Douleur au pied près des doigts lors de la marche

  • Luxations

La douleur au pied sous les doigts lors de la marche ou le soir est un symptôme dont se plaignent souvent les amateurs de chaussures à talons. Une gêne au pied près des doigts peut survenir après des sports intenses, une longue marche sur terrain accidenté. Mais la douleur dans le coussin du pied peut également être une manifestation de la pathologie articulaire - fasciite plantaire, goutte, fracture osseuse ou entorse. Chaque cas a ses propres complications et conséquences et nécessite une approche de traitement spéciale..

Remarque: dans les pieds, il existe de nombreuses terminaisons nerveuses. Parfois, la douleur dans la plante des pieds peut être un signal sur la pathologie des organes internes - le foie ou le pancréas. Par conséquent, un examen complet par des spécialistes étroits avec des douleurs obsessionnelles répétées est recommandé.

Causes fréquentes d'inconfort au pied

La douleur dans le pied sous les doigts pendant une longue période peut ne pas être prise au sérieux. Lorsqu'une personne passe quelques heures chaque jour sur ses pieds, ne met pas les chaussures les plus confortables avec des talons ou des matériaux de mauvaise qualité, il n'est pas surprenant qu'au final il soit gêné par des douleurs à la semelle. Mais ne vous méprenez pas sur ce symptôme..

C'est une charge constante et importante sur les pieds qui devient l'impulsion pour le développement de pathologies graves. Et puis les douleurs deviennent plus intenses, prennent un caractère permanent, il n'est plus possible de s'en débarrasser à l'aide du repos - un long médicament est nécessaire.

Pourquoi le pied fait-il mal en dessous des doigts si aucune blessure ne s'est produite:

  • En surpoids. Les pieds doivent supporter quotidiennement un poids corporel excessif.
  • Activité physique inadéquate - les patients alités après une chirurgie ou une infection grave peuvent ressentir une douleur aiguë à l'intérieur du pied et des doigts, même sans stress.
  • Activité excessive. Pendant les sports, les tissus s'étirent, se contractent, produisent activement de l'acide lactique à partir de protéines, ce qui peut entraîner une douleur. Si une personne se repose et donne le temps aux tissus de récupérer, la douleur aux pieds ne dérangera pas. Mais si les charges sont constantes, après quoi les tissus n'ont pas le temps de récupérer, cela provoquera une inflammation et une douleur intense.
  • Maladies de la colonne vertébrale. Avec la scoliose, la cyphose, la lordose, les charges sur les pieds changent et sont mal réparties. En conséquence, des pieds plats, une fasciite plantaire, un pied bot et d'autres pathologies peuvent se développer, dans lesquels il est douloureux de marcher sur le coussinet plantaire.
  • Troubles métaboliques. Les maladies systémiques d'une évolution chronique causées par des troubles métaboliques dans le corps affectent l'état de presque tous les organes internes, même si, à première vue, ils ne sont pas interconnectés. Par exemple, un pied diabétique est une complication courante du diabète lorsque, en raison de lésions vasculaires, les tissus des membres inférieurs ne reçoivent pas suffisamment de nutriments et commencent à s'atrophier..
  • L'athérosclérose oblitérante. Avec une telle pathologie, le cholestérol nocif s'accumule sur les parois des vaisseaux sanguins, s'épaissit et forme des plaques. La circulation sanguine est perturbée, les tissus reçoivent une nutrition insuffisante. Les petits vaisseaux périphériques des membres inférieurs sont principalement affectés. Pieds constamment froids, pâles. Avec le temps, la cyanose apparaît, la sensibilité des membres diminue, les jambes deviennent souvent engourdies. Si rien n'est fait, les tissus commenceront à s'atrophier et mourront, les pieds devront être amputés.
  • Mauvaises habitudes. L'alcool, le tabagisme, une nutrition malsaine ont un effet extrêmement négatif sur la circulation sanguine, les processus métaboliques dans le corps. Les substances bénéfiques nécessaires à la structure des cellules et à la régénération ne sont pas absorbées ni lavées des tissus. Le tabagisme est particulièrement nocif. Douleur et inconfort dans les pieds, engourdissement - ce ne sont que les premiers signaux de maladies graves provoquées par la nicotine. Si vous ne faites pas face à de mauvaises habitudes, les conséquences peuvent être beaucoup plus graves.

Dans tous ces cas, il ne sera pas possible de se débarrasser de l'inconfort du pied au niveau des doigts. Vous devrez d'abord consulter un médecin, subir un examen approfondi, établir tous les facteurs et maladies pouvant causer des douleurs aux pieds. Et puis les éliminer séquentiellement. Les remèdes populaires disponibles dans ce cas ne sont considérés que comme auxiliaires.

Remarque: souvent les pieds dans les doigts font mal aux femmes enceintes. Ce phénomène peut être attribué à temporaire. prise de poids, gonflement, changements dans les niveaux hormonaux et le métabolisme, une carence en calcium, magnésium et vitamines B - le tout dans un complexe, cela entraîne un affaiblissement des os et des tissus mous et de la douleur. L'état des articulations de la cheville doit être surveillé en permanence. C'est la grossesse qui peut déclencher le développement de pathologies articulaires graves, qui se manifesteront plus tard, après 35 à 40 ans.

Les maladies articulaires comme causes de douleur

Si le pied fait mal en dessous des pouces, il serait plus raisonnable de consulter un spécialiste qui traite des problèmes articulaires. Il peut s'agir d'un traumatologue, orthopédiste, vertébrologue, chirurgien, dans le cas extrême, un thérapeute. Quelles pathologies sont le plus souvent détectées avec de telles plaintes:

  • Bursite. Avec la bursite, les tendons articulaires deviennent enflammés, dans ce cas le tendon d'Achille. Bien qu'elle soit située à l'arrière du pied, une douleur peut être apportée à la semelle sous le pouce, localisée par le haut ou par le côté. Symptômes associés - rougeur et gonflement du pied, augmentation locale de la température corporelle.
  • Fasciite plantaire. Le fascia est un tissu dense reliant le talon et les phalanges des orteils. Il fixe les éléments osseux de l'articulation et maintient la voûte plantaire. Avec des charges ou des blessures constantes, le tissu du fascia est étiré, endommagé et enflammé. Cela provoque une douleur intense dans la semelle; une personne ne peut pas marcher dessus complètement. Ensuite, les tissus sont marqués, des phoques se forment sur le fascia. Si les charges restent inchangées, le processus sera répété encore et encore, à la suite de la douleur deviendra si aiguë qu'une personne ne pourra plus du tout se tenir debout. De plus, des dommages réguliers au fascia entraînent une prolifération de l'éperon du talon - de cette manière, le corps tente de compenser le tissu du fascia défectueux.
  • Arthrite Avec l'arthrite, les petites articulations du pied s'enflamment pour diverses raisons. Il s'agit généralement d'une maladie infectieuse systémique qui complique les articulations. L'arthrite est souvent auto-immune. Il s'agit d'une maladie chronique qui peut se développer sur plusieurs années. Au repos, la douleur ne dérange pas. Mais après l'effort, l'exacerbation de la maladie peut devenir très intense. La jambe devient rouge, enflée, il est impossible de marcher dessus. Avec l'arthrite, une raideur matinale des articulations est souvent constatée: après une nuit de sommeil, il est difficile pour une personne de se lever, de faire les premiers pas. À l'heure du déjeuner, la mobilité est rétablie, les articulations se développent. Mais le soir, la situation se répète et les douleurs reviennent, car les tissus enflammés ont reçu une certaine charge.
  • L'ostéoporose Cette pathologie se développe dans le contexte des processus métaboliques dans le corps, en particulier l'absorption du calcium des aliments. en conséquence, les os deviennent poreux et cassants, facilement endommagés et cassés. Une personne souffrant d'ostéoporose se plaint de fatigue même avec un effort mineur. Cela est dû au fait que l'ostéoporose affecte presque tous les éléments du squelette humain, si les pieds sont touchés, puis d'autres articulations aussi. Tous ensemble, cela conduit au fait qu'il est difficile pour le patient de se déplacer de manière autonome, il ne peut pas trouver une position confortable même au repos et pendant le sommeil.
  • Névrome de Morton. Une pathologie assez rare survient chez les femmes qui portent constamment des chaussures à volume élevé. Elle se caractérise par la formation d'une tumeur bénigne dans la zone sous le deuxième doigt ou entre les doigts. Un névrome renaît rarement, mais provoque une gêne grave pour une personne, il est donc préférable de le retirer.

