Causes de la douleur sous l'omoplate gauche de l'arrière vers l'arrière, comment traiter?

  • Réhabilitation

Des maux de dos apparaissent périodiquement chez la plupart des gens, quel que soit leur âge. Un tel symptôme, y compris celui qui se produit dans la région de l'omoplate gauche, peut indiquer une tension musculaire. Ou qu'un traumatisme a été reçu, un "lumbago" s'est produit, un surmenage général, il peut y avoir de nombreuses raisons en général. Si la douleur sous l'omoplate gauche de l'arrière de l'arrière est faible, elle se produit rarement et disparaît d'elle-même dans les 1-2 jours - très probablement, il n'y a rien à craindre.

Mais une douleur constante ou fréquente dans cette zone peut indiquer le développement de maladies dangereuses et graves. Par conséquent, afin de maintenir la mobilité et de ne pas perdre la capacité de travail, vous devez essayer d'établir la cause du symptôme et commencer le traitement.

Causes possibles du symptôme

La cause la plus fréquente de ce phénomène est la pathologie et le dysfonctionnement du système musculo-squelettique:

  1. Ostéochondrose cervicale, moins souvent thoracique. Dans ce cas, la douleur est le plus souvent spontanée, tiraillante ou aiguë, si vous vous détendez, elle peut passer. Au fur et à mesure que la maladie progresse, le syndrome devient chronique, la douleur donne au bras gauche.
  2. Névralgie intercostale - les gens confondent souvent cette pathologie avec une maladie cardiaque. Les lésions nerveuses se manifestent par le fait que la gravité de la douleur est modérée et lorsque vous inspirez, toussez ou vous déplacez brusquement vers la gauche, la douleur devient vive, très forte.
  3. Syndrome des côtes scapulaires - survient en raison d'un traumatisme, d'une hypothermie, d'un grand effort physique. Dans ce cas, la douleur est douloureuse, se propageant en dessous et au-dessus de l'omoplate. Un signe caractéristique de cette pathologie est un léger resserrement lors du déplacement avec la main, l'épaule.
  4. Métastases à la région scapulaire ou tumeur maligne primitive dans cette zone.
  5. Périarthrite de la glande de l'épaule - à un stade précoce, l'inconfort n'est pas prononcé, avec une exacerbation, il fait généralement mal la nuit. Les principaux signes sont une mobilité limitée des épaules, des spasmes des muscles du dos.

Il est presque impossible de différencier à lui seul la maladie de l'APD. Le seul moyen fiable de découvrir la cause de la douleur sous l'omoplate gauche est d'avoir une tomodensitométrie ou une IRM..

Les maladies cardiovasculaires comme cause de douleur sous l'omoplate

Il convient de noter immédiatement que les maux de dos sous l'omoplate du côté gauche, particulièrement aigus, tels que la main gauche dans le sternum, peuvent être le signe d'un état de pré-infarctus ou d'une crise cardiaque elle-même! Les principales caractéristiques distinctives de l'infarctus du myocarde sont une douleur intense qui dure plus de 10 minutes et ne passe pas après la prise de nitroglycérine. En plus de l'engourdissement de la main gauche, de l'incapacité de respirer profondément.

Autres maladies / affections qui peuvent se manifester par des douleurs sous l'omoplate de l'arrière vers l'arrière:

  1. Crise végétative - la douleur est localisée dans la région de l'omoplate gauche, mais peut se propager à d'autres zones de la partie du corps. Le patient se sent resserré dans la poitrine, asphyxié, boule dans la gorge. Il peut y avoir une sensation de désorientation, de panique.
  2. Angine de poitrine - un syndrome douloureux aigu, il y a une sensation de compression de la poitrine. Habituellement, cette condition survient après un effort physique, une hypothermie ou une consommation excessive de boissons alcoolisées. La douleur disparaît si vous prenez de la nitroglycérine ou des médicaments similaires.

En outre, l'une des pathologies telles que les maladies coronariennes, la péricardite, l'anévrisme aortique peut devenir la cause des symptômes. Si le patient présente des troubles persistants de l'état du cœur et des veines, des artères, des douleurs dans la région scapulaire se produisent fréquemment. Surtout en raison de l'influence de facteurs qui, d'une manière ou d'une autre, contribuent au rétrécissement de la lumière des vaisseaux sanguins.

Maladies de l'appareil respiratoire et d'autres organes internes

Les pathologies des systèmes digestif ou respiratoire peuvent provoquer l'apparition d'un symptôme:

  1. Ulcère gastroduodénal - une gêne apparaît après avoir mangé de la nourriture, si des vomissements surviennent, la douleur diminue. Des brûlures d'estomac et des éructations peuvent également survenir. La douleur s'étend souvent au sternum, à l'hypochondre droit et à la région abdominale. Respirer profondément, se détendre ou vice versa, commencer à se déplacer est presque impossible. Le spasme de l'œsophage, la maladie de reflux œsophagien, présente des symptômes similaires..
  2. Exacerbation de la pancréatite - les maux de dos sont des bardeaux dans la nature, se produisent soudainement. Des vomissements et des troubles digestifs peuvent survenir, et de la fièvre est également probable..
  3. Pneumonie, pleurésie sèche - la douleur (légère ou perçante) s'accompagne de difficultés respiratoires, de toux avec crachats, d'éternuements. Le patient développe une faiblesse, un essoufflement et une transpiration sévère. De plus, la bronchite ou l'abcès pulmonaire peuvent provoquer des sensations désagréables..

En raison du fait qu'il existe de nombreuses causes possibles d'apparition d'un symptôme, la situation ne peut être corrigée qu'après un diagnostic différentiel professionnel.

Diagnostic et traitement

Les mesures diagnostiques comprennent:

  1. Examen externe (au repos, en mouvement) avec palpation de la zone affectée.
  2. Conversation avec un patient, écoute des plaintes.
  3. Mesure du pouls, de la pression, de la température corporelle.
  4. IRM ou CT et ECG.
  5. Direction pour l'analyse du sang, de l'urine.
  6. Effectuer d'autres études de laboratoire ou de matériel si nécessaire.

Selon le tableau clinique, les résultats du diagnostic, le médecin peut référer le patient pour consultation et examen à:

  • cardiologue;
  • traumatologue ou orthopédiste, vertébrologue;
  • gastro-entérologue;
  • neurologue.

Certains patients nécessitent également une consultation avec un psychothérapeute, un psychologue ou un psychiatre, car un symptôme survient souvent en raison de maladies psychosomatiques..

Les méthodes de traitement sont directement liées au diagnostic. Tout d'abord, si l'état du patient est aigu, d'urgence, il sera hospitalisé. Après avoir effectué toutes les mesures thérapeutiques ou chirurgicales primaires, le patient sort de l'hôpital et peut continuer le traitement à domicile.

Si la maladie du patient n'est pas suffisamment grave pour permettre une hospitalisation urgente, le médecin établit un plan de traitement individuel. Dans ce cas, certaines procédures peuvent être effectuées à domicile, tandis que d'autres peuvent être effectuées en ambulatoire ou en hospitalisation..

Prévention de la douleur sous l'omoplate

Pour qu'un symptôme désagréable ne se reproduise plus, vous devez respecter un mode de vie sain, prendre d'autres mesures préventives:

  1. Les patients atteints de maladies cardiovasculaires qui ont eu une crise cardiaque doivent absolument prendre toutes les préparations cardiologiques prescrites par un médecin. Et aussi bien manger, éviter le stress, réduire l'activité physique, le stress mental.
  2. Les patients atteints de maladies du système musculo-squelettique dans l'histoire doivent suivre les recommandations du médecin concernant les procédures physiothérapeutiques. Et prenez également des AINS prescrits, des antispasmodiques et des chondroprotecteurs.
  3. Les patients qui ont des douleurs sous l'omoplate en raison de maladies du système digestif doivent suivre un régime, éviter de manger de la malbouffe, des boissons. Et, bien sûr, pour terminer le traitement de la maladie sous-jacente ou obtenir une rémission stable.
  4. Les patients atteints de maladies respiratoires doivent suivre un plan de traitement défini par un spécialiste, être plus susceptibles d'être en plein air et, si possible, augmenter l'activité motrice.

La mise en œuvre de mesures préventives implique des examens réguliers par le médecin traitant. Le spécialiste peut détecter l'apparition d'une exacerbation de la maladie ou le développement d'une nouvelle pathologie dans le temps, prévenir l'apparition de douleurs sous l'omoplate.

