Nos experts

  • Arthrose

Le magazine a été créé pour vous aider dans les moments difficiles lorsque vous ou vos proches êtes confrontés à une sorte de problème de santé!
Allegolodzhi.ru peut devenir votre assistant principal sur le chemin de la santé et de la bonne humeur! Des articles utiles vous aideront à résoudre les problèmes de peau, d'embonpoint, de rhume, vous diront quoi faire avec les problèmes d'articulations, de veines et de vue. Dans les articles, vous trouverez des secrets pour garder la beauté et la jeunesse à tout âge! Mais les hommes ne sont pas restés sans attention! Pour eux, il y a toute une section où ils peuvent trouver beaucoup de recommandations et de conseils utiles sur la partie masculine et pas seulement!
Toutes les informations sur le site sont à jour et disponibles 24h / 24 et 7j / 7. Les articles sont constamment mis à jour et vérifiés par des experts dans le domaine médical. Mais dans tous les cas, souvenez-vous toujours, vous ne devriez jamais vous auto-méditer, il est préférable de contacter votre médecin!

Traitement de la coxarthrose de l'articulation de la hanche avec des remèdes médicaux et folkloriques, une chirurgie et des exercices

La pathologie dégénérative et dystrophique de la hanche est la coxarthrose, qui est particulièrement fréquente chez les personnes d'âge moyen et les personnes âgées. Des douleurs importantes et une limitation de la mobilité articulaire apparaissent déjà au 2e degré de la maladie, le traitement doit donc commencer dès que possible. Le traitement de la coxarthrose de l'articulation de la hanche nécessite une utilisation longue et complexe de médicaments pour administration orale, des injections intra-articulaires, des onguents à usage externe, et si ces méthodes ne permettent pas, la chirurgie endoscopique est utilisée.

Qu'est-ce que la coxarthrose de l'articulation de la hanche

Il s'agit d'une maladie orthopédique complexe, caractérisée par une modification de l'intégrité de l'articulation. La principale cause de coxarthrose (arthrose déformante) est considérée comme une violation dans le corps des processus métaboliques. La maladie se développe lentement, elle est donc détectée immédiatement très rarement. Tout d'abord, les changements affectent le tissu cartilagineux, puis l'articulation elle-même est déformée, sa fonctionnalité est perturbée. Facteurs pouvant provoquer une coxarthrose de l'articulation de la hanche:

  • violation de l'approvisionnement en sang dans l'articulation;
  • forte charge sur le joint;
  • poids corporel excessif;
  • déséquilibre hormonal;
  • mode de vie sédentaire;
  • infections de la hanche;
  • dysplasie et autres pathologies congénitales;
  • prédisposition héréditaire.

Traitement de l'arthrose de la hanche

À chaque stade de la maladie, une thérapie différente est utilisée. Le traitement des articulations de la hanche avec une pathologie du premier degré, lorsque le patient ne ressent de la douleur qu'après un effort physique, est le plus simple: médicament et physiothérapie. Le deuxième degré de coxarthrose est caractérisé par une gêne au niveau de l'aine et des genoux. Le schéma thérapeutique comprend les médicaments, la physiothérapie et la physiothérapie. Au troisième degré de la maladie, l'atrophie musculaire commence, la déformation articulaire, les symptômes de la douleur deviennent forts. Onguents, physiothérapie, chirurgie sont prescrits.

Traitement de la hanche sans chirurgie

La thérapie conservatrice comprend une approche intégrée qui, aux premiers stades de la maladie, aide à arrêter le développement du processus inflammatoire. Les techniques non chirurgicales ne pourront pas guérir complètement la maladie. Le traitement de la coxarthrose sans chirurgie ne fera que suspendre le processus pathologique. La thérapie commence par l'utilisation de médicaments et de pommades topiques. Les méthodes non traditionnelles aident au traitement: massage, gymnastique, médecine traditionnelle, homéopathie, hirudothérapie. La transition vers une nutrition adéquate est une condition essentielle au succès du traitement de la coxarthrose.

Les préparatifs

Afin de soulager la douleur et de restaurer la fonctionnalité de l'articulation, un traitement médicamenteux est utilisé. Médicaments prescrits pour le traitement de la coxarthrose de l'articulation de la hanche, qui ont un effet anti-inflammatoire, analgésique, vasodilatateur, antispasmodique. Des chondroprotecteurs sont également prescrits - des médicaments qui aident à préserver l'intégrité du cartilage. Parmi eux, les meilleurs:

  1. Structum. Médicament chondroprotecteur oral. Il normalise la viscosité du liquide synovial dans l'articulation, stimule la synthèse d'acide hyaluronique, élimine les spasmes musculaires. Avec la coxarthrose, 500 mg doivent être pris deux fois par jour pendant 3-6 mois. Les contre-indications incluent l'âge des enfants jusqu'à 15 ans, l'hypersensibilité aux composants.
  2. Piaskledin. Un chondroprotecteur d'origine végétale. Il a un effet analgésique, restaure les fonctions motrices de l'articulation. Prendre 1 gélule / jour pendant au moins six mois. N'utilisez pas de pilules pendant la grossesse et l'allaitement, avec une sensibilité accrue aux composants.

Relaxants musculaires

Les médicaments qui éliminent les spasmes musculaires et aident à améliorer la circulation sanguine dans l'articulation sont appelés relaxants musculaires. Avec la coxarthrose, il est plus souvent utilisé:

  1. Midokalm. Action centrale relaxante musculaire. Il a un effet anesthésiant local, stabilisant la membrane. Les comprimés sont pris après un repas de 50 mg 2-3 fois / jour. Progressivement, la posologie monte à 150 mg 2 à 3 fois / jour. Les enfants à partir de 3 ans se voient prescrire une dose quotidienne de 5 mg / kg. La durée du traitement est fixée par le médecin (en moyenne 10 jours). En cas de surdosage, des effets secondaires des systèmes nerveux et cardiovasculaire se produisent..
  2. Baclofène. Médicament relaxant musculaire d'action centrale. Réduit l'excitabilité des fibres nerveuses, inhibe les neurones intermédiaires. Avec la coxarthrose, une dose quotidienne minimale de 15 g est d'abord prescrite, en l'augmentant de 5 g tous les trois jours, mais pas plus de 25 g / jour. La durée moyenne du traitement est de 10 jours. En cas de surdosage, une hypotension musculaire, une dépression respiratoire, une confusion, un coma apparaissent.

Le traitement de la coxarthrose de l'articulation de la hanche est effectué à l'aide de médicaments anti-inflammatoires locaux. Ils éliminent la douleur, soulagent l'enflure. Les onguents les plus efficaces sont:

  1. Voltaren Emulgel. Il a un effet anti-inflammatoire et analgésique prononcé. Pour le traitement de la coxarthrose doit être appliqué sur la peau 2 fois / jour, en frottant doucement. Une dose unique ne doit pas dépasser 4 g. La durée du traitement dépend des indications, mais pas plus de 14 jours. Les réactions indésirables du corps se caractérisent par des manifestations cutanées modérées au site d'application: brûlures, démangeaisons, rougeurs.
  2. Ortofen. Pommade appartenant au groupe des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Il a un effet régénérant, anti-œdémateux, analgésique. Avec la coxarthrose, la hanche est appliquée jusqu'à 4 fois / jour sur la zone douloureuse pendant pas plus de 14 jours. Parmi les effets indésirables peuvent être observés: photosensibilité, eczéma, dermatite de contact, urticaire.

Injection articulaire de la hanche

Les injections pour la coxarthrose de l'articulation de la hanche sont effectuées s'il n'y a pas d'autre moyen de soulager les symptômes de la maladie. Des glucocorticoïdes et des chondroprotecteurs sont injectés. Les premiers appartiennent à la catégorie des médicaments hormonaux qui neutralisent rapidement la douleur et l'inflammation. Les injections chondroprotectrices aident à restaurer l'articulation et à stopper le processus destructeur du cartilage. Les meilleurs médicaments de leur groupe:

  1. Hydrocortisone. Glucocorticostéroïde à effet anti-allergique et anti-inflammatoire. Conçu pour une administration intramusculaire ou périarticulaire. Un jour est autorisé à pénétrer au maximum trois articulations. Une deuxième procédure est possible après un intervalle de 3 semaines. La durée du traitement ne dépasse pas 3 fois / an. Le médicament peut provoquer de nombreux effets secondaires graves, y compris l'inhibition de la fonction surrénale, le diabète stéroïdien et d'autres.
  2. Alflutop. Il normalise la production d'acide hyaluronique, a un effet chondroprotecteur, anti-inflammatoire et analgésique. Lorsque le cartilage est détruit, 1 à 2 ml sont injectés dans la cavité articulaire. Le cours du traitement est de 5-6 injections en 3-6 jours. La durée du traitement est de 20 injections. Après six mois, le traitement doit être répété. Dans certains cas, une réaction cutanée à une injection peut survenir: démangeaisons, brûlures, douleur.

Nutrition pour la coxarthrose

Comme déjà mentionné, le régime alimentaire est important dans le traitement de la coxarthrose. La nutrition vise à réduire l'excès de poids et à restaurer les processus métaboliques. Manger devrait être fréquent et en petites portions. Les plats sont cuits à la vapeur, bouillis ou cuits au four. De l'alimentation, il est nécessaire d'exclure les cornichons, les aliments riches en matières grasses (viande, crème sure, mayonnaise, chocolat et autres), le pain blanc, les pâtisseries, les conserves et les viandes fumées. Liste des produits autorisés pour la coxarthrose:

  • produits laitiers faibles en gras, lait de chèvre;
  • viande maigre, poisson;
  • champignons;
  • légumineuses;
  • rhumes, gelée, gelée;
  • avoine, sarrasin, riz;
  • fruits de mer, abats;
  • miel, raisins secs, abricots secs, pruneaux et autres fruits secs.

Gymnastique

Le médecin, après avoir diagnostiqué la maladie, écrit une référence à des exercices thérapeutiques. Un ensemble d'exercices est nommé individuellement par l'instructeur. Après avoir fixé les mouvements, le patient peut les exécuter à domicile de manière indépendante. Au stade initial de la coxarthrose de la cuisse, la gymnastique comprend des exercices qui se font en position couchée sur le ventre:

  1. La jambe redressée s'élève lentement à 15 cm du sol et, après un délai de plusieurs secondes, revient. Répétez avec l'autre jambe..
  2. À leur tour, les jambes pliées s'élèvent le plus haut possible. Après un court délai au sommet, ils reviennent.
  3. Les deux membres se lèvent simultanément. Après un court délai au sommet, ils s'abaissent à la position de départ.

