Pourquoi un homme a-t-il mal à l'aine?

  • Blessure

Lorsque la région inguinale fait mal, alors les représentants du sexe fort ont de l'anxiété. Tout d'abord, les hommes craignent pour la viabilité sexuelle et ensuite seulement pour d'autres maladies. Mais les causes de la douleur à l'aine chez l'homme ne sont pas toujours associées à des problèmes de la sphère génito-urinaire, et souvent d'autres processus pathologiques provoquent des symptômes. Considérez pourquoi une douleur à l'aine peut survenir.

1. constipation

Un compagnon fréquent d'hommes engagés dans un travail sédentaire et préférant se détendre à la maison devant l'ordinateur ou devant la télévision.

Les causes

La raison principale est un retard de plusieurs jours dans l'évacuation des matières fécales. Il provoque la maladie:

  • régime uniforme pauvre en fibres;
  • inactivité physique;
  • aliments secs;
  • apport hydrique insuffisant;
  • diminution du tonus des muscles intestinaux;
  • abus de laxatifs;
  • processus inflammatoires dans le côlon.

Souvent, une combinaison de 2 facteurs provoque la constipation: une mauvaise nutrition et une faible activité physique.

Symptomatologie

Les symptômes de la maladie augmentent progressivement. Tout d'abord, un homme vide ses intestins tous les 2-3 jours, éprouvant une gêne due à la densité des matières fécales. Mais progressivement, le processus pathologique acquiert un cours chronique. Le patient peut éprouver:

  • flatulence;
  • sensation de satiété;
  • inconfort lors de la visite des toilettes;
  • insatisfaction après les selles (il semble que les selles ne soient pas complètement libérées);
  • manque d'appétit;
  • rots méchants.

La douleur à l'aine est diffuse, s'étendant parfois au bas de l'abdomen et à la région ombilicale. Les matières fécales deviennent sèches et denses.

Sans traitement, l'accumulation chronique de matières fécales dans les intestins provoque une obstruction intestinale. Ensuite, il y a une douleur aiguë à l'aine, souvent localisée à gauche.

Traitement

Si la douleur à l'aine chez les hommes est causée par la rétention de selles, le traitement vise à éliminer la cause de la maladie:

  • un régime à haute teneur en fibres est sélectionné;
  • il est recommandé (s'il n'y a pas de tendance au gonflement) de boire jusqu'à 2 litres d'eau par jour;
  • recommandations d'activité physique.

Dans les premiers jours, jusqu'à ce que la fonction intestinale soit rétablie, les patients se voient prescrire des laxatifs en comprimés (Senadexin) ou en suppositoires (Glycérine, Argousier, Bisaprolol). Les médicaments sont sélectionnés par le médecin. L'accent principal de la thérapie est sur l'élimination des facteurs provoquants et la restauration du fonctionnement complet du corps.

Qui va aider

Les gastroentérologues, les proctologues et les thérapeutes traitent la constipation..

2. Prostatite

Souvent, les personnes âgées et séniles souffrent de la maladie, mais elle peut également survenir chez les jeunes hommes.

Les causes

Peut provoquer une inflammation de la prostate:

  • infections génito-urinaires;
  • hypothermie;
  • Déséquilibre hormonal;
  • changements liés à l'âge dans le corps;
  • sexe irrégulier;
  • éjaculation retardée fréquente pour prolonger les rapports sexuels;
  • abstinence
  • inactivité physique;
  • maladies sexuellement transmissibles.

Les personnes âgées souffrent souvent de prostatite chronique; les jeunes ont généralement une forme aiguë de la maladie.

Signes caractéristiques

Les symptômes dépendent de l'évolution de la maladie..

Dans la forme chronique, il y a une douleur tirante dans l'aine. À la douleur s'ajoutent:

  • envie fréquente de visiter les toilettes pour une petite;
  • sentiment que la vidange n'est pas terminée;
  • inconfort accru dans l'aine pendant la miction;
  • violation de l'érection;
  • augmentation de la douleur pendant l'éjaculation.

Dans la prostatite aiguë, les symptômes sont plus prononcés. Il y a des douleurs aiguës aux coutures dans l'aine inférieure, qui s'intensifient lorsque vous essayez de vider la vessie et pendant les selles. La pathologie aiguë provoque souvent une rétention urinaire aiguë et des signes d'intoxication apparaissent (fièvre, maux de tête, faiblesse).

Traitement

La thérapie est choisie en tenant compte de la gravité de la maladie. Un homme est prescrit:

  • analgésiques et antispasmodiques pour une douleur intense à l'aine;
  • antibiotiques
  • AINS pour une inflammation modérée non infectieuse.

Dans les cas graves, lorsque la prostate enflammée viole la fonction urinaire, un cathéter souple est installé pour un écoulement constant d'urine.

Qui contacter

Si la douleur à l'aine s'accompagne d'une violation de la miction, vous devez contacter un urologue ou un andrologue.

3. Appendicite

Souvent, il fait mal à l'aine à droite chez les hommes en raison de l'inflammation du processus appendiculaire.

Facteurs provocateurs

À ce jour, il n'a pas été révélé pourquoi l'appendicite se développe. On suppose que la cause est des processus inflammatoires dans les ganglions lymphatiques localisés dans le processus appendiculaire.

Panneaux

La maladie se développe soudainement et se déroule en plusieurs étapes:

  1. Tout d'abord, il y a une gêne dans l'estomac, il peut y avoir un seul vomissement et des selles molles. L'inconfort de la douleur est modéré et peut disparaître après les selles..
  2. Progressivement, la douleur s'intensifie et se localise dans l'aine à droite. Ça fait tellement mal qu'un homme prend une position forcée: allongé sur le côté droit avec les genoux légèrement levés contre le ventre.

Lorsque les symptômes décrits apparaissent, il ne faut pas tarder à consulter un médecin - le manque de traitement entraînera la rupture du processus appendiculaire et le développement d'une péritonite.

Mesures thérapeutiques

Il n'y a aucun moyen conservateur de guérir l'appendicite. Seule l'élimination rapide du processus enflammé aidera à éviter les complications.

Qui guérit

Si vous soupçonnez une appendicite, vous devez appeler une ambulance ou livrer la personne au service chirurgical, où les chirurgiens effectueront le traitement nécessaire.

4. Colique rénale

L'urrolithiase peut être asymptomatique et peut être détectée lorsqu'un homme a une douleur aiguë, cédant à l'aine.

Les causes

Il provoque des manifestations de douleur:

  • obstruction du canal urinaire avec calcul;
  • sortie de pierre des voies urinaires.

Le mouvement des calculs rénaux provoque:

  • sauter
  • exacerbation d'une maladie rénale (pyélonéphrite, glamérulonéphrite);
  • prendre des diurétiques;
  • consommation d'alcool.

Dans certains cas, un homme ne peut pas dire pourquoi il a ressenti une douleur aiguë.

Panneaux

L'aine douloureuse chez les hommes apparaît soudainement. La douleur irradie vers la jambe, le bas du dos et les côtés. Le côté blessé dépend du rein qui a commencé le mouvement du calcul.

Une crise de douleur peut durer de plusieurs minutes à un jour. Si la pierre se déplace le long de l'uretère, l'homme a une douleur insupportable à l'aine, qui ne peut pas être arrêtée avec des antispasmodiques ou des analgésiques.

Traitement

La thérapie est conservatrice. Pour éliminer la douleur à l'aine, un homme est prescrit:

  • analgésiques;
  • préparations pour détendre les muscles lisses (Drotaverin, Papaverine);
  • anti-inflammatoires4
  • antibiotiques (si la cause est une inflammation des reins).

Lors de l'avancement du calcul le long de l'uretère, le blocage Novocain est effectué pour soulager la douleur intolérable dans l'aine. Dans les cas graves, mettez des analgésiques narcotiques (Promedol, Morphine).

Avec la première apparition de coliques rénales ou avec un syndrome douloureux sévère qui n'est pas arrêté par l'introduction d'analgésiques, l'hospitalisation à l'hôpital est indiquée.

La chirurgie lors d'une douleur aiguë est rare. Après une thérapie conservatrice et l'élimination de la douleur à l'aine, un homme est examiné pour clarifier la nature de la formation de calculs et de la localisation de la pathologie. Si nécessaire, effectuez un retrait planifié des pierres.

