Douleur au pied sous les doigts lors de la marche - causes possibles et mesures à prendre

  • Blessure

La charge qui tombe constamment sur le pied d'une personne est très sensible. De plus, une exposition intense se produit tout au long de la journée de travail et il n'est pas toujours possible de fournir un repos approprié et des procédures qui favorisent la récupération.

Le pied humain possède un grand nombre de caractéristiques anatomiques qui peuvent être exposées à des effets dangereux, à la fois internes et externes. En cas d'affaiblissement du corps après avoir reçu une lésion traumatique ou infectieuse du pied, des processus peuvent se former pour initier des pathologies plus graves.

Douleur au pied sous les doigts lors de la marche

Ce symptôme provoque rarement de graves inquiétudes chez les personnes. La plupart attribuent la douleur du pied sous les doigts à une fatigue banale, ce qui est fondamentalement le cas. Néanmoins, dans certains cas, si après le repos et les procédures de relaxation, l'effet de la douleur n'a pas disparu ou s'est manifesté rapidement, il est nécessaire de consulter un médecin.

Les causes de ces manifestations de douleur peuvent être variées et le diagnostic des facteurs qui les provoquent n'est pas toujours une tâche facile, en particulier dans les premiers stades du développement de la pathologie.

Les causes

Au départ, il est assez difficile de trouver les raisons pour lesquelles la douleur au pied se produit. Pour ce faire, vous devez subir un examen avec un médecin à l'aide de diagnostics instrumentaux. Les causes les plus courantes de ces symptômes sont:

  1. Violation des fonctions des ligaments. En raison d'une surcharge ou d'une déchirure, les ligaments peuvent être enflammés, provoquant une gêne grave. Un repos normal ne suffit pas pour récupérer.
  2. Pied plat. Elle est causée par une déformation osseuse de telle sorte que l'arche anatomique du pied descend et disparaît complètement. Cela prive le corps de l'amortissement nécessaire qui pose problème..
  3. Arthrite. Avec une telle maladie, l'inflammation commence dans diverses articulations du pied. Peut se produire en raison de blessures ou d'une accumulation de sel..
  4. Arthrose Destruction structurelle qui détruit et déforme le tissu cartilagineux. Il devient insuffisamment élastique et protège les os des frottements..
  5. Maladie variqueuse. Avec cette pathologie, une expansion excessive des veines se produit, ce qui entraîne leur étirement et leur gonflement des tissus adjacents.
  6. Bursite inflammatoire. Les processus négatifs affectant le tendon d'Achille provoquent des symptômes de douleur qui répondent au bout des doigts sur le pied.
  7. Ostéoporose. La maladie provoque une diminution de la densité osseuse, ce qui les rend plus fragiles. La formation de cavités dans celles-ci entraîne des fissures et des micro-blessures, qui deviennent une source de douleur.
  8. Névrome de Morton. Se manifeste souvent en raison du port régulier de chaussures à talons hauts. Il y a une compression indésirable de l'avant-pied et une nouvelle inflammation des faisceaux nerveux.

Pourquoi est-ce dangereux

L'inflammation des articulations et des tendons, la présence de manifestations infectieuses, un surmenage prolongé du pied tôt ou tard peuvent provoquer des douleurs périodiques. Ils peuvent provoquer de graves malaises non seulement pendant la marche, mais aussi dans les moments de repos, empêchant le pied de se reposer normalement. Si la pathologie se développe, la zone de sa lésion s'agrandit, augmentant les manifestations de la douleur non seulement sous les doigts, mais dans tout le pied.

Selon la maladie du pied, diverses déformations des doigts peuvent apparaître au fil du temps, les articulations peuvent être élargies en raison d'un œdème persistant. Callosités et cors, divers épaississements de la peau peuvent survenir. Au fil du temps, il peut être difficile de porter des chaussures qui commencent à mettre trop de pression, la démarche commencera à changer.

Diagnostique

Il est très important de diagnostiquer correctement et en temps opportun de telles douleurs. Cela est dû au fait que plusieurs maladies peuvent survenir dans le pied et ne peuvent pas toutes être traitées rapidement. Lors de la détermination des causes de la douleur pendant la marche, il est nécessaire d'utiliser plusieurs approches pour étudier l'état de tous les groupes musculaires, tendons et articulations.

En plus d'examiner un médecin, il est nécessaire d'utiliser les principales méthodes instrumentales - il s'agit d'une radiographie du pied, d'un examen IRM ou CT, ainsi que d'un examen arthroscopique du pied à la discrétion du médecin. La nomination d'analyses de sang et d'urine en laboratoire est également jugée nécessaire..

Traitement et quoi faire

Les activités qui peuvent soulager la douleur au pied pendant la marche dépendent des facteurs qui les provoquent. Le traitement est prescrit sur la base des données d'analyse et des diagnostics. Un ensemble de mesures comprend de tels moyens:

  • Nomination de repos maximum. Le médecin recommande de réduire l'effet physique sur le pied afin que le corps commence à se récupérer. Les semelles orthopédiques sont choisies en fonction de l'état du pied, leur port donnera une position anatomiquement correcte et empêchera le développement de pathologies, le scotch peut être utilisé.
  • Prendre des médicaments. Ils comprennent nécessairement des analgésiques et des diurétiques contre les poches, des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Dans le cas d'une maladie telle que l'ostéoporose, des préparations hormonales sont recommandées. Obligatoire en cas d'endommagement des structures cartilagineuses, des chondroprotecteurs sont prescrits. Pour améliorer la récupération de toutes les articulations, il est nécessaire de prendre des complexes vitamino-minéraux, des onguents chauffants externes et des frottements.
  • Méthodes de physiothérapie. La thérapie par la boue et la thérapie par ondes de choc sont particulièrement recommandées. Une exposition supplémentaire peut être déterminée par le médecin.
  • Thérapie manuelle. Son utilisation est basée sur une exposition spécialisée utilisant des techniques passives sur la zone douloureuse. Soulage très efficacement les blocages fonctionnels et le stress.

Le pied sous les doigts fait mal en marchant

Les médecins rencontrent souvent des plaintes de patients concernant la douleur et l'inconfort dans la zone des pieds. Ce symptôme est une manifestation de diverses maladies du système musculo-squelettique. La douleur au pied peut être limitée ou diffuse. Afin de choisir les bonnes tactiques de traitement, vous devez vous assurer que le diagnostic est correct. Si une personne a mal au pied en marchant, diverses maladies du système ostéoarticulaire peuvent contribuer à ce phénomène. Ces pathologies peuvent survenir aussi bien sous forme aiguë que chronique..
De tels facteurs peuvent affecter le développement de l'inconfort: maladies des vaisseaux des membres inférieurs, pathologies de l'appareil articulaire, lésions traumatiques du pied, maladies du système nerveux périphérique. Une douleur locale au pied sous les doigts lors de la marche peut affecter de manière significative la qualité de vie d'une personne. Voici les principales causes de douleur au pied lors de la marche.

Les causes

Bursite

Bursite du pied
Avec cette maladie, un processus inflammatoire chronique se forme dans la capsule périarticulaire. La localisation du processus est le tendon d'Achille. La douleur avec bursite se propage souvent à la zone sous les orteils.La douleur se caractérise par une augmentation de la marche.
Les symptômes de cette maladie comprennent:

  • œdème local dans la région du tendon d'Achille;
  • douleur et inconfort au pied en marchant;
  • rougeur de la peau dans la zone touchée.

S'il est douloureux pour une personne de marcher et de marcher sur le pouce, une activité physique excessive, des sports professionnels, des agents pathogènes infectieux, ainsi que la présente arthrose des articulations peuvent affecter cela..

Fasciite

Dans les conditions domestiques, cette maladie est appelée éperon du talon. La fasciite est caractérisée par une prolifération pathologique du tissu osseux, qui finit par opprimer les vaisseaux sanguins et les terminaisons nerveuses situés dans les tissus mous du talon. Cette maladie se caractérise par le tableau clinique suivant:

  • œdème local au site de formation de l'excroissance osseuse;
  • ça fait mal de se déplacer;
  • douleur au repos.

Les facteurs suivants peuvent affecter le développement de la fasciite plantaire: pénétration d'agents pathogènes infectieux dans le corps, lésions traumatiques du calcanéum, pied plat longitudinal ou transversal, polyarthrite rhumatoïde.

Arthrite

Si une personne se blesse un pied au milieu en marchant, cette condition est souvent déclenchée par la formation d'arthrite de petites articulations. La douleur arthritique a tendance à s'aggraver le matin après le réveil.
Cette maladie est caractérisée par le complexe de symptômes suivant:

  • rougeur de la peau sous les orteils;
  • raideur dans les articulations phalangiennes après le réveil du matin;
  • la semelle ou le milieu du pied gonfle;
  • fatigue des jambes lors de la marche.

Cette maladie peut survenir sous forme goutteuse, ainsi que sous forme d'arthrose et de polyarthrite rhumatoïde..

Pied plat

Pied plat
La forme longitudinale ou transversale des pieds plats est l'une des maladies les plus courantes de la planète. La cause de cette condition est la faiblesse de l'appareil ligamento-musculaire du pied, ainsi qu'une charge statique sur les jambes.
Les symptômes des pieds plats comprennent:

  • aplatissement du pied, accompagné d'une usure rapide des chaussures;
  • fatigue des pieds;
  • crampes fréquentes;
  • douleur en marchant.

Cette maladie peut être à la fois acquise et congénitale. S'il y a une charge inégale sur le pied, une personne commence à ressentir de l'inconfort et de la douleur dans la zone de l'arc externe ou interne.

Névrome

Pour les femmes, cette maladie devient un sérieux obstacle au port de talons. Avec le névrome de Morton, les femmes se plaignent de douleurs dans la semelle, en particulier lorsqu'elles marchent sur l'orteil. Cette condition pathologique est caractérisée par une augmentation de l'épaisseur des troncs nerveux interdigitaux..
Le névrome de Morton appartient à la catégorie des tumeurs bénignes du tissu nerveux. Cette maladie se caractérise par une augmentation de la douleur pendant la marche, ainsi que la formation d'un œdème local des tissus mous du pied.

Ténovaginite

Le plus souvent, cette condition est provoquée par des dommages traumatiques aux tissus mous du pied. Un diagnostic fiable ne peut être établi que sur la base de données radiographiques. Pour le pied de marche, le tableau clinique suivant est caractéristique:

  • œdème local de la voûte externe du pied;
  • mal aux pieds.

Souvent, la raison de la formation d'une tendovaginite est le port de chaussures qui ne sont pas de taille.

Blessures

Entorse
Les dommages traumatiques au pied entraînent de nombreux problèmes, parmi lesquels la douleur lors de la marche est en premier lieu. La localisation de la douleur dépend de l'emplacement de la lésion. Un seul coup intense, ainsi qu'une application régulière de microtraumatismes sur une certaine zone, peuvent provoquer des dommages traumatiques..
La douleur sous les doigts lors de la marche se produit dans le contexte de telles blessures:

  • Fractures des phalanges des doigts, ainsi que des perforations et des fissures dans le calcanéum causées par une chute aux pieds.
  • Étirement ou déchirure de grands et petits ligaments. Cette blessure traumatique est causée par des sauts infructueux et des secousses rapides d'un endroit. Avec la déchirure des ligaments, un œdème local et une douleur au site de la lésion sont observés.

En cas de blessures traumatiques des pieds, seul un médecin pourra aider à rectifier la situation, dont le traitement devrait être opportune.

L'ostéoporose

Une diminution de la quantité d'ions calcium dans le tissu osseux conduit à la formation d'ostéoporose. Dans ce cas, le pied fera non seulement mal, mais le risque de fractures osseuses augmentera également..

Diagnostique

La personne qui s'inquiète de la douleur à un pied en marchant, les causes de cette condition sont importantes. Tout d'abord, une consultation avec un traumatologue et un orthopédiste est recommandée. Le diagnostic initial est établi sur la base d'une enquête auprès des patients, d'une analyse des plaintes, ainsi que sur la base d'une inspection visuelle du pied.
Comme méthodes de recherche supplémentaires, les procédures suivantes sont recommandées:

  • Examen aux rayons X;
  • arthroscopie des petites articulations;
  • résonance magnétique ou tomodensitométrie.

Le diagnostic de laboratoire est une méthode de recherche supplémentaire visant à identifier les marqueurs du processus inflammatoire et les signes de lésions articulaires rhumatoïdes. Dans ce cas, le patient est recommandé de telles études:

  • examen clinique général des échantillons de sang;
  • test sanguin pour tests rhumatismaux;
  • analyse biochimique.

Traitement

S'il y a des douleurs au pied, la thérapie est prescrite par le médecin traitant sur la base d'études en laboratoire et instrumentales. Pendant le traitement, le patient doit suivre ces recommandations:

  • porter des semelles orthopédiques, sélectionnées individuellement;
  • minimiser l'activité physique sur le pied endolori;
  • privilégier les chaussures orthopédiques;
  • les femmes sont invitées à refuser temporairement de porter des chaussures à talons hauts.

Conservateur

Selon la cause de la maladie, une personne est prescrite de prendre certains groupes de médicaments. Ces fonds comprennent:

En cas de lésions traumatiques des os et des ligaments, une personne se voit prescrire des bandages élastiques du membre affecté, du scotch, ainsi que l'application d'une attelle ou d'un plâtre.
Le massage du membre affecté aide à faire face à l'inconfort et à la douleur. Cette procédure aide à améliorer la circulation sanguine locale, à normaliser le drainage lymphatique et les processus métaboliques dans les tissus mous..
Si nécessaire, une personne peut effectuer un auto-massage des pieds. Le massage thérapeutique comprend des techniques pour caresser légèrement, frotter et pétrir doucement. Pour améliorer l'effet, le massage est effectué à l'aide de pommades et de gels chauffants et analgésiques..

Gymnastique

Dans le traitement de maladies telles que la tendovaginite et les pieds plats, la gymnastique thérapeutique est un élément important de la thérapie. À des fins thérapeutiques, il est recommandé d'effectuer de tels exercices:

  • Mouvements de rotation avec les deux pieds. Il est recommandé d'effectuer ce type d'exercice en position assise ou couchée avec les jambes baissées. Les mouvements de rotation sont effectués simultanément pour 10 répétitions dans chaque direction..
  • Soulever des pièces avec vos orteils. À cette fin, il est recommandé que les doigts ou les orteils attrapent un chiffon ou des crayons sur le sol..
  • Rouler une petite balle sur le sol. À cette fin, vous pouvez utiliser la balle pour le tennis de table. Lors de l'exercice, les pieds doivent être nus.

Populaire

Les techniques de médecine alternative agissent comme un complément efficace au traitement conservateur. À des fins thérapeutiques, les méthodes suivantes sont utilisées:

  • Bains de pieds cicatrisants. Vous pouvez soulager l'inconfort et la douleur avec des bains de pieds chauds avec l'ajout d'huiles naturelles de romarin, de genévrier, d'eucalyptus et de lavande. Pour préparer le bain, il est nécessaire de verser de l'eau dans un récipient émaillé ou en plastique et d'y ajouter 4 à 5 gouttes d'huile essentielle. La température de l'eau doit être de 38 à 40 degrés.
  • Douche de pied contrastée. Cette procédure améliore non seulement la circulation sanguine dans les membres inférieurs, mais tempère également tout le corps. Il est recommandé d'effectuer une coulée de pieds contrastée le matin.
  • Traitement à froid. L'application de récipients contenant de la glace aide à soulager l'inflammation et l'œdème locaux. Dans cette procédure, il est important de ne pas en faire trop, afin de ne pas provoquer d'hypothermie. Le temps de rétention de la glace est de 2-3 minutes.

