Douleur à la main: maladies, causes, symptômes, traitement

  • Réhabilitation

Nous demandons-nous souvent à quel point les mains sont importantes? Mais les mains sont le principal outil d'autosoins et d'interaction avec le monde extérieur. Sans utiliser ses mains, une personne ne pourra rien exécuter de sa routine quotidienne. Dans ce cas, des difficultés surgiront déjà au stade de l'ouverture de la porte de la chambre. Même en réalisant l'importance de cette partie du corps, beaucoup n'attachent toujours pas beaucoup d'importance à ce fait. Ainsi, selon les statistiques, une personne sur trois de plus de 45 ans éprouve des douleurs dans les mains.

Pourquoi la douleur dans la main apparaît?

Les brosses sont un mécanisme complexe composé de nombreux os, ligaments et muscles qui innervent trois faisceaux nerveux à la fois.

Une telle complexité de la structure conduit à une variété de causes possibles de douleur dans les mains:

  • blessures (luxations, entorses, fractures);
  • maladies de l'appareil ligamentaire (tendinite);
  • maladies des articulations (arthrose) et des poches articulaires (bursite, hygroma);
  • troubles neurologiques (syndrome carpien);
  • troubles métaboliques (goutte, contracture de Dupuytren);
  • processus inflammatoires (rhumatismes);
  • maladies de la colonne vertébrale (ostéochondrose) et du système cardiovasculaire (angine de poitrine, crise cardiaque, syndrome de Raynaud).

Pathologies probables

Parmi les affections possibles, nous nous attardons sur les maladies de la main les plus courantes.

Blessures

Les véritables luxations de la main sont rares. Une blessure similaire se produit généralement en tombant sur les bras tendus ou en étendant la main. En règle générale, les patients se plaignent de douleurs aiguës au moment du traumatisme, après quoi la douleur dans la main devient douloureuse. Un gonflement apparaît dans le poignet, limitant sa mobilité. La fonction de l'articulation touchée est altérée (parfois, au contraire, une mobilité excessive apparaît - mouvements pathologiques).

Les fractures du poignet ou de la phalange des doigts se produisent généralement lorsque les mains ne tombent pas correctement ou que la main entre dans les mécanismes de travail. La fracture s'accompagne d'une douleur intense pendant et après la blessure, un gonflement sévère apparaît, qui peut se propager jusqu'à l'articulation du coude. Au site de la blessure, la peau devient cyanosée et des fragments osseux saillants peuvent être observés sous sa couverture. Si la fracture est au niveau des phalanges, la forme du doigt est pliée - son axe est violé.

Maladies ligamentaires

Avec une lésion des tissus mous, des maladies systémiques (goutte) ou des lésions articulaires, une inflammation des tendons se produit - tendinite. La maladie se manifeste par une douleur au poignet, un gonflement, une hyperémie - une rougeur et de la fièvre dans la lésion. La maladie se rencontre souvent chez les personnes ayant un stress accru sur les mains - pianistes, écrivains, employés de bureau.

Le danger d'une tendinite est qu'un tendon enflammé peut limiter considérablement la mobilité articulaire, privant un patient de qualifications professionnelles.

Pathologies articulaires

L'arthrite affecte souvent les articulations interphalangiennes des doigts. Ainsi, les personnes âgées, les résidents ruraux, ainsi que les patients atteints de psoriasis, de diabète et d'autres affections systémiques sont prédisposés à la maladie. Au début, la douleur dans la main a un caractère périodique et douloureux, souvent accompagnée d'un «craquement» lors des mouvements des doigts. Aux stades avancés de la maladie, le syndrome douloureux devient prononcé (généralement la nuit), les doigts se plient et les articulations perdent partiellement ou complètement leur mobilité.

La bursite est une inflammation des sacs périarticulaires conçue pour absorber les mouvements articulaires. Les réactions inflammatoires se développent avec l'activation de l'infection, des dommages à l'appareil articulaire, une augmentation du stress / de la pression sur les mains, des défaillances hormonales, etc. La peau au-dessus de la bourse agrandie devient rouge et se réchauffe, un gonflement apparaît, s'étendant jusqu'aux doigts.

L'une des conséquences fréquentes de la bursite est l'hygroma - une formation semblable à une tumeur sur le dos de la main, remplie de liquide articulaire. En règle générale, un hygroma se manifeste par une "bosse" souple et élastique jusqu'à cinq centimètres de diamètre. Habituellement, la tumeur est indolore, mais lorsqu'elle comprime les fibres nerveuses, une vive douleur brûlante dans la main peut apparaître.

Syndrome du canal carpien

Le syndrome carpien survient lorsque le nerf médian est comprimé par l'appareil ligamentaire de la main. Plus souvent, la maladie est observée chez les motocyclistes, les locuteurs natifs de la langue des signes, les pianistes, les programmeurs et les artistes. Un syndrome douloureux se manifeste dans le pouce, l'index et le majeur, ainsi que dans la paume de la main. Dans les zones marquées, les patients peuvent ressentir un engourdissement et des picotements, parfois une faiblesse musculaire et une détérioration de la sensibilité.

Goutte

La goutte est une variante d'un trouble métabolique avec une accumulation accrue de sels d'acide urique. Habituellement, le gros orteil est affecté, après quoi d'autres articulations sont «tirées» dans la maladie. Ainsi, la goutte se manifeste par des attaques caractéristiques - attaques accompagnées de douleurs tangibles, rougeur de la peau sur l'articulation, gonflement, excroissances nodulaires autour des surfaces articulaires - tofus. Souvent, les articulations sont affectées d'un côté et gonflent de manière asymétrique.

Un apport important ou une formation d'acide urique dans le corps provoque une attaque. En règle générale, les crises sont associées à des erreurs dans le régime alimentaire - un grand nombre de viande, d'alcool et d'autres aliments contenant de la purine.

Contracture de Dupuytren

La contracture de Dupuytren est considérée comme une maladie du tissu conjonctif, à cause de laquelle les tendons des paumes sont transformés en cicatrices. La cause exacte de la maladie n'a pas encore été élucidée, mais on suppose que la cause de la maladie est l'oncopathologie. Ces derniers sont menacés par les hommes européens.

La maladie se manifeste d'abord par un petit joint élastique au centre de la paume de la main, qui grossit et grossit avec le temps. Le processus s'étend au petit doigt, à l'annulaire et au majeur, conduisant à leur flexion. L'extension des articulations des doigts devient impossible. Les patients remarquent rarement des douleurs dans la zone touchée, mais une douleur dans la main peut survenir en ressentant la concentration pathologique.

Rhumatisme

Le rhumatisme est une maladie inflammatoire systémique associée à la pathologie du tissu conjonctif. La maladie provoque une infection streptococcique et un facteur héréditaire. En règle générale, la maladie affecte les membranes du cœur et des poumons, la peau, ainsi que les surfaces articulaires. En règle générale, la pathologie couvre les grosses articulations, mais s'étend souvent à la main.

Ainsi, le patient a de la fièvre et de la transpiration, des douleurs et des «douleurs» dans les articulations des mains. Les surfaces articulaires sont affectées symétriquement, changeant rarement de forme. Habituellement, la forme articulaire de la maladie s'accompagne de l'apparition d'éruptions roses en forme d'anneau sur la peau, de petites hémorragies étoilées et de nœuds denses et indolores autour des articulations..

