s'intensifie avec les mouvements du patient, avec toux et éternuements, et même avec respiration. Souvent, une personne prend une position forcée: se penche vers le côté affecté pour minimiser la quantité de mouvement à l'intérieur. Certains patients souffrant de toux, de rire ou d'éternuements tiennent fermement la paume de la main dans l'espace intercostal affecté dans le même but: réduire l'amplitude des mouvements dans cette zone afin qu'elle fasse moins mal.

Très souvent, la douleur dans la névralgie intercostale s'intensifie sous les doigts d'un médecin procédant à la palpation: il palpe facilement la direction de la douleur le long du nerf. Il convient de noter que les patients peuvent caractériser leurs sensations non seulement comme de la douleur, mais aussi comme des brûlures, des picotements et, dans les derniers stades de la maladie, comme un engourdissement dans l'espace intercostal..

Lorsque le nerf intercostal est endommagé à gauche, la douleur imite souvent les sensations d'angine de poitrine: les patients évaluent la douleur comme une cuisson, avec un rayonnement (propagation) vers le bras gauche, l'omoplate et la colonne vertébrale. Cependant, la douleur d'angine de poitrine ne dépend toujours pas des mouvements, de la toux, du rire et d'autres choses, et, de plus, diminue après avoir pris un comprimé de nitroglycérine ou ses analogues. Néanmoins, afin de ne pas rater une pathologie cardiaque aussi importante, dans les cas douteux, le médecin prescrit un ECG au patient. Il est important de ne pas confondre la névralgie intercostale avec l'infarctus du myocarde, car la douleur avec elle ne diminue pas non plus avec la nitroglycérine. Par conséquent, avec une soudaine douleur au cœur, vous ne devriez pas tenter votre chance, en espérant le meilleur, mais vous devez jouer prudemment: appeler une ambulance et subir une électrocardiographie.

Dans certains cas, lorsque les nerfs des côtes inférieures sont touchés, la nature de la douleur peut ressembler à des sensations de coliques rénales (douleurs aiguës soudaines dans la région lombaire de crampes, irradiant vers la jambe ou l'aine). Dans de tels cas, il ne faut pas tirer, mais il est important de rechercher immédiatement l'aide de spécialistes. N'oubliez pas qu'il vaut mieux être vigilant sur votre santé.

Plus rarement, la névralgie intercostale peut copier des manifestations de maladies telles que la pleurésie, la sténose de l'aorte thoracique et les tumeurs médiastinales..

Diagnostique

Le médecin diagnostiquera une névralgie intercostale typique sans aucune difficulté particulière sur la base des plaintes du patient, des données sur les antécédents médicaux et la vie, ainsi que sur la base des résultats d'un examen objectif:

  • à l'examen, une éventuelle rougeur ou blanchiment de la peau sur le nerf affecté attirera l'attention;
  • à la palpation, le patient remarquera une douleur le long de l'espace intercostal affecté;
  • l'examen cardiaque (palpation, percussion, auscultation) ne montrera aucun changement pathologique dans cet organe.

Si un spécialiste a des doutes sur la nature du syndrome douloureux du patient, il lui prescrira des méthodes de recherche supplémentaires qui permettront de confirmer ou de réfuter l'un ou l'autre diagnostic:

  • ECG;
  • radiographie pulmonaire;
  • Échographie de la cavité abdominale et de l'espace rétropéritonéal.

Traitement de la névralgie intercostale

Le traitement de cette pathologie est généralement effectué dans 2 directions: soulager l'état du patient en réduisant, ou mieux, en soulageant la douleur et en traitant la maladie contre laquelle la névralgie est apparue.

Dans la grande majorité des cas, le patient est traité en ambulatoire. Les 3-7 premiers jours de la maladie (en fonction de sa gravité), le patient est alité. De plus, son lit doit être plat, solide, avec un matelas orthopédique ou placé sous un protège-matelas classique. Rester sur un lit avec un filet affaissé est catégoriquement contre-indiqué: à cause de cela, l'état du patient ne peut qu'empirer.

Médicament général

Les patients atteints de névralgie intercostale peuvent se voir prescrire des médicaments des groupes suivants:

  • anti-inflammatoires non stéroïdiens (méloxicam, diclofénac, rofécoxib et autres): non seulement ils soulagent la douleur, mais ils ont également un effet anti-inflammatoire prononcé non seulement sur le nerf affecté, mais aussi, par exemple, sur la colonne vertébrale affectée par l'ostéochondrose; peut être prescrit sous forme d'injections, de comprimés ou de suppositoires (suppositoires);
  • relaxants musculaires (midocalm, tolperil, sirdalud) - réduisent la gravité des spasmes des muscles striés;
  • médicaments qui calment le système nerveux (généralement à base de plantes - sedasen, persen, novopassit et autres);
  • Vitamines B (neurobion, neuroorubine, milgamma et autres) - restaurent les structures nerveuses endommagées, améliorant la conduction des impulsions entre elles.

Traitement local

Tout d'abord, dans cette section, je veux noter la chaleur sèche sur la zone affectée. Il doit cependant s'agir d'une source de chaleur indirecte, par exemple un article tricoté ou un châle en laine. Appliquer des objets chauds sur la zone affectée est non seulement non rentable, mais même dangereux. Si le chauffage n'est pas important, le flux sanguin local dans la région devient plus actif, cependant, en refroidissant, l'effet inverse sera noté: une augmentation de l'œdème et une augmentation de la douleur.

Des pommades et des gels contenant des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) peuvent également être utilisés. Ce sont des médicaments tels que le dolobène, dip-reelif, fastum gel et autres.

D'autres onguents ou solutions qui ne contiennent pas d'AINS, mais dont des anesthésiques, des substances réflexes, ont également des effets analgésiques. Ce sont des médicaments tels que la ménovazine, le capsicum, le finalgon - ils peuvent également être utilisés pour traiter la névralgie intercostale..

Une forme posologique relativement nouvelle pour le traitement de cette pathologie et d'autres maladies inflammatoires du système musculo-squelettique sont les timbres transdermiques. Ils sont saturés d'une ou plusieurs substances anti-inflammatoires et analgésiques qui, après avoir été collées sur la zone affectée, sont lentement libérées et exercent continuellement leurs effets directement sur le nerf affecté. Un de ces médicaments est le voltaren. Un patch avec une composition spéciale peut également être utilisé qui ne contient pas d'AINS, d'hormones et d'autres substances habituelles, mais il a un effet analgésique et anti-inflammatoire prononcé - nanoplast forte.

Traitement non médicamenteux

Lorsque les symptômes aigus de la névralgie intercostale sont éliminés, les méthodes de traitement non médicamenteux aideront à restaurer plus rapidement les fonctions des zones touchées, à savoir:

  • massage thérapeutique (améliore les processus métaboliques dans les muscles paravertébraux, les tonifie, réduit l'enflure, soulage la douleur);
  • exercices de physiothérapie (exercices pour renforcer le corset musculaire de la colonne vertébrale, prescrits par un médecin pour un patient particulier);
  • thérapie manuelle (à travers elle, les connexions entre les vertèbres sont normalisées, l'infraction nerveuse est éliminée);
  • acupuncture;
  • physiothérapie (magnétothérapie, thérapie au laser, électrophorèse, UHF).

Recettes de médecine traditionnelle

Des méthodes alternatives de médecine traditionnelle aideront à soulager l'état du patient atteint de névralgie intercostale, mais assurez-vous de combiner avec un traitement traditionnel prescrit par un spécialiste.

  • Pour réduire la douleur, lubrifiez la zone affectée avec du jus de radis ou de raifort fraîchement pressé.
  • En outre, à des fins anesthésiques, vous pouvez préparer de la teinture de rue (2 cuillères à soupe. L. Matières premières pour 250 ml d'eau bouillante et insister pendant 14 jours). Pendant une douleur intense, comprime la zone touchée.
  • Il élimine la douleur et la lotion de l'absinthe à la vapeur (absinthe à la vapeur, puis frottez-la dans un état pâteux, ajoutez de l'huile d'argousier et appliquez-la sur un endroit douloureux).
  • Si le géranium pousse à la maison, vous pouvez l'utiliser. Déchirez la feuille et frottez la zone affectée avec, enveloppez-la chaudement.
  • Une compresse de gaze humidifiée avec une infusion de graines de lin doit être appliquée sur le nerf affecté..
  • Vous pouvez faire une pommade en utilisant de la gelée de pétrole et des reins de tremble. Broyer les reins, ajouter de la gelée de pétrole dans le rapport de 1 partie de gelée de pétrole à 4 parties des reins. Frottez dans les endroits les plus douloureux 2 à 4 fois par jour.
  • Le patient se sent mieux après un bain chaud avec du sel marin et de la sauge.
  • Vous pouvez prendre à l'intérieur d'un bouillon de guérison (fleurs de camomille, feuilles de mélisse, teinture de valériane officinalis, peaux d'orange, miel) - cela renforcera le système nerveux dans son ensemble.
  • La médecine alternative peut également être achetée toute prête à la pharmacie. Un tel outil est un patch au poivre. Avant de l'utiliser, il faut dégraisser la zone affectée à l'alcool, bien la sécher, puis appliquer un patch et attendre l'effet. Après un certain temps, la peau sous le patch commencera à cuire. Vous ne pouvez pas tolérer par la force, de cette façon, vous pouvez gravement brûler la peau. Lorsqu'une brûlure intense apparaît, le patch doit être retiré.

