Douleur dans le dos gauche

  • Arthrose

Lorsqu'il y a des maux de dos sur la gauche, de nombreuses personnes commencent à soupçonner des maladies de la colonne vertébrale. Mais non seulement la pathologie de la colonne vertébrale peut provoquer des symptômes désagréables. Chez près de 95% des personnes, après 35 ans, elles commencent à ressentir des douleurs dans le dos.

De nombreuses raisons peuvent en être la cause: mauvais fonctionnement des organes internes, rhume, hypothermie, manque d'exercice, mauvaise posture et bien d'autres. Vous ne devez pas commencer à effectuer des mesures thérapeutiques en cas de douleur dans le côté gauche du dos. Seul un spécialiste compétent reconnaîtra correctement la pathologie et prescrira un traitement. En attendant, il vaut la peine d'examiner plus en détail les causes possibles de l'apparition de la maladie.

Causes d'inconfort

Avant de commencer le traitement, il est nécessaire de connaître la cause de la douleur, d'établir son emplacement exact, son heure. Peut-être que la cause était une tension musculaire résultant d'un effort physique intense ou d'une hypothermie. Voici les principales pathologies dans lesquelles le dos fait mal du côté gauche.

Névralgie intercostale

Syndrome douloureux qui survient lors d'une compression, d'une irritation ou d'une inflammation des nerfs situés entre les côtes. Les causes de la maladie sont multiples. Les principaux sont: une réaction allergique, des maladies du système nerveux, une diminution des forces immunitaires de l'organisme, des néoplasmes dans les poumons ou la plèvre, l'hypothermie, certaines maladies infectieuses (tuberculose, zona), des blessures au dos et à la poitrine, des maladies de la colonne vertébrale (scoliose, hernie intervertébrale, etc.). ré.). Lorsque les nerfs sont endommagés à gauche, le côté gauche de la poitrine fait mal, aggravé par les mouvements ou l'inhalation, transpiration accrue, larmoiement, chair de poule, engourdissement des zones touchées, troubles du sommeil.

Pyélonéphrite

Maladie rénale associée à des lésions du parenchyme, du calice et du bassin rénal. Dans la plupart des cas, la pyélonéphrite se développe en raison de la présence d'agents infectieux dans la vessie, qui remontent les uretères. D'autres maladies contribuent également au développement de la pathologie: urolithiase, diabète sucré, maladies du système reproducteur féminin, etc..

Les symptômes de la maladie rénale sont des douleurs dans la région lombaire du côté affecté, ce qui donne à la région pubienne, une faiblesse générale et un malaise, de la fièvre avec une transpiration excessive, l'urine devient trouble et devient rougeâtre, dans l'analyse de la teneur en protéines et en bactéries de l'urine, elle sera augmentée, dans le sang augmentation de l'ESR et de la leucocytose.

Urolithiase

Une maladie dans laquelle il y a des formations pierreuses solides dans les organes du système urinaire. Ces pierres ne sont que des cristaux de sels dissous dans l'urine. La survenue de la maladie est causée par plusieurs causes: prédisposition héréditaire, utilisation d'eau contenant une grande quantité de sels minéraux, apport hydrique insuffisant et manque d'exercice. Selon l'emplacement de la douleur, le médecin peut comprendre exactement où se trouve la pierre..

Cela peut être confirmé à l'aide d'une étude échographique. En plus des maux de dos, les patients ressentent des crampes et des brûlures dans le bas-ventre au-dessus du pubis et dans l'urètre, de la fièvre, des coliques rénales, un trouble de l'urine avec un mélange de sang.

Infarctus du myocarde

Une forme de maladie ischémique caractérisée par une nécrose du muscle cardiaque due à un apport sanguin insuffisant. Le plus souvent, la maladie survient chez les hommes âgés de 45 ans. Les causes d'une crise cardiaque peuvent être le diabète, l'obésité, l'hypertension artérielle, l'abus d'alcool, le tabagisme, le stress psychologique.

Un surmenage psycho-émotionnel aigu peut provoquer une crise cardiaque dans un contexte de maladie coronarienne et d'angine de poitrine. Les manifestations cliniques comprennent des brûlures et des douleurs aiguës dans la région du cœur, qui peuvent irradier vers le bras gauche, la mâchoire, l'omoplate, le bas du dos. De plus, l'essoufflement, le froid, la sueur collante, une sensation de manque d'air et une peur de la mort, une acrocyanose apparaissent.

Ulcère de l'estomac

Maladie chronique caractérisée par l'apparition d'ulcères sur la muqueuse gastrique. La pathologie est sujette à des rechutes fréquentes, à une progression et à l'apparition de diverses complications. Un ulcère gastrique se développe pour certaines raisons: maladies antérieures non traitées du système digestif, exposition à la bile et aux acides chlorhydriques, utilisation prolongée de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, ischémie du tissu gastrique.

Il est prouvé que l'hérédité joue un rôle important et il existe des cas d'incidence entre parents de sang. Pour la maladie de l'ulcère gastro-duodénal est caractérisée par la présence de douleur dans le haut de l'abdomen (sous le processus xiphoïde), parfois elle peut être donnée au dos ou à l'hypochondre. Habituellement, les patients peuvent localiser l'emplacement d'un symptôme désagréable. En plus de la douleur, les patients se plaignent d'une sensation de lourdeur, de plénitude de l'estomac à jeun ou après avoir mangé, de selles bouleversées, de nausées, de vomissements, entraînant l'élimination des symptômes désagréables et de la douleur..

Pneumothorax

Une condition pathologique dans laquelle il y a une accumulation de gaz ou d'air dans la cavité pleurale. Elle est causée par des maladies du système respiratoire, des blessures, des néoplasmes malins, des maladies du tissu conjonctif, la tuberculose, etc., survient le plus souvent chez les personnes âgées de 20 à 40 ans..

Le pneumothorax se développe toujours soudainement et la gravité des symptômes dépend du degré d'affaissement pulmonaire. Les principaux signes de la maladie sont: une douleur aiguë sur la partie supérieure de la poitrine du côté affecté, qui s'intensifie lors de l'inhalation et peut donner à la main, une toux sèche, un essoufflement, un bleuissement de la peau, un froid, une sueur collante, une diminution de la tension artérielle et parfois des évanouissements. Avec la forme ouverte de pneumothorax, le sang moussant de la plaie peut être observé.

Tuberculose pulmonaire

Une maladie infectieuse grave qui affecte le tissu pulmonaire. La tuberculose pulmonaire est la forme la plus courante de la maladie. La cause de la pathologie est le bacille de Koch. Les facteurs provoquant sa reproduction sont des conditions défavorables et certaines maladies qui affaiblissent considérablement le système immunitaire: tabagisme, infection par le VIH, prise de glucocorticostéroïdes, diabète sucré, maladies oncologiques, insuffisance rénale chronique et autres.