Une douleur sous l'omoplate gauche peut apparaître soudainement et après un court laps de temps. Dans ce cas, cela est probablement associé à une blessure mineure (ecchymose, fissure de l'omoplate), étirement des muscles du dos, hypothermie du corps. Si le symptôme survient constamment, a un caractère aigu et aigu, augmente avec le mouvement, irradie vers d'autres parties du corps - c'est une indication directe pour consulter un médecin. Dans de tels cas, il s'agit généralement de maladies graves du système cardiovasculaire ou d'autres organes internes.

Douleur dans l'omoplate et en dessous: de quoi les sensations désagréables peuvent parler

Photo de neurolikar.com.ua

La douleur dans la région scapulaire peut être ressentie lors de l'inspiration, ressentie dans la moitié du corps et / ou dans tout le bras. Dans certains cas, cette symptomatologie est la «première cloche» de la période d'exacerbation, qui peut être évitée après la mise en place d'un facteur provoquant.

Raisons et localisation

La douleur sous l'omoplate apparaît généralement lors du déplacement - elle est précédée d'un virage maladroit, d'une position debout prolongée avec le dos plié. Il signale des dommages locaux qui se produisent pour diverses raisons..

Les pathologies avec des lésions unilatérales, dans lesquelles seules la droite ou la gauche sous l'omoplate sont douloureuses, sont peu nombreuses - généralement la gravité du symptôme est individuelle. Cela est dû à l'arrangement symétrique des racines nerveuses s'étendant de la moelle épinière.

Blessures

Si sous l'omoplate droite et gauche, cela fait mal - cela peut être dû à des dommages aux os et à la structure musculaire. Les symptômes n'ont pas une localisation stricte, la gravité dépend du facteur traumatique. La clinique est généralement aiguë, commence brusquement et acquiert une évolution chronique.

Les causes des douleurs traumatiques sous l'omoplate gauche ou droite sont les suivantes:

  1. Ecchymoses - dans de tels cas, la douleur est superficielle, les muscles sont le plus souvent endommagés. Les muscles du dos sous les omoplates et en dessous sont généralement douloureux, et un gonflement et une inflammation locale se développent. Après 2-3 semaines, les symptômes disparaissent.
  2. Les fissures et les fractures sont des blessures plus graves, la douleur est concentrée dans l'omoplate elle-même. Au moindre mouvement, il s'intensifie, le patient ne peut ni bouger sa main ni se plier.
  3. Subluxations et luxations des vertèbres - cela conduit à l'apparition de douleurs articulaires au niveau des omoplates et en dessous, parfois les structures osseuses compressent les racines nerveuses.

Les blessures se caractérisent par une douleur intense sous l'omoplate droite ou gauche, qui apparaît spontanément. Des craquements peuvent être présents lors des mouvements; un gonflement apparaît souvent.

Ostéochondrose

Si la maladie affecte la colonne vertébrale thoracique - le patient a un mal de dos près des omoplates et en dessous. Cela est dû au pincement des nerfs ou de la moelle épinière dû à la déformation du disque articulaire. La pathologie se développe progressivement et à mesure que la distance entre les vertèbres diminue, la clinique de pathologie est surchargée.

La localisation de la douleur dépend de la zone de dommages:

  1. Si l'ostéochondrose détruit les disques articulaires de la région thoracique de 2 à 6, une douleur dans la zone scapulaire se fait sentir. Habituellement, elle donne au cou et au bras. Lorsque les vaisseaux sont serrés, des étourdissements apparaissent, la pression intracrânienne peut augmenter.
  2. Lorsque des composés de 6 à 12 segments sont affectés, la douleur est donnée sous l'omoplate gauche ou droite, se propage plus bas dans la moitié correspondante du corps et dans le bas du dos.

Les racines vertébrales thoraciques donnent naissance à des plexus qui innervent les bras et le tronc. Par conséquent, lorsqu'ils sont pressés, la douleur se propage le long de leur course.

Avec l'ostéochondrose, l'inconfort est unilatéral - il fait mal dans l'omoplate du côté droit ou gauche et en dessous, en fonction de la distorsion de la colonne vertébrale.

Scoliose

Il s'agit d'une courbure de la colonne vertébrale dans le sens transversal due à une surcharge des muscles qui soutiennent la posture. Cela entraîne un pincement des racines et de la moelle épinière, l'apparition de douleurs sous l'omoplate à droite ou à gauche. La pathologie s'accompagne généralement de:

  1. Insuffisance respiratoire - une asymétrie unilatérale de la colonne vertébrale déforme la poitrine, ce qui affecte le travail des poumons, dont l'un est comprimé, et le second prend la fonction perdue.
  2. Perturbation du cœur - la fréquence des contractions et des changements d'impulsion, l'essoufflement et la pâleur de la peau apparaissent.
  3. L'apparition d'une déformation thoracique visible est la principale cause de douleur sous l'omoplate droite ou gauche. Les vertèbres ainsi que les côtes se déplacent latéralement, ce qui entraîne, du côté de la courbure, les structures osseuses se déplacent vers le bas et endommagent la moelle épinière avec ses branches.

Si la moelle épinière est serrée pendant la scoliose, le dos entre les omoplates et en dessous fait généralement mal, la mise au point est strictement limitée. Si les crampes musculaires se rejoignent - le symptôme se propage aux structures voisines.

Cyphose

Il se caractérise par un pli de la colonne vertébrale dans le sens arrière, un décalage de la ceinture scapulaire en avant, un pli apparaît progressivement. Il y a une douleur au niveau de l'omoplate - généralement bilatérale, au niveau du bras et du cou. Les mécanismes suivants participent à sa formation:

  1. Neurogène - en raison de la courbure, les distances entre les corps vertébraux dans les sections antérieures diminuent, ce qui provoque un pincement des branches de la moelle épinière. Il y a une douleur douloureuse dans l'omoplate droite et gauche, ce qui peut donner à la clavicule, au cou et à l'épaule.
  2. Musculaire - la déflexion de la colonne vertébrale entraîne une surcharge des muscles de la zone du col, qui peut crampir douloureusement dans la région des omoplates et en dessous.

À la suite de la cyphose, l'artère vertébrale est comprimée, la circulation cérébrale est perturbée. Le travail des organes internes se dégrade progressivement.

Spondylarthrose


Photo de yandex.ru

Si l'omoplate droite ou gauche fait mal, l'une des raisons peut être la spondylarthrose - des dommages aux articulations arquées et aux disques intervertébraux. Elle s'accompagne d'une perte de mobilité, une raideur apparaît, la plus prononcée le matin.

Le tableau clinique change à mesure que la pathologie progresse:

  1. Destruction du cartilage - avec un manque de circulation sanguine, l'intégrité du tissu conjonctif est altérée, le disque articulaire devient fragile, est plus endommagé et restauré plus lentement. À ce stade, un fort effort physique conduit à un microtraumatisme, une douleur survient, ce qui donne à la zone des omoplates et en dessous.
  2. Des déformations des disques articulaires apparaissent - qui entravent la mobilité. Cela provoque une nouvelle destruction, ce qui ralentit le processus de régénération, le patient ressent une douleur dans le dos et les omoplates.
  3. L'apparition de croissances osseuses est caractéristique du stade avancé de la maladie. Les néoplasmes blessent les articulations, les muscles, les vaisseaux et les nerfs.

Avec la spondylarthrose, le dos peut faire mal entre les omoplates ou plus bas - une attaque est généralement précédée d'une activité physique. Au repos, les symptômes disparaissent, car les croissances osseuses ne blessent pas les tissus environnants..

Protrusion et hernie

Dans ces conditions, une douleur aiguë sous l'omoplate gauche et droite, qui apparaît en raison de la compression de la moelle épinière ou de ses racines, est dérangeante. En raison du pincement, la sensibilité le long des fibres nerveuses est altérée.

La localisation des symptômes est la suivante:

  1. Douleur dans la région des omoplates et au-dessus - protrusion ou hernie dans la région cervicothoracique ou avec des dommages à 1-3 segments thoraciques. Le symptôme s'intensifie lorsque vous essayez d'incliner la tête, de la tourner de côté.
  2. Douleur dans la région interscapulaire - dans ce cas, les sections médianes, de 3 à 6, peuvent être affectées..
  3. Douleur intense sous l'omoplate droite et gauche - les disques articulaires de 6 à 12 sont affectés, le bas du dos peut être impliqué dans la pathologie. Dans ce cas, il existe un risque de développer une hernie, car cette section de la colonne vertébrale est plus chargée que les précédentes.

