Entrez le nom du site

  • Réhabilitation

Le fémur est le seul os de la cuisse. C'est l'os le plus lourd, le plus long et le plus solide du corps. Son extrémité proximale a une tête sphérique, qui est attachée à l'os pelvien dans le cotyle. L'extrémité distale du fémur a un épicondyle latéral et médial, qui se connecte au tibia.

- le grand trochanter est une saillie à la partie distale de la tête et du cou du fémur, et peut parfois être ressenti dans la région fessière.

Tibia

Le tibia est le plus grand et le plus médial des os du membre inférieur. À l'extrémité proximale de l'os, les condyles médial et latéral se connectent à l'extrémité distale du fémur, formant une articulation du genou.

- tubérosité tibiale - une zone rugueuse sur la face avant du tibia.
- la cheville médiale peut être palpée comme un renflement interne sur la cheville.

Fibule

Le péroné est situé latéralement et parallèlement à la jambe inférieure et est un os mince et en forme de bâton. Le péroné n'a pas beaucoup de poids. Elle n'est pas impliquée dans la formation de l'articulation du genou..

- la cheville latérale sur le péroné peut être palpée comme un renflement externe sur la cheville.

Casquette genou

La rotule est un petit os sésamoïde de forme triangulaire dans le tendon du quadriceps fémoral. Il forme l'avant du genou.

La partie inférieure du fémur et la partie supérieure du tibia du membre inférieur droit (vue de face)

Fémur: a) vue de face; b) vue arrière

Tibia et péroné du membre inférieur: a) vue de face;
b) vue arrière

Os du tarse

Les os du tarse sont sept os de la cheville. Les deux plus gros os du tarse ont principalement un poids corporel: ce sont le calcanéum et le talus, qui est situé entre le tibia et le calcanéum. Le scaphoïde, le sphénoïde médial, le sphénoïde intermédiaire, le sphénoïde latéral et les os cuboïdes composent les cinq autres os du tarse.

Os métatarsiens

Cinq os métatarsiens forment la montée du pied.

Os phalangiens

Chaque doigt du membre inférieur a trois phalanges, à l'exception du pouce, qui n'a que deux phalanges.

Os du membre inférieur droit: vue antéro-médiale

Os du membre inférieur droit: vue latérale

Os du membre inférieur gauche: vue de dessus

Tout sur les os des membres inférieurs de l'homme
aux cours de massage à Saint-Pétersbourg

Os du pied

Au pied, on distingue le tarse, le métatarse et les os des orteils.

Tarse

Tarse, tarse, est formé de sept os courts et spongieux, ossa tarsi, qui, comme les os du poignet, sont disposés en deux rangées. La rangée postérieure ou proximale se compose de deux os relativement gros: le talus et le calcanéum sous-jacent.

La rangée avant, ou distale, se compose des sections médiale et latérale. La section médiale est formée par le scaphoïde et trois os sphénoïdes. Dans la section latérale, il n'y a qu'un seul os cuboïde.

En relation avec la position verticale du corps humain, le pied supporte la charge de toute la section sus-jacente, ce qui conduit à une structure particulière des os du tarse chez l'homme par rapport aux animaux.

Ainsi, le calcanéum, situé dans l'un des principaux points d'appui du pied, a acquis les plus grandes dimensions, la force et la forme allongée, allongé dans la direction antéropostérieure et épaissi à l'extrémité postérieure sous la forme du tubercule calcanéen, tuber calcanei.

Le talus s'est adapté à l'articulation avec les os de la jambe inférieure (ci-dessus) et avec le scaphoïde (avant), ce qui explique sa grande taille et sa forme et la présence de surfaces articulaires sur celui-ci. Les os restants du tarse, également plus sévères, sont devenus relativement massifs et adaptés à la forme voûtée du pied.

1. Le talus, le talus, se compose du corps, le corpus tali, qui s'étend dans le cou rétréci à l'avant, collum tali se terminant par une tête convexe ovale, caput tali, avec une surface articulaire pour l'articulation avec le scaphoïde, facies articularis navicularis.

Le corps du talus sur sa face supérieure porte le soi-disant bloc, la trochlée tali, pour l'articulation avec les os de la jambe inférieure. La surface articulaire supérieure du bloc, faciès supérieur, la jonction avec la surface articulaire distale du tibia, est convexe d'avant en arrière et légèrement concave dans la direction frontale.

Ses deux surfaces articulaires latérales du bloc se trouvant des deux côtés, facies malleolares medialis et lateralis, sont le lieu d'articulation avec les chevilles.

La surface articulaire de la cheville latérale, facies malleolaris lateralis, se plie en dessous sur le processus latéral, processus lateralis tali, s'étendant à partir du corps du talus.

Derrière le bloc, le processus postérieur, processus tali postérieur, séparé par une rainure pour le passage du tendon, s'écarte du corps du talus. fléchisseur hallucis longus.

Sur la face inférieure du talus, il y a deux surfaces articulaires (antérieure et postérieure) pour l'articulation avec le calcanéum. Entre eux passe un profond sillon rugueux sulcus tali.

2. Calcaneus, calcaneus. Sur la face supérieure de l'os se trouvent des surfaces articulaires correspondant aux surfaces articulaires inférieures du talus. Le processus du calcanéum, appelé sustentaculum tali, le support du talus, s'étend jusqu'au côté médial. Ce nom est donné à l'annexe car il supporte la tête du talus..

Les facettes articulaires situées dans le calcanéum antérieur sont séparées de la surface articulaire postérieure de cet os par un sillon, sulcus calcanei, qui, à côté du même sillon du talus, forme un canal osseux, sinus tarsi, s'ouvrant du côté latéral à l'arrière du pied. Sur la surface latérale du calcanéum, passe une rainure pour le tendon du long muscle fibulaire.

Sur le côté distal du calcanéum, face à la deuxième rangée des os du tarse, il y a une surface articulaire de selle pour l'articulation avec l'os cuboïde, facies articularis cuboidea.

L'arrière du corps du calcanéum se termine sous la forme d'un tubercule rugueux, le tuber calcanei, qui forme deux tubercules vers la plante du talon - processus lateralis et processus medialis tuberis calcanei.

3. Le scaphoïde, os naviculare, est situé entre la tête du talus et trois os sphénoïdes. Sur son côté proximal, il présente une surface articulaire ovale concave pour la tête du talus. La surface distale est divisée en trois facettes lisses, s'articulant avec trois os sphénoïdes. Un tubercule rugueux, tuberositas ossis navicularis, qui est facilement palpable à travers la peau, est projeté du côté médial et jusqu'à l'os. Un petit site articulaire pour l'os cuboïde se trouve souvent sur le côté latéral..