Massage

Le développement de la coxarthrose de la hanche entraîne une mobilité réduite. Pour éviter cela, le patient se voit prescrire un cours de massage thérapeutique. La technique thaïlandaise est considérée comme utile, ce qui renforce l'appareil ligamentaire, soulage les crampes musculaires, élimine la raideur des mouvements, supprime l'affaiblissement des ligaments et accélère la restauration du cartilage. Règles de massage:

  • 10 premières minutes, le dos est massé avec des mouvements de caresses et de frottements;
  • puis une thérapie manuelle du bas du dos est effectuée (traction de l'articulation de la hanche);
  • puis un massage lombaire est effectué, la colonne vertébrale est frottée;
  • après la zone sacro-fessière est massée avec des coups et des indentations;
  • en conclusion, l'articulation douloureuse est frottée avec les paumes dans un mouvement circulaire.

Procédures physiothérapeutiques

Parmi les méthodes non médicamenteuses de traitement de la coxarthrose, les procédures physiothérapeutiques sont considérées comme efficaces. Ils soulagent non seulement les symptômes, mais normalisent également les processus métaboliques, déclenchent des mécanismes de régénération et restaurent l'articulation. La physiothérapie la plus progressive:

  1. Thérapie au laser L'irradiation au laser soulage les douleurs atroces, pénètre profondément dans les tissus articulaires et environnants, supprime l'œdème, accélère le cours des diverses réactions dans le corps. Le cours est recommandé 10-15 sessions quotidiennes de 20-30 minutes.
  2. Électrophorèse Les courants galvaniques, dans lesquels se forment les ions inorganiques, agissent sur l'articulation malade. Les ions non chargés ont différents effets sur le corps. Négatif - stimule la sécrétion de substances biologiquement actives et positif - apaise, soulage l'inflammation, élimine l'enflure. Le cours nécessite 20-30 procédures pendant 10-15 minutes.
  3. Magnétothérapie. Avec la coxoporose, la coxarthrose et d'autres arthroses, le courant magnétique est activement appliqué à l'articulation malade. Il assure le réchauffement des tissus, augmente l'immunité cellulaire, améliore la mobilité des membres. Pour l'effet thérapeutique, il faut suivre un cours de 10-20 séances de 10-20 minutes.
  4. Thérapie par ondes de choc. Le principe de fonctionnement est l'émission d'ondes sonores avec une fréquence de 16 - 25 Hertz. 3-5 séances de 15-20 minutes suffisent pour un effet cicatrisant..

Intervention chirurgicale

Si les médicaments et la physiothérapie n'améliorent pas la mobilité articulaire et qu'il existe des risques de développer de graves complications, une intervention chirurgicale est alors prescrite. Pour remplacer l'articulation de la hanche, des tissus sains du patient, des composants préparés à partir du cadavre, des matériaux synthétiques ou du cartilage cultivé artificiellement sont utilisés. Méthodes chirurgicales utilisées pour cela:

  1. Artodez. Cela implique la coupe des tissus morts, la connexion des os nus, qui se développent ensemble au fil du temps. L'articulation reste immobile, par conséquent, pour le reste de sa vie, une personne utilisera une canne pour marcher.
  2. Ostéotomie Des sections séparées de la tête articulaire sont coupées, ce qui entraîne un changement de l'angle de pression et une diminution de la douleur.
  3. Arthroplastie. La méthode la plus efficace à ce jour.

Endoprothèses

Le type de traitement chirurgical le plus répandu est appelé arthroplastie de la hanche. Pendant l'opération, une articulation artificielle est établie, une zone cutanée est remplacée. La prothèse peut durer jusqu'à 20 ans, après quoi elle est remplacée par une nouvelle. Les avantages de la méthode incluent la fiabilité et la durabilité de l'articulation artificielle. Contre-indications pour l'opération:

  • insuffisance respiratoire sévère;
  • maladie coronarienne;
  • maladie hypertonique;
  • foyers d'infection chronique non organisée;
  • processus inflammatoire actif dans l'articulation de la hanche.

Arthroplastie de la hanche

L'essence de l'opération est la formation et la réduction de la taille des espaces articulaires qui entourent la matière plastique. Une condition préalable à cette chirurgie est le bon état des quadriceps de la cuisse, des extenseurs du dos, des abdominaux et des muscles stabilisateurs des fesses. Les avantages de la méthode incluent la formation de la forme articulaire correcte pour son fonctionnement normal. Contre-indications de l'arthroplastie:

  • la présence d'une maladie vasculaire sévère des jambes;
  • l'absence de fémur dans le canal médullaire du patient;
  • immaturité du squelette;
  • infection de l'articulation de la hanche;
  • la présence de maladies cardiovasculaires;
  • l'asthme bronchique décompensé.

Prévention de la coxarthrose

Si un patient atteint de coxarthrose a des antécédents de dysplasie, de fractures ou de processus purulents, les mesures préventives sont particulièrement importantes pour lui. Parmi eux:

  • l'exception des longues charges sur les jambes, le transfert de poids, le saut;
  • contrôle du poids corporel;
  • dosage d'exercice pour renforcer les muscles des fesses et des hanches;
  • Compensation du diabète et d'autres maladies métaboliques.

Médicaments pour l'arthrose de l'articulation de la hanche

Le complexe des mesures thérapeutiques

  1. Modifier le régime alimentaire pour fournir les nutriments nécessaires à la construction et à la restauration de l'articulation. L'utilisation de variétés de poisson à faible teneur en matière grasse, de viande cuite à la vapeur, de légumes, de produits à base de lait aigre aide à renforcer les os, les articulations et la perte de poids, ce qui réduira la charge sur la zone touchée par la coxarthrose.
  2. En combinaison avec des méthodes traditionnelles, le traitement peut être complété par la médecine traditionnelle pour réduire la douleur, améliorer l'apport sanguin aux tissus périarticulaires, aux muscles.
  3. Réduisez la charge sur la hanche.
  4. Faites régulièrement des exercices thérapeutiques.
  5. La pharmacothérapie, qui consiste à prendre des médicaments prescrits par un médecin. Il s'agit notamment de médicaments sous forme de comprimés, d'injections, de pommades, qui facilitent l'évolution de la maladie.

Un traitement médicamenteux avec divers moyens est utilisé si la pathologie provoque les symptômes suivants:

  • altération de la fonction motrice de l'articulation de la hanche;
  • syndrome de douleur sévère;
  • gonflement et rougeur dans la zone touchée.

Un traitement médicamenteux efficace élimine uniquement les manifestations désagréables causées par la coxarthrose. Appliquez une pommade, de la crème sur l'articulation de la hanche et prenez des médicaments systémiques après la chirurgie. Il est important de comprendre qu'avec les médicaments, il est impossible de guérir complètement la coxarthrose sévère, dans laquelle l'articulation mobile, le tissu cartilagineux et d'autres structures du système musculo-squelettique sont endommagés.

Où est l'articulation de la hanche

C'est le plus grand du système squelettique humain reliant la tête fémorale à l'acétabulum pelvien. A l'extérieur, il est renforcé par un sac articulaire, des muscles et des ligaments. Le sac articulaire à l'intérieur a une membrane synoviale, grâce à laquelle le liquide synovial est synthétisé - le lubrifiant très biologique qui nourrit l'articulation et lui donne une mobilité douce et indolore.

Toutes les surfaces des os sont tapissées de tissu cartilagineux hyalin, qui remplit des fonctions d'absorption des chocs et adoucit la pression de l'articulation de la hanche pendant le mouvement. Ils supportent la charge principale pendant le mouvement, en outre, l'articulation a un espace inter-articulaire étroit, ce qui rend les os vulnérables. Si la structure articulaire est correcte, il n'y a pas de déformations, d'inflammations, alors le mouvement sera sans douleur et sans restrictions.

Malheureusement, avec l'âge, des changements se produisent dans les os: altération du métabolisme intra-articulaire, circulation sanguine. Le tissu cartilagineux perd de l'eau, devient fragile, moins élastique, sujet à la fissuration. Des particules de cartilage destructible se déposent dans la cavité articulaire, provoquant une inflammation aseptique (non microbienne).

Traitement médicamenteux au premier et au deuxième stade de la maladie

Les comprimés anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits pour les douleurs modérées à sévères. Il existe deux types d'AINS: les inhibiteurs de COX-1 et COX-2. Lors de la visite initiale, le médecin traitant prescrit des inhibiteurs de COX-1. Ce groupe de médicaments comprend l'aspirine, l'ibuprofène, Advil, le diclofénac, Doc. Les médicaments contre l'arthrose de la hanche de première génération provoquent des nausées, des étourdissements, une désorientation, une somnolence, des vomissements sévères.

«Celebrex» fait référence aux anti-inflammatoires non stéroïdiens de la deuxième génération, il résiste mieux aux douleurs intenses, aide à soulager l'enflure. Il existe un risque de saignement gastro-intestinal. Par conséquent, les inhibiteurs de COX-1 et COX-2 ne doivent pas être pris pendant plus de 10 jours. Afin d'éviter les complications des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des inhibiteurs de la pompe à protons sont prescrits.

Ces personnes reçoivent des analgésiques conventionnels. Par exemple, l'acétaminophène. Ce médicament soulage efficacement la douleur, à la fois modérée et chronique. «L'acétaminophène» provoque moins d'effets secondaires, ce qui est un bon signe pour les patients atteints d'arthrose de l'articulation de la hanche.

Les médicaments vasodilatateurs sont nécessaires pour améliorer la circulation sanguine et accélérer l'apport de nutriments et d'oxygène aux tissus. La vasodilatation permettra au cartilage de récupérer plus rapidement. Le traitement médicamenteux de la coxarthrose de la cuisse doit nécessairement contenir ce groupe de médicaments.