Ostéochondrose

L'ostéochondrose de la colonne vertébrale est comprise comme la pathologie des disques intervertébraux. Les violations de la colonne cervicale peuvent entraîner des douleurs lombaires ou sourdes dans la main, qui s'étendent à l'épaule, à l'omoplate et à la main du côté affecté. Lorsqu'elle est pincée par un disque intervertébral en saillie - une hernie - du tronc nerveux, non seulement la douleur apparaît, mais également des troubles des mouvements volontaires de la main, ainsi qu'une perte de sensibilité superficielle dans la zone marquée.

Angine de poitrine

L'angine de poitrine - «angine de poitrine» - est appelée syndrome douloureux résultant d'une violation de l'apport sanguin au muscle cardiaque. Les crises d'angine de poitrine provoquent un stress physique ou émotionnel, ainsi qu'une suralimentation et une hypothermie. Habituellement, la douleur a un caractère de pression ou de couture avec localisation derrière le sternum. La douleur se propage souvent à l'omoplate gauche et à la main. La durée du syndrome ne dépasse pas un quart d'heure, et l'attaque est stoppée par le repos et la nitroglycérine.

L'infarctus du myocarde est une complication de la maladie coronarienne. Ses causes et manifestations sont similaires à celles de l'angine de poitrine. Cependant, avec une crise cardiaque, la douleur est plus intense et variable: elle peut se propager au bras, à la main, «donner» au petit doigt gauche, à l'abdomen, au dos, etc. Une différence importante est que la durée du syndrome douloureux dépasse un quart d'heure, et l'attaque elle-même ne s'arrête pas avec la nitroglycérine et autres médicaments "cardiaques".

Maladie de Raynaud

La maladie de Raynaud est une maladie associée à un spasme de petites artères. La maladie est causée par un facteur héréditaire, l'hypothermie, les blessures aux mains, les situations stressantes et les maladies vibratoires. La maladie se manifeste par un spasme périodique des vaisseaux sanguins avec une pâleur de 2 à 5 doigts. En règle générale, ces attaques sont de courte durée, mais avec la progression de la maladie, la durée du spasme augmente. Aux stades avancés, une cyanose des doigts, la formation d'ulcères et des inflammations purulentes des phalanges des ongles sont observées.

Comment diagnostiquer une maladie?

Chacune des causes possibles de douleur dans les mains a son propre plan de diagnostic:

  1. Les traumatismes doivent être consultés par un traumatologue, ainsi qu'une radiographie ou une tomodensitométrie.
  2. Les maladies de l'appareil ligamentaire sont diagnostiquées à travers une enquête (clarification de la nature et des circonstances de la survenue de la maladie), ainsi que des diagnostics échographiques. Pour exclure les pathologies concomitantes (fractures, etc.), une radiographie est réalisée..
  3. Les troubles articulaires avec une déformation sévère des articulations elles-mêmes ou un hygroma peuvent être déterminés par examen et palpation. Cependant, une radiographie des mains et / ou un diagnostic échographique est souvent nécessaire pour confirmer le diagnostic. Lorsque la bursite est infectée, elle peut être perforée - ponction - avec une clôture et un examen du contenu.
  4. Pour diagnostiquer le syndrome carpien, une échographie du poignet est effectuée, ainsi qu'une électroneurographie - une étude du passage d'une impulsion nerveuse.
  5. Le diagnostic de goutte se fait sur la base d'une anamnèse: attaques répétées, ainsi que présence de formations denses - tofus. De plus, pour déterminer la maladie, une augmentation du nombre d'urates dans le sang est nécessaire.
  6. La contracture de Dupuytren est confirmée par l'interrogatoire et l'examen du patient. Aucune méthode de recherche supplémentaire n'est appliquée.
  7. Le rhumatisme est diagnostiqué par le tableau clinique, les changements inflammatoires dans le sang, les tests rhumatismaux spéciaux et l'électrocardiographie, reflétant le degré de lésion cardiaque.
  8. Les symptômes peuvent être suffisants pour déterminer l'ostéochondrose, mais une radiographie ou un tomogramme est nécessaire pour confirmer le diagnostic..
  9. L'angine de poitrine est diagnostiquée par des tests de stress et une surveillance cardiaque quotidienne. Pour poser un diagnostic d'infarctus du myocarde, un ECG est nécessaire, ainsi qu'une analyse de la présence de protéines "cardiaques" dans le sang (CPK, LDH, etc.).
  10. La maladie de Raynaud est souvent déterminée en excluant toutes les autres pathologies possibles (lupus, compression vasculaire, etc.).

Traitement de la douleur des mains

Le traitement de la douleur dans la main vise à éliminer la maladie sous-jacente à l'origine de ce symptôme, seul un médecin peut prescrire des médicaments.

  • Blessures. La principale méthode d'assistance pour les luxations et les fractures est l'immobilisation - l'application d'un plâtre. Une pré-réduction des fragments articulaires ou osseux est nécessaire. La stabilisation osseuse est également possible grâce à la fixation avec des épingles ou des aiguilles à tricoter.
  • Maladies de l'appareil ligamentaire. Pour le traitement de la tendinite, des analgésiques (Analgin) et des anti-inflammatoires (Indométacine, Ibuprofène) sont utilisés. Dans l'inflammation infectieuse, une antibiothérapie est indiquée (azithromycine, amoxicilline).
  • Pathologie articulaire. Dans le traitement de l'arthrose, des analgésiques (Ketorolac) et des anti-inflammatoires (Diclofenac) sont nécessaires. Les chondroprotecteurs (Teraflex) et les multivitamines sont également applicables. Avec la bursite, des compresses froides et des anti-inflammatoires (kétoprofène) sont prescrits. Dans le processus purulent, des antibiotiques sont prescrits (ceftriaxone, amoxiclav) sous forme de comprimés ou de solutions pour laver la cavité du sac. Dans ce cas, la bursite chronique nécessite une intervention chirurgicale - retrait de la bourse. Hygroma en l'absence de douleur ne nécessite pas de traitement. Cependant, à des fins cosmétiques, il peut être retiré avec la capsule..
  • Syndrome carpien. La base du traitement du syndrome carpien est une immobilisation partielle au moyen d'une chaussette orthopédique (jour et nuit). Les anti-inflammatoires (Kétorolac, Ibuprofène) sont utilisés pour soulager les douleurs. Dans certains cas, une opération de dissection du ligament du poignet est possible..
  • Goutte. Une attaque aiguë de goutte est arrêtée par l'indométacine ou le naproxène. Le traitement de soutien sans exacerbations est l'allopurinol. Une partie importante du traitement est un régime qui restreint les aliments protéinés, l'alcool, le cacao et d'autres aliments contenant de la purine..
  • Contracture de Dupuytren. Le traitement médicamenteux de cette maladie est inefficace. Des injections de collagénase, une enzyme qui détruit le tissu cicatriciel, sont utilisées. La radiothérapie et la chirurgie reconstructive sont également utilisées..
  • Rhumatisme. Le traitement des rhumatismes est effectué avec des anti-inflammatoires (Nurofen, Diclofenac), parfois des corticostéroïdes (Metipred). Les aminoquinolones sont prescrites (Delagil, Plaquenil), et le traitement des foyers infectieux (caries, sinusites) est également recommandé..
  • Ostéochondrose. Avec les exacerbations de l'ostéochondrose, des anti-inflammatoires sont utilisés (Nabumeton, Ketoprofen), avec leur inefficacité glucocorticoïdes (Metipred, Diprospan). Pour éliminer les spasmes musculaires, Midokalm et Sirdalud sont prescrits. En cas de maladie grave, il est possible de retirer le disque intervertébral en remplaçant l'artificiel.
  • Angine de poitrine. Pour arrêter l'angine de poitrine, vous devez prendre de la nitroglycérine, un comprimé sous la langue toutes les 5 minutes jusqu'à disparition de la douleur. Si après la troisième pilule la douleur persiste, il est nécessaire de soupçonner un infarctus du myocarde et d'appeler d'urgence une ambulance.
  • Maladie de Raynaud. Dans la maladie de Raynaud, on montre au patient des médicaments vasodilatateurs (Phentolamine) à vie. Il existe également un traitement chirurgical visant à éliminer les fibres nerveuses qui stimulent les spasmes vasculaires..