4, 5, 6. Les trois os sphénoïdes, ossa cuneiformia, sont appelés ainsi par leur apparence et sont appelés os cuneiforme mediale, intermedium et laterale. De tous les os, l'os médial est le plus grand, l'intermédiaire est le plus petit et le latéral est de taille moyenne. Sur les surfaces correspondantes des os sphénoïdes se trouvent des facettes articulaires pour l'articulation avec les os adjacents.

7. L'os cuboïde, os cuboideum, se trouve sur le bord latéral du pied entre le calcanéum et les bases des métatarsiens IV et V. Par conséquent, les surfaces articulaires sont situées aux endroits appropriés. Une crête oblique, tuberositas ossis cuboidei, avec une rainure devant, sulcus tendinis m. peronei longi.

Anatomie musculaire des jambes

L'anatomie des muscles des jambes nous aidera à approfondir la question de la musculation. Grâce à quoi nous pouvons comprendre le principe selon lequel le bas du corps est entraîné. Après tout, connaissant la fonction des muscles, il est beaucoup plus facile de sélectionner des exercices. Par conséquent, la plupart des culturistes apprécient cette connaissance. Les jambes sont le plus grand groupe musculaire de tous. Mais pour une raison quelconque, la plupart des athlètes sont irresponsables dans leur développement. Préférant le haut de votre corps. Sans aucun doute, la poitrine et le dos sont également très importants, mais sans jambes grandes et solides, il sera très difficile de progresser à l'avenir. Et en termes d'esthétique que recherchent les athlètes, tout sera très triste. Imaginez-vous à quoi ressemblera un homme aux larges épaules, à un dos et une poitrine massifs. Mais en même temps les jambes minces. Et pour les filles en général, ce groupe musculaire est primordial dans leurs séances d'entraînement. C'est comme construire des bâtiments. Les jambes apparaissent ici comme une fondation large et solide. Deux piliers sur lesquels repose le reste de la structure. Et si la fondation n'est pas posée correctement, quelle que soit la solidité de la construction, elle s'effondrera toujours. Pour éviter que cela ne se produise, je vous suggère de vous familiariser avec cet article. Les informations présentées ici seront suffisantes pour combler les lacunes dans la connaissance de l'anatomie.

Anatomie musculaire des jambes

Séparation des muscles des jambes

Le bas du corps compte plus de 30 muscles. Mais nous ne nous intéressons pas à tout. Puisque nous n'essayons pas de passer un examen dans un établissement médical. Notre tâche est le développement des principaux muscles, ce qui nous aidera à obtenir des résultats exceptionnels dans le gymnase. Et aussi, façonnez la partie inférieure de notre corps. Anatomiquement, nous pouvons diviser la jambe en 4 parties:

  • Bassin (fesses). Ces muscles ne font pas tout à fait partie de nos jambes. Mais comme ils sont attachés au fémur, nous les prenons également en compte. Oui, et il est très difficile de ne pas utiliser les fesses lors de la plupart des exercices pour les jambes. Ce groupe musculaire est situé à l'arrière du corps. Dans la zone entre le bas du dos et la cuisse. Le plus grand intérêt pour nous est: grand, moyen et petit fessier.
  • Hanche. C'est la partie que presque tous les athlètes veulent développer. C'est elle qui donne forme à nos pieds. Il commence à partir de l'os pelvien (auquel certains muscles sont attachés) et se termine au genou. Ses fonctions principales incluent la flexion et l'extension du bas de la jambe et de la cuisse. En plus d'amener les jambes vers le corps et leur rotation (rotation). Classiquement, ce groupe est divisé en parties. Antérieur, médial (interne) et postérieur.
  • Tibia. Ce ne sont pas des muscles gros mais très résistants qui occupent la partie inférieure de la jambe. Du genou au pied. Nous sommes intéressés par le groupe arrière. Il comprend: le triceps et le muscle plantaire. Tous les autres muscles sont responsables de la flexion et de l'extension des doigts. Par conséquent, nous ne les considérerons pas.
  • Pied. Ceci est notre soutien. Qui est responsable de l'équilibre. Les muscles situés dans le pied partent principalement du bas de la jambe. Et ils sont responsables du mouvement des doigts. Leur flexion et extension. Ainsi que le mouvement l'un vers l'autre. Et pour les tours de pied. Effectuer tout exercice qui nécessite d'équilibrer le corps, ils sont activement inclus. Par conséquent, nous ne ferons pas d'exercices séparés pour ces muscles. Néanmoins, notre tâche est de consacrer la majeure partie de notre temps à des groupes plus massifs..

On peut également diviser les muscles des jambes, selon le degré de leur localisation:

  • Superficiel. Ce sont les muscles qui sont situés bien en vue directement sous la peau elle-même. Nous pouvons facilement les toucher avec nos mains. Ces muscles donnent juste ce look visuel.
  • Profond. Situé sous la surface. Et bien qu'ils ne soient pratiquement pas visibles. Mais ils jouent également un rôle énorme dans le modelage des jambes..

Mais n'oubliez pas encore une chose. Lors de l'entraînement des jambes, nous nous efforçons non seulement de leur donner une forme ou une autre. Nous avons également pour tâche de renforcer ces muscles. Cela augmentera la stabilité de notre corps et nous pourrons travailler avec des poids plus lourds. Et pour les personnes impliquées dans les sports de puissance, la progression de la charge est l'un des facteurs clés.

Anatomie des os squelettiques du membre inférieur (jambe, bassin)

Avant de commencer à examiner les muscles des jambes, nous parlerons un peu des os auxquels ils sont attachés. Nous n'irons pas en profondeur, car c'est le sujet d'un article complètement différent. Ci-dessous dans l'image, nous pouvons voir le squelette de notre partie inférieure.

Comme vous pouvez le voir, tout commence par le bassin. Qui se compose de deux os iliaques. À leurs bords, à savoir à la crête iléale, les muscles du bassin et des hanches sont attachés. Il y a aussi un sacrum qui est attaché à la colonne vertébrale. Cela nous permet de garder le corps droit. Et déjà à sa fin, il y a un coccyx. Voici deux os pubiens. Dont les bords servent de site de fixation des adducteurs et de la partie postérieure de la cuisse. Passons maintenant aux os des jambes. Les plus grands d'entre eux sont fémoraux. À leurs extrémités se trouvent deux soi-disant têtes qui sont attachées à l'ilium. À côté de ces têtes, il y a deux saillies, c'est une grande et une petite brochette. Aux extrémités inférieures du fémur, il y a deux épicondyles. Médial (interne) et latéral (externe). En outre, il y a deux os de notre jambe inférieure. Tibial et fibulaire. Au sommet du tibia, se trouvent deux condyles. Médial et latéral. Ils leur servent de lieux d'attachement musculaire. Tous les os de la jambe sont connectés au genou. Il y a un petit os appelé genouillère. Plus communément appelé rotule. Et bien sûr, n'oubliez pas les os du pied. Où est la phalange de tous nos doigts. Et le grand calcanéum.

