Névrome de Morton ou pourquoi le pied fait mal - symptômes et traitement du syndrome

  • Blessures

Le névrome de Morton est un type de maladie assez courant, qui se manifeste sous la forme d'un épaississement du nerf du pied et s'accompagne de douleurs désagréables.

Dans la plupart des cas, le syndrome de Morton se manifeste chez les femmes en raison de la marche constante en talons hauts, mais cette maladie peut également toucher les hommes..

Le neurinome du pied est localisé principalement entre le troisième et le quatrième orteil, tandis qu'une lésion unilatérale du nerf se produit, seulement dans de très rares cas, bilatérale.

Causes de la maladie de Morton

Les principales raisons provoquant le développement de cette maladie sont:

  1. Surpoids. Cette raison peut être considérée comme l'une des plus courantes. Il y a beaucoup de pression sur les jambes, ce qui conduit à cette maladie.
  2. Blessures chroniques, ecchymoses, maladies des jambes ou infections.
  3. Pied plat. À première vue, cette maladie ne représente rien de dangereux pour la santé, mais en fait elle peut entraîner des conséquences beaucoup plus graves. Il s'agit souvent de la maladie de Morton..
  4. Le port constant de chaussures à talons - conduit à une inflammation du nerf du pied.
  5. Les chaussures fermées peuvent également provoquer une douleur constante (une compression des fibres nerveuses se produit).
  6. Gonflement des jambes.
  7. Surcharge des pieds due à une position debout prolongée.

Symptômes et signes de la maladie

Dans les premiers stades de développement du névrome du pied, les patients ne remarquent le plus souvent aucun changement spécial, seules de légères douleurs sont notées lors de la compression de la zone entre les doigts.

Le névrome du pied présente les symptômes suivants:

    douleur et brûlure entre les troisième et quatrième doigts;

La photo montre où le névrome de Morton est le plus souvent concentré.

Ces symptômes du névrome de Morton peuvent disparaître avec le temps et ne pas se rappeler avant plusieurs années..

La douleur n'apparaît qu'en marchant en talons hauts, en chaussures serrées ou étroites, lorsqu'elles sont enlevées, l'inconfort disparaît immédiatement.

Techniques de diagnostic

Tout d'abord, le diagnostic de névrome de Morton est basé sur des plaintes et des symptômes..

Le médecin traitant doit mener une enquête pour savoir quelles chaussures le patient porte, à quelle fréquence le stress sur les jambes se produit, si des maladies des jambes (par exemple, maladies musculaires, arthrose, arthrite), des blessures ou des ecchymoses ont été subies, puis, si nécessaire, effectuer d'autres méthodes de diagnostic.

Afin de s'assurer que le diagnostic est correct, le médecin examine le pied, au cours duquel la palpation des endroits les plus douloureux.

Si le médecin n'est pas parvenu à une décision sans ambiguïté, il peut alors prescrire une radiographie ou une IRM. Le problème du diagnostic du névrome du pied est que ses symptômes sont très similaires à ceux d'autres maladies, telles que l'arthrite, les fractures, l'arthrose.

Afin de localiser le névrome, des anesthésiques sont administrés..

Comment traiter le névrome de Morton

Le traitement du névrome du pied est de deux types - conservateur et chirurgical.

La première façon est conservatrice. Il vise à faciliter le travail du pied et à réduire la charge sur les jambes sans utiliser d'opérations.

Cette méthode de traitement aidera si le névrome du pied est dans les stades initiaux, sinon seule une intervention chirurgicale peut soulager le patient de la douleur et de l'inconfort.

Traitements non chirurgicaux

Une méthode conservatrice de traitement du névrome du pied comprend les éléments suivants:

  • le port de chaussures confortables est souhaitable sur une semelle plate;
  • l'utilisation de semelles orthopédiques;
  • l'utilisation de séparateurs spéciaux pour les doigts, afin qu'ils ne se déforment pas en marchant;
  • charge réduite sur les jambes, il est conseillé de passer moins de temps en position debout;
  • privilégier les chaussures orthopédiques;
  • massage des pieds.

Sous réserve de ces règles, la douleur devrait passer dans les 2-3 mois, si elle s'intensifie, des analgésiques sont administrés.

En outre, des médicaments tels que:

  • nimésulide;
  • codelac;
  • solpadéine;
  • terpincode;
  • diclofénac.

Selon les critiques, le traitement du névrome de Morton avec de telles méthodes a ses avantages et ses inconvénients. Les avantages de cette technique sont donc:

  • l'absence de douleur lors de la chirurgie;
  • absence de période de réadaptation;
  • la capacité de mener un traitement sans violer le rythme de vie habituel.

Quant aux inconvénients de ce traitement, ils sont les suivants:

  • longue période de traitement;
  • est un traitement plus cher;
  • en raison de l'utilisation de divers médicaments, le fonctionnement d'autres organes peut être altéré.

Chirurgie

Le deuxième traitement du syndrome de Morton est la chirurgie. Cette méthode est utilisée en cas d'échec du traitement conservateur. Il existe plusieurs types de contrôle de cette maladie par une intervention chirurgicale, à savoir:

  1. Élimination simple des névromes. Pour ce faire, une incision est pratiquée entre le troisième et le quatrième doigt, le névrome est retiré et retiré, puis des sutures sont réalisées qui peuvent être retirées après 2 semaines.
  2. Excision de la zone enflammée du pied. Cette méthode est considérée comme la plus radicale et est utilisée dans des cas exceptionnels. À la suite d'une telle opération, un engourdissement des doigts se produit et le patient ne ressent plus de douleur.
  3. Fracture osseuse artificielle. Cette méthode est utilisée dans de rares cas, car la rééducation peut être retardée d'un mois entier.

Les avantages de la chirurgie comprennent:

  • la possibilité de rentrer à la maison 2 heures après la chirurgie;
  • une méthode de traitement assez économique;
  • plus susceptibles de résoudre le problème.

Quant aux inconvénients, c'est:

  • longue rééducation;
  • la première fois il y a un inconfort lors de la marche.

Traitement avec des remèdes populaires

En raison de ce neurinome, Morton peut progresser et conduire à des résultats indésirables..

Cela ne signifie pas que cette méthode est strictement interdite, elle peut être utilisée en complément de la principale méthode de traitement.

Ainsi, par exemple, divers pansements, compresses d'herbes ou de fleurs sont utilisés pour soulager la douleur. Faire le plus souvent des lotions d'absinthe.

Pour ce faire, frottez la plante, mettez la masse résultante sur un bandage et appliquez-la sur le pied la nuit, tandis que la douleur commence progressivement à disparaître.

Les méthodes alternatives ne sont de préférence utilisées qu'avec l'accord d'un médecin, sinon il y a un risque d'aggravation de votre état.

Pourquoi est-il important de connaître les premiers signes d'une tumeur cérébrale? Le diagnostic et le traitement effectués en temps opportun augmentent les chances de succès.

Complications et conséquences de la maladie

Avec un traitement conservateur ou chirurgical, la cause de la maladie est éliminée, par conséquent, dans presque tous les cas, les prévisions sont très réconfortantes. Après la période de rééducation, vous pourrez à nouveau marcher, courir, porter des chaussures de modèle sans douleur.

Mais en retardant un voyage chez le médecin ou en auto-traitement, des problèmes graves peuvent apparaître, par exemple, la douleur augmentera ou la propagation de l'inflammation continuera.

Dans de tels cas, un traitement conservateur doit être oublié, donc si vous voulez vous passer de la chirurgie, vous devriez consulter un médecin si les premiers signes de la maladie de Morton apparaissent.

La prévention

La prévention du névrome du pied est assez simple et ne nécessite pas beaucoup d'efforts. Tout d'abord, il vise à réduire la douleur et la fatigue des jambes. Il convient de se rappeler et de respecter certaines règles:

  • porter des chaussures confortables;
  • n'oubliez pas la prévention des pieds plats;
  • après avoir porté des talons, prenez des bains de pieds relaxants;
  • N'oubliez pas le massage des pieds;
  • vous devez surveiller le poids, car avec un poids corporel excessif, une grande charge est placée sur les jambes.

