Douleur dans les omoplates: quelle pourrait être la cause?

  • Blessures

Nous racontons tout sur la douleur à l'épaule, qui peut indiquer une variété de maladies: des muscles étirés aux dommages à la colonne vertébrale et à la crise cardiaque.

La douleur dans les omoplates peut indiquer une variété de maladies: des muscles étirés aux dommages à la colonne vertébrale et à la crise cardiaque. Même si la douleur est légère et ne se propage pas à travers la poitrine, il ne sera pas superflu de consulter un spécialiste.

Comment les omoplates peuvent faire mal?

Le foyer de la douleur peut être situé à la fois dans l'omoplate elle-même et dans la zone autour d'elle, au milieu entre les omoplates et sous elles. C'est par localisation que l'on peut tirer les premières conclusions, qui se sont révélées être la cause de l'inconfort. Même les organes internes peuvent faire mal au haut du dos en raison de nerfs étroitement espacés.

La douleur dans les omoplates peut être de gravité, d'intensité et de durée variables. Une légère douleur engourdie indique généralement une fatigue musculaire physique. Dessin - sur la pathologie de la colonne vertébrale. Une douleur aiguë et sévère, en particulier sous les omoplates, est un signe de la pathologie des organes internes nécessitant une intervention immédiate.

Causes de la douleur à l'épaule

Parmi les raisons, trois groupes principaux peuvent être distingués: ce sont les maladies de la colonne vertébrale, la pathologie des organes, ainsi que la douleur qui n'est pas associée à des problèmes internes du corps.

Maladies de la colonne vertébrale

La douleur de la pathologie vertébrale est longue et tiraillante. En raison du fait qu'elle est plutôt faible, le patient l'ignore souvent pendant longtemps, ne voyant pas de symptômes graves dans un tel symptôme. Parmi les maladies de la colonne vertébrale, dont la douleur se propage au niveau des omoplates, on distingue:

  • l'ostéochondrose de la colonne cervicale s'accompagne d'engourdissement des doigts, de raideur des mouvements dans les épaules, de maux de tête fréquents. La douleur douloureuse se concentrera dans la zone des omoplates et à la base du cou;
  • hernie intervertébrale - protrusion du disque intervertébral dans l'espace environnant. Au stade initial de la maladie, la douleur est tolérable, même si elle provoque une gêne et contraint les mouvements. Une hernie lancée provoque une douleur insupportable et nécessite une intervention chirurgicale en raison de la menace de perte de mobilité;
  • en raison de la cyphose et de la scoliose, les sections incurvées de la colonne vertébrale, y compris entre les omoplates, peuvent être affectées. La douleur augmentera avec le mouvement et se répandra dans le dos;
  • saillie (déplacement) du disque intervertébral dans la région cervicale ou thoracique. Il provoque une douleur de traction constante et un engourdissement dû au pincement des nerfs. En l'absence de traitement, une hernie va commencer à se former à sa place.

Le neurologue et l'orthopédiste sont impliqués dans des problèmes vertébraux. Après avoir recueilli une anamnèse, ils peuvent proposer différents types d'examens:

  • Radiographie de la colonne thoracique: les images les plus simples qui montrent l'état du tissu osseux. Si les pathologies ne sont pas visibles sur eux, alors, très probablement, le problème réside dans les organes voisins;
  • L'IRM de la section thoracique montrera les images les plus claires. C'est à l'aide de l'imagerie par résonance magnétique qu'il est préférable d'examiner les ligaments, les disques intervertébraux et les tissus mous environnants pour trouver des hernies, des protubérances et des terminaisons nerveuses pincées;
  • Une tomodensitométrie de la région thoracique sera utile pour déterminer les dommages osseux ou les traumatismes..

Jusqu'à ce que la cause et l'emplacement de la pathologie soient établis, les analyses de sang ou le liquide synovial intra-articulaire peuvent montrer peu. Cependant, vous pouvez être référé pour des tests généraux afin de déterminer votre état..

Maladies des organes internes

Il peut provoquer des douleurs à l'arrière de la poitrine: cœur, poumons, estomac, vésicule biliaire. Il est difficile de confondre ces sensations avec une douleur due, par exemple, à l'ostéochondrose: toutes les affections aiguës des systèmes internes répondent par une douleur aiguë - sous les omoplates, entre les côtes, sur le côté. L'humeur générale va changer: vous vous sentirez faible, étourdi et essoufflé.

La douleur dans les omoplates peut:

  • maladies vasculaires et cardiaques: de légères attaques d'angine de poitrine peuvent être facilement éliminées avec des médicaments. Mais si la douleur dans la poitrine et le dos ne disparaît pas, la pression baisse, la peau pâlit - il y a une forte probabilité de crise cardiaque, vous ne pouvez donc pas reporter l'appel de l'ambulance;
  • problèmes digestifs: exacerbation des ulcères d'estomac, pancréatite et cholécystite. Les attaques aiguës de maladies - perforation d'un ulcère, obstruction des voies biliaires - s'accompagneront de brûlures insupportables dans l'abdomen, au niveau des omoplates, sur le côté;
  • déviations dans le travail des reins: pyélonéphrite, colique rénale. La douleur est concentrée dans la partie inférieure des omoplates et du bas du dos, accompagnée de nausées, de douleurs lors de la miction et d'une température légèrement élevée;
  • maladies du système respiratoire: pleurésie et pneumonie. La douleur dans les omoplates accompagne chaque respiration, la température corporelle augmente, la toux peut commencer. C'est la fièvre et la toux qui sont les principaux signes permettant de déterminer la pathologie pulmonaire. Habituellement, ces maladies se développent après une grippe sévère ou le SRAS..

En cas d'affections aiguës - crise cardiaque, perforation d'un ulcère, crise de cholécystite - il est urgent d'appeler une ambulance. Si vous ne tolérez pas la douleur et que vous savez avec certitude que tout va bien avec votre dos, vous devriez vérifier vos organes thoraciques. Il vaut la peine de contacter un thérapeute qui déterminera plus précisément le problème et vous dirigera vers le bon spécialiste. Il est difficile de déterminer indépendamment l'emplacement de la pathologie.

Mais si vous connaissez vos maladies qui peuvent causer un tel inconfort, vous devez bien sûr contacter immédiatement un médecin hautement spécialisé: gastro-entérologue, cardiologue ou pneumologue. Vous pouvez découvrir auprès d'eux quels examens vous pourriez avoir besoin:

  • électrocardiogramme et échographie cardiaque: avec suspicion de maladies du système cardiovasculaire;
  • Échographie des organes abdominaux: l'examen montrera des informations sur les reins, le foie, le pancréas, la vésicule biliaire;
  • fluorographie ou tomodensitométrie des poumons: pour déterminer l'état du système respiratoire;
  • gastroscopie: avec suspicion d'ulcère gastrique.

Il ne sera pas inutile de faire des tests sanguins et urinaires généraux et biochimiques, et si vous soupçonnez une pneumonie, passez un écouvillon de la gorge.