Prévision et prévention

Avec un diagnostic rapide et un traitement adéquat de la névralgie intercostale et de la maladie sous-jacente, une guérison complète est notée.

Il est facile de comprendre qu'en raison des nombreuses causes de la maladie, il n'existe pas de méthodes de prévention spécifiques. Pour réduire la probabilité de sa survenue, il est nécessaire de traiter les maladies en temps opportun, ce qui peut entraîner une névralgie intercostale, ainsi qu'éviter le stress, éviter un effort physique excessif et l'hypothermie.

Traitement de la névralgie intercostale: de la médecine classique aux approches alternatives

Les douleurs périodiques dans le cœur et le bas du dos, l'essoufflement, l'incapacité à respirer complètement, sont souvent confondues avec les manifestations d'une maladie cardiaque ou pulmonaire grave. Craignant un diagnostic terrible, le malade n'ose pas aller chez le médecin, continue de souffrir et refuse le mode de vie habituel. Pendant ce temps, les symptômes peuvent indiquer une névralgie intercostale. Cette pathologie est considérée comme guérissable, mais ne l'amène pas à un stade avancé..

Névralgie intercostale: lorsque la douleur ne permet pas une vie normale

La névralgie est une affection douloureuse qui se fait sentir dans la zone d'un nerf. En conséquence, la névralgie intercostale se manifeste par une douleur dans le nerf intercostal. Afin de comprendre la cause de la douleur, rappelez-vous l'anatomie.

Au total, une personne a 12 paires de nerfs intercostaux, ils sont une continuation des nerfs pectoraux, sortant par les trous intervertébraux du canal rachidien. Ces nerfs passent le long de chaque espace intercostal sur les côtés droit et gauche de la poitrine. Les paires inférieures atteignent la paroi abdominale antérieure, donc avec la névralgie, une douleur peut être ressentie non seulement dans la poitrine, mais aussi dans l'abdomen. Les médecins considèrent souvent la douleur des paires supérieures comme une conséquence de maladies cardiaques ou pulmonaires, et les douleurs inférieures comme un signe de pathologies de l'estomac, du foie, du pancréas.

Les nerfs intercostaux sont composés de fibres sensorielles, motrices et autonomes. Si les fibres sensibles sont endommagées, la victime s'inquiète de la douleur, si moteur - essoufflement, si végétatif - il y a une transpiration accrue dans la poitrine.

La douleur dans la névralgie intercostale est forte, «lancinante», en termes d'intensité, elle est comparable à la douleur dans l'infarctus du myocarde, la pleurésie, la pancréatite et l'ulcère gastroduodénal. Cependant, avec la névralgie, vous pouvez ressentir le point douloureux par palpation, ce qui est impossible avec une crise cardiaque et une pleurésie. La nitroglycérine, face à une crise cardiaque, sera impuissante. De plus, avec la névralgie intercostale, la douleur peut ne pas disparaître pendant des heures, voire des jours.

Cette maladie est le plus souvent perturbée par les personnes d'âge moyen et les personnes âgées, et elle ne se produit pratiquement pas chez les enfants.

Les causes de la maladie

Considérez les principales causes pouvant provoquer une névralgie intercostale:

  • Ostéochondrose. Avec cette maladie, le tissu cartilagineux entre les vertèbres est détruit, il y a un nerf pincé allant de la colonne vertébrale le long de l'espace intercostal, qui devient une source de douleur.
  • Rhume, hypothermie.
  • Porter des sous-vêtements serrés (chez les femmes). Les soutiens-gorge à armatures serrés qui appuient fortement sur le corps peuvent comprimer mécaniquement les nerfs, les endommageant. Ce problème inquiète particulièrement les filles et les femmes minces: en raison du manque de graisse sous-cutanée, les nerfs sont très proches de la peau.
  • Virus de l'herpès (Herpès zoster, zona). La maladie s'accompagne d'éruptions cutanées dans la poitrine, sur le dos. Les bulles et les croûtes disparaissent après quelques semaines, mais la douleur ne disparaît pas pendant des mois et sans traitement pendant des années. Cette forme de névralgie est appelée postherpétique et survient le plus souvent chez les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli..
  • Activité physique inhabituellement élevée.
  • Stress.

De plus, une névralgie intercostale peut survenir en relation avec des changements liés à l'âge et certaines maladies: diabète sucré, maladies du tractus gastro-intestinal, tumeurs de la moelle épinière thoracique et autres.

Symptômes et signes cliniques de névralgie intercostale

Comme nous l'avons noté précédemment, le principal symptôme de la maladie est la douleur. Elle peut être aiguë, douloureuse, brûlante, temporaire ou permanente. Les sensations de douleur sont considérablement améliorées pendant l'activité physique, tandis que les sports et la mise en charge ne sont pas destinés. Éternuements, cris, rotation du corps, modification de la position du corps - tout cela peut provoquer une crise de douleur atroce.

Au fil du temps, la douleur passera, car la racine nerveuse mourra. En conséquence, le patient se sentira mieux, il sera erroné de croire qu'avec le symptôme de douleur, la maladie a également disparu. Cependant, cette amélioration est trompeuse, elle s'apparente au calme avant la tempête. Très bientôt, l'état de la personne va changer - il y aura une lourdeur dans la poitrine, la respiration deviendra superficielle, il ne sera pas possible d'inspirer complètement, les lombaires deviendront insupportablement malades. La maladie se transformera en une forme négligée et il sera beaucoup plus difficile de la guérir..

Parallèlement au syndrome douloureux, on distingue d'autres symptômes désagréables de névralgie intercostale: contraction musculaire involontaire périodique et contractions - crampes. De plus, le patient peut rougir ou perdre en sensibilité (engourdir) la peau près du point douloureux.

Dans la névralgie intercostale, le patient adopte inconsciemment une posture antalgique - incline un peu le corps vers le côté "sain" et essaie ainsi de bouger, en maintenant l'équilibre. Dans cette position, les espaces intercostaux sont étirés, libérant les terminaisons nerveuses compressées.

Si de tels symptômes se produisent, vous devez contacter un neurologue (neurologue) dès que possible. Pour poser un diagnostic, il doit examiner attentivement le patient, le référer probablement à des spécialistes d'autres profils (pour exclure d'autres maladies). Si la douleur est localisée sur le côté gauche du corps, un électrocardiogramme sera nécessaire. En outre, le patient devra faire une radiographie de la colonne vertébrale (en cas de suspicion de pathologie de la colonne vertébrale - puis subir en outre une échographie ou une tomodensitométrie), une myélographie (une image détaillée des racines nerveuses de la moelle épinière) et passer un test sanguin général (clinique).

Traitement de la névralgie intercostale en médecine classique

La douleur dans la névralgie intercostale peut être "émoussée" en prenant un anesthésique - un anti-inflammatoire non stéroïdien (métamizole sodique, ibuprofène, diclofénac, kétoprofène). Les exercices de respiration peuvent également soulager la condition: respirez profondément, retenez notre souffle pendant un court moment, puis expirez l'air en petites portions..

Le traitement principal de la maladie ne peut être prescrit par un médecin qu'après un examen approfondi..

Traitement médical

Le plus efficace est considéré comme un traitement médicamenteux complexe. Il comprend la prise des médicaments suivants: anti-inflammatoires non stéroïdiens (énumérés ci-dessus), anticonvulsivants (carbamazépine, acide valproïque, gabapentine), antidépresseurs (amitriptyline, imipramine, fluoxétine), relaxants musculaires (baclofène, tizanidine).

Physiothérapie

Pendant le stade subaigu de la maladie, une thérapie par micro-ondes est généralement prescrite (l'utilisation de l'énergie du champ électromagnétique améliore l'état du système nerveux humain, augmente la circulation sanguine) et la darsonvalisation (l'exposition à des courants pulsés à haute fréquence fournit le flux sanguin vers les zones touchées, active les processus métaboliques et a un effet analgésique, soulage les spasmes musculaires).

Au stade aigu de la névralgie intercostale, l'irradiation ultraviolette, l'exposition aux courants ultra-haute fréquence et l'exposition au rayonnement électromagnétique de la gamme du décimètre (UHF) sont illustrées (la thérapie par décimètre implique l'utilisation d'ondes électromagnétiques superfréquences, elle vous permet d'affecter les organes et les tissus situés en profondeur, d'aider les tissus à absorber l'oxygène et les nutriments, a un effet anti-inflammatoire), électrophorèse avec lidocaïne.

Si une névralgie est apparue dans un contexte de maladies de la colonne vertébrale, prescrire une exposition à la boue thérapeutique, à la paraffine et aux rayons infrarouges. Ces procédures augmentent la température locale des tissus, ce qui entraîne une vasodilatation, une amélioration du flux sanguin et une accélération du métabolisme..

Procédures de médecine chinoise pour traiter la névralgie

Dans le traitement de la névralgie intercostale, un rôle important est joué par les procédures de la médecine orientale, en particulier le chinois. Les docteurs en médecine traditionnelle chinoise identifient deux pathologies de la pathologie: l'impact des facteurs pathogènes externes et internes. Pathogènes externes - froid, vent, humide. Pour le traitement, on prescrit aux patients des pommades à effet chauffant, de la moxothérapie et des sédatifs à base de plantes. Effets pathogènes internes - dommages au foie, vésicule biliaire, système nerveux périphérique. Dans ce cas, l'acupuncture, le massage et la phytothérapie combinée sont utilisés..