Ces conseils sont assez simples et leur mise en œuvre n'apportera pas beaucoup de difficultés..

Il est important de se rappeler qu'en négligeant les premières manifestations de la maladie, vous pouvez rencontrer des conséquences plus graves, qui seront beaucoup plus difficiles à éliminer.

Vidéo: Névrome de Morton ou pourquoi les jambes font mal

Si vous avez souvent des douleurs aux pieds et si elles s'intensifient en marchant, cela peut être un signe de la maladie de Morton. Quelles méthodes de traitement et de prévention existent.

Cette section est conçue pour prendre soin de ceux qui ont besoin d'un spécialiste qualifié, sans violer le rythme habituel de leur propre vie..

Je ne comprends toujours pas quel médecin contacter?

Ne connaissant pas le diagnostic, elle s'est tournée successivement vers le chirurgien - ils ont fait une échographie; à un neurologue qui a fourré le long de la cuisse mais aussi à d'autres endroits, mais pas à l'endroit où la douleur était localisée; thérapeute - a fait une radiographie, envoyée en physiothérapie. Le diagnostic est presque nul. Si je comprends bien, c'est le névrome de Morton - tout correspond à cette maladie. Voici un tel médicament...

Bonjour, vous devez contacter un orthopédiste traumatologue.

Me voici - c'était comme un médecin d'un médecin. Ils n’ont pas posé de diagnostic, mais ont passé 2 semaines sur toutes sortes de radiographies, tests et visite chez un gynécologue (où serait-il sans lui). Ensuite, sur Internet, il a été possible de déterminer la maladie par les symptômes (de lui-même). Les options de traitement se résument en fait à des chaussures confortables et à la chirurgie. Mais la médecine traditionnelle offrait une drôle de chose: appliquez du saindoux salé pour la nuit. Et appliqué et aidé. Portez une chaussette en coton pour la graisse. La recette a souligné - ne pas envelopper de polyéthylène. N'oubliez pas de couvrir le lit avec une couverture ou un drap inutile, afin de ne pas tacher le lit. Je le fais depuis environ 2 semaines, depuis un an maintenant tout est en ordre.

Un médecin orthopédiste m'a donné un diagnostic de névrome de Morton il y a 9 ans. La tomographie magnétique ne le montrait pas du tout alors. Il a dit que ce ne serait pas visible. Les douleurs étaient fortes. Il a dû enlever ses chaussures en chemin. Il n'y a eu aucun problème depuis Je portais des chaussures ouvertes. Les poupées n'ont pas aidé. De la cortisone a refusé. Je n'étais pas d'accord avec l'opération. le médecin a dit qu'un demi-pied était engourdi à tout moment. J'ai commencé à porter des chaussures avec les selles droites. Procédures d'hydromassage. La douleur a progressivement disparu. Je pensais que les bonnes chaussures aidaient et en parlaient au même médecin. Il était vraiment surpris. Cela a pris quelques années. Je n'ai rien senti sauf des picotements sous mes doigts au moment où je suis sorti du lit le matin. Et puis tout a commencé mais d'une manière différente. Tout a commencé à faire mal. La douleur était à différents endroits. De plus, le second a commencé à faire mal. Que je n'ai pas aidé Rien. Et des injections, des massages, de la réflexologie, de la physiothérapie. Puis j'ai commencé à chercher des informations sur cette maladie. J'ai réalisé que cette maladie peut s'endormir pendant quelques années puis réapparaître. 3 ans après une accalmie. Récemment, une simple radiographie a montré un compactage entre les doigts déjà 2- x jambes. et il y a 9 ans, Tomogodafia n'a pas vu. Je comprends que cette chose grandit. Partout où ils écrivent qu'il y a un engourdissement temporaire après l'opération. Est-il possible de faire l'opération immédiatement sur 2 jambes? ou à tour de rôle? et pourtant, après la reprise de la douleur au pied, les jambes de la cheville ont commencé à faire mal. La douleur a été forte et pendant longtemps. Je me lève à peine après le sommeil, ou même après quoi je me lève du canapé ou de la chaise, puis pendant que je marche, cela semble tolérant. Mieux qu’après le repos. Il est possible de vivre. Cela se passe différemment..les douleurs à la cheville, le tendon d'ochille peuvent-elles être associées à un névrome Morton? veuillez répondre. Je ne sais pas à quel médecin aller et quoi faire. merci.

salut! J'ai le même problème, mais trois neuropathologistes différents au cours de l'année n'ont pas pu me diagnostiquer. J'ai moi-même découvert sur Internet que la douleur que j'éprouve le plus probablement est le névrome de Morton (névrome intertarsien), puis je suis allé sans aucune indication et je me suis inscrit à une IRM du pied et le diagnostic a été confirmé. Et elle n'est plus petite. Je ne peux même pas marcher complètement sur le pied; je me promène dans la maison jusqu'à sa partie intérieure. Les blocages pour ce faire sont inutiles et ce n'est pas un fait qui aidera, mais si cela aide, alors pendant un maximum de six mois, il vaut mieux ne pas tirer et opérer, exciser cette section du nerf épaissi. Vous devez contacter un neurochirurgien - c'est lui qui effectue une telle opération sous anesthésie par conduction. Mais ici à Severodonetsk, nous effectuons une telle opération sous anesthésie péridurale, donc je vais subir une microchirurgie au centre des kystes avec des kystes à Lugansk et ils effectuent de telles opérations sous anesthésie par conduction. Mais ce n'est pas seulement que vous y arriviez, vous devez obtenir un laissez-passer pour le LPR dans le cadre de cette putain de guerre. En général, je vous souhaite un prompt rétablissement

Mortana Neuroma est facilement enlevé par chirurgie. L'opération est facile: 40 minutes et tout. J'ai été fait sous anesthésie locale sur 1 pied. a marché sur le talon pendant deux jours, puis bien. une semaine de cure de désintoxication et c'est tout.. Beauté.. pas de problèmes.. au sujet de l'engourdissement.. au début quelque chose était engourdi.. après six mois et c'est passé... Je recommande Je ne me sens plus comme une personne handicapée. Il y avait toujours un problème quelque part où aller, quoi mettre, vais-je supporter une longue transition, etc., etc.

En tant que neurologue, je ne peux pas comprendre pourquoi le diagnostic de cette maladie est si difficile? Il ne peut être suspecté que par 1-2 plaintes formulées par le patient! En outre, en tant qu'option de traitement, le névrome répond très bien à la thérapie par ondes de choc! Les patients, en règle générale, notent une absence totale de plaintes, tandis que les AINS ne sont pas acceptés. !

Les symptômes du névrome de Morton

Le neurome ou syndrome de Morton est une maladie dans laquelle un nerf entre deux orteils (généralement entre le troisième et le quatrième orteil) est pincé, ce qui entraîne une première gêne dans ce domaine, puis une douleur pouvant irradier vers d'autres parties du pied. Extérieurement, le névrome du pied ne se manifeste en aucune façon, ce qui peut compliquer le diagnostic de la maladie, mais un médecin qualifié avec une probabilité de 100% sera en mesure de poser le bon diagnostic.

Les premiers signes et principaux symptômes

Parmi les toutes premières manifestations du névrome du pied figurent l'engourdissement des orteils et l'inconfort des orteils lors du port de chaussures. En enlevant ses chaussures, le patient est soulagé et l'inconfort passe à «non». La maladie progresse rapidement, donc les sensations douloureuses remplaceront bientôt les sensations désagréables - plus la charge sur le pied est grande, plus la douleur.

Faites attention à l'état de votre santé dès la détection d'au moins l'un des 10 signes de névrome du pied:

  • engourdissement ou picotements dans le coussin du pied ou dans la zone des doigts;
  • douleur aiguë périodique dans les coussinets ou dans les orteils;
  • des sensations d'éclatement entre les doigts, une sensation de présence d'un corps étranger;
  • gonflement des orteils;
  • la sensation d'un objet étranger dans les chaussures lors de la marche;
  • crampes de doigts lors de la marche, sensation de coincement;
  • désir constant d'enlever les chaussures et de masser les pieds;
  • douleur accrue lors du port de chaussures ou augmentation de la charge sur les pieds;
  • saillie de l'un des orteils;
  • s'aggraver avec le temps.

