Douleur dans les articulations des mains: médicaments, physiothérapie, traitement alternatif

  • Réhabilitation

Si les articulations des mains font mal, il est nécessaire d'établir la cause afin d'éliminer efficacement la douleur. La justesse du traitement dépend de la pathologie. Différentes méthodes de traitement combinées se complètent et améliorent l'effet thérapeutique. Les mains sont l'une des parties les plus fonctionnelles du corps. L'anatomie complexe de la main permet d'effectuer des manipulations complexes. La douleur restreint les mouvements et altère la qualité de vie du patient, ce qui rend difficile les manipulations les plus simples de la vie quotidienne.

Causes des douleurs articulaires

Chaque jour, les mains font des centaines de mouvements. Il est important de déterminer la cause de la douleur articulaire pour se débarrasser d'un symptôme désagréable..

Pourquoi les articulations des mains font mal:

  • lourde charge physique sur les doigts ou l'articulation du poignet (haltérophilie, nombreuses répétitions de mouvements uniformes, exercices physiques intenses dans lesquels les mains sont impliquées)
  • maladies inflammatoires dans de nombreuses articulations de la main;
  • conditions compliquées après des pathologies infectieuses;
  • processus dégénératifs-dystrophiques qui détruisent les articulations de l'intérieur;
  • pathologies auto-immunes impliquant des tissus articulaires dans un processus malsain;
  • blessures de gravité variable;
  • violation des processus métaboliques;
  • stress sévère;
  • exposition prolongée au froid;
  • carence en vitamines et minéraux pour les cellules auto-cicatrisantes.

Les cas isolés d'apparition de douleur après l'exercice ne devraient pas être alarmants, la situation est bien plus grave si la douleur est constamment présente. La douleur due au stress passe pendant le repos et le symptôme de la maladie ne disparaîtra pas si la maladie n'est pas traitée.

Maladies possibles

Si les articulations des mains font mal, vous devez trouver un symptôme dont la maladie est la douleur. Chaque pathologie présente des signes caractéristiques qui accompagnent le développement de la maladie..

  • Blessure au pinceau. Dommages mécaniques aux tissus pendant un choc, une chute, une compression prolongée, une fracture s'accompagne d'une douleur aiguë aiguë dans les articulations qui survient immédiatement après une blessure. Le syndrome douloureux conserve son intensité le premier jour, laissant place à une douleur constante et douloureuse. La zone endommagée est enflée, la peau devient hématome - pourpre. En quelques jours, la teinte passe du violet au jaune, ce qui indique la résorption de l'ecchymose. La température de la peau au-dessus des dommages augmente, l'activité motrice diminue fortement. Lors de la dissection des couches supérieures de la peau, des saignements peuvent apparaître, qui doivent être arrêtés et la plaie traitée. Avec des luxations et des fractures sévères, une déformation est observée avec une déviation non naturelle des phalanges des doigts ou un changement de la forme de la main.
  • Arthrose Les processus dégénératifs associés à l'âge ou aux manifestations post-traumatiques affectent les petites articulations des mains. La douleur et le resserrement pendant le mouvement apparaissent après l'exercice dans la période initiale de la pathologie. Avec la progression des modifications du cartilage et du tissu osseux, une déformation des sacs articulaires et une raideur se développent, ce qui empêche le mouvement habituel. Les mains deviennent coquines, toute tension provoque des douleurs articulaires.
  • Arthrite. L'inflammation après une blessure ou une infection affecte les articulations, provoquant un processus chronique qui s'accompagne de douleurs de nature différente. Pendant la période d'exacerbation, la douleur s'intensifie, la rémission s'accompagne d'une douleur sourde tout au long de la journée. Le point douloureux gonfle, devient chaud. Les tissus mous entourant l'articulation malade gonflent et changent de couleur pour devenir rouge vif. Tous les signes d'inflammation peuvent survenir dans un contexte d'intoxication générale et de manifestations allergiques. Fièvre, maux de tête, fatigue apparaît dans la période aiguë.
  • Polyarthrite rhumatoïde. Une pathologie auto-immune se développe lorsque les processus immunitaires échouent. Les propres cellules reconnaissent les tissus sains comme étrangers et commencent le processus de destruction des cellules saines. La maladie s'accompagne d'une hyperémie cutanée importante, d'une douleur atroce, d'une raideur dans les articulations de la main. Les doigts sont affectés simultanément sur les deux mains, les phalanges gonflent et se déforment, restant en position courbée.
  • Goutte. Une maladie associée à un métabolisme inapproprié se développe chez les amoureux de la malnutrition et de l'utilisation de boissons alcoolisées. Une synthèse accrue d'acide urique dans le corps conduit à une condition pathologique dans laquelle des cristaux se forment, remplissant progressivement tout l'espace. L'acide urique cristallise lorsque les reins ne peuvent pas faire face à l'élimination de son excès. La pathologie se manifeste par la déformation de nombreuses articulations, la rigidité, la limitation des capacités motrices. L'une des caractéristiques est le tofus, dans lequel s'accumule de l'acide urique sous forme de sable. Au fil du temps, des fistules apparaissent à la surface des formations, d'où une masse pâteuse de couleur jaunâtre. Une vive douleur apparaît lors d'une crise de goutte. Les articulations de la main font constamment mal, jusqu'à ce qu'une exacerbation passe, qui peut durer jusqu'à une semaine.
  • Ténobursite. Changements destructeurs dans le tendon, accompagnés d'une inflammation des poches synoviales au niveau des mains. La maladie s'accompagne d'un gonflement au foyer de l'inflammation, de la restriction des mouvements qui s'accompagnent de douleurs intenses. Dans un état calme, le syndrome douloureux est muet. La douleur sourde ne disparaît pas même pendant le sommeil. Une complication de la tendobursite est la fixation d'une infection purulente. L'abcès est éliminé par excision dans des conditions stériles..
  • Syndrome du canal carpien. Le syndrome du tunnel est une pathologie associée à une altération de l'innervation du nerf médian de la main. Une maladie neurologique survient plus souvent chez les femmes d'âge moyen ou après un long stress lié à l'activité professionnelle. Le patient ressent une douleur dans les articulations des mains. La violation de la sensibilité se manifeste par un engourdissement des doigts, qui s'accompagne d'une sensation de picotement désagréable. Une personne ne peut pas plier sa paume, le pouce et l'index, qui ne font pas de mouvement de flexion, souffrent le plus..
  • Ostéochondrose de la colonne cervicale. Les changements destructifs du disque intervertébral et du corps vertébral entraînent de graves problèmes de santé. Dans ce cas, le syndrome douloureux n'est pas toujours localisé dans le cou. Un état négligé entraîne une douleur intense qui irradie vers les articulations. En même temps, la main éprouve une douleur de traction, les bouts des doigts deviennent engourdis. La sensation de "courir la chair de poule", la restriction de mouvement peut rejoindre les symptômes généraux.

Diagnostique

Vous pouvez identifier la maladie qui a causé la douleur dans les articulations en contactant un spécialiste médical. A l'accueil, le médecin procède à un examen et demande d'effectuer certains mouvements en effectuant des tests.

Un ensemble de mesures diagnostiques est prescrit:

  • test sanguin de laboratoire pour détecter une inflammation, parfois de nature latente, une numération d'acide urique;
  • L'examen aux rayons X indiquera des changements dystrophiques dans les articulations;
  • Tomodensitométrie;
  • échographie;
  • analyse bactériologique du liquide synovial.

Mesures thérapeutiques contre les douleurs articulaires

La douleur dans les articulations des mains peut être un problème grave pour une personne. Il est impossible de tenir des couverts avec vos mains malades ou de vous habiller. Les rendez-vous médicaux seront complets et poursuivront plusieurs objectifs:

  • se débarrasser de la douleur;
  • restaurer la mobilité articulaire;
  • guérir une maladie détectée.