L'utilisation de méthodes de médecine traditionnelle n'est autorisée que si ces procédures sont convenues avec le médecin traitant. Toute tentative d'automédication peut entraîner une exacerbation de la situation..

Douleur au pied près des doigts

En raison de la complexité de la conception et de la nécessité de supporter de lourdes charges, les personnes rencontrent souvent des douleurs dans la plante du pied plus près des doigts. Il y a beaucoup de facteurs qui causent de l'inconfort. Ils comprennent à la fois des produits tout à fait inoffensifs et très graves. Par exemple, la douleur est causée par des ongles incarnés ordinaires, des cors, des cors, des verrues, des chaussures inconfortables. Mais il y a des affections beaucoup plus graves qui conduisent à une douleur de tout le pied ou se concentrent dans n'importe quelle partie de celui-ci.

Raisons de la douleur au pied

Les médecins prennent en compte plusieurs groupes de causes qui provoquent une gêne ou une douleur intense. Ça peut être:

  • excroissances osseuses;
  • surmenage de la jambe;
  • dommages aux tissus mous;
  • nerfs pincés;
  • complications d'une maladie diabétique;
  • pathologie du pied;
  • maladies dystrophiques des articulations et des os;
  • blessures
  • processus inflammatoires dans le pied;
  • phlébeurysme.

Parlant de la nature différente de la douleur, les gens se plaignent de picotements, d'engourdissements, de douleurs, de sensations aiguës et ternes.

Les blessures comprennent:

  • luxations;
  • ecchymoses;
  • élongation;
  • fractures
  • fissures;
  • déplacement articulaire;
  • larmes de ligament.

L'insidiosité d'une ecchymose, même mineure, est qu'au fil des ans, elle peut entraîner des processus destructeurs dans le cartilage et le tissu osseux tels que l'arthrite, l'arthrose et diverses inflammations. À cet égard, il est préférable de consulter un traumatologue et de s'assurer que 26 os, muscles et ligaments du pied ne sont pas endommagés. Si une pathologie est détectée, le médecin prescrit un mode doux à la jambe, une immobilisation, un plâtre ou un bandage serré.

Ce sont loin de toutes les raisons qui provoquent des douleurs dans les jambes en soulevant le pied, les doigts et d'autres endroits. Par exemple, l'ostéoporose est dérangeante en mouvement et au repos. La maladie survient chez les personnes ayant des problèmes métaboliques, peu de mouvement, un âge avancé. Les os perdent du calcium et du phosphore, deviennent cassants. La douleur sous les doigts est caractéristique. La maladie menace de fractures, ce qui est très dangereux pour les patients d'une catégorie d'âge plus avancée. Guérit lentement et ne donne pas toujours le résultat souhaité. Calcium, vitamine D - les principaux médicaments conçus pour améliorer l'état du tissu osseux.

Facteurs menant à la douleur

  1. Les pieds plats sont une cause fréquente de douleur aux pieds. Apparaît le plus souvent en raison d'un déséquilibre de la charge sur les jambes. Cela conduit à un lissage de la voûte plantaire, à la localisation naturelle des os, à la compression des nerfs et des vaisseaux sanguins. Une maladie fortement développée provoque douleur et boiterie.
  2. Les pathologies de nature déformante incluent le «pied de cheval». La maladie entraîne une parésie du pied, c'est-à-dire qu'une personne ne la ressent pas, au lieu de marcher sur le pied, la fesse. En fait, le pied est paralysé.
  3. La cause est l'inflammation. Un pied de pied plus proche des doigts peut faire mal en raison de processus inflammatoires dans ses différentes parties. Par exemple, la tendovaginite, la bursite, la fasciite, la ligamentite se font sentir dans les douleurs, l'enflure et la fièvre. La lésion purulente n'est pas exclue. La pratique dit que parmi les affections de ce groupe, le panaritium est le plus courant - inflammation des doigts, accompagnée de suppuration, et d'ostéomyélite, lésions osseuses purulentes.S'il est assez simple de se débarrasser de la première maladie humaine très désagréable - le chirurgien dissèque la suppuration, extrait le contenu pathogène et désinfecte la surface de la plaie, puis la seconde est une pathologie très grave, qui peut même conduire à la nécessité d'une amputation.
  4. Problèmes de circulation sanguine. Une attention et une consultation séparées d'un phlébologue nécessitent des troubles circulatoires. Si vous faites attention au fait que les doigts sont froids, ont une couleur pâle et à temps pour ne pas permettre à la maladie d'affecter considérablement l'état des vaisseaux, vous pouvez vous passer de chirurgie.

Si la marche provoque des douleurs dans l'élévation du pied, du bas de la jambe, du mollet et des signes inquiétants qui indiquent un dysfonctionnement des vaisseaux sanguins, la maladie variqueuse n'est pas exclue. La gravité et le gonflement des jambes au fil du temps sont remplacés par de la douleur, des «étoiles des vaisseaux», des ganglions veineux qui dépassent de sous la peau, ce qui indique un étirement excessif des veines, une stagnation du sang et une lente intoxication du corps par des toxines. Après tout, en raison d'une mauvaise circulation sanguine, les résultats des fonctions vitales des tissus sont affichés à un rythme insuffisant. Si au début de la maladie, les onguents, les gels, le port de bas élastiques, les golfs aident, alors quand la condition est en cours, vous devez faire l'opération.

L'endartérite oblitérante peut entraîner des conséquences désastreuses. La pathologie est également associée à une circulation irrégulière, qui au fil du temps conduit à:

  • boiterie;
  • douleur aux pieds;
  • l'apparition d'ulcères;
  • nécrose de la peau;
  • gangrène.

Si le processus de lésions vasculaires est allé loin, alors sans opération microchirurgicale, une personne est condamnée à un handicap.

Un cours similaire a une pathologie, qui est figurée comme le «pied diabétique». La personne ressent également des douleurs nocturnes, des crampes, un engourdissement, des picotements. Il est impératif de s'assurer que:

  • la couleur de la peau a changé;
  • il y avait une sensation de froid quand il n'y avait aucune raison;
  • les cheveux sont tombés;
  • rayé lors du pelage.

La famine en oxygène peut provoquer des changements gangreneux.

5. Pathologies systémiques. La douleur au pied près des doigts lors de la marche provoque des maladies de tout l'organisme. Par exemple:

Si la première maladie est la conséquence d'un métabolisme incorrect, ce qui conduit à l'accumulation de sels dans les articulations, les deux suivantes sont auto-immunes. Leur étiologie est mal connue, mais on sait que le corps attaque ses propres cellules et tissus, les considérant comme étrangers. À cause de ce:

  • les articulations sont détruites;
  • le cœur souffre;
  • les organes internes échouent progressivement.

Que faire?

Les personnes qui ont mal à soulever le pied et d'autres parties de celui-ci se demandent naturellement quoi faire à ce sujet. Tout d'abord, ne pas établir de diagnostic ni prescrire de traitement. Il existe de nombreuses maladies qui font mal, elles sont très hétérogènes. Même un médecin ne sera pas toujours en mesure de dire à cent pour cent quel type de maladie est coincé dans les pieds. Diagnostics requis.

Maintenant, ils utilisent activement les capacités de l'échographie, de la tomographie, qui aident à voir de visu ce qui se passe à l'intérieur. En conséquence, la douleur sur la plante du pied sous les orteils nécessite différents traitements. Très probablement, des consultations de plusieurs spécialistes seront nécessaires. Ça peut être:

Chacun d'eux a son propre ensemble de méthodes de traitement utilisées en fonction du cas spécifique..

Pied douloureux dans la zone du petit doigt

La douleur au pied près des doigts est un symptôme ambigu. Elle peut survenir lors d'un surmenage élémentaire ou lors du port de chaussures inconfortables, et peut signaler une maladie grave. Par conséquent, si ce symptôme ne disparaît pas pendant la journée, vous devriez vous dépêcher avec une visite chez un spécialiste.

Divers facteurs provoquent des douleurs dans la voûte plantaire ou les doigts. De tels symptômes peuvent survenir si vous devez marcher longtemps ou si une personne porte constamment des chaussures inconfortables. Cependant, cette douleur dans les pieds disparaît assez rapidement. Néanmoins, si la douleur dans les jambes devient permanente, cela signifie souvent qu'une maladie grave se développe. En règle générale, nous parlons de maladies de l'appareil ostéoarticulaire, des vaisseaux et des tissus mous des pieds. Pour déterminer la raison exacte pour laquelle telle ou telle zone du pied fait mal, un médecin orthopédiste vous aidera.

Le pied est une structure anatomique complexe qui unit 26 os qui forment deux arcades du pied - arc longitudinal et transversal. Les os du pied, à leur tour, sont reliés à l'aide de tissu fibreux, c'est-à-dire à travers les ligaments. Les muscles de levage du pied, ainsi que le fascia plantaire, maintiennent la stabilité de la section médiane. Le pied est caractérisé par la présence d'un groupe musculaire profond et superficiel qui provient de la partie inférieure de la jambe inférieure et est attaché aux os à différents niveaux. À l'intérieur des jambes, il y a également des dépôts de graisse, qui servent à compenser l'énergie des coups, qui sont inévitables lors de la marche, du saut et de la course.

La douleur dans la voûte plantaire, au niveau des doigts ou dans d'autres régions du pied, qui peut apparaître lors de la marche et même au repos, signale toujours certaines violations de ces structures internes. Quand et dans quelles circonstances elle survient, ainsi que sa dislocation - ce sont les clés pour comprendre la raison de son apparition. Dans une situation où la voûte plantaire ou la zone proche des doigts est douloureuse, le corps humain réagit aux changements et active le «mode d'urgence» afin de réduire l'intensité de ces sensations. Les changements biomécaniques et l'apparition de la maladie sont tout à fait capables d'interférer avec le mouvement normal et peuvent provoquer des dommages encore plus importants..

Une douleur intense dans la zone du pied et de ses doigts se produit pour diverses raisons. Elle est souvent provoquée par de telles maladies:

L'arthrite est souvent indiquée par une douleur intense qui survient la nuit. Chaque type d'arthrite se caractérise par des dommages à certaines articulations. Ainsi, avec l'arthrite réactive et psoriasique, ainsi qu'avec la goutte, l'articulation enflée du pouce indique une maladie. Une caractéristique supplémentaire de cette pathologie est le fait qu'une bosse se forme dans le doigt affecté. Si nous parlons de polyarthrite rhumatoïde, alors avec elle les articulations de tous les doigts font mal et leur gonflement est observé.

Des maladies de ce type, affectant les gros orteils, se trouvent généralement chez les femmes. La même chose peut être dite à propos de l'hallux valgus, qui couvre également souvent la plante des pieds. Il n'y a qu'une seule raison à de tels phénomènes - le port prolongé de chaussures étroites à talons hauts. Ces chaussures provoquent la déviation du pouce vers l'intérieur, à cause de laquelle il est fermement pressé contre le deuxième orteil. L'os saillant se prête à un traumatisme supplémentaire lors de la marche et se déforme avec le temps..

Ensuite, non seulement l'os change (la grosseur grossit), mais l'articulation entière (devient plus large). Une personne malade se plaint de mouvements limités dans une articulation déformée, et avec une forme grave d'arthrose, le doigt semble geler dans la mauvaise position et il est assez difficile de revenir à sa position normale.

Diverses blessures aux pieds provoquent souvent une traction désagréable ou, inversement, un syndrome de douleur aiguë, qui, en règle générale, accompagne l'enflure et l'œdème. Les blessures résultent souvent de:

  • pression ou un virage brusque du pied;
  • influences extérieures (chaussures inconfortables);
  • entorses, muscles, ainsi que fractures osseuses;
  • charge excessive sur les muscles, leur choc ou leur rupture;
  • microtraumatisme dû à une surcharge des structures du pied;
  • déformations du pied (pieds plats, «bosse», «éperon»).

Par conséquent, si une personne soupçonne une blessure, c'est-à-dire que la jambe fait non seulement mal, mais gonfle également, ne retarde pas le traitement d'un établissement médical. Étant donné que les raisons et le traitement ne peuvent être déterminés que par un spécialiste, l'efficacité du traitement et une récupération rapide ultérieure en dépendent directement. Même s'il n'y a qu'une «bosse» ou abrasion sur la jambe, il vaut mieux s'assurer que ces blessures mineures n'entraînent pas de conséquences plus graves.

Avec des violations de ce type, des symptômes tels que des douleurs dans le pied d'en haut et en bas, des brûlures dans les pieds et même une perte de sensibilité sont souvent notés. On note deux maladies principales avec cet ensemble de symptômes: l'artériosclérose des artères et l'endartérite oblitérante. Dans les deux cas, la circulation sanguine dans les artères peut être observée, à cause de laquelle les tissus manquent d'oxygène. Conclusion: caviar, bas de jambe, pied, orteils douloureux, les pieds sont douloureux, l'apparence de la peau et des ongles en souffre. Mais ce ne sont là que quelques-uns des problèmes rencontrés au stade initial de développement de ces maladies. Si le traitement n'est pas commencé à temps, les conséquences seront très tristes.

Cependant, en plus des problèmes avec les artères, il est très souvent possible de rencontrer des maladies veineuses (varices). Une maladie telle que des varices apparaît sur les jambes en raison de violations de l'écoulement du sang veineux. Initialement, il se fait sentir par les "étoiles" vasculaires, dont souffrent le mollet, le pilon ou la cuisse. De plus, le caviar ou la cuisse commence à souffrir de veines nodulaires saillantes, qui accompagnent inévitablement les varices. Si nous parlons de sensations douloureuses, les veines font souvent mal après le dîner. Les veines font aussi souvent mal après un effort intense sur elles, et surtout une telle douleur vous ennuie avant d'aller au lit.

Pourquoi les varices font-elles mal? Se recroquevillant et s'étirant, les vaisseaux s'adaptent à une augmentation de la pression artérielle, ainsi qu'à un ralentissement du flux sanguin. Ce sont ces processus qui provoquent des douleurs en direction des faisceaux neurovasculaires. Les varices sont caractérisées par un flux sanguin artériel limité, en raison duquel une famine en oxygène est observée.

De plus, le caviar, le pilon, la cuisse souffrent de stagnation du sang veineux, dont le but est d'éliminer les produits de décomposition. Par conséquent, les varices s'accompagnent souvent d'un empoisonnement des cellules avec des toxines. Au fil du temps, cela entraîne des perturbations trophiques, caractérisées par une dégradation des tissus.

Comme déjà indiqué, le caviar, le pilon ou la cuisse souffrent initialement de la maladie. Si nous parlons des pieds, la douleur dans ces parties des jambes apparaît déjà aux derniers stades de la maladie. Bien sûr, beaucoup commencent immédiatement à se demander comment éliminer la douleur. En règle générale, des médicaments tels que le diclofénac et l'indométacine aident à soulager rapidement les douleurs. Quant aux venotoniques, elles n'anesthésient pas directement, mais agissent indirectement, réduisant la congestion et augmentant le tonus vasculaire.

De plus, les personnes souffrant d'une maladie sont souvent intéressées à savoir s'il est possible de planer leurs jambes pour éliminer leur douleur. Ne faites pas cela, car une telle procédure peut aggraver l'état du patient. Cependant, des bains chauds périodiques avec du sel marin et des infusions à base de plantes, surtout s'ils se terminent par un rinçage des pieds à l'eau froide, sont en effet en mesure d'atténuer les symptômes de la maladie..

