Pourquoi le bas-ventre et le bas du dos d'une femme font-ils mal: maladies et traitement

  • Blessures

Le bas-ventre et le bas du dos de la femme lui font mal dans différentes circonstances. Ce symptôme peut avoir des causes fonctionnelles et organiques. Les premiers comprennent la douleur qui survient pendant les menstruations ou l'ovulation. Ces dernières incluent non seulement les maladies gynécologiques, mais également les pathologies de la vésicule biliaire et du système urinaire. Ces symptômes devraient être l'occasion de consulter un médecin..

La douleur dans le bas de l'abdomen et le bas du dos peut être causée par les facteurs suivants:

Les causesCaractéristique
Troubles du tube digestifCeux-ci comprennent la maladie inflammatoire de l'intestin (colite, entérite), la protrusion de l'intestin grêle (diverticulite), l'obstruction intestinale, l'appendicite, la constipation et le syndrome du côlon irritable (IBS), qui peuvent être soit une maladie indépendante, soit le signe d'un trouble plus grave..

Des symptômes supplémentaires se produisent:

Avec une inflammation de l'intestin grêle, la douleur est localisée à gauche. Avec l'appendicite, elle se produit d'abord dans le nombril, puis se déplace vers le côté droit de l'abdomen. Flatulence, ballonnement est caractéristique de l'IBS.

L'appendicite, l'obstruction intestinale et la diverticulite nécessitent une intervention chirurgicale. La constipation et l'IBS suggèrent la correction du régime alimentaire et l'exclusion des produits contenant des fibres grossières, etc. Les maladies inflammatoires nécessitent un traitement complexe, dans lequel 5-ASA - mésalazine est utilisé.

Maladies du système urinaireIl s'agit d'une pyélonéphrite (une maladie inflammatoire des reins), avec ou une cystite (inflammation de la vessie).

Les pathologies diffèrent par les symptômes. Avec la pyélonéphrite, la région lombaire fait mal. Une douleur d'intensité variable se produit. Si une forme calculeuse se développe, c'est-à-dire qu'il y a des pierres, alors les douleurs sont de nature paroxystique. Symptômes supplémentaires de pyélonéphrite - fièvre élevée, diminution de l'appétit, nausées, parfois vomissements.

Avec la cystite, il y a rarement des douleurs dans la région lombaire, plus souvent elles sont localisées dans le bas-ventre. Un symptôme caractéristique est des crampes et une gêne pendant la miction.

Le traitement des maladies inflammatoires du système génito-urinaire dépend de l'agent causal de l'infection qui les a provoquées. Comme ce sont le plus souvent des bactéries, des antibiotiques sont prescrits - du groupe des pénicillines et des fluoroquinolones. Diverses méthodes de normalisation de l'écoulement de l'urine sont utilisées. Avec le développement de la lithiase urinaire, un traitement chirurgical est généralement prescrit

Pathologie musculo-squelettiqueIl s'agit notamment d'un étirement des muscles abdominaux qui se produit pendant la grossesse et l'accouchement, une divergence de la symphyse pubienne. Ce dernier est une fusion des os pubiens du bassin à l'aide d'un disque fibro-cartilagineux. Il a une cavité articulaire remplie de liquide. Cette fusion est renforcée par des ligaments. Dans certaines situations, une maladie telle qu'une symphysite se développe - il s'agit d'un terme général pour diverses blessures de l'articulation décrite. Il s'agit notamment de divergence, de distension, de la présence d'un processus inflammatoire, etc..

Des pathologies similaires apparaissent à la fois pendant la grossesse ou pendant l'accouchement, et dans la période post-partum. Un certain écart dans l'articulation pendant l'accouchement est la norme, plus tard les ligaments et les os reviennent à la normale et la douleur elle-même disparaît

Les causes psychologiques des douleurs abdominales basses ne peuvent être exclues. Dans ce cas, des sédatifs sont prescrits - racine de valériane, Novo-Passit.

La longe et le dos peuvent être douloureux en raison de l'ostéochondrose du département correspondant. Des symptômes supplémentaires se produisent - la douleur irradie souvent vers la jambe, un engourdissement du membre se fait sentir. Dans de tels cas, le syndrome douloureux est éliminé à l'aide de diclofénac ou d'ibuprofène - des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Il est impossible de les utiliser sous forme de comprimés pendant longtemps, car ils affectent négativement la muqueuse, provoquant des douleurs à l'estomac.

Mais il existe des onguents à base de ces substances actives (gel Fastum, gel Diclofénac). Ces produits peuvent être utilisés longtemps..

Le traitement des maladies de la colonne vertébrale implique diverses procédures physiothérapeutiques, y compris la magnétothérapie et le massage (en dehors des périodes d'exacerbation), des exercices thérapeutiques.

Douleur dans le bas-ventre et le bas du dos

Articles d'experts médicaux

La douleur dans le bas-ventre et le bas du dos est un phénomène qui inquiète plus d'une douzaine de personnes. Cependant, malheureusement, beaucoup préfèrent prétendre qu’ils ne le sont pas, ou penser qu’ils passeront et ne se répéteront pas. Le maximum que de nombreux patients prennent est d'étouffer la douleur dans le bas de l'abdomen et le bas du dos avec des analgésiques. Pendant un certain temps, cela donne bien sûr son effet, mais n'élimine pas la cause de la douleur dans le bas de l'abdomen et le bas du dos. Par conséquent, si les douleurs dans le bas-ventre et le bas du dos recommencent encore et encore, vous devriez certainement consulter un médecin.

Très souvent, il y a une combinaison de douleurs tiraillantes dans le bas-ventre avec des douleurs au bas du dos. Le plus souvent, ce phénomène se produit chez les femmes, mais les douleurs dans le bas de l'abdomen et le bas du dos et les représentants de la partie masculine de l'humanité ne sont pas rares.

Cause de la douleur dans le bas-ventre et le bas du dos

Une cystite aiguë est une cause fréquente et la plus courante de douleur dans le bas-ventre et le bas du dos. Dans ce cas, aux douleurs du bas de l'abdomen et du bas du dos s'ajoutent la présence de sang lors de la miction, des sensations douloureuses à la fin de la miction et une envie fréquente d'aller aux toilettes. Ces symptômes indiquent une cystite, pour un diagnostic précis, il est nécessaire de subir une série d'examens supplémentaires par un urologue.

Dans le cas où les symptômes de cystite ci-dessus ne sont pas observés, le patient souffre peut-être de problèmes intestinaux. La douleur dans le bas de l'abdomen et le bas du dos chez une femme peut également indiquer un kyste ovarien aux stades initiaux, une annexite ou d'autres maladies assez graves associées au système génito-urinaire féminin. La gynécologue peut déterminer la cause la plus précise de la douleur dans le bas de l'abdomen et le bas du dos chez une femme.

En ce qui concerne les douleurs dans le bas-ventre et le bas du dos chez les hommes, c'est plutôt rare. Mais ces symptômes peuvent indiquer que le système digestif ou génito-urinaire ne fonctionne pas comme il se doit. La douleur dans le bas de l'abdomen et le bas du dos peut également accompagner la prostatite. Si une douleur de nature similaire est détectée, un homme doit consulter un gastro-entérologue et un urologue.

Si la douleur dans le bas de l'abdomen et le bas du dos s'accompagne d'une augmentation de la température, des maladies telles que la mycoplasmose, la chlamydia, la gonorrhée, l'uréeplasmose sont possibles.