Causes de la douleur à l'exclusion des pathologies

Mais que se passe-t-il si la colonne vertébrale est complètement saine, il n'y a pas d'anomalies dans les organes abdominaux, mais vous continuez à ressentir de la douleur dans vos omoplates? Il peut y avoir plusieurs raisons, des blessures au stress:

  • lésion scapulaire: luxation ou fracture;
  • étirement des muscles du dos dû à un effort physique élevé;
  • posture incorrecte, excès de poids, long séjour dans une position inconfortable: tout cela entraîne une tension musculaire, souvent asymétrique, due à une tension musculaire statique;
  • une couchette inconfortable entraînera également une posture pincée et une tension musculaire;
  • stress: il affecte la santé non pas directement, mais indirectement. Dans la tension nerveuse, nous nous baissons souvent et prenons des postures inconfortables. Cela entraîne également un surmenage et une fatigue du dos..

En cas de lésion scapulaire ou de tension musculaire, consultez un traumatologue. Toutes les autres raisons peuvent être éliminées beaucoup plus facilement: vous devez faire attention à l'organisation d'un endroit pour dormir, surveiller la position du corps et ajouter au moins une gymnastique simple à vos muscles du dos à votre routine quotidienne. Si toutes ces actions ne vous aident pas, ne vous auto-médicamentez pas et allez chez le médecin bientôt.

Pneumonie: douleur sous l'omoplate

La pneumonie indique la présence d'un processus inflammatoire dans les poumons. Ses agents pathogènes sont diverses bactéries, champignons, virus. N'importe qui, même une personne en parfaite santé, peut être infecté par une pneumonie. Mais le plus souvent, il se développe comme une complication après la grippe, les infections virales respiratoires aiguës, la laryngite, la trachéite, la bronchite et d'autres maladies du système respiratoire. En l'absence de traitement approprié, l'état du patient s'aggrave chaque jour. Les symptômes de la pneumonie augmentent, la température augmente, la fièvre commence, la faiblesse, la somnolence, l'essoufflement, les tremblements, la toux atroce (peut être sèche ou avec expectoration), la poitrine et sous l'omoplate, les palpitations cardiaques, le teint bleu.

Un traitement complet, en règle générale, comprend une thérapie antibactérienne et symptomatique, qui consiste à prendre des antibiotiques, des expectorants, des antipyrétiques, des analgésiques, des inhalations, de la physiothérapie, etc. et prescrire le dosage optimal.

L'utilisation d'une thérapie inappropriée peut entraîner des complications assez graves. De nombreux patients font une erreur fatale - arrêtez de prendre des médicaments immédiatement après que le tableau symptomatique a été soulagé, croyant que la maladie a été guérie. La pneumonie non traitée reviendra certainement sous une forme beaucoup plus grave. Les conséquences d'une pneumonie répétée peuvent être très graves..

Les détails de la pneumonie sont ici..

Causes de la douleur sous l'omoplate avec pneumonie

La fréquence de manifestation, la force et l'emplacement exact de la sensation de douleur dépendent de nombreux facteurs:

  • Quel poumon est affecté - à droite, à gauche ou les deux
  • Quels segments du poumon sont enflammés
  • Le degré de développement de la maladie
  • La présence de maladies chroniques.

Avec l'inflammation d'un poumon, une douleur peut être ressentie dans n'importe quelle zone de la poitrine, d'en bas, d'en haut, par derrière, peut être donnée au dos, au cou, sous les omoplates. Les douleurs sont le plus souvent douloureuses, ressenties en permanence, intensifiées par une respiration profonde, éternuements, toux, mouvements brusques du corps.

Si la pneumonie s'est déjà propagée aux deux poumons, la douleur ceint la poitrine entière et donne au dos.

Une pneumonie longue et compliquée peut avoir les causes suivantes:

  • Manque de traitement approprié
  • Non-respect par le patient du traitement prescrit
  • Retrait prématuré de médicaments
  • Exercice physique
  • Ignorer la routine quotidienne recommandée.

Pleurésie

L'inflammation de la membrane pleurale (membrane séreuse) des poumons est une complication assez fréquente après une pneumonie en l'absence de traitement approprié ou avec une immunité affaiblie.

La nature de la douleur dans les lésions de la cavité pleurale dépend du type d'inflammation. Avec la pleurésie sèche, caractérisée par la présence de plaque protéique, la douleur est vive, brûlante, il devient difficile de respirer profondément, d'éternuer et de tousser. Le patient se couche par inadvertance sur le côté douloureux, dans cette position, cela devient un peu plus facile.

La pleurésie exsudative suggère la présence de liquide dans la région pleurale. Des sensations douloureuses sont observées au tout début du développement de la maladie. De plus, à mesure que l'épanchement s'accumule, la douleur disparaît avec une augmentation d'autres symptômes (température, essoufflement, suffocation, frissons, léthargie, toux).

Commissures

La plèvre, couvrant les poumons, se compose de deux couches. La pleurésie exsudative (épanchement) provoque la formation d'une substance spéciale fibrine dans cette zone. Adhésions - couches pleurales collées sur elles. Lors de la respiration, il doit être régulièrement étiré et récupéré, les adhérences interfèrent avec ce processus. Douleurs aiguës, coupantes et piquantes dans la zone de la poitrine, donnant au dos et sous l'omoplate, essoufflement, essoufflement, parleront de leur apparence.

Afin de minimiser le risque d'adhérences après pneumonie:

  • Physiothérapie
  • Air frais (ventilation régulière)
  • Inhalation
  • Un régime spécial qui ne fournit que des aliments sains
  • Limiter la quantité de liquide bu par jour
  • Physiothérapie
  • Poids.

Empyème

Empyème de la cavité pleurale des poumons - accumulation de liquide purulent. Les symptômes de cette maladie sont très similaires à la pleurésie (fièvre, toux sans fin, douleur intense dans la poitrine et sous l'omoplate, essoufflement). L'empyème est traité par des antibiotiques intraveineux ou intramusculaires et par pompage de pus par drainage pleural établi. Dans les cas graves, une intervention chirurgicale peut être nécessaire..

Myocardite toxique infectieuse

Myocardite infectieuse - dommages au muscle cardiaque par les toxines de l'agent causal de la pneumonie. Cette maladie grave peut se développer après une évolution compliquée d'une pneumonie bilatérale. Le patient ressent une douleur douloureuse constante dans la poitrine gauche et sous l'omoplate gauche. La thérapie thérapeutique comprend l'utilisation d'antihistaminiques, d'anti-inflammatoires, d'immunomodulateurs et de médicaments hormonaux. Pour restaurer la fonction myocardique, des vitamines contenant du potassium et des anticoagulants sont prescrites.