Le traitement avec plusieurs méthodes crée simultanément un complexe thérapeutique complémentaire de procédures. La médication est l'un des moyens les plus efficaces d'éliminer la douleur, mais seul un médecin devrait la prescrire.

Médicaments

  1. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens soulagent efficacement l'inflammation, ont des effets analgésiques et antipyrétiques. Nemisil, Ketoprofen, Nise, Voltaren sont utilisés non seulement pour l'administration orale, mais aussi pour une exposition locale avec des onguents et des gels. Un gros inconvénient est l'effet secondaire sur l'estomac. Pour prévenir les processus inflammatoires sur la muqueuse gastrique, l'améprozole est pris simultanément avec les AINS.
  2. Anesthésiques anesthésiques (Baralgin, Analgin, Tempalgin) anesthésier brièvement les articulations touchées.
  3. Les hormones stéroïdes (Diprospan, Prednisolone, Dexamethasone) sont utilisées lorsqu'il n'y a pas de résultat positif des AINS et en cas de nature auto-immune du symptôme. Les glucocorticostéroïdes sont administrés par voie sous-cutanée ou orale.
  4. Les chondroprotecteurs (Arthra, Don, Structum) sont conçus pour reconstituer les tissus avec de la chondroïtine et de la glucosamine. Les médicaments sont utilisés pendant une longue période, ce qui assure la saturation en éléments chimiques pour arrêter la destruction et la récupération.
  5. Pour le traitement de la goutte, le médicament spécifique Colchicine est utilisé. Un médicament naturel affecte directement la synthèse de l'acide urique, le réduisant à un nombre sûr.
  6. Les antihistaminiques (Suprastin, Tavegil, Cetrin) soulageront les manifestations allergiques sous forme d'oedème et d'éruption cutanée.
  7. Les diurétiques (Lasix, Diuver, Furosémide) élimineront le liquide accumulé, réduisant l'enflure.
  8. Un cours d'antibiotiques (Ceftriaxone, Suprax, Amoxiclav) est effectué avec des processus infectieux purulents. Le choix de l'agent antibactérien est déterminé par l'agent pathogène. À des fins préventives, des probiotiques sont prescrits avec des antibiotiques pour normaliser la microflore intestinale (Linex, Normobact, Bifiform).
  9. Les complexes de vitamines stimuleront l'immunité et augmenteront la résistance aux maladies.

Physiothérapie

L'une des étapes du traitement si les articulations des mains sont douloureuses. Différentes méthodes se renforcent mutuellement. La physiothérapie soulagera un symptôme de douleur, nécessaire à la régénération tissulaire et à la prévention des affections compliquées:

  • électrophorèse avec analgésiques ou chondroprotecteurs - à l'aide d'un courant électrique, les médicaments pénètrent profondément dans la peau, exerçant un effet thérapeutique sur le site de la lésion;
  • le rayonnement ultraviolet est utilisé pour soulager l'inflammation;
  • thérapie au laser infrarouge - l'exposition aux rayons laser améliore la circulation sanguine, la normalisation de l'innervation des mains, la restauration du cartilage endommagé;
  • irradiation ultrasonique à haute fréquence - réduit la douleur et l'enflure, élimine l'inflammation;
  • magnétothérapie - le courant magnétique pulsé pénètre profondément dans le corps jusqu'à 7 cm, soulage les douleurs, les processus inflammatoires, normalise la circulation sanguine, empêche la destruction des articulations;
  • les rayonnements ionisants sont pertinents pour les douleurs intenses;
  • les bains thérapeutiques améliorent l'effet de l'activité cardiaque, saturés d'éléments chimiques nécessaires pour maintenir les tissus articulaires en bonne santé; il y a des bains de sulfure d'hydrogène, de radon et d'azote.

Régime

La qualité de la nutrition cellulaire dépend de la nutrition à bien des égards. L'utilisation des produits recommandés dans le menu quotidien aidera à se débarrasser des manifestations aiguës de la maladie, à prévenir les complications et à accélérer la récupération.

Que faut-il inclure dans l'alimentation si les articulations des mains font mal:

  • poisson et viande à faible teneur en matières grasses;
  • viande de boeuf en gelée;
  • légumes et fruits sans traitement thermique;
  • kéfir, lait cuit fermenté, fromage à pâte dure, fromage cottage faible en gras;
  • jus de fruits frais, thé faible.

Physiothérapie

Effectuer des exercices améliorera la circulation sanguine dans les doigts, améliore non seulement la fonction motrice, mais restaure également le tissu cartilagineux en améliorant la nutrition.

L'ensemble d'exercices est recommandé et ajusté par l'instructeur pour la thérapie par l'exercice en fonction du degré de dommages aux articulations des mains. Pendant la séance, le patient doit se conformer strictement à la technique d'exécution et au degré de charge.

Exemple d'exercice:

  • serrant et desserrant le poing avec chaque main, le mouvement est effectué avec une force de 5-6 fois;
  • travailler avec un extenseur manuel pendant 10 minutes;
  • l'arrière des paumes repose sur une surface dure, pliez vos doigts, en essayant d'atteindre l'articulation du poignet avec vos pointes;
  • sans changer la position, atteindre la base du cinquième doigt avec le pouce.

Les sessions peuvent avoir lieu jusqu'à trois fois par jour lorsque le temps libre apparaît.


Massage

Un cours de massage pour soulager la raideur et améliorer la capacité motrice est effectué dans une phase indolore. Chaque doigt pétrit avec des mouvements doux, les mouvements ne doivent pas être tranchants et douloureux. Si vous ressentez une gêne, arrêtez le massage.


Traitement avec des remèdes populaires

  1. Moudre le piment rouge et verser 200 ml d'alcool. Après avoir insisté pendant 14 jours, la solution est utilisée comme broyage des articulations des mains.
  2. Pour une compresse analgésique, mélangez 1 cuillère à soupe de miel frais, de soda, de poudre de moutarde, de sel. Mettez le mélange sur les mains, enveloppez-les de papier d'aluminium et recouvrez d'une couverture chaude.
  3. Une petite pomme de terre est tordue dans un hachoir à viande avec un radis, ajoutez du persil finement haché à la bouillie. La composition thérapeutique est appliquée uniformément sur la zone douloureuse, utilisée pour la disparition de la douleur.
  4. La farine d'avoine est bouillie dans de l'eau dans un rapport de 1: 2. Flocons d'avoine refroidis sur les doigts, efficaces pour traiter l'inflammation.
  5. Les oignons sont tordus et appliqués sur les taches douloureuses. L'application d'oignon n'est pas recommandée pendant plus de 30 minutes.

La prévention

Garder vos mains belles et saines est la tâche principale des mesures préventives. Il est nécessaire de prendre soin des mains sans attendre le développement d'une condition pathologique.

Règles fondamentales:

  • suivre un régime pour les articulations, limiter les plats épicés, gras et fumés, les légumineuses, le chocolat, les spiritueux;
  • si le travail est associé au travail avec les mains, pratiquer une gymnastique spéciale;
  • gardez vos doigts du froid;
  • passer des bains relaxants en soirée avec une décoction de camomille ou de menthe;
  • essayez de ne pas porter d'objets lourds;
  • vivre une vie saine;
  • être examiné par un médecin lorsque des douleurs et des restrictions de mouvement apparaissent.

Douleur articulaire

La douleur articulaire est l'un des premiers parmi les symptômes douloureux qui donnent des sensations douloureuses et des problèmes avec le système musculo-squelettique. Selon les médecins, ce problème se développe dans près de la moitié de la population mondiale. Souvent, les troubles des articulations commencent chez les personnes après 40 ans. Selon les statistiques, des articulations chez 50% des personnes après 40 ans font mal, et à 70 ans, un symptôme est diagnostiqué dans 90% des cas.