Pour faire un diagnostic préliminaire, il suffit que le médecin procède à un examen externe des jambes et interroge le patient. Pour confirmer le diagnostic et déterminer avec précision le degré de lésions, vous devrez effectuer une radiographie et passer des tests d'urine et de sang. D'autres mesures diagnostiques sont prescrites si nécessaire, selon la situation..

Méthodes de traitement

Il est impossible de supporter longtemps la douleur dans les pieds. Que fait une personne avec ce symptôme: elle prend un médicament anesthésiant, qui se trouve dans l'armoire à pharmacie, et utilise des moyens improvisés. De telles actions ne sont autorisées que si dans un proche avenir une personne trouve le temps de consulter un médecin et de l'examiner. Mais ils ne conviennent pas comme traitement permanent. Pour se débarrasser efficacement de la douleur, sans conséquences ni complications, il est important d'établir correctement sa cause et, tout d'abord, de l'éliminer.

Quelle est la thérapie complexe:

  • Identification et élimination des facteurs provoquants.
  • Élimination ou réduction des symptômes: douleur, gonflement, rougeur, limitation de la mobilité.
  • Élimination de la cause de la douleur, traitement de la maladie sous-jacente.
  • Traitement fixateur et prévention des rechutes.

Avec des soins médicaux en temps opportun, la durée totale du traitement prend de 2 à 6 semaines.

Facteurs provocateurs

Ne négligez pas ce point dans le traitement complexe de la douleur du pied sous les doigts de la semelle. Si vous n'éliminez pas les facteurs qui ont donné l'impulsion au développement de la pathologie, la douleur reviendra encore et encore. Par conséquent, le traitement, quelle qu'en soit la raison, commence par ce qui suit:

  • Refusez les chaussures inconfortables et de mauvaise qualité qui pressent, frottent, ont un talon haut. Au moins temporairement, vous ne devez porter qu'une paire confortable de matériaux naturels.
  • Si possible, limitez la charge sur le pied endolori. Si vous ne pouvez pas rester à la maison pendant plusieurs jours, vous devriez essayer de vous reposer le pied à chaque occasion, pendant un certain temps refuser de visiter la salle de gym, danser, courir, faire de longues promenades.
  • Ajustez le poids. Se débarrasser rapidement des kilos en trop ne fonctionnera pas, mais ce n'est pas nécessaire. L'essentiel est d'adhérer à un régime hypocalorique, de limiter l'utilisation de sucré, de farine, de viandes fumées et d'alcool et de mettre en premier lieu les légumes, les fruits et les produits laitiers à teneur moyenne en matières grasses. Cela profitera non seulement aux articulations, mais à tout le corps. Et vous devez également essayer de bouger davantage. Dans l'inflammation aiguë et la douleur au pied, cet article est difficile à réaliser. Mais dès que le médecin le permet, vous devez absolument commencer les exercices de gymnastique thérapeutique.

Un point important: des chaussures confortables avec des inserts orthopédiques pour une répartition correcte des charges sur le pied, des exercices de physiothérapie, une alimentation économe sont montrés tout au long du traitement. Il est conseillé de ne pas renoncer à un mode de vie sain et à une alimentation équilibrée même après son achèvement. Presque toutes les maladies articulaires sont chroniques et lorsque vous revenez à de mauvaises habitudes, l'exposition répétée à des facteurs provoquants va encore aggraver.

Traitement symptomatique

Pour éliminer la douleur, l'enflure, la restriction de la mobilité et d'autres symptômes du processus inflammatoire, les médicaments des groupes suivants sont utilisés:

  • anti-inflammatoire non stéroïdien;
  • glucocorticoïdes;
  • analgésiques et antispasmodiques;
  • chondroprotecteurs.

Les AINS sont les médicaments de choix dans ce cas. Ce sont des comprimés, des poudres, des suppositoires, des onguents contenant de l'acide acétylsalicylique, du paracétamol, du nimésulide, de l'ibuprofène. Les médicaments aident rapidement à faire face à la douleur, à la fièvre, à l'enflure, mais présentent un certain nombre de contre-indications. Il est important de ne pas dépasser la posologie et la durée du traitement, afin de ne pas provoquer d'effets secondaires. Les AINS sont particulièrement agressifs pour les organes digestifs, les reins et le foie; il n'est pas souhaitable de les apporter aux femmes enceintes. Par conséquent, seul un médecin prescrit ces médicaments.

Astuce: l'efficacité sera plus rapide et meilleure si les comprimés pour administration orale sont complétés par des onguents et des gels avec le même ingrédient actif à usage externe.

Les analgésiques et les antispasmodiques sont Analgin, Tempalgin, Spazmalgon, Ketanov. Les médicaments sont généralement pris une seule fois pour la douleur aiguë, puis ils passent aux AINS et à d'autres médicaments ayant un effet thérapeutique plus prononcé. Les médicaments de ce groupe ne traitent pas, ils arrêtent seulement la douleur.

Les glucocorticoïdes sont de l'artillerie lourde et ne sont utilisés que dans des cas extrêmes où d'autres médicaments ont été inefficaces. Les enfants et les femmes enceintes ne sont pas prescrits. En cas de douleur intense, des médicaments hormonaux sous forme de solution sont administrés par voie intra-articulaire. Une injection suffit pour soulager la douleur pendant plusieurs semaines. Cette méthode est principalement utilisée pour les blessures sportives ou après des accidents graves..

Les chondroprotecteurs agissent dans deux directions:

  • soulager partiellement la douleur et l'enflure;
  • renforcer et restaurer le tissu cartilagineux, prévenir les nouvelles lésions et la destruction.

Les composants actifs contribuent à la restauration des processus métaboliques dans les tissus articulaires, les saturent en collagène, acide hyaluronique, chondroïtine et glucosamine - substances nécessaires à la construction de nouvelles cellules. Ainsi, les médicaments de ce groupe éliminent à la fois les symptômes de la maladie et sa cause. La difficulté est que les chondroprotecteurs n'agissent pas immédiatement: les premiers résultats seront perceptibles après 3-4 mois d'utilisation régulière. Pour maintenir l'effet, vous devez les prendre régulièrement.