Thérapies pour la douleur après une pneumonie

Dans certains cas exceptionnels, des douleurs dans la poitrine et sous l'omoplate tourmentent le patient même après une récupération complète. Si en même temps des mesures diagnostiques (échographie, radiographie, analyse sanguine, tomodensitométrie, IRM) ont montré que la maladie a reculé, mais que la douleur n'a pas disparu, alors la personne a besoin d'un cours de récupération. Cela peut comprendre:

  • Réception de vitamines des groupes C et B, immunomodulateurs artificiels
  • L'utilisation d'anti-inflammatoires et d'analgésiques non stéroïdiens
  • Procédures physiothérapeutiques: procédures de paraffine, électrophorèse, bains de boue, chambres barriques de sel, etc., qui peuvent restaurer le tissu musculaire de la poitrine et du dos, les membranes pulmonaires, stimuler le métabolisme et la régénération des cellules, renforcer la colonne vertébrale
  • La gymnastique thérapeutique et les exercices de respiration améliorent l'apport sanguin aux tissus endommagés, préviennent la stagnation, normalisent la ventilation pulmonaire et l'activité respiratoire du diaphragme
  • Le massage de la poitrine et du dos améliore l'effet positif après la thérapie par l'exercice et la physiothérapie.

Mesures préventives contre les complications de la pneumonie

Avec une approche intégrée et responsable du traitement de la pneumonie, impliquant des méthodes de diagnostic correctes, un traitement adéquat et en temps opportun, une adhésion précise aux recommandations du médecin traitant, la pneumonie recule rapidement, sans laisser de conséquences. Pour exclure la possibilité de complications de la pneumonie (douleur dans la poitrine et sous l'omoplate, toux douloureuse, fièvre, essoufflement), à la fin du traitement, les experts conseillent:

  • Respirez l'air frais (vous pouvez vous éloigner de la ville - au village ou à la mer)
  • Prenez un complexe de vitamines et de minéraux
  • Vivez une vie saine
  • Augmentez progressivement l'activité physique, ne faites pas d'efforts inutiles sur le dos
  • Gardez votre poids corporel normal
  • Mange correctement

La pneumonie est une maladie grave et dangereuse, son traitement doit être abordé avec sérieux et responsabilité. Ce n'est qu'en suivant tous les conseils d'un médecin que vous pourrez récupérer complètement et éviter des conséquences désagréables.

Que faire si l'omoplate est grillée: comment et comment la traiter

Le dos dans la région des omoplates a explosé - une plainte assez courante avec laquelle les patients viennent voir un médecin. La condition est plus que désagréable, car elle s'accompagne non seulement d'inconfort, mais de douleurs intenses. Le problème peut survenir chez les hommes et les femmes à tout âge..

Causes de pathologie

Le plus souvent, le dos est pris dans les omoplates en été par temps chaud. Les gens portent des vêtements ouverts sur le dos, donc si une brise fraîche souffle à l'extérieur, cela peut provoquer des douleurs..

Un facteur provoquant peut être un changement brusque de température, par exemple, sous la climatisation.

Souffle souvent en arrière tout en étant dans un projet. Une personne a parfois froid avec des muscles réchauffés après l'entraînement.

Signes et symptômes

Si l'omoplate est soufflée, les premiers signes apparaissent rapidement. Les symptômes suivants indiquent le développement d'une inflammation dans les muscles:

  • L'apparition de douleurs de divers degrés d'intensité dans la zone affectée accompagnant tout mouvement corporel.
  • La douleur avec inflammation des muscles de la région scapulaire peut se propager dans la partie centrale du dos, s'étendant de la colonne vertébrale aux côtés. Parfois, cela peut donner au cou.
  • La douleur peut irradier vers le bras, la poitrine. Le syndrome survient de la part de la lésion..
  • La peau sur le muscle enflammé peut devenir rouge ou cyanotique, il y a une sensation de démangeaison, de brûlure. Vous pouvez sentir qu'elle poignarde.
  • Les muscles perdent leur tonus - deviennent faibles et léthargiques.

Il est possible une légère augmentation de la température corporelle totale.

Si l'inflammation a affecté les nerfs intercostaux à gauche ou à droite, nous parlons du développement de la névralgie intercostale. Elle se caractérise par l'apparition d'une douleur intense lors de l'inhalation. Pour cette raison, la respiration devient superficielle et superficielle..

La cause de la maladie peut également être une myosite. La pathologie est une inflammation des muscles squelettiques. La maladie peut être reconnue par les symptômes suivants:

  • douleur accrue pendant le mouvement, une tentative de sentir les muscles;
  • augmentation de la température corporelle;
  • gonflement musculaire du côté affecté.

À la palpation, le médecin trouve des formations nodulaires caractéristiques.

Mesures diagnostiques

Les muscles de la zone de l'omoplate peuvent s'enflammer pour diverses raisons. La tâche du médecin est de déterminer le véritable facteur qui a provoqué des maux de dos, localisé au niveau des omoplates.

Tout d'abord, le médecin palpe doucement la zone d'inflammation. Il doit déterminer les zones les plus douloureuses et détecter les formations qui ne sont pas caractéristiques du tissu musculaire.

Pour confirmer le diagnostic et déterminer les causes de la douleur, les tests de laboratoire et instrumentaux suivants sont prescrits:

  • CT, IRM. Les méthodes sont utilisées pour déterminer les tumeurs de tous types, ainsi que les signes accompagnant la destruction de la membrane nerveuse..
  • Électrocardiographie L'étude permet d'évaluer l'activité électrique du myocarde. La technique est indiquée pour les névralgies intercostales présumées, rappelant les symptômes des crises d'angine de poitrine.
  • Radiologie. Il est utilisé en cas de suspicion de divers types de formations dans la région de l'omoplate ou du système respiratoire.
  • Tests de laboratoire. Les résultats obtenus nous permettent de déterminer le processus inflammatoire existant..

Si nécessaire, consultez d'autres spécialistes.

Méthodes de traitement

Il est nécessaire de commencer le traitement immédiatement après l'apparition de symptômes caractéristiques. Pour atténuer la condition, les tactiques suivantes sont recommandées:

  • respect du repos au lit;
  • refus de toute activité physique;
  • prendre des médicaments (prescrits par un spécialiste).

Médicaments

La pharmacothérapie aide à réduire la douleur, à restaurer la fonction des muscles affectés, à prévenir la pathologie chronique et le développement de complications possibles.

Différents groupes de médicaments locaux et systémiques sont prescrits. AINS et analgésiques:

Le groupe suivant est celui des relaxants musculaires:

Préparations topiques:

  • latin
  • Gel Nise;
  • C'est long;
  • Finalgon;
  • Voltaren;
  • Ketonal;
  • Diclofénac;
  • Gel Fastum.

Patchs avec effet chauffant:

  • Dorsaplant;
  • Voltaren;
  • Nanoplast;
  • Poivre;
  • Ketonal thermo;
  • Versatis.

Lorsque les premiers symptômes apparaissent, des pommades anti-inflammatoires doivent être utilisées. Lorsque la douleur devient moins prononcée, l'application de médicaments aux propriétés chauffantes est autorisée.

Pendant la grossesse, les médicaments doivent être sélectionnés avec une extrême prudence, compte tenu du trimestre gestationnel actuel et des contre-indications individuelles.

