Le testicule droit fait mal: causes chez les hommes et variétés de douleur

  • Blessure

Les testicules sont considérés comme l'organe masculin le plus vulnérable. Ils ne sont protégés que par les tissus minces du scrotum, de sorte que tout effet nocif peut perturber leur santé. La douleur dans les testicules indique des dommages aux organes et est la raison pour laquelle consulter un médecin.

Les testicules (testicules, testicules) sont une glande appariée (gonade), qui remplit deux fonctions importantes: elle produit de la testostérone, qui est responsable du développement du type de corps masculin et des spermatozoïdes, qui offrent la possibilité de conception. Les glandes appariées sont situées dans le scrotum et reçoivent la nutrition de l'artère inguinale et des veines. Les testicules sont suspendus au cordon spermatique. Habituellement, le testicule droit est situé juste au-dessus de la gauche.

Les glandes sont divisées en lobules, et dans les lobules il y a un tubule où se forment les spermatozoïdes. Le sperme s'écoule des tubules dans les conduits. Les appendices sont situés sur les côtés de l'orgue. La violation de l'intégrité de l'organe peut provoquer un symptôme tel que la douleur. Si le testicule droit fait mal, les causes chez l'homme peuvent être endogènes ou exogènes.

Les testicules font mal à la suite d'un traumatisme, d'une abstinence sexuelle, d'une hypothermie, de processus inflammatoires, de maladies infectieuses ou en raison de maladies des organes voisins. La douleur peut varier en intensité et en temps. Cela dépend de la cause du symptôme..

Comment le bon testicule fait mal chez les hommes, selon la cause:

  • Douleur lancinante. Un tel symptôme est souvent le signe de maladies infectieuses de la sphère génito-urinaire, prostatite, orchite. Si les symptômes incluent une température corporelle élevée ou des nausées, vous devez alors consulter d'urgence un médecin. La douleur de dessin peut indiquer une torsion testiculaire ou une hernie inguinale. Se produit souvent en cas d'abstinence prolongée d'intimité sexuelle. La douleur au dessin peut être provoquée par des blessures mineures subies en faisant du vélo ou en faisant du sport. Pour déterminer correctement la cause de la douleur dans le testicule droit chez un homme, un diagnostic complet doit être posé.
  • C'est une douleur sourde. Les causes des douleurs douloureuses peuvent être les mêmes facteurs: blessures mineures, maladies infectieuses, maladies de la prostate ou abstinence sexuelle. Ce symptôme survient avec une hydropisie des testicules ou une inflammation des appendices (épididymite).
  • Douleur aiguë. Si un tel symptôme se développe de manière inattendue, il est très probable qu'il soit associé à une torsion du cordon spermatique. En plus de la douleur, de la fièvre et des vomissements peuvent commencer. Si un homme a un testicule droit douloureux pour cette raison, il a besoin de soins médicaux urgents. Un symptôme aigu peut être un signe d'épididymite. Dans ce cas, une douleur intense s'étend aux fesses, au périnée et au bas du dos..
  • Douleur aiguë. Ce type de douleur survient le plus souvent à la suite d'une blessure importante. Dans certains cas, cela peut entraîner un choc et une perte de conscience. Avec de tels symptômes, une attention médicale d'urgence est requise. Une douleur aiguë est également un signe de torsion testiculaire..

Pour comprendre exactement pourquoi le bon testicule fait mal, les causes chez l'homme peuvent être identifiées par des symptômes supplémentaires.

Si le problème est dans les gonades elles-mêmes, les manifestations suivantes devraient être présentes:

  • le testicule a augmenté de taille;
  • tubercules, des irrégularités se font sentir sur l'organe, et lui-même est devenu ferme;
  • la douleur est ressentie directement dans le scrotum;
  • sensations désagréables en touchant le fer.

Les pathologies qui se développent directement dans les gonades peuvent être les suivantes:

  • kystes et néoplasmes dans la glande;
  • torsion du cordon spermatique;
  • accumulation de liquide dans l'organe;
  • ballonnement des veines;
  • processus inflammatoires dans la cavité des glandes ou dans les appendices.

Des soins d'urgence sont nécessaires pour le patient si de la fièvre, des nausées ou des vomissements s'ajoutent aux symptômes. Il convient de noter que la douleur est survenue de manière inattendue, dans le contexte du bien-être externe. Si le testicule a changé de forme, il a enflé et est devenu grumeleux, c'est aussi la raison d'un appel urgent à un spécialiste.

Pourquoi l'œuf droit ou gauche fait mal: un aperçu des causes profondes

Orchite et épididymite (inflammation des testicules et des appendices). Le processus inflammatoire peut se produire dans un ou deux testicules à la fois. La cause la plus fréquente d'orchite ou d'épididymite chez l'homme est une infection de l'organe lors de rapports sexuels non protégés ou due à des maladies des organes voisins. Chez les nouveau-nés, l'infection pénètre dans la plaie ombilicale.

Chez les enfants et les adolescents, l'orchite survient après une maladie virale: grippe, rougeole, oreillons ou herpès. L'orchite se développe souvent au milieu d'une épididymite. Dans la forme aiguë de la maladie, la température corporelle augmente, une douleur intense se produit et le testicule gonfle considérablement. La douleur donne souvent dans la jambe, peut être ressentie dans la région lombaire et l'aine. La forme chronique est caractérisée par une douleur douloureuse constante dans le scrotum.

Dropsie des testicules. Normalement, une petite quantité de liquide est présente dans la membrane vaginale des testicules. Si elle s'accumule en grands volumes, une telle pathologie est appelée hydropisie ou hydropisie. La maladie affecte rarement les gonades en même temps, c'est pourquoi l'œuf droit fait mal et le testicule gauche reste sain. Le testicule augmente considérablement de taille, devient dense et prend une forme de poire.

La cause de l'accumulation de liquide dans le scrotum peut être une infection causée par les virus ureaplasma, chlamydia ou mycoplasma. Un traumatisme organique peut contribuer à l'hydropisie. Avec la pathologie congénitale, le testicule augmente constamment de taille vers le soir et diminue après le sommeil. La forme aiguë de l'hydropisie s'accompagne d'une température corporelle élevée et de fortes douleurs. Si la maladie est passée au stade chronique, le syndrome douloureux est défini comme une traction ou une douleur.

Dommages mécaniques au scrotum. En cas de blessure, il n'est pas question de savoir pourquoi l'œuf droit fait mal, pas la gauche. Mais le degré de lésion des glandes génitales peut varier.

  • Blessure. Le testicule est légèrement gonflé et douloureux. Un traitement spécial n'est pas nécessaire, si la douleur est intense, le patient peut subir un blocage à la novocaïne.
  • Infraction. Se produit chez les bébés de moins de trois ans. C'est une conséquence du cryptorchidisme transféré. Il se caractérise par une douleur aiguë, une hyperémie et un œdème tissulaire..
  • Dislocation. À la suite d'une blessure, les testicules peuvent prendre une position inhabituelle. Un œuf peut pénétrer dans l'aine, la jambe ou sous la peau de l'abdomen. À cet endroit, une douleur intense se produit et la glande elle-même gonfle.
  • Le trou. Nécessite des mesures d'urgence pour restaurer les obus. Un homme peut ressentir un choc douloureux, jusqu'à la mort.
  • Blessure par poignardage. Il provoque une douleur aiguë, entraînant un choc et une perte de conscience. La chirurgie est requise.

Torsion du testicule. La condition pathologique se produit en raison de la rotation du cordon spermatique et des testicules. Dans ce cas, l'approvisionnement en sang de l'organe est entravé ou complètement bloqué. Lorsque le cordon se tord à 180 degrés ou plus, cela entraîne la mort du testicule, si dans les 6 heures, il ne sera pas retourné à sa position précédente.

La pathologie survient le plus souvent pendant la puberté. La cause de la torsion peut également être des blessures aux organes. Les symptômes de torsion se manifestent très clairement: douleur aiguë dans le scrotum, vomissements, diarrhée, dans certains cas, un choc douloureux se développe.

Le testicule devient plus grand, dense et bosselé au toucher. Cette condition nécessite un traitement immédiat. Le testicule est tordu dans la direction opposée soit manuellement soit à la suite d'une intervention chirurgicale.

Autres maladies qui provoquent des douleurs testiculaires:

  • Varicocèle. La maladie survient en raison de l'expansion des veines menant aux gonades. La pathologie s'accompagne de douleurs intenses. La forme sévère de la maladie est traitée en fonctionnement..
  • Néoplasmes et kystes. Peut s'accompagner de douleurs d'intensité variable.
  • Hernie inguinale. L'œuf droit fait mal si la hernie est située du côté droit. Il comprime les cordons et canaux spermatiques, c'est pourquoi la douleur se produit.
  • Hypothermie. Dans un rhume sévère, des spasmes des vaisseaux peuvent survenir et une douleur de traction apparaît dans les testicules.
  • Circulation sanguine altérée. Les maladies vasculaires s'accompagnent souvent d'une diminution du flux sanguin, ce qui entraîne à son tour des pathologies testiculaires et des douleurs.
  • Cancer des testicules. L'un des principaux symptômes du cancer est la douleur..
  • Colique rénale. Si l'uretère obstrue la pierre, cette formation appuie sur le nerf génital, provoquant de la douleur. Habituellement, la douleur survient dans l'un des testicules, selon le côté où le nerf génital est irrité..

L'œuf droit fait mal: comment est-il diagnostiqué et traité

Dans certains cas, pourquoi le bon œuf fait mal ne peut être compris qu'après un examen médical, un examen de laboratoire et un examen instrumental. L'urine, le sang, la culture bactérienne de l'urètre, le spermogramme, l'échographie et l'IRM du scrotum aideront à déterminer la cause et à prescrire un traitement adéquat..

  • Un test sanguin montre le nombre de leucocytes, le niveau de neutrophiles et l'accélération de l'ESR. Des taux élevés caractérisent les phénomènes inflammatoires, par exemple l'orchite.
  • L'urine est analysée pour la présence de globules rouges, de globules blancs et de microflore pathogène. Un test positif indique une inflammation ou une infection..
  • Le spermogramme montre à quel point les spermatozoïdes sont actifs et s'il y a des bactéries dans le liquide séminal (uniquement possible avec l'orchite).
  • L'échographie du scrotum aide à identifier la torsion testiculaire, les processus inflammatoires dans les glandes, la présence de kystes et d'autres formations.
  • Un frottis de l'urètre est prélevé pour déterminer le type d'agent pathogène et sa sensibilité aux agents antibactériens.
  • L'échographie des reins confirme ou nie la présence de coliques rénales.

Pour préciser le diagnostic, deux, trois méthodes de diagnostic suffisent. Selon le type de maladie, le traitement peut inclure des méthodes telles que la prise de médicaments, la chirurgie, la physiothérapie, les remèdes populaires.

Dans le cas où l'œuf droit fait mal en raison d'une lésion d'organe infectieux, des antibiotiques sont prescrits au patient. Le médecin prescrit le médicament avec la substance à laquelle la sensibilité des bactéries est détectée. Souvent, un patient se voit prescrire du Biseptol, qui doit être pris pendant dix jours. Un autre médicament populaire est la lévofloxacine. Il a un effet néfaste sur la plupart des bactéries. Pendant le traitement antibiotique, il est recommandé de prendre des médicaments qui normalisent la flore bactérienne de l'intestin. La dropsie est traitée avec des médicaments diurétiques.

Veroshpiron est bien adapté à une telle thérapie. Si la pathologie s'accompagne d'une infection, effectuez en outre un traitement antibactérien ou antiviral. Si l'œuf droit fait très mal, on prescrit au patient des analgésiques: Ketorol, Baralgin, Tempalgin et autres. Éliminer les coliques rénales, qui provoquent des douleurs dans les testicules, peut être fait avec l'aide de Noshpa ou Drotaverinum.

Pendant le traitement, il est recommandé au patient d'observer le repos au lit et de s'abstenir de toute relation sexuelle. Lorsque la varicocèle est prescrite des médicaments qui renforcent les parois des vaisseaux sanguins. Parmi eux, les angioprotecteurs (Actovegin, Detrolex, etc.), l'acide nicotinique et les médicaments combinés (Ascorutin, Tocophérol). Le gel Fastum, le Phenalgon et leurs analogues aideront à soulager l'enflure et la douleur après une blessure..