La meilleure efficacité viendra après l'utilisation simultanée de chondroprotecteurs et de vasodilatateurs. Ces médicaments ont peu de contre-indications, dont la principale est l'interdiction de l'utilisation de médicaments en cas de saignement. L'utilisation de ces médicaments vous permet de vous débarrasser des douleurs articulaires vasculaires la nuit. Les médicaments suivants appartiennent à ce groupe de médicaments: Trental, Vasonit Retard, Pentoxifylline, Eufillin, Berlition, Actovegin.

Aux stades initiaux de la maladie, des médicaments vasodilatateurs sont prescrits pour normaliser la circulation sanguine dans les articulations. Leur utilisation améliore la circulation sanguine dans les vaisseaux spasmodiques de l'articulation endommagée, ce qui entraîne une nutrition adéquate des tissus environnants. L'activation de la circulation sanguine est d'une grande importance pour la restauration des surfaces articulaires.

Avec l'arthrose de l'articulation de la hanche, les médicaments vasodilatateurs sont utilisés sur la base de deux ingrédients actifs:

  • Pentoxifylline (Wasonite, Pentoxifylline, Pentamone, Trental, Flexital).
  • Nicotinate de xanthinol (Complamine, Théonicol, Nicotinate de xantinol).

Forme de libération - en comprimés, capsules, ampoules d'injection.

La prise de médicaments améliore la circulation sanguine dans les petits vaisseaux du tissu périarticulaire de la hanche, élimine les douleurs nocturnes dans le membre blessé.

Seul un médecin peut prescrire le traitement de la coxarthrose avec des vasodilatateurs. Avec l'utilisation correcte des effets secondaires, il n'y a pratiquement pas, mais les vasodilatateurs sont contre-indiqués avec une prédisposition aux saignements, à une pression artérielle basse, après une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.

Ainsi, nous comprenons maintenant que l'arthrose de l'articulation de la hanche ne peut pas être guérie seule, mais ils constituent une méthode importante pour exacerber la maladie. Le médicament le plus courant est peut-être les anti-inflammatoires non stéroïdiens, notamment l'ibuprofène, l'indométacine, le diclofénac, le kétoprofène, l'aspirine, le nimésilud et le nimésil. Nous en avons parlé davantage ici..

Quelle est la tâche principale des AINS dans l'arthrose? Soulage l'inflammation, l'enflure des articulations de la hanche, combat les syndromes douloureux. Ne vous auto-médicamentez pas et utilisez un AINS sans ordonnance! Hélas, en plus de leurs propriétés positives évidentes, ils ont également des effets secondaires qui affectent négativement la muqueuse de l'estomac, du pancréas et des intestins. Par conséquent, assurez-vous de consulter votre médecin au sujet de l'utilisation de l'arthrose de la hanche lors de l'utilisation de médicaments!

Les principales recommandations pour l'utilisation des AINS sont les suivantes:

  • N'utilisez pas plus d'un AINS à la fois;
  • Ne dépassez pas la dose minimale indiquée;
  • S'il n'y a pas de changement positif par rapport aux médicaments après un cours de deux semaines, arrêtez leur utilisation;
  • Cela vaut la peine de commencer avec des médicaments non stéroïdiens faibles avec des effets secondaires négatifs minimes..

Par exemple, nous donnons un taux de consommation approximatif par jour des AINS les plus courants en milligrammes:

  • Ibuprofène - 600-800 mg;
  • Movalis - 7,5-15;
  • Nise - 110-200;
  • Voltaren - 75-100;
  • Nimesil - 100-200.

Il arrive parfois, en particulier avec les deuxième et troisième degrés d'arthrose des articulations de la hanche, que les médicaments non stéroïdiens n'apportent pas un soulagement approprié. Ensuite, le médecin décide d'utiliser des stéroïdes puissants. Habituellement, les glucocorticostéroïdes ne sont pas utilisés plus d'une fois tous les six mois, et l'injection elle-même est de nature intra-articulaire, s'il n'y a pas de destruction de la membrane périarticulaire. Leur objectif principal est de stopper les douleurs articulaires aiguës, de supprimer l'inflammation..

Les médicaments à base d'antennes sont une sous-espèce d'AINS, dont le but est de réduire le taux de réactions chimiques se produisant dans le tissu osseux (ce qu'on appelle l'inhibition). Les marques populaires de ce groupe de médicaments sont Gordox, Ovomin, Condrical.

Les vasodilatateurs sont des vasodilatateurs, parmi lesquels le nicospan, les médicaments contenant de l'acide nicotinique, la pentoxifylline, la cinnarizine, le nicotinate de xanthinol, le dibazole. Ils soulagent efficacement les spasmes dans les vaisseaux, stimulent la circulation des nutriments à travers les vaisseaux vers le cartilage, les articulations. À l'aide de vasodilatateurs couplés à des AINS, vous pouvez rapidement soulager la douleur à l'intérieur des articulations. Nous espérons que cela ne vaut pas la peine de rappeler que, encore une fois, le médecin doit prescrire le médicament et ne pas prendre la décision du patient.

Relaxants musculaires - un type de préparation chimique pour affaiblir les muscles, les tissus périarticulaires. Ils ont des effets similaires avec le groupe de médicaments ci-dessus..

Au premier stade de la coxarthrose, la maladie se manifeste par des douleurs périodiques à l'aine, à la jambe. La douleur disparaît après le repos, le patient ne va pas chez le médecin. Si la santé est prise en charge à ce stade, l'hospitalisation peut être évitée. Le traitement de la maladie doit être rapide..

Le deuxième stade de la maladie se caractérise par une douleur constante, même à l'état détendu, les mouvements sont limités, une boiterie apparaît. À ce stade, le patient ne peut ignorer la douleur à l'aine, aux jambes, - consulte généralement un médecin.

Préparations médicales

Le but du traitement médicamenteux de la maladie est de soulager la douleur, de restaurer la fonction articulaire. Le traitement est principalement effectué à domicile, les recommandations d'un médecin sont considérées comme importantes..

Les médicaments prescrits pour la coxarthrose comprennent:

  1. Antidouleurs, anti-inflammatoires;
  2. Traitement avec des vasodilatateurs;
  3. Médicaments spasmodiques
  4. Chondroprotecteurs.

Un groupe de médicaments pour le traitement de la coxarthrose - vasodilatateurs.

Le traitement avec des vasodilatateurs implique l'utilisation de vasodilatateurs: cinnarizine, pentoxifylline, Nikoshpan. Le mécanisme d'action des médicaments a un double objectif - ils soulagent la douleur, aident à éliminer les spasmes des vaisseaux sanguins, ce qui améliore la nutrition des tissus malades dans la région articulaire.

Dans le traitement de la coxarthrose, la physiothérapie est utilisée:

  1. Magnétothérapie;
  2. Thérapie UHF;
  3. Traitement au laser, autres procédures.

Le mécanisme d'action des procédures améliore l'apport sanguin dans la zone douloureuse et soulage les spasmes. Avec le traitement au laser, il est possible d'améliorer l'effet à une profondeur de 10 à 15 cm, ce qui est important lors du traitement d'une articulation de la hanche profondément située. Le traitement consiste à améliorer les processus métaboliques, à démarrer des processus régénératifs dans le cartilage.

La physiothérapie est réalisée en combinaison avec une thérapie médicamenteuse, est capable d'améliorer l'état du patient avec une arthrose de l'articulation de la hanche.

Seul un traitement complexe de la coxarthrose, y compris des médicaments, de la physiothérapie, des remèdes populaires, peut soulager la douleur, aider à restaurer les fonctions du système musculo-squelettique du corps.

Le traitement de la coxarthrose de l'articulation de la hanche est important de commencer à traiter le plus tôt possible afin d'empêcher la maladie de passer au stade avancé, la destruction complète des tissus articulaires et la perte de mobilité et de handicap.

La coxarthrose à un âge moyen et avancé conduit souvent à une invalidité si le traitement médicamenteux a été effectué selon le mauvais schéma ou a été interrompu.

Des médicaments correctement sélectionnés pour la coxarthrose aident à soulager la douleur, l'enflure, à arrêter l'inflammation et la destruction des tissus articulaires, ce qui signifie éviter l'immobilité, les béquilles et souvent une intervention chirurgicale.

Les prothèses de hanche ne sont réalisées que si le traitement médicamenteux est inefficace.

Les principaux objectifs du traitement de la coxarthrose de l'articulation de la hanche:

  • Soulager la douleur;
  • Normaliser la nutrition du cartilage de l'articulation de la hanche;
  • Stimule la restauration du tissu articulaire;
  • Améliore la circulation sanguine dans le membre affecté;
  • Renforcez les tissus périarticulaires - muscles, ligaments et tendons de l'articulation de la hanche pour assurer une bonne répartition de la charge et un soutien supplémentaire pour l'articulation;
  • Maintenir et améliorer la mobilité de la hanche.

Aujourd'hui, une guérison complète de la coxarthrose de l'articulation de la hanche est impossible.

Les analgésiques et les vasodilatateurs ne peuvent qu'éliminer les symptômes de la maladie - soulager la douleur, établir la circulation sanguine et la nutrition des tissus, - arrêter son développement au stade où le patient a commencé le traitement.

Mais il est impossible de se débarrasser complètement de la coxarthrose de l'articulation de la hanche si les dommages sont trop importants, un traitement chirurgical est indiqué.

Les symptômes de la coxarthrose

La médecine connaît un certain nombre de symptômes cumulatifs de coxarthrose de l'articulation de la hanche, qui changent d'intensité à mesure que la maladie progresse. Les symptômes caractéristiques de l'arthrose de l'articulation de la hanche sont les suivants:

  1. Douleur dans la région inguinale avec innervation dans le genou. Le patient peut ressentir une gêne à tout moment de la journée..
  2. Il y a contracture (raideur) lors des mouvements.
  3. Claudication.
  4. Raccourcissement des membres.
  5. Affaiblissement musculaire ou atrophie complète.

