La douleur cède au testicule, au scrotum

  • Luxations

Que faire lorsque le bas du dos fait mal et tire les testicules? La douleur dans le testicule ou le scrotum sont des questions courantes des visiteurs de mon site et de mon forum. D'où viennent-ils? Comment les traiter? Je décrirai brièvement les principales options pour une telle douleur et comment la diagnostiquer..

Les testicules eux-mêmes font mal, le scrotum

Les maladies peuvent être différentes - de l'inflammation ou du traumatisme au testicule, à l'inflammation ou aux kystes de l'épididyme, etc. Il est assez facile à identifier.

Le simple examen du scrotum (par les mains d'un urologue, andrologue, sexologue expérimenté) peut tout d'abord révéler la dépendance des changements de taille, de densité et de douleur du contenu du scrotum à la douleur, à l'état. Ou - l'absence d'une telle relation.

Le traitement avec un urologue ou un andrologue est fortement recommandé. Commencez par une échographie du scrotum, puis - le cas échéant. Il existe de nombreuses options - de la variacocèle à l'épididymite et même à la torsion (traitement chirurgical urgent!).

Douleur en dehors du scrotum, mais «donnez-lui»

Très grossièrement - la douleur peut être distinguée «du bas du dos» et «de la prostate».

Ce sont deux endroits principaux, dont l'inflammation ou la défaite sont souvent trouvés, et en même temps, ils peuvent vraiment "donner" aux zones voisines.

Je ne décrirai pas de maladies plus évidentes, telles que les coliques rénales, lorsque la douleur se propage également au scrotum. mais la confondre est difficile. Et il n'y aura pas de personne souffrant de coliques rénales à la maison et se demandant sur Internet. Ou hernie inguinale - elle est souvent visible à l'œil nu.

Vous pouvez vous adresser séparément à un urologue et à un neurologue, qui trouveront "les leurs". Ou à un "spécialiste" qui est constamment impliqué dans le traitement d'une telle douleur.

Vous pouvez également faire une échographie de la prostate et une IRM (conditionnelle) de la colonne vertébrale.

Vous pouvez simplement soupçonner la véritable localisation de la maladie dans un site qui inquiète à proximité. Autrement dit - si le bas du dos et les testicules font mal, mais qu'il n'y a pas de symptômes "prostatiques", alors vous pouvez aller chez un neurologue et ne pas vous inquiéter.

Personnellement, j'utilise ces deux méthodes à la fois, pour plus de fiabilité.

Mais assurez-vous toujours de demander un "journal" détaillé sur l'état de tous les sites intéressés, afin de ne pas vous tromper.

Ils en traitent un, mais la raison est différente

Le fait est que cela arrive.

Malade - ça fait mal. Mais - dans le vrai problème - ils ne trouvent rien, ou ils disent "rien de terrible", mais dans l'autre ils le trouvent. Disons, une échographie a été effectuée dans l'estomac et la prostate ne semblait avoir rien de mal. Seule la taille est légèrement augmentée, mais "dans les limites normales".

Mais l'IRM - montre quelques hernies dans le bas du dos. Que faire? Traitez votre dos obstinément et presque sans espoir?

Que traiter en premier?

Je vous rappelle que les hernies de petite taille, et parfois même assez grandes, peuvent être asymptomatiques et ne pas affecter (pour l'instant, pour le moment) la condition!

Et bien que la prostatite soit invisible, au contraire, elle peut également affecter la douleur dans le scrotum et d'autres symptômes déjà familiers, tels qu'un affaiblissement du flux pendant la miction. Qui ne sont généralement pas perçus comme une maladie, mais plutôt comme «liés à l'âge»..

Dans ce cas, la colonne vertébrale - vous devez traiter! Les hernies elles-mêmes ne passeront pas, à droite?

Mais tout d'abord - vous devez vous occuper de l'invisible, mais de la concentration la plus importante dans le «cœur masculin»! Il s'agit d'une tâche prioritaire et urgente..

J'attire simplement l'attention sur des cas où de nombreux médecins haussent les mains et disent "rien de moi, je ne vois pas! Arrêtez d'y penser!"

Par conséquent, dans les cas difficiles et particulièrement difficiles - vous pouvez obtenir ma recommandation ou vous inscrire à un traitement d'audit.

Pourquoi ça fait mal dans le testicule droit chez les hommes?

Dès les premiers jours et tout au long de la vie, les représentants du sexe fort peuvent avoir le sentiment que le bon testicule fait mal. Un tel symptôme est associé à des causes externes ou physiologiques, mais souvent la douleur est pathologique, c'est-à-dire qu'elle provoque des maladies. Une douleur constante, douloureuse, aiguë et intense dans le testicule de droite nécessite un avis médical et un examen du corps d'un homme de tout âge.

Pour comprendre pourquoi le testicule de droite chez l'homme fait mal, vous devez vous rappeler l'anatomie de cet organe et ses principales fonctions.

Les testicules mâles droit et gauche, qui ont d'autres noms - les testicules ou les testicules, forment une gonade appariée - une glande sexuelle spéciale. Elle est plongée dans un scrotum doux. Sa fonction principale est la production de sperme et de l'hormone testostérone. Chacun des testicules se compose de deux cents lobules, en eux sont les tubules séminifères. C'est ici que les spermatozoïdes arrivent à maturité. Les lobules sont divisés par des partitions.

Au sommet des testicules droit et gauche se trouvent des cordons spermatiques. Les canaux déférents, les vaisseaux sanguins, les nerfs y sont situés. Sur les côtés des testicules, il y a des appendices. Ils sont nécessaires pour transporter le liquide séminal vers le canal déférent et amener le sperme à la maturité requise.

Les causes de la douleur dans le testicule droit chez l'homme sont associées au développement de processus inflammatoires ou infectieux qui se produisent dans l'organe lui-même ou son appendice, dans d'autres parties du système génito-urinaire. Souvent, les torsions mécaniques du cordon spermatique, l'apparition de hernies ou de tumeurs, l'hydropisie, la pathologie vasculaire, les conséquences d'accidents et de blessures et la maladie du tissu nerveux deviennent des conditions préalables à la douleur. Il est important de se familiariser avec les caractéristiques des manifestations des pathologies les plus courantes, les approches de leur diagnostic et de leur traitement.

1. Blessures au scrotum

La douleur dans le testicule droit est souvent une conséquence de sa blessure. En raison des particularités de la structure anatomique, ces glandes mâles sont très mal protégées - uniquement avec les tissus mous du scrotum.

Au cours de la vie, des situations surviennent lorsque le testicule droit ou gauche est blessé. Accident, chute, combat, vélo, sport, chasse - c'est une petite partie de la liste des activités dangereuses. Ils peuvent provoquer des ecchymoses de divers degrés, un pincement du testicule ou sa luxation. Les blessures particulièrement dangereuses qui provoquent une douleur intense à droite ou à gauche comprennent la rupture des membranes ou des plaies de perforation..

Avec une ecchymose, le testicule droit gonfle, le scrotum change de couleur (plus rouge ou plus bleu, devient cramoisi), gonfle, fait mal. L'intensité des sensations dépend de la nature des dommages. Le choc douloureux peut être accompagné d'une perte de conscience, de difficultés respiratoires, de l'apparition de signes de tachycardie. Avec de forts coups ou une exposition à des objets coupants, la plaie peut être ouverte - dans ce cas, des saignements abondants s'ajoutent aux symptômes. Avec une luxation, le testicule droit peut prendre un emplacement inhabituel pour lui - il peut se déplacer vers l'aine, sous la peau de l'abdomen ou des jambes.

Un homme devrait recevoir une aide d'urgence - pour lui assurer la paix, arrêter le saignement. Les analgésiques sont utilisés pour soulager une douleur intense dans le testicule droit. Si des symptômes graves sont observés - vertiges, nausées, vomissements, perte de conscience, des soins d'urgence doivent être appelés.

