Douleur au coccyx: est-ce dangereux? Causes courantes, diagnostic et traitement

  • Blessures

La connexion du service coccygien avec les organes environnants conduit au fait que la douleur du coccyx peut accompagner les maladies de n'importe quel système du corps. Chez l'homme moderne, le coccyx continue de jouer un rôle important - c'est le principal support pour incliner le corps ou s'asseoir. Dans le même temps, le plancher pelvien musculaire y est attaché, ce qui empêche la «perte» des organes pelviens.

Causes de la douleur au coccyx

Le coccyx est la partie extrême de la colonne vertébrale, composée de 3 à 6 vertèbres fusionnées et ressemblant à une pyramide inversée. Il est responsable de la redistribution adéquate des charges sur la colonne vertébrale, des mouvements dans l'articulation de la hanche, du fonctionnement et du soutien des organes pelviens (rectum, systèmes urinaire et reproducteur). Chez la femme, lors du processus de naissance, la partie coccygienne dévie vers l'arrière, ce qui augmente la sortie de la cavité du bassin, facilitant l'accouchement.

Considérez certaines des causes de la douleur au coccyx:

  • Traumatisme de la partie coccygienne de la colonne vertébrale: ecchymoses, subluxations et même fractures lors de collisions ou de chutes, ainsi que lors d'un accouchement complexe.
  • La formation du kyste coccygien - l'apparition du passage épithélial dans un kyste congénital (capsules avec divers contenus: cheveux, sébum, pus).
  • Pathologies osseuses: ostéochondrose - dommages aux disques intervertébraux avec des racines nerveuses pincées; ainsi que des formations tumorales du coccyx lui-même (tératome du coccyx avec destruction des vertèbres chez l'enfant) ou du cancer.
  • Troubles neurologiques associés à un pincement du nerf sciatique (syndrome du piriforme), une hernie intervertébrale ou une pathologie congénitale de la colonne vertébrale.
  • Maladies pelviennes: rectum (expansion des veines hémorroïdaires, cancer, fissures anales); vessie (inflammation - cystite); organes génitaux (inflammation et adénome de la prostate, endométrite).
  • Opérations chirurgicales dans la zone anorectale (dues à des hémorroïdes, des fissures ou des tumeurs), qui ont entraîné des cicatrices ou des adhérences.
  • La période de grossesse associée à l'augmentation rapide de l'utérus et à sa pression sur l'appareil ligamentaire et musculaire du plancher pelvien.

Les facteurs contribuant au développement de la douleur dans le coccyx comprennent: le sexe féminin (compte tenu de la plus grande mobilité de l'articulation coccygienne, qui est requise pendant le processus de naissance); âge avancé; faible activité motrice, ainsi que des activités sportives traumatisantes (ski, vélo et moto).

Options pour la maladie du coccyx

Pourquoi le coccyx fait-il mal? Faisons les choses correctement. Les douleurs dans le coccyx elles-mêmes dépendent principalement de la nature de la maladie.

Blessures

Les ecchymoses - ou blessures fermées - sont plus fréquentes dans l'enfance, ainsi que chez les athlètes professionnels (patineurs, snowboarders, motocyclistes, etc.). Accompagné d'une ecchymose avec une douleur sourde dans le coccyx en position assise et debout, dont la force est directement proportionnelle à la gravité des dommages. Souvent, la blessure se manifeste par des ecchymoses («ecchymoses»), une gêne lors de la flexion et un gonflement local.

La luxation du coccyx se produit généralement lors d'un atterrissage infructueux (parachutisme, ski) ou à l'impact. Le déplacement des parties articulaires est un phénomène rare. Accompagné d'une douleur aiguë dans le coccyx, qui augmente avec un changement de position corporelle, un gonflement. Parfois, l'acte de défécation est violé.

Avec les fractures, il y a une douleur intense dans le coccyx, un gonflement; la zone entre les fesses devient rouge; se lever, s'asseoir ou se coucher est impossible. S'il y a eu un déplacement des fragments, en ressentant il est possible d'entendre un "craquement" caractéristique. Dans le même temps, la miction, la défécation et les rapports sexuels sont difficiles. Il y a des fractures du service sacrococcygien lors de collisions ou de fortes bosses (lors d'accidents de la circulation), ainsi que lors du travail rapide d'un grand enfant.

Kyste du coccyx

Le kyste coccygien est une masse congénitale dans le tissu sous-cutané sous la forme d'une capsule contenant des cheveux et du sébum.

C'est intéressant! Les cheveux latins sont appelés «bu», d'où est venu le deuxième nom de la maladie - un kyste pilonidal.

Habituellement, la maladie est asymptomatique: il y a plusieurs mouvements - fistules - dans le pli interglutéal à travers lesquels le contenu du kyste sort. Mais lorsque l'éducation augmente, de grandes chaînes apparaissent. Ils ressemblent à une petite plaie ronde, cependant, contrairement à cette dernière, ils «ne prolifèrent pas», mais restent toujours ouverts. Ces fistules sont la «porte d'entrée» des bactéries qui peuvent conduire à la suppuration du kyste - l'abcès pilonidal.

Un kyste se manifeste par des démangeaisons dans la région interglutanée, entraînant une douleur autour du coccyx, une décharge périodique du contenu du kyste (pus), parfois avec une augmentation de la température. Une hygiène personnelle et intime incorrecte et irrégulière peut provoquer des attaques..

Ostéochondrose

L'ostéochondrose est une maladie qui survient lors du «vieillissement» ou de la destruction du disque intervertébral et se manifeste par une saillie herniaire s'étendant entre les vertèbres, elle peut également provoquer des douleurs.

Lorsqu'une hernie se forme au niveau de l'articulation lombo-sacrée (lorsque le faisceau neurovasculaire est pincé), des douleurs surviennent dans le coccyx et à la surface externe des cuisses. Dans ces mêmes zones, la sensibilité est perturbée, parfois - activité motrice.

Lorsque la hernie de la cauda equina, la dernière partie de la moelle épinière, est comprimée, des douleurs de tir intenses de type «selle» apparaissent (dans le périnée, le coccyx et l'intérieur de la cuisse). De façon asymétrique, la sensibilité est perdue, une faiblesse musculaire, des troubles de la miction, des selles et également des dysfonctionnements sexuels se produisent. Dans ces zones, l'amincissement, le pelage et la chute des cheveux sont possibles..

Processus tumoraux

Dans le coccyx, des tumeurs des cellules embryonnaires, des tératomes, peuvent apparaître. Dans la littérature, ces néoplasmes sont appelés "tumeurs monstrueuses", car leur contenu peut être n'importe quel tissu, organe ou même le corps (dents, cheveux, yeux, mains ou un parasite jumeau).

Les tératomes de la région sacrococcygienne sont des tumeurs congénitales plus fréquentes chez les filles. Habituellement, ils apparaissent sous la forme d'une formation exclusivement externe, sans toucher les organes du corps. Mais parfois, ces tumeurs peuvent être accompagnées d'anomalies dans le développement du bassin et des organes qui y sont situés..

Chez les femmes, on trouve des tératomes ovariens, souvent asymptomatiques et diagnostiqués par hasard lors du premier échographie. Rarement, ces néoplasmes peuvent s'accompagner de douleurs sourdes dans la région coccygienne. Le danger de telles tumeurs est qu'elles peuvent facilement être malignes - devenir malignes.

En outre, la douleur dans le coccyx peut caractériser les tumeurs des os pelviens - ostéo et chondrosarcome. Au début, la maladie est asymptomatique (comme toutes les maladies oncologiques), après quoi il y a une douleur tirante dans le coccyx - le premier symptôme du processus tumoral développé. Il convient de rappeler que les métastases, les tumeurs filles de l'utérus, de la prostate et d'autres organes, peuvent également se propager dans l'os pelvien.