Remarque: il existe aujourd'hui des préparations de chondroprotecteurs avec de l'acide hyaluronique, du collagène et des vitamines sous forme liquide, elles sont administrées par voie intra-articulaire et permettent ainsi d'obtenir un résultat rapide et durable. La douleur et l'enflure disparaissent, la mobilité articulaire est restaurée. De telles injections sont appelées «prothèses liquides». Mais, malheureusement, le médicament est cher et n'est pas accessible à tous.

Traitement de la maladie sous-jacente

Si la douleur aux pieds est la conséquence d'une infection bactérienne provoquée par un traumatisme, des interventions chirurgicales ou d'un autre organe, des troubles métaboliques, une carence hormonale, le médecin choisit un ensemble de médicaments qui peuvent éliminer le problème ou au moins prévenir la détérioration.

En cas d'infection causée par des bactéries, les antibiotiques sont prescrits sous forme de comprimés ou d'injections à des doses correspondant à l'âge, au poids et à la gravité de la maladie du patient. Avec l'ostéoporose, des préparations hormonales et des suppléments de calcium sont indiqués. avec l'athérosclérose, les varices, la thrombophlébite, des médicaments sont sélectionnés pour renforcer les vaisseaux, les nettoyer du cholestérol, restaurer la circulation sanguine. En cas de diabète sucré avec une menace de pied diabétique, le régime alimentaire du patient doit être revu et, si nécessaire, une insulinothérapie substitutive doit être instaurée.

Important! Si après 10-14 jours de traitement complexe il n'y a pas d'amélioration, il y a lieu de réexaminer et de revoir le diagnostic.

Récupération et prévention

Après l'arrêt du processus inflammatoire et des douleurs aiguës, le traitement de rééducation commence. Si nécessaire, le patient peut continuer à prendre des médicaments, il est important de suivre un régime. Mais maintenant, la liste des procédures est incluse:

  • Physiothérapie.
  • Massage et thérapie manuelle.
  • Physiothérapie.

Tout cela peut se faire à la maison, mais il est important de le faire régulièrement, c'est seulement alors que l'effet désiré sera obtenu.

Résumé: Si vos orteils et votre oreiller sont douloureux lorsque vous marchez, cela peut être un signe de surmenage, de traumatisme et de développement d'une pathologie. Seul un médecin peut diagnostiquer avec précision après un examen externe du patient, des radiographies ou des tomodensitogrammes. Habituellement, la douleur peut être éliminée avec les AINS et la physiothérapie. mais si la cause est une maladie grave, un traitement complexe avec l'utilisation de médicaments, d'exercices de physiothérapie et d'un régime alimentaire sera nécessaire. Dans les cas les plus graves, le chirurgien élimine le défaut par la méthode chirurgicale.

Que faire si vos pieds vous font mal et que vous avez mal à marcher

De nombreuses personnes, quel que soit leur âge, sont confrontées au fait qu'à un moment donné, il devient douloureux de marcher et que leurs pieds deviennent très douloureux sans raison apparente. En fait, il existe de nombreuses raisons et facteurs de cet inconfort, des conditions pathologiques les plus courantes et les plus sûres aux plus graves.

En attendant, vous êtes en route vers le médecin et vers un examen professionnel, nous vous en dirons plus sur ce problème.

Causes et symptômes

Dans la plupart des cas, de telles sensations désagréables se développent déjà en fin de journée et sont causées par des chaussures incorrectes et inappropriées. La cause peut également être une activité physique excessive, de longues promenades, une grossesse. Mais il y a d'autres facteurs..

Ainsi, l'inconfort peut se produire à la fois complètement, sur tout le pied et partiellement - dans la zone des doigts, des talons, des tendons, etc. Le fait est que le pied humain se compose de 24 os qui forment les arcs longitudinaux et transversaux. Et à la suite d'une séance prolongée ou, inversement, de la marche, une charge accrue se produit. Elle est due à l'équilibre, à la répulsion, ainsi qu'au ramollissement des chocs, que l'on observe lors de la marche rapide ou lors de la course.

Il est presque impossible de faire un diagnostic précis par vous-même, il est donc nécessaire de consulter un médecin à temps afin d'exclure le développement de pathologies graves. Néanmoins, à partir de certains symptômes, vous pouvez suggérer une maladie particulière, surtout si ces symptômes surviennent régulièrement.

Ci-dessous, nous essaierons de distinguer certaines conditions pathologiques en fonction de leurs symptômes.

Symptômes de pieds plats

Il s'agit d'une maladie courante qui survient chez les jeunes enfants, ainsi que chez les personnes âgées et d'âge moyen. Il diffère par certains symptômes qui surviennent généralement quotidiennement et, en l'absence de certaines mesures préventives, commencent à s'intensifier.

  • gonflement des pieds, surtout le soir;
  • l'apparition de lourdeur dans les jambes;
  • fatigue dans les membres inférieurs, qui se développe après qu'une personne a passé une distance assez courte;
  • expansion du pied;
  • les femmes ne peuvent généralement pas marcher en talons hauts, car cela provoque une douleur et un inconfort assez intenses;
  • douleur lancinante et douloureuse en marchant sur le pied.

Habituellement, le problème des pieds plats doit être résolu dans l'enfance. En guise de prophylaxie d'un tel inconfort, de chaussures orthopédiques ou au moins d'une semelle orthopédique, un massage peut être prescrit.

Symptômes d'ecchymoses

Si vous avez été blessé mécaniquement, après un choc ou une chute, vous devez observer le lieu de la blessure.

Ainsi, pour une ecchymose, les symptômes caractéristiques sont l'apparition de douleur, de gonflement, de gonflement dans la zone de l'impact, des hématomes peuvent apparaître. Il convient de noter que les ecchymoses sont la blessure au pied la plus courante. Le spécialiste doit effectuer un examen, comme diagnostic - une radiographie. Par la suite, un traitement symptomatique sera prescrit pour réduire l'inconfort du patient..

Entorse des pieds - symptômes

Une autre cause fréquente de douleur dans les pieds. Contrairement à une ecchymose, une douleur aiguë survient immédiatement après un traumatisme avec un gonflement. Se produit généralement immédiatement après un effort physique intense, un entraînement ou également à la suite de dommages mécaniques..

Rupture ligamentaire

L'apparition de douleurs aiguës immédiatement après des dommages mécaniques, après quoi le patient note une douleur intense même sans aucune pression sur les membres, c'est-à-dire dans un état de calme complet. En raison d'un ligament cassé, une personne ne peut tout simplement pas marcher sur son pied.

Un diagnostic assez grave qui nécessite l'influence directe d'un médecin et d'un traitement.

La fracture et ses conséquences

L'apparition rapide d'un gonflement, de douleurs sévères et intenses, d'ecchymoses, d'hématomes. Le patient n'est pas en mesure de marcher sur le pied. La fracture est traitée en appliquant du gypse ou une attelle bien fixée pendant au moins 3-4 semaines. Dans le cas d'une fracture ouverte, une plaie ouverte est observée avec une éventuelle rupture des ligaments et des tendons.