La pommade n'est appliquée sur la zone endommagée que s'il n'y a pas de plaies ouvertes. Après avoir appliqué les onguents, la douleur disparaît en une journée. Si les médicaments sont impuissants à éliminer la pathologie, une intervention chirurgicale est effectuée. L'opération se fait avec une hernie inguinale, une varicocèle, une torsion de la glande, de grandes formations kystiques dans le scrotum.

Si le cordon spermatique est tordu, une intervention chirurgicale peut aider si elle est effectuée dans les premières heures après le développement de la pathologie.

Sinon, les tissus qui ne reçoivent pas d'oxygène mourront. Vous pouvez prendre des analgésiques dans une période de temps limitée..

Que faire si le bon œuf fait mal pendant longtemps? Dans ce cas, le médecin prescrit une thérapie aux ultraviolets. Le réchauffement du scrotum ne dure que 5 minutes et, par conséquent, le flux sanguin dans les glandes augmente, ce qui entraîne une amélioration du trophisme dans les tissus et accélère la régénération cellulaire. Pour un traitement à domicile, vous pouvez utiliser l'appareil Mavit.

Une buse spéciale, insérée dans le rectum, émet des ondes magnétiques, qui pénètrent facilement dans les tissus des organes génito-urinaires et les traitent. L'appareil est recommandé pour le traitement de la prostatite, de la dysfonction érectile, de l'inflammation des testicules et de la vessie. Le cours de physiothérapie est de dix jours. Les décoctions ou infusions de plantes médicinales aideront à éliminer la douleur dans le bon œuf et à réduire l'inflammation.

Ces fonds peuvent être utilisés comme traitement supplémentaire et non comme traitement principal..

  • Herbes curatives. Un mélange de feuilles de bouleau, de fruits de genièvre, de potentille d'oie, de racines de stalnik et de chélidoine aidera à éliminer le symptôme de la douleur. Les matières premières sont mélangées à parts égales. Pour préparer l'infusion, vous devez prendre quatre cuillères à café du mélange, le placer dans un thermos et verser de l'eau bouillante (1 litre). Après avoir insisté, buvez 200-250 ml avant les repas.
  • Grushanka. La plante médicinale élimine parfaitement les syndromes douloureux d'origine différente. Dix cuillères à café de feuilles et de fleurs de poire sont versées avec un litre d'eau bouillante et insistent dans un thermos. Prendre trois fois par jour, 50 ml.
  • La graine de lin. La compresse de graines de lin aidera à soulager la douleur et à éliminer l'enflure des testicules. 100 grammes de matière première sont broyés en poudre, versés dans une étamine et placés dans de l'eau chaude pendant dix minutes. Ensuite, la compresse est appliquée sur le point sensible pendant vingt minutes. Les procédures sont effectuées quotidiennement jusqu'à ce que la tumeur disparaisse..
  • Ramasser les herbes de l'inflammation. Faire face aux processus inflammatoires aidera la fleur de tilleul, l'ortie, la menthe, les fleurs de sureau et la racine de calamus. Tous les composants, 1 cuillère à café mis dans un thermos et versez 2 litres d'eau bouillante. Buvez au lieu du thé.

Afin de ne pas découvrir les raisons pour lesquelles le bon œuf fait mal, les hommes doivent prendre soin de leur santé. Le respect d'un certain nombre de règles permettra d'éviter de nombreuses maladies..

Comment éviter la douleur testiculaire:

  • lorsque vous faites du sport, ne négligez pas les dispositifs de protection du pénis;
  • les rapports sexuels à risque devraient être évités et, en cas d'incertitude concernant le partenaire, utiliser des préservatifs;
  • subir des examens préventifs par un urologue;
  • avoir des relations sexuelles régulièrement;
  • obtenir un vaccin contre les oreillons qui provoque une inflammation des testicules.

Quelles sont les causes de la douleur dans les testicules masculins?

Les organes génitaux externes masculins sont rarement blessés: les hommes protègent instinctivement cette partie du corps. Par conséquent, la douleur qui survient dans le scrotum sans causes externes est toujours le signal d'une maladie ou d'une condition pathologique. Une douleur chronique prolongée dans les testicules a un effet psychologique prononcé, obligeant un homme à s'abstenir de toute activité sexuelle et conduisant souvent à une dysfonction érectile secondaire psychogène.

Douleur de dessin dans les testicules - un symptôme d'une pathologie ou d'une maladie

Il est très important pour un spécialiste, en plus de l'examen, lors de l'entretien avec un patient de découvrir la nature de la douleur: tiraillements, pulsations aiguës, douleurs et leur fréquence. Cela permet, avec l'une ou l'autre probabilité, de rechercher une cause possible ou d'orienter le bon chemin dans son diagnostic. Ainsi, les douleurs de traction dans le testicule sont caractéristiques de certains types de maladies.

Douleur dans les maladies des testicules et des appendices

Douleur tiraillante - réaction à l'étirement ou à la compression des tissus ou des organes

L'apparition de ce symptôme désagréable est associée à la réaction des récepteurs de la douleur à l'étirement et à la compression. En règle générale, cela se produit en raison d'un changement du volume, de la masse et de la densité du testicule malade ou de son implication dans des processus pathologiques similaires dans les organes et les tissus voisins, qui comprennent:

  • scrotum et peau périnéale,
  • épididyme,
  • cordon spermatique,
  • prostate.

Les principales maladies accompagnées de douleurs tiraillantes sont les suivantes.

Inflammation ou orchite testiculaire

La cause la plus fréquente est une infection qui pénètre dans les testicules par la circulation sanguine, par contact, rarement - l'hypothermie ou les effets d'un traumatisme. Deux types d'orchite sont aigus et chroniques. L'orchite aiguë se développe comme une complication des maladies infectieuses virales: oreillons, rubéole, grippe; ainsi que des cas avancés de gonorrhée (en combinaison avec une orchoépididymite). L'orchite chronique est le résultat d'un mauvais traitement d'une maladie aiguë ou d'une infection de la prostate, de la vessie, de l'urètre.

Cette pathologie présente de nombreux signes qui permettent de la distinguer des autres maladies testiculaires.

  • apparition aiguë, fièvre, frissons, maux de tête (symptômes d'intoxication générale);
  • la présence de manifestations antérieures de la maladie sous-jacente (avec étiologie virale);
  • une augmentation de la taille du scrotum du côté de la lésion, un gonflement;
  • un changement dans l'apparence du scrotum (rougeur, la peau devient lisse);
  • la nature croissante de la douleur, son intensification avec des mouvements brusques, des sauts, des montées d'escaliers.

L'orchite chronique est caractérisée par des douleurs de traction périodiques

Dans l'orchite chronique, les symptômes peuvent être effacés et se manifestent souvent par des douleurs de traction périodiques, qui, à leur tour, sont souvent masquées par des signes d'une maladie primaire du système génito-urinaire.

Épididymite

C'est ce qu'on appelle une inflammation de l'épididyme. Contrairement à l'orchite, l'épididymite survient plus souvent en raison d'une infection de contact primaire à travers l'urètre et des canaux déférents avec des infections génitales: candida, chlamydia, gonocoque, trichomonas et autres. En tant que maladie secondaire, elle est associée à des cas graves d'urétrite et de prostatite, est une complication des oreillons et de la tuberculose. Enfin, un cathéter permanent peut être appelé la troisième cause d'infection..

Les signes caractéristiques de l'épididymite qui la distinguent de l'orchite.

  • sang dans le sperme;
  • gonflement de l'aine du côté affecté;
  • le scrotum n'est pas complètement élargi, une tumeur locale (kyste de l'appendice) est déterminée;
  • brûlure et douleur pendant la miction et l'éjaculation;
  • écoulement urétral.

Les symptômes de l'épididymite diffèrent des signes d'orchite

Torsion testiculaire

La rotation de la glande par rapport aux axes verticaux ou horizontaux, survenant le plus souvent chez les enfants. Il y a une torsion du cordon spermatique et une compression de ses vaisseaux et de ses nerfs. Sans traitement d'urgence, le résultat est une ischémie et une nécrose testiculaire. Parmi les raisons - la mobilité pathologique des testicules, le port de vêtements serrés, une forte tension des muscles abdominaux et autres.

Il y a un certain groupe d'hommes avec la torsion testiculaire habituelle, ils ont le risque le plus élevé de torsion aiguë, la meilleure façon de l'empêcher est la chirurgie.

Les principaux signes de cette pathologie du testicule.

  • la douleur irradie immédiatement à l'aine et au bas de l'abdomen.
  • du côté de la torsion, le testicule est au-dessus de sa position normale.
  • réduction de la douleur sans traitement après 18 à 24 heures (signe d'une nécrose tissulaire imminente).
  • chez les enfants, la maladie est sévère, accompagnée de vomissements, de diarrhée et parfois de rétention urinaire (signe important).

Avec torsion testiculaire, douleur à l'aine et au bas-ventre

Varicocèle

Varices du cordon spermatique. Elle survient en raison d'une insuffisance du système veineux et se combine avec ses autres manifestations: varices, hémorroïdes. La varicocèle dans la grande majorité des cas se trouve sur le côté gauche. Sans traitement, une atrophie progressive des testicules se produit.

Le diagnostic est simple en raison du tableau clinique caractéristique. Ce sont des manifestations externes: les veines alambiquées sont visibles et palpables; testicule de consistance plus douce que saine et de taille réduite.

Lorsque des signes de varicocèle apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin

Dropsie des membranes testiculaires

Une condition pathologique dans laquelle le liquide séreux s'accumule entre les testicules. Il est congénital et acquis. Dans ce dernier cas, elle survient à la suite d'une infection, d'un traumatisme, d'une tumeur du testicule et d'un épididyme.

  • l'élargissement du testicule apparaît et se développe progressivement;
  • ne s'accompagne pas de symptômes d'intoxication infectieuse;
  • le testicule est indolore à la palpation, la formation a une consistance molle.

La douleur avec l'hydrocèle provoque la tension du cordon en raison d'une augmentation de la masse du testicule

La douleur est due, dans une plus large mesure, à la tension du cordon spermatique et à l'augmentation du poids des testicules atteints.

Tumeurs testiculaires

La tumeur testiculaire la plus courante est le séminome, la tumeur la plus maligne chez l'homme. Souvent, les tumeurs ne se manifestent pas par la douleur, mais par une augmentation progressive du volume du testicule avec son indolence relative ou indolore. Avec les métastases, d'autres symptômes apparaissent: une augmentation des ganglions lymphatiques inguinaux, des douleurs dans le bas-ventre, dans l'hypochondre droit, des douleurs osseuses. Les tumeurs sont rarement accompagnées de complications infectieuses, le plus souvent elles s'accompagnent d'une hydropisie du testicule.

L'apparition d'une tumeur testiculaire peut ne pas être accompagnée de douleur.

Douleur de dessin dans d'autres conditions

Des douleurs de tiraillement dans le testicule peuvent survenir en l'absence d'une lésion spécifique de cet organe. Souvent, ils provoquent des perturbations dans les organes et les tissus voisins ou dans des conditions fonctionnelles.

Pathologies des structures anatomiquement apparentées:

  • hernie inguinale, y compris la période postopératoire;
  • lésion des nerfs rachidiens sacrés responsables de l'innervation de la peau périnéale (hernie du disque intervertébral, kyste périneural et autres);
  • germination d'une tumeur pelvienne avec pression sur le cordon spermatique.

Conditions fonctionnelles:

  • rapports sexuels interrompus,
  • abstinence sexuelle prolongée.

Il convient de noter que les maladies telles que la torsion testiculaire, la varicocèle, l'hydrocèle, les tumeurs sont souvent unilatérales, tandis que les infections peuvent affecter les deux glandes à la fois. Dans tous les cas, un syndrome douloureux prolongé, même sans manifestations externes, est une raison pour consulter un urologue, car un diagnostic précis ne peut être posé qu'après des études instrumentales et de laboratoire.