Quel médecin traite

En cas de colique rénale, une observation par un urologue est indiquée. Les chirurgiens effectuent une intervention chirurgicale programmée pour retirer les calculs rénaux.

5. Nerf lombaire pincé

Chez les hommes, la douleur à l'aine se produit en raison du développement de douleurs au bas du dos

Les causes

Il provoque l'apparition d'un syndrome douloureux à l'aine, une atteinte au processus nerveux. Cela apparaît avec les maladies lombaires suivantes:

  • ostéochondrose;
  • saillie ou hernie du disque;
  • fractures vertébrales;
  • ecchymoses de la colonne vertébrale;
  • rétrécissement pathologique de l'ouverture pour la sortie des racines nerveuses;
  • inflammation du tissu nerveux;
  • tumeurs de la colonne vertébrale ou structures paravertébrales.

La situation est aggravée par les spasmes musculaires réflexes, qui sont une réaction naturelle du corps à la douleur..

Symptomatologie

Le nerf lombaire pincé s'accompagne de l'apparition d'une douleur aiguë, qui apparaît dans le bas du dos et donne dans l'aine, le bas de l'abdomen et la jambe. Les hommes comparent les manifestations de la douleur au choc électrique. Cela fait mal paroxystiquement et la douleur augmente fortement pendant le mouvement, la toux ou le rire, en essayant d'uriner.

Lors de l'élimination de la compression nerveuse, la douleur dans l'aine et le bas du dos disparaît complètement.

Traitement

Il est nécessaire de traiter la pathologie principale, ce qui sera la raison pour laquelle l'aine chez les hommes fait mal. Pour ce faire, appliquez:

  • analgésiques;
  • relaxants musculaires;
  • antispasmodiques;
  • AINS;
  • antibiotiques (pour les inflammations infectieuses).

Si la cause de la douleur dans la région lombaire est une fracture, alors le port d'un corset est indiqué.

Les chondroprotecteurs sont utilisés pour ralentir les processus de destruction du disque intervertébral.

Lorsque les tumeurs provoquent une compression, une intervention chirurgicale peut être nécessaire et une chimiothérapie est effectuée pour les néoplasmes malins.

Quel médecin contacter

Le choix d'un spécialiste dépend d'une raison possible. En cas d'antécédents de protrusion ou d'ostéochondrose, vous devriez consulter un neurologue ou un orthopédiste. Le traumatologue s'occupera des conséquences des blessures. Et avec des tumeurs, selon la structure du néoplasme, un chirurgien ou un oncologue vous aidera.

Pourquoi un homme fait-il encore mal

Examinons d'autres raisons possibles, à cause desquelles la région inguinale chez l'homme fait mal:

  • Hernie inguinale. En plus d'un inconfort modéré dans l'aine, il se manifeste par un gonflement externe de la paroi abdominale. Il a différentes tailles. Plus visible lorsqu'un homme est debout. Lorsqu'une hernie inguinale est atteinte, une douleur aiguë apparaît.
  • Orchite. L'inflammation testiculaire s'accompagne d'un inconfort douloureux intense, qui est pire lors de la marche. Aine et testicules douloureux. Les hommes se plaignent qu'au cours des rapports sexuels, la douleur augmente considérablement.
  • Inflammation de la hanche (coxarthrose, arthrite). Dans ce cas, une gêne à l'aine apparaît, la jambe fait mal. La douleur s'intensifie avec le mouvement et peut disparaître complètement au repos.
  • Torsion du testicule. Des sensations douloureuses apparaissent dans le scrotum et rayonnent dans l'aine. De plus, les hommes se sentent étourdis, faibles, nauséeux. Le testicule torsadé est dense et légèrement agrandi..
  • Inflammation du ganglion lymphatique de l'aine. La cause peut être des maladies pelviennes, des infections sexuellement transmissibles ou un processus tumoral. Il est caractéristique d'une lésion des ganglions lymphatiques que la douleur dans l'aine soit aggravée par une pression sur un nœud ou par des mouvements brusques.

Comme vous pouvez le voir, l'aine d'un homme peut faire mal à la fois en raison de processus pathologiques dans la sphère génito-urinaire et pour d'autres raisons. Mais toute manifestation douloureuse indique que tout n'est pas en ordre dans le corps, par conséquent, le syndrome douloureux qui en résulte ne doit pas être ignoré.

Que faire

Si les femmes ressentent la douleur relativement calmement, l'apparition d'un inconfort douloureux dans l'aine chez l'homme provoque une crise de panique et une forte peur de la force masculine. Mais pas de panique. Avant de décider quoi faire, vous devez vous calmer un peu et évaluer votre état:

  • La nature de l'inconfort de la douleur. Le dessin ou la douleur douloureuse indique la nature chronique du processus pathologique. Très probablement, l'aine tire depuis longtemps, mais avant que l'homme n'essaie d'ignorer les sensations suspectes. Il est dangereux lorsque l'aine est gravement malade et que le syndrome douloureux s'intensifie.
  • Localisation. La douleur dans la partie gauche de l'aine nous permet d'exclure l'inflammation appendiculaire chez l'homme. Mais n'ignorez pas les symptômes qui sont apparus si l'aine fait mal. Cela peut se révéler être une torsion testiculaire, une hernie étranglée dans l'aine et certains autres processus aigus..
  • Communication avec le mouvement. Tout inconfort douloureux augmente lorsque vous essayez de bouger. Mais si au repos, cela ne fait presque pas mal, et lorsque vous marchez ou tournez le corps, il y a de la douleur, cela vaut la peine de suggérer une pathologie de l'articulation ou un trouble neurologique.

Toute douleur à l'aine devrait être une raison pour laquelle un homme doit consulter un médecin. Sans traitement en temps opportun, même des causes «inoffensives» telles que la constipation ou des maladies articulaires dues à une irritation réflexe des nerfs inguinaux et à une congestion dans le bassin peuvent provoquer des dysfonctionnements érectiles et d'autres processus irréversibles..

Vous avez trouvé un bug? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Douleur à l'aine droite

La douleur du côté droit de l'aine indique une altération du fonctionnement des organes internes. Les sensations désagréables qui dérangent le patient peuvent être causées par de nombreuses raisons. La douleur à l'aine droite passe avec des blessures. Nous parlons d'entorses, de fissures et d'ecchymoses. Ce symptôme est sujet aux athlètes dont les muscles sont souvent endommagés lors d'un exercice excessif. Les personnes physiquement actives souffrent également de douleurs à l'aine droite..

Il ne vaut pas la peine de retarder une visite chez le médecin, car les organes endommagés peuvent nuire à l'activité d'autres systèmes corporels. Dans les cliniques CDS, les spécialistes effectueront un examen qualitatif, diagnostiqueront les maladies dès les premiers stades et assigneront un traitement efficace. Vous oublierez la douleur en marchant dans l'aine droite.

La nature de la douleur est différente. Le patient ressent une traction aiguë, une dague aiguë ou des sensations douloureuses sourdes. Il est nécessaire d'informer le spécialiste de la nature, de la fréquence et de la durée de la douleur.

Causes de la douleur à l'aine lors de la marche

La douleur à l'aine à droite est causée par diverses raisons. Parmi eux:

  1. Ganglion lymphatique élargi. Cela fait mal à l'aine droite avec des ganglions lymphatiques enflés. Le patient ressent le ganglion lymphatique lors de la palpation. Les sensations désagréables s'intensifient en se déplaçant.
  2. Joints endommagés. En cas d'articulations endommagées par un traumatisme ou un accident, le patient souffre de douleurs au côté droit, cédant à l'aine. Nous parlons d'athlètes, de gymnastes et de personnes travaillant physiquement.
  3. Hernie inguinale. Un choc ou d'autres dommages à l'aine entraînent une hernie. La saillie se caractérise par de fortes douleurs de coupe, qui s'intensifient lorsqu'elles sont pressées. C'est l'une des causes les plus fréquentes d'inconfort dans la région de l'aine. Dans certains cas, une intervention chirurgicale est nécessaire si la taille de l'éducation dépasse la norme. Plus souvent formé chez le mâle. Cela est dû aux caractéristiques anatomiques du corps..
  4. Urolithiase. Avec les pathologies du système génito-urinaire, le patient a le principal symptôme - il fait mal à droite et cède à l'aine.
  5. Pyélonéphrite. Avec le processus inflammatoire, l'estomac fait mal aux reins et donne à l'aine à droite. Il y a une douleur de traction dans la région pelvienne, qui s'intensifie avec le mouvement.
  6. Annexite.
  7. Endométriose.
  8. Endométrite.
  9. Menstruation. Pendant les menstruations, des changements hormonaux se produisent dans le corps de la femme, ce qui provoque des sensations désagréables dans la région pelvienne. La douleur est soulagée avec des analgésiques après un rendez-vous chez le médecin.
  10. Néoplasmes bénins et malins. Avec l'apparition de néoplasmes bénins et malins, le patient ressent une douleur lors de la palpation des organes pelviens.
  11. Grossesse. Pendant la grossesse, la charge va à tous les organes. Des changements se produisent dans les organes des petites bases, à propos desquels une femme souffre de douleurs désagréables.
  12. Cystite.
  13. Risque de fausse couche. La douleur à l'aine droite chez la femme peut indiquer une menace de fausse couche. Ne retardez pas la visite chez le médecin, afin de ne pas nuire au développement du fœtus.
  14. Prostatite. La maladie s'accompagne de douleurs intenses à l'aine, de problèmes de miction. Le patient ressent une forte douleur de coupe, qui ne s'arrête pas avant de prendre des analgésiques. Vous devez consulter un urologue dès que possible.
  15. Épididymite.
  16. Déformation musculaire. Après un accident, une déformation musculaire se produit souvent..
  17. Maladies du système musculo-squelettique. La radiculite, l'ostéochondrose, l'arthrite et l'arthrose, ainsi que d'autres maladies sont accompagnées de douleurs douloureuses, donnant à l'aine.
  18. Problèmes du système digestif. Des violations du tractus gastro-intestinal sont données dans l'aine. Nous parlons de constipation et de diarrhée, d'un ulcère duodénal, de dysbiose et d'autres maladies..
  19. Déformation des parois de l'abdomen. La déformation des parois de l'abdomen est causée par de nombreuses raisons. Parmi eux, un ulcère duodénal qui affecte d'autres organes..
  20. Anévrisme. La modification de la taille de l'artère fémorale s'accompagne d'une douleur poignard dans l'aine.
  21. Blessure inguinale. Les blessures qui en résultent dans les organes pelviens conduisent au développement de pathologies, à l'apparition de poches et de douleurs intenses.
  22. L'herpès génital. Les maladies infectieuses sont transmises sexuellement.
  23. Muscles déchirés. Après avoir soulevé des poids, les muscles du bassin sont déchirés, ce qui entraîne des sensations désagréables qui durent plusieurs jours.
  24. L'ostéoporose.
  25. Avitaminose. En automne et au printemps, le corps humain s'affaiblit. À cet égard, les os et les articulations deviennent moins solides, cèdent au traumatisme et à la destruction. Il y a une douleur dans le bassin au moindre effort.
  26. Immunité faible. Cela vaut la peine de contacter un immunologiste et un thérapeute qui vous dira de passer les tests nécessaires..
  27. Problèmes de veine.
  28. Appendicite. Si vous remarquez une forte douleur coupante dans le bas de l'abdomen droit, appelez immédiatement une ambulance. Il s'agit de l'appendicite. Si vous ne fournissez pas d'assistance à temps, la mort est possible..

Pour éliminer la douleur, il vaut la peine de boire des analgésiques après la nomination d'un médecin. Ne vous auto-médicamentez pas, ce qui peut être dangereux pour votre santé..

Diagnostic de la douleur à l'aine droite

Si vous ressentez un inconfort dans l'aine droite, vous devez contacter un professionnel de la santé dès que possible. Seuls des spécialistes hautement qualifiés travaillent à l'institution KDS Clinics, qui vous aideront à tout moment. Prenez rendez-vous avec votre médecin par téléphone à un moment qui vous convient. Des spécialistes demanderont à chaque patient de subir un test sanguin, de l'urine et des selles. A l'aide d'analyses, des changements d'indicateurs internes seront diagnostiqués. Après cela, un examen complet est effectué. Nous parlons de diagnostic par ultrasons des organes pelviens, de thérapie par résonance magnétique.

Cette procédure a un certain nombre de contre-indications:

  1. Grossesse. Pendant la grossesse, la thérapie par résonance magnétique est strictement contre-indiquée. L'irradiation affecte négativement le développement fœtal.
  2. Période de lactation.
  3. Enfants de moins de seize ans. L'irradiation affecte les organes sains de l'enfant.
  4. Personnes mentalement déséquilibrées.
  5. Personnes sans mobilité.

Entorse inguinale

Le ligament inguinal est le bord libre de l'aponévrose (plaque tendineuse) du muscle oblique externe de la presse abdominale, situé entre la colonne vertébrale iliaque supérieure antérieure (saillie) et le tubercule pubien.

Un peu d'anatomie

L'aine est le bas-ventre, adjacent aux hanches et ayant une forme triangulaire. Le ligament inguinal est situé ici et joue un rôle clé, limitant la zone inguinale à l'extérieur et en dessous. Il peut également être appelé le ligament Vésale, le ligament fallopien et pupartique..

Au sommet, la zone inguinale est séparée du péritoine par les protubérances de l'ilium, en dessous - le bord inférieur du muscle droit de l'abdomen. Cette zone est plutôt faiblement couverte par les muscles, ce qui la rend vulnérable à diverses blessures..

Le ligament de l'aine est un cordon puissant sous la forme d'un arc tendineux reliant le tubercule pubien et la colonne vertébrale iliaque antérieure supérieure. Il ressemble à un sillon d'une longueur de 11 à 13,5 cm.Le ligament pupartique est un organe apparié et est étroitement lié au tractus iliaque-pubien, qui s'étend un peu plus profondément et a la même direction. Un espace étroit subsiste entre le ligament et le tractus.

Sous les ligaments inguinaux se trouvent les muscles iléo-lombaires et le faisceau neurovasculaire, composé du nerf fémoral, de la veine iliaque et de l'artère. Il y a aussi un fascia de la cuisse et un tunnel avec des vaisseaux fémoraux et des ganglions lymphatiques à l'intérieur.

Normalement, le ligament pupartique est de plus en plus serré, mais il peut subir des étirements en raison de l'activité physique et de la grossesse.

Larmes et entorses

Sous l'influence d'un facteur traumatique, une entorse des ligaments se produit dans l'aine et, dans les cas graves, une rupture nécessitant des soins médicaux d'urgence. Une telle blessure perturbe la fonction motrice, limitant la mobilité du bas du corps en raison de dommages musculaires.

Plusieurs muscles fémoraux convergent dans la région inguinale, cependant, les ligaments s'étirent le plus souvent lors d'une blessure spontanée au muscle long adducteur. Il a la forme d'un triangle et est situé sur la surface intérieure de la cuisse, se fixant au bord de l'os pubien.

Le muscle long de la cuisse est très peu développé chez les personnes qui ne prennent pas le temps de faire de l'exercice. Par conséquent, les ligaments, par lesquels les muscles sont attachés aux os, ne sont pas suffisamment élastiques. C'est précisément la raison de l'incapacité à faire certains exercices, par exemple, l'étirement.

Le gros muscle adducteur est responsable de la propagation des jambes sur les côtés et de leur fermeture. En raison de tendons trop courts, il est impossible d'écarter les jambes trop larges.

Le plus souvent, les ligaments inguinaux sont blessés lors d'un effort physique intense et sont étirés en raison du dépassement de la fonctionnalité de l'articulation de la hanche. C'est-à-dire que la blessure résulte d'un déplacement trop important des surfaces articulaires les unes par rapport aux autres.

L'entorse à l'aine peut avoir plusieurs raisons:

  • chute infructueuse;
  • mouvement brusque du bas du corps ou un tour sur une jambe;
  • jambes excessives sur les côtés;
  • rotation excessivement active des jambes;
  • accélération rapide ou course trop rapide à laquelle des mesures sont prises à la distance maximale;
  • erreurs dans la technique d'exécution des exercices - secousses, violation des règles de sécurité.

Les facteurs de risque élevés de lésions ligamentaires comprennent un appareil ligamentaire faible, des maladies systémiques du tissu conjonctif, l'arthrose et l'arthrite de l'articulation de la hanche (SCT).

