Quelles sont les causes de la douleur dans les testicules masculins?

  • Blessures

Les organes génitaux externes masculins sont rarement blessés: les hommes protègent instinctivement cette partie du corps. Par conséquent, la douleur qui survient dans le scrotum sans causes externes est toujours le signal d'une maladie ou d'une condition pathologique. Une douleur chronique prolongée dans les testicules a un effet psychologique prononcé, obligeant un homme à s'abstenir de toute activité sexuelle et conduisant souvent à une dysfonction érectile secondaire psychogène.

Douleur de dessin dans les testicules - un symptôme d'une pathologie ou d'une maladie

Il est très important pour un spécialiste, en plus de l'examen, lors de l'entretien avec un patient de découvrir la nature de la douleur: tiraillements, pulsations aiguës, douleurs et leur fréquence. Cela permet, avec l'une ou l'autre probabilité, de rechercher une cause possible ou d'orienter le bon chemin dans son diagnostic. Ainsi, les douleurs de traction dans le testicule sont caractéristiques de certains types de maladies.

Douleur dans les maladies des testicules et des appendices

Douleur tiraillante - réaction à l'étirement ou à la compression des tissus ou des organes

L'apparition de ce symptôme désagréable est associée à la réaction des récepteurs de la douleur à l'étirement et à la compression. En règle générale, cela se produit en raison d'un changement du volume, de la masse et de la densité du testicule malade ou de son implication dans des processus pathologiques similaires dans les organes et les tissus voisins, qui comprennent:

  • scrotum et peau périnéale,
  • épididyme,
  • cordon spermatique,
  • prostate.

Les principales maladies accompagnées de douleurs tiraillantes sont les suivantes.

Inflammation ou orchite testiculaire

La cause la plus fréquente est une infection qui pénètre dans les testicules par la circulation sanguine, par contact, rarement - l'hypothermie ou les effets d'un traumatisme. Deux types d'orchite sont aigus et chroniques. L'orchite aiguë se développe comme une complication des maladies infectieuses virales: oreillons, rubéole, grippe; ainsi que des cas avancés de gonorrhée (en combinaison avec une orchoépididymite). L'orchite chronique est le résultat d'un mauvais traitement d'une maladie aiguë ou d'une infection de la prostate, de la vessie, de l'urètre.

Cette pathologie présente de nombreux signes qui permettent de la distinguer des autres maladies testiculaires.

  • apparition aiguë, fièvre, frissons, maux de tête (symptômes d'intoxication générale);
  • la présence de manifestations antérieures de la maladie sous-jacente (avec étiologie virale);
  • une augmentation de la taille du scrotum du côté de la lésion, un gonflement;
  • un changement dans l'apparence du scrotum (rougeur, la peau devient lisse);
  • la nature croissante de la douleur, son intensification avec des mouvements brusques, des sauts, des montées d'escaliers.

L'orchite chronique est caractérisée par des douleurs de traction périodiques

Dans l'orchite chronique, les symptômes peuvent être effacés et se manifestent souvent par des douleurs de traction périodiques, qui, à leur tour, sont souvent masquées par des signes d'une maladie primaire du système génito-urinaire.

Épididymite

C'est ce qu'on appelle une inflammation de l'épididyme. Contrairement à l'orchite, l'épididymite survient plus souvent en raison d'une infection de contact primaire à travers l'urètre et des canaux déférents avec des infections génitales: candida, chlamydia, gonocoque, trichomonas et autres. En tant que maladie secondaire, elle est associée à des cas graves d'urétrite et de prostatite, est une complication des oreillons et de la tuberculose. Enfin, un cathéter permanent peut être appelé la troisième cause d'infection..

Les signes caractéristiques de l'épididymite qui la distinguent de l'orchite.

  • sang dans le sperme;
  • gonflement de l'aine du côté affecté;
  • le scrotum n'est pas complètement élargi, une tumeur locale (kyste de l'appendice) est déterminée;
  • brûlure et douleur pendant la miction et l'éjaculation;
  • écoulement urétral.

Les symptômes de l'épididymite diffèrent des signes d'orchite

Torsion testiculaire

La rotation de la glande par rapport aux axes verticaux ou horizontaux, survenant le plus souvent chez les enfants. Il y a une torsion du cordon spermatique et une compression de ses vaisseaux et de ses nerfs. Sans traitement d'urgence, le résultat est une ischémie et une nécrose testiculaire. Parmi les raisons - la mobilité pathologique des testicules, le port de vêtements serrés, une forte tension des muscles abdominaux et autres.

Il y a un certain groupe d'hommes avec la torsion testiculaire habituelle, ils ont le risque le plus élevé de torsion aiguë, la meilleure façon de l'empêcher est la chirurgie.

Les principaux signes de cette pathologie du testicule.

  • la douleur irradie immédiatement à l'aine et au bas de l'abdomen.
  • du côté de la torsion, le testicule est au-dessus de sa position normale.
  • réduction de la douleur sans traitement après 18 à 24 heures (signe d'une nécrose tissulaire imminente).
  • chez les enfants, la maladie est sévère, accompagnée de vomissements, de diarrhée et parfois de rétention urinaire (signe important).

Avec torsion testiculaire, douleur à l'aine et au bas-ventre

Varicocèle

Varices du cordon spermatique. Elle survient en raison d'une insuffisance du système veineux et se combine avec ses autres manifestations: varices, hémorroïdes. La varicocèle dans la grande majorité des cas se trouve sur le côté gauche. Sans traitement, une atrophie progressive des testicules se produit.

Le diagnostic est simple en raison du tableau clinique caractéristique. Ce sont des manifestations externes: les veines alambiquées sont visibles et palpables; testicule de consistance plus douce que saine et de taille réduite.

Lorsque des signes de varicocèle apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin

Dropsie des membranes testiculaires

Une condition pathologique dans laquelle le liquide séreux s'accumule entre les testicules. Il est congénital et acquis. Dans ce dernier cas, elle survient à la suite d'une infection, d'un traumatisme, d'une tumeur du testicule et d'un épididyme.

  • l'élargissement du testicule apparaît et se développe progressivement;
  • ne s'accompagne pas de symptômes d'intoxication infectieuse;
  • le testicule est indolore à la palpation, la formation a une consistance molle.

La douleur avec l'hydrocèle provoque la tension du cordon en raison d'une augmentation de la masse du testicule

La douleur est due, dans une plus large mesure, à la tension du cordon spermatique et à l'augmentation du poids des testicules atteints.

Tumeurs testiculaires

La tumeur testiculaire la plus courante est le séminome, la tumeur la plus maligne chez l'homme. Souvent, les tumeurs ne se manifestent pas par la douleur, mais par une augmentation progressive du volume du testicule avec son indolence relative ou indolore. Avec les métastases, d'autres symptômes apparaissent: une augmentation des ganglions lymphatiques inguinaux, des douleurs dans le bas-ventre, dans l'hypochondre droit, des douleurs osseuses. Les tumeurs sont rarement accompagnées de complications infectieuses, le plus souvent elles s'accompagnent d'une hydropisie du testicule.

L'apparition d'une tumeur testiculaire peut ne pas être accompagnée de douleur.

Douleur de dessin dans d'autres conditions

Des douleurs de tiraillement dans le testicule peuvent survenir en l'absence d'une lésion spécifique de cet organe. Souvent, ils provoquent des perturbations dans les organes et les tissus voisins ou dans des conditions fonctionnelles.

Pathologies des structures anatomiquement apparentées:

  • hernie inguinale, y compris la période postopératoire;
  • lésion des nerfs rachidiens sacrés responsables de l'innervation de la peau périnéale (hernie du disque intervertébral, kyste périneural et autres);
  • germination d'une tumeur pelvienne avec pression sur le cordon spermatique.

