Douleur sur les côtés des deux côtés de l'arrière

  • Luxations

La plupart des gens croient que la cause de la douleur devrait être recherchée dans la même région où une personne souffre. Parfois, cette règle simple ne fonctionne pas. Donc, si les côtés font mal de deux côtés de l'arrière, cela peut indiquer la présence de problèmes dans différents systèmes et organes. Qu'est-ce qui peut provoquer ce symptôme et comment reconnaître une maladie ou une autre?

Causes possibles de douleur

Le plus souvent, ils sont assez courants. Donc, le bas du dos fait généralement mal en raison des raisons suivantes:

  • Hypothermie prolongée. Une sensation désagréable de froid dans le dos est généralement remarquée immédiatement, et des mesures appropriées sont prises (les vêtements sont plus chauds). Mais parfois, une telle hypothermie dure plus de quelques minutes. Cela se produit pendant le sommeil, surtout si une personne dort dans un courant d'air.
  • Long séjour d'un côté, surtout sur une surface dure. Certaines personnes ont réussi à ressentir à quel point leur dos et leurs côtés étaient douloureux s'ils passaient la nuit non pas dans un lit doux et chaud, mais sur une surface dure. Peu importe qu'un tel rêve ne dure que quelques heures. Cela suffit pour que la personne se sente dépassée au lieu de soulager la fatigue..
  • Portant longtemps dans une main un sac lourd. Cette simple habitude ne semble à première vue qu'un inconvénient ordinaire. Par la suite, cela provoquera une douleur qui durera de plus en plus longtemps. Lorsque la violation de la posture devient plus familière, la douleur apparaîtra d'elle-même et la courbure de la colonne vertébrale devra être traitée.

Dans tous ces cas, la douleur apparaît de temps en temps, c'est-à-dire occasionnellement. Avec l'élimination du facteur provoquant, la personne se sent à nouveau bien. Vous pouvez vous aider à éliminer rapidement l'inconfort par les méthodes suivantes: massage, exercices thérapeutiques, ceintures en poils de mouton ou de chien, frottements avec des onguents chauffants.

Mais il existe des causes plus redoutables de douleurs lombaires. Ils sont classiquement répartis dans les groupes suivants:

  • pathologie de la colonne vertébrale;
  • pathologie rénale;
  • troubles du tube digestif;
  • pathologie du système respiratoire;
  • maladies cardiovasculaires;
  • les infections
  • blessures.

Pathologie de la colonne vertébrale

Le mécanisme de développement des maladies dans ce domaine peut être différent. Les plus souvent diagnostiqués sont une irritation des racines nerveuses s'étendant de la moelle épinière. Cela s'accompagne d'une douleur intense, qui peut être localisée non seulement dans la zone de ces terminaisons nerveuses, mais aussi beaucoup plus loin. Il y a une forte tension de l'appareil ligamentaire et un spasme des fibres musculaires, ce qui ne fait qu'exacerber la situation.

Ainsi, les changements neurologiques suivants peuvent être observés:

  • changement des réflexes et des réactions;
  • brûlure, picotements ou engourdissement de certaines parties du dos;
  • diminution notable de la force musculaire, de la puissance;
  • diminution de la sensibilité.

Dans les cas les plus graves, des changements importants se produisent dans le canal rachidien, ce qui, dans certains cas, peut entraîner l'incapacité d'un patient.

Pathologie rénale

Parmi tous les organes internes, ce sont les reins qui se manifestent le plus souvent par des douleurs dans le dos. Pourquoi ça arrive? C’est juste qu’ils sont situés le plus près possible de la colonne vertébrale, ou plutôt presque immédiatement derrière la colonne vertébrale. De plus, les reins sont l'un des rares organes très sensibles à tout changement de son fonctionnement (contrairement, par exemple, au foie, qui ne fait mal qu'à un stade significatif de ses dommages).

Enfin, les reins sont un organe apparié, situé sur les côtés, gauche et droite. Il est clair qu'ils peuvent provoquer des douleurs dans la région lombaire. En plus des douleurs au bas du dos, une personne ressent une maladie rénale:

  • opacification de l'urine, dans certains cas - l'apparition de flocons, de suspensions, de turbidité et même de particules de sang;
  • mictions fréquentes lorsqu'il est impossible de vider complètement la vessie;
  • perte de force importante, faiblesse constante;
  • sensations désagréables en tapant le long de l'arc costal sur la colonne vertébrale.

Soit dit en passant, l'urologue peut faire un diagnostic préliminaire selon que la douleur est symétrique ou non. Ainsi, avec la glomérulonéphrite, une personne ressentira une douleur d'en bas des deux côtés, tandis qu'avec l'urolithiase ou la pyélonéphrite, très probablement, des sensations désagréables ne seront observées que dans la zone d'un côté.

Maladies du système digestif

Pour limiter le domaine de la pathologie et comprendre que la maladie a un caractère gastro-entérologique, il est nécessaire de faire attention à la présence des symptômes suivants:

  • nausées fréquentes, apparition de vomissements sans raison (en l'absence de maux de tête et de bonne nourriture de haute qualité);
  • diminution de l'appétit tout en observant le même régime quotidien qu'avant;
  • violation du régime et de la nature des selles (diarrhée ou constipation);
  • goût d'amertume en bouche;
  • ballonnements, dyspepsie.

Soit dit en passant, des douleurs primaires apparaissent généralement dans l'estomac, mais les patients y prêtent rarement attention, les considérant comme rares, isolées, épisodiques, non dignes d'attention. Plus tard, avec une augmentation des violations du tube digestif (tractus gastro-intestinal), l'inconfort se déplace vers le dos.

Pathologie du système respiratoire

Une douleur dans la colonne vertébrale, dans le haut du dos, peut indiquer la localisation de la cause dans les poumons ou la plèvre. Les maladies que le patient peut rencontrer sont très graves:

Symptômes qui, en plus des douleurs dans le dos (et derrière le sternum), peuvent survenir chez une personne - toux fréquente avec crachats, essoufflement, hyperthermie de tout le corps. La douleur s'intensifie lors de l'inspiration et de l'expiration. Le processus inflammatoire de ces maladies est très rapide, mais parce que le tableau clinique se développe également rapidement.

L'insuffisance respiratoire provoque un manque d'oxygène dans la circulation sanguine et plus loin dans les organes et les tissus, ce qui signifie que bientôt d'autres parties du corps annonceront également leur position peu enviable. Vous pouvez vous attendre à l'apparition de maux de tête, de cyanose et de blanchiment de la peau. Avec un traitement prématuré (qui devrait commencer dans les premiers jours après l'apparition des symptômes), la probabilité de complications et même de décès augmente.

Maladies cardiovasculaires

Avec un certain nombre de maladies du système cardiovasculaire, des douleurs thoraciques peuvent apparaître, qui donnent au dos, au bras gauche ou au côté. Avec l'ischémie, ces sensations douloureuses sont modérées et avec l'infarctus du myocarde - poignard, pointu.

Les infections

On parle de problèmes dermatologiques, qui peuvent également être sources de douleurs dans le dos, dans le dos. Avec le lichen herpétique, par exemple, de nombreuses érosions et ulcères s'accompagnent de rougeurs et d'une sécrétion accrue de prostaglandines dans les zones touchées, qui sont les médiateurs du processus inflammatoire.

En d'autres termes, le processus ici est plus profond, pas superficiel, et donc la douleur peut également être assez grave. Si une infection bactérienne de l'air atteint une plaie ouverte, les symptômes de la douleur augmenteront. Un tel patient aura une thérapie très sérieuse visant, y compris le renforcement du système immunitaire.

Blessures

Les petites collisions, les bosses ou les chutes ne restent pas toujours dans la mémoire, mais elles portent une traînée de sensations douloureuses désagréables. Si de petites ecchymoses disparaissent d'elles-mêmes, des contraintes mécaniques importantes peuvent causer des dommages mécaniques aux organes internes - des ruptures. Elle est lourde de choc hémorragique et de saignement interne..