Cette pathologie se manifeste à la suite d'une blessure à la jambe, d'une hernie intervertébrale, d'une lésion du nerf sciatique et d'autres affections. Une caractéristique distinctive du défaut est la parésie du pied. Qu'entend-on par une telle formulation? La parésie du pied est une faiblesse excessivement prononcée des muscles des jambes, en raison de laquelle le pied ne se lève pas et semble gifler lors de la marche. La maladie survient souvent avec une vive douleur dans le dos, qui tombe ensuite sous le genou. De plus, la douleur diminue et le pied cesse de bouger et pend pendant la marche.

Au début, une telle maladie se manifeste également légèrement par des douleurs, des engourdissements et des picotements dans le pied, mais plus tard, la parésie du pied se transforme en sa paralysie et la personne perd la capacité de se déplacer de manière indépendante. Par conséquent, il est très important de prêter attention à ces symptômes initiaux, semble-t-il, pas terribles. Aux premiers stades de développement de la maladie, la déformation du pied se prête parfaitement à la correction, vous ne devez donc pas attendre que la condition s'aggrave (le pied peut s'ossifier sous une forme déformée) et vous devez consulter un spécialiste dès que possible.

En fait, il existe de nombreuses raisons qui peuvent provoquer une douleur au pied et aux doigts. Cela peut être une fasciite plantaire, qui se développe en raison d'une pression accrue sur le nerf, et qui se caractérise par une douleur à la base des doigts. L'engourdissement et la douleur dans les orteils sont souvent un symptôme concomitant du diabète sucré ou des pieds plats. Les ongles incarnés et les cors enracinés peuvent également causer beaucoup de douleur. Par conséquent, afin de déterminer la cause exacte des symptômes désagréables et de les éliminer le plus rapidement possible, vous devriez rendre visite au médecin dès que possible.

Les médecins rencontrent souvent des plaintes de patients concernant la douleur et l'inconfort dans la zone des pieds. Ce symptôme est une manifestation de diverses maladies du système musculo-squelettique. La douleur au pied peut être limitée ou diffuse.

Afin de choisir les bonnes tactiques de traitement, vous devez vous assurer que le diagnostic est correct. Si une personne a mal au pied en marchant, diverses maladies du système ostéoarticulaire peuvent contribuer à ce phénomène..

Ces pathologies peuvent survenir aussi bien sous forme aiguë que chronique..

De tels facteurs peuvent affecter le développement de l'inconfort: maladies des vaisseaux des membres inférieurs, pathologies de l'appareil articulaire, lésions traumatiques du pied, maladies du système nerveux périphérique. Une douleur locale au pied sous les doigts lors de la marche peut affecter de manière significative la qualité de vie d'une personne. Voici les principales causes de douleur au pied lors de la marche.

Bursite

Avec cette maladie, un processus inflammatoire chronique se forme dans la capsule périarticulaire. La localisation du processus est le tendon d'Achille. La douleur avec bursite se propage souvent à la zone sous les orteils.La douleur se caractérise par une augmentation de la marche.

Les symptômes de cette maladie comprennent:

  • œdème local dans la région du tendon d'Achille;
  • douleur et inconfort au pied en marchant;
  • rougeur de la peau dans la zone touchée.

S'il est douloureux pour une personne de marcher et de marcher sur le pouce, une activité physique excessive, des sports professionnels, des agents pathogènes infectieux, ainsi que la présente arthrose des articulations peuvent affecter cela..

Dans les conditions domestiques, cette maladie est appelée éperon du talon. La fasciite est caractérisée par une prolifération pathologique du tissu osseux, qui finit par opprimer les vaisseaux sanguins et les terminaisons nerveuses situés dans les tissus mous du talon. Cette maladie se caractérise par le tableau clinique suivant:

  • œdème local au site de formation de l'excroissance osseuse;
  • ça fait mal de se déplacer;
  • douleur au repos.

Les facteurs suivants peuvent affecter le développement de la fasciite plantaire: pénétration d'agents pathogènes infectieux dans le corps, lésions traumatiques du calcanéum, pied plat longitudinal ou transversal, polyarthrite rhumatoïde.

Si une personne se blesse un pied au milieu en marchant, cette condition est souvent déclenchée par la formation d'arthrite de petites articulations. La douleur arthritique a tendance à s'aggraver le matin après le réveil.

Cette maladie est caractérisée par le complexe de symptômes suivant:

  • rougeur de la peau sous les orteils;
  • raideur dans les articulations phalangiennes après le réveil du matin;
  • la semelle ou le milieu du pied gonfle;
  • fatigue des jambes lors de la marche.

Cette maladie peut survenir sous forme goutteuse, ainsi que sous forme d'arthrose et de polyarthrite rhumatoïde..

La forme longitudinale ou transversale des pieds plats est l'une des maladies les plus courantes de la planète. La cause de cette condition est la faiblesse de l'appareil ligamento-musculaire du pied, ainsi qu'une charge statique sur les jambes.

Les symptômes des pieds plats comprennent:

  • aplatissement du pied, accompagné d'une usure rapide des chaussures;
  • fatigue des pieds;
  • crampes fréquentes;
  • douleur en marchant.

Cette maladie peut être à la fois acquise et congénitale. S'il y a une charge inégale sur le pied, une personne commence à ressentir de l'inconfort et de la douleur dans la zone de l'arc externe ou interne.

Pour les femmes, cette maladie devient un sérieux obstacle au port de talons. Avec le névrome de Morton, les femmes se plaignent de douleurs dans la semelle, en particulier lorsqu'elles marchent sur l'orteil. Cette condition pathologique est caractérisée par une augmentation de l'épaisseur des troncs nerveux interdigitaux..

Le névrome de Morton appartient à la catégorie des tumeurs bénignes du tissu nerveux. Cette maladie se caractérise par une augmentation de la douleur pendant la marche, ainsi que la formation d'un œdème local des tissus mous du pied.

Le plus souvent, cette condition est provoquée par des dommages traumatiques aux tissus mous du pied. Un diagnostic fiable ne peut être établi que sur la base de données radiographiques. Pour le pied de marche, le tableau clinique suivant est caractéristique:

  • œdème local de la voûte externe du pied;
  • mal aux pieds.

Souvent, la raison de la formation d'une tendovaginite est le port de chaussures qui ne sont pas de taille.

Les dommages traumatiques au pied entraînent de nombreux problèmes, parmi lesquels la douleur lors de la marche est en premier lieu. La localisation de la douleur dépend de l'emplacement de la lésion. Un seul coup intense, ainsi qu'une application régulière de microtraumatismes sur une certaine zone, peuvent provoquer des dommages traumatiques..

La douleur sous les doigts lors de la marche se produit dans le contexte de telles blessures:

  • Fractures des phalanges des doigts, ainsi que des perforations et des fissures dans le calcanéum causées par une chute aux pieds.
  • Étirement ou déchirure de grands et petits ligaments. Cette blessure traumatique est causée par des sauts infructueux et des secousses rapides d'un endroit. Avec la déchirure des ligaments, un œdème local et une douleur au site de la lésion sont observés.

En cas de blessures traumatiques des pieds, seul un médecin pourra aider à rectifier la situation, dont le traitement devrait être opportune.

Une diminution de la quantité d'ions calcium dans le tissu osseux conduit à la formation d'ostéoporose. Dans ce cas, le pied fera non seulement mal, mais le risque de fractures osseuses augmentera également..

La personne qui s'inquiète de la douleur à un pied en marchant, les causes de cette condition sont importantes. Tout d'abord, une consultation avec un traumatologue et un orthopédiste est recommandée. Le diagnostic initial est établi sur la base d'une enquête auprès des patients, d'une analyse des plaintes, ainsi que sur la base d'une inspection visuelle du pied.

Comme méthodes de recherche supplémentaires, les procédures suivantes sont recommandées:

  • Examen aux rayons X;
  • arthroscopie des petites articulations;
  • résonance magnétique ou tomodensitométrie.

Le diagnostic de laboratoire est une méthode de recherche supplémentaire visant à identifier les marqueurs du processus inflammatoire et les signes de lésions articulaires rhumatoïdes. Dans ce cas, le patient est recommandé de telles études:

  • examen clinique général des échantillons de sang;
  • test sanguin pour tests rhumatismaux;
  • analyse biochimique.

S'il y a des douleurs au pied, la thérapie est prescrite par le médecin traitant sur la base d'études en laboratoire et instrumentales. Pendant le traitement, le patient doit suivre ces recommandations:

  • porter des semelles orthopédiques, sélectionnées individuellement;
  • minimiser l'activité physique sur le pied endolori;
  • privilégier les chaussures orthopédiques;
  • les femmes sont invitées à refuser temporairement de porter des chaussures à talons hauts.

Selon la cause de la maladie, une personne est prescrite de prendre certains groupes de médicaments. Ces fonds comprennent:

En cas de lésions traumatiques des os et des ligaments, une personne se voit prescrire des bandages élastiques du membre affecté, du scotch, ainsi que l'application d'une attelle ou d'un plâtre.

Le massage du membre affecté aide à faire face à l'inconfort et à la douleur. Cette procédure aide à améliorer la circulation sanguine locale, à normaliser le drainage lymphatique et les processus métaboliques dans les tissus mous..

Si nécessaire, une personne peut effectuer un auto-massage des pieds. Le massage thérapeutique comprend des techniques pour caresser légèrement, frotter et pétrir doucement. Pour améliorer l'effet, le massage est effectué à l'aide de pommades et de gels chauffants et analgésiques..

Dans le traitement de maladies telles que la tendovaginite et les pieds plats, la gymnastique thérapeutique est un élément important de la thérapie. À des fins thérapeutiques, il est recommandé d'effectuer de tels exercices:

  • Mouvements de rotation avec les deux pieds. Il est recommandé d'effectuer ce type d'exercice en position assise ou couchée avec les jambes baissées. Les mouvements de rotation sont effectués simultanément pour 10 répétitions dans chaque direction..
  • Soulever des pièces avec vos orteils. À cette fin, il est recommandé que les doigts ou les orteils attrapent un chiffon ou des crayons sur le sol..
  • Rouler une petite balle sur le sol. À cette fin, vous pouvez utiliser la balle pour le tennis de table. Lors de l'exercice, les pieds doivent être nus.

Les techniques de médecine alternative agissent comme un complément efficace au traitement conservateur. À des fins thérapeutiques, les méthodes suivantes sont utilisées:

  • Bains de pieds cicatrisants. Vous pouvez soulager l'inconfort et la douleur avec des bains de pieds chauds avec l'ajout d'huiles naturelles de romarin, de genévrier, d'eucalyptus et de lavande. Pour préparer le bain, il est nécessaire de verser de l'eau dans un récipient émaillé ou en plastique et d'y ajouter 4 à 5 gouttes d'huile essentielle. La température de l'eau doit être de 38 à 40 degrés.
  • Douche de pied contrastée. Cette procédure améliore non seulement la circulation sanguine dans les membres inférieurs, mais tempère également tout le corps. Il est recommandé d'effectuer une coulée de pieds contrastée le matin.
  • Traitement à froid. L'application de récipients contenant de la glace aide à soulager l'inflammation et l'œdème locaux. Dans cette procédure, il est important de ne pas en faire trop, afin de ne pas provoquer d'hypothermie. Le temps de rétention de la glace est de 2-3 minutes.

L'utilisation de méthodes de médecine traditionnelle n'est autorisée que si ces procédures sont convenues avec le médecin traitant. Toute tentative d'automédication peut entraîner une exacerbation de la situation..

Les causes de la douleur dans les pieds sont nombreuses, les variétés de douleur abondent. Tous les patients ne se tournent pas vers un orthopédiste, ce qui aggrave leur état. Un programme est en cours d'élaboration pour les patients afin d'aider à guérir la douleur au pied pendant la marche..

Avant le traitement, vous devez étudier attentivement la cause de la douleur. Le médecin examine attentivement la zone de la douleur et interroge le patient.

Pour prescrire un traitement, la cause de la douleur est établie, la zone d'occurrence est analysée. Considérez les causes de la douleur au pied.

  1. L'arthrite est une cause fréquente de douleur. Il apporte des problèmes, en plus de la douleur, des signes apparaissent qui peuvent être éliminés exclusivement avec des médicaments. La douleur se produit dans les jambes - un pincement des vaisseaux sanguins et des nerfs se produit. Il est nécessaire de traiter la maladie, sans traitement, une personne peut rester handicapée.
  2. La fasciite est une maladie dangereuse pour les jambes. Un changement se produit dans les tissus mous conjonctifs, entraînant une déformation qui provoque une douleur au pied lors de la marche.
  3. La raison peut résider dans le névrome - il s'agit d'une nouvelle maladie qui n'a pas été entièrement étudiée par les chirurgiens orthopédistes. Elle consiste en la croissance rapide du nerf dans les tissus mous, des douleurs au pied, sous les doigts, lors de la marche. La cause de la maladie réside dans les chaussures incorrectes, étroites et inconfortables..
  4. La métatarsalgie est une maladie qui affecte la plante des pieds. Il se manifeste avec l'âge - les ligaments s'usent, l'os est détruit. En conséquence, le fonctionnement normal des jambes devient impossible, il y a une forte douleur dans le plantaire. Si vous ne diagnostiquez pas à temps, ne prescrivez pas de traitement, il existe un risque futur de développer une bursite ou une polyarthrite rhumatoïde.
  5. L'érythromélalgie est une maladie complexe qui affecte les nerfs, provoquant une thrombocytose aux pieds. Il y a une sensation de brûlure dans les doigts, une augmentation de la température corporelle du patient.
  6. De nombreux problèmes apportent des pieds plats. Les pieds plats peuvent être acquis au cours de la vie, si une personne a subi des blessures aux jambes, il peut également être congénital. La structure naturelle du pied est perturbée, avec des mouvements, il y a une douleur dans la plante du pied. Cela provoque une gêne, aggravée si une personne marche dans des chaussures inconfortables..
  7. N'excluez pas les défauts physiologiques qui affectent les causes de la douleur au pied lors de la marche. Pose des ongles dans les tissus mous des doigts, luxation de l'articulation.

Toutes les causes de douleur au pied ne sont pas répertoriées lors de la marche. Il y a aussi la goutte, les blessures des tendons d'Achille, mais les principaux signes et causes de douleur dans la zone du pied ont été démantelés.

Pour comprendre en détail, nous nous attarderons sur chaque type:

  1. Si le pied vous fait mal en marchant, déterminez l'aire de répartition, la quantité qu'il recouvre les jambes. Pendant la marche, la jambe reçoit une charge, la douleur est localisée près des doigts, au milieu du pied, sur la voûte plantaire. Ceci est une conséquence de l'ostéoporose, du repos au lit - lorsqu'une personne n'exerce pas de pression sur ses jambes, de graves problèmes avec l'appareil moteur. Parfois, il y a des blessures dans le système vasculaire des jambes.
  2. Les doigts peuvent faire mal. Dans ce cas, consultez un médecin pour exclure la goutte. Si la maladie est confirmée, le traitement doit être commencé immédiatement, sinon le premier stade se développe en deuxième. L'essence de la maladie dans les troubles métaboliques, provoquant une gêne dans les orteils. Une quantité excessive de sel est déposée dans le sang, déposée dans l'articulation. Il y a un inconfort la nuit, lorsqu'une personne est au repos. Aux derniers stades de la maladie, elle dérange constamment. Il est nécessaire de consulter un médecin pour exclure les maladies graves - l'arthrite et l'arthrose, qui causent des dommages aux os des doigts.
  3. La douleur plantaire, sur la voûte, indique des pieds plats. Le traitement consiste à sélectionner des chaussures, des semelles spéciales. Les personnes en surpoids sont affectées par la maladie, la charge dans les jambes augmente, il est difficile de tolérer..
  4. Des sensations apparaissent dans le pied sous les doigts, là où se situe le milieu. Il s'agit de problèmes physiologiques, des conséquences d'un traumatisme. Faites attention aux cors, callosités sur les tissus mous, étirements provoqués par des charges pointues.
  5. Une attention particulière doit être accordée aux plaintes d'un petit enfant - dans l'enfance, il existe de graves maladies des jambes qui nécessitent un traitement immédiat. À 16 ans, le squelette de l'enfant se forme, les os se développent et se développent. Un petit dysfonctionnement du système menace l'invalidité. Des précautions doivent être prises pour surveiller la santé de l'enfant. Lorsqu'un enfant se plaint de douleur, il est difficile d'identifier les zones d'occurrence. Il peut indiquer une articulation, une arche et une semelle. Le médecin traitera la pathologie orthopédique, il est nécessaire de subir un diagnostic du début à la fin. Les artères et les veines sous-développées des jambes sont dangereuses pour les enfants.