Cette information sera suffisante pour avoir une idée. Et il vous sera plus facile d'accepter de plus amples informations..

Muscles pelviens

Comme je l'ai dit plus tôt, cela inclut les muscles fessiers. Pour des raisons de développement, un grand nombre de filles dans la salle ont beaucoup transpiré. Mais cela ne signifie pas que les hommes évitent de les entraîner. C'est juste que leur priorité n'est pas la forme ronde, mais la force de ces muscles. Par exemple, dans l'haltérophilie et l'haltérophilie, le développement des fessiers revêt une grande importance.

Fessier

Il s'agit d'un muscle très gros (d'où son nom) et plat. La forme rappelle vaguement un losange. Son développement parmi tous les muscles fessiers est une priorité. Il est situé en surface et recouvre de lui-même tous les autres muscles de ce groupe. Ci-dessus est attaché à la surface postérieure de l'ilium. Et aussi au bord latéral du sacrum et du coccyx. La tête oblique vers le bas avec ses faisceaux supérieurs, est tissée dans un large fascia (membrane protectrice des muscles). Et le fond est attaché à la tubérosité fessière du fémur.

Fonctions: Étend la cuisse, mène sur le côté et est responsable de sa rotation (rotation) vers l'extérieur. Avec les jambes fixes, fait pivoter le bassin.

Gluteus Medium

Ce muscle est situé immédiatement sous le grand fessier. Il ressemble à un triangle de forme. S'attache à la surface extérieure de l'aile d'ilium. En descendant, entre dans un tendon puissant. Et attaché à la surface extérieure du grand trochanter du fémur.

Fonctions: Étend la cuisse. Participe à l'abduction de la cuisse et est le muscle le plus puissant qui effectue ce mouvement. La position du bassin est stabilisée lorsque nous sommes debout sur une jambe. Également impliqué dans la rotation latérale et médiale (rotation vers l'extérieur et vers l'intérieur).

Fessier

Il s'agit du muscle le plus petit et le plus profond des trois fesses. Le dessus est recouvert de milieu et ressemble complètement à sa forme. Seulement plus petit. Et se fixe aux mêmes endroits. Au-dessus de la surface extérieure de l'aile d'ilium. Et en dessous de la surface extérieure du grand trochanter du fémur.

Fonctions: Avec le fessier central, prend la jambe sur le côté. Cela aide également à garder l'équilibre en marchant. Participe à la rotation interne de la cuisse. Autrement dit, dans sa rotation.

Exercices Gluteus

De ce qui précède, nous pouvons remarquer que ces muscles relient le bassin et la cuisse. Ainsi, ils deviennent des stabilisateurs pour nos jambes. Prenez également votre pied sur le côté. Mais le plus important est la participation du muscle fessier maximus à l'extension de la cuisse. Pour les développer, vous devez sélectionner des exercices où ces fonctions sont présentes. Il en existe plusieurs plus efficaces:

  • Squats de sumo Toutes les conditions sont remplies ici. En raison du large réglage des jambes, la fonction d'abduction des jambes est impliquée. Lorsque vous sortez le rack d'une position assise, une extension de la hanche se produit. Et pour ne pas perdre l'équilibre, la fonction stabilisatrice de ces muscles est incluse dans le travail.
  • Envie roumaine. Cet exercice vise à travailler les fesses. Et est l'un des meilleurs à ces fins. La fonction principale qu'il utilise est l'extension de la hanche. Ainsi, il inclut activement le muscle fessier maximus. Et en raison de la flexion des jambes dans l'articulation du genou, le muscle biceps fémoral est exclu du travail.
  • Enlèvement des jambes dans le crossover. Vous pouvez prendre votre pied dans différentes directions. Dos, en se concentrant sur l'extension de la hanche et le développement d'un grand fessier. Et sur le côté, tournant sur le muscle moyen et petit.

Groupe avant des muscles de la cuisse

C'est ce groupe qui forme la cuisse à l'avant. Pour les hommes, le développement de ces muscles est primordial. On distingue plusieurs muscles majeurs..

Sartorius

Il ressemble à un ruban étroit en forme. Et c'est le muscle le plus long de notre corps. L'extrémité supérieure tire son origine de la surface avant de l'ilium. Ensuite, il descend obliquement vers l'avant de la cuisse. Et attaché à la tubérosité tibiale.

Fonctions: Participe à la flexion de la cuisse et du bas de la jambe. Avec des hanches fixes, le bassin s'incline vers l'avant. Et aussi impliqué dans le tournage des hanches vers l'intérieur.

Quadriceps femoris (quadriceps)

C'est le plus gros muscle de notre corps. D'après le nom, il est clair qu'il se compose de 4 têtes:

Muscle droit

Le plus grand des 4 têtes. Il est centré sur le devant de la cuisse. C'est ce muscle qui forme l'épaisseur de la jambe. Il provient de la surface inférieure de l'ilium. En descendant, entre dans le tendon commun. Qui est attaché à la tubérosité tibiale.

Fonctions: Du fait que le muscle traverse deux articulations: la hanche et le genou. Elle peut non seulement étendre la jambe au genou. Mais aussi la plier à la hanche.

Important: Lorsque vous vous penchez en avant pendant les squats, cette tête est moins impliquée dans le travail.

Muscle large médial

Situé sur la surface médiale avant (intérieure) du bas de la cuisse. D'en haut, il est légèrement bloqué par le muscle droit. Il ressemble à une goutte d'eau en forme. Bien développé, donne à la hanche une forme expressive. D'en haut, un mince tendon est attaché de l'intérieur au fémur. De plus, ses fibres descendent et passent dans le tendon large. Ils passent partiellement dans le tendon commun. Et les fibres restantes sont attachées au bord intérieur de la rotule.

Fonctions: extension des jambes dans l'articulation du genou. Tournez le bas de la jambe vers l'intérieur. Stabilise le genou en l'empêchant de tomber à l'intérieur.

Large muscle latéral

Situé à l'extérieur de l'avant de la cuisse. Occupant presque toute cette zone. Légèrement recouvert par le muscle droit. Cette tête façonne la cuisse de l'extérieur. Rendre les jambes plus massives. En musculation, on lui accorde une importance particulière, par rapport aux autres sports motorisés. Il provient de l'extérieur du fémur. En descendant, entre dans le tendon commun de 4 têtes. Et avec certains faisceaux, il est tissé dans le bord latéral (externe) de la rotule.

Fonctions: extension des jambes dans l'articulation du genou. Tournez le tibia vers l'extérieur. Agit comme stabilisateur de genou. Ne pas le laisser tomber. Autrement dit, il effectue l'action inverse de la tête médiale.