Symptômes de douleur dans le bas-ventre et le bas du dos

La douleur dans le bas de l'abdomen et le bas du dos peut être aiguë ou douloureuse, des crampes. De plus, avec eux, vous pouvez souvent observer une augmentation ou une diminution de la température, des vomissements, des saignements, des nausées, des frissons, du sang pendant la miction, des mictions fréquentes.

Le bas-ventre fait mal et tire le bas du dos

Si le bas-ventre fait mal et tire le bas du dos - ce phénomène dans la pratique médicale est appelé douleur pelvienne chronique. Si dans les six mois, le patient présente les symptômes ci-dessus, les médecins établissent ce diagnostic. Dans la plupart des cas, la douleur chronique dans le bas de l'abdomen et le bas du dos provoque des maladies gynécologiques, et relativement rarement - extrogénitale.

Des causes plus rares de douleur dans le bas-ventre et le bas du dos peuvent être la présence de:

  • ostéochondrose vertébrale;
  • hernies du disque intervertébral;
  • arthrose des articulations intervertébrales;
  • polyarthrite rhumatoïde;
  • sténose intervertébrale;
  • lésions infectieuses des vertèbres;
  • scoliose
  • accident vasculaire cérébral;
  • l'ostéoporose.

Douleur abdominale et lombaire chez les jeunes filles

La douleur dans l'abdomen et le bas du dos apparaît le plus souvent avant les menstruations ou les jours de "menstruations". Douleurs crampes menstruelles, souvent palpables pendant les trois premiers jours. Plus de la moitié des femmes sur Terre souffrent de crampes menstruelles, bien que la plupart notent que leur tempérament est modéré, leur intensité est faible, de sorte qu'elles peuvent facilement être tolérées.

Les spécialistes affirment que les hormones spéciales prostaglandines affectent la douleur menstruelle. Mais la douleur peut être très forte et douloureuse. Ils peuvent être causés par d'autres facteurs de complication, tels que l'endométriose ou le fibrome..

Douleur dans le bas-ventre et le bas du dos chez les femmes enceintes

La douleur dans le bas de l'abdomen et le bas du dos chez les femmes enceintes est assez courante. Pendant la grossesse, la colonne vertébrale subit un stress accru. Si la douleur de traction a commencé à se manifester immédiatement avant l'accouchement, il peut s'agir de fausses contractions (Brexton-Hicks). La présence de tels symptômes dans les premiers stades est dangereuse, ils peuvent menacer une fausse couche. Ensuite, dès que possible, vous devez signaler la situation aux médecins.

La douleur dans le bas de l'abdomen et le bas du dos chez les filles peut également être un signal d'hypothermie. Le bas du dos nu, que les filles laissent souvent ouvert pour des raisons de beauté, peut être surfondu et, pire encore, conduire à l'infertilité.

Que faire si le bas-ventre et le bas du dos font mal?

Lorsqu'un médecin diagnostique un patient afin d'identifier les causes de la douleur dans le bas de l'abdomen et le bas du dos, il doit d'abord comprendre le degré d'intensité de la douleur et leur nature. Il est important que les femmes établissent s'il existe un lien avec la grossesse ou les menstruations..

Pour le diagnostic, il est important d'établir la nature de la douleur et la fréquence de son apparition, car différentes caractéristiques peuvent indiquer différentes maladies. Si la nature de l'évolution de la maladie est aiguë, le patient peut observer la présence de crampes qui augmentent progressivement, les complications entraînent des frissons, des nausées et de la fièvre. Ces douleurs indiquent que le processus inflammatoire se développe rapidement. Lorsqu'une douleur de nature similaire est observée depuis longtemps, une sorte de maladie chronique peut bien se développer, il est donc impératif que vous alliez voir un médecin dès que possible.

Pour le diagnostic de la douleur dans le bas-ventre et le bas du dos, des méthodes de recherche en laboratoire clinique et instrumentales sont utilisées:

  • tests de laboratoire pour une infection à l'herpès qui affecte le développement de la ganglioneurite pelvienne;
  • examen échographique des organes pelviens (échographie) - pour exclure les maladies organiques du système génito-urinaire;
  • Radiographie de la colonne vertébrale et des os pelviens;
  • densitométrie d'absorption pour exclure l'ostéoporose;
  • Études aux rayons X (irrigoscopie), endoscopique (sigmoïdoscopie, coloscopie, cystoscopie) du tractus gastro-intestinal et de la vessie;
  • laparoscopie.

Traitement de la douleur dans le bas-ventre et le bas du dos

Pour éliminer la douleur dans le bas de l'abdomen et le bas du dos, les médecins ne recommandent pas de prendre des analgésiques seuls. Cela ne peut qu'aggraver l'état du patient. Vous devez d'abord comprendre ce qui a causé exactement les douleurs de traction, de couture, de douleur ou aiguës dans le bas de l'abdomen et le bas du dos, car des initiatives indépendantes ne sont pas souhaitables ici. La douleur est principalement un signal du corps qu'une sorte de maladie est apparue et se développe et ne nécessite un traitement qu'après avoir établi une cause spécifique, et seul un médecin peut le faire. Comme nous l'avons déjà découvert, l'éventail des causes est très large et les douleurs de noyade dans le bas de l'abdomen et le bas du dos avec des analgésiques ne sont pas une option, car les symptômes ne seront éliminés que pendant un certain temps et la maladie progressera.

Lombalgie et douleurs abdominales basses: causes courantes

Si le bas-ventre et le bas du dos font mal, la cause de ce processus dépend de la nature de la douleur et de sa localisation. Souvent, la douleur douloureuse est fixée chez le beau sexe. Des symptômes similaires sont inhérents aux hommes.

Les deux anomalies nutritionnelles et les processus pathologiques graves peuvent provoquer des douleurs abdominales. La non-spécificité du symptôme exclut la possibilité d'un diagnostic indépendant. Ce problème est résolu par un spécialiste qualifié sur la base des plaintes des patients et des mesures de diagnostic auxiliaires..

Les principaux facteurs de douleur

Les douleurs abdominales périodiques sont le compagnon de chaque femme. Elle survient pendant les menstruations, souvent accompagnée de crampes. Souffrez de douleur et d'hommes. Ce symptôme est affecté à la fois par la nature du régime alimentaire et par l'état du système génito-urinaire.

Les causes de la douleur dans l'abdomen et le bas du dos sont nombreuses, souvent ce symptôme indique les maladies et processus pathologiques suivants:

  • appendicite;
  • infection du système génito-urinaire;
  • infections intestinales;
  • colite;
  • hernie
  • urolithiase;
  • Néoplasmes malins.

Avec le processus inflammatoire en annexe, cela fait beaucoup mal dans le côté droit de l'abdomen. Le tableau clinique est complété par des symptômes spécifiques: nausées, vomissements et frissons. Le syndrome douloureux n'est pas constamment localisé en un seul endroit, il est capable de rayonner vers n'importe quelle partie de la cavité abdominale. La nature de la douleur est sourde, douloureuse ou aiguë.

La douleur douloureuse est caractéristique des infections du système urinaire. Il s'agit notamment de l'urétrite et de la cystite. La chlamydia et le gonocoque sont capables de provoquer le développement du processus inflammatoire. La douleur aiguë est fixée pendant la miction. Souvent, une petite quantité de sang est fixée dans l'urine.

Les infections intestinales peuvent provoquer un tableau clinique désagréable. La douleur est sourde, couvrant tout l'abdomen et le bas du dos. Pendant les selles, non seulement les excréments, mais aussi le mucus sortent. Repérage possible. Des douleurs coupantes dans le bas du dos et le bas de l'abdomen accompagnées de nausées et de frissons indiquent une lésion bactérienne du corps. Dans ce cas, une attention médicale urgente est nécessaire..