Autres causes et symptômes

En fait, il peut y avoir de nombreuses raisons et seul un médecin peut diagnostiquer avec précision. Les facteurs les plus courants qui provoquent des douleurs au repos et en mouvement sont énumérés ci-dessus..

  1. Arthrite articulaire. Peut provoquer une raideur des mouvements, des douleurs dans la zone des doigts, un gonflement, une rougeur locale de la peau, une hyperémie.
  2. Tendinite. Dans les premières étapes, un caractère douloureux n'est ressenti que pendant l'effort et disparaît après le repos. D'autres douleurs apparaissent de façon continue.
  3. Déformation de l'hallux valgus. Il y a une augmentation du pied de l'intérieur, avec un déplacement du pouce et de l'auriculaire.
  4. Fasciite. Douleur au talon, à la semelle, qui se fait le plus sentir le matin.
  5. Éperon au talon. L'apparition d'une douleur intense à l'arrière de la jambe, qui est particulièrement ressentie en position debout ou en marchant.
  6. Ostéoporose. Dans un état calme, des douleurs tolérables peuvent survenir, qui s'intensifient pendant l'effort. La douleur s'intensifie avec la pression..
  7. Varices. Initialement, une sévérité se développe dans les genoux, les pieds, après quoi une douleur plus intense peut apparaître de façon permanente.

Ce ne sont pas toutes les raisons pour lesquelles une gêne et une douleur dans les pieds peuvent survenir. Par conséquent, pour un diagnostic précis, il est recommandé de contacter uniquement des spécialistes.

Diagnostique

Consultez d'abord votre médecin de famille. Il doit parler de tous les principaux symptômes qui vous dérangent:

  • intensité et localisation de la douleur;
  • combien de fois cela provoque des douleurs;
  • perturbé par un inconfort dans un état de calme ou pendant l'effort;
  • y a-t-il des démangeaisons dans la zone touchée, des brûlures;
  • y a-t-il des éruptions cutanées;
  • Est-ce que l'enflure, la faiblesse et la fatigue apparaissent, surtout si elles sont déjà observées le matin.

Ensuite, le thérapeute devrait vous référer à un spécialiste, à partir d'une liste de symptômes. Il peut s'agir d'un orthopédiste qui s'occupe du traitement de la déformation, de l'arthrite, des pieds plats et ainsi de suite, d'un chirurgien, d'un traumatologue (si la cause de la douleur était un traumatisme), d'un néphrologue.

En ce qui concerne les mesures diagnostiques, ici aussi, elles doivent être basées sur chaque situation individuelle.

Parmi les principales méthodes d'examen, on peut identifier:

  • prise d'antécédents et examen à temps plein par un spécialiste;
  • tests fonctionnels, dans lesquels la mobilité articulaire est évaluée, la plus grande localisation de la douleur est déterminée;
  • Radiographie, qui est particulièrement nécessaire pour les blessures précédant ce problème;
  • IRM ou TDM;
  • tests de laboratoire qui sont le plus souvent prescrits en cas de suspicion d'arthrite et d'autres pathologies.

Thérapie

Il existe deux branches de la thérapie de la douleur au pied. Le premier est l'élimination de la cause elle-même, et le second est un traitement symptomatique, grâce auquel le patient peut réduire l'inconfort et d'autres symptômes.

Dans ce cas, il est préférable d'aborder le problème de manière globale. Par conséquent, les spécialistes prescrivent généralement non seulement des médicaments. Des procédures physiothérapeutiques, des appareils orthopédiques et une thérapie chirurgicale peuvent être prescrits. Dans la plupart des cas, les médecins ne se soucient pas que les médicaments doivent être combinés avec la médecine traditionnelle. Mais seulement dans un complexe, et non séparément.

Ce que les experts conseillent de faire si la douleur s'aggrave:

  • éliminer l'activité physique ou au moins la minimiser;
  • porter uniquement des chaussures confortables, sans talons hauts;
    plus de temps pour s'allonger et moins marcher, s'asseoir, car cette pose affecte également négativement les pieds;
  • révisez votre menu en l'enrichissant de fruits frais, de légumes, ainsi que d'aliments qui contiennent beaucoup de vitamine B et de calcium;
  • l'utilisation de complexes vitaminiques.

Traitement médical

Si la douleur est tolérable, modérée, à la maison, vous pouvez essayer de faire des bains de pieds pour détendre vos jambes et les anesthésier. Pour cela, certains analgésiques doivent être utilisés, qui doivent être prescrits exclusivement par un médecin.

Les spécialistes prescrivent souvent de tels médicaments dans le traitement de l'inconfort, de la douleur aux pieds causée par diverses conditions pathologiques:

  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens, qui comprennent l'ibuprofène, le kétorol, le nise, le nimésulide et d'autres;
  • des analgésiques, par exemple Baralgin, qui est prescrit si des douleurs apparaissent en raison de facteurs neurologiques;
  • chondroprotecteurs visant à restaurer les articulations endommagées.

Dans des situations particulières, des injections et des traitements plus graves peuvent être prescrits..

Traitement orthopédique

Un traitement orthopédique de la douleur aux pieds est nécessaire en cas de traumatisme. Les orthopédistes peuvent donc prescrire des pansements spéciaux, par exemple un bandage élastique ou des pneus, et parfois du gypse. En tant que thérapie symptomatique, des préparations topiques sont utilisées..

Dans des situations particulièrement difficiles, les syndromes douloureux ne peuvent être éliminés que chirurgicalement. Cela est généralement nécessaire dans le cas de fractures complexes, de dommages aux tendons et à leurs ruptures, et de destruction des articulations et de leurs tissus..

Méthodes de médecine traditionnelle

En règle générale, des recettes alternatives sont utilisées soit en combinaison avec des médicaments, soit dans les cas où il n'est pas possible de consulter un médecin et où la douleur est apparue spontanément..

Les recettes les plus efficaces pour la douleur dans les pieds:

  1. Compresses de légumes. Il est nécessaire de hacher environ 200 g de feuilles de raifort et de pommes de terre crues dans la même quantité. Il est préférable d'utiliser un mélangeur ou au moins un hachoir à viande. Ce devrait être une bouillie homogène. Ajoutez quelques gouttes d'alcool ordinaire et mettez cette suspension sur vos pieds. Il est préférable d'appliquer un bain chaud et chauffé au bain-marie. Ensuite, enveloppez vos pieds dans un sac ou un film plastique et recouvrez d'une couverture en laine. Après 30 à 60 minutes, rincez la compresse.
  2. Douche froide et chaude. Remplacez vos pieds à tour de rôle par de l'eau chaude et froide, en commençant par de l'eau froide. Tenez vos pieds sous lui pendant 30 à 60 secondes, puis placez-les sous le chaud.
  3. L'huile de sapin. Il peut être utilisé pendant l'enfance et même pendant la grossesse. Mélangez l'huile de sapin et la crème pour bébé, étalez et massez vos pieds. Portez des chaussettes chaudes et couvrez vos pieds avec une couverture chaude.
  4. Compresses froides. Humidifiez une petite serviette avec de l'eau et mettez-la dans un sac, puis placez-la au congélateur. Après une demi-heure, sortez, essuyez leurs pieds avec eux jusqu'à ce que la serviette atteigne la température ambiante.
  5. Bains avec décoction à base de plantes. 2-3 cuillères à soupe Camomille versez de l'eau bouillante. Ensuite, pendant 5 minutes, laissez le bouillon infuser. Cool pour que la température soit assez chaude, mais pour qu'il soit possible de placer les jambes en décoction. Faire le bain de pieds jusqu'à ce que le bouillon soit à température ambiante.

