Traitement du nerf sciatique pincé pendant la grossesse

  • Réhabilitation

La grossesse, si elle est souhaitée, est une période heureuse dans la vie d'une femme. Mais parfois, cela ne peut se passer de complications. Des douleurs dorsales aiguës, des picotements et des engourdissements dans les jambes peuvent indiquer un phénomène désagréable tel que le pincement du nerf sciatique pendant la grossesse.

Causes et symptômes

Le nerf sciatique pincé pendant la grossesse peut se développer le plus souvent dans la seconde moitié de la grossesse. Le nerf sciatique (l'un des plus grands du système nerveux humain) passe dans la région lombaire et l'utérus élargi y appuie. Et lorsque le fœtus est tourné la tête en bas, un pincement du nerf sciatique peut se produire.

Le nerf sciatique pincé pendant la grossesse empêche le plus souvent l'utilisation d'un ensemble traditionnel de médicaments, car dans la plupart des cas, immédiatement après la naissance, les symptômes désagréables disparaissent sans laisser de trace.

De plus, le nerf sciatique pendant la grossesse est parfois enflammé pour des raisons indépendantes de sa volonté:

  • blessures
  • hernie intervertébrale;
  • processus inflammatoires dans les articulations;
  • hypothermie;
  • maladies infectieuses - tout cela peut provoquer un pincement du nerf sciatique.

Le fait que le pincement se soit produit, la femme apprend de fortes douleurs dans le dos, donnant à l'arrière de la cuisse et des jambes. Les mouvements de l'enfant au troisième trimestre deviennent particulièrement actifs, augmentant la douleur.

La nature de la douleur qui survient lorsque le nerf sciatique est pincé pendant la grossesse se manifeste différemment chez différentes femmes. La douleur se manifeste:

  • attaques vives, diminuant progressivement;
  • lumbago, enlevant à la femme enceinte la possibilité de se pencher pour se redresser; se déplacer sans assistance;
  • sensations brûlantes de brûlures;
  • vagues déferlantes et étouffantes.

Dans certains cas, l'inflammation du nerf sciatique est si forte que la femme ne peut que mentir - tout mouvement provoque de graves douleurs.

Les risques

Si le nerf sciatique est pincé pendant la grossesse, une femme peut paniquer. La future mère est bien consciente que le traitement traditionnel du nerf sciatique est contre-indiqué pour elle..

Il est conseillé aux femmes d'éviter les analgésiques et les anti-inflammatoires non stéroïdiens. De nombreux médicaments peuvent affecter le cours de la grossesse et provoquer des malformations fœtales.

Mais le traitement est nécessaire. Tous les organes d'une femme enceinte sont particulièrement sensibles et vulnérables, et le pincement du nerf sciatique pendant la grossesse n'est pas seulement une douleur douloureuse. L'inflammation du nerf a un effet néfaste sur l'ensemble du système musculo-squelettique, qui connaît déjà une augmentation du stress en raison d'une augmentation du poids corporel de la femme portant l'enfant de l'enfant et réduisant son activité physique.

Un nerf sciatique enflammé pendant la grossesse complique son cours normal, aggrave non seulement l'état physique mais aussi émotionnel d'une femme, la douleur déprime et supprime une femme, donc le traitement doit être commencé dès que les premiers signes de la maladie apparaissent.

Traitement

Une visite opportune à un médecin aidera à éviter les complications et à empêcher la transition de la maladie au stade chronique. Seul un médecin établira un diagnostic précis et prescrira le traitement approprié. Étant donné que le nerf sciatique enflammé pendant la grossesse cause beaucoup de problèmes, un traitement est nécessaire, il dépend du degré de la maladie et présente certaines caractéristiques.

Étant donné que non seulement l'état de la femme enceinte, mais aussi celui qu'elle porte en elle-même, en aucun cas elle ne devrait s'automédicamenter, en fonction de la qualité et des modalités de traitement. Les méthodes de diagnostic traditionnelles et fiables, telles que la tomographie et la radiographie, dans le cas où le nerf sciatique a été pincé pendant la grossesse, sont interdites - la radiation peut avoir un effet négatif sur le fœtus. L'espoir d'un diagnostic correct et, par conséquent, le bon traitement existe lorsqu'il est délivré par un spécialiste et non lu sur les forums sur Internet.

Le traitement de la sciatique chez les femmes enceintes est spécifique, car dans de tels cas, l'un des principaux principes médicaux est particulièrement important - ne pas nuire.

Si la condition de la femme est extrêmement grave, bien sûr, elle utilisera la thérapie anti-inflammatoire et analgésique habituelle et, dans des cas exceptionnels, même un traitement chirurgical.

Mais le plus souvent, le traitement se limite aux mesures suivantes pour contrôler le pincement:

  1. Un ensemble d'exercices visant à renforcer les muscles du dos vous permet de soulager l'inflammation.
  2. La thérapie manuelle aide à réduire la compression du nerf sciatique et élimine l'inconfort associé aux maux de dos..
  3. La tension musculaire aide à soulager le massage. Un affaiblissement du tonus musculaire, à son tour, entraîne une diminution de la douleur.
  4. Dans les premiers stades de la grossesse (jusqu'à 3 mois, à une date ultérieure, la procédure est contre-indiquée), après une consultation obligatoire avec un médecin, des bains de sel sont pris pour soulager la douleur.
  5. Des compresses chaudes dans le bas du dos aident à soulager les spasmes musculaires et à réduire la douleur..
  6. Un bon soulagement topique de la douleur aide à l'utilisation locale de l'alcool à friction, des onguents et des gels. Lequel d'entre eux est le plus sûr pour une femme et son enfant à naître, un neurologue dira.

Lorsque vous pincez le nerf sciatique, il ne faut pas oublier des choses simples mais très importantes comme un lit dur et uniforme, un oreiller confortable et des chaussures confortables avec un talon bas stable, ce qui peut réduire considérablement la charge sur la colonne vertébrale.

Ce qui menace de pincer le nerf sciatique pendant la grossesse et l'accouchement

Risque d'écrasement

Le principe de base de la lutte contre la maladie pendant cette période est le traitement professionnel de la pathologie avec une condition indispensable - ne pas nuire au fœtus. Le traitement doit être effectué avec soin, avec l'utilisation et la sélection de ces médicaments qui peuvent minimiser les effets de leur impact sur le développement de l'enfant à naître.

Le pincement du nerf sciatique chez la femme enceinte survient, en règle générale, dans la seconde moitié de la grossesse, au début du 3e trimestre. Les conséquences du pincement peuvent être très désagréables et consister en les manifestations suivantes:

  • rachiocampsis;
  • névralgie;
  • engourdissement des membres.

Seul un traitement opportun et correct aidera à éviter les complications et à faire face avec succès à la maladie.

Vidéo "Yoga: exercices pour les femmes enceintes"

Dans cette vidéo, l'expert montrera plusieurs exercices efficaces pour la prévention des douleurs lombaires et de la région pelvienne pendant la grossesse..