Nos experts

Le magazine a été créé pour vous aider dans les moments difficiles lorsque vous ou vos proches êtes confrontés à une sorte de problème de santé!
Allegolodzhi.ru peut devenir votre assistant principal sur le chemin de la santé et de la bonne humeur! Des articles utiles vous aideront à résoudre les problèmes de peau, d'embonpoint, de rhume, vous diront quoi faire avec les problèmes d'articulations, de veines et de vue. Dans les articles, vous trouverez des secrets pour garder la beauté et la jeunesse à tout âge! Mais les hommes ne sont pas restés sans attention! Pour eux, il y a toute une section où ils peuvent trouver beaucoup de recommandations et de conseils utiles sur la partie masculine et pas seulement!
Toutes les informations sur le site sont à jour et disponibles 24h / 24 et 7j / 7. Les articles sont constamment mis à jour et vérifiés par des experts dans le domaine médical. Mais dans tous les cas, souvenez-vous toujours, vous ne devriez jamais vous auto-méditer, il est préférable de contacter votre médecin!

Causes et traitement de la douleur dans le testicule d'un homme

Les causes de la douleur et de l'inconfort dans la région du testicule droit sont diverses. Habituellement, le syndrome douloureux apparaît soudainement et dure longtemps. Parfois, non seulement tire le testicule droit chez les hommes, mais le patient a de la fièvre, des vomissements et d'autres symptômes désagréables. Nous parlerons des maladies qui provoquent cette condition, énumérerons les symptômes associés et décrirons les méthodes de traitement en fonction de la cause de la pathologie..

Les causes de la douleur

Le dessin de la douleur dans les testicules chez l'homme se produit souvent dans le contexte des pathologies suivantes:

  • processus inflammatoire dans la cavité du testicule;
  • inflammation de l'épididyme;
  • accumulation de liquide dans l'organe;
  • parfois la cause de la douleur est associée aux kystes du scrotum;
  • hernie inguinale;
  • diverses blessures des organes du système reproducteur;
  • torsion testiculaire;
  • varicocèle.

Le plus souvent, les raisons pour lesquelles le testicule droit tire chez les hommes sont associées à une inflammation dans la région de cet organe ou orchite. Cette maladie apparaît dans le contexte de diverses maladies des organes et systèmes internes. Cela se produit avec la grippe, les oreillons, les lésions du scrotum et les maladies bactériennes du système génito-urinaire.

Important! Si une épididymite se développe, le testicule gauche ou l'organe droit est tiré. La maladie apparaît dans le contexte d'une infection des appendices par des micro-organismes pathogènes, ainsi que par la tuberculose.

Souvent, la raison pour laquelle le testicule droit tire et donne à la jambe est associée à l'accumulation de liquide séreux dans le testicule. L'hydrocèle ne fait pas que de la douleur, elle se manifeste dans un testicule élargi, qui se ressent facilement dans le scrotum. Le testicule est plus grand et plus élastique au toucher. Le plus souvent, l'hydropisie du testicule est diagnostiquée chez les nourrissons, mais elle se produit à tout âge.

Des douleurs douloureuses aiguës dans les testicules chez l'homme surviennent à la suite de sa torsion. La cause de cette pathologie n'est pas encore connue. Ce n'est pas lié au mode de vie, à l'activité physique. La torsion survient chez les hommes la nuit, lorsqu'une personne dort. Le danger de cette situation est non seulement que l'organe commence à devenir très malade, mais aussi par la mort progressive des tissus et l'atrophie du testicule.

Si le testicule gauche est tiré chez l'homme, les causes sont parfois associées à la formation d'une masse kystique. Un kyste se forme à l'extérieur de l'organe pour des raisons inconnues. À l'intérieur de la cavité kystique se trouve le liquide séminal. Dans le même temps, la croissance de la formation de kystes n'est en aucun cas associée à la quantité de liquide à l'intérieur. Le kyste se développe en raison de la division cellulaire. Si un homme se plaint de tirer des sensations dans la région de l'aine, le kyste est facile à sentir dans le scrotum pendant l'examen.

Attention! Un kyste éclatant menace de retirer le testicule et une partie de l'appendice, donc la pathologie doit être traitée en temps opportun.

Si le testicule droit ou l'organe gauche est tiré, la cause peut être une varicocèle. C'est la pathologie des veines des cordons spermatiques, caractérisée par leur épaississement et leur expansion. Une échographie est réalisée pour le diagnostic..

Dans de rares cas, une douleur dans le testicule gauche ou le testicule droit se produit dans un contexte de cancer. Le diagnostic nécessite toute une série d'études, y compris une biopsie.

Symptômes de pathologie

Les signes suivants indiquent la présence d'une pathologie:

  • tirant la douleur dans le scrotum, qui donne à la jambe;
  • si la douleur dans le testicule est apparue après une blessure;
  • la taille ou la densité du testicule a changé au toucher;
  • en plus de la douleur, il y a de la diarrhée, des vomissements;
  • fièvre.

Pas nécessairement la douleur dans le testicule va tirer. La douleur est parfois décrite par les patients comme aiguë, terne ou douloureuse. Le syndrome est parfois localisé uniquement à partir de l'organe affecté ou s'étend à l'aine entière. Vomissements, diarrhée et fièvre se joignent dans les cas graves nécessitant des soins médicaux immédiats.

Si le testicule gauche est tiré chez l'homme, le patient lui-même peut sentir les testicules et révéler des anomalies. Ainsi, il est facile de remarquer un changement de taille de l'organe, divers épaississements, rugosités ou néoplasmes à sa surface. Le testicule est déformé ou agrandi..

A savoir! Un symptôme distinctif important de certaines pathologies est la douleur du testicule au toucher.

Traitement de pathologie

Avant de prescrire le médicament, le médecin dirige l'homme pour examen:

  • écouvillon urétral;
  • OAM
  • UAC;
  • Ultrason
  • examen rectal et visuel.

Selon la cause, la forme et la gravité de la pathologie, le traitement peut être:

  • opérationnel;
  • médicament;
  • physiothérapeutique.

Lors de la confirmation de la présence d'une infection bactérienne, des antimicrobiens à large spectre sont généralement prescrits:

  1. Co-trimoxazole. La durée du traitement est d'au moins une semaine, mais dure parfois jusqu'à dix jours. Un homme adulte se voit prescrire 960 mg de médicament par jour.
  2. Lévofloxacine. Le médicament combat diverses bactéries du système génito-urinaire. La durée du traitement est d'une semaine. 1000 mg du médicament sont généralement prescrits par jour..

Dans le traitement de l'hydropisie des testicules, des médicaments diurétiques sont utilisés. Étant donné que le médicament élimine le liquide du corps, pendant le traitement, il est nécessaire de contrôler la pression diastolique (elle peut considérablement diminuer). Veroshpiron est généralement prescrit. Les patients prennent 1 comprimé le matin.

Important! Si le traitement est effectué à domicile, le patient doit rester calme et refuser les rapports sexuels. Pour garder le testicule dans la bonne position, mettez un bandage spécial.

Dans les formes graves de pathologie, un traitement chirurgical est indiqué. En règle générale, ces maladies comprennent les hernies inguinales, la torsion de la glande et les grandes formations kystiques. Lorsque le testicule est tordu, l'opération est effectuée au plus tard un jour après l'apparition des premiers symptômes, car le risque de nécrose tissulaire augmente. L'opération est réalisée avec un couteau électrique ou un laser.

Les méthodes physiothérapeutiques de traitement comprennent l'utilisation d'un chauffage ultraviolet ou d'un cours de magnétothérapie. La durée d'exposition au rayonnement ultraviolet ne dépasse pas cinq minutes. En raison de cet effet, le flux sanguin dans l'organe s'améliore, l'apport d'oxygène aux tissus est normalisé..

À la maison, l'appareil Mavit est utilisé pour le traitement. Grâce aux ondes magnétiques qui pénètrent profondément dans les tissus, la prostatite, la pathologie des testicules et les processus inflammatoires de l'urée sont guéris. Durée du cours - 10 jours.

Pour soulager la douleur et l'enflure après une blessure, du froid est appliqué sur l'organe. En l'absence d'effet, des onguents analgésiques et des suppositoires sont utilisés:

Si après une blessure causée par l'utilisation d'analgésiques locaux, la douleur n'a pas diminué au cours du premier jour, vous devez consulter un médecin. En règle générale, les gels topiques peuvent rapidement soulager l'enflure et réduire la douleur.

Pourquoi le bon testicule fait mal

On craint qu'un testicule droit fasse mal à la fois chez un homme mûr et un jeune homme. Une telle douleur provoque souvent une peur panique, accompagnée de faiblesse, de transpiration excessive, de nausées et de vomissements. Le patient souffre d'anxiété sévère et de dépression émotionnelle..

Les testicules (testicules, testicules) remplissent des fonctions importantes dans le corps masculin - ils synthétisent l'hormone testostérone et le sperme. Les appendices des testicules assurent la maturation des spermatozoïdes à un état de procréation et contribuent à l'élimination des spermatozoïdes des testicules vers le canal éjaculateur.

Causes de la douleur dans le testicule droit

L'œuf droit d'un homme peut faire mal pour diverses raisons. Les principaux seront discutés ci-dessous..

Processus pathogènes dans les testicules et les appendices:

  1. Inflammation des testicules (orchite) due à des infections virales antérieures - oreillons (oreillons), grippe, gonorrhée, etc..
  2. Inflammation des appendices (épidymite) due au mouvement des microbes pathogènes du canal urinaire. Elle est considérée comme une complication après urétrite, prostatite, oreillons, tuberculose, etc. Elle s'accompagne d'hyperémie des tissus cutanés du scrotum, œdème, chaleur intense.

Blessure mécanique au testicule droit suite à une chute, un choc ou une balade à vélo. En plus de la douleur dans le scrotum, il y a d'autres signes: il gonfle à droite, la peau acquiert une teinte violet bleuâtre. Avec un fort coup, le testicule peut se déplacer vers la région inguinale, sous la peau de l'abdomen. La classification des dommages mécaniques est la suivante:

  1. Blessure. C'est le type de dommage le plus facile, la douleur n'est ressentie que lorsque le testicule est ressenti, un léger gonflement et une rougeur sont observés.
  2. Rupture du testicule. Peut provoquer un choc douloureux ou même entraîner la mort de la victime.
  3. Luxation du testicule avec mélange au niveau inguinal, fémoral ou abdomen. Il se manifeste par une douleur intense et un gonflement au site de la luxation, un gonflement de l'œuf droit endommagé.
  4. Atteinte du testicule droit chez les nourrissons jusqu'à 3 ans en raison de la descente du testicule droit dans le scrotum (cryptorchidie). Exprimé dans un état d'agitation de l'enfant.
  5. Ponction des plaies du scrotum et des testicules avec choc douloureux intense et évanouissement.

En plus des raisons ci-dessus, il est possible:

  1. Torsion du testicule sur le cordon spermatique le long de son axe (torsion), provoquant une violation de la circulation sanguine dans l'organe et sa diminution. Cette pathologie est rare chez l'homme et résulte d'une mauvaise fixation des testicules au scrotum. Le manque de nutriments dans le tissu des testicules avec le sang peut provoquer une carie nécrotique, ce qui nécessite une intervention chirurgicale immédiate pour restaurer la position initiale du testicule.
  2. Avec une hernie inguinale, la douleur peut être projetée dans le scrotum et l'œuf droit.
  3. Varices du cordon spermatique (varicocèle), qui dans de très rares cas affectent le testicule droit.
  4. La dropsie du testicule (hydrocèle) est exprimée par l'accumulation de liquide gris dans les coquilles des testicules, provoquant un gonflement de l'organe. Accompagné de sensations désagréables pendant les rapports sexuels et pendant la miction.
  5. Kyste du scrotum (spermatocèle) associé au testicule droit et à son appendice. En croissance, une tumeur kystique serre les parois du scrotum, ce qui rend difficile l'isolement du liquide séminal des testicules et provoque une stagnation. En conséquence, le patient peut ressentir un corps étranger dans le scrotum en marchant, en se déplaçant et en position assise, lors d'un contact sexuel..
  6. L'urrolithiase, lorsque la colique de la douleur, lorsque les calculs se déplacent le long des voies urinaires, irradient dans le scrotum et le testicule droit.
  7. Excitation sexuelle insatisfaite, lorsque l'érection du pénis ne se termine pas par l'éjaculation et que le sperme reste dans les ovules mâles gonflés, provoquant de la douleur (effet œuf bleu).
  8. Divers effets secondaires - hypothermie du corps, en particulier des organes génitaux, effort physique excessif, immunité diminuée, pathologies anatomiques congénitales des organes génitaux, prédisposition héréditaire.

