Que faire avec une douleur dans les côtés de l'arrière

  • Goutte

Dans la région lombaire, il y a une grande accumulation de fibres nerveuses. Les causes de la douleur sont multiples. Il peut s'agir d'une blessure sportive ou domestique, d'une maladie de la colonne vertébrale ou des organes internes..

Aujourd'hui, nous vous expliquerons comment déterminer la pathologie qui l'a provoquée en raison de la nature et de l'emplacement de la douleur et que faire en cas de douleurs dans les côtés de l'arrière.

Raisons de l'apparence

Souvent, nous confondons une douleur au recul après un entraînement sportif ou une activité physique avec une maladie très grave. La douleur douloureuse est un symptôme de douleur courant. Voyons quelles raisons peuvent en être la cause.

Objectif:

  • séjour prolongé dans une position assise ou couchée inconfortable,
  • hypothermie,
  • activité physique intense.

Attention! S'il est douloureux de s'allonger sur le côté droit ou gauche après un effort physique ou une blessure, il y a un risque de fracture des côtes & # 8212, consultez immédiatement un médecin.

Raisons pathologiques:

  • les infections,
  • maladies de la colonne vertébrale,
  • maladie du rein,
  • maladies urologiques et gynécologiques,
  • violation du tractus gastro-intestinal,
  • maladies cardiovasculaires.

Dans le segment gauche de la cavité abdominale et de l'hypochondre, il existe des organes importants du tractus gastro-intestinal.

Les maux de dos peuvent provoquer:

  • maladies de la rate,
  • rectocolite hémorragique,
  • syndrome du côlon irritable,
  • inflammation des uretères, de la vessie et des reins,
  • diverticulose intestinale.

Les autres symptômes de ces maladies comprennent les coliques et les nausées..

La douleur dans le côté droit de l'arrière est caractéristique d'un certain nombre de maladies rénales et d'autres pathologies des organes internes:

  • pyélonéphrite,
  • hématome rétropéritonéal,
  • pancréatite aiguë,
  • maladie de la lithiase urinaire.

Pathologie de la colonne vertébrale

En deuxième place dans la fréquence d'apparition de ces douleurs - maladies de la colonne vertébrale. Qu'est-ce qui peut faire mal au côté gauche? La douleur sous les côtes du côté gauche est caractéristique des maladies du système musculo-squelettique, telles que:

  • dystrophie musculaire,
  • maladie du disque intervertébral,
  • radiculite,
  • nerfs pincés de la moelle épinière,
  • ostéochondrose.

Pour ceindre les douleurs:

  • hernie intervertébrale,
  • courbure et atteinte des vertèbres.

Si le côté droit fait mal à l'arrière dans la région lombaire, les causes possibles sont les suivantes:

  • spondylolisthésis,
  • ostéochondrose,
  • ostéomyélite,
  • l'ostéoporose,
  • blessures musculaires, entorses et inflammations.

Attention! Des symptômes tels que la gravité et des douleurs aiguës sévères irradiant vers le bas du dos et la jambe peuvent indiquer de graves troubles de la colonne vertébrale..

Causes d'inconfort sur les côtés du dos & # 8212, masse. Les symptômes de la douleur ne peuvent être ignorés. La cause de la douleur est déterminée par sa nature..

Blessures

En cas de blessure, la douleur est intense, vive et des ecchymoses ou des ecchymoses apparaissent sur le corps. En règle générale, les dommages mécaniques aux os, aux muscles, aux ligaments ou au cartilage se produisent à la suite d'un fort impact physique de l'extérieur - chutes, bosses.

Le degré de dommage va des contusions mineures aux côtes fracturées. Dans les cas graves, les dommages peuvent entraîner la rupture des organes internes. Ainsi, par exemple, une côte cassée peut déchirer un poumon ou blesser la rate.

Névralgie intercostale

Avec la névralgie intercostale, la douleur peut être à la fois permanente et paroxystique, tirante, perçante ou douloureuse. En raison de la compression des terminaisons nerveuses, il donne à la poitrine ou au dos sur le côté gauche. En toussant, en éternuant et en respirant profondément, il se sent plus fort dans les côtes.

Maladies urinaires

Si le spasme est dans la région latérale, les spécialistes peuvent diagnostiquer une maladie rénale. Dans l'inflammation chronique, la douleur est concentrée sur le côté droit, derrière sous la taille. Avec un effort physique ou dans une position inconfortable, la douleur s'intensifie. Si la douleur est sourde et douloureuse sur le côté droit, alors probablement un problème avec les organes du système génito-urinaire.

Tube digestif

Avec une inflammation du foie et de la vésicule biliaire, des douleurs douloureuses et tirantes se produisent au-dessus du bas du dos. L'inconfort peut être ressenti pendant plusieurs jours, semaines et même mois. Pour restaurer les organes, il est recommandé de faire attention à la santé de l'ensemble du tube digestif.

Maladies du système respiratoire

Les maladies du système respiratoire sont caractérisées par des douleurs de couture dans le côté droit ou gauche, qui apparaissent lors de la toux et de l'inspiration, de l'expiration. Au tout début de la maladie, la douleur est localisée dans la poitrine, et plus tard elle est ressentie dans les côtes, sur les côtés et en arrière du côté de la lésion..

Inflammation de la rate

La rate enflammée augmente de taille et commence à exercer une pression sur les organes du tractus gastro-intestinal. Dans ce cas, une douleur est ressentie dans le côté gauche sous les côtes et irradie vers la clavicule gauche et l'omoplate. Le principal signe d'inflammation de la rate est une douleur se propageant vers le haut du dos.

Douleur féminine

Les organes génitaux des hommes et des femmes ont des différences cardinales.

Les maladies suivantes entraînent généralement des maladies qui provoquent une gêne et des douleurs du côté gauche des femmes:

  • inflammation de l'utérus,
  • inflammation de la trompe utérine,
  • kyste ovarien gauche,
  • grossesse extra-utérine,
  • douleur physiologique pendant la menstruation.

Ce dernier se manifeste souvent par des douleurs du côté gauche dans le bas du dos. Et dans d'autres cas, la température et la douleur lancinante du côté gauche sont caractéristiques lors du déplacement. Mais en tout cas, seul un spécialiste après un diagnostic approfondi peut nommer la véritable cause de la douleur.

Enceinte

Des sensations de douleur légères et à court terme surviennent à n'importe quel stade de la grossesse. Mais le plus souvent, ils apparaissent lors d'une augmentation des organes génitaux au cours des deuxième et troisième trimestres. La croissance utérine s'accompagne d'entorses. Et cela conduit à un certain inconfort et douleur. Il y a une douleur sur le pubis, tirant sur le côté gauche. Des mouvements brusques, une toux sévère entraînent également une gêne.

Dans ce cas, il n'y a aucun danger. Et les douleurs douloureuses du côté droit et gauche au niveau de la taille peuvent être éliminées en se relaxant complètement. Par exemple, allongez-vous dans un bain chaud ou effectuez des exercices dans un complexe de yoga pour femmes enceintes. Mais même avec cette nature de douleur, une consultation avec un spécialiste est nécessaire.

Chez l'homme

Le sexe fort souffre souvent de douleurs dans le côté gauche ou droit pour des raisons complètement différentes. Chez les hommes, la douleur du côté gauche peut être une conséquence du processus inflammatoire dans le système génito-urinaire. Mais ce qui cause le côté droit par derrière chez les hommes:

  1. Pierres dans la glande de la prostate. Avec cette pathologie, le côté fait mal à droite, mais peut donner au bas du dos.
  2. La cavernite est une inflammation des corps caverneux du pénis. Dans la forme aiguë, le côté droit de l'homme est très douloureux et coupe, en chronique - douloureux.

Que signifie la nature de la douleur?

Par les caractéristiques des sensations douloureuses, on peut juger du stade du processus pathologique. Pour déterminer à quel point une intervention médicale est urgente, analysez la douleur de votre côté.

