Différentes façons de traiter le nerf sciatique

  • Goutte

L'apparition de douleurs aiguës ou chroniques dans le plexus lombo-sacré signifie une lésion ou un pincement du nerf sciatique - sciatique sciatique.

La douleur aiguë peut se propager aux membres inférieurs, affecter les organes et les tissus du système nerveux central. Il provoque une gêne chez le patient, peut entraîner une invalidité temporaire et nécessite un traitement approprié sous la supervision d'un neurologue qualifié.

Quel traitement non chirurgical un médecin peut-il prescrire pour une pincée du nerf sciatique??

Les mesures les plus chirurgicales qu'un médecin peut prescrire sont:

  • blocage médical thérapeutique du site nerveux endommagé;
  • un cours de thérapie anti-inflammatoire avec des comprimés et des injections;
  • procédures physiothérapeutiques;
  • massage thérapeutique, gymnastique, exposition manuelle, acupuncture;
  • l'utilisation d'une pommade chauffante, d'un gel et de divers chondroprotecteurs;
  • utilisation de la chaleur et du froid.

Blocus médical thérapeutique de la zone endommagée du nerf. Il est très efficace dans les nerfs pincés..

La procédure soulage la douleur avec des médicaments, est très efficace, assez rapide et a des effets secondaires minimes..

L'effet thérapeutique thérapeutique du blocus, en plus de réduire la douleur, réduit également la tension musculaire, élimine les spasmes vasculaires, réduit le processus inflammatoire et élimine les néoplasmes d'oedème qui se produisent dans le foyer pathologique du nerf endommagé.

Le cours de la thérapie anti-inflammatoire comprend l'utilisation de comprimés et d'injections pour l'inflammation du nerf sciatique, peut restaurer les processus métaboliques dans les disques intervertébraux, éliminer les douleurs musculaires, aider à pincer les terminaisons nerveuses, améliorer la circulation sanguine.

Un cours efficace permet à un neurologue de prévenir le développement de l'ostéochondrose. Le cours de thérapie vous permet de vous débarrasser complètement de la douleur, et dans la plupart des cas pour toujours.

Procédures physiothérapeutiques, y compris l'électrophorèse, la thermothérapie à la paraffine, l'UHF, la phonophorèse utilisant des médicaments anti-inflammatoires.

L'utilisation de massage thérapeutique, gymnastique, exposition manuelle, acupuncture. Les procédures vous permettent de détendre les muscles qui entourent le nerf sciatique, d'améliorer la circulation sanguine.

L'utilisation d'une pommade chauffante, d'un gel et de divers chondroprotecteurs. La principale quantité de médicaments dans sa composition contient de l'acide chondroïtine, qui est impliqué dans la formation des principales substances du tissu conjonctif.

Les médicaments sont appliqués par voie topique, ont des propriétés régénératrices, anti-inflammatoires et analgésiques, qui sont d'une grande aide pour pincer le nerf..

Utilisation de la chaleur et du froid. Pour la douleur aiguë dans cette zone du dos, les neurologues prescrivent souvent une utilisation alternative de la chaleur et des accumulateurs de glace. L'utilisation du froid et de la chaleur aide à soulager la douleur dans les jambes, en particulier au stade initial..

La thérapie peut être appliquée pendant environ 20 minutes et répétée toutes les 2 heures, jusqu'à ce que la douleur soit considérablement soulagée. La plupart des patients préfèrent utiliser la glace d'abord, puis la chaleur, en alternant constamment les procédures..

Traitement utilisé par un patient qui n'a pas accès aux soins médicaux

Si le patient est à la montagne, en forêt ou en camping et qu'il ne dispose pas de conseils médicaux et d'aide en temps opportun, le nerf sciatique doit être traité indépendamment lorsqu'il est pincé. Dans cette situation, il est conseillé d'appliquer:

  1. Ventouses ou massage chauffant manuel. Les effets bénéfiques du massage peuvent être améliorés avec une pommade chauffante, des gels anti-inflammatoires.
  2. Frottement actif de la zone affectée avec teinture d'épinettes et de bourgeons de pin, inflorescences de pissenlit, rameaux et aiguilles d'aiguilles. Vous pouvez faire de la teinture à partir de matières premières préparées et d'alcool. L'alcool peut être remplacé par n'importe quelle boisson contenant de l'alcool, la teinture maison doit être infusée dans un endroit sombre pendant 5-7 jours.
  3. Applications avec de la cire chauffée. La zone douloureuse de la peau doit être graissée, avec un pinceau, appliquer de la cire d'abeille chauffée et l'envelopper avec une couverture. Lorsque la zone affectée du bas du dos se réchauffe, suffisamment de cire peut être enlevée.
  4. Gymnastique thérapeutique. Les exercices les plus efficaces pour soulager la douleur sciatique sont: marcher sur les fesses, un vélo à partir d'une position couchée, les mouvements de rotation des hanches en position debout, divers exercices d'étirement.

L'utilisation de la méthode chirurgicale dans le traitement du nerf sciatique

Si la douleur sciatique ne disparaît pas en utilisant des méthodes de traitement traditionnelles pendant 6 à 12 semaines, les neurologues considèrent que la thérapie est appropriée:

  • microdisectomie;
  • laminectomie lombaire.

La microdisectomie pour l'inflammation du nerf sciatique est prescrite dans les cas où la douleur survient en raison d'une hernie lombaire et il est impossible de la traiter avec des méthodes conservatrices..

Une petite intervention chirurgicale ouverte vous permet de retirer une hernie du disque intervertébral, qui a pincé le nerf et provoqué une douleur persistante aiguë.

En règle générale, l'utilisation de la chirurgie est envisagée pour une douleur persistante sévère d'une durée de 4 à 6 semaines, dans les cas où la douleur ne peut pas être éliminée par des moyens non chirurgicaux. Le traitement chirurgical permet à 90% des patients de se débarrasser de la douleur et de commencer une vie saine et complète.

Laminectomie lombaire pour pincer le nerf sciatique

La procédure est prescrite en cas de douleur sciatique résultant d'une sténose lombaire dorsale.

L'opération est effectuée sur une petite partie de l'os ou du disque vertébral qui serre la racine nerveuse ou l'extrémité.

Après une laminectomie lombaire, environ 70 à 80% des patients ressentent un soulagement significatif et ne ressentent plus de douleur due au pincement du nerf sciatique.

Traitement alternatif, que peut-il être?

La médecine moderne n'exclut pas l'utilisation de méthodes alternatives de guérison dans le traitement de la douleur sciatique. Même si les injections sont faites avec une inflammation du nerf sciatique, d'autres méthodes de traitement n'empêcheront pas d'obtenir un effet positif.

La méthode de traitement souhaitée est sélectionnée dans chaque cas individuel individuellement et dépend de l'état du patient.

L'arsenal des remèdes populaires est assez riche et diversifié. Il comprend diverses pommades, préparations pour le frottement, la thérapie magnétique et métallique, l'utilisation de diverses teintures et décoctions.

La plupart des remèdes populaires peuvent soulager efficacement la douleur, réduire l'enflure et l'inflammation.

Afin de traiter cette maladie, des remèdes populaires sont utilisés. Les plus courants sont les bains à base de plantes à base de sauge, de camomille, de renouée et d'autres herbes..

Quelles mesures préventives peuvent prévenir les lésions du nerf sciatique??

Les lésions du nerf sciatique ne sont pas possibles avec une posture et des précautions appropriées.

Si vous voulez être toujours en forme, ne soulevez pas et ne transportez pas d'objets lourds sans dispositifs spéciaux: un corset, des ceintures de serrage et de maintien.

Il est recommandé de dormir sur un lit dur, d'utiliser un fauteuil dur ou un pouf pour s'asseoir. Avec un excès de poids, une réduction efficace est nécessaire et la normalisation est atteinte..

Il est recommandé d'effectuer des exercices physiques quotidiennement, de faire des exercices de gymnastique visant à renforcer le système musculo-squelettique et la libération du nerf sciatique..

Nerf sciatique

traitement d'exercice

  • maison
  • Traitement de la sciatique à domicile
  • Vous êtes ici maintenant

Comment traiter le nerf sciatique (sciatique) à la maison?

Les nerfs sciatiques de notre corps sont les plus longs et appariés. Ramification, étirement de l'articulation iliaque-sacrée jusqu'au pied de la jambe droite et gauche.