Symptômes de douleur dans le testicule droit

Les symptômes de la douleur dans les glandes de l'œuf peuvent être accompagnés d'autres symptômes:

  • toucher les œufs provoque une gêne chez le patient;
  • le testicule augmente de taille en raison de l'enflure;
  • la structure et la forme du testicule changent;
  • la douleur est donnée au scrotum et à l'anus;
  • une fièvre sévère, des nausées et des vomissements sont observés;
  • un renflement se forme sur les testicules.

Le toucher provoque de la douleur

Par la nature et l'intensité de la douleur, elles sont divisées en tirant, douloureux, fort (aigu), aigu:

  1. La douleur dans le testicule droit, accompagnée d'une fièvre intense et de nausées, augmente avec la palpation de l'organe et peut être une manifestation de pathologies telles que l'inflammation de la prostate, des testicules ou des appendices; avec une hernie à l'aine ou une torsion des œufs. Souvent, la cause d'une telle douleur est de nombreuses blessures mineures subies pendant l'entraînement sportif ou lors d'une balade à vélo, longue abstinence sexuelle.
  2. Des douleurs douloureuses peuvent survenir avec des lésions du scrotum avec formation d'hydropisie; épididymite; infections causées par des bactéries pathogènes; torsion du testicule droit; inflammation des testicules; prostatite chronique; abstinence de tout contact sexuel.
  3. La principale cause de syndrome douloureux aigu du côté droit est la torsion de l'œuf. Le testicule droit chez un homme peut être gravement malade avec des lésions inflammatoires des appendices des œufs, accompagnées d'une miction difficile et de la fièvre. La douleur peut être donnée à la région inguinale, au bas du dos, aux muscles fessiers et à l'intérieur de la cuisse
  4. Lésion du scrotum, torsion des testicules, infection et inflammation des organes génito-urinaires s'accompagnent de douleurs aiguës. La douleur lors d'une blessure est parfois si intense qu'elle entraîne un choc et une perte de conscience..

Mesures diagnostiques

Il est possible de déterminer de manière fiable pourquoi le testicule droit fait mal, uniquement sur rendez-vous chez le médecin. Le diagnostic s'effectue en plusieurs étapes:

  1. Examen initial du patient et compilation d'une histoire clinique de pathologie basée sur les symptômes.
  2. Palpation du scrotum et des testicules pour détecter les ganglions et les tumeurs, redimensionnement et élasticité des testicules.
  3. L'examen rectal des appendices et du canal déférent permet d'identifier les processus pathologiques dans ces organes.
  4. Analyses de sang et d'urine en laboratoire, liquide sécrétoire de la prostate, frottis de l'urètre, études bactériologiques du matériel, analyse des selles et du sperme.
  5. Méthodes diagnostiques instrumentales - échographie du système génito-urinaire, diaphanoscopie (transillumination du scrotum et des tissus testiculaires avec de la lumière) pour exclure les formations kystiques.

Les bases du traitement

Au cours du diagnostic, déterminez le type de maladie qui provoque des douleurs dans les testicules droits et, en fonction du diagnostic, un traitement approprié est prescrit.

Les méthodes de thérapie suivantes sont utilisées:

  • exposition aux médicaments;
  • opérations chirurgicales
  • procédures physiothérapeutiques.

Le traitement médicamenteux consiste en la nomination de médicaments agissant dans les domaines suivants:

  1. Antibiotiques universels (Biseptol, Clotrimazole).
  2. Pour le soulagement de la douleur dans le testicule droit, l'inflammation bactérienne du système génito-urinaire - Lévofloxacine, Tavanic, analgésiques Baralgin, Ketanov, Tempalgin.
  3. Pour soulager l'enflure des testicules et l'hydropisie - diurétiques diurétiques (Veroshpiron, Diakarb).
  4. Lors de blessures au scrotum, des préparations locales sont utilisées - onguents, gels, suppositoires rectaux. Parmi eux, Finalgel, Fastum Gel, Kenalog.
  5. La thérapie de renforcement implique l'apport de complexes vitamino-minéraux, des médicaments qui renforcent les fonctions protectrices du corps.

Le traitement non médicamenteux implique le maintien d'une vie calme et mesurée, le maintien du repos au lit, l'abstinence sexuelle pendant la période de traitement, l'application d'un bandage élastique pour fixer l'ovaire déplacé dans une position normale, à l'aide de compresses chauffantes.

Une intervention chirurgicale est nécessaire en cas de détection d'une hernie à l'aine, avec torsion des testicules, tumeurs kystiques et malignes du scrotum et des testicules. L'opération est réalisée de façon conservatrice ou au moyen d'un laser, d'un couteau électrique. La deuxième méthode évite les pertes de sang importantes et les blessures aux organes.

La douleur dans les testicules est bien éliminée par les procédures physiothérapeutiques - chauffage du scrotum avec une lumière ultraviolette, thérapie magnétique, électrophorèse. Les procédures améliorent la circulation sanguine dans les organes génitaux, soulagent l'inflammation et accélèrent la régénération des tissus affectés.

Rendez-vous chez l'urologue et définition de la méthode de traitement

La magnétothérapie rectale utilisant un appareil spécial avec des pointes anales est très efficace dans le traitement de la prostatite, de la cystite, de l'inflammation des testicules et des appendices.

Les lésions génitales sont généralement accompagnées de divers saignements dus à la rupture de petits vaisseaux et capillaires. Les caillots sanguins qui en résultent sont un environnement idéal pour le développement de micro-organismes pathogènes, qui peuvent provoquer des processus inflammatoires dans le scrotum. Afin d'arrêter le flux sanguin vers la zone affectée, une compresse froide est appliquée pendant 1 à 2 heures. À l'avenir, l'utilisation de pommades spéciales à effet décongestionnant et analgésique est possible. Si la douleur persiste dans la journée, vous devez consulter un médecin auprès de spécialistes.

Dans le cas où un homme remarque des changements pathologiques ou éprouve des douleurs dans le scrotum et l'œuf droit, il ne faut pas paniquer ni s'automédicaments. Seuls les recommandations du médecin, un diagnostic précis et un traitement approprié peuvent garantir un résultat favorable.

Symptômes et traitement de la douleur tirante et douloureuse de l'aine droite chez un homme

Pourquoi le bon œuf fait-il mal et quelles maladies peuvent le provoquer? Ceci sera discuté dans cette rubrique. Les testicules sont responsables de la production de testostérone et de sperme. Les appendices, situés sous forme de rouleaux près d'eux, sont responsables du processus de maturation des spermatozoïdes et de leur sortie dans le canal déférent. Comme vous pouvez le voir, ces fonctions sont très importantes pour les hommes..

Si le bon œuf fait mal, vous devez faire attention à cela. La douleur peut signaler le début de la maladie. En le localisant à droite, on peut supposer que le problème est survenu dans le bon œuf. De plus, la douleur apparaît chez les hommes et les enfants adultes.

Les processus inflammatoires peuvent conduire au développement de l'infertilité masculine. Par conséquent, lorsqu'il y a une douleur aiguë et tirante dans le testicule droit, il est nécessaire de subir un examen.

Les causes de la douleur

Si le testicule droit fait mal, il y a différentes raisons qui provoquent ce symptôme chez les hommes. Les facteurs de douleur sont divisés en types physiologiques et pathologiques. Habituellement, les médecins doivent traiter des causes physiologiques. Le plus souvent, ils surviennent chez les hommes avec un niveau accru de libido. Ils peuvent avoir un testicule avec une absence prolongée de rapports sexuels. Étant donné que pendant l'excitation sexuelle, les vaisseaux sanguins qui alimentent les testicules commencent à travailler plus intensément, la ruée vers les organes génitaux augmente, une sensation de traction désagréable apparaît. Cette condition n'est pas dangereuse pour les hommes. Cependant, en l'absence de contact sexuel, l'inconfort augmente plusieurs fois, entraînant l'apparition de douleurs.

De plus, si le testicule droit chez un homme fait mal, les causes pathologiques sont les coupables. De plus, cet inconfort est un symptôme secondaire, qui se forme sous l'influence des maladies suivantes:

Inflammation testiculaire

L'inflammation testiculaire, en tant que maladie indépendante chez l'homme, est assez rare et est une pathologie assez grave, qui présente de nombreux symptômes désagréables. Habituellement, le processus inflammatoire provoque des douleurs à droite après des infections telles que la varicelle, la rougeole, les oreillons. Il y a des cas d'inflammation en l'absence de relations sexuelles régulières dues à un écoulement perturbé de la sécrétion séminale. Augmente le risque d'apparition de cette pathologie hépatite à sucre, infection à VIH. En plus de la douleur dans le testicule, un homme a de la fièvre, un gonflement et une rougeur de l'organe, des nausées, des maux de tête, de l'apathie, des troubles du sommeil.

Tumeurs tumorales

Les processus tumoraux affectant les organes génitaux masculins se distinguent par leur agressivité. Se produisent généralement chez les hommes de moins de 45 ans. Il existe un lien avec le non-prolapsus du testicule dans la petite enfance, qui s'explique par une augmentation de la température corporelle à partir de la région abdominale, où l'œuf était situé jusqu'à la descente du scrotum. Au début de la maladie, les ganglions lymphatiques sont affectés, le testicule gonfle, la personne a des douleurs, de la fièvre, une perte d'appétit, des difficultés respiratoires, une faiblesse.

Cystite

La cystite provoque souvent des douleurs à droite. Le processus inflammatoire dans les organes génitaux se propage à partir de la vessie, qui est affectée en raison de l'écoulement altéré de l'urine à la suite du rétrécissement du prépuce, des calculs vésicaux et des tumeurs. La prostatite, les maladies sexuellement transmissibles prédisposent à la transition de l'inflammation dans les organes génitaux.

Urolithiase

L'urrolithiase provoque souvent une gêne dans les organes génitaux. Lorsque les pierres bougent, une douleur aiguë se développe, caractérisée par des coliques rénales. Le patient a une augmentation de la température, un changement dans le corps ne facilite pas l'état général, la douleur traverse la région inguinale, le bas du dos. Avec cette maladie, la sphère masculine n'est pas affectée, le syndrome douloureux est irradié des uretères.

Hernie inguinale

Hernie inguinale, qui se développe en raison de l'haltérophilie, des sauts élevés, de la station debout prolongée et de l'obésité. Cette pathologie se développe chez les hommes plus âgés à la suite de changements liés à l'âge dans les muscles abdominaux. Une hernie inguinale est caractérisée par la sortie d'une partie de l'intestin dans le scrotum, développant ainsi un gonflement, des ballonnements, qui diminuent en position couchée. L'homme est gêné par des douleurs dans la zone droite, une sensation de lourdeur, une sensation de brûlure, des problèmes de miction sont observés.

Torsion testiculaire

La torsion du testicule se produit à la suite d'une torsion du cordon spermatique en raison de la rotation des plis entre les testicules et l'appendice, ce qui conduit à une atteinte et au développement d'une nécrose tissulaire. On le trouve généralement chez les enfants, mais il existe des cas d'apparition chez l'homme adulte après une blessure. La torsion se produit également en raison de la mobilité accrue des organes à la suite d'une hernie inguinale, d'un cordon spermatique allongé. Chez les jeunes enfants, cette pathologie est le plus souvent associée à une prématurité, une immaturité du système reproducteur, une croissance anormale des organes mâles. Les facteurs provoquants incluent des jeux actifs, le port de sous-vêtements serrés, une augmentation de la pression intra-abdominale. Si une torsion de 180 degrés s'est produite, la circulation sanguine est brutalement perturbée, entraînant une thrombose veineuse génitale et une nécrose tissulaire. Cette maladie nécessite des soins médicaux immédiats, sinon l'ablation d'organes sera nécessaire..

Varicocèle

Vous pouvez restaurer la fonction érectile! QUARTIER GENS TESTÉ... Critiques Mon histoire spotenciey.ru

Traitement de la PROSTATITE selon une nouvelle technique Chaque jour est nécessaire pour restaurer la fonction de la prostate... Site web Entretien avec un médecin bezprostatita.ru

Le problème d'une petite taille de dignité est résolu... Le site officiel Restauration de bigbigrazmer.ru

La varicocèle apparaît en raison d'une augmentation de la pression dans les vaisseaux sanguins, conduisant à l'expansion du cordon veineux. Sous l'influence d'une pression veineuse accrue, les vaisseaux sanguins s'étirent, tandis que le testicule semble immergé dans le réseau veineux. Le scrotum perd sa thermorégulation; en conséquence, le testicule perd sa fonction de refroidissement, ce qui est important pour la synthèse des spermatozoïdes. La conséquence de cela est la suppression de la spermatogenèse normale et le développement de l'infertilité. Des dommages au côté gauche se produisent généralement, mais il y a aussi des cas de dommages au testicule droit.