  • Une douleur intense dans la zone de la taille (pression, coupe, couture) indique la survenue de processus aigus dans le corps. Ils peuvent être dus à des blessures internes..
  • Une douleur sourde est caractéristique d'un processus inflammatoire chronique. Il ne semble pas fort, vous pouvez l'oublier pendant un moment ou ne pas le remarquer du tout. Avec une exacerbation de la maladie, la douleur devient plus forte et il n'est plus possible de l'ignorer.
  • & # 171, Picotements & # 187, provoque une altération de la circulation. Lorsqu'un organe enflammé grossit et serre les tissus environnants, le flux sanguin normal est perturbé. De plus, les tissus enflammés gonflent, ce qui perturbe également l'approvisionnement en sang. Il y a donc une sensation périodique dans laquelle il poignarde dans le côté gauche. Les sensations de picotements cèdent la place à l'engourdissement, alors qu'au lieu de l'inconfort récent, la sensibilité diminue.
  • Douleur lancinante caractéristique des processus purulents.

Méthodes de diagnostic

Il est important de consulter un médecin à temps, car les douleurs provoquantes peuvent être graves. Seule une détection rapide de la maladie réduit le risque de devenir chronique.

Le premier médecin à contacter est un thérapeute. Il posera certainement des questions sur les caractéristiques de la douleur:

  • emplacement exact,
  • vue (tirant, net, douloureux, coupant, pulsant),
  • périodicité,
  • intensité.

Et après l'examen initial, le thérapeute se référera à un ou plusieurs spécialistes de profil étroit:

  • gastroentérologue,
  • urologue,
  • chez le gynécologue,
  • spécialiste des maladies infectieuses,
  • neurologue.

Examens prescrits pour douleur dans les côtés de l'arrière:

  • analyses de sang, urine, fèces,
  • Échographie du cœur, des organes abdominaux et du bassin,
  • ECG,
  • CT,
  • IRM,
  • fibrogastroduodénoscopie,
  • fibrocolonoscopie,
  • fluorographie,
  • radiographie.

Attention! N'essayez pas de vous diagnostiquer. Seul un spécialiste qualifié est en mesure d'identifier les causes de la douleur sur les côtés des deux côtés et d'établir un diagnostic final..

Quand consulter un médecin

Que faire si le côté fait mal à gauche ou à droite? Si la douleur du côté gauche est aiguë, consultez immédiatement un médecin. La plupart des maladies avec une telle localisation constituent une menace sérieuse pour la santé et la vie humaines et nécessitent souvent une intervention chirurgicale urgente. Mais même si les côtés gauche et droit de l'arrière dans le bas du dos ne font pas trop mal, une consultation et un diagnostic complet sont nécessaires.

Traitement

Après avoir examiné les résultats de la recherche, le médecin prescrira un traitement conservateur ou chirurgical. Pour soulager les symptômes désagréables, des médicaments et des recettes de médecine traditionnelle sont utilisés..

Si la situation n'est pas critique, même avant de contacter un spécialiste, vous pouvez soulager votre état:

  1. Pour réduire la douleur du côté droit au niveau de la taille - prenez un analgésique qui soulage simultanément l'inflammation et abaisse la température.
  2. Refuser de manger des aliments gras et frits, de l'alcool.
  3. Exclure les sports et l'activité physique.
  4. Mangez de petits repas, mais souvent. Cela normalise la circulation de la bile, accélère les processus métaboliques et réduit la charge sur l'organe malade..

Médicaments

Tout d'abord, le médecin vous prescrira des analgésiques, surtout si la douleur est aiguë. Le médicament le plus courant du groupe des analgésiques est considéré comme «Analgin». Il soulage les spasmes et ne provoque pas d'effets narcotiques..

Analogues plus chers:

En cas de douleur intense et douloureuse, les comprimés n'aident pas toujours. Dans ces cas, des injections sont prescrites - les mêmes médicaments, uniquement sous forme de solutions à usage intramusculaire.

Les suppositoires rectaux peuvent également atténuer les symptômes de la douleur. Ils empêchent le développement de l'inflammation et détendent les muscles..

Parmi les médicaments fréquemment prescrits:

Important! Veuillez noter que les analgésiques ne sont utilisés que pour soulager les spasmes musculaires. Si le problème réside dans le tube digestif, les reins ou les organes respiratoires, le spécialiste vous prescrira un autre traitement. Dans la plupart des cas, au début, il est préférable de consulter un médecin, puis de boire des antispasmodiques, qui lubrifieront l'image de la maladie et rendront le diagnostic difficile.

Remèdes populaires

Les remèdes populaires aident aux premiers signes du processus inflammatoire. Ils ont un effet sédatif et analgésique. La douleur dans le bas du dos aidera à soulager les compresses. Mais rappelez-vous que cette méthode de traitement n'est utilisée que pour soulager l'inconfort & # 8212, elles n'affectent pas les causes de la douleur.

Nous vous proposons plusieurs options pour les compresses:

  1. Avec de la moutarde. Diluez 1 cuillère à soupe. l poudre de moutarde dans l'eau à température ambiante jusqu'à consistance de crème sure. Étalez le bas du dos avec le mélange, couvrez avec une écharpe en laine ou une couverture et laissez pendant 5-7 minutes.
  2. Avec une fesse. Un bodyagion est considéré comme un bon remède pour traiter les maux de dos. Diluez-le avec de l'huile végétale dans un rapport de 1: 3. Étendre une zone malade du corps, couvrir et laisser reposer pendant une heure.
  3. Avec du miel. La longe peut être graissée avec du miel d'abeille naturel. Un frottement intensif accélérera le processus, normalisera la circulation sanguine et restaurera le tonus musculaire.

Conclusion

Écoutez toujours votre corps - en vous envoyant des signaux sous forme de douleur, il rapporte que tout ne va pas bien avec lui. Tout d'abord, faites attention aux symptômes, essayez de comprendre quelle pourrait être la raison. N'ignorez pas la douleur, afin de ne pas manquer une maladie importante qui, par la suite, sans traitement approprié, deviendra une phase chronique.

Assurez-vous de consulter un médecin, ne vous auto-méditez pas. Un spécialiste diagnostiquera le corps et prescrira un traitement compétent.

Douleur dans le côté droit de l'arrière

«Le côté droit du dos fait mal» - c'est avec de telles plaintes que les gens viennent souvent chez le médecin, mais c'est un concept tellement abstrait et flou, car ce symptôme peut indiquer un grand nombre de pathologies diverses.

Chez les femmes et les hommes, le côté droit derrière le dos peut être douloureux en raison de pathologies de la colonne vertébrale, de problèmes rénaux ou intestinaux, ainsi que de déviations du système génito-urinaire. C'est pourquoi l'aide d'un spécialiste expérimenté est nécessaire, car lui seul fera le bon diagnostic et prescrira le bon traitement.

Les causes

La douleur dans le côté droit de l'arrière se développe en raison de la présence d'une maladie spécifique dans le corps humain qui conduit au développement de ce symptôme. Dans la plupart des cas, cela est dû à un processus inflammatoire prononcé, qui progresse dans un organe particulier. N'oubliez pas les lésions du système musculo-squelettique, les terminaisons nerveuses et les structures des tissus mous.

La maladie ne choisit pas une personne et, par conséquent, des douleurs peuvent être observées chez les deux sexes, ainsi que chez des personnes d'âges et de statuts sociaux différents. Les raisons qui peuvent causer des douleurs dans le côté droit de l'arrière sont très étendues et afin de poser un diagnostic précis, un examen complet du corps est nécessaire. Voici une courte liste des pathologies les plus courantes associées à la douleur du côté droit.

  • pathologie rénale;
  • maladies du tractus gastro-intestinal;
  • troubles du travail de la vésicule biliaire;
  • maladies du système respiratoire;
  • pathologies gynécologiques;
  • maladies du système musculo-squelettique;
  • grossesse;
  • blessures.