Douleur préventive dans les mains

Pour éviter la douleur dans la main, vous devez:

  • changer le mode de vie en normalisant l'alimentation et l'activité physique;
  • pour contrôler les maladies hormonales, métaboliques et autres concomitantes (diabète, athérosclérose, etc.);
  • désinfecter les foyers d'infection chronique (dents cariées, amygdales, etc.).

N'oubliez pas que la douleur dans la main peut être à la fois une pathologie indépendante et la manifestation d'une maladie beaucoup plus redoutable. Par conséquent, si vous ressentez de la douleur, assurez-vous de consulter un spécialiste!

Douleur à la main - causes, diagnostic, traitement

Le site fournit des informations de référence à titre informatif uniquement. Le diagnostic et le traitement des maladies doivent être effectués sous la supervision d'un spécialiste. Tous les médicaments ont des contre-indications. Consultation d'un spécialiste requise!

La main humaine est un instrument très complexe et délicat, elle est souvent exposée à diverses blessures, blessures, infections et autres pathologies. L'un des symptômes de nombreuses conditions pathologiques est la douleur dans les mains. Il peut servir d'indicateur direct des maladies de la brosse et peut être un symptôme de troubles d'autres organes et systèmes du corps.

Nous listons les principales maladies pour lesquelles la survenue de ce symptôme est caractéristique. Dans la plupart des cas, ils provoquent des douleurs dans la main:

  • polyarthrite rhumatoïde;
  • goutte;
  • ostéoarthrose;
  • inflammation des articulations (arthrite);
  • syndrome du tunnel (carpien);
  • inflammation des ligaments et des tendons (péritendinite);
  • blessures
  • lésions de la colonne cervicale;
  • maladie coronarienne et infarctus du myocarde.

Polyarthrite rhumatoïde

La polyarthrite rhumatoïde est l'une des maladies auto-immunes les plus courantes et les plus graves. La raison en est que le système immunitaire du patient commence à percevoir les cellules de son propre corps comme étrangères et les attaque, ce qui provoque une inflammation, une altération du fonctionnement de l'organe ou du système et conduit au développement d'une pathologie. La polyarthrite rhumatoïde survient principalement à l'âge moyen - entre 25 et 55 ans, mais les enfants sont également sensibles à cette maladie, en particulier pendant la puberté. L'apparition de la maladie chez les enfants est souvent aiguë. Dans le même temps, non seulement les articulations des membres, mais aussi les articulations de la colonne cervicale sont impliquées dans le processus inflammatoire chronique. Cette maladie chez les femmes est beaucoup plus fréquente, cependant, les représentants du sexe fort y sont également sensibles..

Dans la plupart des cas, l'évolution de la polyarthrite rhumatoïde est chronique. Le processus inflammatoire commence généralement dans les articulations des doigts des pieds et des mains et commence à se propager sur les membres, capturant les articulations de la cheville, du genou, du coude, de la hanche et de l'épaule. Assez souvent, le processus pathologique affecte la région du poignet, provoquant des douleurs dans les articulations des mains.

Une caractéristique de la polyarthrite rhumatoïde est la symétrie des lésions articulaires - une inflammation se développe dans les mêmes articulations des bras et des jambes. Dans les zones touchées, il y a un gonflement et une rougeur de la peau. Les articulations enflammées ont une mobilité limitée et acquièrent une forme fusiforme caractéristique. La douleur est à la fois constante et périodique. La douleur aiguë pour cette maladie n'est généralement pas caractéristique et la douleur est généralement d'intensité modérée. Les patients notent une raideur pendant plusieurs heures après le réveil et ressentent le besoin de "diverger". De plus, la douleur dans la polyarthrite rhumatoïde est également quelque peu réduite après l'exercice.

Avec la polyarthrite rhumatoïde, non seulement les articulations sont directement affectées, mais également le tissu cartilagineux adjacent, ainsi que les structures osseuses. Un processus inflammatoire continu et prolongé est à l'origine de la lente destruction des tissus environnants..

En plus de la douleur, la polyarthrite rhumatoïde dans la main est également dangereuse par le développement rapide de troubles et des difficultés de flexion et d'extension des doigts. De plus, il existe des déformations de la main, difficiles à corriger. Si des mesures ne sont pas prises en temps opportun, des luxations et des subluxations se développent souvent dans les articulations touchées. Dans les cas graves, les maladies de la main peuvent même dévier vers le coude.

Ces déformations des doigts sont dues à deux raisons principales:
1. La destruction des ligaments et des capsules articulaires prive les articulations de stabilité, mais les tendons continuent de fournir une traction, ce qui conduit au développement de la déformation - les doigts commencent à dévier vers le côté du coude, l'extension est limitée et des subluxations apparaissent.

2. Les tendons impliqués dans le processus rhumatoïde sont détruits, remplacés par du tissu cicatriciel et, dans les zones où ils sont les plus sensibles au frottement et à la pression, sont déchirés. Un des symptômes qui précède de telles ruptures tendineuses "spontanées" est la douleur à l'arrière du poignet.

Le diagnostic de la polyarthrite rhumatoïde repose sur la collecte des plaintes caractéristiques des patients, des données radiographiques et des tests de laboratoire, au cours desquels la présence du facteur dit rhumatoïde est déterminée dans le sang du patient. Si vous pensez que vous avez commencé à développer une polyarthrite rhumatoïde, vous devez contacter un rhumatologue spécialisé dès que possible. Cette maladie est incurable complètement, mais à l'aide d'une thérapie anti-inflammatoire ou même d'une intervention chirurgicale, il est possible d'arrêter les changements progressifs des articulations à temps.

Goutte

La raison du développement de la goutte est l'accumulation dans les articulations de substances qui se forment au cours du métabolisme de l'azote, en particulier l'acide urique et ses dérivés, les soi-disant urates. La source de ces substances dans notre alimentation est les produits à base de viande, de sorte que la goutte est aussi souvent appelée maladie carnivore. Surtout les hommes tombent malades, en outre, la probabilité de cette pathologie augmente avec l'âge.

Dans la goutte, les articulations des membres inférieurs souffrent le plus souvent: orteils, pieds, chevilles et genoux. Un symptôme caractéristique de cette pathologie est un début aigu avec une douleur insupportable au gros orteil. Un œdème et une rougeur prononcée se développent dans cette zone. À l'avenir, le processus pathologique se propage à d'autres articulations et peut également se propager aux membres supérieurs, affectant en particulier la région du poignet, provoquant des douleurs dans les articulations des mains. Contrairement à la polyarthrite rhumatoïde, avec la goutte, la symétrie des lésions des membres droit et gauche n'est pas observée.

Dans la période aiguë de goutte, le patient éprouve une douleur intense et atroce dans les articulations touchées, qui sont généralement caractérisées par des brûlures, des pressions, des éclats et des battements. La douleur a une intensité maximale la nuit et diminue le matin. Avec la transition de la maladie au stade chronique, des soi-disant tofus se forment autour des articulations impliquées - des cônes goutteux caractéristiques. Des exacerbations de la goutte sont observées de deux à six fois par an, et leur durée peut aller jusqu'à plusieurs jours.