Symptômes

Les symptômes d'une entorse inguinale comprennent:

  • douleur intense avec localisation claire, douleur, tiraillement ou couture;
  • un craquement ou une fissure caractéristique entendu au moment de la blessure;
  • surface inégale dans la zone blessée - dépressions et joints;
  • gonflement qui se produit sur un ou les deux côtés de l'aine;
  • la formation d'un hématome due à la rupture des capillaires et des petits vaisseaux;
  • une bosse convexe dont la taille augmente sur plusieurs heures;
  • fièvre de la peau devenue chaude au toucher;
  • raideur dans les mouvements des cuisses.

L'entorse vésale peut se propager à l'extérieur de la cuisse, la transmettre aux organes génitaux et au périnée.

Il n'est pas toujours possible de distinguer indépendamment l'entorse de la simple surtension.

Il existe 3 formes d'entorses: aiguë, subaiguë et chronique. Dans la forme aiguë, toute la région inguinale, les côtés interne et externe de la cuisse, sont douloureuses. La forme subaiguë s'accompagne de douleurs d'intensité modérée, d'un léger gonflement et d'une légère boiterie. Un type de blessure chronique se produit dans un contexte de dégénérescence cicatricielle des tissus.

De plus, les entorses sont classées par gravité, dont il existe également 3:

  • 1 - doux. Le seul symptôme est une douleur tirante; la raideur, l'enflure et les hématomes sont absents;
  • 2 - degré moyen. La douleur perturbe à la fois l'activité motrice et au repos, il y a une certaine raideur des mouvements, un léger gonflement et / ou des ecchymoses;
  • 3 - degré sévère. Il est impossible de bouger du tout, la douleur est insupportable, il y a des raisons de soupçonner une rupture des ligaments.

Premiers secours

Tout d'abord, toute charge sur les jambes doit être exclue, si nécessaire, utilisez un support supplémentaire - l'aide d'un ami, d'une canne ou de béquilles. Mais il est préférable et plus sûr de s'allonger avec un rouleau ou une serviette roulée d'environ 10 cm de diamètre sous le bassin.

S'il n'y a aucun signe de rupture, de la glace ou une compresse froide peut être appliquée sur le site de la blessure, mais pas sur la peau nue, mais sur le tissu. Gardez la glace pendant 10 minutes par intermittence. Ces nuances aideront à éviter les engelures et en même temps à réduire l'enflure et l'intensité de la douleur.

S'il n'y a pas d'espace sur la cuisse, un bandage d'un bandage élastique est appliqué. Le bandage commence du milieu de la cuisse et en spirale jusqu'au bas du dos avec les fesses.

En cas de rupture, le membre est immobilisé (immobilisé) à l'aide d'un pneu de moyen improvisé - planches ou bâtons.

Si la douleur est intense, vous pouvez boire un comprimé d'anesthésique ou d'anti-inflammatoire. Ensuite, transportez la victime aux urgences ou au service de traumatologie le plus proche.

Des soins en temps opportun sont très importants pour prévenir les complications et réduire le temps de traitement..

Comment distinguer l'étirement de la déchirure et de la luxation

Les ruptures ligamentaires diffèrent des entorses avec une douleur plus sévère, qui est très difficile à supporter. La capacité motrice pendant les pauses est complètement perdue, tandis que les étirements ne s'accompagnent que d'une rigidité des mouvements.

Une rupture peut être supposée s'il y a une petite fosse sur le site de la blessure due à la divergence des fibres ligamentaires. Si vous poussez légèrement à cet endroit, il y aura une dépression claire.

La luxation est déterminée visuellement et par palpation. La forme de l'articulation devient artificielle et le pied du côté affecté est raccourci.

Diagnostique

Si une rupture, une fracture ou une luxation est suspectée, une radiographie est prise. Les entorses sont diagnostiquées principalement par imagerie par résonance magnétique et tomodensitométrie, ainsi que par ultrasons. Avec leur aide, vous pouvez évaluer en détail l'état des tissus endommagés et la gravité de la blessure..

Traitement

L'entorse des ligaments inguinaux de gravité légère nécessite le respect d'un régime d'épargne pendant 4 à 6 jours. Avec les pauses, cette période passe à deux semaines ou plus. Avec des larmes partielles, les médicaments sont utilisés plus souvent sous forme d'injections; les pauses complètes peuvent nécessiter une intervention chirurgicale.

La pharmacothérapie comprend des analgésiques et des AINS pour soulager la douleur, l'enflure et l'inflammation. Les douleurs sévères sont stoppées par les hormones corticostéroïdes à forte activité anti-inflammatoire. Les complexes vitamino-minéraux sont prescrits comme un agent de renforcement général qui améliore la circulation sanguine locale et la nutrition des structures affectées.

Les comprimés et les injections sont souvent complétés par l'utilisation de pommades et de gels aux effets anti-inflammatoires, analgésiques et chauffants. Au cours des deux premiers jours, seuls les analgésiques et les moyens à effet rafraîchissant sont autorisés. À partir du troisième jour, vous pouvez passer à des onguents chauffants.

Le premier groupe comprend les onguents suivants:

  • Voltaren Emulgel;
  • Diclofénac;
  • Gel Fastum;
  • Dolobene;
  • Soulagement rapide;
  • Pommade à l'héparine;
  • Pommade à l'ichtyol;
  • Flexen;
  • Nimésulide;
  • Khotemin;
  • Bioran.

Les pommades avec des composants chauffants dans la composition sont Apizartron, Tentorium, Mataren Plus, Finalgon, Espol, Reonevrol. Les pommades Mellivenon et Virapin donnent également de bons résultats..

Avant la première application, un test de tolérance cutanée est recommandé. Une petite quantité de produit est appliquée sur le coude ou le poignet, s'il n'y a pas de rougeur ou d'éruption cutanée dans l'heure, le produit peut être utilisé.

Si un écart est détecté, une couture chirurgicale est effectuée avec un drainage préliminaire de l'hématome. Deux jours plus tard, le site de la blessure commence à être lubrifié avec une pommade thérapeutique, que le médecin prescrira.

Combien l'étirement guérit-il?

La durée de la guérison dépend de la gravité de la blessure et des capacités compensatoires du corps. L’état général de la santé du patient est également important. En moyenne, la récupération prend de trois jours à un mois.

Physiothérapie et thérapie par l'exercice

La physiothérapie commence après le soulagement des symptômes aigus. Pour accélérer la récupération, l'électrophorèse, la magnétothérapie et la thérapie au laser, des ultrasons, des enveloppements à la paraffine, des massages et des séances de thérapie manuelle sont prescrits. Une série de plusieurs des procédures indiquées aide à améliorer la circulation sanguine sur le site des dommages, à soulager l'inflammation plus rapidement, à activer les processus métaboliques et à augmenter la mobilité.

Les exercices thérapeutiques font partie intégrante du traitement des entorses à l'aine. Les premiers cours sont dispensés sous la direction d'un moniteur de thérapie par l'exercice qui sélectionne les exercices pour chaque patient séparément. Les entraînements sportifs normaux dans le gymnase ou le centre de fitness ne conviennent pas ici et peuvent gravement nuire.

La gymnastique est effectuée strictement dosée, conformément aux recommandations d'un spécialiste. Initialement, les exercices sont effectués pendant 5 à 10 minutes, à mesure que vous vous habituez à la charge, le temps et l'intensité des exercices augmentent et augmentent progressivement jusqu'à une demi-heure. Les séances devraient être quotidiennes.

Pendant la période de rééducation après une entorse, il est utile de faire des balançoires et des rotations avec les jambes, les squats, le torse, les mouvements circulaires des hanches, ainsi que la montée sur les orteils.

L'exercice suivant contribue au renforcement de l'appareil ligamentaire dans la zone inguinale: une personne est allongée sur le côté, allongée en ligne droite, son bras est situé sous sa tête. Les deux jambes s'élèvent au-dessus du sol et «représentent» le poids de la marche à petits pas. Les membres ne se plient pas en même temps..

Il est possible de traiter l'entorse des ligaments inguinaux à l'aide de simulateurs et de mécanismes spéciaux qui se trouvent dans les salles de physiothérapie. Il convient de noter qu'avec des dommages fréquents à cette structure, le temps de traitement augmente et les ligaments récupèrent plus longtemps.

Enregistrement

Il s'agit d'une méthode auxiliaire utilisant des adhésifs spéciaux - kinesiotape. Ils sont collés sur la zone des ligaments endommagés afin de fixer les tissus affaiblis. Kinesiotape n'est utilisé qu'après la disparition de l'œdème..