Les gens sont facilement exposés aux infections, surtout si le corps est affaibli par d'autres facteurs. La zone affectée peut être dirigée vers l'articulation, le pied et les doigts. Après un examen approfondi, il convient de commencer le traitement. La douleur dans les pieds se produit en raison de la courbure de la colonne vertébrale, des varices s'étendant jusqu'aux orteils. Dans tous ces cas, vous devez consulter un médecin.

Avec une douleur au pied, le médecin procédera à une série de mesures diagnostiques. Le médecin doit effectuer une enquête pour se familiariser avec le problème, découvrir les symptômes.

Le traitement dépend de la pathologie, si l'articulation est affectée, une intervention chirurgicale est parfois nécessaire. Le traitement est divisé en plusieurs types - médicaments, physiothérapie et chirurgie. Avec une douleur brûlante près des doigts, dans l'articulation, le médecin peut prescrire des antibiotiques, une large gamme de corticostéroïdes. En cas de blessure - échauffement et analgésiques.

Parfois, le médecin prescrit des compresses sur la zone touchée si l'articulation fait mal. S'il y a une douleur dans les jambes de nature indéterminée et qu'une personne a beaucoup de poids, le médecin conseille de perdre du poids, de suivre un régime spécial.

Un moyen de se débarrasser de la douleur est une thérapie supplémentaire, présentée par un complexe de thérapie par l'exercice. Il supprime efficacement la douleur sur l'arcade, l'articulation. Le complexe augmente la force des tissus mous, des os, améliore la fonctionnalité des muscles des jambes.

Une thérapie par ondes de choc efficace, qui aide au traitement des tissus mous, soulage la voûte plantaire de la douleur. Ayant un gros lifting et en choisissant des chaussures inappropriées, le coup tombe sur la voûte. Pour la prévention, il vaut la peine de veiller au bon choix de chaussures, le milieu de la voûte en souffre le plus.

Si le traitement ne donne pas les résultats nécessaires, le seul moyen est la chirurgie. Après avoir traité les tissus mous de vos jambes, prenez des mesures préventives afin que la maladie ne se reproduise pas plus tard.

Faites attention à l'arc, cela peut être un signe de maladie grave, la jambe commence à ne pas faire mal au pied. À un âge précoce, les os ne sont pas ainsi formés, l'arc subit une déformation en premier lieu, l'effet affecte en outre les tissus mous.

Après avoir identifié les premiers signes, vous devriez consulter un médecin.

La douleur au pied sous les doigts lors de la marche peut être le symptôme d'un grand nombre de maladies. Beaucoup de gens croient que la douleur, l'enflure et l'inconfort dans les jambes en fin de journée sont normaux, mais ces signes ne peuvent être ignorés..

Avec l'aide de la douleur, le corps signale qu'il y a des blessures aux jambes et la personne doit retirer la charge du pied.

Lors du diagnostic de telles douleurs, des maladies chroniques dangereuses sont souvent détectées, qui ne peuvent être détectées que par radiographie ou échographie.

La douleur près des doigts est familière à de nombreuses femmes qui portent des chaussures à talons hauts. Lors de la marche, le poids corporel doit être réparti uniformément sur tout le pied et ses arches doivent pouvoir sauter.

Au niveau des talons, le poids tombe sur les coussinets sous les doigts, c'est donc la zone qui fera mal en fin de journée. Des chaussures étroites et dures entravent les jambes, resserrent les vaisseaux sanguins et les nerfs, ce qui empêche le pied de bouger normalement.

Si le problème persiste lors du changement de chaussures pour des chaussures plus confortables, cela indique un processus chronique qui nécessite un diagnostic et un traitement.

Dans un pied sain, il y a deux arcs - longitudinal et transversal. Le second est juste sous les doigts et amortit en marchant. Avec les pieds plats, les os du pied sont déformés et l'arc descend au sol. En mouvement, la jambe ne peut pas jaillir, en fin de journée il y a de la douleur et de l'enflure.

Les causes de cette maladie peuvent être multiples:

  • prédisposition héréditaire (chez l'enfant, le pied plat est diagnostiqué à partir de 3 ans);
  • affaiblissement des muscles et des ligaments du pied après des blessures ou avec l'âge;
  • augmentation de la charge sur les jambes, notamment en raison d'un excès de poids;
  • troubles de l'échange.

Les patients se plaignent de douleurs aux pieds après une activité physique, d'inconfort et d'enflure. Initialement, l'inconfort affecte uniquement les pieds, puis se propage aux genoux, au bas du dos et à la colonne vertébrale. Un trait distinctif de la maladie est qu'elle est bilatérale.

L'arthrose est appelée modifications dégénératives-dystrophiques irréversibles du cartilage. Cette pathologie peut se développer dans le contexte d'une arthrite avancée ou de troubles métaboliques. Le cartilage devient inélastique et ne peut pas absorber en marchant. Les surfaces osseuses commencent à se frotter les unes contre les autres, provoquant des douleurs dans les jambes.

Les pieds plats peuvent être soit une pathologie congénitale, soit acquis

L'arthrite est une inflammation des articulations. Comme le pied contient un grand nombre de petits os, ils sont tous reliés par des articulations. Très souvent, la cause de la douleur est l'arthrite des articulations métatarsophalangiennes, qui combinent la partie médiane du pied avec les phalanges des doigts. Il existe plusieurs types d'arthrite:

  • traumatique - survient après des ecchymoses, des bosses, des chutes;
  • rhumatoïde - pathologie auto-immune dans laquelle le système immunitaire détruit les cellules du tissu cartilagineux;
  • goutteux (goutte) ─ dépôt de sels dans la cavité articulaire, à cause duquel ils deviennent enflammés et blessés;
  • arthrose ─ inflammation et destruction des os et du cartilage, qui se développent souvent dans le contexte de l'arthrose.

Les ligaments remplissent une fonction de soutien et sont nécessaires au travail coordonné des os pendant le mouvement. Dans le pied, il y a un grand nombre de petits ligaments longitudinaux et transversaux, dont le plus grand est la semelle. Parmi les maladies de l'appareil ligamentaire, on peut distinguer:

  • ligamentite - inflammation des ligaments;
  • la ligamentose est une violation dans laquelle le tissu conjonctif normal est remplacé par du cartilage et s'ossifie.

L'inflammation du fascia plantaire est appelée fasciite plantaire. Il est situé sur la face inférieure du pied et s'étend du calcanéum aux phalanges des doigts. Surtout avec cette pathologie, la douleur est localisée au milieu du pied, mais chez un petit nombre de patients (environ 8%), la douleur est ressentie autour des doigts.

Vous pouvez également lire: Arthrose des articulations du pied

Les maladies osseuses peuvent être associées à des blessures ou des troubles métaboliques, y compris liés à l'âge.

Pour que les os soient solides et denses, une quantité suffisante de vitamines et de minéraux doit pénétrer dans le corps et des hormones doivent également être produites.

Avec une carence en nutriments, des troubles métaboliques, la grossesse et la vieillesse, les os peuvent devenir plus minces et devenir cassants. Cette pathologie est appelée ostéoporose. Le patient est dérangé par la douleur en appuyant sur le pied et en marchant, les risques de fractures augmentent.

L'ostéomyélite est une maladie dangereuse dans laquelle l'infection pénètre dans le tissu osseux et provoque une inflammation purulente. La moelle osseuse et d'autres structures sont affectées..

Cela peut se produire avec des fractures ouvertes, des maladies infectieuses..

Les facteurs de risque comprennent l'enfance et la vieillesse, l'insuffisance pondérale, les varices, le diabète sucré, des antécédents d'ablation de la rate.

La neuropathie douloureuse est l'une des manifestations du diabète. Dans le contexte d'une augmentation du taux de glucose dans le sang, les nerfs périphériques sont affectés, qui transmettent des impulsions aux membres inférieurs. Les pieds du patient sont douloureux et engourdis, et ce phénomène n'est pas associé à l'activité physique. C'est pourquoi les plaintes de douleur sous les orteils peuvent être une raison pour les analyses de sang..

La myélose funiculaire fait référence aux dommages à la moelle épinière dus à une carence en vitamine B 12. Le premier signe sera la douleur et l'engourdissement des extrémités. De plus, des tests spécifiques peuvent être effectués:

  • Réflexion de Babinsky ─ lorsque la partie externe de la semelle est exposée, le pouce se lève, tandis que le reste s'ouvre avec un éventail;
  • Le réflexe de Rossolimo ─ s'il est facile de frapper les orteils (sauf le premier) avec un marteau, ils se plieront;
  • Spondylarthrite ankylosante - le même effet que dans le cas précédent peut être obtenu en frappant le plantaire du pied.

De plus, la maladie progresse et l'innervation des organes internes est perturbée. Le patient peut avoir une diminution de l'acuité visuelle, des étourdissements et des maux de tête, une somnolence. À l'avenir, une incontinence fécale et urinaire est observée..

Les chaussures à talons hauts peu pratiques ne permettront pas de répartir le poids uniformément sur tout le pied, de sorte que les femmes souffrent souvent de douleurs sous les orteils

La maladie de Morton est un épaississement et un épaississement du nerf du pied, souvent entre 3 et 4 doigts. La maladie est principalement diagnostiquée chez les femmes de plus de 50 ans..

Les facteurs provoquant peuvent être:

  • augmentation de la charge sur l'avant-pied, en particulier lors du port de chaussures à talons hauts;
  • en surpoids;
  • travail associé à passer beaucoup de temps sur les jambes;
  • diverses déformations du pied, y compris les pieds plats;
  • blessures.

Le terme "neurinome" n'est pas entièrement correct par rapport à cette maladie, car il y a un épaississement local du nerf, et non de sa tumeur. Elle survient souvent sur une jambe, de façon moins symétrique. Au fil du temps, la douleur devient plus sensible et ne disparaît pas, même au repos.

L'érythromélalgie, ou maladie de Mitchell, est l'expansion des vaisseaux périphériques, souvent dans la zone des pieds. Sa surface devient rouge et le patient ressent en même temps une douleur aiguë.

De plus, des fissures peuvent apparaître sur la peau et les symptômes deviennent plus prononcés avec un échauffement naturel de la jambe (avec une augmentation de la température de l'air ou en mouvement).

Il s'agit d'une maladie secondaire qui se développe dans le contexte de pathologies vasculaires (hypertension artérielle), de polyarthrite rhumatoïde, de lupus érythémateux et d'autres troubles.

Il existe des onguents chauffants et rafraîchissants, chacun ayant une utilité différente.

La douleur dans les blessures est nette et aiguë. Il est possible d'endommager le pied pendant les sports (en particulier en sautant), en tombant ou en frappant. Les os des phalanges des doigts sont minces et cassants, ils sont donc sujets aux blessures. Le plus souvent, les dommages suivants peuvent être diagnostiqués:

  • fractures métatarsiennes;
  • larmes de ligament.

Le pied a une structure telle que même une fracture peut rester visuellement invisible si les fragments d'os ne se sont pas déplacés. Au moment de la blessure, la victime ressent une douleur aiguë, elle s'intensifie donc lorsqu'elle essaie de marcher sur un pied blessé. La meilleure solution dans une telle situation serait d'appeler un médecin, car le déplacement peut survenir non pas au moment de la fracture, mais après celle-ci.

La méthode de traitement dépend de la cause de la douleur sous les orteils. Bien sûr, les blessures impliquent de fixer le pied dans une certaine position afin que les os et les ligaments puissent récupérer.

Les troubles métaboliques sont traités en ajoutant les substances manquantes (pour le diabète, l'hypovitaminose, la carence en minéraux), et certaines maladies nécessitent une intervention chirurgicale.

Néanmoins, il existe un schéma général qui vous permettra de vous débarrasser de la douleur aux pieds et de prévenir le développement de maladies.

Les médicaments doivent être prescrits par un médecin. Pour une consultation, cela vaut la peine de consulter un orthopédiste, et il peut déjà référer le patient à un chirurgien, pour une radiographie ou un test sanguin. Vous devrez peut-être prendre des médicaments dans l'un des groupes suivants:

  • anti-inflammatoires (dans de nombreux cas, la douleur est un signe d'inflammation);
  • analgésiques (comprimés ou onguents avec addition de lidocaïne et d'autres analgésiques);
  • chondroprotecteurs - médicaments qui stimulent la restauration du cartilage;
  • complexes de vitamines.

Les tapis de massage empêchent non seulement les pieds plats, mais soulagent également parfaitement la fatigue des jambes en fin de journée.

N'achetez pas de pommades sans consulter un médecin, même si elles sont en pharmacie dans le domaine public.

Avec de nouveaux processus inflammatoires, des compresses froides, des gels et des frottements sont nécessaires, puis des pommades chauffantes sont utilisées.

Il faut comprendre que la douleur est un signal de l'organisme sur tout processus pathologique. Si vous prenez des analgésiques, la douleur disparaîtra et la maladie continuera de se développer.

Dans l'arsenal de la médecine traditionnelle, il existe un grand nombre de recettes pour soulager la douleur et l'inflammation. Ils peuvent être utilisés en parallèle avec les principales méthodes de traitement, s'il n'y a pas de contre-indications à cela..

Les recettes suivantes ont fait leurs preuves:

  • bains de pieds avec ajout d'une décoction de camomille, calendula, écorce de chêne, millepertuis et autres herbes;
  • douche de pied contrastée, qui améliore la circulation sanguine locale;
  • compresse avec de la glace (ils doivent être appliqués si la température locale sur les pieds est élevée).

Un traitement alternatif peut être dangereux pour la santé. Lors de la consultation, vous pouvez demander à votre médecin quels bains seront utiles dans chaque cas. L'essentiel est de les faire régulièrement, car une procédure unique n'apportera pas de résultats.

La gymnastique spéciale est particulièrement importante pour les pieds plats et d'autres types de déformations du pied. Son objectif est de renforcer les muscles du pied, qui peuvent par la suite soutenir les os. Il existe toute une gamme d'exercices, notamment:

  • marcher sur des surfaces inégales, des escaliers, des cailloux et du sable;
  • nager de quelque façon que ce soit;
  • soulever des objets du sol avec vos orteils;
  • rouler une petite balle avec le pied sur le sol;
  • échauffement et mouvements circulaires dans l'articulation de la cheville.

Le massage est tout aussi utile. Il peut être effectué indépendamment à la maison. Pendant la procédure, les muscles sont malaxés manuellement, les articulations des doigts sont doucement tournées. Il est conseillé aux patients d'acheter un tapis de massage spécial et d'y marcher quotidiennement.