Massage

Avec la névralgie intercostale, un massage de deux zones est prescrit: le dos et la poitrine. La procédure commence par l'étude du côté sain avec la transition ultérieure vers la zone affectée (elle est massée moins intensément pour ne pas provoquer de douleur accrue). Habituellement, un cours de huit à dix séances de 30 à 40 minutes est prescrit. De plus, il est possible d'utiliser des onguents analgésiques anti-inflammatoires. Les séances de massage soulagent la douleur et aident les muscles à se détendre.

Pendant le massage, la circulation sanguine dans les tissus s'améliore, un effet positif est exercé sur les structures vertébrales - le diamètre du trou à travers lequel passe le nerf pincé, se dilate, ce qui permet de soulager le patient des sensations douloureuses.

Réflexologie

C'est l'un des rendez-vous courants pour la névralgie intercostale. Cela comprend l'acupuncture, l'électropuncture, la thérapie sous vide, etc. Le principe de la réflexologie est basé sur l'élimination du déséquilibre musculaire des muscles profonds du dos. Certaines procédures, telles que l'acupuncture, sont recommandées pendant les périodes d'exacerbation de la maladie..

Moxothérapie (chauffage avec des cigares d'absinthe)

La moxothérapie est née il y a plusieurs milliers d'années dans la médecine chinoise et représente un effet thermique sur les points biologiquement actifs, ainsi que sur les spasmes et les sites douloureux. Dans une «maison» spéciale en bois, un cigare fumant d'une herbe médicinale est fixé sur le corps du patient pendant une période de 30 minutes à une heure. Pendant la séance, le patient ressent de la chaleur, le flux de sang et d'énergie vers la zone chauffée. En règle générale, l'impact sur un point est effectué de cinq à dix fois.

Le déroulement des procédures médicales ne peut être prescrit que par un médecin et uniquement après un examen complet. L'essentiel est de rechercher une aide compétente dès que possible. Aux premiers stades, la maladie est traitée avec succès..

Où la névralgie intercostale est-elle traitée??

Un commentaire pour nos lecteurs a été fourni par le principal médecin de la clinique TAO de médecine traditionnelle chinoise Zhang Ziqiang:

«Du point de vue de la médecine chinoise (MTC), la cause de la névralgie intercostale est un trouble fonctionnel du corps, entraînant des changements organiques qui, à leur tour, se manifestent sous forme de douleur. Par conséquent, lorsque nous contactons notre clinique avec un client se plaignant de douleurs de nature névralgique, la première chose que nous faisons est de diagnostiquer l'état de l'organisme tout entier. Dans ce cas, les méthodes de la médecine traditionnelle chinoise sont appliquées: interrogatoire, examen, écoute et palpation. Bien entendu, les résultats de toutes les études de laboratoire et instrumentales sont pris en compte, ainsi que les conclusions des médecins que le patient a préalablement visités. En général, les actions du médecin diagnostique visent à remplir la règle de base de la médecine chinoise: «Ne traitez pas une maladie, mais un patient».

Dans la clinique TAO, le traitement de la névralgie intercostale comprend trois étapes. Tout d'abord, le médecin soulage la douleur aiguë en utilisant les mécanismes de l'analgésie d'acupuncture (soulagement de la douleur par l'acupuncture). Le traitement ultérieur vise à restaurer les troubles pathologiques à l'aide d'aiguilles d'acupuncture. Selon la méthode d'introduction de l'aiguille, l'angle de leur inclinaison, la profondeur d'immersion, le temps d'installation et la méthode d'extraction, un médecin expérimenté peut agir séparément sur certains systèmes situés à différentes profondeurs au même point. L'effet thérapeutique peut être complété par une procédure qui implique l'effet de la chaleur d'un cigare d'absinthe fumante sur les points bioactifs (moxothérapie), ou par un massage thérapeutique du tuyna. Le résultat du traitement est fixé à l'aide de la phytothérapie - l'utilisation de préparations à base de plantes chinoises, qui contiennent non seulement des plantes médicinales, mais aussi des minéraux, ainsi que des matières d'origine animale (bile, cornes, coquille).

Le nombre de procédures médicales qu'un patient doit suivre pour améliorer son bien-être est déterminé par le médecin traitant, qui n'est pas moins intéressé par une dynamique positive que le patient lui-même. Dans notre clinique, tous les spécialistes travaillent depuis longtemps. Par conséquent, dans les cas où il est recommandé de répéter les procédures prophylactiques ou thérapeutiques, le patient peut toujours consulter le médecin qui lui fait plus confiance.

"TAO" est la base clinique officielle du département de médecine intégrative de la première université médicale d'État de Moscou, nommée d'après IM Sechenov du ministère de la Santé de la Russie. En outre, des médecins expérimentés de la République populaire de Chine acceptent des patients, dont beaucoup sont des médecins héréditaires avec une expérience de travail totale de BMT de 15 à 40 ans. Tous les médecins de la clinique ont été formés dans les meilleures universités médicales de Chine et exercés dans les hôpitaux publics chinois, ont travaillé au Canada et en Suisse..

Le diagnostic dans TAO est gratuit, le coût d'un cours d'effet thérapeutique est tout à fait acceptable. Pour la commodité des patients, la clinique propose différents programmes de bonus ».

P. S. Les rendez-vous sont disponibles par téléphone et en ligne sur le site Web de la clinique. Vous y trouverez une liste complète des services médicaux, y compris les procédures cosmétiques.

* La licence pour la prestation de services médicaux n ° LO-77-01-000911 en date du 30 décembre 2008 a été délivrée par le ministère de la Santé de Moscou.

Où la névralgie intercostale rusée est cachée

Dans la pratique médicale, il n'est pas rare qu'une véritable maladie se déguise en d'autres maladies

A propos de l'auteur: Vladimir Nikolaevich Yashin - Doctor.

Souvent, un spasme devient le signe avant-coureur d'une maladie. Photo Depositphotos / PhotoXPress.ru

Le terme «névralgie» en grec signifie une douleur intense qui se propage le long du tronc d'un nerf ou de ses branches. Supposons qu'une personne pense qu'elle s'inquiète des douleurs cardiaques et qu'à la suite de l'examen, il s'avère qu'elle souffre de névralgie intercostale. Dans ce cas, elle est causée par une irritation ou une compression des nerfs situés entre les côtes..

La cause de la névralgie intercostale peut également être un traumatisme dans la poitrine et le dos, un effort physique intense, une exposition prolongée à une position inconfortable ou dans un courant d'air. Les facteurs provoquants incluent l'hypothermie, le stress, les troubles métaboliques, la carence en vitamines B, le rhume et la grippe. Dans tous ces cas, un foyer d'inflammation est créé dans la poitrine.

Le principal symptôme de la maladie est la douleur. Mais souvent, un signe avant-coureur de la maladie est un spasme dans la poitrine auquel beaucoup de gens n'accordent pas d'importance. Et la douleur - brûlante ou douloureuse - vient plus tard. Il se propage le long des espaces intercostaux et peut être paroxystique ou permanent. Une caractéristique diagnostique importante de celui-ci est considérée comme spasmodique. De plus, il peut être visé, par exemple, se fait sentir dans la région du cœur, sous l'omoplate ou le bas du dos. Parmi les symptômes concomitants, le stress et les contractions des muscles du dos, un engourdissement le long des nerfs intercostaux, une rougeur ou, inversement, une pâleur de la peau sont à noter.

La névralgie intercostale est également appelée maladie «rusée». Le fait est que, selon l'emplacement de la douleur, elle peut, par exemple, imiter une maladie pulmonaire, l'herpès zoster ou même une colique rénale. Mais il est surtout souvent confondu avec l'angine de poitrine, une forme de maladie coronarienne. Ce qui est important à cet égard de savoir?

Avec la névralgie, la douleur thoracique ne libère souvent pas une personne, de jour comme de nuit. Il est localisé à droite ou à gauche entre les côtes, a une pointe ou une petite manifestation (une personne peut indiquer avec un doigt où ça fait mal), s'intensifie lors du sondage des espaces intercostaux, du changement de position du corps, de la marche, de la respiration profonde ou de l'expiration, de la toux, des éternuements.

Une autre crise d'angine de poitrine, souvent causée par un effort physique, dure environ 10 à 15 minutes et passe après la prise du médicament prescrit par le médecin. La douleur cardiaque, en règle générale, est localisée au centre du sternum, donne parfois à la main gauche, mais contrairement à la névralgie, elle n'est pas de caractère ponctuel. Disons que si vous demandez à une personne où ça fait mal, elle indiquera toute la zone de la poitrine. De plus, la douleur dans l'angine de poitrine ne change pas avec l'inspiration et l'expiration profondes, ne dépend pas d'un changement de position ou de mouvement du corps.

Nous ajoutons à ce qui précède que seul un médecin peut reconnaître une maladie particulière, qui devrait être traitée dans tous les cas.

Le diagnostic de névralgie intercostale comprend un test sanguin, un ECG, une radiographie et, si nécessaire, une tomodensitométrie. Sur la base des résultats de ces études, le médecin établira un diagnostic précis et prescrira le traitement approprié. En règle générale, il est complexe et vise principalement à traiter une maladie sous-jacente, par exemple, l'ostéochondrose ou une hernie discale.