Les facteurs qui provoquent le début d'une attaque sont généralement:

  • prendre des boissons alcoolisées;
  • de grandes portions de viande ou de plats gras;
  • abus de café, de thé fort ou de cacao;
  • procédures de bain.

Le diagnostic de goutte repose sur les plaintes du patient, ainsi que sur les résultats d'études chimiques et microscopiques du liquide articulaire. On y trouve des cristaux d'acide urique..

Les analgésiques sont utilisés pour soulager la douleur lors d'une crise aiguë de goutte, et les anti-inflammatoires (par exemple, l'indométhacine) sont utilisés pour soulager l'inflammation. À l'avenir, il sera nécessaire de respecter strictement un régime alimentaire, qui consiste à limiter les produits carnés, le poisson et l'alcool. De plus, à la discrétion du néphrologue, il est périodiquement indiqué de suivre des traitements avec des médicaments qui réduisent l'acide urique dans le sang..

Ostéoarthrose

La douleur dans l'articulation de la main peut provoquer une arthrose - une maladie basée sur le vieillissement prématuré et l'effilochage du cartilage qui recouvre les articulations des os qui composent l'articulation. Le cartilage affecté commence à s'amincir, à se fissurer, à se déshydrater et à perdre ses propriétés d'amortissement. La douleur en est une manifestation. Au fil du temps, les ostéophytes commencent à apparaître sur la surface articulaire - des croissances osseuses semblables à des pointes qui modifient la configuration de l'articulation, provoquent sa déformation et endommagent les structures tissulaires environnantes, provoquant une douleur accrue. Presque toujours, cette pathologie est le lot des personnes âgées, bien qu'il existe également des formes familiales, héréditaires d'arthrose, dans lesquelles l'apparition de la maladie est notée à l'adolescence ou même dans l'enfance.

La douleur dans l'arthrose est plus fréquemment observée dans les articulations du genou et / ou de la hanche. Cependant, cette pathologie affecte souvent les membres supérieurs. Avec l'arthrose des articulations des mains, une douleur est notée dans les petites articulations des mains, l'articulation carpe-poignet du pouce, dans les articulations du coude et de l'épaule. Souvent, l'impulsion pour la fracture du poignet est l'impulsion pour le développement de l'arthrose du poignet.

Les symptômes classiques de l'ostéoarthrose de l'articulation du poignet sont:

  • douleur pendant l'effort physique;
  • sensibilité douloureuse avec pression dans l'articulation du poignet;
  • restriction de la mobilité articulaire.

La douleur associée à l'arthrose est de nature terne et augmente pendant la journée, en particulier pendant l'effort physique. L'intensité de la douleur diminue considérablement le matin, ainsi qu'après un long repos. Dans les articulations, des craquements et des clics caractéristiques sont régulièrement notés. À mesure que la maladie progresse, le syndrome douloureux devient plus prononcé, la douleur ne disparaît pas après le repos et peut également apparaître la nuit. L'évolution de la maladie est ondulante: parfois l'exacerbation dure plusieurs mois, et parfois l'attaque s'arrête après seulement quelques jours.

Dans le diagnostic de l'ostéoarthrose, un examen radiologique joue un rôle crucial. À la radiographie, la présence de croissances osseuses, le rétrécissement de l'espace articulaire, l'aplatissement et la déformation des surfaces cartilagineuses des articulations, ainsi que la destruction du tissu osseux lui-même, sont déterminés. Le traitement de l'arthrose commence par l'élimination de l'inflammation et de la douleur avec des anti-inflammatoires stéroïdiens et non stéroïdiens. Ils utilisent également des outils qui augmentent les propriétés protectrices du cartilage. Mais la place principale dans le traitement de cette maladie est la physiothérapie, les procédures physiothérapeutiques et les cures thermales.

Arthrite

L'arthrite est appelée inflammation des articulations. Contrairement à la polyarthrite rhumatoïde, dont la cause est l'inflammation auto-immune, avec l'arthrite ordinaire, le processus pathologique est basé sur une lésion infectieuse. Les agents infectieux peuvent pénétrer directement dans l'articulation ou y pénétrer avec un flux sanguin provenant d'autres parties du corps.

Il existe deux formes d'arthrite:
1. aiguë, qui se caractérise par une douleur sévère, un gonflement, une rougeur de la peau dans la zone articulaire et de la fièvre;
2. Chronique, se déroulant lentement, pas expressément et ne se rappelant les sensations douloureuses que parfois.

Ce symptôme implicite est l'un des principaux dangers de l'arthrite chronique. Ignorant la maladie depuis longtemps, le patient court le risque d'amener l'articulation touchée à une déformation complète voire à une destruction.

L'arthrite du poignet se caractérise par une douleur constante au poignet. La présence de douleur ne dépend pas de l'activité physique ou non. De plus, le syndrome de raideur matinale de l'articulation touchée après une nuit de sommeil est courant..

Le diagnostic de l'arthrite repose principalement sur des études de laboratoire sur le liquide synovial - le contenu interne du sac articulaire - et la détermination de la présence d'agents infectieux à l'intérieur. Dans le traitement de cette maladie, en plus des médicaments anti-inflammatoires et analgésiques, les antibiotiques sont largement utilisés pour éliminer la cause profonde de la pathologie..

Syndrome du canal carpien

Le syndrome du carpe se manifeste par une atteinte, une constriction et un gonflement du nerf, qui est responsable de la sensibilité du milieu, de l'index et du pouce, ainsi que de la paume. Cette maladie commence par des picotements, des engourdissements, des brûlures et des douleurs dans ces zones. Ces sensations surviennent généralement la nuit ou le matin. Progressivement, les sensations pathologiques se transforment en une forte diminution de la sensibilité des doigts et des paumes. Le syndrome du carpe est souvent observé chez les femmes ménopausées, et le membre droit est plus souvent touché. La douleur dans la main droite fait se réveiller ces patients quelques heures après le coucher. Masser et secouer la brosse au premier abord apporte un soulagement. Le matin, il y a une sensation de gonflement de la main, et aussi des difficultés pendant plusieurs heures avec des mouvements délicats des doigts.

De plus, le syndrome du canal carpien peut être dû à des conditions de travail. Auparavant, cette pathologie était courante chez les dactylographes, et dans le monde moderne, les personnes qui travaillent depuis longtemps sur un ordinateur en sont affectées. La charge statique constante sur le même groupe musculaire, ainsi que la position inconfortable des mains lorsque vous travaillez avec le clavier ou la souris, conduit à un nerf pincé.

Afin de prévenir le développement de cette pathologie, il est nécessaire de prendre des mesures préventives. Par exemple, il sera utile d'utiliser des tapis de souris spéciaux avec des rouleaux pour supporter la brosse. Ils aident à organiser votre main plus facilement et à en retirer la majeure partie de la charge. De plus, pour prévenir le développement du syndrome du carpe, si vous avez besoin d'un travail à long terme à l'ordinateur, vous devez prendre des pauses fréquentes, ainsi que pétrir et serrer la main..

Inflammation des ligaments et des tendons (péritendinite)

Blessures au pinceau

On distingue trois types de blessures par pinceau:

  • blessures osseuses;
  • blessures aux tendons et aux appareils articulaires et ligamentaires;
  • blessure musculaire.