La meilleure façon d'éviter la plupart des maladies du système musculo-squelettique est leur prévention en temps opportun. Un mode de vie sain, une bonne nutrition et une charge rationnelle aideront à garder les os, les ligaments et les tendons du pied solides pendant longtemps. Principes de base pour la prévention des maladies du pied:

  • Les chaussures quotidiennes doivent être douces et de taille appropriée. La taille maximale du talon pour les femmes ne dépasse pas 4 cm.
  • Les semelles orthopédiques ne sont nécessaires que s'il existe des preuves et uniquement après consultation avec un orthopédiste. Les gens en bonne santé n'en ont pas besoin.
  • De nombreuses maladies se développent avec une carence en vitamines et minéraux, il est donc important de saturer votre alimentation avec tous les nutriments nécessaires.
  • L'enfant doit être examiné régulièrement par un orthopédiste. Lors du choix des chaussures pour enfants, il convient de garder à l'esprit que la semelle doit se plier non seulement entre les mains des parents, mais aussi lors de la marche d'un enfant.
  • Plus important encore, ne vous auto-méditez pas. Certaines maladies ont une évolution chronique et progressent si elles ne sont pas traitées à temps..

La douleur près des orteils est courante, surtout chez les femmes. En raison de l'habitude de porter des chaussures à talons hauts, ils deviennent plus souvent des patients avec des orthopédistes et souffrent d'inconfort lors de la marche.

Ce n'est pas la seule cause de douleur à la plante des pieds, mais c'est l'une des principales. Le traitement de la douleur dépend de sa cause, de sa nature et de son emplacement exact..

Sur la base de ces données, ainsi que d'une radiographie et d'un test sanguin, le médecin sera en mesure de diagnostiquer et de prescrire un schéma thérapeutique.

La structure du pied est un phénomène unique, c'est pourquoi une personne peut beaucoup marcher, sans se fatiguer, courir, sauter, sans être blessée par des tremblements et sans avoir un effet négatif sur les deux jambes et d'autres parties du corps. Pour cela, les muscles, les os et le fascia forment les arches du pied, créant une fonction de ressort.

Cela est nécessaire pour protéger les autres articulations, la colonne vertébrale de la surcharge, des vibrations.Par conséquent, pour obtenir un tel effet d'absorption des chocs lors de la marche, le pied ne touche pas la surface du sol avec toute la semelle, mais avec trois points - 1 et 5 têtes des os métatarsiens et la zone du talon.

Pour cette raison, une condition est répandue lorsqu'il y a une douleur au pied sous les doigts lors de la marche, car cette zone a une charge accrue, des pathologies se produisent souvent.

La douleur au pied lors de la marche n'est pas toujours associée à des maladies. Des symptômes peuvent apparaître si une personne a beaucoup marché, s'est engagée dans une activité motrice. Le port de chaussures joue un rôle important si cette chaussure a un bout étroit et un talon haut..

En général, la douleur au pied est plus fréquente chez les femmes, et cela est dû à l'amour des talons hauts, à la tendance à prendre du poids pendant la grossesse, après l'accouchement.

Afin de ne pas deviner ce qui a causé la douleur dans la plante du pied, vous devez consulter un chirurgien orthopédiste qui procédera à un examen, examinera l'état des arcades et, si nécessaire, planifier un examen aux rayons X. Considérez dans quelles situations il y a une douleur près des orteils du pied et comment faire face à de telles maladies.

Beaucoup de gens sous-estiment cette maladie, estimant qu'elle n'a pas d'effet négatif sur le corps. Bien sûr, une telle opinion est erronée, car ce n'est pas le pied plat lui-même qui est dangereux, mais ses conséquences. Cette pathologie conduit à l'apparition de maladies graves, telles que:

  • arthrose des articulations du pied;
  • bursite;
  • tendinite;
  • l'ostéomyélite;
  • hallux valgus, oignon.

Cette liste peut être prolongée pendant longtemps, nous analyserons mieux comment les pieds plats se forment, quels symptômes apparaissent et que faire..

Puisque nous nous intéressons à la douleur au pied lors de la marche près des doigts, nous devons considérer le pied plat transversal.

Avec lui, l'arche transversale du pied est aplatie, située dans la section antérieure près des doigts, ce qui fait augmenter la charge dans cette zone et la fonction d'amortissement.

Le pied plat transversal se développe dans 80% des cas à cause d'une charge excessive sur les jambes et du port de chaussures inconfortables. Plus de femmes à partir de 35 ans en souffrent. Plus rarement, la maladie est causée par un traumatisme, d'autres maladies articulaires et la neuroinfection. Un poids important est joué par le surpoids et le travail associé à la nécessité de se tenir debout ou de marcher beaucoup, c'est-à-dire avec la commission de mouvements statiques.

Juste avec cette forme de pied plat, il y a une douleur dans la voûte plantaire devant sous les doigts. Et aussi une personne souffre de fatigue dans les jambes, la forme de sa semelle change - elle devient plus large. Au fil du temps, le 1er orteil est plié, une déformation en valgus se produit. La zone des orteils sur la semelle commence à être recouverte de cors et de «cors».

Le traitement des pieds plats est un long chemin à parcourir. Tout d'abord, vous devez abandonner les chaussures inconfortables, utiliser uniquement des semelles orthopédiques, avec des hallux valgus - des pneus ou un bandage pour un doigt. Dans le traitement des pieds plats, une approche intégrée est nécessaire, c'est-à-dire que vous devez suivre un cours de massage, de physiothérapie et de gymnastique. Chez l'adulte, la chirurgie est rare.

Une image spécifique de la douleur dans la voûte plantaire sous les doigts peut être associée à la présence d'un épaississement bénin sous forme de tissu fibreux. Cette condition est appelée névrome de Morton..

Le tissu fibreux se développe dans la zone du passage du nerf plantaire, ce qui provoque des douleurs à l'avant du pied lors de la marche. Le plus souvent, un néoplasme se développe entre les 3e et 4e orteils, et une lésion unilatérale est caractéristique.

Comme les pieds plats, la maladie est plus caractéristique des femmes et après 50 ans.

Il y a un névrome dû à un stress mécanique, c'est-à-dire qu'un objet lourd peut tomber sur la jambe ou si une personne frappe le pied, provoquant une compression du nerf et la croissance du tissu fibreux.

Le type transversal de pieds plats viole la forme anatomique du pied, ce qui affecte également le nerf plantaire. Le mode de vie d'une personne joue un rôle, c'est-à-dire le travail debout, la nécessité de marcher beaucoup.

Eh bien, et, comme l'ont noté les médecins, dans la plupart des cas, les patients souffrant de névrome sont en surpoids, portent des chaussures inconfortables.

Initialement, avec le névrome de Morton, une personne souffre d'engourdissement dans les orteils, parfois il y a une douleur douloureuse, une sensation de brûlure ou des picotements à l'avant de la semelle.

Il semble à une personne qu'il a un objet étranger dans la jambe. Lorsque la maladie passe au stade actif, une douleur intense au pied apparaît lors de la marche, des brûlures et des picotements s'intensifient.

La douleur devient constante au fil du temps.

Le traitement des névromes est effectué de manière conservatrice dans les premiers stades, lorsque la jambe est légèrement affectée par la croissance du tissu fibreux. Des procédures de physiothérapie sont prescrites, les charges excessives sur les pieds sont éliminées, pour lesquelles des chaussures à bout large doivent être portées. Pour soulager l'inflammation, des injections sont prescrites avec des médicaments hormonaux, il est recommandé de prendre des AINS.

Si la maladie est déclenchée, seul un traitement chirurgical peut aider le patient. Sous anesthésie locale, le névrome lui-même est disséqué et une partie du nerf est prélevée. Après cette procédure, la sensibilité est partiellement perdue, mais la personne se débarrasse de la douleur.

La douleur de la goutte peut provoquer une douleur dans la voûte plantaire - une maladie associée au dépôt de cristaux d'urate à la surface des articulations.

Avec la goutte chez une personne, le retrait de l'urée est perturbé, ce qui est retardé dans le corps.

Il est à noter que les premiers symptômes de la goutte sont associés à des dommages au pied, à la cheville, aux articulations de la ceinture scapulaire, par conséquent, lorsqu'il y a une douleur au pied lors de la marche sous les orteils, la goutte ne doit pas être exclue..

La goutte est considérée comme une maladie des personnes qui ne suivent pas de régime, mangent beaucoup de viande, de lait et ont des problèmes rénaux ou gastro-intestinaux..

La goutte se développe souvent dans les maladies rénales chroniques, car elles sont le filtre du corps humain..

L'accumulation d'acide urique n'est pas toujours associée à la goutte, c'est tout à fait possible lorsqu'une personne est activement impliquée dans le sport ou prend certains médicaments qui ralentissent l'élimination de l'urée du corps..

Lorsque l'urée est retardée, les orteils sont fortement blessés, la pathologie est caractérisée par une raideur après le repos ou le sommeil. Si une personne "diverge", la douleur la libérera un peu. Dans un état avancé, vous pouvez voir un gonflement, une déformation des articulations du pied, y compris des doigts. Le traitement de la goutte commence par la nomination d'un régime, des médicaments spéciaux qui améliorent la dégradation de l'urée.

La douleur au pied lors de la marche peut provoquer des rhumatismes - une maladie auto-immune dans laquelle le système immunitaire perçoit ses cellules comme étrangères et les attaque.

Avec la polyarthrite rhumatoïde, la destruction du tissu conjonctif se produit, causant des souffrances aux articulations..

Le traitement de la polyarthrite rhumatoïde repose principalement sur l'élimination du rhumatisme, pour lequel des hormones, des cytostatiques, des préparations d'or, des immunosuppresseurs sont prescrits.

L'ostéoporose provoque des douleurs au pied lors de la marche, car elle perturbe le processus métabolique dans le tissu osseux, provoquant l'affaissement et la déformation des articulations.

L'ostéoporose est considérée comme une maladie liée à l'âge, c'est-à-dire qu'elle survient chez les personnes âgées, mais à un âge précoce, elle peut être provoquée par des pathologies congénitales, une altération du métabolisme, l'effet des radiations.

La maladie est dangereuse en augmentant le risque de fractures des petites articulations, en particulier des doigts, après quoi une douleur intense apparaît.

En plus de la douleur, avec l'ostéoporose, il y a une sensation de douleurs dans les articulations, surtout lorsque le temps change, c'est-à-dire que les gens deviennent sensibles aux intempéries. Dans une forme avancée, il y a des attaques de crampes musculaires.

Le traitement de l'ostéoporose vise à arrêter la destruction du tissu osseux, pourquoi des chondroprotecteurs, des préparations de calcium et de vitamine D. sont prescrits. La physiothérapie, la thérapie par l'exercice aident..

Les petites articulations souffrent souvent d'arthrose et les orteils ne font pas exception. L'arthrose est une maladie dans laquelle une inflammation dégénérative des tissus mous de l'articulation, ou plutôt de sa coquille, se produit. Le tissu cartilagineux est détruit par l'arthrose en raison d'une altération du métabolisme.

L'arthrose entraîne des pieds plats, de la goutte, des rhumatismes, des blessures, une charge excessive sur les jambes. Les personnes à risque sont obèses, ont un métabolisme altéré.

Avec l'arthrose, une douleur aux doigts se produit, s'intensifiant la nuit. Les articulations touchées deviennent enflées, hyperémiques.

Le processus inflammatoire aigu s'accompagne d'une augmentation locale de la température cutanée, d'une raideur des mouvements.

Pour identifier la maladie, une radiographie est prescrite, après quoi le médecin conseille soit un traitement chirurgical, soit un traitement conservateur. Les AINS sont prescrits, avec une douleur intense - hormones. Un cours de physiothérapie et de gymnastique est sélectionné pour les patients.

La douleur dans le coussin du pied se produit avec la plante des callosités. Les cors sur les jambes apparaissent sous l'influence de charges et de frottements excessifs.

Bien que les cors avec des soins et un traitement opportuns disparaissent rapidement, ils peuvent causer beaucoup d'inconfort à une personne, devenant des «cors», chassant.

Lorsque l'oreiller du doigt est frappé par des cors, il a besoin de paix pour passer rapidement, et dans les cas avec la plante des pieds, cela est difficile à réaliser. C'est pourquoi avec l'apparition de cors, les plâtres doivent être utilisés, le soir, prendre des bains de pieds avec du sel, du soda ou des herbes médicinales.

Si une personne est déjà allée pieds nus, cela peut être douloureux, même en raison d'une coupure ou de la présence d'un éclat. Les coussinets, comme la semelle elle-même, sont très sensibles, donc même de légers dommages à la peau peuvent provoquer des douleurs. Dans de tels cas, vous devez effectuer un auto-examen..

Un certain nombre d'autres maladies se distinguent dans lesquelles la douleur au pied apparaît dans la zone du bout des doigts. Cela peut être des dommages aux nerfs (neuropathie), aux muscles ou aux ligaments (tendinite, myalgie), avec toutes ces maladies il y a de la douleur.

Si vos jambes vous font mal après une longue marche et à cause du port de chaussures inconfortables, vous devez prendre une radiographie et un orthopédiste. Et pour que cela ne soit pas observé, vous devez faire des exercices pour les jambes, porter des chaussures à talons jusqu'à 5 centimètres et avec un orteil large.

Si les symptômes ne disparaissent pas après 3-4 jours ou s'aggravent, vous devez consulter un médecin pour établir le bon diagnostic.

Les médecins doivent souvent entendre les plaintes des patients concernant la douleur au pied lorsqu'ils marchent. Qu'est-ce qui peut provoquer ces sensations douloureuses? Les causes et les maladies dans lesquelles les pieds font mal, un grand nombre.

Par la nature de la douleur peut être générale ou diffuse, et par le degré de distribution, ils sont divisés en local et couvrant complètement le pied entier.

Les douleurs diffuses sont généralement associées à une surcharge, ce qui provoque un inconfort pendant la marche, parfois des douleurs diffuses peuvent également perturber au repos.

Aujourd'hui, nous proposons un article sur le sujet: «Le pied fait mal en dessous des orteils: pourquoi les oreillers font mal, comment traiter le pied.» Nous avons essayé de tout décrire clairement et en détail. Si vous avez des questions, posez-les à la fin de l'article..

  • Préoccupations les plus évidentes
  • Intervention chirurgicale
  • Un mot séparé sur les pieds plats
  • Prévention des maladies du pied

La partie du corps qui subit la plus grande charge n'est pas moins vulnérable. La douleur au pied sous les doigts lors de la marche est l'une des plaintes les plus courantes. Il est désagréable pour une personne de marcher, parfois même au repos les pieds lui font mal.

Le pied n'a que 3 points de référence: deux à l'avant et le talon à l'arrière. Les orteils ne sont pas aussi développés que sur les mains. Sur les jambes, elles ne sont pratiquement pas mobiles et remplissent une autre fonction, prenant appui sur le talon lors de la marche. Mais la «principale responsabilité» de l'équilibre est avec le pouce.