À l'hôpital, le patient doit consulter un urologue ou andrologue, chirurgien. Il est nécessaire de subir des examens - échographie des testicules droit et gauche, pour évaluer les vaisseaux à l'aide de la dopplerographie. Dans le traitement du drainage tissulaire, la restauration de la position naturelle de l'organe, parfois une intervention chirurgicale est indiquée. Dans la période suivante, la physiothérapie est recommandée.

2. Torsion du testicule

Condition extrêmement dangereuse lorsque l'œuf droit fait mal - torsion. Le patient a un virage brusque dans sa position par rapport à la ligne conditionnelle - verticale ou horizontale. Il y a une compression du cordon spermatique et des vaisseaux situés à l'intérieur, des nerfs et des canaux déférents. Si les soins médicaux ne sont pas fournis au patient à temps, il existe une forte probabilité de développer une nécrose des tissus de la glande, ce qui est lourd de perte du testicule droit. Mouvement soudain du testicule sur la droite mouvements brusques, ecchymoses ou pression de la presse, pathologie congénitale ou acquise.

Pour comprendre qu'une torsion du testicule droit s'est produite, les symptômes aident:

  • mal d'estomac et testicule à droite;
  • le scrotum a acquis une couleur cyanotique, est fortement enflé;
  • la miction est difficile et douloureuse;
  • la température corporelle augmente, des nausées surviennent, une envie de vomir.

L'emplacement du testicule change considérablement, il peut être vu lors de l'examen de la région inguinale - le testicule droit est devenu nettement plus élevé que la gauche. Plaie testiculaire droite.

Le patient a besoin d'être hospitalisé. À la clinique, le médecin examine le patient, palpe le scrotum, pose des questions sur la nature de la douleur et d'autres manifestations. Une analyse d'urine générale est prescrite, une échographie Doppler est réalisée, le diagnostic d'orchite est exclu. Parfois, la torsion du testicule droit est éliminée par la méthode de la détorsion manuelle externe - le testicule revient à sa position naturelle, la douleur disparaît, puis disparaît. Dans d'autres cas, la chirurgie est indiquée. L'opération implique une incision tissulaire, une évaluation du degré de lésion testiculaire. Ensuite, le chirurgien effectue sa rotation ou son retrait complet.

3. Orchite

Symptôme - le testicule droit fait mal est caractéristique de l'orchite. Cette maladie masculine est infectieuse, elle est provoquée par des bactéries et des virus. Il peut s'agir d'une complication d'oreillons, de grippe, de gonorrhée, de syphilis, de tuberculose, de typhoïde. Parfois, les causes de la maladie ne peuvent pas être établies de manière fiable. Un mode de vie sédentaire, un stress physique ou mental important, une hypothermie sévère ou une surchauffe du corps, une immunité réduite en raison de maladies, une pathologie des reins ou du système génito-urinaire augmentent le risque d'orchite.

Une augmentation soudaine de la température corporelle sur fond de douleur dans le testicule droit caractérise le début du processus pathologique. Les testicules de chaque patient peuvent être malades de différentes manières - ils décrivent des sensations de durée et de caractère différents. Il est à noter que la douleur irradie vers le bas du dos, l'aine et le périnée. Ils sont amplifiés par un changement de position corporelle et toute activité physique. Le testicule droit devient plus grand, au toucher plus dense, sa peau acquiert de la douceur en raison d'un œdème. Frissons accompagnés de maux de tête.

Lors de l'examen d'un patient, le médecin attire l'attention sur le fait que son testicule droit est agrandi, qu'il fait très mal lorsqu'il est pressé. Les tests de laboratoire confirment le diagnostic - une analyse d'urine (générale et pour l'inoculation bactérienne), un frottis de l'urètre, un test sanguin général sont nécessaires. La méthode de diagnostic instrumental est utilisée - l'échographie du scrotum. La biopsie testiculaire est parfois nécessaire.

Un traitement complexe est prescrit pour traiter l'orchite et se débarrasser de la douleur dans le testicule droit. Il vise à éliminer la maladie sous-jacente, est de nature anti-inflammatoire et antibactérienne. On montre au patient le repos au lit. Un bon résultat est observé lors de l'utilisation de la physiothérapie - ce sont la magnéto, l'électro et la thérapie au laser, l'acupuncture, les bains thérapeutiques (boue ou minéraux).

4. Épididymite

L'apparition de douleur dans le scrotum chez un homme - dans le testicule droit, peut être associée au processus inflammatoire dans son appendice. La maladie a un caractère infectieux ou non infectieux, appelée épididymite, plus souvent observée lors d'une activité sexuelle active. L'infection bactérienne est sa principale cause. Les blessures aux testicules, les opérations, l'activité sexuelle promiscueuse et les médicaments peuvent déclencher le processus. Elle est aiguë, chronique ou récurrente..

Confirmer le diagnostic des symptômes:

  • la douleur dans le testicule de droite persiste longtemps, devient plus perceptible lors des selles et à tout mouvement;
  • la température corporelle augmente considérablement, accompagnée de frissons;
  • des ganglions lymphatiques élargis sont visibles dans la région inguinale;
  • il y a des signes d'intoxication du corps;
  • miction pour devenir fréquente;
  • il peut y avoir du sang dans l'urine, une légère décharge de l'urètre.

L'analyse des plaintes du patient, son examen, l'évaluation de la nature de la douleur dans le testicule droit, les signes externes d'épididymite permettent de diagnostiquer la maladie. Des tests de laboratoire sont nécessaires - tests sanguins et urinaires généraux, frottis de l'urètre, méthodes PCR et ELISA. Le patient doit effectuer une échographie et une dopplerographie échographique du scrotum et des organes urogénitaux. En thérapie, des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des antibiotiques, des vitamines, des médicaments absorbables, de la physiothérapie sont utilisés. S'il y a des complications de l'épididymite, un traitement chirurgical est prescrit.

5. Dropsie

Une autre pathologie, lorsque le testicule droit peut être malade - hydrocèle ou hydropisie. Elle peut être de nature primaire, c'est-à-dire qu'elle peut survenir «seule» ou en raison de la présence de raisons de nature secondaire. Ceux-ci comprennent les blessures aux testicules, l'orchite, les infections, les tumeurs du scrotum, l'insuffisance cardiaque et hépatique, les conditions après les interventions chirurgicales. Les charges de force importantes sont les facteurs provoquant l'hydropisie.

Le premier symptôme de la pathologie - un homme remarque que son testicule droit a soudainement augmenté de manière significative et une douleur aiguë est apparue. La température corporelle peut augmenter, des signes d'intoxication apparaissent, une faiblesse, un manque d'appétit.

Pour confirmer la maladie, vous devez contacter un urologue, en son absence - chez un chirurgien. Ils effectuent un examen du patient, une évaluation des symptômes. Le médecin applique la palpation du testicule, du scrotum, de la région inguinale, de la diaphanoscopie, de l'échographie, du diagnostic différentiel. Comment traiter le patient déterminer les caractéristiques du processus pathologique. Les médicaments sont utilisés - décongestionnants, antibactériens, anti-inflammatoires. La menace d'atrophie du testicule droit et de fortes douleurs sont les raisons du choix d'une méthode chirurgicale de traitement.

6. Varicocèle

Les varices du cordon spermatique du cordon spermatique caractérisent une autre pathologie masculine, dans laquelle le testicule droit, la varicocèle, peut faire mal. Dans les premiers stades, il est asymptomatique, il est détecté même avec un tableau clinique développé. Les signes de varicocèle apparaissent généralement à l'adolescence.

Au début de la maladie, la douleur n'est pas prononcée. Renforce avec l'activité physique, pendant les rapports sexuels. Le patient peut remarquer que son testicule droit est enflé et le scrotum de ce côté devient comme abaissé. Parfois, des douleurs sont ressenties dans l'aine, la jambe, le cou. Le scrotum dans la zone de l'emplacement des veines affectées acquiert une forte tubérosité. La douleur est décrite comme une sensation de brûlure, de tiraillement et de démangeaisons dans la zone à problème. Transpiration, difficulté de puissance, diminution du volume de liquide éjaculateur, suspicion d'infertilité.