Contrairement à la spondylarthrose, la douleur avec une hernie et une protrusion ne disparaissent pas longtemps. Cela est dû à la compression constante du nerf, aggravée par les spasmes musculaires.

Radiculite

Il s'agit d'une racine lombaire pincée qui s'accumule dans un puissant nerf sciatique. Si ses parties supérieures sont touchées, le patient ressent une douleur sous l'omoplate et en dessous, elle est bilatérale, aggravée par la flexion et des mouvements brusques.

À mesure que la maladie progresse, des symptômes supplémentaires peuvent apparaître:

  1. Lumbago apparaît, s'étendant jusqu'au membre inférieur - une douleur aiguë aux coutures est ressentie comme un choc électrique le long du nerf.
  2. Des douleurs brûlantes dans le dos, dans la région lombaire ou sous les omoplates indiquent un pincement prolongé des racines vertébrales dans la région lombaire.
  3. Les convulsions et la perte de sensibilité se produisent généralement dans la région lombaire, les fesses, parfois un engourdissement le long des fibres nerveuses de la cuisse, du bas de la jambe et du pied.

Périarthrose de l'omoplate

Cette condition est comprise comme une inflammation de l'articulation de l'épaule et des tissus environnants, une raideur se produit, qui ne disparaît qu'après réchauffement..

La douleur est concentrée dans la région de l'omoplate droite ou gauche et inférieure, en fonction du développement de l'hémisphère moteur (droitier ou gaucher). Tout d'abord, il apparaît après l'exercice, puis au repos. En cours de route, des symptômes supplémentaires apparaissent:

  • maux de tête;
  • engourdissement de la main;
  • mobilité réduite de la colonne vertébrale.

En cas de périarthrose épaule-épaule, les manifestations cliniques s'intensifient lorsqu'une main est levée - cela fait mal dans la région de l'épaule droite ou gauche, l'omoplate. Progressivement, l'amplitude des mouvements diminue, la raideur progresse.

Névralgie

La prochaine cause de douleur sous l'omoplate droite ou gauche est l'inflammation des nerfs dans cette zone. La maladie provoque une hypothermie, des courants d'air. Le plus souvent touché:

  1. Les nerfs suprascapular et supraspinatal - la douleur apparaît dans l'omoplate droite ou gauche de l'arrière, concentrée principalement dans la clavicule. Parfois, l'inconfort s'étend à l'épaule, ce qui indique la défaite des branches cutanées de cette zone.
  2. Les nerfs sous-scapulaires et infraspinataux - dans ce cas, cela fait mal à droite ou à gauche sous l'omoplate, selon le côté de la lésion. Si les muscles du même nom sont impliqués, les manifestations cliniques augmentent avec les bras descendant, abduction derrière le dos.
  3. Nerfs intercostaux - généralement 1 à 4 paires. Ces branches longent le bord inférieur de la côte, la douleur survient non seulement dans la région des omoplates et en dessous, mais également sur les côtés de la poitrine, parfois dans les parties avant.

Pour la névralgie, la symétrie n'est pas caractéristique - si la moitié gauche du corps a été exposée aux courants d'air, une douleur est notée dans le cou, la poitrine et l'omoplate de ce côté.

Cardiopathie

Les branches du tronc parasympathique, qui est lié à la moelle épinière et à ses racines, vont au cœur. C'est pourquoi les maladies cardiologiques peuvent provoquer des douleurs dans la région scapulaire et en dessous. Habituellement, une forme légère d'infarctus du myocarde est cachée. Elle peut être accompagnée des symptômes suivants:

  1. Douleur sourde ou brûlante ressentie derrière le sternum ou sous l'omoplate gauche - peut durer des heures, s'intensifier en marchant, mais passer un peu au repos.
  2. Essoufflement - accompagne la douleur, peut survenir en quelques jours.
  3. Tachycardie - augmentation de la fréquence cardiaque, parfois des troubles du rythme se produisent.
  4. Les autres symptômes incluent une pression accrue, des étourdissements, des nausées et des vomissements..

Problèmes gastro-intestinaux


Photo de lady.1mgn.ru

Semblable au mécanisme précédent, la douleur se propage le long des fibres nerveuses. Les signes cliniques peuvent être bilatéraux, mais dans la plupart des cas, il existe un certain schéma dans lequel les symptômes apparaissent en fonction de l'emplacement des organes internes.

La douleur sous l'omoplate gauche par derrière du dos se produit avec les maladies suivantes:

  • pancréatite
  • gastrite;
  • ulcère de l'estomac.

En règle générale, avec ces maladies, les patients se plaignent de troubles dyspeptiques, de nausées et de vomissements. En cas de saignement interne, une pâleur de la peau, une couleur sombre des selles, une diminution de la pression et une faiblesse sont notées.

La douleur sous l'omoplate droite de l'arrière vers l'arrière accompagne:

  • cholélithiase;
  • hépatite;
  • cirrhose du foie;
  • l'ulcère duodénal.

Autres raisons

En plus de ces facteurs, la douleur sous les omoplates peut provoquer:

  1. Matelas gênant - si c'est un échec et que vous dormez du côté droit, le matin, vous pouvez ressentir une douleur sous l'omoplate gauche par derrière depuis le dos, car la colonne vertébrale incurvée pince les racines vertébrales.
  2. Pleurésie - la douleur dans la région scapulaire survient lors de la respiration due au frottement des feuilles les unes contre les autres, atteint un pic lors d'une respiration profonde.
  3. Polio - la pathologie s'accompagne de symptômes neurologiques, des maux de dos apparaissent souvent.
  4. Intoxication - une intoxication grave ou un rhume peuvent se manifester par des douleurs musculaires, des frissons, de la fièvre.
  5. VVD - la dystonie végétovasculaire s'accompagne d'un changement de pression, d'interruptions du travail du cœur et d'essoufflement, parfois d'inconfort dans le dos.
  6. Maladie rénale - ces pathologies sont caractérisées par des douleurs douloureuses ou des piqûres sous l'omoplate droite, un changement de la production et de la couleur de l'urine, des symptômes généraux.
  7. Abcès sous-phrénique - si une suppuration est notée à l'étage supérieur de la cavité abdominale, lorsque vous inspirez, vous ressentirez une douleur sous les omoplates, de la fièvre et des symptômes d'intoxication.
  8. Troubles mentaux - dans certains cas, des douleurs dans la région des omoplates et au-dessous peuvent être le résultat de tels troubles. Le mécanisme exact d'apparition n'a pas été étudié..

Nature de la douleur

La douleur dans la région des omoplates et en dessous peut être différente, par sa nature, un groupe spécifique de pathologies peut être suggéré, et parfois un facteur provoquant peut être établi:

  1. Les ponctions lombaires sont typiques des nerfs pincés - une vive douleur lancinante apparaît avec un tour brusque du corps, levant la main. C'est la principale différence avec la cholélithiase, dans laquelle le symptôme n'est pas gondolé par les mouvements.
  2. Une douleur douloureuse, lancinante ou brûlante indique une pathologie des organes internes. La dernière option se trouve lors de la compression des racines de la moelle épinière, mais elle augmente avec le mouvement et peut aller dans la couture.
  3. Une douleur d'étouffement sévère dans la région des omoplates et au-dessous est caractéristique d'une hernie. Parfois, il est précédé de lumbago, d'engourdissement des membres.
  4. La douleur coupante d'intensité variable est caractéristique de la névralgie, le forage accompagne souvent l'inflammation articulaire.

Quel médecin traite la douleur à l'épaule?

Si une douleur apparaît dans la zone scapulaire et en dessous, vous devez prendre rendez-vous avec un neurologue. S'il n'y a pas de nerfs pincés, le spécialiste redirigera vers une consultation avec un orthopédiste, un cardiologue, un gastro-entérologue ou un urologue, en fonction de la maladie présumée.