Le ruban de fixation est en coton avec l'ajout de spandex (pas plus de 10%). La fixation est assurée par de la colle acrylique. Avant utilisation, le ruban est séparé de la base en papier, ses extrémités sont fixées sans tension. Pour une meilleure adhérence, le ruban est frotté pour «chauffer» la colle.

Kinesiotape est porté pendant 3-5 jours, après quoi un nouveau est collé si nécessaire. Le scotch aide à immobiliser le ligament pour accélérer sa guérison. Cette méthode peut être utilisée à la fois pendant le traitement et la rééducation après la chirurgie, et pour la prévention.

Méthodes folkloriques

Il existe de nombreuses recettes pour la médecine traditionnelle, selon lesquelles vous pouvez préparer un remède efficace pour le traitement des entorses. Avant d'utiliser l'un d'eux, il est conseillé de consulter votre médecin.

  • Broyer la prêle ou la broyer dans un mortier en poudre et mélanger avec du beurre. Frottez la pommade résultante dans un endroit douloureux la nuit et conservez-la au réfrigérateur.
  • Pliez légèrement la feuille de chou pour qu'elle démarre le jus, ou pétrissez-la soigneusement avec vos mains et enveloppez-la dans l'aine avant le coucher..
  • ½ tasse de bourgeons de peuplier versez un verre d'eau bouillante, insistez pendant une demi-heure, égouttez le liquide. Mettre les reins cuits à la vapeur sur de la gaze ou un bandage, appliquer en compresse pendant 2 heures.
  • Mélanger les bourgeons de bouleau, la racine de guimauve et les cônes de houblon dans un rapport de 2: 1: 1, verser un demi-litre de vodka et mettre dans un endroit sombre le jour pour 4. Outil prêt à l'emploi pour les compresses.
  • Une recette très simple au curcuma. L'assaisonnement est combiné avec de l'eau à l'état de crème sure et frotté dans la zone affectée.
  • Un demi-kilo d'argile à diluer dans un litre d'eau, ajouter 5 cuillères à soupe. l vinaigre, 2 gousses d'ail hachées. Remuez le tout et étalez le mélange sur le corps, en couvrant avec un bandage sur le dessus. Pour que la compresse ne glisse pas, elle peut être fixée avec un bandage élastique. En séchant, la compresse est remplacée par une nouvelle. Le jour où vous pouvez effectuer 2-3 procédures, cette dernière doit être effectuée avant le coucher. Pour un plus grand effet, des pommes de terre crues râpées, des oignons, du sucre et / ou du chou sont ajoutés à la potion de guérison.
  • Les feuilles de sureau fraîches sont utilisées pour les applications. Ils sont simplement attachés à la zone inguinale avec un bandage ou une tresse et remplacés toutes les quelques heures par de nouveaux..
  • Saupoudrer le bulbe haché dans un mélangeur, un hachoir à viande ou une râpe avec du sucre et mettre une serviette (bandage, gaze, tissu de coton). Le mélange est utilisé pour les compresses, qui sont recommandées pour être isolées en plus, par exemple, avec un foulard en duvet ou un foulard en laine.
  • Broyer 2 têtes d'ail de quelque façon que ce soit, ajouter ½ litre de vinaigre de cidre de pomme et un demi verre de vodka. Insister dans un endroit sombre et frais pendant 2 semaines, puis filtrer et égoutter 15 gouttes d'huile d'eucalyptus. Les compresses sont faites avec de la teinture, de préférence la nuit.

La chose la plus importante

Les entorses, ainsi que les ecchymoses, sont les raisons les plus courantes pour contacter les traumatologues. Les ligaments inguinaux sont endommagés principalement chez les hommes qui font du sport. Grâce à un traitement complexe utilisant des méthodes médicales, de la physiothérapie et du scotch, il est possible d'obtenir une récupération en peu de temps.

Pendant la période de rééducation, l'entraînement sportif et l'activité physique intense ne sont pas autorisés. Avant la fin du traitement, il faut se limiter à ne réaliser qu'un complexe de gymnastique thérapeutique.

Aiguë, tiraillante, terne ou douloureuse - tous les types de douleurs à l'aine chez les hommes

L'auteur de l'article est Sergey Alexandrovich Golitsyn, un urologue avec 10 ans d'expérience. Détails de l'auteur.

La partie principale de la charge du poids de la moitié supérieure du tronc tombe sur la région du bas du dos humain. Chez les hommes, il pèse beaucoup plus que chez les femmes. Dans le cas des hommes, des douleurs à l'aine à gauche et à droite peuvent signaler la présence de maladies complètement différentes, allant de l'appendicite à une hernie inguinale.

Causes de la douleur à l'aine chez les hommes

Les causes de la douleur peuvent être très diverses:

  • maladie rénale inflammatoire;
  • cystite - inflammation de la vessie, provoquée par une infection des organes génitaux ou des complications avec rétention urinaire;
  • l'urolithiase, qui est souvent la cause du jade;
  • urétrite - une inflammation infectieuse de l'urètre (urètre);
  • la torsion testiculaire est une maladie très dangereuse. C'est une révolution testiculaire autour de son propre axe. Pour cette raison, la circulation sanguine et les fuites lymphatiques sont perturbées. Dans cette condition, une attention médicale urgente est nécessaire. Ses causes ne sont pas encore entièrement comprises;
  • orchite - inflammation des testicules provoquée par divers facteurs externes et anomalies congénitales;
  • varicocèle - expansion des veines inguinales, transmise uniquement par hérédité;
  • spermatocèle et hydrocèle - l'accumulation de divers fluides dans les tissus entourant les testicules. Pendant longtemps, elles s'accompagnent de sensations désagréables et de l'apparition de tumeurs. La douleur dans le scrotum n'apparaît qu'à un stade avancé;
  • épidymite - un processus douloureux qui se produit dans les testicules d'un homme;
  • cancer des tissus ou de l'un des organes formant le scrotum et le pénis. Il peut également s'agir de tumeurs malignes du rectum, de l'urée ou de l'appendicite;
  • lésions ou spasmes des muscles du bassin - entraînent presque toujours une incontinence urinaire;
  • prostatite - une maladie de la prostate due à une défaillance ou à une blessure hormonale;
  • adénome - un néoplasme bénin dans les tissus des organes endocriniens;
  • appendicite - accompagnée d'une douleur aiguë dans le côté droit de l'aine;
  • La hernie inguinale est un trouble du développement congénital. Disparaît souvent d'elle-même ou à la suite d'une opération qu'ils tentent de réaliser dans la petite enfance. Réapparition possible chez les hommes impliqués dans l'haltérophilie ou la levée régulière de poids.
  • abcès de la prostate - un abcès avec prostatite;
  • syndrome du côlon irritable - une indigestion chronique et le plus souvent involontaire, exprimée en manifestations indésirables: constipation, diarrhée, formation de gaz, ballonnements et indigestion.

La douleur dans l'aine masculine est également souvent causée par des processus dans les articulations et les os, ainsi que par les nerfs pincés par eux..

De plus, ils peuvent apparaître avec l'arthrite, la myosite, les hernies intervertébrales, la bursite et l'arthrose. Les causes peuvent également être des blessures subies il y a longtemps, ainsi que des entorses, des accidents vasculaires cérébraux dans la région de l'aine, une fracture du pénis ou des os.

Très souvent, une exacerbation se produit avec une hypothermie de cette zone du corps, soulevant de gros poids, une course prolongée ou faisant du sport. Chez les hommes de plus de 40 ans, un inconfort peut survenir à cause d'un changement climatique, avec empoisonnement, ulcère d'estomac et problèmes avec le système cardiovasculaire. Il faut garder à l'esprit que le testicule situé à gauche est plus sensible à divers facteurs externes négatifs que celui de droite. Cela est dû au fait que la circulation sanguine s'y produit d'une manière légèrement différente..

La sévérité et la nature des sensations chez l'homme dépendent du type de maladie et de son niveau de négligence. L'emplacement de la douleur (gauche ou droite) est affecté par l'emplacement du foyer de la maladie.

Tirant

Ces symptômes sont typiques des dommages aux muscles et aux ligaments. Apparaissent le plus souvent avec des blessures des petits muscles inguinaux, leurs spasmes, entorse, myosite, spermatocèle, hydropisie du testicule et varicocèle. Tous ces problèmes provoquent une douleur de traction constante dans l'aine, qui est pire en toussant ou en marchant..

