Douleur à la cheville: causes, symptômes, diagnostic, traitement

  • Arthrose

Chaque personne au moins une fois dans sa vie a ressenti des douleurs dans l'articulation de la cheville. La cause de la douleur peut être une blessure traumatique, une maladie inflammatoire ou dégénérative. Le traitement commencé en temps opportun soulagera la douleur et restaurera l'articulation endommagée.

Les causes

L'articulation de la cheville est l'une des articulations difficiles. Trois os et trois groupes de ligaments participent à la connexion mobile. L'articulation en bloc relie le pied à la jambe inférieure, offrant un mouvement dans plusieurs plans.

La douleur dans l'articulation de la cheville peut survenir pour diverses raisons. Pour déterminer le diagnostic exact, un examen matériel sera nécessaire. Les symptômes indiqueront la nature de la pathologie. Les mesures thérapeutiques dépendent de l'étiologie de la pathologie, ce qui conduit à l'apparition de douleurs.

Chaque jour, une grosse charge tombe sur l'articulation de la cheville lorsque vous marchez, courez, sautez ou restez immobile. Le syndrome de la douleur perturbe le cours normal de la vie, limitant la fonction motrice.

Quels facteurs peuvent entraîner des douleurs:

  • blessures de l'articulation de la cheville et du pied: ecchymoses, luxations, entorses, fractures, rupture des ligaments; se produit lors de chutes, de bosses directes ou de mouvements maladroits du pied;
  • pathologies inflammatoires qui se développent dans les poches articulaires et les capsules synoviales: arthrite, bursite, synovite;
  • processus dégénératifs du cartilage et du tissu osseux: arthrose déformante;
  • inflammation ou dommages mécaniques au tendon d'Achille;
  • pieds plats - pendant la marche avec les arcades abaissées, il transfère une partie de la charge lors du déplacement vers l'articulation de la cheville;
  • rhumatisme;
  • réactions auto-immunes: lupus érythémateux.

En plus des conditions pathologiques, un inconfort dans l'articulation de la cheville apparaît chez les personnes qui, dans la vie de tous les jours, ne font pas attention à leur santé. Le groupe à risque comprend:

  • nutrition inadéquate avec utilisation de matières grasses, farine, aliments salés, viandes et saucisses fumées, produits semi-finis;
  • obésité - avec des kilos en trop, l'articulation est chargée plusieurs fois plus fort que chez les personnes de poids normal;
  • les activités de travail associées à une longue expérience;
  • les femmes pendant la période de mise au monde d'un enfant dont les articulations subissent une charge énorme au cours des dernières semaines de grossesse en raison d'une augmentation rapide du poids;
  • réaction à une piqûre d'insecte;
  • porter des chaussures de matériaux de mauvaise qualité qui ne répondent pas aux normes orthopédiques: ballerines, baskets, chaussures à talons hauts.

Symptomatologie

La douleur dans l'articulation de la cheville peut varier en intensité et en fréquence, accompagnée de signes d'inflammation ou de destruction de l'articulation. Les blessures se manifestent par un gonflement et des hématomes..

Avec une ecchymose, une vive douleur apparaît, la jambe de la cheville gonfle. Si la blessure est apparue après un coup fort, allez tomber d'une grande hauteur, une hémorragie sous-cutanée étendue se manifeste progressivement.

La rupture des ligaments de l'articulation de la cheville s'accompagne d'une douleur intense, d'un gonflement important, d'un hématome, d'une sensibilité à la palpation de la zone endommagée. Une fracture de la cheville présente des symptômes similaires à une rupture du tissu conjonctif. Une caractéristique distinctive est la douleur en appuyant sur l'os à 6 cm au-dessus du site des dommages.

La douleur dans l'articulation de la cheville après une charge intense chez les athlètes n'est pas pathologique. Le symptôme disparaît de lui-même en quelques jours. Les personnes non formées souffrent également d'inconfort en raison d'un appareil ligamentaire faible.

Les processus inflammatoires s'accompagnent d'un gonflement important, dans lequel la peau au-dessus de l'articulation de la cheville scintille et scintille. La peau au-dessus de la cheville devient chaude et devient rouge, et au fil du temps peut acquérir une teinte cramoisie. L'état général dans la plupart des cas ne souffre pas.

La dystrophie des tissus articulaires provoque des douleurs lors de la tension, un gonflement n'est pas observé, il existe une limitation de la fonction motrice et du ressort. Dans les derniers stades de la pathologie, la déformation articulaire est clairement visible.

Diagnostique

L'inconfort lié aux mouvements indépendants entraîne de nombreux symptômes désagréables. Vous ne pouvez vous en débarrasser qu'en déterminant la cause du symptôme. Le diagnostic est effectué en milieu hospitalier.

Une fois blessée, une personne se rend au centre de traumatologie. En plus de l'examen et de la palpation, le traumatologue nomme un examen aux rayons X. Dans l'image, vous pouvez voir les violations possibles de l'os ou de l'articulation.

L'IRM et la tomodensitométrie sont réalisées pour l'arthrite et l'arthrose. La ponction à partir d'un sac articulaire ou synovial dans le but d'étudier l'agent pathogène est utilisée pour les pathologies inflammatoires accompagnées d'une accumulation d'exsudat.

Traitement

Le traitement correct non seulement du symptôme, mais également de la pathologie de fond aidera à oublier l'inconfort de la cheville. Le complexe de mesures thérapeutiques comprend les médicaments et la physiothérapie. Seul un médecin peut prescrire des médicaments.

Médicaments

  1. Anti-inflammatoires non stéroïdiens (kétaprofène, indométacine, diclofénac) en injections ou en comprimés pour soulager la douleur et l'inflammation. Pour un usage externe, des onguents ou des gels Dolobene, Nise, Voltaren sont utilisés.
  2. En cas d'inflammation sévère, des hormones stéroïdes sont prescrites - hydrocortisone, prednisolone. Les moyens sont utilisés pour l'injection ou pour l'exposition intra-articulaire..
  3. En présence d'un facteur allergène - Suprastin, Tavegil en comprimés ou injections, selon la gravité de l'affection.
  4. Les chondroprotecteurs (Teraflex, Honda, Don) arrêtent la destruction du cartilage, remplissant lentement l'articulation de «matériau de construction» pour une récupération lente.

Physiothérapie

La phonophorèse avec des analgésiques (Novocain, Lidocaine) anesthésie efficacement. L'électrophorèse avec des corticostéroïdes (Diprospan, Desamethasone) vous permet d'obtenir un effet rapide sur la zone affectée.

Le traitement avec des appareils de magnétothérapie ne donne pas un résultat instantané. Le courant électromagnétique pulsé a un effet cumulatif, qui est atteint par la dernière session. Elle peut être réalisée à l'hôpital et à domicile.

Thérapie traumatologique

Les dommages mécaniques provoquant une douleur à la cheville peuvent être un danger grave qui entraînera une invalidité. Pour exclure des conditions compliquées, la victime doit être examinée dans un centre de traumatologie.

En fonction des dommages, le médecin prescrit un traitement:

  • au cours des deux premiers jours, appliquez une compresse froide (coussin chauffant à l'eau froide, produits réfrigérés, emballage hypothermique Snezhok), l'utilisation de compresses chauffantes est autorisée le troisième jour;
  • appliquer un bandage serré à partir d'un bandage élastique, portant un bandage orthopédique de degré moyen ou dur, un plâtre coulé en cas de fracture;
  • analgésiques (Nimesil, Baralgin, Ketanov);
  • repos orthopédique avec repos pour une jambe endolorie.

Après une période aiguë, la rééducation et la rééducation nécessiteront un massage (pour améliorer la circulation sanguine et restaurer la possibilité de mouvement complet), des exercices de physiothérapie sous la supervision d'un instructeur.

Avant de vous rendre chez le médecin, les blessés sur place dont vous avez besoin pour fournir de l'aide, dont dépend souvent l'issue de la pathologie.