Diagnostique

Pour identifier les causes d'inconfort dans la zone scapulaire et en dessous, un examen de laboratoire et instrumental est effectué:

  1. Radiographie ou tomodensitométrie - en utilisant ces méthodes, vous pouvez détecter l'ostéochondrose, la courbure de la colonne vertébrale et les effets des blessures.
  2. IRM - la colonne vertébrale, l'articulation de l'épaule ou les organes internes sont examinés, en fonction de la pathologie présumée.
  3. ECG - aide à identifier les maladies cardiaques.
  4. Les tests sanguins et urinaires sont informatifs pour certaines pathologies somatiques, inflammation des muscles et des articulations.
  5. Échographie - est prescrite pour les maladies somatiques, s'il est impossible de subir une IRM.

Habituellement, la douleur sous l'omoplate se produit en raison de la neurologie. Par conséquent, la TDM et l'IRM sont considérées comme «l'étalon-or» dans le protocole de diagnostic..

Principes généraux de traitement

La tâche principale est d'éliminer les symptômes et le facteur provoquant. Tout d'abord, le bien-être du patient est stabilisé, puis la pathologie principale est traitée.

Le programme de traitement comprend:

  1. Médicaments - Les analgésiques (ibuprofène, diclofénac) sont généralement prescrits pour soulager la douleur et l'inflammation. Ensuite, les fonds sont prescrits en fonction de la maladie sous-jacente - antibiotiques, gastroprotecteurs, diurétiques.
  2. Physiothérapie - renforce la colonne vertébrale, traite les maladies somatiques. Électrophorèse utilisée dans le domaine des omoplates, procédures de réchauffement, UVT.
  3. Massage - l'échauffement est effectué avec des dommages à la colonne vertébrale. À partir de telles procédures, les muscles au-dessus et en dessous des omoplates se détendent et la posture s'améliore. Dans ce cas, l'aide professionnelle d'un chiropraticien ou d'un ostéopathe est nécessaire..
  4. Gymnastique - est réalisée après l'élimination de la douleur, le programme est établi, en fonction de la maladie ressentie par un physiothérapeute, rééducateur.

La prévention

Après un traitement réussi, il est conseillé aux patients de suivre un programme préventif qui empêchera la rechute de la pathologie:

  • surveillez votre posture;
  • ramasser un matelas de rigidité modérée et un oreiller orthopédique;
  • deux fois par semaine, masser au niveau des omoplates et en dessous;
  • suivre un régime hypocalorique pour l'obésité;
  • se débarrasser des mauvaises habitudes;
  • prévenir la pathologie somatique (s'il y a des antécédents);
  • consultez votre médecin tous les six mois.

La douleur dans les omoplates et en dessous peut être de nature neurologique ou somatique. Avec une lésion nerveuse, les symptômes sont aigus et soudains, apparaissent spontanément.

Les pathologies des organes internes et des articulations sont caractérisées par une douleur progressive et prolongée, la clinique est toujours accompagnée de symptômes supplémentaires. Aux stades initiaux, des analgésiques sont prescrits, après le diagnostic, le programme est complété par une thérapie étiologique et des procédures de renforcement.

Publié par: Denis Filin, docteur,
spécialement pour Vertebrolog.pro

Vidéo utile sur la douleur à l'épaule

Liste des sources:

  1. Andreeva E. M. Comment guérir les maux de dos et les maladies de la colonne vertébrale. - M.: Ripol classic, 2007.
  2. Dikul V. À l'ordinateur sans douleur. - M.: Eksmo, 2011
  3. Les maladies de la colonne vertébrale: un guide complet. - M.: Eksmo, 2008.
  4. Medvedev B. Se débarrasser des maux de dos. - Rostov-on-Don.: Phoenix, 2006.
  5. Pokrovsky B. Maladies du dos. - M.: ACC Center LLC, 2006.
  6. Schommer N. Comment arrêter la scoliose. - M.: Kron-Press, 1998.

Douleur sous les omoplates de l'arrière vers l'arrière - causes, symptômes et traitement

Anatomie thoracique

L'omoplate fait référence à la colonne vertébrale thoracique et est située au niveau de la poitrine. Il est nécessaire d'étudier l'anatomie de cette zone afin de comprendre quels organes peuvent perturber le patient directement et indirectement..

Les éléments anatomiques clés comprennent:

  1. Colonne vertébrale - se compose de la moelle épinière et des vertèbres, des disques intervertébraux. C'est une partie importante de l'ensemble du système musculo-squelettique, protège la moelle épinière des dommages..
  2. L'omoplate droite et gauche appartiennent aux structures osseuses de la ceinture scapulaire supérieure. Ils ressemblent à un triangle et appartiennent à des os plats. Cette structure osseuse présente de nombreux creux et dépressions. Ce sont les points d'attache des ligaments, des tendons et des muscles. Les lames ont une résistance élevée, par conséquent, elles peuvent facilement résister à des charges statiques constantes..
  3. La clavicule est l'os qui relie l'omoplate et la poitrine.
  4. Cœur - responsable de la fonctionnalité du système cardiovasculaire, pompe le sang dans les veines et les artères.
  5. Poumons - l'organe respiratoire apparié responsable des processus d'échange de gaz.
  6. Oesophage, estomac - appartiennent aux organes digestifs.
  7. Côtes - ont une fonction protectrice de la poitrine. Ce sont des os plats attachés à la colonne vertébrale à l'arrière et à l'avant du sternum..

Nature de la douleur

Les omoplates sont situées à l'arrière du dos et sont situées près de l'humérus et de la clavicule. Il s'agit d'un os jumelé de forme triangulaire auquel sont attachés des muscles rhomboïdes et partiellement trapèzes. Ces groupes musculaires rendent la ceinture scapulaire supérieure mobile. Les lames sont reliées avec les nervures dans un cadre solide du corps. Tout inconfort dans cette zone peut entraîner un inconfort important et une restriction partielle de la mobilité du haut du dos. Pour cette raison, la douleur ne peut être tolérée et vous devez immédiatement consulter un médecin.

Une variété de douleurs est divisée en plusieurs classifications:

  1. La douleur et sa nature dans la localisation des sensations désagréables - au milieu des omoplates, à gauche ou à droite, qu'il y ait un rayonnement dans la poitrine ou entre les côtes, la douleur est ressentie plus haut ou plus bas.
  2. Par la nature des sensations - désagréables, sensations de traction, douleur aiguë, lancinante, irradiation, pulsation.
  3. Durée de la douleur - attaques épisodiques, elle est ressentie en permanence, augmente fortement, l'inconfort se produit après une activité physique.

Le plus souvent, des douleurs tiraillantes indiquent des problèmes de colonne vertébrale et signalent rarement d'autres problèmes connexes..

Raisons principales

La symptomatologie de la douleur sous les omoplates se produit en raison de ces troubles:

  • douleurs à l'estomac (ulcère à l'estomac, gastrite);
  • troubles digestifs (brûlures d'estomac, reflux œsophagien);
  • troubles du travail du système cardiovasculaire (infarctus du myocarde, péricardite);
  • problèmes pulmonaires (bronchite, pneumonie);
  • troubles dégénératifs de la crête, de la colonne vertébrale;
  • traumatisme, inflammation, entorses, myosite;
  • troubles neurologiques.

Dans 90% des cas, comme les statistiques l'indiquent, l'inconfort dans les omoplates est causé par des maux de dos. La colonne vertébrale humaine est responsable de la posture verticale, donc un fardeau important est placé dessus. Une attitude prudente à l'égard de sa propre santé contribue à améliorer le bien-être lorsque l'inactivité physique et une mauvaise posture provoquent une gêne. La situation s'aggrave considérablement avec l'âge.

Blessures

Si le patient a une ecchymose ou une entorse, une douleur sous l'omoplate peut survenir lors d'un mouvement ou d'une tension. Dans la période aiguë, la douleur est constante et ressentie même au repos. Selon l'emplacement de la blessure, la douleur se produit sur le côté gauche ou droit des omoplates. Les options de dommages les plus courantes sont les os ou le corset musculaire..

Autres types de blessures traumatiques:

  1. Blessure. Il se caractérise par une douleur superficielle. Le plus souvent, les tissus mous superficiels, la couche musculaire supérieure et la graisse sous-cutanée souffrent d'ecchymoses. Des sensations désagréables apparaissent sous les omoplates et en dessous, il y a un gonflement et un processus inflammatoire localement localisé. Un traitement spécifique n'est généralement pas nécessaire. Cette douleur disparaît d'elle-même en quelques semaines..
  2. Fracture ou fissure - la douleur est aiguë et sans réflexion et est concentrée sur le site des dommages. Même le moindre mouvement d'une main provoque une sensation douloureuse. Dans cette situation, on montre au patient un repos complet afin de ne pas aggraver la situation avec une fracture.
  3. Luxations, déplacement des vertèbres. Dans ce cas, la douleur sera localisée non seulement dans la région scapulaire, mais aussi dans le dos au niveau de la région thoracique. Souvent, la douleur se produit en raison de la compression des terminaisons nerveuses dans le canal rachidien, ce qui indique des dommages aux disques intervertébraux.