Les symptômes de l'inflammation de ces nerfs commencent par une douleur dans la région lombaire. Ensuite, la douleur sous forme de brûlure, d'engourdissement ou de picotements se propage - le long de l'arrière de la jambe, des cuisses, du bas de la jambe et des orteils. L'inflammation du nerf sciatique est appelée sciatique.

L'apparition de la sciatique est favorisée par diverses maladies graves de la colonne vertébrale:

  • ostéochondrose,
  • Blessure de la colonne vertebrale,
  • processus inflammatoire dans la racine nerveuse,
  • nerf pincé avec spasme musculaire,
  • hernie intervertébrale,
  • déplacement du disque ou des vertèbres,
  • excroissances osseuses des vertèbres,
  • maladies infectieuses,
  • changements liés à l'âge,
  • grossesse, etc..

Ils peuvent également provoquer une inflammation du nerf sciatique:

  • levage de poids et surcharge vertébrale,
  • hypothermie fréquente,
  • intoxication médicamenteuse,
  • maladie métabolique,
  • sclérose en plaques,
  • mode de vie sédentaire et travail sur ordinateur,
  • grossesse.

Pour identifier les causes des douleurs au bas du dos, vous devriez consulter un neurologue.

Que se passera-t-il si la sciatique n'est pas traitée?

Si vous ne commencez pas le traitement en temps opportun et que vous souffrez de douleur «héroïquement», le développement de la sciatique peut entraîner des conséquences très graves pour votre santé et, dans les cas graves, pour la vie..

Un traitement tardif ou inapproprié de la sciatique peut entraîner des troubles nerveux, du stress, de l'insomnie, une altération de la fonction motrice dans les articulations des membres inférieurs et, dans les cas graves, un trouble des fonctions pelviennes - incontinence fécale et urinaire.

Comment soulager l'inflammation du nerf sciatique?

Le traitement du nerf sciatique dépend de la cause initiale de la maladie - est-il causé par une fibre nerveuse pincée ou son inflammation et à quel point la maladie est déclenchée.

La technique de traitement peut inclure des méthodes médicales et conservatrices.

Les méthodes chirurgicales de traitement de la pathologie nerveuse ne sont pas exclues. Ils sont effectués si les méthodes de traitement conservatrices n'ont pas abouti..

Les thérapies conservatrices comprennent:

  • physiothérapie, acupression,
  • l'acupuncture, peut masser,
  • exercices de physiothérapie, thérapie manuelle,
  • classes de simulateur,
  • fangothérapie, hydrothérapie.

Dans l'option de traitement médical, appliquez:

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)
  • Antispasmodiques et relaxants musculaires
  • Analgésiques
  • Glucocorticostéroïdes
  • Vitamines ou complexes de vitamines

Seul un médecin, après examen, peut vous prescrire le bon traitement!

La gymnastique est une option supplémentaire pour décharger le nerf sciatique. Et si la maladie n'est pas déclenchée à un point tel qu'il ne reste que tout espoir pour une intervention chirurgicale, il est conseillé de commencer immédiatement à faire des exercices d'étirement des muscles lombaires immédiatement après avoir réduit la douleur avec des médicaments.

Comment guérir rapidement la sciatique avec de l'exercice?

Les exercices ci-dessous vous aideront à vous débarrasser rapidement de la douleur lorsqu'elle est pincée et "tire" le nerf sciatique.

La particularité de ces exercices est qu'ils augmentent la circulation sanguine, éliminent la congestion et aident à réduire la douleur dans la région lombaire. Et leur mise en œuvre quotidienne vous évitera certainement des problèmes dans le lombo-sacré.

Observez la condition importante: les premiers cours de gymnastique médicale doivent être effectués à un rythme lent, en évitant les mouvements brusques. Dans ce cas, veillez à bien respirer..

Des exercices à effectuer dans les 3-5 minutes, cela suffit pour qu'en faisant des exercices quotidiennement, la douleur diminue et disparaisse progressivement.

Allongez-vous sur le dos, pliez la jambe gauche dans le genou. Saisir la jambe avec vos mains, appuyez lentement sur le côté, sur l'épaule droite. Gardez votre pied dans cette position pendant au moins 30 secondes ou aussi longtemps que vous avez suffisamment de force. Abaissez lentement votre pied au sol et redressez. Répétez cet exercice jusqu'à 5 fois, puis changez la position des jambes.

Allongez-vous sur le dos, pliez les genoux. Mettez votre pied droit sur le genou de votre pied gauche. Saisissez la cuisse de la jambe gauche avec vos mains et aidez-la à tirer avec des mouvements élastiques vers la poitrine. Tenez cette position aussi longtemps que possible, mais au moins 30 secondes. Revenez lentement à la position de départ. Faites cela jusqu'à 5 fois. Maintenant, faites l'exercice avec l'autre jambe.

En option: appuyez vos jambes contre votre poitrine, soulevez-les au-dessus du sol et roulez légèrement sur le dos, comme sur une balançoire. Ainsi, le nerf sciatique et les muscles du bas du dos s'étirent et se détendent davantage.

Pour prévenir la maladie du nerf sciatique, ne vous asseyez pas, mais bougez plus: marchez plus souvent, faites des exercices et des exercices médicaux le matin, faites du yoga, allez à la piscine, faites du vélo et en ski d'hiver (patinage).

N'oubliez pas que dans la lutte contre la sciatique, la meilleure prévention n'est que le mouvement!

Vidéo: Déverrouiller le nerf sciatique à la maison

Cette vidéo montre de grands exercices, et une partie de l'auteur a finalisé pour une plus grande efficacité..

Comment traiter l'inflammation du nerf sciatique à la maison

L'inflammation du nerf sciatique est une pathologie neurologique qui peut être étroitement associée à la dégénérescence et à la dégénérescence du cartilage dans les disques intervertébraux. Il existe différentes raisons pour le développement de cette pathologie. Il provoque un syndrome douloureux sévère qui se propage rapidement dans tout le membre inférieur du côté affecté..

Le nerf sciatique est le plus long du corps humain. Il est formé des branches latérales des racines L4-L5 et S1-S3. Il longe le coccyx et descend entre les muscles de la région fessière. À l'intérieur, le muscle piriforme passe à l'articulation de la hanche, à partir de laquelle le long de l'arrière de la cuisse va à la fosse poplitée. La bifurcation se produit sur elle en deux branches: le tibial et le fibulaire. Les branches musculaires et articulaires s'écartent également du nerf sciatique. Ils sont responsables de l'innervation des gros muscles et articulations du membre inférieur.

Plus d'informations sur les symptômes et le traitement de l'inflammation du nerf sciatique peuvent être trouvées dans le matériel proposé. L'article décrit les principales causes de sa défaite, les manifestations cliniques de la pathologie et la possibilité d'un traitement efficace et sûr.

Avant de traiter l'inflammation du nerf sciatique, il est nécessaire d'éliminer, si possible, la cause qui a provoqué l'apparition de changements pathologiques. Si cela n'est pas fait, alors non, même le traitement le plus efficace n'atteindra pas une rémission stable et ne rendra pas toutes les fonctions perdues. En attendant, il est important de comprendre que le nerf sciatique est responsable du travail de nombreux muscles, il assure le tonus normal des vaisseaux sanguins. Par conséquent, tout endommagement entraîne des conséquences négatives..

Ne cherchez pas sur Internet des informations sur la façon de traiter l'inflammation du nerf sciatique à la maison, il est beaucoup plus productif et plus sûr de contacter un neurologue s'il y a des signes cliniques de cette pathologie. Ce médecin pourra effectuer un examen différentiel complet, poser un diagnostic précis et prescrire un traitement efficace. Seul un médecin peut dire avec précision comment traiter la sciatique à la maison (inflammation du nerf sciatique) et ce qui a causé cette maladie..

Il n'y a pas de recette universelle pour soulager l'inflammation du nerf sciatique, car cette maladie peut être associée à un grand nombre d'autres changements pathologiques dans le corps humain. Quelqu'un manque de vitamines du groupe B et de magnésium dans l'alimentation, d'autres ont besoin de développer les muscles entourant le nerf sciatique, d'autres ont besoin d'aide pour éliminer la déformation cicatricielle des tissus mous le long de la voie de ce nerf.