Algorithme de premiers soins pour les blessures à la cheville:

  1. Inspectez la jambe, après avoir évalué la nature de la blessure. S'il n'y a pas d'œdème sévère, de déformation non naturelle, de douleur d'intensité modérée - vous pouvez bander étroitement la jambe pour créer une compression pour réduire la douleur et réduire l'enflure. Une douleur intense, une hypermobilité de l'articulation, un pied inversé peuvent être le symptôme d'une rupture complète des ligaments ou d'une fracture. Dans ce cas, la jambe doit rester complètement au repos..
  2. Appliquez de la glace sur le joint endommagé, cela ne peut pas durer plus de 10 minutes, après avoir enveloppé un objet froid dans du tissu.
  3. Donnez un analgésique (Baralgin, Analgin) pour réduire la douleur.
  4. Adressez-vous à un traumatologue pour des soins médicaux qualifiés.

La prévention

Pour éviter l'apparition de douleurs dans la cheville simplement en observant les règles simples de prévention:

  • une bonne nutrition aidera à ne pas prendre de kilos en trop et fournira au corps les éléments chimiques nécessaires à la vie;
  • une activité physique modérée améliorera le trophisme et la circulation sanguine dans l'articulation de la cheville;
  • l'utilisation d'orthèses préventives pour prévenir les blessures et les charges lourdes;
  • acheter des chaussures confortables et de haute qualité dans leurs matières naturelles pour un usage quotidien;
  • la douleur dans l'articulation de la cheville est la raison pour laquelle contacter un orthopédiste pour établir le schéma thérapeutique approprié.

Pourquoi la cheville fait-elle mal??

Chaque personne a probablement ressenti une douleur dans l'articulation de la cheville, car c'est cette partie du corps qui est soumise à un stress constant et intense. Malgré sa structure complexe, l'articulation de la cheville est très vulnérable, donc tout le monde devrait savoir pourquoi elle peut faire mal. En médecine, il existe un certain nombre de causes et de maladies qui provoquent des douleurs à la cheville, chacune nécessitant un traitement opportun et approprié..

1. Étirement

Dans l'articulation de la cheville lors de la marche, la douleur est due à une entorse - une blessure sportive désagréable et courante. Mais les gens ordinaires qui courent beaucoup sont en danger.

Les entorses de cheville sont divisées en trois étapes, chacune nécessitant un traitement de haute qualité. Parfois, de tels dommages peuvent être ressentis pendant plusieurs mois..

Signes de maladie

Les douleurs à la cheville sont les principaux signes d'entorses. Il devient immédiatement difficile pour une personne de bouger son pied, même en y appliquant un effort maximal. Si la blessure a un degré mineur, le pied bougera, mais néanmoins, la personne ressentira une douleur intense.

Après un certain temps, un gonflement apparaîtra. Parfois, l'œdème ne survient que le lendemain des dommages..

En cas de rupture complète des ligaments, la cheville est déplacée, ce qui empêche une personne de faire des mouvements avec un membre..

Souvent, les gens laissent une petite extension de la cheville dériver et souffrent de douleur, ce qui entraîne des troubles ou des complications. Par conséquent, il est recommandé de consulter un spécialiste qui vous prescrira le traitement nécessaire.

Méthodes de traitement

Lors de la marche, la douleur à la cheville causée par l'étirement ne fait que s'intensifier, il est donc nécessaire de réduire l'activité physique.

Pour éliminer la douleur, les médecins prescrivent:

  • Compresses froides;
  • Analgésique;
  • Venotics;
  • Procédures physiothérapeutiques.
  • Orthèse.

Toutes les procédures doivent être prescrites par un médecin, car l'automédication est dangereuse pour la santé.

2. Ecchymose

Souvent, l'articulation de la cheville fait mal en marchant en raison d'une ecchymose qui survient à la suite d'un choc ou d'une chute.

Même une légère ecchymose de l'articulation de la cheville ne doit pas être ignorée, en espérant que la douleur disparaîtra, car des blessures de longue date se feront certainement sentir après de nombreuses années.

Signes de maladie

Des douleurs aux chevilles meurtries peuvent déranger la victime pendant plusieurs jours.

La maladie se manifeste également:

  • Hématome;
  • Oedème petit ou significatif;
  • Boiterie;
  • Douleur dans tout mouvement;
  • Engourdissement des membres.

Si une personne ressent de la douleur et les symptômes ci-dessus dans l'articulation de la cheville, vous devez immédiatement vous rendre à l'hôpital, où elle fournira les premiers soins et prescrira un traitement approprié.

Méthodes de traitement

Avec une ecchymose à la cheville, une personne devrait se donner les premiers soins par ses propres moyens:

  • Verrouillez la jambe dans une position statique;
  • Bandez la zone endommagée avec un bandage élastique;
  • Appliquez une compresse froide;
  • Buvez un analgésique en cas de douleur intense;
  • Ira à l'hôpital.

Des spécialistes inspecteront et prendront des radiographies afin de déterminer le degré de dommages. Si l'ecchymose est sévère, les médecins immobilisent l'articulation avec un plâtre.

Ensuite, le patient est affecté:

  • Anti-inflammatoires;
  • Électrophorèse;
  • Magnétothérapie;
  • Thérapie UHF;
  • Enveloppements à la paraffine.

Si vous ne commencez pas un traitement en temps opportun, l'ecchymose peut être compliquée:

  • Arthrose post-traumatique;
  • Synovite;
  • Hémarthrose;
  • Syndrome de Sudek.

3. Luxation

Très souvent, les gens ont une douleur articulaire à la cheville due à une luxation, qui a plusieurs degrés de gravité.

Signes de maladie

Selon le degré de dommage, une luxation se manifeste:

  • Douleurs faibles, douloureuses et aiguës;
  • Enflure modérée ou sévère;
  • Hématome;
  • L'incapacité de bouger complètement un membre.

Malheureusement, beaucoup de gens n'attachent pas beaucoup d'importance aux luxations, ce qui est fortement déconseillé, car chaque maladie entraîne de graves violations ou complications.

Méthodes de traitement

Pour se débarrasser de la douleur de l'articulation de la cheville, l'activité physique doit être réduite de presque non. Le premier arrêt doit être complètement au repos.

Le jour, un bandage doit être appliqué pour aider à maintenir le pied dans un état fixe. Pendant le sommeil, le bandage doit être retiré.

Les médecins prescrivent également des crèmes anti-inflammatoires qui soulagent l'enflure. Si la personne ne tolère pas la douleur, vous pouvez prendre un analgésique non stéroïdien.

Pendant la période de rééducation, il est recommandé d'assister aux procédures de physiothérapie.

4. Arthrite

Lorsque l'articulation de la cheville fait mal sans raison apparente, les médecins diagnostiquent souvent de l'arthrite - une inflammation interne du tendon.

Parmi les causes de l'arthrite de l'articulation de la cheville figurent:

  • Charges excessives;
  • Problèmes de surpoids;
  • Toutes sortes de blessures;
  • Âge avancé;
  • Perturbations hormonales;
  • Hypothermie fréquente;
  • Pied plat;
  • Mauvais métabolisme;
  • Goutte;
  • Rhumatisme et plus.

Signes de maladie

Une maladie insidieuse est très difficile à reconnaître, car le stade initial de la maladie ne se manifeste presque pas par des symptômes visibles. Et les gens confondent souvent les petits signes avec la fatigue habituelle après la journée de travail..

Les stades ultérieurs de l'arthrite de l'articulation de la cheville se manifestent:

  • Faiblesse constante;
  • Fatigue;
  • Fièvre;
  • Douleurs douloureuses;
  • Gonflement;
  • Raideur.

Si vous n'attachez pas d'importance à ces signes, la maladie entraînera une déformation du pied ou, pire encore, une invalidité. Par conséquent, vous devriez consulter un spécialiste en temps opportun..

Méthodes de traitement

Pour se débarrasser de la maladie qui cause des douleurs à l'articulation de la cheville, une personne doit subir toute une gamme d'activités, notamment:

  • Cours d'antibiotiques;
  • Analgésiques;
  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • Régime spécial;
  • Massages
  • Procédures physiothérapeutiques;
  • Exercices thérapeutiques.

Le port de chaussures orthopédiques est recommandé..

Dans les stades sévères et avancés de l'arthrite de l'articulation de la cheville, les médecins ont recours à une intervention chirurgicale.

5. Arthrose

En marchant, l'articulation de la jambe fait mal à cause de l'arthrose, un processus dégénératif de cartilage. L'absence de traitement approprié entraînera des processus osseux irréversibles..