Le traitement avec des méthodes alternatives n'est qu'un adjuvant. Et se débarrasser complètement du problème de cette façon est impossible.

Complications graves

Il n'est pas nécessaire de penser que la douleur passera d'elle-même, car en l'absence de thérapie, des complications graves sont possibles.

Selon la pathologie initiale, des exacerbations peuvent survenir ou la maladie peut devenir chronique ou son degré augmenter.

Ainsi, avec des pieds plats progressifs, une déformation des pieds est possible, ainsi que le développement d'une douleur dans les pieds, la colonne vertébrale, qui apparaîtra constamment. Avec les varices, la thrombose et la phlébite sont une complication grave, pire si ces deux pathologies se produisent simultanément. Avec la forme avancée de goutte, des calculs rénaux peuvent se former, une insuffisance rénale est possible, ce qui peut entraîner la mort.

Par conséquent, ne retardez pas la visite chez le médecin, mais il est préférable de contacter immédiatement un spécialiste afin de ne pas manquer une maladie grave qui pourrait nuire à votre corps à l'avenir.

Prévention de la douleur

Les experts identifient plusieurs mesures préventives qui vous aideront à prévenir le développement de la douleur et des conditions pathologiques:

  • activités de plein air - natation, jogging, vélo, marche et même ski;
  • Avant chaque activité physique, il faut faire attention et se réchauffer les pieds;
  • faire du sport est recommandé dans des chaussures de sécurité, qui doivent être remplacées au moins tous les six mois;
  • avec une sensation d'inconfort et de douleur, procurent paix et repos;
  • marcher pieds nus sur le sable, l'herbe; si nécessaire, des tapis orthopédiques spéciaux peuvent être achetés à ces fins;
  • n'utilisez que des chaussures confortables, il est souhaitable qu'il y ait une semelle orthopédique et que le matériau soit naturel;
  • refuser ou minimiser les chaussures à talons hauts à bout étroit;
  • mange correctement.

finalement

Pas besoin de fermer les yeux sur l'inconfort et la douleur dans les pieds, car souvent la raison réside profondément dans le corps.

Si vous n'agissez pas de quelque façon que ce soit, alors il se développera progressivement et deviendra une sorte de bombe à retardement.

Consultez votre médecin à temps et passez un examen complet.

Pourquoi le pied fait-il mal en marchant

Si votre pied vous fait mal sans raison apparente en marchant, cela vous fait mal de marcher sur votre pied, cela indique une blessure ou le développement d'une pathologie particulière. Dans de tels cas, une consultation médicale est nécessaire, car la plupart des pathologies des membres inférieurs peuvent provoquer des douleurs chroniques et une mobilité réduite jusqu'au handicap.

Dans les cliniques du "Bonjour!" Des médecins expérimentés travaillent qui se spécialisent dans le traitement des pathologies articulaires et pratiquent une approche individuelle de chaque patient, en tenant compte de toutes les caractéristiques de son état. Obtenir un résultat réussi permet d'utiliser les dernières techniques médicales classiques et éprouvées. Toutes les cliniques sont situées à proximité des stations de métro, il sera donc facile de s'y rendre même pour ceux qui ont du mal à marcher..

Causes possibles de douleur au pied en marchant

De nombreux facteurs peuvent provoquer des douleurs au pied. Les plus dangereux d'entre eux sont les blessures, ainsi que les maladies chroniques qui se développent lentement, mais sans traitement entraînent une perte de sensibilité et une incapacité à se déplacer normalement.

Les raisons pour lesquelles une personne a mal au pied et cela lui fait mal de marcher sur sa jambe peuvent être des maladies des groupes suivants:

  1. orthopédique;
  2. neurologique;
  3. vasculaire.

Malheureusement, avec de nombreuses pathologies du pied, des écarts des trois types se développent avec le temps, ce qui complique le diagnostic et le traitement. Ainsi, avec les maladies articulaires, des complications associées à l'état des nerfs et des vaisseaux sanguins peuvent apparaître: compression des racines nerveuses, vasoconstriction, altération de la circulation sanguine et autres troubles. Pour identifier la cause profonde de la douleur dans de tels cas, un diagnostic complet est nécessaire.

La douleur dans les articulations du pied pendant la marche peut être exacerbée par les facteurs suivants:

  • fumer (provoque une mauvaise circulation);
  • hypothermie;
  • blessures fréquentes;
  • infections antérieures;
  • porter des chaussures inconfortables;
  • charges sportives excessives;
  • obésité;
  • déshydratation.

Le plus souvent, la douleur est causée par le port prolongé de chaussures mal sélectionnées. Dans le même temps, les chaussures de sport et les chaussures plates à semelle plate et les chaussures à talons trop hauts sont également affectées par l'état du pied. Au fil du temps, les chaussures plates déforment le pied, ce qui conduit souvent à des pieds plats. La passion pour les talons hauts est lourde de déformation des doigts et de la voûte plantaire. Cependant, les chances de corriger la déformation en contactant rapidement un médecin sont élevées: les troubles acquis aux premiers stades peuvent être traités avec succès avec un traitement conservateur avec physiothérapie et massage.

Veuillez noter: si la cause de la douleur aux pieds et de la marche est une blessure, contacter un traumatologue est obligatoire, quelle que soit la gravité des dommages. Les blessures de course entraînent diverses maladies chroniques et la destruction progressive de l'appareil ligamentaire osseux.

Les maladies du pied les plus courantes

La fasciite, c'est-à-dire une inflammation du tissu conjonctif, qui peut être accompagnée d'un gonflement sévère, est la raison la plus courante pour laquelle le pied fait mal lorsque vous marchez dessus après un long repos. Souvent avec cette maladie, une complication telle qu'un éperon au talon.

Si la douleur est apparue soudainement (généralement la nuit) et s'accompagne de crampes, d'augmentation de l'enflure, de fièvre, la cause de la douleur est probablement la goutte. Avec cette maladie, une quantité excessive d'acide urique s'accumule dans le corps - d'abord dans les articulations et les cônes-tofus sous la peau, puis dans les organes internes.

L'arthrite infectieuse a un tableau clinique similaire. Habituellement, l'inflammation se développe lorsqu'une infection pénètre dans l'articulation par une plaie ou après une maladie, comme un mal de gorge ou une intoxication alimentaire.

Si des douleurs apparaissent régulièrement, elles peuvent être causées par l'arthrose ou l'arthrite non infectieuse. Ces pathologies du tissu cartilagineux se distinguent par les traits caractéristiques suivants:

  • l'apparition de clics et de craquements lors du déplacement des doigts et de la marche;
  • inconfort constant, se transformant en douleur avec fatigue ou stress prolongé;
  • mobilité réduite;
  • œdème fréquent.

Les maladies du tissu conjonctif peuvent être contrôlées et, dans les premiers stades, même les éliminer complètement à l'aide d'une thérapie complexe. Cependant, en l'absence d'assistance adéquate, l'arthrose et l'arthrite entraînent une grave déformation du pied, une douleur constante et une mobilité réduite.