Préoccupations les plus évidentes

Souvent, les gens se plaignent d'inconfort dans la zone sous les doigts. Les facteurs qui influencent les causes d'une telle douleur au pied sont assez divers:

  1. La défaite des structures des tissus mous de la jambe, ce qui entraîne des douleurs.
  2. Changements pathologiques dans les os et les phalanges associés à des changements dans leur structure et leur relief.
  3. Blessures des articulations des doigts et de la phalange dues à des entorses, des ecchymoses, des fractures.
  4. Changements dystrophiques dans la colonne lombaire. Dans le même temps, des sensations désagréables se sont propagées de la semelle jusqu'au bas du dos, affectant la région fessière, les cuisses. Le patient ne pourra pas bouger, ne pas marcher sur les membres.
  5. Atteinte aux nerfs rachidiens.
  6. Nerf sciatique pincé.
  7. Pieds plats (longitudinaux ou transversaux).
  8. Arthrite, inflammation de la semelle, arthrose.
  9. Phlébeurysme.
  10. Complications du diabète (sensation de brûlure dans les pieds la nuit ou lorsque le corps humain est en position horizontale à tout moment de la journée).
  11. Fatigue du pied.
  12. Croissances osseuses.

Pour comprendre exactement votre cause de malaise, vous devez subir un examen avec des spécialistes. Il s'agit d'un large éventail de profils et de spécialisations de médecins. Vous devrez vous adresser à un rhumatologue, orthopédiste, chirurgien, neuropathologiste, thérapeute.

La douleur au pied en marchant peut avoir une nature différente:

  • douloureux;
  • épicé;
  • sensation de picotement;
  • d'une part (sous les coussinets à gauche ou à droite);
  • répandre la douleur dans tout le pied.

Examinez attentivement vos semelles. Peut-être sous les doigts il y a des cors ou durcissant avec des tiges (Shipigi). Les endroits les plus courants où les excroissances cutanées sont centrées sont les coussinets des pieds. Les surfaces latérales des doigts peuvent également être frottées avec des chaussures, souvent même pas neuves.

Shipigi fait le plus mal. Ils ont une tige «vivante» qui coupe profondément la peau. Après son retrait, vous pouvez vous débarrasser définitivement de la maladie. Ils sont cuits à la vapeur et, en extrayant la racine, cautérisent. Verrues non moins douloureuses. Le plus souvent, ces néoplasmes se trouvent sur les mains, le corps, le visage, mais ils ne contournent pas non plus les jambes. Les retirer est possible dans un cabinet de dermatologue. Pour ce faire, il existe des appareils et outils spécialisés.

Les cors ne provoquent pas de douleur intense, à l'exception des formations chroniques qu'une personne ne traite pas. Avec une longue marche, ils se font sentir avec des picotements et des lancinements désagréables. Les grains sont facilement cuits à la vapeur et enlevés avec une brosse spéciale pour les pieds.

L'incarné de l'ongle de l'un des doigts provoque une douleur insupportable. Vous devez faire attention à vos ongles, surveiller l'hygiène, couper régulièrement.

Une prise de poids forte et rapide chez une personne peut exercer une charge importante sur les membres. Jusqu'à ce qu'ils soient habitués à une telle tournure des choses, ils en souffriront. Un mode de vie sédentaire et sédentaire entraîne des perturbations dans la structure de la plante des pieds, des manifestations dystrophiques. Vous devez bouger davantage et entraîner votre corps. Une activité physique modérée empêche le développement de divers types de maladies associées aux articulations, aux vaisseaux sanguins et aux muscles.

Retour à la table des matières

S'il y a un névrome de Morton (un processus inflammatoire associé à une prolifération de tissus), un chirurgien orthopédiste prescrira un traitement. La maladie entraîne une douleur insupportable, car sa cause est un pincement des nerfs ou une pression accrue sur eux. De plus en plus de femmes souffrent d'une maladie - les amants marchent constamment en talons hauts. Plus tard, même dans des chaussures ordinaires, une femme éprouve la sensation d'une pierre tombant dans une chaussette. La névrite traumatique passe rapidement au stade chronique, si vous ne la gérez pas. La douleur sous les doigts continuera jusqu'à ce que la thérapie soit effectuée. Cette maladie ne disparaît pas d'elle-même.

La localisation de la douleur dans la jambe avec cette maladie se produit entre 2 et 3 doigts. Moins souvent - du 3 au 4. Si vous marchez ou transportez des sacs lourds pendant une longue période, l'inconfort augmente. En même temps, les orteils font mal, ils font mal.

Les troubles circulatoires et les problèmes de vaisseaux sanguins entraînent également beaucoup de problèmes, dont souffrent les jambes. Les dommages aux vaisseaux des membres sont une cause tout aussi grave conduisant le patient à un chirurgien vasculaire. De telles violations ne conduisent pas toujours à une intervention chirurgicale. Souvent, le traitement aide à faire face à la maladie. Les principaux symptômes de cette maladie comprennent:

  1. Orteils blanchâtres.
  2. Douleur intense.
  3. Sensations désagréables lorsque les membres tombent dans un espace froid ou sont très froids dans le froid dans des chaussures étroites.

Ces caractéristiques accompagnent également l'athérosclérose artérielle, l'endartérite. L'ostéopathie et le rachitisme commencent par une gêne dans les membres inférieurs. Les semelles se rappellent avec une douleur dans la zone sous les doigts. Appuyez sur les os avec vos doigts et si vous ressentez une douleur déjà familière, vous devez consulter un ostéopathe ou un orthopédiste.

Le diagnostic de toutes les maladies concomitantes est établi de plusieurs façons. Parmi eux:

  1. Radiographie de toutes les zones de la colonne vertébrale et des membres.
  2. Imagerie par résonance magnétique.
  3. Tomodensitométrie.
  4. Balayage radio-isotopique pour déterminer s'il y a une inflammation ou une infection dans les tissus et les articulations.

Des changements dans les membres, en particulier les membres inférieurs, se produisent également avec l'âge. En vieillissant, une personne est sujette à la perte de fonctions protectrices, qui sont concentrées dans les os métatarsiens. Les luxations et les blessures entraînent de la douleur. Mais dans ce cas, la raison est toujours claire.

Retour à la table des matières

Un mot séparé sur les pieds plats

Si cette maladie survient, la fonction d'amortissement de la semelle disparaît. Les membres se fatiguent rapidement et la douleur survient non seulement sous les doigts en dessous, mais aussi dans la partie inférieure de la jambe, les genoux et la cheville. En même temps, une personne peut être au repos.

Les pieds plats dérangent souvent les adolescents. Il est formé à partir de l'enfance et, si vous ne faites pas de massages, d'exercices visant à éliminer la maladie, vous pouvez devenir handicapé à l'âge de 18 ans. Bien sûr, les degrés de pieds plats sont différents et tout le monde ne progresse pas..

Chez les adultes, les pieds plats surviennent lorsqu'ils passent la plupart du temps debout. Beaucoup sont obligés par des professions. Les vendeurs, coiffeurs, déménageurs, travailleurs de la machine sont en danger.

La déformation de la semelle se produit à la suite d'une fracture avec un traitement infructueux, surtout s'il y a un excès de poids corporel.

Retour à la table des matières

Prévention des maladies du pied

Il est urgent d'immobiliser un membre dérangeant, de boire un médicament anesthésique et de consulter un spécialiste. Vous pouvez prendre à la fois un analgésique et un anti-inflammatoire. Après l'examen, en plus des médicaments, une action directe pour guérir la maladie établie, le médecin prescrira des analgésiques.

L'acupuncture est souvent prescrite comme traitement. Il est utilisé lorsqu'un nerf est pincé ou que la colonne vertébrale est blessée lors d'une blessure. Ces techniques sont utilisées en association avec une thérapie sérieuse majeure..

Les exercices de physiothérapie sont applicables en prophylaxie ou après des blessures au stade de la rééducation. L'exercice améliore la circulation sanguine et renforce le système musculaire. La physiothérapie et le traitement des sangsues sont également indiqués. L'essentiel est d'éliminer l'inflammation, le cas échéant, pour trouver et éliminer la cause de la maladie.

Il est utile de marcher beaucoup, mais avec modération. Nous devons trouver un "terrain d'entente" dans ce processus. Courez si cela vous aide.

Il est préférable de consulter votre médecin au sujet de toutes les mesures préventives..

Tout dépend de la nature de la maladie qui frappe vos membres. Dans certains cas, un repos complet est montré, dans d'autres - une activité physique intense.

- Il s'agit de la dernière partie de la jambe, qui se compose du métatarse, du tarse et des orteils. Au niveau du pied, il est possible de distinguer des parties telles que le talon, l'élévation, la semelle, la voûte plantaire (la partie de la semelle qui n'entre pas en contact avec le sol en marchant), la partie arrière (supérieure) du pied.

La douleur au pied est un symptôme courant qui peut accompagner un grand nombre de maladies différentes. Dans cet article, nous considérerons les principaux.

Par nature, la douleur au pied et aux orteils peut être aiguë (survient en peu de temps) et chronique (dérange pendant longtemps). La douleur peut affecter les différentes parties du pied décrites ci-dessus, dans certains cas, elle s'accompagne de démangeaisons, d'engourdissements, de gonflements, de brûlures, de changements cutanés et d'autres symptômes.

Le syndrome douloureux peut être directement associé à la maladie des pieds eux-mêmes, de tout le membre inférieur et des maladies générales du corps. Les procédures de diagnostic et de traitement sont toujours prescrites en fonction des caractéristiques de la douleur et de la maladie sous-jacente..

L'ostéoporose

Il s'agit d'une maladie caractérisée par une douleur au pied du pied, non accompagnée d'autres symptômes. La douleur survient au repos, l'effort physique s'intensifiant. Si vous exercez une pression sur le pied à l'endroit où les os sont proches de la peau, une douleur très intense est notée. Cause

- lessivage du calcium et des phosphates des os du pied. Des conditions telles que:

  • calcium et minéraux insuffisants dans l'alimentation quotidienne;
  • charges excessives persistantes sur les os des pieds;
  • changements osseux liés à l'âge;
  • surcharge pondérale: dans ce cas, des charges très fortes sur les os des membres inférieurs sont notées;
  • mode de vie sédentaire, alitement prolongé dans diverses maladies;
  • grossesse: un fœtus en développement nécessite une grande quantité de calcium;
  • maladies des organes endocriniens, principalement des glandes parathyroïdes.

Le diagnostic de l'ostéoporose est réalisé par radiographie et tomodensitométrie.

Le traitement de la douleur au pied dans l'ostéoporose consiste en l'administration de préparations de calcium et de vitamine D. Il est particulièrement important de prescrire du calcium aux femmes en fin de grossesse. Avec les maladies endocriniennes, des médicaments hormonaux sont prescrits.

Maladie variqueuse La maladie variqueuse des jambes est une stagnation de sang dans les membres inférieurs, en raison de laquelle il y a un étirement pathologique de leurs veines. Aux premiers stades de la maladie, le patient ne peut ressentir qu'une lourdeur dans les pieds et les jambes. Le soir, un gonflement se produit. À l'avenir, les veines envahies et étendues deviennent visibles sous la peau des jambes. La douleur et l'enflure des pieds dans la plupart des cas sont observées aux derniers stades de la maladie. Dans le même temps, la peau des jambes commence à souffrir d'une famine constante en oxygène, sa couleur s'assombrit, des ulcères dits trophiques peuvent y apparaître.

Les principales causes des varices sont des troubles congénitaux de la structure de la paroi veineuse, une insuffisance cardiaque, un surpoids, une position debout à long terme constante ou debout.

La douleur dans les pieds avec des varices est diagnostiquée au rendez-vous du médecin pendant l'examen. Dans les premiers stades, vous pouvez utiliser différentes crèmes et onguents pour la douleur dans les pieds, porter des bandages élastiques ou des bas. Dans les cas plus avancés, un traitement chirurgical peut être indiqué..

Endartérite oblitérante Une maladie très courante dans le monde moderne, qui se caractérise par des douleurs aux pieds et d'autres signes de troubles circulatoires. Les hommes souffrent de pathologie 10 fois plus souvent que les femmes. Les causes et les mécanismes de l'endartérite oblitérante n'ont jusqu'à présent pas été bien étudiés. On pense que l'un des facteurs les plus importants provoquant des violations est le tabagisme..

L'endartérite oblitérante est une maladie qui se développe sur une longue période et touche le plus souvent les personnes âgées de 30 à 40 ans. Dans ce cas, douleur chronique aux pieds, ainsi que d'autres signes:

  • douleur et engourdissement des pieds;
  • sensibilité accrue au froid: lors du refroidissement, des douleurs brûlantes au pied sont notées;
  • l'apparition d'ulcères sur la peau, ce qui indique une violation de la circulation sanguine;
  • faiblesse dans les pieds, boiterie.

Au fil du temps, sans traitement, les troubles de la circulation sanguine dans le pied deviennent si forts que l'endartérite oblitérante conduit au développement de la gangrène.

Le traitement de la pathologie aux premiers stades est conservateur. Les médecins utilisent divers médicaments, onguents et crèmes pour les douleurs aux pieds peuvent être prescrits. Par la suite, des interventions microchirurgicales sur les vaisseaux du pied sont effectuées. Si toutes les mesures thérapeutiques échouent et que la gangrène se développe, l'amputation est effectuée.

Pied diabétique

Cette condition est une complication.

, en particulier de type I sans traitement approprié.

Le diabète sucré est une maladie dans laquelle la glycémie augmente. L'hormone insuline, qui est responsable de l'absorption du glucose par les cellules, n'est plus en mesure de faire face de manière adéquate à ses fonctions. Mais en même temps, il existe un grand nombre de troubles métaboliques dans le corps. En particulier, le cours de l'athérosclérose est considérablement accéléré. Les plaques athérosclérotiques se forment beaucoup plus rapidement sur les parois des vaisseaux sanguins. En conséquence, les petits capillaires situés dans le cœur, la rétine, les pieds et les reins sont les plus touchés. Ils perturbent le flux sanguin.

Pied diabétique - le nom figuratif des changements qui se produisent dans les pieds avec une circulation sanguine altérée. L'évolution de la pathologie ressemble fortement à une endartérite oblitérante. Douleur et gonflement des pieds, boiterie sont notées. Des changements trophiques sous forme d'ulcères se développent sur la peau. L'engourdissement et la douleur dans les pieds, la faiblesse dans les muscles des jambes indiquent des troubles circulatoires graves.

Pour prévenir le pied diabétique et d'autres troubles des vaisseaux causés par le diabète sucré, il est nécessaire de surveiller en permanence le niveau de sucre dans le sang, de prendre des médicaments hypolipidémiants strictement conformément aux prescriptions du médecin..

Si la complication s'est déjà développée, divers médicaments et procédures de physiothérapie sont utilisés. Si nécessaire, différents types de traitements chirurgicaux sont effectués..

Fasciite plantaire et éperon du talon

Le fascia plantaire est une plaque de tissu conjonctif qui part du calcanéum, s'étend sur toute la surface plantaire du pied et se fixe aux têtes des os métatarsiens. Le fascia renforce le pied, lui permet de résister à des charges plus intenses.

Si le fascia lui-même est constamment soumis à des charges prononcées, il est alors tendu, blessé, une inflammation s'y développe. Cette condition est connue sous le nom de fasciite plantaire, et son principal symptôme est une douleur au pied lors de la marche..

La fasciite plantaire peut se développer en raison des raisons suivantes:

  • charges constantes sur le pied associées à un travail acharné ou à la nécessité d'un long séjour en position debout;
  • surpoids: en marchant, le fascia plantaire est blessé sous l'influence d'une grande masse corporelle;
  • les pieds plats entraînent une violation de la forme normale du pied et un étirement excessif du fascia.

La fasciite plantaire est la plus sujette aux personnes qui ont une faiblesse du tissu conjonctif congénital. Avec cette maladie, une douleur est notée sur le côté du pied et à la hausse. La douleur est particulièrement caractéristique le matin, lorsqu'une personne sort du lit et va quelque part. Au cours d'une longue marche, la douleur s'intensifie également, entraînant parfois le développement d'une boiterie.