Compression du nerf sciatique

Avec des blessures ou une ostéochondrose de la région sacrée, un spasme et / ou une inflammation du muscle piriforme est possible. Cela, à son tour, conduit à la compression du nerf sciatique et de ce qu'on appelle. Syndrome de piriforme.

La pathologie se manifeste par des douleurs de traction constantes dans les régions fessières, sacrées et coccygiennes. La marche et les jambes croisées en position assise aggravent la douleur. Souvent, la douleur se propage au bas de la jambe et du pied, accompagnée d'une sensation d'engourdissement, d '«engourdissement» et d'une sensation de «chair de poule» sur la peau. Apparition d'une faiblesse musculaire et même d'une absence totale de mouvement.

Le syndrome peut être compliqué par une diminution de la miction, des selles et de la douleur pendant les rapports sexuels.

Maladies pelviennes

Les organes pelviens - la dernière section de l'intestin (rectum), la vessie et les organes génitaux - peuvent affecter les maladies inflammatoires, infectieuses, oncologiques et autres. Chacune des pathologies notées peut provoquer des douleurs au coccyx..

Les hémorroïdes sont la maladie rectale la plus courante. Il se développe en raison de l'expansion et de la thrombose des veines hémorroïdaires. La maladie est précédée d'une constipation prolongée et d'un mode de vie sédentaire. La maladie se manifeste d'abord par des démangeaisons, puis par des douleurs aiguës lors des selles (qui peuvent irradier - passer au coccyx et au sacrum) et des écoulements sanglants sur papier.

Faites attention! Les symptômes décrits sont également caractéristiques du cancer colorectal. Cependant, il existe une «règle d'or» qui permet de distinguer les hémorroïdes du cancer: avec les hémorroïdes, la douleur apparaît d'abord, puis le sang apparaît. Dans le cancer, le premier symptôme est toujours le sang, et alors seulement la douleur. Mais il convient de rappeler qu'une telle séparation est conditionnelle, et seul un diagnostic complet peut confirmer le diagnostic.

Avec la cystite - inflammation de la vessie - il y a des pulsions et des douleurs fréquentes pendant la miction. À la sensation de vidange incomplète de la vessie, des douleurs douloureuses de type ceinture dans le bas de l'abdomen, dans le périnée et dans le coccyx peuvent être ajoutées.

La prostatite, une maladie inflammatoire de la prostate, commence généralement par de la fièvre et des frissons, après quoi la douleur se produit dans le coccyx, le bas du dos, le périnée, l'aine et le scrotum. Envie d'uriner (surtout la nuit). Parfois, une hypertrophie de la prostate rend difficile la défécation - la constipation apparaît.

L'endométrite - inflammation de la couche interne de l'utérus - accompagne souvent la période post-partum, les examens vaginaux, les avortements. Elle peut se manifester par de la fièvre, des purulences et / ou des taches, ainsi que des douleurs tirantes dans le coccyx et le bas du dos, aggravées pendant les menstruations..

Cicatrices postopératoires

La douleur au coccyx peut être une conséquence d'une chirurgie rectale antérieure. Dans de tels cas, la plaie ne guérit pas par intention primaire, mais secondaire (les bords de la plaie ne se rencontrent pas et un nouveau tissu apparaît entre eux - la granulation). Cela conduit à la formation de cicatrices dures, provoquant non seulement des douleurs, mais aussi une sténose - rétrécissement du rectum.

Grossesse et accouchement

Pendant la grossesse (souvent au cours des trimestres II et III), les filles ressentent une douleur sourde au niveau du coccyx. Ces sensations sont associées à la tension du muscle et de l'appareil ligamentaire due à l'utérus fortement agrandi. Dans ce cas, un «étirement» physiologique des os pelviens se produit, ce qui provoque des symptômes.

Directement pendant l'accouchement et après, la douleur dans le coccyx peut être douloureuse, terne ou aiguë, selon la blessure possible: subluxation ou fracture du coccyx. Un accouchement rapide par un grand fœtus provoque de telles conditions lorsque la taille du bassin ne correspond pas à la taille de l'enfant (bassin cliniquement et / ou anatomiquement étroit, gros fœtus, grossesse post-terme).

Diagnostic de la douleur au coccyx

Chacune des pathologies ci-dessus nécessite une approche distincte du diagnostic:

  1. La lésion du coccyx déterminera l'examen (changement de forme et de douleur), la palpation de la région coccygienne (palpation et détection d'une mobilité excessive, «crunching»), l'examen numérique du rectum, ainsi que des méthodes de diagnostic supplémentaires: radiographie, tomodensitométrie et imagerie par résonance magnétique.
  2. Le kyste coccygien est confirmé par une inspection visuelle (présence de trous suintants, ainsi que douleur). Il est également possible de contraster - l'introduction de colorants dans la cavité du kyste pour déterminer ses traits - fistules - avant la chirurgie.
  3. L'ostéochondrose ne peut être déterminée que par un examen neurologique complet et des méthodes d'examen supplémentaires: diagnostic radiographique et tomographie.
  4. Les tératomes sont souvent détectés à l'échographie d'une femme enceinte. Avec les tumeurs de l'ovaire et de la prostate, le diagnostic échographique est également efficace. Et les néoplasmes du tissu osseux sont visualisés sur une radiographie ou un tomogramme. Dans ce cas, l'ostéoscintigraphie est possible (introduire des radionucléides dans le corps et contrôler leur distribution: il y a généralement une accumulation accrue de radio-isotopes dans le tissu tumoral).
  5. La compression du nerf sciatique est déterminée par un neurologue lors d'un examen neurologique. Et pour établir la véritable cause de la maladie et de la douleur dans le coccyx (ostéochondrose, inflammation), on peut passer des radiographies ou des tomographies.
  6. Les maladies pelviennes sont diagnostiquées avec un examen numérique du rectum (sur une chaise gynécologique, en position genou-coude) ou un examen vaginal. Il est également nécessaire d'effectuer des diagnostics échographiques (vaginaux ou rectaux à l'aide d'un capteur spécial).
  7. Les cicatrices postopératoires peuvent être déterminées par les données sur les opérations effectuées, ainsi que par l'examen et / ou l'examen rectal.
  8. Le traumatisme du coccyx lors de l'accouchement est diagnostiqué par palpation, palpation et tomographie..

Traitement de la douleur au coccyx

Chacune des pathologies probables a des principes généraux de traitement, mais il convient de rappeler que tout cas clinique nécessite des tactiques médicales individuelles et seul un médecin peut prescrire des médicaments.

Blessure au coccyx

Les premiers soins pour une ecchymose du coccyx consistent à prendre une position couchée (pour améliorer l'écoulement du sang de la zone touchée), appliquer du froid sur le site de la blessure et effectuer un diagnostic aux rayons X le plus tôt possible pour exclure une fracture.

Si l'ecchymose due à une douleur intense est confirmée, vous devez limiter l'activité motrice pendant une semaine; refusez de vous asseoir à ce moment ou utilisez un rouleau orthopédique doux (ce qui réduit la charge sur le coccyx). Pour le soulagement de la douleur, les médicaments anti-inflammatoires peuvent être utilisés sous forme de comprimés (paracétamol, ibuprofène), de poudre (Nimesil), de pommade (Indométhacine) ou de suppositoires (Ketonal).

Avec une subluxation du coccyx, sa réduction est réalisée. Du repos, des médicaments anti-inflammatoires indiqués et des exercices de physiothérapie sont également prescrits..