Causes non évidentes de douleur au pied en marchant sur le pied

Une déshydratation prolongée ou un manque de minéraux peut provoquer des spasmes et des crampes dans les pieds et les jambes. Les mêmes symptômes apparaissent parfois avec l'abus de café et le manque de sommeil. La douleur dans la tête, dans la région du cœur ou du dos, ainsi que dans les jambes peut provoquer un stress nerveux.

Les maladies des pieds peuvent également entraîner des maladies des articulations de la colonne vertébrale, de la hanche et du genou. Les causes immédiates de la douleur dans de tels cas sont les troubles circulatoires, la compression des racines nerveuses et une mauvaise répartition de la charge sur le tronc et les membres. Le feedback est également possible: des pathologies avancées des pieds conduisent parfois au développement de maladies de la colonne vertébrale ou de grosses articulations des jambes..

Des sensations désagréables dans les pieds peuvent également être causées par des maladies vasculaires, y compris les varices. Les signes suivants indiquent que la douleur est causée par des troubles circulatoires:

  • pieds froids constants;
  • cyanose de la peau;
  • crampes fréquentes;
  • sensation de brûlure dans les veines;
  • veines gonflées, nodulaires ou "cachées";
  • la présence d'hémorragies ponctuelles.

Diagnostic de la douleur au pied

Si vous êtes sûr que la douleur n'est pas liée à un traumatisme, vous devez demander l'aide d'un neurologue ou d'un orthopédiste. Le médecin procédera à un examen, évaluera les réflexes et la mobilité du pied, examinera l'historique et vous dirigera vers des procédures de diagnostic:

  • radiographie
  • IRM
  • CT
  • Échographie des articulations et des vaisseaux sanguins;
  • tests de laboratoire.

Dans certains cas, une étude des articulations du genou et de la hanche, de la colonne vertébrale peut être nécessaire. Ce n'est qu'après que le médecin aura découvert exactement ce qui fait mal au pied lors de la marche, qu'il pourra déterminer comment traiter correctement cette maladie.

Caractéristiques du traitement

Si vos pieds vous font mal en marchant, la chirurgie sera probablement inutile. L'opération n'est nécessaire que si des processus purulents sont détectés, ainsi qu'avec des dommages ou une déformation sévères des articulations et des tendons.

Dans d'autres cas, des méthodes conservatrices sont utilisées:

  • prendre des médicaments;
  • physiothérapie;
  • Thérapie par l'exercice;
  • massage;
  • régime;
  • porter des appareils orthopédiques.

Le traitement est généralement de longue durée, car son objectif est de corriger tous les changements dans l'anatomie du pied causés par un traumatisme ou une maladie. Le port de chaussures orthopédiques ou de semelles et inserts spéciaux, le massage et la thérapie par l'exercice peuvent restaurer la mobilité et l'endurance du pied. Au début, si vous avez du mal à marcher, vous pouvez utiliser une canne.

La combinaison de médicaments et de physiothérapie aide à:

  • éliminer la douleur;
  • éliminer l'inflammation et l'enflure;
  • restaurer l'appareil ligamentaire osseux;
  • normaliser la circulation sanguine.

Douleur au pied: causes et traitement

Le pied est la partie la plus basse du membre. Il s'agit d'un groupe combiné d'os qui remplissent une fonction de support. La douleur émergente dans le pied peut signaler diverses maladies, surcharge physique, blessures traumatiques. La nature des sensations douloureuses, leur fréquence et leur gravité dépendent des caractéristiques d'âge du patient, du mode de vie et de l'état du corps dans son ensemble. En cas de douleurs épisodiques, ne vous inquiétez pas, si une gêne douloureuse est constamment ressentie, vous devez contacter un établissement médical.

Causes de la douleur au pied

C'est important de savoir! Médecins en état de choc: "Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires." En savoir plus.

Diverses raisons peuvent provoquer l'apparition d'un syndrome douloureux. Un état similaire peut se produire à la fois en marchant et en état de repos. La localisation de la douleur se produit soit sur toute la surface du pied, soit sur une partie spécifique de celui-ci. Seul un spécialiste identifiera la nature de la pathologie. Par conséquent, avec des plaintes régulières de douleur aux pieds, vous devez consulter un neurologue ou un orthopédiste.

Causes courantes d'inconfort pathologique dans cette zone:

  • changements liés à l'âge;
  • station debout prolongée
  • déformations héréditaires et anomalies du pied;
  • excès de poids, en raison de laquelle la pression sur la zone des pieds augmente;
  • blessures traumatiques (fractures complexes, entorses, luxations);
  • une surabondance de charges physiques (sportives) sur les membres inférieurs;
  • chaussures inconfortables avec des caractéristiques d'amortissement cassées;
  • affaiblissement du tissu musculaire et des ligaments en raison d'un manque prolongé d'activité motrice (patients alités).

Maladies

Provoquer une douleur dans les pieds peut provoquer des maladies systémiques et chroniques qui affectent le travail de l'ensemble du système musculo-squelettique:

  • névrome du pied, ou névrome de Morton. Il s'agit d'une prolifération bénigne des tissus péritonéaux dans la région plantaire. La pathologie se manifeste par des sensations douloureuses à la base des troisième et quatrième doigts. Une seule jambe est affectée par une telle lésion;
  • maladies des articulations du pied (arthrose, arthrite). Se produisent généralement chez les personnes âgées, ce qui est associé à l'usure des articulations liée à l'âge, à une altération de la circulation sanguine dans les membres inférieurs, à des déformations osseuses, à une compression des terminaisons nerveuses. Les pathologies provoquent une activité motrice altérée dans le membre affecté, des douleurs de gravité variable;
  • arthrite goutteuse. Un type de maladie articulaire, a une nature inflammatoire. L'apparition de douleur dans les membres inférieurs avec cette pathologie est associée à la formation de cristaux d'urate dans les tissus périarticulaires, qui contribuent à la formation de tumeurs;
  • phlébeurysme. Un symptôme tel que la lourdeur et la douleur dans la région des pieds n'est pas rare dans ce diagnostic. Ces manifestations sont une conséquence de la maladie et se produisent après le développement des varices..