Spermatocèle

La spermatocèle, qui se forme à la suite de violations de l'écoulement de la sécrétion, au toucher est déterminée par un néoplasme rond et lisse. La spermatocèle contient du sperme, du liquide séminal, des globules blancs et des cellules adipeuses. Se développe le plus souvent lors de changements hormonaux actifs. Cette maladie a une forme congénitale et acquise. La pathologie congénitale n'inclut pas le sperme. La pathologie acquise survient à la suite d'un traumatisme et de maladies antérieures de la région génitale. Avec les spermatozoïdes, le scrotum augmente, la jambe fait mal en marchant. À mesure que le kyste grandit, une gêne apparaît en position assise, pendant les rapports sexuels.

Hydrocèle

L'environnement naturel des testicules est constitué d'une petite quantité de liquide. Lorsqu'elle s'accumule dans un volume plus important, une maladie se forme qui peut affecter à la fois l'un et les deux testicules. Lorsqu'un organe est endommagé, le second semble complètement sain. Le testicule malade devient agrandi, dense, prend une forme de poire. La cause de l'hydrocèle est souvent une infection bactérienne causée par l'uréeplasmose, la mycoplasmose, la chlamydia. Contribue également au développement des traumatismes. Si les enfants ont une pathologie congénitale menant à l'hydrocèle, le testicule augmente de taille en une journée, le matin il prend sa forme habituelle.

Diagnostics (qui contactera)

Deux spécialistes aident à résoudre les problèmes masculins - un urologue et un andrologue, quel médecin contacter, peu importe, tous deux s'occupent du traitement des problèmes masculins. Il mènera une étude approfondie, y compris les méthodes instrumentales et de laboratoire..

La première étape du diagnostic est l'interrogatoire et l'examen du patient par un spécialiste. L'urologue commence à composer une image de la maladie, fait un historique du témoignage et des plaintes du patient.

Sur la base des informations reçues, la suite de l'enquête est compilée..

Méthode de palpation - la palpation aide à évaluer l'état des organes génitaux. Il permet d'évaluer l'état du testicule, de tirer les premières conclusions préliminaires.

Après cela, les diagnostics instrumentaux sont attribués, il comprend:

  • Scrotum à ultrasons;
  • Échographie des reins et de la vessie;
  • examen des radio-isotopes;
  • parfois recourir à la biopsie.

De plus, vous ne pouvez pas vous passer de tests de laboratoire standard:

  • analyse générale de l'urine;
  • analyse sanguine générale;
  • chimie sanguine;
  • spermogramme;
  • réservoir. inoculation urétrale.

Le diagnostic n'est pas si difficile. Il est seulement nécessaire de rechercher une aide qualifiée en temps opportun sans déclencher une maladie.

Symptomatologie

Le plus souvent, des symptômes concomitants sont observés en même temps qu'un inconfort, vous permettant de comprendre pourquoi le bon testicule fait mal et se manifeste dans:

  • inconfort dans les testicules au toucher;
  • testicules élargis;
  • violation de la structure de l'organe;
  • la nausée
  • fièvre;
  • présence de renflement.

De plus, il est nécessaire de faire attention à la nature de la douleur, car il est important de trouver la cause de l'inconfort et de savoir quoi faire si l'homme a un testicule droit.

Le tableau clinique de la varicocèle à droite

Elle est moins courante que la varicocèle à gauche en raison des caractéristiques anatomiques de l'appareil urogénital masculin.

Une conséquence du développement de cette pathologie peut être une diminution de la fonction reproductrice. Par conséquent, si un homme ne veut pas rester stérile, il est nécessaire de faire un traitement dans l'enfance.

Raisons du développement de la varicocèle:

  • changements congénitaux dans le tissu conjonctif;
  • les causes secondaires sont le résultat d'une pression accrue dans les organes pelviens;
  • tumeur du rein droit à croissance active, elle commence à se développer dans la cavité pelvienne et à comprimer la veine cave inférieure.

Une enquête est en cours pour déterminer la cause du développement de la maladie..

Le stade initial de la maladie ne se manifeste pas. L'homme peut même ne pas connaître le problème.

À des dates ultérieures, des douleurs à l'aine de nature tirante apparaissent, aggravant pendant les rapports sexuels et l'activité physique. La question est pourquoi ça fait mal à droite.

Un traitement conservateur est accordé aux hommes qui ne vont plus avoir d'enfants..

Une opération est en cours pour éliminer la cause de la violation de l'écoulement veineux.

Douleurs tiraillantes

Quand un homme a des douleurs tiraillantes, il s'agit d'un symptôme plutôt grave, qui nécessite une visite urgente chez un spécialiste. Il est nécessaire de se prémunir contre une augmentation de la température corporelle, des nausées, une augmentation de la douleur lors de la palpation. Une douleur tiraillante dérange l'homme en présence de prostatite, d'uréeplasmose, de hernie inguinale, de torsion du testicule. Seul un médecin peut différencier une pathologie lors d'un examen. En outre, un tel inconfort se produit en raison de l'abstinence sexuelle prolongée, du port de sous-vêtements serrés, de blessures mineures. Le dessin de la douleur est la réaction du corps à la surchauffe, à l'hypothermie. Des facteurs physiologiques récurrents peuvent déclencher des pathologies.

Important! Si l'inconfort est causé par des facteurs physiologiques, il disparaît 2 heures après l'élimination de la cause, sa longue manifestation doit être consultée par un spécialiste.

Dommages mécaniques au scrotum

Ils varient en degré de blessure:

  1. Une ecchymose est un testicule légèrement gonflé et douloureux. Le traitement n'est généralement pas nécessaire, si la douleur est trop intense, un blocage de la procaïne est effectué.
  2. La contrefaçon est une maladie des enfants de moins de 3 ans. Il se développe comme une complication du testicule non descendu dans le scrotum (cryptorchidie). Il se caractérise par une douleur aiguë, une hyperémie et un œdème tissulaire..
  3. Luxation - le testicule prend une position inhabituelle pour lui. Il peut pénétrer dans la cavité abdominale, région inguinale, entre les muscles de la cuisse. Gonflement et douleur intense.
  4. Rupture - il s'agit d'une rupture des coquilles, une opération de restauration est nécessaire. Douleur jusqu'au choc et à la mort.
  5. Blessure testiculaire ébréchée - dommages au testicule avec un outil de perçage ou de coupe. La douleur est si intense qu'elle peut entraîner un choc et une perte de conscience..

Douleur douloureuse

La douleur douloureuse avec ses sensations est similaire à la gêne de traction, elle est provoquée par les mêmes raisons. Souvent, cela fait mal de cette façon à la suite de blessures aux organes génitaux qui peuvent provoquer l'hydropisie. En outre, la douleur douloureuse est considérée comme un symptôme de l'inflammation du testicule, de ses appendices et de diverses infections bactériennes. Il y a des sensations similaires avec torsion testiculaire, prostatite chronique, abstinence sexuelle prolongée, vélo fréquent ou monter à cheval.

Les symptômes de la douleur testiculaire droite

Des sensations douloureuses permettent de montrer clairement que quelque chose ne va pas dans le corps.

De plus, ils s'accompagnent d'autres symptômes, selon la cause de la maladie..

Les symptômes peuvent inclure:

  • avec des blessures, il y a un hématome sur le scrotum;
  • avec inflammation, la douleur se propage à la jambe et à la cavité abdominale;
  • les maladies des reins et du système urinaire se traduisent par des douleurs dans le bas du dos, des mictions fréquentes et difficiles;
  • souvent, la pathologie des testicules est caractérisée par un gonflement et une rougeur;
  • la température augmente;
  • une faiblesse survient;
  • l'appétit s'aggrave, des nausées et des vomissements sont observés;
  • insomnie.

Douleur chez les enfants

La douleur dans le testicule droit affecte souvent les adolescents

Souvent, un symptôme similaire affecte les adolescents, qui est causé par une inflammation des gonades. Cette pathologie a un cours aigu et chronique. La première se produit dans un contexte d'augmentation de la température corporelle au-dessus de 39 degrés, de fortes douleurs qui donnent à la région inguinale, au bas de l'abdomen, au bas du dos. Chez les adolescents, le testicule s'agrandit, le scrotum est tiré, des signes d'intoxication apparaissent, tels que maux de tête, nausées, faiblesse. Cette maladie nécessite un traitement immédiat, sinon à l'avenir, il y a un risque d'infertilité en raison de la production réduite d'hormones mâles.

Chez un enfant en bas âge, cette symptomatologie se produit avec une torsion testiculaire, caractérisée par un gonflement, un syndrome douloureux aigu. Habituellement, ce phénomène se développe en raison de l'immaturité du cordon spermatique ou en présence d'une forte tension soulevant les glandes génitales du muscle. Si le testicule fait mal, les bébés deviennent plus agités, refusent de téter, crient. Les bébés plus âgés se plaignent de fortes douleurs dans le bas-ventre. Vu dans la partie inférieure du scrotum, vous pouvez trouver une formation caractérisée par une extrême douleur. Le testicule est au-dessus de son état naturel, si vous essayez de changer la position du testicule, le syndrome douloureux augmente.

Maladies inflammatoires

Les douleurs qui surviennent fortement dans le scrotum sont caractéristiques non seulement des blessures et des torsions, mais aussi des processus inflammatoires. Sans traitement en temps opportun, les conséquences sous forme d'infertilité, le développement d'abcès, de lésions gangreneuses ne sont pas rares.

Épididymite

L'appendice (épididyme) est une formation de 1 à 2 cm de large et de 6 à 8 cm de long, étroitement adjacente à la partie postérieure du testicule et reliée au canal déférent. Un appendice sain est doux, palpable à travers le scrotum, et l'inflammation gonfle et répond avec une douleur intense.

  • MST (gonorrhée, syphilis, chlamydia) et bactéries intestinales;
  • choc, torsion, interventions chirurgicales;
  • hypothermie;
  • prendre certains médicaments (par exemple, l'amiodarone);
  • urétrite, prostate infectée;
  • stagnation;
  • complications de la grippe, de la pneumonie, de la varicelle.

Blessures

Souvent chez les hommes, des blessures génitales se produisent, entraînant le développement de douleurs:

  • Une ecchymose est un type de traumatisme non compliqué dans lequel la douleur n'apparaît qu'à la palpation. Les plantes à graines acquièrent une couleur rougeâtre avec de légers gonflements. En règle générale, les symptômes disparaissent d'eux-mêmes deux jours après une ecchymose. Pour soulager la douleur, un blocage à la novocaïne et des compresses chaudes sont prescrits.
  • L'écart est considéré comme une blessure grave, se manifestant par une douleur aiguë, conduisant souvent à un choc. Il y a des cas de décès dont la prévention nécessite une intervention chirurgicale immédiate.
  • Luxation, dans laquelle une position non naturelle est observée dans le corps. Habituellement, il y a une luxation dans la région inguinale, la cuisse, le bas-ventre. Le testicule est diagnostiqué avec des tailles accrues. La victime a besoin d'une procédure de réduction.
  • Le harcèlement est plus souvent diagnostiqué chez les enfants de moins de 3 ans. Il se caractérise par la soudaineté, à cause de laquelle le bébé devient agité sur un fond sûr.

Les blessures par perforation nécessitent une intervention chirurgicale d'urgence. Le syndrome douloureux provoque souvent des évanouissements.

Traitement

Le traitement est prescrit en fonction des résultats du diagnostic. Il vise pleinement la cause spécifique de la douleur dans le testicule droit. Il existe deux types de thérapie: conservatrice - à l'aide de médicaments et intervention chirurgicale - opération.

En cas de blessure, nommez:

  • analgésiques: No-Shpa, Analgin, Nurafen);
  • comprimés anti-inflammatoires (indométacine, ibuprofène).

Il est également nécessaire de renoncer à l'effort physique et au sexe pendant un certain temps, il est recommandé de disposer de plus de temps pour se reposer. L'application de glace sur une zone lésée aidera à réduire l'enflure et la douleur, Fastum-Gel ou ses analogues peuvent être utilisés..