Si la cause de la névralgie intercostale est un rhume ou un zona, ces maladies sont traitées. En ce qui concerne le régime que le patient doit observer, dans la période aiguë de névralgie intercostale, il est conseillé de dormir au repos pendant 1-3 jours. Il est souhaitable de s'allonger sur une surface ferme et uniforme, pour laquelle vous pouvez mettre un bouclier en bois sous le matelas.

La pharmacothérapie comprend notamment les analgésiques et les anti-inflammatoires prescrits par le médecin. L'utilisation de chaleur sèche donne un bon effet. À cette fin, vous pouvez bander la poitrine avec un foulard en laine. Le complexe de méthodes de traitement comprend également le massage, le manuel et l'acupuncture, diverses procédures physiothérapeutiques.

Les recommandations de la médecine traditionnelle sont également appliquées, par exemple le géranium d'intérieur, qui soulage bien la douleur. Pour ce faire, une feuille de cette plante doit être frottée dans un endroit douloureux, puis attachée avec une écharpe en laine sur le dessus. Frotter la peau le long des racines nerveuses enflammées de jus de raifort frais ou de radis noir aide également à réduire la douleur..

Prévention de la névralgie intercostale - exercices physiques qui développent les muscles et renforcent la colonne vertébrale, ainsi que la natation. Un refroidissement excessif, des séjours prolongés dans une position inconfortable, un effort physique excessif, en particulier pour les personnes âgées, doivent être évités. Et, bien sûr, manger rationnellement, sans oublier d'inclure des aliments riches en vitamines B dans l'alimentation.

Laisser un commentaire ne peut que les utilisateurs autorisés.

Difficile de respirer: qu'est-ce que la névralgie intercostale (ses symptômes et son traitement)

Malheureusement, les médecins disent de plus en plus que les douleurs à la poitrine sont signalées par des personnes non seulement chez les personnes âgées, mais aussi à un très jeune âge. Cette pathologie est particulièrement sensible à ceux qui mènent un mode de vie sédentaire (ce qui signifie que la plupart des employés de bureau). Presque tout le monde trouvera utile de savoir ce qu'est la névralgie intercostale (ses symptômes et son traitement), car une telle maladie peut vous arriver à vous ou à quelqu'un de vos proches tôt ou tard, mais tout le monde sait que «averti signifie armé».

Qu'est-ce qu'une maladie, ses variétés

La névralgie intercostale est une lésion ou un pincement des nerfs situés entre les côtes, qui s'accompagne d'une douleur assez intense dans les côtes. Le problème lui-même est considéré comme mettant la vie en danger, mais le syndrome douloureux provoque beaucoup d'inconfort et, en outre, des maladies plus graves peuvent être cachées sous les symptômes. Par exemple, assez souvent, cette maladie devient une maladie concomitante en présence de néoplasmes dans la moelle épinière ou des organes situés dans la poitrine.

La maladie survient avec une fréquence égale chez les femmes et les hommes. Selon la localisation de la lésion, elle est divisée en unilatérale et bilatérale.

La névralgie est également divisée en deux formes différentes:

  • réflexe (résultant de la tension des fibres musculaires situées entre les côtes);
  • radiculaire (résultant d'une irritation des racines de la moelle épinière et surtout souvent accompagnée de douleurs thoraciques, en raison desquelles elle peut être confondue avec une maladie cardiaque).

Névralgie intercostale: symptômes chez les femmes et les hommes

Le principal symptôme chez les patients des deux sexes est la douleur entre les côtes. Il peut être à la fois tranchant et tranchant, et une traction constante. Le plus souvent, il dure un certain temps, mais son intensité change périodiquement.

Une douleur est particulièrement ressentie pendant:

  • rire
  • tousser
  • respiration profonde (par conséquent, le patient ne peut souvent tout simplement pas inhaler complètement);
  • élévateurs à main;
  • torsions du corps.

Il est également caractéristique qu'avec ce problème, la douleur ne diminue pratiquement pas la nuit.

Chez les patients de sexe différent, la douleur peut avoir un emplacement différent. Par exemple, les femmes se plaignent le plus souvent de douleurs dans le cœur et les glandes mammaires, et les hommes sont plus sujets à des douleurs dans les côtes inférieures. En conséquence, la maladie entraîne souvent une insomnie et une aggravation générale de l'état du patient..

En plus d'un syndrome douloureux prononcé, les éléments suivants peuvent être observés:

  • spasmes musculaires;
  • engourdissement;
  • blanchiment ou rougeur de la peau;
  • transpiration accrue;
  • dyspnée.

Chez les enfants, la maladie s'accompagne souvent de convulsions, d'irritabilité, de troubles du sommeil..

Parfois, la nature du syndrome douloureux est confondue avec les symptômes de l'angine de poitrine, de l'infarctus du myocarde, des coliques rénales et de certaines autres maladies. C'est pourquoi il est important de ne pas tirer et de demander un diagnostic le plus tôt possible.

Les causes de la maladie

Le plus souvent, la source du problème est le pincement du nerf intercostal, ainsi que de la racine du nerf spinal.

Le pincement des racines, à son tour, survient le plus souvent dans le contexte des maladies suivantes:

  • ostéochondrose de la colonne vertébrale thoracique;
  • Spondylarthrite ankylosante;
  • hernie intervertébrale;
  • spondylarthrite;
  • cyphose progressive.

La névralgie intercostale bilatérale peut survenir en raison de la maladie des radiations, de l'herpès, ainsi que dans le contexte de l'immunodéficience.

Des spasmes musculaires et d'autres névralgies peuvent survenir à la suite de:

  • hypothermie générale ou locale du corps;
  • maladies infectieuses;
  • microtraumatisme reçu pendant l'effort physique;
  • blessures à la poitrine;
  • maladies de la moelle épinière;
  • mouvements corporels vifs et infructueux;
  • position corporelle inconfortable pendant longtemps.

Chez une femme, la cause peut être le port de sous-vêtements trop étroits. Dans ce cas, la douleur est le plus souvent ceinturée, se manifestant à l'avant, ainsi que sur les côtés droit et gauche. Dans l'enfance et l'adolescence, les enfants peuvent souffrir de ce problème en raison d'une croissance osseuse intensive..

Parfois, les facteurs suivants contribuent à l'apparition ou au développement de la maladie:

  • Troubles métaboliques;
  • intoxication du corps;
  • Diabète;
  • allergie;
  • changements liés à l'âge dans les vaisseaux sanguins;
  • maladies du tractus gastro-intestinal;
  • maladies du système nerveux;
  • manque de vitamines B.

Diagnostic de la maladie

La première étape du diagnostic est basée sur des informations sur les symptômes reçus du patient, ainsi que sur un examen externe du patient. Le plus souvent, un médecin qualifié peut poser le diagnostic correct sur la base de ces données..

Si le diagnostic initial n'est pas suffisant, et afin d'éliminer d'autres pathologies possibles, le médecin peut en outre prescrire:

  • radiographie pulmonaire;
  • Radiographie de la colonne vertébrale;
  • examen échographique de la cavité abdominale et de l'espace rétropéritonéal;
  • tomodensitométrie (elle aide à éliminer la probabilité de néoplasmes, de tumeurs et d'éventuelles hernies);
  • électrocardiographie (aide à éliminer la probabilité de maladies du système cardiovasculaire);
  • gastroscopie (aide à éliminer la pathologie du tractus gastro-intestinal);
  • l'électroneurographie (nécessaire en cas de suspicion des conséquences de blessures à la poitrine, aux côtes ou à la colonne vertébrale).

Les médecins recommandent également de faire un test sanguin général, biochimique et sérologique et un test d'urine général..

Comment traiter la névralgie intercostale

Les personnes qui ont reçu ce diagnostic se voient prescrire un repos au lit pendant une longue période: de plusieurs jours à plusieurs semaines. Le plus souvent, un traitement est nécessaire en ambulatoire et la présence d'un matelas orthopédique dur sur le lit du patient est une condition préalable. Pendant la durée de la thérapie, il est nécessaire d'exclure l'activité physique, le stress, l'alcool.

Tout d'abord, le syndrome douloureux est arrêté par l'introduction d'analgésiques. Avec lui, les principales causes visibles de la maladie sont éliminées..

Pour le traitement de la névralgie intercostale, les groupes de médicaments suivants sont prescrits à gauche, à droite ou des deux côtés:

  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens qui soulagent la douleur et ont un effet anti-inflammatoire sur le nerf affecté (le plus souvent sous forme d'injections, mais également sous forme de suppositoires et de comprimés);
  • relaxants musculaires, réduisant les spasmes des muscles striés;
  • des remèdes pour calmer le système nerveux (le plus souvent basés sur des composants végétaux);
  • des injections de vitamines B qui restaurent les structures nerveuses endommagées et améliorent la conductivité des impulsions entre elles;
  • injections de vitamine C, ce qui améliore le fonctionnement du nerf impliqué dans le processus pathologique.

En tant que mesure supplémentaire à la thérapie principale, des médicaments qui affectent localement la zone touchée peuvent être utilisés: par exemple, des compresses, de la moutarde, des gels et des onguents, ainsi que d'autres formes de médicaments anti-inflammatoires.