De tout ce qui précède, il devient clair que l'identification de la véritable cause de la douleur peut être très longue, vous devez donc écouter les premiers changements dans le corps et les signaler immédiatement au médecin. Cela permettra de réduire le temps de diagnostic et de commencer le traitement.

Douleur du côté droit chez les hommes

En présence de douleur chez l'homme, du côté droit de l'arrière, des pathologies spécifiques qui ne sont caractéristiques que du corps masculin peuvent être diagnostiquées. En présence d'un processus inflammatoire dans les testicules, on peut suspecter une pathologie sexuellement transmissible. L'homme ressent une douleur intense dans l'abdomen et dans la région lombaire du côté droit, de la fièvre et des vomissements se joignent.

Des douleurs de tiraillement peuvent survenir en présence de néoplasmes bénins ou malins dans la région génitale. La douleur d'une ceinture dans le bas du dos peut indiquer un adénome de la prostate ou une prostatite, tandis que pendant la miction, il y a des crampes.

Variétés et nature de la douleur

Lors de l'entretien avec un patient, le médecin pose toujours des questions sur l'intensité de la douleur, sa nature et sa localisation. Ceci est très important, car il aidera à un diagnostic plus approfondi et aidera à déterminer pourquoi le côté droit du dos fait mal. La douleur peut être:

  • Coupe;
  • piqûre;
  • stupide;
  • épicé;
  • douloureux;
  • brûlant;
  • tirant.

Selon l'emplacement: au-dessous du bas du dos, au-dessus du bas du dos. De plus, la douleur peut être du côté droit, ou elle peut être transmise aux organes et tissus voisins, ainsi que survenir périodiquement, ou accompagner le patient en permanence. Des douleurs aux piqûres surviennent pendant le mouvement. Le plus souvent, une douleur est observée dans le contexte d'une pancréatite aiguë, le patient poignarde dans le dos vers la droite, même à l'arrêt.

Des douleurs brûlantes, aiguës et coupantes se développent dans le contexte de lésions de la colonne vertébrale, dues à des dommages aux muscles du dos, ainsi qu'à des écarts dans le fonctionnement des organes internes. Lorsqu'une personne a pincé des vertèbres, des rhumatismes, une sciatique et des troubles neurologiques, la douleur aura un caractère tirant. Le plus souvent, les pulsions douloureuses sont localisées en bas à droite et dans la région lombaire.

Localisation des envies douloureuses

Les envies douloureuses peuvent avoir une localisation différente, par exemple, la douleur peut être située à droite au-dessus du bas du dos, ou à partir du bas, chaque personne a des manières différentes. Il est très important de connaître l'emplacement, car cela peut être un signe de diagnostic important lors du diagnostic. La douleur peut être sous les côtes, entre les omoplates, dans la région lombaire, sur le côté droit.

Sous les côtes

À l'arrière, dans la région lombaire, à savoir sous la côte extrême, il y a 4 organes vitaux: la vésicule biliaire, la rate, le foie et le pancréas. En présence d'un processus pathologique dans l'un des organes énumérés, le patient peut ressentir une douleur intense du côté droit. Si une douleur aiguë de nature perçante se produit, la vésicule biliaire en souffre probablement, tandis que la température monte à 39 ° C. Et si le côté droit fait mal et donne dans le dos, alors une personne a des problèmes de foie.

Au niveau des omoplates

Si le côté droit du dos fait mal dans la région scapulaire, il est possible de soupçonner la présence de pathologies du système respiratoire ou de troubles neurologiques. En plus d'une douleur soudaine, le patient peut ressentir les symptômes suivants: vomissements, réflexe de toux, augmentation de la température du corps, difficulté à respirer.

Dans la région lombaire

Lorsque le dos fait mal dans la région lombaire à droite, cela est un signe de pathologies du système musculo-squelettique, à savoir des problèmes de colonne vertébrale et des maladies du système génito-urinaire. S'il y a des problèmes avec la colonne vertébrale, le bas du dos fait mal et l'intensité de la douleur dépendra de la position du corps du patient et augmentera du bas vers le haut, et si le système génito-urinaire est affecté, la douleur sera permanente et affectera le périnée. Si la douleur est située sur le côté droit plus près du centre et est aiguë, cela indique que le patient a des problèmes rénaux, parfois il peut s'agir d'une appendicite aiguë..

Assistance et diagnostic spécialisés

Si une personne est gênée par une douleur dans le côté de l'arrière, il convient tout d'abord de consulter un thérapeute qui, après un examen complet, enverra le patient chez un spécialiste plus étroit. À savoir:

  • pour diagnostiquer les maladies de la colonne vertébrale, vous devriez consulter un neurologue, un orthopédiste et un traumatologue;
  • s'il y a des déviations dans le travail du système génito-urinaire, alors cela vaut la peine de visiter un urologue;
  • le néphrologue est spécialisé dans les pathologies rénales;
  • les femmes sont référées à un gynécologue.

Pour déterminer la cause exacte des envies douloureuses, il vaut la peine de passer par une série de procédures de diagnostic et de passer quelques tests. La liste des requis comprend:

  • analyse clinique de l'urine;
  • analyse sanguine clinique et biochimique;
  • Examen aux rayons X;
  • diagnostic échographique des organes pelviens;
  • l'urine selon Nechiporenko;
  • Imagerie par résonance magnétique;
  • Tomodensitométrie.

Mesures thérapeutiques

Comme mentionné ci-dessus, dès les premiers signes de douleur sur le côté droit du dos, vous devriez demander l'aide d'un médecin, subir un ensemble de mesures diagnostiques et recevoir un traitement approprié. Le complexe de mesures thérapeutiques comprend l'administration d'analgésiques afin d'éliminer l'inconfort. Le schéma thérapeutique ultérieur dépend du diagnostic..

Le patient peut soulager son état à domicile en suivant ces recommandations:

  • le patient doit être complètement au repos;
  • en présence de douleur, utiliser des analgésiques;
  • limiter le patient contre les facteurs irritants.

Il convient de rappeler que les maux de dos peuvent survenir non seulement avec des problèmes de colonne vertébrale, mais également avec des pathologies des organes internes, qui peuvent être beaucoup plus graves. À la maison, vous ne pouvez pas déterminer la cause de la maladie, donc vous ne pouvez pas éviter de rencontrer un médecin, ne tardez pas avec ce processus. Plus tôt une personne visite un médecin, plus vite elle retrouvera sa santé.

La prévention

Le développement de pulsions douloureuses sur le côté droit du dos peut être évité, il suffit de suivre les recommandations préventives. Ceux-ci comprennent un rejet complet de l'alcool et de la nicotine, un effort physique léger, une bonne posture, une nutrition appropriée et rationnelle. Il est important de ne pas surcharger les muscles du dos, de dormir sur un matelas dur, d'éviter l'exposition aux basses températures, au premier signe de déviations, consulter un médecin.

Maux de dos à droite sous les côtes dans le dos

Selon les statistiques, près de 20% des personnes se plaignent de douleurs dans le côté droit sous les côtes dans le dos, dans le dos. Un tel symptôme peut accompagner diverses maladies, dont la plupart affectent les organes internes. Le syndrome douloureux est soit localisé dans une zone spécifique, soit donne au bas du dos ou au haut du dos.

La source de la douleur est à la fois les structures paravertébrales (paravertébrales) et les organes situés dans d'autres parties du corps. Il convient de noter que la cause des maux de dos à droite peut être physiologique, ne causant que des désagréments temporaires.

Raisons physiologiques

La douleur et l'inconfort du côté droit au-dessus du bas du dos se produisent parfois pendant ou après l'exercice. Dans une plus large mesure, les personnes non formées qui mènent un mode de vie sédentaire et ne pratiquent pas de sport sont plus sujettes à cela. Après une course intense, un saut ou un travail acharné, ils ressentent une vive douleur sous la côte droite.