Les experts ont établi un certain nombre de facteurs qui provoquent le développement d'une maladie de l'articulation de la cheville:

  • Sports excessifs;
  • Surpoids;
  • Surcharges physiques;
  • Toutes sortes de blessures;
  • Mauvaises chaussures;
  • L'âge de la retraite;
  • Processus inflammatoires chroniques dans le corps;
  • Goutte;
  • L'héritage génétique.

Les personnes à risque doivent surveiller attentivement leur santé..

Signes de maladie

L'arthrose de l'articulation de la cheville se manifeste:

  • Douleurs douloureuses;
  • Crunching;
  • Fatigue;
  • Atrophie tissulaire;
  • Fonction musculaire altérée;
  • Gonflement;
  • Rigidité des mouvements;
  • Déformation des membres.

Ces symptômes devraient inciter une personne à se rendre dans un établissement médical, car une aide rapide est la clé d'un rétablissement rapide et réussi.

Méthodes de traitement

Il est possible de soulager la douleur à la cheville causée par l'arthrose à l'aide d'une thérapie complexe, notamment:

  • Exercices de physiothérapie;
  • Nutrition adéquat;
  • Rejet des mauvaises habitudes;
  • Médicaments
  • Onguents anti-inflammatoires;
  • Physiothérapie.

6. Tendinite

Lorsque l'articulation de la cheville fait mal, la cause peut être une tendinite - inflammation des tissus tendineux, entraînant leur mort.

Signes de maladie

Les symptômes qui apparaissent incluent:

  • Douleur mineure ou aiguë;
  • Rougeur du tégument local;
  • Une sorte de crunch;
  • Tendresse à la palpation;
  • Gonflement.

En raison du fait que les signes de tendinite peuvent être confondus avec d'autres affections, un examen médical doit être effectué régulièrement, car un traitement rapide est la clé de la pleine activité motrice.

Méthodes de traitement

Le traitement médicamenteux de la maladie comprend:

  • Corticostéroïdes;
  • Onguents anti-inflammatoires;
  • Analgésiques.

Les traitements physiothérapeutiques comprennent:

  • Cryothérapie;
  • Magnétothérapie;
  • Phonophorèse;
  • Thérapie au laser.

Les stades avancés de la tendinite nécessitent une intervention chirurgicale.

Vous pouvez également utiliser certaines méthodes de médecine traditionnelle. Mais, avant de commencer leur utilisation, vous devez absolument consulter votre médecin.

Médecins traitant la douleur à la cheville

Les causes et le traitement de la douleur dans l'articulation de la cheville ne peuvent être identifiés que par un spécialiste expérimenté.

Lorsqu'une personne est dérangée par des symptômes incompréhensibles, il est nécessaire de consulter un thérapeute. Le médecin procédera à un examen et un diagnostic de l'articulation de la cheville, puis consultera le spécialiste nécessaire:

Chaque médecin est spécialisé dans le traitement de certaines maladies..

Causes moins populaires de la douleur à la cheville

En plus des raisons ci-dessus, l'articulation de la cheville fait mal en raison de ces maladies:

  • Goutte;
  • Rhumatisme;
  • Brucellose;
  • Syndrome de Reuters;
  • Fasciite;
  • Pseudotuberculose;
  • Borréliose.

Résumer

Si une personne se demande pourquoi une cheville fait mal, vous ne devriez pas chercher de réponses dans les ressources Internet ou demander à des amis. Lorsque les premiers symptômes apparaissent, il est préférable de consulter un médecin, car seul un spécialiste expérimenté sera en mesure d'établir la véritable cause de la douleur et de prescrire le traitement approprié, ce qui aidera à éviter toutes sortes de complications.

Vous avez trouvé un bug? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Douleur dans l'articulation de la cheville

La cheville est l'une des grosses articulations et a une forme de bloc. Il s'agit d'une connexion mobile du tibia et du tibia avec le talus. Les os du tibia sont situés sur les côtés du talus, formant une sorte de fourche, de sorte que la mobilité de l'articulation dans le sens latéral (sagittal) est limitée.

Les mouvements de l'articulation de la cheville sont effectués principalement le long du même axe - le frontal, c'est-à-dire que le pied peut être plié et non plié à un angle de 90 °. Mais, malgré la fourche délimitant l'articulation, des mouvements mineurs sur les côtés y sont également possibles (adduction, abduction et rotation du pied).

Les causes

Les blessures traumatiques, les processus infectieux, dégénératifs-dystrophiques et inflammatoires peuvent provoquer des douleurs dans l'articulation de la cheville.

La liste des conditions et maladies possibles ressemble à ceci:

  • entorses, déchirures et inflammation des ligaments (achillite);
  • fracture de la cheville;
  • ecchymoses graves, luxations;
  • infections des tissus mous entourant l'articulation;
  • l'arthrose, l'arthrite infectieuse et goutteuse;
  • synovite.

Parfois, la douleur dans l'articulation de la cheville est associée à des maladies systémiques et se produit en raison d'un œdème périphérique ou d'une obstruction vasculaire. Il peut également apparaître pendant la grossesse, des maladies rhumatismales (lupus érythémateux disséminé), une cirrhose du foie, après une piqûre d'insectes venimeux et dans le contexte d'une insuffisance cardiaque chronique.

Des douleurs tiraillantes dans une ou les deux jambes surviennent souvent chez les personnes qui passent beaucoup de temps sur leurs pieds ou portent des chaussures serrées et serrées.

Toutes les pathologies accompagnées de douleurs à la cheville sont divisées en 3 groupes principaux: inflammatoires, dégénératives et traumatiques.

Blessures

L'articulation de la cheville est très souvent exposée à diverses blessures. En premier lieu, dans la prévalence (plus de 10% du nombre total de blessures à la cheville), il y a des dommages à l'appareil ligamentaire. Un mouvement vif et infructueux peut conduire au fait que les ligaments ne font pas face à leur fonction de stabilisation de l'articulation et de restriction de ses mouvements. Le résultat est une entorse, une déchirure ou une déchirure des ligaments.

L'étirement fait référence aux microfractures de fibres individuelles, car les ligaments sont inélastiques et ne peuvent pas s'étirer. Avec la déchirure, de multiples ruptures de fibres se produisent, mais les ligaments conservent leur fonction. Une rupture est dite si le ligament est complètement déchiré ou arraché au site d'attache.

Les symptômes d'entorses comprennent un œdème local et un hématome. Les patients se plaignent que l'articulation de la cheville fait mal en marchant et en appuyant. Cependant, la capacité de marcher est préservée. En cas de déchirure ligamentaire, le gonflement s'étend à l'extérieur et à l'avant-pied, la marche est très difficile en raison d'une douleur intense.

La rupture du ligament s'accompagne d'un gonflement à grande échelle à l'avant et à l'arrière de la cheville, ainsi qu'à la surface plantaire du pied. Il est presque impossible de bouger, car vous ne pouvez pas marcher sur votre pied sans douleur.

En cas de lésion des ligaments, des luxations ou subluxations incomplètes peuvent se produire, dans lesquelles les surfaces articulaires des os sont partiellement déplacées les unes par rapport aux autres. La luxation complète est une blessure grave et extrêmement rare. Le plus souvent, des luxations et des subluxations surviennent lorsqu'une personne replie son pied en marchant sur une route glissante ou inégale. Dans de rares cas, une luxation est obtenue lors d'une chute de hauteur, d'une violation de la sécurité industrielle ou d'un accident de la route.

La douleur dans l'os de la cheville peut être associée à une violation de son intégrité - une fracture. Dans la plupart des cas, la douleur survient immédiatement après une blessure, mais parfois elle apparaît après plusieurs heures. Cela se produit avec des athlètes qui ont besoin de terminer la compétition, ou dans des situations d'urgence lorsqu'ils doivent de toute urgence quitter la scène ou aider une autre personne.

Le tableau clinique de la fracture est presque le même que lorsque l'entorse et la rupture des ligaments: la jambe gonfle et fait mal à la cheville, en raison de l'enflure, les contours de la cheville sont lissés. Oedème sévère dû à des dommages aux muscles, aux ligaments et aux tissus mous.