Muscle intermédiaire

Il est situé sur la face avant de la cuisse, immédiatement sous le muscle droit. C'est la plus faible de toutes les têtes. Le bord supérieur est attaché à la surface antérieure du fémur. Et en descendant dans le tendon commun.

Fonctions: Participe à l'extension des jambes dans l'articulation du genou.

Exercice sur la cuisse avant

Comme vous l'avez déjà compris, ce groupe musculaire étend la jambe dans l'articulation du genou. Des exercices les plus efficaces qui correspondent à ces fonctions peuvent être identifiés:

  • Squats avant. En raison du fait que la barre est située en face, nous serons obligés de dévier un peu en arrière. Afin de ne pas la laisser tomber. Par conséquent, la majeure partie de la charge tombera sur les quadriceps. La fonction principale impliquée dans cet exercice est l'extension des jambes.
  • Le développé couché dans le simulateur avec un réglage étroit des jambes.En raison du réglage étroit, les muscles fessiers ne sont pas inclus dans le travail. Pour déplacer l'accent sur la tête latérale, placez vos jambes ensemble. Disposer sur l'épaule de largeur médiane.
  • Marcher jusqu'à la plate-forme. Dans cet exercice, nous nous concentrons sur l'extension des jambes. Et c'est la fonction principale des quadriceps.
  • L'extension des jambes dans le simulateur est un exercice très traumatisant. Par conséquent, ne l'utilisez pas de façon continue. Afin de ne pas endommager vos articulations du genou. D'après le nom, il est clair qu'il répond à nos exigences. À savoir, il étend la jambe dans l'articulation du genou. En tournant les chaussettes sur le côté, on charge plus sur la tête latérale. Et à l'intérieur, la médiale.

Groupe cuisse médiale: adducteurs

Cette zone est très problématique. Et la plupart des athlètes sont en retard de développement. Puisqu'ils ne reçoivent pas l'attention requise dans la formation. Et sans leur développement, la hanche n'aura pas l'air esthétique. Grand et développé de l'extérieur. Et atrophié avec l'intérieur. Les muscles suivants appartiennent à ce groupe:

Muscle mince

Il a l'emplacement le plus superficiel, à l'intérieur de la cuisse directement sous la peau elle-même. Le bord supérieur est attaché à la surface avant de l'os pubien. Puis il descend, fait le tour de l'épicondyle médial du fémur. Et attaché à la tubérosité tibiale.

Fonctions: participe à la mise en place et à la flexion de la hanche. Fait également pivoter le bas de la jambe vers l'intérieur et participe à sa flexion.

Long muscle adducteur

Il s'agit d'un muscle plat, ressemblant à distance à un triangle. Situé légèrement en avant, plus près des quadriceps. Il provient de l'os pubien. Vers le bas, il se dilate et se fixe à la partie médiane du fémur.

Fonctions: Amener la hanche, la plier et la faire pivoter vers l'intérieur et vers l'extérieur.

Muscle adducteur court

A également une forme triangulaire. Il est situé un peu plus profondément que la longue avance. Il part de la face avant de l'os pubien. Ensuite, il descend et se fixe juste au-dessus du milieu de la surface interne du fémur.

Fonctions: Participe à la flexion de la hanche et au fantôme. Stabilise le bassin sans le laisser se pencher en arrière.

Gros muscle adducteur

C'est un muscle large et épais. Elle est la plus forte du groupe de tête. Il est situé plus profondément que les muscles longs et courts à l'intérieur de la cuisse. Il commence par un tendon puissant du bas du pubis et de l'ischion. Vers le bas, il se propage comme un éventail à un large tendon. Et attaché à toute la surface interne du fémur, et une partie à l'épicondyle médial.

Fonctions: Conduit la cuisse. Participe à sa flexion. Participe à la stabilisation pelvienne.

Exercices d'exercices musculaires

Comme vous pouvez le voir, ces muscles sont responsables d'une position stable. Ne pas laisser le bassin retomber. Et bien sûr, ils rapprochent leurs jambes. Leur développement contribuera à améliorer la posture. Renforcez l'intérieur de la cuisse. En raison de ce que nous pouvons augmenter les indicateurs de force dans de nombreux exercices de base. Pour leur développement, ils sont bien adaptés:

  • Squats Plie. Il s'agit d'un excellent exercice de base. Qui répond à toutes les fonctions anatomiques. En raison du large réglage des jambes et de la rotation des pieds, nous maximisons les adducteurs. Aussi, lors de la sortie du squat, les hanches sont rapprochées.
  • Mélanger les jambes dans le simulateur. D'après le nom, il est clair que l'exercice répond à nos exigences. Mais lors de son exécution, il convient d'observer la bonne technique. Il ne devrait pas y avoir de mouvements saccadés. Afin de ne pas blesser les muscles adducteurs.
  • Apporter les jambes dans le crossover. Également un exercice courant qui vous permet de travailler les muscles surrénaux.

Muscles de la hanche postérieure

Ces muscles sont des antagonistes du groupe antérieur. Autrement dit, ils remplissent des fonctions opposées. L'avant plie la jambe et le dos se plie. Dans leur entraînement, l'essentiel est d'exclure au maximum les muscles fessiers du travail. Si nous ne le faisons pas, ils assumeront la majeure partie du fardeau. Ce groupe comprend:

Biceps (cice biceps)

Il est situé sur le bord externe (latéral) de la cuisse postérieure. Ce muscle est le principal de ce groupe. Et la plupart des exercices visent à son développement. Se compose de deux têtes:

  • Longue. Qui part du tubercule sciatique, avec un petit tendon plat.
  • Court. Il provient de la surface interne de la moitié inférieure du fémur.

Ci-dessous, ces deux têtes sont connectées en un seul abdomen puissant. Qui entre dans un tendon étroit. Et les enveloppant derrière l'épicondyle latéral du fémur, attaché à la tête du péroné.

Fonctions: Étend la cuisse avec le grand fessier. Flexion de la jambe dans l'articulation du genou. Et dans cette position peut se révéler.

Muscle semi-tendineux

C'est un muscle long et mince. Il est situé plus près du bord intérieur (médial) de la cuisse postérieure. Cela commence par le tubercule sciatique. Vers le bas, il passe dans le tendon mince, avec lequel il entoure l'épicondyle médial postérieur du fémur. Et attaché à la tubérosité tibiale.

Fonctions: Participe à l'extension de la hanche et à la flexion de la jambe dans l'articulation du genou.

Muscle semi-membraneux

Situé sur le bord intérieur de l'arrière de la cuisse. Le fond est recouvert d'un muscle semi-tendineux. Il provient du tubercule sciatique. Descendre autour de l'épicondyle du fémur et s'attache au condyle médial du tibia.

