Pourquoi le dos fait mal à droite: causes des violations

  • Blessure

Les maux de dos à droite se produisent rarement en raison de causes naturelles, par exemple, en raison d'une tension musculaire après une dure journée de travail. Le plus souvent, leur apparence signale une pathologie se développant dans le corps. Par conséquent, même des douleurs lombaires légères devraient être l'occasion de consulter un médecin pour obtenir de l'aide médicale. Un traitement conservateur opportun et parfois chirurgical aidera à éviter le développement de complications, souvent irréversibles.

Où est-ce que ça fait mal

C'est important de savoir! Médecins en état de choc: "Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires." En savoir plus.

Lors du premier rendez-vous, le médecin demande au patient de préciser exactement où la douleur survient le plus souvent. Leur localisation suggère la raison de la détérioration du bien-être. Un diagnostic détaillé aide le patient à décrire les symptômes qui l'accompagnent et la nature de la douleur. Ils sont douloureux, tirants, pressants, lancinants, brûlants, perçants. Une douleur légère indique généralement un processus inflammatoire ou dégénératif chronique, une douleur intense - son aggravation.

Entre les omoplates

La localisation de la douleur entre les omoplates est caractéristique des lésions inflammatoires des poumons, surtout si elle s'accompagne de fièvre, d'essoufflement, de sensations de manque d'air lors de l'inhalation, de toux sèche et improductive. Ils se produisent également avec des dommages, une compression des racines vertébrales dans la colonne vertébrale thoracique avec des disques déplacés, des vertèbres déformées, des excroissances osseuses (ostéophytes).

Sous les côtes

Dans cette zone du dos se trouvent de nombreux organes internes, dont les dommages se manifestent par des douleurs dans le dos à droite. Ils peuvent signaler des problèmes survenus et s'aggravant avec le foie, la vésicule biliaire, la rate, le pancréas. Les troubles gastro-intestinaux, y compris les nausées et les vomissements, confirment le développement de la pathologie de l'un des organes internes..

Côté droit

La douleur dans le côté droit est l'un des principaux symptômes des pathologies du système urinaire. Ils accompagnent toujours le processus inflammatoire qui se produit dans les reins, les uretères et la vessie. Une lésion infectieuse avec une implication rapide de tissus et d'organes sains est particulièrement dangereuse pour ses complications graves. L'appendicite est une cause beaucoup moins fréquente de douleur dans le côté droit..

Bas du dos

Le dessin, une douleur constante et douloureuse dans le bas du dos peut être déclenché par une inflammation des organes pelviens. Mais dans la grande majorité des cas, cela indique des changements dégénératifs destructeurs dans les disques intervertébraux et les vertèbres. La douleur aiguë dans la région lombaire est caractéristique de l'inflammation de la racine nerveuse ou de sa compression, du traumatisme de la hernie intervertébrale formée.

Causes possibles de douleur

Diverses pathologies peuvent provoquer des maux de dos à droite, qu'une personne n'est pas en mesure de diagnostiquer par elle-même. Un symptôme similaire se manifeste dans presque toutes les maladies de la colonne vertébrale. Mais affirmer que ce sont les dommages aux disques et aux vertèbres qui ont provoqué une détérioration du bien-être. Les racines vertébrales sont situées le long de la colonne vertébrale, innervant non seulement ses structures, mais aussi ses organes internes. Si un processus pathologique se déroule dans les reins ou le foie, la douleur qui en découle se propage le long des fibres nerveuses, elle se fait sentir dans le dos. Cette douleur est appelée "réfléchie", irradiant.

Raisons du ménage

L'inconfort dans le dos à droite peut être causé par une tension musculaire résultant de mouvements excessivement intenses ou après un long séjour dans une position du corps, en soulevant des poids. La douleur est assez naturelle après les chutes, les ecchymoses, les bosses. Il devient souvent le compagnon constant d'une personne qui a déjà été identifiée comme des fractures de compression de la colonne vertébrale, une subluxation des vertèbres, une compression de la moelle épinière. Dans de tels cas, la douleur est relativement légère, résultant généralement d'un changement brusque du temps, d'une augmentation du stress sur le dos, d'une hypothermie.

Mais sans diagnostic approfondi, on ne peut pas parler du caractère naturel de telles sensations. En effet, la levée et le transport constants de poids, fréquents étant dans une position non physiologique, peuvent provoquer un microtraumatisme des disques avec le développement ultérieur d'une pathologie sévère de la colonne vertébrale.

Maladies de la colonne vertébrale

Le principal symptôme de toutes les pathologies de la colonne vertébrale est le mal de dos. Son apparence à droite est typique d'une atteinte unilatérale de la racine nerveuse. Cela se produit souvent avec l'ostéochondrose de la colonne cervicale, thoracique, lombaire, lombo-sacrée. Particulièrement souvent, la douleur survient avec ses complications déjà développées: protrusion, hernie intervertébrale, myélopathie discogène, syndrome radiculaire.

La douleur sur le côté droit du dos peut également signaler de telles maladies:

  • spondylarthrose - ostéoarthrose des articulations arquées;
  • spondylarthrite ankylosante (spondylarthrite ankylosante) - une maladie systémique chronique avec localisation prédominante dans les articulations sacro-iliaques;
  • sciatique - dommages aux racines de la moelle épinière;
  • rhumatisme - une lésion systémique inflammatoire allergique infectieuse du tissu conjonctif.

Les dommages aux disques, aux vertèbres et surtout à la compression des racines vertébrales se manifestent rarement par des douleurs clairement localisées. Ils se propagent aux parties adjacentes du corps, irradiant vers les bras, les jambes, les côtés.

Même les problèmes articulaires «négligés» peuvent être guéris à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour..

Pathologie du système digestif

La cause de la douleur dans la colonne lombaire et thoracique sont souvent des pathologies du système digestif. Ils sont caractéristiques de la cholécystite, de la pancréatite, des maladies inflammatoires de l'intestin, y compris la nature auto-immune. À mesure que le processus inflammatoire s'intensifie, la gravité de la douleur augmente. Ils deviennent tranchants, encerclant, ne disparaissent pas même après un long repos.

Si la douleur est brûlante, lancinante, coupante, le risque d'appendicite est élevé, en particulier avec une position atypique (rétrocécale) de l'appendice.

Maladie cardiovasculaire

La douleur du côté droit du dos avec des pathologies du système cardiovasculaire n'est pas typique. Mais dans certains cas, une telle localisation est possible. Les patients atteints d'ostéochondrose thoracique souffrent souvent de douleurs radiantes au cœur. Mais il est très important de les différencier des symptômes de l'angine de poitrine ou de l'infarctus du myocarde - maladies qui menacent non seulement la santé mais aussi la vie humaine. L'intensité des douleurs cardiaques s'affaiblit lors de la prise de nitroglycérine.

Maladie du rein

Il s'agit d'une cause assez courante de douleur lombaire pressante ou perçante, en raison de l'innervation commune des structures vertébrales et des organes urinaires. Une gêne dans le dos accompagne les kystes polykystiques, l'hydronéphrose, le cancer, ce qui entraîne une augmentation de la taille d'un ou deux reins.

Pathologies des reins, se manifestant par des maux de dos à droiteLes caractéristiques
PyélonéphriteLe principal symptôme de cette pathologie infectieuse non spécifique des reins est une douleur sourde dans la région lombaire d'intensité variable, souvent unilatérale, accompagnée de fièvre
GlomérulonéphriteCette lésion immuno-inflammatoire des reins se manifeste par des douleurs dans la région lombaire, une hyperthermie, des frissons, une faiblesse générale, des nausées, une perte d'appétit
UrolithiaseLorsqu'une pierre s'échappe, en particulier une grosse, une douleur intense se produit dans la région lombaire, qui ne dépend pas de la position du corps. Si le calcul est situé dans la partie inférieure des uretères, la douleur irradie vers l'aine, les cuisses, les fesses

Grossesse

À partir de la 16e semaine de grossesse environ, l'utérus commence à grossir. Il appuie sur les terminaisons nerveuses sensibles du côté droit, qui devient la cause de la douleur "réfléchie" dans le bas du dos. Ils disparaissent généralement après un court repos en position couchée..

À partir de la 30e semaine de gestation, le centre de gravité se déplace considérablement en raison d'une augmentation de l'abdomen. Afin de ne pas se pencher en marchant, une femme doit forcer les muscles de tout son dos. Quelques heures plus tard, il y a des douleurs douloureuses et sourdes. Donc, le corps signale le besoin de repos.

Aux stades ultérieurs de la grossesse, le développement de la relaxine devient la cause de la douleur, ce qui augmente l'élasticité de l'appareil ligamento-tendineux pour préparer le canal génital. Étant donné que cette hormone agit sans discrimination, elle affecte tous les ligaments, ce qui provoque des douleurs dans le bas du dos et la région sacrée.

Causes gynécologiques

Le dessin, la douleur douloureuse dans la colonne lombaire indiquent souvent un développement du côté droit du processus inflammatoire dans l'un des organes du système reproducteur. Ils accompagnent une grossesse extra-utérine, la formation d'un kyste ovarien, des fibromes utérins. Une douleur qui augmente progressivement est caractéristique des tumeurs génitales, la menace d'une fausse couche pendant la grossesse. Lorsqu'une femme se plaint d'inconfort dans le bas du dos, un diagnostic différentiel est toujours effectué pour exclure les pathologies gynécologiques.