Conditions fonctionnelles:

  • rapports sexuels interrompus,
  • abstinence sexuelle prolongée.

Il convient de noter que les maladies telles que la torsion testiculaire, la varicocèle, l'hydrocèle, les tumeurs sont souvent unilatérales, tandis que les infections peuvent affecter les deux glandes à la fois. Dans tous les cas, un syndrome douloureux prolongé, même sans manifestations externes, est une raison pour consulter un urologue, car un diagnostic précis ne peut être posé qu'après des études instrumentales et de laboratoire.

Douleur à l'aine chez les hommes - causes

Pourquoi ça fait mal à l'aine des hommes? L'apparition de ces symptômes douloureux est influencée par de nombreux facteurs. Des sensations désagréables dérangent le patient en relation avec des problèmes génétiques. La douleur à l'aine à droite chez l'homme est un signe clair de maladies infectieuses qui se transmettent sexuellement et apparaissent de manière inattendue dans le corps. Dans tous les cas, vous devriez consulter un spécialiste dès que possible pour diagnostiquer les écarts à un stade précoce..

L'apparition de douleurs tirantes dans l'aine chez les hommes indique un dysfonctionnement de l'un des systèmes corporels. Il peut avoir une fréquence et une cyclicité, un caractère et une durée différents. Ne vous auto-méditez pas pour ne pas déclencher la maladie. Dans les cliniques CDS, un diagnostic de la région de l'aine du corps est effectué à l'aide d'un équipement moderne. En quelques minutes, le personnel médical examine le corps du patient, examine tous les indicateurs et parle des écarts.

Douleur à l'aine chez les hommes, causes

Plusieurs causes affectent immédiatement l'apparition de douleurs aux jambes dans l'aine chez les hommes..

La douleur à l'aine gauche chez l'homme, provoque:

  1. Cystite chronique La douleur à l'aine à gauche chez l'homme apparaît avec une cystite chronique. L'inflammation de la vessie se caractérise par une fièvre allant jusqu'à quarante degrés, une faiblesse générale, des douleurs pendant la miction, des nausées et des vomissements. Il a une localisation différente, mais le plus souvent le bas-ventre est un endroit douloureux..
  2. Blessures à la vessie. En cas de dommages à la vessie, le patient souffre de changements de température, de peur panique et de fortes douleurs dans la région de l'aine.
  3. Exercice excessif. Avec un effort physique excessif, une tension musculaire et des dommages aux organes internes sont possibles. Les athlètes professionnels et les personnes travaillant physiquement connaissent ce problème. La douleur peut indiquer une krepatura ou des dommages aux tissus mous.
  4. Hypothermie. Avec l'hypothermie dans le corps masculin, le processus inflammatoire des organes pelviens se développe, ce qui entraîne de graves conséquences en l'absence de traitement.
  5. Troubles hormonaux. À l'adolescence, des troubles hormonaux se produisent dans le corps masculin, qui sont souvent accompagnés de douleurs et d'autres symptômes désagréables.
  6. Tumeur bénigne ou maligne de l'urètre. La douleur chronique à l'aine chez l'homme, qui s'accompagne d'autres symptômes, indique parfois la présence de tumeurs. Vous devez contacter immédiatement un spécialiste.
  7. Abcès et orchite. L'inflammation testiculaire apparaît en raison de l'hypothermie et des processus infectieux dans le corps masculin. Elle s'accompagne de fièvre, de vomissements, de douleurs dans le bas-ventre. Parfois, l'orchite devient une conséquence des oreillons. Un gonflement sévère apparaît sur les testicules. Une douleur aiguë est ressentie dans le scrotum, qui s'intensifie avec la palpation. Les glandes sexuelles sont également enflammées. Un symptôme concomitant est appelé intoxication. Le stade négligé de l'orchite se transforme en abcès.
  8. Inflammation purulente. Les inflammations purulentes doivent être traitées d'urgence, car elles se transforment en septicémie.
  9. Inflammation des appendices des testicules. Après l'infection, une pathologie appelée épidémiite se développe souvent dans le corps d'un homme. La température augmente, les appendices s'enflamment, la douleur à l'aine s'intensifie lors de la marche et des mouvements.
  10. Torsion des testicules. La torsion des testicules s'accompagne également de fortes douleurs coupantes. La température du patient monte à quarante degrés, il y a des nausées et des vomissements. L'homme a peur de la panique, ressent de la fatigue chronique et de l'insomnie. En l'absence de traitement approprié, la torsion des testicules entraînera une nécrose et une gangrène. La seule solution au problème est la chirurgie et l'ablation de la glande séminale..
  11. Prostatite. Cela fait mal à l'aine à gauche chez les hommes atteints de prostatite chronique. Les signes de cette maladie sont appelés problèmes de miction, nausées, vomissements, fièvre. Une infection des organes génitaux qui n'a pas été guérie correctement entraîne une prostatite. La maladie affecte d'autres organes sains..
  12. Cystite. Accompagné de fièvre et de frissons.
  13. Les infections sexuellement transmissibles.
  14. Pierres dans les organes internes.
  15. La formation de sels dans les reins. La température monte.
  16. Varicocèle. Lorsque les veines des testicules se dilatent, l'homme ressent une douleur poignard qui s'intensifie avec les mouvements.
  17. Inflammation de l'appendice. Si un homme ressent une douleur intense dans l'abdomen inférieur droit, alors nous parlons de l'appendice. Il est urgent d'appeler une ambulance et de procéder à un examen dans un hôpital.
  18. Pénétration des bactéries dans les organes génitaux.
  19. Blessures aux jambes. Les blessures aux jambes affectent d'autres systèmes du corps, à savoir les organes pelviens. Une douleur insupportable est ressentie, accompagnée de température.
  20. Les infections fongiques. Les infections fongiques sont accompagnées de douleurs dans l'aine, de sensations de traction dans le bas-ventre et d'autres symptômes désagréables. Pour éviter le développement de la maladie, consultez un spécialiste.

Diagnostic de la douleur à l'aine chez les hommes

Pour savoir pourquoi la douleur à l'aine chez les hommes apparaît de plus en plus souvent, contactez votre professionnel de la santé à l'hôpital clinique. Contactez l'administrateur par téléphone et le responsable vous rappellera. Les spécialistes de cet établissement médical conseilleront le patient, effectueront les examens nécessaires et lui attribueront un traitement de haute qualité. Vous pouvez trouver les prix sur le site de la clinique.

Ne vous auto-méditez pas. Prenez rendez-vous avec un chirurgien, un orthopédiste et un urologue. Vous subirez un diagnostic échographique des organes pelviens après l'examen initial. Après la palpation, le médecin déterminera s'il y a des néoplasmes visibles dans les organes. Pour un résultat plus clair, nous vous recommandons de faire une imagerie par résonance magnétique. Avant cet examen, il est conseillé de ne pas manger au cours des dernières heures et de ne pas boire une grande quantité de liquide. être en bonne santé.

Pourquoi la douleur à l'aine se produit-elle chez les hommes

Toute douleur est un signal de problèmes dans le corps: lésions tissulaires ou altération du fonctionnement des organes et des systèmes. Les sensations de douleur survenues chez l'homme dans le bas-ventre, dans le périnée ou l'aine ne doivent en aucun cas être ignorées. L'innervation de cette zone chez l'homme est beaucoup plus large, car la plupart des organes reproducteurs ne sont pas situés à l'intérieur de l'abdomen, en outre, une pathologie grave d'un organe situé dans une autre partie du corps peut provoquer des douleurs.