Dans une fracture du coccyx, des traitements conservateurs similaires à la thérapie des ecchymoses sont d'abord prescrits. Mais si la douleur dans le coccyx ne disparaît pas et que des fragments osseux blessent les organes, une opération pour retirer le coccyx est indiquée - la coccigectomie. La chirurgie est radicale et nécessite une longue période postopératoire..

Kyste coccygien

Le traitement du kyste coccygien n'est effectué que chirurgicalement. Pour ce faire, au moment de la rémission (en l'absence d'inflammation), les passages fistuleux primaires et secondaires sont excisés et le kyste est drainé (c'est-à-dire que son contenu est retiré). Après cela, les bords de la plaie sont suturés.

Dans la période postopératoire, il est nécessaire de prendre des antibiotiques à large spectre pour prévenir l'infection de la plaie (Cefotaxime), ainsi que l'analgésie (Analgin). Dans les deux semaines suivant la chirurgie, le patient adhère au repos au lit (ou exclut la position assise), après quoi il entre en physiothérapie.

Ostéochondrose

Le traitement de l'ostéochondrose commence par des médicaments: analgésiques (Analgin, Novocain), anti-inflammatoires (Diclofenac, Ibuprofen) et relaxants musculaires visant à la relaxation musculaire (Midocal, Baclofen). Le complexe thérapeutique comprend également des exercices thérapeutiques, des massages et de la physiothérapie (électrophorèse, darsonval).

Si ces méthodes sont inefficaces (ou avec la progression d'une hernie intervertébrale, ainsi que la compression des racines nerveuses), il est nécessaire d'effectuer une opération pour retirer le sac herniaire et / ou pour établir un disque intervertébral artificiel.

Maladies tumorales

Les tératomes malins associés aux malformations fœtales entraînent généralement une mortalité post-partum précoce. Bien que les tératomes bénins soient excisés dans les tissus sains et n'interfèrent pas avec la vie future.

Avec le tératome ovarien chez les filles et les femmes, une partie de l'ovaire est enlevée et après la période climatérique, l'utérus avec des appendices est enlevé.

Dans le cancer du coccyx - ostéosarcome - le traitement commence par une chimiothérapie préliminaire, puis se poursuit par une ablation chirurgicale de la tumeur et se termine par la dernière cure de chimiothérapie.

Compression du nerf sciatique

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, kétoprofène) sont utilisés pour réduire la réponse inflammatoire, soulager la douleur et réduire l'œdème. Avec leur inefficacité, l'utilisation de glucocorticostéroïdes est possible (Celeston, Medrol).

Afin de se débarrasser de la douleur, des blocages sont effectués avec des anesthésiques (Novocain, Lidocaine). Avec un spasme des relaxants musculaires piriformes sont prescrits (Midocalm, Tizanidine). Et pour augmenter la circulation sanguine et le métabolisme dans la zone touchée, des vasodilatateurs sont utilisés - un moyen de dilater les vaisseaux sanguins (Trental).

La thérapie auxiliaire visant à réparer les fibres nerveuses endommagées sont des préparations multivitamines du groupe B (Neurobeks).

En période de récupération, la physiothérapie (phonophorèse, magnétothérapie) et le massage sont extrêmement efficaces.

Maladies pelviennes

  • Le traitement des hémorroïdes commence par des méthodes conservatrices: une alimentation riche en fibres, l'utilisation de pommades (Proctosedil, Aurobin) et de suppositoires (Posterisan, Relif-A). Parallèlement au traitement local et au soulagement de la douleur, des médicaments systémiques sont prescrits - des venotoniques (Ascorutin, Troxevasin), visant à augmenter le tonus des veines hémorroïdaires. Dans les derniers stades de la maladie, des méthodes chirurgicales sont utilisées - élimination des hémorroïdes par sclérothérapie (introduction d'un agent de collage dans les vaisseaux), coagulation infrarouge ("cautérisation") et ligature au latex (pressage des vaisseaux avec un anneau élastique).
  • Avec des complications - thrombose des veines hémorroïdaires - une ablation classique des ganglions selon Morgan - une hémorroïdectomie est montrée. Il s'agit d'une intervention radicale sous anesthésie générale pour éliminer les veines dilatées et thrombosées..
  • Le traitement de la cystite bactérienne consiste en des antibiotiques (Ciprofloxacine, Cifran). Si une cystite virale ou fongique est prescrite, Alviron ou Nystatin, respectivement. Des antispasmodiques sont également utilisés - des médicaments qui soulagent les spasmes musculaires de la vessie (Papavérine, No-spa). Dans la pratique, les préparations à base de composants à base de plantes sont souvent utilisées pour faciliter l'écoulement de l'urine et dissoudre le «sable» éventuel (Cyston).

Une partie importante du traitement de la douleur est le contrôle des maladies concomitantes (adénomes de la prostate, rétrécissement de l'urètre) et des foyers d'infections (amygdalite chronique, caries).

  • Le traitement de la prostatite est représenté par des médicaments antibactériens (Ofloxacine, Azithromycine). Les bloqueurs alpha-adrénergiques (Tamsulosine, Prostatilen) sont utilisés pour réduire la compression des voies urinaires. Médicaments souvent prescrits pour stimuler le système immunitaire - T-activine, Viferon. La physiothérapie est également efficace: l'électrophonophorèse.
  • Le traitement de l'endométrite avec saignement commence par l'arrêt de la libération du sang (Ergotal pour augmenter le tonus utérin, Vikasol pour améliorer la coagulation sanguine, froid à l'utérus). Le traitement se poursuit avec des agents antibactériens et antifongiques (Doxycycline, Trichopolum, Nystatin). Si la fonction ovarienne est altérée, une physiothérapie (échographie pulsée, électrophorèse) est prescrite. Si la physiothérapie est inefficace lorsque la fonction ovarienne ne s'est pas rétablie, un traitement hormonal substitutif est utilisé.

Cicatrices postopératoires

L'aide à la cicatrisation est la physiothérapie: applications de diathermie, d'électrophorèse et de paraffine. Avec l'inefficacité du traitement conservateur, la chirurgie est utilisée - excision du tissu cicatriciel et nouvelle comparaison des bords de la plaie.

Blessure au coccyx lors de l'accouchement

Les traumatismes du coccyx pendant l'accouchement - subluxations ou fractures - sont traités ainsi que les blessures traumatiques similaires reçues d'une autre manière. Ils commencent le traitement immédiatement après la stabilisation de l'état puerpéral.

Physiothérapie pour la douleur

La gymnastique thérapeutique vise non seulement à se débarrasser de la douleur dans le coccyx, mais également à augmenter le tonus des muscles du plancher pelvien, ainsi que le renforcement général du corps. Cependant, il existe un certain nombre de restrictions: vous ne pouvez pas courir, sauter, faire des mouvements brusques (en particulier avec vos pieds) - tous les exercices doivent être effectués lentement et en douceur. Si vous ressentez de l'inconfort et de la douleur, vous devez réduire l'intensité de la gymnastique ou prendre un court repos.

Faites attention! La physiothérapie est contre-indiquée en cas d'augmentation de la température corporelle, de cancer, d'inflammation, de luxation aiguë et de fractures du coccyx, ainsi que d'exacerbations de maladies chroniques endocriniennes (diabète) et d'autres systèmes cardiovasculaires (hypertension artérielle, insuffisance cardiaque).

La gymnastique doit commencer par un échauffement préalable et se terminer par un léger étirement des muscles. Dans ce cas, le complexe d'exercices doit être répété au moins 2-3 fois par semaine.