Lésions respiratoires

L'essoufflement, la douleur dans la partie médiane du dos, la sensation de chatouillement et un «coma» dans la gorge, une toux improductive peuvent être des signes à la fois d'ostéochondrose thoracique et de pathologies du système respiratoire. Ces derniers comprennent:

  • pleurésie sèche - inflammation réactive de la plèvre, caractérisée par une douleur thoracique, aggravée par la respiration, s'étendant vers le côté droit du dos;
  • pneumothorax - accumulation de gaz dans la cavité pleurale, entraînant une compression des vaisseaux sanguins du médiastin, une altération des fonctions respiratoires et circulatoires, l'apparition d'une douleur aux piqûres perçantes sur le côté du poumon affecté;
  • pneumonie - lésion pulmonaire aiguë de nature infectieuse-inflammatoire, dont l'un des symptômes est une douleur irradiante dans la poitrine.

Une douleur en augmentation constante sur le côté droit du dos accompagne l'élargissement de la tumeur pulmonaire, y compris maligne.

Dans quels cas vous devez demander d'urgence de l'aide

Non seulement la douleur aiguë devrait être un signal pour consulter un médecin. Le plus grand danger est une douleur faible qui persiste pendant plusieurs jours, ne disparaît pas même après un long repos. C'est une réaction protectrice du corps aux dommages inflammatoires ou dégénératifs des organes internes, de la colonne vertébrale.

Un médecin doit être consulté immédiatement en cas de symptômes concomitants graves - fièvre, pics de tension artérielle, troubles visuels et auditifs, étourdissements, nausées, vomissements.

Que faire si le dos fait mal à droite

Si le rendez-vous chez le médecin n'est prévu que le lendemain et que la douleur ne disparaît pas, vous pouvez prendre un comprimé de tout anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS). Il s'agit de Ketorol, Nise, Nurofen, Ketoprofen, Diclofenac. En cas de faible inconfort, il suffit d'appliquer des AINS locaux - gels Voltaren, Fastum, Arthrosilen. Il est strictement interdit d'utiliser des compresses froides ou un échauffement pour établir la cause de la douleur du dos à droite. Cela peut entraîner une inflammation accrue ou des spasmes musculaires persistants..

Douleur au bas du dos droit

Résumé: La cause la plus fréquente de lombalgie à droite est la présence d'une protrusion ou d'une hernie intervertébrale de la colonne lombaire. Dans ce cas, une douleur peut être transmise de la jambe droite aux orteils. Le seul examen informatif dans ce cas est l'IRM..

Dans certains cas, le patient ressent une douleur dans le bas du dos uniquement ou principalement sur le côté droit. Comprendre les causes possibles de la lombalgie à droite, ainsi que ses caractéristiques typiques, peut aider à poser un diagnostic précis et, par conséquent, à prescrire le traitement le plus efficace..

Les principales causes de douleurs lombaires à droite

La douleur au bas du dos à droite est généralement causée par les raisons suivantes:

  • dommages aux muscles, ligaments et / ou tendons entourant et soutenant la colonne vertébrale (en bref, tissus mous);
  • problèmes avec les structures vertébrales, par exemple, les articulations arquées ou les disques intervertébraux;
  • conditions ou maladies affectant les organes internes du milieu du dos, des zones abdominales et pelviennes.

Il est recommandé de consulter un médecin si la lombalgie droite ne disparaît pas ou s'aggrave quelques jours après son apparition, si la douleur apparaît brutalement et sévère, et si elle s'accompagne de symptômes alarmants.

Dans la plupart des cas, les douleurs au bas du dos sont le résultat de dommages mineurs aux muscles et / ou aux ligaments du bas du dos, et notre corps a généralement des ressources suffisantes pour faire face à ce type de dommages par lui-même. Si la douleur ne disparaît pas dans les trois jours, vous devez consulter un médecin.

La douleur en bas à droite est généralement causée par des dommages ou un traumatisme aux structures vertébrales, par exemple, les muscles du bas du dos droit, les disques intervertébraux de la colonne lombaire ou les articulations arquées. Bien que de nombreux problèmes avec ces structures soient plus susceptibles de causer de la douleur au centre du dos, il est probable que la douleur sera ressentie principalement ou complètement d'un côté du bas du dos.

Douleur lombaire droite et tension musculaire

Les étirements musculaires sont la cause la plus fréquente de douleurs lombaires et peuvent provoquer des douleurs ressenties principalement du côté droit..

Les symptômes typiques de l'effort musculaire comprennent:

  • restriction de la mobilité (des mouvements tels que se pencher en avant ou se tourner sur le côté peuvent être douloureux ou impossibles);
  • douleur et / ou gonflement dans le bas du dos à droite;
  • spasme des muscles du bas du dos;
  • douleur qui diminue pendant le repos, par exemple, lorsque vous êtes assis avec les jambes levées et les genoux légèrement pliés avec un soutien - par exemple, sur une chaise inclinable, dans un lit avec des oreillers correctement posés;
  • douleur qui disparaît lors de l'utilisation de compresses froides et chaudes;
  • douleur qui répond au moins partiellement aux analgésiques en vente libre
  • douleur qui s'intensifie en se levant d'un lit ou d'une position assise.

Dans la plupart des cas, la tension musculaire est le résultat de dommages relativement mineurs, tels qu'un virage serré lors du levage d'un sac d'épicerie lourd. Les entorses musculaires peuvent également résulter de blessures sportives ou d'accidents de voiture..

Le plus souvent, la douleur pendant la tension musculaire disparaît après quelques jours et ne nécessite pas l'attention des médecins.

Problèmes vertébraux

La cause de la douleur dans la colonne lombaire peut être tout problème avec les structures vertébrales, par exemple, les articulations arquées, les disques intervertébraux dans n'importe quel segment moteur ou les racines nerveuses qui sortent de la colonne vertébrale dans chaque segment du côté droit.

Les problèmes rachidiens courants qui peuvent causer des douleurs au bas du dos droit comprennent:

Hernie de la colonne lombaire

Le disque intervertébral situé entre les vertèbres adjacentes peut dépasser du côté droit de la colonne vertébrale. Une hernie intervertébrale peut provoquer une douleur sourde et douloureuse dans le bas du dos en raison du pincement de la moelle épinière dans une ouverture foraminale étroite. La douleur dans le bas du dos à droite peut être combinée à une douleur dans la fesse et la jambe droite au pied.

Problèmes avec les articulations en T (spondylarthrose)

La raideur, l'inconfort et la douleur dans certaines zones du bas du dos droit sont des symptômes probables d'arthrose des articulations arquées de la colonne vertébrale. Dans certains cas, les nerfs du côté droit de la colonne vertébrale sont pincés par des excroissances osseuses sur l'articulation, ce qui peut entraîner des douleurs lombaires à droite et des douleurs locales;

Sténose vertébrale

La lumière du canal rachidien peut rétrécir en raison d'une hernie intervertébrale, de croissances osseuses et d'autres problèmes, entraînant des douleurs lombaires à droite, ainsi que des douleurs radiculaires et / ou une faiblesse de la fesse et de la jambe droite;

Dysfonction articulaire sacro-iliaque

L'articulation sacro-iliaque relie les os du bassin à la base de la colonne vertébrale. Si l'articulation sacro-iliaque est trop ou, à l'inverse, se déplace trop peu, une douleur peut être ressentie dans le bas du dos du côté droit et / ou dans la cuisse droite;

Spondylarthrite ankylosante

Cette maladie inflammatoire peut survenir dans la partie inférieure de l'articulation sacro-iliaque, et des douleurs dans le bas du dos du côté droit et / ou des douleurs dans la cuisse droite peuvent devenir des symptômes précoces de la maladie. À long terme, la spondylarthrite ankylosante peut entraîner une fusion des articulations et des vertèbres arquées, ce qui limitera la mobilité de la colonne vertébrale.

Le traitement des problèmes de la colonne vertébrale varie en fonction de l'état et de la gravité des symptômes du patient. Nous considérons l'approche intégrée la plus efficace pour le traitement de l'ostéochondrose et de ses complications. Ainsi, le plus grand effet clinique est possédé par le déchargement de la traction vertébrale, avec lequel vous pouvez augmenter la distance entre les vertèbres, réduire la douleur et améliorer la nutrition de tous les disques intervertébraux. La gymnastique spéciale, diverses techniques de massage, l'hirudothérapie en combinaison avec la traction de la colonne vertébrale donnent de très bons résultats de traitement.

Causes moins fréquentes de douleurs lombaires à droite

Certains problèmes de dos et conditions douloureuses aux conséquences potentiellement graves peuvent également provoquer des douleurs lombaires à droite. Ces conditions comprennent:

Spondylolisthésis dégénératif

Le spondylolisthésis dégénératif est une condition dans laquelle, en raison de changements liés à l'âge dans la colonne vertébrale, la vertèbre supérieure est déplacée vers l'avant par rapport à l'inférieure. Cette condition peut créer un stress supplémentaire sur les muscles du dos, ainsi que comprimer les racines nerveuses, ce qui entraînera des douleurs dans le bas du dos à droite, et aussi, en règle générale, des douleurs le long du nerf sciatique - à travers la fesse et / ou la cuisse jusqu'à la jambe droite;

Syndromes de douleur chronique

La fibromyalgie et le syndrome de la douleur myofasciale sont des affections douloureuses chroniques qui peuvent provoquer des douleurs musculo-squelettiques dans tout le corps, ainsi qu'une douleur concentrée dans le bas du dos du côté droit. D'autres symptômes incluent des douleurs dans des zones spécifiques (points de déclenchement) et une fatigue chronique;

Tumeur vertébrale

Les cancers se développent rarement directement dans la colonne vertébrale, dans la plupart des cas, ils se propagent à la colonne vertébrale à partir d'autres parties du corps. Si la tumeur appuie sur le côté droit de la colonne vertébrale ou serre la racine nerveuse à droite, le résultat peut être une douleur du côté droit dans le bas du dos.

Certaines conditions sont plus difficiles à diagnostiquer que d'autres. Si le patient présente des symptômes chroniques qui semblent s'aggraver périodiquement ou progressivement, vous pouvez essayer d'écrire une description écrite détaillée du moment où les symptômes se produisent et de leur gravité. Cela peut aider le médecin à établir rapidement le bon diagnostic et à commencer le traitement en conséquence..