Arthrose 1 degré

Aux premiers stades, les signes de coxarthrose de l'articulation de la hanche sont flous et transitoires. Par conséquent, les gens ne se tournent pas vers l'hôpital pour obtenir de l'aide, espérant «au hasard», et cela ne fait qu'aggraver leur état. Le rétablissement complet n'est garanti qu'avec une détection rapide de la maladie au 1er stade, quand elle peut encore être résolue à l'aide d'une thérapie conservatrice. Les symptômes sont caractéristiques de l'arthrose de l'articulation de la hanche du 1er degré:

  1. Douleurs périodiques, douleurs sourdes après l'exercice, qui diminuent après le repos.
  2. Gêne à l'aine (souvent le seul symptôme).
  3. Aucune restriction de mouvement n'a encore été observée.
  4. La radiographie a révélé un léger rétrécissement de l'espace interarticulaire.

Dans le processus de prolifération du processus pathologique et en l'absence de traitement, la douleur augmente, apparaît même avec de petites charges, généralement le soir. Si les structures sont gravement endommagées, cela peut faire mal même pendant le repos, surtout la nuit. En plus des sensations douloureuses, pour la coxarthrose de l'articulation de la hanche du 2e degré, les symptômes suivants sont caractéristiques:

  1. Boiterie ou démarche sur les talons. En raison de l'inflammation et de la destruction du cartilage et des tissus périarticulaires, l'amplitude des mouvements effectués par le membre est limitée.
  2. Difficultés à plier la jambe, à la prendre sur le côté, il est difficile de mettre des chaussures par vous-même.
  3. Contracture après un repos prolongé. L'inconfort disparaît en bougeant, et encore après un effort intense, la douleur revient.
  4. Raccourcir les jambes, une diminution du volume des muscles des fesses et des cuisses du processus pathologique.
  5. Sur la radiographie a révélé une nécrose de la tête fémorale, de l'ilium, un rétrécissement des fissures interarticulaires, la croissance des ostéophytes (excroissances).
  6. L'IRM ou la tomodensitométrie indiquent la présence de fragments de cartilage, un processus inflammatoire dans les tissus mous voisins.

Arthrose 3 degrés

Lorsque la maladie du patient est tellement négligée que le membre cesse de bouger, une douleur constante perturbe le sommeil, provoque une irritabilité, alors nous pouvons parler d'arthrose de grade 3 de l'articulation de la hanche. En plus des symptômes décrits, il y a:

  1. Raccourcissement ou allongement de la jambe - cela peut dépendre des caractéristiques de la déformation..
  2. Ankylose de l'articulation avec incapacité à produire un mouvement.
  3. Boiterie sévère.
  4. La radiographie et la tomographie montrent que la couche cartilagineuse est complètement détruite, l'articulation est sensiblement détruite, de grands ostéophytes se forment.

À ce stade, un traitement conservateur n'est pas possible. La pharmacothérapie n'est prescrite que pour l'entretien et l'analgésie. Une opération de remplacement articulaire est recommandée, après quoi une gymnastique thérapeutique est prescrite pendant la période de rééducation pour augmenter le tonus musculaire et restaurer l'activité. Le traitement peut avoir de bons résultats si le diagnostic est correctement effectué et si le traitement est démarré immédiatement.

Antidouleurs et anti-inflammatoires

Des analgésiques pour la coxarthrose sont prescrits si les douleurs sont suffisamment intenses, ne disparaissent pas après le repos et ne peuvent pas être arrêtées par des méthodes physiothérapeutiques:

  • à un stade précoce, le paracétamol, un analgésique-antipyrétique, est assez efficace;
  • de la coxarthrose du 2e degré avec douleur, les AINS sont généralement prescrits, qui combinent un effet analgésique avec des anti-inflammatoires;
  • ils sont également recourus à 3 stades, selon les indications, complétant leur apport par des analgésiques narcotiques ou combinés (Promedol, Tramadol), des antidépresseurs;
  • GKK (Diprospan, Prednisolone) est prescrit pour l'arthrose de l'articulation de la hanche, compliquée par un processus inflammatoire intense.

Le médicament de traitement de la dette le plus populaire pour les rhumatologues était le diclofénac. Il soulage à la fois la douleur et l'inflammation, mais les comprimés ne peuvent pas être pris de façon prolongée en raison d'effets secondaires. Le diclofénac fait également partie de nombreuses pommades, gels. Mais les médicaments externes pour l'arthrose de l'articulation de la hanche sont pires. Le diclofénac est un inhibiteur non sélectif de la cyclooxygénase qui est hautement gastrotoxique (nocif pour le système digestif).

Les inhibiteurs sélectifs ne suppriment que la «mauvaise» isoforme de cette enzyme, COX-2, qui est impliquée dans le déclenchement de la cascade inflammatoire. Sur l'isoforme «utile» de la COX-1, qui participe à la protection de la muqueuse gastro-intestinale, ces médicaments n'affectent pas ou affectent légèrement.

Parmi les médicaments de nouvelle génération (sélectifs), le méloxicam (Movalis) du groupe oxycam est le mieux étudié. C'est l'un des rares AINS, dont le traitement peut durer un mois ou plus, il soulage la douleur et l'inflammation sans détruire le tissu cartilagineux. Il est souvent prescrit pour 3 stades de la coxarthrose, lorsque la douleur devient constante.

Fondamentalement, le médicament est pris en comprimés, une fois par jour, 7,5-15 mg. À quelles doses et combien de temps il faut pour prendre du méloxicam, le médecin détermine en fonction de la gravité du syndrome douloureux. Ils traitent la coxarthrose et l'Arcoxie, c'est un autre inhibiteur sélectif de la COX-2, les AINS du groupe coxib. Ces comprimés pour la coxarthrose de l'articulation de la hanche doivent être pris une fois par jour pour 30 mg. Prescription seulement.

Les médicaments comprennent la prise de médicaments anti-inflammatoires:

  1. Souvent prescrit "Diclofenac" - un médicament efficace pour la coxarthrose de l'articulation de la hanche. Il est prescrit sous forme de comprimés, par voie intramusculaire sous forme d'injections. Il n'est pas recommandé de prendre le médicament à jeun..
  2. Attribuer "Ibuprofène", "Kétoprofène".
  3. Aide à soulager l'inflammation acide acétylsalicylique.
  4. Antalgiques: Ketorol.

Les anti-inflammatoires aident à soulager la douleur et l'inflammation, à réduire l'enflure de la hanche. Les inconvénients de la prise de fonds comprennent leurs effets néfastes sur les organes internes. Il existe des règles pour prendre des médicaments:

  1. Le médecin prescrit des médicaments à la dose minimale efficace;
  2. Si le médicament n'aide pas dans les deux semaines suivant le début de la prise, il convient d'arrêter le traitement avec le médicament;
  3. Ne combinez pas plusieurs anti-inflammatoires en une seule étape.

Les anti-inflammatoires utilisés dans la coxarthrose comprennent les glucocorticostéroïdes. Les médicaments aident à soulager la douleur, l'inflammation, à réduire les changements destructeurs dans les os, sont introduits dans l'articulation. Ils sont dangereux, donc le médecin ne prescrit pas ces médicaments plus d'une fois tous les six mois dans une articulation. Si la membrane synoviale de l'articulation de la hanche est détruite, les glucocorticostéroïdes ne peuvent pas être administrés.

Les AINS non sélectifs sont le groupe de médicaments le plus populaire prescrit pour le traitement de l'arthrose articulaire. Ceux-ci inclus:

  • Diclofénac.
  • Piroxicam.
  • Acéclofénac.
  • Ibuprofène.
  • Lornoxicam.
  • Kétoprofène.
  • Indométhacine.
  • Arcoxie et analogues.

Aux degrés 1 et 2 de coxarthrose de l'articulation de la hanche, les médicaments non stéroïdiens sont pris par voie orale sous forme de comprimés conformément à la prescription du médecin ou aux instructions d'utilisation et sont utilisés à l'extérieur sous forme de pommades et de gels. Pour des douleurs plus aiguës aux 2e et 3e degrés de la maladie, des injections intramusculaires sont utilisées..

Avec une utilisation prolongée, les anti-inflammatoires non stéroïdiens ont un effet négatif sur la santé: ils perturbent le fonctionnement du foie et des reins, conduisent au développement d'hypertension, d'ulcère gastrique et d'ulcère duodénal.

Le diclofénac et la phénylbutazone sont reconnus comme les AINS les plus efficaces pour l'arthrose, mais ils ont de nombreuses contre-indications et effets secondaires..

L'ibuprofène est un médicament non stéroïdien populaire; il est rarement utilisé pour traiter l'arthrose de l'articulation de la hanche en raison de son faible effet analgésique..

Indométacine - a un effet analgésique et décongestionnant prononcé, mais ses effets secondaires sont les plus prononcés.

Le risque de complications du tractus gastro-intestinal avec un traitement médical de la coxarthrose de l'articulation de la hanche est réduit lors de la prise d'AINS sélectifs:

L'effet de ces médicaments sur le tractus gastro-intestinal est moins préjudiciable, par conséquent, s'il y a un besoin d'anesthésie pendant une longue période, l'utilisation de médicaments sélectifs non stéroïdiens sera plus sûre pour la santé.

Les analgésiques locaux (onguents ou gels) ont des effets secondaires moins prononcés que les AINS oraux non sélectifs, mais ils ne sont pas en mesure d'éliminer la douleur intense pendant la coxarthrose, car l'articulation de la hanche est profonde et la pénétration des composants actifs actifs du médicament dans ses tissus est difficile..

La même chose s'applique aux onguents avec des actions de réchauffement et de distraction, tels que Kapsikam, Butadion, Finalgon. Dans l'arthrose, ils sont souvent prescrits par les médecins, car ils aident à améliorer la circulation sanguine, soulagent partiellement la douleur et soulagent les crampes musculaires, mais dans le traitement de la coxarthrose de l'articulation de la hanche, montrent une faible efficacité.

Les causes de l'arthrose de l'articulation de la hanche

Le surpoids est souvent une cause importante d'arthrose de l'articulation de la hanche. Si les causes de la maladie ne sont pas établies, elles parlent de coxarthrose idiopathique ou primaire, qui est principalement diagnostiquée chez les personnes de plus de 60 ans, et est symétrique. La coxarthrose secondaire a des causes spécifiques, se rencontre souvent chez les jeunes et est unilatérale. Une maladie à cet âge peut se développer pour plusieurs raisons:

  • luxation congénitale de la tête fémorale (mauvaise localisation dans le cotyle);
  • troubles métaboliques - goutte, diabète;
  • dysplasie - une violation du développement anatomique de l'articulation proximale;
  • infections - coxite bactérienne;
  • chondromatose - l'apparition de formations qui endommagent le cartilage;
  • épiphysiolyse de la tête fémorale - survient dans l'enfance;
  • nécrose de la tête fémorale;
  • Maladie de Perthes
  • polyarthrite rhumatoïde;
  • ostéoradionécrose - nécrose résultant de la radiothérapie du cancer;
  • blessures - fracture acétabulaire, fracture du col fémoral, luxation, etc..