Pour le diagnostic, un examen du patient est utilisé, une analyse de ses plaintes. Le médecin prescrit une échographie, une échographie Doppler du scrotum et des veines rénales, une diaphanoscopie. Le traitement vise à restaurer la structure et la fonction des vaisseaux sanguins, dans la plupart des cas, la méthode chirurgicale est utilisée.

7. Spermatocèle

Une spermatocèle est une maladie courante du testicule droit, accompagnée de douleur. Son développement se caractérise par l'accumulation de liquide séminal dans le canal de l'épididyme. Un petit kyste se forme ici, le processus ne s'accompagne pas de manifestations vives. À mesure que le néoplasme augmente, les manifestations deviennent perceptibles. La maladie peut être congénitale ou acquise..

Dans la zone du testicule droit, il y a une douleur d'éclatement, de traction. Un sceau apparaît dans le scrotum, il peut être vu en se sentant. Il a une forme claire. Si vous appuyez dessus, la douleur n'augmentera pas. La douleur avec la spermatocèle devient aiguë et constante lorsque la tumeur devient importante. La formation a une forme arrondie, élastique au toucher.

Les principales méthodes de diagnostic pour confirmer la spermatocèle sont la diaphanoscopie et l'examen échographique du scrotum. Pour se débarrasser du kyste du canal de l'épididyme, seule la chirurgie de type mini-invasive est utilisée - la spermatocélectomie. La physiothérapie complète les mesures thérapeutiques, elle est utilisée pendant la période de récupération du patient.

Autres causes de douleur dans le testicule droit

En plus des maladies et situations de base considérées, la douleur peut survenir dans le bon œuf chez l'homme pour d'autres raisons. Les spécialistes les appellent souvent:

  • maladies vénériennes - gonorrhée, syphilis, chlamydia;
  • hernie inguinale située sur le côté droit;
  • l'apparition et le développement de tumeurs de différents types, la formation de kystes sur l'œuf lui-même ou les tissus voisins;
  • cystite et urolithiase;
  • congestion dans le scrotum;
  • abstinence prolongée des rapports sexuels ou leur nature irrégulière;
  • perturbations hormonales;
  • inflammation de la prostate;
  • hypothermie corporelle.

À quel médecin dois-je m'adresser

Que faire en cas de douleur dans le bon œuf? Un homme de tout âge ne doit pas ignorer un symptôme aussi dangereux. Il est nécessaire de clarifier ses causes à l'aide d'études diagnostiques, sur la base desquelles un traitement complexe et strictement individuel est prescrit. Le patient peut prendre rendez-vous avec des médecins dans les spécialités suivantes:

Pourquoi le symptôme ne peut être ignoré, prévention de la douleur testiculaire chez les hommes

Seul un médecin spécialiste peut déterminer de manière fiable pourquoi le testicule droit du patient fait mal. Ce symptôme est alarmant, car les maladies qui l'ont provoqué peuvent détériorer considérablement la qualité de vie d'un homme, entraîner de graves complications, entraîner une perte d'organes, une baisse de la libido et de l'infertilité. Afin d'éviter le développement de telles situations, les médecins recommandent un examen annuel avec des médecins spécialisés. Il est interdit de pratiquer l'auto-diagnostic et l'auto-thérapie en présence de signes de maladies aiguës ou chroniques de la sphère génito-urinaire. Pour toute blessure testiculaire, surtout s'il y a de la douleur après un rapport sexuel ou une activité physique accrue, consultez un médecin d'urgence.

Vous avez trouvé un bug? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Tire les testicules et le bas du dos douloureux

La douleur dans les testicules et le bas du dos peut apparaître chez les hommes à tout âge. La douleur peut être très forte et accompagnée d'un réflexe nauséeux, d'hyperhidrose, provoquer un inconfort psychologique.

Contexte de la douleur testiculaire

La douleur testiculaire peut être due aux conditions suivantes.

  1. Dommages traumatiques au scrotum. En cas d'ecchymose, consultez un spécialiste dès que possible..
  2. Torsion du testicule. La cause de cette condition est encore inconnue, mais les conséquences pour un homme peuvent être très graves. Dans le pire des cas, le testicule peut mourir. L'aide d'un médecin dans cette situation est urgente.
  3. Kyste testiculaire. Il est possible de diagnostiquer un kyste pendant la palpation et à la suite d'un examen échographique. Avec la palpation de la formation, une douleur douloureuse se produit. Un kyste n'est pas dangereux pour un homme. Mais si la douleur apporte de l'inconfort et s'intensifie au fil du temps, il y a des inconvénients lors du déplacement, le néoplasme est retiré chirurgicalement.
  4. Une hernie inguinale peut provoquer des douleurs testiculaires. Dans ce cas, vous devrez certainement consulter un chirurgien.
  5. Dropsie du testicule. Cette maladie est associée à l'accumulation de liquide séreux dans les testicules. La cause de l'hydropisie, en règle générale, est un traumatisme du scrotum et des dommages au système lymphoïde de l'aine ou du bassin.
  6. Varices dans le testicule et le cordon spermatique. Les causes de cette condition sont l'hérédité accablée ou une pression excessive dans les veines situées dans le bassin. Le problème est résolu par une intervention chirurgicale..
  7. Pathologie des reins ou du système urinaire, caractérisée par l'apparition d'une sensation telle qu'une douleur intense dans le bas du dos et les testicules.

L'insatisfaction sexuelle peut également provoquer des douleurs testiculaires. La vie sexuelle régulière est nécessaire à la prévention.

La douleur peut provoquer une infection

Des sensations douloureuses dans les testicules peuvent être déclenchées par la présence des phénomènes pathologiques suivants.

    1. La présence d'infections sexuellement transmissibles. Lorsqu'il est infecté, la douleur dans le testicule se produit assez souvent. Les femmes dans de telles situations ont des douleurs ovariennes. Les mesures de traitement sont prescrites après l'examen et comprennent l'utilisation de médicaments antibactériens spéciaux et d'agents immunomodulateurs..
  1. Le processus inflammatoire dans l'épididyme. Elle se caractérise par des signes tels que des frissons, des mictions fréquentes, une forte augmentation de la température corporelle. Un symptôme important est la lombalgie. En présence de telles manifestations, le médecin prescrit le repos au lit et après l'examen détermine le traitement nécessaire.
  2. Orchite (inflammation des testicules eux-mêmes). Cette maladie est causée par le virus des oreillons. Dans cette situation, les testicules gonflent, le sperme ne se forme pratiquement pas. Le patient note une augmentation significative de la température corporelle, alors qu'il y a une vive douleur aiguë. La douleur est donnée au bas du dos, au périnée et à l'aine. Le médecin peut prescrire des médicaments antibactériens, des analgésiques, des AINS, une hormonothérapie. Des méthodes physiothérapeutiques de traitement sont utilisées, le repos au lit est indiqué.
  3. Le processus inflammatoire dans les vésicules séminales. La cause de la maladie est une infection par une infection purulente. La prostatite chronique et d'autres infections dangereuses peuvent entraîner une inflammation..

Les symptômes de la manifestation des maladies et leur diagnostic

La douleur peut être douloureuse, coupante, terne. Les sensations douloureuses s'intensifient souvent avec le mouvement, la palpation. La douleur peut survenir dans le testicule droit ou dans la gauche ou les deux à la fois. Il est possible d'augmenter la température locale de l'organe malade, tandis que la température de tout le corps sera normale. Parfois, il y a une augmentation du testicule et un durcissement du scrotum. Dans certains cas, les patients se plaignent de nausées, vomissements, faiblesse. Une maladie grave est indiquée par un scrotum élargi..

A la palpation, une tubérosité du testicule est notée. À titre de mesure diagnostique, le médecin peut prescrire:

Le spermogramme est un élément important dans le diagnostic de la maladie

  • analyse sanguine générale;
  • analyse générale de l'urine;
  • spermogramme;
  • échographie;
  • imagerie par résonance magnétique;
  • biopsie testiculaire.