Ce sont des signes indirects qui peuvent également indiquer d'autres maladies, mais leur identification et leur attention médicale rapide vous permettront de poser un diagnostic rapide et d'éviter une détérioration importante.

Avec un degré de probabilité élevé, la présence de ce syndrome est indiquée par les symptômes suivants du névrome de Morton:

  • forte douleur brûlante vive dans la zone des doigts (sous les orteils) ou du coussin du pied, qui diminue avec le retrait des chaussures et le massage;
  • détérioration pendant toute charge - soulever des poids, marcher, courir;
  • engourdissement des coussinets plantaires avec propagation à l'orteil, gonflement du pied.

L'intensité de la douleur chez différents patients varie. Ainsi, certains essaient de ne pas marcher du tout sur leurs pieds endoloris, car cela leur cause une douleur intense, et le coussinet plantaire et les doigts font mal même au repos. Dans d'autres, la maladie peut être presque asymptomatique, mais elle n'est détectée qu'après l'IRM.

Quelles maladies peuvent être confondues

Seul un médecin spécialiste peut distinguer le syndrome de Morton des autres maladies présentant des symptômes similaires. Ainsi, les mêmes symptômes à des intensités variables peuvent se produire avec:

  • fracture ou luxation de l'une des articulations de l'avant-pied;
  • lésions nerveuses caractéristiques des personnes âgées;
  • inflammation des membranes des articulations du pied;
  • bursite intermétatarsienne;
  • Maladie de Freiberg (ostéochondropathie de la tête métatarsienne);
  • arthrite goutteuse;
  • thrombose veineuse des membres inférieurs.

L'une des maladies répertoriées est assez grave.Par conséquent, si vous identifiez l'un des symptômes énumérés ci-dessus, ne tardez pas à consulter le médecin.

Quel médecin contacter

Si les symptômes du neurinome de Morton ne disparaissent pas en quelques jours, il est recommandé de consulter un thérapeute, qui vous orientera ensuite vers des spécialistes étroits - un neurologue, orthopédiste, rhumatologue. Les médecins procéderont à une anamnèse sur la base des plaintes du patient et procéderont à un examen avec palpation (à la place du névrome, en règle générale, vous pouvez ressentir une tension, ainsi que provoquer l'apparition de douleur en serrant le pied sur les côtés).

Guidés par les données obtenues, ils diagnostiqueront et prescriront un traitement (conservateur ou chirurgical). Pour confirmer le diagnostic, dans certains cas, des tests de diagnostic supplémentaires sont prescrits - IRM, échographie et autres.

Névrome de Morton - qu'est-ce que c'est? Causes, symptômes, traitement

Le névrome de Morton est une prolifération de tissu conjonctif de nature bénigne, localisé entre les phalanges tarsiennes des troisième et quatrième orteils. La croissance qui en résulte serre le nerf plantaire, qui se manifeste par de la douleur et de l'inconfort pendant la marche. Les principales raisons sont une position debout prolongée, un excès de poids et le port de mauvaises chaussures. Le diagnostic est confirmé par radiographie et échographie. Le traitement est souvent conservateur; une intervention chirurgicale est requise dans de rares cas.

Description de la pathologie

L'épaississement local au niveau du passage nerveux entre les têtes des métatarsiens s'appelle le névrome de Morton. Dans la plupart des cas, un néoplasme pathologique est diagnostiqué chez la femme.

Cela est principalement dû à la dépendance aux talons hauts. La maladie est assez courante dans la pratique médicale, le plus souvent elle est unilatérale.

Processus d'éducation

Les études expliquant l'origine du néoplasme se poursuivent aujourd'hui. Vraisemblablement, sous l'influence de facteurs provoquants, un épaississement apparaît sur la branche intertarsienne du nerf tibial. En fait, la pathologie est un pseudo-neurinome. Un véritable névrome apparaît dans le nerf médian du canal carpien.

Une autre hypothèse est la nature ischémique de la progression de la maladie. Avec les pathologies vasculaires, la lumière des artères, responsables de la nutrition du pied, se rétrécit. En conséquence, la circulation sanguine est perturbée, ce qui contribue à l'apparition de névromes.

Aujourd'hui, la plupart des chercheurs sont attachés à la théorie de l'implication des traumatismes réguliers et de la compression du nerf. La conséquence des microtraumatismes est la division en fibres du ligament transverse, qui passe le long de la plante du pied, avec formation simultanée d'un œdème. L'épaississement interfère avec le flux sanguin, ce qui entraîne une ischémie locale. Dans ce cas, un névrome apparaît de 1-1,5 cm de long et 0,2-0,7 mm de large.

Les causes

L'impulsion principale pour la formation du névrome de Mortan est considérée comme une charge intense sur l'avant-pied, qui peut être déclenchée par:

  • porter des chaussures à talons de plus de 7 cm;
  • violation de la biomécanique du pied;
  • longues promenades dans des chaussures mal dimensionnées et pleines;
  • avec l'omission des arcades du pied;
  • hallux valgus, oignon;
  • sports intenses.

Les blessures et leurs conséquences conduisent à la formation d'une pathologie. Il peut s'agir d'ecchymoses, de luxations, de violation de l'intégrité des os, qui s'accompagnent de lésions du tronc nerveux, de compression de l'hématome. Après une blessure, les pieds plats apparaissent souvent avec la voûte transversale du pied.

Les raisons pathologiques comprennent:

  • maladies infectieuses de la jambe distale de nature chronique;
  • inflammation du sac synovial;
  • les maladies vasculaires, à la suite desquelles la lumière des vaisseaux artériels diminue;
  • ténosynovite;
  • lipome de la phalange métatarsienne.

Chacun de ces facteurs a un effet irritant sur le nerf, ses membranes et les structures du tissu conjonctif. Il en résulte une réaction compensatoire sous forme d'épaississement et de dégénérescence tissulaire.

Image clinique

Au stade initial, lorsque le névrome de Morton est inférieur à 5 mm, la pathologie a une évolution asymptomatique. Un léger épaississement n'exerce pas une forte pression et le patient peut ressentir un peu d'inconfort après avoir été chargé sur l'avant du pied distal. Si elle n'est pas traitée, la maladie progresse, ce qui est progressivement indiqué par des symptômes:

  1. Une douleur aiguë d'un caractère brûlant, qui s'étend à 2, 3 et 4 doigts sur la jambe affectée. L'apparition de douleur est le plus souvent associée au port de chaussures qui serrent le pied. De plus, la compression du tronc nerveux provoque la marche sur les orteils, l'accroupissement. Parfois, la douleur amène une personne à enlever ses chaussures et à commencer à masser la zone touchée. En règle générale, la douleur disparaît au repos et ne dérange pas la nuit.
  2. L'engourdissement du quatrième doigt sur le fond de la douleur peut être attribué aux signes caractéristiques du névrome de Morton.
  3. À l'arrière du pied dans la zone des têtes métatarsiennes de 2,3,4 orteils, un gonflement peut être observé.
  4. Au cours du service physique, une diminution de la sensibilité du bout des doigts du pied douloureux et une augmentation de la perception de la douleur des mêmes doigts sont détectées, mais uniquement sur la partie plantaire.

Si le traitement n'est pas effectué, la douleur devient chronique. Une irritation régulière du nerf avec une extension excessive du pied dans la zone des doigts entraîne des sensations douloureuses de brûlure qui font souffrir le patient la nuit, ce qui peut entraîner de l'insomnie.

Diagnostique

Un examen des patients suspects de névrome de Morton est effectué par un orthopédiste ou un podologue. Le diagnostic est vraisemblablement basé sur l'histoire et des tests provocateurs. Le médecin écoute les plaintes du patient, enregistre l’heure d’apparition de la douleur, leur nature et les facteurs provoquants dans la fiche ambulatoire..