Des hématomes et des hémorragies apparaissent près du site de fracture, qui s'étendent vers le haut du pied et la zone du talon. Les mouvements du pied sont sévèrement restreints ou impossibles. Le pied devient artificiel. Si la fracture est combinée à une luxation, le pied se tourne vers l'extérieur ou vers l'intérieur.

Traitement

En cas de blessure, il faut d'abord fournir du repos au membre endommagé. Il vaut mieux ne pas marcher sur un pied endolori, pour réduire l'enflure il est recommandé de s'allonger et de mettre un oreiller sous votre pied. Si les ligaments sont endommagés, vous devez attacher de la glace ou un sac de nourriture du congélateur, en l'enveloppant avec un chiffon ou une serviette.

Pour les larmes et les entorses, un bandage serré de bandage élastique est appliqué. Tout d'abord, le bandage est fixé sur la partie inférieure de la jambe inférieure avec deux à trois tours, puis saisit le pied et se croise sur la cheville. Une telle "figure huit" doit être effectuée 6-8 fois pour fixer solidement le joint. À la fin, le bandage est également attaché à la jambe inférieure. Un pansement en huit réduit la charge sur la jambe et la fixe à angle droit, ce qui contribue à réduire la douleur et l'enflure.

En cas de douleur intense, vous pouvez prendre un comprimé d'un analgésique ou d'un anti-inflammatoire non stéroïdien. Analgin, Nise, Ibuprofen et d'autres médicaments qui se trouvent dans l'armoire à pharmacie à domicile conviennent. S'il n'y a pas de plaie ouverte, vous pouvez utiliser une pommade à effet anti-inflammatoire - par exemple, l'indométhacine, le Dolobene ou le Voltaren.

Étant donné que les dommages aux ligaments, les luxations et les fractures peuvent avoir des signes similaires, il est nécessaire de consulter un traumatologue. Une blessure à la cheville est dangereuse car elle peut entraîner une invalidité prolongée et même une invalidité. Si vous soupçonnez une fracture, il est préférable d'appeler une ambulance et de confier le médicament à un pneu.

Processus inflammatoires

Les processus inflammatoires dans l'articulation de la cheville peuvent provoquer de l'arthrite et de l'achillite. La symptomatologie de l'arthrite dépend de son origine et apparaît souvent sans raison apparente. Avec la polyarthrite rhumatoïde, les deux articulations des jambes gauche et droite sont affectées. L'arthrite goutteuse n'attaque le plus souvent qu'un seul membre..

L'arthrite réactive survient après des infections virales et bactériennes et provoque une inflammation aseptique (non infectieuse). La goutte est un type d'arthrite qui se développe en raison de troubles métaboliques et se manifeste par des attaques douloureuses..

L'arthrite infectieuse provoque des infections intestinales et virales - grippe, chlamydia, mycoplasmose, salmonellose et dysenterie. Après des ecchymoses, des luxations, des fractures ou des dommages mécaniques à l'appareil ligamentaire, une arthrite post-traumatique peut se développer..

Les principaux symptômes de l'arthrite sont la douleur, l'enflure et la rougeur de la peau sur l'articulation. La nature et la fréquence de la douleur sont très différentes. La polyarthrite rhumatoïde s'accompagne de douleurs constantes et douloureuses, lorsque les ligaments environnants sont impliqués dans le processus pathologique, une instabilité apparaît dans la cheville, entraînant souvent des subluxations et des luxations.

L'arthrite goutteuse se présente sous une forme paroxystique aiguë: une attaque de douleur commence généralement le matin, l'articulation devient rouge et gonfle, tout contact provoque une sensation de brûlure.

La douleur dans la jambe inférieure à l'avant peut être due à une achillite - inflammation du tendon d'Achille. Une telle maladie est généralement associée à une surcharge physique des muscles du mollet chez les athlètes et les personnes travaillant dur. Parfois, la cause de l'achillite est une charge unique excessive sur un tendon faible, ce qui se produit souvent chez les personnes âgées en raison d'une diminution liée à l'âge de l'élasticité des tendons.

Achille se caractérise par un développement progressif, et au début, la jambe ne fait mal que dans les premières minutes de marche ou d'entraînement. Après l'échauffement, la douleur disparaît et, dans un état de repos, passe complètement. Si la charge continue, l'intensité du syndrome douloureux augmente sur plusieurs semaines ou mois.

Un signe caractéristique de l'achillite est la douleur lors de la descente et de la montée des escaliers, ainsi que lors de la marche sur une surface inclinée. L'amplitude des mouvements de la cheville est limitée, la douleur est localisée à l'extérieur du talon.

Traitement

Pour traiter l'arthrite, ils commencent par soulager la douleur et l'inflammation. Pour cela, des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), des analgésiques et des stéroïdes sont utilisés. Le médecin à contacter dépend de l'origine de l'arthrite. L'arthrite post-traumatique est traitée par un traumatologue, un spécialiste des maladies infectieuses est impliqué dans le traitement de l'arthrite infectieuse et purulente. La polyarthrite rhumatoïde et la goutte sont la responsabilité d'un rhumatologue, mais s'il n'y a pas de spécialiste de la sorte dans la clinique, vous pouvez consulter un thérapeute.

Avec l'arthrite infectieuse, un traitement antibactérien est obligatoire. Le traitement de la polyarthrite rhumatoïde comprend les cytostatiques et les produits biologiques - méthotrexate, léflunomide, cyclosporine, inflflimimab, adalimumab, anakinra. Ces médicaments constituent la base du traitement des maladies rhumatismales et sont donc appelés.

Que faire de la goutte dépend de son stade et de la nature du cours. Un aspect important de la thérapie anti-goutte est un régime qui restreint strictement l'utilisation des aliments contenant de la purine - viande, café, thé, viandes fumées et alcool.

L'objectif principal du traitement médicamenteux de la goutte est d'éliminer les attaques goutteuses aiguës et de les prévenir à l'avenir, ainsi que de prévenir les dépôts d'acide urique dans les tissus des articulations et des reins. Pour résoudre ces problèmes, des agents uricosuriques sont prescrits - Probénécide, Sulfinpyrazone, Benzbromaron, Azapropazone; alcaloïdes végétaux (colchicine) et inhibiteurs de la production d'acide urique (allopurinol).

Le traitement de l'achillite est généralement conservateur et commence par l'immobilisation de la cheville par un bandage serré. Le bandage est porté principalement en marchant. Il est recommandé au patient d'observer un régime doux, en position assise et couchée, en gardant son pied sur une plate-forme surélevée. Pour arrêter la douleur et l'inflammation, les AINS sont prescrits le plus rapidement possible..

Lorsque la douleur diminue ou disparaît, la thérapie par l'exercice commence, qui comprend des exercices d'étirement et le renforcement du tendon d'Achille et du muscle du mollet. Parallèlement à la thérapie par l'exercice, la physiothérapie (électrophorèse, électromyostimulation, échographie) et le massage sont prescrits.

Si aucune amélioration n'est observée dans les 6 mois ou plus, le problème est résolu de manière opérationnelle et les tissus modifiés pathologiquement sont supprimés..

Changements dégénératifs-dystrophiques

Les maladies dégénératives-dystrophiques sont caractérisées par une violation progressive du métabolisme local dans le cartilage des articulations et des changements pathologiques dans les surfaces articulaires des os de connexion. Au fil du temps, les structures ligamento-musculaires environnantes sont impliquées dans le processus et une réaction inflammatoire secondaire se forme.

L'une de ces maladies est l'ostéoarthrose, qui se manifeste par des douleurs pendant l'effort physique. L'arthrose de la cheville se développe très lentement, et cela peut prendre des années, et parfois des décennies, avant que les premiers symptômes n'apparaissent.

Le signe le plus typique de l'arthrose est le début d'une douleur qui survient après une nuit de sommeil ou un long repos. Avec une marche ou une position debout prolongée, le syndrome douloureux s'intensifie, mais passe au repos. Dans les derniers stades, l'articulation est déformée et fait constamment mal. L'axe du membre peut se plier et le pied commence à «couler» vers les côtés intérieurs ou extérieurs.