Diagnostique

À la réception d'un patient souffrant de plaintes dans le dos, il doit immédiatement effectuer une série d'études sur le matériel:

  • ECG. Il est nécessaire non seulement pour le diagnostic de pathologies possibles du système cardiaque, mais également pour évaluer l'état de l'organisme entier. Ces informations aideront le spécialiste, par exemple, si une intervention chirurgicale urgente est nécessaire.
  • Radiographie de la colonne vertébrale et des poumons. Cette étude du matériel vous permet d'identifier non seulement les blessures de ces parties du corps, mais aussi un certain nombre de maladies du système respiratoire, par exemple la tuberculose. S'il y a une toux, il sera utile de faire un test d'expectoration pour savoir quel pathogène est l'agent causal de la maladie.
  • IRM et CT. Malgré le fait que ces méthodes de diagnostic sont considérées comme optimales pour évaluer l'état du dos, des organes internes et des vaisseaux sanguins, elles ne sont pas souvent effectuées pendant l'admission d'urgence, ce qui s'explique par le mauvais équipement de nombreuses institutions médicales.
  • Tests sanguins et urinaires avancés. Ils donnent une image plus complète de l'état du corps dans son ensemble. Certains écarts par rapport à la norme peuvent renvoyer un spécialiste à la prochaine étape du diagnostic du patient. Par exemple, lors de la détection de protéines dans l'urine, nous pouvons parler de pathologie rénale et de l'orientation future du patient pour l'échographie des reins et d'autres méthodes de recherche.
  • Coprogramme. Il est prescrit lorsqu'un spécialiste soupçonne une violation du tube digestif.

D'autres tactiques thérapeutiques dépendront des résultats de l'étude. Certaines maladies sont traitées très rapidement, pour d'autres, il faudra des mois de collaboration minutieuse entre le médecin traitant et le patient.

Résumer

Les maux de dos n'indiquent pas nécessairement des problèmes vertébraux. Il existe de nombreux diagnostics sans aucun lien avec le système musculo-squelettique, qui donnent également des symptômes similaires aux maladies du squelette. Même un spécialiste expérimenté ne peut poser un diagnostic correct qu'après un diagnostic complet du patient.

Pourquoi le côté droit fait mal derrière le dos?

Le fonctionnement altéré de divers organes et systèmes entraîne souvent des douleurs dans le dos.

La maladie ne se manifeste pas toujours au stade initial. Les complications et les processus inflammatoires déjà développés peuvent être des douleurs dans le côté droit de l'arrière..

Localisation et nature de la douleur

Les signes d'une maladie peuvent se manifester par une douleur et certains symptômes concomitants:

  • Une douleur «sourde» dans le côté droit de l'arrière se produit périodiquement et peut ne pas durer longtemps, quelle que soit la position du corps. Contrairement à d'autres types de douleur, «terne» est plus facile à tolérer par une personne, mais pire pour la pharmacothérapie;
  • La douleur «tirante» dans le côté droit de l'arrière apparaît généralement soudainement et avec une intensité élevée, restreint l'activité motrice du patient. Restant dans l'attente constante de nouvelles sensations douloureuses de «couture», une personne est en tension constante et devient irritable;
  • La douleur «douloureuse» dans le côté droit de l'arrière devient souvent un signe de sensations douloureuses en présence de problèmes avec des organes proches ou est le résultat d'une surcharge des fibres musculaires avec une exposition prolongée à une position inconfortable;
  • La douleur «tirante» du côté droit de l'arrière ressemble à des douleurs «sourdes», devient plus intense pendant une courte période avec des mouvements imprudents ou soudains, parfois accompagnés d'engourdissement des membres.

Détection d'un problème sur le lieu d'apparition de la douleur:

  1. Si le côté droit sous l'omoplate fait mal, vous devez faire attention au système respiratoire et à la colonne vertébrale;
  2. Si une douleur est ressentie au milieu du dos, cela peut être dû aux organes du tube digestif;
  3. La douleur due à des problèmes avec le système urinaire, en règle générale, est localisée d'un côté légèrement au-dessus ou en dessous de la lombaire;
  4. L'apparition de douleurs sur toute la surface droite du dos peut indiquer des problèmes avec la colonne vertébrale, les intestins ou être le résultat d'une blessure musculaire.

En relation avec les caractéristiques individuelles de chaque personne, telles que le seuil de douleur, l'intensité de la douleur, uniquement à partir des paroles du patient, il est impossible de dresser un tableau complet de la maladie.

Raisons possibles

La douleur dans le dos et le côté droit est le résultat d'un grand nombre de causes. Les maladies courantes sont l'ostéochondrose de la colonne vertébrale, des problèmes intestinaux, rénaux ou gynécologiques chez la femme et urologiques chez l'homme.

Maladies respiratoires

Les processus inflammatoires se produisant dans les poumons s'accompagnent d'une augmentation de la température corporelle, de la toux, parfois il est difficile pour le patient de respirer. En raison d'une innervation insuffisante, la douleur se fait sentir non seulement dans le plexus solaire, mais «donne» également au dos.

Pleurésie des poumons

La maladie se caractérise par une inflammation des feuilles pleurales et est une complication d'autres maladies. Selon la cause de la formation de la maladie pleurale, il existe plusieurs formes:

  • La pleurésie purulente provoque l'accumulation de pus dans la région pleurale, affectant davantage les membranes pariétales et pulmonaires;
  • La pleurésie exsudative se forme à la suite de la propagation d'infections aux poumons ou de la formation d'une tumeur dans l'organe;
  • Sous la forme d'une complication d'une maladie des poumons ou des organes proches, une pleurésie sèche se forme;
  • La pleurésie tuberculeuse recouvre complètement la plèvre et les membranes pulmonaires.

Sur la base du fait que les poumons sont un organe apparié, une pleurésie se forme sur le poumon gauche ou droit. À la suite du développement de la maladie, le patient peut ressentir de la douleur d'un côté du dos.

La cause la plus fréquente de pleurésie est une infection bactérienne, une hypothermie ou une lésion pulmonaire..

Les symptômes sont exprimés en fonction de l'intensité de la maladie. Il s'agit d'une douleur aiguë dans la poitrine à gauche ou à droite, qui peut donner à l'épaule, au cou ou à l'abdomen la survenue d'une toux sèche.

Pneumonie

L'inflammation des poumons est généralement attribuée à des maladies virales aiguës; parfois une pneumonie se forme autour d'un cancer du poumon.
Les principaux signes de pneumonie:

  • Toux sèche avec douleur thoracique simultanée;
  • Dyspnée;
  • Fièvre;
  • Faiblesse et malaise;
  • Symptômes associés: lèvres et ongles bleus, douleurs musculaires.

Pathologie gastro-intestinale

Les troubles gastro-intestinaux se caractérisent par des douleurs abdominales douloureuses ou aiguës, des nausées et des vomissements, des maux de tête.

Appendicite

L'inflammation de l'appendice est une maladie fréquente due à:

  • obstruer la lumière du processus;
  • en raison de la formation d'un caillot de sang;
  • en raison de la constipation et de la formation de calculs fécaux, qui peuvent pénétrer dans la lumière;
  • réactions allergiques.
  • la douleur aux coutures se propage dans tout l'estomac;
  • la douleur peut être localisée du côté droit ou gauche plus près du dos;
  • la douleur augmente avec la toux, les éternuements, les sauts et les augmentations brusques d'une position couchée;
  • nausées et perte d'appétit;
  • constipation;
  • chaleur.

Pancréatite aiguë

Le processus d'inflammation du tissu pancréatique. L'organe produit sa propre enzyme, qui affecte ensuite agressivement les tissus de l'organe. En conséquence, le fer augmente de taille, un gonflement apparaît et des cellules mortes s'accumulent dans l'organe.

  • nausée et vomissements;
  • la douleur est ressentie sous les côtes d'un côté;
  • manque d'appétit;
  • tension des muscles abdominaux antérieurs et douleurs aiguës dans cette zone;
  • troubles circulatoires.