Fonctions: Étend la cuisse. Plie la jambe. Et fait également pivoter le bas de la jambe vers l'intérieur avec une articulation du genou pliée.

Entraînement de la hanche arrière

Autrement dit, comme nous le voyons, les exercices doivent remplir deux fonctions principales. Il s'agit d'une extension de la hanche ou d'une flexion des jambes. Dans certains exercices, nous pouvons également utiliser la rotation du pied. Lors de la réduction des chaussettes, plus de muscle transversal est chargé. Lors de la reproduction sur le côté, les biceps de la hanche.

  • Soulevé de terre sur les jambes droites. Il s'agit d'un exercice de base. Qui active la fonction d'extension de la hanche à la sortie de l'inclinaison. Ainsi, elle implique tous les muscles du groupe postérieur. Et puisque les jambes restent plates lorsqu'elles sont inclinées. La majeure partie de la charge sera prise en charge par l'arrière de la cuisse.
  • Squats jambes larges. S'applique également aux exercices de base. Implique deux fonctions. Plier les jambes au moment du squat. Et extension de la hanche lors du retour à la position de départ. De plus, les 3 muscles fessiers travaillent dans le squat. Et une petite fraction de la charge est donnée aux muscles adducteurs.
  • Curl des jambes dans le simulateur. Ici, je pense que tout est clair. L'exercice nous donne l'occasion de travailler l'arrière de la cuisse de manière isolée. En pliant les jambes dans l'articulation du genou.
  • Menant les jambes en arrière dans le croisement. Cet exercice est principalement effectué par des filles. Il vous permet de travailler tous les muscles du groupe du dos de manière isolée..

Muscles du tibia

Ces muscles sont des stabilisateurs pour notre pied. Et participe à la flexion des jambes dans l'articulation du genou. Les muscles du groupe antérieur sont responsables de la rotation du pied, de la flexion et de l'extension des doigts. Mais comme je l'ai dit plus tôt, nous ne les considérerons pas. Nous sommes plus intéressés par le groupe arrière. Qui inclut:

Muscle triceps

C'est le muscle principal qui peut être entraîné et nous pouvons influencer sa forme.

Se compose de deux muscles:

Le veau repose en surface et possède deux puissantes têtes.

  • Médian. Il est situé plus près de la partie intérieure de la surface arrière de la jambe inférieure. Et est plus puissant. Commence à partir de la surface postérieure de l'épicondyle médial du fémur.
  • Latéral. Cette tête, au contraire, est située plus près de la partie externe de la jambe inférieure. Et part de la surface postérieure de l'épicondyle latéral du fémur.

Ces deux têtes sont dirigées vers le bas et au milieu de la jambe inférieure sont reliées en un seul tendon puissant. Le deuxième muscle est le soléaire. Ceci est un muscle plat. Situé sous le mollet. Un bord attaché à la tête du péroné. Et d'autres à la surface intérieure du tibia. Et en descendant, il se connecte au tendon musculaire du mollet. Qui est attaché au calcanéum. Ce tendon est connu de beaucoup sous le nom "Achille".

Fonctions: Participe à la flexion des jambes dans l'articulation du genou. Plie le pied. C'est également un stabilisateur des muscles de la jambe inférieure..

Muscle plantaire

Il s'agit d'un muscle très court qui a un tendon long et mince. Il part du condyle latéral du fémur. Il descend et passe dans le tendon étroit, qui se situe entre le soléaire et le muscle du mollet. S'attache au calcanéum.

Fonctions: Aide à plier la jambe dans l'articulation du genou. Participe à la levée du pied. Étire la capsule du genou.

Entraînement des muscles du mollet

Sur la base de ce qui précède, nous pouvons conclure. Que ce groupe musculaire reçoit une partie de la charge dans presque tous les exercices pour les jambes où nous les plions dans l'articulation du genou. De plus, ils agissent comme un stabilisateur du pied et participent également à la levée des orteils. Il existe plusieurs exercices spécialisés:

  • Se lève sur des chaussettes dans un simulateur spécial. Il existe de nombreux simulateurs de ce type. Il existe une option où nous effectuons l'exercice en position debout, assise et même couchée en biais. Par conséquent, choisissez n'importe quel simulateur qui se trouve dans votre salle de gym et commencez à soulever des chaussettes.
  • Âne. Appartient à un certain nombre d'exercices rarement rencontrés dans les gymnases modernes. Mais les culturistes de l'âge d'or étaient en demande. En inclinant le corps vers l'avant, nous étirons les fesses et l'arrière de la cuisse. Par conséquent, ils ne pourront pas s'allumer et supporter la charge des muscles du mollet.
  • Chaussettes de levage avec haltères. Il s'agit d'un analogue du premier exercice, mais au lieu du simulateur, le poids de l'haltère est utilisé. Pour plus de stabilité, il se prend dans une des mains et effectue des remontées tour à tour sur chaque jambe.

Comme vous pouvez le voir, l'anatomie est une science intéressante et ses connaissances sont très utiles. Surtout pour les personnes qui souhaitent développer leur corps. Il n'est pas nécessaire de connaître tous les termes scientifiques. L'essentiel est de comprendre à quoi le muscle est attaché. Au bassin, à la cuisse ou au bas de la jambe et quelle fonction il remplit. Ensuite, vous pouvez choisir les bons exercices.

En quoi consiste le pied humain: une description détaillée de la structure

Le membre inférieur, du point de vue de l'anatomie, intéresse rarement les personnes ayant peu de connaissances dans ce domaine. Une personne ordinaire représente le plus souvent la jambe avec un seul ensemble de tissus mous qui entoure certains gros os. Le seul site accessible à la compréhension est le genou - mais son étude se limite généralement à des points de référence externes. La plupart des gens de toutes les structures de cette articulation n'appellent que la rotule..

Par conséquent, il est nécessaire de s'attarder plus en détail sur la question de l'anatomie du membre inférieur - plus précisément, sa zone, qui comprend la cuisse et le bas de la jambe. Il est important non seulement de déterminer leurs limites exactes, mais également de comprendre la structure interne. Cette zone des jambes est uniquement banale à l'extérieur - à l'intérieur, elle contient les plus grandes formations anatomiques du corps.

Et ils sont tous sur la cuisse, qui est la structure de support la plus importante du corps. Cette liste comprend à la fois des éléments squelettiques et des tissus mous - le fémur, le nerf sciatique, la grosse veine saphène. Mais ces formations ne sont pas isolées - sur la cuisse et le bas de la jambe, elles représentent un seul ensemble, ne différant que par leur taille. Par conséquent, de grandes sections du membre inférieur doivent être considérées comme une structure entière, uniquement séparées fonctionnellement par l'articulation du genou.