Pour éliminer la douleur dans le bas du dos et les testicules, vous devez en connaître clairement la cause. leur cause. Un point important est de demander plus tôt un avis à un andrologue ou à un urologue. Les spécialistes prescrivent l'examen nécessaire et, en fonction de ses résultats, choisissent les méthodes de traitement.

Pour prévenir l'apparition de douleurs, il est recommandé de mener une vie saine et active, de suivre une alimentation équilibrée, d'utiliser des contraceptifs lors des rapports sexuels.

Causes des maux de dos

Douleur causée par un déplacement vertébral

La lombalgie ne passe pas toujours aux testicules. Le plus souvent chez les hommes, elle est causée par un surmenage, un effort physique excessif et une absence prolongée de toutes sortes de mouvements. Dans tous les cas, une consultation avec un spécialiste est nécessaire.

Les causes de la douleur dans le bas du dos peuvent être différentes.

  1. Fracture de la colonne vertébrale. Cela peut se produire en frappant le dos ou en tombant fortement sur vos pieds..
  2. Crampe. Survient à la suite de mouvements brusques ou lors de la levée de poids.
  3. Scoliose.
  4. Ostéochondrose et toute partie du dos. Conduit inévitablement à la douleur et à la congestion dans le bas du dos.
  5. Dommages au disque entre les vertèbres. La maladie est une conséquence de l'ostéochondrose.
  6. Spondylarthrose. Dommages aux articulations entre les vertèbres. De plus, la maladie est toujours chronique.
  7. L'apparition de néoplasmes bénins et malins, à la suite de laquelle une douleur peut survenir dans les testicules et le bas du dos.
  8. Tuberculose vertébrale.
  9. Accident vasculaire cérébral. De plus, dans la plupart des cas, le bas du dos fait mal.
  10. Douleur irradiante dans le testicule droit ou le bas du dos. La douleur peut résulter de dommages à d'autres organes..

La cause de la douleur dans la région lombaire, accompagnée d'une lourdeur dans les testicules, peut être une maladie de la colonne vertébrale ou de la région urogénitale. Si une douleur dans le bas du dos est ressentie légèrement en dessous des côtes, le patient peut avoir des coliques rénales. Des pierres ou du sable dans les reins ou la vessie peuvent provoquer des douleurs d'un côté ou de l'autre de la colonne vertébrale.

Avec une douleur dans le bas du dos, accompagnée de fièvre, la cause peut être une maladie urologique. Dans tous les cas, vous devez consulter un spécialiste. Il est impossible de retarder le diagnostic avec de tels symptômes, car cela peut entraîner des conséquences désagréables et assez graves.

La douleur dans les testicules chez les hommes se produit avec diverses maladies qui surviennent dans ce domaine. Ce symptôme est indiqué par des pathologies à évolution chronique.

En plus de l'inconfort physique, les douleurs douloureuses entraînent également une douleur psychologique, qui sera suivie d'une dysfonction érectile secondaire psychogène.

Quelles maladies s'accompagnent de douleurs tiraillantes?

Le dessin de la douleur dans les testicules indique un processus lent ou une maladie chronique. Souvent, un symptôme survient après l'hypothermie, lorsque le syndrome de la douleur tirante est complété par un écoulement blanchâtre de l'urètre, une défaillance de la fonction érectile. L'inconfort s'intensifie pendant la miction.

Pour une abstinence prolongée des rapports sexuels, une douleur de traction se produit également, une sensation de lourdeur dans le scrotum, qui se manifeste à la suite de l'accumulation de sang dans le corps caverneux. L'inconfort se produit lors du premier rapport sexuel après l'éjaculation. Aucun effet pathologique sur la fonction érectile ne se produit.

Parmi les maladies provocatrices, il convient de souligner la varicocèle - une pathologie qui se développe dans le domaine du plexus sphénoïde du cordon. La douleur douloureuse s'intensifie avec le temps, il y a une peau bleue du scrotum, qui est causée par une violation de la circulation sanguine dans ce département.

Autres causes de douleur

Les autres causes de gêne persistante et de tiraillement comprennent:

  • blessure au nerf spinal;
  • la présence d'une tumeur selon le type de tumeur (maligne ou bénigne);
  • processus inflammatoire dans le tissu testiculaire (dangereux par le développement de l'infertilité);
  • présence d'une hernie inguinale.

Une blessure tout aussi fréquente de traction de la douleur testiculaire est sa blessure, qui se produit souvent chez les athlètes.

Il n'est pas rare de diagnostiquer un symptôme de prostatite, qui a un caractère lent, et de maladies sexuellement transmissibles.

Symptômes associés

Si une maladie spécifique se développe, la douleur dans les testicules ne sera pas le seul symptôme..

Les manifestations cliniques connexes comprennent:

  • inconfort accru, irradiation de la douleur dans les zones voisines (par exemple, inconfort dans le bas de l'abdomen et le bas du dos) lors de la sensation du testicule, en position assise, pendant la course;
  • gonflement et augmentation de la taille du scrotum d'un côté (ou des deux);
  • hyperémie de la peau;
  • changement dans la structure du scrotum, asymétrie;
  • symptômes d'intoxication généraux: syndrome de nausée-vomissement, fièvre;
  • présence de compactage, gonflement par type de tumeur.

Pour identifier la cause de la douleur de dessin dans l'organe génital masculin, vous devez consulter un médecin qui vous prescrira les mesures de diagnostic nécessaires.

Comment diagnostique-t-on un médecin?

Tout d'abord, le médecin recueille des informations sur l'âge de l'inconfort, sa nature, l'intensité de la manifestation et les symptômes associés. Ensuite, la palpation de la zone affectée et des zones suivantes est effectuée: pénis, aine, cavité abdominale.

Les mesures de diagnostic en laboratoire comprennent:

  • Analyse d'urine;
  • test sanguin;
  • frottis urétral pour examen.

Des études instrumentales sont également menées, parmi lesquelles des diagnostics échographiques, qui permettent de déterminer le niveau de flux sanguin dans les testicules.

Une telle étude est également menée pour examiner l'état d'autres zones, par exemple, les organes de la région abdominale. L'échographie dans les testicules montrera des abcès, des varicocèles, des néoplasmes de type tumoral.

En présence d'un syndrome de douleur tirante dans le scrotum, une analyse nucléaire est prescrite à l'aide d'un colorant radioactif, qui est injecté à l'aide d'un cathéter veineux. Un tel événement permet d'identifier la torsion testiculaire..

Comment traiter un symptôme

Le médecin à contacter pour une douleur douloureuse dépend de la cause profonde du symptôme. Tout d'abord, vous devez consulter un urologue, qui, si nécessaire, consultera un autre spécialiste.

Le traitement de l'inconfort est déterminé en tenant compte de la maladie primaire. Il n'est pas nécessaire de supporter la douleur, car ce n'est qu'avec le début d'un traitement approprié que l'on peut espérer un pronostic favorable et un rétablissement rapide.

Si le diagnostic d'inflammation est posé, des antibiotiques sont prescrits. Le type de médicament est déterminé après identification de l'agent pathogène et en fonction des résultats d'une étude sur sa sensibilité aux médicaments. Vous pouvez éliminer les symptômes de l'inflammation avec des médicaments anti-inflammatoires..

L'une des maladies les plus dangereuses des organes génitaux masculins est le cancer. Afin d'éviter la propagation des cellules tumorales à d'autres organes, une intervention chirurgicale est effectuée, au cours de laquelle le néoplasme et le testicule sont retirés. Si les métastases ne peuvent être évitées, chimiothérapie ou radiothérapie.

Si des varices (varicocèle) ont été diagnostiquées, une opération appropriée est effectuée. La torsion est également traitée par chirurgie.

Prévention de la douleur

Hélas, il est impossible d'empêcher complètement l'apparition de malaises douloureux. La seule chose que vous pouvez faire est de prendre des mesures préventives contre les maladies symptomatiques.