La douleur dans le pied avec des varices peut signaler le stade final de la maladie. Une attitude frivole face à une pathologie aussi grave peut entraîner une thrombose et une embolie;

  • pieds plats (héréditaires ou acquis). Il y a une violation de la fonction ressort du pied, la douleur ne s'étend pas seulement aux os et aux articulations du pied, elle fait mal et à la cheville. Une douleur prononcée se produit à la fois avec une activité motrice et passive en position verticale;
  • fasciite plantaire. Le développement de la maladie se produit à la suite d'une lésion ou d'un étirement du fascia de la semelle. Dans la zone de la lésion, un processus inflammatoire est localisé, provoquant des spasmes douloureux sévères qui tourmentent une personne principalement le matin;
  • hygroma du pied. Il s'agit d'une formation bénigne, à l'intérieur de laquelle se trouve un liquide séreux-fibreux. Une telle bosse sur le pied apparaît à la suite du port de chaussures inconfortables et d'un effort physique excessif sur les jambes;
  • l'ostéoporose. Les crises de douleur sont permanentes, quelle que soit l'activité motrice. Le foyer de l'inflammation s'étend aux os situés près de la peau. Par conséquent, même un léger contact avec la zone de dommages provoque un inconfort sévère;
  • endartérite oblitérante. Les sensations désagréables dans la zone des pieds ont un caractère permanent prononcé. La maladie s'accompagne d'engourdissement des pieds, d'une augmentation de la douleur après exposition à la température, de l'apparition de plaies ulcéreuses, d'une boiterie;
  • les éperons sont une source de douleur au talon. L'apparition de ces excroissances osseuses sur la partie plantaire ou postérieure du calcanéum est due à une charge excessive sur les tendons calcanéens. Ces excroissances irritent les tissus mous, provoquant une douleur aiguë perçante. La particularité de la pathologie est que les pieds sont douloureux principalement le matin, lorsque le patient se lève après le sommeil;
  • la ligamentite (maladie inflammatoire de l'appareil ligamento-tendineux) est caractérisée par la survenue de sensations désagréables lors de la marche et de l'effort physique. Chaque fois qu'un patient essaie de déplacer un membre engourdi par la douleur, un cliquetis caractéristique se produit;
  • l'achillotendinite provoque une douleur aiguë perçante au talon et à l'arrière de la jambe. Les symptômes concomitants sont un gonflement dans la zone affectée, une sensibilité et une température locale accrues, des contractions convulsives en marchant;
  • érythromélalgie ou maladie de Mitchell. La douleur aiguë est causée par des processus neurogènes dans les vaisseaux et les tissus. La maladie se propage aux mains et aux pieds, se caractérise par de graves crises de douleur et une rougeur de la zone des pieds. Le plus souvent, les hommes d'âge moyen sont touchés;
  • tendinite du muscle tibial postérieur. La douleur au pied est associée à un tendon tendu et se produit dans la zone du pied. Les sensations douloureuses s'intensifient pendant la surcharge, mais passent rapidement après le repos;
  • bursite. Les douleurs sont localisées dans la cheville, mais se sont ensuite propagées au tubercule calcanéen et aux doigts, affectant tout le pied. En plus de la douleur, un œdème se forme, la couleur de la peau change, la température locale augmente;
  • sésamoïdite. La maladie est associée à une fracture de deux os sésamoïdes fragiles, qui sont responsables de la flexion-extension du gros orteil et du développement du processus inflammatoire dans des tissus proches. Les symptômes typiques sont un gonflement et une douleur au pouce;
  • maladies de la peau (verrues plantaires, cors, cors, mycoses). Toutes ces conditions provoquent de la douleur, associée au port de chaussures inconfortables ou de mauvaise qualité. La nature de ces douleurs est douloureuse, lancinante, pire en marchant;
  • pathologies vasculaires, troubles métaboliques. Les crampes douloureuses avec de tels troubles sont assez prononcées, accompagnées d'une sensation de chaleur ou de froid dans les membres inférieurs, d'une prolifération du réseau vasculaire (toile veineuse). Le trouble métabolique affecte la composition organique des structures osseuses, le bon fonctionnement des muscles et des tissus articulaires. Cela entraîne des sensations douloureuses au pied;
  • la déformation en valgus du pied est caractérisée par sa déformation, à la suite de laquelle le pouce est déplacé sur le côté. Cela entraîne une altération de la démarche, l'apparition de douleurs et d'autres conséquences désagréables.

Si vous soupçonnez une déformation du pied, vous devez contacter d'urgence un orthopédiste ou un traumatologue pour identifier la cause et le traitement d'urgence. Les formes lancées de la maladie nécessitent une intervention chirurgicale et un suivi par un endocrinologue.

Diagnostique

Une variété de raisons qui provoquent l'apparition de douleurs aux pieds nécessite un diagnostic qualifié. L'examen qualitatif joue un rôle important pour poser le bon diagnostic et choisir une méthode de traitement. Les méthodes de diagnostic initial comprennent:

  • étudier les antécédents médicaux. Vous permet d'identifier les causes qui pourraient affecter directement ou indirectement le développement de la pathologie;
  • examen physique. Le médecin évalue l'état général du patient et le membre endommagé lui-même: la localisation exacte de la douleur, l'intégrité de la peau (plaies, ulcères), un changement de couleur, la présence d'œdème ou de tumeur dans la zone du pied sont déterminées.

Clarifier les mesures de diagnostic:

  • tests urinaires généraux et détaillés;
  • un test sanguin pour évaluer ses marqueurs biochimiques;
  • L'imagerie par résonance magnétique vous permet d'évaluer l'état des tissus musculaires, osseux et articulaires, des tendons des pieds. L'étude est considérée comme la plus précise, car elle permet de comprendre ce qui cause exactement la douleur: des dommages aux muscles, aux tendons, aux os, ou elle fait mal aux articulations du pied;
  • L'examen aux rayons X est nécessaire pour identifier avec précision les changements organiques et les processus pathologiques dans les structures osseuses;
  • la tomodensitométrie est conçue pour l'étude en couches du tissu osseux des membres inférieurs. Les résultats obtenus vous permettent d'établir avec précision le diagnostic. Par conséquent, la tomodensitométrie est la dernière étape de l'examen, confirmant les procédures de diagnostic précédentes.

Les méthodes de diagnostic sont déterminées par un spécialiste sur la base de l'état général et des caractéristiques individuelles du patient, des symptômes concomitants et des antécédents médicaux.

Traitement de la douleur au pied

Lorsque les articulations du pied sont très douloureuses, que faire, le médecin vous le dira. Après avoir déterminé la cause de l'inconfort, le traitement doit être commencé dès que possible. Cela évitera de graves complications et le développement de maladies concomitantes. La thérapie combinée comprend:

  • prendre des médicaments;
  • physiothérapie;
  • gymnastique médicale;
  • porter des orthèses;
  • intervention chirurgicale (si nécessaire).

Dr Sperling à propos de la maladie:

Thérapie médicamenteuse

Le traitement consiste à prendre des médicaments qui peuvent arrêter la douleur, soulager l'inflammation, réduire l'enflure et d'autres symptômes désagréables. La nomination des médicaments est effectuée uniquement par un médecin, en tenant compte de la maladie qui a causé une gêne au pied:

  • pour éliminer la douleur, une administration orale d'analgésiques est prescrite;
  • les antibiotiques sont recommandés pour supprimer le processus inflammatoire ou l'infection;
  • si la douleur au pied est causée par une infection fongique, l'utilisation de médicaments antifongiques (onguents, gels à usage local) est nécessaire;
  • en cas de douleur insupportable, l'injection d'anesthésiques est autorisée (solutions de Lidocaïne, Novocaïne);
  • pour les tumeurs, l'oedème, l'hyperémie, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (Diclofénac, Ibuprofène) sont prescrits sous forme de comprimés, de pommades ou de gels;
  • avec des crampes musculaires, il est nécessaire de prendre des relaxants musculaires avec des complexes vitamino-minéraux (Cavinton, Actovegin).