Les dommages aux articulations arthrosiques sont souvent unilatéraux, mais une articulation symétrique peut être douloureuse en raison d'une charge accrue. Lorsque le tissu cartilagineux s'effondre, des douleurs nocturnes apparaissent, un resserrement se produit lorsque la jambe est pliée / étendue et l'articulation est bloquée lorsqu'un fragment de cartilage exfolié pénètre dans sa cavité.

Dans le contexte de l'arthrose, une synovite peut se développer - inflammation de la membrane synoviale de l'articulation et accumulation de liquide pathologique dans la cavité qu'elle borde. Dans ce cas, éclatant, une douleur constante est ajoutée, qui est indépendante des mouvements.

Traitement

Le traitement de l'arthrose est toujours long et vise à ralentir le processus destructeur du cartilage et à préserver la fonction de l'articulation touchée. La cheville ayant une charge assez importante, des mesures doivent être prises pour la réduire. Les longues promenades, les mouvements monotones répétés, le soulèvement et le transport d'objets lourds et le séjour prolongé dans des poses immobiles sont exclus. La normalisation du poids corporel avec son excès aidera également à soulager l'articulation.

Dans la période aiguë, des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits (par exemple, l'ibuprofène ou le diclofénac), si nécessaire, ils sont combinés avec des relaxants musculaires et des sédatifs.

En cas de synovite réactive, une ponction thérapeutique est effectuée pour éliminer le liquide, suivie de l'introduction de stéroïdes. Cette procédure aide à soulager la douleur et l'inflammation, mais elle ne peut pas être effectuée plus de 4 fois par an..

Aux premiers stades de l'arthrose, les chondroprotecteurs sont utilisés en injections ou en comprimés. Les injections intra-articulaires sont effectuées sur une courte durée, lorsque le patient ressent une douleur intense, puis la transition vers des comprimés.

Dans la phase subaiguë, la physiothérapie est prescrite - thérapie laser et magnétique, rayonnement ultraviolet. Après l'élimination des symptômes aigus, l'électrophorèse avec Dimexide, Hydrocortisone et anesthésiques (Novocaine), ainsi que les bains de radon et de sulfure, l'électromyostimulation, les enveloppes de paraffine et d'ozocérite sont efficaces.

Le traitement le plus important pour l'arthrose à n'importe quel stade est les exercices thérapeutiques. Dans les premiers stades, la natation et le cyclisme sont autorisés, dans les cas avancés, des exercices spéciaux sont montrés qui sont effectués en position assise ou couchée.

Le plus important

Si la douleur dans l'articulation de la cheville est apparue sans raison apparente et dérange depuis plusieurs jours, il est nécessaire d'en connaître la cause. La plupart des maladies articulaires peuvent être traitées beaucoup plus rapidement et plus efficacement si elles sont détectées à temps..

Toute blessure à la cheville nécessite une attention particulière, car cette articulation est restaurée suffisamment longtemps et lentement. Même avec un étirement ordinaire, qui à première vue semble être un dommage mineur, il est conseillé de s'assurer qu'il n'y a pas de luxation ou de fracture.

Si la douleur est causée par un œdème dans le contexte de la pathologie systémique, vous devez contacter un spécialiste et suivre un traitement. Parfois, la douleur à la cheville apparaît à cause de charges trop élevées et de chaussures inadaptées: dans ce cas, il est très simple de les gérer - il suffit de changer de chaussures et de se détendre davantage. être en bonne santé!

Douleur dans l'articulation de la cheville

Diverses causes peuvent causer de la douleur

La douleur dans l'articulation de la cheville est un phénomène courant dans la pratique médicale, elle sert de condition fréquente aux victimes pour demander une aide thérapeutique. L'une des principales difficultés auxquelles sont confrontés les médecins est le fait que la douleur peut être déclenchée par toute une série de causes ou avoir des racines diverses qui nécessitent un diagnostic minutieux pour poser le bon diagnostic. De plus, les patients qui traitent la douleur dans l'articulation de la cheville ont tendance à retarder autant que possible la procédure de visite chez le thérapeute, étant dans le cabinet du médecin uniquement avec une douleur forte et aiguë.

Les plaintes les plus fréquentes des patients, qui peuvent quelque peu faciliter le diagnostic, sont des plaintes de douleur au moment de l'activité motrice, un gonflement, une inflammation, une augmentation de la température locale de l'épithélium dans la région de l'articulation de la cheville, la présence d'un resserrement et également une diminution de la mobilité de l'articulation du pied. Tout cela dans un complexe est estimé par des médecins spécialistes, leur permettant de déterminer un diagnostic préalable.

S'il y a une douleur dans l'articulation de la cheville, le patient est examiné à l'extérieur avec une palpation, puis une radiographie, une IRM (imagerie par résonance magnétique) ou une TDM sont prescrites pour poser un diagnostic final.

La douleur à la cheville provoque

Malheureusement, les patients ne réalisent pas à quel point les causes de la douleur dans l'articulation de la cheville peuvent être graves. À l'heure actuelle, il est habituel dans la pratique médicale de distinguer plusieurs groupes de causes pouvant causer des douleurs à la cheville, il peut s'agir de causes objectives évidentes, par exemple des blessures, ou de maladies cachées du système musculo-squelettique, endocrinien et auto-immun, qui sont plus difficiles à diagnostiquer. Raisons pour lesquelles l'articulation de la cheville fait mal:

L'arthrose est une cause fréquente de douleur dans l'articulation de la cheville.

  • L'arthrite est une cause fréquente de douleur dans l'articulation de la cheville. Être une maladie auto-immune complexe accompagnée d'une inflammation, l'arthrite, en règle générale, affecte toutes les articulations du corps humain. Dans ce cas, l'articulation de la cheville peut faire mal en parallèle avec de grandes ou petites articulations des mains, de la ceinture scapulaire, etc. La douleur dans ce cas n'est qu'un symptôme secondaire, car l'arthrite menace la dégénérescence complète des tissus durs et mous de l'articulation, la déformation du pied et une invalidité ultérieure. En règle générale, dans les derniers stades de l'arthrite, il y a une douleur intense dans l'articulation de la cheville.
  • L'arthrose est une autre maladie du système musculo-squelettique qui provoque une douleur persistante à la cheville. Dans les premiers stades de l'arthrose, une douleur intense dans l'articulation de la cheville peut ne pas être observée. Calme particulièrement la douleur du patient exclusivement sur un pied, car l'arthrose n'affecte pas les membres et leurs articulations de manière non symétrique. Par conséquent, les patients ont tendance à corréler la douleur avec le surmenage, les blessures mineures, etc., ce qui complique le diagnostic et le traitement ultérieur. Avec l'arthrose de l'articulation du pied, une douleur intense dans l'articulation de la cheville survient plus le jour que la nuit, ce qui est plus typique de l'arthrite.
  • La goutte est une autre maladie auto-immune qui peut provoquer des coupures, des piqûres et des douleurs aiguës très intenses dans l'articulation de la cheville. La goutte provoque une inflammation dans les tissus articulaires en raison d'une excrétion inappropriée et d'un dépôt excessif d'acide urique, de sels dans les tissus. Dans le même temps, l'articulation souffre grandement d'une inflammation et d'une augmentation de la température locale. Les patients se plaignent souvent de douleur et de gonflement de l'articulation de la cheville. C'est un tel gonflement sur fond de douleurs aiguës qui peut devenir la base du diagnostic de la goutte.
  • La synovite est une autre maladie du système musculo-squelettique qui peut entraîner un complexe de symptômes douloureux à la cheville. La synovite est une maladie qui affecte le sac synovial et il y a une libération excessive de liquide synovial (lubrifiant), entraînant un gonflement. Avec cette maladie, les articulations de la cheville font souvent mal et gonflent..

Dans ce cas, la douleur n'est qu'un signe secondaire, se développant sous l'influence d'une maladie latente. En raison de l'image symptomatique qui convient à de nombreuses maladies, le diagnostic est généralement retardé de plusieurs semaines et mois, le diagnostic peut être inexact et ajusté au fil du temps, ce qui est extrêmement dangereux en présence des maladies ci-dessus. Cependant, la douleur dans l'articulation de la cheville peut également avoir d'autres causes, généralement plus évidentes et directes..