Médecine traditionnelle pour l'arthrose

Parallèlement aux médicaments, le traitement de l'arthrose de l'articulation de la hanche avec des remèdes populaires est utilisé.

Médecine à domicile

En tant que médicament, du miel, du citron, des huiles, des onguents à base d'herbes sont utilisés. La coxarthrose est traitée avec la médecine traditionnelle uniquement aux stades initiaux, en combinaison avec des procédures médicales de base, sous la supervision d'un médecin. Avec la forme avancée de la maladie, les médicaments, les herbes n'aident pas, le patient a besoin d'une intervention chirurgicale.

La médecine traditionnelle comprend les infusions, les analgésiques, les onguents à base de plantes et les bains médicinaux..

Pour soulager la douleur associée à la coxarthrose, les recettes aideront à:

  1. Une compresse de miel, de radis râpé, 50 grammes d'alcool. Le mélange est frotté quotidiennement dans la zone de l'articulation endommagée..
  2. Un mélange de feuilles écrasées d'eucalyptus, de menthe et de jus d'aloès est appliqué quotidiennement sur l'articulation de la hanche..
  3. Une compresse aidera à soulager la douleur nocturne d'une feuille de chou. Le miel est appliqué sur une feuille fraîche de chou blanc, appliqué sur un point douloureux et fixé avec un bandage chaud. Lavé le matin.

Le traitement avec des onguents, y compris ceux prêts à l'emploi, ne fait pas grand-chose pour soulager les symptômes de l'arthrose de l'articulation de la hanche. Le principal effet thérapeutique n'est souvent pas la pommade, mais le processus de frottement, qui réduit la douleur.

Parmi les méthodes de traitement à domicile utilisant des remèdes populaires, on peut distinguer:

  • nutrition spéciale;
  • bains avec diverses compositions;
  • teintures;
  • onguents;
  • compresse.

Nutrition

L'utilisation de la nutrition peut aider votre corps à combattre les maladies..

La médecine admet pleinement le traitement de l'arthrose de l'articulation de la hanche avec des remèdes populaires, mais il doit être combiné avec un traitement conservateur. Il n'est pas prouvé que les remèdes populaires contre la maladie sont bénéfiques. Si vous savez comment traiter avec des remèdes populaires et décidez que prendre des décoctions d'herbes, frotter des teintures avec des huiles, appliquer des compresses vous aidera, alors consultez d'abord votre médecin et n'annulez pas arbitrairement le médicament prescrit. Les remèdes populaires les plus célèbres:

  • l'huile de chélidoine;
  • bains avec topinambour et une série de;
  • décoction de berce pour le broyage;
  • crème de sexiste blanc;
  • broyer à la consoude;
  • comprimer avec du gruau;
  • teinture de racine d'élécampane pour le broyage;
  • broyage de pissenlit;
  • teinture de laurier;
  • thé aux airelles, ficelle, origan, menthe;
  • frotter à la menthe, à la cannelle, à l'eucalyptus, au poivre, aux bourgeons de pin;
  • pommade à la propolis.

Médicaments chondroprotecteurs

Le traitement médicamenteux combiné de l'arthrose de l'articulation de la hanche implique l'utilisation de médicaments chondroprotecteurs. Ce groupe de médicaments est indispensable pour l'arthrose de la hanche. Les chondroprotecteurs contribuent à l'amélioration des processus métaboliques dans le tissu cartilagineux, ce qui permet aux cellules de récupérer. Les médicaments augmentent l'élasticité et la fermeté du cartilage. Il existe trois générations de médicaments. Les principales propriétés des chondroprotecteurs:

  • élimination de la douleur;
  • mobilité améliorée de l'articulation de la hanche;
  • élimination du processus inflammatoire.

En cas d'arthrose des articulations de la hanche, l'utilisation du médicament "Arthra", "Don", "Structum" est prescrite. Ces médicaments sont le plus souvent achetés dans les chaînes de pharmacies, car les médecins les considèrent comme les meilleurs pour cette maladie. Des médicaments tels que «Rumalon», «Teraflex», «Mukosat», «Alflutop» affectent également efficacement la régénération du tissu cartilagineux.

Les chondroprotecteurs des trois générations sont contre-indiqués pendant l'allaitement, la grossesse à n'importe quel trimestre, l'insuffisance rénale, l'asthme bronchique, dans l'enfance et la thrombophlébite. Les médicaments sont pris par voie orale ou injectés. La deuxième façon d'utiliser les chondroprotecteurs est plus rapide que l'administration orale, mais pas pour tout le monde, de nombreux patients préfèrent les comprimés et les gélules.

Presque tous les médicaments pour la coxarthrose de l'articulation de la hanche sont utilisés pour soulager les symptômes. Le mécanisme du développement de la maladie n'est affecté que par les chondroprotecteurs. Ils stimulent la régénération du cartilage, contiennent les composants nécessaires à sa restauration. Avec l'arthrose, la production d'enzymes qui détruisent les cellules du tissu cartilagineux est activée..

L'action réparatrice des chondroprotecteurs apparaît principalement à un stade précoce. Lorsque la destruction du cartilage ne fait que commencer, un long traitement avec des chondroprotecteurs contribue à sa restauration. Avec la coxarthrose du 2e degré, le rôle de ces médicaments est de ralentir la destruction du cartilage. Parfois, ils sont prescrits en 3 étapes, mais l'objectif n'est plutôt pas le traitement de la coxarthrose, mais la prévention de l'arthrose des autres articulations, dont la charge augmente.

Ce groupe comprend:

  • Médicaments de 1ère génération, principalement des composés organiques complexes injectables - Rumalon, Alflutop, Arteparon;
  • monodrugs de sulfate de chondroïtine - Chondroxyde, Structum, Chondrolon, Mucosate;
  • mono-préparations de glucosamine (chlorhydrate ou sulfate) - Arthron flex, Glucosamine, Don, Elbon;
  • polypreparations (chondroïtine glucosamine) - Teraflex, Arthra, Arthron complex;
  • préparations combinées qui, en plus des chondroprotecteurs, contiennent des composants anti-inflammatoires (AINS diclofénac, ibuprofène ou organosulfure méthylsulfonylméthane) - Teraflex Advance, Movex Asset, Artron triaktiv forte.

L'utilisation systémique la plus efficace des chondroprotecteurs en comprimés ou injections, il peut être complété par l'application de pommades.

Les médicaments du groupe des chondroprotecteurs sont une composante essentielle du traitement médicamenteux de la coxarthrose. Contrairement aux AINS, ils ont un effet thérapeutique:

  • Ralentir la destruction du cartilage, empêcher son usure.
  • Stimule la réparation des tissus affectés.
  • Protéger l'articulation contre les effets des facteurs négatifs.
  • Activer la synthèse du collagène et du protéinglycane - composants du liquide synovial.

L'action des chondroprotecteurs sur l'articulation est complexe, ce qui rend leur utilisation indispensable dans le traitement des stades 1 et 2 de la maladie. Au stade 3, lorsque le tissu cartilagineux est complètement détruit, le traitement de l'arthrose des articulations de la hanche avec des chondroprotecteurs est une perte de temps et d'argent.

L'industrie pharmaceutique est en constante évolution - les mono-préparations synthétiques à base de sulfate de chondroïtine ou de chlorhydrate de glucosamine avec un effet plus prononcé sur le tissu cartilagineux remplacent les chondroprotecteurs de première génération inefficaces à base d'extrait purifié du cartilage des animaux (Rumalon, Alflutop). Il s'agit notamment des chondroprotecteurs de 2e génération:

La durée du traitement par chondroprotecteurs doit être d'au moins six mois. Après une pause de 2 à 3 mois, le médicament reprend. Un apport unique ou irrégulier de chondroprotecteurs n'aura pas d'effet thérapeutique sur les articulations.

Les médicaments à base de sulfate de chondroïtine et de chlorhydrate de glucosamine n'ont pas d'effets secondaires (à l'exception des cas d'intolérance individuelle et d'allergies) et ont un minimum de contre-indications. Ils ne peuvent pas être pris par les femmes enceintes, les patients atteints de phénylcétonurie, le diabète.

Les chondroprotecteurs de 3e génération contiennent de la chondroïtine en combinaison avec de la glucosamine. Le meilleur du groupe est le médicament américain Arthra.

Chondroprotecteurs de 4e génération - la combinaison optimale d'ingrédients médicamenteux de 2e génération et de médicaments anti-rhumatismaux et anti-inflammatoires.

Les médicaments chondroprotecteurs les plus populaires dans le traitement de la coxarthrose de l'articulation de la hanche sont:

  • Arthron Triaktiv (à base de glucosamine, chondroïtine et méthylsulfonylméthane).
  • Teraflex Advance (avec chondroïtine, glucosamine et ibuprofène).
  • Movex Active (ingrédients actifs: chondroïtine, glucosamine et diclofénac).

Les médicaments sont pris par voie orale selon les directives d'un médecin.

Dans le traitement de la maladie, les injections périarticulaires dans la région de la hanche sont courantes avec les médicaments du groupe des chondroprotecteurs - Alflutop, Chondrolon, Don. Le traitement est effectué en cours sur plusieurs années, parfois tout au long de la vie. Le cours se compose de 5 à 15 injections, pendant un an, vous devez suivre au moins 3 cours.

Récemment, pour le traitement de la coxarthrose, des injections de hyaluronane, un analogue synthétique du liquide synovial (Sinvisk, Giastat, Ostenil, Fermatron), ont été appliquées avec succès à l'articulation de la hanche. Mais l'administration du médicament ne doit être effectuée que par un médecin expérimenté sous la supervision d'une échographie ou d'un appareil d'IRM.