Puis il commence à effectuer un examen visuel et de palpation:

  • Symptôme d'acouphène: apparition de douleur lors du tapotement des os métatarsiens des troisième et quatrième doigts;
  • Symptôme de Molder: avec une pression profonde entre les doigts, il y a une douleur aiguë qui s'étend aux doigts adjacents;
  • le test de compression est effectué par convergence des forces des doigts, ce qui provoque une douleur intense;
  • Accroupi en mettant l'accent sur l'avant-pied, après quoi en quelques minutes une réaction douloureuse apparaît dans la zone de l'emplacement du névrome, et après une courte période de temps, la douleur devient brûlante et irradie vers le plantaire du pied et les doigts adjacents.

Parmi les méthodes de recherche sur le matériel, la plus informative est l'échographie, qui est réalisée à l'aide d'un capteur linéaire de l'appareil Lloko-5. Un sceau est visualisé sur le moniteur, ce qui vous permet de déterminer sa taille pour choisir une méthode de traitement.

L'examen aux rayons X est prescrit dans deux projections. Le néoplasme pendant la radiographie n'est pas visible. Pour la plupart, l'image est nécessaire pour confirmer le pied plat transversal, qui accompagne dans la plupart des cas la maladie.

Auparavant, une thérapie par résonance magnétique était pratiquée, mais souvent cette technique ne se justifie pas. Le névrome peut être profond et invisible sous les couches du derme, du tissu conjonctif et des fibres musculaires. Par conséquent, l'étude peut donner de faux résultats négatifs..

Pour le diagnostic final, une différenciation du neurinome avec d'autres pathologies est nécessaire.

Cela nécessitera une consultation:

  • rhumatologue - pour exclure les dépôts de sel;
  • traumatologue - d'une fracture ou d'une blessure grave;
  • phlébologue - avec thrombose possible des vaisseaux du pied;
  • à un neurologue - pour confirmer l'irritation du nerf plantaire.

Si un neurinome majeur est détecté, un examen supplémentaire par un chirurgien sera nécessaire pour discuter de la nécessité d'une intervention chirurgicale.

Traitement

Les mesures thérapeutiques commencent par assurer le déchargement du pied. Cela est nécessaire pour inhiber le processus pathologique et prévenir une crise de douleur. Initialement, il est recommandé de remplacer les chaussures ordinaires par un modèle à talon orthopédique ou large de 2 à 4 cm.

Pour restaurer la position correcte de l'arcade transversale du pied, des semelles orthopédiques avec un coussin métatarsien prononcé sont sélectionnées. Il est également possible d'utiliser des pelots, qui sont situés dans une cavité sous la tête des métatarsiens..

Les mesures permettent:

  • réduire la charge sur l'avant-pied et restaurer la position physiologiquement correcte de l'arc transversal;
  • réduire la compression nerveuse par les os et les ligaments;
  • éliminer l'infiltration du nerf inflammatoire;
  • établir les bonnes propriétés biomécaniques.

Thérapie médicamenteuse

Parallèlement à la nomination de produits orthopédiques, un traitement médicamenteux est effectué:

  1. Avec une douleur intense, un blocage local avec un analgésique (Novocaïne) ou une hormone stéroïde (Diprospan). Cette méthode d'analgésie peut être utilisée régulièrement, 1 fois par mois.
  2. Les glucocorticostéroïdes sont introduits dans la zone affectée pour soulager la douleur et éliminer le processus inflammatoire - Hydrocortisone, Dexamethasone.
  3. Avec une réaction de douleur modérée, des médicaments à effet analgésique sont prescrits - Kétoprofène, Nurofen, Baralgin.
  4. Relaxants musculaires - Sirdalud, Midokalm, pour l'élimination des crampes musculaires.

Dans la plupart des cas, un résultat positif stable du traitement médicamenteux est obtenu après 3 mois..

Physiothérapie

De plus, le névrome de Morton est traité par des procédures physiothérapeutiques. L'utilisation de diverses méthodes améliore l'effet des médicaments, améliore les processus métaboliques dans la zone touchée.

Avec le névrome, les manipulations suivantes sont prescrites:

  1. Magnétothérapie - exposition à un champ magnétique pulsé;
  2. Thérapie par ondes de choc;
  3. Électrophorèse avec un médicament (procaïne, cortisone);
  4. Acupuncture - effets de l'acupuncture sur les points biologiquement actifs;
  5. Massage thérapeutique - domaine d'application: de la partie la plus étroite du bas de la jambe (cheville) au bout des doigts.

Contre-indications pour la physiothérapie:

  • violation de l'intégrité de la peau sur un gémissement;
  • ulcères et autres problèmes dermatologiques;
  • Néoplasmes malins;
  • les maladies sanguines systémiques;
  • insuffisance cardiovasculaire décompensée.

Intervention chirurgicale

L'absence de résultat correct d'un traitement conservateur indique la nécessité d'une intervention chirurgicale.

Il existe plusieurs méthodes de traitement chirurgical du névrome de Morton:

  1. La résection de l'épaississement est réalisée par une petite incision de l'espace intertarsien. La croissance est complètement supprimée, après quoi des sutures chirurgicales sont appliquées. Aucune mesure d'immobilisation du pied après la chirurgie n'est requise..
  2. Une manière moins radicale consiste à diviser le ligament pathologique en fibres par dissection. Cela élimine l'effet de compression sur le nerf..
  3. Dans certains cas, l'exposition à un laser chirurgical est disponible. Cette méthode est moins traumatisante et permet au patient de se déplacer de façon autonome immédiatement après le retrait.
  4. L'ablation par cathéter radiofréquence est réalisée sous guidage échographique. La destruction du néoplasme est réalisée par chauffage à l'aide d'un courant électrique..
  5. Le déplacement des 4 os métatarsiens est prescrit dans des cas exceptionnels, lors de l'utilisation d'une violation artificielle de son intégrité, l'os est déplacé. Une telle manipulation libère le nerf de la compression. L'opération est réalisée sous la supervision d'un examen radiologique..

La prévention

Pour prévenir une maladie appelée névrome de Morton, il est nécessaire de commencer des mesures préventives en temps opportun:

  • pour un usage quotidien, choisissez les bonnes chaussures à talons bas avec un large orteil;
  • le port de semelles orthopédiques est recommandé, que la personne ait ou non les pieds plats, la présence de déformations n'affecte que le choix du bon produit;
  • tous les jours avant le coucher, il est utile de masser les pieds et de prendre des bains de pieds relaxants;
  • pour les femmes enceintes ou juste en cas de prise de poids, le port de produits correcteurs est obligatoire, l'absence de prévention entraînera inévitablement l'omission de l'arcade transversale;
  • éviter de rester debout longtemps;
  • traitement rapide des blessures et autres processus pathologiques des membres inférieurs distaux.

Si une douleur ou un inconfort survient pendant la marche, il est correct de consulter immédiatement un médecin et de ne pas attendre que la condition s'aggrave. Le diagnostic précoce du névrome augmente considérablement les chances d'une issue favorable et d'une guérison complète sans recourir à des méthodes chirurgicales de traitement.

Névrome de Morton, ses causes et méthodes de traitement

Épaississement de la fibre nerveuse à la base de l'orteil avec douleur et difficulté à marcher - névrome de Morton. La pathologie n'est pas du tout maligne. Le nom a été fixé historiquement - en raison du sondage de la formation sur la fibre nerveuse. Les jeunes femmes sont affectées par la particularité de porter des chaussures à talons hauts. Le plus souvent, le défaut est unilatéral. Il ne menace pas la vie, mais nécessite une intervention médicale en temps opportun - pour prévenir une douleur intense.

Les causes

La démarche facile et belle pour les personnes est assurée par la structure complexe du pied - les os métatarsiens, les ligaments et les nerfs interdigitaux y sont connectés. Toutes les structures subissent une charge quotidienne énorme. Par conséquent, dans une plus grande mesure que les autres parties du corps, sont sujettes à des déformations.

L'apparition de zones d'épaississement sur la fibre nerveuse est le résultat de sa violation dans l'espace étroit entre les os et les articulations adjacents. Facteurs provoquant:

  • souvent - porter des chaussures inconfortables;
  • passion pour les femmes en talons hauts;
  • posture incorrecte lors de la marche;
  • en surpoids;
  • pieds plats - en particulier sa version transversale;
  • troubles oblitérants des membres inférieurs;
  • position forcée prolongée;
  • sports, dans lesquels l'accent est mis sur les pieds.