Les raisons de la formation de pancréatite comprennent une consommation excessive de nourriture avec des épices, manger sur le pouce, vaincre le corps avec des virus, prendre des antibiotiques, des diurétiques et d'autres médicaments, des maladies endocriniennes, des maladies pancréatiques chroniques.

Défauts du système urinaire

La maladie rénale est une cause fréquente de maux de dos unilatéraux..

  • douleur au-dessus de la région lombaire;
  • douleurs douloureuses ou lancinantes;
  • gonflement des tissus dans le bas du dos;
  • température corporelle élevée;
  • douleur pendant la miction;
  • décoloration de l'urine ou des impuretés sanguines dans l'urine.

Tous ces signes indiquent des problèmes avec le système urinaire..

  1. hypothermie;
  2. la formation de pierres dans l'organe;
  3. processus inflammatoires (infection);
  4. formation de tumeurs.

Problèmes dans la colonne vertébrale

De graves maux de dos du côté droit ou gauche peuvent être déclenchés par de graves changements dans les structures de la colonne vertébrale et dans les muscles du dos.
Des signes tels que:

  • L'engourdissement des membres inférieurs ou supérieurs signale le développement d'une ostéochondrose dans l'une des vertèbres;
  • Pâleur de la peau;
  • Augmentation de la température;
  • Des douleurs aiguës ou tirantes se produisent dans une position corporelle inconfortable;
  • Maux de tête.

Les complications de l'ostéochondrose se manifestent par un changement de démarche, une boiterie, des troubles de la structure du système musculo-squelettique.

D'autres maux qui deviennent une source de maux de dos sont:

  1. Névralgie intercostale;
  2. Hernie formée de disques intervertébraux;
  3. Radiculite;
  4. Courbure de la colonne vertébrale;
  5. Blessures au dos ou fatigue musculaire;
  6. Ostéomyélite.

Dans les cas fréquents, les maladies du dos sont interconnectées et un problème peut provoquer le développement d'un autre.

Comment trouver le diagnostic?

Il n'est pas possible de diagnostiquer indépendamment, car de nombreuses maladies ont des symptômes similaires. Outre l'inspection visuelle et la collecte des antécédents du patient, les méthodes suivantes sont utilisées pour établir un diagnostic:

  • Procédure d'échographie;
  • Tomodensitométrie;
  • radiographie
  • Imagerie par résonance magnétique;
  • Analyse sanguine générale et biochimique;
  • Test quotidien et analyse générale de l'urine;
  • En cas de suspicion d'une maladie du tractus gastro-intestinal, le patient reçoit un FGDS (examen de la partie supérieure de l'œsophage, de l'estomac et du duodénum avec un endoscope).

Des méthodes de recherche supplémentaires sont prescrites conformément au diagnostic établi..

Une douleur intense et continue dans le côté droit ou gauche de l'arrière est une bonne raison de consulter un thérapeute qui aidera à établir la cause profonde du problème. De plus, conformément au diagnostic, le traitement est prescrit par un néphrologue, orthopédiste, urologue, traumatologue, gastro-entérologue, vertébrologue, gynécologue ou neurologue.

Douleur sous les omoplates de l'arrière vers l'arrière - causes, symptômes et traitement

Anatomie thoracique

L'omoplate fait référence à la colonne vertébrale thoracique et est située au niveau de la poitrine. Il est nécessaire d'étudier l'anatomie de cette zone afin de comprendre quels organes peuvent perturber le patient directement et indirectement..

Les éléments anatomiques clés comprennent:

  1. Colonne vertébrale - se compose de la moelle épinière et des vertèbres, des disques intervertébraux. C'est une partie importante de l'ensemble du système musculo-squelettique, protège la moelle épinière des dommages..
  2. L'omoplate droite et gauche appartiennent aux structures osseuses de la ceinture scapulaire supérieure. Ils ressemblent à un triangle et appartiennent à des os plats. Cette structure osseuse présente de nombreux creux et dépressions. Ce sont les points d'attache des ligaments, des tendons et des muscles. Les lames ont une résistance élevée, par conséquent, elles peuvent facilement résister à des charges statiques constantes..
  3. La clavicule est l'os qui relie l'omoplate et la poitrine.
  4. Cœur - responsable de la fonctionnalité du système cardiovasculaire, pompe le sang dans les veines et les artères.
  5. Poumons - l'organe respiratoire apparié responsable des processus d'échange de gaz.
  6. Oesophage, estomac - appartiennent aux organes digestifs.
  7. Côtes - ont une fonction protectrice de la poitrine. Ce sont des os plats attachés à la colonne vertébrale à l'arrière et à l'avant du sternum..

Nature de la douleur

Les omoplates sont situées à l'arrière du dos et sont situées près de l'humérus et de la clavicule. Il s'agit d'un os jumelé de forme triangulaire auquel sont attachés des muscles rhomboïdes et partiellement trapèzes. Ces groupes musculaires rendent la ceinture scapulaire supérieure mobile. Les lames sont reliées avec les nervures dans un cadre solide du corps. Tout inconfort dans cette zone peut entraîner un inconfort important et une restriction partielle de la mobilité du haut du dos. Pour cette raison, la douleur ne peut être tolérée et vous devez immédiatement consulter un médecin.

Une variété de douleurs est divisée en plusieurs classifications:

  1. La douleur et sa nature dans la localisation des sensations désagréables - au milieu des omoplates, à gauche ou à droite, qu'il y ait un rayonnement dans la poitrine ou entre les côtes, la douleur est ressentie plus haut ou plus bas.
  2. Par la nature des sensations - désagréables, sensations de traction, douleur aiguë, lancinante, irradiation, pulsation.
  3. Durée de la douleur - attaques épisodiques, elle est ressentie en permanence, augmente fortement, l'inconfort se produit après une activité physique.

Le plus souvent, des douleurs tiraillantes indiquent des problèmes de colonne vertébrale et signalent rarement d'autres problèmes connexes..

Raisons principales

La symptomatologie de la douleur sous les omoplates se produit en raison de ces troubles:

  • douleurs à l'estomac (ulcère à l'estomac, gastrite);
  • troubles digestifs (brûlures d'estomac, reflux œsophagien);
  • troubles du travail du système cardiovasculaire (infarctus du myocarde, péricardite);
  • problèmes pulmonaires (bronchite, pneumonie);
  • troubles dégénératifs de la crête, de la colonne vertébrale;
  • traumatisme, inflammation, entorses, myosite;
  • troubles neurologiques.

Dans 90% des cas, comme les statistiques l'indiquent, l'inconfort dans les omoplates est causé par des maux de dos. La colonne vertébrale humaine est responsable de la posture verticale, donc un fardeau important est placé dessus. Une attitude prudente à l'égard de sa propre santé contribue à améliorer le bien-être lorsque l'inactivité physique et une mauvaise posture provoquent une gêne. La situation s'aggrave considérablement avec l'âge.

Blessures

Si le patient a une ecchymose ou une entorse, une douleur sous l'omoplate peut survenir lors d'un mouvement ou d'une tension. Dans la période aiguë, la douleur est constante et ressentie même au repos. Selon l'emplacement de la blessure, la douleur se produit sur le côté gauche ou droit des omoplates. Les options de dommages les plus courantes sont les os ou le corset musculaire..

Autres types de blessures traumatiques:

  1. Blessure. Il se caractérise par une douleur superficielle. Le plus souvent, les tissus mous superficiels, la couche musculaire supérieure et la graisse sous-cutanée souffrent d'ecchymoses. Des sensations désagréables apparaissent sous les omoplates et en dessous, il y a un gonflement et un processus inflammatoire localement localisé. Un traitement spécifique n'est généralement pas nécessaire. Cette douleur disparaît d'elle-même en quelques semaines..
  2. Fracture ou fissure - la douleur est aiguë et sans réflexion et est concentrée sur le site des dommages. Même le moindre mouvement d'une main provoque une sensation douloureuse. Dans cette situation, on montre au patient un repos complet afin de ne pas aggraver la situation avec une fracture.
  3. Luxations, déplacement des vertèbres. Dans ce cas, la douleur sera localisée non seulement dans la région scapulaire, mais aussi dans le dos au niveau de la région thoracique. Souvent, la douleur se produit en raison de la compression des terminaisons nerveuses dans le canal rachidien, ce qui indique des dommages aux disques intervertébraux.

