Comment faire face à la douleur à la hanche après l'accouchement?

  • Goutte

La nature a fait de la femme un être fort et l'a dotée d'une patience extraordinaire. Porter un bébé dans l'utérus et accoucher est une sorte d'exploit. Il semblerait que le pire soit passé et ne fera plus de mal, du moins jusqu'à la prochaine grossesse. Cependant, ce n'est pas toujours le cas. Des sensations désagréables dans la région pelvienne peuvent survenir dans la période post-partum.

Pourquoi surgit?

Chez certaines femmes qui ont accouché dans les premières semaines de la période post-partum (selon différents auteurs, environ 30 à 50%), syndrome douloureux d'intensité et de nature différentes dans la région pelvienne.

Le bassin est un concept large, il comprend les os pelviens, les ligaments, les muscles, les plexus nerveux et les organes situés dans la cavité. Par conséquent, tout peut être douloureux après l'accouchement et pour diverses raisons. Ne vous inquiétez pas lorsque:

  • Même pendant la gestation du bébé, le corps de la femme se prépare au travail. Chez certaines femmes enceintes, les os commencent à diverger dès le deuxième trimestre et dans certains immédiatement avant la naissance. À cet égard, des sensations de combat surviennent, douloureuses, constantes, mais supportables. Les os font mal après l'accouchement du fait qu'ils retournent à leur position d'origine. La durée des sensations est individuelle et dépend du contexte hormonal, des caractéristiques du déroulement de la période de naissance.
  • Les tendons et les muscles attachés aux os pelviens subissent également un stress accru pendant la gestation et en particulier à la naissance - en conséquence, leur atonie se développe. Dans ce cas, la charge sur le système squelettique augmente, ce qui peut provoquer des sensations désagréables..
  • Atteinte au petit nerf ou vaisseau lors du passage de l'enfant dans le canal de naissance.
  • Contusion tissulaire pendant un travail violent.
  • Accouchement accompagné de ruptures du canal génital naturel ou de leur incision (épisiotomie).

Vous ne devez pas déclencher l'alarme si vous êtes sûr que l'une des conditions ci-dessus s'est produite et que vous pouvez essayer de vous aider:

  1. limiter les efforts physiques sévères;
  2. appliquer un corset de soutien;
  3. le lit doit être confortable et le matelas est mieux orthopédique;
  4. utiliser des compresses froides sur la région pelvienne;
  5. inclure dans votre alimentation quotidienne des aliments contenant du calcium (fromage à pâte dure, fromage cottage, lait, lactosérum et autres).

Quand vous devez consulter un médecin?

Il existe toute une liste de situations différentes lorsque le bassin fait mal après l'accouchement. Ils peuvent servir de signal important criant de graves problèmes pour une femme. Cela est dû à la présence d'organes internes dans la cavité pelvienne.

Douleur pelvienne gauche après l'accouchement:

  • urolithiase - la douleur est sévère, insupportable, et avec elle développe un retard et une douleur pendant la miction, il peut y avoir des nausées, des vomissements. Il est nécessaire d'effectuer une analyse d'urine et un diagnostic par ultrasons;
  • la pyélonéphrite est un processus inflammatoire dans les reins. Il y a une douleur modérée, une forte fièvre, des mictions fréquentes. Une analyse clinique de l'urine et du sang est indiquée;
  • inflammation de l'ovaire gauche (ovaryite), qui peut résulter d'une infection, ainsi qu'une faible immunité dans la période post-partum;
  • la parésie ou l'inflammation de l'intestin s'accompagne de ballonnements, d'un manque de gaz et de selles, ou vice versa, de diarrhée;
  • les douleurs dans le pancréas et la rate ont tendance à irradier vers le côté gauche du bassin et sont capables de signaler une pathologie grave.

Douleurs pelviennes dans le dos après l'accouchement:

  • atteinte du nerf sciatique - il y a une douleur de type tir et augmente lors du changement de position, il est impossible de s'asseoir;
  • hernie vertébrale - la douleur est vive, un changement de position soulage la souffrance;
  • atteinte des ganglions hémorroïdaires du rectum - une condition spécifique pour la période post-partum, la douleur donne aux organes génitaux. Parallèlement à cela, il y a une violation de la condition générale;
  • blessures périnéales pendant le travail;
  • changements scoliotiques dans la colonne vertébrale sacrée.

Bassin à droite après l'accouchement:

  • localisation à droite de la pierre en cas de maladie rénale ou de pyélonéphrite et d'ovaryite à droite;
  • les maladies du foie ont la propriété de donner au bas-ventre droit (hépatite, cholangite).