Dans cette situation, le mécanisme d'apparition de la douleur est le suivant: sous l'influence de la charge, l'adrénaline est libérée dans le sang et les voies biliaires sont étirées en raison de la stagnation de la bile. Un grand volume de sang pénètre dans le foie et, par conséquent, sa membrane - la capsule glisson - augmente, provoquant de la douleur.

La douleur dans l'hypochondre droit de l'arrière de l'arrière apparaît souvent pendant les exercices physiques ou les exercices immédiatement après avoir mangé.

Lors d'un entraînement sportif ou d'un travail physique intense, un spasme du diaphragme peut survenir. Dans ce cas, la douleur sourde est aggravée par la toux, les éternuements et d'autres mouvements mineurs. Tout passe vite à la fin de l'effort lorsque la respiration est rétablie.

Les exercices abdominaux sont une autre raison de la douleur causée par la compression des organes internes et une violation temporaire de l'écoulement du sang. Les organes commencent à exercer une pression sur les nerfs sensoriels (nocorécepteurs), et le côté droit du dos fait mal. L'apparition de la douleur peut être affectée par un changement de puissance et de charges aérobies, ainsi qu'un repas dense après l'entraînement.

Chez les femmes, ce symptôme survient peu de temps avant les règles. Son provocateur est un spasme des voies biliaires sous l'influence des changements hormonaux. La même chose se produit lors de la prise de contraceptifs oraux, en particulier au début de leur utilisation..

La douleur dans la région lombaire est un compagnon de grossesse fréquent, car un utérus en croissance constante comprime les organes adjacents. De plus, au cours des derniers mois, les os pelviens ont commencé à diverger sous l'influence de la progestérone. Lorsque les voies urinaires et les reins sont comprimés, la femme a un œdème, ce qui nécessite une intervention médicale obligatoire.

Si le côté droit est tiré tôt, cela peut indiquer une grossesse extra-utérine.

Des sensations désagréables dans n'importe quelle partie du dos - au-dessus ou en dessous du bas du dos - sont souvent associées à la colonne vertébrale. Cela peut être non seulement une pathologie, mais aussi une position incorrecte du corps pendant le travail ou le repos. Parfois, il suffit de changer un oreiller ou un matelas pour se débarrasser de l'inconfort.

Causes pathologiques

Dans la zone de la taille à droite, à l'arrière, il y a plusieurs organes: le foie et la vésicule biliaire, la tête pancréatique, une partie de l'intestin, l'appendice et les reins. Les organes de la poitrine - le cœur et les poumons - sont légèrement plus élevés. Lorsqu'un ou plusieurs organes sont affectés, des sensations douloureuses surviennent dans la projection correspondante.

La douleur dans le bas du dos droit peut être un symptôme de l'ostéochondrose et de ses complications - protubérances et hernies, ainsi que la névralgie intercostale. En présence d'éruptions cutanées, le zona peut être supposé - une maladie dermatologique.
«Calculer» un organe malade aidera les signes d'accompagnement qui apparaissent avec la douleur. Grâce à cela, vous pouvez déterminer quoi faire et quel médecin contacter.

Maladies gastro-intestinales

Les maladies gastro-intestinales sont la cause la plus fréquente de douleur dans le côté droit du bas du dos. Presque toujours, les dommages au tube digestif s'accompagnent de symptômes spécifiques qui ne peuvent être négligés. Il s'agit notamment de nausées, vomissements, selles dérangées, goût étranger dans la bouche, brûlures d'estomac, changement d'appétit, etc..

La douleur dans le bas du dos à droite s'accompagne de:

  • pancréatite
  • cholécystite;
  • appendicite;
  • gastrite;
  • ulcère gastroduodénal;
  • ZhKB - cholélithiase;
  • hépatite;
  • cirrhose du foie;
  • colite;
  • La maladie de Crohn;
  • abcès et néoplasmes.

Pancréatite

Une douleur avec inflammation du pancréas apparaît dans la partie supérieure de l'abdomen et peut être de nature zona. C'est le principal symptôme de la maladie pancréatique, à laquelle s'ajoutent souvent des nausées, des vomissements, un hoquet persistant, une faiblesse et de la fièvre. Une caractéristique est une douleur accrue en position couchée et après avoir mangé.

La pancréatite est aiguë et chronique. Dans le premier cas, le patient est tourmenté par une douleur aiguë persistante, qui peut être ressentie à l'avant et à l'arrière. Les vomissements sont également continus, tandis que la libération de l'estomac par les aliments ne soulage pas.

La pancréatite chronique s'accompagne de douleurs constamment douloureuses ou paroxystiques, irradiant vers la poitrine ou le milieu du dos. En raison d'une diminution de l'appétit et d'un long trouble digestif, le poids corporel est réduit. Avec le développement de la maladie, la fréquence des crises augmente.

Cholécystite

La cholécystite est une inflammation de la vésicule biliaire causée par le stress psycho-émotionnel, la suralimentation ou l'abus d'alcool. Dans la plupart des cas (jusqu'à 90%), la maladie est associée à la présence de calculs. La cholécystite est beaucoup plus fréquente chez les hommes que chez les femmes..

La forme chronique la plus courante de pathologie, dans laquelle il y a périodiquement des douleurs dans le haut de l'abdomen à droite. Les patients décrivent la douleur avec cholécystite de différentes manières: dans certains cas, elle «tire un peu», tandis que d'autres sont obligés de chercher la position optimale du corps pour soulager la condition.

La douleur dans l'hypochondre droit, s'étendant vers le dos, est caractéristique de nombreuses maladies. En savoir plus à leur sujet ici..

Appendicite

L'inflammation de l'appendice, l'appendice, survient le plus souvent sous une forme aiguë et s'accompagne de douleurs intenses dans la région iliaque droite. Une attaque d'appendicite survient soudainement et il est parfois difficile de comprendre quelle en est la raison. Cela est dû à la nature diffuse du syndrome douloureux, qui peut se propager à la région lombaire, au sacrum ou "aller" à gauche.

Dans la plupart des cas, après quelques heures, la localisation de la douleur devient plus claire et le patient la ressent dans le côté droit de l'abdomen sous les côtes. Cependant, avec une localisation atypique de l'appendice, la douleur est concentrée dans le bas-ventre ou plus près du bas du dos. Une caractéristique distinctive de l'appendicite est un léger soulagement de la douleur en position couchée avec les jambes pressées contre l'estomac..

Maladies de l'estomac et du duodénum

La gastrite se caractérise par des douleurs sous les côtes qui surviennent 1,5 à 2 heures après un repas ou le matin, avant le petit déjeuner. Les signes typiques de problèmes d'estomac sont la perte d'appétit, les éructations aigres, l'alternance de constipation et de diarrhée.

Avec une inflammation de la membrane muqueuse du duodénum 12 (duodénite), la douleur apparaît principalement sur le côté droit de l'abdomen, mais peut irradier sous l'omoplate ou le bas du dos. Ulcère gastroduodénal accompagné de convulsions, au cours desquelles les patients se plaignent de brûlures d'estomac, de vomissements, de selles bouleversées et de faiblesse.

Cholélithiase

Les symptômes de la maladie biliaire dépendent de la taille des calculs et de leur emplacement dans l'organe. Le syndrome douloureux est provoqué par une irritation des parois de la vésicule biliaire avec des calculs et son étirement excessif avec un blocage des voies biliaires. La douleur dans l'hypochondre droit est l'un des principaux symptômes de la lithiase biliaire, appelée colique hépatique..

Lors d'une crise de douleur de plusieurs minutes à plusieurs heures, une douleur intense se produit sur le côté de l'abdomen. Le plus souvent, la concentration pathologique se fait sentir à droite, mais le syndrome douloureux est souvent diffus et affecte le milieu et le bas du dos.

Avec maladie biliaire, nausées et vomissements, jaunissement de la peau, une seule décoloration des selles est également observée.