Causes et symptômes

Les premiers signaux - des douleurs lombaires douloureuses - peuvent apparaître chez une fille avant la conception. En règle générale, ils passent indépendamment et n'attirent pas beaucoup l'attention. Par conséquent, même avant de planifier une grossesse, vous devez accorder une attention particulière à la santé de votre corps, mener une bonne vie, abandonner les mauvaises habitudes et consulter systématiquement un gynécologue..

Causes de pincement du nerf sciatique pendant la grossesse, qui conduisent au développement d'une pathologie:

  • augmentation de la charge sur la colonne vertébrale et la région sacrée;
  • déplacement du centre de gravité;
  • l'embonpoint (une augmentation de la taille et du poids de l'utérus, qui appuie sur le nerf sciatique);
  • gros fruits ou jumeaux;
  • maladies concomitantes (diabète sucré, diverses maladies infectieuses, lésions de la colonne vertébrale);
  • ostéochondrose ou hernie vertébrale antérieures;
  • naissance complexe à l'aide d'une pince à vide ou obstétrique;
  • hypothermie excessive du lombo-sacré.

Les symptômes d'une atteinte du nerf sciatique pendant la grossesse peuvent être:

  • douleur dans le sacro-lombaire, qui va à la fesse et descend la jambe, les attaques de douleur passent après un certain temps et s'intensifient avec le mouvement;
  • sensation d'engourdissement, léger picotement du membre (il est caractéristique que le processus de pathologie soit unilatéral, un côté affecté du corps peut faire mal);
  • les patients se plaignent de malaise, d'insomnie;
  • miction et défécation incontrôlées (elles sont extrêmement rares et seulement dans les cas graves nécessitant une hospitalisation obligatoire).

Pincé pendant la grossesse

Les médecins doivent souvent répondre à la question de savoir pourquoi le nerf sciatique fait mal pendant la grossesse et comment se débarrasser de la douleur. La cause de la sciatique est la pression fœtale sur l'utérus, ce qui entraîne un déplacement des organes internes et une compression du nerf. Le problème disparaîtra de lui-même après la naissance du bébé. Les méthodes traditionnelles de soulagement de la douleur ne peuvent pas non plus être utilisées, car les effets nocifs des médicaments sur le développement du fœtus sont connus. Que conseillent les médecins dans ce cas? Le chemin vers la solution est le suivant:

  • thérapie manuelle et massage;
  • des exercices spéciaux pour les femmes enceintes aideront à renforcer les muscles du dos, des complexes de gymnastique thérapeutique sont développés par des spécialistes pour les grossesses précoces et tardives;
  • le port d'une attelle réduit considérablement la charge et la pression sur le nerf sciatique;
  • dans les premiers stades de la grossesse, les bains de sel sont indiqués (aspirer de l'eau tiède dans le bain et y dissoudre 1 à 2 kg de sel, les bains de sel ne peuvent être pris qu'au premier trimestre de la grossesse);
  • autorisés à appliquer des compresses chaudes sur la région lombaire;
  • les médecins recommandent de marcher davantage en plein air;
  • abandonner les talons hauts;
  • ne soulevez pas de poids;
  • faire du yoga et de la natation;
  • vous devez contrôler votre poids;
  • en tant que traitement, des procédures physiothérapeutiques sont utilisées pour soulager les syndromes douloureux désagréables (s'ils sont inefficaces, seul le médecin décide de la prescription de certains médicaments dans chaque cas);
  • ne prenez jamais de médicaments sans ordonnance d'un médecin.

Accouchement

Une sciatique pendant le travail peut survenir pour les raisons suivantes:

  • spasme musculaire lors des tentatives;
  • en raison de la divergence des os pelviens lors de l'accouchement qui, après retour à leur position d'origine, peuvent ainsi pincer le nerf;
  • traumatisme post-partum;
  • la présence d'une hernie ou d'une protrusion concomitante;
  • déplacement des disques vertébraux lors de l'accouchement;
  • une jeune mère, avant d'emmailloter et de nourrir son bébé pendant l'allaitement, choisissez soigneusement une position confortable afin de ne pas provoquer d'exacerbations.

Dans la période post-partum, en plus du symptôme de douleur, une femme éprouve des inconvénients lorsque le corps est incliné vers l'avant et revient à sa position d'origine, ce qui crée une complexité supplémentaire lors des soins du bébé. Si cette pathologie ne disparaît pas dans les 2-3 semaines, vous devez immédiatement contacter un spécialiste.

Que faire

Que devez-vous faire lorsque le nerf sciatique est pincé pendant la grossesse, demandez-vous? Les méthodes traditionnelles de traitement sont les suivantes:

  1. Le blocage anesthésiant avec plusieurs médicaments injectables aidera à soulager la douleur.
  2. Le massage thérapeutique soulagera la tension musculaire, mais cette procédure ne doit être effectuée que dans des salles médicales spéciales par des médecins spécialistes expérimentés.
  3. Onguents anesthésiques, suppositoires, crèmes à usage externe.
  4. Chondroprotecteurs.
  5. Vitamine E.
  6. Procédures physiothérapeutiques.

Cette pathologie doit être traitée sous la surveillance étroite d'un gynécologue et neurologue.

Comment minimiser les risques

Les médecins conseillent ce qui suit:

  • porter un bandage, surtout en fin de grossesse, cela réduira considérablement la charge sur les muscles du dos;
  • chaque jour pendant plusieurs 10-15 minutes, prenez une pose spéciale genou-coude;
  • porter des chaussures confortables à talons bas;
  • effectuer le complexe de gymnastique prescrit par l'instructeur;
  • abandonner complètement les mauvaises habitudes;
  • plus d'être au grand air;
  • prendre soin du bon lit (matelas orthopédique et oreiller confortable);
  • pour exécuter le régime du jour avec un changement de travail et de repos.

Mais surtout, surveillez votre santé. Cela signifie prêter attention à la posture, répondre aux premiers symptômes alarmants à temps, traiter et prévenir les pathologies associées à la colonne vertébrale.

Comment traiter et quoi faire avec la sciatique pendant la grossesse

La joie de l'attente d'un enfant peut éclipser la douleur aiguë dans le dos. Pendant la grossesse, ces sensations douloureuses sont difficiles à supporter non seulement physiquement, mais aussi psychologiquement.

La sciatique (source de douleur) est une maladie spécifique et nécessite un traitement soigneux. Il est compliqué par certaines restrictions, compte tenu de la condition de la femme.

Causes de pincement chez la femme enceinte

L'utérus, de taille croissante, commence à exercer une pression sur les organes internes environnants et il arrive qu'il affecte le nerf sciatique en passant par la région lombaire. Au troisième trimestre, l'enfant se retourne et pince le nerf, ce qui provoque une douleur aiguë.

En outre, une cause fréquente de cette maladie chez les femmes enceintes est un déplacement des disques qui commencent à serrer les racines des nerfs de la moelle épinière. Dans ce cas, des sensations douloureuses apparaissent dans les organes, car elles sont innervées par ces nerfs.