Douleur pelvienne à l'avant après l'accouchement:

  • hernie inguinale ou fémorale, provoquée par la grossesse et le travail. Si la hernie n'est pas compliquée, la douleur est insignifiante;
  • la thrombose de la veine fémorale est un syndrome douloureux intense et la cyanose du membre droit est caractéristique;
  • inflammation de l'urètre ou de la vessie;
  • symphysite - la pathologie la plus courante chez les femmes en couches, caractérisée par une inflammation de l'articulation des os pubiens

Chaque femme doit écouter ses sentiments, en particulier dans la période post-partum, lorsque le corps a subi une sorte de stress. Et si la douleur est perturbée pendant longtemps et que la raison n'est pas claire, vous ne pouvez pas reporter la visite chez le médecin. Une maman en bonne santé est la clé de la santé d'un nouveau-né.

Douleurs articulaires de la hanche après l'accouchement

Comment faire face à la douleur à la hanche après l'accouchement?

Les femmes se plaignent souvent que l'articulation de la hanche fait mal après l'accouchement. Cela est dû à la charge que la région pelvienne a reçue pendant la grossesse. Il faut du temps pour que les ligaments récupèrent. Dans cet article, nous vous dirons quelles sont les causes d'une telle douleur. Ainsi que la façon d'identifier les maladies et de restaurer la santé des articulations.

Les causes

Il y a de nombreux changements dans le corps d'une femme enceinte. Ils affectent le système musculo-squelettique. Le cartilage et le tissu conjonctif deviennent plus mous pour permettre à l'utérus de se développer. Le centre de gravité change, le poids corporel repose différemment sur les articulations du bassin. À la naissance, le bébé appuie fortement sur les ligaments, ce qui provoque un microtraumatisme interne.

Au fil du temps, les articulations elles-mêmes reviennent à leur place et redeviennent fortes. Une source possible de douleur est que le bassin diminue après l'accouchement. Les changements dans la forme des os et des articulations peuvent être douloureux.

Les causes de la douleur pelvienne après l'accouchement comprennent également:

  • processus inflammatoires dus à des lésions microscopiques;
  • blessure à la naissance aux articulations d'une femme;
  • blessures chroniques;
  • manque d'oligo-éléments;
  • port constant de poids, y compris le bébé;
  • hauteur inconfortable et mal sélectionnée des poignées de la poussette;
  • nerf pincé;
  • maladies gynécologiques;
  • effets secondaires des analgésiques.

Symptômes

Effectuez un diagnostic initial de vos problèmes:

  1. Avec l'inflammation, la douleur brûle. Il est localisé indistinctement, il peut se propager aux tissus voisins. L'articulation peut devenir rouge, si vous la touchez, vous sentirez une augmentation de la température.
  2. La douleur de dessin se produit lorsque l'articulation ne s'est pas encore rétablie après la blessure. Ou si le tissu est soumis à des dommages mineurs permanents.
  3. Le muscle souffre également d'une fatigue constante. Principalement dans la région lombaire et fémorale. Un genou peut pleurnicher si, par exemple, vous soulevez une poussette dans les escaliers.
  4. Lorsque le nerf est pincé, la douleur pique. Commencez dans le bas du dos, irradiant vers le bassin et les jambes. Manifestation concomitante du syndrome radiculaire - spasme musculaire.
  5. Avec l'inflammation des organes féminins, les articulations peuvent sembler douloureuses. Les problèmes gynécologiques peuvent être compris par une miction douloureuse, un inconfort génital, une douleur dans le bas-ventre.

Traitement

Pour surmonter la douleur, suivez ces directives:

  1. Buvez beaucoup de lait, mangez du fromage cottage. Mettre sur les produits laitiers fermentés.
  2. Éliminez les aliments chauds, graisseux et frits de votre alimentation quotidienne. Les tomates et l'oseille sont également nocives.
  3. Augmentez le potassium dans votre alimentation. Aliments riches en cet oligo-élément: bananes, fruits secs, raisins secs.
  4. Lorsque vous vous prépariez à accoucher, vous portiez un bandage spécial. Pour réduire la charge sur le bassin et après la naissance du bébé, vous pouvez choisir un produit orthopédique pour vous.
  5. Jetez les talons aiguilles. Assurez-vous que vos chaussures sont confortables et ne serrez pas votre pied.
  6. Lorsque vous tenez le bébé dans vos bras, il est préférable de s'asseoir. Si possible, demandez à un être cher de mettre votre enfant dans vos bras.
  7. Perdre du poids. Cela réduira la charge sur le bassin.
  8. Visitez la salle d'acupuncture. L'acupuncture thérapeutique améliorera la circulation sanguine, soulagera les convulsions.

Premiers secours

Si la douleur s'intensifie fortement, agissez:

  • exclure toutes les charges;
  • prendre une position horizontale;
  • appliquer froid sur l'articulation;
  • prenez un analgésique ou un anti-inflammatoire;
  • si cela ne se fait pas plus facilement, appelez une ambulance;
  • consultez un médecin, parlez de vos symptômes.