Sinon, comment traiter la névralgie intercostale à droite et à gauche? Après la disparition des principaux symptômes, une physiothérapie est également prescrite. Il peut comprendre des mesures telles que la darsonvalisation, l'irradiation thoracique avec la lumière ultraviolette, la thérapie par la boue, l'électrophorèse des médicaments, la thérapie paraffine. De plus, selon les résultats du traitement, le médecin peut prescrire une thérapie manuelle douce, ainsi que des exercices de physiothérapie (pour accélérer la récupération du patient).

Névrose intercostale (symptômes et traitement), névrose thoracique, côtes

Les personnes modernes sont souvent soumises à diverses contraintes, qui sont principalement causées par des charges excessives et excessives sur le système nerveux fragile. À son tour, le stress provoque une névrose, qui peut être accompagnée d'une tension musculaire..
Ce stress doit être éliminé, mais avant de comprendre comment cela peut être fait, vous devez comprendre ce qui constitue une névrose.

La névrose est une affection pathologique qui s'accompagne d'une déplétion du système nerveux, de troubles autonomes et de troubles anxieux. Il s'agit d'une pathologie complexe qui a une variété de signes et de causes..

Qu'est-ce que la névralgie intercostale?

La névralgie intercostale n'est pas une maladie, mais un symptôme caractéristique de diverses pathologies. Les raisons du développement de la douleur sont dues à la compression (compression) des racines nerveuses, qui se produit sous l'influence des facteurs suivants:

  • ostéochondrose thoracique et autres maladies de la colonne vertébrale;
  • blessures, fractures de la poitrine et de la colonne vertébrale;
  • l'évolution des pathologies inflammatoires affectant le système nerveux;
  • infection infectieuse du corps (principalement des signes de névralgie intercostale se produisent avec le zona);
  • dommages toxiques au corps;
  • carence en vitamine B;
  • maladies du tube digestif;
  • maladie cardiovasculaire.

Il est également possible de développer une névralgie intercostale dans le contexte de la compression des éléments structurels de la colonne vertébrale en raison de troubles hormonaux, de processus tumoraux et d'une hernie.

L'impact des facteurs provoquants entraîne une douleur intense qui se produit dans la poitrine ou le dos. De plus, la zone de localisation des signes cliniques indique la cause de la thoracalgie. L'apparition de symptômes de névralgie intercostale à droite indique:

  • inflammation des fibres musculaires du dos;
  • ostéochondrose;
  • pathologies gastro-intestinales.

La douleur avec névralgie est forte, brûlante, constante. L'intensité du syndrome change lorsque le patient fait des mouvements ou respire profondément..

Les deux conditions sont caractérisées par une douleur intense, localisée dans la zone thoracique. Nerfs pincés et cardiopathies particulièrement prononcés chez les personnes âgées. Dans ce cas, un ECG et une échocardiographie sont prescrits.

Le développement de conséquences négatives dans la névralgie intercostale dépend directement des caractéristiques des causes qui l'ont provoquée. Une exacerbation du zona, caractérisée par une thoracalgie, ne présente pas de danger pour la santé et la vie humaines. La maladie disparaît dans les 2-3 semaines, entraînant dans de rares cas des complications.

L'ostéochondrose est un processus dégénératif (c'est-à-dire conduisant à une aggravation, une dégénérescence) dans les articulations vertébrales (ou d'autres articulations d'une personne), conduisant à une diminution significative de la hauteur des disques intervertébraux et des changements sclérotiques (remplacement du tissu conjonctif parenchymateux) dans leurs surfaces, avec l'apparence et la croissance excroissances pathologiques (ostéophytes).

Pour le dire plus simplement, le cartilage discal se transforme en tissu osseux, ce qui réduit la taille du disque, perd son élasticité, cesse de remplir la fonction de dépréciation et comprime les racines nerveuses, provoquant une sensation de douleur, ainsi que des articulations douloureuses (rappelle l'arthrite), un engourdissement des bras et des jambes.

L'ostéochondrose peut se produire dans toutes les articulations du corps, mais par rapport à la VSD, l'ostéochondrose des articulations vertébrales doit être envisagée.

  • Ostéochondrose lombaire (le type le plus courant, jusqu'à 50%, car la charge maximale tombe sur la colonne lombaire).
  • Ostéochondrose cervicale (deuxième place, en termes de prévalence, jusqu'à 25%).
  • Ostéochondrose thoracique.
  • Ostéochondrose courante (la pathologie affecte différentes parties de la colonne vertébrale: lombo-sacrée, cervicothoracique, etc.).
  • protubérances (saillie du disque (prolapsus), avec conservation de l'anneau fibreux);
  • hernies intervertébrales (même prolapsus du disque, accompagné d'une rupture de l'anneau fibreux avec libération du contenu du noyau au-delà du disque).

Raisons de l'apparence

La douleur peut survenir par périodes. Parfois, il s'agit d'un spasme courant et, dans certains cas, de crises de douleur. De plus, des sensations désagréables peuvent survenir lors d'inhalation-expiration, de mouvements brusques, tels que toux ou éternuements. Les médecins distinguent les causes primaires et secondaires de l'apparition de la névralgie intercostale.

  • problèmes vertébraux. Cela peut être une perte d'élasticité des disques intervertébraux, une infection ou une inflammation des racines et des articulations de la vertèbre;
  • posture incorrecte. En outre, l'une des principales raisons, on la trouve chez la plupart des gens qui mènent un mode de vie inactif, s'assoient constamment dans une position, se baissent;
  • fractures des côtes. Cela inclut la malformation thoracique, sa pathologie ou sa tumeur.

Parmi les causes secondaires, il y a:

  • hypothermie du corps humain;
  • assis longtemps dans les courants d'air;
  • maladies infectieuses liées aux poumons: pneumonie, trachéobronchite;
  • maladie cardiaque: infarctus du myocarde, ischémie, anévrisme aortique stratifié;
  • problèmes mammaires chez les femmes, tels que gonflement ou inflammation;
  • mauvais fonctionnement du tractus gastro-intestinal. Par exemple, ulcère gastro-duodénal, pancréatite.

Mais la cause principale et la plus courante de la névrose intercostale est le stress. Les personnes en tension constante notent une raideur dans leurs mouvements et des spasmes musculaires. C'est pourquoi tout mouvement soudain est donné dans la douleur et peut provoquer une névralgie intercostale.

Quel médecin traite la névrose intercostale?

Des spécialistes lors du premier rendez-vous examineront le patient. Ils pourront immédiatement déterminer que le problème n'est pas lié aux maladies cardiovasculaires. Le médecin écoutera attentivement les plaintes du patient et lui posera également quelques questions de clarification:

  1. Depuis combien de temps les premiers symptômes de la névrose intercostale sont-ils apparus?
  2. Quelle est la nature de la douleur?
  3. Y a-t-il eu des problèmes similaires dans le passé?
  4. La personne a-t-elle été effrayée récemment?
  5. Avez-vous des problèmes de colonne vertébrale??
  6. Une personne souffre-t-elle de maladies chroniques?
  7. At-il essayé de faire face à la maladie par lui-même?

Les informations obtenues auprès du patient aideront le spécialiste à déterminer exactement la cause de la névrose intercostale. De plus, les données seront utilisées pour développer un programme de traitement. Il est toujours compilé par le médecin pour le patient individuellement. Dans le même temps, une attention particulière est accordée aux caractéristiques physiologiques du patient, en tenant compte de son état de santé général et de son âge.

Quelles que soient les causes du spasme et les caractéristiques de l'évolution des pathologies concomitantes, les médicaments sont utilisés pour la névralgie intercostale. Des médicaments sont prescrits pour soulager les symptômes généraux et améliorer la qualité de vie du patient.

En plus de traiter la névralgie intercostale avec des médicaments, d'autres méthodes sont utilisées, notamment le massage, la physiothérapie et la chirurgie. Le choix des tactiques dépend de la maladie qui a conduit au syndrome. Par conséquent, avant de commencer le traitement, un diagnostic est établi à l'aide de la TDM, de l'IRM et d'autres méthodes.

La thérapie de la névralgie intercostale est souvent effectuée à domicile. Un traitement hospitalier est prescrit en présence de complications graves. Pour soulager la douleur, avec la névralgie intercostale, des onguents, des comprimés ou des injections de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens sont utilisés. Avec la tension musculaire, les relaxants musculaires sont indiqués..

Lors du choix des médicaments, il est important de tenir compte des caractéristiques individuelles du patient et de la nature de la pathologie concomitante. Si la douleur est associée au tube digestif, il n'est pas recommandé de prendre des médicaments sous forme de comprimés. Ces médicaments irritent la muqueuse gastrique, augmentant ainsi l'intensité des symptômes généraux.

Dans la période aiguë, lorsque la douleur est la plus intense, le repos au lit est recommandé. La chaleur sèche (sable chauffé dans un sac de chiffon) doit être appliquée sur le point douloureux. Il est important de ne pas surchauffer la zone à problème. Sinon, à mesure que la peau se refroidit, l'intensité du syndrome augmentera.

Cette maladie est certes désagréable et douloureuse, mais toujours pas terrible.

  1. Afin de réduire la douleur, des analgésiques sont prescrits, tels que le diclofénac, le nise, le nimésulide, l'ibuprofène, le kétarol. Et si cela n'aide pas, un blocage analgésique intercostal est effectué.
  2. Élimination des spasmes musculaires. Relaxants musculaires et anticonvulsivants sont prescrits.
  3. Prendre des anti-inflammatoires.
  4. Renforce le système nerveux, y compris l'apport de vitamines B qui améliorent la nutrition des fibres nerveuses et de la glycine. Sédatifs, nerfs apaisants.
  5. Physiothérapie, massage médical, thérapie manuelle, acupuncture, gymnastique.