Le fascia plantaire enflammé peut se raidir au niveau du site de fixation au calcanéum. Dans le même temps, des douleurs de couture sévères du talon du pied, s'intensifiant pendant la marche, sont notées. Cette condition est connue en médecine comme un éperon au talon..

Le traitement de la douleur au pied avec fasciite est effectué de manière conservatrice:

  1. Il est nécessaire de décharger les pieds. Il est nécessaire d'exclure tous les exercices physiques lourds. Si pendant la marche dans les pieds il y a une sensation de fatigue ou de douleur, vous devez immédiatement vous arrêter et vous reposer.
  2. Un massage avec de la glace et une serviette froide et humide aide à soulager le processus inflammatoire dans le fascia.
  3. L'utilisation de chaussures orthopédiques spéciales, surtout si le patient a simultanément les pieds plats.
  4. L'utilisation de crèmes et de pommades pour les douleurs aux jambes, qui sont prescrites par un orthopédiste.

Le diagnostic d'éperon calcanéen est établi après examen par un chirurgien orthopédiste et radiographie. Dans les premiers stades, cette maladie, comme la fasciite, peut être traitée avec des méthodes conservatrices. Dans les derniers stades, la chirurgie est effectuée.

Bursite des têtes des métatarsiens Les phalanges des orteils se connectent aux têtes des métatarsiens à l'aide des articulations. À ces endroits, il y a des sacs articulaires - la soi-disant bourse. Normalement, ils sont protégés du côté plantaire par une épaisse couche de graisse. Mais avec l'âge, il s'amincit, ce qui fait que la bourse subit des charges constantes pendant la marche. Cela peut provoquer des douleurs dans les doigts et les articulations du pied, une violation de leur configuration. Une rougeur de la peau dans les articulations métatarsophalangiennes peut être notée. Lorsque vous cliquez dessus, la douleur est également notée.

Le diagnostic de bursite ne peut être établi par le médecin traitant qu'après radiographie et, si nécessaire, d'autres mesures diagnostiques. Le traitement est effectué avec l'utilisation de médicaments anti-inflammatoires qui soulagent la douleur au pied, des exercices de physiothérapie. Parfois, des injections de médicaments hormonaux dans des sacs articulaires sont prescrites. Dans la bursite chronique, qui ne se prête pas à un traitement conservateur, une intervention chirurgicale est utilisée..

Pied plat
Pied plat

- Un problème courant qui entraîne l'apparition de douleurs aux pieds et d'autres troubles. Cette maladie se caractérise par une violation de la forme normale du pied, à savoir le lissage de son arc - l'intérieur de la semelle, qui s'élève au-dessus du sol sous la forme d'un arc. En conséquence, une personne commence à compter sur la marche non seulement à l'extérieur, mais aussi à l'intérieur du pied. Dans ce cas, deux processus pathologiques se produisent:

  • la position relative normale des os du pied, la configuration des articulations, ce qui entraîne une douleur au pied;
  • les vaisseaux et les nerfs importants sont situés dans la voûte plantaire: avec les pieds plats, ils sont comprimés pendant la marche, ce qui augmente la douleur.

Les pieds plats et la douleur associée au pied peuvent être causés par les raisons suivantes:

  • faiblesse congénitale de l'appareil ligamentaire: sous l'influence de charges constantes, les ligaments du pied chez ces personnes sont beaucoup plus faciles à étirer, entraînant une déformation;
  • le rachitisme, transféré dans l'enfance, contribue à la déformation du pied;
  • différence congénitale dans la longueur des jambes - une condition qui survient chez de nombreuses personnes;
  • charges intenses et excessives, par exemple, soulever la barre, debout sur ses pieds;
  • porter des chaussures inconfortables;
  • parfois des pieds plats se développent après une blessure, au cours desquels une fracture des os du pied se produit.

Dans les premiers stades, les pieds plats de douleur au pied sont absents. Seule une fatigue intense après une longue marche peut être ressentie. En outre, le syndrome douloureux se joint. Les pieds plats peuvent être exprimés si fortement qu'ils entraînent une douleur intense et le développement d'une boiterie.

Le diagnostic est effectué par radiographie, plantographie.

Le traitement de la douleur dans les pieds avec des pieds plats implique les éléments suivants:

  1. Cours de physiothérapie et de gymnastique. Avec des pieds plats et sévères, ils ne doivent être effectués que sous la supervision d'un chirurgien orthopédiste. Ces activités visent à renforcer les muscles qui assurent une configuration normale du pied..
  2. Porter des chaussures confortables. Si nécessaire, le médecin peut prescrire des chaussures orthopédiques spéciales.
  3. Procédures générales de renforcement: marche sur rosée, givre, pieds nus sur le sol et pierres. Il convient de rappeler que les procédures de revenu doivent être effectuées de manière méthodique et progressive.
  4. Porter des semelles orthopédiques.
  5. L'utilisation de crèmes et onguents spéciaux pour la douleur dans les jambes - aujourd'hui, ils sont présentés dans les pharmacies dans une large gamme.
En savoir plus sur cette pathologie dans l'article: FlatfootDisponible sur pieds plats

Ligamentite La ligamentite est une inflammation des ligaments dans laquelle est notée une douleur au pied. Selon le ligament enflammé, une douleur peut survenir sur le côté du pied, à la hausse, dans le plantaire, dans l'articulation de la cheville. Douleur associée à la flexion du pied ou à d'autres mouvements.

La ligamentite est une maladie qui peut être causée par deux groupes de causes:

  1. Microtraumatisme sous charges excessives. De plus, le mécanisme de développement de la ligamentite est similaire à celui de la fasciite. Pour traiter cette condition, des médicaments anti-inflammatoires sont utilisés (crèmes et onguents spéciaux pour les douleurs aux pieds), du repos, des injections dans les ligaments des médicaments hormonaux sont parfois prescrites (pour les douleurs très intenses).
  2. Maladies infectieuses, telles que la brucellose. La base du traitement des pathologies causées par des agents pathogènes est l'utilisation d'antibiotiques.

Le diagnostic de ligamentite n'est établi que sur rendez-vous chez le médecin, après radiographie et échographie.

Ligamentose

Cette maladie s'accompagne également de lésions des ligaments, ce qui provoque des douleurs au pied droit, au pied gauche ou aux deux pieds.

La ligamentose se développe avec un effort physique constant et trop intense, des troubles circulatoires dans les ligaments, leurs microtraumatismes et des ligamentites fréquentes. Dans ce cas, les ligaments sont progressivement remplacés par du cartilage, puis du tissu osseux. Les exemples classiques de ligamentose comprennent l'éperon calcanéen et l'ossification du tendon d'Achille (utilisé pour attacher le muscle du mollet au calcanéum dans le dos).

La ligamentose est caractérisée par une douleur aiguë sévère au talon ou au pied qui se produit pendant la marche..

Le diagnostic de ligamentose et de la douleur au pied qui l'accompagne est établi après un examen médical, une radiographie et une échographie. Le traitement est complexe et implique les activités suivantes:

  • repos pour le membre affecté, exclusion de l'effort physique intense, séjour prolongé sur les jambes;
  • l'utilisation de médicaments, de pommades et de crèmes pour la douleur au pied;
  • appliquer un bandage compressif;
  • exercices de physiothérapie, massage, méthodes de traitement physiothérapeutiques.

Blessures au pied

Divers types de blessures sont une cause très courante de douleur au pied. On peut distinguer les types de blessures aux pieds les plus courants:

  1. Les ecchymoses sont les blessures les plus courantes qui surviennent à partir de bosses contondantes et se caractérisent par l'apparition de douleurs au pied, d'enflure, d'hématomes (ecchymoses) sur la peau. Souvent avec une ecchymose, il est nécessaire d'effectuer une radiographie afin d'exclure une luxation ou une fracture. Dans les trois premiers jours après la blessure, il est recommandé de se reposer, d'appliquer de la glace et des compresses froides. À l'avenir, au contraire, des procédures de réchauffement, des compresses d'alcool et des filets d'iode sont prescrits.
  2. Entorses. Cela se produit souvent pendant les sports, les jeux en plein air, pendant un dur travail physique. Immédiatement après la blessure, une douleur intense, un gonflement, une hémorragie sous la peau se produisent. Étant donné que dans la plupart des cas, les ligaments de l'articulation de la cheville sont affectés, une douleur intense dans la partie supérieure du pied est notée. Le mouvement devient limité. En cas d'entorse, un pansement est appliqué, le repos et l'utilisation de médicaments anti-inflammatoires sont indiqués pendant plusieurs jours. L'entorse doit également être distinguée d'une fracture, pour laquelle un examen aux rayons X est utilisé.
  3. Rupture ligamentaire. Pour que cela se produise, un effet traumatique très fort doit être exercé sur le pied, dépassant de loin la force de l'appareil ligamentaire. Au moment de la blessure, il y a une très forte douleur aiguë au pied, qui persiste à l'avenir. Un œdème rapide se produit rapidement, des hémorragies apparaissent sous la peau. Le pied fait mal même au repos, il est presque impossible de marcher dessus. Le traitement est effectué selon les mêmes méthodes que l'entorse, mais pour une durée plus longue.
  4. Luxations. Le plus souvent, une luxation de la cheville se produit. Le pied peut dévier vers l'avant, vers l'arrière, sur le côté. Les luxations du talus, qui fait partie du tarse, sont également courantes. Souvent, la douleur dans les orteils peut également être causée par leur luxation. Étant donné que les os du tarse sont connectés de manière assez fiable, les subluxations se trouvent le plus souvent ici, lorsque les os ne sont pas complètement déplacés les uns par rapport aux autres, ainsi que les luxations associées à des fractures. Dans ce cas, il y a une douleur très intense au pied, un gonflement sévère, une hémorragie sous-cutanée, le mouvement du pied est presque impossible. Le diagnostic de luxation est établi après radiographie. Traitement - réduction sous anesthésie locale ou anesthésie générale, application d'un plâtre.
  5. Fractures. Dans le même temps, une douleur intense dans la zone du pied est associée à des signes classiques: altération des mouvements, déformation, gonflement sévère, hémorragie. Parfois, une petite fracture ou une fissure peut ressembler à une ecchymose ou une entorse, et le diagnostic ne peut être établi qu'après une radiographie. Si les fragments sont déplacés les uns par rapport aux autres, alors le déplacement (repositionnement) est effectué sous anesthésie locale ou anesthésie générale. S'il n'y a pas de déplacement, un plâtre est simplement superposé au pied.

Pieds plats transversaux

Il existe une variété distincte de pieds plats - les pieds plats dits transversaux. Il se développe avec l'âge et est aussi appelé en médecine pied transversal. Dans ce cas, une douleur est notée au milieu et à la voûte plantaire, au niveau du coussinet adipeux sous la base des orteils.

Normalement, en se tenant debout ou en marchant, le poids corporel principal tombe sur le premier os métatarsien, auquel le gros orteil se connecte. Les deuxième et troisième os métatarsiens ont moins de poids, et les quatrième et cinquième ont des charges minimales. Avec un pied écarté transversalement, une violation de ce rapport se produit: les deuxième et troisième os métatarsiens subissent les charges les plus importantes. Il s'agit du principal mécanisme de développement des violations.

Cross flatfoot se caractérise par les caractéristiques suivantes:

  • douleur dans les pieds, qui est initialement localisée dans le pouce, puis peut se propager à l'ensemble du pied;
  • la douleur au pied augmente lors de la marche, surtout si le patient porte des chaussures inconfortables;
  • la maladie tire son nom du fait que le pied semble vraiment aplati, tandis que le pouce dévie vers l'extérieur;
  • sur le côté plantaire du pied, plus près des doigts apparaissent des cors douloureux - épaississement de la peau.

Le diagnostic est établi à l'aide

. Si la planéité transversale et la douleur au pied sont modérées, le traitement est effectué à l'aide de chaussures orthopédiques spéciales, de crèmes et de pommades pour la douleur au pied, d'exercices thérapeutiques, de massages, de procédures de physiothérapie. Dans les cas avancés, une chirurgie du pied peut être indiquée..

Panaritium et ostéomyélite

Des maladies purulentes-inflammatoires entraînant des douleurs au pied, on les retrouve le plus souvent

, lorsque des agents pathogènes pénètrent dans les doigts. Les portes d'entrée pour eux sont de petites blessures..

Les signes de panaritium sont une forte douleur aux piqûres ou secousses dans l'orteil, son gonflement, sa rougeur. Des gouttes de pus peuvent se détacher de la plaie. Dans les premiers stades, lorsque la suppuration n'a pas encore eu lieu, des pansements avec une pommade Vishnevsky ou une pommade à l'ichthyol peuvent être utilisés. Si la suppuration s'est déjà produite, vous devez alors consulter un chirurgien qui fera une incision. La procédure est réalisée en ambulatoire, à la clinique.

L'ostéomyélite est une inflammation purulente des os du pied. Le plus souvent, l'infection pénètre dans les os avec une circulation sanguine - la soi-disant ostéomyélite hématogène se développe. Le processus est provoqué par une petite blessure. Après cela, la douleur dans les os du pied augmente progressivement, la température corporelle augmente, l'état du patient s'aggrave. Avec l'ostéomyélite des os du pied, une hospitalisation urgente dans un hôpital chirurgical est indiquée. Un traitement antibiotique est utilisé et, si nécessaire, une intervention chirurgicale.

Ongle incarné

La cause de la douleur dans l'orteil peut être le soi-disant ongle incarné, dont la croissance se produit de manière incorrecte. Le plus souvent, cette condition se développe après des blessures. Le patient ressent une forte douleur de tiraillement et de piqûre dans l'orteil. À l'examen, l'ongle a une forme irrégulière. Le traitement de cette pathologie n'est que chirurgical. Chez l'adulte, l'ongle incarné peut être retiré sous anesthésie locale. Chez les jeunes enfants, la chirurgie est réalisée sous anesthésie générale..

Goutte
Goutte

- Il s'agit d'une maladie caractérisée par des troubles métaboliques, à la suite desquels l'acide urique se dépose dans les articulations. Ceci est facilité par des facteurs tels que:

  • consommation excessive de viande rouge et d'abats dans les aliments;
  • abus de café, d'alcool, de tabac;
  • altération de la fonction rénale, - insuffisance rénale, - entraînant une altération de l'excrétion d'acide urique du corps.

La douleur dans les articulations des pieds entraîne une manifestation de la goutte telle que la goutte

. Une crise d'arthrite goutteuse se caractérise par les symptômes suivants:

  • la douleur peut survenir dans diverses articulations, très souvent elle est localisée dans la zone du premier orteil;
  • la douleur survient soudainement, à tout moment de la journée;
  • la douleur dans les pieds est très forte, insupportable pour le patient, elle peut augmenter considérablement en touchant simplement la couverture;
  • en même temps, d'autres signes d'inflammation apparaissent: gonflement, fièvre au site de la douleur;
  • l'attaque ne disparaît complètement qu'après 6 à 7 jours;
  • avec une évolution chronique prolongée de l'arthrite goutteuse, la formation de soi-disant tofus dans la zone de l'articulation touchée est typique - excroissances causées par des dépôts de sels d'acide urique.

Le diagnostic est établi après examen par un médecin, menant des études spéciales. Comme traitement, des médicaments anti-inflammatoires sont prescrits, une alimentation appropriée.

Polyarthrite rhumatoïde

Il s'agit d'une maladie auto-immune dans laquelle de nombreuses petites articulations, principalement les mains et les pieds, sont affectées. Dans ce cas, une douleur caractéristique se produit dans les orteils. Mécanisme de développement

assez complexe et n'est pas encore entièrement compris. Mais il est connu que la première attaque de la maladie peut être déclenchée par les facteurs suivants:

  • activité physique excessive;
  • stress sévère;
  • diverses infections virales et bactériennes.