Physiothérapie

Essayez des exercices pour renforcer votre hanche:

  1. On se couche par terre, on met les mains le long du corps. Nous redressons nos jambes. En gardant une position droite, levez une jambe. Tenez-le en haut pendant quelques secondes, tout en ayant assez de puissance. Changer de côté.
  2. Répétez l'exercice précédent. Mais maintenant, le retard de jambe au sommet est d'environ une seconde. Abaisser une jambe, soulever immédiatement l'autre. Faites une dizaine de répétitions.
  3. Pliez maintenant la jambe à l'articulation du genou. Tout d'abord, tenez-le en biais jusqu'à ce que vous ayez suffisamment d'endurance. Relevez ensuite alternativement les jambes pliées avec un intervalle minimum entre les mouvements.
  4. Nous nous couchons sur le côté droit, en pliant la jambe droite. Soulevez l'autre jambe en la gardant droite. L'angle d'élévation est de 45 degrés, nous tenons pendant au moins trente secondes. Changer de côté.
  5. Nous nous asseyons sur le sol, redressons les membres inférieurs et les maintenons dans cette position. Pliant le corps, nous essayons de saisir les pieds avec nos mains. Au maximum, nous retardons pendant 1-2 minutes.

Vidéo «Vivre en bonne santé - les muscles pelviens d'une femme après l'accouchement»

Cette vidéo parle des problèmes des femmes avec des articulations après l'accouchement..

Pourquoi les articulations de la hanche font-elles mal après l'accouchement?

La grossesse elle-même implique un énorme fardeau pour le corps de la future femme, y compris pour les articulations de la hanche. Ils ont une charge allant jusqu'à 60-65%. Parfois, des douleurs dans la partie pelvienne commencent à se faire sentir même dans les derniers stades de la grossesse et continuent après la naissance du bébé. Alors pourquoi une articulation de la hanche fait mal après l'accouchement? Cela peut s'expliquer à la fois par la caractéristique anatomique de la femme et par d'autres raisons qui provoquent un inconfort et un inconfort..

Les causes de la douleur

  1. Les sursauts hormonaux sont le plus souvent considérés comme la cause profonde, dont l'apparence est déterminée par une augmentation de la libération de l'hormone relaxine dans le corps, qui affecte la relaxation musculaire, ainsi que les ligaments pelviens. Cela facilite le processus de naissance. Une augmentation de cette hormone chez une femme enceinte garantit une promenade au canard. Mais ne tirez pas la sonnette d'alarme, car ces douleurs dans les articulations de la hanche sont de nature physiologique et passent après un certain temps après l'accouchement. Le traitement de ce processus n'est pas nécessaire.
  2. L'excès de poids est actuellement d'une grande importance, étant le fléau de la modernité. Souvent, les femmes sont confrontées à ce problème pendant la grossesse. Une sévérité éclatante se manifeste lorsque la femme enceinte attend plusieurs fruits, ou avec des polyhydramnios. Une douleur pelvienne chez une femme enceinte avec un problème de poids peut survenir après une longue marche ou debout longtemps. Mais avec une augmentation de la fréquence du repos, ce problème peut être éliminé, bien que progressivement.
  3. La douleur peut être le signe d'une exacerbation de maladies chroniques latentes ou identifiées. Il est recommandé de consulter d'abord votre médecin, car en examinant le patient, le spécialiste peut identifier ces causes. La douleur peut être accompagnée d'une légère augmentation de la température corporelle ou de légers maux. Après l'accouchement, la douleur persiste.
  4. Des cas de pincement de la racine nerveuse lors de l'accouchement sont rarement observés. Dans ce cas, vous devriez consulter un spécialiste qui, à son tour, vous recommandera un traitement individuel. Si la douleur ne disparaît pas après un certain temps après la naissance de l'enfant, vous devriez consulter un ostéopathe ou un manuel pour une consultation qui, à son tour, identifiera la source de la douleur et prescrira le traitement nécessaire.

Si les douleurs dans le bassin avant l'accouchement sont très fréquentes et prononcées, cela peut être une indication de césarienne.

L'utilisation d'une césarienne aidera à éviter un grand nombre d'entorses et à réduire les lacunes dans le sein d'une femme, réduisant ainsi la période de réadaptation post-partum. La chirurgie peut également être indiquée aux propriétaires d'un bassin physiologiquement étroit et aux femmes enceintes souffrant de lésions congénitales et de certaines pathologies.

Prévention de la douleur

Une nutrition riche en calcium aidera les femmes enceintes à réduire le risque de douleur dans les os et les articulations

Si une douleur à la hanche est présente, vous devez utiliser les conseils suivants.

  1. Il est nécessaire d'augmenter la consommation de lait, de fromage cottage et d'autres produits laitiers, ainsi que de vitamines.
  2. Une diminution du régime alimentaire d'une femme enceinte dans les aliments épicés, salés et gras, l'oseille et les épinards, les tomates et les produits à base de tomates est recommandée.
  3. Il est nécessaire d'augmenter la consommation d'aliments contenant suffisamment de potassium, par exemple les bananes, les abricots secs, les raisins secs, les abricots, etc..