Tranchant

Une douleur intense et inattendue apparaît avec une rupture musculaire ou un spasme, un écrasement d'une hernie inguinale, une torsion des testicules ou des dommages à un abcès. En outre, la cause peut être une terminaison nerveuse pincée dans le dos. Ces symptômes sont souvent accompagnés de "maux de dos" dans les jambes. Une autre cause de ces symptômes chez l'homme peut être un spasme de la vessie ou du rectum, le plus souvent avec constipation.

Douloureux

Ce type de sensation se produit le plus souvent, car les causes de leurs causes sont beaucoup plus nombreuses que d'autres. Cela peut être un muscle étiré ou toute autre pathologie au repos, y compris l'arthrite. Un rectum endommagé, des reins malades ou une urée pincée peuvent également provoquer des douleurs à l'aine..

Douleur à l'aine

Tout le contenu iLive est vérifié par des experts médicaux pour assurer la meilleure précision possible et la cohérence avec les faits..

Nous avons des règles strictes pour choisir les sources d'information et nous nous référons uniquement à des sites réputés, à des instituts de recherche universitaires et, si possible, à des recherches médicales éprouvées. Veuillez noter que les chiffres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens interactifs vers ces études..

Si vous pensez que l'un de nos documents est inexact, obsolète ou douteux, sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Êtes-vous inquiet de la douleur dans la région de l'aine qui se produit lors de la marche ou des secousses? Trouvons la raison et la solution parfaite à ce problème..

Tout d'abord, il convient de préciser que la région inguinale est située dans la partie inférieure du péritoine et est attachée aux hanches. C'est à cet endroit que se situe la zone inguinale, qui traverse les vaisseaux sanguins des cuisses, tant chez l'homme que chez la femme. Quant à la physiologie, chez les hommes dans la région inguinale, il y a un testicule, et chez les femmes, l'utérus, en plus de cela, dans l'aine, il y a des intestins.

En règle générale, toutes les causes de douleur dans la région de l'aine sont associées aux organes génito-urinaires ci-dessus, il peut s'agir d'une inflammation, d'une prostatite ou même d'une hernie. Examinons de plus près la cause de la douleur dans la région de l'aine et essayons de trouver la source de l'inconfort.

Causes de la douleur à l'aine

La cause de la douleur dans l'aine peut être de nombreux facteurs associés à la structure anatomique du corps et du corps. Votre aine est un groupe de muscles qui sont responsables de la flexion du corps, du soulèvement des hanches vers le corps, etc. Vous avez probablement remarqué comment, après un entraînement intense, une douleur douloureuse mais passagère à l'aine est apparue.

Dans la région inguinale se trouve le canal inguinal, qui se compose de gros vaisseaux sanguins fémoraux. Dans l'aine, il y a des intestins qui peuvent former une hernie.

Les causes de la douleur à l'aine peuvent indiquer des maladies telles que:

  • Tumeurs et hématomes - à la fois bénins et malins.
  • Blessures à l'aine - Peut survenir en raison d'entorses ou d'un stress important pendant l'entraînement..
  • La vésiculite est une maladie masculine causée par des vésicules séminales enflammées ou congestives..
  • La colliculite est une inflammation du tubercule des graines.
  • Abcès du psoas - problèmes dans le muscle iliopsoas.
  • L'herpès est la cause de la douleur à l'aine chez les hommes.
  • Proptose chronique de l'abdomen - apparaît en raison de muscles abdominaux peu développés.

Énumérer les maladies dont la douleur à l'aine peut être infinie. Pour identifier la maladie et trouver la bonne solution, vous devez connaître les symptômes de la douleur à l'aine.

Les symptômes de la douleur à l'aine

La douleur à l'aine, en principe, comme toute autre douleur, peut manifester ses symptômes n'importe où sur le corps. Par exemple, des picotements et un engourdissement des jambes, des douleurs au bas du dos et plus encore. Les symptômes de la douleur se développent progressivement et la douleur dans la région de l'aine s'intensifie. Tout peut commencer par une simple sensation de picotement qui conduit à des kystes ovariens ou à une prostatite..

  1. Douleur dans la jambe et les articulations - se manifeste lors de la marche et des mouvements brusques. Il est difficile pour le patient de déterminer quelle est exactement la cause de la douleur: ligaments foulés sur la jambe ou encore la région inguinale. La cause peut être une hernie, des maladies de nature urologique et gynécologique.
  2. Douleur dans la colonne vertébrale ou le bas du dos - ce symptôme a deux options. Il peut s'agir d'une maladie associée à l'aine, c'est-à-dire à l'urologie ou à la gynécologie. Ou une douleur dans la région de l'aine avec une douleur dans la colonne vertébrale ou le bas du dos indique une ostéochondrose, une atteinte des disques intervertébraux.
  3. En plus des symptômes qui identifient la maladie qui cause la douleur à l'aine, il existe plusieurs types de douleur qui peuvent aider à localiser le problème et la source de la douleur..

Douleur aiguë à l'aine

L'apparition d'une douleur aiguë dans la région de l'aine, en règle générale, indique une hernie. De plus, une douleur aiguë est typique des problèmes avec les uretères et les reins, et une torsion testiculaire est également possible.

Une douleur aiguë à l'aine est un symptôme de maladies telles que:

  • tumeurs malignes;
  • inflammation testiculaire - orchite ou abcès testiculaire;
  • menstruations douloureuses - algoménorrhée;
  • annexite aiguë - inflammation des appendices.

Si vous ressentez une douleur aiguë dans la région de l'aine, vous devez immédiatement consulter un médecin. Depuis, la probabilité que la douleur passe d'elle-même est très faible. Le diagnostic de la cause de la douleur est nécessaire et, bien sûr, un traitement complet.

Douleur douloureuse dans la région de l'aine

Des douleurs dans la région de l'aine indiquent des maladies gynécologiques et urologiques négligées ou chroniques.

Douleur douloureuse à l'aine, peut indiquer des maladies telles que:

  • Inflammation du système génito-urinaire - une inflammation courante peut être à l'origine de douleurs douloureuses. L'inflammation des voies urinaires est due à des bactéries. La douleur dans la région de l'aine augmente de nature, c'est d'abord une petite inflammation qui se déplace rapidement et se propage à la vessie. Si vous ne faites pas attention à ce problème et n'utilisez pas de traitement, la douleur dans l'aine se transformera en une inflammation bilatérale de l'uretère et du bassin rénal..
  • Maladies gynécologiques - très souvent, la douleur dans la région de l'aine est la cause d'une maladie chronique. Cela peut être: une endométrite, une annexite ou une prostatite.
  • Cystite médicinale - cette maladie se caractérise également par des symptômes de douleur à l'aine. La cystite ou l'inflammation de la vessie se produit en raison d'une irritation de la membrane muqueuse de l'organe. La cause de la douleur est l'abus de médicaments qui, à fortes doses, sont concentrés dans la vessie et peuvent entraîner des brûlures..
  • Cystite infectieuse - les agents responsables de l'infection sont: E. coli, chlamydia, gonocoque, staphylocoque, trichomonades vaginales. Le principal symptôme de la maladie est une douleur douloureuse dans la région de l'aine.

Douleur à l'aine à droite

La douleur la plus courante dans l'aine à droite est une hernie. La hernie est facile à détecter sur le corps, il s'agit d'un gonflement du côté droit de l'aine, il est clairement visible lorsque vous êtes debout. Une hernie est formée du fait que les tissus internes de soutien de l'abdomen perdent leur élasticité et que les boucles intestinales tombent du péritoine dans l'aine.

Veuillez noter que si vous ressentez une douleur dans la région de l'aine à droite, mais qu'il n'y a pas de saillie, c'est-à-dire aucun signe visible de hernie, cela peut indiquer que vous avez une hernie cachée. Pour le diagnostiquer, un peu de toux suffit, et vous verrez un petit tubercule dans l'aine à droite. L'option la plus dangereuse est une hernie contenue, elle nécessite une hospitalisation immédiate et une intervention chirurgicale.