Mais les femmes enceintes souffrent souvent d'épisodes inattendus de sciatique. Si une femme enceinte a au moins une vertèbre endommagée, cela provoquera certainement une inflammation ou affectera le nerf lui-même.

Symptômes

Il arrive parfois que la sciatique chez la femme enceinte puisse être confondue avec d'autres maladies. Par conséquent, vous devez connaître les symptômes inhérents uniquement à la sciatique. Le principal symptôme est la douleur avec les paramètres suivants:

  • La nature perçante de la douleur. Il peut être appelé net ou tir..
  • La douleur couvre les fesses, les hanches, la fosse poplitée et même le bas de la jambe. Il arrive que la douleur se propage à la surface de la jambe entière. Et dans le bas du dos se posent immédiatement ou sont absents en premier.
  • Selon la forme de la maladie, la douleur peut être chronique ou convulsive.
  • Douleur de force variable. Parfois, il n'est presque pas ressenti, mais dans un autre cas, tout mouvement s'accompagne d'une douleur intolérable.
  • La douleur est toujours d'un côté seulement.

Anomalies neurologiques avec sciatique:

  • Changement de la sensibilité de la peau de la jambe (sauf la surface interne) et du pied.
  • Il y a une violation des mouvements musculaires de la cuisse.
  • En raison d'une longue position inconfortable, le tonus musculaire des membres et de la région lombaire change. Les femmes enceintes commencent à chercher une position confortable avec un minimum de douleur et essaient de la garder le plus longtemps possible.
  • La violation des mouvements entraîne une atrophie des muscles postérieurs des cuisses et du bas des jambes.

Symptômes diagnostiques:

  • Peau sèche.
  • Ongles fins et cassants.
  • Le développement de l'ostéoporose (les os du tibia sont détruits).
  • Modifie la couleur de la peau, en relation avec un changement de la lumière des vaisseaux.
  • Trouble de la transpiration.
  • La peau mince commence à ressembler au papyrus.

Les femmes enceintes ressentent une douleur aiguë qui paralyse souvent le bas du dos. Le mouvement devient difficile, car la douleur est très vive.

Traitement

Que faire pour traiter la sciatique pendant la grossesse? Cette question est très compliquée, car certaines méthodes de diagnostic et certains médicaments sont contre-indiqués..

  • gels et onguents spéciaux;
  • certains médicaments (stéroïdes et analgésiques);
  • physiothérapie;
  • massothérapie;
  • Thérapie par l'exercice.

Sous forme de traitement local, des stimuli contenant de l'alcool sont prescrits pour améliorer la circulation sanguine. Les pommades et les gels sont le salut, car ils agissent localement, sont rapidement absorbés et n'ont aucun effet sur le fœtus. Ils sont divisés en groupes:

  • chondoprotecteurs - éliminer les pincements (Teraflex, Chondroxide);
  • réchauffement - améliore la circulation sanguine (Finalgon, Capsicam).

Il existe des exercices spéciaux pour aider à soulager la douleur:

  • Assurez-vous de 10 squats chaque jour. Ainsi, le tonus des muscles des jambes est maintenu. Mais si c'est difficile, vous pouvez vous appuyer contre le dossier de la chaise.
  • Se tenir contre le mur et toucher sa région lombaire. Détendez-vous et recommencez. Cet exercice vous permet d'étirer et de détendre vos muscles spinaux..
  • Allongé sur le dos, écartez lentement les jambes avec un retard de 15 secondes.
  • Dans la même position de départ, étirez les jambes vers l'avant (tirez le talon).
  • Allongez-vous sur le côté et soulevez le haut de votre jambe (au moins 7 fois).

La prévention

Assurez-vous de faire des ajustements à votre vie, sinon la maladie reviendra:

  • surveillez votre posture et il est recommandé d'utiliser un bandage;
  • Randonnée
  • chaussures sans talons hauts;
  • dormir sur un lit dur.

Si vous suivez toutes les règles nécessaires, non seulement la maladie reculera, mais elle ne se rappellera jamais.

Les causes des maux de dos et des exercices efficaces dans la vidéo:

Malheureusement, il n'y a aucune garantie d'éliminer la sciatique pendant la grossesse. Mais si une femme ne néglige pas les exercices spéciaux, suivez toutes les recommandations du médecin et surveillez le régime alimentaire, la sciatique sera tolérée beaucoup plus facilement, car le corps sera toujours en bonne forme.

Le danger de pincer le nerf sciatique pendant la grossesse

L'espérance heureuse d'un enfant chez toutes les femmes enceintes procède différemment. Certaines femmes éprouvent un léger malaise, causé par une charge importante sur la colonne vertébrale. Et d'autres, en plus de la toxicose et des varices, doivent faire face à l'inflammation du nerf sciatique. La maladie est grave et nécessite un traitement. Nous parlerons des symptômes de pincement du nerf sciatique pendant la grossesse dans notre article.

Qu'est-ce que la sciatique

Le nerf sciatique pincé a un deuxième nom médical - la sciatique. La maladie se développe pour diverses raisons, parfois non liées à des pathologies. Par exemple, la sciatique provoque des changements physiologiques en fin de grossesse. Ils conduisent souvent au fait que les fonctions de la colonne vertébrale chez une femme enceinte sont altérées.

Pendant la grossesse, le pincement du nerf sciatique se produit en raison de l'augmentation du poids corporel de la femme. Le système musculo-squelettique souffre déjà en fin de grossesse en raison d'un élargissement de l'utérus, et les kilos en trop ne font qu'ajouter à la charge sur la colonne vertébrale.

Causes courantes du nerf sciatique pincé chez les femmes enceintes

Les pathologies de la colonne vertébrale de nature congénitale ou acquise peuvent provoquer l'apparition d'une sciatique:

Important: si vous avez une lésion de la colonne vertébrale ou un dysfonctionnement du système musculo-squelettique, essayez de subir un examen complet avant de planifier une grossesse. Grâce à un traitement rapide, vous réduirez le risque d'inflammation du nerf sciatique pendant la grossesse.

En plus de ces facteurs, dans le contexte d'un système immunitaire affaibli, la sciatique peut provoquer d'autres raisons:

  • tuberculose;
  • blessures, ecchymoses;
  • hypothermie sévère, forme aiguë de grippe;
  • Diabète;
  • processus inflammatoire dans les organes pelviens;
  • tumeurs.

La sciatique se manifeste dans la seconde moitié du 2e trimestre et en 3. Rarement, la maladie survient aux premiers stades, un autre 1 trimestre. Mais cela ne peut se produire qu'avec un arrangement spécial de l'utérus. Et dans ce cas, l'inflammation disparaît généralement lorsque l'utérus se développe et monte, cessant ainsi d'exercer une pression sur la colonne vertébrale. De plus, la douleur en fin de grossesse peut également être provoquée par les mouvements du bébé dans l'utérus..