Les blessures sont faciles à déterminer. Pendant le mouvement, un resserrement se fait sentir, un gonflement des tissus au site de l'ecchymose est observé.

Ostéochondrose

Une manifestation classique de l'ostéochondrose thoracique est la douleur interscapulaire au niveau de la crête. Des sensations désagréables surviennent en raison du pincement des terminaisons nerveuses. En cas de lésion de la région thoracique dans la partie supérieure du patient, il ressent une douleur scapulaire aiguë s'étendant jusqu'au bras. Le côté dépend de la défaite de racines nerveuses spécifiques. Lorsque les vaisseaux sanguins sont serrés, une augmentation de la pression, des maux de tête et des étourdissements se produisent.

Si la partie inférieure de la région thoracique est affectée, le patient gêne le bas du dos à partir de l'omoplate. Donne également à la main gauche ou à droite, en fonction de l'emplacement du nerf clampé. Au fil du temps, la douleur devient plus intense, le patient commence à ressentir une gêne non seulement pendant l'activité physique, mais aussi pendant le repos. Une situation difficile - l'inconfort est ressenti 24h / 24, même la nuit. Souvent, dans le contexte de l'ostéochondrose, de la saillie ou de la hernie.

Scoliose

La violation de la posture est la maladie des crêtes la plus courante qui survient à un âge précoce. Les premiers problèmes ont été observés depuis les premières années de l'école - les enfants ne contrôlent pas la bonne posture et ne comprennent pas pourquoi les adultes les obligent à s'asseoir uniformément. Au fil du temps, de mauvaises habitudes motrices se développent. Une personne s'assoit dans une position confortable pour lui, mais cette position provoque une surcharge statique des muscles et le développement d'un déséquilibre. Si la colonne vertébrale reste longtemps dans une position antalgique, il y a une courbure, qui est lourde de conséquences.

À l'âge adulte, beaucoup connaissent l'inactivité physique, une condition de faible activité motrice, lorsqu'une personne mène une vie exclusivement sédentaire. En conséquence, des maux de dos persistants se produisent en raison de la faiblesse musculaire. S'il y a une courbure dans la région thoracique, la douleur est localisée dans la région des omoplates. Une gêne irradiante dans la région cervicale se produit parfois. Une différence caractéristique de la scoliose est une épaule au-dessus de l'autre dans un état debout et détendu.

Lors de l'examen initial, le thérapeute peut voir la maladie. Vous devez traiter la maladie pendant longtemps et à l'aide d'une approche intégrée. Pour soulager la condition douloureuse, vous devez établir un mode de vie, cesser d'être nerveux et commencer à bouger. Sous le stress, le tonus musculaire peut augmenter, ce qui entraînera une détérioration du bien-être. Le massage aide également, il est également bon d'avoir une thérapie d'exercice pour le dos..

Hernie et saillie

L'apparition d'une hernie intervertébrale est une affection grave caractérisée par une protrusion du canal rachidien à travers l'anneau fibreux du disque. La condition précédente de la hernie est la saillie. Pendant la saillie, le disque est partiellement endommagé et l'anneau fibreux est étiré. Les hernies surviennent lors d'un effort physique intense, dû à la levée de poids. Un facteur important dans leur apparence est joué par le facteur héréditaire. Si la famille a des proches parents avec des hernies ou des protubérances, il est très probable qu'ils surviennent avec l'âge chez les enfants.

Si une hernie ou une saillie est située au niveau de la région thoracique, des sensations douloureuses apparaissent dans la région des omoplates. Une irradiation de la douleur au bras ou à l'épaule est également observée. Le côté dépend des racines nerveuses pincées particulières. Lumbago douloureux en raison de dommages aux terminaisons nerveuses, qui sont pincées en raison d'une compression excessive dans le dos.

Lorsque le bas du dos est endommagé, le mal de dos redonne à la jambe, et lorsqu'une hernie cervicale se produit, la douleur revient à la tête. Dans toutes les situations, une hernie nécessite un traitement complet visant à détendre le dos, à soulager la douleur aiguë et à éliminer la constriction musculaire. Avec les hernies et les saillies, il est utile d'effectuer une thérapie par l'exercice, d'assister à des procédures de physiothérapie. Dans les cas rares et avancés, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Cyphose

Il s'agit d'une courbure de type scoliose, mais dans le sens opposé. Si avec la scoliose la colonne vertébrale est courbée vers la droite ou la gauche, alors avec la cyphose, il y a un arceau prononcé de la ceinture scapulaire supérieure. L'un des signes caractéristiques de la maladie est une sensation de douleur dans la zone interscapulaire en présence de signes externes de pathologie. Cela fait mal sous l'omoplate gauche ou droite, selon la nature de la courbure. Habituellement, la douleur se produit sur les deux côtés et donne aux mains, au cou. Il existe deux principaux mécanismes de formation de la pathologie:

  1. Neurogène. Lors de la courbure, des processus dégénératifs se produisent dans la colonne vertébrale, ce qui provoque un pincement des racines nerveuses de la moelle épinière. Il y a une douleur douloureuse dans la région des omoplates droite et gauche, qui donne au cou, à la clavicule ou au bras, moins souvent à l'articulation de l'épaule.
  2. Musclé. Une présence constante à l'état concave provoque un déséquilibre musculaire et une surcharge musculaire. Dans le haut du dos, les muscles sont pincés, ce qui provoque leur hypertonie et des douleurs intenses. D'autres parties des muscles du dos souffrent également. Un hypotonus peut survenir dans la région lombaire..

En conséquence, une compression de l'artère vertébrale se produit, à cause de laquelle il existe une violation persistante de la circulation cérébrale. Progressivement, une détérioration du bien-être se produit, des perturbations du travail des organes internes se produisent. Il est nécessaire d'effectuer un travail complet avec un tel patient, y compris les services d'un rééducateur, une thérapie par l'exercice.

Spondylarthrose

Parfois, le développement de la spondylarthrose indique une douleur à droite ou à gauche dans la région des omoplates. La maladie se caractérise par des dommages aux articulations arquées et aux disques intervertébraux. Avec le développement de la maladie, une perte de mobilité se produit, une sensation de raideur apparaît, qui se manifeste le plus fortement le matin.

La pathologie se manifeste en plusieurs étapes:

  1. Déformation et destruction du cartilage. Si la circulation sanguine est altérée dans cette zone, l'intégrité du tissu conjonctif est détruite, ce qui rend le disque articulaire plus mince. Les processus de restauration dans le tissu conjonctif osseux s'aggravent considérablement. L'activité physique accrue dans ce domaine entraîne des microtraumatismes.
  2. Ensuite, des changements déformants se produisent. Des phoques apparaissent dans le disque, la mobilité se détériore, ce qui entraîne une destruction accrue du tissu cartilagineux. Le patient peut ressentir constamment de la douleur, même dans un état de calme.
  3. Le stade terminal est l'ossification, la formation d'ostéophytes. Ces excroissances blessent les articulations, les tendons, les muscles et les ligaments voisins. Dans ce cas, une intervention chirurgicale est nécessaire..

Une manifestation caractéristique de la spondylarthrose au stade initial est l'apparition de douleur uniquement pendant l'exercice. L'inconfort au repos disparaît, car il n'y a pas de facteur traumatique.

Névralgie intercostale

Cette condition fait référence aux troubles du nerf vague. Lorsqu'une pathologie se produit, une douleur aiguë apparaît, tirant sur l'omoplate, les côtes et la poitrine. Ce type de douleur est souvent confondu avec une crise cardiaque. Une différence caractéristique est l'absence d'une localisation claire dans la région du cœur. Les sensations désagréables s'intensifient à l'inspiration. La douleur s'accompagne d'une sensation de constriction. Si le patient pense qu'il souffre d'angine de poitrine, après avoir pris de la nitroglycérine, aucun soulagement ne se produit.