Douleur au bas du dos droit causée par des problèmes avec les organes internes

Il existe de nombreux problèmes avec les organes internes situés au milieu du dos, des zones abdominales et pelviennes, ce qui peut potentiellement causer des douleurs au bas du dos du côté droit. La douleur peut résulter d'une inflammation ou d'une irritation des organes internes, ainsi que d'un signe d'infection. Dans de telles conditions, en règle générale, en plus des douleurs au bas du dos du côté droit, il existe d'autres symptômes qui peuvent réduire considérablement la zone de recherche au stade du diagnostic.

Voici quelques causes courantes de douleurs lombaires à droite:

Problèmes rénaux

Les symptômes des calculs rénaux et des infections rénales peuvent être très similaires. Les deux conditions peuvent provoquer des maux de dos d'un côté, ainsi que des douleurs pendant la miction et des nausées et / ou des vomissements. La difficulté à uriner se produit généralement lorsque la pierre se déplace à l'intérieur du rein, pénètre dans les uretères, puis dans la vessie et les voies urinaires. Dans ce cas, le patient peut remarquer du sang dans ses urines. L'infection du rein droit provoque de la fièvre, une inflammation locale et des douleurs dans le bas du dos à droite, à l'endroit où se trouve le rein;

Rectocolite hémorragique

Cette maladie inflammatoire de l'intestin est caractérisée par une inflammation persistante du côlon. Des crampes abdominales fréquentes avec une colite ulcéreuse peuvent provoquer des douleurs au bas du dos du côté droit. D'autres symptômes incluent des problèmes digestifs chroniques, tels que la diarrhée, des douleurs rectales, une perte de poids et une faiblesse générale;

Appendicite

L'appendice est situé dans l'abdomen inférieur droit. Si l'appendice s'enflamme, commence à fuir ou éclate, il peut provoquer des symptômes, notamment des douleurs au bas du dos du côté droit. En général, les symptômes de l'appendicite varient et comprennent des douleurs soudaines dans le bas de l'abdomen droit, qui peuvent être accompagnées de symptômes supplémentaires tels que fièvre, nausées et vomissements et / ou douleurs lombaires à droite;

Problèmes gynécologiques

Les problèmes avec divers organes reproducteurs chez les femmes situées dans la région pelvienne peuvent entraîner des douleurs au bas du dos à droite. Par exemple, l'endométriose est une maladie courante qui peut provoquer une douleur aiguë sporadique dans la région pelvienne, irradiant vers le bas du dos du côté droit. La fibromatose ou l'apparition d'une prolifération de tissus dans l'utérus ou autour de celui-ci, peut provoquer des douleurs du côté droit dans le bas du dos ainsi que des menstruations anormales, une augmentation de la miction et des douleurs pendant les rapports sexuels;

Grossesse

Des douleurs dans le bas du dos à droite et généralement des douleurs dans le bas du dos apparaissent souvent pendant la grossesse et sont associées au développement du fœtus. De nombreuses femmes dans cette situation trouvent utiles des méthodes telles que la relaxation, la gymnastique et la thérapie complémentaire..

Inflammation de la vésicule biliaire

L'inflammation ou le dysfonctionnement de la vésicule biliaire s'accompagne généralement de troubles digestifs sévères, surtout après avoir mangé. Le dysfonctionnement de la vésicule biliaire provoque généralement des douleurs dans le côté supérieur droit de l'abdomen et dans le côté droit du dos;

Problèmes hépatiques

La douleur associée aux problèmes hépatiques peut résulter d'une inflammation (hépatite), d'un abcès, de cicatrices (cirrhose), d'une hypertrophie et d'une insuffisance hépatiques. Les symptômes de problèmes hépatiques comprennent des douleurs dans l'abdomen et / ou le dos supérieur droit, de la fatigue, des nausées ou un manque d'appétit et un ictère. Les problèmes de foie sont assez rares chez les personnes qui ne sont pas à risque de développement.

Si l'on soupçonne que les conditions ci-dessus peuvent provoquer des douleurs au bas du dos du côté droit, il est recommandé de consulter rapidement un médecin..

De toute évidence, il existe un grand nombre de maladies et d'affections des organes internes qui peuvent également entraîner des douleurs du côté droit dans le bas du dos, il est donc important de décrire clairement vos symptômes lors du rendez-vous chez le médecin afin qu'il puisse rapidement poser le bon diagnostic et élaborer un plan de traitement efficace.

Douleur lombaire droite et conditions d'urgence

Dans certains cas, des douleurs lombaires à droite peuvent être le signe d'une maladie grave qui nécessite une aide rapide et qualifiée. Par exemple, une lombalgie à droite est souvent un symptôme des conditions suivantes:

Appendicite

Cette condition survient lorsque l'appendice situé dans l'abdomen inférieur droit devient enflammé et / ou éclate. Cela peut provoquer une douleur aiguë et intense dans le bas du dos à droite et / ou une douleur dans le bas de l'abdomen droit. Les symptômes varient et peuvent inclure des nausées, des vomissements ou de la fièvre. Les symptômes peuvent apparaître soudainement ou se développer progressivement;

Syndrome de la queue de cheval

L'une des complications les plus graves d'une hernie discale de la colonne lombaire. Elle survient avec une grande hernie intervertébrale ou avec une hernie de taille moyenne contre un canal rachidien étroit. Les symptômes peuvent commencer soudainement ou se développer progressivement, mais à la fin il y a un dysfonctionnement persistant des organes pelviens et / ou un dysfonctionnement des membres inférieurs, le plus souvent une parésie du pied. La condition nécessite des soins immédiats, principalement chirurgicaux pendant une durée limitée. Le syndrome de la queue de cheval peut également être causé par d'autres causes, par exemple, la présence d'une tumeur dans la lumière du canal rachidien, la tuberculose de la colonne vertébrale, etc..

Anévrisme de l'aorte abdominale

L'anévrisme de l'aorte abdominale se manifeste par son augmentation ou sa rupture. Les symptômes incluent généralement des douleurs très intenses et soudaines dans l'abdomen ou le bas du dos, ainsi que des symptômes associés à une pression artérielle basse, comme une perte de conscience et / ou des nausées;

Ostéomyélite

L'ostéomyélite est une infection de la colonne vertébrale. En règle générale, il se manifeste par de graves maux de dos accompagnés d'une forte fièvre. D'autres symptômes peuvent inclure une perte de poids inexpliquée, ainsi qu'une inflammation, une rougeur ou une douleur des tissus mous près de la colonne vertébrale..

Les patients eux-mêmes doivent comprendre quand il est nécessaire de consulter un médecin. Règle générale: consultez votre médecin si vos maux de dos sont si graves qu'ils interfèrent avec vos actions habituelles, comme marcher, se tenir debout ou dormir, ou si des maux de dos sévères surviennent soudainement et ne diminuent pas au repos et après la prise d'analgésiques.

L'article a été ajouté à Yandex Webmaster 2017-11-07, 16:57.

Pourquoi le côté droit fait-il mal au dos??

En raison de la proximité de la moelle épinière, des gros nœuds nerveux, l'innervation de presque tous les organes internes de la cavité abdominale est effectuée principalement par le dos. À la suite de cela, des symptômes inhabituels peuvent survenir qui interfèrent avec un diagnostic adéquat de l'état pathologique. Le matériau traite de la douleur dans le côté droit de l'arrière - les causes de son apparition et les méthodes de se débarrasser.

Les causes

Toutes les raisons qui peuvent provoquer cette pathologie peuvent être divisées en deux groupes:

  • Associé à l'ODE, c'est-à-dire directement au dos;
  • Associé au travail des organes internes, c'est-à-dire à l'innervation de la douleur d'eux dans le dos.

Les pathologies du système musculo-squelettique peuvent être considérées comme les plus caractéristiques - le plus souvent, l'ostéochondrose, la radiculite et moins souvent l'arthrose et la hernie sont capables de se manifester de cette manière. Mais souvent, la symptomatologie peut témoigner de la pathologie du côté droit des organes internes.

Troubles de la colonne vertébrale

Dans le canal rachidien se trouve une grande quantité de tissu nerveux, divergeant dans différentes parties du dos. Si le long du nerf, dont le point de sortie est situé sur le côté, un pincement, une inflammation s'est produit, tout cela peut manifester un inconfort précisément dans la zone du point de sortie. Une telle érosion de la douleur peut provoquer des pathologies:

  1. Ostéochondrose de la colonne thoracique / lombaire - une condition dans laquelle le tissu articulaire des disques intervertébraux se dégrade, les vertèbres se rejoignent, provoquant une compression;
  2. Protrusions, hernies - saillie, sortie du noyau pulpeux du disque intervertébral dans le canal rachidien, sa compression du tissu nerveux et vasculaire;
  3. Radiculite, syndrome de la cauda equina - un nerf pincé dans le lombaire, lorsque la douleur ne donne que du côté droit;
  4. Pathologies métaboliques des tissus de la colonne vertébrale associées à leur dégradation - ostéoporose, arthrite, arthrose, spondylarthrite ankylosante;
  5. Déplacement des vertèbres à la suite d'un traumatisme / stress lorsqu'elles pincent les tissus mous;
  6. Fractures, fissures, luxations, subluxations des vertèbres à la suite d'un traumatisme, accompagnées d'hypertonie musculaire, gonflement douloureux, pincement du tissu nerveux.

Les muscles font également partie du système musculo-squelettique, car leurs pathologies s'appliquent également à ce type de cause:

  1. La myosite est un processus inflammatoire du tissu musculaire de nature infectieuse / non infectieuse, accompagné d'une douleur intense;
  2. Hypertonicité, spasmes musculaires, douloureux en soi, pincant en outre le tissu nerveux résultant d'un effort excessif;
  3. Blessure du corset musculaire due à un traumatisme, une surcharge, lorsque l'intégrité des fibres musculaires est violée.