Parfois, un névrome se forme après une blessure - professionnelle ou domestique. Un contexte défavorable pour la maladie de Morton est les processus inflammatoires dans les articulations, par exemple, la bursite, la tendinite. En réponse à un œdème tissulaire, des zones de compactage dans la fibre nerveuse se forment qui ne peuvent pas tenir dans l'espace exigu entre les métatarsiens. Le résultat sera l'apparition d'un névrome.

Symptomatologie

Le principal signe clinique de la pathologie de Morton est la douleur. Sa nature et son intensité dépendent directement de la taille du névrome et de sa localisation. Des sensations désagréables au début de la maladie apparaissent périodiquement - comme une légère sensation de picotement ou de brûlure. En règle générale - après une longue activité physique. Pendant la nuit, l'inconfort est éliminé.

À mesure que le neurinome progresse, Morton se fait sentir plus souvent - la douleur augmente, les périodes de rémission entre les épisodes sont réduites. L'engourdissement apparaît dans les orteils - dans le contexte de son intégrité. Aucun changement visuel.

Le port de vieilles chaussures est inconfortable - selon la sensation d'un corps étranger à la base de 3 et 4 doigts. Dans les cas avancés de pathologie de Morton, la douleur persiste toute la journée, même la nuit. Les gens changent de démarche, boitent souvent, sont obligés de s'arrêter - de sorte que les symptômes désagréables diminuent.

En l'absence de thérapie complexe, le névrome augmente de taille - il peut être palpé. Il s'agit d'une sorte de formation dense dans la région de la fibre nerveuse. La douleur apparaîtra quelle que soit l'option de la chaussure. Formulaire de complications.

Diagnostique

La maladie de Morton est le résultat d'un processus inflammatoire et non d'une dégénérescence tumorale des tissus. Pour le diagnostiquer, le médecin recueille soigneusement une anamnèse - lorsqu'une personne se sent mal à l'aise, dans quoi et où elle est apparue, quelles mesures soulagent.

Lors de l'examen, le spécialiste évalue la forme du pied, sa forme, la présence d'une courbure anatomique. Ensuite, il se comprime dans le plan frontal. Si le patient a une augmentation de la douleur dans le métatarse, c'est un signe fiable d'un névrome entre les orteils.

En plus des informations provenant de l'examen visuel et de la palpation du neurinome de Morton, le diagnostic doit être effectué par des examens instrumentaux:

  • radiographie - déformation des structures osseuses, processus dégénératifs, fissures, autres changements dus aux blessures;
  • avec un résultat douteux, l'imagerie par résonance magnétique / calculée, qui confirme la présence d'un épaississement local entre les métatarsiens;
  • échographie - évaluation des tissus mous, flux sanguin;
  • biopsie - pour une clarification différentielle de la tumeur sous le ligament du pied.

Face à des sensations désagréables dans la base des orteils - sur un ou deux côtés, avant de commencer le traitement, vous devez savoir quel médecin contacter et obtenir une consultation. En règle générale, l'unité principale du service ambulatoire est un thérapeute, qui orientera ensuite la personne vers un spécialiste pour lutter contre la maladie de Morton..

Tactiques de traitement

L'expérience des orthopédistes leur permet de sélectionner un patient atteint du névrome de Morton, ses symptômes, un traitement dans chaque cas, un traitement individuel. L'accent devra être mis principalement sur la correction de l'activité physique aux membres inférieurs:

  • l'acquisition et le port de chaussures confortables et anatomiquement adaptées;
  • l'utilisation de semelles orthopédiques spécialement conçues;
  • sur demande - l'utilisation de séparateurs d'orteils;
  • moins de temps à passer debout;
  • se déplacer sur de courtes distances et avec un pas calme, sans se précipiter;
  • massage des pieds à domicile.

La thérapie conservatrice commence par de fréquentes crises de douleur dans les jambes - la mise en œuvre de mesures préventives n'apporte pas de soulagement. Il est basé sur l'utilisation de médicaments anti-inflammatoires, de vitamines pour les fibres nerveuses, ainsi que sur l'application de fonds externes - crèmes, pommades. Les bains de pieds sont utiles et disponibles pour le trouble de Morton. Ils soulagent la tension musculaire, réduisent la gravité du foyer de l'inflammation.

En cas de douleur intense, une telle méthode d'anesthésie est disponible sous forme de blocage avec un anesthésique - par exemple, avec de la lidocaïne, directement dans la zone du névrome. Les méthodes de physiothérapie viennent aider à l'épaississement de Morton - magnétothérapie, électrophorèse avec des solutions médicamenteuses, acupuncture.

Avec le neurinome de Morton pour le traitement à domicile, il est permis de recourir à des compresses chauffantes, à des frottements, à des onguents à base de graisse de porc, à des extraits de plantes médicinales, à des teintures. Cependant, il est recommandé de convenir avec chaque médecin de chaque prescription de médecine traditionnelle..

En l'absence de résultat positif - le névrome ne vous permet pas de vous déplacer sans douleur au pied, une autre méthode de traitement reste. C'est une intervention chirurgicale - une opération pour exciser une zone épaissie d'une fibre nerveuse. Deux options principales ont été développées - la dissection du ligament ou l'ablation du neurinome de Morton en tant que tel. La meilleure méthode d'intervention chirurgicale, son volume et son calendrier, le spécialiste considérera dans chaque cas séparément.

Complications

Un accès tardif aux soins médicaux ou le non-respect des recommandations d'un chirurgien orthopédiste d'un névrome du pied entraîne un certain nombre de complications:

  • syndrome de douleur persistante, qui ne cède même pas aux analgésiques puissants;
  • changement de démarche - boiterie;
  • rachiocampsis;
  • l'incapacité de porter de belles chaussures élégantes;
  • problèmes psychologiques - névrose, tendance à la dépression.

Un diagnostic précoce et une thérapie complexe sont la clé pour se débarrasser rapidement de l'inconfort des orteils et prévenir les complications possibles. Chaque personne - elle-même construit un bâtiment de sa santé. Après tout, ce n'est pas pour rien qu'il est généralement admis que c'est dans les pieds que se trouvent les centres les plus importants, dont l'impact vous permet d'améliorer le bien-être général et de lever les barrières énergétiques. La présence de neurinome crée les conditions préalables à la formation de pathologies internes.

La prévention

Les efforts spéciaux de Morton ne sont pas nécessaires pour empêcher l'épaississement de la fibre nerveuse. Il suffit d'observer un certain nombre de mesures simples pour que le névrome du pied ne se forme pas:

  • Dès son jeune âge, suivez la charge physique sur les membres inférieurs - ne soulevez pas de poids, ne restez pas debout pendant de longues périodes, changez de posture pendant le travail - accroupissez-vous, marchez;
  • acheter des chaussures en tenant compte des caractéristiques anatomiques de la structure du pied - le talon est recommandé pour être petit afin que l'arche physiologique des os métacarpiens soit préservée;
  • maître massage manuel pour la relaxation musculaire - effectuer tous les soirs avec une tendance à la douleur;
  • ajuster le poids - chaque kilogramme "supplémentaire" augmentera la charge sur les jambes.

Des mesures de prophylaxie spéciales comprennent l'achat de semelles pour le névrome de Morton - elles soulagent la charge sur les métatarsiens. Il est préférable de commander leur fabrication individuellement - en tenant compte de la structure anatomique. Cela évite la rechute du névrome, si une personne a déjà subi son ablation chirurgicale.

Ne retardez pas la consultation d'un médecin pour une douleur dans vos jambes préférées. Comme vous le savez, toute maladie, y compris Morton, est plus facile à prévenir qu'à traiter.

Névrome de Morton, douleur au pied, engourdissement des orteils

Névrome de Morton

Le névrome de Morton est un épaississement bénin, qui est la prolifération de tissu fibreux sur le pied dans la région du nerf plantaire du pied. Cette maladie est appelée syndrome de Morton, maladie de Morton, névrome interdigité, névrome du pied, fibrose périneurale et syndrome du doigt de Morton..