La pommade doit être appliquée sur une zone blessée s'il n'y a pas de plaies ouvertes. Ces lotions aident à soulager la douleur dès le lendemain du début de l'utilisation. Si le dommage est grave, alors recourir à une méthode chirurgicale de traitement.

La torsion n'est enlevée qu'avec l'aide d'un médecin, vous ne pouvez pas essayer de la traiter vous-même, sinon une élimination complète des organes peut être nécessaire..

L'inflammation de l'œuf ou de son appendice (orchite) n'est éliminée que par des méthodes conservatrices. Le patient doit observer un régime pastel, être au repos. Dans ce cas, le scrotum doit être maintenu en position élevée, pour cette utilisation des sacs spéciaux. Vous pouvez appliquer de la glace sur le site de l'inflammation pendant deux à trois jours.

Si des micro-organismes se trouvent dans l'urine, prescrire:

  • agents antiseptiques (furadonine, furamag);
  • médicaments antibactériens, ils sont prescrits en fonction du type d'infection, (Sumamed, Azithromycine).

Si l'agent causal de l'inflammation n'a pas pu être déterminé, des antibiotiques à large spectre sont prescrits.

Actions préventives

Pour que la douleur dans le testicule droit ne dérange pas l'homme, vous devez respecter les recommandations simples suivantes:

  • Tout d'abord, la chaleur dans la région lombaire est importante. Depuis la moitié des hommes qui sont allés chez le médecin ont des problèmes avec la sphère génito-urinaire en raison de l'hypothermie;
  • des examens professionnels devraient être effectués. Ils sont particulièrement nécessaires si le testicule droit blesse parfois un homme;
  • il est important d'avoir un partenaire sexuel permanent, car souvent un problème similaire se produit en présence de maladies sexuellement transmissibles;
  • pour éviter les douleurs physiologiques, vous devriez régulièrement avoir des relations sexuelles. Étant donné que la longue absence de sexe affecte négativement la sphère sexuelle des hommes, elle conduit à la stagnation;
  • vous devez surveiller la fréquence des visites aux toilettes. Il est important de vider la vessie au moins une fois toutes les 3 heures.

Le syndrome douloureux qui survient dans le testicule droit est considéré comme un signe assez grave nécessitant un avis médical immédiat. Ignorer ce symptôme peut entraîner de graves conséquences pour le système reproducteur masculin..

Diagnostic et thérapie

Dans tous les cas, vous ne pouvez pas identifier visuellement la cause de la douleur. Par conséquent, le médecin prescrit des méthodes de diagnostic secondaires:

  • analyse du sperme et de l'urine;
  • Examen aux rayons X;
  • Échographie pelvienne.

Si les résultats du test indiquent la présence d'une lésion bactérienne, l'analyse PCR est effectuée dans un ordre supplémentaire par le patient, avec lequel vous pouvez identifier le type d'agent pathogène. Un examen complémentaire permet de choisir le bon médicament.

L'élimination de la cause de la douleur entraîne la disparition de l'inconfort. Pour le traitement, le médecin prescrit:

  • procédures physiothérapeutiques - massage, stimulation électrique, UHF, magnétothérapie;
  • les médicaments antibiotiques, qui sont sélectionnés en tenant compte de la variété de l'agent pathogène de la pathologie infectieuse;
  • anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • l'utilisation d'immunostimulants et de complexes vitaminiques;
  • intervention chirurgicale.

Pour obtenir une efficacité maximale du traitement, vous devez suivre les instructions d'un médecin spécialiste.

Prévoir

En présence de cryptorchidie, la chirurgie a un pronostic favorable. Dans la plupart des cas, la fonction de reproduction du testicule abaissé est maintenue. Cependant, l'opération ne doit pas être retardée..

Si l'opération est refusée, des conséquences graves de la maladie sont possibles:


formation de tumeurs malignes;

  • manque de testostérone, qui affecte l'augmentation du poids corporel, impuissance, manque de caractéristiques sexuelles (voix haute, manque de pilosité de la région inguinale);
  • atrophie testiculaire;
  • la formation d'une hernie inguinale;
  • hydropisie des membranes de l'organe (testicule);
  • infertilité;
  • torsion du testicule cryptorchide (non descendu).
  • De plus, en présence de cryptorchidie bilatérale, la capacité d'un homme à porter des enfants est réduite.

    Ainsi, la cryptorchidie est une maladie congénitale assez courante. Il est acquis en tirant sur le cordon et en le soulevant vers la partie supérieure de la zone inguinale, et une telle cryptorchidie est fausse.

    Malgré le fait que le prolapsus du testicule soit effectué principalement de manière opérationnelle, le pronostic du traitement est dans la plupart des cas favorable. Un prolapsus spontané à un âge précoce se produit rarement si le bébé naît à terme.

    De quoi parlent les testicules enflés??

    Les testicules sont l'organe apparié du système reproducteur masculin. Il n'est pas à l'intérieur du corps, mais à l'extérieur, et n'est protégé que par une couche de peau. Par conséquent, les œufs sont très sensibles et vulnérables..

    S'il y a un gonflement d'au moins l'un d'entre eux, cela indique la survenue d'une sorte de violation. Les artères, les canaux séminaux, les appendices vont au scrotum. Des pathologies vasculaires et des processus infectieux peuvent se développer ici, qui se manifesteront en premier lieu par des changements d'apparence. Les tissus mous ne sont pas en mesure de protéger complètement les testicules des blessures, qui provoquent également le développement de formations tumorales..

    Quand il est dangereux de reporter une visite à un médecin?

    Il est important pour tout homme de savoir qu'avec un phénomène tel que la douleur, la sensation de brûlure dans les testicules (testicules) ne vaut pas la peine de plaisanter. Surtout dans les cas suivants:

    • après une blessure, surtout si la douleur ne s'arrête pas longtemps (plus d'une heure);

    • la douleur tire dans la nature, elle s'arrête à une certaine fréquence, puis revient;

    • les testicules ont changé de forme - allongés ou gonflés;

    • une vive douleur est survenue de façon inattendue et pour une raison quelconque;

    • la douleur apparaît au toucher et lorsqu'elle est pressée;

    • les manifestations concomitantes sont de la fièvre, des nausées, des vomissements et des étourdissements.

    Tous les signes ci-dessus indiquent un dysfonctionnement à l'intérieur du corps masculin et le développement d'une maladie. Par conséquent, penser à quoi faire si le testicule fait mal ne vaut pas la peine. La seule réponse est de se dépêcher de voir un médecin. À quel médecin dois-je aller? Tout dépend de la cause de la pathologie. Fondamentalement, un urologue ou un andrologue traite des problèmes de santé masculins similaires, mais vous pouvez également contacter un thérapeute.

    Hypertrophie testiculaire: approche du médecin généraliste

    Figure 1. Hydrocèle. La cause de l'hydrocèle primaire n'est pas déterminée; hydrocèle secondaire causée par des tumeurs, des blessures ou des infections Quelles conditions entraînent le plus souvent une augmentation du scrotum? Que rechercher quand

    Figure 1. Hydrocèle. La cause de l'hydrocèle primaire n'est pas déterminée; hydrocèle secondaire causée par des tumeurs, des blessures ou des infections

    Quelles conditions conduisent le plus souvent à une augmentation du scrotum? Que dois-je rechercher lorsque je passe un historique et un examen? Quels patients doivent être référés à un spécialiste?

    De nombreux hommes se tournent vers un médecin généraliste, se plaignant d'une hypertrophie du testicule, mais seule une petite proportion souffre d'un carcinome testiculaire. Malgré cela, vous devez toujours garder ce diagnostic à l'esprit. Le diagnostic rapide du cancer des testicules vous permet d'arrêter le processus à temps et d'assurer la récupération.

    Figure 2. Examen des testicules

    Grâce à un diagnostic clinique précis posé par un médecin généraliste, pour la plupart des patients, une visite chez un urologue devient moins douloureuse, et le niveau d'anxiété diminue.

    Tableau 1. Causes de l'élargissement testiculaire

    • Causes de l'élargissement des testicules

    Tumeurs bénignes. Les kystes épididymaires se développent généralement chez les hommes d'âge moyen. Elle peut être multiple et souvent bilatérale. Cliniquement, ce sont des formations fluctuantes, palpables derrière le testicule et séparées de celui-ci.

    Cependant, lorsque les testicules sont déplacés vers l'avant, comme cela se produit chez environ un homme sur 14, le kyste peut palper devant le testicule. En raison de la taille importante du kyste, il est difficile de le distinguer d'une hydrocèle. Les causes des kystes ne sont pas claires.

    Les spermatozoïdes sont similaires aux kystes de l'épididyme, mais contiennent moins de spermatozoïdes. Ils sont généralement situés au-dessus des testicules dans le vagin du testicule..

    L'hydrocèle se forme lorsque le liquide s'accumule à l'intérieur de la membrane vaginale du testicule. L'hydrocèle chez l'adulte est divisée en primaire et secondaire.

    La cause de l'hydrocèle primaire n'est pas déterminée; hydrocèle secondaire causée par des tumeurs, des blessures ou des infections.

    Maladie bénigne
    • Kyste épididymaire
    • Hydrocèle
    • Spermatocèle
    • Hématocèle
    • Épididyimorchite tuberculeuse
    • Épididyimorchite non tuberculeuse
    • Varicocèle
    • Hernie inguinale
    • Gomme syphilitique

    Maladies malignes

    • Carcinome testiculaire
    • Lymphome testiculaire
    Figure 3. Thermogramme de la varicocèle. On les retrouve chez 20% des hommes

    L'œdème entourant le testicule est palpé; dans de rares cas, le testicule n'est pas accessible par palpation. En règle générale, l'hydrocèle transmet la lumière lorsqu'elle est scannée.

    Une hématocèle est causée par l'accumulation de sang dans la membrane vaginale du testicule. Elle peut être secondaire en raison d'un traumatisme ou survenir en raison d'un carcinome testiculaire. Cliniquement, une hématocèle est similaire à une hydrocèle, mais ne transparaît pas. Au fil du temps, l'hématocèle rétrécit et devient plus dense, ressemblant à un carcinome testiculaire.

    L'hypertrophie testiculaire due à l'épididyimorchite tuberculeuse est assez rare. L'épididyimorchite tuberculeuse ressemble à un gonflement solide et relativement non stressé de l'appendice d'une forme irrégulière. Le canal déférent est apparemment épaissi, les mouvements des testicules à l'intérieur du scrotum sont souvent limités.

    L'épididyimorchite non tuberculeuse se manifeste par des douleurs, parfois des symptômes des voies urinaires (dysurie, mictions fréquentes) ou des écoulements de l'urètre. Chez les jeunes patients, vous devez penser à une maladie sexuellement transmissible.

    Figure 4. Les tumeurs testiculaires sont plus susceptibles de survenir entre 20 et 40 ans.

    Une épididyimorchite non tuberculeuse peut se manifester par un gonflement généralisé des testicules et / ou de l'appendice. Même avec des antécédents de douleur, il peut être cliniquement indiscernable d'une tumeur testiculaire..

    La varicocèle d'origine n'est ni testiculaire ni épididymaire, mais représente néanmoins l'une des principales causes d'élargissement testiculaire. Détectée chez 20% des hommes, elle est causée par l'expansion des branches ramifiées de la veine séminale interne ou de la veine séminale elle-même.

    La varicocèle est mieux vue en position debout, tandis qu'à l'extérieur, elle ressemble à un «sac de vers». Développée soudainement chez un patient âgé, la varicocèle gauche devrait inciter le médecin à penser au carcinome rénal.

    La hernie inguinale est une cause fréquente d'hypertrophie des testicules. Il se distingue des autres maladies décrites par l'incapacité à palper le bord supérieur et une poussée de toux positive.

    Tumeurs malignes. Les tumeurs testiculaires touchent le plus souvent les hommes âgés de 20 à 40 ans. La plupart d'entre eux se développent à partir de cellules germinales, par exemple, un tératome malin et un séminome..

    Figure 5. Séminome malin du testicule non descendu

    En règle générale, il s'agit d'un gonflement dense qui capture toutes les parties du testicule. Une proportion importante de patients ressentent une douleur intense.

    Chez les hommes plus âgés, le lymphome est la tumeur la plus courante. Lors du traitement d'un patient avec des testicules élargis, il est nécessaire de recueillir soigneusement une anamnèse et de procéder à un examen local et général. Cela vous permettra de faire un diagnostic clinique en toute confiance..