À cet égard, la première chose à faire avec l'inflammation du nerf sciatique est de consulter un médecin. La cause de cette pathologie peut être trop grave et nécessiter une attention médicale immédiate. Par exemple, avec le développement du syndrome de la queue de cheval ou de la sténose vertébrale, l'inflammation de cette structure peut être un signal qu'une dégénérescence totale des fibres nerveuses se produit. Si vous n'effectuez pas d'intervention médicale d'urgence, la personne peut être paralysée ou perdre les fonctions naturelles de vidange des intestins et de la vessie.

Causes de l'inflammation du nerf sciatique

La sciatique est une inflammation du nerf sciatique, qui est formée par des branches des nerfs radiculaires qui s'étendent des vertèbres lombaires et sacrées. L'inflammation est un processus conçu pour restaurer une structure tissulaire endommagée en attirant une grande quantité de sang capillaire frais. Pour améliorer l'apport sanguin aux tissus, les capillaires se dilatent et le flux sanguin augmente. La température locale augmente. Le liquide lymphatique s'accumule, ce qui provoque un léger œdème infiltrant. C'est pourquoi avec une inflammation située près de la peau, une rougeur de l'épiderme est visible et la peau devient plus sèche et plus chaude au toucher.

L'inflammation du nerf sciatique pénètre profondément dans le tissu musculaire. Par conséquent, les manifestations externes de ce processus ne sont pas visibles. Mais dans l'épaisseur des muscles, la même chose se produit. Le processus d'inflammation commence à l'aide de mastocytes et de facteurs spéciaux. Ils sont libérés dans la circulation sanguine par le système immunitaire et livrés au site de la lésion..

Les principales causes d'inflammation du nerf sciatique sont les maladies et affections suivantes:

  • changements dystrophiques dégénératifs dans le tissu cartilagineux des disques intervertébraux (ostéochondrose);
  • hernie intervertébrale, protrusion et extrusion de l'anneau fibreux;
  • instabilité des vertèbres sur fond de diminution de la hauteur des disques intervertébraux, accompagnée d'anélisthésis ou de rétrolisthésis;
  • rétrécissement du canal rachidien, à la suite de quoi les membranes durales de la moelle épinière et les nerfs radiculaires qui en partent s'enflamment;
  • les pathologies tumorales qui exercent une pression sur les nerfs radiculaires et les tissus mous entourant la colonne vertébrale;
  • tuberculose médullaire;
  • lésion de la moelle épinière (fracture par compression, fracture de l'apophyse épineuse, entorse et rupture du tissu ligamentaire et tendineux);
  • inflammation musculaire aux sites de passage du nerf sciatique (myosite et fibromyalgie);
  • syndrome ou inflammation piriforme;
  • ostéoarthrose déformante de l'articulation de la hanche;
  • syndrome du tunnel au point de bifurcation dans la fosse poplitée;
  • développement de tissu cicatriciel dans les endroits de passage d'un nerf;
  • dommages au plexus lombo-sacré (traumatisme, inflammation, dégénérescence, atrophie, etc.).

En plus de ces causes potentielles, il existe des facteurs de risque - plus il y a de personnes, plus la probabilité de pincement et d'inflammation du nerf sciatique est élevée tôt ou tard. Les principaux facteurs de risque qui doivent être immédiatement exclus de votre vie pour prévenir cette maladie:

  1. l'embonpoint (plus il est gros, plus le risque de destruction de la colonne vertébrale et des grosses articulations des membres inférieurs est élevé);
  2. maintenir un mode de vie sédentaire sédentaire avec un effort physique minimal (la nutrition diffuse du tissu cartilagineux des disques intervertébraux est perturbée et le risque de développer une ostéochondrose et ses complications augmente);
  3. une mauvaise organisation du sommeil et du lieu de travail (si le corps n'est pas correctement positionné pendant une longue période de temps, il y a une violation de la microcirculation du sang et du liquide lymphatique);
  4. syndrome de la jambe courte (y compris développement dû à la dégénérescence de la couche synoviale cartilagineuse dans les grandes articulations du membre inférieur);
  5. réglage incorrect du pied (pied bot, pied plat, pied creux (cheval));
  6. courbure de la colonne vertébrale et violation de la posture (dos rond, voûte, déviation latérale du corps);
  7. utilisation insuffisante d'eau potable pendant la journée;
  8. le mauvais choix de chaussures pour le quotidien et les sports;
  9. fumer et boire.

Très souvent, l'inflammation du nerf sciatique se produit chez les femmes en fin de grossesse. Leur corps commence à se préparer au travail. Le fœtus est influencé par un fond hormonal modifié, un ramollissement du tissu cartilagineux se produit. Le fœtus en croissance provoque un aplatissement de la courbe lombaire naturelle de la colonne vertébrale et une altération de la posture. Il y a une transformation des os de l'anneau pelvien. Tout cela peut entraîner une compression du tissu nerveux sciatique. Dans une telle situation, vous devriez demander l'aide d'un chiropraticien. Sans préparations pharmacologiques, dont la plupart sont catégoriquement contre-indiquées pour une utilisation pendant la grossesse, il pourra soulager la douleur et démarrer le processus de récupération du nerf sciatique enflammé.

Signes et symptômes de l'inflammation du nerf sciatique

La douleur dans l'inflammation du nerf sciatique est le tout premier signe clinique. Ils sont caractéristiques: ils ont un caractère aigu pulsé et se propagent rapidement le long du nerf du sacrum au talon.

D'autres signes d'inflammation du nerf sciatique comprennent les manifestations neurologiques et vasculaires. Cela est dû au fait que le nerf est responsable de la santé de la paroi musculaire des vaisseaux sanguins des membres inférieurs. Il a également des branches musculaires et articulaires. Par conséquent, avec un point de lésion élevé, des complications graves telles que la destruction articulaire, la thrombophlébite, l'atrophie musculaire, la parésie et la paralysie peuvent se développer.

Les symptômes neurologiques de l'inflammation du nerf sciatique comprennent:

  • paresthésie (diverses sensations atypiques qui peuvent survenir dans différentes parties de la peau le long du nerf);
  • diminution de la sensibilité douloureuse de la peau (si la défaite des branches sensorielles se manifeste);
  • faiblesse musculaire et altération de l'activité motrice (si la défaite des branches motrices se manifeste);
  • extinction des réflexes tendineux;
  • fatigue des membres inférieurs avec un effort physique standard.

Les symptômes cliniques de l'inflammation du nerf sciatique, indiquant une insuffisance vasculaire, apparaissent beaucoup plus tard, dans les cas où un traitement adéquat n'est pas opportun. Ils comprennent les symptômes suivants:

  • diminution de la température locale;
  • pâleur de la peau dans la zone où l'approvisionnement en sang est perturbé;
  • syndrome œdémateux (un épanchement de liquide se produit à travers la paroi vasculaire en cas d'observation d'une stagnation prolongée);
  • il y a une violation du trophisme tissulaire (avec des dommages à la peau, le processus de guérison prend beaucoup de temps et avec des complications);
  • ulcères trophiques du bas de la jambe;
  • la thrombophlébite se produit souvent et des varices des membres inférieurs se développent.

Ces symptômes peuvent entraîner le début d'une paralysie totale des muscles et les myocytes peuvent également subir une ischémie et une nécrose en raison d'un manque d'approvisionnement en sang. Dans certains cas, avec une inflammation prolongée du nerf sciatique, une personne perd la capacité de se déplacer de façon indépendante. Il apparaît d'abord une boiterie sévère, puis le membre inférieur cesse d'obéir, il y a parésie ou paralysie.

Il est nécessaire de contacter un neurologue. Ce médecin procédera à un examen complet. Il est nécessaire de prendre une image radiographique de la colonne lombo-sacrée pour exclure la possibilité de destruction des os et du cartilage. Ensuite, une image radiographique de l'articulation de la hanche est prescrite pour exclure la probabilité de développer une ostéoarthrose déformante. On prescrit au patient une IRM, une échographie et un certain nombre d'autres études.

Traitement de l'inflammation du nerf sciatique

Le traitement de l'inflammation du nerf sciatique ne peut commencer qu'après qu'un complexe de tests de diagnostic a été effectué et qu'un diagnostic précis a été posé. Ensuite, le médecin doit donner des recommandations au patient, dont la mise en œuvre éliminera tous les facteurs de risque qui sont présents dans sa vie. Lors de l'élaboration d'un plan de traitement individuel pour l'inflammation du nerf sciatique à la maison, le médecin prend en compte la maladie qui a provoqué cette pathologie. Le traitement primaire de la maladie sous-jacente est.