Les jours 5 et 7, la douleur commence généralement à passer.

Mais surtout, vous devez vous rappeler qu'il est nécessaire d'éliminer la cause profonde de l'apparition de la maladie qui a provoqué la névralgie. Sinon, elle reviendra.

La prévention

Connaissant la névrose intercostale, les symptômes et le traitement, il est facile d'élaborer pour vous un plan de prévention simple et efficace.

Tout d'abord, il est nécessaire de surveiller l'état de santé général, de se rendre régulièrement à l'hôpital pour un examen médical, de passer des tests de laboratoire et de subir des examens fonctionnels. Dans ce cas, le risque de sauter une maladie pouvant entraîner une névralgie est minime..

Le deuxième facteur, mais non le moindre, dans la prévention des maladies du dos est le mode de vie correct et le niveau optimal d'activité motrice. La plupart des gens sont caractérisés par un mode de vie sédentaire, il est donc très important de faire de la gymnastique légère quotidiennement, en étirant soigneusement les muscles, en pliant les articulations. Les week-ends doivent être dépensés activement, et s'il n'y a pas de désir de faire du sport même avec la menace d'entrer en collision avec la névralgie intercostale, vous devez assister régulièrement à un cours de massage pour détendre vos muscles du dos.


L'exercice pour étirer les muscles est exactement ce dont vous avez besoin

Et enfin, il est extrêmement important de renforcer votre immunité, de surveiller le niveau de stress et d'apprendre à y faire face correctement, à manger équilibré, en utilisant une quantité suffisante de vitamines B, de calcium et de phosphore.

Traitement pommade

Avec la névralgie intercostale, les médicaments suivants sont indiqués:

  1. "Gel Fastum." En plus de la douleur, il élimine l'œdème.
  2. Latin. Un traitement avec cette pommade est prescrit en cas de localisation d'une névralgie intercostale dans la poitrine. Capsicam accélère la circulation sanguine et restaure le tissu trophique.
  3. Finalgon. Le produit réchauffe la peau, améliorant ainsi la circulation sanguine.
  4. Ménovazine. Il a un effet analgésique prononcé.

En cas de diminution de la mobilité vertébrale, la zone à problème doit être traitée avec Chondroxil. La névralgie est également traitée par les médicaments anti-inflammatoires ci-dessus, disponibles sous forme de pommades et de gels..

Si la thoracalgie inquiète depuis longtemps, il est recommandé de compléter le traitement de l'état pathologique par des onguents à base de poison d'abeille (Apiatron) ou de serpent (Viprosal). Les deux médicaments ont le même effet que les agents chauffants..

Brûlure dans la poitrine avec VSD

Une sensation de brûlure dans la poitrine lors d'un VVD est causée par un dysfonctionnement du système nerveux, qui provoque un dysfonctionnement cardiovasculaire hypo ou hyperactif. La brûlure s'accompagne de palpitations fréquentes, d'essoufflement et de vertiges. De telles attaques ne peuvent pas être ignorées, vous devriez consulter un médecin et commencer le traitement.

Que faire?

En cas de symptômes désagréables dans la poitrine, provoqués par VVD, il faut d'abord ramener l'état psychologique à la normale. Pendant un certain temps, le stress psycho-émotionnel doit être exclu au maximum, les situations de stress doivent être minimisées. Une bonne nutrition et un mode de vie sain permettent de se débarrasser rapidement des symptômes désagréables.

Traitement de la névrose intercostale

Avec un traitement rapide, le traitement de cette maladie a généralement un bon pronostic. La thérapie traditionnelle implique généralement la nomination d'analgésiques et de médicaments qui soulagent les crampes musculaires, le blocage intercostal avec la lidocaïne. Le médecin prescrit également un cours de physiothérapie: procédures thermiques, amplipulse, électrophorèse, etc.). De plus, les méthodes de la médecine orientale sont également efficaces: acupression, acupuncture, moxothérapie et autres.

Le meilleur effet est obtenu avec le traitement complexe de la névralgie intercostale, avec une combinaison de méthodes de réadaptation traditionnelles et orientales.

Une maladie telle que la névrose intercostale est très souvent confondue avec une maladie cardiaque. Cela se produit parce que la maladie, ou plutôt ses attaques, se caractérise par des douleurs au cœur (poitrine) - elles sont souvent accompagnées de brûlures, de picotements ou d'engourdissements. La douleur peut être donnée dans le bas du dos ou sous l'omoplate, elle peut être des attaques ou des douleurs constantes avec des sensations désagréables.

La névrose intercostale (ou névralgie intercostale) est la compression des racines nerveuses des nerfs intercostaux due à une inflammation, un traumatisme ou des dommages de compression.

En fonction de l'évolution de la maladie, de ses causes, les méthodes de traitement prescrites par le médecin se distinguent. Ça peut être:

  • les médicaments, leur fonction et leur quantité dépendent du stade de la maladie et du degré de perturbation de l'organisme;
  • la physiothérapie est indiquée pour soulager les affections avec atteinte, spondylarthrose, arthropathie;
  • le blocage intercostal est utilisé comme premiers soins, cependant, en l'absence de résultats d'examen, il peut entraîner des lésions des vaisseaux sanguins ou des poumons;
  • les injections de stéroïdes sont utilisées par voie épidurale pour les pathologies vertébrales, les radiculopathies et les myélopathies;
  • pour guérir la douleur thoracique atypique, une destruction par radiofréquence du nœud stellaire est utilisée;
  • le soulagement de la douleur neuropathique apporte une neuromodulation par radiofréquence des racines vertébrales;
  • la neuroplastie par dégénérescence et décompression par radiofréquence peut également être utilisée.

    Si vous choisissez le bon traitement et faites un diagnostic, la maladie est traitable, donc avec les moindres symptômes, ainsi que les problèmes énumérés, vous devez absolument consulter un médecin pour consulter et déterminer la cause de la douleur.

    Le traitement de la névrose intercostale dépend du facteur en raison duquel elle se forme. Si la cause profonde de la pathologie n'est pas éliminée, la douleur reviendra encore et encore. La méthode ambulance, qui est utilisée pour soulager rapidement la douleur - le blocage intercostal, est très efficace pour soulager la douleur pendant une courte période, mais seul un médecin professionnel devrait l'exécuter. Sinon, il y a un risque de dommages aux vaisseaux sanguins..

    Après les premiers soins, vous pouvez passer au traitement principal.

    Avec la névralgie intercostale causée par une névrose, il est nécessaire:

    • soulager la tension musculaire, par exemple en utilisant un massage ou l'applicateur de Kuznetsov;
    • soulager l'inflammation avec des onguents chauffants qui doivent être appliqués sur le dos et se coucher sous une couverture chaude pour préserver l'effet thermique;
    • subir un traitement avec des sédatifs, soulager le stress, augmenter l'humeur, normaliser le sommeil;
    • en l'absence de contre-indications, suivre une cure de vitamines B.

    En moyenne, la durée d'un tel traitement est de sept jours, après quoi la personne se sent en bonne santé et apte à travailler..

    Avec la névralgie intercostale secondaire, les méthodes de traitement suivantes sont utilisées:

    • avec des pathologies de la colonne vertébrale, des radiculopathies et des myélopathies - injections de stéroïdes épidurales;
    • avec diagnostics prouvés, spondylarthrose et arthropathie - physiothérapie;
    • avec douleurs neuropathiques - neuromodulation par radiofréquence de la moelle épinière;

    Si la douleur dans la région costale est causée par des maladies somatiques, tout d'abord, il est nécessaire de traiter la cause profonde de la maladie, et les méthodes ci-dessus doivent être perçues uniquement comme un facteur auxiliaire, une thérapie symptomatique qui aide à éliminer la douleur et à restaurer une vitalité normale.

    La névralgie s'accompagne d'une douleur aiguë et procure beaucoup d'inconfort. La névrose intercostale ou névralgie des nerfs intercostaux est caractérisée par une douleur, aggravée par tout mouvement, y compris la respiration. La maladie doit être traitée, donc une visite chez un neurologue ne devrait pas être retardée.

    Pour la douleur entre les côtes, le traitement implique:

    • réduction de la douleur;
    • soulager les spasmes musculaires;
    • amélioration de la circulation sanguine locale;
    • renforcer le système nerveux.

    Pour réduire la douleur, il est nécessaire de prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Si ces médicaments n'aident pas, un blocus est effectué. Il ne guérit pas la maladie et agit pendant plusieurs jours, après quoi la douleur reviendra si vous n'enlevez pas les spasmes musculaires.

    Pour normaliser le tonus musculaire, des relaxants musculaires ou des anticonvulsivants sont indiqués.

    Si nécessaire, améliorez la circulation sanguine locale, utilisez des vasodilatateurs.

    Le traitement est nécessairement complété par l'apport de vitamines B, qui renforcent les fibres nerveuses et améliorent leurs processus métaboliques.

    La névralgie intercostale est souvent confondue avec une maladie cardiaque, car la douleur survient dans la poitrine près du cœur et entre les côtes. Les sensations douloureuses s'accompagnent de picotements, de brûlures. Alors, qu'est-ce qui cause la névrose des côtes et comment la traiter?