Avec la coxarthrose des articulations de la hanche, en plus de la douleur dans la région inguinale, des crampes dans le muscle de la cuisse se produisent souvent. Pour les éliminer, des médicaments sont utilisés qui affaiblissent le tonus des muscles:

Les relaxants musculaires sont disponibles sous forme de comprimés, de capsules ou d'injection. En plus d'éliminer les crampes musculaires douloureuses, elles agissent également comme anesthésiant et améliorent également la circulation sanguine dans l'articulation. La prise de médicaments relaxants musculaires provoque souvent des troubles du système nerveux.

Un groupe de médicaments dans le traitement de l'arthrose de l'articulation de la hanche est les relaxants musculaires, des médicaments qui aident à détendre les muscles et à réduire les crampes dans la zone touchée. Ils aident à soulager la douleur. Il vaut la peine de prendre des médicaments avec prudence, comme indiqué par un médecin, un effet secondaire sur le système nerveux a été identifié, qui se traduit par des étourdissements, des nausées.

Le traitement de l'arthrose de l'articulation de la hanche s'accompagne de l'utilisation de chondroprotecteurs. Le mécanisme d'action des médicaments consiste à optimiser les processus métaboliques dans le corps, à restaurer le tissu cartilagineux endommagé et à renforcer l'immunité. Prenez des comprimés de trois mois à six mois. Les drogues sont lentes mais efficaces.

Les chondroprotecteurs sont prescrits sous forme de comprimés, de pommades, d'injections. Deux semaines après son admission, le patient commence le processus de guérison. Les médicaments sont capables de traduire l'évolution de l'arthrose de l'articulation de la hanche en une forme bénigne.

La différence entre ce grand groupe de médicaments du fait qu'ils gèrent mal les symptômes de l'arthrose de la hanche. Leur tâche est d'agir à un niveau plus profond - pour nourrir le tissu cartilagineux, pour empêcher l'effondrement de la fine couche hyaline. Ils agissent lentement - les cours varient généralement de quelques mois à six mois.

Les chondroprotecteurs activent les processus immunitaires et métaboliques, stimulent la production de cellules du cartilage. Leur effet est d’autant plus utile qu’à un stade précoce de la coxarthrose, une personne commence à les appliquer. À un degré tardif, l'effet des médicaments chondro n'apporte presque pas d'effet positif, sauf qu'il retarde l'intervention chirurgicale.

Les principaux composants de ces médicaments sont la chondroïtine et la glucosamine. Ces substances font partie de notre cartilage et se retrouvent également dans le poisson, le cartilage et les ligaments de la plupart des animaux. Les préparations sont disponibles sous forme de poudres, pommades, ampoules avec injections et comprimés. Plus de détails sur les chondroprotecteurs ont été discutés dans notre article..

Prévention de l'arthrose

Le meilleur remède est la prévention de l'arthrose de la hanche. La principale condition pour maintenir la santé - la nutrition doit être équilibrée et fractionnée. Il est nécessaire de réduire l'apport en sel, bonbons, muffins, aliments gras. Boire plus d'eau. Le régime alimentaire devrait être composé principalement de céréales, œufs, légumes, fruits, produits laitiers.

Comment traiter la coxarthrose de la hanche à la maison

1 et 2 degrés de coxarthrose peuvent être essayés pour traiter à la maison, mais seulement après avoir consulté un médecin, sinon vous pouvez vous blesser gravement. Le traitement de la coxarthrose du 3ème degré n'est possible que chirurgicalement, car il y a une déformation irréversible de l'articulation.

Parallèlement au traitement médicamenteux, on peut noter l'efficacité des remèdes populaires qui aident le corps à combattre une maladie aussi grave.

Médicaments pour le traitement de la coxarthrose

La coxarthrose de l'articulation de la hanche est toujours traitée de manière complète, en utilisant diverses techniques et outils. Mais des médicaments sont prescrits et font partie du programme de traitement de base. Drogues utilisées de divers groupes.

Les médicaments contenant les ingrédients actifs suivants sont utilisés:

  1. Diclofénac;
  2. Indométhacine;
  3. Nimésulide;
  4. Butadione;
  5. Le méloxicam;
  6. Le kétoprofène;
  7. Piroxicam;
  8. Celecoxib;
  9. Etoricoxib.

Les médicaments de ce groupe sont très populaires chez les médecins et les patients, car ils éliminent très rapidement le principal symptôme de la coxarthrose de l'articulation de la hanche - douleur intense.

Cependant, le traitement avec ces médicaments seuls n'est pas efficace - ils n'éliminent pas la cause de la maladie et ne soulagent que les symptômes de la maladie.

De plus, ces médicaments ne peuvent pas être utilisés pendant longtemps en raison de nombreux effets secondaires. Il existe des preuves que les AINS à usage prolongé sont capables d'inhiber les protéoglycanes - nécessaires aux substances cartilagineuses qui retiennent les molécules d'eau. Grâce aux protéoglycanes, le cartilage reste élastique et est capable de remplir pleinement ses fonctions..

Si la teneur en protéoglycanes diminue, la couche cartilagineuse devient mince, sèche, perd de son élasticité et commence à se fissurer. Ce phénomène est extrêmement indésirable dans la coxarthrose, lorsque le tissu articulaire, etc. commence à changer de structure et à s'effondrer..

Chondroprotecteurs

Tout chondroprotecteur ne peut contenir que deux types de substance active - la chondroïtine et la glucosamine. Certains médicaments n'en contiennent qu'un, mais il existe également des préparations complexes contenant à la fois de la chondroïtine et de la glucosamine.

Parfois, la composition est complétée par l'un des AINS pour améliorer les propriétés analgésiques et vasodilatatrices.

Les médicaments les plus couramment prescrits sont:

Les médicaments sont disponibles sous diverses formes pharmaceutiques: pommades, gels, comprimés, poudres, solutions injectables. Cela permettra d'effectuer un traitement systémique par étapes: d'abord, des injections sont utilisées pour soulager rapidement et durablement la douleur et l'enflure, puis elles passent aux comprimés et, plus tard, elles utilisent des onguents..

Les onguents et les comprimés agissent comme suit. La tête de l'os est recouverte de cartilage hyalin. Ses principaux composants sont la chondroïtine et la glucosamine. Si ces substances pénètrent en outre dans le tissu cartilagineux, le processus de destruction est sensiblement inhibé. Et si les dommages au cartilage étaient insignifiants, il peut récupérer complètement avec une utilisation prolongée de chondroprotecteurs.

Mais en même temps, les chondroprotecteurs avec coxarthrose de l'articulation de la hanche ne peuvent pas soulager la douleur. Le résultat de leur action ne sera perceptible en moyenne qu'après six mois, parfois les patients doivent prendre ces médicaments toute leur vie. Étant donné que le coût des chondroprotecteurs est assez élevé, leur traitement n'a pas encore reçu beaucoup de popularité.

Relaxants musculaires

La douleur n'est pas le seul symptôme dont souffrent les patients atteints de coxarthrose. Les crampes musculaires, en tant que compagnons inévitables de toute arthrose, peuvent intensifier la douleur plusieurs fois, rendre les attaques longues et douloureuses. Les relaxants musculaires sont spécialement conçus pour cela. Les substances actives de ces médicaments sont le midocalm et le sirdolud..

Ces composants sont capables de soulager les crampes musculaires, et ainsi de soulager la douleur et de restaurer la mobilité articulaire. Mais vous devez prendre des relaxants musculaires avec prudence, uniquement sous la supervision d'un médecin, afin de ne pas nuire encore plus. Le fait est que le spasme avec coxarthrose est un phénomène naturel - une réaction protectrice du corps au processus inflammatoire et à l'affaiblissement de l'articulation.

Lorsque les muscles sont en bonne forme, ils protègent l'articulation endommagée de la surcharge et des contraintes mécaniques de l'extérieur. S'ils sont détendus, l'articulation sera très vulnérable et pourrait en souffrir encore plus..

Une variété de pommades, gels, crèmes, frottant dans le traitement de l'arthrose d'une telle articulation comme une hanche, sont pratiquement inutiles, car il est difficile pour les composants actifs de pénétrer profondément dans les tissus d'une si grande articulation. La couche épaisse de peau, de tissu sous-cutané, de muscles et de tissu conjonctif ne laisse aucune chance au médicament d'entrer dans le foyer de l'inflammation.

Les préparations sous forme liquide pour l'injection dans la cavité articulaire pendant la coxarthrose sont également rarement utilisées, pour la même raison - caractéristiques de la structure anatomique et emplacement de l'articulation. L'articulation elle-même est tressée par une multitude de vaisseaux sanguins et de terminaisons nerveuses, qui peuvent être facilement endommagés par l'aiguille lors de son introduction..

De plus, même dans une articulation saine, l'écart entre ses éléments, où le médicament doit être administré, est très étroit. Si l'articulation est enflammée et déformée, elle peut être totalement absente. Par conséquent, si des injections sont effectuées, alors uniquement dans les zones périarticulaires. Ces injections sont appelées périarticulaires.

Si vous devez soulager la douleur aiguë, des médicaments hormonaux - des glucocorticoïdes sont administrés. Il:

Rarement, des chondroprotecteurs sont également introduits dans l'articulation. C'est Chondrolon, Traumeel, Alflutol. Les injections d'acide hyaluronique sont très efficaces pour les pathologies articulaires. Ils sont effectués uniquement à l'aide d'un appareil d'examen échographique. L'acide hyaluronique peut remplacer un liquide synovial manquant ou de mauvaise qualité. Il est contenu dans ces préparations:

  • Sinvisk;
  • Ostenil;
  • Hyastat;
  • Fermatron.
  • Une injection dans certains cas peut restaurer complètement la mobilité articulaire.

Vidéo - Traitement de la coxarthrose selon la méthode Bubnovsky

Dans les premiers stades de la maladie, vous pouvez vous passer de médicaments, en utilisant uniquement des méthodes physiothérapeutiques pour le traitement. Le massage n'est prescrit qu'au stade de rémission de la maladie, lorsque la douleur et l'inflammation sont complètement éliminées. Le cours de massage comprend 10 à 15 séances par jour. 2-3 cours sont recommandés par an.