  • Allongé sur le ventre, levez en même temps vos bras et vos jambes redressés. En même temps, maintenez-les au point le plus haut pendant quelques secondes. Entre les ascenseurs, vous devez faire une pause de 5 secondes. Répétez 5 à 10 fois.
  • Dans la même position, placez les brosses sur les épaules. Pliez la jambe au genou, en la déplaçant sur le côté. Regardez le genou pendant quelques secondes et revenez à la position de départ. Répétez 5-10.
  • Allongé sur le dos, abaissez vos pieds au sol et tirez-les sur vos fesses. Serrez le ballon ou l'oreiller sur vos genoux. Pressez l'élément avec vos genoux pendant 5 secondes, puis reposez-vous pendant 10 secondes. Répétez 10-15 fois.
  • Sans relâcher la balle (oreiller) de vos genoux, serrez vos abdominaux, restez dans cet état pendant 4-5 secondes et détendez-vous. Répétez 10-15 fois.
  • Allongé sur le dos avec les genoux pliés, soulevez et abaissez régulièrement le bassin, en restant dans chaque position pendant 3-5 secondes. Dans ce cas, les pieds doivent être fermement fixés au sol. Répétez 10-15 fois.
  • Dans la même position, saisissez vos genoux avec vos mains, roulez vers la droite et la gauche. Répétez 10-15 fois dans chaque direction..
  • Dans la même position, tirez les genoux vers la poitrine, maintenez-les dans cette position pendant 3 à 5 secondes, puis abaissez vos jambes au sol. Répétez 7-10 fois.
  • Dans la même position, redressez vos bras, soulevez votre torse, en essayant de toucher votre front avec vos genoux. Tendez vos muscles abdominaux et détendez votre cou. Au plus haut point, attendez quelques secondes et détendez-vous. Répétez l'exercice à nouveau 7 à 10 fois.
  • Debout avec les jambes redressées, tirez le genou vers la poitrine, en le serrant avec les deux mains. Au point maximum, congeler pendant 5 secondes, puis répéter l'exercice pour l'autre jambe (5 à 10 fois).
  • Dans la même position, faites des inclinaisons latérales gauche et droite 10-15 fois, puis faites des allers-retours autant de fois.

Complétez la série d'exercices en étirant:

  1. Allongez-vous sur le ventre, placez vos mains devant vous à la largeur des épaules et redressez-les, cambrant le dos. Restez dans cette position pendant 15 à 30 secondes, en respirant lentement et profondément.
  2. Asseyez-vous sur vos genoux avec vos fesses fermement pressées contre le bas de vos jambes et vos talons. Penchez-vous en avant avec les bras tendus et essayez de toucher le sol avec votre front. Maintenez la position pendant 15-30 secondes, en respirant lentement.
  3. Tenez-vous à quatre pattes, puis soulevez le coccyx en redressant les membres. Le poids est réparti entre les mains et les pieds. Restez dans la position de 15 à 20 secondes, en respirant profondément.
  4. Debout à quatre pattes, autour de votre dos, cambrez-le vers le haut. Maintenez en position pendant 15-20 secondes.
  5. En position debout, pliez le dos en arrière tout en tenant le bas du dos à vos mains. Restez dans la position de 15 à 20 secondes, en respirant profondément.

Le complexe de gymnastique spécifié devrait commencer par 5-6 exercices, en augmentant progressivement leur nombre. Avec une préparation générale du corps, vous ne pouvez que vous limiter à l'étirement, en ajoutant périodiquement des exercices de la liste.

Avec une douleur intense dans le coccyx, il vaut la peine de pratiquer une gymnastique avec une charge minimale sur la colonne vertébrale:

  • Appuyez votre bassin contre la table et appuyez-vous sur la surface avec vos mains. Prenez 10-12 respirations.
  • Alignez votre dos en vous reposant sur une table / chaise. Détendez les muscles de votre corps et retenez votre respiration pendant 15-20 secondes.
  • Prenez une pose genou-coude sans plier le dos. Prenez 10-12 respirations profondes.
  • Allongez-vous sur le sol, en appuyant fermement les omoplates sur la surface. Inspirez et expirez calmement - 10-12 fois.

De plus, après les cours (ou avant le coucher), le massage de la zone du coccyx est efficace. Il faut commencer par frotter la zone affectée avec des mains chaudes avec de l'huile essentielle ou végétale. De plus, en serrant les mains dans un poing, appuyez avec les os sur les muscles du bas du dos et du coccyx, en faisant des mouvements circulaires. L'auto-massage peut être complété par des tapotements et des coups. Il convient de noter que la procédure de massage ne doit pas durer plus de 20 minutes et provoquer de la douleur.

Mesures préventives

La prévention de la douleur dans le coccyx est une normalisation générale du mode de vie:

  1. régime équilibré;
  2. perte de poids, s'il y a un excès de poids;
  3. activité physique périodique à l'exception des surcharges et de l'hypothermie;
  4. renoncer aux mauvaises habitudes: tabagisme et alcool;
  5. surveillance continue des maladies chroniques du système cardiovasculaire (hypertension), endocriniennes (diabète, obésité), etc..

Parmi les mesures particulières, les suivantes devraient être suivies:

  • diversifier les aliments avec une grande quantité de fibres, normaliser la motilité intestinale (contractions ondulatoires), ainsi que les selles;
  • diagnostiquer et traiter en temps opportun les lésions de la colonne vertébrale et sa courbure (cyphose, lordose);
  • éviter les longs séjours dans des poses non anatomiques;
  • contrôler la pathologie du pied (pied bot, pieds plats);
  • surveiller l'hygiène personnelle et intime, prévenant ainsi les maladies inflammatoires;
  • traiter en temps opportun les foyers d'inflammation chronique - amygdalite (inflammation des amygdales), caries, etc.;
  • prêter attention à une perte de poids inexpliquée, une augmentation des ganglions lymphatiques, une faiblesse persistante, de la fatigue et d'autres signes d'un processus oncologique dans le corps.

Les patients en période postopératoire doivent répartir correctement et clairement l'activité physique, en évitant le stress et les déchirures dans la plaie postopératoire (causes possibles de formation de cicatrices à l'avenir).

Les femmes enceintes doivent être enregistrées dans une clinique prénatale en temps opportun (avant la 12e semaine) et subir à temps les tests de dépistage des infections TORCH (toxoplasmose, rubéole, cytomégalovirus et herpès). Ce dernier peut provoquer des malformations congénitales du fœtus, y compris un tératome.

Les personnes impliquées dans des sports traumatisants (snowboarders, motocyclistes, cyclistes, etc.) doivent subir des examens préventifs annuels pour exclure ou contrôler les blessures «anciennes»..

Le coccyx est un pilier important de notre corps, donc les douleurs périodiques dans le coccyx devraient être à l'origine d'une visite extraordinaire chez le médecin!

Pourquoi un homme a-t-il mal au coccyx?

La douleur dans le coccyx chez les hommes peut survenir pour diverses raisons. La coccygodynie est l'une des variétés de douleur qui surviennent dans la région coccygienne. Il ne représente pas plus de 1% de toutes les douleurs vertébrales. Par conséquent, il est recommandé à un homme qui s'inquiète de tels sentiments et plaintes de consulter un médecin sans faute.

Causes de la douleur coccygienne chez les hommes

La douleur peut être causée par une pathologie organique dans ce domaine et est le résultat de l'irradiation de la douleur.