Si le côté droit du dos fait mal pour des raisons liées au système musculo-squelettique, alors les symptômes désagréables s'intensifient / apparaissent lors du déplacement, changeant de posture, inactivité physique prolongée.

Associé à d'autres maladies

Pourquoi le côté droit fait-il mal derrière le dos? Les symptômes peuvent parler de la maladie des organes internes, car si un nerf de la moelle épinière innerve l'organe affecté, l'inconfort de l'organe peut s'éroder dans la zone le long du nerf. Le plus souvent, les pathologies suivantes provoquent de tels symptômes:

  • Pyélonéphrite - une inflammation des reins, de nature infectieuse, se manifeste par un inconfort de traction permanent, de la fièvre la nuit;
  • Calculs rénaux - la symptomatologie se produit exclusivement s'ils commencent à bouger et à gratter l'uretère, ou si un blocage se produit;
  • La cirrhose est détectée par une douleur au milieu du dos, associée à une dégradation du tissu hépatique pour diverses raisons, accompagnée de processus inflammatoires;
  • Hépatite - la dégradation, le remplacement du tissu hépatique par une violation de son fonctionnement, peut avoir une nature virale, toxique, auto-immune, métabolique, non identifiée. Accompagné d'un jaunissement de la peau, la sclérotique;
  • La pancréatite est un processus inflammatoire du pancréas. L'inconfort est très intense, ressemble à une ceinture;
  • Maladies gynécologiques de nature inflammatoire - inconfort des ovaires, l'utérus s'érode dans le dos. Accompagné de troubles du cycle, saignements, infertilité, écoulement inhabituel;
  • Néoplasmes, bénins / pauvres, capables de comprimer le nerf, provoquant des douleurs de traction;
  • La pneumonie est un processus inflammatoire dans le poumon, accompagné d'une accumulation de liquide à l'intérieur. Accompagné de toux, fièvre;
  • La bronchite est un processus inflammatoire dans les bronches, les symptômes qui l'accompagnent sont les mêmes que dans le cas précédent;
  • La pleurésie est un processus inflammatoire dans la plèvre, accompagné des mêmes symptômes que les deux cas décrits ci-dessus. Elle se caractérise par l'accumulation de liquide dans la cavité pleurale, la compression du poumon;
  • Névralgie, névrite, bronzage - un processus d'irritation / inflammation du tissu nerveux, dans lequel la douleur s'érode dans tout le nerf.

Lorsqu'il y a des raisons de croire que le côté droit du dos fait mal pour l'une de ces maladies, il est recommandé de consulter un spécialiste pour prescrire un traitement ou de consulter un spécialiste.

Quand et où ça fait mal?

Ces caractéristiques sont d'une grande importance, car elles suggèrent un diagnostic particulier..

Douleur pendant le mouvement

Lorsque le côté droit de l'arrière fait mal pendant le mouvement, cela indique le cours du processus douloureux qui se produit dans l'OA. Les maladies des muscles de la colonne vertébrale peuvent se manifester / augmenter avec un changement de position corporelle. Parfois, une névrite, une névralgie, des lits de bronzage peuvent également survenir..

Douleur quand tu mens

Si elle survient le matin et passe en quelques minutes, c'est le plus souvent un signe d'hypertonicité musculaire, de radiculite, d'exacerbation de l'ostéochondrose. Mais si les symptômes sont fixes même avec un court séjour en décubitus dorsal, alors il est capable de parler de maladies pulmonaires, de néoplasmes.

Douleur sur le côté droit du dos au-dessus de la taille

Peut provoquer un symptôme:

  1. Pathologie ODE;
  2. Pathologie du foie;
  3. Pancréatite
  4. Pathologie pulmonaire;
  5. Néoplasmes.

Pour une définition plus précise, il est nécessaire de prendre en compte la nature de la douleur..

Le dos dans le côté inférieur droit fait mal

Cette localisation peut s'expliquer par:

  1. Pathologies des reins;
  2. Maladies de la colonne lombaire;
  3. Pancréatite
  4. Maladies gynécologiques chez la femme.

Il est possible de déterminer la pathologie plus précisément par les symptômes concomitants.

Douleur lors de l'inhalation

Lorsque le côté droit de l'arrière fait mal lors de l'inhalation, cela peut se produire pour un certain nombre de raisons:

  1. Pathologie du poumon, des bronches (survient avec une toux, augmentant encore l'inconfort);
  2. Maladie des tissus nerveux (névrite, bronzage);
  3. Pathologie ODA - l'inconfort augmente avec un changement de posture.

La douleur dans la région dorsale inférieure peut également indiquer une maladie rénale..

De quoi parler de la nature de la douleur?

Le type d'inconfort est un autre indicateur diagnostique important..

  • Les douleurs sévères du côté droit de l'arrière ne peuvent être ignorées. Ils sont capables de témoigner de maladies du tissu nerveux, ODE, pancréatite (dans le cas d'un caractère qui sonne);
  • Des coutures, des douleurs vives et aiguës dans le dos à droite apparaissent soudainement, ont une intensité élevée. Ils parlent des pathologies de l'ODE, des symptômes urolithiques, des processus inflammatoires dans les reins;
  • Une douleur lancinante dans le côté droit de l'arrière avec une sévérité sévère est un signe d'un processus inflammatoire (myosite, inflammation des reins, maladies pulmonaires). Si la pulsation n'est pas trop douloureuse, c'est un signe de pincement du tissu nerveux, de son irritation;
  • La douleur douloureuse dans le dos à droite n'est pas trop intense, c'est du fond. Typique pour les maladies de l'arthrose en rémission, hypertonie, spasme musculaire. Cela peut être un symptôme de pyélonéphrite, de pathologie du foie, de pleurésie;
  • La douleur de dessin est ressentie comme une sensation de lourdeur. Il survient en présence de néoplasmes, de maladies gynécologiques, rénales;
  • La douleur sourde est le plus souvent causée par les mêmes raisons que les douleurs. Mais plus intense.

La façon la plus précise de déterminer si l'inconfort est un symptôme d'une maladie arthrosique est de vérifier si elle s'intensifie lors du déplacement..

Diagnostique

Quand ça fait mal du côté droit dans le dos, vous devez subir un diagnostic pour établir la cause. Les méthodes suivantes sont utilisées:

  1. Inspection manuelle et visuelle;
  2. Roentgenogram;
  3. Échographie de la cavité abdominale, des reins, du bassin.

Comme des mesures supplémentaires ont montré CT, IRM.

Comment soulager rapidement la douleur?

Médicaments

Avec les processus inflammatoires, les pathologies du système musculo-squelettique, la prise d'un médicament anti-inflammatoire non stéroïdien (Ibuprofène, Nurofen) en quantité d'un comprimé aideront à soulager les symptômes. Pour les adultes, jusqu'à trois comprimés par jour sont autorisés..

Recettes folkloriques

La compresse de raifort aidera à soulager la douleur dans le bas du dos droit lorsqu'elle est causée par des pathologies du système musculo-squelettique ou des muscles. Trempez une feuille de raifort dans de l'eau bouillante, appliquez sur la zone affectée et fixez-la avec un foulard. N'utilisez pas la méthode en cas de suspicion de pathologie des organes internes.

Comment traiter?

La thérapie est la suivante:

  • Pathologie du système musculo-squelettique: administration de cours de comprimés AINS (Ibuprofène, Nurofen), chondroprotecteurs (Chondroxide) pour soulager l'inflammation lors de l'exacerbation
  • Pathologies musculaires: repos physique. En cas d'hypertonie, la chaleur locale (piment) et générale (bains chauds) est indiquée. Avec la myosite, l'utilisation d'antibiotiques peut être nécessaire, avec des spasmes - antispasmodiques;
  • Gynécologie, néphrologie: antibiotiques (ceftriaxone), AINS. Avec les pathologies gynécologiques, des hormones (Longidase) peuvent être nécessaires, avec des calculs rénaux, des médicaments pour leur écrasement (Uralit-U);
  • Système respiratoire: antibiotiques à large spectre (ceftriaxone, amoxiclav), médicaments expectorants (ACC). Il est traité à l'arrêt;
  • Pathologie du foie: traitée en permanence. Hépatoprotecteurs (Essentiale), médicaments métaboliques, produits immunitaires (Polyoxidonium), parfois des antibiotiques sont prescrits;
  • Pancréatite: antibiotiques. La chirurgie est parfois indiquée;
  • Néoplasmes: ablation. En oncologie - chimiothérapie et radiothérapie.

Aux premiers stades du traitement, vous pouvez consulter un médecin. Il redirigera déjà le patient vers un médecin spécialiste, suggérant une pathologie particulière.

Traitements complémentaires

Des exercices

Il est possible de soulager l'inconfort plus près du dos dans sa partie inférieure au moyen de l'exercice «Cat-Camel». Il implique l'adoption de l'accent mis sur les paumes et les genoux, puis la flexion séquentielle de haut en bas, avec une fixation pendant 3-4 secondes au point maximum. Répétez 10 fois;

L'inconfort au milieu du dos est éliminé en s'étirant - accrochez-vous à la barre horizontale aussi longtemps que vous le pouvez. Prenez au moins cinq séries.

Dans la région de la poitrine du dos, l'inconfort est soulagé par la rotation des articulations des épaules - placez vos paumes sur vos épaules et faites pivoter vos épaules. Effectuez 10 rotations dans le sens horaire / antihoraire.

La natation

Pour toutes les maladies de la colonne vertébrale, le style en laiton est illustré. Lorsque vous changez de style, donnez la préférence à celles où les jambes ne sont pas trop impliquées et vous n'avez pas besoin de dépenser beaucoup d'énergie pour garder la tête au-dessus de l'eau..