La colite peut également provoquer des douleurs. La maladie est accompagnée de fièvre et de flatulences, se produit dans la phase aiguë et chronique. Le cancer des systèmes génito-urinaire et digestif s'accompagne souvent d'une douleur aiguë. Ce symptôme est fixé dans les cas graves de la maladie aux derniers stades de développement..

Une hernie inguinale peut être très douloureuse. À la place de sa localisation, la protrusion de la peau et le pincement de l'organe interne sont fixés. L'intensité de la douleur est si forte qu'une personne perd connaissance. Sous l'influence de la douleur, des nausées et des vomissements se développent. Dans ce cas, une assistance médicale d'urgence est nécessaire..

La douleur dans le bas-ventre est également associée à une lithiase urinaire. Une forte intensité de manifestations est enregistrée lorsque la pierre sort. Le syndrome douloureux peut être localisé dans n'importe quelle partie de l'abdomen et du bas du dos.

La douleur comme signe de maladie

Chez les femmes, la douleur indique de nombreuses maladies des systèmes génito-urinaire et reproducteur. Les causes courantes de douleur sont:

  • syndrome prémenstruel;
  • flexion de l'utérus;
  • myome;
  • annexite;
  • endométriose;
  • torsion des jambes du kyste;
  • grossesse extra-utérine;
  • rupture ovarienne;
  • risque de fausse couche.

Mal au bas du dos et au bas de l'abdomen pendant les menstruations. Il s'agit d'un processus tout à fait normal dû aux contractions utérines. Une douleur intense est observée dans les premiers jours de la menstruation. La douleur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen est un signe avant-coureur d'adhérences ou d'un processus inflammatoire aigu. Une forte probabilité de douleur aiguë est observée avec un système hormonal instable.

L'estomac et le bas du dos font mal lorsque l'utérus est plié. Ce processus est inné ou acquis. Le premier type n'est pas considéré comme dangereux. Des problèmes surviennent avec un virage acquis. Il se produit dans le contexte de processus inflammatoires aigus, d'avortements. Accompagné de douleur, inconfort pendant les rapports sexuels, constipation fréquente.

Avec des formations bénignes, en particulier le myome, l'estomac tire. Ce type de tumeur ne provoque pas toujours d'inconfort et de symptômes désagréables. Tout dépend de la taille de l'enseignement et de son emplacement. Souvent, une femme est harcelée par des crampes douloureuses.

Le système reproducteur et génito-urinaire des femmes est sensible à l'impact négatif des processus inflammatoires. Dans la plupart des cas, les ovaires et les trompes de Fallope souffrent. L'estomac fait mal et donne au bas du dos sous l'influence d'agents pathogènes tels que les streptocoques et les gonocoques. L'annexite est l'une des maladies les plus courantes. Son développement est dû à l'avortement, à l'accouchement ou aux rapports sexuels pendant les menstruations.

S'il y a une douleur aiguë, quelle pourrait-elle être? Peut-être que le processus inflammatoire progresse dans l'utérus et les ovaires. L'intensité du symptôme dépend du cycle menstruel. Pendant la menstruation, douleur aiguë.

Une torsion des jambes du kyste peut provoquer un certain nombre de symptômes désagréables. Dans ce cas, une compression des vaisseaux veineux et artériels se produit. Cela peut entraîner une nécrose du néoplasme. Dans ce cas, une douleur aiguë est enregistrée, donnant au bas du dos. Son augmentation est observée après une activité physique ou un rapport sexuel. Les nausées, vomissements et fièvre ne sont pas exclus.

La douleur est fixe pendant une grossesse extra-utérine. Le processus pathologique s'accompagne de saignements intenses. Sans soins médicaux d'urgence, la probabilité de décès est élevée.

Peut-être que l'ovaire ou l'oviducte de la fille a éclaté. L'intensité de la douleur est si forte que l'évanouissement n'est pas exclu. Des soins appropriés et d'urgence éliminent la possibilité d'infection de la cavité abdominale.

Tire le bas de l'abdomen et fait mal quand il y a une menace de fausse couche. Les femmes enceintes doivent surveiller attentivement leur propre santé. L'hypertonie utérine se produit sous l'influence de processus pathologiques ou d'une infection.

Pourquoi les hommes souffrent

Si le bas-ventre et le bas du dos font mal aux représentants de la moitié la plus forte, cela indique peut-être des processus inflammatoires du système génito-urinaire. Les causes courantes de douleur sont la prostatite et l'orchoépididymite.

MaladieOrganes affectésSymptômes
La prostatite est un type de maladie courant..La prostate souffre.Accompagné de douleurs dans le bas-ventre. La prostatite se caractérise par un tableau clinique non spécifique. La maladie s'accompagne de douleurs dans l'abdomen et le dos.Le renforcement des manifestations cliniques est observé avec la miction et l'acte de défécation..
Souvent chez les hommes, une maladie telle que l'orthoépididymite survient..Il s'agit d'un processus inflammatoire pathologique impliquant les testicules et leurs appendices.La chlamydia et les gonocoques sont des provocateurs de la maladie. Les causes secondaires sont les blessures et les interventions chirurgicales. L'orchioépididymite aiguë est indiquée par de la fièvre, des nausées et des maux de tête intenses..

Un spécialiste expérimenté est capable de déterminer la véritable cause de la douleur. De nombreuses maladies ont un tableau clinique non spécifique. Pour les déterminer, vous devez passer par une série de tests de diagnostic et de laboratoire..

Pourquoi le dos et le bas-ventre font-ils mal aux femmes?

Les pathologies gynécologiques se manifestent souvent par des douleurs dans le bas du dos et le bas du dos.Par conséquent, lorsque de tels symptômes apparaissent chez la femme, il est nécessaire de procéder à un diagnostic complet à la fois de la sphère gynécologique et des parties inférieures du système musculo-squelettique. Le matériel examine les raisons pour lesquelles les maux d'estomac et de dos en même temps chez les femmes, les moyens d'éliminer les pathologies, les conséquences possibles.

Les causes

Cette symptomatologie ne peut pas toujours être considérée comme pathologique - elle est due à des processus physiologiques normaux se produisant dans le corps féminin. Dans ce cas, il ne nécessite pas de traitement, n'apparaît pas longtemps, ne provoque pas d'inconfort important. Il n'est pas nécessaire de consulter un médecin pour obtenir des conseils sur la nature non pathologique de la douleur (bien qu'il soit conseillé d'améliorer le bien-être).

Si les sensations douloureuses sont causées par le processus pathologique, elles ne peuvent pas être ignorées. Ces douleurs sont intenses, croissantes, présentes depuis longtemps, accompagnées de symptômes supplémentaires. Ils interfèrent avec l'activité quotidienne normale et si leur cause n'est pas éliminée, ils peuvent entraîner un certain nombre de conséquences graves..

Lié à la maladie

Les causes pathologiques pouvant provoquer des douleurs dans le bas-ventre et le bas du dos sont les suivantes:

  • L'endométriose est un processus de prolifération pathologique de l'endomètre utérin, accompagné de saignements acycliques du vagin;
  • Une grossesse extra-utérine est le développement d'un embryon dans le col de l'utérus, la trompe de Fallope. Des douleurs de très haute intensité, apparaissent brutalement, accompagnées de sueurs froides;
  • Inflammation ovarienne - douleur abdominale de haute intensité, douleur dans le bas du dos. Les irrégularités menstruelles, les problèmes de conception sont caractéristiques;
  • Les processus infectieux se caractérisent par une gêne d'intensité modérée, des pertes vaginales anormales et des troubles du cycle;
  • Néoplasmes - l'inconfort tire dans la nature, des saignements acycliques du vagin se produisent;
  • La pyélonéphrite est une inflammation des reins, accompagnée d'une augmentation nocturne de la température corporelle;
  • L'urolithiase se caractérise par une douleur aiguë, aggravée par la miction, des difficultés à uriner;
  • La cystite est une inflammation de la vessie. Douleur douloureuse, mais en urinant, elles peuvent devenir aiguës;
  • Nerf pincé dans le bas du dos, dans lequel la douleur érode l'abdomen. Des sensations désagréables se manifestent / s'intensifient avec certains mouvements, charges, inactivité physique.