Les blessures sont faciles à déterminer. Pendant le mouvement, un resserrement se fait sentir, un gonflement des tissus au site de l'ecchymose est observé.

Ostéochondrose

Une manifestation classique de l'ostéochondrose thoracique est la douleur interscapulaire au niveau de la crête. Des sensations désagréables surviennent en raison du pincement des terminaisons nerveuses. En cas de lésion de la région thoracique dans la partie supérieure du patient, il ressent une douleur scapulaire aiguë s'étendant jusqu'au bras. Le côté dépend de la défaite de racines nerveuses spécifiques. Lorsque les vaisseaux sanguins sont serrés, une augmentation de la pression, des maux de tête et des étourdissements se produisent.

Si la partie inférieure de la région thoracique est affectée, le patient gêne le bas du dos à partir de l'omoplate. Donne également à la main gauche ou à droite, en fonction de l'emplacement du nerf clampé. Au fil du temps, la douleur devient plus intense, le patient commence à ressentir une gêne non seulement pendant l'activité physique, mais aussi pendant le repos. Une situation difficile - l'inconfort est ressenti 24h / 24, même la nuit. Souvent, dans le contexte de l'ostéochondrose, de la saillie ou de la hernie.

Scoliose

La violation de la posture est la maladie des crêtes la plus courante qui survient à un âge précoce. Les premiers problèmes ont été observés depuis les premières années de l'école - les enfants ne contrôlent pas la bonne posture et ne comprennent pas pourquoi les adultes les obligent à s'asseoir uniformément. Au fil du temps, de mauvaises habitudes motrices se développent. Une personne s'assoit dans une position confortable pour lui, mais cette position provoque une surcharge statique des muscles et le développement d'un déséquilibre. Si la colonne vertébrale reste longtemps dans une position antalgique, il y a une courbure, qui est lourde de conséquences.

À l'âge adulte, beaucoup connaissent l'inactivité physique, une condition de faible activité motrice, lorsqu'une personne mène une vie exclusivement sédentaire. En conséquence, des maux de dos persistants se produisent en raison de la faiblesse musculaire. S'il y a une courbure dans la région thoracique, la douleur est localisée dans la région des omoplates. Une gêne irradiante dans la région cervicale se produit parfois. Une différence caractéristique de la scoliose est une épaule au-dessus de l'autre dans un état debout et détendu.

Lors de l'examen initial, le thérapeute peut voir la maladie. Vous devez traiter la maladie pendant longtemps et à l'aide d'une approche intégrée. Pour soulager la condition douloureuse, vous devez établir un mode de vie, cesser d'être nerveux et commencer à bouger. Sous le stress, le tonus musculaire peut augmenter, ce qui entraînera une détérioration du bien-être. Le massage aide également, il est également bon d'avoir une thérapie d'exercice pour le dos..

Hernie et saillie

L'apparition d'une hernie intervertébrale est une affection grave caractérisée par une protrusion du canal rachidien à travers l'anneau fibreux du disque. La condition précédente de la hernie est la saillie. Pendant la saillie, le disque est partiellement endommagé et l'anneau fibreux est étiré. Les hernies surviennent lors d'un effort physique intense, dû à la levée de poids. Un facteur important dans leur apparence est joué par le facteur héréditaire. Si la famille a des proches parents avec des hernies ou des protubérances, il est très probable qu'ils surviennent avec l'âge chez les enfants.

Si une hernie ou une saillie est située au niveau de la région thoracique, des sensations douloureuses apparaissent dans la région des omoplates. Une irradiation de la douleur au bras ou à l'épaule est également observée. Le côté dépend des racines nerveuses pincées particulières. Lumbago douloureux en raison de dommages aux terminaisons nerveuses, qui sont pincées en raison d'une compression excessive dans le dos.

Lorsque le bas du dos est endommagé, le mal de dos redonne à la jambe, et lorsqu'une hernie cervicale se produit, la douleur revient à la tête. Dans toutes les situations, une hernie nécessite un traitement complet visant à détendre le dos, à soulager la douleur aiguë et à éliminer la constriction musculaire. Avec les hernies et les saillies, il est utile d'effectuer une thérapie par l'exercice, d'assister à des procédures de physiothérapie. Dans les cas rares et avancés, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Cyphose

Il s'agit d'une courbure de type scoliose, mais dans le sens opposé. Si avec la scoliose la colonne vertébrale est courbée vers la droite ou la gauche, alors avec la cyphose, il y a un arceau prononcé de la ceinture scapulaire supérieure. L'un des signes caractéristiques de la maladie est une sensation de douleur dans la zone interscapulaire en présence de signes externes de pathologie. Cela fait mal sous l'omoplate gauche ou droite, selon la nature de la courbure. Habituellement, la douleur se produit sur les deux côtés et donne aux mains, au cou. Il existe deux principaux mécanismes de formation de la pathologie:

  1. Neurogène. Lors de la courbure, des processus dégénératifs se produisent dans la colonne vertébrale, ce qui provoque un pincement des racines nerveuses de la moelle épinière. Il y a une douleur douloureuse dans la région des omoplates droite et gauche, qui donne au cou, à la clavicule ou au bras, moins souvent à l'articulation de l'épaule.
  2. Musclé. Une présence constante à l'état concave provoque un déséquilibre musculaire et une surcharge musculaire. Dans le haut du dos, les muscles sont pincés, ce qui provoque leur hypertonie et des douleurs intenses. D'autres parties des muscles du dos souffrent également. Un hypotonus peut survenir dans la région lombaire..

En conséquence, une compression de l'artère vertébrale se produit, à cause de laquelle il existe une violation persistante de la circulation cérébrale. Progressivement, une détérioration du bien-être se produit, des perturbations du travail des organes internes se produisent. Il est nécessaire d'effectuer un travail complet avec un tel patient, y compris les services d'un rééducateur, une thérapie par l'exercice.

Spondylarthrose

Parfois, le développement de la spondylarthrose indique une douleur à droite ou à gauche dans la région des omoplates. La maladie se caractérise par des dommages aux articulations arquées et aux disques intervertébraux. Avec le développement de la maladie, une perte de mobilité se produit, une sensation de raideur apparaît, qui se manifeste le plus fortement le matin.

La pathologie se manifeste en plusieurs étapes:

  1. Déformation et destruction du cartilage. Si la circulation sanguine est altérée dans cette zone, l'intégrité du tissu conjonctif est détruite, ce qui rend le disque articulaire plus mince. Les processus de restauration dans le tissu conjonctif osseux s'aggravent considérablement. L'activité physique accrue dans ce domaine entraîne des microtraumatismes.
  2. Ensuite, des changements déformants se produisent. Des phoques apparaissent dans le disque, la mobilité se détériore, ce qui entraîne une destruction accrue du tissu cartilagineux. Le patient peut ressentir constamment de la douleur, même dans un état de calme.
  3. Le stade terminal est l'ossification, la formation d'ostéophytes. Ces excroissances blessent les articulations, les tendons, les muscles et les ligaments voisins. Dans ce cas, une intervention chirurgicale est nécessaire..

Une manifestation caractéristique de la spondylarthrose au stade initial est l'apparition de douleur uniquement pendant l'exercice. L'inconfort au repos disparaît, car il n'y a pas de facteur traumatique.

Névralgie intercostale

Cette condition fait référence aux troubles du nerf vague. Lorsqu'une pathologie se produit, une douleur aiguë apparaît, tirant sur l'omoplate, les côtes et la poitrine. Ce type de douleur est souvent confondu avec une crise cardiaque. Une différence caractéristique est l'absence d'une localisation claire dans la région du cœur. Les sensations désagréables s'intensifient à l'inspiration. La douleur s'accompagne d'une sensation de constriction. Si le patient pense qu'il souffre d'angine de poitrine, après avoir pris de la nitroglycérine, aucun soulagement ne se produit.