Autres méthodes

Au stade de la rééducation après la pathologie, le massage, la physiothérapie, l'exercice sont utilisés. Ils soulagent l'enflure, améliorent la circulation sanguine, soulagent les spasmes, accélèrent la régénération. La thérapie par l'exercice, le massage est interdit pendant l'exacerbation.

La prévention

La douleur dans le bas du dos du côté droit de l'arrière peut être évitée en observant plusieurs règles:

  1. Évitez l'inactivité physique, les surcharges importantes;
  2. Effectuer une thérapie par l'exercice;
  3. Mange correctement;
  4. Évitez l'alcool, le tabagisme;
  5. Gardez une trace du poids;
  6. Maintenir une forte immunité;
  7. Évitez les courants d'air

Ces règles protégeront contre de nombreuses pathologies du dos..

Effets

Avec la pathologie des tissus mous, les conséquences sont variées: rénal, insuffisance hépatique, abcès, péritonite, insuffisance respiratoire. Tout cela peut entraîner la mort sans traitement adéquat. Du côté ODE, les conséquences peuvent s'exprimer dans la restriction de la mobilité, la douleur persistante, la parésie, la paralysie.

Conclusion

Étant donné que les conséquences des pathologies peuvent être assez graves, vous devez immédiatement consulter un médecin si vous identifiez une pathologie.

Quelles sont les raisons et que faire si le côté droit du dos fait mal?

Lorsque le côté droit du dos fait mal, il est impossible de déterminer immédiatement avec certitude si la cause est une fatigue musculaire ordinaire ou une maladie beaucoup plus grave.

Souvent, l'inconfort apparaît même avec un repos inconfortable.

Voici comment reconnaître si vous devez vous inquiéter et consulter un médecin, ou simplement prendre un analgésique et subir une attaque?

Les causes

Toutes les raisons qui peuvent provoquer cette pathologie peuvent être divisées en deux groupes:

  • Associé à l'ODE, c'est-à-dire directement au dos;
  • Associé au travail des organes internes, c'est-à-dire à l'innervation de la douleur d'eux dans le dos.

Les pathologies du système musculo-squelettique peuvent être considérées comme les plus caractéristiques - le plus souvent, l'ostéochondrose, la radiculite et moins souvent l'arthrose et la hernie sont capables de se manifester de cette manière. Mais souvent, la symptomatologie peut témoigner de la pathologie du côté droit des organes internes.

Troubles de la colonne vertébrale

Dans le canal rachidien se trouve une grande quantité de tissu nerveux, divergeant dans différentes parties du dos. Si le long du nerf, dont le point de sortie est situé sur le côté, un pincement, une inflammation s'est produit, tout cela peut manifester un inconfort précisément dans la zone du point de sortie. Une telle érosion de la douleur peut provoquer des pathologies:

  1. Ostéochondrose de la colonne thoracique / lombaire - une condition dans laquelle le tissu articulaire des disques intervertébraux se dégrade, les vertèbres se rejoignent, provoquant une compression;
  2. Protrusions, hernies - saillie, sortie du noyau pulpeux du disque intervertébral dans le canal rachidien, sa compression du tissu nerveux et vasculaire;
  3. Radiculite, syndrome de la cauda equina - un nerf pincé dans le lombaire, lorsque la douleur ne donne que du côté droit;
  4. Pathologies métaboliques des tissus de la colonne vertébrale associées à leur dégradation - ostéoporose, arthrite, arthrose, spondylarthrite ankylosante;
  5. Déplacement des vertèbres à la suite d'un traumatisme / stress lorsqu'elles pincent les tissus mous;
  6. Fractures, fissures, luxations, subluxations des vertèbres à la suite d'un traumatisme, accompagnées d'hypertonie musculaire, gonflement douloureux, pincement du tissu nerveux.

Les muscles font également partie du système musculo-squelettique, car leurs pathologies s'appliquent également à ce type de cause:

  1. La myosite est un processus inflammatoire du tissu musculaire de nature infectieuse / non infectieuse, accompagné d'une douleur intense;
  2. Hypertonicité, spasmes musculaires, douloureux en soi, pincant en outre le tissu nerveux résultant d'un effort excessif;
  3. Blessure du corset musculaire due à un traumatisme, une surcharge, lorsque l'intégrité des fibres musculaires est violée.

Si le côté droit du dos fait mal pour des raisons liées au système musculo-squelettique, alors les symptômes désagréables s'intensifient / apparaissent lors du déplacement, changeant de posture, inactivité physique prolongée.

Associé à d'autres maladies

Pourquoi le côté droit fait-il mal derrière le dos? Les symptômes peuvent parler de la maladie des organes internes, car si un nerf de la moelle épinière innerve l'organe affecté, l'inconfort de l'organe peut s'éroder dans la zone le long du nerf. Le plus souvent, les pathologies suivantes provoquent de tels symptômes:

  • Pyélonéphrite - une inflammation des reins, de nature infectieuse, se manifeste par un inconfort de traction permanent, de la fièvre la nuit;
  • Calculs rénaux - la symptomatologie se produit exclusivement s'ils commencent à bouger et à gratter l'uretère, ou si un blocage se produit;
  • La cirrhose est détectée par une douleur au milieu du dos, associée à une dégradation du tissu hépatique pour diverses raisons, accompagnée de processus inflammatoires;
  • Hépatite - la dégradation, le remplacement du tissu hépatique par une violation de son fonctionnement, peut avoir une nature virale, toxique, auto-immune, métabolique, non identifiée. Accompagné d'un jaunissement de la peau, la sclérotique;
  • La pancréatite est un processus inflammatoire du pancréas. L'inconfort est très intense, ressemble à une ceinture;
  • Maladies gynécologiques de nature inflammatoire - inconfort des ovaires, l'utérus s'érode dans le dos. Accompagné de troubles du cycle, saignements, infertilité, écoulement inhabituel;
  • Néoplasmes, bénins / pauvres, capables de comprimer le nerf, provoquant des douleurs de traction;
  • La pneumonie est un processus inflammatoire dans le poumon, accompagné d'une accumulation de liquide à l'intérieur. Accompagné de toux, fièvre;
  • La bronchite est un processus inflammatoire dans les bronches, les symptômes qui l'accompagnent sont les mêmes que dans le cas précédent;
  • La pleurésie est un processus inflammatoire dans la plèvre, accompagné des mêmes symptômes que les deux cas décrits ci-dessus. Elle se caractérise par l'accumulation de liquide dans la cavité pleurale, la compression du poumon;
  • Névralgie, névrite, bronzage - un processus d'irritation / inflammation du tissu nerveux, dans lequel la douleur s'érode dans tout le nerf.

Lorsqu'il y a des raisons de croire que le côté droit du dos fait mal pour l'une de ces maladies, il est recommandé de consulter un spécialiste pour prescrire un traitement ou de consulter un spécialiste.

Mesures thérapeutiques

Comme mentionné ci-dessus, dès les premiers signes de douleur sur le côté droit du dos, vous devriez demander l'aide d'un médecin, subir un ensemble de mesures diagnostiques et recevoir un traitement approprié. Le complexe de mesures thérapeutiques comprend l'administration d'analgésiques afin d'éliminer l'inconfort. Le schéma thérapeutique ultérieur dépend du diagnostic..

Le patient peut soulager son état à domicile en suivant ces recommandations:

  • le patient doit être complètement au repos;
  • en présence de douleur, utiliser des analgésiques;
  • limiter le patient contre les facteurs irritants.


Avant d'effectuer de telles procédures, il est important de clarifier la cause des maux de dos

Il convient de rappeler que les maux de dos peuvent survenir non seulement avec des problèmes de colonne vertébrale, mais également avec des pathologies des organes internes, qui peuvent être beaucoup plus graves. À la maison, vous ne pouvez pas déterminer la cause de la maladie, donc vous ne pouvez pas éviter de rencontrer un médecin, ne tardez pas avec ce processus. Plus tôt une personne visite un médecin, plus vite elle retrouvera sa santé.

Quand et où ça fait mal?

Ces caractéristiques sont d'une grande importance, car elles suggèrent un diagnostic particulier..

Douleur pendant le mouvement

Lorsque le côté droit de l'arrière fait mal pendant le mouvement, cela indique le cours du processus douloureux qui se produit dans l'OA. Les maladies des muscles de la colonne vertébrale peuvent se manifester / augmenter avec un changement de position corporelle. Parfois, une névrite, une névralgie, des lits de bronzage peuvent également survenir..

Douleur quand tu mens

Si elle survient le matin et passe en quelques minutes, c'est le plus souvent un signe d'hypertonicité musculaire, de radiculite, d'exacerbation de l'ostéochondrose. Mais si les symptômes sont fixes même avec un court séjour en décubitus dorsal, alors il est capable de parler de maladies pulmonaires, de néoplasmes.

Douleur sur le côté droit du dos au-dessus de la taille

Peut provoquer un symptôme:

  1. Pathologie ODE;
  2. Pathologie du foie;
  3. Pancréatite
  4. Pathologie pulmonaire;
  5. Néoplasmes.

Pour une définition plus précise, il est nécessaire de prendre en compte la nature de la douleur..

Le dos dans le côté inférieur droit fait mal

Cette localisation peut s'expliquer par:

  1. Pathologies des reins;
  2. Maladies de la colonne lombaire;
  3. Pancréatite
  4. Maladies gynécologiques chez la femme.

Il est possible de déterminer la pathologie plus précisément par les symptômes concomitants.

Douleur lors de l'inhalation

Lorsque le côté droit de l'arrière fait mal lors de l'inhalation, cela peut se produire pour un certain nombre de raisons:

  1. Pathologie du poumon, des bronches (survient avec une toux, augmentant encore l'inconfort);
  2. Maladie des tissus nerveux (névrite, bronzage);
  3. Pathologie ODA - l'inconfort augmente avec un changement de posture.