Structures osseuses

En étudiant la structure de la jambe humaine à partir de la photo avec la description, il est clair que sa base est la partie squelettique. Il existe un certain nombre de gros os (fémur, tibia, péroné) et de petits os - rotule, talus, fémur, scaphoïde, cuboïde et phalanges des doigts.

Le fémur est la principale structure osseuse de la cuisse, reliée d'un côté au bassin et de l'autre aux os du bas de la jambe. À ses extrémités, il a une tête et des formations en forme de bloc, respectivement. Le tibia est formé de deux os: le tibia et le péroné. Ils sont parallèles les uns aux autres et forment une articulation de la cheville dans le bas de la jambe.

Les formations osseuses du pied sont diverses. Ils sont généralement divisés en 2 groupes: métatarse et tarse. Le tarse comprend: le talus, le calcanéum, le scaphoïde, le cuboïde et trois os sphénoïdes. Le métatarse est représenté par 5 structures osseuses tubulaires. En plus du métatarse et du tarse, il y a des phalanges des doigts.

Les gens demandent souvent quel est le nom de l'os de la jambe au-dessus du pied? Ces problèmes sont liés au fait qu'avec des dommages à la cheville, la douleur est localisée précisément dans sa zone. L'os est appelé bélier et a la forme d'une pyramide tronquée.

Toutes les structures osseuses des jambes forment un tout unique, offrant la possibilité de mouvements et de mouvements d'une personne. Avec leurs fractures, le stéréotype moteur de la personne est violé, ce qui nécessite une rééducation à long terme après la guérison.

Comment se forme le squelette de la jambe?

Au cours du développement de chaque personne avec des os des membres inférieurs, une série de métamorphoses se produit. Pendant le développement intra-utérin, seule la diaphyse se forme. Tout d'abord, un modèle cartilagineux de chaque diaphyse est formé, qui au moment de la naissance est ossifié. Après la naissance, des glandes pinéales cartilagineuses des os se forment. Ils deviennent des os pendant... la première décennie de la vie! Toute la période de croissance humaine entre la diaphyse et les épiphyses, les couches cartilagineuses sont préservées. Ils permettent aux os de croître en longueur. Et seulement à l'âge de 25 ans, les glandes pinéales fusionnent enfin avec la diaphyse.

Il est facile de voir comment l'anatomie des membres supérieurs et inférieurs d'une personne est similaire. Une épaule avec un seul humérus, des os ulnaires et radiaux de l'avant-bras, plusieurs os spongieux du poignet, cinq os métacarpiens, des phalanges des doigts - chacun en a trois sauf le grand. Comme vous pouvez le voir, «tout va bien ensemble».

Les os radial et ulnaire finissent par s'ossifier également à l'âge de 20-25 ans. La différence entre les os des membres supérieurs et inférieurs est en taille et en proportion. Le rayon est plus petit et plus fin que le péroné. Les phalanges des doigts sont plus longues que celles du pied. C'est compréhensible: la jambe d'une personne n'a pas besoin de longs doigts flexibles. L'os radial se connecte à la membrane ulnaire - exactement la même qu'entre les os de la jambe inférieure... cette liste continue. La similitude dans la structure des bras et des jambes est évidente.

Articulations et appareil ligamentaire

En regardant le diagramme de la composition du pied humain, trois grandes articulations sont visibles: la hanche, le genou et la cheville. L'articulation de la hanche relie le membre inférieur et le tronc. Il est formé par le fémur et le bassin. Il a une large gamme de mouvements, ce qui permet aux gens de se déplacer librement, de courir et d'effectuer d'autres mouvements.

L'appareil ligamentaire, qui comprend 5 ligaments, donne de la force à l'articulation articulaire: zones iliaque-fémorale, pubo-fémorale, sciatique-fémorale, rondes et circulaires.

Le fémur, le tibia et le tibia forment l'articulation du genou. Le genou est une articulation en forme de bloc qui assure la flexion et l'extension du bas de la jambe. Devant les trois os se trouve une rotule qui fixe le muscle droit fémoral..

Les surfaces articulaires du genou sont recouvertes de cartilage hyalin, ce qui facilite les mouvements et empêche les dommages aux structures osseuses. En raison de la forte charge motrice, l'articulation est renforcée par des ligaments: croisé antérieur et postérieur, latéral interne et externe. Ils limitent l'amplitude des mouvements et empêchent le déplacement des surfaces articulaires les unes par rapport aux autres.

Les structures du squelette des membres inférieurs formant la cheville comprennent les chevilles médiales et latérales, ainsi que les surfaces supérieure et latérale du talus. L'articulation a également une forme de bloc, offrant une flexion et une extension du pied.

Attention! La cheville offre une large gamme de mouvements du pied. En plus de la flexion et de l'extension, son abduction, sa réduction et sa rotation sont également possibles. Cela augmente le risque de blessure à la cheville, en particulier lorsque vous faites du sport.

Tous les os du pied sont reliés les uns aux autres par de petites articulations articulaires. Ils montrent peu de mobilité nécessaire pour la marche et d'autres mouvements.

Les violations de l'élasticité des ligaments et du tonus musculaire conduisent à des pieds plats. Il s'agit d'une maladie courante qui survient dans l'enfance et à l'âge adulte. Son traitement comprend toujours le renforcement des structures anatomiques du pied..

Articulation du genou

Cette articulation assez grande et complexe ne peut pas être ignorée - c'est à la fois la limite et l'élément de liaison entre le bas de la jambe et la cuisse. Par conséquent, vous devez considérer toutes les structures incluses dans sa composition:

  • Il n'y a que deux éléments osseux principaux dans l'articulation du genou - ce sont les condyles fémoraux et la surface articulaire du tibia. Ils portent la charge principale au repos et pendant les mouvements..
  • Mais il y a un os supplémentaire - la rotule (en raison de la forme externe est appelée rotule), qui joue un rôle dynamique important dans l'articulation.
  • À l'intérieur de la cavité de connexion, il y a des ménisques - deux plaques cartilagineuses semi-lunaires assurant un contact étroit avec les surfaces articulaires des os. Ils fournissent également un bon effet d'amorti..
  • Terminez toute la construction du ligament - ils entourent le genou de tous les côtés et sont même présents à l'intérieur de la cavité articulaire. Leur position et leur direction variées confèrent à la fois une bonne résistance et mobilité à l'articulation..

Les points d'attache des muscles du bas de la jambe et de la cuisse sont situés au-dessus ou en dessous de l'articulation du genou. Bien qu'ils se chevauchent souvent les uns les autres, aucun effet négatif n'en résulte. Au contraire, cette structure assure la stabilisation du travail de tous les muscles de la jambe entre eux.