Physiothérapie

La physiothérapie est l'un des moyens les plus efficaces de traiter la maladie. Ils contribuent à l'élimination du processus inflammatoire et accélèrent la récupération, rendant la fonctionnalité musculaire.

En pratique, les méthodes suivantes sont prescrites au patient:

  • traitement par ultrasons;
  • électrothérapie;
  • radon, bains de sel;
  • EHF;
  • magnétothérapie.

Les techniques de réflexologie sont efficaces - acupuncture, thérapie sous vide, électroacupuncture. De plus, des séances avec un chiropraticien, ainsi qu'un ensemble d'exercices de physiothérapie peuvent être prescrits.

Remèdes populaires

À la maison, pour soulager la maladie, l'utilisation de recettes de médecine traditionnelle est autorisée. Les outils suivants ont fait leurs preuves:

  • La feuille de chou doit être enduite de miel et utilisée comme compresse, imposant sur la zone d'inflammation. Tirez le matin.
  • Mélanger 4 parties de graisse intérieure avec 1 partie d'herbe de prêle hachée. Traitez avec une pommade le dos deux à trois fois par jour. Il guérit bien l'inflammation des muscles sous l'omoplate causée par l'hypothermie.
  • Faites cuire une purée de pommes de terre «forte». Pliez le tissu de coton en plusieurs couches, mettez-y une purée de pommes de terre, répartissez-le sous forme de gâteaux et posez-le sur un point sensible. Après avoir retiré la compresse, traitez la peau avec de l'alcool et isolez avec un foulard en laine / écharpe.
  • Mélanger 100 g de graisse d'oie fondue et d'huile de sapin. Utiliser comme compresse (la durée de la procédure ne dépasse pas 1 heure) ou simplement étaler la douleur plusieurs fois dans la journée.

Avant de commencer le traitement, vous devez consulter un médecin.

Mesures préventives

Il existe un certain nombre de mesures pour empêcher le développement de douleurs dans le dos sous l'omoplate. Les médecins conseillent ce qui suit:

  • prévenir l'hypothermie - locale et générale;
  • ne dépassez pas les charges physiques indiquées par l'âge;
  • éliminer en temps opportun les problèmes de violation de la posture;
  • vivre un style de vie actif;
  • manger correctement et pleinement.

Si l'activité de travail est associée à une position assise prolongée, il est conseillé d'effectuer régulièrement un petit échauffement. Les exercices peuvent être les plus simples: virages gauche / droite, inclinaisons, rotations du torse et autres. Les cours en piscine en bénéficieront, l'équitation est tout ce qui permet de renforcer la colonne vertébrale et le système musculo-squelettique..

Limitations et interdictions

Si l'omoplate est grillée et que des symptômes caractéristiques apparaissent, il n'est pas recommandé de procéder comme suit:

  • se baigner dans un bain chaud, aller au sauna;
  • mettre des compresses chaudes sur la zone d'inflammation;
  • effectuer un complexe d'exercices de physiothérapie;
  • pratiquer le yoga.

La surchauffe du muscle «froid» provoque parfois un œdème sévère et contribue à l'intensification ultérieure du syndrome douloureux et du processus inflammatoire.

Si la douleur dans la zone scapulaire n'est pas la première fois dérangeante, la condition est compliquée par l'attachement d'autres symptômes (la douleur rend la respiration plus difficile, augmente pendant le mouvement, etc.), un examen diagnostique complet est nécessaire.

La sélection des médicaments pour soulager la condition doit être effectuée par un spécialiste après le diagnostic. L'auto-traitement peut entraîner une détérioration et provoquer l'émergence de nouveaux problèmes de santé.

Pourquoi le dos fait-il mal aux omoplates

informations générales

Si une personne commence soudainement à s'inquiéter des maux de dos entre les omoplates ou entre les côtes au milieu, son apparition est presque immédiatement associée à des problèmes de colonne vertébrale - racines nerveuses des ligaments, troubles de la colonne vertébrale, disques intervertébraux, etc. Cependant, il ne peut être exclu que de telles manifestations puissent également indiquer autres maladies des organes thoraciques. Nous pouvons parler des maladies du système respiratoire, du cœur, de l'estomac, des organes médiastinaux.

La nature d'une telle douleur peut être très différente: parfois une personne se plaint qu'elle poignarde à gauche ou à droite, il y a une douleur brûlante aiguë qui s'accumule rapidement ou passe rapidement. Parfois, c'est une douleur douloureuse, pire avec le temps. Il peut se transformer en une gêne chronique, une gêne prolongée. Dans les manifestations chroniques, il est nécessaire d'établir un diagnostic, car un tel symptôme peut être le signe d'une maladie grave des organes thoraciques.

Dans certains cas, le dos entre les omoplates n'est très douloureux qu'après un effort physique sérieux ou après qu'une personne a dû rester dans une position inconfortable pendant très longtemps.

Il est important de comprendre que la douleur et les maux de dos entre les omoplates ne sont pas une maladie, mais seulement un symptôme. Par conséquent, lorsque de tels signes apparaissent, vous n'avez pas besoin de les arrêter avec des onguents, des injections ou d'autres moyens, mais essayez de trouver la raison qui les a provoqués..

Lorsqu'un patient fait de telles plaintes à un spécialiste, il doit essayer de décrire ces manifestations en détail, en détaillant les caractéristiques. Les signes d'accompagnement accompagnant l'inconfort et la douleur entre les omoplates sont importants: il faut indiquer s'il y a une température, une toux, si la douleur se transmet à d'autres organes, s'il arrive que la toux fait mal dans la poitrine, etc. Lorsque la douleur se produit, il est également important de savoir quels facteurs ça provoque. Il sera beaucoup plus facile pour un spécialiste d'établir un diagnostic et de prescrire les études nécessaires s'il connaît tous les détails.

Chaque personne doit être consciente que lorsque les raisons pour lesquelles elle fait mal dans les poumons et entre les omoplates sont établies de manière intempestive, de nombreuses études sérieuses et coûteuses doivent souvent être effectuées, et plus tard pour pratiquer différents régimes de traitement. Certains d'entre eux s'avèrent finalement futiles, tout en faisant du mal au corps en raison d'effets secondaires.

C'est pourquoi une personne doit comprendre quelles sont les causes qui peuvent provoquer une maladie lorsqu'elle appuie, fait mal, devient engourdie, cuit dans la région des omoplates et pour quelles maladies ce syndrome est caractéristique. Cela sera discuté dans l'article ci-dessous..

Douleur associée aux pathologies de la colonne vertébrale

Bien sûr, souvent, la réponse à la question de savoir pourquoi le dos fait mal dans la région des omoplates est que des blessures, des ecchymoses et des fractures vertébrales antérieures se sont produites. Mais ces raisons sont évidentes et leur nature est facile à déterminer. Cependant, il y a des raisons moins claires pour lesquelles la colonne vertébrale fait mal dans la région des omoplates..