Maladies et affections courantes caractérisées par une douleur coccygienne:

  • Blessures récentes ou antérieures.
  • Maladies dégénératives dystrophiques de la colonne vertébrale (ostéochondrose, spondylarthrose, hernies intervertébrales et leurs complications).
  • Spondylopathies d'une genèse infectieuse-inflammatoire (maladie de Reiter, spondylarthrite ankylosante).
  • Tumeurs primaires, métastases.
  • Maladies métaboliques (hyperparathyroïdie), obésité.
  • Maladies du rectum et de la région anorectale (passage épithélial coccygien, fissure anale, inflammation des hémorroïdes).

La coccygodynie se caractérise par les symptômes suivants:

  • la douleur est le plus souvent clairement localisée, aggravée par une élévation ou une position assise prolongée;
  • toucher le coccyx est palpable ou douloureux;
  • réduction possible de la douleur en se penchant en avant;

La douleur dans le coccyx se produit d'une nature différente: de douloureuse à insupportablement aiguë; arrive périodique ou constant.

Traumatisme de la colonne vertébrale coccygienne

Selon les statistiques, il s'agit de la cause la plus courante de douleur coccygienne. Il existe plusieurs mécanismes pour blesser cette zone:

  • tomber sur le dos d'une position debout ou assise;
  • commotion cérébrale constante de la colonne vertébrale terminale (typique pour l'équitation et les cyclistes);
  • coup direct au coccyx.

À la suite d'un accident vasculaire cérébral ou après une chute, une personne, en règle générale, commence immédiatement à ressentir de la douleur dans la région coccygienne. Elle peut être aiguë ou terne, selon le type de blessure reçue (ecchymose, fissure ou fracture osseuse).

Le plus souvent, l'ecchymose au fil du temps passe sans laisser de trace, mais au site de la fracture du cal osseux ou la contracture des articulations adjacentes est souvent formée. Cela provoquera l'apparition de sensations douloureuses à l'avenir, en particulier pendant l'effort physique..

Le diagnostic de la pathologie consiste en une prise d'antécédents approfondie (moment et mécanisme de la blessure), un examen médical objectif, la nomination d'une radiographie et, si nécessaire, d'une TDM.

Le traitement dépend de la nature des dommages. En cas d'ecchymoses, il suffit d'appliquer de la glace sur la zone lésée dans les premières heures et de fournir du repos au patient. Pour réduire l'enflure des tissus mous, des compresses, des analgésiques et des onguents anti-inflammatoires sont utilisés localement. En cas de fracture, en plus de l'introduction d'analgésiques, l'utilisation de lavements nettoyants pour faciliter l'acte de défécation, des pneus spéciaux sont utilisés ou ils ont recours à la chirurgie.

Maladies dégénératives de la colonne vertébrale

Dans l'occurrence d'ostéochondrose et de spondylarthrose, l'âge d'un homme, sa profession (debout ou assis prolongé), ses antécédents de blessures, ses troubles métaboliques, son excès de poids et son mode de vie sédentaire jouent un rôle important..

Les symptômes de la spondylarthrose lombo-coccygienne et de l'ostéochondrose sont similaires et se manifestent:

  • douleur chronique et aiguë (coccalgie), qui peut irradier vers la cuisse, les fesses. Les sensations de douleur s'intensifient pendant l'activité physique, après un long séjour dans une position;
  • raideur sévère des groupes musculaires situés dans cette section. Apparaît le matin et dure en moyenne 20 à 40 minutes;
  • le développement de la subluxation de l'articulation touchée, qui s'accompagne d'une douleur accrue, d'une mobilité limitée et d'une augmentation locale du tonus musculaire.

Avec les hernies intervertébrales, un engourdissement des membres inférieurs, des paresthésies (sensation de fourmis rampantes, pieds froids) ont lieu.

Comme diagnostic, l'IRM est utilisée, moins fréquemment, la radiographie avec des tests fonctionnels. Dans la période aiguë, des analgésiques et des anti-inflammatoires sont utilisés. Pendant la rémission, diverses procédures de physiothérapie efficaces sont prescrites (ionogalvanisation, massage, UHF, phonophorèse thérapeutique, thérapie par l'exercice, douche de contraste, acupuncture, etc.). En cas de diagnostic d'une hernie intervertébrale, la chirurgie est parfois indiquée.

Troubles métaboliques

Avec l'hyperparathyroïdie (dommages aux glandes parathyroïdes), une carence persistante en calcium se développe, ce qui est essentiel pour la structure normale et le fonctionnement du système osseux.

Le développement de l'ostéoporose affecte également la colonne vertébrale terminale, provoquant une douleur intense et une déformation de la posture.

Dans l'obésité, le surpoids contribue à un mauvais positionnement des os pelviens, surtout en position assise. Cela entraîne souvent une subluxation du coccyx et les symptômes associés (douleur intense, limitation de la mobilité).

Avec l'hyperparathyroïdie, le niveau d'hormones dans le sang, la concentration de calcium et de phosphore sont examinés, une échographie des glandes est effectuée. Le traitement consiste soit en un prélèvement d'organes, soit en utilisant des médicaments (immunosuppresseurs, vitamine D3).

Maladie de Reiter et spondylarthrite ankylosante

La spondylarthrite ankylosante est une conséquence des infections urogénitales et intestinales, moins souvent - blessures et troubles endocriniens. La base de la maladie est la formation d'un grand nombre d'auto-anticorps dirigés contre les propres tissus de l'organisme (conjonctif, cartilage et osseux).

Il n'y a pas de symptômes spécifiques de la maladie, mais elle peut être suspectée par les signes suivants:

  • la présence dans l'histoire d'un homme malade d'une infection des voies urogénitales ou des intestins;
  • l'apparition d'une douleur sourde et douloureuse dans la colonne vertébrale inférieure, avec une propagation progressive à tous ses segments;
  • raideur matinale dans le coccyx et le bas du dos, activité physique limitée, faiblesse progressive;
  • après quelques années, à la suite de la défaite de toute la colonne vertébrale, la posture de l'homme est déformée, des douleurs thoraciques apparaissent avec une respiration profonde et pendant la toux.

Le diagnostic de la spondylarthrite ankylosante est basé sur la radiographie, l'IRM, une étude des paramètres de laboratoire de l'inflammation auto-immune et la nomination d'une analyse génétique. Le traitement conservateur consiste en la nomination d'anti-inflammatoires non stéroïdiens, de sulfamides, d'hormones stéroïdes. La thérapie par l'exercice et les procédures physiothérapeutiques ont également prouvé leur efficacité..

La maladie de Reiter est une triade classique de symptômes:

  • dommages articulaires;
  • inflammation des membranes des yeux;
  • lésion infectieuse et inflammatoire des voies urogénitales.

Par conséquent, le facteur étiologique est les parasites intracellulaires et les agents pathogènes des infections intestinales..

Inflammé non seulement les articulations périphériques, mais aussi le coccyx. Un homme commence à se plaindre de douleurs dans la région coccygienne, de raideur matinale. La douleur associée à la miction et la conjonctivite simple ou bilatérale rejoignent ces symptômes..

Les tests suivants sont prescrits:

  • Radiographie et IRM de la colonne vertébrale et d'autres articulations enflammées;
  • examen d'un frottis de l'urètre, analyse du liquide articulaire, biochimie sanguine;
  • PCR du sérum sanguin du patient pour la détection d'ARN ou d'ADN pathogènes.

Dans le traitement, des médicaments antibactériens et anti-inflammatoires sont utilisés. Les médicaments immunosuppresseurs sont beaucoup moins couramment prescrits. Pendant la période de récupération, les procédures physiothérapeutiques sont indiquées..

Tumeurs et métastases du coccyx

Les tumeurs de l'os coccygien sont extrêmement rares et peuvent être représentées par un sarcome ou un ostéoblastome. En plus d'une douleur intense, un homme peut être dérangé par:

  • forte perte de poids;
  • perte d'appétit diminuée ou complète;
  • restriction de l'activité motrice;
  • faiblesse et fatigue sévères.