Si de telles pathologies sont suspectées, consultez immédiatement un médecin.

Non-maladie

S'il n'y a pas de maladies, la douleur peut être causée par les raisons suivantes:

Syndrome prémenstruel. L'inconfort n'est pas intense, survient 5 à 7 jours avant le début des menstruations;

  • Menstruation. Une gêne d'intensité moyenne, apparaissant les 1 à 2 premiers jours de menstruation, peut également survenir à la toute fin, mais beaucoup moins prononcée;
  • Ovulation. La douleur survient au milieu du cycle menstruel, 9-14 jours après la fin des menstruations;
  • La grossesse précoce se caractérise par une augmentation de l'utérus, une entorse. Il y a de la douleur entre 10 et 20 semaines;
  • Une grossesse à mi-parcours peut survenir avec constipation, ce qui provoque une gêne. Le volume de l'abdomen augmente également, la charge sur le bas du dos, le sacrum;
  • Gestation tardive - charge abdominale maximale.

Il n'est généralement pas nécessaire de supprimer cet inconfort..

Quels sont les symptômes d'une alarme?

Lorsqu'il y a des douleurs dans l'abdomen et le dos chez les femmes, le patient doit déterminer s'il existe des conditions non pathologiques pour cela - grossesse, menstruations, ovulation. Si ce n'est pas le cas, vous devez consulter un médecin. Les symptômes suivants devraient être les plus préoccupants:

  1. Irrégularités menstruelles;
  2. Saignement non cyclique;
  3. Écoulement pathologique du vagin;
  4. Sensations désagréables pendant les rapports sexuels;
  5. Haute intensité, augmentation progressive de la douleur;
  6. Leur apparition soudaine;
  7. Les renforcer avec certains mouvements, charges, inactivité physique;
  8. Sensations désagréables / leur intensification pendant la miction;
  9. Difficulté à uriner, écoulement d'urine;
  10. Fièvre.

Si de tels symptômes se produisent, vous devez immédiatement consulter un médecin afin d'éviter le développement de complications du processus pathologique.

Comment et comment soulager la douleur?

Il est possible de soulager la douleur dans le bas du dos et l'abdomen chez les femmes souffrant de pathologies du système musculo-squelettique en utilisant des anti-inflammatoires non stéroïdiens - Ibuprofène, Nurofen, Ortofen. Prenez un comprimé du médicament au besoin (jusqu'à 4 morceaux par jour). La même méthode aidera à soulager la douleur non pathologique pendant les menstruations, le syndrome prémenstruel, l'ovulation, mais les médicaments ne doivent pas être utilisés pendant la grossesse..

Si la douleur n'est pas forte lorsque le nerf est pincé, ils peuvent être retirés à l'aide d'un remède local - pommade AINS Nise, Diclofenac. L'outil est appliqué sur la zone douloureuse jusqu'à 4 fois par jour. La grossesse est également interdite..

Pour réduire l'inconfort pendant la grossesse, la chaleur locale (un coussin chauffant chaud) sur la zone douloureuse pendant une courte période aidera. En outre, le massage améliorera la condition - établissez des points par paires sous la pression des deux côtés de l'axe vertébral en mouvements circulaires.

Traitement

Le traitement est prescrit par un médecin en fonction de la pathologie à l'origine du problème:

  • Endométriose: des médicaments hormonaux (Yarina, Marvelon) sont prescrits pour normaliser le taux de renouvellement, restaurer l'endomètre. Avec une forte croissance, le curetage peut être effectué lorsque l'endomètre est retiré par la force;
  • Grossesse extra-utérine: lourde de conséquences graves, donc, avec un minimum de suspicion, vous devez immédiatement consulter un médecin pour une intervention chirurgicale;
  • L'inflammation ovarienne est traitée avec des antibiotiques à large spectre (ceftriaxone), prescrits par injection jusqu'à deux semaines. Après cela, des médicaments hormonaux (Yarina) peuvent être prescrits pour rétablir leur fonctionnement normal;
  • Les processus infectieux sont traités avec des antibiotiques. Un curetage diagnostique est en cours, dont les résultats sont étudiés en laboratoire. Selon le type d'agent pathogène, un antibiotique ou un antifongique est prescrit pendant deux mois au maximum;
  • Les formations bénignes (fibromes) sont de nature hormonale, donc leur croissance s'arrête lorsque les préparations hormonales normalisent leur propre production hormonale (Regulon, Marvelon). Dans ce cas, le néoplasme peut même se dégrader, mais si cela ne se produit pas et qu'il provoque une gêne, son ablation chirurgicale est indiquée. Dans les néoplasmes malins, une ablation chirurgicale immédiate est effectuée, suivie d'un traitement par radiothérapie et chimiothérapie;
  • La pyélonéphrite est traitée avec des antibiotiques à large spectre (amoxicilline) ou leur complexe (amoxiclav + ceftriaxone) pendant une période pouvant aller jusqu'à deux semaines. En parallèle, les uroseptiques (Furagin) sont prescrites pour un maximum de deux mois;
  • L'urolithiase est traitée par écrasement des pierres avec des médicaments spéciaux (Uralit U) ou leur retrait chirurgical;
  • Cystite: anti-inflammatoires (Nurofen), antibiotiques à large spectre et uroseptiques jusqu'à deux semaines (uraseptiques - jusqu'à deux mois);
  • Nerf pincé: cure de deux semaines d'AINS (Ibuprofène, Diclofénac) en comprimés, magnétothérapie. Après soulagement des exacerbations, des massages, une thérapie par l'exercice sont indiqués..

La liste ne montre que les schémas généraux, les approches de la thérapie. Mais le cours complet, le plus efficace dans un cas particulier, est attribué individuellement.

Conclusion

Si des sensations désagréables sont apparues pendant l'ovulation, les menstruations, la grossesse, elles ne sont probablement pas pathologiques (bien qu'il existe des exceptions lorsque le processus pathologique se développe pendant les menstruations, etc.). Si vous ressentez une douleur inhabituelle, surveillez la présence de symptômes concomitants. Sur cette base, choisissez le médecin que vous devez voir.

Les causes de la douleur dans le bas du dos et le bas de l'abdomen chez les femmes

La fréquence de compatibilité de la douleur dans le bas-ventre et le bas du dos chez les femmes est due aux particularités de la structure anatomique du corps féminin. Avec la prévalence d'un tel symptôme de douleur en paire, les causes de son apparition peuvent être variables.

Pourquoi le bas du dos et le bas-ventre peuvent faire mal?

Les causes de la douleur dans le bas-ventre et le bas du dos chez la femme peuvent être de diverses étiologies, et donc la mise en place de la pathologie qui les a provoquées longtemps et sérieusement est un examen, un diagnostic et un diagnostic différentiel, souvent effectués par plusieurs spécialistes. Souvent, la sensation de «douleurs dorsales et abdominales basses», une femme s'associe à des problèmes purement féminins, ce qui sert de raison de contacter un gynécologue, mais il peut également s'agir de maladies qui sont l'apanage d'un urologue, vertébrologue, gastro-entérologue et spécialiste des maladies infectieuses..