L'inconfort et la douleur à l'aine se produisent avec une lésion:

  • paroi abdominale;
  • gros intestin;
  • système urinaire;
  • organes génitaux externes ou internes;
  • muscles, ligaments ou ganglions lymphatiques;
  • veines des membres inférieurs (varices);
  • colonne vertébrale lombaire ou sacrée.

Les symptômes associés à la douleur (c'est-à-dire les sensations subjectives qu'une personne éprouve) seront différents dans chaque cas. Les signes objectifs de la maladie trouvés lors des examens diagnostiques seront également différents. Les principales différences dans les symptômes des pathologies provoquant des douleurs inguinales sont utiles à tout homme..

système urinaire

Les maladies dans lesquelles la douleur est localisée dans le bas-ventre comprennent:

  • Cystite. Il donne des douleurs aiguës et perçantes qui augmentent avec la miction. Ce symptôme d'inflammation de la vessie est associé à une opacification de l'urine, une sensation d'urée constamment remplie et à une cystite aiguë - avec de la fièvre.
  • Urétrite. Avec l'inflammation de l'urètre, il y a des douleurs coupantes lorsque l'urine quitte, au stade avancé de la maladie - écoulement purulent.
  • Urolithiase. Cette pathologie se manifeste en cas de mouvement du conglomérat salin, lorsqu'elle bloque la sortie de l'uretère ou de l'urètre. Symptômes - coupure, coliques paroxystiques très fortes dans le bas du dos et l'abdomen, hypochondre. Le déplacement du conglomérat rénal peut s'accompagner de vomissements, il y a du sang dans l'urine.
  • Cancer de la vessie ou de l'urètre. Les symptômes de la douleur dans ces maladies ne se développent qu'à un stade tardif, se localisant dans la région génitale.

Système reproducteur

La douleur dans la zone inguinale est typique de nombreuses maladies des organes génitaux masculins:

  • Prostatite. Elle se caractérise par des douleurs dans le périnée, s'étendant au rectum, particulièrement sévères lors de l'administration physiologique, avec une maladie courante due à un blocage partiel de l'urètre, la miction peut être difficile.
  • Vésiculite. En plus de la douleur à l'aine, l'inflammation des vésicules séminales se manifeste par un malaise, une température subfébrile, un écoulement purulent ou sanglant.
  • Épididyimorchite. L'inflammation testiculaire commence de façon aiguë et se caractérise par de la fièvre, une douleur coupante dans le testicule et l'aine affectés, une rougeur et un gonflement du scrotum.
  • Torsion du testicule. Cette pathologie a des signes cliniques similaires à une épididymo-orchite, ils peuvent se joindre à des étourdissements ou des nausées..

Important! La torsion du testicule est considérée comme une condition nécessitant des soins médicaux d'urgence. En raison d'une altération de l'approvisionnement en sang et de l'innervation, une nécrose des tissus organiques (nécrose gangreneuse) peut se développer..

  • Balanoposthite. Les symptômes de cette maladie inflammatoire sont des démangeaisons, des douleurs et un gonflement de la tête du pénis. Avec le développement ultérieur, des écoulements purulents de l'urètre peuvent être observés et des ulcérations ou des fissures apparaissent sur la peau du pénis.
  • Adénomes de la prostate. Avec la croissance de cette tumeur bénigne, l'urètre est comprimé et la sortie d'urine est donc difficile. Dans ce cas, ça fait mal dans le périnée, l'aine, la sensation constante de débordement d'urée dérange.
  • Cancer de la prostate. La clinique d'une tumeur maligne de la prostate se manifeste aux derniers stades de la maladie et, au début, ils ne diffèrent pas des symptômes de l'hyperplasie prostatique. Par conséquent, en présence de symptômes typiques de lésions de la prostate, le diagnostic différentiel est important.
  • MST (gonorrhée, trichomonase et autres). Presque toutes les maladies sexuellement transmissibles s'accompagnent de douleurs dans la région des organes génitaux externes chez l'homme. Les autres symptômes des MST comprennent une miction fréquente, un écoulement atypique de l'urètre, ainsi qu'une augmentation des ganglions lymphatiques inguinaux, qui est facilement détectée par palpation..

Système digestif

Parmi les maladies du tractus gastro-intestinal, la douleur inguinale peut donner:

  • Syndrome du côlon irritable. Les symptômes subjectifs du SCI comprennent des douleurs abdominales à l'aine, une accumulation de gaz dans les intestins, une constipation persistante ou une diarrhée.
  • Obstruction intestinale. Une douleur abdominale aiguë et crampes dans l'hypochondre et l'aine survient en raison d'un blocage mécanique de l'intestin par une tumeur, un corps étranger, des commissures ou des invasions helminthiques. Elle s'accompagne d'une sensation de boisson, d'une augmentation de la formation de gaz, de vomissements, de constipation (arrêt de la sécrétion des selles).

Important! L'obstruction intestinale est considérée comme une maladie mortelle et nécessite une hospitalisation d'urgence, car elle peut entraîner une nécrose des tissus intestinaux et une intoxication du corps..

  • Constipation chronique Avec des violations constantes des selles dues à un étirement excessif de l'intestin avec des matières fécales, le bas-ventre peut souvent faire mal. Avec la constipation chronique, la peau acquiert une couleur jaunâtre, devient pâle, flasque.
  • Cancer du colon Les premiers signes d'un néoplasme malin apparaissent tardivement, lorsque la tumeur est déjà grande. Au début, il s'agit d'une constipation persistante, de flatulences, d'une perte de poids sans cause. Ensuite, des douleurs douloureuses sourdes apparaissent sur le côté gauche de l'abdomen, des éléments sanguins se trouvent dans les selles.

Autres raisons

La douleur à l'aine peut également donner:

  • Hernie inguinale. Dans cette maladie, en raison d'un défaut dans les muscles abdominaux, une partie de l'intestin tombe dans le canal inguinal sous la forme d'un diverticule en forme de sac (boucle). Chez l'homme, les symptômes d'une hernie inguinale provoquent des douleurs au site de formation du diverticule. À l'examen, une saillie herniaire peut être observée, elle augmente avec la position verticale du corps.

Important! Avec une hernie importante, son atteinte peut survenir, tandis que le syndrome douloureux augmente fortement. L'approvisionnement en sang de la zone pincée de l'intestin est perturbé et ses tissus peuvent devenir morts (nécrotiques), ce qui est lourd de développement de péritonite. Dans une telle situation, une opération d'urgence est indiquée..

  • Appendicite. Tous les signes connus d'inflammation de l'appendice sont des accès de coliques couvrant le côté droit de l'aine. Ils peuvent donner à la jambe ou au périnée, la palpation révèle une tension des muscles du péritoine. Une crise aiguë d'appendicite s'accompagne souvent de nausées, de selles retardées, de fièvre de faible intensité.
  • Tumeurs dans la région pelvienne. Le phénomène de sinalgie, lorsque la douleur irradie vers d'autres régions du corps, en particulier l'aine et le périnée, est typique de la plupart des néoplasmes localisés dans la région pelvienne. La source du signal de douleur dans de tels cas est détectée lors de l'examen à l'aide de méthodes de laboratoire et instrumentales.
  • Varices. La douleur dans l'aine peut donner une pathologie des valves des veines situées dans le périnée. En particulier, c'est ainsi que la varicocèle se manifeste - varices du cordon spermatique.
  • Blessures. Lorsque les muscles ou les tendons de l'aine sont endommagés, la douleur survient généralement lors du déplacement. Une légère inflammation ou un gonflement des tissus mous peut également survenir..
  • Pathologie du système musculo-squelettique. Les personnes atteintes de maladies du système squelettique se plaignent souvent d'inconfort dans l'aine. Avec l'ostéochondrose, l'arthrite ou la coxarthrose, une compression des fibres nerveuses se produit, dont certaines vont au bord inférieur du péritoine.
  • Inflammation des ganglions lymphatiques. Les ganglions lymphatiques élargis situés dans cette zone sont capables de provoquer des douleurs dans le bas-ventre. Des phénomènes catarrhaux dans les ganglions lymphatiques peuvent se développer avec des maladies des organes internes, ainsi qu'à la suite d'une infection ou d'une blessure.