Pour éviter les sensations indésirables et douloureuses dans les articulations de la hanche et la région lombaire, la femme enceinte est invitée à porter régulièrement un bandage spécial qui réduit la charge sur la colonne vertébrale. Il est nécessaire d'exclure le port de vêtements serrés, ainsi que de chaussures à talons hauts ou d'une plate-forme.

Une femme devrait se tourner vers les anciens enseignements des yogis. Grâce à certains exercices, les muscles, les os et les ligaments seront préparés pour l'accouchement. Veuillez noter que vous ne pouvez faire du yoga qu'après avoir consulté un médecin et toujours sous la direction d'un instructeur expérimenté.

Si possible, il est recommandé de se reposer dans les stations balnéaires, car l'eau salée détend et soulage la douleur.

S'il n'y a aucune possibilité de se détendre en mer, vous pouvez prendre des bains avec du sel marin à la maison. Il nécessite de fréquentes promenades en plein air. Grâce aux ultraviolets, la vitamine D est produite dans la peau de la mère, ce qui est nécessaire à la formation du squelette du fœtus, au développement et à la croissance du bébé à naître. Si vous décidez de recourir à un effort physique thérapeutique, consultez votre gynécologue, car la douleur dans l'articulation de la hanche peut être le résultat d'une maladie chronique.

Les infections comme facteurs de douleur

Il arrive que l'articulation de la hanche commence à faire très mal, elle fait mal et tire. La douleur disparaît de façon inattendue, juste comme elle apparaît. Ces symptômes de douleur dans les articulations de la hanche sont caractéristiques de la soi-disant arthrite infectieuse. Virus pouvant provoquer une arthrite infectieuse: staphylocoques, grippe, streptocoques, etc. Avec cette violation, on observe chez une femme enceinte:

  • augmentation de la température corporelle;
  • gonflement de l'articulation touchée;
  • douleur aiguë;
  • longue douleur douloureuse;
  • douleur dans l'articulation lors de la marche;
  • douleur alternée dans l'articulation de la hanche droite / gauche.

Lorsque l'articulation de la hanche est infectée par une maladie infectieuse, la femme enceinte a une augmentation de la douleur chaque mois. Avec le temps, la maladie peut devenir chronique. Par conséquent, les experts recommandent de ne pas retarder le traitement.

Lors de la première douleur dans la cuisse et d'autres symptômes désagréables, vous devriez immédiatement consulter un médecin pour exclure la probabilité d'une maladie articulaire infectieuse.

Si les articulations font mal après l'accouchement - causes possibles et que faire

La grossesse est un véritable test pour le corps d'une femme. Cette période passionnante entraîne non seulement un stress moral élevé, mais aussi une énorme charge physique sur le système musculo-squelettique de la future mère. En conséquence, une femme ressent des douleurs dans les bras et les jambes..

Il semblerait qu'avec la naissance d'un enfant, la charge diminue et la douleur est réduite à zéro. Mais que faire si les articulations font mal après l'accouchement?

Causes possibles et pourquoi il est dangereux

Au stade de la grossesse et de l'accouchement, le corps de la femme est soumis à un stress important. Il est considéré comme tout à fait normal que la femme enceinte éprouve des douleurs dans les articulations.

Dans la plupart des cas, il est inoffensif et disparaît dès que possible après la naissance du bébé. Cependant, si la douleur dans les articulations ne se relâche pas, même pendant une minute et après la naissance, ce qui met littéralement la femme hors de l'ornière, cela peut être un signe de la maladie qui est apparue. Les articulations font le plus souvent mal après l'accouchement pour les raisons suivantes:

  • Polyarthrite rhumatoïde.
  • Arthrose.
  • Arthrite réactive.
  • Dommages articulaires infectieux.
  • Arthrite psoriasique.
  • Spondylarthrite ankylosante.

Articulations des bras et des jambes douloureuses après l'accouchement

La grossesse chez chaque femme s'accompagne d'une augmentation du poids corporel. Cela se produit assez rapidement, à cause de quoi la charge sur les articulations des jambes augmente fortement. Progressivement, à chaque nouveau kilogramme, le soi-disant centre de gravité se déplace, ce qui provoque des douleurs dans les membres inférieurs.

Bien sûr, après la naissance, il y a une forte perte de poids. Mais comme l'accouchement est un stress grave pour le corps, la douleur ne peut que s'intensifier. Si ce phénomène ne s'accompagne pas du développement de pathologies, la douleur disparaît d'elle-même en un mois.

Cependant, vous devez toujours consulter un médecin pour un diagnostic. La douleur dans les articulations des jambes peut indiquer des dommages à l'appareil ligamentaire dus à une surcharge.

La douleur dans les mains après l'accouchement survient le plus souvent en raison de blessures mineures. Pendant l'accouchement, une femme essaie de s'accrocher à des mains courantes spéciales et de s'accrocher généralement à tout ce qui lui arrive. Cela peut entraîner un microtraumatisme des mains qui, en raison du stress, passe inaperçu et ne se fait connaître que lorsque l'accouchement est laissé pour compte..