La douleur dans la région dorsale inférieure peut également indiquer une maladie rénale..

Assistance et diagnostic spécialisés

Si une personne est gênée par une douleur dans le côté de l'arrière, il convient tout d'abord de consulter un thérapeute qui, après un examen complet, enverra le patient chez un spécialiste plus étroit. À savoir:

  • pour diagnostiquer les maladies de la colonne vertébrale, vous devriez consulter un neurologue, un orthopédiste et un traumatologue;
  • s'il y a des déviations dans le travail du système génito-urinaire, alors cela vaut la peine de visiter un urologue;
  • le néphrologue est spécialisé dans les pathologies rénales;
  • les femmes sont référées à un gynécologue.

Pour déterminer la cause exacte des envies douloureuses, il vaut la peine de passer par une série de procédures de diagnostic et de passer quelques tests. La liste des requis comprend:

  • analyse clinique de l'urine;
  • analyse sanguine clinique et biochimique;
  • Examen aux rayons X;
  • diagnostic échographique des organes pelviens;
  • l'urine selon Nechiporenko;
  • Imagerie par résonance magnétique;
  • Tomodensitométrie.

Selon le diagnostic présumé, quelque chose peut être exclu de cette liste et quelque chose ajouté.

De quoi parler de la nature de la douleur?

Le type d'inconfort est un autre indicateur diagnostique important..

  • Les douleurs sévères du côté droit de l'arrière ne peuvent être ignorées. Ils sont capables de témoigner de maladies du tissu nerveux, ODE, pancréatite (dans le cas d'un caractère qui sonne);
  • Des coutures, des douleurs vives et aiguës dans le dos à droite apparaissent soudainement, ont une intensité élevée. Ils parlent des pathologies de l'ODE, des symptômes urolithiques, des processus inflammatoires dans les reins;
  • Une douleur lancinante dans le côté droit de l'arrière avec une sévérité sévère est un signe d'un processus inflammatoire (myosite, inflammation des reins, maladies pulmonaires). Si la pulsation n'est pas trop douloureuse, c'est un signe de pincement du tissu nerveux, de son irritation;
  • La douleur douloureuse dans le dos à droite n'est pas trop intense, c'est du fond. Typique pour les maladies de l'arthrose en rémission, hypertonie, spasme musculaire. Cela peut être un symptôme de pyélonéphrite, de pathologie du foie, de pleurésie;
  • La douleur de dessin est ressentie comme une sensation de lourdeur. Il survient en présence de néoplasmes, de maladies gynécologiques, rénales;
  • La douleur sourde est le plus souvent causée par les mêmes raisons que les douleurs. Mais plus intense.

La façon la plus précise de déterminer si l'inconfort est un symptôme d'une maladie arthrosique est de vérifier si elle s'intensifie lors du déplacement..

Pathologie gastro-intestinale

Les troubles du tractus gastro-intestinal sont caractérisés par des douleurs abdominales «douloureuses» ou «aiguës», des nausées et des vomissements, des maux de tête.

Appendicite

L'inflammation de l'appendice est une maladie fréquente due à:

  • obstruer la lumière du processus;
  • en raison de la formation d'un caillot de sang;
  • en raison de la constipation et de la formation de calculs fécaux, qui peuvent pénétrer dans la lumière;
  • réactions allergiques.
  • La «douleur aux piqûres» «se propage» dans tout l'estomac;
  • la douleur peut être localisée du côté droit ou gauche plus près du dos;
  • la douleur augmente avec la toux, les éternuements, les sauts et les augmentations brusques d'une position couchée;
  • nausées et perte d'appétit;
  • constipation;
  • chaleur.

Pancréatite aiguë

Le processus d'inflammation du tissu pancréatique, le corps produit sa propre enzyme, qui affecte ensuite agressivement les tissus de l'organe, à la suite de l'augmentation du fer, de l'enflure et des cellules mortes s'accumulent dans l'organe.

  • nausée et vomissements;
  • la douleur est ressentie sous les côtes d'un côté;
  • manque d'appétit;
  • tension des muscles abdominaux antérieurs et douleurs «aiguës» dans cette zone;
  • troubles circulatoires.

Les raisons de la formation de pancréatite comprennent la consommation excessive de nourriture avec des épices, manger sur le pouce, la défaite du corps avec des virus, la prise d'antibiotiques, de diurétiques et de certains autres médicaments, les maladies endocriniennes, les maladies pancréatiques chroniques.

Comment soulager rapidement la douleur?

Médicaments

Avec les processus inflammatoires, les pathologies du système musculo-squelettique, la prise d'un médicament anti-inflammatoire non stéroïdien (Ibuprofène, Nurofen) en quantité d'un comprimé aideront à soulager les symptômes. Pour les adultes, jusqu'à trois comprimés par jour sont autorisés..

Recettes folkloriques

La compresse de raifort aidera à soulager la douleur dans le bas du dos droit lorsqu'elle est causée par des pathologies du système musculo-squelettique ou des muscles. Trempez une feuille de raifort dans de l'eau bouillante, appliquez sur la zone affectée et fixez-la avec un foulard. N'utilisez pas la méthode en cas de suspicion de pathologie des organes internes.

Défauts du système urinaire

La maladie rénale est une cause fréquente de maux de dos unilatéraux..

  • Douleur au-dessus de la région lombaire;
  • Douleurs «douloureuses» ou «tirantes»;
  • gonflement des tissus dans le bas du dos;
  • température corporelle élevée;
  • douleur pendant la miction;
  • décoloration de l'urine ou des impuretés sanguines dans l'urine.

Tous ces signes indiquent des problèmes avec le système urinaire..

  1. hypothermie;
  2. la formation de pierres dans l'organe;
  3. processus inflammatoires (infection);
  4. formation de tumeurs.

Comment traiter?

La thérapie est la suivante:

  • Pathologie du système musculo-squelettique: administration de cours de comprimés AINS (Ibuprofène, Nurofen), chondroprotecteurs (Chondroxide) pour soulager l'inflammation lors de l'exacerbation
  • Pathologies musculaires: repos physique. En cas d'hypertonie, la chaleur locale (piment) et générale (bains chauds) est indiquée. Avec la myosite, l'utilisation d'antibiotiques peut être nécessaire, avec des spasmes - antispasmodiques;
  • Gynécologie, néphrologie: antibiotiques (ceftriaxone), AINS. Avec les pathologies gynécologiques, des hormones (Longidase) peuvent être nécessaires, avec des calculs rénaux, des médicaments pour leur écrasement (Uralit-U);
  • Système respiratoire: antibiotiques à large spectre (ceftriaxone, amoxiclav), médicaments expectorants (ACC). Il est traité à l'arrêt;
  • Pathologie du foie: traitée en permanence. Hépatoprotecteurs (Essentiale), médicaments métaboliques, produits immunitaires (Polyoxidonium), parfois des antibiotiques sont prescrits;
  • Pancréatite: antibiotiques. La chirurgie est parfois indiquée;
  • Néoplasmes: ablation. En oncologie - chimiothérapie et radiothérapie.

Aux premiers stades du traitement, vous pouvez consulter un médecin. Il redirigera déjà le patient vers un médecin spécialiste, suggérant une pathologie particulière.

Traitement

Pour tout syndrome douloureux qui se produit dans la région du dos à droite, des méthodes de traitement individuelles sont suggérées. Ils dépendent du diagnostic établi, qui indique une maladie particulière. Mais, néanmoins, il existe des règles générales, dont la mise en œuvre peut améliorer considérablement la condition et, par conséquent, réduire la douleur.

Tout d'abord, c'est le respect du régime nécessaire. Il est recommandé d'exclure tout type de stress et de tension, à la fois physique et émotionnelle. Si le repos au lit est prescrit, il doit être strictement observé.

Certaines maladies suggèrent un régime spécial. Par exemple, le régime alimentaire n ° 5 est recommandé pour la pathologie de la vésicule biliaire et du foie. Il prévoit l'utilisation de légumes et de fruits au menu. Les variétés de viande et de poisson faibles en gras sont consommées sous forme bouillie. Des limites sont fixées pour les aliments gras, frits, les pâtisseries et les œufs. Le régime dit sans sel ou régime n ° 10 est recommandé pour les maladies de type cardiovasculaire et les maladies rénales. Plats bouillis recommandés sans sel ou cuits à la vapeur.

Les maladies du système musculo-squelettique à un stade précoce de développement impliquent l'utilisation de divers types de programmes d'éducation physique, une gymnastique articulaire et musculaire spéciale, une formation sur des simulateurs avec une certaine charge.

Le traitement médicamenteux doit être effectué strictement selon la prescription médicale.

Il est strictement inacceptable d'automédication et de soulager une attaque de douleur aiguë par des analgésiques ou des méthodes de réchauffement sans examen préalable et sans l'autorisation du médecin. Après tout, il existe des pathologies nécessitant une intervention chirurgicale d'urgence, ce qui permet d'éliminer rapidement le foyer qui provoque la douleur. Le début intempestif de l'opération peut entraîner de graves conséquences, dont la mort.

Mesures postopératoires visant à restaurer la fonctionnalité normale du corps.

Traitements complémentaires

Des exercices

Il est possible de soulager l'inconfort plus près du dos dans sa partie inférieure au moyen de l'exercice «Cat-Camel». Il implique l'adoption de l'accent mis sur les paumes et les genoux, puis la flexion séquentielle de haut en bas, avec une fixation pendant 3-4 secondes au point maximum. Répétez 10 fois;

L'inconfort au milieu du dos est éliminé en s'étirant - accrochez-vous à la barre horizontale aussi longtemps que vous le pouvez. Prenez au moins cinq séries.