La douleur sous l'omoplate droite ou gauche indique une innervation dans des zones spécifiques. L'engourdissement et le spasme de ce processus pathologique ne sont pas caractéristiques. Compte tenu de la spécificité des symptômes de la maladie, le spécialiste diagnostiquera sans problème. Le traitement consiste à utiliser des vitamines B injectables et des médicaments myotropes (relaxants musculaires). Le neurologue devrait être impliqué dans le traitement de la névralgie intercostale.

Causes de la douleur sous l'omoplate gauche par derrière du dos - troubles cardiologiques

Souvent, les maux de dos indiquent une maladie cardiaque. Pourquoi le mal de dos est un phénomène de douleur réfléchie, qui indique une cardiopathie ischémique, un infarctus du myocarde ou une péricardite. S'il y a une douleur lancinante de nature soudaine, qui augmente avec l'effort physique, mais il n'y a pas de symptômes de maladies de la colonne vertébrale, vous devez consulter d'urgence un cardiologue pour une consultation. L'automédication ou le retard peuvent amener la situation à un état critique.

Les causes les plus fréquentes d'inconfort cardiaque provoquant des douleurs sous l'omoplate gauche de l'arrière vers l'arrière:

  1. Infarctus du myocarde. En plus de l'irradiation, le patient ressent une douleur douloureuse dans la région du muscle cardiaque. Les causes de la pathologie sont associées à un blocage des grandes artères et des veines par un thrombus. Si une plaque thrombotique se détache et bloque le courant vasculaire près du cœur, une crise cardiaque se produira. Dans cet état, vous devez agir rapidement, sinon le patient mourra. La cause profonde de la pathologie résultante est l'athérosclérose, le collage des globules rouges, les plaquettes avec une coagulation accrue.
  2. Maladie coronarienne ou angine de poitrine. Selon les informations d'un article médical, une crise de maladie coronarienne se développe soudainement. Une douleur sourde apparaît, qui est de nature paroxystique. L'attaque est facilement arrêtée en prenant de la nitroglycérine. La maladie nécessite une surveillance médicale supplémentaire, car elle peut survenir au moment le plus inattendu. Si l'attaque dure plus de quelques heures et que les médicaments ne vous aident pas, vous devez appeler une ambulance. En plus de l'inconfort dans le cœur du patient, la respiration devient réalité, l'essoufflement se produit, s'intensifiant avec l'effort physique.
  3. Une douleur sous l'omoplate gauche de l'arrière vers l'arrière peut indiquer le développement d'une attaque de péricardite. La pathologie est caractérisée par l'accumulation de liquide avec des lésions inflammatoires de la membrane séreuse du cœur. Le diagnostic comprend des tests de marqueurs inflammatoires, y compris des tests rhumatismaux. La péricardite est souvent une complication d'une maladie infectieuse antérieure, y compris les maladies respiratoires des voies respiratoires supérieures et inférieures. Thérapie complexe à long terme.

Maladies du système respiratoire

En présence de maladies respiratoires prolongées, le patient peut éventuellement avoir des douleurs irradiantes au niveau des omoplates. Le plus souvent, les maladies suivantes entraînent des complications:

  1. Évolution chronique ou aiguë de la bronchite. Aux stades initiaux, la maladie se caractérise par une toux sèche. Progressivement, l'irritation laryngée s'intensifie et une toux humide se produit. Si la maladie s'est développée dans le contexte d'infections virales respiratoires aiguës, une augmentation de la température corporelle est observée. La maladie ne nécessite pas de thérapie spécifique, il suffit d'observer le repos au lit, de boire un liquide plus chaud. Dans de rares cas, des médicaments antipyrétiques et des médicaments antibactériens peuvent être nécessaires..
  2. Pleurésie. Si le patient se plaint de douleurs intenses à la poitrine avec irradiation possible, toux, essoufflement et fièvre, le spécialiste doit exclure ou confirmer cette maladie. La pleurésie est caractérisée par une inflammation des feuilles pleurales avec accumulation ultérieure de crachats liquides dans la cavité pleurale. La maladie est difficile à tolérer. Un traitement complexe avec des antibiotiques et des médicaments antituberculeux est nécessaire.
  3. Pneumonie. Se développe souvent comme une complication de l'ARVI. La pneumonie se caractérise par une évolution sévère, accompagnée de toux, d'essoufflement, de douleurs thoraciques à l'inspiration et d'une forte fièvre. La maladie est confirmée par une radiographie pulmonaire et peut être traitée avec des antibiotiques..

Maladies gastro-intestinales

Tous les troubles du tractus gastro-intestinal, provoquant une gêne dans la région des omoplates, ont une nature réfléchie de la douleur. Quels problèmes peuvent survenir:

  1. Gastrite ou ulcère d'estomac. Si une réflexion de la douleur se produit, le patient ressent une gêne désagréable dans la région thoracique inférieure (le bas des omoplates des deux côtés). Cela peut ressembler à des muscles endoloris. Avec une attaque de douleur à l'estomac, une sensation de brûlure dans le plexus solaire peut être ressentie en parallèle. Les maladies sont traitées de manière globale, elles utilisent des médicaments pour réduire l'acidité, des agents cicatrisants (inhibiteurs de la pompe à protons). Si un pathogène bactérien est détecté, des antibiotiques sont prescrits..
  2. Reflux œsophagien, brûlures d'estomac. L'inconfort se produit dans la poitrine, donne souvent à la zone scapulaire. La cause de la pathologie est la coulée inverse du contenu de l'estomac vers l'œsophage. Des sensations désagréables sont associées à l'effet irritant de l'acide chlorhydrique sur l'œsophage. Il y a une éructation aigre, une sensation de boule dans la gorge. Dans de rares cas, des vomissements surviennent. Pour prévenir une attaque, vous devez limiter l'utilisation d'aliments frits, épicés et gras. Dans le traitement symptomatique, des antiacides qui réduisent l'acidité sont utilisés, à base de magnésium et d'hydroxyde d'aluminium..

Opinion éditoriale

Les sensations désagréables dans la zone scapulaire sont le plus souvent associées à une exacerbation des maladies du système musculo-squelettique. Moins fréquemment, les troubles cardiologiques, les problèmes de neurologie et les maladies de l'estomac et du système respiratoire entraînent une gêne. Pour en savoir plus sur les causes des maux de dos, il est recommandé d'étudier l'article correspondant sur notre site Internet..

Pourquoi il y a de la douleur sous l'omoplate gauche?

La douleur sous l'omoplate gauche est un symptôme qui peut être accompagné de diverses maladies: des dommages à l'omoplate à la pathologie des organes internes, qui à première vue sont complètement indépendants de l'omoplate (cœur, poumons, reins, estomac).

La variété des causes qui causent des douleurs sous l'omoplate gauche rend le diagnostic et le traitement rapide difficiles, les patients sont souvent référés d'un médecin à un autre et des examens inutiles sont effectués.

Pendant ce temps, la plupart des maladies ont un certain nombre de leurs propres symptômes suffisamment spécifiques, sachant que vous pouvez réduire considérablement le processus de diagnostic et éviter les procédures inutiles.

Les principales raisons ↑

Une douleur sous l'omoplate gauche est observée dans les lésions des organes et systèmes suivants:

  • Os et articulations (en fait l'omoplate, les côtes, la clavicule, la colonne vertébrale, l'articulation de l'épaule et de l'épaule, l'articulation épaule-épaule);
  • Muscle
  • Fibres nerveuses;
  • Système nerveux central (troubles psychosomatiques, névrose);
  • Coeurs et aorte;
  • Organes respiratoires;
  • Rein gauche;
  • Rate;
  • Tractus gastro-intestinal (le plus souvent - l'estomac et le pancréas);
  • Ganglions lymphatiques.

En fonction de la localisation et de l'irradiation de la douleur, des caractéristiques de la survenue, de l'affaissement et de l'intensification du syndrome douloureux, des signes qui l'accompagnent, on peut faire des hypothèses sur les causes.

Il convient de garder à l'esprit que parfois, la douleur sous l'omoplate gauche est le signe d'une affection grave qui menace la vie du patient.

Dans une telle situation, la fourniture rapide de soins qualifiés et de premiers soins au stade préhospitalier est nécessaire.

Le plus souvent, les patients présentent les plaintes suivantes:

Douleur en respirant, en inspirant

Dans le processus de respiration, non seulement les poumons sont impliqués, mais aussi les muscles de la poitrine et du dos, le diaphragme, les côtes.