L'interdiction de prolonger la visite d'un médecin présentant de tels symptômes est également due au fait qu'une telle douleur est un signe courant de processus inflammatoires chroniques ou aigus..

Les raisons pour lesquelles le dos peut faire mal sont conditionnellement divisées en 4 grands groupes:

  • la présence de maladies associées aux segments vertébraux, ostéochondrose, infections, névrite, myosite, néoplasmes, hernies intervertébrales,
  • causes physiologiques naturelles associées aux caractéristiques fonctionnelles du corps féminin, menstruations, ménopause, grossesse des derniers stades,
  • maladies chroniques et inflammatoires des organes internes, des organes pelviens, avec inflammation, pathologie rénale, maladies de l'intestin et de l'uretère, hernie, pathologie de la paroi abdominale,
  • causes pathologiques associées aux caractéristiques du dispositif féminin, écarts dans le développement des organes génitaux et reproducteurs, apoplexie ovarienne, fibromes utérins, infections aiguës.

Les analgésiques que la plupart des femmes préfèrent utiliser, anti-inflammatoires et antibactériens avec un diagnostic auto-diagnostiqué et le manque de mesures thérapeutiques nécessaires, conduisent souvent à une aggravation du processus, qui au stade initial pourrait être éliminé sans problème. La raison de contacter un médecin est la présence de douleurs aiguës et intolérables, mais les douleurs chroniques et inactives peuvent être un signal beaucoup plus grave.

La conséquence du processus inflammatoire peut être une combinaison de douleurs lombaires et de sensations négatives dans l'abdomen, avec l'échec de l'assistance médicale. Cela peut entraîner des conditions mortelles, comme la mort..

Pourquoi l'estomac et le bas du dos sont-ils principalement douloureux chez les jeunes filles?

Si avec une simple douleur dans le bas du dos, il est possible de reconnaître les causes de l'apparition de sensations négatives, alors en combinaison avec les symptômes du bas-ventre, les raisons les plus imprévisibles sont probables. Une cause non diagnostiquée et, par conséquent, un processus de traitement non développé peuvent conduire à la consolidation et au développement de la pathologie. Les soins médicaux immédiats deviennent clairs pour toute personne ayant des connaissances médicales minimales..

La dynamique d'une augmentation de la condition dans laquelle la douleur dans le bas de l'abdomen et le bas du dos chez la femme a le caractère de n'importe quelle intensité, mais toujours constante, peut entraîner des conséquences menaçantes.

Chez les jeunes filles, l'abdomen et le bas du dos font le plus souvent mal au début de la menstruation ou lors de son passage. Plus de la moitié des femmes souffrent de douleurs associées au syndrome prémenstruel ou aux menstruations. Certains médecins ont tendance à associer cela à la quantité de prostaglandines présentes dans le corps féminin. Beaucoup moins souvent, le cycle menstruel passe avec l'apparition de douleurs atroces et intolérables. Ces symptômes sont associés à la présence dans le corps de processus négatifs ou de facteurs menaçants (endométriose, fibromyomes).

Parfois, cela est dû à la présence de certaines caractéristiques du dispositif des organes reproducteurs, de la structure individuelle (une petite distance entre la paroi du péritoine et l'ovaire). La douleur aiguë après la menstruation indique la présence d'un processus inflammatoire grave, qui est la prérogative du gynécologue.

Les causes les plus courantes de douleur dans le bas de l'abdomen et le bas du dos

La prise en compte d'un tel syndrome s'effectue généralement sous trois angles, ce qui est naturel, car les causes les plus fréquentes de survenue sont les maladies des organes pelviens, la colonne vertébrale et les maladies neurologiques.

Cette douleur est caractéristique du corps féminin et est associée, le plus souvent à des changements physiologiques ou pathologiques du système reproducteur. Les causes de cette étiologie comprennent la douleur prémenstruelle dans une certaine condition de l'utérus, les troubles hormonaux, la grossesse, les maladies inflammatoires et infectieuses, les néoplasmes.

Douleurs abdominales et lombaires chroniques

Le plus difficile à diagnostiquer la douleur, basé sur une combinaison de troubles. Très souvent, la réalisation d'études matérielles et biochimiques ne permet pas d'établir l'étiologie de la survenue d'un symptôme douloureux. La similitude externe des plaintes avec certains signes de maladie n'est pas confirmée par les résultats des tests. En même temps, le côté gauche et le côté droit peuvent faire mal, donnant une ressemblance externe aux conditions aiguës, mais ne justifiant pas les soupçons qui ont surgi.

Dans de tels cas, la thérapie des causes profondes est transférée au travail d'un neurologue. La neurologie estime que l'apparition d'une telle douleur est au centre du cerveau et n'est pas liée au système nerveux autonome et à d'autres causes profondes, une fois de plus..

Traitement et premiers secours

Dans les conditions aiguës, les premiers soins consistent à assurer un repos complet au patient, lui procurant une posture confortable, de préférence en position couchée. Une compresse froide ou une bouteille d'eau chaude avec de la glace est un moyen fiable de réduire les symptômes de la douleur et de ralentir le processus inflammatoire dans toute maladie. Aucun médicament n'est autorisé sauf No-Shpa pour soulager les spasmes. Il ne doit en aucun cas être exposé à la chaleur.

Le traitement du processus négatif ne se produit qu'après un ensemble de mesures de diagnostic, y compris des études de laboratoire et de matériel. Il est prescrit de façon conservatrice ou rapide. La probabilité d'un tel traitement est déterminée après avoir déterminé la cause exacte. Les résultats préliminaires ne servent que de base pour des diagnostics supplémentaires..

Tests diagnostiques essentiels

Parmi les études sur le matériel, un examen aux rayons X, une IRM et une échographie peuvent être prescrits, en fonction des soupçons apparus. La nécessité de poursuivre les recherches sera dictée par les résultats. Une analyse générale de l'urine et du sang est obligatoire, des tests sont presque toujours effectués pour la présence de maladies inflammatoires, d'infections génitales, car c'est une cause assez courante de telles plaintes. Après avoir découvert la cause et établi un diagnostic, vous pouvez passer au traitement.

Quelles sont les douleurs simultanées dans le dos et l'estomac

Une personne commence à s'inquiéter de sa santé aux moments où le corps donne des signaux de danger. De graves douleurs au dos et à l'estomac peuvent provoquer une grande anxiété, car la véritable cause de l'inconfort n'est pas claire.

Le zona dans l'abdomen et le dos peut être déclenché par divers facteurs et indiquer la présence de pathologies des organes internes ou de la colonne vertébrale.

Assez souvent, la raison réside dans les maladies de l'estomac. Une douleur avec un ulcère, une gastrite ou une pancréatite peut se refléter dans le dos. Mais, il existe des situations inverses lorsque des douleurs abdominales sont provoquées par des affections de la colonne vertébrale. Examinons plus en détail toutes les causes qui causent des douleurs à l'abdomen et au dos en même temps..

Causes de douleurs abdominales et dorsales en même temps.

L'exacerbation de l'ulcère gastroduodénal s'accompagne souvent de douleurs aiguës dans l'abdomen et le dos. Il existe des signes caractéristiques d'un ulcère, notamment:

  • L'abdomen commence à faire très mal, souvent immédiatement après un repas ou le matin à jeun;
  • Il y a des signes de nausée, après des vomissements, un goût acide reste dans la bouche et une nette amélioration se produit (le symptôme le plus précis d'un ulcère);
  • Aux nausées, douleurs à l'estomac et au dos, des brûlures d'estomac sont ajoutées;
  • Le patient est soulagé en prenant la pose de l'embryon, l'activité physique aggrave la condition;
  • La douleur peut se propager à la poitrine et au bas de l'abdomen..