Les blessures osseuses impliquent le plus souvent des fractures - les os lunaires et scaphoïdiens du poignet sont les plus sujets à cela.

Ces affections et blessures aiguës sont le résultat de chutes sur la main ou de coups directs au poignet. Après des blessures à la main associées à des fractures, des complications telles qu'une dystrophie avec gonflement diffus de l'articulation du poignet, un lissage des contours de l'articulation et un syndrome douloureux très intense peuvent se développer..

Selon la gravité et la nature des dommages, les symptômes de fracture peuvent aller d'un gonflement et d'un léger inconfort à une douleur atroce et une déformation évidente de la main. Souvent, les fractures des os du poignet ne présentent pas de symptômes prononcés et sont donc incorrectement diagnostiquées comme des entorses. C'est leur danger: des fractures incorrectement traitées ou non identifiées des os du carpe peuvent avoir de graves conséquences, par exemple, une perte de mobilité dans l'articulation. Par conséquent, il convient de rappeler que les signes de fracture des os de la main ne sont pas toujours évidents. Dans certains cas, la blessure survient après un impact et passe inaperçue, ne se manifestant qu'avec un effort physique sérieux, et les sensations douloureuses qui l'accompagnent sont considérées comme le signe d'une simple ecchymose.

Les blessures aux tendons et à l'appareil ligamento-articulaire de la main se manifestent par des subluxations, des luxations, des entorses et des déchirures des ligaments. Toutes ces conditions pathologiques dans la grande majorité des cas s'accompagnent de douleurs d'intensité variable.

Les subluxations et les luxations sont des preuves de blessures et d'insolvabilité de l'appareil articulaire-ligamentaire de la main. En raison d'influences physiques aiguës ou d'un affaiblissement du sac articulaire dû à une inflammation ou à des changements dégénératifs, la configuration spatiale normale de l'articulation est perturbée. Autrement dit, les surfaces articulaires des os sont dans la mauvaise position les unes par rapport aux autres..

De telles conditions provoquent un étirement et parfois une rupture du sac articulaire et sont assez faciles à diagnostiquer. La présence d'une luxation dans de nombreux cas est déterminée visuellement et le diagnostic peut être confirmé sans ambiguïté, comme dans le cas d'une fracture osseuse, à l'aide d'un examen aux rayons X.

Avec un affaiblissement de l'appareil articulaire, causé par des changements dystrophiques dans le tissu du sac articulaire, les subluxations et les luxations peuvent devenir "familières". Ils peuvent survenir à plusieurs reprises au cours de la journée et le patient lui-même les met en place. Il ne faut pas penser que cela soulage. Au fil du temps, de telles luxations habituelles affaiblissent de plus en plus l'articulation entière et, tôt ou tard, elle peut perdre complètement sa fonction.

L'étirement fait référence à l'étirement pathologique (le plus possible) des ligaments et des tendons. L'étape finale et la plus prononcée de l'étirement est une rupture ligamentaire, c'est-à-dire perte de son intégrité physique. Le plus souvent, l'étirement dans cette zone affecte soit les ligaments qui maintiennent les extrémités inférieures des os de l'avant-bras, ulnaire et radial, ou les ligaments qui combinent les os du poignet (carpien).

Symptômes d'étirement des tendons:

  • douleur aiguë au poignet;
  • gonflement;
  • limitation de l'amplitude des mouvements dans la brosse;
  • instabilité d'une ou plusieurs articulations.

Les blessures aux tissus musculaires se manifestent principalement par des ecchymoses ou, dans les cas graves, par des plaies ouvertes et un écrasement des tissus mous de la main. Dans le cas de plaies ouvertes, les questions sur le diagnostic de la cause de la douleur dans la main ne se posent pas. La contusion des tissus mous se caractérise par l'absence de troubles cutanés, mais des hématomes (hémorragies) de tailles et de localisation différentes se produisent. Avec de telles lésions traumatiques, il est toujours nécessaire d'effectuer une radiographie de la main pour s'assurer qu'il n'y a pas de fracture osseuse. De plus, une douleur dans la main peut survenir avec une tension musculaire excessive, provoquée par un effort physique excessif, une position inconfortable du membre ou un travail prolongé.

Il ne faut pas oublier que dans la plupart des cas, une blessure par pinceau combine plusieurs types de lésions. Par exemple, les fractures osseuses s'accompagnent presque toujours d'ecchymoses des tissus mous et souvent de tendons ou de foulures. Par conséquent, le diagnostic et le traitement des blessures aux mains doivent être abordés de manière globale. La collecte minutieuse des plaintes des patients et une explication détaillée des causes et des circonstances de la blessure sont d'une grande importance. La clarification du volume et la localisation des dommages à la brosse sont effectuées par radiographie. Le traitement consiste à restreindre artificiellement les mouvements de la main endommagée, et en cas de fractures ou de ruptures des ligaments, la chirurgie est indiquée pour restaurer l'intégrité anatomique des structures lésées.

Lésions de la colonne cervicale

S'il n'y a pas de causes locales de douleur dans la main, telles que des dommages aux articulations ou des blessures, il est nécessaire de faire attention à la colonne cervicale. Dans certains cas, c'est la pathologie dans ce domaine qui peut se manifester par une douleur dans la main:

  • saillie du disque intervertébral;
  • hernie intervertébrale;
  • ostéochondrose de la colonne cervicale;
  • sciatique cervicale.

La douleur dans la main avec ces pathologies est due au fait que la compression ou l'inflammation des voies nerveuses à la sortie de la moelle épinière entraîne une transmission altérée et des "distorsions" des impulsions nerveuses allant à la main. La douleur peut être donnée dans tout le bras, dans l'articulation du poignet ou dans les doigts individuels. Le syndrome de la propagation de la douleur du coude à la main est caractéristique. Dans certains cas, cela contient des informations de diagnostic et vous permet de déterminer laquelle des vertèbres a provoqué le développement de la douleur.

Le diagnostic des lésions de la colonne cervicale est largement basé sur la collecte des plaintes caractéristiques du patient, ainsi que sur les résultats de la radiographie et de la résonance magnétique et de la tomodensitométrie de la colonne vertébrale. Ces examens vous permettent de déterminer avec précision la localisation du processus pathologique, son volume et sa prévalence.

Le traitement de ces pathologies est toujours une tâche difficile et prend beaucoup de temps. Aux stades précoces, ces maladies sont plus ou moins sensibles à un traitement conservateur. Dans le même temps, les méthodes d'exposition manuelle (à l'exception d'une hernie du disque intervertébral!), Les procédures physiothérapeutiques, l'utilisation d'exercices de physiothérapie et les cures thermales sont d'une grande importance. Aux derniers stades de développement de ces pathologies, dans la plupart des cas, pour soulager l'état du patient, il faut recourir à des interventions chirurgicales sur la colonne vertébrale.

Maladie coronarienne et infarctus du myocarde

Dans certains cas, la douleur dans les mains peut être un signe de pathologie cardiaque, surtout si la douleur est localisée dans la main gauche et, en même temps, affecte les membres supérieurs. Un tel symptôme est un signe caractéristique d'une exacerbation de maladie coronarienne, voire d'infarctus du myocarde. De plus, la douleur dans la main peut s'accompagner des manifestations suivantes:

  • douleurs pressantes derrière le sternum, dans le membre supérieur, sous l'omoplate gauche;
  • essoufflement, essoufflement;
  • pâleur de la peau;
  • l'apparition de sueurs froides;
  • la nausée;
  • peur et anxiété inexpliquées.