Lorsque la douleur dans le bas du dos d'une femme enceinte ne se manifeste qu'après l'effort et après le repos, ne vous inquiétez pas. Ceci est tout à fait normal, causé par un ramollissement des ligaments des articulations à la suite de changements hormonaux dans le corps d'une femme. Le port d'un bandage de soutien spécial pour les femmes enceintes aidera à faire face à l'inconfort..

Qu'est-ce que le pincement dangereux pendant la grossesse

La sciatique affecte considérablement la qualité de vie d'une femme enceinte. Le nerf sciatique fait mal, provoquant une tension nerveuse constante. Mais ses conséquences peuvent être plus graves qu'une altération de la qualité du sommeil. Le pincement peut entraîner une courbure de la colonne vertébrale, une nécrose des terminaisons nerveuses, un engourdissement ou une perte totale de mobilité des membres. La sciatique peut entraîner un handicap.

Si nous parlons de l'impact de cette maladie sur le développement de l'enfant, alors les facteurs qui ont conduit à cette condition doivent être pris en compte. Lorsque la cause du pincement était une exacerbation d'une maladie chronique, un mode de vie anormal d'une femme et d'autres dysfonctionnements de la colonne vertébrale, le bébé est une menace.

La maladie de la colonne vertébrale conduit l'utérus à une tonalité accrue, ce qui peut provoquer une fausse couche. Si la cause de la maladie est physiologique, le nerf pincé n'est pas dangereux pour l'enfant à naître.

Signes de pincement

Il arrive que le pincement du nerf sciatique chez la femme enceinte passe sans douleur. Mais dans la plupart des cas, la douleur se manifeste encore.

Sa localisation et son caractère peuvent être différents:

  • la douleur se produit dans le bas du dos et le sacrum, puis se propage sur toute la longueur de la jambe;
  • la femme ressent des picotements, des engourdissements, des maux de dos, des douleurs tiraillantes. En même temps, une partie de la jambe peut être très douloureuse et l'autre engourdie. Parfois, l'engourdissement des orteils est le seul symptôme de sciatique pendant la grossesse. Mais cela peut se manifester si fortement qu'une femme doit changer de démarche;
  • la localisation de la douleur n'est pas prévisible - elle couvre toute la zone du bas du dos dans son ensemble ou ses parties individuelles;
  • lorsque le nerf sciatique est pincé, il est difficile de se retourner en position couchée, de se lever d'une position assise et de se déplacer généralement;
  • avec la sciatique, des perturbations dans le fonctionnement des organes et des systèmes du petit bassin peuvent également être observées. Une femme ne peut pas contrôler ses intestins et sa vessie. La pathologie entraîne une constipation constante et des difficultés à uriner. Souvent, la température corporelle augmente.

La raison d'une visite immédiate à l'hôpital sera la manifestation de l'un des symptômes suivants:

  1. Violation du contrôle de la miction ou de la défécation. Dans ce cas, une hospitalisation urgente est nécessaire..
  2. Il est difficile de bouger à cause de la douleur.
  3. Maux de dos sévères. Ils peuvent être causés non seulement par une insuffisance nerveuse, mais aussi par une maladie rénale..
  4. Parfois, les symptômes de la sciatique peuvent ressembler à des signes d'une fausse couche qui a commencé. Lorsque la douleur dans le sacrum s'accompagne d'un écoulement inhabituel et d'une grave détérioration du bien-être, consultez immédiatement un médecin.

Méthodes de diagnostic

La sciatique pendant la grossesse est diagnostiquée en fonction des symptômes de la maladie. Au départ, le gynécologue envoie la femme enceinte chez un neurologue, prescrit la livraison d'urine et de tests sanguins. L'échographie est prescrite pour exclure la pathologie des reins et du système génito-urinaire..

Un neurologue peut effectuer des tests moteurs spéciaux pour différencier le diagnostic. Et selon les indications individuelles, envoyer à l'électroneuromyographie.

Parfois, des méthodes de recherche courantes telles que l'IRM, la tomodensitométrie, la radiographie peuvent être utilisées. Les experts soutiennent qu'un diagnostic unique par l'une de ces méthodes ne conduira pas à des violations dans le développement du fœtus. Mais l'utilisation d'isotopes d'iode radioactif comme produit de contraste est strictement contre-indiquée.

Dans tous les cas, le médecin discutera d'abord de toutes les complications possibles avec le patient, et ensuite seulement choisira la méthode de diagnostic.

Méthodes de traitement de la sciatique chez la femme enceinte

Que faire si le nerf sciatique est pincé pendant la grossesse? Un traitement adéquat est prescrit par un médecin: un ostéopathe ou un neuropathologiste. Ne jamais se soigner soi-même. Cela peut nuire à la santé du fœtus, entraîner une fausse couche et d'autres conséquences désagréables..

Médicaments

La plupart des médicaments anti-inflammatoires et analgésiques ne sont pas autorisés pendant la grossesse. Mais il existe d'autres remèdes qui peuvent soulager la douleur chez une femme enceinte:

  1. Bougies anesthésiques "Diclofenac".
  2. Onguents, crèmes et gels à usage externe: Voltaren, Menovazin, Finalgon, Kapsikam.
  3. Blocus anesthésique sous forme d'injections.
  4. Préparations vitaminées à base de vitamines B et de vitamine E, qui favorisent la relaxation musculaire et améliorent la circulation sanguine.
  5. Chondroprotecteurs, restauration des cellules du tissu cartilagineux: Chondroxide, Teraflex M, etc..
  6. Porter un bandage spécial.

Il aide à la sciatique pendant la grossesse, les massages et les exercices de physiothérapie. Mais vous devez vous rappeler des contre-indications pour effectuer ces procédures pendant la grossesse.

Massage

Dans le cours aigu de la maladie, le massage est strictement interdit. Dans cet état, vous devez moins bouger pour ne pas vous blesser au dos. Eh bien, si vous vous sentez bien, le massage doit être effectué exclusivement par un professionnel. Avec les exercices de physiothérapie, c'est la meilleure façon de traiter les pincements du nerf sciatique pendant le début de la grossesse.

Un massage correctement effectué pendant la grossesse aide à:

  1. Réduisez le stress sciatique.
  2. Réduire la douleur.
  3. Améliore la circulation sanguine.
  4. Pour éliminer les toxines du corps résultant du processus inflammatoire.

Physiothérapie

La thérapie par l'exercice est considérée comme le meilleur moyen et le plus sûr d'éliminer le pincement du nerf sciatique. Pour les femmes enceintes, le complexe d'exercices est sélectionné individuellement par le médecin. Voici les exercices généraux des exercices de physiothérapie qui peuvent soulager la maladie sciatique.