Les personnes en prison, les migrants, les toxicomanes et les alcooliques sont également à risque. Au début du développement, la maladie ne présente pas de symptômes ou ils sont légers et se manifestent sous la forme d'un rhume. La toux est absente ou apparaît rarement avec l'écoulement d'expectorations visqueuses, qui a une odeur désagréable; le dos fait mal à gauche ou à droite lorsque le poumon est endommagé d'un côté. Les patients se plaignent également de fatigue accrue, de transpiration, de fièvre de bas grade, de ganglions lymphatiques enflés, de palpitations cardiaques et parfois d'hémoptysie.

Chez la femme, un kyste de l'ovaire gauche

Un néoplasme bénin ayant un contenu liquide à l'intérieur et une tendance à se développer. L'apparition d'un kyste est associée à une violation des menstruations, à un trouble du système endocrinien et à un mode de vie inapproprié. La pathologie ne dépend pas de l'âge. Au début, le néoplasme ne se manifeste en aucune façon. Le seul symptôme peut être une douleur tirante dans le bas-ventre..

Quand une consultation médicale d'urgence est nécessaire

Si le côté gauche du dos fait mal et que la douleur ne disparaît pas, alors, après quelques jours, il vaut la peine de soupçonner une maladie grave qui nécessite des soins médicaux immédiats.

N'ignorez pas non plus l'apparition d'autres signes cliniques:

  • douleur aiguë et soudaine dans l'abdomen;
  • perte de poids injustifiée;
  • mauvais fonctionnement du tube digestif et du système génito-urinaire;
  • faiblesse sévère, fièvre.

Examen nécessaire

Afin de diagnostiquer la maladie, il est nécessaire de subir un examen complet. Les types d'études suivants peuvent être prescrits par un médecin: sang pour analyse clinique et biochimique, analyse générale d'urine, électrocardiographie, échographie, radiographie ou fluorographie, si nécessaire, IRM et TDM, sang et autres matériels biologiques pour les marqueurs.

Douleur au bas du dos gauche

La douleur dans le bas du dos gauche est un symptôme courant, qui est dit lors de la première visite chez le médecin au sujet des nombreux changements trophiques dans le dos. La douleur dans le côté gauche du bas du dos peut signaler non seulement le développement d'un syndrome radiculaire, mais aussi des problèmes avec les reins, les muscles et les intestins. La douleur dans le côté gauche du bas du dos peut être à la fois une conséquence de blessures et également causée par des dommages aux organes internes situés à ce niveau. Une indication distincte de la douleur à gauche du bas du dos peut être un syndrome vertébral de grande envergure, qui est causé par des dommages à l'innervation parasympathique des organes et des muscles.

Les causes

La douleur dans la région lombaire de gauche peut être associée aux pathologies suivantes:

  • Maladies du système génito-urinaire;
  • Inflammation du diaphragme et de la plèvre du poumon;
  • Violation de la perméabilité;
  • Oophorite;
  • Profonde ulcère gastrique au niveau du fond;
  • Tumeurs.

Avant d'éliminer la douleur, vous devez connaître le diagnostic et les causes de son apparition. Pour le diagnostic correct, ils utilisent des méthodes d'IRM et de rayons X, effectuent un test sanguin pour la présence d'urée et d'enzymes métastatiques, réalisent des clôtures de biopsie.

Maladies génito-urinaires

La douleur dans le bas du dos vers la gauche peut être un signal pour le développement de maladies génito-urinaires - par exemple, des calculs rénaux ou un cancer de l'uretère. Dans ce cas, vous devez faire attention aux autres symptômes - miction douloureuse ou son absence, problèmes de menstruation ou d'éjaculation. Vous devez également faire attention à la nature de la douleur: tiraillante et sévère - ils peuvent parler de différentes maladies.

Chez les hommes, avec le développement de la douleur dans le sacrum à gauche, on peut parler de changements dans la prostate, car elle peut se développer de manière inégale et rayonner d'un côté. Chez la femme, le développement de maladies de l'utérus, des trompes de Fallope et des ovaires est possible. La maladie la plus courante est une grossesse extra-utérine située dans la trompe de Fallope..

Une miction douloureuse peut indiquer des problèmes au niveau des voies urinaires et des reins. Si le dos fait mal en bas à gauche, le plus souvent diagnostiqué est le jade, l'urolithiase ou le cancer du rein. La vessie peut également être anormalement située sur la gauche, par conséquent, avec une urétrite ou des dommages à la membrane, la douleur sera située dans le bas du dos gauche.

Lésions du diaphragme

Si avec un cancer du poumon ou une pneumonie une personne a une douleur au bas du dos à gauche, alors nous pouvons dire que l'inflammation a été transmise de la plèvre au diaphragme, et plus précisément à son coin inférieur. Le diaphragme est un complexe musculaire qui soutient la contraction rythmique des poumons d'une personne. Le cœur est également situé dans le diaphragme, car son inflammation est une maladie critique.

Le traitement est basé sur l'utilisation de stéroïdes glucocorticoïdes anti-inflammatoires et d'antibiotiques visant à arrêter le développement de l'inflammation. Pour la région lombaire, un tel traitement est prescrit sous forme d'injections dans les fesses et de pommades stéroïdes chauffantes.

Une occlusion intestinale

Une maladie lombaire peut survenir en raison d'une obstruction intestinale altérée et du développement d'un blocage fécal. Un mal de dos sur le côté gauche fera mal avec la constipation du côlon descendant du gros intestin, et des ballonnements peuvent être perceptibles, également douloureux avec une grande quantité. Le traitement peut être chirurgical ou administrer des lavements nettoyants..

Oophorit

Le bas du dos sur le côté gauche fait également mal à cause de l'ovariite, qui est le développement de tumeurs malignes dans les glandes utérines. Normalement, ils sécrètent un secret qui tapisse la frange intérieure des trompes de Fallope et aide au mouvement de l'œuf. Si une femme a des douleurs au bas du dos, c'est une indication non ambiguë de contacter un gynécologue, car les formations dans les glandes peuvent se développer en une tumeur maligne.

Un faible niveau d'alcali dans l'estomac peut provoquer la corrosion de l'acide par sa paroi. Si l'acide corrode complètement la paroi, un trou se forme à travers lequel il pénètre dans les organes environnants. Les causes de cette maladie en l'absence de pepsine. La condition nécessite un traitement urgent, car si le côté gauche du bas du dos fait mal, vous devez appeler une ambulance dès que possible.

Tumeurs des organes pelviens

Si, avec une éventuelle tumeur, le bas du dos fait mal à gauche, on peut juger de la survenue d'une éducation dans le rein, l'ovaire, la glande surrénale ou le côlon. Ces maladies sont diagnostiquées par IRM et radiographies, tests sanguins et échantillonnage dans le dos de la colonne vertébrale et dans la région lombaire - cela aidera à comprendre pourquoi le bas du dos du côté gauche du dos fait mal, ce qui vous permettra de commencer un traitement en temps opportun.

Avec les tumeurs, le dos fait mal en bas à gauche en raison du corps tumoral lui-même, qui peut perforer plusieurs tissus et détruire les tissus nerveux, ainsi que des substances toxiques qui sécrètent des tumeurs pour leur protection. Pour les hommes, il est particulièrement important de faire attention au fait que si le dos fait mal dans la région sacrée, cela peut signaler une tumeur de la prostate en développement.