La douleur sous l'omoplate droite ou gauche indique une innervation dans des zones spécifiques. L'engourdissement et le spasme de ce processus pathologique ne sont pas caractéristiques. Compte tenu de la spécificité des symptômes de la maladie, le spécialiste diagnostiquera sans problème. Le traitement consiste à utiliser des vitamines B injectables et des médicaments myotropes (relaxants musculaires). Le neurologue devrait être impliqué dans le traitement de la névralgie intercostale.

Causes de la douleur sous l'omoplate gauche par derrière du dos - troubles cardiologiques

Souvent, les maux de dos indiquent une maladie cardiaque. Pourquoi le mal de dos est un phénomène de douleur réfléchie, qui indique une cardiopathie ischémique, un infarctus du myocarde ou une péricardite. S'il y a une douleur lancinante de nature soudaine, qui augmente avec l'effort physique, mais il n'y a pas de symptômes de maladies de la colonne vertébrale, vous devez consulter d'urgence un cardiologue pour une consultation. L'automédication ou le retard peuvent amener la situation à un état critique.

Les causes les plus fréquentes d'inconfort cardiaque provoquant des douleurs sous l'omoplate gauche de l'arrière vers l'arrière:

  1. Infarctus du myocarde. En plus de l'irradiation, le patient ressent une douleur douloureuse dans la région du muscle cardiaque. Les causes de la pathologie sont associées à un blocage des grandes artères et des veines par un thrombus. Si une plaque thrombotique se détache et bloque le courant vasculaire près du cœur, une crise cardiaque se produira. Dans cet état, vous devez agir rapidement, sinon le patient mourra. La cause profonde de la pathologie résultante est l'athérosclérose, le collage des globules rouges, les plaquettes avec une coagulation accrue.
  2. Maladie coronarienne ou angine de poitrine. Selon les informations d'un article médical, une crise de maladie coronarienne se développe soudainement. Une douleur sourde apparaît, qui est de nature paroxystique. L'attaque est facilement arrêtée en prenant de la nitroglycérine. La maladie nécessite une surveillance médicale supplémentaire, car elle peut survenir au moment le plus inattendu. Si l'attaque dure plus de quelques heures et que les médicaments ne vous aident pas, vous devez appeler une ambulance. En plus de l'inconfort dans le cœur du patient, la respiration devient réalité, l'essoufflement se produit, s'intensifiant avec l'effort physique.
  3. Une douleur sous l'omoplate gauche de l'arrière vers l'arrière peut indiquer le développement d'une attaque de péricardite. La pathologie est caractérisée par l'accumulation de liquide avec des lésions inflammatoires de la membrane séreuse du cœur. Le diagnostic comprend des tests de marqueurs inflammatoires, y compris des tests rhumatismaux. La péricardite est souvent une complication d'une maladie infectieuse antérieure, y compris les maladies respiratoires des voies respiratoires supérieures et inférieures. Thérapie complexe à long terme.

Maladies du système respiratoire

En présence de maladies respiratoires prolongées, le patient peut éventuellement avoir des douleurs irradiantes au niveau des omoplates. Le plus souvent, les maladies suivantes entraînent des complications:

  1. Évolution chronique ou aiguë de la bronchite. Aux stades initiaux, la maladie se caractérise par une toux sèche. Progressivement, l'irritation laryngée s'intensifie et une toux humide se produit. Si la maladie s'est développée dans le contexte d'infections virales respiratoires aiguës, une augmentation de la température corporelle est observée. La maladie ne nécessite pas de thérapie spécifique, il suffit d'observer le repos au lit, de boire un liquide plus chaud. Dans de rares cas, des médicaments antipyrétiques et des médicaments antibactériens peuvent être nécessaires..
  2. Pleurésie. Si le patient se plaint de douleurs intenses à la poitrine avec irradiation possible, toux, essoufflement et fièvre, le spécialiste doit exclure ou confirmer cette maladie. La pleurésie est caractérisée par une inflammation des feuilles pleurales avec accumulation ultérieure de crachats liquides dans la cavité pleurale. La maladie est difficile à tolérer. Un traitement complexe avec des antibiotiques et des médicaments antituberculeux est nécessaire.
  3. Pneumonie. Se développe souvent comme une complication de l'ARVI. La pneumonie se caractérise par une évolution sévère, accompagnée de toux, d'essoufflement, de douleurs thoraciques à l'inspiration et d'une forte fièvre. La maladie est confirmée par une radiographie pulmonaire et peut être traitée avec des antibiotiques..

Maladies gastro-intestinales

Tous les troubles du tractus gastro-intestinal, provoquant une gêne dans la région des omoplates, ont une nature réfléchie de la douleur. Quels problèmes peuvent survenir:

  1. Gastrite ou ulcère d'estomac. Si une réflexion de la douleur se produit, le patient ressent une gêne désagréable dans la région thoracique inférieure (le bas des omoplates des deux côtés). Cela peut ressembler à des muscles endoloris. Avec une attaque de douleur à l'estomac, une sensation de brûlure dans le plexus solaire peut être ressentie en parallèle. Les maladies sont traitées de manière globale, elles utilisent des médicaments pour réduire l'acidité, des agents cicatrisants (inhibiteurs de la pompe à protons). Si un pathogène bactérien est détecté, des antibiotiques sont prescrits..
  2. Reflux œsophagien, brûlures d'estomac. L'inconfort se produit dans la poitrine, donne souvent à la zone scapulaire. La cause de la pathologie est la coulée inverse du contenu de l'estomac vers l'œsophage. Des sensations désagréables sont associées à l'effet irritant de l'acide chlorhydrique sur l'œsophage. Il y a une éructation aigre, une sensation de boule dans la gorge. Dans de rares cas, des vomissements surviennent. Pour prévenir une attaque, vous devez limiter l'utilisation d'aliments frits, épicés et gras. Dans le traitement symptomatique, des antiacides qui réduisent l'acidité sont utilisés, à base de magnésium et d'hydroxyde d'aluminium..

Opinion éditoriale

Les sensations désagréables dans la zone scapulaire sont le plus souvent associées à une exacerbation des maladies du système musculo-squelettique. Moins fréquemment, les troubles cardiologiques, les problèmes de neurologie et les maladies de l'estomac et du système respiratoire entraînent une gêne. Pour en savoir plus sur les causes des maux de dos, il est recommandé d'étudier l'article correspondant sur notre site Internet..

Pourquoi le dos fait mal à droite: causes des violations

Les maux de dos à droite se produisent rarement en raison de causes naturelles, par exemple, en raison d'une tension musculaire après une dure journée de travail. Le plus souvent, leur apparence signale une pathologie se développant dans le corps. Par conséquent, même des douleurs lombaires légères devraient être l'occasion de consulter un médecin pour obtenir de l'aide médicale. Un traitement conservateur opportun et parfois chirurgical aidera à éviter le développement de complications, souvent irréversibles.

Où est-ce que ça fait mal

C'est important de savoir! Médecins en état de choc: "Il existe un remède efficace et abordable pour les douleurs articulaires." En savoir plus.

Lors du premier rendez-vous, le médecin demande au patient de préciser exactement où la douleur survient le plus souvent. Leur localisation suggère la raison de la détérioration du bien-être. Un diagnostic détaillé aide le patient à décrire les symptômes qui l'accompagnent et la nature de la douleur. Ils sont douloureux, tirants, pressants, lancinants, brûlants, perçants. Une douleur légère indique généralement un processus inflammatoire ou dégénératif chronique, une douleur intense - son aggravation.

Entre les omoplates

La localisation de la douleur entre les omoplates est caractéristique des lésions inflammatoires des poumons, surtout si elle s'accompagne de fièvre, d'essoufflement, de sensations de manque d'air lors de l'inhalation, de toux sèche et improductive. Ils se produisent également avec des dommages, une compression des racines vertébrales dans la colonne vertébrale thoracique avec des disques déplacés, des vertèbres déformées, des excroissances osseuses (ostéophytes).