Les signes de polyarthrite rhumatoïde sont assez caractéristiques:

  • ces patients ont une fatigue accrue;
  • le matin, après le réveil, une raideur dans les articulations des doigts des mains et des pieds est notée;
  • douleurs dans les doigts et les orteils des mains, qui s'intensifient en position assise, en restant dans une position uniforme;
  • l'état général du patient souffre également: un malaise est noté, comme dans les infections respiratoires aiguës, une diminution de la capacité de travailler, une dépression, une diminution ou un manque d'appétit.

Mais la douleur dans les articulations des orteils n'est pas le pire symptôme de la polyarthrite rhumatoïde. En fin de compte, la mort peut survenir à la suite de complications telles que l'épuisement et l'insuffisance rénale..

Le diagnostic de douleur au pied avec polyarthrite rhumatoïde ne peut être effectué que par un médecin professionnel. Des études supplémentaires telles que

, radiographie. Le traitement de la douleur dans les pieds et d'autres manifestations de la maladie est effectué à l'aide de médicaments antibactériens et anti-inflammatoires,

Rhumatisme Le rhumatisme est une maladie auto-immune qui est déclenchée par des bactéries streptocoques, provoquant généralement une amygdalite. Le corps commence à produire activement des anticorps contre les streptocoques, mais ils affectent également les propres tissus du corps, en particulier les valves cardiaques et le cartilage articulaire.

La douleur au pied avec rhumatisme est rare. L'articulation de la cheville n'est affectée que dans les cas où la maladie a une évolution sévère. Dans ce cas, le syndrome douloureux présente certaines caractéristiques:

  • la douleur et d'autres symptômes dans le domaine de la levée du pied sont notés;
  • la douleur s'accompagne d'autres signes d'inflammation, tels que gonflement, rougeur et fièvre sur l'articulation;
  • les douleurs sont assez fortes, mais à court terme, elles peuvent apparaître dans différentes articulations et passer rapidement.

Les douleurs articulaires et autres symptômes ne sont pas la pire manifestation des rhumatismes. Au cours de l'évolution chronique de la maladie, des malformations valvulaires cardiaques se forment progressivement.

Le diagnostic est posé par un rhumatologue. Les médicaments anti-inflammatoires sont utilisés pour le traitement, les antibiotiques à long terme.

Il s'agit d'une structure anatomique complexe composée de 26 os qui forment deux intersections de l'arc. Longitudinal est formé sur la longueur du pied et transversal sur la largeur.
Les os sont principalement interconnectés avec le tissu fibreux - les ligaments. Les muscles associés à une aponévrose rigide (fascia plantaire) assurent la stabilité de la section médiane. Le pied a un groupe de muscles profonds et superficiels qui commencent dans le tiers inférieur de la jambe et sont attachés à différents niveaux aux os. Il y a aussi de la graisse corporelle à l'intérieur pour absorber l'énergie du choc, qui se produit sur le pied pendant la marche, la course et le saut.

La douleur dans le pied sous le pouce et ailleurs lors de la marche indique que quelque chose ne va pas avec l'une des structures internes en interaction. Quand et dans quelles circonstances il apparaît, ainsi que sa localisation, sont les clés pour déterminer ce qui en est la cause. Lorsque le pied fait mal près des doigts et dans d'autres zones, le corps réagit aux changements et passe en "mode d'urgence" afin de réduire ces sensations. Des changements biomécaniques ou une maladie peuvent interférer avec les mouvements normaux et causer des dommages supplémentaires..

La douleur sur la plante du pied sous les doigts et dans d'autres endroits peut être causée par de nombreuses raisons différentes, notamment: blessures, déformations, chaussures erronées, virus, maladies.

Blessure due à une exposition externe
Une cause courante est une position incorrecte de la jambe, ce qui entraîne une perturbation de l'action des forces vectorielles qui lui sont attribuables. Le port de chaussures avec une base trop rigide ou des talons hauts, des chaussures avec un laçage solide peut également provoquer des hématomes dans la zone de pression, ce qui provoque souvent une douleur dans le coussin sous le gros orteil et à d'autres endroits.

Entorses, muscles et fractures
Se produisent généralement soudainement. Ils provoquent des tensions dans les muscles du pied. L'étirement de l'articulation de la cheville se produit lorsque les ligaments qui maintiennent les os ensemble sont surchargés et que leurs fibres sont trop tendues. La faiblesse de l'appareil ligamentaire dans les articulations conduit au fait que le coussin du pied fait mal sous le pouce lors de la marche.

Effort excessif, ecchymoses ou rupture musculaire
Ils surviennent, par exemple, lors de la frappe d'un objet pointu. Conduire à une surcharge du squelette musculaire et du fascia du pied. En même temps, en marchant, le pied fait mal au pouce et à d'autres endroits. Diverses maladies peuvent être diagnostiquées. L'achilotendinite est une blessure au tendon qui s'attache au calcanéum à l'arrière du talon. La métatarsalgie est une douleur qui se produit sous la tête des os métatarsiens 2-3-4.

Dommages dus à la pression ou à un virage brusque du pied Peut endommager les os et les articulations par le stress. Les blessures sourdes résultant de la pression, par exemple, lorsque quelqu'un a marché sur une jambe, endommagent les muscles et les ligaments. Dans ce cas, la plante du pied fait mal près des doigts et dans d'autres zones.

Les blessures directes résultant de coups de pied peuvent provoquer des ecchymoses, des déchirures de la peau ou même des fractures osseuses..
La métatarsalgie est une douleur qui se produit sous la tête des os métatarsiens 2-3-4. Une blessure à l'ongle peut entraîner l'accumulation d'un hématome sous les ongles et une perte temporaire ou permanente de l'ongle. Les blessures répétées des os, des muscles et des ligaments peuvent entraîner la croissance de tissu cartilagineux, appelé éperons ou exostoses.

Blessure ouverte ou fermée par coups de pied
Peut provoquer des déchirures cutanées, des ecchymoses, des gonflements ou même des fractures osseuses. Une blessure de l'ongle entraîne une accumulation d'hématome sous les ongles et une perte temporaire ou permanente de la plaque de l'ongle. Les blessures répétées des os, des muscles et des ligaments conduisent à la croissance du tissu cartilagineux osseux, qui est appelé exostose - un éperon sur le coussin du pied.

Microtraumatisme dû à une surtension
Peut être causé par un travail sur des surfaces inégales, trop dures ou molles. Des surtensions constantes entraînent des fractures de stress, des tendinites, des fasciites, de l'arthrose aiguë et chronique. Un traumatisme du fascia plantaire est également une cause fréquente de douleur. Sa base est attachée au calcanéum et s'étend distalement sur toute la surface plantaire, se connectant avec les têtes des os métatarsiens, fournissant un support pour l'arc. Lorsque le fascia plantaire est endommagé, une réaction inflammatoire se produit qui peut devenir une source de douleur dans le coussinet plantaire en marchant.

Déformation du pied
Les voûtes vous permettent de répartir uniformément la charge de poids corporel lorsque nous sommes debout. Déformés, trop hauts ou trop bas (pieds plats), ils peuvent provoquer des douleurs et des tensions dans les jambes.

Les chaussures peuvent également être une source de douleur dans les membres inférieurs. Un port court de chaussures de modèle étroites entraîne l'apparition d'éraflures, de cors et d'abrasions sur les jambes, quand il fait mal de marcher sur la pointe du pied. L'utilisation prolongée de ces chaussures devient la raison de la formation de "os", de l'hyperkératose, de l'irritation des nerfs et des articulations, du déplacement des doigts, ainsi que d'une source de microtraumatismes. Si des cônes sur les jambes vous font mal, contactez immédiatement un orthopédiste..

Les verrues sont généralement situées sur la surface plantaire et peuvent provoquer des irritations et des douleurs pendant l'effort. La raison de leur apparition est un virus.

Une source courante de douleur dans le pied près du pouce est un ongle incarné. Il provoque une irritation et parfois une infection..

Le diabète, la maladie de Hansen et la goutte sont des affections courantes qui affectent les membres inférieurs. Les maladies des nerfs des jambes peuvent provoquer un engourdissement et une sensation de brûlure, c'est ce qu'on appelle la neuropathie périphérique..

La douleur au pied est un symptôme qui est le signe d'un certain processus pathologique du système musculo-squelettique du pied ou une conséquence d'un traumatisme. Dans tous les cas, seul un médecin prescrit un traitement, après examen et diagnostic précis.

La douleur au pied peut être une manifestation des processus pathologiques suivants:

  • l'ostéoporose;
  • pied plat;
  • éperon au talon;
  • varices;
  • pied diabétique;
  • type d'endartérite oblitérante;
  • ligamentite;
  • l'ostéomyélite;
  • goutte;
  • rhumatisme;
  • polyarthrite rhumatoïde.

De plus, la douleur au pied peut être causée par des dommages mécaniques à l'articulation - fracture, luxation, ecchymose grave, entorse ou rupture des ligaments.

La douleur au pied en marchant ou au repos distingue ces types:

  • diffuser;
  • excitant le pied entier;
  • type local.

La nature de la manifestation de la douleur et sa localisation peuvent indiquer la cause profonde, cependant, cela ne signifie pas que vous pouvez tenter indépendamment d'éliminer ce symptôme désagréable. L'automédication peut entraîner de graves complications..

Dans ce cas, il est difficile de distinguer le tableau clinique global, car la nature des symptômes dépendra de la maladie sous-jacente.

La douleur dans la plante du pied peut indiquer le développement de l'ostéoporose ou de l'arthrite, qui se caractérise par le tableau clinique suivant:

  • la douleur peut déranger une personne même au repos, avec une pression sur le talon, la douleur peut s'intensifier;
  • raideur dans les articulations, un engourdissement des orteils peut être observé le matin;
  • fatigue, même avec une activité physique courte;
  • la douleur dans les doigts des membres inférieurs peut s'intensifier après un effort prolongé ou une inactivité prolongée;
  • malaise général;
  • perturbation du cycle du sommeil;
  • invalidité.

La douleur dans le pied au-dessus ou dans le plantaire est présente dans la clinique de l'arthrose, des pieds plats et de la goutte. Avec de telles maladies, les patients seront perturbés par les symptômes suivants:

  • gonflement des membres inférieurs;
  • resserrement du pied en marchant;
  • fatigabilité rapide;
  • amincissement de la peau;
  • à mesure que le processus pathologique s'aggrave, la douleur peut être aiguë, de nature paroxystique même dans un état de repos complet;
  • des déformations du pied sont possibles;
  • la douleur peut survenir soudainement;
  • augmentation de la température locale;
  • au cours de l'évolution chronique de la maladie, la formation de croissances dans l'articulation touchée est possible.

Articulation saine et changements avec arthrose

La douleur au pied entre le talon et l'orteil, qui donne aux côtés, peut être un signe du développement d'un éperon calcanéen ou d'une fasciite, qui se caractérise par le tableau clinique suivant:

  • la douleur au pied augmente lors de la marche;
  • la plus grande sévérité du symptôme est observée le matin, quand une personne commence juste une activité motrice;
  • gonflement;
  • élévation de la température locale.

Si le traitement n'est pas commencé en temps opportun, une telle violation peut entraîner une boiterie chronique..

Une douleur au pied sous les doigts lors de la marche peut indiquer à la fois un effort physique excessif et des processus pathologiques graves (arthrite, ostéomyélite, goutte, pieds plats). Le tableau clinique suivant est observé:

  • douleur intense, couture ou coupure dans la nature;
  • gonflement, gonflement dans le développement du processus pathologique;
  • à mesure que le processus inflammatoire s'aggrave, la douleur passe à l'ensemble de l'articulation;
  • augmentation de la température locale;
  • température corporelle subfébrile ou fébrile;
  • signes d'intoxication générale.

La présence d'un tel tableau clinique peut indiquer le développement d'un processus inflammatoire purulent, qui présente un danger pour la santé et la vie humaines.

La cause de la douleur dans la partie supérieure du pied peut être un rhumatisme, une ligamentite et d'autres maladies du système musculo-squelettique. Dans ce cas, le symptôme s'accompagne du tableau clinique suivant:

  • la douleur est de courte durée, de courte durée, mais prononcée;
  • inflammation, gonflement de l'articulation;
  • augmentation de la température locale;
  • rougeur de la peau dans l'articulation touchée.

La douleur dans la jambe de la hanche au pied peut être une manifestation de l'ostéochondrose et de la hernie intervertébrale, cependant, seul le médecin peut établir l'étiologie exacte après l'examen. Dans de tels cas, l'expression du tableau clinique suivant est possible:

  • le syndrome douloureux se manifeste par une activité motrice;
  • irradie vers les fesses, le dos;
  • raideur dans les mouvements;
  • faiblesse dans les bras et les jambes;
  • à mesure que le processus pathologique s'aggrave, la douleur peut déranger une personne même au repos.

La douleur au pied peut survenir avec une maladie telle que le pied diabétique, les symptômes sont les suivants:

  • gonflement du pied, augmentation de la douleur, même avec des charges statiques mineures;
  • faiblesse dans les jambes, engourdissement;
  • rougeur du membre affecté, cyanose de la peau;
  • augmentation de la température locale;
  • ulcères cutanés.

Dans ce cas, si le traitement n'est pas commencé en temps opportun, la complication du processus pathologique peut entraîner la nécessité d'une amputation.

Avec les varices des jambes, la douleur n'est observée qu'aux stades avancés du développement de la maladie. Au stade initial du développement de la maladie, une personne ne peut ressentir qu'un gonflement, une lourdeur, une fatigue accrue des jambes.

Il faut comprendre que la manifestation de ce symptôme peut être à la fois un signe de dommage mécanique et un processus pathologique grave. Par conséquent, l'automédication ou ignorer ce symptôme est impossible. À la première occasion, vous devez consulter un médecin et ne pas vous soigner vous-même.

Pourquoi les pieds font mal, seul un médecin qualifié peut dire après l'examen. Tout d'abord, un examen objectif approfondi du patient est effectué, avec la clarification des plaintes et des antécédents de la maladie et de la vie. Pour le diagnostic et la nomination du bon traitement, les méthodes de diagnostic suivantes peuvent être prescrites:

Arthroscopie de la cheville

  • radiographie du membre affecté;
  • examen échographique de l'articulation;
  • IRM
  • scintigraphie;
  • arthroscopie;
  • myélographie;
  • discographie de contraste;
  • électrospondylographie.

Le programme de diagnostic exact est prescrit par le médecin en fonction des antécédents recueillis et du tableau clinique actuel.

La thérapie de base dépendra entièrement du diagnostic et de l'étiologie de la cause profonde. Un traitement conservateur n'est pas toujours conseillé; dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire..

Le traitement médicamenteux peut inclure de tels médicaments:

  • anti-inflammatoire non stéroïdien;
  • analgésiques;
  • décongestionnants;
  • anticoagulants - avec hématomes;
  • améliorer l'approvisionnement en sang;
  • vitamines et mineraux.

En plus du traitement médical, le médecin peut prescrire des procédures physiothérapeutiques, un cours de thérapie manuelle, des exercices de physiothérapie.

Dans certains cas, une correction diététique peut être nécessaire, car un excès de poids affecte également négativement le fonctionnement du système musculo-squelettique.

Si le traitement est commencé en temps opportun, des complications graves peuvent être évitées. Sinon, le développement de maladies concomitantes qui conduisent finalement à un handicap.