Je vous conseille de lire plus d'articles sur le sujet

Auteur: Petr Vladimirovich Nikolaev

Le médecin est un thérapeute manuel, un traumatologue orthopédiste, un thérapeute à l'ozone. Méthodes d'exposition: ostéopathie, relaxation post-isométrique, injections intra-articulaires, technique manuelle douce, massage des tissus profonds, technique analgésique, craniothérapie, acupuncture, administration intra-articulaire de médicaments.

Après la menstruation, le bas du dos et le bas de l'abdomen font mal

Pourquoi le bas du dos fait mal

Lombalgie pendant la grossesse du premier trimestre

Qu'est-ce qui cause des douleurs au bas du dos du côté gauche?

La douleur désagréable dans le bas du dos ne peut être ignorée. Lorsque le bas du dos fait mal, il devient difficile de mener une vie normale, car la douleur ne permet pas de s'asseoir calmement, de se tenir debout, de marcher, de faire librement des mouvements corporels. Un sujet distinct "étroit" dans cette situation sera la douleur au bas du dos à gauche.

La localisation de la douleur suggère qu'il existe des problèmes spécifiques dans la région lombaire qui doivent être résolus dès que possible. Pour vous débarrasser de la douleur dans ce domaine, vous devez identifier de manière fiable leurs causes..

Pourquoi le bas du dos fait mal à gauche?

En fait, les causes de la douleur peuvent être très différentes et souvent inattendues.

Maladies de la colonne vertébrale et du système musculo-squelettique

Les raisons liées à cette catégorie sont les plus courantes. Pour les problèmes de dos, tout le dos ou le bas du dos fait souvent mal. Dans certains cas, la maladie se développe de telle manière que la douleur dans la région du dos d'un certain côté devient le principal symptôme.

Avec une maladie aussi connue que l'ostéochondrose, les vertèbres se déplacent parfois de telle manière que le syndrome se fait sentir dans une seule zone. De plus, il peut y avoir une racine pincée des nerfs rachidiens à gauche..

Une autre variante du problème avec le système musculo-squelettique est l'inflammation du tissu musculaire. Un signe caractéristique de problèmes avec les muscles et la colonne vertébrale n'est pas aigu, mais une douleur sourde, douloureuse ou tiraillante de nature ceinturante. Il peut céder - à la fesse ou à la cuisse gauche.

Problèmes abdominaux

Le plus souvent, la douleur à gauche peut être perturbée lorsque les organes abdominaux tombent malades de ce côté:

  • rein gauche
  • intestins
  • pancréas
  • chez les femmes - l'ovaire gauche

Tout processus inflammatoire dans ces organes se manifeste par des douleurs dans le bas du dos.

En règle générale, si la douleur est causée précisément par des maladies des organes internes, elle est complétée par d'autres symptômes: la personne augmente de température, le processus de miction ou de défécation est perturbé, le cycle menstruel se perd (s'il y a des maladies de l'ovaire).

La douleur elle-même est caractérisée comme aiguë, forte, ne répondant pas au repos ou au mouvement. Il peut s'étendre au-delà du bas du dos, s'étendre à l'avant du corps ou plus haut sur le dos.

Maladies thoraciques

Étonnamment, les organes sous les côtes peuvent également faire mal à la région lombaire. On peut parler de maladies assez graves..

Par exemple, avec l'infarctus du myocarde, si les sections postérieures du muscle cardiaque sont affectées, la douleur qui se produit réellement sous les côtes se dégage vers le côté gauche. Un autre exemple est la pneumonie, dans laquelle le bas du poumon gauche est affecté..

Dans les deux cas, il est difficile d'identifier la localisation de la douleur. Une personne sent que le côté gauche de son corps, au bas du dos et au-dessus, est douloureux. La douleur se propage sur toute la moitié gauche du corps, il est impossible de montrer un point précis.

Lombalgie pendant la grossesse

Une «position intéressante» n'est pas une pathologie, mais elle modifie considérablement le fonctionnement du corps. Ainsi, lors du portage du bébé, un déplacement des organes ou un pincement des nerfs à gauche peut survenir. Dans ce cas, le dos inquiète non seulement dans la région lombaire, mais aussi légèrement plus haut, affectant certaines parties du corps.

Diagnostic et traitement de la douleur lombaire

L'emplacement et la nature de la douleur ne sont pas des indicateurs fiables d'une maladie. En analysant les causes, nous voyons que le problème est souvent associé à des processus très différents se produisant dans le corps. Souvent, le bas du dos, qui dérange le patient, n'est pas vraiment l'épicentre du processus pathologique. Oui, et les sensations subjectives d'une personne elle-même ne peuvent pas être fiables: des douleurs sous les côtes peuvent bien donner au bas du corps.

Afin d'identifier avec précision l'étiologie de la maladie, un diagnostic complet est nécessaire. Vous pouvez déterminer un certain minimum de diagnostic, qui est nécessaire pour établir la cause de la pathologie. Il comprend:

  • test d'urine et de sang
  • échographie
  • ECG
  • radiographie
  • IRM et tomodensitométrie de la colonne vertébrale

Ce n'est qu'après avoir effectué un diagnostic complet que le médecin peut déterminer avec précision les causes de l'état du patient.

Naturellement, la poursuite du traitement dépendra entièrement des causes identifiées. Pour chaque maladie - sa propre approche du traitement, des procédures et des rendez-vous. En conséquence, un spécialiste restreint sera impliqué dans le traitement, dans le "service" duquel se trouve l'organe malade: cardiologue, néphrologue, gynécologue, vertébrologue ou neurologue.

En tant que traitement, selon le diagnostic, une thérapie anti-inflammatoire et de rééducation, un cours de massage ou de physiothérapie, d'acupuncture, des procédures visant à soulager les spasmes musculaires seront effectués.

Mal au côté gauche dans le dos dans la région du rein et du bas du dos

Toute douleur indique que tout n'est pas en ordre dans le corps. Il vaut particulièrement la peine de prêter attention à la douleur souvent récurrente ou persistante. Dans ce cas, vous ne devez pas reporter la visite chez le médecin, car seul un spécialiste peut identifier correctement la cause et prescrire le traitement approprié.

Mal au côté gauche dans le dos dans la région du rein et du bas du dos

Toute douleur indique que tout n'est pas en ordre dans le corps. Il vaut particulièrement la peine de prêter attention à la douleur souvent récurrente ou persistante. Dans ce cas, vous ne devez pas reporter la visite chez le médecin, car seul un spécialiste peut identifier correctement la cause et prescrire le traitement approprié. En fonction de la localisation, de l'intensité et de la nature du syndrome douloureux, ainsi que des symptômes qui l'accompagnent, vous pouvez tirer vos propres conclusions sur l'organe avec lequel les problèmes ont commencé. Donc, si la douleur est localisée dans la région de la moitié gauche du dos, à savoir la région du rein, les problèmes peuvent être associés au système urinaire, à la rate ou aux intestins..