Un néoplasme pathologique se développe principalement dans la région de la troisième fente intertarsienne (la région de base entre les troisième et quatrième orteils). Fondamentalement, des lésions nerveuses unilatérales sont trouvées, mais les deux faces sont extrêmement rares. Le névrome de Morton survient le plus souvent chez les femmes de cinquante ans.

Les causes

  • Facteur mécanique - se produit en raison de la compression du nerf avec les os du métatarse, qui passent entre les troisième et quatrième doigts;
  • Pied plat transversal - cette maladie exerce une pression constante sur le nerf;
  • Blessures aiguës, hématomes, oblitérations des jambes, ainsi que des infections chroniques;
  • Surcharge importante de l'avant-pied et station debout prolongée;
  • Porter des chaussures serrées, ce qui provoque de la douleur et de l'inconfort lors de la marche, ce qui provoque une pression sur le nerf;
  • Surpoids - un poids corporel important exerce une pression sur les tissus des nerfs des membres inférieurs.

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles une maladie du nerf du pied peut se développer. Ces facteurs conduisent à une irritation des fibres nerveuses, qui au fil du temps modifie leur structure, ce qui conduit dans la plupart des cas à des processus inflammatoires.

Symptômes et premiers signes

Le stade initial de la maladie peut ne pas être visuellement visible, c'est-à-dire que, même examiné, même un spécialiste expérimenté peut tirer une conclusion erronée. Le signe principal de la présence d'un processus pathologique est la douleur lorsque la région entre les doigts est comprimée dans le sens transversal.

Les plaintes des patients sont principalement les suivantes:

  • Engourdissement dans les orteils;
  • Douleur douloureuse et sensation de brûlure;
  • Gêne et sensation de picotement;
  • Sensation de corps étranger dans le domaine de la localisation de la maladie.

Les symptômes de la maladie sont inexprimés et peuvent disparaître pendant un certain temps, parfois l'accalmie dure plusieurs années. Les exacerbations du névrome se produisent lors du port de chaussures étroites ou serrées, ainsi que de chaussures à talons hauts. La douleur survient uniquement pendant la marche, après avoir retiré les chaussures et malaxé le pied, tous les signes de la maladie s'estompent.

Le dernier stade de la maladie présente des symptômes graves, consistant en des brûlures et des douleurs lancinantes, qui deviennent constantes. De telles manifestations se produisent indépendamment des charges et des chaussures, et se propagent du pied au bout des doigts. Plus la maladie est "ancienne", plus la douleur dans l'espace interdigital est forte, entre le quatrième et le troisième doigt.

Diagnostique

Les principales méthodes de détection du névrome de Morton sont l'échographie ou l'IRM.

Traitement du neurinome de Morton

  • Conservateur - réalisé en l'absence de changements permanents dans le domaine de la localisation de la maladie. Les procédures et mesures avec cette technique visent à éliminer la pression sur la zone du nerf endommagé. Tout d'abord, les chaussures sont changées pour devenir plus confortables et gratuites, l'utilisation de chaussures et de semelles orthopédiques est encouragée. Les injections de corticostéroïdes, ainsi que d'analgésiques, sont obligatoires. Les patients sont invités à effectuer des procédures physiothérapeutiques régulières;

Comme le montre la pratique, un traitement conservateur est inefficace et les patients atteints de rage choisissent une méthode opératoire de traitement

  • Chirurgical - L'opération est une procédure réalisée sous anesthésie locale, au cours de laquelle le canal métatarsien est ouvert, après quoi le neurinome nerveux est disséqué ou une partie de celui-ci est retiré. Le retrait peut entraîner un engourdissement temporaire dans la zone entre les doigts (ce problème, en règle générale, ne pose pas de problème). La période de rééducation est généralement de dix à douze jours, au cours desquels il est recommandé de ne porter que des chaussures rationnelles, ainsi que de procurer à l'avant-pied un maximum de paix. Une courte marche est possible le lendemain de la chirurgie.

Névrome de Morton

IL EST FAVORABLE DE TRAITER AVEC NOUS!

  • 15 ans d'expérience dans le traitement des maladies des articulations et de la colonne vertébrale
  • Tout en 1 jour - examen par un médecin, échographie, éliminer la douleur et commencer le traitement
  • Rendez-vous chez le médecin 0 frotter jusqu'au 15 mai!
    dans le traitement avec nous

Contenu

Quels sont les faits à l'origine de la formation de neurones de Morton?

Pourquoi les femmes sont-elles affectées par les manifestations du neurinome de Morton? Ce fait s'applique principalement aux femmes qui portent régulièrement des chaussures à talons hauts très étroites. Le port fréquent et prolongé de ces chaussures entraîne des déformations osseuses du pied dues à des surcharges imputables à l'avant du pied. Les experts attirent l'attention sur le fait que l'excès de kilogrammes, une autre des raisons négatives qui augmentent le risque de névrome de Morton.

Signes du névrome de Morton

Douleur au pied sous les doigts lors de la marche ayant un caractère brûlant ou tirant;

Orteils engourdis;

Le sentiment résultant de la présence d'un corps étranger, entre les orteils ou sous la semelle;

Névrome de Morton sur le plan
Inscrivez-vous au traitement

Diagnostic du névrome de Morton

  • Diagnostic échographique

Examen non invasif des muscles, ligaments, tendons, articulations par ultrasons.

Roentgenography

L'examen n'est pas informatif pour l'inflammation des tissus mous.

Analyses

Des tests sanguins et urinaires généraux, la biochimie sanguine montrent des signes d'inflammation, la présence d'infection, des troubles osseux et cartilagineux.

IRM

Imagerie par résonance magnétique: méthode de haute précision pour le diagnostic des articulations avec un contenu d'information jusqu'à 99%. Vous permet d'obtenir des coupes de tissus à n'importe quel niveau..

Neurinome de Morton: traitement

Dans les premiers stades de la maladie, les orthopédistes tentent d'arrêter le développement de la pathologie par des méthodes conservatrices. Les plus efficaces sont:

Remplacer les chaussures serrées à talons hauts par des chaussures confortables, avec un orteil lâche et des talons bas;

Doublure adoucissant la pression sur les oreillers-pelotes nerveux;

Porter des chaussures orthopédiques ou des semelles de soutien de la voûte plantaire;

Avec des processus enflammés et une brûlure grave, des médicaments du groupe non stéroïdien sont prescrits;

Si la douleur ne disparaît pas, il est possible que l'utilisation de médicaments stéroïdiens sous forme de blocages médicamenteux.

Les méthodes de traitement conservatrices donnent un bon effet chez la plupart des patients atteints de névrome de Morton. Mais si après quelques mois les méthodes conservatrices échouent, la chirurgie est utilisée.

Inscrivez-vous pour un traitement par téléphone +7 495 134 03 41 ou laissez une demande sur le site.

Douleur au pied en marchant sous les doigts: causes, diagnostic, traitement

Beaucoup de gens se tournent vers les médecins pour des douleurs et des malaises au pied. Ce symptôme peut indiquer diverses affections du système musculo-squelettique. Une douleur au pied lors de la marche sous les doigts peut survenir constamment ou périodiquement. Dans tous les cas, vous devriez consulter un médecin qui vous prescrira un traitement efficace.

Facteurs de développement

Quelle que soit la source du problème, toutes les maladies peuvent être déclenchées par un certain nombre de facteurs. Parmi eux:

  1. Activité physique intense. Une lourde charge en marchant ou en courant affecte la colonne vertébrale, les genoux et les pieds. Plus la vie est active, plus le risque de douleur est grand.
  2. Grand poids corporel. Il existe une corrélation entre le poids et le risque de douleur. Plus la personne est grosse, plus la probabilité de problèmes avec le système musculo-squelettique est élevée.
  3. Mauvaise nutrition. Le problème provient généralement de la consommation d'aliments pauvres en calcium et en minéraux..
  4. Maladies du système endocrinien. Le métabolisme peut faire entrer une grande quantité de minéraux dans la circulation sanguine. Le résultat sera le dépôt de calcium et d'autres sels minéraux dans les structures du pied.
  5. Accablé par l'hérédité. Ce facteur peut conduire à l'apparition de pathologies du système musculo-squelettique. Et les maladies seules ne sont pas transmises.
  6. Mauvaises habitudes. En raison du tabagisme et de l'alcool, l'élasticité et la flexibilité des structures anatomiques du pied sont réduites. En conséquence, des changements dystrophiques dans les jambes sont observés..
  7. Le manque d'exercice. Les personnes qui sont constamment assises au même endroit courent également le risque de souffrir, tout comme les personnes qui travaillent dur physiquement. La raison en est la stagnation du système musculo-squelettique..