De plus, la douleur dans les articulations des bras et des jambes est souvent le résultat d'un mode de vie sédentaire qu'une femme est forcée de mener en raison d'une grossesse.

Cependant, une telle douleur peut également indiquer le développement de processus pathologiques sévères: arthrite réactive, rhumatoïde ou infectieuse.

Si l'articulation de la hanche fait mal après l'accouchement

Le plus souvent, les femmes après l'accouchement se plaignent de douleurs dans l'articulation de la hanche. Cela se produit, en règle générale, en raison de la divergence des os de la hanche lors de l'accouchement. Il s'agit d'un phénomène physiologique normal: pour qu'un bébé naisse, il doit passer en toute sécurité par le canal génital. Pour faciliter la naissance d'un enfant, la nature a arrangé le corps de la femme de sorte que lors de l'accouchement le bassin semble diverger.

En fait, les changements dans les os pelviens commencent à 21 semaines de gestation, comme en témoigne la soi-disant démarche de canard. Normalement, quelque temps après la naissance, les hanches doivent être remises en place. Mais parfois cela ne se produit pas pour une raison quelconque, et au fil du temps, la femme commence à tourmenter la douleur.

Ces complications surviennent si:

  • Surpoids présent.
  • Lésion articulaire pendant le travail.
  • Le nerf est pincé.
  • Un microtraumatisme de l'articulation de la hanche a provoqué une inflammation.

Si les articulations des doigts font mal après l'accouchement

Les maladies des doigts et des mains sont également courantes et se font sentir après la naissance d'un enfant. La mère nouvellement créée éprouve de la douleur non seulement avec le mouvement des doigts, mais aussi par un simple toucher sur les articulations. Dans ce cas, la température locale peut augmenter, des démangeaisons dans les articulations peuvent apparaître et les articulations elles-mêmes deviennent rouges.

Dans la plupart des cas, cette symptomatologie indique la présence d'arthrite. Cette maladie, en règle générale, est présente chez une femme avant la grossesse, mais disparaît ensuite pendant la période de gestation. Après l'accouchement, la vieille «plaie» revient et les articulations sont à nouveau enflammées.

Symptômes

Une douleur à la hanche qui dure plus de 3 semaines après la naissance indique le début de la maladie. Si en même temps il est difficile pour une femme de lever la jambe, c'est comme si elle était «chanceuse», elle devrait immédiatement consulter un médecin. Une telle pathologie peut s'accompagner d'une sorte de "mal de dos".

Si les articulations sont infectées, en plus d'une douleur constante, une augmentation de la température corporelle se produit. Les articulations des patients gonflent et mutent. S'il y a aussi une intoxication du corps, des douleurs musculaires apparaissent.

Diagnostique

S'il y a des douleurs dans les articulations de toute gravité, vous devriez immédiatement consulter un médecin.

Pour poser un diagnostic précis, un spécialiste prescrira nécessairement les types d'études suivants:

Il est également nécessaire de donner du sang et de l'urine pour une analyse en laboratoire afin d'exclure le facteur rhumatoïde. Dans certains cas, une ponction articulaire peut être nécessaire..

Traitement et quoi faire

Il n'est pas si difficile de guérir les douleurs articulaires avec un diagnostic rapide de la maladie. Cependant, dans le cas de la période post-partum, il est important de se rappeler qu'une femme peut allaiter. Et prendre un certain nombre de préparations articulaires est incompatible avec la lactation. Par conséquent, vous devez choisir soigneusement un médicament afin qu'il n'affecte pas la qualité du lait maternel. Si cela n'est pas possible, la lactation doit être inhibée par des médicaments et le bébé doit être transféré en nutrition artificielle.

Le traitement des douleurs articulaires après l'accouchement implique une approche intégrée. Donc, il est nécessaire de suivre un régime alimentaire avec une quantité suffisante de calcium et de vitamines des groupes B et D.

En outre, le médecin doit prescrire les médicaments suivants:

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens (Diclofénac, Ibuprofène, Nimésulide).
  • Chondroprotecteurs (Don, Arthron, Arthroflex, etc.).
  • Les relaxants musculaires ne sont prescrits que pour les douleurs aiguës et dans les cas extrêmes.

Il est recommandé de faire des compresses sur le point douloureux deux fois par jour. Habituellement, des lotions avec de la dioxédine sont faites à cet effet..

Si le syndrome douloureux ne peut pas être remboursé par les méthodes ci-dessus, le médecin effectue des injections intra-articulaires de Novocaïne ou de Lidocaïne.

Certaines procédures physiothérapeutiques aident à soulager l'inflammation des articulations et à éliminer le syndrome douloureux:

  1. UHF.
  2. Électrophorèse.
  3. Magnétothérapie.
  4. Exposition aux ultrasons.

Le traitement articulaire après l'accouchement consiste à suivre un cours de massage et des exercices thérapeutiques.