Une articulation est une partie mobile qui est présente dans tous les membres. Il est situé à la jonction de deux os et le mouvement est dû aux muscles et aux tendons. La douleur dans l'une de ces parties est considérée par les médecins comme une douleur articulaire..

Étiologie

Des processus pathologiques, tels qu'une inflammation, des entorses, des larmes ou des problèmes de processus métaboliques, peuvent se former dans les articulations. Symptôme caractéristique de ces maladies:

Divers facteurs irritants peuvent provoquer un syndrome douloureux aux extrémités, selon ces indicateurs, vous pouvez également déterminer le groupe à risque:

  • âge - plus de 60 ans;
  • la génétique;
  • malformations congénitales;
  • exercice excessif;
  • surpoids;
  • blessures et fractures;
  • le genre.

Une douleur dans l'articulation du genou, l'épaule, le bras ou d'autres endroits où il y a du tissu conjonctif peut se développer en raison d'une altération de la circulation de l'articulation synoviale. Cela contribue à la détérioration de la régénération des tissus cartilagineux. Le cartilage articulaire commence à se décomposer, puis l'os lui-même, les muscles et les articulations adjacentes sont endommagés..

Une autre raison courante que les médecins distinguent lors du diagnostic d'une maladie est la nutrition. Pour minimiser les douleurs articulaires causées par ce facteur, les médecins vous conseillent de vous en tenir à un régime qui contiendra autant de calcium, de manganèse, de bore, de phosphore, de silicium et de zinc que possible..

Une personne peut éprouver un syndrome douloureux articulaire fonctionnel, qui est formé par le stress et la tension nerveuse. Pourquoi les articulations sont douloureuses, le médecin pourra le découvrir après examen et diagnostic.

Classification

Le symptôme se manifeste sous diverses formes et types, les médecins ont donc déduit une classification qui vous permet de déterminer rapidement le type de symptôme:

  • de la nature des dommages - enflammés et non enflammés;
  • l'immensité de la progression - mono-, oligo- et polyarticulaire;
  • localisation - générale et localisée.

Au cours du développement de nombreuses maladies, les patients ressentent un syndrome douloureux de nature et de temps de manifestation différents. Les cliniciens ont identifié 4 principaux types de douleur:

Pathologies des douleurs articulaires

Souvent, si une personne a des douleurs aux articulations des doigts, cela peut être dû au développement de l'arthrite. D'autres signes peuvent informer le patient du développement d'une pathologie:

La maladie se forme sous forme de mono et polyarthrite, dans lesquelles une ou plusieurs articulations sont endommagées.

La goutte est reconnue par les signes de monoarthrite. Avec des rechutes d'inflammation, les articulations adjacentes sont affectées chez le patient. L'ensemble du corps est impliqué dans le processus pathologique. La goutte est différente en ce que la douleur dans l'articulation du coude est vive et intense..

Une autre maladie commune des articulations des doigts est l'arthrose. Chez les personnes âgées, le cartilage élastique, qui protège l'articulation des dommages, se durcit progressivement, perd son ancienne élasticité et entre dans une phase plus vulnérable. En cours de détérioration, le cartilage est effacé, les ligaments et les tendons sont étirés, ce qui provoque une augmentation de la douleur. L'arthrose peut se développer dans n'importe quelle articulation, quelle que soit son état initial. Les doigts, le coude, la colonne vertébrale, les épaules, les genoux peuvent succomber à la maladie..

Une telle pathologie peut être rapidement reconnue par certains signes spécifiques:

  • douleur et sensibilité de la zone touchée;
  • bosses sur les os.

Pour éliminer le symptôme, le patient devra réduire le poids corporel, réduire le fardeau des articulations douloureuses, faire du sport et prendre des analgésiques.

Une autre affection courante qui se manifeste dans la douleur est l'arthrose. Il appartient au groupe des pathologies dégénératives-dystrophiques du tissu cartilagineux. L'arthrose se propage sur les grosses articulations:

La maladie se développe progressivement. Dans ce cas, le patient peut ressentir un léger resserrement et une douleur dans l'articulation de la hanche lors de la marche. Des microfissures apparaissent sur le cartilage hyalin, ce qui conduit à une surface rugueuse. Avec le développement de la pathologie, elle est complètement détruite. Au niveau de l'articulation, l'ancienne mobilité est perdue, la raideur et la douleur augmentent. Des signes neurologiques s'ajoutent à la symptomatologie générale..

La bursite dans sa manifestation est similaire à l'arthrite, par conséquent, au premier examen d'un patient, les médecins confondent souvent ces maladies. Si une telle pathologie est détectée, le patient n'a pas besoin de se demander pourquoi les articulations sont douloureuses, car l'inflammation est concentrée dans le sac articulaire. Avec le développement de la maladie, le patient ressent ces symptômes supplémentaires:

Souvent, la maladie se forme au genou, à l'épaule ou aux hanches. Elle peut être déclenchée par une inflammation de la membrane synoviale due à des dommages, à une compression ou à des blessures..

La fibromyalgie est une maladie qui se manifeste par une étiologie incompréhensible. La maladie se caractérise par une douleur intense dans les muscles, dans la zone des articulations, dans la tête et une défaillance des habitudes de sommeil. Avec la progression de la pathologie, les patients peuvent ressentir de la fatigue et une altération de la fonction intestinale..

Le développement de l'ostéoporose se caractérise par une diminution de la densité osseuse. En règle générale, la pathologie se forme chez les femmes dans la période post-ménopausique. La manifestation est basée sur un changement dans la structure du tissu osseux.

Diagnostique

Afin d'établir pourquoi la douleur s'est formée dans l'articulation de l'épaule, de la jambe, de la hanche ou de la main, le patient doit absolument consulter un médecin. Un examen complet du corps et l'identification de la pathologie peuvent être effectués par un thérapeute, chirurgien, orthopédiste, traumatologue, rhumatologue. Le diagnostic des causes d'un symptôme désagréable consiste à effectuer des examens de laboratoire et instrumentaux:

  • test sanguin;
  • recherche immunologique;
  • un test pour la détermination de l'antistreptolysine;
  • échantillon de liquide synovial;
  • radiographie;
  • tomographie;
  • myélographie;
  • phlébographie intraosseuse;
  • arthroscopie;
  • discographie;
  • étude des radionucléides;
  • arthrographie;
  • biopsie.

Pour poser un diagnostic précis, il est immédiatement important que le médecin recueille une anamnèse. Il comprend des informations sur le tableau clinique, le processus infectieux, le psoriasis, les blessures, les troubles de l'alimentation et d'autres données qui peuvent renseigner sur l'étiologie du symptôme. Après cela, le patient est affecté à la réalisation des examens ci-dessus, en fonction du diagnostic présumé.

Traitement

Avec le développement de la maladie, le cartilage protecteur de l'articulation est détruit. Grâce à ce processus, la surface de l'articulation se déforme et le mouvement d'une certaine partie du corps est limité. La douleur dans l'articulation du genou ou d'autres membres lors de la marche s'intensifie et l'atrophie des muscles du membre se développe progressivement.

Avec un soulagement rapide de la douleur, Dialrapid peut faire face. Il élimine avec succès la douleur lorsqu'un effet forcé est requis. Une efficacité élevée est obtenue grâce à la technologie brevetée pour l'interaction du bicarbonate de potassium et du diclofénac de potassium. Le diclofénac de potassium est absorbé plus rapidement que le diclofénac de sodium. Et le bicarbonate de potassium agit comme un tampon de pH, permettant à la substance active d'atteindre rapidement la concentration maximale au bon endroit.

Les médecins prescrivent divers médicaments et onguents aux patients pour les douleurs articulaires, de sorte que le traitement consiste exclusivement en des méthodes conservatrices:

  • équilibre nutritionnel - réduire la quantité de viande, de sel et d'ingrédients épicés, augmenter la consommation de légumes et de fruits, manger moins;
  • se débarrasser de l'excès de poids;
  • n'abusez pas d'alcool;
  • faire du sport - gymnastique dans l'eau, natation;
  • faire des compresses froides et chaudes.