Exercice Exercice:

  1. En position debout à quatre pattes, pliez-vous dans le bas du dos, attardez-vous dans cette position pendant quelques secondes. Faites 10-15 répétitions.
  2. En position debout, appuyez le bas de votre dos contre le mur, puis détendez-vous. Répétez l'exercice plusieurs fois..
  3. Faites 10 squats à un rythme lent.
  4. Placez votre pied sur une chaise et penchez-vous lentement en avant. Tenez votre dos bien droit. Sentez l'arrière de votre cuisse s'étirer. Maintenez cette position pendant 5 secondes, puis redressez-vous. Effectuer des exercices pour chaque jambe en 10 répétitions.
  5. Sur les jambes écartées, légèrement pliées au niveau des genoux, étendez vos bras devant vous, gardant ainsi votre équilibre. Pliez le bas du dos avec le bas du dos vers l'avant. Maintenez la position pendant 5 secondes et revenez à la position de départ.
  6. À partir d'une position couchée avec les jambes tendues, essayez d'avancer uniquement à l'aide des omoplates. «Marchez» aussi longtemps que vous le pouvez.

Effectuez tous les exercices en douceur, à un rythme lent, sans oublier une bonne respiration. Entre les exercices, vous pouvez faire de petites pauses, permettant à la colonne vertébrale de se reposer. Si certains exercices augmentent la douleur ou sont difficiles à faire, vous ne devriez pas le faire. Un ensemble d'exercices peut être effectué 2-3 fois par jour.

Contre-indications:

  1. Décollement prématuré du placenta (complet ou partiel).
  2. La menace d'une fausse couche ou d'une naissance prématurée, une augmentation du tonus de l'utérus, une fuite de liquide amniotique.
  3. Saignement utérin, même léger. De plus, dans ce cas, vous devez immédiatement consulter un médecin.

N'oubliez pas: le volume et l'intensité de la charge doivent être choisis par le médecin.

ethnoscience

S'il n'y a pas de contre-indications, et strictement après avoir consulté un médecin, vous pouvez demander l'aide de la médecine traditionnelle. Pour éliminer la douleur dans le nerf sciatique, les guérisseurs recommandent des enveloppements chauffants..

La zone du sacrum et des fesses est frottée avec une pommade chauffante et envelopper un point douloureux avec une écharpe en duvet, une écharpe en laine ou une ceinture élastique spéciale. Il est préférable d'effectuer cette procédure avant le coucher..

Les compresses chauffantes vous aideront également à vous sentir mieux avec la sciatique pendant la grossesse. Pour ce faire, râper le raifort ou l'ail sur une râpe fine. Étaler la suspension résultante sur la gaze, pliée en plusieurs couches et fixer au point douloureux. Enveloppez ensuite la compresse avec un foulard chaud.

La douche contrastée aide à faire face à la douleur. N'oubliez pas que les femmes enceintes ne doivent pas avoir d'eau trop chaude ou trop froide..

Ce qui est interdit dans le traitement de la sciatique chez les femmes enceintes

Lors du traitement de la sciatique pendant la grossesse, il est interdit:

  1. Prenez des relaxants musculaires (Sirdalud, Midokalm). Leur effet sur le fœtus n'est pas entièrement compris. De plus, en relaxant les muscles, ils peuvent provoquer une naissance prématurée ou une fausse couche..
  2. Effectuer une physiothérapie qui peut affecter le fœtus, ainsi que provoquer une naissance prématurée ou une fausse couche.

Conclusion

Un nerf sciatique enflammé cause beaucoup d'inconfort à une femme enceinte. Seul un traitement opportun, correctement sélectionné par un médecin, peut aider ici. Il est extrêmement dangereux de se soigner dans cette situation, car il existe un risque de nuire au fœtus.

Fondamentalement, les experts prescrivent des onguents spéciaux, des exercices de thérapie par l'exercice, des massages et une thérapie manuelle. Guérir la sciatique pendant la grossesse est presque impossible. Mais vous pouvez éliminer les symptômes désagréables si vous surveillez votre alimentation et suivez les recommandations de votre médecin.

Le nerf sciatique pendant la grossesse

Les maux de dos n'indiquent pas nécessairement un pincement du nerf sciatique pendant la grossesse. Cela peut être simplement le résultat de l'augmentation de la charge sur la colonne vertébrale. Mais le port de l'enfant, bien que pas si souvent, peut être la cause première de cette maladie.

Les causes de la maladie

Le nerf sciatique est considéré comme le plus gros, il traverse des zones qui pendant la grossesse deviennent "risquées" en termes d'apparition de la maladie en question. C'est le sacrum, après quoi le nerf bifurque, passe sous les fesses, le long des hanches derrière et le long de toute la jambe jusqu'au pied. Son but est de contrôler les muscles adjacents.

Pendant la grossesse, la violation et l'inflammation possible du nerf sciatique sont causées par les raisons suivantes:

  • pression sur lui avec un utérus élargi dans la région sacrée (où il quitte la colonne vertébrale);
  • sortie de la colonne vertébrale d'un disque usé sous la même pression (causée non seulement par l'utérus, mais aussi par un excès de poids, des polyhydramnios, des grossesses multiples);
  • exacerbation de maladies dont une femme a souffert plus tôt.

C'est la dernière raison qui devient le plus souvent la principale. Le nerf aurait pu se «manifester» plus tôt, et pendant la grossesse et les changements connexes, ces manifestations deviennent plus fréquentes et s'intensifient. Ce sont les complications d'une hernie vertébrale, l'ostéochondrose, les infections des organes pelviens, le diabète sucré, une lésion médullaire antérieure. Ce groupe comprend également les troubles métaboliques, les tumeurs, l'inflammation dans les tissus environnants et les caillots sanguins.

D'urgence à l'hôpital

Lorsque le nerf sciatique est pincé en raison d'une grossesse uniquement, cela se produit généralement aux stades ultérieurs. Ensuite, la taille de l'utérus est déjà suffisamment grande pour exercer une forte pression sur les zones à risque.

Si vous avez des maux de dos, vous ne devez pas soupçonner immédiatement la présence de cette maladie. Surtout lorsqu'ils disparaissent rapidement et ne réapparaissent qu'après l'effort. C'est l'effet sur la colonne vertébrale avec des changements hormonaux normaux qui conduisent à la relaxation des ligaments articulaires.
Le port d'un bandage, le soulagement de la charge des vertèbres aide à y faire face avec succès. La façon la plus simple est une pose genou-coude, qui doit être prise pendant un quart d'heure plusieurs fois par jour.

Symptômes en présence de contrefaçon

Il arrive que le nerf sciatique pincé pendant la grossesse survienne sans aucune douleur. Habituellement, seules des douleurs unilatérales apparaissent, leur nature et leur localisation peuvent être différentes.

  1. Manifeste, en commençant par le bas du dos et le sacrum, puis sur toute la longueur de la jambe.
  2. Ils peuvent couvrir toute la zone ou ses parties individuelles. Ce qui fera exactement mal est impossible à prévoir.
  3. Les sensations varient: engourdissement (parfois d'autres symptômes ne sont pas observés en cas de pincement), brûlures, picotements, maux de dos, douleurs tiraillantes.
  4. Une partie de la jambe peut être engourdie, l'autre peut faire mal.
  5. Il est impossible de se lever d'une position assise, de se retourner en position couchée, de se déplacer généralement.
  6. Les symptômes les plus graves sont une altération du fonctionnement des organes et des systèmes. Parfois, les patients sont incapables de contrôler la vessie et les intestins.