Pourquoi les articulations de la hanche font-elles mal après l'accouchement?

La grossesse elle-même implique un énorme fardeau pour le corps de la future femme, y compris pour les articulations de la hanche. Ils ont une charge allant jusqu'à 60-65%. Parfois, des douleurs dans la partie pelvienne commencent à se faire sentir même dans les derniers stades de la grossesse et continuent après la naissance du bébé. Alors pourquoi une articulation de la hanche fait mal après l'accouchement? Cela peut s'expliquer à la fois par la caractéristique anatomique de la femme et par d'autres raisons qui provoquent un inconfort et un inconfort..

Les causes de la douleur

  1. Les sursauts hormonaux sont le plus souvent considérés comme la cause profonde, dont l'apparence est déterminée par une augmentation de la libération de l'hormone relaxine dans le corps, qui affecte la relaxation musculaire, ainsi que les ligaments pelviens. Cela facilite le processus de naissance. Une augmentation de cette hormone chez une femme enceinte garantit une promenade au canard. Mais ne tirez pas la sonnette d'alarme, car ces douleurs dans les articulations de la hanche sont de nature physiologique et passent après un certain temps après l'accouchement. Le traitement de ce processus n'est pas nécessaire.
  2. L'excès de poids est actuellement d'une grande importance, étant le fléau de la modernité. Souvent, les femmes sont confrontées à ce problème pendant la grossesse. Une sévérité éclatante se manifeste lorsque la femme enceinte attend plusieurs fruits, ou avec des polyhydramnios. Une douleur pelvienne chez une femme enceinte avec un problème de poids peut survenir après une longue marche ou debout longtemps. Mais avec une augmentation de la fréquence du repos, ce problème peut être éliminé, bien que progressivement.
  3. La douleur peut être le signe d'une exacerbation de maladies chroniques latentes ou identifiées. Il est recommandé de consulter d'abord votre médecin, car en examinant le patient, le spécialiste peut identifier ces causes. La douleur peut être accompagnée d'une légère augmentation de la température corporelle ou de légers maux. Après l'accouchement, la douleur persiste.
  4. Des cas de pincement de la racine nerveuse lors de l'accouchement sont rarement observés. Dans ce cas, vous devriez consulter un spécialiste qui, à son tour, vous recommandera un traitement individuel. Si la douleur ne disparaît pas après un certain temps après la naissance de l'enfant, vous devriez consulter un ostéopathe ou un manuel pour une consultation qui, à son tour, identifiera la source de la douleur et prescrira le traitement nécessaire.

Si les douleurs dans le bassin avant l'accouchement sont très fréquentes et prononcées, cela peut être une indication de césarienne.

L'utilisation d'une césarienne aidera à éviter un grand nombre d'entorses et à réduire les lacunes dans le sein d'une femme, réduisant ainsi la période de réadaptation post-partum. La chirurgie peut également être indiquée aux propriétaires d'un bassin physiologiquement étroit et aux femmes enceintes souffrant de lésions congénitales et de certaines pathologies.

Prévention de la douleur

Une nutrition riche en calcium aidera les femmes enceintes à réduire le risque de douleur dans les os et les articulations

Si une douleur à la hanche est présente, vous devez utiliser les conseils suivants.

  1. Il est nécessaire d'augmenter la consommation de lait, de fromage cottage et d'autres produits laitiers, ainsi que de vitamines.
  2. Une diminution du régime alimentaire d'une femme enceinte dans les aliments épicés, salés et gras, l'oseille et les épinards, les tomates et les produits à base de tomates est recommandée.
  3. Il est nécessaire d'augmenter la consommation d'aliments contenant suffisamment de potassium, par exemple les bananes, les abricots secs, les raisins secs, les abricots, etc..

Pour éviter les sensations indésirables et douloureuses dans les articulations de la hanche et la région lombaire, la femme enceinte est invitée à porter régulièrement un bandage spécial qui réduit la charge sur la colonne vertébrale. Il est nécessaire d'exclure le port de vêtements serrés, ainsi que de chaussures à talons hauts ou d'une plate-forme.

Une femme devrait se tourner vers les anciens enseignements des yogis. Grâce à certains exercices, les muscles, les os et les ligaments seront préparés pour l'accouchement. Veuillez noter que vous ne pouvez faire du yoga qu'après avoir consulté un médecin et toujours sous la direction d'un instructeur expérimenté.

Si possible, il est recommandé de se reposer dans les stations balnéaires, car l'eau salée détend et soulage la douleur.

S'il n'y a aucune possibilité de se détendre en mer, vous pouvez prendre des bains avec du sel marin à la maison. Il nécessite de fréquentes promenades en plein air. Grâce aux ultraviolets, la vitamine D est produite dans la peau de la mère, ce qui est nécessaire à la formation du squelette du fœtus, au développement et à la croissance du bébé à naître. Si vous décidez de recourir à un effort physique thérapeutique, consultez votre gynécologue, car la douleur dans l'articulation de la hanche peut être le résultat d'une maladie chronique.