Lors de l'inhalation, les poumons augmentent de taille, les feuilles de la plèvre se séparent, la cage thoracique se dilate en raison des contractions du diaphragme et de la divergence des côtes, les organes internes sont légèrement décalés.

Si les tissus et les organes qui «bougent» pendant la respiration sont affectés, l'inhalation s'accompagne d'une douleur localisée, y compris sous l'omoplate gauche.

La survenue et l'intensification de la douleur sous l'omoplate gauche lors de la respiration et au plus fort de l'inspiration sont notées sur fond de processus pathologiques dans:

  • plèvre (pleurésie);
  • côtes (ecchymoses et fractures);
  • omoplate (traumatisme, tuberculose, tumeur);
  • muscles du dos (ecchymoses et inflammation - myosite);
  • nerfs intercostaux (névralgie);
  • diaphragme (abcès sous-phrénique);
  • la colonne vertébrale (scoliose, ostéochondrose, hernie du disque intervertébral), lorsqu'il y a des complications sous la forme d'une atteinte des racines des nerfs spinaux;
  • sac péricardique (péricardite).

Avec une profonde inspiration

La respiration profonde entraîne un travail encore plus actif des poumons, du diaphragme et du squelette des muscles des côtes, et même des dommages mineurs, qui n'apparaissent pas du tout, s'accompagnent de douleurs.

Sous l'omoplate et dans la région du cœur

La douleur sous l'omoplate gauche et dans la région du cœur indique le plus souvent:

  • problèmes cardiaques (angine de poitrine, crise cardiaque);
  • névrose;
  • dystonie végétative-vasculaire;
  • névralgie intercostale;
  • ostéochondrose vertébrale.

L'angine de poitrine et l'infarctus aigu du myocarde sont caractérisés par une irradiation de la douleur dans la moitié gauche du corps, y compris sous l'omoplate.

Avec la névrose et la dystonie végétative-vasculaire, les patients ressentent une variété de douleurs:

  • dans le domaine du cœur;
  • sous les côtes;
  • sous l'omoplate.

L'ostéochondrose de la colonne vertébrale thoracique avec dommages aux racines vertébrales se manifeste très souvent par des douleurs le long des nerfs - sous l'omoplate, dans la région du cœur.

Sous l'omoplate et l'aisselle

Des douleurs sous l'omoplate et sous l'aisselle sont possibles avec:

  • névralgie;
  • ostéochondrose;
  • néoplasmes malins avec métastases dans les ganglions lymphatiques axillaires;
  • omoplate de la tuberculose.

Donne dans la main gauche

Dans la main gauche, la douleur peut irradier avec angine de poitrine, infarctus du myocarde, ostéochondrose du rachis thoracique ou cervical.

Avec un soupir

Intermittent ou "image", conçu pour les autres, les soupirs avec des plaintes de douleur thoracique, cardiaque, sous l'omoplate gauche sont caractéristiques de la neurasthénie, de la dystonie végétative-vasculaire.

En conduisant et en virage

La douleur sous l'omoplate gauche lors des mouvements et des tours du corps est le plus souvent notée dans le contexte de la pathologie du système musculo-squelettique:

  • avec des blessures des côtes ou de l'omoplate;
  • myosite;
  • névralgie;
  • ostéochondrose;
  • autres maladies dégénératives-dystrophiques de la colonne vertébrale.

Chez les personnes dont l'activité professionnelle est associée à une charge constante sur l'articulation et le dos de l'épaule gauche (employés de bureau, couturières), le syndrome dit épaule-côte peut se former.

Un de ses symptômes spécifiques est une douleur sous l'omoplate gauche, aggravée par des mouvements, des virages et des mouvements accompagnés d'un resserrement caractéristique..

La pleurésie, particulièrement sèche, s'accompagne également d'une augmentation de la douleur pendant le mouvement, tandis que les patients notent une diminution de l'inconfort lorsqu'ils se trouvent sur le côté douloureux.

Pendant la grossesse

Les causes de la douleur pendant la grossesse sont essentiellement les mêmes que dans les autres cas..

Mais il faut garder à l'esprit que les femmes enceintes ont un risque plus élevé de développer ou d'aggraver certaines maladies:

  • ostéochondrose - en raison d'une charge accrue sur la colonne vertébrale;
  • pyélonéphrite - en raison du déplacement des reins, de la circulation sanguine altérée et de l'activation de leur travail;
  • fatigue musculaire du dos.

Ce sont ces conditions qui seront la cause la plus probable de la manifestation ou de l'intensification de la douleur sous l'omoplate gauche pendant la grossesse.

Névralgie

La névralgie intercostale est l'une des principales causes de douleur sous l'omoplate.

La névralgie se produit en raison de la compression des nerfs intercostaux avec ostéochondrose de la colonne vertébrale, des muscles enflammés ou blessés, avec des mouvements maladroits, après hypothermie.

Le développement de la névralgie intercostale est facilité par des modifications dégénératives des fibres nerveuses dues à des infections, des maladies générales avec troubles métaboliques (diabète sucré), une hypovitaminose.

Le principal symptôme de la névralgie intercostale est une douleur dans la poitrine, le dos, dans la région du cœur, sous les omoplates, souvent entourant, parfois unilatéral.

La douleur est généralement extrêmement intense, accompagnée de faiblesse, de transpiration.

En raison de douleurs sévères, la possibilité de mouvements actifs et passifs est limitée, même une respiration calme provoque des souffrances.

Avec la localisation de la douleur cardiaque, la névralgie doit être différenciée d'une crise cardiaque.

Sous l'omoplate et dans la main

L'irradiation de la douleur du sternum sous l'omoplate gauche, dans la main gauche est un signe typique d'une attaque d'angine de poitrine et d'un infarctus aigu du myocarde.

Lors d'une crise hypertensive, lorsque la charge sur le cœur augmente fortement, une douleur derrière le sternum est également possible, s'étendant jusqu'au bras et sous l'omoplate.

De plus, ce symptôme est caractéristique de l'ostéochondrose du rachis cervical et thoracique, ce qui peut compliquer le bon diagnostic..

Sous l'omoplate et dans l'hypochondre gauche

Dans la région de l'hypochondre gauche, la douleur survient dans la pathologie du ventricule et du pancréas - gastrite, ulcère gastrique, pancréatite.

Avec les ulcères et la gastrite, la douleur est souvent associée à l'alimentation - douleurs «affamées» ou à jeun qui surviennent pendant les longues pauses entre les repas et disparaissent après avoir mangé.

Le syndrome douloureux s'accompagne de signes de dyspepsie:

Une complication dangereuse de l'ulcère gastro-duodénal est la perforation (perforation), lorsque l'ulcère "mange" la paroi de l'estomac et son contenu pénètre dans la cavité abdominale, provoquant une péritonite.

La perforation s'accompagne d'une douleur soudaine et intense dans l'épigastre ou l'hypochondre gauche avec irradiation sous l'omoplate, que les patients décrivent comme une «frappe de poignard».

La pression artérielle chute, une forte faiblesse se développe, suivie d'une perte de conscience.

La pancréatite se caractérise par des douleurs sous l'hypochondre gauche, passant dans le dos, des ceintures.

Lorsque la maladie attaque, la douleur est intense, elle s'accompagne de vomissements indomptables répétés, de nausées, de vertiges.

Dans la pancréatite chronique, la douleur survient après des erreurs dans l'alimentation (consommation d'aliments frits, gras, épicés, alcool).

Sous l'omoplate et la poitrine gauche

Les principales causes de douleur sous l'omoplate et la poitrine gauche sont la pathologie du cœur et de la colonne vertébrale, les blessures des côtes supérieures à gauche.

Chez les femmes, le cancer du sein peut être une cause probable..

Donne à l'épaule

Dans l'épaule, la douleur sous l'omoplate gauche se dégage lorsque:

  • ostéochondrose du rachis thoracique et cervical;
  • dommages à l'articulation de l'épaule et à l'épaule (arthrite, arthrose).

Donne au sternum

Comme déjà mentionné, la douleur thoracique est un symptôme typique de maladie coronarienne (angine de poitrine, infarctus aigu du myocarde).

L'enfant a

Chez les enfants, les causes les plus probables de douleur sont:

  • blessures
  • myosite;
  • névralgie après hypothermie;
  • pleurésie.