Les mesures préventives comprennent:

  • prévention des blessures au scrotum (par exemple, lorsque vous faites du sport, utilisez un appareil de protection spécial);
  • la prévention de l'infection par une maladie sexuellement transmissible en contrôlant l'activité sexuelle, l'utilisation de contraceptifs barrières;
  • visite en temps opportun chez le médecin pour une vaccination préventive (en particulier avec le vaccin CPC, qui minimise les risques de développer des oreillons et une orchite virale);
  • visites de suivi chez le médecin pour identifier les tumeurs de type tumoral et commencer en temps opportun leur traitement.

Il est également nécessaire de s'assurer que les sous-vêtements de tous les jours sont faits d'un matériau de qualité, confortable, ne frottent pas et ne serrent pas le scrotum. Il n'est pas nécessaire de permettre l'hypothermie, ce qui n'est pas le meilleur moyen d'affecter l'état de tous les organes et systèmes.

Conclusion

Les médecins mettent en garde! Statistiques choquantes - arrêtées, plus de 74% des maladies de la peau - un signe d'infection par des parasites (Acacida, Giardia, Toccocapa). Les scintillements infligent une teinte circulaire d'un organisme, et le premier souffre de notre système imminent, qui doit être protégé de diverses maladies. Le directeur de l'Institut de parasitologie a partagé un secret, afin de se débarrasser rapidement d'eux et de nettoyer leur peau, il s'avère tout à fait... Lire la suite...

Toute maladie peut être guérie si elle est diagnostiquée au stade initial de développement. Par conséquent, il n'est pas nécessaire d'automédication, mais vous devez consulter un médecin au premier inconfort.

Quelles maladies la douleur des testicules dans la jambe

Très souvent, les patients qui se tournent vers le médecin se plaignent de douleurs dans l'aine et du fait que la douleur dans le testicule donne à la jambe. Un symptôme similaire est ressenti par des milliers d'hommes. Les testicules sont un organe important du système reproducteur masculin. Dans les gonades mâles, la production de spermatozoïdes et la synthèse de l'hormone testostérone se produisent. Les testicules sont situés dans le scrotum. Le syndrome douloureux indique le plus souvent une maladie inflammatoire des organes génitaux. Quelles maladies y a-t-il des douleurs dans le scrotum et comment s'en débarrasser?

Causes de la douleur testiculaire

La douleur à l'aine à gauche ou à droite est une plainte courante chez les hommes lorsqu'ils consultent un médecin. Les personnes de tout âge peuvent souffrir de cette maladie. Le plus souvent, un symptôme similaire est observé chez les personnes ayant une vie sexuelle irrégulière ou souffrant de maladies inflammatoires. La douleur à l'aine est un symptôme des maladies infectieuses suivantes:

  • orchite (inflammation du testicule);
  • épididymite (inflammation du cordon spermatique);
  • prostatite aiguë ou chronique;
  • maladies sexuellement transmissibles.

Si la douleur à l'aine s'étend jusqu'à la jambe, la cause peut être une torsion du cordon spermatique, une contusion du testicule ou une compression, une varicocèle, une hydrocèle, une spermatocèle, une tumeur bénigne ou maligne, une hernie dans l'aine.

La cause la plus fréquente de douleur aiguë s'étendant à la jambe est une blessure. En son absence, vous devez immédiatement consulter un médecin (andrologue ou urologue). De nombreuses maladies en l'absence de soins en temps opportun conduisent à une altération de la fonction sexuelle et même à l'infertilité.

Douleur dans l'inflammation testiculaire

Si le scrotum fait mal, cela peut indiquer le développement d'une orchite. L'orchite elle-même se développe assez rarement. Dans la plupart des cas, une inflammation secondaire est observée dans le contexte des oreillons ou d'un traumatisme. On distingue les causes d'orchite suivantes:

  • évolution compliquée de la grippe ou de la pneumonie;
  • oreillons;
  • blessure aiguë;
  • brucellose;
  • vésiculite;
  • épididymite;
  • prostatite;
  • urétrite.

L'apparition de douleur chez les enfants est le plus souvent causée par les oreillons. Il existe une orchite aiguë et chronique. La forme aiguë de la maladie est caractérisée par des douleurs dans le testicule, une hypertrophie du scrotum, des rougeurs, de la fièvre, de la fièvre, une sensibilité du testicule pendant la palpation. La douleur est le plus souvent unilatérale. Elle est capable de donner dans la jambe, le sacrum, le bas du dos.

Dans l'orchite chronique, la douleur peut être absente. Avec une exacerbation, la course ou la marche rapide peut provoquer de la douleur. L'orchite est dangereuse car elle peut provoquer une atrophie testiculaire et une infertilité..

Tumeurs malignes et bénignes

L'inconfort dans la région de l'aine peut être un signe de néoplasme. Les tumeurs malignes les plus dangereuses. Dans la structure globale, ils représentent 2% de tous les cas de néoplasmes malins chez l'homme. Le taux d'incidence le plus élevé est observé chez les hommes âgés de 25 à 35 ans. On distingue les types de tumeurs malignes suivants:

  • séminome;
  • tératome;
  • cancer des cellules embryonnaires;
  • chorioncarcinome.

Ces dernières années, l'incidence de cette pathologie a augmenté. On distingue les facteurs de risque suivants pour le développement de tumeurs:

  • l'hérédité accablée;
  • testicule non descendu dans le scrotum;
  • Syndrome de Klinefelter;
  • mauvaise nutrition;
  • exposition à des cancérogènes;
  • facteurs professionnels nocifs.

Les symptômes locaux du cancer comprennent des douleurs dans le scrotum et le bas-ventre et des grumeaux. Un syndrome douloureux est observé chez un patient sur quatre. Lors de la compression des intestins, des uretères ou des racines nerveuses, d'autres symptômes peuvent être observés (constipation, ballonnements, dysurie, douleurs dorsales et lombaires).

Autres causes de douleur

Des sensations désagréables dans l'aine à gauche ou à droite peuvent être une manifestation d'épididymite. Cette maladie est caractérisée par une inflammation de l'épididyme. Très souvent, la cause de cette pathologie est la prostatite et la vésiculite. Peut-être le développement d'une inflammation après la stérilisation et des blessures traumatiques du bassin. L'épididymite aiguë est la plus rapide. Avec elle, la température corporelle augmente fortement à 39-40 degrés, il y a un syndrome de douleur aiguë, un gonflement et une rougeur du scrotum. La douleur présente les caractéristiques suivantes:

  • est tranchant, tirant ou paroxystique;
  • peut donner au périnée et à la jambe;
  • amplifié en soulevant les jambes et tout autre mouvement.

Les autres causes de douleur à l'aine comprennent la torsion testiculaire. Dans cette condition, une inversion du cordon spermatique est observée, contre laquelle l'approvisionnement en sang du testicule est perturbé. Cette condition nécessite des soins d'urgence. Avec la torsion, la douleur peut être si intense qu'elle entraîne une perte de conscience. Il est souvent associé à des nausées et des vomissements. La cause de la douleur peut être la prostatite..

Dans la prostatite chronique, la douleur est douloureuse, terne, localisée dans l'aine ou le périnée. Souvent, les patients sont préoccupés par la douleur dans le bas-ventre.

Mesures diagnostiques et thérapeutiques

Une aide en cas de douleur intense dans le testicule est fournie après un diagnostic. Le diagnostic comprend une enquête auprès des patients, la palpation du scrotum, un examen rectal numérique, un test sanguin et urinaire général, un frottis pour la présence d'IST, une échographie de la prostate et du scrotum, une imagerie par résonance magnétique, une analyse de la sécrétion de la prostate. Pour exclure une pathologie maligne, une biopsie est réalisée..

Le traitement dépend de la pathologie sous-jacente. Dans la prostatite infectieuse aiguë, des antibiotiques sont prescrits (fluoroquinolones ou pénicillines), des analgésiques du groupe des AINS (Ibuprofène, Diclofénac). Avec la prostatite congestive, il est nécessaire de normaliser la vie sexuelle. Lorsque les testicules sont tordus, une détorsion manuelle est effectuée ou une opération est organisée. Si la jambe et le testicule font mal sur le fond de la tumeur, une chirurgie et une chimiothérapie sont effectuées. Ainsi, la douleur dans le scrotum est la raison de contacter un urologue ou un andrologue et un examen approfondi. Pas besoin d'automédication.