Si vous ressentez une douleur dans la main gauche en combinaison avec les symptômes énumérés ci-dessus, vous devez appeler un médecin d'urgence.

Le diagnostic de la maladie coronarienne repose principalement sur une étude électrocardiographique, une collecte minutieuse des plaintes et un examen du patient. Le traitement de cette maladie est long et comprend l'utilisation d'un grand nombre de médicaments utilisés pour améliorer l'apport sanguin au muscle cardiaque.

Douleur localisée

Diagnostique

Traitement de la douleur des mains

La douleur dans la main peut devenir un problème important, surtout si, en raison de ce symptôme, le patient perd la capacité d'effectuer son travail habituel. Il est clair que si la douleur est associée à des blessures à la main (fractures, ecchymoses des tissus mous, entorses ou ligaments déchirés), alors avec un traitement adéquat et rapide, cette douleur est le plus souvent temporaire. Au fur et à mesure que les fonctions de l'organe lésé sont restaurées et que les tissus guérissent, le syndrome douloureux disparaît.
Mais en même temps, il ne faut pas oublier le développement fonctionnel de la brosse pendant la période de rééducation. Négliger ces mesures et laisser le processus de guérison se dérouler de lui-même peut être semé d'embûches à l'avenir. Avec une diminution de l'activité fonctionnelle dans les petites articulations de la main et des doigts, des contractures peuvent se développer - restrictions douloureuses des mouvements. De plus, les tendons et les ligaments fusionnés peuvent former des contractions pathologiques, ce qui peut également dégrader considérablement les qualités de travail de la main. Au fil du temps, vous constaterez peut-être que la main n'est plus aussi efficace qu'auparavant. Dans certains cas, par exemple, si le travail du patient était associé à la motricité fine des doigts, cela peut être un problème grave..

Les méthodes domestiques et populaires pour traiter la douleur dans la main comprennent des compresses avec des décoctions de romarin et d'ortie. Les applications sont faites à partir d'un mélange de ces herbes. Il est nécessaire de brasser le mélange, de mettre une pulpe chaude à base de plantes sur la main et de la recouvrir de polyéthylène. Par le haut, vous devez envelopper votre main avec quelque chose de chaud, par exemple un foulard ou une écharpe. Cependant, vous devez comprendre - si les méthodes traditionnelles n'apportent pas de soulagement rapide, vous devriez consulter un médecin.

Douleur dans la main: lorsque vous devez consulter d'urgence un médecin?

  • la douleur dans le bras dure plus de deux jours;
  • la sensibilité des doigts et des paumes diminue;
  • la douleur s'intensifie avec l'effort physique sur la main;
  • la déformation de la main ou des articulations devient visuellement perceptible;
  • il y a des restrictions ou une altération des mouvements dans les articulations de la main;
  • des phénomènes œdémateux commencent sur le membre affecté.

La douleur dans la main n'est pas une maladie distincte, mais seulement un symptôme, qui peut être un indicateur de la présence de nombreuses pathologies différentes décrites ci-dessus. Par conséquent, le traitement médicamenteux du syndrome directement douloureux consiste généralement à prendre des analgésiques et des anti-inflammatoires. Cependant, dans la grande majorité des cas, une telle thérapie est temporaire - elle soulage le patient pendant un certain temps, mais n'élimine pas la cause immédiate de la douleur. Et cela signifie que tôt ou tard la douleur reviendra.

Un traitement à part entière de la douleur dans les mains des mains, qui apporte un effet positif durable et durable, doit être basé sur l'identification et l'élimination de la cause profonde de la douleur. Souvent, pour mener une telle thérapie, il est nécessaire d'attirer une variété de médecins spécialistes afin d'élaborer un schéma thérapeutique complet. En effet, souvent la douleur dans la main peut être la conséquence de maladies d'autres systèmes et organes du corps, par exemple nerveux ou cardiovasculaires.

En cas de douleur dans les mains, consultez les spécialistes suivants:

  • neuropathologiste;
  • traumatologue;
  • rhumatologue.

La prévention de la douleur dans les mains comprend:
  • maintenir une alimentation équilibrée;
  • prendre soin des mains lors de tout travail traumatisant;
  • alternance de périodes de travail et de repos avec massage et relaxation des mains tout en travaillant à l'ordinateur.

N'oubliez pas qu'un accès rapide à des médecins pour une douleur dans la main et un traitement précoce de la maladie sous-jacente peuvent empêcher le développement de nombreuses complications, ce qui signifie garder vos mains saines et fortes pendant de nombreuses années à venir..

Auteur: Pashkov M.K. Coordonnateur de projet de contenu.

Maladies fréquentes des mains

La douleur dans les mains est un problème grave. Après tout, comme toutes les autres maladies, elle doit être traitée à temps. Sinon, les conséquences pourraient être les plus graves. Mais avant de traiter quelque chose, vous devez d'abord contacter un rhumatologue, il déterminera la cause de la douleur et prescrira le bon traitement.

La douleur aux mains peut être mécanique ou inflammatoire. La douleur mécanique peut résulter d'un traumatisme ou d'une maladie dégénérative. Dans ce cas, la douleur n'est ressentie que pendant le mouvement. Si la douleur résulte du processus inflammatoire, en plus de la douleur elle-même, il y a une sensation de raideur, ainsi qu'un gonflement et une rougeur de la peau. La maladie des mains s'accompagne principalement d'une douleur intense, d'une rougeur des articulations endommagées et d'un gonflement.

Les maladies de la main les plus courantes comprennent:
• différents types de blessures;
• polyarthrite rhumatoïde;
• ostéoarthrose;
• arthrite infectieuse;
•goutte;
• maladies purulentes de la main.

Tout d'abord, la douleur dans la main résulte principalement d'un traumatisme. Il peut s'agir d'une luxation, d'une entorse, d'une fracture. En conséquence, la peau devient rouge, un gonflement et une raideur apparaissent.

Avec la polyarthrite rhumatoïde, le corps rejette ses cellules. En conséquence, une destruction articulaire lente se produit..

L'ostéoarthrose se manifeste principalement chez les personnes âgées. À la suite de l'usure du cartilage articulaire.

Avec la goutte, l'acide urique monte dans le corps, qui sous forme de sels se dépose dans les organes et les tissus. Le résultat est une inflammation des articulations périphériques.

Dans une maladie infectieuse, une arthrite infectieuse peut survenir. Qui s'accompagne d'une rougeur de la peau, d'un gonflement et d'une douleur de l'articulation.

La maladie purulente dépend de la structure anatomique. Les caractéristiques du tissu adipeux ou de la paume, ou des doigts ou des mains ont une structure plutôt complexe, ce qui conduit au cours de processus purulents dans cette zone.

Comment traiter les articulations de la main avec une maladie? Tout d'abord, toute charge sur le bras endolori doit être arrêtée. Après tout, vous ne pouvez qu'aggraver la condition. Pour un traitement approprié, vous devriez consulter votre médecin pour un vrai diagnostic. Après tout, le succès du traitement dépend principalement du médecin traitant. Le service d'orthopédie de l'hôpital clinique régional pour enfants du Dnipro dispose de toutes les conditions pour le traitement de cette maladie.

Aux premiers stades de la maladie, le traitement est effectué sans intervention chirurgicale. Tout d'abord, il y a un traitement médical. Selon la maladie, les médecins prescrivent soit des onguents pour soulager l'enflure, soit des pilules pour réduire la douleur, ou d'autres médicaments. Des massages, divers régimes thérapeutiques, de la physiothérapie, des exercices de physiothérapie sont également prescrits. Les médecins peuvent recourir à une intervention chirurgicale avec la progression de la maladie. Dans ce cas, le type de chirurgie des articulations des mains n'est discuté qu'avec le médecin.