Douleur dans l'abdomen à gauche, s'étendant au dos et à la poitrine - une excuse pour ne pas reporter une visite à votre médecin, avec une confiance de 95%, nous pouvons parler d'une exacerbation d'un ulcère. Le spécialiste pourra prescrire une thérapie visant à éliminer le processus inflammatoire et à soulager la douleur.

Après avoir surmonté la forme systémique de la maladie, le patient reçoit un régime spécial et un traitement médical. Les médicaments modernes, dont l'action vise à guérir les ulcères, sont très efficaces. Mais, seul le bon style de vie et des examens médicaux réguliers aideront à prévenir les rechutes.

Ulcère perforé

Une douleur abdominale sévère s'étendant vers le dos peut indiquer un ulcère d'estomac perforé ou un ulcère duodénal. De plus, la douleur est si intense qu'une personne peut à peine y faire face. Même une tentative de reprendre son souffle entraîne une détérioration.

La localisation des sensations douloureuses - le nombril et le côté droit, avec le temps se propage à tout l'estomac. Dans certains cas, des douleurs à l'épaule droite et à la clavicule peuvent survenir..

Un autre symptôme caractéristique d'un ulcère perforé est un ton aigu des muscles de la cavité abdominale, l'abdomen devient dur, "en forme de planche". Au repos, le ton ne diminue pas significativement.

Comment distinguer l'exacerbation de l'ulcère gastroduodénal de l'ulcère perforé:

  • Dans le premier cas, l'attaque de douleur commence par un repas, dans le second - après le repas, il y a un certain soulagement;
  • Après des vomissements «acides», l'ulcère s'accompagne d'un soulagement complet, et avec un ulcère perforé, l'amélioration est légèrement.

La seule façon de traiter un ulcère perforé est une opération d'urgence. Par conséquent, avec l'apparition des signes de la maladie, vous devez immédiatement consulter un médecin. Plus le traitement est commencé tôt, plus les chances de guérison sont grandes.

Pancréatite aiguë

Une douleur dans l'abdomen et le dos à droite peut indiquer une inflammation du pancréas. Dans ce cas, les maux de dos sont aigus, sévères et les sensations abdominales sont douloureuses, éclatantes.

Dans la pancréatite aiguë, la douleur peut se refléter dans les omoplates, le bas du dos et la zone cardiaque. La distribution est affectée par la partie du pancréas qui est enflammée.

Lorsque des attaques de vomissements s'ajoutent aux sensations douloureuses qui n'apportent pas de soulagement tant attendu, la probabilité que la raison réside précisément dans une attaque de pancréatite augmente.

Autres symptômes de pancréatite:

  • Rots;
  • Hoquet prolongé;
  • Sensation de bouche sèche;
  • Respiration difficile;
  • Fièvre;
  • Hypertension artérielle;
  • Pâleur;
  • Tachycardie.

Dans la forme chronique de la maladie, une violation des fonctions de la vésicule biliaire et la manifestation de signes d'ictère sont possibles. Le traitement de l'inflammation pancréatique vise à soulager l'état du patient et à prévenir les complications. La pancréatite est une maladie incurable..

Colique hépatique

Une douleur abdominale aiguë irradiant vers l'arrière et le côté droit peut être un symptôme de colique hépatique.

L'inconfort apparaît soudainement et l'attaque peut durer de plusieurs jours à plusieurs heures. Les tentatives indépendantes d'améliorer la condition en prenant des médicaments pour le tractus gastro-intestinal et des analgésiques ont une faible efficacité. La douleur peut se propager à l'omoplate, à la clavicule, au cou. Renforce lors du déplacement.

Autres symptômes de coliques hépatiques:

  • Épisodes fréquents de vomissements douloureux;
  • Transpiration, frissons, blanchiment de la peau;
  • Douleur ondulante aiguë dans l'hypochondre droit;
  • Ballonnements, tonus musculaire de la cavité abdominale, douleur à la palpation ou pression sur les côtes inférieures;
  • Décoloration de l'urine et des fèces.

Si des signes indiquant des coliques hépatiques apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin. Il est inacceptable de prendre des médicaments sans rendez-vous avec un spécialiste. Après l'apparition des symptômes de coliques, il n'est pas recommandé au patient de boire de l'eau ou de manger de la nourriture..

Gastrite

Une douleur abdominale sourde qui s'étend jusqu'au dos peut être un signe d'exacerbation de la gastrite. La force de la douleur dépend du stade de la maladie - si le processus inflammatoire se développe non seulement dans l'estomac, mais aussi dans d'autres organes du tractus gastro-intestinal, la douleur peut être très intense.

La difficulté de diagnostiquer la gastrite est que ses symptômes sont similaires à ceux de l'ostéochondrose. Et l'emplacement de la douleur est le même. Par conséquent, si vous ressentez une douleur dans l'abdomen et le dos, vous devez abandonner le diagnostic indépendant et consulter un spécialiste.

Malgré la similitude des symptômes de l'ostéochondrose et de la gastrite, il existe des différences:

OstéochondroseGastrite
La douleur s'intensifie pendant l'effort physiqueDouleur pire après avoir mangé
Au repos, la condition s'améliore.Même au repos, un tonus musculaire abdominal est observé.
La nature de la douleur est aiguë, lancinanteLa nature de la douleur est terne, douloureuse

Le traitement de la gastrite est basé sur des médicaments et un régime strict. Il est impossible de guérir complètement cette maladie, mais il est très probable qu'elle atteigne un état de rémission stable.

Infarctus du myocarde

La douleur dans le bas de l'abdomen et le dos sur la gauche se produit également avec une violation de l'activité cardiaque, en particulier l'infarctus du myocarde. Si, en plus des sensations douloureuses, une personne a un rythme cardiaque rapide, une perte de conscience et une baisse de la pression artérielle, une hospitalisation urgente est requise.

L'insidiosité de l'infarctus du myocarde réside dans le fait que sa symptomatologie initiale est pleinement compatible avec de nombreuses maladies du tractus gastro-intestinal.

Et si une personne souffre de troubles gastro-intestinaux chroniques, elle peut attribuer l'apparition de sensations douloureuses à leur exacerbation. La confusion est vraiment très simple, mais une telle erreur peut bien coûter la vie. Par conséquent, en cas de douleur dans le côté gauche de l'abdomen et du dos, accompagnée d'une augmentation de la fréquence cardiaque ou d'un trouble de la conscience, vous devriez toujours consulter immédiatement un médecin..

Appendicite

Une douleur intense dans le côté droit de l'abdomen et du dos peut indiquer une inflammation de l'appendice du caecum. Habituellement, l'inconfort se manifeste après 4 à 6 heures après une fête abondante ou un abus d'alcool.

En plus de la douleur dans le côté droit de l'abdomen, s'étendant au dos et au bras, d'autres symptômes apparaissent également:

  • Fièvre;
  • Frissons;
  • Vomissement
  • La diarrhée;
  • Rythme cardiaque.

Dans certains cas, il est possible d'enlever l'inflammation de l'appendice médicalement, et dans certains cas, une opération d'urgence est nécessaire. Dans tous les cas, si vous soupçonnez un processus inflammatoire interne, vous devez consulter un médecin. Un processus d'éclatement provoque une péritonite à progression rapide, qui peut provoquer une intoxication sanguine et la mort..