Maladies associées à une douleur à l'aine à droite:

  • Hernie - nous avons examiné les symptômes et la manifestation d'une hernie ci-dessus. Quant à la cause de son apparition, elle survient le plus souvent en raison de l'haltérophilie. Alors ne vous surchargez pas et testez votre corps pour la force.
  • Les calculs rénaux - comme une hernie, provoquent des douleurs dans la région de l'aine du côté droit. Une crise de douleur survient de façon inattendue et peut durer de quelques minutes à plusieurs jours. En plus de la douleur à l'aine, les calculs rénaux sont également indiqués par une douleur dans l'hypochondre, la vessie, le bas du dos. Si vous avez des douleurs lors de la miction dans la région de l'aine à droite et qu'il y a des saignements, vous avez des problèmes rénaux qui nécessitent un traitement immédiat.
  • Les infections génito-urinaires sont une autre cause de douleur à l'aine. Il se manifeste par des infections qui entraînent une augmentation et une inflammation des ganglions lymphatiques de l'aine du côté droit. Si vous voyez que les ganglions lymphatiques de la région inguinale sont gonflés, mais ne font pas de mal, cela indique des infections génitales, telles que la trichomonase ou la chlamydia.
  • Infections pelviennes - provoquent des douleurs dans l'aine et les jambes, éventuellement des ganglions lymphatiques élargis Il peut s'agir d'une proctite, d'une annexite ou d'une paramétrite..
  • La douleur à l'aine à droite peut ne pas être associée aux maladies ci-dessus, mais être un symptôme d'ostéochondrose. Cela se produit du fait que les disques de la colonne vertébrale compressent les nerfs qui mènent à la région inguinale.

Douleur à l'aine à gauche

La cause la plus probable de douleur à gauche est une hernie. Ne soyez pas surpris, car une douleur avec une hernie peut survenir à gauche et à droite. La hernie entraîne des complications pour tout le corps, surtout lorsqu'il s'agit d'une hernie contenue. Cela se produit lorsqu'une petite rupture de tissu se forme, mais que les boucles intestinales sont trop grandes. Sans aide médicale, la maladie entraînera des troubles circulatoires, la destruction du rectum et même la mort.

Une autre maladie qui se manifeste par des douleurs dans l'aine à gauche est l'infection pelvienne. Comme une hernie, elles peuvent se manifester par des douleurs à l'aine, à droite comme à gauche. Ils représentent une inflammation du rectum, le plus souvent des processus inflammatoires capturent plusieurs parties de l'intestin, en conséquence - une douleur intense dans l'aine à gauche.

N'oubliez pas les ganglions lymphatiques. S'il y a un gonflement et une pression, cela ne provoque pas de douleur aiguë, cela peut être le signe d'une tumeur bénigne, et dans le pire des cas de cancer ou du premier stade de la syphilis..

Douleur à l'aine droite

L'inconfort et la douleur dans l'aine droite peuvent survenir avec des processus inflammatoires dans le corps. Nous parlons de maladies du caecum, inflammation de l'intestin en forme de ver ou de l'iléon. La douleur dans la région de l'aine se manifeste également par une inflammation de l'ovaire droit, une polyxitose, une ovariose ou un cancer.

Les athlètes se plaignent souvent de douleurs à l'aine droite. Dans ce cas, nous parlons du soi-disant syndrome ARS. Le syndrome est une inflammation des adducteurs et des muscles de l'abdomen droit. Le syndrome de l'anneau inguinal est également possible, c'est-à-dire des dommages importants au tissu musculaire, ce qui provoque des douleurs à l'aine, des malaises, des douleurs pendant la miction, des douleurs pendant la marche.

Par conséquent, avant de procéder au traitement de la maladie, il est nécessaire de rechercher la cause de la douleur. Pour ce faire, consultez un médecin, faites une échographie des tissus mous et de préférence une radiographie pelvienne.

Douleur à l'aine chez les femmes: causes et traitement; mal à l'aine et donne dans la jambe

La douleur inguinale peut être causée par diverses causes. Si la douleur n'est pas sévère, une femme peut ne pas y attacher une importance particulière et la retarder en visitant un médecin. Au fil du temps, de telles situations entraînent souvent des complications du processus pathologique sous-jacent. Voici les principales causes de douleur à l'aine chez les femmes et les méthodes de traitement de ces conditions..

Causes de la douleur à l'aine chez les femmes

Causes possibles de douleur dans la région de l'aine:

  • Grossesse extra-utérine. La douleur apparaît soudainement et s'intensifie en quelques jours. Elle a des crampes et peut être accompagnée d'une violation du bien-être général du patient - transpiration accrue, faiblesse, nausées.
  • Pathologie intestinale. Cela comprend les troubles structurels et fonctionnels, par exemple, l'obstruction intestinale, la diverticulite, le cancer, les flatulences et d'autres conditions. Les manifestations typiques sont les vomissements, la diarrhée, la constipation, les ballonnements, éventuellement aussi une augmentation de la température corporelle globale.
  • Kyste ovarien ou ses complications. Un élargissement du kyste, sa torsion ou sa rupture entraîne une forte détérioration du bien-être général du patient et provoque une douleur aiguë dans la région de l'aine.
  • Inflammation dans les trompes de Fallope ou les ovaires. Avec la salpingite, l'annexite, la paramétrite et d'autres conditions similaires, une femme peut ressentir une douleur aiguë à l'aine, qui s'intensifie avec la palpation et s'accompagne d'une augmentation de la température corporelle globale.
  • Une pierre dans le rein ou l'uretère. La douleur apparaît brusquement et soudainement. Sa durée peut aller de plusieurs minutes à plus d'une journée.
  • Appendicite. Une caractéristique est une forte douleur sur le côté droit sous pression. L'inflammation de l'appendice nécessite une hospitalisation immédiate du patient et la prestation de soins qualifiés. Les sensations désagréables s'intensifient pendant la marche et peuvent être données à la zone rectale.

Des sensations douloureuses moins prononcées peuvent survenir avec d'autres maladies, par exemple:

  • lésion herpétique dans la région de l'aine;
  • vésiculite;
  • l'apparition de néoplasmes;
  • varices, dans lesquelles un nœud veineux s'est formé dans la région de l'aine;
  • blessures mécaniques ou blessures.

L'éventail des raisons qui causent des douleurs à l'aine est trop important et affecte divers domaines de la médecine. Pour prescrire le traitement et le diagnostic corrects, le patient doit consulter un médecin et ne pas se soigner lui-même.

Quand la douleur à l'aine peut donner à la jambe

Dans certains cas, la douleur est d'abord ressentie dans la partie supérieure de la jambe. Une femme peut même ne pas suggérer immédiatement la véritable cause de la douleur, car elle recherche un problème à l'endroit où les symptômes désagréables se sont produits. La douleur irradie vers la jambe si le processus inflammatoire ou la compression mécanique affecte les terminaisons nerveuses.

Une telle douleur irradiante peut se manifester de différentes manières. Parfois, les sensations douloureuses sont constamment perturbantes, dans d'autres cas, elles sont intensifiées par le mouvement, et en même temps, elles peuvent être localisées à la fois sur toutes les surfaces de la jambe et à un certain endroit.

Parmi les principales causes qui provoquent des douleurs à l'aine et son reflet dans la jambe sont les suivantes:

  • blessure;
  • maladies infectieuses;
  • hernie;
  • les maladies de la colonne vertébrale, y compris les racines nerveuses pincées;
  • problèmes dans le domaine de la gynécologie ou de l'urologie;
  • Néoplasmes malins.

Douleur à l'aine pendant la grossesse

Une attention particulière doit être accordée à la douleur à l'aine qui apparaît pendant la grossesse. Cette période s'accompagne de multiples changements dans le corps d'une femme, ainsi que de l'apparition de symptômes et de sensations inhabituels. Un utérus élargi exerce une pression mécanique sur les organes internes et les terminaisons nerveuses, ce qui peut provoquer une gêne et même des douleurs. De plus, pendant la grossesse, des changements hormonaux se produisent, dans lesquels la production de substances spéciales qui préparent les muscles, la peau et les os pelviens pour l'accouchement est améliorée. Tout cela en combinaison peut également provoquer des douleurs à l'aine et au bas-ventre. Souvent, un tel inconfort irradie vers la jambe ou le bas du dos.