Douleur à la cheville en marchant

Douleur aiguë dans l'articulation de la cheville

Si le patient traite la douleur dans l'articulation de la cheville lors de la marche, les médecins envisagent immédiatement des options pour un traumatisme possible et une charge excessive sur le pied, ce qui a causé de la douleur. Ce diagnostic examine la probabilité de blessure à l'articulation, la blessure peut indiquer:

  • Douleur ligamentaire dans l'articulation de la cheville. Les ligaments remplissent une fonction de stabilisation et de fixation, ils fixent l'articulation dans une position anatomiquement correcte et empêchent la luxation et les blessures articulaires.

La douleur ligamentaire peut indiquer une subluxation ou une luxation complète du pied lors d'un mouvement infructueux.

Si le patient a vraiment subi une blessure au pied récente et soupçonne que c'est la cause de la douleur dans l'articulation de la cheville, alors vous devez maintenir une dormance maximale, immobiliser (immobiliser le pied), lui appliquer une compresse froide, boire des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (analgésiques) et contactez le centre de traumatologie.

Il est important de se rappeler que le principal symptôme qui aide à identifier la cause d'une blessure articulaire est une douleur aiguë dans l'articulation de la cheville, qui n'est pas si caractéristique des maladies chroniques du système musculo-squelettique.

Douleur à la cheville que faire?

Les méthodes pour réduire la douleur dépendront des causes qui les provoquent. Par conséquent, la thérapie doit être basée sur un diagnostic clairement défini, sinon, la suppression d'un symptôme de douleur peut non seulement conduire à des résultats, mais aussi aggraver la situation d'un patient qui connaît une forme latente d'une maladie grave. Si la jambe fait mal à la cheville à la suite de blessures, il est indiqué:

Il est nécessaire d'immobiliser complètement la jambe, observer le mode repos

  • Immobiliser complètement la jambe, observer le régime de repos, appliquer un bandage serré sur le pied au point traumatique, particulièrement indiqué pour les entorses, les luxations ou les subluxations frivoles de l'articulation;
  • Mettez du gypse sur le pied au cas où la douleur serait provoquée par une fissure ou une fracture;
  • Réception d'analgésiques, utilisation de compresses de refroidissement;
  • Pendant la période de rééducation, recourir à des exercices de renforcement musculaire, ligamentaire et tendineux Les exercices doivent être élaborés par un spécialiste de la thérapie par l'exercice qui sélectionnera le programme de charge optimal qui ne peut pas causer de complications après des blessures..

Cependant, une douleur à la jambe dans l'articulation de la cheville peut également être causée par d'autres maladies décrites ci-dessus, toutes sont liées, d'une manière ou d'une autre, à des troubles des systèmes endocrinien, auto-immun et musculo-squelettique. Dans ce cas, la thérapie implique un cours plus long, elle comprend immédiatement un ensemble d'interventions et doit être systémique. Si la douleur de l'articulation de la cheville est provoquée par l'arthrose, l'arthrite, la goutte ou la synovite, alors dans ce cas, il est d'usage d'appliquer les mesures thérapeutiques suivantes:

  • Traitement médical. Acceptation des chondroprotecteurs (particulièrement important lors du diagnostic de l'arthrite), ils restaurent les tissus conjonctifs du cartilage, empêchant leur dégénérescence, procurant aux articulations une mobilité et une mobilité naturelles. Réception de médicaments non stéroïdiens pro-inflammatoires (recommandé pour les articulations goutteuses sévères, l'arthrite et l'arthrose). Leur fonction est l'élimination des processus inflammatoires, ainsi que l'élimination de la douleur intense dans les articulations de la cheville.
  • L'utilisation de pommades à effet analgésique, anti-inflammatoire et rafraîchissant. Cela peut être similaire: gel fastum, voltarengel, émulsifiant, etc. Ils ont une baisse de température locale, aident à restaurer la circulation sanguine, à réduire l'enflure et les rougeurs de la peau.
    Le complexe d'exercices thérapeutiques
  • Traitement physiothérapeutique. Il prévoit la réalisation d'un état de rémission dans les maladies chroniques telles que la goutte, l'arthrite ou l'arthrose, etc. Les plus efficaces sont: l'électrophorèse, la magnétothérapie, la boue, l'hirudothérapie. Ils aident à renforcer les tissus musculaires, les ligaments et les tendons. Qui soutiennent et fixent le joint, le protégeant des charges excessives. Ils ont un effet bénéfique sur la microcirculation, les terminaisons nerveuses dans l'articulation, empêchant une dégénérescence supplémentaire de l'articulation.
  • Un ensemble d'exercices thérapeutiques, il est prescrit en fonction du type de maladie qui a déclenché la douleur. Par conséquent, les exercices peuvent varier considérablement, mais en général, leur tâche reste de maintenir un tonus musculaire normal, d'atteindre l'élasticité des ligaments et des tendons.

Ainsi, il n'y a pas de réponse unique à la question: pourquoi les articulations de la cheville sont-elles douloureuses? Et seuls des diagnostics complexes peuvent aider à établir la cause et à prédire le développement ultérieur de l'image symptomatique chez le patient. Par conséquent, il est important de consulter un médecin en temps opportun..

Douleur dans l'articulation de la cheville

Articles d'experts médicaux

Il existe de nombreuses causes de douleur dans l'articulation de la cheville. Selon l'American National Library of Medicine et les National Institutes of Health, la douleur à la cheville comprend un inconfort dans une ou les deux chevilles et peut s'accompagner d'un gonflement et de contusions des chevilles, ainsi que d'une incapacité à maintenir le poids corporel d'une personne.

Luxations et subluxations dans l'articulation de la cheville

Habituellement, les subluxations et les luxations de la cheville sont complétées par des fractures de la cheville. Le plus souvent, des luxations et des subluxations se produisent à l'endroit où le talus se connecte au calcanéum. C'est ce qu'on appelle une luxation sous-talienne du pied. Ensuite, la cheville devient beaucoup plus épaisse, se déforme, la zone du talon est également déformée. Le talon au lieu d'être tourné vers l'extérieur tourné vers l'intérieur.

Lorsque le pied est comprimé, il y a aussi des luxations et des subluxations des os du tarse ou des os métatarsiens. Ils provoquent une déformation du pied, puis des os disloqués font saillie sur les côtés ou à l'arrière du talon. Un gros hématome est visible sur le pied (sur le dos).

Surtout, les personnes obèses ou celles dont les ligaments sont trop faibles souffrent de blessures et de luxations de l'articulation de la cheville, ainsi que de ses subluxations. Lorsqu'une personne marche, au moindre mouvement gênant, elle replie sa jambe vers l'intérieur et un gonflement des articulations se produit, ce qu'on appelle un œdème traumatique..

Avec un traitement approprié et un calendrier épargné, il disparaît en trois semaines. Si, à part cette blessure, rien d'autre n'a été endommagé, l'articulation de la cheville peut remplir son rôle complètement après 1-2 mois.

Causes et symptômes

Un mouvement articulaire violent dépassant la norme entraîne généralement une déformation des articulations et des ligaments. Bien que la douleur à la cheville soit souvent le résultat d'un traumatisme, elle survient parfois à la suite d'une maladie affectant le système musculo-squelettique. Au cours des blessures, les ligaments et les capsules articulaires se rompent, qui sont des structures vitales pour l'entretien des os. Après une luxation, les os affectés du membre affecté peuvent être dans la mauvaise position; les fractures sont également un problème pour les handicaps graves.

Un facteur important dans le diagnostic de luxation ou de subluxation est la force de la chute ou du choc, en particulier la perte de fonction d'une certaine zone du membre. Immédiatement après une luxation, le site de la blessure est presque toujours enflé et des sensations douloureuses sont ressenties en appuyant sur la cheville.

Si la blessure articulaire, y compris la rupture du ligament ou la subluxation, est grave, de petits éclats d'os peuvent être arrachés avec des structures de support du pied. Des luxations récurrentes chroniques peuvent être effectuées sans douleur intense en raison d'un état lent des muscles environnants et d'autres tissus de soutien osseux.