Hernie intervertébrale

Si la douleur au dos dans la région des omoplates fait mal lors de la toux ou si une douleur est notée pendant l'effort, on peut parler de hernie intervertébrale.

Cependant, les causes des maux de dos dans la région des omoplates ne sont pas si souvent associées à cette maladie, car une hernie de la colonne thoracique se développe rarement, car la charge sur cette partie n'est pas aussi importante que sur le col utérin et lombaire.

Cette pathologie peut être exclue ou confirmée par TDM ou IRM..

Les changements qui se produisent avec cette pathologie sont dus au fait que la partie externe du disque intervertébral (anneau fibreux) agit en raison d'une déchirure. Dans le même temps, la distance entre les vertèbres diminue et les racines nerveuses sont pincées. L'anneau fibreux est fissuré et le noyau pulpeux y fait saillie..

Si le médecin diagnostique une telle hernie, on prescrit au patient des anti-inflammatoires, des exercices de physiothérapie, de la physiothérapie, de la réflexologie. Dans les cas graves de la maladie, une intervention chirurgicale est effectuée.

Avec une hernie intervertébrale, la colonne vertébrale thoracique fait généralement mal à un seul point. Parfois, la douleur irradie et est ressentie dans la poitrine, ce qui ressemble à des signes de maladie cardiaque ou pulmonaire.

Si la hernie intervertébrale n'est pas traitée pendant longtemps, le développement d'une courbure vertébrale, d'un dysfonctionnement des organes pelviens, d'une paraparésie des jambes et d'un syndrome de douleur chronique est probable.

Surmenage et hypothermie des muscles du dos

Le surmenage du dos peut provoquer des douleurs au niveau des omoplates. Cette condition n'est pas considérée comme une maladie. Mais si une personne est constamment exposée à un stress grave, soulève des poids ou reste longtemps en position assise, elle augmente sérieusement la probabilité de scoliose, d'ostéochondrose, de hernies intervertébrales.

Le dos sous les omoplates est souvent douloureux pour les personnes qui, en raison des particularités de leur travail, sont obligées de rester longtemps dans la même position pendant plusieurs heures. Souvent, le dos fait mal à droite ou le dos fait mal à gauche, les chauffeurs, les couturières, les chirurgiens, les employés de bureau, etc. se plaignent.

Si les gens de ces professions souffrent d'hypothermie en raison du climatiseur, ils peuvent être dérangés par le soi-disant lumbago, lorsque la douleur dans le dos sous les omoplates ou dans la colonne vertébrale ci-dessous devient très intense. Dans cette situation, il est nécessaire de traiter les AINS, ainsi que les gels ou onguents chauffants. Montré dans une telle situation et massage.

Afin d'éviter de telles manifestations désagréables, les courants d'air doivent être évités, l'activité physique et les exercices thérapeutiques doivent être pratiqués. Des cours de massage réguliers sont également recommandés..

Névralgie intercostale

Avec cette maladie, en règle générale, la douleur se développe dans un côté de la poitrine. Cependant, parfois, une personne se plaint d'avoir mal sous l'omoplate à gauche ou d'autre part. Les causes de ce phénomène sont associées à la compression des racines nerveuses dans la région thoracique, qui se produit lors d'hypothermie, d'efforts sévères, de traumatismes, d'ostéochondrose de la région thoracique, d'infections.

La douleur sous l'omoplate derrière le côté gauche ou droit augmente avec la toux, avec la pression, elle peut survenir à la fois la nuit et le jour. Si une personne se fige constamment le dos, les causes de ce phénomène sont associées à la névralgie intercostale.

Cette condition est souvent confondue avec des manifestations d'ostéochondrose ou de scoliose. Par conséquent, il est très important qu'un spécialiste qualifié soit impliqué dans le diagnostic..

Myosite

Si une hypothermie sévère s'est produite, une personne a eu un ARVI ou la grippe, une blessure s'est produite ou des muscles du dos ont été tendus, il est probable que la myosite soit un processus inflammatoire dans le tissu musculaire. Cette condition peut être à la fois aiguë et chronique. Dans ce cas, la douleur est possible à la fois dans les parties supérieures de la colonne vertébrale et en dessous.

En règle générale, le dos fait mal et l'inconfort devient plus fort si une personne bouge, est soumise à une activité physique. Avec la myosite, des onguents chauffants et analgésiques sont utilisés. Mais pour le corps, cette condition n'est pas dangereuse.

Scoliose

Si vous analysez les statistiques, il s'avère qu'environ la moitié des personnes souffrent de scoliose. Il peut s'agir de différents degrés de développement de la maladie - torsion ou courbure de la colonne vertébrale. La région thoracique est le plus souvent affectée en combinaison avec la région lombaire ou cervicale. Avec la scoliose, la forme de la poitrine change. Une douleur peut apparaître au centre entre les omoplates. Mais le plus souvent, on a le sentiment que l'omoplate à droite ou à gauche fait mal. Il arrive que de tels sentiments soient constamment dérangeants, mais souvent la douleur se manifeste périodiquement, en raison d'un stress intense ou après qu'une personne ait été dans une position - debout ou assise - pendant très longtemps. La scoliose se caractérise également par une fatigue accrue des muscles du dos..

Les causes de la scoliose peuvent être très différentes. Cette maladie se développe souvent dans le contexte de pathologies congénitales des os et des ligaments. Elle peut également être la conséquence de pathologies acquises associées à un fort effort physique, à un travail sédentaire. En ce qui concerne les écoliers, la scoliose peut être associée à une position assise à un bureau.

Si une personne s'inquiète de la douleur à droite derrière l'omoplate ou des mêmes sensations dans d'autres zones du dos, il est important de consulter un médecin et de prendre une radiographie latérale et directe. En effet, aux premiers stades de la maladie, le fait que le dos soit plié peut ne pas être perceptible. Cependant, lorsque la maladie progresse, la courbure devient perceptible si vous regardez l'épine dorsale. En même temps, les bras et les épaules peuvent être à des hauteurs différentes, ce qui est souvent visible visuellement.

Le traitement de la scoliose est long et intense. Le plus efficace dans ce cas est le port d'un corset, un massage régulier et des exercices thérapeutiques spéciaux.

Tuberculose vertébrale

Mycobacterium tuberculosis a infecté près de 90% des personnes. Et si une blessure à l'articulation ou au dos se produit et que l'immunité est affaiblie, un foyer tuberculeux peut se développer sur le site de la blessure. Cela est également possible en raison de l'hypothermie. Mais ce diagnostic est difficile à établir, car même une lésion tuberculeuse non radiographique n'est pas toujours reconnue en temps utile. En conséquence, souvent le diagnostic correct est établi lorsque la maladie progresse, diverses complications se développent et le patient souffre de douleurs intenses..

Avec la tuberculose de la colonne vertébrale, les douleurs sont très fortes et brûlantes - il semble à une personne que son dos est en feu. Souvent, les patients se plaignent de douleurs de forage ou de torsion à un moment donné. Si la concentration se développe dans la poitrine, cela fait mal dans la poitrine - il ressent de la chaleur, des douleurs, des brûlures.