Comment les causes de la douleur sont identifiées

Des méthodes de diagnostic en laboratoire et / ou matérielles sont utilisées pour identifier la maladie ou la condition qui a causé le syndrome douloureux..

Méthodes de laboratoire

  • Test sanguin clinique - vous permet d'étudier la composition qualitative du sang et de détecter la présence d'une inflammation ou de troubles métaboliques.
  • Biochimie sanguine - fournit des informations sur le contenu dans le sérum sanguin des marqueurs protéiques de l'inflammation et sur l'état du système immunitaire.
  • Analyse d'urine - détermine l'urine physico-chimique devenant, ainsi que la présence de micro-organismes pathologiques en elle.
  • L'analyse d'un frottis de l'urètre ou de la sécrétion de la prostate - est nécessaire pour étudier la composition de la microflore présente dans les organes génito-urinaires.

Méthodes instrumentales

Pour identifier les causes de la douleur dans la zone inguinale:

  • une radiographie du côlon, de la vessie ou des os pelviens;
  • endoscopie de l'urètre, de la vessie ou du côlon;
  • Échographie des organes génitaux, de la vessie et des reins.

L'examen avec un équipement de diagnostic permet une détection précoce du processus inflammatoire, des calculs rénaux, de la hernie, de l'adénome de la prostate, des néoplasmes et un traitement rapide.

Cette vidéo fournit des informations d'un vénéréologue sur les causes possibles de la douleur chez les hommes à l'aine.

Douleur à l'aine droite chez les hommes: causes de l'inconfort à l'aine

Presque chaque homme a parfois des douleurs à l'aine. Le plus souvent, ils dérangent les hommes dont le travail principal est lié au travail physique dur et aux sports. Ces symptômes devraient être alarmants, car ils peuvent être à l'origine de nombreuses maladies, problèmes de santé. Quelles sont les causes de la douleur à l'aine chez les hommes du côté droit, quelles menaces représentent-elles pour la santé?

Types de maladies

La zone de l'aine est située sous la cavité abdominale, qui est adjacente aux hanches. Dans cette partie du corps se trouve le canal et les gros vaisseaux sanguins. Chez l'homme, le cordon spermatique est situé à cet endroit. Sa longueur est de 15 à 20 cm et il s'étend du pôle supérieur du testicule à la cavité abdominale. Il a des artères, des veines du testicule et ses appendices. La longueur relativement importante du cordon spermatique peut provoquer une torsion testiculaire. Avec une telle maladie, le testicule est compacté et a augmenté de taille. La douleur apparaît immédiatement en sentant le testicule.

Des intestins tissés s'y trouvent également, où une hernie peut se former dans des conditions défavorables. Lorsqu'un homme souffrant de plaintes dans la région inguinale obtient un rendez-vous avec un spécialiste, il soupçonne immédiatement que la douleur est associée à une hernie. Si les tissus de rétention d'une personne s'affaiblissent, les boucles intestinales sont obligées de se déplacer de la cavité abdominale à la région de l'aine. En présence d'une hernie, un gonflement dans la région inguinale devient perceptible. Cela est particulièrement évident lorsqu'une personne est debout. En fait, toutes les hernies ne sont pas visibles et très souvent, elles ne peuvent être détectées que par palpation.

Lorsque la douleur irradie du côté droit, cela peut être un symptôme alarmant d'appendicite. Les sensations de douleur augmentent progressivement à droite et sont particulièrement intensifiées lors de la marche.

Les hommes peuvent également ressentir des sensations douloureuses et un inconfort dans la région inguinale pour d'autres raisons. Le plus souvent, cela est dû à des agents infectieux qui pénètrent dans les organes pelviens. Pour cette raison, les ganglions lymphatiques inguinaux augmentent considérablement..

Avec la maladie rénale, la présence de pierres en eux, la douleur se produit également dans l'aine à gauche ou à droite. Avec le problème de l'ostéochondrose des vertèbres de la région lombaire, la douleur donne dans la région inguinale. Toute douleur récurrente nécessite une attention médicale immédiate..

Quoi d'autre peut causer des douleurs à l'aine droite?

Souvent, des signaux alarmants sous forme de douleur ou d'inconfort dans la région inguinale de droite peuvent être dans le contexte du développement d'une prostatite. Avec un tel problème, les hommes se plaignent presque toujours de douleur et il est très important d'identifier la maladie à temps. Avec la prostatite chronique, la douleur peut survenir moins souvent, moins fortement, mais très dangereuse. Si rien n'est fait avec l'inflammation, elle passera à d'autres organes et aggravera considérablement la santé des hommes. Avec une forme chronique de douleur dans l'aine, tirant et se produisant périodiquement.

D'autres maladies peuvent également provoquer des douleurs à l'aine:

  • cystite aiguë;
  • l'herpès génital;
  • kyste dans la zone du cordon spermatique;
  • problèmes intestinaux;
  • torsion testiculaire;
  • colliculite;
  • varices.

La douleur et l'inconfort dans le côté peuvent être le résultat d'un traumatisme, de néoplasmes, dans le contexte de l'arthrite. Pour tout problème, vous devez déterminer rapidement la cause du début du traitement. Pour résoudre le problème, vous devez contacter les spécialistes suivants:

Ayant les résultats de l'examen, le médecin pourra en déterminer la cause, poser un diagnostic et prescrire un traitement.

Que faire dans une telle situation?

Si une hernie est suspectée, une consultation avec le chirurgien est nécessaire, si le diagnostic est confirmé, il est alors nécessaire de prévoir une intervention chirurgicale. Si une violation de hernie est diagnostiquée, dans ce cas, une opération d'urgence est effectuée, car elle comporte une menace pour la vie.

Lorsqu'une maladie infectieuse se développe dans les organes de la région pelvienne, il est alors nécessaire de consulter un urologue. Pour un examen complet, vous devez réussir les tests:

  • analyse générale de l'urine;
  • test sanguin clinique;
  • examen bactériologique de l'urètre;
  • Échographie.

Un vénéréologue vous aidera à faire face aux maladies sexuellement transmissibles, et de manière totalement anonyme. Une douleur à l'aine chez les hommes est observée en raison de la syphilis. Vous ne pouvez pas vous engager dans l'automédication, car vous ne pouvez que nuire à votre santé et démarrer tout le processus. Le spécialiste pourra choisir les médicaments nécessaires pour le traitement et se débarrasser de la maladie après un cours complet.

En cas de problème de cancer, vous devez contacter un oncologue. Les chances de guérison seront plus grandes pour les patients qui demandent de l'aide à un stade précoce du développement du cancer.

Lorsque le patient a des calculs rénaux ou du sable, l'urologue prescrit un traitement. Si la pierre est petite, le traitement aidera à soulager la douleur et l'inflammation. Quand une grosse pierre a besoin d'une intervention chirurgicale pour l'enlever.

La douleur dans le côté provoque:

  • blessures à l'aine;
  • lésions des nerfs du plexus lombaire.