Vous pouvez souvent constater que les médecins recommandent aux patients des remèdes alternatifs pour les douleurs articulaires. Il s'agit notamment des ingrédients et procédures suivants:

  • compresses de fromage cottage, farine de moutarde, son, boue cicatrisante, pommes de terre;
  • teintures, jus et thé de pissenlit, de raifort, de sureau;
  • bains aux huiles essentielles anti-inflammatoires.

De plus, les mélanges et les onguents d'orties, de millepertuis, de millefeuille, de pommes de terre et de chou aident parfaitement à éliminer la douleur..

En ce qui concerne les mesures traditionnelles de thérapie, les médecins recommandent de commencer le traitement selon les principes suivants:

  • l'utilisation d'analgésiques;
  • élimination de l'inflammation;
  • l'arrêt des processus dégénératifs;
  • récupération du système musculo-squelettique;
  • contrôle du mode de vie.

En choisissant le remède idéal pour les douleurs articulaires, le patient reçoit des méthodes médicales, chirurgicales, physiothérapeutiques et de rééducation. L'efficacité de la technologie dépend également du stade du syndrome douloureux et de la maladie qui en résulte..

Par exemple, dans les maladies aiguës, le patient reçoit un blocage des terminaisons nerveuses, qui est une injection de médicaments puissants. Après cette procédure, le patient passe longtemps tous les symptômes et l'inconfort pendant le mouvement.

Les médecins recourent à cette méthode dans de rares cas. Un médicament est une composante de toute thérapie. Ils sont prescrits au patient dans toutes les situations et avec le développement de diverses pathologies. Ces médicaments sont recommandés pour une personne qui améliore l'état général du patient et des analgésiques pour la douleur:

  • médicaments non stéroïdiens;
  • antibiotiques
  • hormones du cortex et des glandes surrénales;
  • chondroprotecteurs;
  • vitamines.

Vous pouvez éliminer une attaque de douleur par divers médicaments administrés par voie intraveineuse, orale ou topique. Pour combattre rapidement le symptôme, il est recommandé d'utiliser une pommade pour les douleurs articulaires à base de composants naturels. À partir des ingrédients ci-dessus de la médecine traditionnelle, vous pouvez préparer un analgésique naturel à la maison. Il doit être appliqué en cas de sensation désagréable et parfois à des fins préventives.

Pour l'élimination locale du symptôme, un patch pour la douleur est également utilisé. Il fonctionne de la même manière que la pommade. Il doit être appliqué sur une zone enflammée et il est conseillé de ne pas faire de mouvements brusques pendant un certain temps, afin de ne pas enflammer l'articulation.

La prévention

Les mesures préventives de la douleur dans l'articulation de l'épaule, les jambes, les bras ou l'appareil de la hanche consistent à simplement observer le bon mode de vie. Afin de réduire les risques de développer des pathologies sévères, les médecins conseillent de faire du sport plusieurs fois par semaine pendant une demi-heure. Grâce à ces activités mineures, l'inflammation articulaire peut être évitée..

Il est également recommandé de choisir les bons aliments pour la nutrition, qui sont remplis d'oligo-éléments utiles et peuvent remplir les os et les articulations du corps avec les substances nécessaires. Aux moindres manifestations d'inconfort des membres ou du système musculo-squelettique, vous devez consulter immédiatement un médecin afin d'éviter le développement d'une pathologie à temps.

Il existe des contre-indications. Il est nécessaire de consulter un spécialiste.

Douleur dans les articulations des doigts et des orteils

Les maladies articulaires sont très courantes dans la société moderne. Avec l'âge, le risque de survenue augmente, des raideurs, des douleurs et des restrictions de mouvement apparaissent. Beaucoup sont tellement habitués à de telles sensations qu'ils n'y attachent aucune importance, bien qu'en fait, la douleur dans les articulations des doigts ou des orteils soit un signe alarmant que vous devez consulter un médecin.

Douleur dans les articulations des doigts: causes possibles

Il existe de nombreuses causes de douleur dans les articulations des doigts:

  • goutte;
  • blessures
  • polyarthrite rhumatoïde;
  • arthrose;
  • Syndrome de Raynaud;
  • ostéocondrite de la colonne vertébrale;
  • arthrite psoriasique.

Douleur dans les articulations des doigts avec polyarthrite rhumatoïde

Avec la polyarthrite rhumatoïde, les petites articulations sont affectées symétriquement. La maladie se manifeste par une raideur matinale des articulations, impliquant les mains, les pieds, les poignets, les coudes et les genoux dans le processus pathologique. L'exsudat s'accumule à l'intérieur des articulations, un gonflement se produit, une hyperémie locale apparaît.

La douleur dans les articulations des doigts avec la polyarthrite rhumatoïde est associée à des restrictions motrices, des déformations articulaires, des contractures qui, sans traitement, entraînent une alcirozation, une immobilité partielle ou complète (en l'absence de traitement efficace).

Douleur dans les articulations des doigts avec ostéochondrose

L'ostéochondrose de la colonne vertébrale s'accompagne souvent de douleurs lancinantes dans la colonne vertébrale, qui sont souvent administrées aux pieds, aux mains et aux doigts et ressemblent à des douleurs articulaires. En fait, des sensations désagréables surviennent en raison du pincement des terminaisons nerveuses avec des excroissances osseuses et des fragments de disques intervertébraux.

Lors du pincement des racines nerveuses des sixième et septième vertèbres cervicales, la douleur se produit dans l'articulation du pouce, du cou et du bras. Lorsque la huitième vertèbre est endommagée, des sensations de tir caractéristiques apparaissent dans le cou, irradiant vers l'auriculaire des membres supérieurs.

Douleur dans les articulations des doigts avec goutte

Avec la goutte, des dépôts de cristaux d'acide urique dans les articulations et les reins sont notés. Au cœur de cette maladie se trouvent les troubles métaboliques. En règle générale, la goutte est diagnostiquée chez les hommes après 40 ans. L'exacerbation de la maladie se produit dans un contexte d'hypothermie, d'abus d'alcool ou d'aliments gras. La goutte est caractérisée par des dommages aux structures articulaires, en règle générale, une douleur est observée dans les articulations des orteils, plus souvent dans le pouce et les genoux.

L'inconfort est si fort que les patients ne peuvent pas s'endormir la nuit et travailler calmement pendant la journée. La maladie est épuisante. Les articulations touchées gonflent, rougissent, il y a une limitation de la mobilité. La douleur est la plus intense la nuit.

Méthodes de diagnostic des douleurs articulaires:

  • test sanguin biochimique;
  • radiographie articulaire
  • ponction articulaire;
  • analyse microscopique du liquide synovial;
  • Échographie des reins;
  • imagerie par résonance magnétique des articulations.

La douleur dans les articulations des doigts nécessite la consultation d'un rhumatologue et d'un traumatologue. Lors de la prise de contact avec un médecin, il vous sera prescrit un examen complet, en fonction des résultats duquel un diagnostic sera posé. Les mesures thérapeutiques sont sélectionnées en fonction de la maladie causale et de la gravité des symptômes cliniques.

Douleurs articulaires des doigts: caractéristiques du traitement

La douleur dans les doigts et les orteils survient le plus souvent avec la goutte, la polyarthrite rhumatoïde, l'arthrose et le traitement nécessite des mesures complexes. Pour arrêter une crise de douleur, des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des analgésiques et des médicaments qui restaurent les cellules endommagées du tissu cartilagineux sont utilisés..