Comment agir si le mal de dos cède à l'aine: causes de la douleur

La douleur dans la colonne lombaire irradie souvent vers la région inguinale.

Il y a beaucoup de raisons pour de tels «lumbago», et chacun d'eux est le signal d'une maladie grave des organes internes ou d'un mauvais fonctionnement du système musculo-squelettique.

Troubles musculo-squelettiques

La douleur à l'aine n'est pas nécessairement un signe de processus destructeurs et inflammatoires dans les articulations pelviennes ou le sacrum.

Localisée dans la région lombaire, elle peut irradier vers l'aine et provoquer des sensations douloureuses très désagréables. Les raisons peuvent être de la nature suivante:

  • Changements dégénératifs-dystrophiques dans la colonne vertébrale inférieure. La douleur dans le bas du dos donne dans l'aine avec une ostéochondrose du lombo-sacré. Lorsque la tension musculaire, il y a d'abord une "croix" dans le dos, puis cède à l'aine.
  • Arthrose de la hanche affectant un ou les deux os. Le plus souvent, les femmes après quarante ans en souffrent. La douleur à l'aine et au bas du dos est le principal symptôme de cette maladie..
  • Sténose vertébrale. Le rétrécissement pathologique du canal résulte de la croissance des os, du cartilage et des tissus mous dans l'espace occupé par les racines nerveuses et la moelle épinière.
  • Nécrose aseptique de la tête fémorale. Une maladie dangereuse qui peut se développer en quelques jours. La plupart du temps, les jeunes hommes en sont affectés (jusqu'à 45 ans). La douleur dans le dos donne dans l'aine et cette condition peut durer toute la nuit.
  • Inflammation des tendons fémoraux (trochantérite). Il survient chez les femmes pendant la ménopause, lorsque le corps subit des perturbations hormonales, les muscles sont affaiblis. La douleur est localisée dans le bas du dos, l'extérieur de la cuisse et l'aine..
  • Syndrome de piriforme Une maladie pathologique de nature unilatérale ou bilatérale. Il apparaît le soir ou avec des mouvements et des charges soudaines. Lieu de localisation - lombaire, aine et fesses.
  • Polymyalgie rhumatismale. Il est rare, principalement chez les femmes de plus de cinquante ans. La douleur dans le bas du dos donne dans l'aine à droite ou à gauche, les épaules, le dos, les hanches et les fesses «mal». Il y a une forte faiblesse.

L'inflammation des articulations pelviennes est également à l'origine de processus destructeurs dans le système musculo-squelettique.

En plus de ces maladies possibles de la colonne vertébrale, du sacrum et du bassin, une douleur caractéristique dans la région inguinale peut causer de graves problèmes dans le travail des organes internes.

Troubles des organes internes

Avec une plainte à l'hôpital au sujet d'une situation où la douleur de la région du dos irradie vers l'aine, de nombreux patients viennent.

Dans la plupart des cas, les symptômes sont très similaires. La cause de ce problème peut être des maladies des organes internes:

  • L'accumulation d'urine dans les reins à la suite d'une pierre bloquant la lumière de l'uretère provoque des coliques, provoquant l'aine. Le plus souvent, les symptômes apparaissent le matin (avant la miction) ou la nuit. Signes concomitants de lithiase urinaire - faiblesse, nausées, bouche sèche, parfois vomissements.
  • Inflammation du petit ou du gros intestin. Il peut être accompagné de ballonnements, de diarrhée, de vomissements, de fièvre et de perte d'appétit. C'est souvent contagieux. Les sensations désagréables sont localisées dans l'abdomen, le bas du dos et passent dans la région inguinale.
  • Les maladies gynécologiques de nature inflammatoire, les kystes, la prostatite, l'appendicite, la pancréatite (inflammation du pancréas) peuvent provoquer des douleurs à l'aine et des maux de dos de force et d'intensité variables.

La situation avec des problèmes de dos n'augure rien de bon. Très rarement, une douleur peut survenir à la suite d'un surmenage normal ou d'une fatigue..

Pour établir la cause exacte et commencer le traitement, il est nécessaire de diagnostiquer correctement la maladie.

Que faire avec la douleur

Tout d'abord, vous ne pouvez pas vous auto-soigner. Une alarme a été reçue et une action urgente est requise. Il convient de contacter immédiatement un spécialiste et de subir l'examen nécessaire. Il pourrait être:

  • Échographie des organes internes, tests sanguins et urinaires.
  • Imagerie par résonance magnétique de la colonne vertébrale ou du bassin.
  • Tomodensitométrie du lombo-sacré.
  • Radiographie des articulations et de la colonne vertébrale inférieure.

Après un diagnostic et un examen approfondis, le médecin pourra prescrire un traitement efficace.

Les principaux groupes de médicaments: anti-inflammatoires, analgésiques, analgésiques, antibiotiques pour les dommages aux organes internes, chondroprotecteurs pour les troubles musculo-squelettiques, onguents externes.

L'automédication ne peut qu'aggraver la situation et provoquer de nombreux effets secondaires. Par conséquent, en cas de douleur dans le dos, vous devez immédiatement contacter un spécialiste.

Aimé? Etudiez ensuite ces matériaux:

Les testicules chez les hommes font mal. Qu'est ce que ça pourrait être?

On pense que la douleur dans les testicules, ou testicules, qui donne généralement dans le bas-ventre chez les hommes, est la plus sévère qu'une personne puisse ressentir. Cela est dû à la sensibilité particulière de cet organe du corps masculin. Que peut présager ces sensations désagréables chez l'homme?

Ce qu'il faut chercher

Les symptômes et le traitement immédiat d'un homme par un médecin peuvent inclure les symptômes suivants:
  1. douleur aiguë et, surtout, soudaine dans le bas-ventre ou dans les testicules;
  2. dessiner une douleur sans cause dans les mêmes zones;
  3. sensation de frissons, froid dans tout le corps, fièvre, nausées;
  4. douleur accrue en touchant l'aine;
  5. déformation de la taille, de la forme, de la surface d'un ou des deux testicules;
  6. très longue, plus d'une heure, période de récupération après leur blessure.

Qu'est-ce que ça veut dire

Il est assez difficile de déterminer immédiatement ce qui, chez l'homme, provoque une douleur dans les testicules ou le bas-ventre. Il existe une liste de causes possibles pouvant provoquer les symptômes répertoriés.
Tout homme sait qu'une douleur intense est causée par un coup ou une ecchymose accidentelle des testicules. Cependant, cela ne dure pas très longtemps, mais si l'effet traumatique se répète trop souvent, la douleur peut augmenter et la condition elle-même est lourde de complications.

De nombreuses maladies virales, infectieuses et sexuellement transmissibles peuvent provoquer des douleurs testiculaires:

Dans le cas des MST, la douleur peut être accompagnée de divers écoulements de l'urètre. S'il y a un soupçon qu'un homme aurait pu contracter une MST, il devrait contacter immédiatement un dermatovénérologue..

La douleur testiculaire peut également être causée par des complications après les oreillons (oreillons). Cette condition est appelée orchite et nécessite un traitement urgent. L'orchite s'accompagne non seulement de douleurs dans les testicules, mais également d'une augmentation de la température, d'un gonflement, puis d'une diminution de la taille des testicules. Il s'agit d'une condition très dangereuse, lourde de perte de fonction sexuelle et reproductive chez les hommes..

Une autre raison de cette douleur spécifique est l'épididymite, ou le processus inflammatoire dans les appendices des testicules. Dans ce cas, la douleur peut être très forte et aiguë, irradiant vers le bas de l'abdomen. La taille des testicules augmente considérablement. La température corporelle augmente. Il y a des problèmes de miction.

Si un homme a remarqué l'un de ces symptômes, il est important pour lui de consulter d'urgence un médecin car l'une de ces maladies, en l'absence de traitement adéquat, menace l'infertilité.

Avertisseurs dangereux

La douleur dans le scrotum, qui s'étend jusqu'au bas de l'abdomen, peut être causée par un certain nombre d'autres raisons telles que: hernie inguinale, hydrocèle (la soi-disant hydropisie), varices à l'intérieur du cordon spermatique, etc..