    Seuls les médecins sur la base d'un diagnostic et d'un examen complet du corps peuvent tirer la bonne conclusion - la névrose thoracique. Les méthodes de traitement diffèrent en fonction de l'évolution de la maladie. Ils signifient l'élimination de la douleur et des spasmes, le renforcement du système nerveux, l'amélioration de la circulation sanguine. Il existe plusieurs façons de traiter la névrose intercostale:

    1. Blocus. Elle n'élimine pas la cause principale de la névrose, mais cette méthode vous permet d'arrêter la douleur pendant plusieurs jours. Le blocage est effectué lorsque les anti-inflammatoires non stéroïdiens ne sont pas utiles..
    2. Injection Ils ne sont utilisés que dans des cas extrêmes. Par exemple, avec les radiculopathies, les pathologies vertébrales et les myélopathies, des injections de stéroïdes sont prescrites.
    3. Physiothérapie. Il soulage également les symptômes de la douleur en cas de névrose thoracique. Cette catégorie comprend l'électrophorèse, l'UHF et d'autres procédures thermiques. Les médecins attribuent de telles méthodes de traitement pour les atteintes, l'arthropathie et la spondylarthrose.
    4. Entraînement. Pour prévenir et traiter la maladie, les médecins recommandent d'effectuer des exercices physiques. Parmi eux - l'hyperextension, qui sert à renforcer les muscles du dos, à s'étirer pour soulager les tensions.
    5. Massage. Cette méthode aide à détendre les muscles et à soulager la douleur. Le massage est prescrit au stade initial de la névrose intercostale, de l'ostéochondrose, du déplacement des vertèbres et des disques vertébraux, comme prophylaxie ou comme méthode de traitement en combinaison avec des médicaments.
    6. Acceptation des médicaments. Les vitamines B et l'acide ascorbique nourrissent les fibres nerveuses avec des éléments utiles, renforcent les systèmes immunitaire et nerveux.

    À la toute première douleur, une visite chez le médecin est recommandée. Cela vous permettra de prescrire un traitement en temps opportun et d'éliminer la maladie au stade initial. Se tourner vers un spécialiste aidera à soulager complètement la maladie. Sauvegardez votre santé avec I.G. Gernet - un psychothérapeute avec 20 ans d'expérience!

    La façon de traiter la névrose intercostale est bien sûr décidée par le médecin. À la maison, il vaut la peine d'observer la paix, de ne pas permettre l'hypothermie, d'éviter le stress. En période de crise, on prescrit au patient un repos au lit pendant 2-3 jours, une légère chaleur sèche sur la zone touchée (coussin chauffant, pansements à la moutarde, patch au poivre). Il faut éviter de soulever des poids, ne pas se lever brusquement d'un lit ou d'une chaise.

    • un traitement médicamenteux est prescrit pour soulager la douleur et l'inflammation. Il comprend des analgésiques, des anti-inflammatoires non stéroïdiens à l'intérieur, dans des suppositoires rectaux ou par voie intramusculaire;
    • la physiothérapie est prescrite pour soulager la condition avec une atropathie, une violation. L'électrophorèse, l'irradiation aux ultraviolets, les courants diadynamiques et à modulation sinusoïdale répondent très bien à cette tâche;
    • pour les douleurs sévères et sévères, le blocage avec des solutions de novocaïne, la lidocaïne est utilisée;
    • également pour le serrage manuel et la relaxation musculaire, la thérapie manuelle et le massage sont également utilisés;
    • La médecine orientale donne également de bons résultats: acupuncture, acupression, moxibustion;
    • pour la relaxation générale, il est bon d'utiliser des méthodes psychothérapeutiques et du yoga.

    La douleur qui se propage le long de la ligne de localisation des nerfs intercostaux est le signe d'une maladie telle que la névrose intercostale. Ses manifestations peuvent être confondues avec des maladies cardiologiques. Les crises de douleur peuvent accompagner la poitrine, le bas du dos ou redonner. La névrose se produit en raison d'une inflammation, de blessures, de blessures par compression. En conséquence, la compression des racines nerveuses se produit et la personne ressent une douleur aiguë.

    Si le diagnostic a été confirmé et que le médecin a déterminé les causes de la maladie, les méthodes suivantes sont incluses dans le traitement:

    1. Médicaments Leur dosage est déterminé par un spécialiste en fonction du niveau de douleur et d'autres facteurs.
    2. Physiothérapie. Il est indiqué pour le soulagement des symptômes de la douleur. Le traitement physiothérapeutique comprend les procédures thermiques, l'amplipulse, l'électrophorèse et d'autres manipulations.
    3. L'apport de vitamines B, elles contribuent à la nutrition des fibres nerveuses.
    4. Exercices spéciaux. Les techniques développées aident à soulager les crampes musculaires, à détendre les muscles.

    Le traitement initial vise à soulager la douleur, mais pour que les attaques ne se reproduisent pas, il est recommandé de renforcer les muscles du dos. Pour ce faire, il existe un ensemble d'exercices. Il est conseillé de le faire régulièrement.

    Important: ne pas se soigner soi-même, le diagnostic correct en présence de sensations douloureuses peut être posé par un spécialiste qualifié. Seul un médecin peut déterminer la cause de la douleur et donner des recommandations pour le traitement de la névrose intercostale.

    Provocateurs de douleur

    La principale raison qui provoque la névrose intercostale est l'inflammation de la racine nerveuse de la colonne vertébrale. Mais l'inflammation elle-même se produit dans le contexte:

    • compression de la racine nerveuse sur fond d'ostéochondrose;
    • blessures au dos;
    • subluxation de la vertèbre;
    • activité physique élevée;
    • stress sévère;
    • hypothermie.

    Les provocateurs somatiques qui causent la névrose thoracique peuvent être des maladies:

    • Troubles métaboliques;
    • maladies des organes internes du sternum;
    • grippe;
    • paludisme;
    • tuberculose;
    • radiculite;
    • hernie;
    • herpès;
    • spondylarthrite;
    • zona.

    Selon les statistiques, les pathologies somatiques provoquent rarement une névralgie intercostale. Le plus souvent, la raison est un facteur externe - ostéochondrose, hypothermie. Par conséquent, si aucune des maladies décrites ci-dessus n'est présente dans l'histoire d'une personne et que la douleur dans les côtes est le seul symptôme, il est raisonnable de supposer qu'il s'agit du cas le plus simple et le plus courant de névralgie des côtes, non accablé par des pathologies tierces..


    L'hypothermie peut provoquer une névralgie intercostale.

    Analgésiques

    La façon de traiter la névralgie intercostale doit être déterminée par le médecin. Des médicaments non contrôlés peuvent aggraver l'état du patient et accélérer le développement du processus pathologique.

    L'anesthésie pour la névralgie intercostale est réalisée en utilisant:

    • pilules
    • solutions;
    • onguents ou gels.

    Le plus souvent, l'anesthésie est réalisée avec des médicaments en comprimés. Ces médicaments ont un effet systémique sur le corps et arrêtent les symptômes. Les patients reçoivent les analgésiques suivants pour la névralgie intercostale:

    La prise de ces pilules pour la névralgie intercostale contribue à la récupération relativement rapide du patient. Cependant, les analgésiques ne sont pas toujours efficaces, de plus, l'effet des médicaments dans ce groupe ne donne qu'un résultat temporaire..

    Les anti-inflammatoires sont considérés comme plus efficaces:

    Un médecin doit déterminer exactement quels médicaments sont recommandés dans le traitement des troubles neurologiques chez un enfant et un adulte. Cela est particulièrement vrai dans les cas où une intervention est requise pour une douleur insupportable causée par la compression des racines nerveuses. Dans ce cas, des injections sous-cutanées de médicaments anti-inflammatoires sont prescrites.

    Conclusion

    Les névroses sont des compagnons fréquents de l'homme moderne. La névralgie intercostale est une maladie très désagréable et douloureuse, mais maintenant, connaissant l'ennemi en face, nous pouvons lui résister. Un mode de vie sain minimise nos chances de ressentir les symptômes de cette maladie, mais si vous ressentez soudainement une gêne dans la poitrine, ne retardez pas la visite chez le médecin. être en bonne santé!

    La douleur ou l'uniformité dans la poitrine est un symptôme courant de la dystonie végétative-vasculaire, c'est-à-dire une manifestation physique du trouble anxieux.

    Diagnostique

    Étant donné que cette maladie présente des symptômes similaires aux maladies cardiaques, pulmonaires et gastriques, vous ne pouvez pas la diagnostiquer vous-même. Une aide spécialisée est nécessaire ici.

    Le diagnostic comprend les étapes suivantes:

    1. Inspection du thérapeute pour la douleur dans les espaces intercostaux. Dans ce cas, le médecin traitant doit recueillir un historique complet de la maladie: lorsque les premières douleurs sont apparues, quel type de personnage elles sont, c'est-à-dire douloureuses, tirantes, brûlantes, périodiques ou constantes. Qu'est-ce qui déclenche cela? Peut-être toussant, éternuant, mouvements soudains. Il n'y a pas si longtemps, vous avez souffert d'une maladie infectieuse ou vous êtes blessé au sternum.
    2. Des tests sanguins et urinaires sont prescrits pour détecter une inflammation ou des maladies infectieuses.
    3. Radiographie pulmonaire pour éliminer les maladies pulmonaires, les lésions des côtes et l'ostéochondrose.
    4. Électrocardiogramme cardiaque pour éliminer les maladies cardiaques.
    5. Examen échographique des organes abdominaux pour exclure les anomalies de leur développement et évaluer l'état général.
    6. Tomodensitométrie.