En cas de blessure à l'aine, un traitement physiothérapeutique est recommandé. Le cours de traitement comprend des exercices de physiothérapie et des massages sous la supervision d'un traumatologue. Pour certains patients, la magnétothérapie, l'électrophorèse et la thérapie UHF sont également prescrites..

Caractéristiques de la douleur à l'aine à droite chez les hommes

Causant une douleur tirante dans l'aine, peut-être une prostatite chronique. Cette maladie masculine est plus fréquente chez les hommes âgés de 20 à 50 ans. La principale cause de prostatite est les microbes pathogènes qui pénètrent dans la glande prostatique et affectent les tissus des organes. L'infection pénètre le plus souvent l'urètre. Les maladies suivantes peuvent contribuer à l'évolution de la prostatite chronique:

  • blessures dans les organes pelviens;
  • maladies du système génito-urinaire d'origine infectieuse;
  • hypothermie fréquente;
  • perturbations hormonales;
  • sous-vêtements extensibles pour un port prolongé;
  • abstinence sexuelle prolongée;
  • mode de vie inactif et travail sédentaire;
  • mauvaises habitudes;
  • stress fréquent.

Les signes de prostatite chronique comprennent des mictions fréquentes et douloureuses. Dans ce cas, l'écoulement est insignifiant de l'urètre avec des sensations désagréables dans le périnée. Lorsque les testicules sont tordus, les hommes ressentent des douleurs aiguës dans le scrotum et la région inguinale. L'activité physique, les mouvements brusques et les blessures peuvent provoquer la maladie. Le plus souvent, une torsion testiculaire est observée dans l'enfance.

Le traitement des maladies douloureuses de l'aine chez les hommes dépendra des causes. Vous ne pouvez pas faire de diagnostic ni vous auto-méditer. Sinon, cela peut entraîner des problèmes de santé encore plus graves..

Après avoir consulté un spécialiste, le patient se voit généralement prescrire plusieurs procédures de diagnostic. Ceux-ci inclus:

  • Tomodensitométrie;
  • Échographie de divers organes pelviens;
  • IRM de la colonne lombaire.

Quelques conseils

Pour en connaître la raison, vous aurez besoin d'un diagnostic complet. Le plus souvent, plusieurs méthodes sont utilisées pour traiter la maladie. Le succès d'un traitement ultérieur dépendra de la fourniture en temps voulu des premiers soins.

Les mesures préventives comprennent l'activité et un mode de vie sain. L'identification rapide des causes est tout aussi importante. Le problème ne peut être résolu qu'après avoir compris pourquoi la douleur à l'aine apparaît. Le patient doit déterminer correctement l'emplacement de la douleur, le degré de son intensité, sa fréquence. Lors d'un rendez-vous spécialisé, plus précisément, transmettez son caractère - douleur douloureuse, aiguë ou tiraillante. Si vous traitez soigneusement et sérieusement les manifestations de la maladie et ne retardez pas la visite chez le médecin, vous serez en mesure de déterminer rapidement les causes et de guérir la maladie.

Pourquoi le testicule de droite chez les hommes fait-il mal, raisons de traiter

Dans le corps humain, tout est interconnecté, et lorsqu'une défaillance se produit dans une partie de celui-ci, cela affecte l'ensemble du système dans son ensemble. Ceci est particulièrement aigu lorsqu'il y a des problèmes dans le système reproducteur chez les hommes.

Les maladies du système génito-urinaire prévalent entre autres visites chez le médecin parmi la forte moitié de la population.

Le plus grand danger est les perturbations dans le travail des testicules.

Les statistiques montrent qu'un tiers des hommes sur terre ont éprouvé au moins une fois des douleurs dans le scrotum. Mais vous ne devriez pas vous décourager immédiatement lorsqu'un symptôme similaire apparaît, tous les cas spécifiques ne surviennent pas en raison d'une maladie.

Néanmoins, il vaut mieux se méfier et consulter un spécialiste que d'attendre «ce qui va se passer» ou de s'automédiquer. Afin de décrire plus précisément votre état, le médecin doit en savoir plus sur la douleur dans le testicule droit.

Causes possibles de douleur

Il est impossible d'indiquer clairement la raison pour laquelle le testicule fait mal à droite chez les hommes. L'état peut être accompagné de divers processus négatifs dans le corps, qui sont divisés en deux types:

Ce type de problème se rencontre plus souvent chez les hommes avec un niveau de libido accru, provoquant des érections fréquentes, dans lesquelles il n'y a pas de relation sexuelle.

Pendant l'excitation sexuelle, les capillaires qui fournissent le sang aux organes du système reproducteur, y compris les testicules, commencent à fonctionner avec vengeance et les organes sont versés, ce qui peut provoquer une sensation de traction désagréable.

Ce processus ne nuit pas au corps, mais lui fait souffrir d'inconfort, avec une absence prolongée de contact sexuel, l'inconfort s'intensifie.

Pourquoi le bon testicule chez un homme fait-il mal:

  • L'inflammation testiculaire est rare, mais est un trouble grave qui provoque un complexe de symptômes. La pathologie affecte le bon œuf après des maladies infectieuses, telles que:
    • varicelle chez les hommes adultes;
    • rougeole;
    • porcin.

Si la vie sexuelle d'un homme n'est pas développée, les contacts sexuels sont rares, alors une inflammation peut également se produire en raison d'un retard prolongé du liquide sécrétoire dans les organes. D'autres facteurs dans l'apparition d'une condition inflammatoire peuvent être:

Le processus ne se limite pas à une seule manifestation, en plus du fait que le testicule fait mal à droite, chez les hommes, il y a une augmentation de la température, de la faiblesse, des nausées, des maux de tête et des troubles du sommeil. Le testicule lui-même devient rouge et enflé..

  • Les tumeurs de type tumoral sont un diagnostic sérieux pour les hommes de moins de 45 ans. L'apparition d'une tumeur est associée à des testicules non tombants pendant l'enfance. La condition est caractérisée par une température corporelle élevée à l'endroit où l'organe était situé avant sa transition dans le scrotum. Au premier stade, la maladie s'accompagne de dommages aux ganglions lymphatiques, d'inflammation du testicule, cela s'accompagne également de douleur, de fièvre, d'apathie, de faiblesse, de perte d'appétit et d'essoufflement.
  • Cystite chez les hommes - cela provoque souvent des douleurs dans le testicule à droite. La source de l'inflammation est la vessie, qui s'infecte pour les raisons suivantes:
    • calculs vésicaux;
    • rétrécissement du prépuce;
    • tumeurs.

La transition de l'infection dans le scrotum s'accompagne d'une inflammation de la prostate. L'infection peut survenir d'elle-même ou se transmettre par contact sexuel.

  • L'urrolithiase provoque une gêne dans les organes génitaux. Une vive douleur apparaît lorsque les pierres bougent. La douleur s'étend également à l'aine et au bas du dos. La chose positive avec cette maladie est que le mal ne se propage pas aux organes génitaux, tandis que les uretères souffrent.
  • La hernie inguinale est également un symptôme de douleur dans l'œuf droit. Les facteurs accompagnant son développement sont:
    • musculation;
    • grand saut;
    • station debout prolongée
    • obésité.

Dans la plupart des cas, ce diagnostic est fait pour les hommes plus âgés, un changement dans les muscles de la cavité abdominale, qui est une déviation liée à l'âge.

La pathologie est caractérisée par le prolapsus d'une petite section de l'intestin dans le scrotum, ce qui provoque un gonflement, des ballonnements.

Les symptômes diminuent en position couchée. En plus des problèmes ci-dessus, il y a des difficultés à uriner, des brûlures et une lourdeur.