Sous les côtes

Dans cette zone du dos se trouvent de nombreux organes internes, dont les dommages se manifestent par des douleurs dans le dos à droite. Ils peuvent signaler des problèmes survenus et s'aggravant avec le foie, la vésicule biliaire, la rate, le pancréas. Les troubles gastro-intestinaux, y compris les nausées et les vomissements, confirment le développement de la pathologie de l'un des organes internes..

Côté droit

La douleur dans le côté droit est l'un des principaux symptômes des pathologies du système urinaire. Ils accompagnent toujours le processus inflammatoire qui se produit dans les reins, les uretères et la vessie. Une lésion infectieuse avec une implication rapide de tissus et d'organes sains est particulièrement dangereuse pour ses complications graves. L'appendicite est une cause beaucoup moins fréquente de douleur dans le côté droit..

Bas du dos

Le dessin, une douleur constante et douloureuse dans le bas du dos peut être déclenché par une inflammation des organes pelviens. Mais dans la grande majorité des cas, cela indique des changements dégénératifs destructeurs dans les disques intervertébraux et les vertèbres. La douleur aiguë dans la région lombaire est caractéristique de l'inflammation de la racine nerveuse ou de sa compression, du traumatisme de la hernie intervertébrale formée.

Causes possibles de douleur

Diverses pathologies peuvent provoquer des maux de dos à droite, qu'une personne n'est pas en mesure de diagnostiquer par elle-même. Un symptôme similaire se manifeste dans presque toutes les maladies de la colonne vertébrale. Mais affirmer que ce sont les dommages aux disques et aux vertèbres qui ont provoqué une détérioration du bien-être. Les racines vertébrales sont situées le long de la colonne vertébrale, innervant non seulement ses structures, mais aussi ses organes internes. Si un processus pathologique se déroule dans les reins ou le foie, la douleur qui en découle se propage le long des fibres nerveuses, elle se fait sentir dans le dos. Cette douleur est appelée "réfléchie", irradiant.

Raisons du ménage

L'inconfort dans le dos à droite peut être causé par une tension musculaire résultant de mouvements excessivement intenses ou après un long séjour dans une position du corps, en soulevant des poids. La douleur est assez naturelle après les chutes, les ecchymoses, les bosses. Il devient souvent le compagnon constant d'une personne qui a déjà été identifiée comme des fractures de compression de la colonne vertébrale, une subluxation des vertèbres, une compression de la moelle épinière. Dans de tels cas, la douleur est relativement légère, résultant généralement d'un changement brusque du temps, d'une augmentation du stress sur le dos, d'une hypothermie.

Mais sans diagnostic approfondi, on ne peut pas parler du caractère naturel de telles sensations. En effet, la levée et le transport constants de poids, fréquents étant dans une position non physiologique, peuvent provoquer un microtraumatisme des disques avec le développement ultérieur d'une pathologie sévère de la colonne vertébrale.

Maladies de la colonne vertébrale

Le principal symptôme de toutes les pathologies de la colonne vertébrale est le mal de dos. Son apparence à droite est typique d'une atteinte unilatérale de la racine nerveuse. Cela se produit souvent avec l'ostéochondrose de la colonne cervicale, thoracique, lombaire, lombo-sacrée. Particulièrement souvent, la douleur survient avec ses complications déjà développées: protrusion, hernie intervertébrale, myélopathie discogène, syndrome radiculaire.

La douleur sur le côté droit du dos peut également signaler de telles maladies:

  • spondylarthrose - ostéoarthrose des articulations arquées;
  • spondylarthrite ankylosante (spondylarthrite ankylosante) - une maladie systémique chronique avec localisation prédominante dans les articulations sacro-iliaques;
  • sciatique - dommages aux racines de la moelle épinière;
  • rhumatisme - une lésion systémique inflammatoire allergique infectieuse du tissu conjonctif.

Les dommages aux disques, aux vertèbres et surtout à la compression des racines vertébrales se manifestent rarement par des douleurs clairement localisées. Ils se propagent aux parties adjacentes du corps, irradiant vers les bras, les jambes, les côtés.

Même les problèmes articulaires «négligés» peuvent être guéris à la maison! N'oubliez pas de l'étaler une fois par jour..

Pathologie du système digestif

La cause de la douleur dans la colonne lombaire et thoracique sont souvent des pathologies du système digestif. Ils sont caractéristiques de la cholécystite, de la pancréatite, des maladies inflammatoires de l'intestin, y compris la nature auto-immune. À mesure que le processus inflammatoire s'intensifie, la gravité de la douleur augmente. Ils deviennent tranchants, encerclant, ne disparaissent pas même après un long repos.

Si la douleur est brûlante, lancinante, coupante, le risque d'appendicite est élevé, en particulier avec une position atypique (rétrocécale) de l'appendice.

Maladie cardiovasculaire

La douleur du côté droit du dos avec des pathologies du système cardiovasculaire n'est pas typique. Mais dans certains cas, une telle localisation est possible. Les patients atteints d'ostéochondrose thoracique souffrent souvent de douleurs radiantes au cœur. Mais il est très important de les différencier des symptômes de l'angine de poitrine ou de l'infarctus du myocarde - maladies qui menacent non seulement la santé mais aussi la vie humaine. L'intensité des douleurs cardiaques s'affaiblit lors de la prise de nitroglycérine.

Maladie du rein

Il s'agit d'une cause assez courante de douleur lombaire pressante ou perçante, en raison de l'innervation commune des structures vertébrales et des organes urinaires. Une gêne dans le dos accompagne les kystes polykystiques, l'hydronéphrose, le cancer, ce qui entraîne une augmentation de la taille d'un ou deux reins.

Pathologies des reins, se manifestant par des maux de dos à droiteLes caractéristiques
PyélonéphriteLe principal symptôme de cette pathologie infectieuse non spécifique des reins est une douleur sourde dans la région lombaire d'intensité variable, souvent unilatérale, accompagnée de fièvre
GlomérulonéphriteCette lésion immuno-inflammatoire des reins se manifeste par des douleurs dans la région lombaire, une hyperthermie, des frissons, une faiblesse générale, des nausées, une perte d'appétit
UrolithiaseLorsqu'une pierre s'échappe, en particulier une grosse, une douleur intense se produit dans la région lombaire, qui ne dépend pas de la position du corps. Si le calcul est situé dans la partie inférieure des uretères, la douleur irradie vers l'aine, les cuisses, les fesses

Grossesse

À partir de la 16e semaine de grossesse environ, l'utérus commence à grossir. Il appuie sur les terminaisons nerveuses sensibles du côté droit, qui devient la cause de la douleur "réfléchie" dans le bas du dos. Ils disparaissent généralement après un court repos en position couchée..

À partir de la 30e semaine de gestation, le centre de gravité se déplace considérablement en raison d'une augmentation de l'abdomen. Afin de ne pas se pencher en marchant, une femme doit forcer les muscles de tout son dos. Quelques heures plus tard, il y a des douleurs douloureuses et sourdes. Donc, le corps signale le besoin de repos.

Aux stades ultérieurs de la grossesse, le développement de la relaxine devient la cause de la douleur, ce qui augmente l'élasticité de l'appareil ligamento-tendineux pour préparer le canal génital. Étant donné que cette hormone agit sans discrimination, elle affecte tous les ligaments, ce qui provoque des douleurs dans le bas du dos et la région sacrée.

Causes gynécologiques

Le dessin, la douleur douloureuse dans la colonne lombaire indiquent souvent un développement du côté droit du processus inflammatoire dans l'un des organes du système reproducteur. Ils accompagnent une grossesse extra-utérine, la formation d'un kyste ovarien, des fibromes utérins. Une douleur qui augmente progressivement est caractéristique des tumeurs génitales, la menace d'une fausse couche pendant la grossesse. Lorsqu'une femme se plaint d'inconfort dans le bas du dos, un diagnostic différentiel est toujours effectué pour exclure les pathologies gynécologiques.