Il est important de comprendre que la tuberculose vertébrale est une maladie très grave. Et s'il se développe dans la colonne vertébrale, les foyers dans les poumons ne sont pas toujours détectés. Autrement dit, la mise au point dans la colonne vertébrale peut être indépendante.

L'erreur est la croyance que la tuberculose ne touche que certaines parties de la population et est localisée exclusivement dans les poumons. Par conséquent, au premier soupçon de développement de cette maladie, il est important de contacter un spécialiste et de subir tous les examens.

Ostéochondrose

Souvent, la réponse à la question de savoir pourquoi le dos fait mal entre les omoplates est un problème courant - l'ostéochondrose. Étant donné que les stades initiaux de l'ostéochondrose se manifestent maintenant très souvent même chez les écoliers, il faut reconnaître que l'ostéochondrose est un problème très grave pour les personnes de différentes catégories d'âge..

L'ostéochondrose peut affecter la colonne cervicale, thoracique et lombaire. Une douleur intense se manifeste dans l'hôtel, qui est frappé. Avec l'ostéochondrose cervicale - dans la partie supérieure, les causes de la douleur entre les omoplates dans le dos peuvent être associées à des dommages à la poitrine, avec des douleurs lombaires - apparaissent ci-dessous.

Beaucoup de gens ont mal au dos entre les omoplates en raison de l'ostéochondrose due à un mode de vie sédentaire. En conséquence, des changements dystrophiques de la colonne vertébrale se produisent chez les jeunes..

Autour des vertèbres affectées dans les tissus qui les entourent, le processus inflammatoire se développe et, en conséquence, la personne a une colonne vertébrale douloureuse entre les omoplates, ainsi que des douleurs dans la colonne vertébrale à gauche et à droite. Une douleur dans la colonne vertébrale entre les omoplates avec ostéochondrose apparaît également en raison du pincement des racines nerveuses.

Avec l'ostéochondrose, le patient s'inquiète des symptômes suivants:

  • la colonne vertébrale fait constamment mal au milieu du dos ou à d'autres endroits, parfois la vertèbre fait mal lorsqu'elle est pressée;
  • éternuements, changement brusque de position, toux avec ostéochondrose de la région thoracique provoque des douleurs;
  • quand une personne redresse ses épaules, un resserrement se fait sentir entre les omoplates ou une poitrine croque;
  • s'inquiète de la douleur thoracique, comme si entre la poitrine au milieu "valait la peine";
  • étant donné que la mobilité des côtes diminue, il est difficile pour une personne de respirer profondément et, par conséquent, elle commence à "respirer dans l'estomac";
  • une faiblesse est ressentie, les mouvements dans les bras sont limités, des picotements ou des engourdissements dans les membres supérieurs sont possibles.

Le traitement de la douleur dans la colonne vertébrale au milieu du dos associée à l'ostéochondrose est effectué en utilisant des méthodes conservatrices - l'utilisation de médicaments anti-inflammatoires et analgésiques, physiothérapie, exercices thérapeutiques, massage, thérapie manuelle, traction vertébrale, réflexologie. Si toutes les méthodes de traitement sont inefficaces, le patient subit une intervention chirurgicale.

Spondylarthrose

Si vous évaluez les symptômes de la spondylarthrose, cette maladie ressemble beaucoup à l'ostéochondrose. Avec cette maladie, les maux de dos sont inquiétants et deviennent intenses lorsqu'une personne se penche en arrière ou se tourne vers les côtés. Un resserrement peut également apparaître dans la poitrine lors du déplacement. Parfois, pendant les exacerbations, la douleur est si forte qu’une personne conclut: «Je ne peux pas bouger». Avec la spondylarthrose, le cartilage est détruit et il est remplacé par du tissu osseux. Par conséquent, un signe caractéristique de la maladie sont des saillies osseuses sur les vertèbres.

La maladie peut survenir sous une forme chronique. Il est possible de diagnostiquer une maladie et de la distinguer de l'ostéochondrose uniquement après une IRM, une radiographie ou une tomodensitométrie

Maladies des organes internes

Les causes de brûlure entre les omoplates ne sont pas toujours directement liées aux pathologies qui se développent dans la colonne vertébrale. La douleur et la sensation de brûlure dans le dos, au niveau des omoplates peuvent accompagner un certain nombre de maladies du tube digestif, du cœur, de la vésicule biliaire, du pancréas. La douleur dans la poitrine et les omoplates peut également être associée au cancer.

Maladies vasculaires et cardiaques

Les causes de douleur dans les poumons et entre les omoplates sont parfois associées à une maladie cardiaque. Un tel symptôme peut indiquer une angine de poitrine, un infarctus du myocarde, une maladie coronarienne. Si les causes de la douleur dans la colonne thoracique sont associées à l'angine de poitrine, elle ne dure généralement pas plus de cinq minutes. Après avoir pris de la nitroglycérine, la douleur disparaît. Mais si la douleur est intense et dure plus de cinq minutes, et en même temps la pression artérielle chute fortement, la sueur froide apparaît, la peau pâlit, cela peut indiquer une condition grave. Dans ce cas, vous devez appeler rapidement une ambulance.

Maladies gastro-intestinales

Parfois, si une personne a mal au dos ou endolorie, les causes de ce phénomène peuvent être associées à un ulcère gastrique, une cholécystite, une pancréatite. Avec le développement de ces maladies, il peut faire mal dans la région thoracique à la fois derrière et devant. Des sensations similaires peuvent gêner les processus oncologiques du pancréas, de l'estomac.

Maladies du système respiratoire

Un symptôme tel qu'une douleur lors de l'inhalation dans le dos et la poitrine, qui s'accompagne de fièvre et de toux, peut indiquer des pathologies pulmonaires. Une pleurésie ou une pneumonie, dans laquelle une douleur est possible avec une respiration profonde à droite ou une douleur dans les poumons lors de l'inhalation par derrière, se développe après une hypothermie, transférée par la grippe ou le SRAS. Une affection très grave est une forme atypique de pneumonie, lorsque la chlamydia ou les mycoplasmes provoquent un processus inflammatoire dans les poumons. Avec cette forme de pneumonie, la température n'atteint que des indicateurs sous-fébriles. Mais en même temps, une douleur dans la poitrine lors d'une respiration profonde à gauche ou une douleur dans la poitrine à droite lors de l'inhalation se manifeste constamment. Si une personne comprend qu'elle a mal à respirer, car avec un soupir, en particulier profond, des sensations de douleur désagréables apparaissent constamment, il est nécessaire de se soumettre à une étude pour évaluer l'état des poumons.

Le principal critère pour distinguer la pathologie pulmonaire des autres maladies est la présence de toux et une température corporelle élevée, quoique légèrement.