    Thérapie

    Le diagnostic de "dystonie végétative-vasculaire" dans la plupart des cas ne nécessite pas de traitement médical. La maladie est traitée en modifiant le mode de vie du patient et en normalisant le système nerveux..

    Observez la routine quotidienne

    Il est important d'observer la routine quotidienne avec une pause déjeuner complète. Vous devez également dormir suffisamment la nuit. Vous devez dormir dans une pièce propre et bien ventilée avec de l'air frais et dans un lit confortable. Pour un sommeil sain, achetez un matelas et un oreiller orthopédiques.

    Optimiser le travail et le repos

    Après avoir identifié les causes de la dystonie, il est nécessaire de se débarrasser de ses symptômes. Pour cela, il est important d'optimiser les périodes de travail et de repos. Alterner les activités mentales et physiques. Faites des pauses au travail, de la gymnastique pour les yeux et le dos.

    Effectuez tous les exercices physiques en plein air, visitez la piscine.

    Dystonia Nutrition

    Suivez un régime spécial, basé sur la consommation d'aliments enrichis en potassium et en magnésium. Grâce à ces minéraux, les impulsions sont transmises aux terminaisons nerveuses, le travail du cœur et des vaisseaux sanguins s'améliore, l'équilibre du travail du système nerveux est rétabli.

    Le patient a besoin d'une alimentation appropriée et équilibrée. Mangez du sarrasin et de la farine d'avoine, des légumineuses, des fruits secs, des noix, des légumes verts, des pommes de terre, des carottes et des aubergines.

    Si la dystonie végétative-vasculaire est hypotonique, il est important d'augmenter le tonus vasculaire. Pour ce faire, étanchez votre soif avec du thé vert, du café et du lait. Il est interdit aux patients hypertendus de boire du thé fort, du café, des aliments salés et épicés.

    Physiothérapie

    Les causes de VVD doivent être traitées par physiothérapie. La physiothérapie améliore la circulation sanguine dans les organes et les tissus, active le métabolisme.

    Le traitement de physiothérapie consiste en une électrophorèse avec des médicaments sur le cou, des applications d'ozocérite ou de paraffine dans la région du col.

    Un traitement au laser de la maladie est également en cours avec la magnétothérapie..

    Il est recommandé de visiter la piscine, de prendre un bain de contraste, des douches circulaires et ventilées, un massage sous l'eau.

    Cours de massage, acupuncture

    Afin de se détendre, d'éliminer l'anxiété, de normaliser la pression et le sommeil, le médecin prescrit un traitement par acupuncture et massage.

    Le diagnostic de VSD de type hypertension est traité par des mouvements de massage à un rythme lent avec un fort effet sur la région du col.

    Pour un type de maladie hypotonique, un massage rapide et intensif est nécessaire. Toutes les procédures de massage doivent être effectuées uniquement par un spécialiste expérimenté..

    Préparations à base de plantes

    Le traitement de la dystonie et de l'hypertension artérielle est effectué avec des herbes sédatives et antihypertensives - teinture de valériane avec pivoine et agripaume.

    La manifestation du type hypotonique de la maladie est traitée avec des médicaments qui stimulent et activent le système nerveux. Des plantes médicinales telles que Aralia, Ginseng et Eleutherococcus sont prescrites.

    Thérapie médicamenteuse

    Si le traitement ci-dessus n'apporte pas de résultat positif, il est nécessaire, après avoir consulté un médecin, de commencer un traitement médicamenteux.

    Pour le traitement de la maladie, l'utilisation de tels médicaments est pratiquée:

    Pour améliorer la conductivité des influx nerveux et normaliser le tonus du lit vasculaire, des préparations de potassium et de magnésium sont prescrites.

    Pour améliorer la circulation sanguine dans le système nerveux, activer les processus métaboliques et rétablir l'équilibre dans le travail des organes, des nootropiques sont nécessaires.

    Hypertension artérielle abaissée avec des bêta-bloquants.

    Pour éliminer la panique et l'anxiété pendant le VVD, des sédatifs - tranquillisants sont utilisés..

    Les antidépresseurs sont nécessaires pour réguler le système nerveux central et éliminer les états dépressifs..

    Tous les médicaments doivent être prescrits uniquement par un médecin. Il mène d'abord un examen et une conversation, et si nécessaire, un examen du patient, après quoi il ne prescrit qu'un traitement.

    Prévoir

    Il est difficile de déterminer le pronostic de la cardionévrose, même si toutes les recommandations du médecin sont suivies.

    L'état supplémentaire du patient dépend de plusieurs facteurs:

    • âge;
    • causes et durée de la maladie;
    • caractéristiques de l'état mental du patient, état du système nerveux.

    Avec des troubles neuropsychiatriques minimes, la récupération est enregistrée chez 80 à 90% des personnes âgées de 15 à 40 ans avec la sélection d'une thérapie compétente et adéquate.

    Chez les personnes de plus de 35 ans ayant des antécédents de traumatisme psychologique et une psyché instable, une récupération est observée dans 20 à 30% des cas. Chez 95% des patients, la maladie disparaît d'elle-même, ou il y a une diminution de la sévérité des symptômes sous la forme d'une diminution de la fréquence et de l'intensité des crises. Chez 5% des patients, le traitement se déroule sans l'effet souhaité et la névrose cardiaque se transforme en troubles plus sévères et sévères.

    Problèmes de symptomatologie

    Les symptômes de la maladie sont très caractéristiques..

    Ils gênent énormément le patient et l'obligent à consulter un médecin..

    Pour la LIVRAISON de la dystonie végétative-vasculaire, Elena Malysheva recommande une nouvelle méthode basée sur le rassemblement du Monastère du Père George.

    Il se compose de 16 plantes médicinales utiles, qui sont extrêmement efficaces dans le traitement et la prévention des VSD, des arythmies, de l'hypertension, des migraines et de nombreuses autres maladies. Dans ce cas, seuls des composants naturels sont utilisés, pas de chimie et d'hormones!

    En savoir plus sur la technique de Malysheva...

    Les principaux symptômes de la maladie:

    Douleur. C'est le principal symptôme de la névralgie intercostale..


    Habituellement, il est aigu, apparaît ou monte avec une respiration profonde.

    Il peut également s'intensifier avec les éternuements, la toux, l'effort physique, les mouvements brusques.

    Lorsqu'un nerf est pincé ou coincé par une tumeur, il peut être constant. Elle doit être différenciée de la douleur dans l'infarctus aigu du myocarde et l'angine de poitrine..

    La présence de symptômes de douleur lors de la pression de la peau dans la zone du passage du nerf, ou à l'endroit de sa proximité avec le sternum.

    Manifestations végétatives. Ils sont associés à une transmission nerveuse temporaire et à une activation du système sympathoadrénal. Symptômes des troubles autonomes:


    tachycardie; pâleur de la peau; jeter le patient dans une sueur froide; mal de crâne; sentiment de panique de la peur; vertiges.

    De plus, en plus des symptômes de dommages aux fibres nerveuses, il peut y avoir des manifestations de la maladie sous-jacente qui provoque une névralgie.

    Les principaux symptômes de ces maladies sont présentés dans le tableau:

    Grippetempérature corporelle élevée; mal de crâne; toux sèche; gorge irritée; faiblesse générale; douleur musculaire.
    ZonaEn plus de la douleur, une éruption cutanée apparaîtra sous la forme de petites bulles remplies de liquide.
    Ostéochondrosemaux de dos sévères, qui peuvent augmenter avec l'effort physique; engourdissement dans les membres supérieurs; faiblesse dans les mains.
    Infection à adénovirusconjonctivite; gonflement des ganglions lymphatiques, du foie et de la rate; gorge irritée; nez qui coule.
    Tuberculosetoux; fièvre de bas grade; la faiblesse.

    Mesures préventives

    La prévention de la dystonie végétovasculaire et de la névralgie intercostale consiste à harmoniser le travail de tout l'organisme, une relation harmonieuse entre les parties sympathiques et parasympathiques du système nerveux.

    Prévention des maladies - Menez une vie saine. Cessez de fumer et de l'alcool, des boissons gazeuses fortes. Essayez de manger plein et équilibré. Le régime alimentaire quotidien devrait comprendre des fruits et légumes, des huiles végétales, des aliments contenant du magnésium et du potassium. Il est important d'exclure la marinade et les aliments salés.

    Faites du sport, charge de travail optimale. Avec l'aide de l'éducation physique, éliminez les tensions mentales et nerveuses. Les cours doivent être dispensés de bonne humeur..

    Si la manifestation de la maladie s'est aggravée, il ne fera pas de mal de boire de l'agripaume ou de la valériane à la posologie prescrite par le médecin. Les cours avec un psychologue qui vous aideront à vous mettre à la bonne humeur ne perturberont pas. Effectuez un auto-massage ou rendez-vous chez un spécialiste pour masser la zone du col ou la tête.

    La prévention des VSD et de la névralgie intercostale aidera à les éviter. Il est seulement important de suivre tous les points des recommandations afin de se sentir en bonne santé..