Lésions respiratoires

L'essoufflement, la douleur dans la partie médiane du dos, la sensation de chatouillement et un «coma» dans la gorge, une toux improductive peuvent être des signes à la fois d'ostéochondrose thoracique et de pathologies du système respiratoire. Ces derniers comprennent:

  • pleurésie sèche - inflammation réactive de la plèvre, caractérisée par une douleur thoracique, aggravée par la respiration, s'étendant vers le côté droit du dos;
  • pneumothorax - accumulation de gaz dans la cavité pleurale, entraînant une compression des vaisseaux sanguins du médiastin, une altération des fonctions respiratoires et circulatoires, l'apparition d'une douleur aux piqûres perçantes sur le côté du poumon affecté;
  • pneumonie - lésion pulmonaire aiguë de nature infectieuse-inflammatoire, dont l'un des symptômes est une douleur irradiante dans la poitrine.

Une douleur en augmentation constante sur le côté droit du dos accompagne l'élargissement de la tumeur pulmonaire, y compris maligne.

Dans quels cas vous devez demander d'urgence de l'aide

Non seulement la douleur aiguë devrait être un signal pour consulter un médecin. Le plus grand danger est une douleur faible qui persiste pendant plusieurs jours, ne disparaît pas même après un long repos. C'est une réaction protectrice du corps aux dommages inflammatoires ou dégénératifs des organes internes, de la colonne vertébrale.

Un médecin doit être consulté immédiatement en cas de symptômes concomitants graves - fièvre, pics de tension artérielle, troubles visuels et auditifs, étourdissements, nausées, vomissements.

Que faire si le dos fait mal à droite

Si le rendez-vous chez le médecin n'est prévu que le lendemain et que la douleur ne disparaît pas, vous pouvez prendre un comprimé de tout anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS). Il s'agit de Ketorol, Nise, Nurofen, Ketoprofen, Diclofenac. En cas de faible inconfort, il suffit d'appliquer des AINS locaux - gels Voltaren, Fastum, Arthrosilen. Il est strictement interdit d'utiliser des compresses froides ou un échauffement pour établir la cause de la douleur du dos à droite. Cela peut entraîner une inflammation accrue ou des spasmes musculaires persistants..

Que faire avec une douleur dans les côtés de l'arrière

Dans la région lombaire, il y a une grande accumulation de fibres nerveuses. Les causes de la douleur sont multiples. Il peut s'agir d'une blessure sportive ou domestique, d'une maladie de la colonne vertébrale ou des organes internes..

Aujourd'hui, nous vous expliquerons comment déterminer la pathologie qui l'a provoquée en raison de la nature et de l'emplacement de la douleur et que faire en cas de douleurs dans les côtés de l'arrière.

Raisons de l'apparence

Souvent, nous confondons une douleur au recul après un entraînement sportif ou une activité physique avec une maladie très grave. La douleur douloureuse est un symptôme de douleur courant. Voyons quelles raisons peuvent en être la cause.

Objectif:

  • séjour prolongé dans une position assise ou couchée inconfortable,
  • hypothermie,
  • activité physique intense.

Attention! S'il est douloureux de s'allonger sur le côté droit ou gauche après un effort physique ou une blessure, il y a un risque de fracture des côtes & # 8212, consultez immédiatement un médecin.

Raisons pathologiques:

  • les infections,
  • maladies de la colonne vertébrale,
  • maladie du rein,
  • maladies urologiques et gynécologiques,
  • violation du tractus gastro-intestinal,
  • maladies cardiovasculaires.

Dans le segment gauche de la cavité abdominale et de l'hypochondre, il existe des organes importants du tractus gastro-intestinal.

Les maux de dos peuvent provoquer:

  • maladies de la rate,
  • rectocolite hémorragique,
  • syndrome du côlon irritable,
  • inflammation des uretères, de la vessie et des reins,
  • diverticulose intestinale.

Les autres symptômes de ces maladies comprennent les coliques et les nausées..

La douleur dans le côté droit de l'arrière est caractéristique d'un certain nombre de maladies rénales et d'autres pathologies des organes internes:

  • pyélonéphrite,
  • hématome rétropéritonéal,
  • pancréatite aiguë,
  • maladie de la lithiase urinaire.

Pathologie de la colonne vertébrale

En deuxième place dans la fréquence d'apparition de ces douleurs - maladies de la colonne vertébrale. Qu'est-ce qui peut faire mal au côté gauche? La douleur sous les côtes du côté gauche est caractéristique des maladies du système musculo-squelettique, telles que:

  • dystrophie musculaire,
  • maladie du disque intervertébral,
  • radiculite,
  • nerfs pincés de la moelle épinière,
  • ostéochondrose.

Pour ceindre les douleurs:

  • hernie intervertébrale,
  • courbure et atteinte des vertèbres.

Si le côté droit fait mal à l'arrière dans la région lombaire, les causes possibles sont les suivantes:

  • spondylolisthésis,
  • ostéochondrose,
  • ostéomyélite,
  • l'ostéoporose,
  • blessures musculaires, entorses et inflammations.

Attention! Des symptômes tels que la gravité et des douleurs aiguës sévères irradiant vers le bas du dos et la jambe peuvent indiquer de graves troubles de la colonne vertébrale..

Causes d'inconfort sur les côtés du dos & # 8212, masse. Les symptômes de la douleur ne peuvent être ignorés. La cause de la douleur est déterminée par sa nature..

Blessures

En cas de blessure, la douleur est intense, vive et des ecchymoses ou des ecchymoses apparaissent sur le corps. En règle générale, les dommages mécaniques aux os, aux muscles, aux ligaments ou au cartilage se produisent à la suite d'un fort impact physique de l'extérieur - chutes, bosses.

Le degré de dommage va des contusions mineures aux côtes fracturées. Dans les cas graves, les dommages peuvent entraîner la rupture des organes internes. Ainsi, par exemple, une côte cassée peut déchirer un poumon ou blesser la rate.

Névralgie intercostale

Avec la névralgie intercostale, la douleur peut être à la fois permanente et paroxystique, tirante, perçante ou douloureuse. En raison de la compression des terminaisons nerveuses, il donne à la poitrine ou au dos sur le côté gauche. En toussant, en éternuant et en respirant profondément, il se sent plus fort dans les côtes.

Maladies urinaires

Si le spasme est dans la région latérale, les spécialistes peuvent diagnostiquer une maladie rénale. Dans l'inflammation chronique, la douleur est concentrée sur le côté droit, derrière sous la taille. Avec un effort physique ou dans une position inconfortable, la douleur s'intensifie. Si la douleur est sourde et douloureuse sur le côté droit, alors probablement un problème avec les organes du système génito-urinaire.

Tube digestif

Avec une inflammation du foie et de la vésicule biliaire, des douleurs douloureuses et tirantes se produisent au-dessus du bas du dos. L'inconfort peut être ressenti pendant plusieurs jours, semaines et même mois. Pour restaurer les organes, il est recommandé de faire attention à la santé de l'ensemble du tube digestif.

Maladies du système respiratoire

Les maladies du système respiratoire sont caractérisées par des douleurs de couture dans le côté droit ou gauche, qui apparaissent lors de la toux et de l'inspiration, de l'expiration. Au tout début de la maladie, la douleur est localisée dans la poitrine, et plus tard elle est ressentie dans les côtes, sur les côtés et en arrière du côté de la lésion..

Inflammation de la rate

La rate enflammée augmente de taille et commence à exercer une pression sur les organes du tractus gastro-intestinal. Dans ce cas, une douleur est ressentie dans le côté gauche sous les côtes et irradie vers la clavicule gauche et l'omoplate. Le principal signe d'inflammation de la rate est une douleur se propageant vers le haut du dos.

Douleur féminine

Les organes génitaux des hommes et des femmes ont des différences cardinales.

Les maladies suivantes entraînent généralement des maladies qui provoquent une gêne et des douleurs du côté gauche des femmes:

  • inflammation de l'utérus,
  • inflammation de la trompe utérine,
  • kyste ovarien gauche,
  • grossesse extra-utérine,
  • douleur physiologique pendant la menstruation.