3 variétés d'arthrose des mains

L'arthrose des mains est une maladie du système musculo-squelettique, qui est environ 9 fois plus souvent diagnostiquée chez la femme que chez l'homme. La pathologie des doigts fait référence à des pathologies rares, le plus souvent la maladie affecte l'articulation de la hanche, du genou ou de l'épaule. Le traitement de l'arthrose des mains doit commencer dès l'apparition des premiers symptômes. Plus le traitement est commencé tôt, plus les chances de restaurer la mobilité et la pleine activité motrice des mains sont élevées. Dans les étapes ultérieures, le processus pathologique ne peut pas être guéri et peut conduire au handicap d'une personne, et par conséquent au handicap.

Description de la maladie

L'arthrose des mains est une maladie grave caractérisée par une dégénérescence et une destruction du cartilage dans les articulations, ainsi que dans la capsule articulaire. Le processus pathologique s'accompagne d'une déformation des éléments osseux. La pathologie fait référence à la dégénérescence-dystrophie et a une origine chronique irréversible. La maladie s'accompagne de l'apparition de phoques et de nodules sur les phalanges des doigts, de sensations douloureuses, d'une perte de mobilité et d'une pleine activité motrice.

La défaite des mains se développe lentement, des signes prononcés sont déjà évidents au stade où des changements déformants importants dans les tissus du cartilage se sont produits, ce qui complique le processus de traitement.

Les causes

Dans la plupart des cas, l'arthrose des mains survient chez les femmes de plus de 40 à 45 ans qui sont entrées dans la période de ménopause. À ce moment, de graves changements hormonaux se produisent dans leur corps, la production d'oestrogène diminue, ce qui conduit à la maladie. Autres causes d'arthrose des mains:

  • prédisposition héréditaire;
  • blessures articulaires des membres supérieurs;
  • pathologie des ligaments;
  • psoriasis;
  • polyarthrite rhumatoïde;
  • Diabète.

Dans certains cas, le rôle des facteurs provoquants est les processus infectieux et inflammatoires qui se développent dans le corps humain. En outre, le développement de la maladie est étroitement lié aux caractéristiques de l'activité professionnelle d'une personne. Le principal groupe à risque comprend les athlètes professionnels, les tisserands et les couturières, les pianistes, les personnes engagées dans un travail physique intense.

Formes de la maladie

Selon l'articulation particulière affectée par une maladie dégénérative-dystrophique, plusieurs types d'arthrose des mains diffèrent.

Les principales formes de pathologie:

Chacune de ces variétés a ses propres caractéristiques et symptômes de développement. Sur la base de ces facteurs, les tactiques de traitement optimales sont sélectionnées.

Nodulaire

L'arthrose nodulaire des mains se manifeste le plus souvent sous la forme de nodules d'Heberden et de Bouchard. Les principales différences de ces variétés de la maladie:

  • Nodules de Heberden - se forment dans la zone des articulations sur les phalanges extrêmes des doigts;
  • Nodules de Bushar - se produisent sur les articulations des phalanges moyennes des doigts.

Ces phoques sont des excroissances osseuses sur les tissus articulaires. Les excroissances d'Heberden peuvent se former sans symptômes ni douleur prononcés, le plus souvent cela se produit symétriquement, sur le majeur et l'index. Après un certain temps, une gêne, des brûlures, des douleurs, des gonflements et des rougeurs apparaissent dans la zone des joints.

Les phoques de Bouchard ne s'accompagnent pas de sensations douloureuses, mais contribuent à la déformation osseuse et à la perte de mobilité articulaire.

Arthrose du pouce (rhizarthrose)

La rhizarthrose est un processus pathologique qui affecte les articulations carpiennes métacarpophalangiennes et métacarpiennes du pouce. La maladie est localisée à la base du pouce. La conséquence de ce type de maladie est des modifications dégénératives et dystrophiques du cartilage.

La maladie s'accompagne d'un resserrement des articulations, de leur douleur, de leur engourdissement, de leur difficulté de mobilité, de leur gonflement et de leur hyperémie. En l'absence de traitement approprié, la rhysarthrose provoque la destruction complète du cartilage, des articulations et des éléments osseux.

Arthrose du poignet

L'arthrose du poignet est considérée comme une pathologie rare. Comme d'autres formes, elle s'accompagne de la destruction des os et du cartilage. Les principaux symptômes sont un resserrement spécifique, une douleur, une altération de l'activité motrice des mains. Au fil du temps, les signes de la maladie deviennent plus prononcés, une personne perd la capacité de faire des mouvements avec les membres supérieurs.

Stades de développement

L'arthrose des mains a 3 stades de développement, chacun étant caractérisé par ses signes spécifiques.

Le stade initial de la maladie est considéré comme le premier stade auquel la symptomatologie n'a pas encore de manifestation externe. Dans la plupart des cas, une personne ne soupçonne même pas le développement d'une pathologie.

Au deuxième stade, le tableau clinique devient plus visible, le patient commence à s'inquiéter de la douleur et de l'inconfort, ce qui aggrave la mobilité articulaire. Le troisième degré est considéré comme le plus sévère et le plus négligé, car il s'accompagne d'une déformation visible des doigts et des articulations, ainsi que de la destruction du cartilage.

Symptômes

Le tableau clinique de la maladie du système musculo-squelettique dépend de son stade, chacun ayant ses propres différences spécifiques.

Première étape:

  1. Gonflement léger des doigts.
  2. L'apparition de douleurs mineures pendant le travail physique.

Deuxième étape:

  1. Rougeur et gonflement de la peau dans les articulations.
  2. Renforcement du syndrome douloureux, qui inquiète le patient non seulement pendant le travail.
  3. L'apparition de crunch dans les articulations.
  4. Rigidité, mobilité réduite des doigts.
  5. Formation de nœuds Heberden et Bouchard.
  6. Faiblesse musculaire.

Troisième étape:

  1. Les doigts gonflent fortement, une hyperémie est observée.
  2. L'apparition de nodules s'accompagne d'une déformation osseuse..
  3. Les articulations sont presque complètement immobilisées, de sorte qu'une personne ne peut même pas plier ses doigts ou prendre un petit objet avec sa main.

Les symptômes de l'arthrose maxillo-faciale peuvent être trouvés sur ce lien..

Dans les cas les plus sévères, le troisième stade de la pathologie s'accompagne d'une fusion anormale des os articulaires. La douleur dérange le patient et au repos, devenant plus intense.

Diagnostique

Afin de choisir la tactique la plus efficace pour traiter l'arthrose des mains, elle doit être correctement diagnostiquée. Les principales mesures diagnostiques sont l'examen aux rayons X et le test rhumatismal.

L'examen aux rayons X permet de déterminer la présence de déformations et d'éléments articulaires, ainsi que la formation de nodules sur les phalanges des doigts.

Un test rhumatismal est un test sanguin immunologique dont le but principal est d'identifier un marqueur et une protéine spécifiques, ainsi qu'un élément rhumatoïde, ce qui confirme un diagnostic d'arthrose des mains.