Il arrive que pendant la grossesse, le seul symptôme qui manifeste le nerf sciatique pincé soit l'engourdissement des orteils. De plus, cela peut se manifester très fortement, une femme change même de marche de force.

Habituellement, l'image est assez mitigée. Un endroit sur la jambe ou le dos fait mal, l'autre cuit, le troisième devient engourdi. À cela s'ajoutent parfois des difficultés à uriner, une constipation constante. La température peut même monter.

Douleur pendant le mouvement

Des signes similaires pendant la grossesse peuvent indiquer d'autres maladies qui nécessitent un traitement, ainsi qu'un pincement du nerf sciatique. Décrivez-les au gynécologue lors du prochain rendez-vous.

Mais il y a des raisons d'aller immédiatement à l'hôpital.

  1. Douleur intense dans le bas du dos (peut indiquer non seulement une atteinte, mais la présence d'une maladie rénale).
  2. La douleur est si élevée qu'il est difficile non seulement de bouger, mais de bouger en général (tourner, se retourner, bouger les jambes, se plier).
  3. Le contrôle de la miction ou de la défécation est altéré - c'est une indication pour une hospitalisation urgente.

Le nerf sciatique peut pincer au début de la grossesse, ce qui arrive assez rarement. Cela est généralement dû à l'emplacement spécial de l'utérus. En règle générale, après un certain temps, la douleur disparaît, car l'utérus élargi monte plus haut et cesse d'exercer une pression.

En revanche, si la douleur est apparue en fin de grossesse, les mouvements du bébé peuvent également les affecter..

Méthodes de traitement traditionnelles et non conventionnelles

Il arrive qu'un gynécologue menant une grossesse ne sache pas traiter une pathologie. Même avec une douleur insupportable, une femme peut entendre les conseils juste pour endurer. Dans ce cas, vous ne pouvez pas abandonner, vous pouvez consulter un autre médecin pour obtenir des conseils, et il est préférable de consulter un neurologue ou un ostéopathe qui a une expérience de travail avec des femmes enceintes.

L'automédication, la prescription de médicaments à vous-même, la réalisation d'exercices et les massages par des proches sont tous des moyens directs de nuire à la santé du bébé à naître. Même si la douleur ne permet pas une vie normale, le traitement du nerf sciatique étranglé pendant la grossesse ne doit être effectué que sur recommandation, avec l'autorisation et sous la supervision d'un spécialiste.

De nombreux médicaments puissants, en particulier ceux systémiques (comprimés, injections), sont contre-indiqués pour les femmes enceintes. Mais souvent, ils ne sont pas particulièrement nécessaires. Il existe d'autres méthodes qui donnent rapidement effet..

Des exercicesFavorise le bon placement des vertèbres, renforce les muscles, éliminant ainsi la violation
"Blockade" par les anesthésiquesLes injections sont autorisées pendant la grossesse lorsque le nerf est très douloureux
MassageFavorise la restauration de la position correcte des vertèbres, ne doit être effectuée que par un spécialiste
Fonds locauxLes onguents, les gels, les crèmes anesthésient, augmentent le flux sanguin; des médicaments non stéroïdiens - par exemple, le diclofénac - sous forme de suppositoires sont utilisés pour soulager la douleur

Pendant la grossesse, la meilleure chose à faire en cas de pincement est des exercices spéciaux. Mais d'abord, ils doivent être discutés avec le médecin.

Douleur soulagée par les bougies

  1. Appuyez-vous sur quatre membres, pliez fortement le dos, étirez votre sacrum et abaissez la tête. Maintenez la position pendant quelques secondes, puis redressez votre dos.
  2. Sur le sol, allongé sur le dos, redressez vos jambes, les bras le long des côtés. Se détendre. Avancez avec juste les omoplates. Répétez combien.

Des méthodes alternatives qui aideront à guérir le nerf sciatique pendant la grossesse ne peuvent être utilisées qu'avec l'autorisation du médecin.

Enveloppements chauffants efficaces. Pour ce faire, vous aurez besoin des éléments suivants:

  • écharpe en laine chaude;
  • écharpe en duvet;
  • ceinture utilisée pour traiter le bas du dos.

Comment soulager le pincement pendant la grossesse.

  1. Auparavant, vous pouvez broyer la zone du sacrum, les fesses en utilisant n'importe quelle pommade prescrite par un médecin.
  2. Enveloppez le bas du dos, ainsi qu'un point sensible.
  3. Marchez de cette façon tout au long de la journée (ou combien il en résulte), appliquez la nuit.

Les compresses chauffantes aident à pincer le nerf sciatique pendant la grossesse. Leur effet est similaire à l'utilisation de pommades anti-radiculite. Pour la compresse, vous aurez besoin de:

  • tête d'ail;
  • ou une petite colonne vertébrale de raifort.
  1. Hacher l'ail ou le raifort.
  2. Mettez une étamine.
  3. Appliquer sur un point sensible, envelopper avec un chiffon chaud.

Pendant la grossesse, lorsque le nerf sciatique a été soudainement pincé, les changements de température distraient bien la douleur. Il suffit pour cela:

  1. Pour arroser un point douloureux en alternance avec de l'eau à haute et basse température.
  2. Ne donnez pas aux femmes enceintes de l'eau trop chaude ou trop froide..

À propos de l'auteur: Olga Borovikova

Pourquoi le nerf sciatique est altéré pendant la grossesse et comment le traiter?

Une sciatique ou un pincement du nerf sciatique pendant la grossesse est diagnostiqué assez souvent. Le corps d'une femme pendant la période de port d'un enfant subit une charge accrue, y compris sur la colonne vertébrale.

Prise de poids, augmentation de la pression utérine, changements hormonaux - les principales causes de la maladie. Le traitement est entravé par le fait que les femmes enceintes sont contre-indiquées dans les médicaments les plus efficaces, le blocage de la novocaïne. L'accent principal est mis sur le massage, les exercices thérapeutiques, les médicaments à usage externe.

Symptômes

Les symptômes de la sciatique chez les femmes enceintes sont caractéristiques de tous les cas de cette maladie. Tout commence par une vive douleur soudaine dans le dos et les fesses - «lumbago». Ensuite, une impulsion de douleur nerveuse se propage sur toute la jambe, un engourdissement et des picotements peuvent apparaître. L'intensité de la douleur varie de modérée à très prononcée, jusqu'à l'incapacité de bouger.

Lors du pincement du nerf sciatique pendant la grossesse, des symptômes spécifiques peuvent apparaître. Ils sont associés à une violation de l'innervation des organes pelviens, exprimée par une inflammation caractéristique, un dysfonctionnement de la vessie. Ces conditions peuvent mettre en danger le port du fœtus. Par conséquent, il est important pour les femmes enceintes de consulter un médecin en temps opportun dès l'apparition du premier signe - douleur.