Hépatite

Avec une inflammation du tissu hépatique, un œdème se développe et la capsule hépatique s'étire, ce qui provoque de la douleur, de la lourdeur et une sensation de satiété dans l'hypochondre droit. L'un des signes caractéristiques de l'hépatite est des douleurs musculaires et articulaires dues à l'accumulation de toxines dues à la dégradation des cellules hépatiques et à la mort du virus.

La maladie débute par un léger malaise qui, en quelques jours, se transforme en fièvre. Elle est suivie de la phase principale de l'hépatite, lorsque le pigment biliaire - la bilirubine - s'accumule dans le sang. Elle s'accompagne d'un assombrissement de l'urine, d'un éclaircissement des selles, d'une digestion sévère, d'une sécheresse et de démangeaisons de la peau.

Cirrhose du foie

La cirrhose est une lésion étendue du foie, accompagnée de la mort de ses cellules. L'évolution de la maladie entraîne le remplacement progressif des tissus morts par des structures fibreuses. En conséquence, la fonctionnalité diminue jusqu'à l'échec complet du foie.

La maladie est souvent asymptomatique ou se manifeste par une douleur de faible intensité. Les patients se plaignent de douleurs périodiquement de nature terne, localisées sur le côté droit et les côtes. Cependant, le tableau clinique de la cirrhose peut inclure un certain nombre d'autres manifestations:

  • fatigue, faiblesse;
  • augmentation de la température corporelle;
  • veines dilatées sur le ventre et les jambes;
  • ictère, démangeaisons cutanées;
  • une augmentation de l'abdomen due à l'accumulation de liquide dans la cavité abdominale (aux derniers stades);
  • activité cérébrale altérée;
  • perdre du poids.

Colite

La colite, une inflammation du gros intestin, se manifeste par des douleurs dans les côtés inférieurs et latéraux de l'abdomen, une indigestion, une fausse envie de déféquer et des flatulences. Pourquoi le dos fait-il mal à la colite si l'organe malade est dans l'estomac? Le fait est qu'une caractéristique de la maladie est l'absence d'une localisation claire de la douleur. Il peut être ressenti dans presque toutes les parties de l'abdomen, ainsi que dans la région lombaire à droite ou à gauche.

Pathologie du système urinaire

La douleur sous le bas du dos droit est souvent provoquée par des maladies telles que la pyélonéphrite, la glomérulonéphrite et l'urolithiase. Ils affectent l'organe principal du système urinaire - les reins, qui, en règle générale, s'accompagnent d'une détérioration de l'état général et d'une altération de la miction.

Il n'est pas toujours facile de déterminer que ce sont les reins qui sont malades, car dans leur voisinage immédiat se trouvent les uretères, le foie, la rate, les intestins et la colonne vertébrale. De plus, d'autres pathologies rénales, notamment divers néoplasmes, provoquent également des douleurs derrière les côtes..

Pyélonéphrite

Le principal signe de pyélonéphrite - inflammation des reins - est une douleur constante au bas du dos. La lésion étant unilatérale et bilatérale, la localisation du syndrome douloureux peut également être différente. Avec une inflammation des deux reins, tout le bas du dos fait mal, les dommages au rein gauche ou droit sont accompagnés de douleurs à gauche ou à droite, respectivement.

Dans la pyélonéphrite aiguë, des symptômes d'intoxication générale se produisent - une augmentation de la température corporelle, des nausées et des vomissements. Cela est dû à une infection du sang et à son effet négatif sur les tissus corporels..

La pyélonéphrite se manifeste également par une violation de la miction:

  • brûlure et douleur pendant la miction;
  • envies fréquentes, une petite quantité d'urine étant séparée;
  • l'urine acquiert une couleur sombre et trouble, ainsi qu'une odeur désagréable;
  • il y a du sang dans l'urine.

L’un des critères diagnostiques est le symptôme de Pasternatsky, quand même un léger coup dans le bas du dos provoque des douleurs. Aux derniers stades de la pyélonéphrite, un œdème symétrique apparaît sur le visage et les membres inférieurs.

Glomérulonéphrite

Avec la glomérulonéphrite, les petits vaisseaux rénaux deviennent enflammés, ce qui perturbe le processus de production d'urine. Contrairement à la pyélonéphrite, la maladie affecte les deux reins. Par conséquent, la douleur se produit des deux côtés du bas du dos. Les symptômes typiques de la pathologie comprennent:

  • augmentation de la pression artérielle;
  • gonflement du visage le matin;
  • soif constante;
  • fièvre et faiblesse générale;
  • couleur foncée de l'urine due à l'impureté du sang;
  • diminution du débit urinaire.

Ostéochondrose

Les médecins ont commencé à diagnostiquer l'ostéochondrose il y a seulement cent ans. Jusqu'à cette époque, la maladie n'était pas connue de la médecine. Cependant, au cours d'un siècle, sa prévalence a considérablement augmenté et, de nos jours, un cinquième des habitants de la planète après 30 ans dégénère.

La douleur sous les côtes de l'arrière est le plus souvent causée par des dommages à la colonne lombaire. Les manifestations de l'ostéochondrose sont très diverses et se caractérisent non seulement par la douleur.

Les compagnons de la maladie sont une violation de la sensibilité - engourdissement, picotements, sensation de chair de poule dans le bas du dos, les fesses et les membres inférieurs, - diminution du tonus musculaire, blanchissement de la peau.

La douleur avec ostéochondrose est le plus souvent sourde et douloureuse. Elle devient particulièrement prononcée après une position inconfortable, une activité physique inhabituelle et une hypothermie. Le mal de dos est souvent ressenti lumbago - lumbago.

Il convient de noter que le syndrome de la douleur dans la plupart des cas est unilatéral, alors que non seulement une partie du dos, mais aussi la jambe correspondante peuvent faire mal. Par exemple, lorsque les terminaisons nerveuses sont pincées sur le côté droit, les symptômes se produisent sur la droite. La lésion du côté gauche est caractérisée par une douleur à gauche.

Lorsque des soins médicaux urgents sont nécessaires

La douleur sous les côtes dans le dos, causée par des raisons physiologiques, passe assez rapidement et ne nécessite aucune intervention médicale. Un examen pour identifier la plupart des pathologies du tractus gastro-intestinal et des reins peut être effectué comme prévu, en prenant rendez-vous avec un gastro-entérologue ou un néphrologue. En cas de suspicion d'ostéochondrose, un neurologue prescrira un traitement.

Cependant, dans certains cas, une douleur dans le dos ou l'abdomen à droite est la raison du traitement chirurgical rapide. Des soins d'urgence sont nécessaires en cas de traumatisme grave, de saignement, de perte de conscience et de sauts soudains de la pression artérielle. Appeler une ambulance en cas de diarrhée persistante, de vomissements indomptables et de fièvre.

De nombreux organes vitaux sont situés dans la cavité abdominale, et une inflammation aiguë de l'un d'entre eux est tout à fait capable d'entraîner des conséquences négatives, voire fatales. Afin de ne pas graisser l'intégralité du tableau clinique, il est recommandé de ne pas prendre de médicaments (y compris des analgésiques) jusqu'à l'arrivée de l'équipe médicale.

Douleurs dorsales au-dessus du bas du dos: causes d'inconfort du côté droit

Douleur dans le dos, au moins occasionnellement, mais se produit chez toutes les personnes. Souvent, ils ne causent aucune inquiétude et se transmettent d'eux-mêmes. Certes, vous ne pouvez pas les ignorer de toute façon. Des douleurs dans le dos à droite au-dessus du bas du dos peuvent signaler le développement de maladies graves. Par conséquent, il est si important d'identifier la cause de leur apparition en temps opportun..

Variétés de douleur

En règle générale, une douleur est observée à l'emplacement du processus pathologique. En conséquence, connaissant les caractéristiques anatomiques d'une personne, il est possible de déterminer quelle structure dans le corps est endommagée. Par exemple, en cas de pleurésie, la douleur aux coutures est localisée du côté droit au-dessus du bas du dos et sous l'omoplate. Ils sont observés lors de l'inhalation..