Avec la goutte, les patients suivent un régime strict, à l'exclusion de l'utilisation de viande, de plats de poisson, d'abats et de produits alcoolisés. La thérapie est effectuée pour accélérer l'excrétion d'acide urique du corps et réduire sa synthèse en prenant des agents uricosuriques. La nutrition pour la goutte doit être légère, avec une teneur prédominante en glucides, une diminution de la quantité de sel consommée et une augmentation de la consommation d'alcool.

Lorsqu'une grande quantité d'épanchement intra-articulaire s'accumule, elle est éliminée par ponction. Pendant le traitement de la goutte, les visites aux bains et aux saunas sont interdites et l'hypothermie doit être exclue. Les manipulations physiothérapeutiques ne sont effectuées qu'en rémission..

Dans la polyarthrite rhumatoïde, en plus de la thérapie anti-inflammatoire et du blocage intraarticulaire, des méthodes innovantes sont utilisées: traitement des cellules souches, hémocorrection extracorporelle (traitement du sang en dehors du corps humain), visant à nettoyer le corps des substances toxiques et des composants qui provoquent l'apparition d'une lésion articulaire inflammatoire infectieuse.

Un bon effet thérapeutique dans l'arthrite est possédé par des exercices de physiothérapie spéciaux, une thérapie spa et des procédures à l'eau apaisante. Parfois, des interventions chirurgicales (arthroscopie, endoprothèse) sont nécessaires pour restaurer les capacités fonctionnelles articulaires..

Méthodes traditionnelles de traitement des douleurs articulaires

  1. Teinture d'inflorescences lilas. Pendant la floraison des lilas, cueillez les fleurs, rincez, séchez un peu et remplissez-les d'une bouteille de verre foncé. Versez les matières premières au bord avec de la vodka de haute qualité et fermez. Laissez le mélange infuser dans un endroit sombre pendant 2-3 semaines. Bien agiter la bouteille tous les jours. Après l'expiration, filtrer la teinture et utiliser pour frotter les articulations malades avant le coucher.
  2. Faites des applications de miel pour les articulations douloureuses. Vous pouvez mélanger du miel avec de l'alcool dilué ou de la vodka.
  3. Remplissez les cloisons en noyer lavé avec de la vodka et placez-les dans un endroit frais et sombre pendant 14 jours. Filtrer et utiliser le produit fini avant chaque repas pendant 20-30 minutes pendant plusieurs mois.
  4. Dissoudre une poignée de sel marin dans 1 litre d'eau et bien mélanger. Mélanger séparément 90 ml d'ammoniac et une cuillère à soupe de camphre. Mélanger le mélange résultant et agiter. Fermez le plat et secouez longtemps jusqu'à ce que les flocons blancs caractéristiques disparaissent. En cas de douleur dans les articulations des doigts, faites des compresses à partir du médicament préparé, en couvrant la gaze imbibée d'un agent chaud avec un film plastique ou un chiffon chauffant.
  5. Appliquer des feuilles de chou frais, huilées de miel, sur les articulations touchées la nuit, en les enveloppant d'un bandage élastique. Par le haut, vous pouvez attacher un membre avec une écharpe tricotée chaude..
  6. Bains pour les bras et les jambes avec du sel marin. Faites-les le soir. Ils apaisent, soulagent la douleur, aident à s'endormir plus rapidement. Vous pouvez y mettre quelques huiles essentielles anti-inflammatoires (arbre à thé, basilic, muscade, sauge, clou de girofle, eucalyptus). Ce sont de bons antioxydants et ont une excellente relaxation..

La douleur dans les articulations des doigts peut indiquer le développement de maladies dangereuses, qui conduisent souvent à une invalidité ou à de sévères restrictions de mouvement. Des soins médicaux en temps opportun aideront à éviter une intervention chirurgicale et des complications, alors ne vous auto-méditez pas, et si vous ressentez des sensations inconfortables et une raideur dans les articulations, consultez immédiatement un médecin.

Pourquoi les articulations font mal

Des douleurs articulaires (arthralgies) ont été ressenties au moins une fois dans la vie par chaque personne. Selon les statistiques, les genoux et les douleurs au dos se produisent plus souvent chez les personnes après 40 ans. Cela est dû à la détérioration du corps et aux changements liés à l'âge, qui ne peuvent être évités. Vous devez connaître les symptômes des maladies et les méthodes de prévention pour éviter la destruction prématurée du sac articulaire.

Qu'est-ce qu'un joint?

L'articulation est représentée par une capsule recouverte de cartilage. À l'intérieur, il y a un liquide synovial, contribuant à la rotation facile des os. Pour que lorsque l'articulation bouge, les os ne s'usent pas les uns contre les autres, ils sont recouverts d'un mince cartilage, procurant une glisse lisse et indolore.

Le cartilage est sujet à la régénération et à l'auto-renouvellement. Lorsque le corps est perturbé, l'immunité ou le métabolisme est altéré, le tissu cartilagineux se régénère plus lentement qu'il ne s'use. En conséquence, des frictions et des douleurs surviennent et la quantité de liquide interarticulaire diminue. Gonflement, douleur, inflammation sur le site du coude.

Les articulations sont divisées en plusieurs types:

  • une articulation simple a deux surfaces et ne fonctionne que sur la flexion et l'extension, par exemple, la phalange du pouce;
  • une articulation complexe a plus de deux surfaces, par exemple un coude;
  • l'articulation complexe assure non seulement la flexion et l'extension, mais aussi tourne, par exemple, le genou;
  • l'articulation combinée et la plus complexe contient plusieurs surfaces, une structure complexe et fournit simultanément plus de deux types de mouvement, par exemple la mâchoire.
  • Une arthralgie peut survenir dans chacune des articulations. Pour éliminer la douleur, vous devez trouver la cause de son origine.

Causes des douleurs articulaires

Le nom commun pour les douleurs articulaires est l'arthralgie. Mais dans certains cas, lorsque les articulations sont constamment douloureuses, l'arthralgie est considérée comme une pathologie distincte, dont la cause est toute maladie du système musculo-squelettique. La principale cause de douleur est l'irritation des terminaisons nerveuses qui se trouvent dans les tissus mous du sac articulaire. Avec leur irritation, une impulsion va au cerveau, dont la réponse est la douleur. Autrement dit, les articulations saines ne font pas mal. Il faut en conclure que la douleur dans les articulations ne survient que lorsque son travail est interrompu. C'est un signal qu'un traitement est nécessaire. Il est impossible de tolérer l'inconfort et d'attendre que «ça passe tout seul». Ne passera pas. Et avec le temps ça ne fait qu'empirer.

En cas de perturbation métabolique dans le sac articulaire, la quantité de liquide synovial diminue, en raison de laquelle le cartilage commence à se frotter les uns contre les autres. Pour cette raison, ils sont détruits, une personne entend un craquement et ressent de la douleur. Si une assistance en temps opportun n'est pas fournie, l'articulation s'enflamme et un processus pathologique commence à se développer..

Articulations douloureuses

La douleur dans les articulations des membres supérieurs peut survenir pour un certain nombre de raisons:

  • Les causes mécaniques sont des blessures ou des modifications dégénératives des tissus cartilagineux osseux. Dans un état de calme, il n'y a pratiquement pas de douleur, mais avec la mobilité, il s'intensifie.
  • Les causes inflammatoires sont associées au développement de la maladie. En plus de la douleur, il existe des symptômes concomitants - gonflement, rougeur ou peau bleue. Dans le même temps, les mouvements sont limités, des excroissances peuvent apparaître sur les articulations - cônes.

Les brosses sont un mécanisme fragile et délicat qui cède souvent aux blessures. Il ne faut pas oublier qu'une personne fait tout avec ses mains. Par conséquent, ils ont une grande charge.