La gymnastique thérapeutique est nécessaire pour toutes les pathologies articulaires. Cette méthode est aussi importante que la pharmacothérapie. Sans effectuer des exercices pour développer les articulations et renforcer les tissus périarticulaires, il est impossible d'obtenir un résultat positif et durable. Mais le complexe d'exercices doit être sélectionné par un médecin ou un instructeur, en tenant compte de toutes les caractéristiques du patient et du stade de la maladie.

2 fois par an, des cours de traction matérielle sont organisés - traction articulaire. Une autre physiothérapie est inefficace en raison de l'emplacement de l'articulation.

Important! Médecins en état de choc: "Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires..."...

  1. Causes de la maladie de la hanche
  2. Le mécanisme de la coxarthrose
  3. Les principaux symptômes de la maladie
  4. Détermination du stade de la maladie
  5. Traitement de la coxarthrose de la hanche
  6. Médicaments utilisés pour traiter
  7. Traitements auxiliaires

Comment les médicaments sont-ils utilisés pour la coxarthrose de la hanche? Le système musculo-squelettique d'une personne souffre de diverses affections. La coxarthrose de la hanche est un type de pathologie qui s'est développée pour certaines raisons.

Pour clarifier ce qu'est la coxarthrose, il est important de comprendre ce que l'on entend par le mot arthrose. L'arthrose fait référence aux maladies articulaires qui peuvent survenir de façon chronique. Avec cette maladie, diverses articulations du corps humain sont affectées. Les articulations de la hanche, de la cheville et du coude sont soumises à un stress tout au long de la vie. Par conséquent, l'usure peut être précoce.

Causes de la maladie de la hanche

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles des pathologies de l'articulation de la hanche peuvent survenir. Les personnes d'âges différents sont sujettes à une telle violation, mais le plus souvent celles qui ont plus de 40 ans courent un plus grand risque. La maladie affecte à la fois les hommes et les femmes, mais chez les femmes, la maladie se manifeste sous une forme plus grave. Parfois, des changements peuvent affecter l'articulation du genou..

Avec d'autres maladies, la coxarthrose aux premiers stades peut être traitée avec succès sans intervention chirurgicale. Mais pas toujours les patients à la première apparition de la douleur consultent le médecin pour la définition de la douleur et du traitement. La maladie progresse, ce qui peut entraîner une invalidité.

Les principales causes de coxarthrose de l'articulation de la hanche sont:

  • altération de la circulation sanguine dans les articulations - une violation de l'écoulement veineux et du flux artériel;
  • dommages mécaniques entraînant la destruction des articulations;
  • déséquilibre hormonal, changements dans la nature biochimique du cartilage;
  • blessures, fractures du bassin, luxations;
  • processus inflammatoires et infectieux;
  • dysplasie congénitale (pathologie associée au développement articulaire);
  • mode de vie passif;
  • facteur âge;
  • prédisposition et hérédité.

Les athlètes d'haltérophilie ainsi que les personnes en surpoids sont à risque. En raison de l'obésité, le métabolisme et la circulation sanguine sont perturbés. Le surpoids exerce une pression sur le système musculo-squelettique, y compris les articulations.

Habituellement, les jeunes souffrent de coxarthrose de l'articulation de la hanche en raison de blessures..

Il convient de noter que la coxarthrose n'est pas héréditaire, mais la structure du squelette, sa faiblesse ou son cartilage, le métabolisme peuvent être transmis des parents aux enfants. Si dans la famille l'un des parents était malade de cette maladie, alors une telle personne est également à risque.

Le mécanisme de la coxarthrose

Lorsque l'articulation de la hanche est saine, elle fonctionne comme une charnière, tandis qu'elle est recouverte de cartilage. En condition normale, l'articulation tourne parfaitement. Cette rotation est possible grâce à la lubrification - un fluide qui remplit la cavité articulaire.

Avec le développement de la coxarthrose chez l'homme, la propriété du liquide qui se trouve dans le cartilage change. Il devient visqueux et épais. Pour cette raison, le cartilage commence à se dessécher et des fissures et de la rugosité se forment à sa surface. En conséquence, les surfaces articulaires se frottent, tandis que le cartilage devient plus mince. En conséquence, la distance entre les os diminue, mais la pression augmente et la destruction se produit..

Avec de telles violations, il y a une violation de la circulation sanguine dans l'articulation, le sang circule moins, donc le métabolisme ralentit. Dans ce cas, les muscles de la jambe endommagée s'atrophient. Ce processus est assez lent. Avec une évolution lente de la maladie, l'articulation peut devenir enflammée, ce qui entraîne une exacerbation de la douleur dans l'articulation.

Avec la progression de la pathologie de l'articulation de la hanche, le patient peut ressentir un craquement lors de la marche ou d'un autre mouvement. Lorsque la maladie est à son stade le plus avancé, la jambe affectée est raccourcie. Dans ce cas, la boiterie ne peut être évitée. Et cela entraînera une charge accrue sur la colonne vertébrale: sa région lombaire en souffrira particulièrement. En plus des douleurs articulaires, des douleurs lombaires sont ajoutées..

Parfois, le cartilage s'use en raison de l'âge. Ensuite, les médecins peuvent proposer différentes méthodes de traitement et des moyens pour maintenir la fonction articulaire.

Les principaux symptômes de la maladie

Les symptômes annonciateurs de la maladie comprennent:

  • douleur à l'aine;
  • douleur à la cuisse;
  • boiterie;
  • douleurs douloureuses au pied;
  • atrophie musculaire;
  • l'apparition de crunch venant de l'articulation.

De tels symptômes peuvent survenir, mais pas toujours. Manifesté dans les derniers stades de la maladie.

Aux premiers stades de la maladie, la douleur peut ne pas être forte, le patient n'est donc pas pressé de recevoir. Cela aggrave la situation, car l'articulation devient progressivement inutilisable. Au fil du temps, la mobilité des jambes sera limitée. Le patient ne sera pas en mesure de plier ou de prendre la jambe endommagée sur les côtés.

Les manifestations douloureuses avec coxarthrose peuvent se manifester par une radiculite. Il arrive que cette maladie soit confondue avec l'arthrose. Un diagnostic erroné entraînera un traitement inapproprié. Pour établir correctement le diagnostic, vous devez subir un examen prescrit par un médecin. Ensuite, le traitement de la coxarthrose sera efficace.

Détermination du stade de la maladie

La manifestation de la coxarthrose de l'articulation de la hanche a plusieurs degrés. Le premier degré de la maladie se manifeste par des douleurs périodiques qui surviennent après la marche ou le jogging. La douleur provient de l'articulation de la hanche, dans de rares cas, elle est ressentie dans l'articulation de la cuisse et du genou. Après le repos, la douleur disparaît.

A ce stade, la démarche est fluide, les mouvements ne sont pas contraints et libres. La force musculaire est normale. L'examen aux rayons X révèle des anomalies osseuses mineures.

La deuxième étape de la coxarthrose de l'articulation de la hanche se manifeste par une douleur plus intense. La douleur irradie souvent vers l'aine, la cuisse et peut apparaître même dans un état calme. En cas de station debout prolongée, la marche avec coxarthrose entraîne des difficultés, ce qui entraîne une boiterie. Les muscles des cuisses perdent élasticité et force. Le joint ne fonctionne pas correctement. Des croissances importantes se produisant dans les os sont visibles sur la radiographie..

La troisième étape est caractérisée par une douleur constante, dérangeante même la nuit. Le patient lui-même ne peut pas marcher et recourt à une canne. Les mouvements articulaires sont limités. Atrophie musculaire. Un membre endolori se raccourcit.

Traitement de la coxarthrose de la hanche

Le traitement de la coxarthrose de l'articulation de la hanche a différentes méthodes. Il est important de considérer qu'il est impossible de traiter une telle maladie vous-même. Il existe un certain nombre de contre-indications. Par exemple, il est interdit de faire du vélo ou du jogging lorsqu'une articulation de la hanche est endommagée. Frotter le point sensible avec de la pommade n'apportera pas de soulagement. L'articulation est placée sous la couche musculaire..

Les méthodes de traitement de la coxarthrose peuvent être différentes selon le degré de la maladie. Ceci comprend:

  • pharmacothérapie utilisant des médicaments modernes;
  • physiothérapie;
  • éducation physique douce et thérapeutique;
  • intervention chirurgicale;
  • méthodes folkloriques.

Cette maladie doit être traitée de manière globale. Il est peu probable qu'une méthode soit efficace pour se débarrasser de la coxarthrose de l'articulation de la hanche. Des méthodes alternatives peuvent être utilisées au stade initial de la maladie ou à des fins de prévention. Le cartilage n'est pas endommagé à ce moment. Le traitement peut être fait avec des gels, des compresses. Cependant, vous pouvez le faire après avoir consulté un spécialiste.

Les médicaments sont sélectionnés en fonction du degré de destruction et de douleur. Habituellement, des médicaments sont prescrits qui ont un effet anti-inflammatoire et non stéroïdien. En combinaison avec eux, des médicaments sont prescrits pour améliorer la circulation sanguine, les hormones, les relaxants musculaires, les chondroprotecteurs.

Médicaments utilisés pour traiter

En cas de symptômes graves et sévères d'une maladie de l'articulation de la hanche qui font souffrir le patient, il est nécessaire de commencer immédiatement un traitement médicamenteux. Un traitement alternatif peut être un traitement adjuvant.

Les médicaments habituellement utilisés pour éliminer la douleur sont:

Tous appartiennent au groupe des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ils aident à réduire l'enflure de l'articulation et à soulager la douleur..

Les chondroprotecteurs sont des médicaments:

L'action de ces médicaments vise la nutrition du cartilage, qui aide à restaurer sa structure. Parfois, en thérapie complexe, ils utilisent des compléments alimentaires (substances biologiquement actives). Ces médicaments doivent être pris pendant au moins trois mois. Vous pouvez les acheter dans une pharmacie sans ordonnance..

En outre, des médicaments qui améliorent la microcirculation sanguine sont utilisés pour traiter la coxarthrose de l'articulation de la hanche. Ça peut être:

Ces médicaments sont vasodilatateurs, ce qui améliore le flux sanguin vers l'articulation et conduira à une meilleure nutrition articulaire et ralentira les processus destructeurs..

Grâce à eux, un spasme douloureux est supprimé. Une telle sélection complète de médicaments améliorera le bien-être dans les plus brefs délais..