Groupes musculaires

Une étude de l'anatomie et de la structure musculaire du corps humain montre que les muscles des jambes représentent jusqu'à 40 à 45% de la masse de tous les groupes musculaires. L'un des principaux est la fesse. 3 muscles lui appartiennent:

  • petit fessier, assurant l'enlèvement du membre inférieur sur le côté;
  • fessier moyen, vous permettant de plier et de déplier la jambe. De plus, il permet à une personne de se tenir debout avec le corps incliné vers l'avant;
  • grande fesse - redresse la jambe et offre une position stable du torse.

Le deuxième plus grand groupe musculaire est situé sur la cuisse. Sur la surface avant, il y a un quadriceps, composé de 4 structures musculaires distinctes. Son rôle principal est l'extension du genou.

En plus de cela, sur la surface avant, il y a des muscles minces, tailleurs, peignes et adducteurs. Ils permettent d'amener les jambes à la ligne médiane du tronc.

Dans le haut de la jambe arrière et dans la zone inférieure de la cuisse, il y a plusieurs muscles: biceps, semi-tendons et semi-membranes. Ces formations assurent la flexion du genou et stabilisent également la position du membre inférieur lors de la marche.

Mise en garde! Lors de la course et d'autres mouvements brusques, les muscles de la cuisse postérieure sont le plus souvent endommagés. Peut-être leur étirement ou leur déchirement. Ces conditions nécessitent un traitement et une rééducation à long terme..

Les principaux groupes musculaires sur le bas de la jambe sont situés derrière. Le muscle soléaire et le mollet assurent la flexion de l'articulation du genou. Ils ont des points d'attache séparés à l'arrière de la cuisse, mais dans la région de la cheville, ils forment un tendon d'Achille commun.

À l'avant de la jambe se trouve le muscle tibial antérieur. Son rôle est l'extension du pied nécessaire à la marche.

Les groupes musculaires du pied sont situés sur la face plantaire et arrière. Ils sont nécessaires à la flexion et à l'extension de la cheville, ainsi qu'aux articulations des doigts. Les muscles sont petits, mais ont une grande force pendant la contraction. Le pouce sur le pied, contrairement à la main, n'a pas de formations musculaires distinctes.

Diagnostic des maladies

L'articulation de la cheville peut être endommagée ou défectueuse. Une procédure de diagnostic est prescrite pour identifier le problème. Il peut s'agir:

  • Ultrason Cette méthode de diagnostic est rarement utilisée, en raison de la petite taille de l'articulation de la cheville. Mais, il vous permet de détecter un corps étranger, un gonflement, dû à l'accumulation de sang dans le sac articulaire et de voir les ligaments.

Formations nerveuses et vasculaires

L'étude de la composition anatomique et de la structure du membre inférieur comprend l'acquisition de connaissances sur l'approvisionnement en sang. Le flux sanguin dans la jambe n'est pas différent des autres parties du corps. Il existe également des vaisseaux artériels, veineux et lymphatiques, chacun remplissant sa fonction.

Le lit artériel est représenté par des branches de l'artère fémorale, qui part du vaisseau iliaque externe. Vers la cheville et le pied externes, il est divisé en branches de petit diamètre. Sur le membre inférieur, l'artère tibiale fémorale, poplitée, antérieure et postérieure, ainsi que les arcades artérielles du pied, sont isolées. Ces derniers sont situés sur le dos et le côté plantaire.

Les vaisseaux veineux collectent le sang des tissus périphériques et le transfèrent le long de la jambe dans la veine cave inférieure. Le lit vasculaire à sang veineux est représenté par deux réseaux - externe et superficiel. C'est dans les veines des jambes que les varices les plus fréquemment observées conduisent à la maladie du même nom.

Les vaisseaux lymphatiques sont nécessaires pour éliminer l'excès de liquide interstitiel. Il est formé à la suite de l'échange de nutriments entre les artères, les cellules et les veines. Avec des violations du système lymphatique, un œdème, des vaisseaux sanguins rétrécissants et des tissus mous se forment.

L'innervation de la jambe est assurée par des fibres végétatives, motrices et sensorielles. Les nerfs moteurs sont nécessaires à la commission du volontaire, c'est-à-dire mouvements axés sur la conscience, ainsi que pour l'activité réflexe.

Les fibres sensibles procurent une sensibilité cutanée ainsi qu'un sentiment de proprioception. Cette sensation de l'emplacement de certaines parties du corps sans contrôle visuel sur elles. Le système nerveux autonome fournit un ton normal de formations vasculaires et une nutrition des tissus mous. Les violations de son travail entraînent des troubles trophiques, jusqu'à la formation d'ulcères.

Composition osseuse

Le squelette de toute personne se compose de plus de 200 os. Ils sont formés par le tissu osseux, qui est représenté par un grand nombre de composés minéraux et organiques. Les minéraux donnent aux os dureté et résistance, tandis que les substances organiques sont responsables de la flexibilité et de l'élasticité. Les composés inorganiques dans les os du squelette représentent environ 70%. Avec l'âge, ce chiffre augmente, ce qui entraîne une augmentation de la fragilité des os et une diminution de leur force. Pour cette raison, plus l'âge adulte prendra plus de temps.

Les fonctions

Le pied est une structure complexe qui s'est développée chez l'homme à la suite d'une longue évolution. Le membre inférieur est nécessaire pour maintenir la position verticale du corps, ainsi que son mouvement dans l'espace. Toutes ses structures permettent de marcher, courir et sauter..

Le fémur, le péroné et d'autres formations osseuses forment une base «rigide» pour les mouvements, et les muscles les rendent possibles. Les fibres musculaires sont capables de se contracter, ce qui assure le mouvement des os les uns par rapport aux autres.

Tout mouvement est toujours associé à une charge mécanique sur le système musculo-squelettique. Articulation ligamentaire et articulations la réduisent.

Structure osseuse

Tout os du corps humain se compose de plaques osseuses, de poutres et de poutres. La seule différence est la compacité de ces éléments. Sur une section d'un os tubulaire, il est visible qu'à l'extérieur la substance osseuse est dense et à l'intérieur plus lâche. Dans la substance spongieuse, les barres transversales sont disposées de manière à former des cellules entre elles. Si les éléments osseux sont densément disposés les uns aux autres sous la forme de cercles concentriques, des cavités se forment à l'intérieur, dans lesquelles se trouvent les vaisseaux et les nerfs. La substance compacte est localisée à l'extérieur et rend l'os solide, tandis que spongieux, en raison de sa structure, réduit la masse osseuse. Leur rapport peut être différent et dépend de la fonction, de la forme et de l'emplacement dans le corps.

Muscle

Les muscles faiblement développés de la face supérieure du pied n'offrent qu'une extension des doigts, plantaire - fonctions d'amortissement.