En outre, voici quelques autres raisons pour lesquelles le testicule droit d'un homme peut faire mal:

  • Torsion du testicule droit: plus courante dans l'enfance, dans de rares cas, la maladie affecte les hommes adultes. Elle résulte de l'immaturité du système reproducteur, de son développement incorrect. Une activité excessive, des sous-vêtements serrés peuvent provoquer la condition. La pathologie nécessite l'intervention de médecins, sinon l'ablation chirurgicale de l'organe peut être nécessaire..
  • Varicocèle: caractérisée par l'expansion du cordon vasculaire due à l'hypertension artérielle. En raison de cette maladie, la production de spermatozoïdes peut diminuer, conduisant à l'infertilité..
  • Spermatocèle: apparaît en raison de la détérioration de l'écoulement du liquide séminal, elle ressemble à une formation arrondie et lisse semblable à une tumeur. Une période favorable au développement de la maladie est la restructuration hormonale du corps.
  • Blessure au scrotum droit, pouvant résulter de chocs, de chutes ou de la conduite d'un vélo. La douleur s'accompagne d'un gonflement et de l'acquisition de rouge-bleu - une nuance.

Les symptômes de la douleur testiculaire droite

Des sensations douloureuses permettent de montrer clairement que quelque chose ne va pas dans le corps.

De plus, ils s'accompagnent d'autres symptômes, selon la cause de la maladie..

Les symptômes peuvent inclure:

  • avec des blessures, il y a un hématome sur le scrotum;
  • avec inflammation, la douleur se propage à la jambe et à la cavité abdominale;
  • les maladies des reins et du système urinaire se traduisent par des douleurs dans le bas du dos, des mictions fréquentes et difficiles;
  • souvent, la pathologie des testicules est caractérisée par un gonflement et une rougeur;
  • la température augmente;
  • une faiblesse survient;
  • l'appétit s'aggrave, des nausées et des vomissements sont observés;
  • insomnie.

Lors de l'ajout des derniers symptômes à la douleur, vous devez immédiatement consulter un médecin. Une intervention médicale urgente nécessite également un changement dans la forme de la couleur, de la surface et de la taille de l'œuf droit.

Diagnostics (qui contactera)

Deux spécialistes aident à résoudre les problèmes masculins - un urologue et un andrologue, quel médecin contacter, peu importe, tous deux s'occupent du traitement des problèmes masculins. Il mènera une étude approfondie, y compris les méthodes instrumentales et de laboratoire..

La première étape du diagnostic est l'interrogatoire et l'examen du patient par un spécialiste. L'urologue commence à composer une image de la maladie, fait un historique du témoignage et des plaintes du patient.

Sur la base des informations reçues, la suite de l'enquête est compilée..

Méthode de palpation - la palpation aide à évaluer l'état des organes génitaux. Il permet d'évaluer l'état du testicule, de tirer les premières conclusions préliminaires.

Après cela, les diagnostics instrumentaux sont attribués, il comprend:

  • Scrotum à ultrasons;
  • Échographie des reins et de la vessie;
  • examen des radio-isotopes;
  • parfois recourir à la biopsie.

De plus, vous ne pouvez pas vous passer de tests de laboratoire standard:

Le diagnostic n'est pas si difficile. Il est seulement nécessaire de rechercher une aide qualifiée en temps opportun sans déclencher une maladie.

Traitement

Le traitement est prescrit en fonction des résultats du diagnostic. Il vise pleinement la cause spécifique de la douleur dans le testicule droit. Il existe deux types de thérapie: conservatrice - à l'aide de médicaments et intervention chirurgicale - opération.

En cas de blessure, nommez:

  • analgésiques: No-Shpa, Analgin, Nurafen);
  • comprimés anti-inflammatoires (indométacine, ibuprofène).

Il est également nécessaire de renoncer à l'effort physique et au sexe pendant un certain temps, il est recommandé de disposer de plus de temps pour se reposer. L'application de glace sur une zone lésée aidera à réduire l'enflure et la douleur, Fastum-Gel ou ses analogues peuvent être utilisés..

La pommade doit être appliquée sur une zone blessée s'il n'y a pas de plaies ouvertes. Ces lotions aident à soulager la douleur dès le lendemain du début de l'utilisation. Si le dommage est grave, alors recourir à une méthode chirurgicale de traitement.

La torsion n'est enlevée qu'avec l'aide d'un médecin, vous ne pouvez pas essayer de la traiter vous-même, sinon une élimination complète des organes peut être nécessaire..

L'inflammation de l'œuf ou de son appendice (orchite) n'est éliminée que par des méthodes conservatrices. Le patient doit observer un régime pastel, être au repos. Dans ce cas, le scrotum doit être maintenu en position élevée, pour cette utilisation des sacs spéciaux. Vous pouvez appliquer de la glace sur le site de l'inflammation pendant deux à trois jours.

Si des micro-organismes se trouvent dans l'urine, prescrire:

  • agents antiseptiques (furadonine, furamag);
  • médicaments antibactériens, ils sont prescrits en fonction du type d'infection, (Sumamed, Azithromycine).

Si l'agent causal de l'inflammation n'a pas pu être déterminé, des antibiotiques à large spectre sont prescrits.

Des anti-inflammatoires et des analgésiques sont également utilisés. Après quelques jours de traitement, lorsqu'il n'y a pas de température, la physiothérapie est utilisée: chauffage, UHF.

La hernie inguinale nécessite une intervention chirurgicale immédiate; il n'existe pas d'autres méthodes pour s'en débarrasser.

La prostatite (inflammation de la prostate) est la cause la plus fréquente de douleur dans le testicule droit. La maladie est traitée avec des antibiotiques, également sélectionnés en fonction du type d'agent pathogène. Pour soulager la douleur, des analgésiques sont prescrits (Baralgetas, Spazmalgon).

Un traitement conservateur contre l'orchite est prescrit. L'urologue recommande repos, repos, repos au lit

La varicocèle est traitée avec des médicaments qui renforcent les vaisseaux sanguins (Detralex, Tocophérol). S'il n'y a aucun résultat, une opération est effectuée..

En cas de douleur prolongée, les urologues prescrivent un rayonnement ultraviolet. Le processus ne prend pas plus de 5 minutes, mais a un effet bénéfique sur l'amélioration de la circulation sanguine dans les organes et les tissus, de sorte que la guérison est accélérée. La durée de la physiothérapie est de 7 à 10 jours.

Comme outil supplémentaire, vous pouvez utiliser la médecine traditionnelle. Les herbes naturelles comprennent diverses herbes, par exemple:

  • brouillage;
  • chélidoine;
  • aussi l'huile de graines de lin.

Pour le meilleur effet, préparez une collection de plusieurs plantes.

Il est important que vous ne puissiez pas vous soigner vous-même, si les symptômes ci-dessus apparaissent, vous devez consulter un médecin pour obtenir une aide qualifiée.

La prévention

Il est beaucoup plus facile et préférable de suivre les recommandations de mesures préventives que de traiter lorsque la maladie bat son plein. Pour éviter les maladies associées à la douleur dans le testicule droit chez l'homme, vous pouvez suivre plusieurs règles:

  • afin de prévenir la pathologie des reins et de la vessie, vous devez vous habiller chaudement et vous assurer que vos jambes et le bas du dos sont chauds;
  • surveiller votre santé régulièrement et au moins une fois par an pour être examiné par un médecin - urologue ou andrologue;
  • si vous n'avez pas de partenaire régulier, vous devez utiliser des préservatifs;
  • un homme devrait avoir des relations sexuelles régulièrement pour éviter la stagnation du secret qui cause la douleur;
  • visiter les toilettes toutes les deux à trois heures;
  • les athlètes ou tout simplement les amateurs d'un mode de vie actif sont invités à utiliser des dispositifs de protection pour la zone inguinale.