Les facteurs suivants peuvent provoquer des douleurs à l'aine pendant la grossesse:

  • Relaxin. Cette substance est appelée l'hormone de la grossesse, car sa production est activée pendant cette période. La relaxine est nécessaire à la relaxation du cartilage et des ligaments, en particulier au niveau des os pubiens. C'est grâce à cette hormone que les os pelviens de la femme enceinte se dilatent progressivement et l'appareil ligamento-musculaire est préparé pour la naissance d'un enfant. Le processus préparatoire ne se produit pas imperceptiblement, mais est décrit par les femmes comme des sensations plutôt désagréables. Dans certains cas, un bandage spécial pour les femmes enceintes ou des exercices qui entraînent les muscles du plancher pelvien aident à réduire l'inconfort.
  • Entorses qui retiennent l'utérus. L'utérus d'une femme non enceinte est maintenu en position en raison du système ligamento-musculaire. Pendant le développement de l'enfant, la taille de l'organe augmente et prend plus de place dans la cavité abdominale. Avec l'utérus, les ligaments qui y sont attachés s'étirent également. Si la tension des ligaments est inégale, ce qui se produit avec une augmentation du tonus musculaire chez certaines femmes, la femme enceinte peut ressentir une douleur assez intense. Dans certains cas, l'exercice ou les remèdes homéopathiques aident à réduire l'inconfort..
  • Un manque de calcium peut également provoquer des douleurs dans la région de l'aine. La carence en cet oligo-élément se produit souvent pendant la grossesse, car le besoin en augmente.

Douleur prémenstruelle

La douleur dans la région de l'aine chez les femmes est souvent causée par la contraction de l'utérus pendant les menstruations ou en préparation. L'intensité d'une telle douleur dépend des caractéristiques individuelles de la femme. En règle générale, ils surviennent chez les patients de tout âge, à la fois nullipares et ceux qui accouchent.

La douleur est des crampes douloureuses dans la nature, commence quelques jours avant la menstruation et s'intensifie dans les premiers jours du début des saignements. Malgré le fait que ce symptôme soit très fréquent, les médecins le considèrent anormal. Au cours des premiers mois après l'accouchement, ces signes peuvent disparaître, mais avec le temps, la douleur revient. En plus de l'inconfort dans le bas de l'abdomen, une femme peut se plaindre d'une perturbation de la santé globale, ainsi que d'une irritabilité accrue. Vous pouvez vous débarrasser du syndrome prémenstruel en normalisant le fond hormonal, pour lequel, par exemple, des pilules contraceptives sont souvent prescrites.

Douleur musculaire

Une douleur à l'aine peut également survenir avec des douleurs musculaires. S'ils ne sont pas associés à des maladies, cela se retrouve souvent chez les athlètes, par exemple, après un entraînement intensif ou une compétition. Une charge accrue entraîne une douleur qui tire ou fait mal dans la nature.

Il est également possible d'étirer les muscles ou les ligaments, raison pour laquelle une femme ressent d'abord une douleur aiguë, puis douloureuse.

Douleur articulaire

Dans certains cas, la douleur est causée par des problèmes articulaires. Ils touchent plus de 40 femmes. La coxarthrose est l'une des principales causes de douleurs articulaires. Il s'agit d'une maladie dans laquelle il y a une déformation de l'articulation de la hanche et une usure excessive.

Céder à l'aine peut être non seulement des pathologies localisées dans les cuisses ou le bas de l'abdomen. Souvent, la douleur est transmise par les terminaisons nerveuses, par exemple, à partir des parties inférieures de la colonne vertébrale. Selon l'étiologie du problème, des médecins de diverses spécialités, par exemple un gynécologue, un neurologue, un orthopédiste et d'autres, le traiteront..

Symptômes dangereux

En plus de la douleur, une femme peut manifester des symptômes dangereux qui nécessitent un avis médical immédiat et indiquer un processus pathologique grave.

Si le bien-être général du patient n'est pas perturbé, vous pouvez prendre une pilule analgésique et voir le développement des symptômes dans la dynamique - peut-être après un certain temps, l'inconfort disparaîtra ou, par exemple, les menstruations commenceront. Si la douleur aggrave le bien-être général du patient, vous ne pouvez pas vous soigner vous-même. Les symptômes suivants devraient alerter:

  • Vertiges;
  • nausées Vomissements;
  • douleur pendant la miction;
  • turbidité de l'urine ou apparition de sang;
  • inflammation du ganglion lymphatique inguinal.

Traitement de la douleur à l'aine

S'il y a une douleur qui ne disparaît pas ou s'intensifie, le patient doit absolument consulter un médecin. Dans ce cas, un diagnostic complet est effectué dans lequel le médecin palpe non seulement la zone douloureuse, mais étudie également l'histoire du patient. Sur la base du tableau clinique, des plaintes et de diverses études, le médecin établit un diagnostic et, si nécessaire, envoie à un spécialiste plus étroit.

Le traitement de la douleur à l'aine comprend plusieurs domaines:

  • Élimination de la cause profonde ou prévention de l'exacerbation d'une maladie chronique. Cela est souvent observé en présence de problèmes de colonne vertébrale. Vous pouvez prévenir les douleurs à l'aide de massages réguliers, de l'utilisation d'un bandage de soutien et d'exercices de physiothérapie. Si vous accordez suffisamment d'attention à une maladie chronique, vous pouvez exclure la possibilité de son exacerbation.
  • Arrêter le processus pathologique. Ici, les médecins tentent d'arrêter le développement de la pathologie et de prévenir d'éventuelles complications. En règle générale, cela est possible grâce à un traitement médicamenteux..
  • Prévention des rechutes et rétablissement complet. Après avoir éliminé le symptôme principal, le traitement ne doit pas être abandonné. La thérapie doit être répétée jusqu'à la fin afin que le tissu affecté soit restauré et que le processus pathologique soit complètement arrêté. Cela contribuera à réduire la probabilité d'une rechute à l'avenir..

Dans le traitement de la douleur, les types de thérapie suivants peuvent être utilisés:

  • médicament;
  • chirurgical;
  • physiothérapeutique.

Les médicaments sont utilisés dans toutes les directions - à la fois pour éliminer la principale cause de la maladie et pour réduire la gravité des symptômes.

Types de traitement médicamenteux:

  • Etiotropic. Elle implique la lutte avec la principale cause d'inconfort. Cela comprend la prise de médicaments antibactériens et anti-inflammatoires qui combattent les problèmes de genèse infectieuse et inflammatoire.
  • Pathogénétique. Dans ce cas, le médecin prescrit des médicaments qui arrêtent le développement du processus pathologique et aident à prévenir d'éventuelles complications.
  • Symptomatique La thérapie vise à soulager l'état du patient, en particulier à éliminer la douleur et les autres symptômes d'inconfort.

Les groupes de médicaments suivants peuvent affecter directement les sensations douloureuses:

  • Analgésiques. Les moyens les plus populaires qui bloquent la transmission d'une impulsion nerveuse, de sorte que la douleur disparaît.
  • Antispasmodiques. Efficace pour soulager la douleur causée par les spasmes des muscles lisses.
  • Antibiotiques. Prescrit par un médecin pour les processus infectieux.
  • Médicaments hormonaux. Ils éliminent la douleur due à l'effet sur les causes et les mécanismes d'apparition, en particulier la normalisation du fond hormonal dans les maladies gynécologiques.

Le traitement chirurgical est effectué lorsque la pharmacothérapie ne conduit pas au résultat souhaité. Les méthodes d'intervention chirurgicale sont assez diverses et les plus modernes sont très sûres et très efficaces..

L'une des méthodes les plus populaires utilisées à la fois à des fins diagnostiques et thérapeutiques est la laparoscopie. Elle est réalisée sous anesthésie locale à l'aide d'outils spéciaux et de petites perforations dans la cavité abdominale. La laparoscopie permet au médecin de regarder à l'intérieur du péritoine et de voir quelle est la cause de la douleur. Très souvent, une étude diagnostique est immédiatement associée à un traitement et élimine la cause profonde de la maladie.

Les méthodes physiothérapeutiques jouent souvent un rôle auxiliaire dans le schéma général de la thérapie. La fréquence d'application des procédures est déterminée par le médecin individuellement pour chaque patient, en tenant compte de l'âge, de la gravité de la maladie et du tableau clinique. Les méthodes de physiothérapie comprennent l'utilisation de champs magnétiques, de radiations, de bains thérapeutiques et autres. En tant que direction supplémentaire, ils peuvent être efficaces dans les maladies de diverses sphères - organes génitaux, voies urinaires, problèmes du système digestif, blessures mécaniques ou traumatiques et autres.