Traitement

Le traitement de l'arthrose des mains est complexe et consiste en l'utilisation d'une large gamme de médicaments, de méthodes de physiothérapie, d'exercices de physiothérapie et d'une bonne nutrition. En présence de cette maladie, il ne faut pas s'automédiquer. L'utilisation de divers onguents, gels et autres moyens d'application externe aidera pendant un certain temps à éliminer les symptômes de l'arthrose, mais n'affecte pas sa cause racine. Le traitement doit être sélectionné uniquement par un spécialiste.

Médicaments

L'utilisation de médicaments vise à améliorer la circulation sanguine dans l'articulation touchée, à normaliser la structure du cartilage, à accélérer les processus métaboliques et de récupération. Les médicaments suivants sont utilisés pour traiter l'arthrose des mains:

  1. Les chondroprotecteurs sont des substituts synthétiques des composants qui composent le cartilage normal. Ceux-ci incluent: Chondroxide, Arteparon, Dona, Rumalon, Aflutop.
  2. Vasodilatateurs - activent la microcirculation sanguine, fournissant aux tissus affectés suffisamment d'oxygène (Trental).
  3. Relaxants musculaires - utilisés pour éliminer la tension musculaire (Tizalud, Midokalm).
  4. Anti-inflammatoires non stéroïdiens - réduisent le processus inflammatoire, éliminent la douleur (Diclofenac, Metindol, Naklofen, Voltaren).
  5. Complexes de vitamines pour renforcer l'immunité du corps.

La prise de médicaments aide à soulager l'inflammation, à régénérer le tissu cartilagineux affecté et à restaurer l'activité et la mobilité des articulations..

Thérapie d'assistance

Un rôle important dans le traitement des maladies du système musculo-squelettique est attribué à diverses méthodes auxiliaires, parmi lesquelles la physiothérapie peut être distinguée. Procédures physiothérapeutiques efficaces:

  • thérapie au laser;
  • bains de boue et de paraffine;
  • magnétothérapie;
  • électrophorèse;
  • cryothérapie;
  • massothérapie.

Les méthodes de traitement physiothérapeutiques sont recommandées pour être utilisées exclusivement pendant la période de rémission, avec une exacerbation de la maladie, elles sont interdites. Dans le processus de traitement de la pathologie, des exercices de physiothérapie sont définitivement recommandés. L'exercice régulier aide à restaurer la mobilité et la flexibilité des articulations..

Exercices couramment prescrits:

  • étirer chaque doigt avec les doigts de l'autre main;
  • serrer et desserrer le poing;
  • "Marcher" du bout des doigts;
  • serrer et relâcher une bille ou un rouleau en caoutchouc;
  • imitation de piano.

De plus, lors du diagnostic de l'arthrose des mains, vous devez toujours respecter une bonne nutrition. Les produits doivent être faibles en calories, car une augmentation du poids corporel provoque souvent une exacerbation de la maladie. Il est recommandé d'exclure les bonbons, pâtisseries, tous les plats chauds, salés et marinés, les poivrons rouges et autres épices du régime..

Le menu du patient doit être dominé par des fruits, des légumes, des produits laitiers, de la viande, du poisson, des noix, de l'aspic, de la gelée et d'autres plats bouillis, cuits au four, qui contiennent de la gélatine..

Méthodes folkloriques

Aux stades initiaux de la maladie des mains, un traitement conservateur peut être complété par la médecine traditionnelle. Il existe de nombreuses recettes pour arrêter le processus inflammatoire, réduire la douleur et augmenter la flexibilité des articulations. Recettes populaires:

  1. Miel et sel - les ingrédients doivent être mélangés dans des proportions égales, appliqués sur la section de gaze et fixés sur le membre douloureux pendant 8 à 10 heures.
  2. Pommes de terre - 3-4 tubercules verts doivent être hachés, chauffés au bain-marie et appliqués en compresse dans la main.
  3. Kéfir, oignon et craie - l'oignon doit être râpé ou haché, ajouter un peu de craie hachée et de kéfir, utiliser la masse résultante pour les compresses.
  4. Farine d'avoine - la farine d'avoine chaude peut être appliquée sur la zone enflammée la nuit.
  5. Chou blanc - hacher le chou, presser le jus de la masse résultante, humidifier la section de gaze et appliquer sur la main pendant 5-8 heures.

Les remèdes populaires ne peuvent être utilisés que pendant la période de rémission du processus pathologique. Dans la phase aiguë, il est recommandé de les abandonner.

Opération

L'intervention chirurgicale est utilisée dans des cas extrêmement rares, en l'absence d'effet positif d'une thérapie conservatrice et d'autres méthodes de traitement. En outre, une indication pour la chirurgie est la destruction du cartilage et de l'élément articulaire.

En cas de changements irréversibles graves, une intervention chirurgicale est prescrite au patient. L'élimination du cartilage peut être partielle ou complète, au cours de laquelle l'articulation touchée est retirée et remplacée par une endoprothèse.

Les prothèses dentaires sont faites de matériaux modernes qui ne provoquent pas d'allergies et sont bien tolérées par le corps humain.

Complications possibles

Il est recommandé de traiter l'arthrose des mains lorsque les premiers symptômes de la maladie se manifestent. Cela aidera à prévenir les complications graves du système musculo-squelettique..

En l'absence de traitement compétent, une pathologie évolutive peut entraîner des dommages et une inflammation rapides des éléments articulaires environnants, ainsi que des tissus qui recouvrent sa cavité. La complication la plus grave de l'arthrose des mains est l'immobilité complète du membre supérieur, en conséquence - handicap.

Différences dans l'arthrose et l'arthrite de la main

L'arthrose et l'arthrite sont des maladies graves du système musculo-squelettique qui ont un développement important. L'arthrose s'accompagne d'une déformation des articulations et des éléments osseux, altère la mobilité et réduit l'activité motrice des mains. Mais en même temps, cela n'affecte pas le corps humain dans son ensemble.

L'arthrite est considérée comme une maladie systémique plus grave de nature inflammatoire, dans laquelle il y a une lésion de certains organes internes et une modification de la composition du sang.

La différence entre la spondylose et la spondylarthrose de la colonne cervicale peut être trouvée dans cet article..

La prévention

La prévention de l'arthrose est un moyen efficace de prévenir le développement d'une maladie grave. À cette fin, les experts conseillent de suivre quelques recommandations simples - faire régulièrement de l'exercice pour les membres supérieurs, arrêter de fumer et autres mauvaises habitudes, bien manger.

Vidéo

Dans cette vidéo, parlez des spécificités de l'arthrose des mains.

résultats

  1. Arthrose des mains - une pathologie grave qui se rencontre le plus souvent chez les femmes âgées.
  2. L'arthrose s'accompagne de crunching et de douleurs articulaires, de mobilité réduite, de gonflement et de perte d'activité motrice.
  3. La maladie se développe en raison de la dépendance héréditaire, du diabète, du psoriasis, des blessures aux ligaments et aux articulations.
  4. La pathologie a 3 stades de développement, chacun s'accompagnant de symptômes caractéristiques de nature croissante.
  5. Pour le traitement de l'arthrose des mains, une large gamme de médicaments, des procédures physiothérapeutiques, le respect d'un régime spécial, ainsi que des exercices de physiothérapie réguliers sont utilisés. Vous pouvez compléter le cours de thérapie avec la médecine traditionnelle.

Lisez également sur la déformation de la polyostéoarthrose avec polyneuropathie des mains dans ce matériau..

Arthrose rhumatoïde: diagnostic adulte, symptômes, traitement

Les spécificités du traitement et les symptômes de l'arthrose de l'articulation du coude

Méthodes de traitement de l'arthrose du gros orteil

Signes et causes de l'arthrose de la cheville