Moins fréquemment, la péricardite, la gastrite ou la pancréatite en sont les causes..

Après le chargement

Le renforcement de la douleur après l'exercice est noté avec:

  • ostéochondrose de la colonne vertébrale thoracique;
  • névralgie intercostale;
  • pathologie articulaire.

Des charges statiques à long terme (restant dans une position fixe et inconfortable) conduisent à la formation d'un syndrome épaule-côte avec apparition de raideur, de douleur et de crissement.

La douleur derrière le sternum avec irradiation sous l'omoplate gauche après l'exercice est caractéristique de l'angine de poitrine.

Après l'entrainement

L'entraînement sportif effectué de manière excessivement intense, avec des mouvements brusques, peut endommager les muscles du dos ou provoquer une atteinte des nerfs rachidiens.

En tournant la tête

Il est noté pour les blessures de la clavicule, l'ostéochondrose de la colonne cervicale.

Après manger

Après avoir mangé, la douleur peut commencer ou s'intensifier dans un contexte de maladies digestives:

En éternuant

Une forte réduction du diaphragme pendant les éternuements provoque une douleur accrue dans les blessures et les maladies des os, des muscles, des articulations, de la pleurésie, de la névralgie.

En avalant

L'apparition de douleur lors de la déglutition est possible:

  • avec des maladies de l'œsophage (érosion, reflux gastro-œsophagien, tumeurs);
  • dans le contexte des troubles psychosomatiques.

Nature possible de la douleur ↑

La douleur sous l'omoplate peut avoir différentes caractéristiques (intensité, durée), selon lesquelles une maladie spécifique peut être suspectée

Douloureux

Une douleur constante de faible intensité est notée avec:

  • ostéochondrose;
  • pyélonéphrite;
  • gastrite;
  • tuberculose
  • tumeurs de l'omoplate;
  • syndrome de la côte scapulaire.

Stupide

Une douleur sourde constante et étouffée se produit lorsque:

  • pyélonéphrite;
  • tumeurs;
  • tuberculose
  • scoliose
  • pleurésie exsudative.

Fort

Une douleur prononcée est caractéristique de:

  • névralgie intercostale;
  • ostéochondrose avec atteinte des nerfs rachidiens;
  • maladie coronarienne;
  • pancréatite
  • abcès sous-phrénique.

Tranchant

L'apparition soudaine de la douleur est notée avec une atteinte des fibres nerveuses, des blessures des muscles, des os et des articulations.

Piqûre

Une douleur aux coutures est notée en arrière-plan:

Épicé et brûlant

Une occurrence aiguë de douleur brûlante sous l'omoplate gauche est observée avec:

  • blessures
  • perforation d'un ulcère d'estomac;
  • infarctus du myocarde;
  • angine de poitrine.

Constant

Une douleur constante accompagne l'ostéochondrose, le syndrome scapulo-costal, la pyélonéphrite, la tuberculose, les tumeurs de l'omoplate.

Écrasement

Une douleur pressante est observée dans le contexte:

  • crise d'hypertension;
  • maladie coronarienne;
  • péricardite.

Battement

Douleur intense et pulsatoire caractéristique d'un anévrisme aortique.

Tournage

Lumbago accompagne l'atteinte de la moelle épinière et les nerfs intercostaux.

Périodique

L'apparition périodique de la douleur est caractéristique de:

  • ulcère gastro-duodénal (la nuit);
  • maladie coronarienne (angine de repos);
  • hypertension.

Quels sont les signes pouvant accompagner la douleur?

Halètement, essoufflement

L'essoufflement (essoufflement avec une sensation de manque d'air) accompagne souvent la pathologie cardiaque: crise cardiaque, angine de poitrine, péricardite.

Une augmentation de la fréquence respiratoire est toujours notée dans la pleurésie..

La douleur respiratoire, entraînant des difficultés, est caractéristique de la névralgie intercostale, de l'ostéochondrose, de la pleurésie.

Toux

Toux - un symptôme de dommages au système respiratoire.

Une douleur sous l'omoplate gauche, dans laquelle une toux est notée en même temps, confirme la présence de pleurésie.

Une pneumonie non compliquée provoque rarement de la douleur et avec une bronchite ou de l'asthme bronchique, une douleur peut survenir après une toux paroxystique improductive..

Une sensation de mal de gorge, de toux sèche et de toux peut survenir avec ulcère gastro-duodénal, maladie coronarienne.

Température

La température indique un processus infectieux et inflammatoire.

Pleurésie purulente, péricardite, abcès sous-phrénique accompagné de fièvre sévère.

Avec la myosite, la névralgie, l'arthrite, la pancréatite, la température est légèrement augmentée.

Engourdissement de la main gauche

Une sensation d'engourdissement apparaît:

  • lors d'une attaque d'angine de poitrine;
  • avec infarctus aigu du myocarde;
  • dans le contexte d'exacerbation de l'ostéochondrose.

Nausées et rots

Des symptômes dyspeptiques, tels que nausées et éructations, accompagnent la pathologie du tractus gastro-intestinal (gastrite, ulcère gastroduodénal, pancréatite).

La langue devient engourdie

L'engourdissement de la langue est noté avec:

  • angine de poitrine;
  • crise cardiaque;
  • ostéochondrose de la colonne cervicale.

Vertiges

Les étourdissements lors d'une crise de douleur sont un formidable symptôme qui peut indiquer des conditions mortelles:

  • perforation d'un ulcère d'estomac;
  • attaque de pancréatite;
  • crise cardiaque.

Comment se débarrasser? ↑

Pour se débarrasser de la douleur sous l'omoplate, il est nécessaire d'identifier et d'éliminer la cause de son apparition.

Il est presque impossible de le faire vous-même - sans l'aide d'un spécialiste, vous ne faites que traîner le processus de traitement, ce qui peut entraîner une aggravation de la maladie.

Quel médecin contacter?

Selon la façon dont la douleur survient, ses caractéristiques et ses liens, vous devez choisir un médecin chez qui vous irez voir:

  • Médecin ambulancier - une aide d'urgence sera nécessaire pour soulager une douleur intense et aiguë, un essoufflement, une brûlure derrière le sternum avec des radiations dans la main gauche; si des étourdissements, une faiblesse grave ou une perte de conscience s'accompagnent d'une crise de douleur.
  • Neurologue - pour la douleur associée aux mouvements, aux charges.
  • Traumatologue - avec indication d'une blessure précédant l'apparition de la douleur.
  • Cardiologue - en cas de brûlure derrière le sternum avec irradiation sous l'omoplate, dans la langue, le bras gauche.
  • Gastro-entérologue - pour la douleur associée aux repas, la présence de dyspepsie.
  • Thérapeute ou pneumologue - pour une douleur qui s'intensifie lors de la respiration, accompagnée d'essoufflement, de toux, de fièvre.
  • Chirurgien - en cas de suspicion de tumeurs (douleur sous l'omoplate, sous les aisselles, déformation), abcès sous-phrénique (douleurs aiguës sur fond de septicémie - fièvre élevée, confusion), perforation de l'ulcère de l'estomac.
  • Psychologue et psychiatre - pour les douleurs qui n'ont pas été trouvées par les résultats d'un examen détaillé, surtout s'il y a d'autres signes de troubles psychosomatiques et de névrose (irritabilité, apparition de symptômes uniquement "chez l'homme", symptômes inhabituels).

Si vous avez du mal à décider par vous-même, consultez un thérapeute qui vous dira quelle consultation spécialisée est requise dans votre cas particulier.

Comment puis-je m'aider avant de consulter un médecin?

L'aide devant un médecin dépend de la cause présumée.

La présence de signes typiques d'infarctus du myocarde ou d'angine de poitrine (douleur brûlante derrière le sternum avec irradiation sous la scapula, dans la main gauche, non associée à la respiration et aux mouvements) nécessite du repos, si possible, le patient reçoit un comprimé de nitroglycérine sous la langue.

Pour les blessures, les infractions, la douleur après l'entraînement, vous pouvez prendre des analgésiques (kétorol, analgine, nurofène).

D'autres maladies dangereuses (pleurésie, perforation des ulcères, pancréatite, abcès sous-phrénique, péricardite) nécessitent une hospitalisation immédiate.

Mesures de prévention ↑

La prévention de la réapparition et de l'intensification de la douleur implique le traitement complet et l'élimination maximale des causes de la douleur sous l'omoplate.