Douleur dans le bas-ventre et le dos chez les femmes

La cause des femmes souffrant de douleurs simultanées à l'abdomen et au dos peut être:

  1. Maladie prémenstruelle;
  2. Courbure de l'utérus;
  3. Myome;
  4. Annexite (salpingoophorite);
  5. Endométriose;
  6. Torsion des jambes du kyste;
  7. Grossesse extra-utérine;
  8. Rupture de l'ovaire ou de l'oviducte;
  9. Risque de fausse couche;

Complications de grossesse

La douleur dans le bas de l'abdomen et le dos chez les femmes pendant la grossesse indique le développement de complications - décollement du placenta, augmentation du tonus utérin, changement de l'état du fœtus, etc..
De tels symptômes peuvent indiquer un danger non seulement pour le fœtus, mais aussi pour la vie de la mère, vous devez donc immédiatement vous rendre chez le gynécologue et subir les examens nécessaires..

Il est possible que des douleurs dans l'abdomen et le dos chez les femmes en début de grossesse se produisent du fait que l'œuf fœtal n'atteint pas l'utérus, mais est fixé dans la trompe de Fallope. Une grossesse extra-utérine est un indicateur direct de la chirurgie d'urgence. Une détection tardive peut entraîner des conséquences graves pour la santé ou la mort.

Maladies du système génito-urinaire

Des douleurs dans le dos et le bas de l'abdomen peuvent indiquer une inflammation de la vessie, des appendices ou une infection des organes pelviens. Souvent, une sensation douloureuse s'accompagne de mictions fréquentes, de brûlures, de l'apparition de sécrétions, de fièvre.

La thérapie ne peut être sélectionnée qu'après un diagnostic précis, par conséquent, une orientation vers des spécialistes est nécessaire.

La douleur dans le bas de l'abdomen et le dos chez les hommes peut indiquer une prostatite, une hernie inguinale ou des infections des voies urinaires.

Étant donné que les pathologies nécessitant un traitement immédiat, par exemple l'appendicite, présentent les mêmes symptômes, l'automédication n'est pas recommandée. Une visite opportune à un spécialiste facilitera la condition et évitera des complications. S'il n'y a aucun moyen d'appeler une urgence, vous pouvez soulager légèrement une crise de douleur en prenant une dose d'un antispasmodique et en vous rendant vous-même dans un établissement médical..

Une occlusion intestinale

Des douleurs douloureuses à l'abdomen, reflétées dans le dos et, plus rarement, à l'aine, peuvent indiquer une obstruction intestinale. Autres symptômes de pathologie:

  • Coliques, crampes;
  • Fièvre;
  • Les nausées, vomissements - vomissements mousseux, ont une odeur prononcée de matières fécales. De plus, des particules de matières fécales peuvent y être présentes;
  • Les selles sont clairsemées, minces ou complètement absentes pendant plusieurs jours.

L'obstruction intestinale est traitée exclusivement par chirurgie. La cause de la pathologie peut être des adhérences après des opérations antérieures, des maladies du tractus gastro-intestinal, des tumeurs, des métastases et d'autres phénomènes.

Douleur dans le dos et l'abdomen chez un enfant

Les sensations douloureuses chez un enfant qui n'ont pas de localisation spécifique peuvent être associées à une distension musculaire normale, une indigestion ou de graves problèmes de santé. Il est inacceptable d'appliquer un coussin chauffant, de prendre des médicaments et d'autres méthodes d'automédication - seuls un examen médical et un diagnostic complet aideront à établir la véritable cause de la douleur.

N'attendez pas la manifestation d'autres symptômes ou l'aggravation des conditions - une simple visite chez le pédiatre aidera à maintenir la santé du bébé.

Résumer

Il y a une infinité de raisons pour lesquelles l'estomac et le dos font mal en même temps. Cela peut être une souche musculaire banale, sans menace pour la vie et la santé, et une rupture de l'appendice, menaçant la septicémie. Lors de l'automédication, une personne risque d'aggraver le cours de la maladie ou de perdre la vie.

Seul un médecin peut identifier la source de la douleur. L'inspection, les tests et les mesures de diagnostic ne prendront pas beaucoup d'efforts et de temps, mais aideront à trouver des réponses à toutes les questions. Un diagnostic rapide et une thérapie compétente sont la clé d'une bonne santé et du bien-être..

Que faire en cas de douleur dans le bas-ventre et le bas du dos

La douleur dans le bas de l'abdomen et dans le bas du dos est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes. Dans tous les cas, ces symptômes indiquent le développement d'une pathologie et ne sont pas la norme. Afin de commencer le bon traitement, vous devez comprendre pourquoi le bas du dos fait mal et que l'estomac fait mal..

Les causes

Les causes des douleurs douloureuses dans le bas de l'abdomen droit et gauche, redonnant au bas du dos ou complètement vives et tirantes, peuvent être différentes et, par conséquent, avoir des conséquences différentes. Pour déterminer les causes de l'inconfort, vous devez déterminer si le bas-ventre peut faire mal par derrière et dans quels cas.

Tout d'abord, vous devez faire attention à votre corps et écouter toutes les manifestations qui diffèrent de votre état habituel.

Important! Contacter un spécialiste en temps opportun avec l'apparition de symptômes est nécessaire pour la sélection compétente du traitement et arrêter le développement de la pathologie sans complications.

La douleur chez les femmes est le plus souvent causée par des causes gynécologiques. Cependant, il existe des maladies dont les symptômes sont similaires aux problèmes de gynécologie, mais en même temps, elles peuvent se développer chez les femmes et les hommes.

La cystite est l'une des maladies les plus courantes qui causent des douleurs au dos et à l'estomac en même temps. Ce processus se développe à la fois chez les hommes et les femmes et, indépendamment de l'âge et du mode de vie.

Si une personne a le bas du dos, le bas de l'abdomen tire, et tout cela s'accompagne d'une température élevée, alors nous pouvons parler de pathologie grave & # 8212, de l'appendicite. Dans cette situation, il est très important de demander de l'aide le plus tôt possible, car la détérioration et le manque d'intervention en temps opportun peuvent entraîner la rupture de l'appendice et le développement ultérieur de la septicémie..

En plus de ces pathologies graves, un certain nombre de maladies peuvent être distinguées, qui se manifestent par des symptômes similaires:

  • problèmes intestinaux,
  • maladie du rein,
  • ostéochondrose,
  • colite,
  • maladies infectieuses,
  • hernie et saillie.

Ces maladies peuvent se développer avec une probabilité égale chez les femmes et les hommes. En cas d'inconfort, vous devez toujours faire attention non seulement à la douleur, mais également aux signes concomitants et aux symptômes secondaires.

De plus, la cause de la douleur peut être des problèmes psychologiques. Par exemple, les lombalgies surviennent souvent chez les personnes qui éprouvent des problèmes financiers, s'inquiètent des prêts existants et ont peur de se retrouver sans moyens de subsistance. Sur une base nerveuse, une personne développe des problèmes de dos et d'organes internes, car toutes les ressources corporelles visent à maintenir la santé mentale.

Caractéristiques de la douleur chez les femmes

Séparément, il est nécessaire de mettre en évidence les maladies et les affections, dont l'apparition n'est possible que chez les femmes:

  • kyste de l'ovaire,
  • annexite,
  • vaginisme,
  • endométrite,
  • menstruation,
  • grossesse,
  • néoplasmes.

Toute maladie féminine nécessite une attention immédiate à un spécialiste, car la plupart d'entre elles présentent un danger pour la fonction reproductrice, le fond hormonal du corps. Le stade négligé de certaines maladies entraîne de graves conséquences, dont la mort.