Raisons probables

La douleur dans le côté gauche à l'arrière indique le plus souvent une maladie cardiaque. S'il est localisé juste en dessous de l'omoplate, cela peut indiquer de telles maladies:

De plus, si le problème est lié à une crise cardiaque, des sensations de douleur aiguës et vives sont généralement localisées dans la région de la poitrine. Mais ils peuvent céder dans la moitié gauche du corps, à savoir le bas du dos, ou sous l'omoplate. C'est pourquoi il est très difficile de déterminer sans diagnostic les causes d'un tel syndrome douloureux. Cependant, les symptômes concomitants suivants peuvent indiquer que les problèmes sont liés au cœur et non aux reins:

Important: en cas d'apparition des symptômes concomitants listés ci-dessus, il est urgent d'appeler une ambulance.

Douleur dans le rein

Si le côté gauche fait mal dans le dos dans la région du rein, cela peut être dû à des troubles du système urinaire, à savoir:

Une attaque de soi-disant colique rénale dans la lithiase urinaire. En règle générale, la traction d'une douleur légère s'accompagne d'un ICD au stade initial. Si les calculs commencent à peine à se former, une personne peut parfois ressentir une douleur sourde. Si la pierre commence à se déplacer le long des voies urinaires, il y aura alors une douleur intense, appelée colique rénale. De plus, son intensité et sa localisation ne dépendent pas d'un changement de position corporelle. Aucune douleur moins intense ne sera en cas de blocage avec un calcul du canal urinaire. Symptômes concomitants:

  • sang dans l'urine;
  • augmentation de la température;
  • détérioration de la santé globale;
  • des problèmes d'excrétion d'urine surviennent souvent.

Le plus souvent, la pyélonéphrite cause des douleurs dans le côté gauche du dos avec des problèmes rénaux. Cette maladie inflammatoire du bassin de l'organe provoque des infections. En plus de la douleur de nature pressante et douloureuse, d'autres symptômes caractéristiques sont notés:

nausée et vomissements;

pâleur de la peau;

urination fréquente;

douleur en urinant.

Glomérulonéphrite. Avec cette maladie, le processus inflammatoire est localisé dans la zone des tubules rénaux et des glomérules. Souvent, la cause de la maladie est une infection streptococcique. Le plus souvent, le problème est localisé du côté des deux reins, mais il y a aussi une lésion unilatérale. Il existe d'autres signes de cette maladie:

    fatigue, léthargie;

enflure sévère le matin et prise de poids;

une forte augmentation de la pression artérielle à des taux élevés;

diminution du volume quotidien d'urine (moins d'un litre);

en raison du sang, l'urine acquiert une nuance de morceaux de viande.

Il peut également être douloureux du côté gauche en raison d'une thrombose des artères des reins. Dans ce cas, les symptômes sont très similaires à l'hypertension. Si une plaque de cholestérol obstrue le conduit de l'artère, en raison d'une violation de la circulation sanguine, un dysfonctionnement se produit au cours de la miction. Pour cette raison, une douleur douloureuse se produit, la pression artérielle augmente.
Thrombose de l'artère rénale. Si le thrombus détaché ferme la lumière de l'artère, il y a alors une douleur intense, irradiant vers d'autres parties du corps. Symptômes concomitants:

    constipation, vomissements et nausées;

une diminution de la quantité d'urine ou son absence.

La néphroptose peut provoquer des douleurs dans le côté gauche derrière. La néphroptose est appelée prolapsus rénal. Cette condition peut provoquer diverses raisons. Lorsque l'artère tombe, les reins peuvent être serrés, ce qui provoque une violation de la circulation sanguine dans l'organe et de la douleur. En outre, la douleur peut survenir en raison d'un excès de l'uretère et d'une violation de l'écoulement de l'urine. La principale caractéristique de cette condition est l'augmentation de la douleur en position verticale et l'échec de l'utilisation d'analgésiques.
Les kystes rénaux peuvent produire des douleurs de traction de l'organe affecté. Ces néoplasmes pathologiques sont acquis et congénitaux. Symptômes concomitants: augmentation de la pression artérielle, sang dans les urines, infections fréquentes du système urinaire. Mais le plus souvent, ils existent asymptomatiquement et ils font mal dans les cas suivants:

    si un gros kyste presse sur les tissus et les organes environnants;

surétirement de la capsule du rein;

violation de la sortie d'urine.

peut être présent pendant longtemps dans le cancer du rein

Tumeurs d'organes malins et bénins. Au stade initial, ces pathologies ne donnent aucun symptôme. Le premier signe de trouble peut être une lourdeur dans la région rénale. Une douleur sourde dans le côté gauche derrière peut être présente pendant longtemps avec un cancer du rein. De plus, au début, les douleurs sont très faibles, mais à mesure que la maladie progresse, leur intensité augmente. Avec l'oncologie des reins, il y a des signes d'accompagnement de la maladie:

le patient perd du poids;

un mélange de sang dans l'urine;

fièvre constante de bas grade;

Douleur à gauche juste au-dessus du bas du dos

Si la douleur survient du côté gauche à l'arrière dans la région lombaire, ou plutôt, dans sa partie supérieure, alors elles ne sont pas nécessairement associées aux reins. Dans ce cas, des douleurs douloureuses peuvent indiquer de telles maladies:

maladies du système cardiovasculaire;

diverses maladies du système digestif;

conditions physiologiques pendant la grossesse;

après une tuberculose précédente.

Hypochondre douloureux

Si la douleur est localisée sous les côtes inférieures à gauche et s'intensifie lors de l'inhalation, elle peut être associée à une maladie cardiaque, une pneumonie, une hernie, une rupture de la rate, des maladies de l'œsophage, des pathologies musculaires. Dans ce cas, la cause du syndrome douloureux peut souvent être identifiée par la nature de la douleur:

  • Une douleur aiguë sévère apparaît souvent de manière inattendue. Il peut indiquer des conditions et des maladies potentiellement mortelles telles que la rupture du bassin rénal ou de la rate. Étant donné que ces conditions menacent la vie du patient, vous devez appeler immédiatement une ambulance.
  • Une douleur sourde prolongée peut indiquer la présence d'une maladie chronique. Ils peuvent avoir des problèmes rénaux chroniques, une gastrite ou une pancréatite..
  • Une douleur pulsatoire et continue indique la présence d'un processus inflammatoire chronique dans n'importe quel organe. Le plus souvent, cela est associé à une pyélonéphrite chronique, une colite, un ulcère gastro-duodénal. Si un tel syndrome douloureux apparaît fréquemment, il peut indiquer une condition de pré-infarctus..

Douleur du bas du dos

Le syndrome douloureux avec une telle localisation peut être aigu ou terne en intensité. Dans le même temps, cela indique le plus souvent des problèmes de colonne vertébrale, surtout s'il n'y a pas d'autre symptomatologie caractéristique des maladies rénales.

La douleur au bas du dos peut provoquer de telles maladies et conditions:

Douleur au bas du dos gauche chez la femme, causes et traitement à domicile: tels que manifestés, signes, manifestations, pilules

La douleur au bas du dos gauche chez la femme est un symptôme caractéristique que des processus pathologiques se produisent dans le corps. Dès que la fille a ressenti une traction ou une douleur aiguë sous le bas du dos, il est nécessaire de consulter un thérapeute ou un médecin qui traite le dos.