Les causes

Dans la plupart des cas, un traumatisme de la région lombaire, une dégénérescence du tissu cartilagineux avec des déplacements des disques (hernies intervertébrales), des vertèbres elles-mêmes entraînent un pincement et une inflammation du nerf sciatique. Les infections virales affectant le tissu nerveux, l'inflammation pelvienne, l'hypothermie, l'intoxication peuvent également provoquer la maladie. Les maladies chroniques, en particulier la goutte, l'obésité, le diabète sucré, ont un effet négatif..

Tous ces facteurs peuvent provoquer une sciatique chez les femmes enceintes, mais le plus souvent, la raison d'un nerf pincé est une condition particulière d'une femme. Le nerf sciatique est contracté pendant la grossesse, généralement aux stades avancés, pour les raisons suivantes:

  • Gain de poids, surtout s'il dépasse le maximum autorisé pour chaque mois de gestation. Une charge accrue sur le dos et le bassin entraîne un changement de la forme anatomique de la colonne vertébrale, serrant les nerfs intervertébraux à la sortie.
  • Déplacement du centre de gravité dû à une hypertrophie abdominale, même si le poids corporel total est normal. Aggrave souvent la situation en portant des chaussures dangereuses pour les femmes enceintes sur une plate-forme haute ou un talon.
  • Caractéristiques du fond hormonal, grâce auquel le corps est préparé pour l'accouchement. Par exemple, le ramollissement du tissu cartilagineux des os pelviens, ce qui rend toutes les articulations plus mobiles, respectivement, vulnérables, et peut entraîner un déplacement.

Un effet négatif supplémentaire sur la santé du système musculo-squelettique des femmes enceintes est la restriction naturelle de la mobilité au cours du dernier trimestre. Une femme avec un gros ventre est beaucoup plus difficile à maintenir le niveau d'activité physique nécessaire. En conséquence, le corset musculaire de la colonne vertébrale s'affaiblit, par conséquent, il ne peut pas soutenir la colonne vertébrale, la protégeant des blessures.

Diagnostique

La sciatique peut être détectée indépendamment par des signes caractéristiques (douleur aux jambes du côté affecté, mouvement limité). De plus, diverses études instrumentales sont utilisées à des fins de diagnostic: radiographie, diagnostic par ultrasons, radioisotope scanning, IRM.

Tous ne sont pas autorisés en cas d'inflammation du nerf sciatique pendant la grossesse, car ils sont potentiellement dangereux pour le fœtus. Par conséquent, les mesures de diagnostic sont réduites à un minimum sûr, y compris des tests de laboratoire, des tests pour divers réflexes, des ultrasons.

Comment se débarrasser du nerf sciatique pincé pendant la grossesse?

Pendant la grossesse, le corps féminin subit un grand stress. Tout d'abord, cela affecte l'état de la colonne vertébrale, car le poids qu'une femme porte autour d'elle augmente considérablement. Par conséquent, dans les étapes ultérieures, les complications telles que les terminaisons nerveuses pincées et la douleur associée ne sont pas rares.

Le nerf sciatique est violé assez souvent, car c'est la région pelvienne qui représente la plus grande charge. La spécificité du traitement pendant l'accouchement est qu'il n'est pas possible de réduire le stress dans la région sciatique, et de nombreuses méthodes ne sont pas applicables en raison du préjudice probable pour le fœtus en développement.

Nerf sciatique pincé pendant la grossesse

Le risque accru de serrer le nerf sciatique, qui fait partie du plexus sacré, est dû à une augmentation significative de la taille et de la masse de l'utérus, c'est pourquoi les organes voisins sont obligés de se déplacer sur les côtés. Tout cela exerce une pression sur le système vasculaire du bassin et les terminaisons nerveuses qui s'y trouvent. La compression et la diminution de l'approvisionnement en sang entraînent une inflammation et un trouble de l'innervation, qui peuvent se manifester, y compris de la douleur.

De plus, une femme enceinte ne maintient pas toujours la même mobilité. Cela est dû à une augmentation du poids corporel et à une certaine détérioration du bien-être, qui s'accompagne souvent de changements hormonaux dans le corps. L'hypodynamie peut également provoquer un pincement.

Symptômes

En cas d'inflammation du nerf sciatique, les symptômes suivants sont observés:

  • douleur le long du nerf sciatique, c'est-à-dire qu'elle peut être ressentie du bas du dos au pied;
  • la douleur peut être à la fois constante et périodique;
  • la nature de la douleur - tir aigu ou brûlure;
  • violation de l'innervation du membre du côté affecté, se manifestant par un engourdissement, des picotements et une faiblesse;
  • activité motrice altérée.

Causes de l'inflammation et du traitement chez les femmes

Dans le traitement du pincement du nerf sciatique chez la femme enceinte, l'accent est principalement mis sur les méthodes non pharmacologiques: massage, gymnastique, réflexologie et autres. Cependant, dans certains cas, les médicaments ne peuvent pas être dispensés, par exemple, avec un syndrome douloureux sévère. Ensuite, il est important de choisir une thérapie en tenant compte de l'état de la femme, afin de ne pas nuire à l'enfant.

Thérapie médicamenteuse

Si la future mère a besoin d'un effet traditionnel, vous devez savoir quels médicaments peuvent être utilisés et dans quels cas. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens systémiques (AINS) sont contre-indiqués pendant la grossesse, par conséquent, les analgésiques locaux sont principalement utilisés.

Fonds locaux

Comme thérapie locale, les femmes enceintes se voient prescrire divers onguents, gels et suppositoires. La particularité de ces médicaments est qu'ils agissent de manière dirigée et ne se propagent pas dans tout le corps et ne peuvent donc pas nuire au fœtus..

Les onguents et les gels pour se débarrasser de la douleur lors du pincement chez les femmes enceintes sont divisés en irritants locaux et chondroprotecteurs:

  • les médicaments localement irritants agissent en chauffant la zone sur laquelle ils sont appliqués, ce qui améliore l'approvisionnement en sang au point douloureux (Finalgon, Kapsikam et autres);
  • les agents chondroprotecteurs améliorent l'état du cartilage et des ligaments, grâce auxquels ils peuvent contribuer à la restauration des structures endommagées (Teraflex, Chondroxide et autres).

De plus, des analgésiques sous forme de suppositoires, qui sont utilisés par voie rectale, sont également utilisés. Ainsi, pendant la grossesse, par exemple, le diclofénac est prescrit.

Blocus

Des blocages avec des anesthésiques locaux sont prescrits aux femmes enceintes dans des cas exceptionnels, avec une douleur intense. Dans ce cas, un effet anti-inflammatoire et l'élimination des spasmes musculaires sont atteints..

Les blocages ne peuvent être effectués que par un médecin. Il injecte des solutions d'analgésiques locaux dans le site d'infraction: Novocaïne, Lidocaïne, Diprospan, etc..

Massage

Un massage correctement conduit aide à obtenir un effet anti-inflammatoire, à soulager les tensions et les douleurs. Il s'agit d'une méthode de traitement plutôt efficace qui, en peu de temps, peut soulager la douleur et littéralement "se remettre sur pied"..