Pour identifier les problèmes du système génito-urinaire, vous devez contacter les spécialistes spécialisés: gynécologue et urologue.

Important! L'inconfort dans la région génitale, accompagné de douleurs abdominales, peut provoquer des maladies sexuellement transmissibles.

Contacter un gynécologue et passer des tests de diagnostic sont nécessaires pour déterminer la maladie et prescrire un traitement approprié.

Symptômes

Aucune maladie ne peut se passer de symptômes spécifiques, selon lesquels on peut faire une hypothèse sur le développement d'une pathologie particulière.

En plus du principal symptôme de la douleur, de nombreuses maladies ont des symptômes secondaires qui n'apparaissent pas immédiatement et de façon moins perceptible. Vous devez également faire attention à la nature de la douleur.

Par exemple, avec l'appendicite, le symptôme le plus caractéristique est la douleur, localisée initialement dans le nombril et après & # 8212, dans l'abdomen inférieur droit. Quelques heures après l'apparition de faibles douleurs douloureuses, une exacerbation se produit. Il peut y avoir des écarts anatomiques associés à l'emplacement de l'appendice, ce qui affecte la localisation de la douleur.

Le processus inflammatoire s'accompagne souvent d'une augmentation de la température corporelle, des nausées et des ballonnements peuvent apparaître.

Important! L'intensification de la douleur au fil du temps, un changement dans sa nature sont des signes qu'il s'agit d'une appendicite. Appeler immédiatement une ambulance.

Si la douleur est causée par des problèmes intestinaux, en plus de la douleur, des symptômes tels qu'une augmentation de la formation de gaz, une altération des selles peuvent être observés.

L'inflammation de la muqueuse intestinale peut survenir à la fois en raison du développement de maladies infectieuses et à la suite d'intoxications et de malnutrition. L'absence de traitement rapide peut entraîner le développement d'ulcères et même l'apparition de néoplasmes.

Avec les maladies intestinales, l'apparition de lourdeur dans le bas-ventre est possible, une douleur peut être donnée à la jambe le matin. A la palpation, le bas-ventre est le plus souvent dur.

Si la douleur est aiguë et augmente, vous devez appeler une ambulance dès que possible. Le gastroentérologue traite les problèmes digestifs.

Une invasion helminthique peut également être à l'origine d'inconfort..

Les maladies infectieuses provoquent des troubles des selles, de la diarrhée, des nausées et des vomissements. Le plus souvent, une perte d'appétit est présente, du mucus se trouve dans les selles. Un spécialiste des maladies infectieuses traite ces problèmes..

Si, après avoir levé des poids, le bas-ventre fait mal, alors nous pouvons parler de processus pathologiques dans l'intestin, et d'une simple surcharge des muscles abdominaux due à des erreurs dans la répartition de la charge.

Important! Si la douleur persiste pendant plusieurs heures, s'intensifie ou change de nature, vous devriez consulter un médecin dès que possible ou appeler une ambulance.

La maladie rénale est très grave et comporte un grand danger pour la vie humaine. Avec la pathologie, la douleur est localisée dans la région lombaire et peut se propager sur les côtés gauche et droit. Si une lithiase urinaire se développe, au moment du mouvement de la pierre le long de l'uretère, des douleurs aiguës et sévères dans le bas du dos, les côtés et le bas de l'abdomen peuvent survenir.

Avec la cystite, du sang peut apparaître dans les urines, des mictions fréquentes avec une sensation de douleur et de douleur.

La douleur de teigne est observée avec des problèmes gynécologiques chez les femmes à tout âge. Selon la maladie, les symptômes peuvent être complétés par un écoulement boueux du tractus génital avec des stries de sang ou des saignements.

Tout symptôme de douleur chez une femme enceinte dans les premiers stades peut être le signe d'une menace de fausse couche, et à la fin # 8212, le début du travail.

Méthodes de diagnostic

Étant donné que les processus pathologiques présentent des symptômes similaires, un certain nombre de procédures de diagnostic doivent être prises pour établir un diagnostic et sélectionner un traitement:

  • tests sanguins et urinaires généraux,
  • chimie sanguine,
  • avec néoplasme suspect & # 8212, analyse des marqueurs tumoraux,
  • diagnostic échographique de la cavité abdominale et du système génito-urinaire,
  • résonance magnétique ou tomodensitométrie.

Sur la base des résultats obtenus, le spécialiste pourra diagnostiquer et sélectionner un traitement en tenant compte des caractéristiques de la maladie et du corps du patient dans son ensemble.

Traitement

Malheureusement, il n'existe pas de remède unique pour toutes les maladies. Par conséquent, chaque pathologie nécessite une approche spéciale et une sélection correcte des médicaments et d'autres méthodes de traitement..

Par exemple, en ce qui concerne l'inflammation de l'appendice, le seul traitement & # 8212 est l'ablation chirurgicale. Les tentatives de traitement de l'appendicite avec des médicaments et le refus de l'opération peuvent entraîner la rupture de l'appendice et le développement d'une septicémie avec issue fatale.

La chirurgie nécessite souvent une hernie intervertébrale..

Pour d'autres maladies, l'utilisation d'une méthode conservatrice est possible. Par exemple, avec l'ostéochondrose, un spécialiste peut prescrire un anti-inflammatoire non stéroïdien («Ibuprofène», «Kétoprofène»), des chondroprotecteurs («Arthra», «Don») et des relaxants musculaires («Midokalm», «Baclofène»).

En cas de maladie rénale, un spécialiste peut prescrire des anti-inflammatoires, par exemple «Kanefron».

Important! L'auto-sélection des médicaments est strictement inacceptable, car elle ne peut qu'aggraver l'état du patient et compliquer l'évolution de la maladie.

Avec les maladies gynécologiques, des médicaments hormonaux peuvent être prescrits qui ne sont prescrits qu'après le diagnostic et la détermination du fond hormonal du corps.

La nomination de procédures physiothérapeutiques et de massage est également possible pour diverses maladies du dos, mais seul un professionnel devrait effectuer un traitement après le diagnostic, de sorte qu'à l'avenir, il ne sera plus question de savoir ce qui cause les douleurs au bas du dos après le massage..

Recommandations

La principale recommandation pour l'apparition de la douleur & # 8212, des soins médicaux immédiats.

L'utilisation indépendante de méthodes alternatives est inacceptable jusqu'à ce qu'un diagnostic soit établi, car elle peut aggraver la condition, en particulier en ce qui concerne l'appendicite ou les processus inflammatoires dans l'intestin..

Pour éliminer les douleurs intenses, vous pouvez appliquer une compresse froide pendant une courte période, mais uniquement s'il ne s'agit pas des organes contractés du système reproducteur chez la femme ou des rhumatismes.

Les compresses chaudes sont strictement interdites, car dans le processus inflammatoire, elles ne peuvent que détériorer.

La prévention

Un mode de vie sain est une mesure préventive efficace pour prévenir les maladies des organes internes et du système musculo-squelettique..

Une bonne nutrition est la première étape pour amener le système digestif à un état sain et aide à éviter les processus inflammatoires dans les intestins..

L'hygiène et l'utilisation d'une protection pendant les rapports sexuels aident à prévenir diverses maladies gynécologiques.

Conclusion

Quel que soit le type de douleur dans le bas de l'abdomen et le bas du dos, vous devriez consulter un spécialiste dès que possible et subir une série de procédures de diagnostic pour le diagnostic et le traitement, car le développement de toute pathologie peut entraîner des conséquences et des complications graves..