Des sensations douloureuses à gauche dans le bas du dos et les symptômes qui l'accompagnent indiquent qu'une femme peut éprouver des processus inflammatoires des organes internes (reins, système génito-urinaire et autres), une altération de la fonction intestinale ou une constriction des terminaisons nerveuses. La douleur peut également être causée par un traumatisme des tissus mous ou osseux du dos..

Types de douleurs au bas du dos gauche

Tranchant. Dans la douleur aiguë, un lumbago se produit. La douleur irradie vers les membres inférieurs, l'aine. La sévérité des sensations survient soudainement, elle entrave les mouvements du patient, provoque des tensions musculaires. Lumbago peut survenir après un effort physique, une flexion ou une action brusque. Le plus souvent, la raison réside dans les maladies de la colonne vertébrale.

Stupide. La douleur sourde est caractérisée par la constance. Elle survient avec diverses maladies des reins, des intestins, de la colonne vertébrale, etc. Un syndrome de douleur sourde accompagne le développement de néoplasmes tumoraux. Elle peut apparaître après un effort physique excessif, des poses statiques, avec un mode de vie sédentaire, pendant la grossesse. Chez les femmes, cela peut indiquer des pathologies gynécologiques, chez les hommes - à propos de la prostatite..

Tirant. Avec des douleurs de traction, l'inconfort se propage le plus souvent au bas de l'abdomen, couvrant une zone assez grande. Cela est dû au fait que des sensations de traction se produisent pendant les processus inflammatoires de tous les organes internes. Si la vessie ou les reins sont touchés, une douleur est présente lors de la miction. Un tel inconfort épuise considérablement le patient, créant une sensation de fatigue..

Maladies de l'estomac


L'ulcère et la gastrite sont les pathologies les plus courantes de l'estomac, dans lesquelles le côté gauche du dos fait mal. Ils sont principalement provoqués par la bactérie Helicobacter, qui s'attache à la muqueuse gastrique et la corrode progressivement. Des ulcères hémorragiques et des cicatrices se forment, ce qui affecte le processus de digestion. Type de douleur Dans les ulcères chroniques ou la gastrite au stade aigu, la douleur est aiguë, tirante. Localisation A partir du milieu de la partie épigastrique de l'abdomen, la douleur se précipite, encercle la personne et capture la région lombaire. Diagnostics Pour identifier la maladie en utilisant:

  1. Gastroscopie.
  2. Instantané aux rayons X.
  3. Test de sang et d'excréments.

Traitement Utilisez une thérapie antibactérienne qui combat la microflore pathogène de l'estomac..

En outre, ils utilisent des médicaments qui régulent l'acidité du suc gastrique, des antispasmodiques et des analgésiques qui éliminent la douleur.

Premiers soins pour la douleur

Pour fournir correctement les premiers soins en cas de douleur dans la colonne lombaire, vous devez connaître la cause exacte. Mais avant d'aller à la clinique, vous devez respecter ces règles:

  1. Immédiatement après le début de la douleur, l'activité physique est exclue. Le patient doit se coucher, en prenant une position qui lui convient. Dans ce cas, le lit ne doit pas être trop mou, la rigidité du matelas est moyenne.
  2. Il est également impossible de rester immobile pendant longtemps, car cela aggrave la situation. Par conséquent, changez périodiquement la position du corps.
  3. Vous pouvez arrêter le syndrome douloureux grâce à des analgésiques, ainsi qu'à des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ce peut être Analgin, Ibuprofen, Diclofenac, Ketoprofen, Meloxicam.
  4. Si la mobilité est altérée, des relaxants musculaires sont utilisés: Tizanidine, Tolpérisone, Baclofène.
  5. Sur le dos, vous devez agir en interne et en externe avec des comprimés et des onguents.
  6. Si vous avez étiré vos muscles, vous pouvez faire un léger massage..

Une fois la douleur éliminée, vous devrez vous rendre à l'hôpital. Cela est nécessaire pour un diagnostic précis, ce qui élimine le risque de progression d'une maladie existante..

Maladies du système urinaire

Ce groupe comprend des maladies telles que:

Posez gratuitement une question à votre neurologue Irina Martynova. Diplômé de l'Université médicale d'État de Voronej. N.N. Burdenko. Stagiaire clinique et neurologue BUZ VO "Polyclinique de Moscou ". Poser une question >>

  1. Pyélonéphrite du rein gauche - est provoquée par un processus inflammatoire qui affecte les tissus parenchymateux et le bassin du rein, ne lui permettant pas d'exercer pleinement ses fonctions excrétoires.
  2. La glomérulonéphrite est une maladie inflammatoire de nature immunitaire dans laquelle les glomérules du rein sont affectés, ce qui la rend non viable.
  3. Urolithiase (ICD) - est déterminée par la teneur accrue en sels dans l'urine, qui forment des calculs (calculs), qui peuvent obstruer les uretères.
  4. La cystite est une inflammation de la vessie, dans laquelle l'infection peut être transmise à la fois par le canal urinaire et par la vessie elle-même.

Prikhodko Arkady Arkadevich

Rhumatologue - Polyclinique de la ville, Moscou. Éducation: FGBNU NIIR du nom de V.A. Nasonova, Académie médicale d'État d'Astrakhan.

Toutes ces maladies peuvent provoquer des douleurs du côté gauche derrière le bas du dos, alors ne retardez pas leur diagnostic et leur traitement..

Type de douleur Pour chaque maladie, il existe différentes manifestations. Avec la cystite, la douleur se concentre dans l'aine, et le niveau du côté gauche du bas du dos est la zone d'irradiation, où la douleur donne. La pyélonéphrite et la glomérulonéphrite sont déterminées par la présence de douleurs spastiques et éclatantes sur le côté gauche (si le foyer de l'inflammation se produit précisément sur le rein gauche) du bas du dos, qui augmente avec les moindres mouvements. L'urrolithiase, caractérisée par la présence de calculs, déplaçant et bloquant la lumière des canaux, se manifeste par une douleur aiguë, coupante et piquante..

Prikhodko Arkady Arkadevich

Rhumatologue - Polyclinique de la ville, Moscou. Éducation: FGBNU NIIR du nom de V.A. Nasonova, Académie médicale d'État d'Astrakhan.

Comme symptômes supplémentaires, la présence de poches sur la peau, des problèmes de miction et une augmentation de la température corporelle, caractéristique de la présence d'un processus inflammatoire, peuvent être mis en évidence..

Localisation La douleur est localisée dans la partie supérieure de la colonne lombaire, s'étendant vers le côté gauche du dos et la région fessière. Diagnostic Les maladies des reins et du système urinaire dans son ensemble sont diagnostiquées comme suit:

  1. Analyse de l'urine et du sang - aide à identifier la présence d'un processus inflammatoire (augmentation des globules blancs), ainsi qu'une teneur élevée en sel.
  2. Échographie des reins - montre leur état, la présence de néoplasmes et de calculs, ainsi que la capacité à remplir leurs fonctions.
  3. Palpation et tapotement de la localisation des reins - si cela provoque une augmentation de la douleur, le diagnostic est correct.
  4. Image radiographique - aide à déterminer la présence et les dimensions des pierres.