Pour un traitement efficace et sûr de l'inflammation du nerf sciatique à la maison, les méthodes suivantes peuvent être utilisées:

  • thérapie manuelle - vous permet de restaurer la structure des tissus endommagés et de démarrer le processus de régénération des fibres nerveuses;
  • massage - améliore l'élasticité des tissus, améliore le processus de pénétration des nutriments et de l'oxygène;
  • ostéopathie - accélère la microcirculation du sang et du liquide lymphatique, améliore l'échange de gaz dans les tissus;
  • exercices thérapeutiques et kinésiothérapie - augmenter le tonus musculaire, soulager les spasmes, accélérer le processus de récupération;
  • physiothérapie - vous permet d'éliminer les déformations cicatricielles, active tous les processus du corps;
  • exposition au laser, électromyostimulation et bien plus encore.

Il n'est pas recommandé de traiter l'inflammation du nerf sciatique à l'aide de préparations pharmacologiques. Ils donnent beaucoup d'effets secondaires négatifs. Un effet thérapeutique de leur utilisation n'est pratiquement pas observé. Il n'existe actuellement aucun médicament capable de réparer les tissus endommagés de la colonne vertébrale ou les grosses articulations..

Il existe des contre-indications, un avis spécialisé est requis.

Vous pouvez utiliser le service gratuit du médecin du primaire (neurologue, chiropraticien, vertébrologue, ostéopathe, orthopédiste) sur le site de la Free Movement Clinic. Lors de la première consultation gratuite, le médecin vous examinera et vous interrogera. S'il y a des résultats d'IRM, d'échographie et de rayons X - il analysera les images et établira un diagnostic. Sinon, il rédigera les instructions nécessaires.

Inflammation du nerf sciatique (sciatique)

informations générales

La défaite du nerf sciatique (n. Ischiadicus) de la genèse inflammatoire est une mononeuropathie assez courante des membres inférieurs, en particulier chez les personnes de la tranche d'âge la plus âgée (50-70 ans). Les taux d'incidence varient au niveau de (20-25 cas / 100 000 de la population), plus fréquent chez les hommes, en particulier dans les groupes dont le travail est associé à un effort physique important. En règle générale, la neuropathie du nerf sciatique est unilatérale. Souvent, cette maladie est indiquée par le terme sciatique, névralgie ou neuropathie du nerf sciatique, sciatique.

Définissons ce qu'est la sciatique. Il s'agit d'un complexe de symptômes spécifique, caractérisé par une douleur persistante sévère dans le bas du dos au début du nerf sciatique (formé par 5 nerfs rachidiens L4-L5 / S1-S3 du plexus lombo-sacré - Fig. Ci-dessous) et le long de son innervation (dans la fesse, dans la partie postérieure-externe). surface de la cuisse) et continuation - dans la zone d'innervation des nerfs tibiaux et péroniers (bas de jambe et de pied), accompagnée d'une forte restriction de mobilité. Dans l'image ci-dessous.

Le plus souvent, la sciatique est d'origine discogène (sciatique vertébrale), c'est-à-dire formé en réponse à des changements dégénératifs-dégénératifs de la colonne vertébrale lombo-sacrée, à savoir la compression d'un disque intervertébral en saillie de fibres nerveuses quand ils sortent de la colonne vertébrale en tant que partie des racines vertébrales (ostéochondrose lombaire, spondylose des lésions lombo-sacrée, tumorale et vertébrale). En même temps, n'importe laquelle des 5 racines nerveuses peut subir une compression ou plusieurs racines vertébrales peuvent être compressées simultanément. Cependant, la compression et l'inflammation subséquente du nerf sciatique peuvent également être dues à des facteurs extravertébraux. Selon MKB-10, la sciatique est classée par le code M-54.3.

En général, l'inflammation du nerf sciatique a une évolution bénigne et peut être traitée, mais chez près de 28% des patients, une rechute se produit au cours des deux prochaines années. Dans certains cas, la neuropathie sciatique peut réduire de façon permanente la capacité du patient à travailler et même provoquer une invalidité..

Pathogénèse

Principalement, la douleur se produit en raison de la compression des fibres nerveuses lorsqu'elles sortent de la colonne vertébrale dans la composition des racines vertébrales. La compression du nerf sciatique peut également se produire à un niveau inférieur - entre le muscle piriforme spasmodique et le ligament sacro-épineux. En réponse à la douleur et à l'irritation des racines / membranes de la colonne vertébrale du nerf sciatique, il y a une inflammation aseptique dans les tissus mous et un spasme musculaire protecteur, ce qui renforce le syndrome douloureux avec la sciatique.

Classification

La base de la classification de la sciatique est un facteur étiologique, selon lequel il y a:

  • Sciatique primaire (symptomatique) - le nerf sciatique / ses dérivés sont directement affectés.
  • Sciatique secondaire - les maladies / irritations mécaniques des tissus adjacents au nerf surviennent principalement avec la transition ultérieure du processus pathologique directement vers le nerf sciatique.

La classification topique distingue la sciatique supérieure, moyenne et inférieure.

Les causes

Les causes de l'inflammation du nerf sciatique peuvent être divisées en deux groupes:

  • Pathologie vertébrogène (ostéochondrose, blessures / tumeurs, déformation / dégénérescence des disques intervertébraux, spondylose, courbure de la colonne vertébrale et modifications liées à l'âge, hernies intervertébrales et sténose de la colonne lombo-sacrée).
  • Facteurs extravertébraux (syndrome du piriforme, hypothermie, maladies infectieuses et inflammatoires de la zone urogénitale, surcharge statique / dynamique des muscles du bas du dos et du bassin, surcharge pondérale, grossesse, mode de vie sédentaire). Inflammation n. ischiadicus peut également se développer dans un contexte de diverses maladies infectieuses (infection par le VIH, tuberculose, infection à l'herpès, rougeole, scarlatine). Dommages toxiques possibles au nerf comme avec les intoxications exogènes (toxicomanie, empoisonnement à l'arsenic, alcoolisme chronique) et en violation des processus métaboliques dans le corps (avec goutte, diabète, dysprotéinémie, etc.).

Les symptômes de l'inflammation du nerf sciatique

Le symptôme le plus pathognomonique de la névrite du nerf sciatique est la douleur dans le bas du dos / sacrum et le long du tronc nerveux affecté. Il est souvent localisé dans la région des fesses, s'étalant le long de la surface postérieure de la cuisse de haut en bas avec une irradiation prononcée le long de la surface externe postérieure de la jambe inférieure et du pied (jusqu'au bout des doigts). En règle générale, les patients caractérisent la sciatique comme un syndrome de douleur de tir / perçage extrêmement intense, ce qui, dans certains cas, ne permet pas de se déplacer de manière indépendante. En outre, les patients se plaignent de paresthésie / engourdissement sur la surface postéro-latérale de la partie inférieure de la jambe et des parties du pied.

Objectivement, les symptômes de la sciatique sont complétés par une diminution de la force musculaire (parésie) des biceps, semi-tendons / semi-membranes, ce qui rend difficile la flexion des jambes dans l'articulation du genou. Dans ce cas, une caractéristique est la prédominance du tonus du muscle antagoniste (quadriceps femoris), ce qui conduit à la position de l'extrémité inférieure à l'état de l'articulation du genou pliée. Par conséquent, il est typique que de tels patients marchent en position de jambe droite, c'est-à-dire que la jambe pour l'étape suivante, lorsqu'elle est avancée, ne se plie pas au genou. La parésie du pied et des orteils, l'absence / diminution des réflexes d'Achille et du tendon plantaire sont également caractéristiques. Avec un long cours de la maladie, les symptômes de la sciatique sont complétés par une atrophie des muscles parétiques.

Les signes de névralgie du nerf sciatique sont souvent complétés par des troubles de la sensibilité à la douleur, en particulier dans la surface postéro-latérale du bas de la jambe et du pied. L'affaiblissement de la sensation musculo-articulaire dans les articulations de la cheville et des articulations interphalangiennes est caractéristique. Typique est la douleur avec une pression sur le point de sortie n. ischiadicus sur la cuisse (point sacral-fessier) et les points de déclenchement de Gar et Valle. Les symptômes caractéristiques de la neuropathie sciatique comprennent des symptômes de tension positive:

  • Lassega (douleur intense en position couchée avec une jambe droite).
  • Bonnet (douleur lancinante intense chez un patient allongé sur le dos avec enlèvement passif d'une articulation de la jambe pliée dans la hanche et le genou).