Certes, l'inconfort peut ne pas correspondre au lieu de la défaite. Dans le même temps, il est divisé en les variétés suivantes:

  • projeté. Il rayonne de la zone affectée en direction des fibres nerveuses. Par exemple, l'ostéochondrose se manifeste par des douleurs dans le dos, s'étendant au membre inférieur;
  • réfléchi. Le syndrome douloureux se manifeste à la suite d'une détérioration de l'état des organes internes. Dans le même temps, sa localisation est notée en surface et dans les zones reculées.

La nature de la douleur est diverse:

  • crampes. Se produit périodiquement et disparaît. Ce symptôme est caractéristique des maladies du système génito-urinaire. Il est observé en raison de la contraction des muscles lisses;
  • croissance. Devenant progressivement plus intense. En règle générale, il se manifeste au début du processus inflammatoire. Par exemple, avec une pneumonie et un abcès sous-phrénique;
  • dague. Signale une urgence. Il peut s'agir d'un saignement interne, d'une thromboembolie, d'une rupture d'un organe ou d'un néoplasme;
  • tir à travers. Il se manifeste dans les maladies de la colonne vertébrale, lorsque les terminaisons nerveuses de la moelle épinière sont impliquées dans le processus pathologique;
  • dessin douleur dans le dos à droite au-dessus du bas du dos. Le plus souvent observé avec des dommages au système musculo-squelettique, des blessures;
  • monotone, ne passant pas. Se produit souvent avec des maladies du foie.

Raisons possibles

La survenue de douleur au-dessus du bas du dos du côté droit n'est pas due à des raisons pathologiques, mais domestiques. En outre, des symptômes similaires sont observés avec le développement de nombreuses maladies.

Raisons du ménage

Une gêne peut être observée en raison de contusions, d'étirement du tissu musculaire. Les facteurs suivants peuvent provoquer l'apparition de ces symptômes:

  • travail physique;
  • séjour prolongé dans une position inconfortable;
  • porter des poids.

En règle générale, la douleur disparaît d'elle-même. Pour ce faire, détendez-vous. Néanmoins, il est toujours impossible de négliger ces symptômes.

Pathologie de la colonne vertébrale

Les causes de la douleur à droite dans le dos au-dessus du bas du dos sont le plus souvent cachées dans des problèmes de colonne vertébrale. Souvent, de tels changements sont observés avec le développement de l'ostéochondrose. Des sensations désagréables sont observées directement dans la zone affectée. En règle générale, avec cette pathologie, la région lombaire souffre. Par conséquent, dans ce domaine, il y a une douleur douloureuse constante. Si la zone du sternum est affectée, le symptôme se manifeste légèrement au-dessus du bas du dos. Il peut être localisé à droite et à gauche..

Si, dans le contexte de l'ostéochondrose, des complications sont observées, les nerfs s'enflamment ou se pincent, le syndrome douloureux s'exprime quelque peu différemment. Cela devient projeté. L'irradiation est notée le long des terminaisons nerveuses impliquées dans le processus pathologique. La douleur est également ressentie dans le bras ou la jambe, est constante et tirante.

Maladies du système digestif

Sur le côté droit, une gêne est observée en cas de lésion de la vésicule biliaire et du foie. Des symptômes similaires sont caractéristiques des pathologies du pancréas. La douleur est le zona.

Un syndrome douloureux prononcé dans ce domaine est également noté avec l'appendicite. Ces signes se manifestent le plus souvent dans le cas d'une localisation atypique de l'appendice, lorsqu'il est caché derrière le caecum..

Des symptômes peuvent également survenir dans les maladies aiguës du tractus gastro-intestinal. Ainsi, la cholécystite se manifeste. En raison des caractéristiques de l'innervation, des douleurs peuvent être observées dans les zones reculées..

Maladies cardiaques et vasculaires

Le plus souvent, avec des problèmes cardiaques, une gêne est observée du côté gauche, mais il existe des exceptions à cette règle. Une manifestation atypique d'infarctus du myocarde est considérée comme extrêmement dangereuse. La douleur se manifeste à droite, localisée sous l'omoplate, mais au-dessus du bas du dos. Les personnes dans cette situation ne soupçonnent même pas qu'un organe vital soit affecté. À la suite de cela, un temps précieux est perdu pour lequel il serait possible de sauver une personne.

Problèmes rénaux

Souvent, la douleur dans la région lombaire se produit en raison de problèmes dans l'activité des reins. Les conditions conduisant à une augmentation de la taille de ces organes provoquent une traction, un inconfort constant. Les néoplasmes, l'hydronéphrose et la polycystose peuvent entraîner de tels changements..

Des crampes douloureuses sont notées dans le cas de pyélonéphrite, ainsi que d'urolithiase. Les attaques de coliques rénales sont capables de provoquer son apparition. Il est localisé dans la région lombaire, mais est donné aux organes génitaux et à l'abdomen..

Causes gynécologiques

L'apparition de tels symptômes chez la femme indique souvent le développement d'une maladie gynécologique. Parmi les causes d'inconfort dans la région lombaire et au-dessus, on distingue:

  • lésion kystique des ovaires;
  • grossesse extra-utérine;
  • néoplasmes dans le domaine des organes génitaux internes;
  • cours douloureux des jours critiques;
  • processus inflammatoires dans les organes du système reproducteur;
  • grossesse (un symptôme dangereux indiquant un risque de fausse couche spontanée).

Problèmes respiratoires

Les sensations de douleur localisées dans le dos sont souvent notées avec des problèmes du système respiratoire. Leur apparition peut être due au développement des maladies suivantes:

  • pleurésie sèche. Le symptôme se manifeste lors des mouvements respiratoires, augmente avec une respiration profonde. La douleur est piquante, intense. Pour réduire sa gravité, les gens commencent souvent à respirer plus souvent, mais superficiellement;
  • pneumothorax. Cette condition est caractérisée par une rupture du poumon et de l'air entrant dans la cavité pleurale. Dans ce cas, la douleur est aiguë, apparaît soudainement et s'accompagne d'un essoufflement;
  • pneumonie. Avec la pneumonie, avec le développement de laquelle la plèvre est impliquée dans le processus pathologique, des symptômes apparaissent aussi similaires que possible à la pleurésie;
  • tumeurs malignes dans les poumons ou les bronches. Le syndrome douloureux se manifeste aux derniers stades de la maladie, lorsque la tumeur grossit déjà excessivement. Le degré de gravité et de localisation dépend directement de la profondeur de germination des cellules atypiques dans la plèvre et d'autres organes.

Si une gêne est observée lors de la toux, ces symptômes indiquent des lésions pleurales.

Il est presque impossible de déterminer indépendamment la cause de la douleur dans le dos du côté droit. Si de tels changements apparaissent, vous devez demander l'aide d'un médecin et subir un examen complet. Grâce à cela, il sera possible d'identifier en temps opportun le problème et de sélectionner le traitement optimal. Même si la cause de l'inconfort réside dans la tension musculaire banale, le médecin sera en mesure d'accélérer le plus possible le processus de récupération. En cas de pathologies graves, toutes sortes de complications seront évitées..

Douleur dans le dos droit derrière le dos, en dessous / au-dessus de la taille, en bas du dos, sous l'omoplate, côtes. Raisons et quoi faire

Les douleurs au cou et au dos sont les raisons les plus courantes pour aller chez le médecin. Dans la plupart des cas, le syndrome douloureux qui apparaît à droite est causé par des maladies de la colonne vertébrale dans le dos. Mais d'autres causes, internes, peuvent être à l'origine de la maladie..

Raisons de l'apparence

Les maux de dos surviennent soudainement, transpercent le dos, ou apparaissent imperceptiblement, pulsant et s'intensifiant quotidiennement. Les origines de son apparition se situent dans le système squelettique, articulaire, musculaire, dans les terminaisons nerveuses, les conséquences peuvent être mineures ou graves.

La douleur à droite de l'arrière de l'arrière est un problème assez courant, souvent mineur, causé par des maladies "mécaniques", avec lesquelles jusqu'à 90% des patients consultent un médecin.