Dans la région de la poitrine du dos, l'inconfort est soulagé par la rotation des articulations des épaules - placez vos paumes sur vos épaules et faites pivoter vos épaules. Effectuez 10 rotations dans le sens horaire / antihoraire.

La natation

Pour toutes les maladies de la colonne vertébrale, le style en laiton est illustré. Lorsque vous changez de style, donnez la préférence à celles où les jambes ne sont pas trop impliquées et vous n'avez pas besoin de dépenser beaucoup d'énergie pour garder la tête au-dessus de l'eau..

Autres méthodes

Au stade de la rééducation après la pathologie, le massage, la physiothérapie, l'exercice sont utilisés. Ils soulagent l'enflure, améliorent la circulation sanguine, soulagent les spasmes, accélèrent la régénération. La thérapie par l'exercice, le massage est interdit pendant l'exacerbation.

La prévention

Afin de protéger le corps contre les maladies qui peuvent provoquer des symptômes de douleur dans le dos du côté droit, vous devez tout d'abord mener une vie normale. Cela s'applique à tous les domaines: nutrition, stress physique, émotionnel, mauvaises habitudes.

Si les processus pathologiques sont déjà en cours, après l'arrêt du syndrome douloureux par un traitement adéquat, il est nécessaire d'observer un régime d'épargne non seulement dans l'activité physique, mais aussi dans la nutrition. La stabilité et la concentration émotionnelle sont importantes..

Vous devez respecter les prescriptions et recommandations que le médecin traitant.

En général, le maintien d'un mode de vie sain est la principale méthode préventive, permettant de ne pas ressentir de syndromes douloureux.

Spondylose

Avec cette pathologie, des excroissances osseuses semblables à des pointes se développent le long des bords des vertèbres affectées. Le syndrome douloureux est instable, les gémissements peuvent être juste sous les côtes derrière, derrière les côtes, dans le bas du dos. Une personne se sent fatiguée, contrainte, la douleur s'intensifie avec les conditions météorologiques changeantes. Lorsqu'un examen neurologique est effectué, le médecin prescrira un examen aux rayons X, un scanner, une IRM. Les mesures thérapeutiques sont complexes, symptomatiques, appliquent des procédures physiothérapeutiques. Une intervention chirurgicale est indiquée.

Effets possibles de la brûlure

Si l'attaque dure plus de 30 minutes et se déroule dans un contexte de douleur aiguë, vous devez appeler immédiatement une ambulance. Ces symptômes indiquent une exacerbation du processus inflammatoire, qui peut entraîner la mort. Avant l'arrivée de l'équipe, il ne faut pas s'auto-soigner.


Pour éviter l'apparition de conséquences désagréables, vous devez contacter uniquement des spécialistes expérimentés et de confiance

Une douleur aiguë dans l'hypochondre droit peut être la conséquence des pathologies suivantes:

  • pancréatite
  • inflammation de l'appendice;
  • rupture du rein due à des dommages mécaniques;
  • obstruction des voies biliaires;
  • 12 percée dans la paroi duodénale.

Ces conditions ne peuvent être arrêtées que par une intervention chirurgicale..

Courbure posturale


La pathologie la plus courante dans laquelle la posture est incurvée est la scoliose, c'est-à-dire une courbure latérale de la colonne vertébrale. À la suite d'un déséquilibre musculaire ou d'une mauvaise distribution de la charge sur la colonne vertébrale, une asymétrie se forme - scoliose de la colonne lombaire. Le patient développe des douleurs musculaires dues à une irritation des racines nerveuses. Avec une scoliose de 2 degrés ou plus, le syndrome douloureux dans la région lombaire commence à s'intensifier lors de la compression des reins, de l'utérus et de la vessie. Symptômes La douleur dans la scoliose est localisée directement le long du périmètre. Il fait mal, s'intensifie avec un long séjour du patient dans une position. L'inconfort s'accompagne de douleurs dans la tête et le cou, de vertiges, qui se produisent en raison d'une altération du flux sanguin vers le cerveau.

Astafiev Igor Valentinovich

Neurologue - City Intercession Hospital. Formation: Université médicale d'État de Volgograd, Volgograd. L'Université d'État Kabardino-Balkarique porte le nom H.M. Berbekova, Nalchik.

Si le bas du dos du côté droit est douloureux chez les femmes, les raisons sont la déformation de la colonne vertébrale vers la droite.

Diagnostic Pour détecter la courbure de la colonne vertébrale, un chirurgien orthopédiste effectue un examen physique du patient. Le spécialiste constate une violation de la mobilité, une position inégale des épaules et une inclinaison de la tête. Un diagnostic précis est établi en fonction des résultats de la radiographie et de l'IRM. Thérapie La principale méthode de thérapie est la gymnastique et l'abandon des habitudes qui ont conduit à une altération de la posture. En tant que technique pour soulager la douleur, le massage du dos est indiqué. Il existe également un traitement dit de posture. Il s'agit d'une thérapie utilisant des remèdes orthopédiques: corsets correcteurs et fixateurs..

Posez gratuitement une question à votre neurologue Irina Martynova. Diplômé de l'Université médicale d'État de Voronej. N.N. Burdenko. Stagiaire clinique et neurologue BUZ VO "Polyclinique de Moscou ". Poser une question >>

Les principales maladies qui provoquent la douleur

Fondamentalement, la douleur ressentie dans le bas du dos du côté droit indique les pathologies suivantes:

  • problèmes avec la colonne vertébrale, qui peuvent être le résultat de maladies telles que les nerfs pincés, la circulation sanguine altérée, diverses blessures de la colonne vertébrale et la destruction du tissu osseux
  • une violation du système pulmonaire, à la suite de laquelle une pneumonie, une bronchite, une toux, une inflammation ou la présence de tumeurs oncologiques sont diagnostiquées;
  • problèmes de système digestif qui résultent de la cholécystite, de la pancréatite, des ulcères, des cancers et des coliques intestinales;
  • la cause peut être une maladie rénale, comme une insuffisance rénale, une pyélonéphrite, une inflammation et un DCI;
  • des problèmes avec la rate, la bile et le foie se manifestent également par une telle douleur.


La douleur n'est qu'un symptôme d'une maladie et signale une violation

La douleur n'est considérée que comme un symptôme superficiel et si vous négligez de tels signaux de votre corps, vous pouvez provoquer de nombreux problèmes liés à votre santé. Dans le cas où de tels symptômes n'apparaissent pas systématiquement et disparaissent rapidement, ce n'est pas une raison pour ne pas demander de l'aide. Ne mettez pas votre vie en danger et expérimentez la santé.

Douleur sciatique

La douleur se manifestera de manière inattendue et peut soudainement disparaître. Quand il réapparaît, il devient intense. De plus, il augmentera si vous êtes allongé sur le dos pour soulever une jambe droite. La jambe se pliera par réflexe si une personne veut s'accroupir en position couchée, une douleur aiguë apparaîtra quand une personne éternue, tousse. La douleur augmentera si vous inclinez la tête vers l'avant. Il est difficile d'être dans une position pendant longtemps, et si une personne est immobile, la douleur disparaîtra.


Sur le côté peut poignarder

La nuit, le bien-être de la personne empire, il transpire, son visage pâlit.

Maladie de la colonne vertébrale

Très souvent, la douleur dans la région lombaire indique des troubles de la colonne vertébrale. Cela est principalement dû à la compression des terminaisons nerveuses ou à la tension musculaire. Mais ce sont les situations les plus inoffensives, la douleur indique également des problèmes graves tels que l'ostéochondrose, la hernie, la courbure et bien plus encore.

En plus de la douleur chez une personne ayant des problèmes de colonne vertébrale, les symptômes suivants peuvent apparaître:

  • une sensation de picotement ou d'engourdissement de la peau;
  • diminution de l'élasticité de la peau;
  • peau sèche;
  • pâleur des jambes;
  • sensibilité diminuée;
  • réflexes.


Problèmes vertébraux

La douleur peut évoluer et à cause de cela, une personne est complètement incapable de faire ses affaires habituelles, et elle a aussi boiteux.

Quelle est la condition dangereuse

L'apparition de brûlures dans le dos est une condition suffisamment grave. Il indique des dommages aux fibres nerveuses, responsables de l'innervation des muscles et de la peau. Habituellement, les dommages atrophiques aux axones sensibles remplacent une sensibilité élevée et une sensation de brûlure..

Ce processus peut s'accompagner d'une perte de sensibilité cutanée et entraîner une altération de la circulation sanguine et de la microcirculation..

Cela est dû à un affaiblissement du ton des parois vasculaires. Par conséquent, il est strictement interdit d'ignorer une sensation de brûlure dans le dos. Aux premiers symptômes d'inconfort, vous devez consulter un médecin.

Problèmes de vésicule biliaire

Très souvent, une brûlure sur les côtés sous les côtes devient un signe de problèmes avec l'excrétion naturelle de la bile du corps.

L'inconfort peut indiquer la présence d'une de ces maladies:

  1. Dyskinésie biliaire. Elle est associée à une altération de la motilité de la vésicule biliaire. La stagnation de la bile provoque des brûlures ou des douleurs douloureuses devant la côte droite. La douleur apparaît après un effort physique intense, la prise d'aliments lourds pour l'estomac et la prise de certains médicaments. La dyskinésie elle-même n'est pas dangereuse, mais elle contribue à la formation de calculs..
  2. Cholélithiase. Le stade initial se caractérise par une brûlure sous la côte droite ou sous l'omoplate. Si la maladie commence, alors sur le côté, il y aura de fortes douleurs lancinantes.
  3. Cholécystite. Avec cette maladie, une brûlure sous les côtes en face est observée après avoir mangé des aliments gras. Un patient atteint de cholécystite s'inquiète des nausées, des brûlures d'estomac et de la faiblesse..