Moins fréquemment, la neuropathie n. ischiadicus s'accompagne de changements vasomoteurs et trophiques (hyperkératose, hypotrichose, anhydrose, hyperhidrose) sur la surface latérale du pied, du talon et de l'arrière des doigts, un changement dans la croissance des ongles. Les troubles vasomoteurs se manifestent par une cyanose et un refroidissement du pied. De tels symptômes caractéristiques permettent de déterminer et de réaliser un diagnostic différentiel de la mononeuropathie sciatique avec une radiculopathie lombo-sacrée de niveau L5-S2 et une plexopathie.

Tests et diagnostics

Le diagnostic est établi sur la base d'un tableau clinique caractéristique et de données d'examen instrumentales (radiographie, imagerie par résonance magnétique et tomodensitométrie de la colonne vertébrale; électroneuromyographie).

Traitement de l'inflammation du nerf sciatique

Comment traiter l'inflammation du nerf sciatique et la sciatique peut-elle être traitée à la maison? Tout d'abord, la sciatique accompagnée de douleur nécessite:

  • repos complet pendant plusieurs jours avec douleur intense;
  • limitation partielle de l'activité motrice avec douleur modérée.

Médicament pour la sciatique sciatique

Les principes de la pharmacothérapie sont le soulagement de la douleur, la restauration de la biomécanique normale des mouvements. La base du traitement pathogénique de la sciatique de la hanche est l'utilisation d'analgésiques et d'AINS, qui bloquent efficacement les mécanismes de production de médiateurs inflammatoires (prostaglandines) en inhibant l'enzyme cyclooxygénase. À cette fin, avec le syndrome de la douleur inexprimée, des analgésiques peuvent être prescrits - analgésiques non narcotiques (Sedalgin, Paracetamol, Phenazone, Metamizole). En cas de douleur modérée à sévère, des AINS sont prescrits. Ceux-ci comprennent: l'ibuprofène, le diclofénac, le kétoprofène, le méloxicam, le nimésulide, l'indométhacine, le piroxicam, etc..

Avec une efficacité insuffisante des médicaments de ce groupe et une douleur intense, il peut être nécessaire de prévoir une ou deux prescriptions à usage unique d'analgésiques narcotiques (Tramal, Tramadol). Si la névralgie du nerf sciatique s'accompagne d'une tension musculaire persistante et de la présence de douleurs myofasciales, la composante obligatoire du traitement doit être une cure de 2 semaines de relaxants musculaires (Baclofen, Tolperison, Tizanidine) ou leur rendez-vous en association avec des analgésiques.

Leur administration parentérale (injections) est préférable, cependant, les onguents / gels contenant le composant anti-inflammatoire - kétoprofène / diclofénac (pommade à l'indométhacine, gel de kétoprofène, gel Fastum, gel Dicloran, gel Diclac, gel Ketoprom, Voltaren, peuvent être utilisés comme agent auxiliaire) Crème d'ibuprofène, etc.). Il faut comprendre qu'arrêter la douleur en 2 jours, comme beaucoup le souhaitent, est irréaliste. La durée du traitement est d'au moins 10 jours.

En cas de douleurs radiculaires aiguës, un blocage des points de déclenchement est montré, pour lequel une solution de lidocaïne / novocaïne avec un ajout possible d'une solution d'hydrocortisone et de vitamine B12 (cyanocobalamine) est introduite dans les points paravertébraux au niveau du PDS affecté. Dans les cas graves, des solutions sont introduites dans l'espace péridural.

Comment traiter la sciatique sciatique en l'absence / mauvaise efficacité des AINS? Avec une efficacité insuffisante des médicaments pour le soulagement de la douleur, les corticostéroïdes en injections (Prednisolone, Dexamethasone, Depos) peuvent être prescrits en courte durée (3-5 jours). Il est possible d'améliorer l'efficacité d'un traitement conservateur en prescrivant des doses thérapeutiquement élevées de vitamines B (Milgamma, vitamines B1, B6 et B12, Neurobion) et d'accélérer les processus de régénération des fibres nerveuses.

Le traitement de la névrite du nerf sciatique, si nécessaire, peut inclure la nomination d'antihistaminiques et d'agents désensibilisants.

Quelles injections sont prescrites pour réduire la durée du traitement? Le traitement médicamenteux peut être étendu par l'utilisation d'antioxydants (acide alpha-lipoïque), de médicaments trophiques (Actovegin, Solcoseryl), d'inhibiteurs de la cholinestérase (Ipidacrine, Proserin) et d'un groupe de médicaments vasoactifs (Pentoxifylline).

En règle générale, un syndrome douloureux sévère prolongé est un facteur de stress et contribue au développement de réactions névrotiques et conduit parfois à des états dépressifs. Par conséquent, il est recommandé d'inclure des sédatifs ou des tranquillisants (Diazépam, Alprazolam) dans les traitements complexes et, dans les cas graves, des antidépresseurs (Imipramine, Amitriptyline, Maprotiline, Doxepin, Trazodon, Paroxetine, etc.).

Traitement non médicamenteux

Pendant la rémission, pour restaurer la biomécanique physiologiquement normale des mouvements, un massage myofascial classique, segmentaire et conjonctif et des exercices spéciaux pour étirer / détendre et renforcer les muscles du bas du dos, du bassin, de la cuisse et des extrémités inférieures sont utilisés. La gymnastique Williams est présentée, dont une vidéo d'exercice peut être consultée sur Internet. De bons examens et une grande efficacité de restauration de la biomécanique des mouvements sont fournis par des exercices de yoga, la natation médicale, la natation brasse, la formation sur des simulateurs spéciaux.

Traitement de l'inflammation du nerf sciatique à la maison

Le traitement de la sciatique à domicile peut certainement être effectué selon le traitement prescrit par un médecin. En ce qui concerne le traitement de l'inflammation du nerf sciatique avec des remèdes populaires, il convient de noter que les remèdes populaires (compresses de racine de raifort râpé, radis noir, marronnier d'Inde, agents phytothérapeutiques à base de térébenthine, de camphre, de poivre amer, etc.) n'ont pas le niveau nécessaire d'efficacité et peuvent utilisé uniquement comme méthodes auxiliaires.

Par conséquent, il n'est pas recommandé d'utiliser le traitement indépendant de la sciatique avec des remèdes populaires à la maison comme thérapie principale, car cela peut contribuer à la chronicité du processus pathologique et à une activité motrice persistante..

Inflammation du nerf sciatique (sciatique): TOP 50 des méthodes de traitement rapide à domicile

Bardukova Elena Anatolyevna
neurologue, homéopathe, expérience de travail 23 ans
✔ Article vérifié par un médecin

Rhumatologue japonais célèbre: «CECI EST MONSTÈRE! Les méthodes russes de traitement des articulations et de la colonne vertébrale ne sont que déroutantes. Découvrez ce que les médecins proposent pour traiter le dos et les articulations en Russie: Voltaren, Fastum gel, Diclofenac, Milgamma, Dexalgin et d'autres médicaments similaires. Cependant, ces médicaments NE TRAITENT PAS LES ARTICULATIONS ET LE DOS, ils ne soulagent que les symptômes de la maladie - douleur, inflammation, gonflement. Imaginez maintenant cela. Lisez l'interview complète.

L'inflammation du nerf sciatique (ou sciatique) est une maladie désagréable, mais elle peut être bien traitée à la maison. Si nous ne parlons pas de cas graves, le neuropathologiste nomme le médicament du patient en ambulatoire. Avec la pharmacothérapie, vous pouvez utiliser des remèdes populaires. Après avoir soulagé les symptômes aigus, les patients suivent des séances de physiothérapie, de massage et de physiothérapie.

Qu'est-ce que l'inflammation du nerf sciatique?

La sciatique est également appelée radiculite lombo-sacrée. Elle affecte environ 40% des patients neurologiques de plus de 50 ans. L'inflammation et la douleur ressenties par une personne sont associées à un pincement du nerf sciatique. Il s'agit d'un nerf jumelé qui traverse toute la zone des fesses derrière la jambe. Il peut devenir enflammé à la suite de hernies intervertébrales, d'os, de pathologies musculaires, d'infections et de processus tumoraux..

Dans l'article, nous parlerons en détail de la sciatique ou de l'inflammation du nerf sciatique, comment éliminer rapidement les douleurs intenses, les meilleures méthodes de traitement à domicile (comprimés, injections, pommades, patchs, massage), des critiques + des photos. Je promets que ce sera intéressant.