Ces douleurs apparaissent à la suite de changements dans la mécanique de la colonne vertébrale:

  1. Mauvaise posture, ce qui réduit la flexibilité musculaire.
  2. Crampes et tensions musculaires, entorse ou combinaison.
  3. Lésion tissulaire.
  4. Problèmes osseux.

La douleur causée par des dommages mécaniques devient grave si les racines nerveuses de la moelle épinière sont serrées..

D'autres causes graves qui affectent les maux de dos comprennent:

  1. Dissection de l'aorte.
  2. Méningite aiguë.
  3. Anévrisme de l'aorte abdominale.
  4. Angine de poitrine.
  5. Infarctus du myocarde.
  6. Grossesse extra-utérine.
  7. Pneumonie.
  8. Pyélonéphrite.
  9. Les infections.
  10. Tumeurs primaires.

Les maux de dos ne sont pas toujours le seul indicateur d'une maladie en développement. Souvent, ils s'accompagnent d'autres symptômes: fatigue générale, mauvaise condition physique, stress psychologique.

Maladies possibles

Plus souvent, la douleur dans le dos est associée à des changements qui se produisent à la surface de la peau, dans le tissu sous-cutané, les muscles, les côtes, les terminaisons nerveuses et les poumons. Le type et l'intensité de la douleur dépendent de la personne et de la cause profonde. Elle peut être aiguë, à passage rapide ou chronique, d'une durée supérieure à 6 mois..

Blessures traumatiques:

  1. Blessure aux côtes du côté droit. Les ecchymoses, les déchirures ou les fractures provoquent une douleur sévère ou modérée qui se propage dans tout le dos droit..
  2. Dommages traumatiques à l'omoplate. Après une ecchymose, une fracture de l'omoplate, une douleur se fait sentir en haut à droite.
  3. Lésion du tissu sous-cutané. Les coupures et les déchirures endommagent le tissu sous-cutané. Ces blessures provoquent des saignements et des infections. Les saignements sous-cutanés entraînent un hématome et l'infection peut provoquer de la cellulite.

La douleur dans le dos directement à l'arrière peut être une myosite

  • Lésion du muscle paravertébral. La rupture des muscles entourant la colonne vertébrale et les côtes s'accompagne de spasmes musculaires, provoquant une douleur modérée ou intense..
  • Lésion de la colonne vertébrale thoracique. Cela se produit en cas de rupture du nerf intercostal pectoral avec une plaie pénétrante..
  • Dommages aux poumons. Les troubles de la plèvre pariétale et viscérale, qui recouvrent les poumons, provoquent des saignements. La douleur du côté droit s'accompagne de difficultés respiratoires.
  • La douleur dans la droite derrière le dos de l'arrière est souvent associée à des troubles des muscles paravertébraux pectoraux et intercostaux. Les spasmes musculaires peuvent être le résultat de la levée de poids, d'une surcharge musculaire, d'une mauvaise posture.

    1. Spasmes musculaires. La fatigue, la tension musculaire causée par leur forte contraction entraîne un spasme musculaire, qui se traduit par une douleur intense dans le haut du dos.
    2. Fibromyalgie. Une condition causée par une fonction protéique anormale: l'actine et la myosine, qui sont responsables de la fonction musculaire contractile. Caractérisé par une douleur dans le haut du dos à droite.

    Douleur dans le côté droit du dos causée par des maladies des articulations des facettes, des infections affectant les os:

    1. Ostéomyélite. Un processus infectieux se développant dans la vertèbre provoque une douleur intense.
    2. Arthrose L'arthrose affecte l'articulation de la facette et provoque des douleurs qui se propagent le long du côté droit du dos.

    Douleurs dorsales causées par une maladie du nerf périphérique:

    1. Névralgie intercostale. La maladie se caractérise par une compression des racines nerveuses passant dans les côtés gauche et droit de la poitrine le long de chaque espace intercostal. Les causes de l'inflammation sont diverses: rhume, ostéochondrose, virus, stress. La douleur survient aiguë, brûlante ou douloureuse, peut être permanente ou temporaire.
    2. Douleur thoracique. Ce type est causé par un pincement ou une irritation du nerf spinal pectoral..

    Maladies pulmonaires:

    1. Pleurésie. L'inflammation de la plèvre droite provoque une douleur sur le côté droit du dos, accompagnée d'une fièvre.
    2. Pneumonie. L'infection pulmonaire provoque une douleur à l'arrière droite. Symptômes supplémentaires: fièvre, toux, douleur thoracique, fièvre, essoufflement.
    3. Cancer des poumons. Une tumeur en développement dans le poumon droit crée une douleur dans la poitrine et se propage dans le dos.

    Maladies du foie, du pancréas, de la vésicule biliaire:

    1. Hépatite. L'inconfort se produit dans le coin supérieur droit du dos..
    2. Calcul biliaire La douleur dans le péritoine est donnée dans le dos, son côté droit.
    3. Cholécystite. Une douleur aiguë dans l'hypochondre droit s'étend jusqu'au côté droit du dos, sous les omoplates. Symptômes supplémentaires: vomissements, décoloration de la peau, perte d'appétit.
    4. Pierres dans les reins. La pierre du côté droit provoque des coliques dans le côté droit du dos, la condition est accompagnée de fièvre.

    Diagnostique

    La douleur provenant du dos, de la droite à l'arrière, peut être le résultat d'un traumatisme ou d'un trouble interne. Cela sera déterminé par le thérapeute ou le chirurgien sur la base des antécédents et de l'examen physique. Une attention particulière est portée à l'état de la colonne vertébrale et à l'analyse des manifestations neurologiques avec une évaluation des fonctions de la moelle épinière.

    Pour poser un diagnostic, un examen est effectué:

    1. Le nombre de leucocytes dans le sang est déterminé. Un niveau élevé indique le développement d'une pneumonie du côté droit, d'une hépatite, d'une cholécystite, d'une pyélonéphrite.
    2. La vitesse de sédimentation des érythrocytes est en cours de détermination. Une fréquence accrue d'ESR apparaît dans les infections chroniques, l'anémie.
    3. Avec un examen général, une auscultation des poumons, une palpation de l'abdomen sont effectuées.
    4. Lors d'un examen rectal, une analyse des selles pour le sang est effectuée, chez les hommes, la prostate est examinée, chez les femmes - un petit bassin.
    5. Pour déterminer l'état du système squelettique, des muscles, des ligaments, le stade du développement initial du cancer, vous pouvez utiliser la radiographie, l'IRM, la TDM.
    6. Échographie. L'examen échographique des poumons, des reins, du pancréas et du foie permet de diagnostiquer des conditions anormales des organes.
    7. L'étude de l'électromyographie. En cours de diagnostic, des dysfonctionnements des fibres musculaires sont détectés.

    Et aussi vérifié le pouls sur les membres inférieurs.

    Quand consulter un médecin

    L'apparition de symptômes alarmants, dans lesquels vous devez contacter la clinique:

    1. Douleur aiguë et insupportable dans le dos.
    2. Douleur durant plus de 6 semaines.
    3. Fièvre.
    4. Troubles du tube digestif, sang dans les selles ou l'urine.
    5. Douleur nocturne dans le dos.
    6. Perte de poids soudaine.
    7. Douleur sans raison explicative chez les personnes de plus de 56 ans.

    Signes de douleur vertébrale qui ne provoquent pas beaucoup d'anxiété:

    1. Aggravation du syndrome pendant l'haltérophilie, la tension et la diminution au repos.
    2. Sensibilité préservée des vertèbres et des terminaisons nerveuses pendant la palpation.

    Avec l'auto-traitement, il est conseillé de ne pas augmenter la dose de médicaments contre la douleur, mais si les symptômes ne disparaissent pas après la prise du médicament, vous devriez consulter un médecin.

    La prévention

    Toute maladie est plus facile à prévenir qu'à guérir..