    • Histoire clinique

    Moments clés de l'anamnèse:

    Depuis combien de temps l'enflure existe-t-elle déjà et à quelle vitesse augmente-t-elle? Plus l'histoire est courte, plus l'affaire est suspecte..

    Douleur. Si la douleur est associée à des symptômes du système urinaire et / ou des écoulements ou de l'urètre, la cause la plus probable est une maladie infectieuse et le patient peut être immédiatement soulagé..

    Blessure. Une histoire de traumatisme testiculaire suggère une cause possible de l'élargissement des testicules.

    Chirurgie du scrotum précédente. Par exemple, un spermatogranulome peut être détecté après une vasectomie..

    Tuberculose. Y a-t-il des antécédents de tuberculose; Est-il possible de constater de mauvaises conditions de vie, souvent associées à la tuberculose??

    Orchidopexie. Le patient a-t-il été traité dans l'enfance pour un testicule non descendu? L'orchidopexie n'élimine pas complètement le risque accru de carcinome dû à la cryptorchidie.

    Les symptômes de l'inflammation des voies urinaires. Des signes similaires indiquent la nature infectieuse de la maladie. Symptômes de dommages aux voies urinaires inférieures. La présence de ces symptômes uniquement chez un patient âgé nécessite un examen plus approfondi, par exemple, un examen rectal et un examen radiologique de la prostate, et un traitement approprié.

    Symptômes suggérant un processus métastatique, comme une perte de poids et des maux de dos.

    Testicules. Il est nécessaire d'examiner le patient en position couchée et debout. Pendant l'examen, vous devez déterminer:

    • si le bord supérieur de l'œdème est palpé;
    • si l'œdème est palpé et séparé du testicule (comme avec le kyste de l'épididyme), ou s'il fait partie du testicule (comme avec la tumeur), ou "met" le testicule (comme avec l'hydrocèle);
    • le gonflement apparaît-il.

    Le diagramme présenté à la figure 2 peut servir de guide lors de l'examen..

    Le général. Compte tenu des métastases possibles du carcinome testiculaire, un examen général devrait se concentrer sur l'identification des métastases. Une attention particulière doit être accordée au système lymphatique et la cavité abdominale doit être examinée pour les ganglions lymphatiques paraaortiques élargis. Une autre zone de métastase commune est les ganglions lymphatiques supraclaviculaires..

    Un examen physique général peut révéler des signes de maladies rares, telles que la tuberculose, la syphilis.

    Qui envoyer à un spécialiste?

    Au moindre soupçon de tumeur ou même un léger doute, orienter le patient vers un urologue pour un rendez-vous ambulatoire urgent. Le carcinome testiculaire plus précoce est détecté, plus le pronostic est favorable et, éventuellement, un traitement moins toxique. Une référence rapide sauvera le patient du stress de l'attente. Si vous êtes sûr d'avoir affaire à une épididyimorchite, prescrivez une longue cure d'antibiotiques d'une durée d'au moins deux semaines, mais attention! Des testicules douloureux et enflés, qui ne se prêtent pas à une antibiothérapie, peuvent être le résultat d'un carcinome testiculaire, et ces patients doivent être référés pour une consultation urgente.

    Ne faites en aucun cas une biopsie de ponction des testicules élargis. Ceci est lourd de complications telles que l'infection et l'hématome. Avec le carcinome testiculaire, il existe un risque d'ensemencement par les cellules tumorales des voies de biopsie.

    Une biopsie de ponction ne facilite pas la prise en charge du patient. Rappelez-vous toujours le carcinome testiculaire qui cause l'hydrocèle. Les patients appartenant au groupe d'âge à risque ont besoin d'un avis spécialisé urgent. Si, sur la base des résultats de l'examen clinique, il est possible d'établir avec confiance une maladie bénigne, par exemple, un kyste de l'épididyme, si nécessaire, envoyer le patient pour une échographie et une consultation supplémentaire.

    Causes et conséquences

    Les causes exactes de la maladie sont inconnues..

    Mais la prédisposition au développement de la maladie est les garçons qui ont identifié:

    • étroitesse (obstruction) du canal inguinal;
    • cordon spermatique court;
    • adhérences intrapéritonéales;
    • système testiculaire sous-développé.

    Souvent, avec le développement de la maladie, un parallèle est établi avec la présence de maladies génétiques: syndrome de Down, mutation du gène GTD et pathologie du développement de la paroi antérieure abdominale. Les garçons prématurés pesant jusqu'à 900 grammes sont tous nés avec la cryptorchidie, car la descente des testicules dans le scrotum s'effectue à des stades de développement ultérieurs.

    Oedème testiculaire avec varicocèle

    Souvent, les hommes qui ont subi une varicocèle peuvent remarquer un testicule élargi, qui a été opéré. Dans certains cas, cette condition est considérée comme normale, mais dans la plupart des cas, il s'agit d'une complication grave..

    Normalement, après une opération selon la méthode d'Ivanissevich, un léger gonflement du testicule est possible, ce qui est normal dans la période postopératoire. L'œdème ne doit pas donner de sensations subjectives, mais un léger inconfort pendant la marche est autorisé. Si le testicule est agrandi et qu'il y a une douleur dans le scrotum, il y a un risque de développer une hydrocèle (hydropisie du testicule).

    En outre, une augmentation d'un testicule après une chirurgie de la varicocèle peut être observée lorsque l'infection pénètre dans le scrotum, ce qui est une complication grave. Étant donné que le corps du patient est affaibli pendant l'anesthésie, même un non-respect mineur des règles aseptiques entraîne une infection du scrotum.

    Le gonflement du testicule droit est un signe du développement de la varicocèle chez l'homme. Il s'agit d'une pathologie très courante, qui survient dans environ 15 à 17% des cas chez l'homme. Le plus souvent, la varicocèle est diagnostiquée à l'adolescence. La varicocèle est une varice du cordon spermatique.

    La cause de cette maladie est le mauvais fonctionnement des valves, ce qui entrave le flux inverse de sang dans les veines. Cela contribue au débordement des veines et à leur expansion. Le testicule est entouré d'un réseau veineux, qui affecte le régime de température. Il est connu que pour une spermatogenèse normale, le testicule doit être périodiquement refroidi..

    Les varices du cordon spermatique du cordon spermatique caractérisent une autre pathologie masculine, dans laquelle le testicule droit, la varicocèle, peut faire mal. Dans les premiers stades, il est asymptomatique, il est détecté même avec un tableau clinique développé. Les signes de varicocèle apparaissent généralement à l'adolescence.

    Abstinence sexuelle

    Certains hommes se plaignent de douleurs dans la zone du scrotum dans des situations où l'excitation sexuelle n'a pas entraîné d'éjaculation. Avec une érection, beaucoup de sang se précipite vers les organes génitaux et les testicules sont préparés pour l'éjection de la graine. En l'absence d'orgasme, un homme a une sévérité et une gêne dans le scrotum.

    La douleur disparaît au bout de 2-3 minutes et n'entraîne aucune conséquence. Mais si cela se répète régulièrement, cela peut provoquer une stagnation du liquide séminal.

    Il est conseillé d'apporter toute érection à l'éjaculation. Dans les situations où l'éjaculation n'est pas possible, vous devez demander l'avis d'un médecin. Si le problème est lancé, à l'avenir, vous pourriez être confronté à des maladies inflammatoires et à l'infertilité.

    Hernie inguinale

    • musculation;
    • toux forte et prolongée;
    • tendance à la constipation persistante;
    • hérédité.

    Sous l'influence de facteurs traumatiques, la pression pathologique sur la cavité abdominale augmente, poussant la bosse herniaire dans le canal inguinal. Les hommes à risque sont obèses et présentent des pathologies intestinales et gastriques..

    Le patient se plaint de gonflement de la région inguinale, de douleur, la peau du scrotum devient cyanotique.

    Pathologies infectieuses

    La cause la plus fréquente d'hypertrophie testiculaire chez l'homme est une maladie de genèse infectieuse. Pathogènes: mycélium, bactéries, virus. Ils provoquent le développement de telles pathologies:

    • Orchite - inflammation du testicule, réapparaît en raison de la propagation de l'infection.
    • Tuberculose - défaite de la gonade par la baguette de Koch.
    • Oreillons - une maladie infectieuse qui affecte les glandes.
    • Maladies vénériennes. Une augmentation des testicules se produit aux derniers stades de la syphilis, de la gonorrhée.

    La modification de la taille du scrotum peut être une complication des maladies du système génito-urinaire et même des organes respiratoires.

    Vidéos connexes

    L'un des problèmes de santé les plus désagréables chez les hommes est la douleur testiculaire. Ces glandes sexuelles ont un but particulier: elles produisent du sperme et de la testostérone. Et à partir de cela, il est clair qu'une violation de leur travail affectera nécessairement la fonction reproductrice ou sexuelle du corps masculin. Et cela ne ravira probablement personne.

    La douleur peut être de nature différente (pulsation, douleur, coupure - n'importe laquelle), et elle n'épargne pas les hommes de tout âge. Il y a beaucoup de raisons provoquant l'apparition de telles sensations. Dans tous les cas, il s’agit d’une approche pour contacter un spécialiste, et dans certains.

    La prévention

    Il est beaucoup plus facile et préférable de suivre les recommandations de mesures préventives que de traiter lorsque la maladie bat son plein. Pour éviter les maladies associées à la douleur dans le testicule droit chez l'homme, vous pouvez suivre plusieurs règles:

    • afin de prévenir la pathologie des reins et de la vessie, vous devez vous habiller chaudement et vous assurer que vos jambes et le bas du dos sont chauds;
    • surveiller votre santé régulièrement et au moins une fois par an pour être examiné par un médecin - urologue ou andrologue;
    • si vous n'avez pas de partenaire régulier, vous devez utiliser des préservatifs;
    • un homme devrait avoir des relations sexuelles régulièrement pour éviter la stagnation du secret qui cause la douleur;
    • visiter les toilettes toutes les deux à trois heures;
    • les athlètes ou tout simplement les amateurs d'un mode de vie actif sont invités à utiliser des dispositifs de protection pour la zone inguinale.

    Pour la plupart des hommes, les maladies génitales sont un terrible problème. Mais en fait, il est très facilement résolu avec une intervention médicale en temps opportun.

    C'est pourquoi cela ne vaut pas la peine d'attendre et de souffrir des symptômes de douleur dans le bon œuf, la durée de la maladie aggrave la condition et complique le traitement. Aller à l'hôpital de toute urgence.

    Mauvais s'ils sont trop grands ou trop petits?

    La bonne nouvelle: dans 90 à 95% des cas, la taille des cocktails n'est pas liée à l'état de santé. La grande majorité des mecs peuvent avoir des enfants, faire plaisir à leurs copines avec leurs capacités sexuelles et avoir un niveau normal de testostérone, quelle que soit la taille de leurs «baies».
    Chez la plupart des hommes normaux, la taille n'affecte pas les différences fonctionnelles. Ils font leur travail également.

    Les stéroïdes affectent la taille. Les stéroïdes peuvent également affecter la fertilité et les niveaux de testostérone. J'ai beaucoup de patients qui utilisaient des compléments alimentaires quand ils étaient plus jeunes, et maintenant c'est difficile pour eux d'avoir des enfants.

    Bien sûr, vous pouvez prouver avec de la mousse à la bouche que tout cela n'est pas vrai. Vous avez le droit, mais ce n'est pas nous - c'est le Steishleiger. Soit dit en passant, le médecin a demandé de transmettre que les médicaments contribuent également à la compression des cloches espiègles.

    Dropsie du testicule ou hydrocèle

    Une augmentation de la taille des testicules est possible en raison de l'hydropisie. La cause de la maladie est l'accumulation de liquide autour du testicule en relation avec une violation de la circulation sanguine et de l'écoulement de la lymphe, ce qui contribue à l'apparition de liquide séreux entre les coquilles du testicule. Typiquement, l'accumulation est caractéristique d'un côté du scrotum, mais un œdème bilatéral est possible.

    La maladie peut se développer à la fois chez les adolescents et les hommes plus âgés, asymptomatiquement, les premières manifestations seront un œdème du testicule, qui apparaît le soir et disparaît le matin.

    Avec une hydropisie sévère, le testicule augmente considérablement de taille, il y a une température élevée, une douleur, une inflammation commence.

    La dropsie est provoquée par un certain nombre de maladies. Ceux-ci inclus:

    • blessure au scrotum;
    • inflammation de l'épididyme;
    • infection d'organe;
    • pathologie du système cardiovasculaire.