Les facteurs de risque qui peuvent augmenter la sensibilité à la re-luxation, à la subluxation des petites articulations sont les surfaces articulaires (congénitales) et / ou d'autres maladies des ligaments et des tissus autour de l'articulation qui se forment avant la naissance. Certains bébés naissent avec des luxations de la hanche. Dans le même temps, les enfants des deux sexes et de tous âges souffrent.

Diagnostique

Avoir des antécédents médicaux détaillés et un examen physique par un médecin est la première étape dans le diagnostic correct de la luxation et de la subluxation des articulations de la cheville. La première méthode de diagnostic est la radiographie.

Traitement

Immédiatement après la luxation de l'articulation de la cheville, l'utilisation de glace est utile pour réduire l'enflure et la douleur. Si le patient doit être transporté, il est important de réduire à zéro le mouvement de la cheville (immobilisation). Pendant un certain temps, le gypse ou l'attelle peuvent être utilisés pour immobiliser et assurer un bon alignement de l'os de la cheville.

Le traitement et l'alignement osseux après luxation est la première tâche du médecin. Cette méthode peut comprendre des manœuvres simples conçues pour repositionner les os ou des interventions chirurgicales pour restaurer les articulations à leur position normale..

Des méthodes d'anesthésie générale ou locale peuvent être utilisées pour aider à réduire l'os articulaire, éventuellement en relaxant les muscles de la crampe. L'acétaminophène ou l'aspirine est parfois utilisé pour contrôler la douleur, et d'autres remèdes peuvent être prescrits par votre médecin si la douleur est très intense. Dans les rechutes, une reconstruction chirurgicale ou un remplacement articulaire peut être nécessaire. Il n'est pas recommandé d'essayer de corriger vous-même la luxation de l'articulation.

La prévention

Lorsqu'une personne est impliquée dans des sports intenses ou d'autres travaux difficiles, les articulations des articulations de la cheville peuvent être protégées avec des bandages élastiques, des bandages, des coussinets sur le genou et l'épaule, ou des bas de soutien spéciaux.

Le maintien des muscles entourant l'articulation aidera également à prévenir leur destruction et leur atrophie. Les problèmes à long terme de luxation des articulations de la cheville peuvent également être évités en accordant suffisamment de temps à l'articulation blessée pour lui permettre de se reposer et de guérir jusqu'à ce qu'elle reprenne sa pleine activité..

Caractéristiques de la douleur dans l'articulation de la cheville

La douleur à la cheville due à des blessures peut affecter les chevilles, les tendons, le cartilage ou les vaisseaux sanguins à proximité de la cheville. La douleur à la cheville peut donner au genou et au bas de la jambe.

Il y a beaucoup de gens qui aiment le sport qui comprennent l'essence de la douleur dans l'articulation de la cheville. Les sports populaires tels que le tennis, le hockey, le hockey sur gazon, le football, le football américain, le baseball et le softball, vous invitent à compter constamment sur vos pieds. Il serait plus précis de dire sur les articulations des jambes. Pourtant, le sport est une tâche quotidienne que de nombreuses personnes effectuent constamment. Les articulations de la cheville remplissent des fonctions critiques qui s'arrêtent en raison de la douleur. Quelles sont les causes de la douleur à la cheville?

Fractures de la cheville

Selon l'ACFAS College of America, une fracture de la cheville est une rupture partielle ou complète de la cheville associée à des lésions osseuses. Les chevilles sont l'un des endroits les plus courants pour les fractures, et les fractures de la cheville sont souvent causées par des mouvements rapides et puissants du pied vers l'intérieur ou vers l'extérieur. Il est difficile pour une personne de distinguer une fracture de la cheville d'une ecchymose, mais elles diffèrent toujours de façon marquée.

Si une personne a subi une blessure à la cheville, il est important qu'elle soit diagnostiquée le plus tôt possible. Le diagnostic d'un professionnel de la santé qualifié peut entraîner la nécessité d'un traitement approprié, ce qui, à son tour, peut accélérer le processus de récupération. L'ACFAS note que les fractures et les entorses de la cheville se produisent parfois simultanément.

Les symptômes communs associés aux fractures de la cheville comprennent la douleur au site de la fracture, l'incapacité de marcher et des tumeurs diffuses ou localisées importantes autour de la lésion..

Syndrome du tunnel (tarse)

Le syndrome du tunnel tarsien est une lésion des nerfs de la cheville résultant de la compression, y compris le nerf tibial postérieur et ses branches. Le tunnel est situé juste en dessous des saillies osseuses à l'intérieur de la cheville..

Le syndrome du tunnel tarsien est une neuropathie dans laquelle le nerf tibial postérieur de la cheville se contracte, comme s'il traversait un tunnel. Ce syndrome peut être causé par de nombreux facteurs, notamment l'arthrose de l'articulation de la cheville, le diabète, la tendovaginite, la blessure à la cheville.

Les symptômes courants associés au syndrome du tunnel tarsien sont les suivants: douleur et picotements dans et autour de la cheville, dans les jambes, provoquant un gonflement des jambes, sensation de chaleur et de froid dans les jambes et douleur dans la cheville en position debout ou pendant de longues périodes.

Tendinite

Selon le National Institute of Health des États-Unis, la tendinite est une inflammation, une irritation et un œdème du tendon d'Achille. Ce sont les tendons épais du calcanéum qui relient les os aux muscles du mollet. Le tendon d'Achille devient enflammé et provoque souvent des ruptures répétées ou une inflammation des tendons ou de l'arthrite, ce qui peut entraîner une blessure ou une infection de la cheville..

Les coureurs, les basketteurs et les athlètes - ainsi que les représentants d'autres sports qui exigent qu'une personne coure et saute activement, ont un plus grand risque de développer une tendinite d'Achille. L'arthrite associée à la tendinite d'Achille est plus fréquente chez les personnes d'âge moyen et les personnes âgées. Les signes et symptômes courants associés à la tendinite du tendon d'Achille sont les suivants: douleur en marchant ou en courant, s'étendant jusqu'au tendon d'Achille, ainsi que douleur et gonflement de l'articulation de la cheville.

Goutte

La douleur à la cheville dérange les gens en vieillissant. Les ligaments et les tendons ne soutiennent pas les genoux, les coudes et les chevilles aussi bien qu'avant quand les gens étaient plus jeunes. De plus, l'inflammation causée par un stress excessif ou des maladies liées à l'âge augmente le risque de douleurs articulaires chroniques. L'articulation de la cheville peut être très douloureuse et soulève de nombreuses questions sur son traitement..

Une maladie courante qui peut affecter l'articulation de la cheville au milieu de la nuit est appelée goutte. Vous pouvez vous réveiller avec des douleurs aiguës s'étendant au pouce, à la cheville ou à d'autres articulations, telles que les chevilles et les genoux. Bien que la douleur puisse durer plusieurs jours et disparaître, elle peut se reproduire à tout moment à l'avenir..

Aux États-Unis, plus de 2 millions de personnes souffrent à elles seules de la goutte, qui touche plus souvent les hommes que les femmes. La maladie se développe généralement chez les hommes après 30 ans et les femmes après avoir traversé la ménopause. Les hommes sont plus susceptibles de souffrir de goutte s'ils font de l'embonpoint et s'ils ont des problèmes d'hypertension.

La goutte peut être une conséquence de l'arthrite héréditaire, d'autres maladies. Le corps essaie de compenser les dépôts dans les articulations qui provoquent une inflammation et une douleur intense dans la cheville, les chevilles, les genoux et d'autres zones des jambes. Si vous souffrez de goutte et de douleurs articulaires, le régime alimentaire peut être l'un des facteurs qui peuvent vous aider à rester en forme..

Fracture du calcanéum

Le calcanéum du bas de la jambe est généralement appelé calcanéum. Cet os aide à soutenir la jambe et il est important pour les mouvements de marche normaux. Le calcanéum est responsable de la rotation du pied vers l'intérieur et vers l'extérieur.

Comment se produit la fracture du calcanéum??

Les fractures calcanéennes sont presque toujours le résultat de blessures. Habituellement, ils surviennent à la suite d'une chute d'une hauteur, comme une chute d'une échelle. Les autres causes de fracture du calcanéum comprennent les accidents de voiture et les blessures sportives..