Pour la plupart des hommes, les maladies génitales sont un terrible problème. Mais en fait, il est très facilement résolu avec une intervention médicale en temps opportun.

C'est pourquoi cela ne vaut pas la peine d'attendre et de souffrir des symptômes de douleur dans le bon œuf, la durée de la maladie aggrave la condition et complique le traitement. Aller à l'hôpital de toute urgence.

Causes de la douleur testiculaire chez l'homme: liste des maladies probables et de leurs symptômes

Les testicules masculins sont un organe extrêmement sensible et vulnérable, sujet aux blessures, aux attaques infectieuses, ainsi qu'aux pathologies vasculaires et aux formations tumorales. En réponse aux effets de facteurs négatifs, une douleur d'intensité variable se produit, ce qui dans certains cas est un signal pour le développement d'une maladie grave. Si l'inconfort inquiète depuis longtemps ou progresse, vous devez contacter un urologue ou un andrologue. Un diagnostic et une identification rapides des causes de la douleur testiculaire chez les hommes préviendront les conséquences de l'infertilité ou de l'impuissance.

Dommages mécaniques

Si une douleur aiguë dans un testicule sain se produit soudainement et sans raison apparente, il existe alors une forte probabilité de torsion du cordon spermatique. Le plus souvent, la pathologie survient chez les adolescents âgés de 12 à 16 ans, les hommes adultes représentent environ 35% des cas. La torsion peut provoquer des vêtements serrés, des mouvements brusques, un surmenage et même une toux persistante.

  • douleur de couture dans le scrotum;
  • nausées et vomissements (caractéristiques des enfants);
  • rétention urinaire aiguë;
  • augmentation de la température corporelle;
  • le testicule grossit et se durcit;
  • le scrotum devient cyanotique et gonfle.

Cette condition nécessite une attention médicale immédiate. Dans les premières heures après la détection d'une pathologie, vous pouvez ramener le testicule à sa position normale par la méthode de la détorsion (manuellement sans chirurgie), mais uniquement chez les enfants et les adolescents. Avec une manipulation réussie, la douleur disparaît, le testicule devient mobile. Les adultes subissent généralement une intervention chirurgicale d'urgence. Si l'intervention est réalisée dans les 6 premières heures, les complications sont rares. Le testicule est retiré dans les cas où son approvisionnement en sang n'est pas rétabli dans les 15 minutes.

Tout coup ou compression des testicules entraîne également une douleur aiguë. Le plus souvent, les athlètes souffrent de blessures de la région inguinale pendant l'entraînement. Avec un coup violent, le scrotum gonfle, des hémorragies sous-cutanées sont visibles, le testicule se développe et reste douloureux pendant 2-3 semaines. Les blessures sont dangereuses par torsion du cordon, rupture des membranes des testicules, lésions de la vessie. Si le scrotum est bleu et enflé, il est nécessaire de contacter un établissement médical ou d'appeler un médecin, avant l'arrivée dont il est important que la victime reste calme.

Maladies inflammatoires

Les douleurs qui surviennent fortement dans le scrotum sont caractéristiques non seulement des blessures et des torsions, mais aussi des processus inflammatoires. Sans traitement en temps opportun, les conséquences sous forme d'infertilité, le développement d'abcès, de lésions gangreneuses ne sont pas rares.

Épididymite

L'appendice (épididyme) est une formation de 1 à 2 cm de large et de 6 à 8 cm de long, étroitement adjacente à la partie postérieure du testicule et reliée au canal déférent. Un appendice sain est doux, palpable à travers le scrotum, et l'inflammation gonfle et répond avec une douleur intense.

  • MST (gonorrhée, syphilis, chlamydia) et bactéries intestinales;
  • choc, torsion, interventions chirurgicales;
  • hypothermie;
  • prendre certains médicaments (par exemple, l'amiodarone);
  • urétrite, prostate infectée;
  • stagnation;
  • complications de la grippe, de la pneumonie, de la varicelle.

La maladie se développe rapidement, généralement en une journée. Caractéristiques caractéristiques:

  • douleur aiguë dans le testicule. Chez certains hommes, il donne au bas du dos, sacrum, aine, jambe, bas abdomen et anus, s'intensifie lors de la marche;
  • une augmentation des testicules dans un volume de 2-3 fois;
  • fièvre, fièvre;
  • inflammation des ganglions lymphatiques inguinaux;
  • apparition possible de sang dans les urines, augmentation de la miction, incontinence.

Sans traitement, l'épididymite passe dans la phase chronique, pendant laquelle la douleur de l'appendice pendant la palpation demeure.

Le traitement consiste à prendre des antibiotiques prescrits par les résultats des tests, des vitamines, des anti-inflammatoires. Avec des abcès, des suppurations, des torsions, des rechutes fréquentes et une obstruction de l'appendice, une intervention chirurgicale est utilisée.

Orchite

Le diagnostic d'orchite est posé par une inflammation des testicules. La cause la plus dangereuse de la pathologie est les oreillons (oreillons). Cette maladie virale affecte d'abord les glandes salivaires, puis peut entraîner des complications dans les testicules..

À la fin de la période d'incubation, un gonflement prononcé apparaît dans la région de la mâchoire inférieure, la température augmente et après 3-4 jours, ils gonflent, deviennent chauds et les testicules commencent à faire mal (un ou les deux).

La thérapie consiste à observer le repos au lit et un régime spécial, à prendre des anti-inflammatoires, des analgésiques et des corticostéroïdes. Avec une orchite ordinaire causée par des agents infectieux moins dangereux, le testicule devient également enflé, douloureux, mais une cure d'antibiotiques et de médicaments anti-inflammatoires aide rapidement à soulager l'enflure et à réduire la douleur. Les médicaments en forme de bougie sont efficaces.

L'orchite et l'épididymite, avec la propagation de l'inflammation, se développent en orchoépididymite - une lésion simultanée du testicule et de son appendice.

Maladies de la prostate

La cause de la douleur dans les testicules peut être des pathologies de la prostate: prostatite, adénome (hyperplasie) ou une tumeur maligne. Un symptôme indiquant que la prostate est la principale source du problème est l'irradiation de la douleur dans le bas du dos, la jambe et le bas de l'abdomen.

Dans le processus inflammatoire aigu de la prostate, la douleur survient spontanément, est paroxystique, piquante, se calme après la prise d'analgésiques. Dans le contexte de la prostatite chronique, l'inconfort est ressenti de manière diffuse dans tout le scrotum et est généralement provoqué par un acte de défécation, d'urination et d'éjaculation. La douleur de dessin peut durer de 2 à 3 heures, puis disparaître.

L'efficacité du traitement de la prostatite infectieuse dépend de la détermination correcte de l'agent pathogène et du régime médicamenteux prescrit. La pathologie de nature non infectieuse est souvent causée par des processus stagnants ou des perturbations hormonales, qui dans la plupart des cas sont corrigées avec succès médicalement et à l'aide de compléments alimentaires.

Néoplasmes

Les tumeurs bénignes dans la région inguinale se manifestent rarement sous forme de symptômes de douleur, une menace potentielle pour la santé n'est que sous certaines conditions. Les tumeurs testiculaires malignes ne sont diagnostiquées que dans 5% des cas, mais sont extrêmement agressives.