Les médicaments hormonaux aident à faire face aux processus inflammatoires. Mais vous ne pouvez pas acheter des médicaments et les prendre vous-même.

Comment oublier les douleurs articulaires?

  • La douleur articulaire limite vos mouvements et votre vie...
  • Vous vous inquiétez de l'inconfort, du resserrement et de la douleur systématique...
  • Peut-être que vous avez essayé un tas de médicaments, crèmes et onguents...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisez ces lignes, elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Mais l'orthopédiste Valentin Dikul affirme qu'il existe un remède vraiment efficace pour les douleurs articulaires!

Assurez-vous de consulter un médecin avant de traiter des maladies. Cela aidera à prendre en compte la tolérance individuelle, à confirmer le diagnostic, à vérifier l'exactitude du traitement et à éliminer les interactions médicamenteuses négatives. Si vous utilisez des ordonnances sans consulter un médecin, cela est entièrement à vos risques et périls. Toutes les informations sur le site sont présentées à des fins éducatives et ne constituent pas une aide médicale. Vous êtes entièrement responsable de l'application..

- Il s'agit d'une maladie chronique dans laquelle se produisent des dommages et la destruction de l'articulation de la hanche, à savoir les surfaces articulaires des os qui forment cette articulation. Les raisons du développement de ce processus sont nombreuses, cependant, le principal facteur déterminant est chronique (

) lésion articulaire et malnutrition des structures intra-articulaires. En raison de la progression de la maladie, les surfaces articulaires des os sont déformées et plus minces, ce qui conduit à un rétrécissement de l'écart articulaire et une restriction de la mobilité dans l'articulation, jusqu'à sa disparition complète.

Les personnes de tous les groupes d'âge, à l'exception des jeunes enfants, sont sensibles à la coxarthrose. Les hommes sont plus souvent malades que les femmes, car leur activité physique est plus prononcée. Le taux d'incidence maximal se produit chez les personnes âgées, ce qui est associé au vieillissement de toutes les composantes du corps, à la malnutrition des tissus et à une diminution de leurs capacités de régénération.

  • La coxarthrose développée ne peut finalement être guérie que chirurgicalement. Toutes les autres mesures thérapeutiques ne donnent qu'un effet temporaire..
  • La prothèse de hanche est la chirurgie la plus couramment pratiquée pour la coxarthrose.
  • La coxarthrose chez les enfants de moins de 1 à 2 ans n'est presque pas détectée. Cela est dû au fait qu'avant le mouvement vertical, la charge sur l'articulation de la hanche est minime et la maladie ne peut pas se développer.

Anatomie de l'articulation de la hanche L'articulation de la hanche est l'articulation la plus grande et la plus puissante du corps humain, en raison de sa fonction - c'est cette articulation qui a la charge maximale pendant la posture verticale. Comme son nom l'indique, l'articulation elle-même est formée par les surfaces articulaires des os pelviens et fémoraux.

L'articulation de la hanche comprend:

  • Acetabulum. La surface articulaire du bassin est ce que l'on appelle le cotyle, qui ressemble en forme à un hémisphère formé par les os pelviens. Sa surface intérieure est recouverte de cartilage hyalin lisse et glissant, ce qui réduit le frottement des surfaces articulaires lors des mouvements et l'absorption des chocs et des charges.
  • La tête fémorale. La tête fémorale est une formation osseuse sphérique qui pénètre dans le cotyle, formant une articulation de la hanche. Sa surface articulaire est également recouverte de cartilage hyalin, dont l'épaisseur est d'environ 4-6 mm.
  • Capsule articulaire. La capsule est un tissu dense qui se fixe aux bords du cotyle et entoure complètement toute la tête articulaire et fémorale.
  • Liquide intra-articulaire (synovial). Toutes les surfaces intra-articulaires (à l'exception du cartilage articulaire) sont recouvertes d'une membrane synoviale. Sa fonction principale est la production d'un fluide visqueux et élastique qui remplit la cavité articulaire. Le liquide synovial réduit la friction entre les surfaces composites, joue le rôle d'un amortisseur pendant le stress et, avec la membrane synoviale, fournit la nutrition et le métabolisme dans les structures intra-articulaires. Le cartilage recouvrant les surfaces articulaires des os est également alimenté par le liquide synovial - tout en réduisant la charge sur l'articulation, le cartilage, comme une éponge, «absorbe» une certaine quantité de liquide synovial. Avec la charge suivante sur l'articulation, le cartilage se contracte et le liquide synovial pénètre à nouveau dans la cavité articulaire, où il est enrichi en nutriments.
  • Appareil ligamentaire. La force de l'articulation de la hanche est fournie par un appareil ligamentaire puissant. Les ligaments de la cuisse (iliaque-fémoral, pubo-fémoral, sciatique-fémoral et ligament de la tête fémorale) sont situés à la fois dans l'épaisseur de la capsule articulaire et à l'extérieur de celle-ci.

Les caractéristiques structurelles de l'articulation permettent d'effectuer toute la gamme des mouvements (flexion et extension, adduction et abduction, rotation vers l'intérieur et vers l'extérieur) sur trois plans. Causes de l'arthrose de l'articulation de la hanche

Des études récentes ont montré que le développement de l'arthrose de l'articulation de la hanche résulte de l'interaction de nombreux facteurs, dont les microtraumatismes du cartilage articulaire et la violation de son trophisme sont décisifs (

Le mécanisme de la coxarthrose

Quelles que soient les causes des changements pathologiques de cette maladie, elles sont toujours similaires. Dans des conditions normales, les surfaces articulaires des os de l'articulation de la hanche sont congruentes, c'est-à-dire qu'elles correspondent complètement les unes aux autres, ce qui garantit la distribution de charge la plus uniforme. En raison de l'influence de facteurs causaux, une déformation ou un réarrangement structurel du cartilage hyalin dans la cavité articulaire se produit, ce qui entraîne une altération de la congruence des surfaces articulaires.

La conséquence de ce processus est une répartition inégale de la charge lors des mouvements. La partie du cartilage articulaire, soumise à une charge plus importante, commence progressivement à changer à la fois anatomiquement et fonctionnellement. Dans un lieu de chronique (

) augmentation de la pression développer des processus sclérotiques, des fissures apparaissent dans le cartilage. Les surfaces articulaires des os deviennent inégales, rugueuses.

Ce processus entraînera certainement le développement de réactions compensatoires. Au début, une prolifération de tissu cartilagineux peut se produire dans la zone des dommages et autour d'elle. Si la charge continue, le tissu cartilagineux meurt avec le temps et des os peuvent apparaître à sa place. De plus, les excroissances osseuses peuvent apparaître non seulement sur le site des dommages, mais aussi autour de celui-ci, formant ce que l'on appelle

- excroissances osseuses dirigées dans la cavité articulaire.

Au cours du développement de la coxarthrose, d'autres composants de l'articulation sont également endommagés. Dans la capsule articulaire, la formation de fibres (

) tissus. Il se condense, devient moins mobile et extensible. Les ligaments intra-articulaires deviennent moins durables et peuvent fusionner avec la membrane synoviale, dans laquelle apparaissent également des foyers de fibrose. Si le traitement n'est pas commencé en temps opportun, la dernière étape du développement du processus pathologique sera la fibrose et la croissance croisée des composants intra-articulaires, la croissance prononcée des ostéophytes, la convergence des surfaces articulaires des os et le rétrécissement de l'espace articulaire, ce qui entraînera une limitation importante ou un manque complet de mobilité dans l'articulation.

Selon la cause, il y a:

  • coxarthrose sénile;
  • coxarthrose congénitale (dysplasique);
  • coxarthrose après une blessure;
  • coxarthrose causée par une infection;
  • coxarthrose causée par une nécrose aseptique de la tête fémorale;
  • coxarthrose après la maladie de Perthes;
  • coxarthrose idiopathique (dont la cause ne peut être déterminée).

Coxarthrose sénile À mesure que le corps humain vieillit, il y a violation de tous les processus biologiques qui s'y trouvent. Au niveau des articulations, cela se manifeste par un ralentissement du processus de régénération (c'est-à-dire un renouvellement cellulaire constant) du cartilage hyalin qui, combiné à une violation du métabolisme minéral dans tout le corps, conduit à leur déformation.

Les processus décrits se produisent chez la plupart des personnes de plus de 60 ans. Cependant, assez souvent, ils sont légèrement exprimés et ne provoquent pas de manifestations cliniques de la maladie. Dans le même temps, cela conduit à une prédisposition accrue des personnes âgées à l'arthrose de l'articulation de la hanche (

La cause de la coxarthrose congénitale est

, c'est-à-dire un sous-développement ou un développement incorrect des composants intra-articulaires, conduisant à une violation de l'articulation articulaire. Même dans des conditions normales, l'articulation de la hanche du nouveau-né n'est pas complètement formée - le cotyle est plus lisse, aplati et la tête du fémur n'y est retenue qu'en raison de la capsule articulaire et des ligaments (

) Avec la dysplasie, un sous-développement du cotyle et de la tête fémorale peut être noté, ce qui conduit souvent à une subluxation ou

Le fait que le développement et la formation d'une articulation chez un enfant se produisent en interaction étroite avec l'activité physique est important. Normalement, une augmentation uniforme de la pression sur les surfaces articulaires des os stimule la croissance et le développement du cartilage hyalin, l'approfondissement du cotyle, ainsi que la croissance des os eux-mêmes. Avec la dysplasie, ces charges sont réparties de manière inégale, ce qui conduit à un développement articulaire incorrect et à une déformation des surfaces articulaires des os.

Coxarthrose après une blessure

Une blessure à l'articulation peut également endommager le cartilage ou les os articulaires. En cas de traumatisme, un processus inflammatoire se développe dans la cavité articulaire, ce qui entraîne une augmentation de la pression intra-articulaire (

) Cela provoque une violation de la composition du liquide synovial, des dommages à la membrane synoviale, une malnutrition et une déformation du cartilage articulaire.

Il convient de noter que dans le développement de l'arthrose, il n'est pas plus important de léser simultanément l'articulation, mais une exposition longue et souvent répétée au facteur traumatique, surtout si elle est combinée à une violation existante de la congruence des surfaces articulaires.