Si une douleur aux pieds est survenue en raison d'un dysfonctionnement de la glande thyroïde, du foie ou des reins, il est nécessaire de diriger tous les efforts pour traiter la maladie sous-jacente. Il est nécessaire de consulter un spécialiste étroit et un traitement selon ses recommandations. Habituellement, après avoir éliminé la maladie sous-jacente, l'inconfort des membres inférieurs distaux disparaît.

Même les problèmes articulaires «négligés» peuvent être guéris à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour..

Physiothérapie

En plus du traitement médicamenteux, les médecins recommandent la physiothérapie - thérapie par ondes de choc et par résonance magnétique. Ces procédures augmentent le tonus des muscles et des nerfs des membres inférieurs, restaurent leur capacité motrice, soulagent une personne de la douleur, améliorent la circulation sanguine, accélèrent les processus métaboliques et soulagent l'enflure et la rougeur de la peau.

On peut prescrire aux patients des applications de boue, des massages, des ultrasons, une thérapie au laser et aux rayons X. Un tel traitement vise à éliminer les manifestations de la pathologie et à prévenir les complications et les rechutes..

Physiothérapie

La gymnastique thérapeutique est un remède efficace contre la douleur aux pieds, prévenant diverses pathologies du système musculo-squelettique (pieds plats, névrome de Morton, arthrite, goutte et autres maladies). Un ensemble spécial d'exercices vise à améliorer la circulation sanguine, à étirer l'appareil musculo-ligamentaire, ce qui augmente la force et la flexibilité du bas de la jambe. Par conséquent, lorsque les articulations font mal, les pieds nécessitent des exercices de fitness réguliers:

  1. En position debout, soulevez les «chaussettes», attardez-vous dans cette position pendant 10 secondes, revenez à la position d'origine.
  2. En restant dans la même position (debout sur un pied plein), «arrachez» les orteils du sol vers le haut. Maintenez la position pendant 10 secondes et revenez à la position de départ.
  3. Sans changer de position, repliez les pieds vers l'intérieur pendant 15 secondes. Répétez l'exercice 20 fois.
  4. En position assise, levez une jambe (les doigts regardent strictement vers le haut). Effectuez 10 mouvements circulaires du pied. Répétez avec l'autre jambe.
  5. Assis sur une chaise, soulevez les deux jambes parallèlement au sol. Tirez les chaussettes vers vous avec force, en restant dans une telle position pendant 5 secondes, abaissez vos jambes. Répétez 20 fois.

Produits orthopédiques

Le port de semelles orthopédiques-supports de voûte plantaire (orthèses) fait partie intégrante d'une thérapie complexe pour une douleur constante dans les jambes. Ils aident à éliminer l'inconfort et le gonflement, la répartition correcte des charges sur les pieds, empêchent la formation de cors et de callosités, facilitent le port de chaussures inconfortables.

Chirurgie

La chirurgie est indiquée pour le traitement conservateur inefficace, les anomalies héréditaires ou acquises du pied, les blessures traumatiques graves:

  • chirurgie des fractures lorsqu'un repositionnement est nécessaire (comparaison correcte des fragments d'os cassés et déplacés);
  • implantation d'implants ou de structures de support et de rétention dans l'os;
  • arthroscopie pour enlever les fragments d'articulations cassés ou endommagés;
  • ostéotomie.

Remèdes populaires

Beaucoup de gens sont enclins à des méthodes de traitement à domicile avec la médecine traditionnelle. Mais en cas de douleur dans les membres inférieurs, il est strictement interdit d'utiliser une telle thérapie, car un tel symptôme peut parler de maladies graves des organes internes. Bien que de nombreux médecins se félicitent de l'utilisation de la médecine alternative dans le traitement de la douleur dans les jambes, il est toujours nécessaire d'appliquer telle ou telle prescription dans la pratique uniquement après avoir consulté un médecin. Les plus efficaces sont les suivants:

Bouillon de conifères pour les bains:

  1. 100 g d'aiguilles de pin sèches pour 1 litre d'eau bouillante.
  2. Faire bouillir à feu doux pendant 5 minutes, laisser mijoter au bain-marie pendant encore une demi-heure.
  3. Insister jusqu'à ce qu'il soit complètement refroidi, filtrer.
  4. Verser dans un bassin et faire monter les pieds pendant 15 minutes.

Teinture de racine de consoude:

  1. 1 cuillère à soupe. l verser 1 litre de matières premières d'alcool (40% alk.).
  2. Insister dans un endroit sombre et sec pendant 3 semaines, diluer 2 litres d'eau.
  3. Prendre pendant 1 mois vers l'intérieur pour 1 cuillère à soupe. l trois fois par jour 10-15 minutes avant les repas.

Infusion de stigmatisation du maïs:

  1. 4 cuillères à soupe. l matières premières sèches versez 1 litre d'eau bouillante.
  2. Insister sous le couvercle pendant une demi-heure.
  3. Filtrer et boire 100 ml toutes les 2 heures.
  4. Le cours de la thérapie - 1,5 mois.

Prévention de la douleur au pied

Les mesures préventives comprennent l'observation des règles simples d'un mode de vie sain:

  • exercice régulier. Idéal pour ces fins sont la course, le vélo, le ski, la natation, la marche. Vous devez commencer les cours avec des charges minimales, augmentant progressivement leur intensité. Utilisez des chaussures de sport ou des semelles orthopédiques. Pétrir les pieds, surtout avant les prochains entraînements;
  • Portez uniquement des chaussures confortables faites de matériaux de qualité qui offrent un niveau d'amorti naturel. Vous ne devez en aucun cas porter des chaussures trop étroites ou trop lâches, ce qui peut entraîner de graves déformations du pied. Les femmes n'ont pas besoin de «se laisser emporter» avec des chaussures à talons hauts, autant que possible pour réduire leur temps de port;
  • effectuer un auto-massage des pieds. Pour ce faire, un pétrissage élémentaire des pieds avec les doigts, un roulement d'une balle de tennis de la chaussette au talon convient. Pendant la saison chaude, vous pouvez souvent marcher pieds nus sur l'herbe, le sable et le froid - sur des tapis de massage orthopédiques;
  • contrôlez votre poids. Les kilos en trop augmentent la charge sur les pieds;
  • respectez une alimentation saine. Exclure les aliments nocifs de l'alimentation (épicé, gras, salé, fumé, bonbons, café, alcool). Inclure dans le menu des produits enrichis en vitamines et minéraux nécessaires au fonctionnement de l'organisme;
  • prenez un repos au moindre inconfort et une légère douleur dans les pieds. Pour ce faire, vous devez prendre une position horizontale et lever les jambes, en plaçant un rouleau ou un oreiller sous eux. La tension disparaîtra, les muscles des membres inférieurs se relâcheront, le flux sanguin se normalisera;
  • ne pas se soigner soi-même avec une douleur régulière aux pieds. Si les sensations douloureuses sont devenues permanentes, il est urgent de demander de l'aide. Seul un spécialiste déterminera la cause de l'inconfort et, éventuellement, empêchera le développement de pathologies graves.

Toutes les maladies du pied existantes conduisent à une mobilité limitée et à l'apparition de douleur. Dans les cas avancés, les pathologies du pied provoquent un handicap. Par conséquent, un maximum d'efforts doit être fait pour empêcher leur développement. En suivant des mesures préventives simples, les violations possibles peuvent être évitées et la santé de nombreux autres organes peut être maintenue..