Lésions traumatiques de la colonne vertébrale

La douleur dans le bas du dos droit chez la femme peut survenir à la suite d'un traumatisme de la colonne vertébrale: choc, luxation, compression ou fracture comminutive, etc..

La douleur peut être inexprimée, par exemple, avec une ecchymose, ou insupportable et constante lors d'une fracture..

Symptômes Les symptômes peuvent varier considérablement selon le type de blessure. Avec des ecchymoses ou une fatigue musculaire, le bas du dos peut faire mal, un gonflement et une hyperémie apparaissent dans la zone blessée.

La luxation ou la fracture provoque une douleur aiguë, aggravée par tout mouvement, toux ou tentative de vidange des intestins. Le patient peut ressentir des nausées, des vomissements, qui n'apportent pas de soulagement, des étourdissements. Les dommages à la moelle épinière, résultant souvent d'une fracture de compression, entraînent une perte de mobilité des membres, des maux de tête insupportables, une incontinence urinaire et fécale.

Si la moelle épinière est impliquée dans le processus pathologique lors d'une lésion de la colonne vertébrale, une telle pathologie peut entraîner une invalidité du patient. Pour toute blessure à la colonne vertébrale, vous devriez consulter un médecin dès que possible. Diagnostic Un médecin effectue un examen physique, suggérant approximativement la nature des dommages. Le patient se voit attribuer une radiographie de la colonne lombaire dans la projection antéropostérieure et latérale, CT ou IRM. Thérapie Un traumatologue ou un neurochirurgien est impliqué dans le traitement des traumatismes médullaires. Avec des ecchymoses graves, le repos au lit est observé pendant plusieurs jours, la prise de médicaments pour améliorer la circulation sanguine dans le bassin et les membres, les médicaments anti-inflammatoires et les analgésiques.

Les patients présentant des blessures plus complexes doivent être hospitalisés..

Lors du transport de personnes blessées, il faut veiller à ne pas intensifier les dégâts. Ces patients ne doivent pas être transportés en position assise ou sur une civière souple..

Une femme se voit prescrire une longue, pendant 3 semaines ou plus, du repos au lit, des massages, le port de corsets spéciaux. Le traitement pharmacologique comprend l'utilisation d'analgésiques, de médicaments pour réduire la pression intracrânienne, de relaxants musculaires pour les crampes musculaires, etc..

Après une blessure, le patient voit une consultation avec un rééducateur, des exercices de physiothérapie et des visites en physiothérapie. Lors de la récupération d'une lésion de la moelle épinière, l'électropulse ou l'acupuncture est souvent utilisée..

Néoplasmes malins


Une douleur intense dans le dos droit derrière les femmes peut survenir à la suite de processus tumoraux dans la colonne vertébrale. Le syndrome douloureux est intense, éclatant, accompagné d'une altération de la santé, tremblements des extrémités, mobilité réduite, paralysie. Symptômes Un symptôme typique de la formation de néoplasmes malins dans la colonne vertébrale est la douleur. Les sensations désagréables sont d'abord à peine perceptibles, elles surviennent plus souvent à un certain moment de la journée ou lors d'un effort physique. Au fil du temps, le syndrome douloureux se développe, devient perçant et constant. La douleur dans les tumeurs ne s'arrête pratiquement pas avec les analgésiques ou les anti-inflammatoires. En plus de la douleur, à mesure que la tumeur maligne se développe, d'autres symptômes surviennent également:

  1. troubles neurologiques: paralysie et parésie, incontinence urinaire et fécale, dystrophie des muscles des membres inférieurs;
  2. symptôme d'intoxication cancéreuse: nausées, vomissements, pâleur de la peau, diminution de l'appétit et du poids;
  3. Forts maux de tête;
  4. dysfonctionnements des organes internes.

Diagnostic Le diagnostic et le traitement des tumeurs rachidiennes malignes sont effectués conjointement par un neurochirurgien et un oncologue. Pour diagnostiquer le patient, une radiographie et une IRM sont prescrites et une biopsie est possible. Le matériel histologique collecté est envoyé au laboratoire pour analyse.

Douleur sous l'omoplate droite

La douleur dans le corps humain est transmise par les fibres nerveuses, elles de la source de la douleur suivent à travers la moelle épinière et tombent dans l'endroit, qui est finalement ressenti par la personne. Il n'y a aucun organe sous l'omoplate droite, donc le médecin aura un examen complet du corps pour identifier la cause.

La douleur sous l'omoplate peut provoquer une ostéochondrose de la colonne cervicale ou thoracique. Si la maladie est devenue chronique, des changements dans les vertèbres peuvent entraîner une altération des terminaisons nerveuses.

S'il y avait une douleur sous l'omoplate droite, le muscle trapèze de l'épaule droite était peut-être endommagé. Les sensations désagréables s'intensifient si une personne s'assoit ou se tient debout, c'est-à-dire ne bouge pas.

La raison suivante - un traumatisme de compression du nerf suprascapulaire, peut être à gauche et à droite. Ensuite, la douleur irradie vers tout le pli de l'épaule, bien que l'objectif principal soit sous l'omoplate.

La douleur peut provoquer des adhérences après une pleurésie du côté droit. Il apparaît lorsque les adhérences commencent à se dissoudre.

Sous l'omoplate droite ou dans l'hypochondre droit, la douleur est envoyée s'il y a un processus inflammatoire qui affecte la tête du pancréas. Et la dernière raison est le syndrome myofascial du côté droit.

Pourrait être la norme

Lorsque le corps fonctionne sans provoquer de maladie, une sensation de brûlure du côté droit sous les côtes est également possible. Le plus souvent, la brûlure se produit avec une activité physique insuffisante. En conséquence, la charge sur le cercle veineux de la circulation sanguine augmente. La poussée d'adrénaline provoque une chaleur intense et des brûlures.

Si une personne commence à se pencher brusquement, le tissu nerveux peut être serré par les côtes, ce qui provoque des sensations désagréables. Dès qu'un changement de position corporelle se produit, la sensation de brûlure diminuera progressivement.

Chez les femmes avec l'apparition du SPM, la libération d'œstrogènes augmente. Les effets secondaires peuvent inclure des nausées, de l'amertume dans la bouche et des spasmes des voies biliaires..

Que faire si le dos fait mal à droite

Si le rendez-vous chez le médecin n'est prévu que le lendemain et que la douleur ne disparaît pas, vous pouvez prendre un comprimé de tout anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS). Il s'agit de Ketorol, Nise, Nurofen, Ketoprofen, Diclofenac. En cas de faible inconfort, il suffit d'appliquer des AINS locaux - gels Voltaren, Fastum, Arthrosilen. Il est strictement interdit d'utiliser des compresses froides ou un échauffement pour établir la cause de la douleur du dos à droite. Cela peut entraîner une inflammation accrue ou des spasmes musculaires persistants..

Quand une personne a besoin d'aide?

L'ambulance est appelée dans les états terminaux:

  • Malade inattendue dans la zone latérale, la douleur dure de 38 à 45 minutes.
  • Une personne vomit abondamment avec des impuretés sanguines, ressent de l'amertume dans la bouche, une hyperthermie est apparue.
  • La douleur augmente pendant l'activité motrice.
  • Le syndrome douloureux a soudainement disparu.
  • Les médicaments antispasmodiques n'aident pas à soulager les douleurs..
  • Une hématurie est observée.
  • Le patient s'est aggravé, une confusion est observée.

Que faire en cas de brûlure dans l'hypochondre droit

Si la douleur est caractérisée comme douloureuse, ne causant pas d'inconfort sévère, les experts recommandent de prendre 2 comprimés No-Shpa. Cette mesure aidera à réduire la douleur, mais elle est nécessaire pour diagnostiquer le corps et trouver la cause de l'inconfort..


L'utilisation de «No-shp» peut soulager la douleur

Conseils aux médecins


Il vaut mieux consulter d'abord un médecin.

  1. Ne réchauffez pas la zone affectée. La chaleur peut provoquer une exacerbation de la maladie et activer la reproduction des microbes pathogènes..
  2. Ne prenez pas de médicaments contre la douleur. Seuls les médicaments antispasmodiques sont autorisés. Cela est dû au fait que ces médicaments peuvent affecter les résultats d'un test sanguin, compliquant ainsi le diagnostic. Analgin, par exemple, peut «cacher» les symptômes de l'inflammation de l'appendice.
  3. Il est conseillé de limiter l'utilisation des aliments et des boissons gazeuses pendant 1 jour. L'abstinence nutritionnelle est un excellent outil pour aider à rendre les résultats des tests de diagnostic plus informatifs et précis..
  4. Exclure la prise de médicaments cholérétiques. Si le patient a des calculs dans la vésicule biliaire, de tels remèdes peuvent provoquer une rupture de la vessie.

La brûlure sous les côtes est considérée comme une cloche alarmante de la survenue d'une péritonite. Chaque lacune est lourde de pénétration de bile et de morceaux de nourriture dans la cavité péritonéale et peut conduire à la formation de processus purulents qui se transforment en septicémie.

Vous pouvez en savoir plus sur ce qu'est la péritonite dans notre article..

Grossesse

Pendant la grossesse, les douleurs au bas du dos sont généralement caractéristiques du deuxième ou du troisième trimestre, qui sont associées à la pression de l'utérus en croissance sur la colonne vertébrale et les organes abdominaux. Au premier trimestre, elles sont également possibles, mais beaucoup moins courantes. Dans de tels cas, il est important pour une femme de prêter attention à la nature du syndrome douloureux et des symptômes associés. Une légère douleur tiraillante et douloureuse qui disparaît au repos est généralement une norme physiologique. Si les sensations sont suffisamment intenses, accompagnées de fièvre, d'écoulement sanguin ou purulent du vagin, vous devez immédiatement appeler une ambulance.