Les pathologies les plus courantes qui provoquent une douleur intense dans les membres supérieurs:

  • L'arthrite des doigts est considérée comme une maladie liée à l'âge et survient chez les personnes après 40 à 50 ans. Les principales causes de développement sont la détérioration du système immunitaire, la violation du métabolisme interstitiel au niveau cellulaire. En règle générale, l'arthrite des doigts commence par une inflammation de la paroi interne de l'articulation et finit par se propager à l'ensemble du sac, des tendons et des muscles. Selon les statistiques, cette maladie est considérée comme féminine, car elle affecte plus souvent le beau sexe. Cela est dû au fait que la création de l'articulation est affectée par le manque d'hormone féminine œstrogène.
  • L'entorse des ligaments et des muscles de la main survient souvent chez les athlètes de poids lourds et les personnes qui travaillent physiquement avec leurs mains. Lors de la levée de poids, les muscles et les articulations sont souvent touchés, ce qui provoque des douleurs et des torsions des mains. Dans ce cas, aucun traitement n'est nécessaire, il suffit de laisser le temps aux articulations de récupérer.
  • L'ostéoporose est une maladie associée à la fragilité osseuse. Dans ce cas, il n'y a pas de déformation et de gonflement, mais une douleur intense apparaît dans les mains. En règle générale, l'ostéoporose affecte tous les os squelettiques et les tissus cartilagineux..

Douleur articulaire

La douleur dans les articulations des jambes survient le plus souvent chez trois principaux groupes de patients:

  • Athlètes en raison du niveau élevé de charge. Les professionnels prennent des préparations spéciales pour la préservation des articulations, utilisent des bandages élastiques afin de ne pas endommager l'articulation pendant l'exercice. Chez les athlètes, les articulations s'usent plus rapidement et la douleur survient souvent à un âge précoce..
  • Les personnes de cet âge développent souvent de la polyarthrite rhumatoïde, qui affecte les coudes, les genoux et les hanches. La principale caractéristique de cette maladie est le dépôt de sels qui s'accumulent dans le sac articulaire et endommagent le cartilage.
  • Les personnes en surpoids. L'articulation est constituée de tissu cartilagineux qui présente un certain degré d'usure. Sous une charge constante, il s'use beaucoup plus rapidement. Par conséquent, les personnes en surpoids ont généralement des problèmes d'articulations et de veines dès leur plus jeune âge. La seule façon d'éviter les problèmes avec le système cardiovasculaire et le système musculo-squelettique est de réduire le poids. Tout le monde ne le fait pas. Par conséquent, vous devez prendre soin des articulations à l'avance et commencer à prendre des médicaments qui favorisent le métabolisme et préservent la fonctionnalité du cartilage. Seul un médecin peut prescrire un tel remède, vous ne devez donc pas attendre jusqu'à ce que l'articulation s'effondre.

Douleur dans les articulations des bras et des jambes

Si les articulations des membres supérieurs et inférieurs sont douloureuses en même temps, cela indique la culture des tissus osseux et cartilagineux en général.

La cause d'une lésion complexe du système musculo-squelettique peut être diverses maladies:

  • L'arthrose est une maladie qui affecte non seulement l'articulation, mais aussi les muscles. La pathologie des articulations des mains et des pieds peut être localisée. Les principaux symptômes sont une douleur persistante, un gonflement, une mobilité réduite, des rougeurs. La douleur articulaire la plus sévère est notée le matin ou après un état de calme prolongé. Qu'elle tempère, il faut "se disperser". Il s'agit d'une maladie liée à l'âge et elle commence à se développer après 50 ans. À 80 ans, 90% des personnes souffrent d'arthrose.
  • L'arthrose est une pathologie associée à un changement articulaire dégénératif. L'arthrose fait référence à un groupe de maladies, en raison desquelles une inflammation et une douleur dans les articulations se produisent, à la suite desquelles elles sont déformées. Si une assistance rapide n'est pas fournie, la mobilité est réduite.

Si les bras et les jambes font mal en même temps, cela indique la destruction du tissu osseux dans tout le corps. De tels symptômes nécessitent un traitement immédiat visant à normaliser le liquide articulaire, à renforcer les os et le cartilage.

Classification des maladies selon la nature et le moment de la manifestation de la douleur

La douleur articulaire a une nature différente, selon la pathologie qui l'a provoquée:

  • Selon le moment de la manifestation, la douleur peut être constante et périodique. Une constante qui se produit régulièrement dans les articulations, ou qui ne disparaît pas du tout. Le plus souvent, ce type de douleur est associé au processus inflammatoire du sac articulaire ou à une maladie associée à un manque de liquide synovial - arthrite, arthrose, ostéochondrose. Périodique, qui à son tour est divisé en périodes. La douleur peut survenir de façon irrégulière, mais rare ou stable: une fois par semaine, une fois par mois ou dans certaines conditions. Par exemple, après une longue course, les genoux font mal. Ou lorsque soulever des poids tire le bas du dos.
  • Des douleurs articulaires périodiques peuvent survenir lorsque le temps change - en particulier lorsque la saison change. S'il s'agit de pathologies chroniques ou des conséquences de blessures et de fractures, les douleurs articulaires commencent souvent avant les changements de cyclone ou les changements soudains de température.
  • La douleur se distingue également par la nature: aiguë, aiguë, douloureuse. Ce dernier type survient le plus souvent chez les patients souffrant de troubles chroniques des articulations, ainsi que de maladies inflammatoires.

Que faire si les articulations font mal

Comment et comment traiter

La douleur articulaire signale une tension ou le développement d'une maladie du système musculo-squelettique. Avant de commencer le traitement, il est important de comprendre la cause de l'inconfort. Si l'inconfort est associé à un traumatisme ou à de la fatigue, vous pouvez utiliser des analgésiques. Si la raison réside dans la pathologie des tissus cartilagineux osseux, il est nécessaire de consulter un médecin pour établir le bon diagnostic. Ce n'est qu'après que commence le cours du traitement. Il est important de se rappeler que les articulations sont détruites pendant longtemps, par conséquent, il faudra 1 à 12 mois pour récupérer, en fonction de la complexité de la poche articulaire, de l'âge du patient et des caractéristiques de son corps.

Lorsque les articulations sont douloureuses, un traitement immédiat est nécessaire. Il peut se produire dans deux directions principales - la drogue et le folk. Dans le premier cas, vous avez besoin d'une consultation médicale, car chaque maladie a ses propres caractéristiques et seul un spécialiste peut prescrire un cours complet qui sera efficace.

ethnoscience

La médecine alternative pour les douleurs articulaires peut être utilisée comme traitement d'appoint. En premier lieu devrait être un traitement médical compétent.

Sous traitement folklorique, on entend les méthodes basées sur des produits naturels d'origine végétale et animale:

  • Pommade à base de plantes. Pour le préparer, vous aurez besoin de plantes médicinales:
    • camomille ou calendula, qui apaise, soulage l'inflammation et la douleur;
    • achillée;
    • Millepertuis.
    • Les herbes doivent être fraîches et hachées (il est préférable d'utiliser un mélangeur). Pour un petit pot, 2 cuillères à café suffisent, de la vaseline ou n'importe quelle crème pour bébé est prise comme base. Mélangé avec des herbes et appliqué sur une articulation douloureuse le matin et le soir.
  • Le jus de chou contient des antioxydants et des vitamines qui normalisent le métabolisme intracellulaire et aident à restaurer les niveaux de liquide interarticulaire. Pour éliminer la douleur la nuit, vous devez attacher une feuille de chou à l'articulation et la bander pour qu'elle ne sorte pas. Pour une plus grande efficacité, vous pouvez pré-appliquer une fine couche de miel naturel.
  • Broyage d'alcool. Il est préparé à base de vodka ou d'alcool. Dans le récipient, vous devez verser des feuilles de châtaigne, ou des processus de pommes de terre, ou des sommets d'une moustache dorée. Ensuite, la potion est remplie d'alcool et placée dans un endroit sombre pendant 10 jours. À la fin du temps, la perfusion sera prête. Ils ont besoin de dilapider une articulation douloureuse deux fois par jour. Il est important que la peau ne soit pas endommagée, sinon la couche supérieure de l'épiderme se dessèche et se fissure.