Le massage avec sciatique chez la femme enceinte comprend un impact non seulement sur le site de la lésion, mais également sur toute la zone du nerf sciatique: sacrum, muscles fessiers, cuisses, bas des jambes et pieds. Le cours d'un tel massage dure environ 10 à 15 séances.

Thérapie manuelle

La thérapie manuelle, contrairement au massage, fonctionne non seulement sur les tissus musculaires, mais aussi sur les articulations. Par conséquent, avec les pathologies de la colonne vertébrale, cette méthode de traitement est considérée comme l'une des plus efficaces. En conséquence, non seulement la tension dans la zone affectée est soulagée, mais également l'inflammation et la douleur sont réduites. Ceci est réalisé en rétablissant le flux sanguin et la relaxation générale. En raison de l'efficacité plus élevée des séances de thérapie manuelle, moins de massage est nécessaire, à savoir de 8 à 10. Cependant, il faut être prudent lors de la prescription de telles méthodes aux patients afin de ne pas provoquer de complications diverses dans les conditions de la future mère et de l'enfant..

Gymnastique

La gymnastique est, en principe, bénéfique pour les femmes enceintes, car une femme pendant la gestation, en particulier dans les stades ultérieurs, est moins mobile et l'inactivité physique affecte négativement l'état de l'organisme tout entier. Exemples d'exercices recommandés:

  • De la pose à quatre pattes, soulevez le bassin, cambrant le bas du dos, attardez-vous dans cette position pendant 1 minute, répétez 10 fois;
  • À partir d'une position debout avec les jambes écartées, pliez le bas du dos, en écartant le bassin (l'exercice est similaire au précédent, mais à partir d'une position de départ différente), maintenez cette position pendant 1 minute, répétez 10 fois;
  • Étirement des muscles postérieurs de la cuisse: à partir d'une position debout, placez une jambe devant vous sur une légère élévation et penchez-vous lentement vers elle, restez dans cette position pendant 1 minute, répétez 10 inclinaisons sur chaque jambe.

Le yoga aide à détendre tous les muscles et ligaments, ce qui, bien sûr, a un effet bénéfique sur l'état de la future mère. De plus, une telle pratique est bénéfique pour la santé psychologique, car elle favorise la relaxation générale par une combinaison avec des pratiques respiratoires. Avec la sciatique chez les femmes enceintes, il est recommandé d'effectuer les poses de yoga suivantes:

  • Garbhasana («pose d'embryon»): en s'agenouillant sur une surface dure, écartez les genoux au même niveau que les hanches, rapprochez les gros orteils, redressez le plus possible le dos, penchez-vous en avant avec les bras tendus, détendez-vous dans la poitrine et les régions lombaires (gardez incliné position pendant 5 secondes, répéter 5 fois);
  • Shavasana («pose de cadavre»): allongez-vous sur une surface dure et détendez-vous autant que possible, les mains doivent être écartées et les paumes vers le haut, les jambes tendues (continuer pendant 20 mouvements respiratoires calmes);
  • Kapotasana («pose de pigeon», pour les débutants, et en particulier les femmes enceintes, cela devrait être simplifié): assis sur une chaise, mettez un pied sur le genou de l'autre jambe, et détendez le genou, maintenez 20 mouvements respiratoires, répétez 5 fois.

Traitement avec des remèdes populaires

L'utilisation de remèdes populaires pendant la grossesse est très populaire, car cette méthode est considérée comme la plus sûre. Cependant, il faut également faire attention ici: tous les produits, même complètement naturels, ne conviennent pas à la préparation à la maternité.

Parmi les méthodes traditionnelles de sciatique pendant la grossesse, les suivantes sont le plus souvent utilisées:

  • Compresses chauffantes. Ils sont fabriqués, par exemple, en cire d'abeille, qui est chauffée à la douceur, puis fixés sur la région lombaire avec un film plastique et un chiffon chaud. Une autre recette de la compresse est la suivante: mélangez 20 g de fleurs de camomille et de feuilles de sureau, versez 1 tasse d'eau bouillante. Après 30 secondes, filtrer, envelopper l'herbe avec un chiffon en coton et l'attacher au bas du dos, en la fixant avec un foulard chaud pendant 6 heures.
  • Frottement. À cet effet, vous pouvez mélanger du miel liquide et du jus rare. Le produit résultant est frotté dans la zone affectée jusqu'à 4 fois par jour.
  • Baignoires. Pour la douleur, un bain avec une décoction de forêt d'angélique vous aidera (versez 50 g d'herbe dans 500 ml d'eau chaude, laissez reposer 2 heures, puis gardez à feu doux pendant une demi-heure). Un bain avec une telle décoction avec une douleur très intense peut être pris jusqu'à 2 fois par jour.

Recommandations et orientations

La plupart des mesures pour se débarrasser de la sciatique chez la femme enceinte devraient viser précisément à ajuster les moments du régime. Les principales recommandations pour le régime enceinte lors du pincement du nerf sciatique:

  • dans la période aiguë, vous devez adhérer au repos au lit et il est préférable de s'allonger sur une surface dure;
  • à partir de la seconde moitié de la grossesse ne doit pas reposer sur le dos afin d'éviter une obstruction de la circulation sanguine dans la région pelvienne;
  • une posture correcte est également importante pour le traitement de la sciatique - les techniques de relaxation et la gymnastique aideront à y parvenir - et la maîtrise de soi constante;
  • les chaussures doivent également être correctes: elles doivent être aussi confortables que possible, aucune charge supplémentaire ne doit être créée. Par conséquent, les talons hauts pendant la grossesse doivent être jetés, la hauteur recommandée du talon ne dépasse pas 3 cm.

Nerf sciatique pincé pendant l'accouchement

En règle générale, quand une pincée du nerf sciatique se produit pendant la gestation, après l'accouchement, tout revient à la normale. Mais il y a aussi des cas fréquents où l'état d'une femme après l'accouchement non seulement ne s'améliore pas, mais est également aggravé - la compression du nerf se produit directement pendant l'accouchement. Le plus souvent, immédiatement après l'accouchement, une femme éprouve toute une gamme de douleurs et ne ressent donc pas de symptômes de pincement. Mais après quelques jours, elle fera attention à la douleur et à la difficulté à marcher.

Pendant l'accouchement, une atteinte nerveuse se produit en raison de la divergence des os pelviens, qui est nécessaire pour que le bébé s'évanouisse. La compression peut également se produire lorsque les os pelviens reviennent. Une tension musculaire excessive et un déplacement des disques vertébraux peuvent également en être la cause..

Vidéo utile

Dans la vidéo ci-dessous, vous pouvez vous familiariser visuellement avec une maladie telle qu'un nerf pincé pendant la grossesse.

Conclusion

La survenue de symptômes sciatiques pendant la grossesse et immédiatement après l'accouchement est l'occasion de consulter un neurologue pour un examen et une prescription thérapeutique. L'attitude attentive de la future mère à sa santé est la clé de la santé de l'enfant.