Les problèmes de calcanéum comme source de douleur dans l'articulation de la cheville surviennent souvent chez les coureurs de fond. Les fissures dans la cheville sont différents types de blessures dues à des fractures traumatiques, et leur traitement doit être discuté avec votre médecin.

Quels sont les symptômes d'une fracture du calcanéum??

Les fractures du calcanéum peuvent provoquer une enflure et des douleurs importantes au niveau du pied et du bas de la jambe. Les symptômes d'une fracture calcanéenne comprennent:

  • Incapacité de marcher
  • Gonflement des jambes
  • Ecchymoses au pied
  • Douleur au talon sévère

La plupart des fractures calcanéennes sont fermées, la peau n'est pas endommagée. Lorsque la peau autour de la fracture du calcanéum est déchirée, il peut s'agir d'une fracture ouverte. La fracture ouverte nécessite un traitement chirurgical.

Quel est le traitement de la fracture du calcanéum??

Les fractures calcanéennes peuvent impliquer l'application de gypse après la chirurgie. Sans traitement chirurgical, l'élimination de la douleur dans l'articulation de la cheville est également recommandée pour les patients souffrant de mauvaise circulation sanguine ou de diabète; ces patients sont à risque de développer des complications après une chirurgie du pied.

Les patients qui fument ont également un risque très élevé de complications liées à la chirurgie après une fracture du calcanéum. L'opération doit être soigneusement envisagée pour ces patients, et certains médecins refusent la chirurgie si le patient n'accepte pas d'arrêter de fumer..

Le traitement chirurgical des fractures du calcanéum implique généralement une incision à l'extérieur du pied et une plaque métallique ou des vis dans l'os cassé. Le médecin tentera de remettre l'os dans sa position normale et de ramener la surface du cartilage aussi près que possible de la normale..

Parfois, si deux gros morceaux du calcanéum sont cassés (par rapport à de nombreux petits morceaux), cette opération peut être effectuée à l'aide de petites incisions. Votre médecin peut recommander un traitement approprié en fonction de vos souhaits spécifiques..

Après de graves fractures du calcanéum, la jambe peut être endommagée par les os au-dessus du talon. Dans ces situations, la possibilité de restauration du cartilage de la jambe est peu probable.

Tous les patients atteints de fracture du calcanéum devraient également être protégés contre d'autres types de blessures à l'avenir. Des études ont montré qu'un grand nombre de patients présentant une fracture du calcanéum courent également le risque de subir une fracture de la colonne lombaire (10 à 15%). D'autres blessures surviennent souvent chez les patients qui ont subi une fracture du calcanéum, notamment des blessures à la tête, au cou et à d'autres membres..

Quelles sont les complications des fractures du calcanéum??

Les fractures du calcanéum, en règle générale, sont des blessures assez graves, et elles entraînent souvent des problèmes permanents du pied et de la cheville. Les complications des fractures du calcanéum peuvent être divisées en complications précoces et tardives..

Les complications précoces des fractures du calcanéum surviennent le plus souvent en raison d'un gonflement osseux important qui peut survenir après ces blessures. Les patients qui ont subi une intervention chirurgicale pour traiter une fracture du calcanéum peuvent développer une tumeur. Comme déjà mentionné, les patients diabétiques, les fumeurs et les personnes ayant une mauvaise circulation sanguine sont particulièrement sensibles au développement de cette complication..

Les complications tardives de la fracture du calcanéum surviennent le plus souvent en raison de douleurs chroniques aux jambes et d'arthrite. La douleur arthritique dans l'articulation de la cheville peut être chronique après que le patient a subi une fracture du calcanéum. Le risque de développer de l'arthrite à la suite d'une fracture du calcanéum est généralement associé à la gravité de la fracture..

Les patients éprouvent souvent des problèmes de douleur chronique aux jambes, ont du mal à porter certains types de chaussures et éprouvent des douleurs associées à la marche, à la course et à une position debout prolongée au même endroit..

Qu'est-ce que la récupération d'une fracture calcanéenne?

La période de récupération après une fracture du calcanéum est un aspect important pour déterminer la vitesse à laquelle le patient retrouvera son niveau d'activité avant une blessure. Les patients devront contrôler le poids qui repose sur leurs pieds pendant trois mois. Un autre aspect essentiel du traitement est le contrôle de l'œdème de la cheville, en particulier chez les patients qui ont subi une intervention chirurgicale. Les meilleures façons de contrôler une tumeur comprennent l'immobilisation, le repos et l'utilisation de glace.

Arthrose déformante de la cheville

Les maladies dégénératives de l'articulation de la cheville apparaissent moins fréquemment que l'arthrose de l'articulation de la hanche ou l'arthrose de la jambe inférieure. L'arthrose déformante se manifeste toujours sur la base d'une activité altérée de l'articulation de la cheville, des jambes ou de parties de jambes.

Ces troubles surviennent à la suite de l'hérédité, des caractéristiques congénitales et du développement d'une déformation de la structure de l'articulation de la cheville. Il y a donc une maladie systémique qui conduit à la destruction du cartilage de l'articulation de la cheville. Comme dans d'autres articulations, un traumatisme ou le développement d'une arthrose entraîne la destruction du tissu cartilagineux des extrémités des articulations.

L'arthrose se manifeste par une douleur dans l'articulation de la cheville avec une portée limitée de ses mouvements. La nécessité d'un traitement chirurgical est fournie en fonction des restrictions de mouvement, de la douleur et des plaintes exprimées par le patient.

Le type de traitement chirurgical est dû à l'objectif précédemment prévu. Pour l'arthrose de la cheville, un certain nombre d'activités sont diversifiées. Une mesure extrême de l'invasion chirurgicale est l'ablation arthroscopique des parties libres et à moitié libres de la jambe, l'excision de la partie envahie de la membrane synoviale de l'intérieur de la partie et des articulations.

Perspectives

De plus, un examen médical dans ce cas vous permet de déterminer la taille et l'échelle de la lésion de la cheville et un plan pour des perspectives de traitement plus éloignées. Jusqu'à récemment, l'immobilisation était le seul moyen décisif de résoudre le problème de la douleur à la cheville due à l'arthrose. Cependant, cela a conduit à des restrictions de mouvement qui sont irremplaçables et pourraient entraîner des changements secondaires dans les articulations voisines.

Les dernières années de recherche ont permis de préserver les mouvements de la cheville même avec des formes développées de maladies dégénératives. Comme pour les autres grosses articulations, il existe désormais la possibilité d'une alloplastie de la cheville et des chevilles. La restauration de l'articulation de la cheville par des prothèses n'est pas encore possible pour tous les centres orthopédiques médicaux.

Les premiers plastiques prothétiques de l'articulation de la cheville ont été réalisés dans les années 70 du siècle dernier. Les résultats ont été étonnamment faibles quels que soient les types de prothèses utilisées. Ces échecs ont conduit à la recherche de nouvelles formes et méthodes de fixation de la prochaine génération de prothèses pour l'articulation de la cheville.

Actuellement, les thérapies associées à l'utilisation de prothèses ont gagné en popularité. Le pourcentage moyen de bons et très bons indicateurs après 14 ans d'observation est de 72%. Les indications d'alloplastie de l'articulation de la cheville sont le résultat de lésions de la cheville qui se développent sur la base de maladies rhumatismales ou d'arthropathie au cours d'autres maladies systémiques. Cela comprend également l'arthrose post-traumatique chez les personnes âgées avec une petite plage d'activité motrice..

Ce type de traitement est contre-indiqué pour les citoyens jeunes et actifs, pour les articulations de la cheville après des infections bactériennes, pour les jambes avec une activité musculaire altérée, avec des os déformés du bas de la jambe et après de nombreuses consommations de stéroïdes injectables. La décision sur la méthode de traitement doit être considérée très attentivement..

Un mode de vie et une alimentation sains peuvent être un facteur majeur de réduction du risque de douleur chronique aux chevilles. L'exercice est également un facteur de renforcement des articulations et des muscles, d'abaissement de la pression artérielle et peut être utilisé pour lutter contre les maladies liées à l'âge telles que la goutte. Des exercices légers peuvent être utilisés au début de la récupération après une blessure à la cheville, et à mesure que les articulations deviennent plus mobiles et plus fortes, elles peuvent être poursuivies, puis plus d'activité physique est autorisée.