Les métastases les plus courantes dans le coccyx sont le cancer du rectum, de la prostate ou de la vessie..

Le diagnostic est confirmé par IRM, scintigraphie et tests sanguins pour les marqueurs tumoraux. Pendant l'opération, une partie du matériel pathologique est envoyée au laboratoire pour examen histologique et vérification de la morphologie tumorale.

Le traitement dépend de la localisation et de la prévalence du processus, ainsi que de son stade. Dans les tumeurs isolées, une chirurgie radicale est réalisée avec des cycles de chimiothérapie ultérieurs. En cas de métastases, en règle générale, seul le traitement palliatif.

Maladies du rectum et de la région anorectale

Dans ce cas, la douleur au coccyx est irradiée et les principaux signes de pathologie apparaissent:

  • en cas d'évolution coccygienne anormale, il existe une ouverture fistuleuse à travers laquelle le saccharose est régulièrement libéré à l'extérieur;
  • la fissure anale s'accompagne de selles douloureuses et de l'apparition de sang écarlate à la fin. Le diagnostic est posé après un examen visuel de la région anorectale;
  • l'inflammation des hémorroïdes se produit avec une douleur constante dans le sphincter anal, une gêne lors de la vidange et l'apparition de formations douloureuses de cyanose cramoisie.

Le traitement des pathologies décrites est généralement conservateur. Uniquement en cas de complications, recourir à des interventions chirurgicales:

  1. Ablation de la fistule du coccyx après rééducation préalable.
  2. Fissure de suture.
  3. Excision des ganglions hémorroïdaires enflammés et thrombosés.

Ainsi, la douleur dans le coccyx chez l'homme peut être le symptôme d'un grand nombre de pathologies. Tous nécessitent un diagnostic et un traitement dans un établissement médical..

Pourquoi la douleur au coccyx se produit-elle chez les hommes: diagnostic et traitement

La douleur dans le coccyx chez l'homme n'est pas toujours un symptôme de développement de pathologies du système musculo-squelettique, par exemple, l'ostéochondrose lombo-sacrée. Un inconfort dans le bas du dos peut indiquer des maladies inflammatoires des organes pelviens. Même la douleur à court terme, qui passe rapidement d'elle-même, nécessite d'établir la cause de son apparition. Le diagnostic précoce des pathologies évite toujours leur transition vers une forme chronique et prévient les complications graves.

Caractéristiques de la douleur au coccyx chez les hommes

C'est important de savoir! Médecins en état de choc: "Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires." En savoir plus.

La douleur dans le coccyx est une sorte de réaction protectrice, indiquant un dysfonctionnement du corps. Malgré le fait que cet os soit considéré comme un rudiment, il remplit de nombreuses fonctions utiles. Le coccyx sert de lieu d'attache aux muscles, ligaments, tendons, qui forment le plancher pelvien et soutiennent les organes internes. Par conséquent, les causes de la douleur sont nombreuses.

Des sensations inconfortables peuvent survenir à la fois lors de la marche et au repos. Ils sont épisodiques ou ne disparaissent pas en quelques jours. La douleur peut être aiguë, perçante, semblable au lumbago ou à la sciatique, ce qui indique souvent une pathologie en développement rapide.

Les causes de la douleur

Une pathologie dégénérative-dystrophique ou inflammatoire peut provoquer des douleurs. Souvent, l'inconfort est causé par une blessure antérieure, dans laquelle les muscles, les ligaments ou les tendons qui sont attachés au coccyx sont endommagés. Une autre raison est la défaite des organes internes, et pas nécessairement situés dans le bassin. Dans ce cas, la douleur est "réfléchie", résultant de l'innervation du coccyx et des tissus endommagés par un plexus nerveux.

Une autre option pour l'inconfort dans le bas du dos est la coccygodynie. Cette douleur est localisée entre les fesses, juste au-dessus de l'anus. Il augmente avec une position assise prolongée ou avec une forte élévation d'une chaise.

Maladies du rectum et de la fibre pararectale

Si la douleur dans le coccyx s'accompagne de l'apparition de sang frais dans les selles, de brûlures dans la région anorectale, de ténesme, de troubles de la défécation, la proctite érosive devient alors sa cause probable. Les défauts formés sur la muqueuse sont superficiels, par conséquent, la formation de cicatrices ne se produit pas pendant la guérison. Encore plus souvent, des sensations inconfortables provoquent des hémorroïdes, en particulier avec des complications qui sont déjà apparues - des fissures anales. La douleur apparaît:

  • avec selles;
  • tout en conduisant;
  • au repos.

Les hémorroïdes sont indiquées par des caillots sanguins sombres ou des gouttes de sang écarlate dans les masses fécales, des démangeaisons intolérables dans la randonnée.

La cause la plus dangereuse de douleur dans le sacrum est les tumeurs malignes. Ils se forment dans le côlon distal et proviennent de l'épithélium du rectum. La formation de tumeurs est indiquée par une perte de poids rapide, une faiblesse, une anémie et des saignements..

Inflammation de la prostate

La prostatite est une pathologie inflammatoire qui affecte la glande prostatique. Les principaux symptômes sont une douleur sourde dans le sacrum, des mictions fréquentes, l'apparition de pus et d'impuretés sanguines dans l'urine. La douleur est ressentie dans le pénis, le scrotum, le rectum et, avec une inflammation aiguë, elle peut se propager aux hanches. Si elle n'est pas traitée, l'évolution de la prostatite est compliquée par:

  • un abcès de la prostate se produit;
  • les testicules et les appendices sont impliqués dans le processus pathologique.

Cela conduit à l'infertilité, à une érection altérée, à une éjaculation précoce. La prostatite se développe en raison de la pénétration d'agents infectieux dans la glande, souvent d'origine bactérienne. Par conséquent, avec une exacerbation de la douleur, des symptômes d'intoxication générale peuvent accompagner - une augmentation de la température corporelle, des frissons, de la fièvre.

Les infections sexuellement transmissibles

La douleur reflétée du coccyx chez les hommes survient plusieurs semaines après une infection par une MST - syphilis, gonorrhée, chlamydia, trichomonase, uréaplasmose. Au cours de la phase aiguë, l'infection se manifeste cliniquement violemment, avec tous les symptômes spécifiques. Si un homme ne voit pas de médecin, une MST prend rapidement une forme chronique. La douleur dans le bas du dos devient constante, son intensité augmente avec l'hypothermie, une forte diminution de l'immunité. Les signes suivants indiquent une infection sexuellement transmissible:

  • inconfort, brûlure et démangeaisons dans l'urètre;
  • envie fréquente de vider la vessie;
  • érection douloureuse.

Au stade initial, uniquement avec une pression sur la tête du pénis, des gouttes de pus sont libérées, puis ce phénomène devient constant. L'infection affecte également la prostate et les testicules. Souvent, la douleur est ressentie non seulement dans le sacrum, mais aussi dans l'anus lors des selles.

Inflammation de la peau dans la région sacrococcygienne

Avec une diminution de l'immunité, une exacerbation des pathologies endocrines ou vasculaires, des blessures, la peau du coccyx peut s'enflammer. Un phlegmon se forme dessus - des cavités d'où le pus éclate vers l'extérieur avec la formation d'une fistule. Parfois, la pathologie se propage aux tissus sains, provoquant leurs dommages. Si l'exsudat purulent reste dans la cavité, un abcès se développe. C'est le nom d'un processus inflammatoire aigu qui affecte les tissus sous-cutanés, les muscles et même les os. La douleur dans le sacrum apparaît lors de la palpation, de la marche, du repos. Les signes caractéristiques de l'inflammation cutanée deviennent également:

  • fièvre, faiblesse, soif, frissons;
  • détérioration rapide, sensation de manque d'air;
  • abaisser la pression artérielle;
  • maux de tête, miction rare, diminution du volume urinaire.