L'état des muscles affecte les fonctions du membre: une tension excessive ou un mauvais développement affectera inévitablement les articulations. L'inverse est également vrai: les maladies du squelette affecteront les muscles. Une relaxation excessive des muscles du pied et du bas de la jambe menace les pieds plats.

Fesses

Tendons

La plupart d'entre eux sont une extension des muscles qui servent à les attacher au périoste. Une autre fonction est de renforcer la capsule articulaire et d'assurer la mobilité des membres. De plus, ils effectuent plusieurs tâches spécifiques - maintien de la voûte plantaire, répartition correcte et compensation du poids tombant sur les jambes.

Le plus grand ligament du corps, le tendon d'Achille, est important. Il est attaché au calcanéum et agit comme un accumulateur d'énergie mécanique lors de la marche. Pour cette raison, les coûts énergétiques pour le déménagement sont réduits de 20 à 30%.

L'endommagement d'un tel tendon est une blessure très grave, il peut difficilement être restauré seul, donc presque toutes les blessures ne sont traitées que par la chirurgie.

Arc du pied

Exécute plusieurs fonctions: amortissement en sautant et en courant; soutenir - maintenir le poids corporel pendant que la personne est en position verticale.

L'anatomie de la structure de la voûte plantaire se compose d'une partie transversale et longitudinale et a une structure arquée, grâce à cela, une personne s'appuie sur le métatarse et le talon lors de la marche. En cas de problèmes avec les ligaments et les muscles, le pied prend une forme plus aplatie, à la suite de quoi la colonne vertébrale et les articulations voisines peuvent souffrir, qui assument une partie des fonctions de support de la charge et debout..

Innervation

Les nerfs contrôlent les muscles du bas de la jambe et leur envoient des impulsions. L'anatomie du système nerveux des membres inférieurs est organisée par les nerfs péronier postérieur et superficiel, ainsi que par les nerfs tibial et du mollet. Avec une compression excessive de la zone innervée, son engourdissement et sa sensation de picotement se produisent avec des fonctions altérées.

L'anatomie des os du pied a une structure complexe et est riche en petits capillaires, nécessaires à la mise en œuvre des mouvements des pieds. Grâce à ses caractéristiques anatomiques, une personne peut se déplacer sur les côtés, courir, sauter et s'adapter à différentes surfaces tout en marchant. Le pied résiste à une charge énorme, il doit donc être protégé. S'il y a un risque de blessure à la jambe, assurez-vous de renforcer les gros muscles avec un équipement de protection

Traitement

Il n'y a pas de schéma thérapeutique unique pour toutes les causes de douleur aux pieds: certaines situations nécessitent une hospitalisation immédiate ou une urgence, et un certain nombre de problèmes peuvent être traités en ambulatoire (à domicile). La principale recommandation médicale est de fournir du repos à la zone affectée, de minimiser la charge sur celle-ci et de réduire l'activité physique. Les points restants sont résolus en fonction d'un problème spécifique:

  • Dans le cas de l'ostéoporose, il est important de renforcer le tissu osseux, pour lequel des sources de phosphore et de calcium sont ajoutées à l'alimentation (l'apport supplémentaire de complexes minéraux n'est pas exclu), la vitamine D.La calcitonine peut également être prescrite (elle ralentit la résorption - destruction osseuse), la somatotropine (un activateur de la formation osseuse).
  • En cas de blessure (fracture, luxation, entorse), l'articulation doit être immobilisée avec un bandage élastique - elle est principalement réalisée sur la cheville. En cas de fracture, si nécessaire, le chirurgien remet les os à leur place, et après l'application de plâtre.
  • En présence d'hématomes, les œdèmes (entorses, ecchymoses) utilisent localement des anti-inflammatoires non stéroïdiens (Diclofenac, Nise, Ketonal), appliquent des compresses rafraîchissantes.
  • Une articulation luxée est remplacée par un traumatologue ou un chirurgien (sous anesthésie), après des patients âgés, un traitement fonctionnel est prescrit: thérapie par l'exercice, massage.
  • En cas d'inflammation sévère avec processus dystrophiques monétaires (caractéristique de l'arthrite, de l'arthrose, de l'ostéoporose), le médecin prescrit localement des analgésiques par injection, des anti-inflammatoires non stéroïdiens en externe et par voie orale, des relaxants musculaires.
  • Avec l'arthrose au dernier stade, lorsque le mouvement est bloqué, la seule issue est l'installation d'une endoprothèse, car les troubles induits par l'argent sont irréversibles.

Un type distinct d'effet thérapeutique est la physiothérapie: thérapie par ondes de choc, électrophorèse, thérapie ultraviolette, applications de paraffine. Ces méthodes sont prescrites dans les premiers stades de l'arthrose, avec ligamentose, ligamentite, bursite, peuvent être appliquées aux lésions traumatiques, mais, dans toutes les situations, ce n'est qu'un ajout au schéma thérapeutique principal.

Ligaments du pied

Le plus important de tous est le ligament plantaire longitudinal (ou long). Le ligament s'écarte du calcanéum et atteint le début des os métatarsiens. Il possède de nombreuses branches qui remplissent la fonction de renforcement et de fixation des arcs longitudinaux et transversaux, et les maintiennent également dans un état normal tout au long de la vie. Mais, comme vous le savez, la violation des arcades des pieds peut indiquer des pieds plats, dont le traitement prend parfois plus d'un an, surtout s'il s'agit d'un adulte.

Les ligaments restants, plus petits, fixent et renforcent également les os et les articulations du pied, ce qui aide une personne à garder son corps en équilibre et à résister aux charges dynamiques et statiques lors de longues promenades ou de la course à pied.

Nerfs des membres inférieurs

Le système nerveux permet au cerveau de recevoir des informations de différentes parties du corps et de mettre en mouvement les muscles, d'effectuer leur contraction ou vice versa. Cela remplit toutes les fonctions du corps et si le système nerveux est endommagé, tout le corps en souffre complètement, même si la blessure présente des symptômes locaux..

Dans l'innervation des membres inférieurs, il y a deux plexus nerveux:

Le nerf fémoral est l'un des plus grands de la région des membres inférieurs, ce qui en fait le plus important. Grâce à ce système, le contrôle du pied, le mouvement direct et d'autres actes musculo-squelettiques sont effectués.

Si la paralysie fémorale se produit, alors tout le système ci-dessous est laissé sans connexion avec le système nerveux central (centre du système nerveux), c'est-à-dire qu'il arrive un moment où il devient impossible de contrôler les jambes.

D'où l'importance de préserver les plexus nerveux intacts, d'éviter qu'ils ne soient endommagés et de maintenir une température constante, en évitant les chutes dans cette zone des membres inférieurs.