Ce dernier se manifeste souvent par des douleurs du côté gauche dans le bas du dos. Et dans d'autres cas, la température et la douleur lancinante du côté gauche sont caractéristiques lors du déplacement. Mais en tout cas, seul un spécialiste après un diagnostic approfondi peut nommer la véritable cause de la douleur.

Enceinte

Des sensations de douleur légères et à court terme surviennent à n'importe quel stade de la grossesse. Mais le plus souvent, ils apparaissent lors d'une augmentation des organes génitaux au cours des deuxième et troisième trimestres. La croissance utérine s'accompagne d'entorses. Et cela conduit à un certain inconfort et douleur. Il y a une douleur sur le pubis, tirant sur le côté gauche. Des mouvements brusques, une toux sévère entraînent également une gêne.

Dans ce cas, il n'y a aucun danger. Et les douleurs douloureuses du côté droit et gauche au niveau de la taille peuvent être éliminées en se relaxant complètement. Par exemple, allongez-vous dans un bain chaud ou effectuez des exercices dans un complexe de yoga pour femmes enceintes. Mais même avec cette nature de douleur, une consultation avec un spécialiste est nécessaire.

Chez l'homme

Le sexe fort souffre souvent de douleurs dans le côté gauche ou droit pour des raisons complètement différentes. Chez les hommes, la douleur du côté gauche peut être une conséquence du processus inflammatoire dans le système génito-urinaire. Mais ce qui cause le côté droit par derrière chez les hommes:

  1. Pierres dans la glande de la prostate. Avec cette pathologie, le côté fait mal à droite, mais peut donner au bas du dos.
  2. La cavernite est une inflammation des corps caverneux du pénis. Dans la forme aiguë, le côté droit de l'homme est très douloureux et coupe, en chronique - douloureux.

Que signifie la nature de la douleur?

Par les caractéristiques des sensations douloureuses, on peut juger du stade du processus pathologique. Pour déterminer à quel point une intervention médicale est urgente, analysez la douleur de votre côté.

  • Une douleur intense dans la zone de la taille (pression, coupe, couture) indique la survenue de processus aigus dans le corps. Ils peuvent être dus à des blessures internes..
  • Une douleur sourde est caractéristique d'un processus inflammatoire chronique. Il ne semble pas fort, vous pouvez l'oublier pendant un moment ou ne pas le remarquer du tout. Avec une exacerbation de la maladie, la douleur devient plus forte et il n'est plus possible de l'ignorer.
  • & # 171, Picotements & # 187, provoque une altération de la circulation. Lorsqu'un organe enflammé grossit et serre les tissus environnants, le flux sanguin normal est perturbé. De plus, les tissus enflammés gonflent, ce qui perturbe également l'approvisionnement en sang. Il y a donc une sensation périodique dans laquelle il poignarde dans le côté gauche. Les sensations de picotements cèdent la place à l'engourdissement, alors qu'au lieu de l'inconfort récent, la sensibilité diminue.
  • Douleur lancinante caractéristique des processus purulents.

Méthodes de diagnostic

Il est important de consulter un médecin à temps, car les douleurs provoquantes peuvent être graves. Seule une détection rapide de la maladie réduit le risque de devenir chronique.

Le premier médecin à contacter est un thérapeute. Il posera certainement des questions sur les caractéristiques de la douleur:

  • emplacement exact,
  • vue (tirant, net, douloureux, coupant, pulsant),
  • périodicité,
  • intensité.

Et après l'examen initial, le thérapeute se référera à un ou plusieurs spécialistes de profil étroit:

  • gastroentérologue,
  • urologue,
  • chez le gynécologue,
  • spécialiste des maladies infectieuses,
  • neurologue.

Examens prescrits pour douleur dans les côtés de l'arrière:

  • analyses de sang, urine, fèces,
  • Échographie du cœur, des organes abdominaux et du bassin,
  • ECG,
  • CT,
  • IRM,
  • fibrogastroduodénoscopie,
  • fibrocolonoscopie,
  • fluorographie,
  • radiographie.

Attention! N'essayez pas de vous diagnostiquer. Seul un spécialiste qualifié est en mesure d'identifier les causes de la douleur sur les côtés des deux côtés et d'établir un diagnostic final..

Quand consulter un médecin

Que faire si le côté fait mal à gauche ou à droite? Si la douleur du côté gauche est aiguë, consultez immédiatement un médecin. La plupart des maladies avec une telle localisation constituent une menace sérieuse pour la santé et la vie humaines et nécessitent souvent une intervention chirurgicale urgente. Mais même si les côtés gauche et droit de l'arrière dans le bas du dos ne font pas trop mal, une consultation et un diagnostic complet sont nécessaires.

Traitement

Après avoir examiné les résultats de la recherche, le médecin prescrira un traitement conservateur ou chirurgical. Pour soulager les symptômes désagréables, des médicaments et des recettes de médecine traditionnelle sont utilisés..

Si la situation n'est pas critique, même avant de contacter un spécialiste, vous pouvez soulager votre état:

  1. Pour réduire la douleur du côté droit au niveau de la taille - prenez un analgésique qui soulage simultanément l'inflammation et abaisse la température.
  2. Refuser de manger des aliments gras et frits, de l'alcool.
  3. Exclure les sports et l'activité physique.
  4. Mangez de petits repas, mais souvent. Cela normalise la circulation de la bile, accélère les processus métaboliques et réduit la charge sur l'organe malade..

Médicaments

Tout d'abord, le médecin vous prescrira des analgésiques, surtout si la douleur est aiguë. Le médicament le plus courant du groupe des analgésiques est considéré comme «Analgin». Il soulage les spasmes et ne provoque pas d'effets narcotiques..

Analogues plus chers:

En cas de douleur intense et douloureuse, les comprimés n'aident pas toujours. Dans ces cas, des injections sont prescrites - les mêmes médicaments, uniquement sous forme de solutions à usage intramusculaire.

Les suppositoires rectaux peuvent également atténuer les symptômes de la douleur. Ils empêchent le développement de l'inflammation et détendent les muscles..

Parmi les médicaments fréquemment prescrits:

Important! Veuillez noter que les analgésiques ne sont utilisés que pour soulager les spasmes musculaires. Si le problème réside dans le tube digestif, les reins ou les organes respiratoires, le spécialiste vous prescrira un autre traitement. Dans la plupart des cas, au début, il est préférable de consulter un médecin, puis de boire des antispasmodiques, qui lubrifieront l'image de la maladie et rendront le diagnostic difficile.

Remèdes populaires

Les remèdes populaires aident aux premiers signes du processus inflammatoire. Ils ont un effet sédatif et analgésique. La douleur dans le bas du dos aidera à soulager les compresses. Mais rappelez-vous que cette méthode de traitement n'est utilisée que pour soulager l'inconfort & # 8212, elles n'affectent pas les causes de la douleur.

Nous vous proposons plusieurs options pour les compresses:

  1. Avec de la moutarde. Diluez 1 cuillère à soupe. l poudre de moutarde dans l'eau à température ambiante jusqu'à consistance de crème sure. Étalez le bas du dos avec le mélange, couvrez avec une écharpe en laine ou une couverture et laissez pendant 5-7 minutes.
  2. Avec une fesse. Un bodyagion est considéré comme un bon remède pour traiter les maux de dos. Diluez-le avec de l'huile végétale dans un rapport de 1: 3. Étendre une zone malade du corps, couvrir et laisser reposer pendant une heure.
  3. Avec du miel. La longe peut être graissée avec du miel d'abeille naturel. Un frottement intensif accélérera le processus, normalisera la circulation sanguine et restaurera le tonus musculaire.

Conclusion

Écoutez toujours votre corps - en vous envoyant des signaux sous forme de douleur, il rapporte que tout ne va pas bien avec lui. Tout d'abord, faites attention aux symptômes, essayez de comprendre quelle pourrait être la raison. N'ignorez pas la douleur, afin de ne pas manquer une maladie importante qui, par la suite, sans traitement approprié, deviendra une phase chronique.

Assurez-vous de consulter un médecin, ne vous auto-méditez pas. Un spécialiste diagnostiquera le corps et prescrira un traitement compétent.