    Pour maintenir un dos sain, n'oubliez pas:

    1. Avant de commencer l'exercice, étirez et réchauffez bien vos muscles..
    2. Surveillez constamment votre posture.
    3. Tenez-vous à des modes de vie sains, ce qui signifie manger des aliments sains, ne pas trop manger, ne pas dépasser le poids établi.
    4. Si possible, achetez des articles de couchage pour une bonne nuit de sommeil. Le matelas et l'oreiller doivent être d'une certaine rigidité et forme.
    5. Pour réduire la douleur pendant le sommeil, vous pouvez mettre un oreiller entre vos genoux pour soulager la charge sur votre dos..
    6. Portez des chaussures confortables, surtout pendant les longues promenades.
    7. Essayez de ne pas surcharger les muscles avec un travail physique.

    Méthodes de traitement

    La douleur de l'arrière droit à l'arrière, s'il n'y a pas de symptômes alarmants, peut être traitée avec des méthodes conservatrices..

    En cas de douleur musculo-squelettique aiguë, un traitement est effectué:

    • médicaments, principalement analgésiques;
    • compresses chaudes / froides;
    • exercices pour renforcer les lombaires;
    • avec l'aide d'un cours de réadaptation.

    Si des maladies sont détectées dans les organes internes, la maladie primaire est traitée.

    Médicaments

    Des médicaments sont proposés en cas d'inflammation sévère, de douleur aiguë, de maladies concomitantes. De nombreux médicaments, tels que les AINS, sont disponibles sous forme d'injections pour injections et en même temps sous forme de comprimés. Ceci est fait afin de soulager une crise aiguë par injection, puis de poursuivre le traitement avec des comprimés.

    Groupe de médicamentsGenre de douleurLe nom du médicamentCoût en roubles.
    AINSDe légère à modérée et sévère, avec de graves symptômes radiculairesCelebrex150
    Midokalm270
    Relaxants musculairesPour soulager les spasmes, le syndrome de la douleur myofasciale, seuls les patients souffrant de crampes musculaires sont prescrits, pas plus de 72 heures sont utilisées.Norflex700
    Baklosan220
    Simbalta800
    Neurontin1000
    AntibiotiquesDouleur causée par la pneumonie, la cholécystite, la pyélonéphriteOfloxacinevingt
    Amoxicillinecinquante
    Injections

    Application limitée à 2-3 jours

    Douleur chronique causée par des maladies du nerf spinal et intercostalMeloxicam480
    Diclofénac60
    Midokalm450
    OnguentsDouleur modéréeFinalgon350
    Nayatoks200
    GelsGel Fastum250
    Dolobene450
    CrèmesCrème de consoude75
    PatchsPoivre

    pièce

    vingt
    Versatis (avec lidocaïne)600

    Il est conseillé de prendre des doses de médicaments en consultation avec votre médecin. La forme de libération des médicaments est d'une grande importance. Ils peuvent être sous forme de comprimés, de capsules et de sirops, de sorte que la posologie dans chaque cas est individuelle et dépend également de la demi-vie du médicament. L'alcool, le café et le tabagisme augmentent la toxicité de certains AINS..

    Méthodes folkloriques

    Les engourdissements, les picotements et les légères douleurs sont soulagés par le refroidissement. Au cours des 24 premières heures, une compresse froide doit être appliquée sur le dos. Malgré le fait que la chaleur réchauffe, détend les muscles et soulage la douleur, elle contribue en même temps au développement du processus inflammatoire. Après refroidissement, vous pouvez appliquer une compresse thermique qui augmentera le flux sanguin et détendra les muscles.

    La plupart des huiles végétales ont des propriétés analgésiques et anti-inflammatoires, elles sont donc recommandées pour les massages:

    1. Chauffez 2-3 cuillères à soupe. l huile d'amande ou d'olive.
    2. Ajouter 5 gouttes d'eucalyptus ou autre huile de base.
    3. Masser légèrement le point sensible, frotter le mélange sur la peau pendant 5-6 minutes.
    4. Répétez la procédure 2-3 fois par jour.

    La racine de gingembre est souvent utilisée pour traiter les problèmes de dos:

    1. Broyer la racine, la diluer avec quelques gouttes d'huile, broyer le tout à l'état de bouillie.
    2. Mettre le mélange sur la zone affectée du dos, laisser reposer 15-20 minutes.
    3. Laver à l'eau tiède. Répétez la procédure une fois par jour pendant plusieurs jours.
    4. Le gingembre peut être ajouté au thé, coupé en tranches. Le thé au gingembre doit être infusé pendant plusieurs minutes, ou bouillir pendant 2-3 minutes, puis utiliser la boisson comme prévu. La perfusion se boit 3 à 4 fois par jour.

    Les propriétés curatives du poivre de Cayenne sont connues depuis longtemps. Sur sa base, des gels, des onguents sont fabriqués.

    Vous pouvez préparer le mélange à la maison:

    1. Mélanger 2 cuillères à soupe. l poivrer avec 1 cuillère à soupe. huiles (noix de coco, raisin, amande).
    2. Chauffez le mélange au bain-marie pendant 5 à 10 minutes. (En l'absence d'une double chaudière, cela peut se faire sur une cuisinière à gaz pour un couple).
    3. Ajoutez ½ cuillère à soupe. cire d'abeille, bien mélanger jusqu'à dissolution complète.
    4. Réfrigérer le mélange et mélanger à nouveau..
    5. Laisser refroidir encore 20 minutes..
    6. Transférer dans un bocal en verre et conserver au réfrigérateur.
    7. Cette pommade traite le dos. Pour ce faire, appliquez un peu de pommade sur la zone affectée et laissez agir quelques minutes.
    8. La procédure est répétée 4 fois par jour, pendant une semaine.
    9. Avant d'appliquer la pommade, un test d'allergie doit être effectué sur le poivre.

    Autres méthodes

    Les méthodes supplémentaires pour traiter les maux de dos comprennent:

    1. Immobilisation et repos:

    • dans les 1-2 jours, le repos au lit est prescrit;
    • conseillé de réduire l'activité physique;
    • utiliser des corsets spéciaux, des oreillers orthopédiques.

    2. Après la fin de la période aiguë, des exercices spéciaux sont prescrits qui sont effectués sous la supervision d'un physiothérapeute:

    • exercices pour renforcer les lombaires, le programme d'exercices doit commencer le plus tôt possible;
    • le complexe comprend des exercices qui renforcent les muscles du bas du dos, des parois abdominales, redressant la posture.

    3. La thérapie manuelle aide à réduire la douleur causée par les crampes musculaires, mais n'est pas recommandée pour ceux qui ont des disques endommagés ou qui souffrent d'ostéoporose..

    L'électrophorèse, les bains thérapeutiques, le massage sont largement utilisés comme techniques supplémentaires..

    Complications possibles

    La douleur chronique peut entraîner des complications:

    1. Faiblesse musculaire. Un manque prolongé d'activité physique affaiblit les muscles, conduit à leur atrophie.
    2. Faiblesse articulaire. Les ligaments, les tendons et les articulations deviennent raides en l'absence d'activité physique.
    3. Il est possible de réduire la quantité de minéraux dans les os, ce qui conduit à une perte de densité osseuse, à l'ostéoporose.
    4. Sans traitement, le disque vertébral coulissant continuera à exercer une pression sur les terminaisons nerveuses, ce qui, avec le temps, entraînera des conséquences irréversibles, telles que la perte des fonctions motrices et sensorielles des membres inférieurs, l'incontinence urinaire.
    5. Au final, tout peut conduire au handicap.

    Les patients souffrant de maux de dos persistants développent une dépression.

    Dans la plupart des cas, la douleur du dos de l'arrière vers la droite se manifeste par un malaise temporaire. Néanmoins, il est nécessaire de connaître ses raisons, afin qu'il ne complique pas la vie et ne diminue pas sa qualité..

    Auteur: Anna Belyaeva

    Conception de l'article: Vladimir le Grand