Chacune de ces maladies nécessite un traitement compétent par un professionnel..

Une maladie encore plus dangereuse - la prostatite, peut également être accompagnée d'un homme souffrant de fortes douleurs dans le bas-ventre ou dans le scrotum lui-même. Malheureusement, aux tout premiers stades de développement, la prostatite ne se manifeste presque jamais. S'il y a déjà une douleur de traction intense dans le scrotum ou dans le bas-ventre, cela signifie que la maladie est passée à un stade de développement plus sévère.

La prostatite est une maladie très grave associée à une altération de la fonction de l'ensemble du système génito-urinaire. Dans ce cas, l'homme perd la capacité de mener une vie sexuelle normale et, en général, la santé générale.

Ne négligez pas la probabilité d'une maladie encore plus dangereuse - le cancer de la prostate, il est donc nécessaire de contacter un médecin avec tous ces symptômes!

Le testicule d'un homme fait mal

Si le testicule d'un homme fait mal, il est nécessaire de consulter un spécialiste, car ce symptôme peut indiquer le développement d'un processus pathologique. La douleur dans le bas du corps peut être très forte, ce qui est associé à la sensibilité de cette zone. Parfois, d'autres symptômes se joignent à la douleur, ce qui prive complètement l'homme et lui fait craindre pour sa santé et sa vie..

Pourquoi ressentez-vous de la douleur

Ces douleurs dérangent le plus souvent les hommes adultes, bien que parfois les enfants en souffrent. Ces sensations peuvent avoir une nature différente: la douleur peut être tiraillante, donner au bas du dos, vive, forte, douloureuse, le testicule peut gonfler. Quelle que soit la gravité du symptôme, un tel inconfort n'est pas considéré comme normal. Dans ce cas, seul un spécialiste identifiera la cause des violations et prescrira un traitement.

Le testicule d'un homme peut faire mal pour diverses raisons. Certains d'entre eux sont pathologiques..

Blessures et dommages mécaniques

Le testicule fait souvent mal si un coup ou une ecchymose a été infligé. De là, il y a une douleur aiguë, qui passe progressivement d'elle-même. En cas de blessure grave, cette partie du corps peut faire si mal qu'un homme ressent un choc douloureux et s'évanouit..

La couture ou la coupure de la douleur nécessite une attention médicale immédiate. Les conséquences d'un manque de traitement en temps opportun peuvent être l'infertilité ou la perte d'organes.

Épididymite

Dans le testicule gauche ou à droite, ainsi que sous les testicules, il peut être douloureux en raison du développement d'une inflammation des appendices. Dans ce cas, un gonflement et une douleur intense se produisent. Cela se produit si une infection bactérienne pénètre dans l'épididyme - un tube à l'intérieur du scrotum derrière le testicule. L'apparence des organes reste absolument normale, les principaux symptômes de la maladie sont la douleur et l'enflure des tissus. Une telle maladie est appelée épididymite..

Nos lecteurs recommandent

Notre lecteur régulier s'est débarrassé de PROSTATITE par une méthode efficace. Il l'a testé sur lui-même - le résultat est à 100% - l'élimination complète de la prostatite. Il s'agit d'un remède naturel à base de miel. Nous avons vérifié la méthode et décidé de vous la conseiller. Le résultat est rapide. MÉTHODE EFFICACE.

Des violations se développent en raison de l'ingestion d'un gonocoque ou d'une chlamydia dans l'épididyme. Pour la même raison, une urétrite peut se développer..

La douleur avec cette pathologie survient le plus souvent avec une forte excitation sexuelle, ce qui contribue au mouvement de l'urine infectée vers l'appendice. Dans cette condition, l'épididyme et le testicule lui-même sont douloureux.

La maladie peut se développer non seulement chez les jeunes hommes, mais aussi chez les personnes âgées, en particulier dans le contexte de la prostatite. Dans ce cas, les bactéries pénètrent dans l'appendice à partir de la prostate infectée..

La douleur dans les testicules d'un homme atteint de prostatite et d'épididymite s'accompagne de douleur et de sensation de brûlure pendant la miction. D'autres symptômes désagréables sont possibles..

L'épididymite peut entraîner une augmentation de la taille et de la sensibilité des testicules. Les symptômes augmentent progressivement et la douleur atteint son apogée plusieurs jours après le développement de l'inflammation..

Prostatite

Dans certains cas, avec la prostatite, les testicules font mal. Le plus souvent, avec une inflammation de la prostate, cela fait mal dans le périnée, mais parfois, il fait mal aux organes voisins. Si en même temps un testicule fait mal, alors c'est normal pour la prostatite.

Les spasmes avec inflammation de la prostate irradient souvent vers les organes génitaux et la région pubienne. Une telle douleur peut être paroxystique aiguë. Comment la douleur intense dans les testicules avec prostatite dépend de la gravité de la maladie.

En cas de prostatite chronique, le bas du dos et les testicules font mal, en présence de complications avec stagnation purulente. Des symptômes surviennent également tels que l'incapacité à vider la vessie, la fièvre, la faiblesse et l'anurie. La douleur dans les testicules chez les hommes atteints de prostatite est plus souvent perturbée par des formes avancées de la maladie.

Torsion testiculaire

Des sensations douloureuses de nature aiguë peuvent indiquer une torsion testiculaire. Souvent, des vomissements sévères se produisent. Les causes exactes de ce phénomène sont inconnues. Il y avait une supposition que le problème se produit en raison de l'augmentation de l'activité physique, mais cela peut également se produire dans un rêve, donc cette hypothèse a été annulée.

La torsion se produit lorsque l'organe est tordu le long de son propre axe. À cause de ce:

  • le cordon spermatique est tordu;
  • le flux sanguin vers l'organe est perturbé;
  • vas deferens.

Il est très important dans cette situation de fournir les premiers soins à temps, car le testicule tordu peut mourir.

Le problème survient généralement chez les adolescents, mais il existe des situations où des problèmes similaires se produisent chez les hommes adultes.

Ayant ressenti les symptômes, la plupart des patients se rendent immédiatement à l'hôpital car la douleur est trop forte. Mais dans certains cas, l'inconfort n'est pas si prononcé. Cela fait penser à l'homme que tout passera par lui-même. En conséquence, le testicule meurt. Mais si la circulation sanguine est rétablie dans les premières heures après le début de la douleur, la probabilité de sauver les glandes sexuelles sera élevée. Une visite chez le médecin dans un jour ou deux, après une torsion, laisse peu de chance de maintenir les fonctions normales du corps.

Inflammation testiculaire

Parfois, la douleur dans la zone des testicules indique le développement d'un processus inflammatoire dans les testicules. Cette maladie est appelée orchite, et le plus souvent c'est une complication des oreillons. Le danger de la maladie est qu'elle peut conduire à l'infertilité.

L'inflammation se développe lorsqu'un virus qui infecte les glandes salivaires se propage aux testicules. 30% des patients atteints d'oreillons développent par la suite une orchite. Une lésion peut affecter les deux testicules..

Le quatrième jour après l'apparition des symptômes des oreillons, les glandes sexuelles commencent à gonfler et à faire mal. L'inflammation continue de se développer pendant une semaine, l'organe peut gonfler considérablement, mais diminue progressivement. Le testicule affecté sera plus petit que sain et la productivité des spermatozoïdes diminuera également, mais le deuxième testicule ne perd pas sa capacité de fertilisation.

Même la défaite des deux testicules ne provoque pas toujours l'infertilité, si le traitement est commencé à temps, jusqu'à ce que les organes se soient complètement atrophiés. Pour prévenir le développement de cette maladie, il est recommandé de se faire vacciner contre les oreillons.

Abstinence sexuelle prolongée

La douleur douloureuse dans les testicules chez les hommes se produit souvent en raison de l'insatisfaction.