Symptômes et signes

Le principal symptôme de la maladie est une douleur soudaine et intense dans la colonne lombo-sacrée. Les sensations de douleur irradient (cèdent) aux endroits par lesquels le nerf passe. Il s'agit de l'arrière de la cuisse et du bas de la jambe. La jambe du côté affecté «cesse d'écouter», bouge mal et peut perdre en sensibilité. Les patients décrivent différemment la douleur qui survient avec la radiculite:

  • tranchant
  • fort;
  • tolérant;
  • "lumbago";
  • brûlant;
  • incommode;
  • insupportable;
  • paroxystique.

Mal de dos - une douleur soudaine et aiguë paralysant une personne

Pour enfreindre le nerf sciatique, la nature paroxystique de la douleur est typique. Ils peuvent être tolérants au repos et augmenter considérablement lors de la marche et du déplacement de la jambe..

Parfois, la sciatique peut «se déchaîner» à un point tel que les patients éprouvent une miction spontanée et des selles. Cela est dû à une violation de la conduction nerveuse dans les parties inférieures de la colonne vertébrale..

Premiers soins: comment soulager une douleur intense

Que faire si l'on trouve à côté de vous une personne qui a eu une crise de radiculite? Cela dépend en grande partie du système nerveux du patient et du fait qu’il ait ou non dû faire face à la maladie pour la première fois. Les personnes qui ont déjà eu des accès de sciatique comprennent immédiatement la cause de leur apparition et réagissent à une exacerbation beaucoup plus calmement. Dans tous les cas, chacun a besoin de premiers soins, ce qui aidera à soulager la douleur dans les premiers stades:

  • aider le patient à s'allonger sur le ventre. Il vaut mieux que la surface soit plate et dure, recouverte d'une couverture chaude;
  • Ne placez pas d'oreiller sous votre tête. Placez un rouleau plié à partir de matériaux improvisés sous votre poitrine. Cela aidera à détendre le bas du torse et à réduire la douleur;
  • couvrir la personne avec une couverture. Il ne doit pas être lourd ni trop chaud..

Posture efficace pour une attaque de douleur au bas du dos

N'appliquez pas de coussin chauffant chaud sur un point douloureux et n'utilisez pas de pommades avec effet chauffant. La chaleur au stade aigu de la radiculite augmentera le processus inflammatoire et peut provoquer un œdème de la zone touchée.

Il est préférable d'utiliser de la chaleur sèche. Les ceintures chauffantes en laine naturelle vous y aideront..

La douleur aiguë est une raison sérieuse d'appeler d'urgence un médecin ambulancier. L'équipe d'ambulance fournira les premiers soins au patient, puis il subira un traitement chez le neuropathologiste local.

Comment guérir la sciatique: méthodes de traitement

Le traitement de l'inflammation du nerf sciatique doit avoir deux directions: l'élimination de la douleur et l'élimination de la cause des attaques. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les analgésiques et les injections aident à soulager la douleur et l'inflammation. En cas de douleur intense, un neuropathologiste peut prescrire un blocage paravertébral.

Le massage, les exercices de physiothérapie, l'acupuncture et le traitement avec les sangsues ne peuvent être utilisés que dans la phase apaisante de la radiculite.

Si la thérapie conservatrice n'aide pas (par exemple, avec les formes «négligées» de hernies intervertébrales), la chirurgie peut être recommandée au patient.

Le syndrome de douleur aiguë doit être éliminé avant le traitement principal de la sciatique.

Les personnes qui éprouvent des nerfs sciatiques pincés pour la première fois demandent souvent combien de temps cette maladie a été traitée. La période aiguë dure d'une semaine à 10-14 jours, selon la cause de l'attaque. Le temps de réadaptation suit..

Malheureusement, dans la grande majorité des cas, une crise de sciatique est associée à une pathologie chronique du bas du dos et du sacrum, mais ne désespère pas. Comment soigner rapidement la sciatique et que faire? Dans la période ou la phase aiguë d'exacerbation, il est nécessaire de suivre les recommandations d'un neurologue et, après stabilisation, de rétablir l'activité physique avec des exercices physiques spéciaux.

Traitement médicamenteux (injections, comprimés, pommades, patchs)

Parmi les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les patients se voient prescrire divers médicaments, qui sont libérés sous forme de comprimés et d'injections. En règle générale, ils éliminent d'abord la douleur intense en quelques injections, puis transfèrent le patient sur des comprimés.

Liste des médicaments efficaces pour la sciatique:

  • Diclofénac sodique;
  • Indométhacine;
  • Ortofen;
  • Arthrosan;
  • Ibuprofène;
  • Ketorolac;
  • Arthrosilene;
  • Le méloxicam;
  • Dexalgin;
  • Nimésulide.

Le kétorolac est un médicament très efficace pour les douleurs intenses.

Ces produits ne sont pas uniquement sous forme de comprimés. Vous pouvez utiliser des onguents anti-inflammatoires et des gels rafraîchissants, en les appliquant doucement sur le site de l'inflammation. Sous forme de gel, vous pouvez acheter du Diclofénac, ainsi que du Voltaren Emulgel, de l'Indométhacine, du Kétoprofène, du Ketonal, de la Nise. Bonnes pommades chauffantes en dehors de la période d'exacerbation: Capsicam, Finalgon, Viprosal B.

Excellent article sur le sujet:

De plus, des relaxants musculaires sont prescrits aux patients. Ce sont des moyens qui détendent les muscles endoloris. La relaxation musculaire aide à restaurer la microcirculation sanguine dans les capillaires et réduit la douleur. Relaxants musculaires connus:

  • Sirdalud;
    Sirdalud aidera à détendre les muscles tendus de la zone affectée, ce qui entraînera un affaiblissement de la compression du nerf sciatique
  • Baclofène;
  • Midokalm.

Avec l'inefficacité des anti-inflammatoires, un neuropathologiste peut prescrire une courte série d'hormones au patient (le plus souvent, plusieurs injections). Ils soulagent rapidement la douleur et l'inflammation, mais ils ne peuvent pas être utilisés pendant longtemps..

  • Prednisone;
  • Dexaméthasone;
  • Hydrocortisone.

Si les fonds ci-dessus n'aident pas, des blocages paravertébraux sont prescrits. C'est lorsque les médicaments sont injectés dans la zone adjacente à la moelle épinière. En règle générale, un mélange de blocage contient un anesthésique et un anti-inflammatoire. Parfois, des hormones y sont ajoutées. L'aiguille est injectée à une profondeur de 3 à 3,5 cm Le blocage soulage les symptômes mais n'a pas d'effet thérapeutique persistant. En règle générale, cela fait partie d'une thérapie complexe.

Le blocage paravertébral est une méthode efficace pour soulager la douleur intense

Pour améliorer le métabolisme et la nutrition des tissus, une cure de vitamines B est prescrite, elles sont administrées par voie intramusculaire. Les vitamines renforcent l'effet des anti-inflammatoires et améliorent la conductivité des fibres nerveuses. L'un des médicaments combinés efficaces est Milgamma ou un analogue moins cher - Combilipen. Ils comprennent les vitamines du groupe B et la lidocaïne anesthésique.

Milgamma contenant des vitamines B est nécessaire pour réparer les terminaisons nerveuses endommagées

Attention! La forme la plus pratique pour la douleur sciatique aiguë est les analgésiques..

Les patchs les plus efficaces:

  1. Versatis. Contient un anesthésique local - la lidocaïne. Le produit est valable 12 heures, après quoi vous devez faire une courte pause en même temps. Au total, 5 emplâtres sont autorisés pendant cinq jours. Prix ​​Versatis - 900 R.
  2. Voltaren. Il s'agit d'un patch contenant du diclofénac sodique, qui a un effet analgésique et anti-inflammatoire. Voltaren est valable 1 jour, la durée du traitement ne dépasse pas 14 jours. Certains patients notent que le produit n'adhère pas bien à la peau. Prix ​​Voltaren - 250 R.

Un article intéressant à poursuivre:

Remèdes maison

Après la fin de la période aiguë, le traitement des pincements du nerf sciatique peut être commencé avec des méthodes alternatives. L'un des remèdes est la cire d'abeille. Mettez-le au bain-marie, faites-le fondre à l'état liquide et faites un gâteau. Après avoir refroidi un peu, placez-le sur un point sensible, recouvrez d'un film et d'un morceau de tissu chaud. Faites une compresse de cire d'abeille de 4 jours à une semaine, et vous ressentirez bientôt l'effet cicatrisant.