Traitement traditionnel

Lorsque les articulations font mal, vous devez utiliser un traitement complet. Le cours exact et les médicaments sont prescrits par un spécialiste.

Assurez-vous d'utiliser les types de médicaments suivants:

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ils ont un effet complexe: soulagent les douleurs articulaires, assurent la mobilité, réduisent le processus inflammatoire, ont un léger effet antipyrétique. Ces médicaments sont disponibles sous diverses formes posologiques: suppositoire, gels, crèmes, pommades, comprimés, solutions injectables. Les suppositoires et les injections les plus efficaces agissent quelques minutes après l'administration du médicament. Les inconvénients des AINS comprennent un grand nombre d'effets indésirables et une perturbation du tractus gastro-intestinal. Les médicaments les plus courants: Diclofenac, Dicloberl, Voltaren Emulgel.
  • Les chondroprotecteurs sont des médicaments dont l'ingrédient actif est le sulfate de chondroïtine. Cette substance est un extrait des os de bovins ou de poissons marins. Il favorise la production de collagène et d'élastine naturels, normalise la quantité de liquide synovial et favorise la régénération rapide du tissu cartilagineux. Pour l'efficacité, ces médicaments doivent être utilisés sur une longue période - de plusieurs mois à plusieurs années. Les personnes souffrant de pathologies chroniques ou congénitales du système musculo-squelettique se voient prescrire un traitement d'entretien à vie basé sur la chondroïtine et la glucosamine. Les plus populaires - Dona, Teraflex.
  • Les hormones stéroïdes sont prescrites pour les dommages graves à l'articulation. Ce sont des substances physiologiquement actives qui améliorent la mobilité articulaire et réduisent l'inconfort. Ils ne répareront pas l'articulation, mais soulageront les sensations du patient..
  • Les corticostéroïdes sont un groupe de médicaments qui sont prescrits pour le processus inflammatoire de la poche articulaire. Soulage l'inflammation, la douleur, bloque la douleur. L'inconvénient est qu'ils ne restaurent pas le cartilage. Efficace - hydrocortisone, dexaméthasone, méthylprednisolone.

Avec n'importe quelle maladie, l'effet sera meilleur avec une approche intégrée.

Mesures préventives

Des mesures préventives aideront à éviter les douleurs articulaires:

  • Une bonne nutrition aidera non seulement à maintenir la mobilité articulaire pendant une longue période, mais améliorera également le fonctionnement de tout le corps.
  • Les sports et les promenades en plein air entraînent les muscles et les articulations, améliorent le système cardiovasculaire, normalisent la fréquence cardiaque.
  • Un stress modéré aidera à éviter les blessures, les entorses et les lésions articulaires..

En résumé, il convient de noter que les articulations sont douloureuses lorsqu'elles sont détruites et enflammées. Pour soulager la douleur, vous devez identifier la cause et agir en conséquence. Par exemple, si les mains sont douloureuses en soulevant un haltère, il est inutile de se faire soigner puis de soulever des poids. être en bonne santé!

Articulations des bras et des jambes blessées: causes et conséquences possibles

Selon les statistiques, la population de la planète dans près de 100% des cas souffre d'une maladie particulière du système musculo-squelettique et, au fil du temps, des articulations des mains et des pieds.

Les douleurs articulaires surviennent dans la vie de toute personne, à un âge ou à un autre, lorsque certains facteurs sont imposés. Pourquoi cette douleur survient, même les médecins ne sont pas toujours en mesure de répondre à cette question, car le nombre de raisons et de facteurs est si grand qu'il peut dérouter même le spécialiste le plus expérimenté.

Quelles causes peuvent provoquer des douleurs dans les articulations des mains et des pieds.

Les douleurs articulaires sont souvent de nature inflammatoire, en tant que réaction protectrice naturelle du corps. Si vous avez des douleurs dans les articulations des bras et des jambes, les causes de la douleur peuvent être très diverses.

Il peut s'agir de blessures ordinaires, de douleurs sous l'influence de températures élevées, de complications après les maladies infectieuses et même d'oncologie. Mais le plus souvent, elles incluent diverses maladies liées à l'âge ou héréditaires..

Considérez les maladies les plus courantes du système musculo-squelettique

Ostéoarthrose - une maladie qui affecte principalement les personnes âgées.

Symptômes: articulations des bras et des jambes douloureuses, douleur au cou, au bas du dos, des complications de marche apparaissent. Avec l'apparition de la déformation osseuse, la maladie se transforme déjà en arthrose déformante. À un stade plus avancé, il entraîne un blocage de la fonction motrice - handicap.

L'ostéoarthrose est une maladie des personnes non seulement de l'âge de la retraite ou de la préretraite.

Il existe un certain nombre de facteurs qui affectent la manifestation de cette maladie à un âge précoce: activité physique excessive, fractures, luxations et subluxations, hypothermie ou surchauffe du corps, un facteur tout aussi important est le surpoids, une faible activité physique, ainsi que la malnutrition systématique.

L'arthrite n'est pas une maladie en soi, mais plutôt un terme généralisé pour les processus inflammatoires. L'arthrite est divisée en dizaines de toutes sortes de maladies..

Arthrose - son principal symptôme est des cônes osseux sur les articulations des doigts et des orteils. Les causes de cette maladie sont qu'avec l'âge, l'élasticité du cartilage se perd, elles semblent se raidir, disparaître. Les ligaments sont étirés, ce qui entraîne une douleur intense.

Polyarthrite rhumatoïde - la principale différence avec les autres variétés d'arthrite est la symétrie de la douleur, les symptômes incluent un gonflement des articulations, une faiblesse générale, une immobilité presque complète. Lors d'un diagnostic inaperçu, peut malheureusement entraîner la mort.

La goutte est une maladie héréditaire qui se manifeste dans un contexte de problèmes métaboliques. Mécanisme d'action: des sels d'acide urique se déposent sur les articulations elles-mêmes, ce qui entraîne une douleur aiguë, une desquamation de la peau sur la zone affectée apparaît, un gonflement et des articulations des mains très douloureuses. Il affecte les organes internes, provoque des maladies cardiaques.

Pseudogoutte - se développe dans le contexte de troubles métaboliques, à savoir, en raison d'un apport excessif de calcium, en conséquence, le dépôt de sels de calcium dans les formes articulaires, les mains et les pieds commencent à faire mal, les genoux.

Les symptômes comprennent: douleur dans les membres, gonflement, rougeur, fièvre dans la zone touchée, douleur dans la rotule. La pseudogoutte, contrairement à la goutte, n'affecte pas les organes internes.

La maladie de Reiter - le plus souvent une maladie héréditaire, se manifeste après une infection par Escherichia coli ou une autre infection virale. D'autres maladies concomitantes non caractéristiques sont ajoutées aux sensations douloureuses caractéristiques: conjonctivite, prostatite, stomatite ulcéreuse, le système cardiovasculaire est affecté, une augmentation de la température allant jusqu'à 40 degrés est observée.

Spondylarthrite ankylosante - une maladie qui conduit à la formation de tissu cicatriciel dans les articulations, dans le contexte du processus inflammatoire, suivie de l'imposition de divers sels sur eux, en raison d'une mobilité limitée.

Les premiers symptômes peuvent apparaître même chez les jeunes, ils comprennent: des douleurs douloureuses dans le bas du dos et le sacrum, qui s'intensifient la nuit. Le système cardiovasculaire est affecté, la température corporelle est de l'ordre de 37,0 à 37,5 degrés, une transpiration accrue (en particulier, cela devrait vous alerter si vous ne vous plaignez pas d'être en surpoids). La raideur des mouvements apparaît, avec le temps, une bosse de plus en plus dite se développe.