Les infections comme facteurs de douleur

Il arrive que l'articulation de la hanche commence à faire très mal, elle fait mal et tire. La douleur disparaît de façon inattendue, juste comme elle apparaît. Ces symptômes de douleur dans les articulations de la hanche sont caractéristiques de la soi-disant arthrite infectieuse. Virus pouvant provoquer une arthrite infectieuse: staphylocoques, grippe, streptocoques, etc. Avec cette violation, on observe chez une femme enceinte:

  • augmentation de la température corporelle;
  • gonflement de l'articulation touchée;
  • douleur aiguë;
  • longue douleur douloureuse;
  • douleur dans l'articulation lors de la marche;
  • douleur alternée dans l'articulation de la hanche droite / gauche.

Lorsque l'articulation de la hanche est infectée par une maladie infectieuse, la femme enceinte a une augmentation de la douleur chaque mois. Avec le temps, la maladie peut devenir chronique. Par conséquent, les experts recommandent de ne pas retarder le traitement.

Lors de la première douleur dans la cuisse et d'autres symptômes désagréables, vous devriez immédiatement consulter un médecin pour exclure la probabilité d'une maladie articulaire infectieuse.

Les principales causes de douleur post-partum dans les os pelviens

La grossesse est toujours un énorme fardeau pour le corps d'une femme. Surtout, elle augmente au troisième trimestre, lorsque le bébé grandit et exerce une pression sur presque tous les organes internes. Cependant, l'accouchement peut également être un test sérieux..

Selon les statistiques, plus de la moitié des nouvelles momies se plaignent d'avoir des os pelviens blessés après l'accouchement. Ce syndrome peut indiquer de graves problèmes dans le corps d'une femme, et il ne vaut donc pas la peine de retarder une visite chez le médecin. Un spécialiste étroit - un vertébrologue, qui n'ignore aucune douleur dans l'articulation de la hanche après l'accouchement, prescrira un examen sérieux et, après avoir reçu ses résultats, donnera des recommandations de traitement..

Symptomatologie

Des statistiques décevantes indiquent que les os pelviens font mal après l'accouchement, non seulement chez les femmes prédisposées aux maladies du bassin et de la colonne vertébrale. Même les jeunes femmes complètement saines qui mènent un style de vie passif, ne bougent pas beaucoup, mangent mal et travaillent dans un travail sédentaire, elles peuvent se plaindre de douleurs à la cuisse après l'accouchement. L'absence de mouvements affaiblit considérablement le corps de la future mère, cela s'applique aux os et aux muscles pelviens. Après l'accouchement de manière naturelle, ces femmes peuvent se plaindre de symptômes désagréables, notamment:

  • Dessin et douleur sourde, qui peuvent être constantes et s'intensifier lors de mouvements ou même dans un rêve;
  • Une sensation de tiraillement dans les muscles;
  • Mouvement limité;
  • Un spasme musculaire qui ne disparaît pas longtemps.

Caractéristiques et besoin de diagnostic

La douleur dans le bassin après l'accouchement est une condition qui, avec la pathologie, ne disparaît presque jamais d'elle-même. Au fil du temps, l'inconfort ne peut qu'augmenter, et ne peut donc pas être tiré, vous devez immédiatement consulter un médecin. Le médecin décidera quelles études seront nécessaires pour identifier la cause de la douleur dans le bassin après l'accouchement. Parmi les méthodes utilisées:

  • Collecte d'informations objectives - le médecin collectera non seulement des données, clarifiera l'état du patient, mais palpera également. Cela vous permettra de connaître la distance entre les os du bassin, de faire votre évaluation de la fonction de l'articulation. Le fait qu'une femme présente une symphysite ou une rupture de l'articulation pubienne peut être indiqué par l'incapacité à lever la jambe droite lorsque la patiente est allongée sur un canapé solide. Les changements pathologiques sont indiqués par une mobilité limitée, une douleur intense lors de la montée des escaliers, ainsi qu'un changement de démarche lui-même.
  • La radiographie est la principale méthode de diagnostic d'une maladie. C'est lui qui est le plus souvent utilisé si une femme a de graves articulations de la hanche après l'accouchement. Les données obtenues permettront d'établir correctement le diagnostic et de prescrire un traitement adéquat..

Après avoir effectué l'examen nécessaire, vous pouvez poser un diagnostic et établir la cause de la douleur qui en résulte. Le patient peut recevoir un diagnostic de symphysite, dont la gravité dépendra de la distance entre les os pelviens. Il existe plusieurs stades de la maladie: I - jusqu'à 1 cm, II - jusqu'à 1,99 cm, III - 2,0 cm ou plus.Si le troisième stade est détecté, le médecin peut également poser un autre diagnostic - «rupture de l'articulation pubienne».