La cire d'abeille est un traitement populaire pour la sciatique

Le miel aide également à traiter le nerf sciatique. En utilisant du miel, vous pouvez effectuer un traitement à domicile avec un léger massage. Faites chauffer 250-300 g de miel dans un bain et versez-y 50 ml d'alcool médical. Frottez la plaie avec le mélange jusqu'à ce que le miel colle à vos paumes.

N'oubliez pas de lire un bon article:

Après cela, vous devez continuer la procédure en tapotant doucement une personne dans le bas du dos. Après un certain temps, la peau deviendra légèrement rose. Humidifiez un chiffon doux dans de l'eau tiède, essuyez le torse du patient avec et assurez-vous de le couvrir avec une couverture pour garder au chaud.

L'applicateur Kuznetsova et Lyapko ont un bon effet relaxant et cicatrisant. Les produits améliorent la circulation sanguine, favorisent l'élimination des toxines, dissolvent la congestion, réduisent la douleur.

Nos grands-parents peuvent partager les petits secrets de la médecine traditionnelle qui sont efficaces dans le traitement de la sciatique. Si vous avez de la térébenthine à la maison, mélangez deux parties de térébenthine et trois parties d'eau tiède. Prenez une croûte de pain noir ou gris, trempez-la avec la composition et fixez-la au dos. Fixez la «lotion» avec un bandage ou un chiffon et maintenez la compresse sur votre corps pendant 15 à 30 minutes. Mieux vaut le faire le soir, avant d'aller se coucher.

Il y a une autre manière. Achetez une eau de Cologne ordinaire, ramassez des pissenlits et remplissez le réservoir de leurs têtes. Infusez la composition dans un endroit sombre et frais pendant trois jours, puis frottez régulièrement le bas du dos avant d'aller vous coucher.

Avant le traitement avec des remèdes populaires, assurez-vous de consulter votre médecin.

Physiothérapie

En tant qu'exercices thérapeutiques, le complexe de thérapie par l'exercice pour la colonne lombaire sera très utile pour les patients. Cela peut être fait à la maison, après la fin du processus inflammatoire..

Cet ensemble efficace d'exercices a été développé au département de thérapie facultative de l'Université médicale d'État de Russie par les professeurs N. Pravdyuk. et Shostak N.A..

L'ensemble d'exercices le plus efficace contre l'inflammation du nerf sciatique:

  1. Allongez-vous sur le dos, placez vos mains le long du corps, pliez vos jambes aux genoux. Serrez légèrement les muscles abdominaux, mais ne retenez pas votre souffle. Placez votre main sur votre ventre pour ressentir la tension musculaire pendant l'exercice. Le nombre de répétitions - de 10 à 15 fois.
  2. Dans la même position, soulevez doucement le haut de votre corps, les bras tendus vers l'avant. Restez dans cette position pendant 5 à 10 secondes, en essayant de ne pas retirer vos pieds du sol. Prenez votre temps, revenez à la position de départ, reposez-vous 10-12 secondes et répétez le mouvement 10-15 fois.
  3. La position de départ est la même que lors des deux premiers exercices. Pliez la jambe gauche au genou à angle droit et posez votre main sur le genou. Avec effort, tirez le pied vers la tête, en vous appuyant dessus avec votre main et en créant une légère résistance. Déplacez-vous de 5 à 10 secondes, puis reposez-vous, allongé sur le dos et répétez la même chose sur votre pied droit. Le nombre de répétitions de chaque côté - 5-10 fois.
  4. Position de départ - allongé sur le dos. Tournez vos bras légèrement pliés au niveau des coudes vers la gauche et vos jambes légèrement pliées au niveau des genoux vers la droite. Faites pivoter doucement le haut de votre corps et votre tête vers la gauche, en essayant de garder vos jambes dans la direction opposée. Restez dans cette position pendant 5 secondes, en «balançant» légèrement sur le côté gauche. Faites de même à droite, puis répétez l'exercice à droite et à gauche 8 à 10 fois.
  5. Prenez un tabouret ou une chaise pour vous soutenir. Mettez-vous à genoux et posez votre tête et vos mains dessus. Pliez le dos, tenez-le pendant 4 à 5 secondes, puis pliez la colonne vertébrale vers le bas, en inclinant légèrement la tête vers l'arrière. Répétez 5 à 10 fois, en écoutant les sensations. Essayez d'éviter la douleur.
  6. Position de départ - debout à quatre pattes, sur une surface plane. Appuyant sur vos mains, pliez d'abord votre dos vers la droite, puis vers la gauche. En même temps, tournez la tête et la partie supérieure du corps dans l'ordre - dans les deux sens. Déplacez-vous lentement, en contrôlant la douleur et l'inconfort. Répétez 5 à 10 fois dans chaque direction.
  7. Ouvrez la porte et placez des cales sous elle, la fixant immobile. Saisissez vos mains sur le haut de la porte, pendu avec les genoux pliés. Si vous avez besoin d'assistance et d'assurance, placez une petite chaise ou un banc sous vos pieds. Pour la première fois, il sera retardé en position suspendue pendant 10 à 20 secondes, puis augmentera progressivement le temps à 1 minute. L'exercice peut être effectué 2-3 fois par jour.
  8. C'est bien si vous avez une barre transversale à la maison. Vous pouvez vous y accrocher en tournant doucement le corps vers la gauche, puis vers la droite. Ne vous fatiguez pas le dos et le bas du dos, essayez de détendre votre torse. Pour commencer, accrochez simplement 1 minute, puis vous pouvez augmenter le temps de suspension jusqu'à 3 minutes. L'exercice convient non seulement aux adultes, mais aussi aux enfants - pour renforcer le dos.
  9. Position de départ - allongé sur le ventre. Redressez vos bras et vos jambes, légèrement écartés. Soulevez votre jambe plus haut, en essayant de la maintenir dans cette position pendant 5 à 10 secondes, puis abaissez-la au sol et faites le même mouvement avec l'autre jambe. Répétez pour chaque jambe 10 fois.

Les exercices de physiothérapie aideront à restaurer l'activité motrice, ainsi qu'à renforcer les muscles et les ligaments du lombo-sacré.

N'oubliez pas de lire un bon article:

Vidéo: comment soulager l'inflammation du nerf sciatique en 2 minutes

Physiothérapie

Histoires de lecteurs: Comment j'ai aidé maman à guérir les articulations. Ma mère a 79 ans, toute sa vie elle a travaillé comme professeur de littérature. Quand elle a commencé les premiers problèmes de dos et d'articulations, elle me les a simplement cachés pour que je ne gaspille pas d'argent en médicaments. Maman a essayé d'être traitée uniquement avec des décoctions de racine de tournesol, ce qui, bien sûr, n'a pas aidé. Et lorsque la douleur est devenue insupportable - j'ai emprunté à un voisin et acheté des analgésiques dans une pharmacie. Quand un voisin m'en a parlé, au début, je me suis un peu mis en colère contre ma mère - j'ai pris congé du travail et je suis immédiatement venue vers elle en taxi. Le lendemain, j'ai donné rendez-vous à ma mère avec un rhumatologue dans une clinique rémunérée, malgré ses demandes de ne pas faire de folies. Le médecin a diagnostiqué l'arthrite et l'ostéochondrose. Il m'a prescrit un traitement, mais ma mère a immédiatement protesté, ce qui était trop cher. Ensuite, le médecin est entré dans la situation et a proposé une option alternative - l'éducation physique à domicile et une préparation à base de plantes. Cela s'est avéré moins cher que les injections avec des chondroprotecteurs et n'a même pas provoqué d'effets secondaires possibles. Elle a commencé à utiliser le médicament et à suivre une thérapie physique. Quand je me suis arrêté près d'elle quelques jours plus tard, je l'ai trouvée dans le jardin. Elle a attaché les tomates et a apparemment déjà réussi à faire beaucoup. Elle m'a rencontré avec un sourire. J'ai compris: la drogue et l'éducation physique ont aidé, la douleur et l'enflure ont disparu. » Lire la suite "

Les phénomènes physiques ont un effet bénéfique sur le corps humain, par conséquent, la médecine officielle les utilise depuis longtemps pour traiter des patients atteints de diverses maladies. Par exemple, un courant électrique de basse fréquence stimule la circulation sanguine dans les muscles, supprime la congestion et a un effet de massage doux..