Traitement Étant donné que, dans la plupart des cas, les maladies sont provoquées par le développement d'une microflore pathogène, des antibiotiques de profil large sont utilisés dans le traitement: Ceftriaxone, Cefix, Fagotsef, Flamifiks. Pour normaliser l'écoulement de l'urine et réduire les poches, des diurétiques sont utilisés: Veroshpiron, Aldactone, Sorbitol, Ionic. Les médicaments auxiliaires qui peuvent normaliser le fonctionnement du système urinaire sont:

  • sorbants: Polysorb, charbon actif, Lactofiltrum;
  • veinotonique: héparine, troxérutine;
  • antispasmodiques: No-shpa, Papaverine;
  • médicaments antifongiques;
  • Lactobacilles: Bififormes, Linex, Lactiale.

Toutes ces maladies, en l'absence de traitement rapide, peuvent prendre une forme chronique, privant une personne d'une vie pleine.

Comme il s'agit d'un système excréteur, n'ignorez pas l'apparition de maux de dos dans le bas du dos.

Diagnostique

Les mesures diagnostiques commencent par des antécédents médicaux. Le thérapeute interroge le patient sur les causes présumées, les maladies passées et existantes. Le patient doit décrire avec précision la nature de la douleur, ainsi que les symptômes qui l'accompagnent. L'examen suivant est effectué:

  1. Collecte d'urine pour l'analyse générale et divers échantillons, en raison desquels les problèmes du système urinaire sont identifiés.
  2. Prélèvement de sang pour la recherche biochimique et générale. Le médecin examine la composition du liquide sanguin, la quantité de certaines substances. Cela révèlera quel organe est affecté, y a-t-il une infection.
  3. Examen échographique de l'espace rétropéritonéal, des organes pelviens et d'autres organes internes.
  4. Si une IHD est suspectée, une échocardiographie et un électrocardiogramme sont prescrits.
  5. Urographie de contraste.
  6. Imagerie par résonance magnétique et tomodensitométrie.
  7. Roentgen.
  8. Cystoscopie.

Pathologie de la rate


Cet organe hématopoïétique important, situé dans l'hypochondre gauche, peut augmenter de taille, s'étirer et se déformer s'il est affecté de l'extérieur. En conséquence, la rate cesse de remplir pleinement ses fonctions et son corps élargi exerce une pression sur les organes voisins. Type de douleur La douleur est constante, tiraillante, douloureuse, ceinturant. Localisation La douleur se forme dans l'hypochondre gauche, après quoi elle se jette dans la région lombaire, la recouvrant complètement. Diagnostic Seul un spécialiste peut déterminer la présence de pathologies de la rate en réalisant une série d'études, parmi lesquelles:

  1. Analyses de sang et d'urine.
  2. Échographie de la cavité abdominale.
  3. Étude aux rayons X.
  4. IRM.
  5. Palpation de l'hypochondre gauche.

Traitement Le choix de la thérapie la plus appropriée dépend du stade de la pathologie, de sa cause profonde et de la santé générale du patient. Il n'y a pas de schéma thérapeutique spécifique pour la rate. Le médecin examine les résultats des études, après quoi il prescrit certains médicaments.

Dans le cas d'un stade avancé, une intervention chirurgicale peut être nécessaire..

Traitement

Le choix de la pharmacothérapie est basé sur l'apparition de douleurs lombaires:

  1. Si la nature infectieuse de la lésion est détectée, un traitement antibiotique est prescrit. Les médicaments sont sélectionnés en fonction du type d'agent pathogène.
  2. En cas de dommages au système urinaire, des antibiotiques, des prémélanges multivitamines, un régime alimentaire peuvent être prescrits.
  3. Lors du port d'un enfant, une femme doit réduire son activité physique et porter un bandage. Une attention particulière est accordée au régime de repos et de travail..
  4. Dans les maladies de la colonne vertébrale, des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits. Des exercices de physiothérapie, des massages, des procédures physiothérapeutiques sont nécessaires. Dans certains cas, une intervention chirurgicale est indiquée..
  5. Si le système musculaire est enflammé ou une entorse est observée, des pommades douloureuses et chauffantes sont recommandées au patient.
  6. Avec les maladies pulmonaires, la thérapie antibactérienne, des médicaments mucolytiques sont utilisés..
  7. En cas de problèmes gynécologiques, des antibiotiques, des anesthésiques et des pathologies appropriées sont prescrits.
  8. Si les organes du tractus gastro-intestinal sont affectés, le traitement vise à restaurer la microflore, à détruire le pathogène.
  9. Avec maladie coronarienne, fibrates et statines, diurétiques et bêta-bloquants, inhibiteurs de l'ECA, etc..
  10. Avec les néoplasmes bénins, une intervention chirurgicale est prescrite, avec une chimiothérapie maligne.

Pour toute maladie, des analgésiques sont prescrits qui peuvent être administrés par voie orale ou par injection. L'utilisation de médicaments externes (crèmes, onguents, gels) est obligatoire. Remèdes recommandés pour les crampes et les gonflements, renforçant le système immunitaire.

Pneumonie pleurale


La pneumonie causée par la croissance de la microflore pathogène (pneumocoques) est déterminée par la présence d'un processus inflammatoire étendu dans lequel la plèvre peut être impliquée. Cette coquille mince enveloppe les poumons, les protégeant des blessures et des bactéries. La présence d'un processus inflammatoire dans la plèvre indique la nécessité d'un traitement complexe, car les conséquences peuvent être les plus défavorables, jusqu'à l'apparition d'une issue fatale. Type de douleur: Tir, pointu, mais n'impliquant pas le développement d'une attaque douloureuse. La douleur s'intensifie avec l'inspiration, ainsi qu'avec les mouvements du corps. Localisation Le sternum, région lombaire, sous les omoplates. Diagnostic Une respiration lourde et serrée à travers un phonendoscope se fait entendre et le diagnostic lui-même est confirmé par radiographie.

La photo montre les foyers d'inflammation, qui se manifestent par contraste sur le fond du volume pulmonaire total.

Traitement Le processus inflammatoire causé par les pneumocoques est neutralisé à l'aide d'une thérapie antibactérienne complexe, y compris les antibiotiques, les inhalations, les compresses et la chaleur sèche.

La ponction pleurale n'est pratiquée qu'en cas d'urgence, lorsque le processus inflammatoire est localisé, et s'accompagne de la libération d'exsudat..

En présence d'un cours de pleurésie chronique et d'une expansion constante du foyer inflammatoire, une opération chirurgicale est effectuée, excisant la partie du poumon dans laquelle les processus destructeurs irréversibles ont commencé.

Mesures préventives

Pour éviter les douleurs au bas du dos, suivez des règles préventives simples:

  1. Abandonnez un mode de vie sédentaire - exercice et sports modérés.
  2. Évitez les surcharges physiques.
  3. Si vous inclinez votre corps, pliez vos genoux. Cela éliminera les étirements..
  4. Ne faites pas de mouvements brusques, soulevez les poids en douceur.
  5. Gardez le dos droit tout en marchant et en étant assis. Cela réduira la charge sur le bas du dos..
  6. Évitez l'hypothermie.
  7. Aller à l'hôpital en temps opportun et traiter toutes les maladies.