Autres maladies

La douleur entre les omoplates peut être dérangeante en raison d'autres raisons:

  • ostéoporose avec fractures des corps vertébraux, qui peuvent se développer en raison d'une forte diminution de la quantité d'oestrogène pendant la ménopause ou de l'utilisation prolongée d'hormones stéroïdes;
  • fractures dues à de lourdes charges;
  • métastases vertébrales dans le cancer gastrique;
  • Spondylarthrite ankylosante (spondylarthrite ankylosante) - une maladie systémique qui affecte le plus souvent les hommes et qui se caractérise par des dommages aux vertèbres dus à l'inflammation et à l'ossification des ligaments, et donc la colonne vertébrale devient inflexible.

Par conséquent, si pendant une certaine période de temps une personne s'inquiète de la douleur, de l'inconfort entre les omoplates, il est préférable de ne pas retarder le rendez-vous avec un médecin afin de ne pas manquer le développement d'une maladie grave.

Éducation: Diplômé du Rivne State Basic Medical College avec un diplôme en pharmacie. Elle est diplômée de l'Université médicale d'État de Vinnitsa. M.I. Pirogov et un stage basé sur celui-ci.

Expérience professionnelle: De 2003 à 2013 - a travaillé comme pharmacien et gestionnaire d'un kiosque de pharmacie. Elle a reçu des lettres et des distinctions pour de nombreuses années de travail consciencieux. Des articles sur des sujets médicaux ont été publiés dans des publications locales (journaux) et sur divers portails Internet.

Maux de dos avec toux dans les omoplates - causes et traitement

Le mal de dos avec toux est un symptôme qui nécessite l'attention du patient et du médecin. L'inconfort est la conséquence d'un certain processus pathologique, qui n'est pas toujours associé aux organes du système respiratoire. En raison du risque élevé de progression de complications graves du problème correspondant, il est conseillé aux patients de consulter un médecin pour déterminer la cause des maux de dos avec toux..

Une toux peut-elle me faire mal au dos??

Toux - un acte réflexe, accompagné d'une forte expulsion d'air des voies respiratoires du patient. En soi, ce processus ne provoque pas de maux de dos ou d'autres parties du corps. Cependant, les patients souffrant de diverses pathologies du système respiratoire dans 30 à 50% des cas se plaignent d'inconfort lors d'une crise de toux..

.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Bol-v-spine-pri-kashle.jpg "alt =" Douleur dans le dos avec une toux "width =" 630 "height =" 397 "srcset =" "data-srcset =" https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Bol-v-spine-pri- kashle.jpg 630w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Bol-v-spine-pri-kashle-300x189.jpg 300w, https://mykashel.ru/wp-content/ uploads / 2018/02 / Bol-v-spine-pri-kashle-24x15.jpg 24w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Bol-v-spine-pri-kashle-36x23.jpg 36w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Bol-v-spine-pri-kashle-48x30.jpg 48w "tailles =" (largeur max: 630px) 100vw, 630px "/>

Le dos humain est une grande zone qui forme la surface arrière du corps du patient, qui protège les organes situés dans la poitrine et les cavités abdominales. La proximité immédiate de dizaines de structures internes (cœur, poumons, nerfs périphériques, vaisseaux principaux, etc.) permet de faire progresser la douleur dans le contexte de leur défaite.

Fait! La toux s'accompagne d'une tension musculaire dans la poitrine, les abdominaux, le diaphragme. Si au cours de l'acte correspondant il y a un déplacement ou même un toucher d'un organe pathologiquement changé qui se projette sur le dos, alors la douleur se produit. L'intensité du symptôme dépend de la nature de la lésion d'une structure particulière..

Par conséquent, si le dos fait mal en toussant, vous devez rechercher un développement parallèle des maladies des organes internes situés à proximité..

Causes et caractéristiques de la douleur

Que peut signifier des maux de dos dus à la toux? Un rôle clé dans la progression du symptôme est joué par la nature des dommages à l'organe interne. Traditionnellement, la douleur survient en raison d'une inflammation, d'un traumatisme, d'un cancer.

Causes possibles de maux de dos avec toux:

  • Pathologie de la colonne vertébrale. Les blessures, les maladies dégénératives du cartilage, la hernie s'accompagnent d'une violation de l'équilibre interne. Le résultat est une sensation désagréable dans le dos, aggravée par la toux;
  • Dommages traumatiques aux tissus mous du dos. Plaies ouvertes et par balle, des fractures des côtes se produisent en violation de l'intégrité de la peau et des muscles de la zone correspondante. Le processus de guérison nécessite la tranquillité d'esprit. Lors de la toux, il y a un resserrement brutal de la peau et des tensions musculaires, ce qui provoque des douleurs;
  • Pathologie du tractus gastro-intestinal. Les processus inflammatoires et dystrophiques du tractus gastro-intestinal sont accompagnés de douleurs, qui peuvent par réflexe donner au dos;
  • Pathologie des reins. Rein - localisation typique de l'inconfort;
  • Pathologie du système respiratoire. La toux donne dans le dos en raison de la friction de la plèvre enflammée. Le patient restreint les mouvements, essaie d'épargner le côté affecté, il a même mal à respirer. Il y a souvent une augmentation de la température corporelle.

.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Osnovnye-prichiny-boli-pri-kashle.jpg "alt =" Basique causes de la toux "width =" 630 "height =" 397 "srcset =" "data-srcset =" https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Osnovnye-prichiny-boli-pri- kashle.jpg 630w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Osnovnye-prichiny-boli-pri-kashle-300x189.jpg 300w, https://mykashel.ru/wp-content/ uploads / 2018/02 / Osnovnye-prichiny-boli-pri-kashle-24x15.jpg 24w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Osnovnye-prichiny-boli-pri-kashle-36x23.jpg 36w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Osnovnye-prichiny-boli-pri-kashle-48x30.jpg 48w "tailles =" (largeur max: 630px) 100vw, 630px "/>

En fonction de la cause profonde de la pathologie provoquant le symptôme correspondant, le tableau clinique est différent.

Causes de la douleur sous l'omoplate gauche pour la toux

L'omoplate gauche est la zone de projection de la surface latérale du cœur et du poumon correspondant. Si la douleur tousse dans le dos, il est nécessaire d'exclure ou de confirmer les conditions pathologiques suivantes:

  • Pleurésie gauche. Souvent, l'inflammation est de nature limitée, en raison de la reproduction isolée de bactéries ou des caractéristiques individuelles du corps;
  • Névralgie intercostale - inflammation du nerf périphérique, accompagnée d'une gêne accrue sur fond de toucher la zone affectée, de mouvements et de toux;
  • Blessures, fractures dans la zone concernée;
  • Tumeurs malignes, abcès du poumon gauche;
  • Inflammation du rein gauche ou endommagement de sa capsule.

Causes de la douleur sous l'omoplate droite

L'omoplate droite est la zone de projection du poumon correspondant. Les causes d'inconfort dans cette zone coïncident avec celles décrites ci-dessus, uniquement avec un changement de miroir dans la localisation du processus pathologique.