Des procédures électriques pour l'inflammation du nerf sciatique, l'électrophorèse aide bien. Pendant l'électrophorèse, le patient reçoit des médicaments médicaux et antidouleur qui sont absorbés par la peau. Cela aide à calmer le processus inflammatoire et une rémission prolongée..

Les méthodes physiothérapeutiques de traitement suivantes peuvent également être prescrites:

À domicile, les appareils physiothérapeutiques: Almag-01 et Denas ont un bon effet thérapeutique. Avec l'aide des courants, la douleur et l'œdème passent, la récupération du patient s'accélère.

Massage

Le massage peut être utile lors d'une exacerbation de la maladie, avec un syndrome douloureux léger et une humeur positive d'une personne. Ça arrive:

Un massage relaxant est efficace pour les exacerbations de la sciatique chronique. Avec un masseur doux sur les points douloureux, le patient devient plus facile. Le muscle se détend et le spasme disparaît rapidement..

À la fin de la période aiguë, vous pouvez procéder à un massage thérapeutique. Plusieurs techniques de massage ont été développées pour différents types d'ischialgie lombaire, dans lesquelles le spécialiste masse non seulement le bas du dos, mais aussi les membres supérieurs et inférieurs.

La durée d'une séance de traitement peut aller de 20 à 60 minutes. Si le patient a affaire à un spécialiste de haut niveau, il recevra rapidement un soulagement.

À la maison, vous pouvez utiliser des canettes en silicone sous vide. Ils ont un bon effet thérapeutique, augmentent le flux sanguin dans la zone affectée, ce qui entraîne une récupération accélérée et une régénération tissulaire..

Boîtes en silicone sous vide - Une excellente façon de traiter la sciatique à la maison

Thérapie manuelle

La thérapie manuelle et le massage ne sont pas la même chose. Le masseur travaille les mains sur la peau, la graisse sous-cutanée et certains groupes musculaires. La différence entre un technicien manuel et un massothérapeute est qu'il est engagé dans une «étude» profonde des muscles et affecte efficacement l'appareil ligamentaire de la colonne vertébrale:

Un technicien manuel expérimenté peut corriger les vertèbres déplacées et éliminer le pincement du nerf sciatique. Parfois, à l'aide d'une thérapie manuelle, il est possible d'arrêter le développement de protubérances discales, mais avec des formes sévères de hernie intervertébrale, de telles manipulations sont contre-indiquées.

Traitement avec sangsues médicales avec sciatique

Avec la thérapie manuelle, l'hirudothérapie - le traitement de la sangsue est bien combiné. Elle s'accompagne de saignements modérés, mais après la première séance, les patients se sentent beaucoup plus facilement.

N'oubliez pas de lire un bon article:

Avis des forums

Alexey, 50 ans (région de Moscou)

«J'ai décidé d'écrire mon avis et de partager la médecine traditionnelle, que j'utilise lorsque ma sciatique s'aggrave. De temps en temps, je suis traité par un neurologue, mais à la maison, j'utilise souvent de la térébenthine ordinaire. Je le reproduis dans de l'eau tiède dans un rapport de 2: 3, le trempe avec une croûte de pain brun et le mets sur le bas du dos, le noue avec un foulard. Grande aide! "

Térébenthine - un remède bon marché pour la sciatique

Marina, 35 ans (Novossibirsk)

«A travaillé à la campagne, lui a arraché le dos. Je pensais que ça passerait, mais ce n’était pas là: une douleur a commencé à être donnée sur toute la cuisse, au bas de la jambe et au pied. Transformé en neurologue, j'ai reçu le diagnostic initial - pincement du nerf sciatique. Le médecin a prescrit une IRM. Il s'est avéré que j'avais une protrusion du disque avec un déplacement vertébral. Le médecin était expérimenté et a immédiatement dit comment traiter l'inflammation. J'ai pris des médicaments, je suis allé aux injections. Au fil du temps, j'ai trouvé un bon thérapeute manuel, maintenant je vais régulièrement chez lui et je me sens beaucoup mieux. »

Pyotr Nikolaevich, 70 ans (Samara)

«J'ai souvent une sciatique. C’est bien que je sache comment traiter ce fléau: je pense que la meilleure méthode de traitement est la sangsue! Certains ont peur du sang et n'aiment pas ces vers, mais ils les traitent superbement. J'ai également trouvé sur Internet une série d'exercices élaborés sur la base de l'Université de médecine d'État russe. Il a été développé par les professeurs Shostak et Pravdyuk. J'essaie de les faire régulièrement, mais après avoir été traité, parce qu'avec une douleur aiguë, vous ne pouvez pas faire de gymnastique ".

Vidéo: sciatique. Que faire si la douleur "tire"

L'inflammation du nerf sciatique est un syndrome désagréable et douloureux, mais son traitement à domicile est tout à fait possible. Lors d'une exacerbation de la pathologie principale, le patient présente presque toujours des symptômes de pincement: douleur, inflammation, faiblesse dans la jambe droite ou gauche.

Il n'est pas facile de soigner la sciatique: de temps en temps, le nerf se fait sentir, puisqu'il s'agit d'une maladie chronique. Néanmoins, un traitement médical avec des remèdes populaires, des massages et des examens réguliers par un neurologue donneront toujours des résultats positifs..

Conclusions et conclusions

De quoi nos médecins russes sont-ils silencieux? Pourquoi dans 90% des cas, les médicaments ne donnent qu'un effet temporaire?

Malheureusement, la majorité des remèdes pour «traiter» les maladies du dos et des articulations qui sont annoncés à la télévision et vendus dans les pharmacies sont un divorce complet.

Au début, il peut sembler que les crèmes et les onguents aident, mais en fait, ils ne soulagent que temporairement les symptômes de la maladie.

En termes simples, vous achetez le médicament analgésique habituel et la maladie continue de se développer pour passer à un stade plus sévère. La douleur ordinaire peut être le symptôme de maladies plus graves:

  • dystrophie du tissu musculaire dans les fesses, les cuisses et le bas des jambes;
  • nerf sciatique pincé;
  • le développement de l'arthrite, de l'arthrose et des maladies apparentées;
  • douleur aiguë et aiguë - mal de dos, qui conduit à une radiculite chronique;
  • le syndrome de la queue de cheval, qui entraîne une paralysie des jambes;
  • impuissance et infertilité.

Comment être? - tu demandes. Nous avons étudié une énorme quantité de matériaux et surtout testé dans la pratique la plupart des médicaments pour le traitement des maladies de la colonne vertébrale et des articulations. Il s'est donc avéré que le seul nouveau remède qui ne supprime pas les symptômes, mais qui guérit vraiment, est un médicament qui n'est pas vendu dans les pharmacies et qui n'est pas annoncé à la télévision! Pour que vous ne pensiez pas qu'on vous injecte un autre «remède miracle», nous ne vous dirons pas ce qu'est un médicament efficace. Si vous êtes intéressé, vous pouvez lire vous-même toutes les informations à ce sujet. Voici le lien".

Liste de références

  1. Evgeny Cherepanov "École" Colonne vertébrale saine ", 2012;
  2. Alexey Ivanchev «Spine. Health Secrets», 2014;
  3. Victoria Karpukhina «Santé de la colonne vertébrale. Systèmes Popov, Bubnovsky et autres méthodes de guérison», 2014;
  4. Yuri Glavchev «Colonne vertébrale - le provocateur de toutes les maladies», 2014;
  5. Stephen Ripple "La vie sans maux de dos. Comment soigner la colonne vertébrale et améliorer le bien-être général", 2013;
  6. Galli R.L., Spite D.U., Simon R.R. "Orthopédie d'urgence. Colonne vertébrale.", 1995.

commentaires
_________________________________

Elena

Lisez mieux ce qu'un célèbre professeur dit sur le traitement de votre dos et de vos articulations. J'ai souffert pendant plusieurs années - mal de dos soudain, inconfort constant, fatigue chronique. Des consultations sans fin par des médecins, des pilules, des onguents et des gels n'ont pas résolu mes problèmes. MAIS grâce à un remède simple, mon dos va bien et je me sens comme une personne en parfaite santé. Maintenant, mon médecin traitant se demande comment c'est. L'autre jour, j'ai été agréablement surpris lorsque j'ai vu que des experts aussi célèbres avaient déjà commencé à en parler. Voici le lien vers l'article avec le médecin.