    Les causes possibles de l'hydropisie testiculaire peuvent être des anomalies congénitales..

    Pour diagnostiquer la maladie, le médecin procède à un sondage du scrotum, un examen externe, une échographie

    Si, en raison du traitement antibiotique conservateur prescrit, l'œdème ne commence pas à diminuer, une intervention chirurgicale est effectuée.

    L'élimination de la pathologie est réalisée par plusieurs méthodes.

    Si l'opération est effectuée selon la méthode de Bergman, la manipulation chirurgicale implique une combinaison de méthodes - l'excision partielle de la membrane, sa couture partielle. Le tissu du scrotum est suturé, un matériau absorbable est utilisé pour la suture.

    Chirurgie de Bergman

    Il est possible de mener des opérations selon la méthode du Seigneur, selon laquelle la coquille du testicule est spécialement traitée, la blessure au testicule est minime.

    Un autre traitement possible de l'hydropisie est la ponction, dans laquelle l'excès de liquide est retiré du scrotum, des antibiotiques, des anti-inflammatoires et des analgésiques sont administrés pour éliminer la douleur.

    Si la maladie n'est pas traitée, le testicule peut atteindre de très grandes tailles (plus de 10 cm), provoquant des douleurs pendant le mouvement, tout effort physique et l'acte d'uriner. Le groupe principal d'hommes nécessitant une intervention chirurgicale est en âge de procréer de 30 à 45 ans. La dropsie du testicule, qui ne va pas chez le médecin, perturbe la circulation sanguine dans le scrotum, la production normale et la séparation des spermatozoïdes, ce qui conduit à l'infertilité.

    Après une chirurgie d'hydropisie, les complications suivantes sont possibles associées aux caractéristiques de l'anatomie d'un homme et à la technique de l'opération:

    • après la chirurgie, l'hydropisie par l'une des méthodes, le testicule est devenu dur, ce qui confirme l'infection;
    • anomalie ou infection des sutures résultant d'une violation du schéma postopératoire chez les patients;
    • la formation d'un œdème, dont la cause est une violation de l'écoulement de la lymphe;
    • une réaction allergique au matériau de couture;
    • développement d'une cicatrice chéloïde douloureuse.

    Les effets les plus éloignés de l'hydropisie comprennent la ré-accumulation de liquide dans les membranes des testicules et du scrotum..

    Une autre pathologie, lorsque le testicule droit peut être malade - hydrocèle ou hydropisie. Elle peut être de nature primaire, c'est-à-dire qu'elle peut survenir «seule» ou en raison de la présence de raisons de nature secondaire. Ceux-ci comprennent les blessures aux testicules, l'orchite, les infections, les tumeurs du scrotum, l'insuffisance cardiaque et hépatique, les conditions après les interventions chirurgicales. Les charges de force importantes sont les facteurs provoquant l'hydropisie.

    Lui-même passera?

    Il est impossible d'espérer que le problème sera résolu par lui-même. Ignorer la maladie peut conduire à l'infertilité, à l'impuissance et à l'ablation du testicule. Le traitement et le diagnostic doivent être effectués par un spécialiste qualifié.

    Parlant franchement

    L'enfant peut même ne pas dire que son testicule lui fait mal. Il s'agit d'une conversation très intime. Par conséquent, il sera plus facile pour le garçon de partager ses expériences avec son père. Il est important de bâtir la confiance. S'il y a des problèmes avec les parties génitales, laissez-le se tourner hardiment vers son père, son grand-père, son oncle. Expliquez ce qu'il peut dire de la maladie à maman, elle l'emmènera chez le médecin. Plus le traitement est commencé tôt, plus il se terminera facilement et rapidement, contrairement aux étapes négligées..

    Mais encore, selon certains signes, vous pouvez remarquer un changement de comportement: attrape les parties génitales, s'assoit difficilement, ne coule pas, le visage donne de la douleur. Demandez à votre enfant la permission de l'examiner. Ne forcez pas. Si vous hésitez, demandez à qui il le permettra..

    Ce qui devrait alerter:

    • Température corporelle élevée, accompagnée de maux de tête, de nausées, associées à des douleurs testiculaires.
    • Testicule qui fait mal considérablement agrandi.
    • Il y a une rougeur, un gonflement ou des bosses.
    • Les veines du scrotum sont prononcées, convexes.
    • Une température élevée dans la zone des testicules est dangereuse pour les spermatozoïdes. Le processus inflammatoire a probablement commencé.
    • Douleur de palpation sévère.
    • Il est normal que le testicule ressemble à un œuf et que sa partie la plus large soit au fond. Le changement de forme ou le déplacement est préoccupant.

    Les principaux types d'œdème chez l'homme: diagnostic

    Ce n'est qu'à première vue que toutes les tumeurs sont similaires, quelle que soit la raison pour laquelle elles sont causées. Le gonflement peut être localisé à droite et à gauche de l'œuf, ou sur l'un d'eux séparément. Et parfois, l'œdème s'étend à toute la région inguinale. Dans ce cas, un testicule ou les deux augmentent considérablement de taille, se condensent. Ainsi, les principaux types de tumeurs ne sont pas divisés.

    Mais il existe des variétés de poches causées par certaines pathologies:

    1. Varicocèle. Le diagnostic implique des varices situées dans le scrotum. Le mouvement du sang est perturbé, les parois des vaisseaux se dilatent. Cela implique le compactage de l'œuf, une augmentation de sa taille. L'orgue devient bleu. Il n'y a pas de douleur, mais une pression est ressentie. La cause de la maladie est considérée comme une augmentation de la pression dans les vaisseaux en raison de leur pincement et de leur surtension.
    2. Neurologie. L'œdème testiculaire peut être déclenché par des lésions des nerfs de la colonne lombaire. Dans ce cas, l'œuf gonfle également d'un côté (comme dans le premier cas). Les symptômes qui l'accompagnent sont des douleurs aux fesses, au dos et aux jambes. Parallèlement à l'augmentation de la taille de la glande, son engourdissement se fait sentir.
    3. Prostatite. L'inflammation de la prostate affecte souvent l'état des testicules. Ils gonflent, des douleurs paroxystiques surviennent, en particulier au moment de l'éjaculation, de la miction.
    4. Hernie inguinale. Un néoplasme qui se produit dans la région de l'aine comprime les canaux et les conduits, provoquant une douleur tirante et un gonflement. La couleur du scrotum peut devenir rouge bleuâtre en raison de l'accumulation de sang.
    5. Épididymite. La maladie inflammatoire est un œdème de l'appendice, caractérisé par une douleur intense et un gonflement du dos des testicules. Elle est causée par l'hypothermie, les bactéries intestinales, les infections sexuellement transmissibles. Ou apparaît à la suite de complications après la varicelle, la grippe.
    6. Dropsie (hydrocèle). L'œdème se développe en raison de l'accumulation de liquide. Les œufs gonflent, une condensation se fait sentir sous la peau, une douleur est ressentie lorsqu'elle est pressée. Les facteurs provoquant la maladie: blessures, infections.
    7. Kyste. Le sceau apparaît dans la cavité du scrotum et ne se manifeste pratiquement par aucun signe clinique. Lorsque le néoplasme augmente de taille, il provoque donc un compactage et un œdème de la glande. Le testicule gauche en souffre plus souvent..
    8. Orchite. Une maladie rare, accompagnée de rougeurs, d'enflure des organes génitaux, ainsi que d'une douleur croissante, peut survenir après des infections sévères, des complications après les oreillons;
    9. Maladies infectieuses. Le processus d'infection est très rapide et avec des symptômes prononcés. Il y a une éruption cutanée, des démangeaisons. La température du corps dans son ensemble augmente et une sensation de brûlure dans l'aine se fait sentir. Avec n'importe quel mouvement, l'organe enflé fait mal.

    Torsion testiculaire

    Condition extrêmement dangereuse lorsque l'œuf droit fait mal - torsion. Le patient a un virage brusque dans sa position par rapport à la ligne conditionnelle - verticale ou horizontale. Il y a une compression du cordon spermatique et des vaisseaux situés à l'intérieur, des nerfs et des canaux déférents. Si les soins médicaux ne sont pas fournis au patient à temps, il existe une forte probabilité de développer une nécrose des tissus de la glande, ce qui est lourd de perte du testicule droit. Mouvement soudain du testicule sur la droite mouvements brusques, ecchymoses ou pression de la presse, pathologie congénitale ou acquise.

    Pour comprendre qu'une torsion du testicule droit s'est produite, les symptômes aident:

    • mal d'estomac et testicule à droite;
    • le scrotum a acquis une couleur cyanotique, est fortement enflé;
    • la miction est difficile et douloureuse;
    • la température corporelle augmente, des nausées surviennent, une envie de vomir.

    L'emplacement du testicule change considérablement, il peut être vu lors de l'examen de la région inguinale - le testicule droit est devenu nettement plus élevé que la gauche. Plaie testiculaire droite.

    Le patient a besoin d'être hospitalisé. À la clinique, le médecin examine le patient, palpe le scrotum, pose des questions sur la nature de la douleur et d'autres manifestations. Une analyse d'urine générale est prescrite, une échographie Doppler est réalisée, le diagnostic d'orchite est exclu. Parfois, la torsion du testicule droit est éliminée par la méthode de la détorsion manuelle externe - le testicule revient à sa position naturelle, la douleur disparaît, puis disparaît. Dans d'autres cas, la chirurgie est indiquée. L'opération implique une incision tissulaire, une évaluation du degré de lésion testiculaire. Ensuite, le chirurgien effectue sa rotation ou son retrait complet.

    Facteurs d'inconfort

    Des sensations douloureuses dans les testicules apparaissent souvent en raison de la torsion du cordon, des ecchymoses, etc. Mais ce symptôme peut également indiquer la présence d'un néoplasme ou d'une inflammation dans le système génito-urinaire.

    Ces raisons pour lesquelles le testicule droit fait mal sont associées à une altération du développement, des blessures et des caractéristiques de l'organe.

    • gonflement sévère;
    • hématome;
    • néoplasmes convexes.

    Un syndrome douloureux prolongé qui empêche le mouvement apparaît lorsque le testicule est déplacé. Un homme a la possibilité d'identifier ce problème avec tact, car avec une telle violation, les testicules sont situés asymétriquement les uns par rapport aux autres. La luxation génitale s'accompagne souvent d'une torsion du cordon spermatique.

    Pour résoudre ce problème, une intervention chirurgicale est nécessaire. La chirurgie est également nécessaire pour déchirer les tissus mous et ponctionner les plaies. Ces dommages s'accompagnent d'une douleur si intense que la victime tombe souvent dans un état de choc et perd connaissance. La zone endommagée peut faire mal et se briser pendant plusieurs semaines après la chirurgie.

    Une autre cause de douleur dans le testicule de droite est la cryptorchidie. Avec un tel trouble du développement, le testicule reste dans le péritoine et ne tombe pas dans le scrotum. Le plus souvent, la pathologie est diagnostiquée chez les jeunes enfants et implique une intervention chirurgicale..

    En outre, la douleur dans le testicule se produit en raison du développement de funiculaires, de lymphostases, d'hydrocèle et d'autres troubles qui s'accompagnent d'une stagnation de liquide dans les testicules, le cordon spermatique et les appendices. Des maladies similaires sont détectées par l'examen visuel et les techniques d'échographie. Dans les formes légères, des procédures physiothérapeutiques sont prescrites, dans les cas graves, des opérations.

    • augmentation de la taille des œufs;
    • surface hyperémique et brillante de la peau;
    • augmentation de la température corporelle totale.

    Les médicaments antibactériens sont utilisés pour traiter la pathologie. Dans les situations difficiles, une opération est effectuée..

    Les symptômes et le développement de l'épididymite ressemblent au développement de l'orchite. Cependant, avec cette dernière pathologie, la douleur est ressentie dans l'œuf et peut être donnée à la région lombaire. L'épididymite ne se distingue pas par une localisation claire des sensations douloureuses, elle est observée dans tout le scrotum, s'intensifie avec les mouvements et se calme au repos.

    • hernie à l'aine;
    • calculs rénaux;
    • tumeurs de diverses natures;
    • kyste ou spermatocèle.

    Si ces causes sont détectées, une intervention chirurgicale est effectuée avec une thérapie de rééducation supplémentaire..