De plus, vous devez faire attention aux situations suivantes:

  • Dommages (pincement, ecchymose) des muscles de la localisation correspondante;
  • Cholécystite aiguë. Le dos pendant la toux sera douloureux en raison d'une irritation réflexe de la vésicule biliaire et de la propagation d'impulsions pathologiques le long des nerfs allant au cerveau;

.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Lokalizatsiya-holetsistita.jpg "alt =" Localisation de la cholécystite "width =" 630 "height =" 397 "srcset =" "data-srcset =" https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Lokalizatsiya-holetsistita.jpg 630w, https://mykashel.ru/wp- contenu / téléchargements / 2018/02 / Lokalizatsiya-holetsistita-300x189.jpg 300w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Lokalizatsiya-holetsistita-24x15.jpg 24w, https: // mykashel. com / wp-content / uploads / 2018/02 / Lokalizatsiya-holetsistita-36x23.jpg 36w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Lokalizatsiya-holetsistita-48x30.jpg 48w "tailles = "(largeur max: 630px) 100vw, 630px" />

  • Cirrhose et néoplasmes malins du foie. L'organe lui-même, agrandi en raison de la pathologie, ne fait pas mal, mais appuie sur la capsule, qui "transmet" une sensation d'inconfort le long du nerf phrénique droit.

Important! La localisation des maux de dos, aggravée par la toux, ne permet pas toujours de bien comprendre la cause du problème. Les organes situés à droite peuvent rediriger les sensations inconfortables vers d'autres zones (irradiation, migration de la douleur) et vice versa. Pour établir la cause profonde de la pathologie, des procédures de diagnostic spécialisées sont nécessaires.

Causes de douleur entre les omoplates lors de la toux

L'apparition de maux de dos lors de la toux entre les omoplates est associée aux conditions pathologiques suivantes:

  • Ostéochondrose, hernie vertébrale. Un changement dans la structure du cartilage s'accompagne d'une compression des racines des nerfs correspondants. Le résultat est un inconfort intense, aggravé par tout mouvement;
  • La péricardite est une inflammation de la couche externe du cœur. La pathologie s'accompagne en outre d'une violation de la fonction de pompage de l'organe avec une augmentation possible de la température corporelle;
  • La myosite est une maladie inflammatoire du tissu musculaire qui provoque des douleurs musculaires pendant l'effort;
  • Pathologie du système digestif. Un œsophage enflammé peut faire mal à la zone située entre les omoplates. L'intensité du symptôme varie en fonction de la prévalence du processus pathologique..

Lorsque le dos fait mal sous les omoplates lors de la toux, il est nécessaire d'exclure la pathologie qui menace la vie du patient et de choisir le traitement approprié.

Que faire quand une toux vous fait mal au dos?

.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/K-komu-obrashhatsya-pri-bolyah-v-spine.jpg " alt = "Qui contacter pour les maux de dos" width = "630" height = "397" srcset = " data-srcset = "https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/K- komu-obrashhatsya-pri-bolyah-v-spine.jpg 630w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/K-komu-obrashhatsya-pri-bolyah-v-spine-300x189.jpg 300w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/K-komu-obrashhatsya-pri-bolyah-v-spine-24x15.jpg 24w, https://mykashel.ru/wp-content /uploads/2018/02/K-komu-obrashhatsya-pri-bolyah-v-spine-36x23.jpg 36w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/K-komu-obrashhatsya- pri-bolyah-v-spine-48x30.jpg 48w "tailles =" (largeur max: 630px) 100vw, 630px "/>

Si une personne ressent une gêne dans le dos, dans une zone spécifique du dos, elle doit analyser la nature de la douleur avec le médecin. Le médecin sera en mesure d'évaluer pleinement le danger du symptôme. L'automédication est lourde de brouiller le tableau clinique, ce qui entraîne une perte de temps et un retard dans la fourniture de l'aide nécessaire à la personne.

Qui contacter en cas de mal de dos dans la zone des épaules en toussant?

Il existe plusieurs options:

Traditionnellement, les patients se rendent d'abord chez le médecin généraliste local en raison de l'apparition du symptôme correspondant, qui progresse avec le traitement des troubles respiratoires.

Pour déterminer la cause du problème, le médecin analyse les plaintes de la personne, évalue la nature, le type et la durée du symptôme. L'inconfort maximum pour le patient est causé par une toux sèche, improductive et sévère.

La clarification du diagnostic nécessite les procédures suivantes:

  • ECG - une méthode pour évaluer la fonction cardiaque;
  • Radiographie de la cavité thoracique. La procédure est nécessaire pour la pathologie des poumons et de la plèvre;
  • Échographie de la cavité abdominale et des reins. Un examen doit être effectué si vous soupçonnez une cholécystite calculeuse, une pyélonéphrite, une pancréatite aiguë;
  • Tests de sang et d'urine en laboratoire.

Dans les cas graves pour le diagnostic, l'imagerie par résonance magnétique et calculée est prescrite - des méthodes coûteuses pour visualiser les structures internes du corps. Grâce à ces mesures, il est possible d'établir avec précision la localisation du site pathologique.

.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Samolechenie-pri-kashle-otdaet-v-spinu.jpg "alt = "Auto-médication tousse dans le dos" width = "630" height = "397" srcset = " data-srcset = "https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Samolechenie-pri-kashle -otdaet-v-spinu.jpg 630w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Samolechenie-pri-kashle-otdaet-v-spinu-300x189.jpg 300w, https: // mykashel.ru / wp-content / uploads / 2018/02 / Samolechenie-pri-kashle-otdaet-v-spinu-24x15.jpg 24w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Samolechenie- pri-kashle-otdaet-v-spinu-36x23.jpg 36w, https://mykashel.ru/wp-content/uploads/2018/02/Samolechenie-pri-kashle-otdaet-v-spinu-48x30.jpg 48w " tailles = "(largeur max: 630px) 100vw, 630px" />

La nature de la douleur chez un patient adulte et un enfant peut varier. Pour le diagnostic différentiel des pathologies appropriées chez l'enfant, une consultation pédiatrique est nécessaire.

Si vous soupçonnez une maladie, vous devez immédiatement consulter un médecin?

Les maux de dos peuvent signaler la progression d'une maladie grave nécessitant une hospitalisation immédiate..

Exemples:

  • syndrome coronarien aigu - une augmentation de l'ischémie (apport sanguin insuffisant au myocarde), qui peut se transformer en crise cardiaque;
  • pneumothorax - pénétration d'air dans la cavité pleurale;
  • embolie pulmonaire - obstruction du vaisseau correspondant avec un caillot de sang, qui s'accompagne de douleurs dans toute la poitrine et le dos avec une toux progressive et un risque élevé de décès.

Conclusion

Les maux de dos dus à la toux sont un problème assez courant auquel un tiers des patients souffrant de troubles respiratoires sont confrontés. Un diagnostic rapide des causes de cette condition est la clé pour minimiser les risques de complications. Pour tousser moins, une thérapie appropriée est prescrite au patient, en tenant compte de la présence d'une pathologie secondaire. L'automédication augmente le risque de conséquences indésirables pour le patient.