Pendant l'excitation, le sang s'accumule dans le pénis et les testicules. Si le processus ne se termine pas par l'éjaculation, une douleur testiculaire peut survenir. La santé peut s'améliorer après la masturbation ou les rapports sexuels. Si un homme se masturbe ou fait l'amour, mais que la douleur ne disparaît pas, cela vaut la peine de se faire examiner, peut-être que le problème est dans un autre.

Varicocèle

Cette maladie est caractérisée par des varices dans les testicules. Dans ce cas, une gêne dans le testicule gauche peut être ressentie. Le développement de la maladie est facilité par une augmentation de l'activité physique et des troubles circulatoires. Pour des raisons inconnues, l'œuf de gauche est plus susceptible de souffrir..

Dans ce cas, la douleur dans le testicule gauche peut être accompagnée d'un changement de couleur de l'organe en raison d'une altération du flux sanguin, il est également possible d'omettre l'augmentation de la taille des testicules.

Les fonctions normales des organes ne peuvent être restaurées qu'en retirant ou en bandant la veine dilatée..

Néoplasmes

Dans le testicule gauche, dans les premiers stades de développement du problème, un homme peut ne ressentir aucune manifestation. Certains ont un peu mal ou tirent le testicule gauche, l'inconfort dans les testicules augmente pendant l'intimité ou pendant l'effort physique et les fonctions organiques sont altérées. S'il s'agit d'un kyste, il y a des douleurs de traction dans les testicules chez les hommes.

Le pronostic dépend de la rapidité du traitement. La façon la plus efficace de résoudre le problème est la chirurgie.

Hernie inguinale

Cette maladie se développe lorsque les organes abdominaux traversant le canal inguinal dépassent la paroi abdominale. Les sensations désagréables dans le bas-ventre chez l'homme, une sensation de lourdeur et d'inconfort lors de la marche sont les principales manifestations de la maladie. Dans ce cas, le testicule gauche fait mal en raison de la transmission du cordon spermatique. Inconfort dans le bas de l'abdomen pire lors du déplacement.

Hydropisie

Avec cette maladie, une accumulation de liquide se produit dans la membrane des testicules. Il s'agit d'une maladie courante qui peut survenir chez les adultes et les enfants. Le traitement consiste à percer et à éliminer l'excès de liquide.

Troubles circulatoires

Si un homme a des testicules douloureux et un bas-ventre, il peut y avoir un problème de troubles circulatoires dans cette partie du corps. Des lésions vasculaires, la gangrène Fournier, dans laquelle le périnée ou le tissu du scrotum meurent complètement ou partiellement, peuvent provoquer de tels symptômes..

Nerf pincé

Le testicule gauche peut être malade avec des blessures au bas de la colonne vertébrale. Cela entraîne un pincement ou une compression du nerf, ce qui provoque des sensations désagréables dans les testicules et dans la colonne lombaire. En même temps, le dos fait mal, l'inconfort peut donner au côté gauche.

Quand faut-il un médecin?

Afin d'éviter des conséquences graves pour la santé et la vie, il est urgent de consulter un spécialiste dans de tels cas:

  1. Si le testicule gauche est enflé et douloureux. Cela peut indiquer le développement d'une varicocèle, d'une hydrocèle, d'une inflammation et d'autres problèmes..
  2. Si la douleur est causée par le toucher des testicules.
  3. Il y a eu un changement dans la taille, la forme ou la structure du pénis.
  4. Soudain, une vive douleur aiguë est apparue dans le testicule et le bas-ventre.
  5. Sensations désagréables dans le scrotum et les symptômes augmentent progressivement.
  6. Douleur accompagnée de nausées, de vomissements et de fièvre.
  7. Si après une blessure, la condition ne se normalise pas dans l'heure.
  8. Lorsqu'une bosse sur le testicule a été trouvée lors de la palpation des testicules, douloureuse ou indolore.

Très souvent, les hommes éprouvent des douleurs testiculaires en cas de développement d'une maladie grave. Par conséquent, n'hésitez pas à retarder le traitement dans tous les cas. Une thérapie en temps opportun aidera à éviter les conséquences..

Comment fait-on un diagnostic?

Si le bas du dos et les testicules sont douloureux, un inconfort est causé au bas de l'abdomen ou tout autre inconfort s'est produit dans cette partie du corps, vous devez contacter un urologue. Le diagnostic commence par les procédures suivantes:

  • palpation du scrotum;
  • examen rectal;
  • examen général du sang et de l'urine.

Un examen plus approfondi peut consister en ces procédures spécifiques:

  1. Macroscopie de frottis urétral.
  2. Analyse de la sécrétion de prostate.
  3. PCR pour identifier l'agent causal de l'infection.
  4. Spermogramme.
  5. Coprogramme.
  6. Recherche bactériologique.
  7. Échographie génitale.

L'échographie est la façon la plus courante de déterminer exactement pourquoi une sensation désagréable s'est produite..

Dans le cas où les procédures de diagnostic prescrites n'ont pas permis d'identifier la cause des écarts, le patient a besoin d'une consultation d'un proctologue et d'un neurologue.

Que faire avec la douleur dans les testicules

Un spécialiste ne peut prescrire un traitement approprié qu'après avoir clarifié pourquoi la douleur dans les gonades est apparue. Que faire dans ce cas sera demandé, selon la raison. Le traitement est le suivant:

  • avec de tels problèmes, les organes du scrotum doivent être au repos. Pour ce faire, un homme doit se conformer au repos au lit. Des sous-vêtements de fixation doivent également être portés pour soutenir les organes;
  • en présence de maladies inflammatoires, déterminer le type d'agent pathogène, prescrire des médicaments antibactériens et anti-inflammatoires. Dans ce cas, l'inconfort peut persister pendant un certain temps même après l'élimination de la maladie;
  • avec le cancer des testicules, l'organe affecté est retiré pour éviter la propagation du processus malin dans tout le corps. En présence de métastases dans d'autres organes, les ganglions lymphatiques sont enlevés, la radiothérapie ou la chimiothérapie;
  • en cas de torsion, le cordon spermatique se déroule et rétablit le flux sanguin, mais uniquement en cas de besoin;
  • avec une douleur intense causée par la varicocèle, un traitement microchirurgical est utilisé;
  • l'hydropisie est traitée chirurgicalement ou par injection.

Dans le cancer des testicules, l'organe affecté est retiré.

Les causes de la douleur dans les testicules sont assez graves, il est donc plus facile de prévenir le développement du problème que d'en souffrir plus tard. Pour ce faire, vous devez respecter ces recommandations:

  1. Rendez visite à un spécialiste au moins une fois par an, même si rien ne vous dérange.
  2. Sentez périodiquement les testicules. Cela permettra de détecter un changement de taille, la présence de néoplasmes dans l'organe.
  3. Les varices, l'hydropisie et la torsion ne peuvent pas être évitées, mais avec les premiers symptômes de ces troubles, vous devez consulter un médecin.
  4. Avec une vessie pleine, vous n'avez pas besoin d'endurer, de ne pas avoir de relations sexuelles ou de vous soumettre à une activité physique.
  5. Traiter en temps opportun les maladies infectieuses.
  6. Ne portez pas de sous-vêtements, pantalons ou jeans serrés..
  7. Utilisez des préservatifs pendant les rapports sexuels pour vous protéger des infections..

Seuls les processus pathologiques négligés couvrent les deux glandes sexuelles, dans la plupart des cas, la maladie affecte un testicule. Si l'inflammation est unilatérale, elle peut être éliminée et il n'y aura aucun risque d'infertilité.

Si vous n'agissez pas dans les premiers stades et ne commencez pas la maladie, une atrophie organique et d'autres troubles se produiront.

L'inconfort après une blessure mineure disparaîtra de lui-même. Des dommages graves pouvant provoquer une atrophie, une hémorragie, une rupture d'organe sont dangereux..

La douleur dans les gonades n'est pas toujours dangereuse, mais vous ne devez pas négliger les conseils d'un spécialiste. L'organe masculin a besoin d'une attention particulière. Si le testicule est malade, vous devez vous rendre d'urgence chez le médecin. Il découvrira pourquoi cela s'est produit et prescrira un traitement..