Arthralgie médicinale - se développe en prenant certains médicaments, antibiotiques. Avec l'arthralgie, il est douloureux de marcher sur le pied, les pieds deviennent douloureux, des douleurs dans les petites articulations apparaissent qui ne sont pas de nature permanente, mais plutôt comme un phénomène temporaire. Non classé comme une maladie.

L'arthralgie météorique est une affection générale similaire à l'arthralgie médicamenteuse, des douleurs aux extrémités se manifestent chez les personnes sujettes à des changements de pression atmosphérique, pour ainsi dire, des douleurs climatiques, des douleurs osseuses. Également non classé comme une maladie..

Arthrite réactive - se manifestant par une inflammation aiguë des articulations, dans le contexte d'infections respiratoires aiguës (ARVI) ou d'infections intestinales. Gonflement, rougeur de la zone douloureuse, douleur intense qui s'intensifie avec le mouvement. Il a un effet direct sur les organes internes. Peut provoquer une conjonctivite.

Blessures - diverses fractures, luxations et subluxations sont accompagnées de douleurs intenses au site de la blessure, résultant du processus inflammatoire des tissus endommagés. Gonflement, rougeur, douleur douloureuse est observée, la mobilité est fortement limitée.

L'une des variétés du processus inflammatoire dans les tissus lors d'une blessure est la situation où un objet étranger reste dans le corps humain, par exemple des implants métalliques, des aiguilles à tricoter. Très souvent, le corps humain rejette les corps étrangers et il en résulte une réaction protectrice, une inflammation, avec suppuration supplémentaire.

Divers cancers peuvent également provoquer des douleurs dans les articulations des jambes et des mains, par la formation de tumeurs..

Métastases osseuses - caractérisées par une douleur intense dans diverses zones du squelette osseux. Symptômes supplémentaires: nausées, soif, perte de poids, fatigue, mobilité réduite.

Myélome - fractures trop fréquentes, diminution de l'hémoglobine, des saignements et des caillots sanguins, tous ces signes sont évidents de cette maladie. Le tissu tumoral se développe principalement dans les os plats et la colonne vertébrale..

Ostéomyélite - se manifestant par une augmentation de la température corporelle jusqu'à 38,5 degrés, des écoulements purulents, des abcès. Intoxication générale du corps, la douleur augmente constamment. Le tissu osseux commence à faire mal, la douleur se propage à d'autres organes du corps.

Leucémie lymphoblastique - se manifeste le plus souvent chez les enfants, la maladie affecte les cellules de la moelle osseuse. En raison du manque de cellules sanguines saines, une infection commence, le premier signe est la léthargie et la pâleur (anémie). Les autres symptômes incluent: hypertrophie des ganglions lymphatiques, douleur abdominale, manque d'appétit, douleur dans les os et les articulations, fièvre élevée, saignements fréquents.

La bursite est une maladie inflammatoire à proximité des sacs articulaires, l'inflammation commence en raison de l'accumulation de liquide. La bursite provoque les moindres bosses, écorchures, voire des rayures mineures. Troubles métaboliques, empoisonnement, allergies, diverses maladies inflammatoires-infectieuses (ARVI, amygdalite, amygdalite, bronchite, otite moyenne).

Habituellement, les personnes de moins de 35 ans tombent dans la zone à risque - les athlètes, également les personnes en surpoids.

Symptômes de la maladie: rougeur de la peau, douleurs sévères, douleurs lancinantes, gonflement, fièvre jusqu'à 40 degrés, augmentation des ganglions lymphatiques, nausées.

Quelles mesures prendre si des douleurs articulaires apparaissent

Si vos articulations et vos bras vous font mal, vous ne savez pas quoi faire, ou vous avez des douleurs intenses dans vos articulations ou vos bras qui sont permanentes et qui durent deux jours, bien sûr, vous devriez d'abord consulter un médecin.

Seul, il pourra vous examiner correctement et vous poser des questions pertinentes afin de déterminer la cause et la nature de vos douleurs, vous dire comment traiter votre problème.

Qui dois-je contacter pour poser le bon diagnostic: médecin local, pédiatre, chirurgien, spécialiste des maladies infectieuses, orthopédiste, rhumatologue, traumatologue.

Naturellement, tout médecin vous enverra tous les tests nécessaires. Dans le cas de maladies du système musculo-squelettique, le nombre de tests nécessaires pour poser le bon diagnostic peut augmenter involontairement.

Soyez prêt à subir les études possibles suivantes: analyses sanguines cliniques et générales, études immunologiques, radiographie, immunoélectrophorèse, tomographie, arthroscopie, discographie, balayage des radionucléides, arthrographie, biopsie synoviale, échographie (échographie), tomodensitométrie.

Après avoir consulté un médecin et passé les tests nécessaires, vous recevrez un traitement complet à base d'anti-inflammatoires, de médicaments analgésiques, de diverses pommades à spectre étroit.

Il n'est pas recommandé d'automédication et de traiter les remèdes populaires avant de passer toutes les études nécessaires. Avec l'automédication, il y a un risque de causer des dommages irréparables à votre propre corps.

Mais que faire dans les cas où il n'y a aucun moyen de se rendre chez le médecin et encore plus de subir un certain nombre de méthodes d'examen nécessaires et souvent coûteuses, comment rendre votre propre aide sans nuire au corps.

L'automédication pour les douleurs articulaires sévères

Il existe un certain groupe de médicaments qui peuvent être pris avec des douleurs articulaires qui, avec modération, ne nuiront pas. Autorisé à prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens tels que le nurofène (ibuprofène), l'acide acétylsalicylique, le diclofénac.

Vous pouvez les prendre vous-même, en petite dose.

Ils ont des effets anti-inflammatoires, antipyrétiques et analgésiques et aideront pendant un certain temps à soulager la douleur. Si les articulations des bras et des jambes font mal, le traitement dans de tels cas s'applique aux plus divers.

Parmi les méthodes populaires et généralement disponibles, il est recommandé de suivre un régime, de limiter la consommation de viande, de mettre davantage l'accent sur les légumes, d'essayer de saler moins d'aliments et d'éviter naturellement les glucides (bonbons, biscuits). Il est recommandé de suivre un régime à la fois pour la prévention et pour ceux qui sont en surpoids, car un excès de poids entraîne une charge importante sur les genoux et les articulations.

Procédures d'eau modérées, la gymnastique aquatique peut considérablement soulager la douleur et disperser légèrement les dépôts de sel des bras et des jambes. De plus, dans l'eau, son poids est moins ressenti et en raison des propriétés d'écoulement de l'eau, la charge est répartie uniformément dans tout le corps.

Compresses d'eau. Il est important de se souvenir d'une règle! Dans les maladies chroniques, les compresses doivent être chaudes et froides dans les douleurs primaires.

La gymnastique curative peut aider à se débarrasser de la douleur avec un stress minimal sur le corps, un autre des avantages de cette méthode est l'accessibilité. En effet, pour les cours de gymnastique thérapeutique, il ne faut pas beaucoup d'espace et de temps. Vous devez choisir l'ensemble d'exercices nécessaires à votre type de maladie.

Il est également logique de suivre un cours de massage thérapeutique ou de masser vous-même la zone douloureuse. Massothérapie, en fait, une sorte d'activité physique, des exercices de physiothérapie.

Les thés diurétiques: l'ortie, le tilleul, seront également réalisables. Anti-inflammatoire: millepertuis, thym. Ortie pour soutenir les reins. Vous devez les prendre en interne.

Le traitement avec des remèdes populaires ne donne pas toujours les résultats souhaités, leur efficacité n'est pas non plus prouvée et leur origine est douteuse.

Il est important de se rappeler qu'une demande d'aide en temps opportun réduira le nombre de conséquences négatives possibles, ou les empêchera complètement.

Tous les conseils ci-dessous peuvent également être utilisés pour la prévention. Ne laissez pas vos maladies devenir chroniques.