Types de douleur

Ils sont différents. Par conséquent, vous devez d'abord déterminer les variétés:

  1. Si la douleur se produit dans le pied lors de la marche, vous devez déterminer l'endroit où elle est localisée et l'intensité. Lors du déplacement vers les jambes, une charge se pose, une douleur apparaît près des doigts, au milieu du pied, sur la voûte plantaire. Il résulte de l'ostéoporose, du repos au lit - une personne ne fait pas pression sur ses jambes, il y a des problèmes avec le système moteur. Parfois, des blessures se produisent dans le système vasculaire des jambes.
  2. Une douleur peut survenir dans les doigts. Dans ce cas, vous devez consulter un médecin pour exclure la goutte. Si la maladie est confirmée, le traitement doit commencer. L'essence de la pathologie est les troubles métaboliques, qui entraînent une gêne dans les doigts. Beaucoup de sel apparaît dans le sang, qui se dépose dans les articulations. Des sensations désagréables apparaissent la nuit. Aux derniers stades de la maladie, l'anxiété survient constamment. Besoin de l'aide d'un médecin pour exclure des maladies graves telles que l'arthrite et l'arthrose qui blessent vos doigts.
  3. La douleur dans la semelle peut être la preuve de pieds plats. Le traitement implique la sélection de chaussures, de semelles spéciales. La maladie apparaît généralement en surpoids..
  4. Des sensations douloureuses peuvent être dans le pied sous les doigts au milieu. Cela est dû à des problèmes physiologiques, aux conséquences d'un traumatisme. Une attention particulière doit être portée aux cors, cors, entorses résultant de charges soudaines.
  5. Il est important de prêter attention aux plaintes des enfants. À cet âge, le développement de graves maladies des jambes est possible, dans lequel un traitement urgent est nécessaire. À 16 ans, la formation du squelette de l'enfant se poursuit. Il est nécessaire de surveiller attentivement la santé des enfants. S'il se plaint de douleur, il est difficile de déterminer le lieu de l'événement. Le médecin traite la pathologie après un diagnostic complet. Pour les enfants, le sous-développement des artères et des veines des jambes est dangereux..

Les infections pénètrent rapidement lorsque le corps est affaibli. La défaite peut être dirigée vers l'articulation, le pied, les doigts. Après l'examen, un traitement est prescrit. La douleur dans les pieds apparaît avec une courbure de la colonne vertébrale, des varices, s'étendant jusqu'aux orteils. Dans ces cas, vous devez consulter un médecin.

Bursite

Si la voûte plantaire fait mal, la cause peut être dans cette maladie. Avec la bursite, une inflammation apparaît dans la capsule périarticulaire. Le processus dans le tendon d'Achille est localisé. La douleur apparaît souvent sous les doigts et s'aggrave lors de la marche.

La bursite se manifeste également par les symptômes suivants:

  • œdème local au site du tendon d'Achille;
  • douleur et inconfort au pied en marchant;
  • rougeur de la peau dans la zone touchée.

Si une douleur est ressentie lors de la marche, cela peut être dû à un effort physique intense, à un exercice professionnel, à des agents pathogènes infectieux, à une arthrose des articulations.

Fasciite

La cause de la douleur au pied pendant le début peut être un éperon au talon. Donc, les gens appellent la fasciite. Avec cette pathologie, le tissu osseux se développe, ce qui opprime progressivement les vaisseaux sanguins et les terminaisons nerveuses situés dans les tissus mous du talon. La maladie se manifeste par les symptômes suivants:

  • œdème local au site de formation de l'excroissance osseuse;
  • douleur en mouvement et même au repos.

La fasciite plantaire peut se produire lorsque des agents pathogènes infectieux pénètrent dans le corps, des dommages traumatiques au calcanéum. Une autre affection apparaît avec le pied plat longitudinal ou transversal, la polyarthrite rhumatoïde.

Arthrite

La cause de la douleur dans le pied sous les doigts peut être l'arthrite des petites articulations. La douleur avec cette maladie s'intensifie le matin après le réveil. La maladie se caractérise par:

  • rougeur de la peau sous les orteils;
  • raideur des articulations phalangiennes le matin;
  • gonflement de la semelle ou du médio-pied;
  • fatigue des jambes lors de la marche.

Cette maladie peut survenir sous forme goutteuse, ainsi que sous forme d'arthrose et de polyarthrite rhumatoïde.

Pied plat

S'il y a une douleur au pied en marchant sous les doigts, cela peut être dû à des pieds plats longitudinaux ou transversaux. Cette affection survient avec une faiblesse de l'appareil ligamento-musculaire du pied, une charge statique sur les jambes.

Les pieds plats peuvent être identifiés par les signes suivants:

  • épaississement du pied, à cause duquel les chaussures s'usent rapidement;
  • fatigue des pieds;
  • crises fréquentes;
  • douleur en marchant.

Cette maladie peut être acquise et congénitale. Si la charge sur le pied est inégale, la personne apparaît inconfort et douleur à la place de l'arc externe ou interne.

Névrome

Si le pied fait mal et que la femme a mal à marcher, cela peut être dû au port de talons. Avec le névrome de Morton, il y a une douleur dans la semelle, surtout lorsque vous marchez sur une chaussette. Dans cet état, l'épaisseur des troncs nerveux interdigités augmente.

Le névrome de Morton est une tumeur bénigne du tissu nerveux. Avec cette maladie, la douleur augmente pendant la marche et un gonflement des tissus mous du pied apparaît également..

Ténovaginite

La douleur dans le pied sous le pouce peut être associée à des dommages traumatiques aux tissus mous du pied. Un diagnostic correct ne sera obtenu que sur la base d'un examen radiologique. Si la pathologie affecte le pied en marche, l'apparition de:

  • gonflement de la voûte externe du pied;
  • douleur au pied.

Souvent, la tendovaginite apparaît en portant des chaussures qui ne sont pas de taille. La douleur douloureuse dans le pied ne peut être éliminée qu'avec l'aide d'un traitement efficace prescrit par un médecin.

Blessures

Si le pied fait mal et que ça fait mal d'attaquer, cela est probablement dû à divers types de dommages. L'emplacement est déterminé par l'emplacement des dommages. Les blessures peuvent provenir d'un choc intense, d'un microtraumatisme régulier dans une zone spécifique.

Une douleur au pied lors de la marche sous les doigts apparaît lorsque:

  • fractures de la phalange des doigts, perforations, fissures du calcanéum provoquées par une chute aux pieds;
  • entorse ou rupture de grands et petits ligaments.

Le deuxième type de blessure survient avec des sauts infructueux et des secousses rapides d'un endroit. Avec une déchirure des ligaments, un œdème local et une douleur au site de la lésion se produisent. En cas de blessures traumatiques des pieds, la situation n'est corrigée que par un médecin.

L'ostéoporose

Si la jambe fait mal dans la zone des pieds, l'une des causes est l'ostéoporose. La maladie se développe avec une diminution du nombre d'ions calcium dans le tissu osseux. Ensuite, il y a non seulement la douleur, mais aussi le risque de fractures osseuses.

Érythromélalgie

Il s'agit d'une maladie rare dans laquelle il y a une douleur dans la semelle sous les doigts. Avec la maladie, les petits vaisseaux sanguins se dilatent, la température augmente, des rougeurs apparaissent, entraînant des douleurs dans le pied. La maladie se développe à partir de maladies rhumatoïdes, d'engelures, de brûlures.