Chez les hommes, la douleur dans le sacrum se produit à la suite d'une inflammation du follicule pileux. Les cheveux poussent dans le tissu sous-cutané et les bactéries pathogènes pénètrent dans les zones blessées. Les kystes se forment, remplis de masses purulentes, qui éclatent souvent à travers les fistules. Cette condition est appelée maladie pilonidale, et les causes du développement sont le surpoids, une faible activité physique, le manque d'hygiène.

Blessure au coccyx

La fracture du coccyx se produit assez rarement, généralement lors d'accidents de la circulation graves lors de l'impact. Au moment de la blessure, la douleur est aiguë, perçante, provoquant un trouble de la conscience. Au stade de la rééducation, son intensité diminue significativement, mais une gêne dans le bas du dos se fait sentir pendant plusieurs mois, notamment avec les infections virales respiratoires aiguës, les rechutes de pathologies chroniques, les changements de zones climatiques.

À la suite d'une chute, d'une ecchymose, d'une compression prolongée, la douleur survient en raison d'un traumatisme des structures du tissu conjonctif - peau, ligaments, muscles tendineux. Un hématome se forme sur la zone endommagée, un gonflement sévère. En appuyant dessus, la douleur augmente, se propage aux hanches, donne aux côtés.

Changements pathologiques dans la colonne vertébrale

Lorsqu'un homme visite un médecin avec des plaintes de douleur dans le coccyx, la suspicion tombe toujours sur l'ostéochondrose lombo-sacrée. Le plus souvent, la pathologie dégénérative-dystrophique affecte les disques intervertébraux et les vertèbres situées précisément dans le bas du dos. La gravité de la douleur augmente avec la formation d'une hernie intervertébrale qui empiète sur les racines vertébrales, les tissus mous et les vaisseaux sanguins, ce qui prédispose aux spasmes musculaires. D'autres symptômes indiquent une ostéochondrose de cette localisation:

  • une augmentation constante de l'intensité de la douleur;
  • craquement, crépitement, clics lors de l'inclinaison ou de la rotation du corps, de la marche ou du changement de position du corps;
  • raideur des mouvements.

La cause de l'inconfort dans le coccyx peut être une pathologie inflammatoire systémique, affectant souvent plusieurs structures du système musculo-squelettique. C'est une polyarthrite rhumatoïde, réactive, infectieuse, psoriasique ou goutteuse.

Douleur idiopathique

Parfois, chez les hommes se plaignant de douleurs dans le coccyx, même avec un diagnostic minutieux, aucune déviation n'est détectée. Typiquement, un tel inconfort est neurogène. Ils surviennent dans des états dépressifs, une instabilité psycho-émotionnelle, une névrose, puis disparaissent d'eux-mêmes. Mais dans de rares cas, la douleur devient constante. Pour l'éliminer, on utilise à la fois des analgésiques et des sédatifs, des tranquillisants et des antidépresseurs. Il est possible de se débarrasser de la douleur idiopathique par plusieurs séances de procédures physiothérapeutiques.

Caractéristique de la douleur

Le médecin pourra déterminer plus rapidement la cause de la douleur épisodique ou persistante dans le coccyx si l'homme leur donne une description détaillée. Il est nécessaire de décrire l'intensité des sensations inconfortables, leur durée et leur localisation. La présence de symptômes concomitants et de facteurs provoquant une augmentation de la douleur est tout aussi importante..

Après une blessure

Avec une fracture du coccyx, les tissus mous, osseux et cartilagineux, les ligaments et les tendons sont endommagés. Leur rétablissement prend beaucoup de temps, pendant lequel la douleur se fait sentir. Il s'affaiblit progressivement, mais dans la plupart des cas, il n'est pas possible de s'en débarrasser complètement. Le fait est qu'une régénération complète est possible chez les jeunes. Et chez les hommes plus âgés, les ligaments, le cartilage, les tendons ne sont pas toujours complètement restaurés. Par conséquent, lorsque le temps change ou augmente l'activité physique, faible, tiraillant, comme si des douleurs lointaines.

Avec des bosses ou des ecchymoses, l'inconfort dans le bas du dos disparaît généralement en quelques semaines..

Combiné avec des douleurs lombaires, sacrum

Une telle douleur indique souvent une rechute aiguë de l'ostéochondrose lombo-sacrée. Initialement, ils sont clairement localisés dans le coccyx, le sacrum ou les segments vertébraux lombaires. Mais la généralité de l'innervation conduit à la propagation de sensations inconfortables aux zones adjacentes du corps. La douleur s'intensifie en se levant ou en s'accroupissant, après de longues marches ou en soulevant des objets lourds. Ils se calment en se reposant en position couchée, généralement sur le côté.

Quand tu te lèves

La douleur pendant le levage est un signe typique de coccyalgie. Ce syndrome est indiqué par une diminution de son intensité en se penchant en avant. Lorsque vous touchez le coccyx, la gravité de la coccyalgie augmente considérablement. Cela se produit lorsque vous êtes assis pendant une longue période sans changer la position du corps, en particulier sur une chaise ou des selles. Dans certains cas, le syndrome est compliqué par des difficultés de selles. Dans la plupart des cas, les hommes de plus de 40 ans, menant une vie sédentaire, souffrent de coccygodynie.

Lorsqu'il est incliné

Même les problèmes articulaires «négligés» peuvent être guéris à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour..

Une douleur aiguë et perçante en se penchant en avant est la principale manifestation clinique de la lombalgie. Les raisons de son développement peuvent être naturelles (sommeil dans une position inconfortable) ou pathologiques (ostéochondrose lombaire). La lombalgie se produit en raison de la compression des terminaisons nerveuses sensibles avec des croissances osseuses, ainsi que des spasmes musculaires. Un homme ne ressent la douleur que lorsqu'il se penche en avant. Lors de l'extension, son intensité augmente. Il devient si net et net qu'il nécessite une aide extérieure pour revenir à sa position d'origine..

Douleur au coccyx

La douleur peut se propager au coccyx chez les hommes atteints d'ostéochondrose lombo-sacrée. C'est pour cette pathologie que le lumbago est caractéristique - douleur aiguë dans le bas du dos. Elle survient soudainement après un effort physique ou une hypothermie. La douleur est tellement insupportable qu'un homme se fige dans une position du corps dans laquelle il a été saisi par une attaque. Parfois, le lumbago provoque une chute. Le syndrome douloureux est pulsatoire, lancinant, donnant non seulement au coccyx, mais aussi aux hanches, aux fesses, aux chevilles. Tout mouvement provoque une augmentation de son intensité. La durée de l'attaque varie d'une heure à un jour.

En position assise

La douleur dans le coccyx en position assise indique une inflammation aiguë des organes pelviens. Il fait mal, tire, irradie sur les côtés et la partie médiane de la poitrine. La douleur survient avec l'ostéochondrose en raison de la formation d'une hernie intervertébrale qui appuie sur les racines nerveuses. Dans ce cas, il disparaît après avoir changé la position du corps ou soulevé.

Aching et tirant

La douleur légèrement exprimée dans le coccyx chez les hommes indique généralement une pathologie qui a suivi une évolution chronique. Pendant les rechutes, son intensité augmente et, au stade de la rémission, la douleur peut être complètement absente. Les douleurs douloureuses et tiraillantes sont caractéristiques d'une inflammation lente de la prostate et d'une infection sexuellement transmissible en développement. Habituellement, ils sont clairement localisés, mais avec des exacerbations de la maladie se propageant au bas du dos et au bas du dos entier.