Évolution atypique de l'infarctus du myocarde et de l'angine de poitrine

L'infarctus du myocarde est un foyer nécrotique dans le muscle cardiaque causé par la malnutrition des cellules due à une quantité insuffisante de sang entrant. L'évolution atypique d'une crise cardiaque suggère la présence d'une douleur paroxystique aiguë qui se propage dans tout le corps, donnant dans l'aine et le bas du dos, ainsi que l'hypochondre gauche.
L'angine de poitrine se manifeste le plus souvent par une augmentation du stress sur le cœur, qui se produit pendant l'exercice. Une personne éprouve un manque d'oxygène, des picotements dans la poitrine et une douleur irradiant vers le bas du dos et l'aine.

Le danger de l'évolution atypique de ces deux états est que la douleur cardiaque en tant que telle peut ne pas être.

La douleur peut se déplacer vers la zone de l'omoplate, le bas du dos et le bras gauche, ce qui complique grandement le processus de diagnostic..

Type de douleur: forte, effrayante, sifflante. Localisation La douleur est localisée dans la région du cœur, se manifestant par une pulsation accrue. Il peut également donner au bas du dos, au bras gauche, à l'hypochondre gauche. Diagnostics Déterminez la présence de problèmes cardiaques, en particulier si le tableau clinique indique une crise cardiaque, comme suit:

  1. Coronagraphie sélective.
  2. Un test sanguin pour le cholestérol.
  3. Échocardiogramme.
  4. IRM des vaisseaux du cœur.

Traitement Lorsque des signes d'une crise cardiaque aiguë se manifestent, une hospitalisation immédiate est indiquée dans le service de cardiologie, où une telle thérapie est effectuée:

  1. Soulagement d'une attaque et d'une douleur aiguë - utilisez des analgésiques du groupe des opioïdes, qui agissent sur les centres de la douleur dans le cerveau.
  2. Élimination de l'ischémie - utilisez des antagonistes du calcium et des thrombolytiques, qui diluent le sang et facilitent son passage à travers les vaisseaux cardiaques affectés.
  3. Soins de soutien - montre des antispasmodiques, des bloqueurs adrénergiques, de l'héparine et des vitamines.

On montre au patient le repos au lit. La nourriture doit être fractionnée et très calorique.

Une forte probabilité de développer une issue fatale avec le développement de formes atypiques de crise cardiaque, lorsqu'une crise est difficile à différencier.

Douleur au bas du dos gauche chez un enfant

La douleur dans le bas du dos peut survenir même pendant l'enfance. Contrairement à un adulte, un bébé a des processus inflammatoires, les tumeurs et autres troubles pathologiques sont rares, mais les raisons suivantes peuvent être considérées comme les principales:

  1. Surcharges physiques. En raison de son âge, l'enfant n'est pas en mesure de contrôler sa propre activité, il dépasse donc parfois ses capacités.
  2. Un rôle important est joué par le port de sacs à dos lourds, ce qui entraîne une courbure de la colonne vertébrale.
  3. Chutes, blessures.
  4. Le séjour prolongé d'un élève dans une position inconfortable (avec un dos courbé), en particulier derrière un écran d'ordinateur lorsque le bébé ne peut pas contrôler la posture.
  5. L'inactivité, qui est inhérente aux enfants et adolescents modernes. Après tout, ils consacrent presque tout leur temps libre aux tablettes, ordinateurs portables, téléphones, téléviseurs.
  6. Scoliose. Il se développe le plus souvent dans l'enfance et chez les filles. Par conséquent, il est important de surveiller la posture de l'enfant et de lui apprendre à s'asseoir avec le dos plat..
  7. Myosite. Elle survient lorsqu'une infection pénètre dans l'organisme, après hypothermie, empoisonnement et traumatisme.

Si vous ressentez constamment une douleur dans le bas du dos à gauche et que vous n'en connaissez pas la raison, consultez immédiatement un thérapeute et passez un examen complet. Cela vous protégera des complications imprévues et du développement de nombreuses maladies..

Maladies respiratoires

La douleur dans le bas du dos peut être causée par des maladies telles que:

  1. La pneumonie gauche est un processus inflammatoire du poumon gauche qui est causé par la présence de pneumocoques, de staphylocoques et de bacilles hémophiles.
  2. Pleuropneumonie - le processus inflammatoire est localisé dans la partie inférieure du poumon gauche, capturant une partie de la plèvre (la pleurésie se développe en parallèle).

Le traitement de ces maladies est assez long et les conséquences peuvent être les plus déplorables, voire fatales..

Type de douleur En présence de ces maladies, il y a une douleur lancinante dans le bas du dos et sur le côté gauche. À l'inspiration, les sensations désagréables peuvent s'intensifier, il y a une sensation de picotement dans la région de l'hypochondre gauche. Aux stades avancés des maladies pulmonaires, la douleur peut être ceinture et tir, donne sur le côté gauche et le bas du dos. Localisation Les sensations désagréables augmentent dans le sternum, redonnant au bas du dos. Si la cause n'est pas associée à des pathologies du poumon gauche, une respiration rapide, des lèvres bleues et de la fièvre ne sont pas observées. Diagnostic En règle générale, la douleur du bas du dos en présence de maladies pulmonaires est attribuée à des symptômes supplémentaires qui apparaissent lors de l'examen initial du patient. Un diagnostic plus approfondi peut inclure des outils tels que:

  1. Instantané radiographique des poumons - montre la présence de foyers du processus inflammatoire.
  2. Test sanguin approfondi, analyse d'urine.
  3. Analyse des expectorations pour identifier le type d'agent pathogène - aide à choisir les options de traitement les plus optimales.
  4. IRM thoracique - utilisée dans les cas particulièrement avancés lorsque la maladie affecte plus de 50% du volume pulmonaire.

La consultation d'un ORL et d'un pneumologue est nécessaire. Traitement Dans ce cas, on ne peut parler d'automédication, et encore plus avec l'utilisation de la médecine alternative. Seul un diagnostic complet avec une chambre sous la supervision de spécialistes, combinée avec le bon traitement, peut montrer une tendance positive dans le traitement.

L'objectif principal du traitement est d'éliminer le foyer de l'inflammation et de réduire la douleur. Pour ce faire, utilisez des groupes de médicaments tels que:

  1. Antibiotiques tétracyclines.
  2. Médicaments antipyrétiques et analgésiques qui soulagent les manifestations symptomatiques de la maladie.
  3. Mucolytiques et médicaments qui diluent les expectorations et accélèrent leur décharge.
  4. Vitamine C, renforcement immunitaire.
  5. Expectorant.

Il est important de consommer des boissons chaudes en grande quantité, ce qui éliminera rapidement les microbes mourants du corps, l'aidant ainsi à faire face plus rapidement au processus inflammatoire.