Habituellement, la pathologie se propage symétriquement, c'est-à-dire à 2 jambes. La douleur est vive, lancinante. Avec la progression de la maladie, la douleur sera plus forte, le site de la lésion peut être élargi. Pour poser un diagnostic, un examen sous forme de radiographie, d'échographie et d'analyse est nécessaire. Pour ce faire, contactez un chirurgien ou un rhumatologue. La maladie est traitée avec des onguents, des antipyrétiques et des analgésiques..

Changements d'âge

Avec l'âge, la douleur dans les jambes apparaît de plus en plus. Ils peuvent gonfler, se fatiguer même avec de petites charges. Les changements liés à l'âge entraînent une déformation du pied de l'intérieur. Chez les personnes âgées, les os sont fragiles, l'amincissement des parois veineuses, une diminution du système immunitaire.

La douleur peut être permanente et temporaire. Les médecins prescrivent généralement des agents immunostimulants, où il y a beaucoup de calcium, une pommade. Toujours sous-vêtements de compression, analgésiques. De la médecine traditionnelle, les teintures au poivron rouge, au genièvre et à d'autres substances chauffantes sont efficaces.

Ongles incarnés

Il s'agit d'une maladie courante qui cause beaucoup d'inconvénients. La douleur peut être près des doigts, car les ongles s'enfoncent dans la peau jusqu'au sang. La suppuration se produit, la température augmente.

Parmi les symptômes, on distingue les ongles inégaux, qui poussent dans la peau du doigt. La douleur survient lors de mouvements imprudents. Votre médecin peut vous prescrire une intervention chirurgicale..

Diagnostique

Si la douleur au pied souffre en marchant sous les doigts, il est nécessaire de déterminer la cause de ce phénomène. Besoin d'une consultation d'un traumatologue et orthopédiste. Le diagnostic initial est basé sur une enquête, une analyse des plaintes, une inspection visuelle.

Des recherches supplémentaires sont effectuées en utilisant:

  • radiographie
  • arthroscopie des petites articulations;
  • IRM ou TDM.

Le diagnostic de laboratoire est présenté comme une méthode de recherche supplémentaire dans laquelle les marqueurs de l'inflammation et les symptômes de lésions articulaires rhumatoïdes sont détectés. Dans ce cas, les tests sanguins suivants sont requis:

  • clinique;
  • pour les tests rhumatismaux;
  • biochimique.

Traitement

S'il y a une douleur au pied sous les doigts, le médecin prescrit un traitement basé sur des études de laboratoire et instrumentales. Pendant le traitement, il est important que le patient observe les conseils suivants:

  • vous devez utiliser des semelles orthopédiques, sélectionnées individuellement;
  • l'activité physique sur une jambe douloureuse doit être réduite;
  • il est conseillé de choisir des chaussures orthopédiques;
  • les femmes ne devraient pas porter temporairement des talons hauts.

Traitement conservateur

Avec une douleur douloureuse au pied, selon la cause de ce phénomène, le médecin peut prescrire des médicaments. L'utilisation de tels médicaments sera efficace:

  • anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • analgésiques;
  • pommades chauffantes et frottements;
  • chondroprotecteurs.

En cas de blessure aux os et aux ligaments, des bandages élastiques d'un membre douloureux sont appliqués, du ruban adhésif, en appliquant une attelle ou un plâtre.

Si le pied fait mal sous les orteils, le massage peut éliminer l'inconfort. La procédure améliore la circulation sanguine locale, normalise le flux lymphatique et le métabolisme des tissus mous..

L'auto-massage des pieds est autorisé. Il consiste à caresser, frotter et malaxer légèrement. Les onguents chauffants et analgésiques, les gels utilisés lors des massages permettent d'améliorer l'effet..

Gymnastique

Le traitement de la douleur au pied peut être effectué à l'aide d'exercices thérapeutiques. Habituellement, il est prescrit pour la ténosynovite et les pieds plats. La thérapie par l'exercice comprend de tels exercices:

  1. Rotation des deux pieds. Cet exercice est de préférence effectué en position assise ou couchée avec les jambes baissées. La rotation est effectuée simultanément pour 10 répétitions dans chaque direction.
  2. Il est nécessaire de soulever les détails avec les doigts du pied. Mieux vaut attraper un chiffon ou un crayon au sol.
  3. Faites rouler une petite balle sur le sol. Vous pouvez prendre un tennis. Les pieds doivent être pieds nus.

Traitement alternatif

Si la marche fait mal au pied près des doigts, en plus d'un traitement conservateur, la médecine traditionnelle peut être utilisée. Les méthodes suivantes sont utilisées comme thérapie:

  1. Bains de pieds cicatrisants. Ils vous permettent de vous débarrasser de l'inconfort et de la douleur. Des huiles naturelles de romarin, de genévrier, d'eucalyptus, de lavande sont ajoutées aux bains de pieds chauds. L'eau est versée dans un récipient émaillé et en plastique, de l'huile essentielle est ajoutée (4-5 gouttes). Il est important que la température soit de 38 à 40 degrés.
  2. Douche de pied contrastée. Grâce à cette procédure, non seulement la circulation sanguine dans les jambes est normalisée, mais tout le corps est également renforcé. Douche contrastée aux pieds de préférence le matin.
  3. Traitement à froid. L'application d'un récipient à glace élimine l'inflammation et l'enflure. Dans cette procédure, une mesure importante est de prévenir l'hypothermie. La durée de rétention de glace est de 2-3 minutes.

Utilisez des méthodes de médecine traditionnelle uniquement en consultation avec le médecin. L'automédication peut entraîner une exacerbation, ce qui aggrave la condition.

Opération

Lorsque le traitement conventionnel n'aide pas, une intervention chirurgicale est effectuée. L'opération est prescrite pour le névrome de Morton, accompagnée d'une inflammation des structures ligamentaires, d'une croissance et d'une prolifération tissulaires. La procédure est douloureuse.

Si une névrite traumatique est détectée, une intervention chirurgicale est également effectuée. La maladie se développe rapidement et un stade chronique peut apparaître en peu de temps. Dans ce cas, une douleur intense se poursuit jusqu'à la chirurgie, et seul le chirurgien peut les éliminer.

Les pathologies vasculaires des jambes entraînent souvent des douleurs dans la semelle et sous les orteils. Seuls les vaisseaux sains peuvent transporter les nutriments qui sont dans le sang, et les varices limitent cette possibilité. Il y a une menace non seulement pour les jambes, mais aussi pour la vie humaine.

Il vaut mieux ne pas laisser de danger, prendre l'aide de chirurgiens vasculaires qui sont capables d'effectuer eux-mêmes une opération d'urgence. La douleur peut être dangereuse, car elle risque d'être associée à des maladies.

La prévention

Afin de prévenir les sensations désagréables et les douleurs sur la plante des pieds, une prophylaxie est nécessaire. Cela aidera à garder vos pieds sains et beaux. La prévention est la suivante:

  1. Ne portez pas de petites chaussures inconfortables. Lorsque des semelles extérieures sont portées à l'intérieur, des semelles orthopédiques sont nécessaires. Ils prolongent la durée de vie des chaussures.
  2. Les femmes ne devraient pas porter de chaussures à talons hauts avec des orteils étroits..
  3. Les pieds doivent être maintenus propres et chauds. L'hygiène personnelle des pieds est importante. Utilisez des crèmes adoucissantes, surtout en été.
  4. Ne portez pas de chaussettes synthétiques, elles conduisent à la transpiration, les pieds se mouillent rapidement et deviennent des proies. Il est préférable de choisir des chaussettes faites de matériaux naturels qui ont une bonne hygroscopicité..
  5. La pédicure doit être effectuée avec soin. Il est important de prévenir les rayures et les inflammations..
  6. Vous devez perdre du poids si vous avez des problèmes de jambes. Une bonne nutrition vous aidera..
  7. Il est nécessaire de manger des fruits, des légumes, des baies, des noix et de la farine, gras et salé doivent être exclus.
  8. Il faut boire au moins deux litres d'eau propre par jour..
  9. Les complexes de vitamines et de minéraux sont efficaces.

Ainsi, les causes et le traitement de la douleur dans les pieds sont interconnectés, un diagnostic est donc nécessaire. Et sur la base de l'analyse, le médecin prescrit des thérapies efficaces.