Les causes de la douleur

Si une jambe fait mal après la naissance dans la cuisse et la région pelvienne, un examen sera nécessaire. Il peut détecter le déplacement des os pelviens lors de l'accouchement. Dans certains cas, le coccyx et les os pelviens peuvent également bouger. Cela est nécessaire pour libérer le fœtus pour le passage à travers le canal de naissance. La nature a conçu que ce processus soit pratiquement indolore, car le corps de la femme s'y prépare depuis longtemps. Et si une femme ne remarque même pas le déplacement, le processus de retour est tout à fait tangible et peut donc entraîner beaucoup de souffrances. Souvent, les jeunes mères se plaignent de s'être fait mal aux hanches après l'accouchement. Cela peut indiquer que:

  • Le corps manque de calcium - pendant la gestation, pendant l'accouchement, le calcium est simplement éliminé du corps et, par conséquent, le corps n'a pas suffisamment de ressources, comme l'indiquent les syndromes douloureux.
  • Un ramollissement des tissus s'est produit - c'est un processus naturel, qui est provoqué par une augmentation d'une certaine hormone, qui est sécrétée par le corps pour calmer la femme en travail. Comme les tissus ne peuvent pas remplir les fonctions qui leur sont assignées, cela entraîne de la douleur.
  • Entorse des muscles et des ligaments - une condition qui peut également provoquer des sensations désagréables.
  • Traumatisme à la naissance - c'est elle qui explique le plus souvent pourquoi l'articulation de la hanche fait mal après l'accouchement. Luxation, fracture osseuse, rupture des tissus - tout cela peut provoquer une douleur intense. Un appel intempestif au médecin peut entraîner le fait que les os ne se développeront pas correctement. Et cela impliquera un changement de démarche.

Le rôle du calcium chez les femmes pendant le travail

Déjà à 30–34 semaines, vous pouvez remarquer que la femme enceinte commence à incliner involontairement le corps vers l'arrière, essayant de supporter le poids. Une autre chose est inhérente à la nature - un changement d'allure au «canard», lorsqu'une femme roule d'un pied à l'autre. Mais à ce stade, la future mère a déjà le temps de s'habituer aux tractions désagréables dans le bas du dos, même aux douleurs. Ils peuvent être déclenchés par une quantité insuffisante de calcium. Cela devient la raison du développement de la symphysiopathie, car le médecin observant une femme enceinte doit prescrire du calcium.

Symphyse

Si le bassin fait mal après l'accouchement, la cause peut être un changement dans la structure des tissus mous - cartilage dense et symphyse situées dans les os pubiens et pelviens. La divergence du tissu osseux après l'accouchement n'est plus rare, et une telle condition peut entraîner l'apparition de douleurs aiguës et sévères, qui elles-mêmes ne disparaissent souvent pas, mais augmentent seulement. La condition douloureuse peut être si grave qu'il sera difficile pour une femme de marcher ou de se tenir debout normalement.

Traitement de symphyse

Que faire si le bassin fait mal après l'accouchement? Consultez un vertébrologue ou un autre médecin qui examinera le patient et prendra une décision rationnelle sur la nécessité d'un traitement. Parfois, le corps peut faire face à lui-même, mais c'est dans le cas de dommages minimes. Si la douleur persiste longtemps après l'accouchement, un traitement sérieux sera nécessaire. Le médecin décide si:

  • Porter une attelle qui couvrira la broche des hanches;
  • Minimisez les mouvements pendant une certaine période;
  • Utilisez une poussette, des béquilles ou une canne pour vous déplacer;
  • L'utilisation de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • Possibilités d'utilisation du paracétamol pour réduire la douleur;
  • Prenez des médicaments contenant du calcium, ainsi que de la vitamine B;
  • Rendez-vous d'électroanalgésie à impulsions courtes;
  • Utilisez de la chaleur extérieure ou de la glace;
  • Effectuer des massages et effectuer des exercices de gymnastique médicale;
  • Chirurgie à l'aide de structures métalliques (cette option est un cas extrême, si toutes les mesures précédentes étaient inefficaces), après l'opération, le patient ne pourra marcher pleinement qu'après 3-4 mois.

Mesures préventives

Afin de prévenir les blessures lors de l'accouchement, ainsi que le développement de conditions pathologiques, il est nécessaire:

  • Pendant la grossesse, tous les jours et assez longtemps - quelques heures - pour marcher au grand air. Faites mieux en entreprise.
  • Suivez le régime recommandé par le médecin, dans lequel il y aura de nombreux aliments contenant des oligo-éléments et des minéraux précieux. Ils sont simplement nécessaires pour maintenir la santé de la femme et la formation du squelette et des organes internes de l'enfant. Calcium et vitamine D adéquats dans les aliments.
  • Effectuer des exercices autorisés pour les femmes enceintes, mais uniquement après avoir consulté un médecin.
  • Prenez des vitamines prescrites par votre médecin.

Ce sont les recommandations les plus simples qui aident à maintenir la santé et à bien préparer la maternité, ainsi qu'à exclure l'apparition de douleurs dans le bassin après l'accouchement..