Le développement des processus tumoraux


Les néoplasmes sont un danger accru, car ils peuvent affecter les organes voisins, interférer avec la mise en œuvre de processus naturels. Les tumeurs de la région lombaire peuvent être de deux types:

  1. Bénin - ne menace pas clairement la vie.
  2. Malin - capable de pénétrer dans d'autres tissus et organes, formant des métastases.

Type de douleur Dans les premiers stades, lorsque la tumeur fait moins de 1 cm de diamètre, le patient peut ressentir une légère douleur sourde, qui augmente avec la palpation.

Avec les néoplasmes progressifs, la douleur devient plus prononcée, mais terne, lancinante et contraignante.

Localisation Région lombaire. Diagnostic Les néoplasmes sont diagnostiqués en utilisant:

Traitement Un néoplasme est excisé en prescrivant un traitement médicamenteux inhibiteur approprié.

En oncologie, la chimiothérapie et la radiothérapie sont utilisées..

Douleur dans le bas du dos à gauche chez l'homme et la femme. L'opinion de l'orthopédiste

Il n'y a probablement pas une seule personne qui n'ait jamais rencontré un problème comme le mal de dos ou le mal de dos.

Selon les statistiques, les plaintes de maux de dos viennent juste derrière les infections virales respiratoires dans le monde..

La lombalgie peut être causée par plusieurs facteurs: pour certains, elle est associée à une pathologie congénitale, tandis que pour d'autres, elle est le résultat d'une sorte de blessure ou de maladie..

Dans tous les cas, une personne ne doit pas le supporter ou s'automédicaments, car cela peut entraîner une détérioration et une progression de complications encore plus graves.

En règle générale, les maux de dos se produisent chez les personnes âgées, cependant, ces dernières années, cette pathologie est devenue beaucoup plus jeune: de plus en plus souvent, les personnes de moins de 35 ans se tournent vers un médecin pour ces symptômes..

Ce qui peut provoquer des douleurs dans le dos gauche?

Les causes

Les causes de la douleur dans le bas du dos à gauche chez les hommes et les femmes peuvent être diverses conditions. Cela est dû au fait que notre colonne vertébrale subit quotidiennement des charges énormes, qui sont loin d'être toujours réparties uniformément. Cette condition peut déclencher le développement d'un grand nombre de pathologies et de conditions..

Maladies

Des lombalgies peuvent survenir en raison d'un certain nombre de maladies, à savoir:

  • Tumeur. Il est important de considérer qu’elle comporte en elle-même un grand danger, car l'échauffement (la base de nombreuses méthodes alternatives) ne peut soulager la douleur que pendant un certain temps, mais en même temps la tumeur elle-même peut se développer davantage;
  • Prostatite. En règle générale, la douleur est concentrée autour de l'anus. Dans le bas du dos, il est extrêmement rare et, en règle générale, est associé à une intoxication du corps;
  • Maladies gynécologiques: myome, vulvite, annexite. En règle générale, avec ces maladies, le bas-ventre fait mal, mais parfois cela peut donner au bas du dos. Dans ce cas, la douleur est notée à gauche et à droite. En outre, d'autres symptômes peuvent également être notés, par exemple, un écoulement abondant du vagin, une incapacité à concevoir, des infections, généralement localisées dans le vagin;
  • Épidindylite. Cette pathologie est une inflammation de l'épididyme. La longe ne fait pas mal, mais y donne en même temps les sensations désagréables;
  • Perturbation des intestins, par exemple, une forme chronique de colite ou d'entérite;
  • Inflammation dans le pancréas, par exemple, forme aiguë ou chronique de pancréatite;
  • Pathologie musculaire. Un inconfort du côté gauche du dos peut survenir avec des dommages aux muscles sciatiques ou lombaires;
  • Maladie rénale, qui s'accompagne de la formation de calculs;
  • La défaite des fibres nerveuses. La douleur peut être la conséquence d'une malformation du système nerveux, ainsi que d'un processus inflammatoire. Ces processus incluent la neuromyalgie, la névrite, la plexite. De plus, la radiculite peut également devenir une cause;
  • Cystite. La douleur principale est localisée dans la vessie et donne au bas du dos. Avec cette maladie, la miction devient plus fréquente. Dans l'urine, du sang peut être observé. La cystite est une inflammation de la vessie;
  • Urolithiase. Elle survient généralement en raison de la forte teneur en sel de la formation de calculs sanguins dans les reins, qui finissent par obstruer l'uretère. Après que le patient commence à ressentir une douleur intense. Dans l'urine, du sang et du pus peuvent être observés. Dans certains cas, la pierre peut bloquer complètement l'uretère.

Autres causes de la maladie

De plus, les causes de cette condition sont:

  • Diverses blessures;
  • Mauvaise posture pendant le sommeil;
  • Long séjour dans la même position;
  • Obésité;
  • Des charges trop importantes sur la colonne vertébrale, associées à des activités professionnelles ou au quotidien;
  • Manque d'exercice ou trop de stress au début de l'entraînement;
  • L'abus de café ou de fumer;
  • Violation de la posture, par exemple, se baisser.

Symptômes

La symptomatologie de la douleur dans le bas du dos à gauche peut varier en caractère ou en intensité des sensations et de l'irradiation vers d'autres parties du corps. La douleur au bas du dos gauche peut être aiguë ou chronique.

Elle s'accompagne de sensations douloureuses, de tiraillements, de piqûres, d'éclatements. La nature de la douleur qui se produit dans le bas du dos à gauche est divisée en neuropathique et nociceptive.

La douleur dans le bas du dos à gauche, aggravée par l'inhalation, peut indiquer une blessure musculaire.

Si les symptômes s'intensifient avec le mouvement, on peut parler de compression sur les nerfs sciatiques.

Les symptômes dans le bas du dos avec une maladie rénale s'accompagnent de douleurs lors de la vidange de la vessie, de la présence de contenu sanglant dans l'urine. La douleur peut augmenter lorsque le bord de la paume est tapé sur le côté du dos..

Gestion de la douleur

Pour le traitement de la douleur dans le bas du dos à gauche, vous pouvez utiliser des médicaments, des recettes folkloriques, une chirurgie, une thérapie par l'exercice ou un massage.

Premiers secours

Les médecins déconseillent fortement l'automédication, car cela peut entraîner des conséquences négatives. Cela est particulièrement vrai pour les douleurs constantes..

Pour un soulagement rapide de la douleur, des compresses, des frottements ainsi que diverses pommades qui ont un effet chauffant sont utilisés. En raison de cet effet, le syndrome douloureux est éliminé en peu de temps et l'état du patient s'améliore.

Médicaments

Si une personne souffre de maux de dos, les analgésiques sont souvent prescrits sous forme de comprimés.

Pour le traitement sont prescrits:

Relaxants musculaires
  • Baclofène
  • Cyclobenzopret
Anti-inflammatoires non stéroïdiens
  • Diclonate
  • Ortofen
  • Ibuprofène
  • Nimesil
  • Movalis
Corticostéroïdes
  • Prednazalon
  • Super siège
  • Dexaméthasone
  • Predpol
  • Diprospagn
Stupéfiants
  • Codéine
  • Morphine

Cependant, le traitement ne doit être prescrit que par un médecin et non par le patient.