Hernie inguinale

Une hernie inguinale survient lorsqu'une partie de l'intestin fait saillie dans le canal formé par les fibres musculaires. Une caractéristique distinctive de l'éducation est un changement de sa taille en fonction de la position du corps et de l'activité physique. Une petite hernie peut remonter dans le canal, mais à mesure qu'elle progresse, elle descend dans le scrotum, serrée contre le testicule.

La saillie herniaire fait périodiquement mal (tire), il y a parfois un retour au bas de l'abdomen, à la surface interne de la cuisse et même au bas du dos. Une douleur intolérable, dans laquelle il est impossible de bouger, indique une hernie écrasée. Cette condition nécessite une hospitalisation urgente, car avec des troubles circulatoires prolongés, elle est lourde de nécrose du tractus intestinal.

Le traitement de la hernie n'est que chirurgical, dans la plupart des cas, des méthodes mini-invasives sont applicables. Chez les hommes adultes, les saillies formées par des méthodes conservatrices (en particulier folkloriques) ne peuvent pas être supprimées..

Kystes

Le kyste testiculaire est généralement situé dans l'épididyme ou le cordon spermatique. Dans la plupart des cas, il ne se manifeste pas par des signes cliniques et n'est détecté que lors des examens. La douleur dans le testicule droit chez les hommes en raison de kystes se produit rarement, principalement le testicule gauche en souffre. Cela est dû aux caractéristiques anatomiques du corps masculin. Si la formation progresse et grandit de plus de 3 cm, les symptômes suivants apparaissent:

  • l'activité physique s'accompagne de douleurs et même de spasmes dans le testicule, donnant souvent à la jambe;
  • le scrotum du côté du kyste augmente de taille, une tumeur molle est palpée à travers la peau;
  • avec inflammation du kyste, la douleur dans le testicule s'intensifie, commence à tirer et à palpiter.

Une augmentation et une inflammation du kyste sont lourdes de rupture du kyste et d'expiration du contenu dans la cavité du scrotum. La chirurgie est supprimée, mais dans certains cas, la sclérothérapie ou la ponction sont utilisées (lourde de rechutes - la croissance des kystes peut reprendre).

Pathologies vasculaires et neurologiques

Les troubles du travail des vaisseaux sanguins et lymphatiques, ainsi que les dommages aux terminaisons nerveuses, peuvent être à l'origine de douleurs tiraillantes dans les testicules.

Varicocèle

Le diagnostic de "varicocèle" est posé par des varices situées dans le scrotum (plexus vésiculaire). Normalement, les valves veineuses interfèrent avec le mouvement inverse du sang épuisé, avec la varicocèle, leur fonctionnement est altéré. En conséquence, le sang est retiré du testicule lentement, gonflant les parois des veines. Les principales causes de la pathologie: une prédisposition génétique aux varices, une pression accrue dans la veine, résultant de sa surcharge ou de sa violation.

La varicocèle se développe généralement à gauche, à droite, elle est extrêmement rare. À l'extérieur du côté de la veine endommagée, au fil du temps, un changement dans le relief de la peau du scrotum devient perceptible. Dans les premiers stades, la varicocèle est asymptomatique, se manifestant par des picotements périodiques pendant l'exercice, une pulsation est possible à l'arrière du testicule ou en dessous. Ensuite, une sensation désagréable constante de lourdeur dans le scrotum est ajoutée. Pendant les rapports sexuels ou pendant l'excitation, des douleurs, une douleur sourde et des lumbago.

Hydrocèle

L'hydrocèle, également connue sous le nom d'hydropisie testiculaire, peut également provoquer des douleurs à l'aine douloureuses. La pathologie se développe en raison de l'accumulation de liquide dans l'espace entre les coquilles du testicule. Elle est provoquée par des blessures, des infections sexuellement transmissibles, un stress excessif. Parfois, il suffit juste de fixer le testicule lors d'une longue balade à vélo. Dans la phase aiguë de l'hydrocèle, le testicule gonfle, il est douloureux au toucher, un joint souple et mobile se fait sentir sous la peau. Probablement une augmentation de la température générale et de la faiblesse. Sans traitement, la pathologie entre dans la phase chronique, la douleur aiguë disparaît, laissant place à des douleurs.

  • hernie scrotale;
  • suppuration;
  • atrophie testiculaire;
  • infertilité;
  • impuissance.

Les tactiques de traitement dépendent de la cause profonde de la pathologie identifiée lors du diagnostic. S'il y a un processus inflammatoire, des antibiotiques sont utilisés, le port d'un bandage spécial est prescrit. Avec une douleur intense, la menace d'une atrophie testiculaire et un grand volume d'accumulations, une opération est effectuée.

Neurologie

Les causes de la douleur dans les testicules chez l'homme peuvent être dues à des dommages aux nerfs du plexus lombaire de la colonne vertébrale, qui sont responsables de l'innervation de la région anogénitale. La distribution unilatérale de la douleur dans la jambe, la fesse, le bas du dos est caractéristique. Par exemple, lorsque le testicule gauche fait mal, le recul va du côté gauche. Dans ce cas, la sensibilité des doigts est souvent violée. Ces manifestations peuvent être des signes de névralgie iléo-inguinale ou fémorale..

Le diagnostic et le traitement de ces douleurs pelviennes chroniques sont la responsabilité des neurologues. Une tomodensitométrie ou une IRM vous aidera à déterminer quel nerf est pincé. Après cela, le médecin prescrira une thérapie conservatrice visant à décompresser l'extrémité endommagée. Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire..

Autres raisons

La douleur dans la région inguinale peut survenir dans le contexte de la lithiase urinaire avec le mouvement de grains de sable le long de l'uretère. Des symptômes supplémentaires sont caractéristiques:

  • crampes pendant la miction et brûlures résiduelles après celle-ci;
  • impuretés sanguines dans l'urine;
  • mictions fréquentes, comme pour la cystite.

Les crises de douleur s'intensifient après avoir pris de l'alcool, fait de l'exercice ou pendant les rapports sexuels. Traitement conservateur (physiothérapie, médication, alimentation) ou traitement chirurgical (si nécessaire, extraction de grosses pierres ou obstruction de l'uretère).

Dans certains cas, l'inconfort dans le scrotum est provoqué par une excitation sexuelle non réalisée, c'est-à-dire lorsque la ruée vers les organes génitaux ne se termine pas par un orgasme. Chez certains hommes, cela réduit les testicules, ce qui provoque une douleur intense. Le problème peut être résolu par l'éjaculation («finition»), ainsi que la prise d'une pilule contre la douleur.

Les testicules peuvent également tomber malades en raison d'une défaillance hormonale due à l'utilisation de stéroïdes synthétiques, en particulier Turinabol. Cela est mis en évidence par de nombreuses critiques d'athlètes. Symptômes supplémentaires:

  • faiblesse, maux de tête;
  • endurance réduite;
  • augmentation de la température;
  • l'apparition de l'acné "testostérone" rouge foncé;
  • démangeaisons et éruptions cutanées sur le corps;
  • réduction testiculaire, inflammation de la prostate.

Il est possible de dessiner une douleur dans le scrotum en raison d'une hypothermie banale, dans laquelle un vasospasme s'est produit. Après un certain temps, l'inconfort disparaît. Un rhume peut provoquer le développement d'une infection, puis la douleur s'intensifie en raison d'une inflammation.

L'inconfort dans le scrotum inquiète toujours les hommes de tout âge, mais tout le monde ne se tourne pas vers un urologue. Il est déraisonnable de rechercher la cause et l'automédication, en se concentrant sur les symptômes qui l'accompagnent, dans cette situation. L'infertilité et l'impuissance ne sont peut-être pas les pires conséquences..