Douleur au coccyx

Une telle douleur indique une défaite dans la pathologie inflammatoire des organes pelviens. Elle peut être aiguë, perçante, ne disparaît qu'après avoir pris des analgésiques. Mate, comme si une douleur lointaine indique souvent la transition de la pathologie vers une forme chronique et lente. L'homme ressent un inconfort sévère avec une diminution de l'immunité ou de l'hypothermie, lorsque l'intensité du processus inflammatoire augmente, des tissus sains y sont impliqués.

Douleur au-dessus du coccyx

La douleur au-dessus du coccyx est un signe de pathologies proctologiques, urologiques, y compris infectieuses. Il est particulièrement aigu lors du soulèvement d'une chaise, en se penchant en avant et sur le côté. La douleur irradie vers la région sacrée et, avec un séjour prolongé en position courbée, s'étend même à la colonne thoracique.

Diagnostique

Étant donné que la douleur dans le coccyx chez les hommes peut survenir pour de nombreuses raisons, un diagnostic différentiel est nécessaire. Par conséquent, le patient est affecté à un certain nombre d'études instrumentales: radiographie, échographie, IRM ou TDM. Si une origine pathologique de la pathologie est suspectée, des tests biochimiques et sérologiques de laboratoire sont effectués. Le semis d'échantillons biologiques dans des milieux nutritifs vous permet d'établir l'appartenance des micro-organismes aux espèces et leur sensibilité aux antimicrobiens.

Quand et à quel médecin

Pour les douleurs aiguës ou douloureuses dans le coccyx, vous pouvez aller directement chez le thérapeute. Après le diagnostic, l'homme sera référé à des spécialistes de profil étroit, qui seront engagés dans son traitement. Mais en cas de suspicion d'une cause spécifique de douleur, il est conseillé de prendre immédiatement rendez-vous avec un neurologue, traumatologue, urologue, proctologue, endocrinologue.

Il est nécessaire de consulter un médecin après l'apparition des premières sensations inconfortables. Dans ce cas, la probabilité de développer des complications irréversibles est minime.

Premiers soins pour la douleur au coccyx

En cas de douleur aiguë aiguë dans le coccyx, vous devez vous allonger, en prenant une position corporelle confortable. Souvent, un oreiller plat situé sous les hanches ou un bandage avec des inserts solides aide à réduire la gravité de la douleur. Et son élimination complète permettra de prendre le médicament avec un effet analgésique. Habituellement, un comprimé d'ibuprofène, de spazgan, de kétorol, de baralgin et de kétoprofène suffit.

Méthodes de traitement

Les principaux objectifs de la thérapie sont l'élimination de la douleur et des symptômes associés, le soulagement des processus dégénératifs inflammatoires et destructeurs. Si une cause de douleur dans le coccyx est détectée, un traitement simultané de la pathologie sous-jacente est effectué.

Principes généraux

Les préparations pour l'administration parentérale ou les blocages médicamenteux sont utilisées pour éliminer la douleur aiguë. Ensuite, l'effet thérapeutique est fixé par le cours de capsules, comprimés, dragées, suspensions. Vous pouvez vous débarrasser des douleurs douloureuses et pressantes dans le coccyx à l'aide d'agents d'application locaux. Ce sont des onguents ou des gels avec des composants anti-inflammatoires non stéroïdiens (Fastum, Nise, Arthrosilen).

Les préparations à effet chauffant (Capsicam, Finalgon, Viprosal) ne sont utilisées qu'après l'arrêt du processus inflammatoire. Cela s'applique à d'autres méthodes de chauffage à sec - coussinets chauffants, compresses d'alcool ou frottements.

La disparition de la douleur n'indique pas une guérison. Le traitement doit être effectué conformément au schéma thérapeutique établi par le médecin et dans le délai fixé par lui.

Recettes folkloriques

Avant de trouver la cause de la douleur dans le coccyx, l'utilisation de remèdes populaires n'est pas seulement déconseillée, mais aussi dangereuse. Ils apportent un soulagement temporaire, mais ne sont pas en mesure d'influencer la cause du processus pathologique. Une fois la douleur soulagée, l'homme retarde une visite chez le médecin, ce qui provoque le développement de complications graves, des dommages aux nouveaux tissus et organes.

Thérapie manuelle, massage, acupuncture

De telles méthodes sont plus souvent utilisées dans le traitement des maladies de la colonne lombo-sacrée. Une exposition dosée mécanique précise stimule l'entrée dans le tissu affecté des substances nécessaires à leur régénération. Et en raison de la normalisation de la microcirculation, ils éliminent les toxines, les toxines et les produits de dégradation cellulaire..

Physiothérapie

Presque toutes les procédures physiothérapeutiques réduisent la gravité des douleurs dans le bas du dos. Un homme peut se voir prescrire une thérapie au laser, une magnétothérapie, une photothérapie et une thérapie par ondes de choc. Au stade de la rééducation, des sangsues médicales, de la boue thérapeutique, des applications avec de l'ozokérite et (ou) de la paraffine sont utilisées.

Dans presque toutes les pathologies, les exercices de physiothérapie quotidiens accélèrent la récupération et affaiblissent les symptômes. Cela se produit en raison de l'amélioration de la circulation sanguine dans le bas du dos, du renforcement musculaire et de l'appareil ligamento-tendineux. Un médecin de thérapie par l'exercice établit un programme d'entraînement et sélectionne les exercices individuellement pour chaque homme. La préparation physique, le type de maladie diagnostiquée, le stade et la forme de son évolution sont pris en compte.

Intervention chirurgicale

Si le traitement conservateur est inefficace pendant un certain temps, le patient est préparé pour une chirurgie endoscopique ou abdominale. Les indications pour cela sont également des douleurs dans le coccyx, des médicaments mortels et une pathologie dégénérative-dystrophique à progression rapide. Dans les cas graves, coccycotomie ou ablation du coccyx.

Complications possibles

Une augmentation constante, lente mais constante de la gravité de la douleur dans le coccyx indique la propagation de la pathologie. Elle affecte les tissus sains, provoquant souvent leurs changements irréversibles. Plus tard le patient demande de l'aide médicale, plus la probabilité de complications graves est élevée, souvent résolue uniquement chirurgicalement..

Mesures préventives

La meilleure prévention de la douleur coccyx est une visite chez un urologue, proctologue, neurologue au moins une fois par an. Vous devez également éviter l'hypothermie et les situations traumatiques, traiter les pathologies détectées à temps, jusqu'à ce qu'elles prennent une forme chronique. Ce sont des processus inflammatoires ou destructeurs lents qui deviennent souvent la condition préalable au développement de nouvelles maladies.

Prévoir

Le pronostic le plus proche ou le plus éloigné dépend du type de pathologie diagnostiquée. Il est plus favorable à un traitement rapide. Même les tumeurs malignes détectées au stade initial de leur formation peuvent être complètement éliminées..

Articles similaires

Comment oublier les douleurs articulaires?

  • La douleur articulaire limite vos mouvements et votre vie...
  • Vous vous inquiétez de l'inconfort, du resserrement et de la douleur systématique...
  • Peut-être que vous avez essayé un tas de médicaments, crèmes et onguents...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisez ces lignes, elles ne vous ont pas beaucoup aidé...

Mais l'orthopédiste Valentin Dikul affirme qu'il existe un remède vraiment efficace pour les douleurs articulaires! En savoir plus >>>